Vous êtes sur la page 1sur 128

FORMATION PROFESSIONNALISANTE PRO/FPP1  GROUPE 1

Forage‐Puits 
Bases communes forage et puits
Hassi Messaoud Centre IAP – 21 ‐ 26 Mars 2015 
M. Frédéric BARRERE
Introduction au forage & complétion

EP   21912_a_F_ppt_01 ‐ Information Forage Production Gisement

Sommaire
 Première partie : Forage
1. Introduction
2. Les appareils de forage
3. Construction des puits
4. Ingénierie du puits
5. Prévention des éruptions

 Seconde partie: Pressions appliquées au puits


1. Pression Hydrostatique, pertes de charges
2. Relations des pressions entre statique et dynamique
©  2015 ‐ IFP Training

3. Loi des Gaz

EP   21912_a_F_ppt_01 ‐ Information Forage Production Gisement 2
Information Forage – Production – Gisement

Le forage ‐ Introduction

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction

Processus Exploration / Développement

 En Exploration, le forage d’un puits est la seule méthode


permettant de prouver la présence ou non d’hydrocarbures.
L’objectif est de fournir un maximum d’informations techniques
pour diminuer les incertitudes pour un possible développement.

 En Développement, après estimation des CAPEX & OPEX* et des


« Réserves », l’objectif est de fournir des puits bons producteurs
(ou injecteurs).

* prenant en compte les conditions contractuelles


©  2015 ‐ IFP Training

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 4
Exploration & production activités : les acteurs

Exploration 
COMPAGNIE PETROLIERE
Production
« L’Opérateur » Contract ÉTAT
Joint Operating 
OU
Agreement
+
COMPAGNIES PETROLIERES  NATIONAL OIL 
« Les Partenaires » COMPANY

Projet de
Exploration Développement Production
Engineering
C o n t r ô l é p a r l’O p é r a t e u r
Procurement
C o n t r a c t e u r s

Ingénierie Entretien des puits
Sismique

©  2015 ‐ IFP Training
Construction Logistique
Forage
Forage …
Installation

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 5

Campagne Sismique & Etude Géophysique

©  2015 ‐ IFP Training

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 6
Exemple : Blocks en Norvège

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 7

Exemple de pièges

©  2015 ‐ IFP Training

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 8
Les activités forage en Exploration & Développement

Phase exploration Phase 
Phase Production
approx 2 à 4 ans Développement
10 à 25 ans ?
Approx
2 à 3 ans Approx
Exploration 1 à 3 ans

Appréciation 
Etudes prél.
Avant projet 
Développement
Production
G & G : sismique et études Etudes Developt. &  Abandon
First 
Forage(s) d’exploration Economiques  Oil

©  2015 ‐ IFP Training
Tests (DST) Entretien des puits
Forages de développement  Puits additionnels. Abandon
Construction instal. de prod. des puits

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 9

Principales “phases” des opérations sur puits

Exploration/Délinéation Développement
Mobilisation appareil Déplacement de l’appareil 
 (venant du puits précédent)
Début du forage 
Forage/tubages  Début du forage
jusqu’à l’objectif Forage/tubages 
jusqu’à l’objectif
 
Diagraphies Diagraphies *
 
Testing * Complétion
 

Plug & Abandon (P & A) Déplacement de l’appareil
©  2015 ‐ IFP Training


sur puits suivant
Démobilisation appareil
* : optional
EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 10
Mode de travail d’une Compagnie Pétrolière (suite) 

 Pour la réalisation du ou des puits, plus d’une dizaine de Sociétés


de Services seront contactées pour :
• Mise à disposition d’un appareil de forage (rig)
• Mise à disposition des services associés au forage: cimentation /
diagraphies / essais de puits, …
• Mise à disposition de moyens logistiques

 La Compagnie Pétrolière est coordonnateur général des travaux,


responsable de l’ingénierie des puits, du suivi des travaux sur
puits et de la « qualité » finale de l’ouvrage.

©  2015 ‐ IFP Training
NB : l’Opérateur est toujours le responsable final ; coût d’un puits : de 1 M$ à
10/20/30, … 80 M$

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 11

Forage : Opérateur, Compagnies de Services & Vendeurs

Compagnie Pétrolière L’Opérateur est responsable de l’ingénierie du puits, de la 
supervision des opérations et de la “qualité” finale de l’ouvrage
ou (Opérateur)

Compagnies de Services
ou (Contracteurs)
NOC

‐ Contracteur de Forage
‐ Serv. de diagraphies,
‐ Serv. de cimentation, Shipyards

‐ Serv. pour forages dirigés,
‐ Serv. pour fluides de forage,
‐ Serv. pour descente tubage/liner.
‐ Serv. pour tests sur puits,
‐ Serv. logistiques (hélicoptères, bateaux  Compagnies de Services, vendeurs, 
de service) … fournissent expertise et solutions 
‐ Serv. ROV. techniques.
‐ etc.
©  2015 ‐ IFP Training

Vendeurs
‐ Outils de forage, têtes de puits, tubages, “liner hangers”, 
‐ etc.

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 12
Objectifs des forages (rappel)

 Objectifs des puits d’exploration :


• Forage en toute sécurité et respect de l’environnement
• Reconnaître tous les objets géologiques et les réservoirs
• Recueillir les informations désirées (caractéristiques des roches et
des fluides)

 Objectifs des puits de Développement :


• Forage en toute sécurité et respect de l’environnement
• Optimiser les capacités production/injection
• Optimiser les performances techniques et les coûts (« learning
curve »)
 NB : coûts des forages (DRILLEX) représentent (approx), …

©  2015 ‐ IFP Training
• 30 % approx. des CAPEX (projets à terre)
• 25 % approx (projets grande profondeur d’eau)

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 13

Le forage – Introduction

Points‐clé à retenir

1. Les acteurs dans les activités exploration & production

2. Rôles d’une compagnie pétrolière et des compagnies de services

3. Principales phases dans les activités forage

4. Objectifs des puits et du forage


©  2015 ‐ IFP Training

EP   21913_a_F_ppt_01 ‐ Forage Introduction 14
Information Forage – Production – Gisement

Les appareils de forage

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage

Pour forer un puits, il faut…

Pour forer un puits – à terre ou en mer – il faut :


 Contracter et mobiliser un appareil de forage (un « rig »)
 Contracter et mobiliser des compagnies de services pour :
• Les fluides, la déviation (MWD, …), la cimentation, le logging, le
«mud logging», le carottage, les tests, …
• Contracter et mobiliser des compagnies de services pour mise à
disposition de moyens logistiques (camions, bateaux, hélicoptères,
etc.)

 Acheter et amener sur le site de forage, tous les équipements et


consommables comme :
• Tubages/tubings, tête de puits, équipements de complétion et
outils de forage, produits à boue, ciments, …
© 2015 ‐ IFP Training

• Pour la Compagnie Pétrolière, mobiliser du Personnel de


supervision !

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 16
Fonctions principales d’un appareil de forage

 Levage : pour manœuvrer tous les tubulaires dans le puits

 Rotation : Rotary Table (table de rotation), Power Drive (tête


motorisée) + garniture de forage (drill string), outils (bits)

 Pompage incluant :
• Les pompes HP et BP
• Et un circuit pour fluides de forage incluant les bassins à boue, les
équipement de traitement des solides (vibrateurs, dessableurs,
désilteurs, …)

 Sécurité /contrôle de puits : les BOP, le manifold de duses, …

© 2015 ‐ IFP Training
 Puissance : mécanique & électrique

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 17

Principales fonctions sur l’appareil de forage

Fonction levage

Fonction puissance

Fonction pompage 

Fonction rotation
© 2015 ‐ IFP Training

Fonction Sécurité
« BOPs »

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 18
La fonction levage : le mât

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 19

La fonction levage : le treuil

Cable de forage

© 2015 ‐ IFP Training

Le treuil est entraîné par des moteurs électriques (ou un compound mécanique).

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 20
La fonction rotation :
“Rotary Table + kelly” ou “Top Drive” 

“Top Drive” Table de rotation + 
ou tête motorisée
kelly 

Avantages :
• on peut manœuvrer 
tout en circulant,
• on peut forer par 
longueurs de 3 tiges

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 21

La fonction rotation :
“Top Drive” (tête motorisée)

© 2015 ‐ IFP Training

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 22
La fonction rotation :
la garniture de forage (DP & DC)

DP range 2 : longueur  30 ft
DP range 3 : longueur  40 ft

© 2015 ‐ IFP Training
le plus commun est le “range 2” (derrick/mast 
font 125 à 150 ft haut).

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 23

La fonction rotation :
équipement de manutention de la garniture

Iron roughneck...
un automate qui permet de 
visser et bloquer les « tool 
joints » de la garniture .
© 2015 ‐ IFP Training

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 24
La fonction pompage : les pompes de forage HP

© 2015 ‐ IFP Training
Pompe à boue triplex haute pression avec amortisseurs 
de pulsation et vanne de sécurité

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 25

Le circuit de circulation des fluides :
les équipements pour traitement des solides

Tête
Flexible injection
Colonne injection
montante

Bassin à boue refoulement
Tiges de 
forage

centrifuge
Pompe HP
désilteur
goulotte annulaire
désableur
Masses 
tiges
Tamis vibrants
© 2015 ‐ IFP Training

outil

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 26
Le circuit boue 
HIGH PRESSURE CIRCUIT
Swivel
LOW PRESSURE CIRCUIT

Tamis vibrants
Kelly

Table de 
rotation

Pompes à boue
Effet “jet” aux 
duses de l’outil

© 2015 ‐ IFP Training
Bassins à boues
+ Equipt. de traitement

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 27

La circulation des fluides de forage

 Le fluide (normalement de la boue


mais aussi de l’air, de la mousse) est
circulé vers le fond du puits au travers
des tiges et de l’outil.

 Objectifs du fluide de forage :


• Nettoyer le puits
• Equilibrer la pression de pore
• Maintenir les terrains
• Refroidir l’outil

 mais aussi,
• Télémétrie des données de
déviation du MWD
© 2015 ‐ IFP Training

• Entraîner le moteur de fond, …

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 28
Le traitement des fluides de forage – les tamis vibrants

© 2015 ‐ IFP Training
Les plus gros cuttings sont d’abord éliminés (et collectés) sur les tamis 
vibrants. 

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 29

La fonction sécurité : le BOP

© 2015 ‐ IFP Training

BOP sur appareil à terre BOP “sous‐marin”
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 30
La fonction sécurité : le BOP

BOP ‐ Annulaire

(aussi appelé : 

© 2015 ‐ IFP Training
bag‐type preventer)

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 31

La fonction sécurité : le BOP

BOP ‐ (Simple) à machoires

© 2015 ‐ IFP Training

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 32
La fonction sécurité : le BOP

BOP ‐ annulaire

BOP ‐ à machoires

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 33

BOP sous‐marin (pour appareils flottants)

BOP ‐ Annulaire
(1 ou 2 BOP)

BOP ‐ À machoires
(4 ou 5 BOP)
© 2015 ‐ IFP Training

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 34
La fonction sécurité :
le manifold de duses
© Copyright 2002 ENS PM Formation Indus trie

WELL-CONTROL EQUIPEMENT Typical Choke Manifold

© 2015 ‐ IFP Training
Cas partic uliers
2 9/ 0 7/ 20 0 3 JP B ou t er

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 35

La fonction puissance :
moteur diesel + alternateur

© 2015 ‐ IFP Training

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 36
Types d’appareils

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 37

Les types d’appareils de forage 

Onshore/Land rigs Offshore/bottom supported Offshore/floaters


Wheel/truck mounted Barges: 8 to 25 ft WD Semi‐submersible
Special artic Conventional moored 
Standard/conventional rig Posted (up to 7650 ft WD)
Dynamic positioning system
Type Drilling depth range (ft) Submersible: 30 to 150 ft WD
(5000 to 12 000 ft WD)
Light 4000 ‐ 8000 ft
Jack‐Up: 100 up to 500 ft WD
Medium 8000 ‐ 12000 ft Drillships
Heavy 12000 ‐ 16000 ft Mat supported / Independent 
Conventional moored
Ultra – heavy 18000 ‐ 25000 ft  leg
Dynamic positioning system
Platform Rig
Self‐contained (compact rig) (5000 to 12 000 ft WD)
Tender supported (tender rigs)
© 2015 ‐ IFP Training

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 38
Drilling units (rigs)
Land rig

A l’opposé d’un mât, un derrick était monté section 
par section.

© 2015 ‐ IFP Training
Il est essentiel de vérifier la verticalité et le centrage 
du mât avec l’axe du puits 

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 39

« Swamp » ou « inland » barge


(appareils Submersibles)

Les « swamp » barges sont déplacées et mise en place 


© 2015 ‐ IFP Training

sur la location en flottaison puis ballastées sur le fond 
de mer (2 ou 3 m de profondeur d’eau) pour forer

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 40
Barges : Maracaibo type

Barge‐flottante pour 
forage en cantilever sur 
une plate‐ forme puits. 

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 41

Appareils de forage pour forages sur plates‐formes fixes 

Compact 
Tender  Jack‐up 
rig 
rig  rig 
Drilling deck

profondeur 
d’eau
~ 110 m
© 2015 ‐ IFP Training

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 42
« Compact rig » pour forage sur plate‐forme

Compact rig

Plate‐forme puits

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 43

« Jack‐Up » 
(plate‐forme auto‐élévatrice)

Derrick

Cantilever

Helideck

Quartiers
© 2015 ‐ IFP Training

d’habitation Plate‐forme de forage
(production ?)
( jacket + top sides)
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 44
Jack up
(Stand alone operation – Free standing drilling)

© 2015 ‐ IFP Training
Exploration – Stand alone operation
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 45

Forage avec Tender
(TAD : Tender Assisted Drilling)

Fonctions :
levage
rotation
sécurité

Fonctions :
pompage
puissance
+ Quartiers 
habitation
© 2015 ‐ IFP Training

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 46
Forage avec Tender
(TAD : Tender Assisted Drilling)

Floating tender
avec fonctions :
pompage , puissance 
& quartiers d’habitation

Tender derrick set =
fonctions levage, 
rotation, sécurité (BOP)
Flexibles et

© 2015 ‐ IFP Training
ombilicaux + « widow 
maker »

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 47

Appareil flottant : Semi‐submersible

SEMI SUB DE FORAGE


A POSITIONNEMENT DYNAMIQUE

Riser de forage
TUBE
PR OLON G ATEUR
(RIS ER )

RACCO RD DE MESURES

JOINT FLEXIBLE

BOP 
© 2015 ‐ IFP Training

Sous marin
BLOC OBTURATEUR
DE PUITS

BALISE
ACCO U STIQU E
Tête de puits
Sous marine
TETE DE PUITS
PLAQUE DE BASE

TUBE CONDUCTEUR

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 48
Appareil flottant :
Bateau de forage à positionnement dynamique

© 2015 ‐ IFP Training
142

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 49

Appareils de forage pour grande profondeur d’eau 
(wd 3000m)
Discoverer Luanda

Discoverer Clear Leader
Noble Danny Adkins
Noble Jim Day
© 2015 ‐ IFP Training

EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 50
Le forage – Les appareils de forage

Points‐clé à retenir

1. Les cinq (5) fonctions principales sur un appareil de forage

2. La circulation des fluides de forage :


• Circuits HP & BP
• Les équipements pour le traitement des solides

3. Les équipements pour la fonction sécurité : équipements mis en


œuvre lors des traitements de venues

4. Les différents types d’appareils de forage – À terre / en mer

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21916_a_F_ppt_01 ‐ Les appareils de forage 51

© 2015 ‐ IFP Training
Information Forage – Production – Gisement

Construction des puits

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits

© 2015 ‐ IFP Training
La garniture de forage

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 55

Bas de la garniture de forage = BHA
Tension

Tiges
Masses tiges

Stabilisateurs

Masses tiges
Point neutre 
Compression

Porte outil Masses tiges
© 2015 ‐ IFP Training

Outil

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 56
Tiges de forage (drill pipes)

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20720_a_F_ppt_00  Train de tiges 57

Diamètres forés et diamètres des tiges de forage
(exemple)

 Exemple : caractéristiques des tiges…


• Diam. extérieur : ex. 5 in
• Diam. Intérieur : 4,2 in
• Poids nominal : ex. 19,5 lbs/ft
• Longueur ; range 1,2 or 3
• Type of upset : IU,EU ou IEU)
• Tool joint and connexion : type de filetage ex 4 ½ IF

Diam. foré Diam. ext. des tiges

5 3/4 to 6 ” 2 3/8 to 2 7/8
3 1/2
7 7/8 4 ”
© 2015 ‐ IFP Training

4 1/2
8 1/2 to 12 1/4 5 ”
5 1/2 (special use)
15 ” to 26 ” 6 5/8 (special use)
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 58
Tiges lourdes (heavy weight drill pipes)

Heavy weight drill pipes standard

Heavy weight drill pipes de compression

Heavy weight drill pipes spiralées

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20720_a_F_ppt_00  Train de tiges 59

Masses ‐ tiges (drill collars)

Drill Collars

© 2015 ‐ IFP Training

EP 20720_a_F_ppt_00  Train de tiges 60
Gerbage de la garniture de forage

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20720_a_F_ppt_00  Train de tiges 61

Garnitures de forage
Garniture (tiges) de forage assemblées en “longueur” (“stand”) dans le mât

© 2015 ‐ IFP Training

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 62
Manœuvre de la garniture de forage
(POOH or RIH)

L’élévateur est fermé sur une DP

Kelly ou tige carrée dans le 
“rat hole”

© 2015 ‐ IFP Training
Les sondeurs placent la partie 
L’accrocheur place les DP dans  inférieure sur le rig floor
les peignes

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 63

Stabilisateurs

© 2015 ‐ IFP Training

EP 20720_a_F_ppt_00  Train de tiges 64
Information Forage – Production – Gisement

Outils de forage et
de carottage

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 65

Les outils de forage

MILLED TOOTH BIT TUNGSTEN CARBIDE


INSERT BIT

FIXED CUTTER BIT


© 2015 ‐ IFP Training

EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 66
Outils à molettes

Outil pour formation tendre.


Poids sur l’outil : 1 - 2 t / pouce
Vitesse de rotation : 100 - 150 RPM

Outil pour formation dure.


Poids sur l’outil : 3 - 4 t / pouce
Vitesse de rotation : 50 - 100 RPM

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 67

Outils à molettes

Formation tendre Formation dure


© 2015 ‐ IFP Training

Formation tendre Formation dure

EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 68
Outils à molettes

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 69

Outils à molettes

© 2015 ‐ IFP Training

Duse (nozzle)

EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 70
© 2015 ‐ IFP Training
Tricône (picots) Dents usées et cassées sur outil tricône 
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 71

Usure des outils

© 2015 ‐ IFP Training

EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 72
© 2015 ‐ IFP Training
Outils PDC (Polycristalline Diamond Compact)
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 73

Outils diamant

© 2015 ‐ IFP Training

EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 74
Outils diamant

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 75

Codage de l’usure des outils

© 2015 ‐ IFP Training

EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 76
Performance des outils de forage

 Paramètres appliqués sur outils


• Rotation (RPM) : 50 à 300 RPM
• Poids sur outil (WOB) : 5 à 30 tonnes

 Vitesse de pénétration (ROP) : 1 m / heure à 30 m / heure

 Durée de vie d’un outil : quelques heures à… (300) heures

© 2015 ‐ IFP Training
 Coûts : 5 000 $ à 80 000 $…

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 77

Outils diamant

© 2015 ‐ IFP Training

EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 78
Différents types d’outils

© 2015 ‐ IFP Training
Outil de carottage
Outil diamant

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 79

Couronne de carottage (core bit)

Les carottes permettent


d’avoir une coupe réelle
des terrains forés. Les
échantillons prélevés
permettent de faire des
mesures sur les roches
(perméabilité, résistance
à la compression, etc.).
© 2015 ‐ IFP Training

Source : Union Pétrolière

EP 20719_a_F_ppt_00  Outils de forage 80
Outils de carottage

Couronnes diamantées

Carbure de tungstene

© 2015 ‐ IFP Training
Carottier
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 81

Opération de carottage

Low perm rock Reservoir rock

Oil
© 2015 ‐ IFP Training

Récupération de la carotte

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 82
Construction du puits
section par section

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 83

Plateforme en béton

Cave
Tube conducteur
© 2015 ‐ IFP Training

Plateforme en béton pour supporter le rig ; cave pour mise en place tube 
conducteur puis tête de puits. 
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 84
Construction des puits
… Forage d’une phase

Tiges de for.
BOP BOP BOP

Masses tiges
Tube conducteur
(ex.dia. 30 in)
~ 77 cm outil

forage
(ex. dia. 17 ½”) Descente et
~ 45 cm ciment. tubage
(ex. dia. 13 3/8”)
~ 34 cm

© 2015 ‐ IFP Training
RIH &
POOH forage Descente et
(ex. 12 ¼”) ciment. tubage
~ 31 cm (ex.dia. 9 5/8”)
~ 25 cm
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 85

Tube conducteur
Tube conducteur 30 "
Bell nipple

Flanged, clamped or Valve to purge the 
welded 30’’ casing
Drilling 36”
Conductor pipe 30”
Ciment
Forage 26”
Ce tube est mis en place soit par 
battage (avant l’arrivée du rig) soit 
après forage d’un trou 36”.

Ciment
© 2015 ‐ IFP Training

RESERVOIR RESERVOIR
RESERVOIR

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 86
Phase de forage 26 "

TUBAGE 30 "
Tube fontaine
(bell nipple)

Vanne pour vider le 30"


Flange, clamp or
welded

Forage 36”
Conductor pipe 30”
Ciment
Forage 26” Le conductor pipe est
généralement mis en
place par battage avant
l’arrivée de l’appareil de
forage. Sur ce schéma,
forage en 36" et
descente du 30".
Cimen

© 2015 ‐ IFP Training
t

RESERVOIR RESERVOIR
RESERVOIR

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 87

Phase de forage 26 "

FORAGE EN 26 "

Forage 36” La première phase de


Conductor pipe 30” forage (phase 26 ") est
Ciment réalisée avec la boue
Forage 26”26 ”
Forage
comme seule barrière de
sécurité (pas de BOP).
Dans les zones où il y a
un risque de shallow
gas, un diverter peut
être installé.
© 2015 ‐ IFP Training

Cimen
t

RESERVOIR RESERVOIR
RESERVOIR

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 88
Mise en place de la casing head 20"

Surface du sol

Cave

© 2015 ‐ IFP Training
Colonne de
surface 20 " Conductor pipe 30 "

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 89

Mise en place des BOP et test en pression

Stack de BOP

Adapteur entre la tête


de puits et les BOP.
© 2015 ‐ IFP Training

À partir de ce stade de la réalisation du puits, il y a 2 barrières de


sécurité : la boue et les BOP.
EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 90
Situation au début de la phase 17 ½ "

TUBAGE 20 "
Adaptateur entre la tête
de puits et les BOP

Casing head housing

Forage 36”
Descente de la colonne de
Conductor pipe 30”
Ciment surface 20", cimentation de
Forage 26” cette colonne sur toute sa
Tubage 20” Ciment
hauteur, mise en place de
la casing head housing
20", mise en place des
BOP et test en pression
avant de commencer la
phase de forage suivante.

© 2015 ‐ IFP Training
Cimen
t
Forage 8”1/2
RÉSERVOIR

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 91

Phase de forage 17 ½ "

FORAGE EN 17 ½ "

Casing head housing

Forage 36”
Conductor pipe 30” Descente de la garniture
17 ½, changement de la
Forage 26”
boue si nécessaire,
Tubage 20”
reforage de l’anneau de
cimentation jusqu’au sabot
Forage 17 ½ "
et forage jusqu’à la cote
prévue pour la colonne
intermédiaire 13 3/8 ".
© 2015 ‐ IFP Training

Ciment
Forage 8”1/2
RÉSERVOIR

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 92
Descente, cimentation du tubage 13 3/8"

Casing 13 3/8
suspendu au crochet.

Le tubage 13 3/8 " est


descendu et cimenté.
Pour le suspendre il
faut soulever les BOP.
Le fond du puits est
fermé avec le ciment

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 93

Suspension du tubage 13 3/8"

Casing hanger
© 2015 ‐ IFP Training

Mise en place du casing hanger

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 94
Casing hangers

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 95

Suspension du tubage 13 3/8"

Le tubage est coupé à


une certaine hauteur
pour mettre en place le
casing spool qui
servira à la suspension
du casing suivant et
faire les étanchéités
entre les 2 colonnes.
© 2015 ‐ IFP Training

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 96
Mise en place du casing spool

Logement pour le
casing hanger du
casing suivant.

Étanchéités
additionnelles entre
les tubages.

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 97

Tête de puits à la fin de la phase 17 ½ "

TUBAGE 13 3/8 "

Forage 36”
Conductor pipe 30”

Le casing 13 ⅜ est
Forage 26”
suspendu en surface,
Tubage 20”
le fond du puits est
Forage 17”1/2 fermé par le ciment.
Tubage 13”3/8 Ciment

Forage 12”1/4
© 2015 ‐ IFP Training

Tubage 9”5/8
Cimen
t
Forage 8”1/2
RESERVOIR

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 98
Mise en place et test des BOP

Les BOP et les


étanchéités entre les
casings sont testés en
pression avant la
reprise du forage.

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 99

Mise en place et test des BOP

Wear bushing (fourrure


de protection).

© 2015 ‐ IFP Training

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 100
Phase de forage 12 ¼

FORAGE 12 ¼

Ciment
Forage en 12 ¼ jusqu’à
Forage 12¼ la cote prévue pour la
descente du tubage 9 ⅝.

© 2015 ‐ IFP Training
RESERVOIR

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 101

Descente et cimentation du tubage 9 5/8"

TUBAGE 9 ⅝

Descente du casing 9 ⅝ et
cimentation sur une hauteur
minimum d’environ 200 m,
puis suspension en surface.

Forage 12 ¼
Tubage 9 ⅝ Ciment
© 2015 ‐ IFP Training

RESERVOIR

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 102
Suspension du tubage 9 5/8"

Les BOP sont soulevés.


Le casing est suspendu
avec un casing hanger et
est ensuite coupé à la
cote voulue pour recevoir
un casing spool ou une
tubing head suivant le
programme de forage.

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 103

Mise en place du casing spool pour suspendre le casing 7"

© 2015 ‐ IFP Training

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 104
Phase de forage 8 ½"

FORAGE 8 ½

Forage en 8½ jusqu’à la
cote prévue, descente et
cimentation de la colonne
de production 7".

© 2015 ‐ IFP Training
Forage 8”1/2 RESERVOIR

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 105

Suspension du casing 7"

© 2015 ‐ IFP Training

DB - 11/01/2005
EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 106
Mise en place du tubing spool

Vis pour verrouiller le


tubing hanger dans la
tubing head.

Le tubing spool (ou


tubing head) permet de
suspendre le tubing ou
les tubings (complétion
multiple).

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 107

Complétion du puits

Olive (tubing hanger) de


suspension du tubing.

Tubing
© 2015 ‐ IFP Training

Descente de la complétion avec les BOP de forage en place.

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 108
Complétion du puits

Des vannes de sécurité


(Back Pressure Valve) sont
installées dans le tubing
pour mettre le puits en
sécurité puis les BOP de
forage sont enlevés pour
être remplacés par l’arbre de
Noël.

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 109

Mise en place de l’arbre de Noël

Vanne de sas Vannes latérales


(wing valves)

Duse pour
régler le débit
Master valves
du puits.
© 2015 ‐ IFP Training

La Christmas tree est installée à la place des BOP sur la tubing head.

EP 20724_a_F_ppt_00  Réalisation d'un puits 110
Têtes de puits de forage
Têtes de puits de production

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 111

Une tête de puits de forage…

 Fonctions principales…
• Suspension des différents tubages (3 ou 4)
• Suspension du tubing de production
• Assurer l’étanchéité des différents annulaires
• Permettre l’accès aux différents annulaires
• Support du BOP (pendant le forage)
• Support de la tête de puits de production (puits
en production)

 Location
• La tête de puits est située au niveau de la surface
du sol (puits à terre), à la “wellbay” (forages sur
© 2015 ‐ IFP Training

plates‐formes) ou au fond de la mer (puits sous‐


marins)

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 112


Une tête de puits de production… 

 Fonctions principales
• Contrôler débit et pression de l’effluent
(huile ou gaz sortant du puits
• Permettre l’accès au puits (intérieur du
tubing et annulaire), pour des opérations
type “slick line”, pompages, …

 Location
• La tête de puits de production est placée sur
la tête de puits de forage
• Soit au niveau de la surface du sol
(développement à terre)
• Ou, au niveau de la wellbay = puits sur plate

© 2015 ‐ IFP Training
forme = “dry tree”, au fond de la mer = “wet
tree”

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 113

Tête de puits de forage
& Tête de puits de production

© 2015 ‐ IFP Training

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 114


Les fluides de forage
(boues de forage)

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 115

Circuit de la boue de forage sur le Rig 
CIRCUIT HAUTE PRESSION
CIRCUIT BASSE PRESSION

Colonne Power 
montante swivel

Rig floor
Pompes 
HP
WH & BOP

Tamis vibrants

Tiges

Effet jetting à
© 2015 ‐ IFP Training

Bac à boue l’outil
+ traitement des 
boues

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 116


Principaux rôles des fluides de forage

 Transport des déblais de forage jusqu’en surface


• Nettoyage du front de taille

 Contrôle des pressions de pores des formations


• Pression hydrostatique des boues vs. pressions de pore des
formations
• Prévention d’éboulements de formation (action mécanique)
• Télémétrie des données directionnelles (MWD) et des données
« logging » (LWD)

 Refroidissement de l’outil

 Entrainement des moteurs de fond (turbines, PDM)

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 117

Traitement des boues de forage

Tamis vibrants

Hydrocyclones
Degaseur
Le gaz est retiré au travers du dégazeur. Centrifuge
© 2015 ‐ IFP Training

Les déblais sont éliminés par les tamis vibrants, dessableurs, 
desilteurs et centrifuge (des plus gros aux plus petits).

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 118


Descente des tubages
& Cimentation des tubages

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 119

Préparation du tubage avant descente dans le puits

Le tubage est nettoyé et mesuré sur les rack à tiges
© 2015 ‐ IFP Training

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 120


Opération de descente du tubage

Travail depuis la plate‐
forme tubage pour guider 
l’élévateur
Joint de casing
dans le mât Élévateur & casing spider. 
Le spider permet de suspendre la 

© 2015 ‐ IFP Training
colonne de tubage pendant que l’on 
rajoute un nouveau tube avec le 
single joint elevator
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 121

Opération de cimentation des tubages

 Rôles du ciment :
• Transférer le poids du tubage à la formation
• Assurer I’étanchéité de l'espace annulaire
• Isoler les réservoirs
• Contrôler les formations fluantes (argile, sel, ...)

 Caractéristiques du laitier (eau + additifs + ciment) :


• Résistance à la compression : 200/270 bars (3000/4000 psi)
• Densité : 1 sac (94 Ib) ciment + 5 gal eau  ± 1.90 SG
(Ciment allégé = ciment bentonitique : 100 kg ciment + 107.6 l eau +
3 kg bentonite  ± 1.65 SG)
• Propriété importante : temps de prise
© 2015 ‐ IFP Training

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 122


Opération de cimentation

Pourquoi…  Différents types de cimentation

 Pour isoler / sécuriser :


• Le trou foré
• La liaison tubage ‐ formation Cimentation des tubages
• Les zones productrices

 Pour colmater une zone à pertes


 Bouchon pour initier “un side track”
 Bouchage et abandon d’une zone Bouchons de ciment
 Abandon des puits

 Réparation d’une cimentation  “Squeeze” de ciment 
initiale défectueuse
Isolation, étanchéité de zones 

© 2015 ‐ IFP Training

productives

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 123

Opération de cimentation des tubages

SABOT ET ANNEAU DE CIMENTATION

SIEGE DU
SIEGE DU
BOUCHON DE
BOUCHON DE
CIMENTATION
CIMENTATION

CIMENT
CIMENT RENFORCE
RENFORCE

CLAPET

CLAPET
RESSORT

RESSORT
© 2015 ‐ IFP Training

SABOT ANNEAU

Film ‐ animation
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 124
Centreurs (centralizers)

© 2015 ‐ IFP Training
Le rôle des centreurs est de centrer le casing dans le puits, pour obtenir un stand off
correct et un bon déplacement de la boue par le ciment.

EP 20721_a_F_ppt_00  Cimentation 125

Centrage de la colonne

 Le centrage minimal pour un puits sub‐vertical :


• deux centreurs / tube entre l'anneau et le sabot,
• un centreur / tube de part et d'autre du réservoir,
• deux centreurs / tube au droit du réservoir,
• deux centreurs sur l'avant dernier tube dans l'entrefer,

• un centreur / tube sur toute la partie à cimenter avec un laitier de remplissage,


• un centreur rigide sous la casing head housing pour faciliter la pose sur slip.
© 2015 ‐ IFP Training

EP 20721_a_F_ppt_00  Cimentation 126
Gratteurs (scratchers)

Les gratteurs permettent de retirer le cake, la


boue déposée sur la paroi du trou.

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20721_a_F_ppt_00  Cimentation 127

Tête de cimentation

© 2015 ‐ IFP Training

EP 20721_a_F_ppt_00  Cimentation 128
Tête de cimentation et bouchons

© 2015 ‐ IFP Training
EP 20721_a_F_ppt_00  Cimentation 129

Bouchons de cimentation

Bouchon de tête Bouchon de queue

Le rôle des bouchons est de prévenir la contamination du spacer et du laitier,


© 2015 ‐ IFP Training

de racler l’intérieur du casing et d’indiquer la fin de la chasse.

EP 20721_a_F_ppt_00  Cimentation 130
Opération de cimentation des tubages

Bouchon inférieur (de tête)


Boue

Début de la cimentation:
largage du bouchon
inférieur

Anneau de cimentation

© 2015 ‐ IFP Training
Sabot de cimentation

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 131

Opération de cimentation des tubages

Boue
Laitier

Cimentation en cours:

pompage du laitier de
ciment Bouchon inférieur (de tête)

Anneau de cimentation
© 2015 ‐ IFP Training

Sabot de cimentation

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 132


Opération de cimentation des tubages

Boue
Laitier

Cimentation en cours:

Tout le laitier de ciment a


été pompé
Largage du bouchon
supérieur, ou de queue.
Bouchon inférieur (de tête)

Anneau de cimentation

© 2015 ‐ IFP Training
Sabot de cimentation

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 133

Opération de cimentation des tubages

Boue

Cimentation en cours Bouchon supérieur (de queue)

Poursuite du déplacement
( chasse) du laitier de
ciment par la boue et le
bouchon supérieur

Arrivée du bouchon Laitier


inférieur sur l’anneau de
cimentation, rupture du
disque permettant la
poursuite de la chasse. Bouchon inférieur (de tête)
Anneau de cimentation
© 2015 ‐ IFP Training

Sabot de cimentation

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 134


Opération de cimentation des tubages

Boue

Fin de la cimentation

Le bouchon supérieur arrive


sur l’anneau de cimentation
Tout le laitier de ciment est
dans l’espace annulaire.

Test en pression de la
colonne

Bouchon supérieur (de queue)


Laitier
Bouchon inférieur (de tête)
Anneau de cimentation

© 2015 ‐ IFP Training
Sabot de cimentation

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 135

© 2015 ‐ IFP Training
Diagraphies différées
(logging)

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 137

Diagraphies différées (logging)

 Représentation « graphique » en fonction de la profondeur des


paramètres physiques des formations mesurés avec des sondes

 Objectif : étude qualitative et quantitative des terrains pour :


• Identification des roches réservoirs, des couvertures, etc.
• Détermination des fluides (nature, quantité)
• Informations techniques (qualité cimentation)

 Quand ?
• Exploration : informations pour…
− Poursuite de l'exploration / délinéation
− Arrêt des opérations
© 2015 ‐ IFP Training

• Développement : amélioration modèle réservoir


• Production : évolution et mouvements des fluides

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 138


Diagraphies différées (logging)

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 139

Diagraphies différées (logging)

© 2015 ‐ IFP Training

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 140


Diagraphies différées (logging)

 Gamma ray : mesures de la radioactivité naturelle des formations


 Outils de résistivité : mesures de la résistivité des formations
(saturation, …)
 Densité : mesures de la densité des formations (porosité, contact
gaz/huile)
 Neutron : mesures de la densité/porosité des formations
 Sonic : mesures des vitesses de propagation d’ondes dans les
formations (densité)
 Caliper : diamètre du puits foré

© 2015 ‐ IFP Training
 CBL : évaluation de la qualité des cimentations

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 141

© 2015 ‐ IFP Training
« Mud logging »

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 143

« Mud logging »

 Sur les puits, le service de “Mud Logging” surveille, enregistre les


paramètres suivants :
• Débit du fluide de forage : entrée/sortie
• Densité du fluide de forage : entrée/sortie
• Niveau des bassins à boue
• Paramètres forage : WOB, RPM, ROP, torque, pression de refoulement
• Température du fluide de forage
• Gaz dans la boue
• Conductivité de la boue
et
• La géologie des formations
© 2015 ‐ IFP Training

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 144


« Mud logging » & Evaluation des formations

© 2015 ‐ IFP Training
L’analyse des déblais (cuttings) récupérés sur les tamis vibrants est la 
première méthode pour déterminer la présence d’hydrocarbures 

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 145

« Mud logging »
& Surveillance des paramètres de forage

© 2015 ‐ IFP Training

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 146


Essais (tests) de puits
[Drill Stem Tests – (DST)]

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 147

DST : principe

© 2015 ‐ IFP Training

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 148


Garniture de test

Garniture de test (onshore) Garniture de test (offshore – floating rigs)

Surface testing wellhead
Rig floor
Safety valve
Subsea Test Tree
Sea bed

DST string (DP, tubing)

casing

Reverse circul. tool
Test valve
Pressure recorder
Cased or Safety joint
Uncased hole
packer
Cased hole
Perforated tail‐pipe

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 149

Test (DST) séquence et enregistrements 

Pression  Pression 
hydrostatique hydrostatique

Descente  Pression 
DST Vierge
Débit Pression  Remontée 
initial finale DST

Pressions 
en débit principal

Remontée de 
Période débit pression finale
principal
© 2015 ‐ IFP Training

Pression Remontée de 
Initiale de Pression initiale
débit  Temps

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 150


DST – Équipements de surface

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 151

© 2015 ‐ IFP Training
Aléas en cours de forage ‐
Instrumentations (« fishing »)

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 153

Les instrumentations de « fishing » ou repêchage

 Les pertes d’équipements dans un puits sont responsables de


temps dits improductifs (NPT) dus à des opérations de repêchage
souvent aléatoires

 Il faut les éviter mais il est difficile de les éliminer complètement !

 Les causes les plus communes sont :


• Dévissage ou rupture de la garniture
• Collage, coincement, (pression différentielle, « Key seat »)
• Endommagement de l’outil de forage ou d’équipement
• Perte dans le puits d’équipement divers de surface ou autre

 Après une ou deux tentatives pour récupérer le poisson et si le


© 2015 ‐ IFP Training

résultat est négatif, le puits sera « side‐traqué »

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 154


Les instrumentations de « fishing » ou repêchage

© 2015 ‐ IFP Training
EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 155

Coincement par pression différentielle

Le coincement par pression différentielle est la cause de 60 à 
80% des instrumentations en cours de forage. 
Les raisons : présence d’une formation perméable, d’un “cake” 
© 2015 ‐ IFP Training

important, d’une pression différentielle trop forte et d’un 
temps (même très court !) d’immobilisation de la garniture de 
forage.

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 156


Coincements de garniture de forage : autres causes

© 2015 ‐ IFP Training
Trou foré sous dimensionné
(usure outil précédent)  Formation gonflante / mouvante

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 157

Coincements de garniture de forage : autres causes

© 2015 ‐ IFP Training

Chute de blocs de Instabilité des  Chute d’objets Collapse d’un 


ciment parois du puits de surface ! tubage

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 158


Instrumentations : outils de repêchage

© 2015 ‐ IFP Training
Overshot with a spiral grapple Overshot with a basket grapple

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 159

Le Forage:  Construction des puits 

Points‐clé à retenir

1. Diamètres des puits, diamètres des garnitures de forage les plus


utilisées

2. Rôle du fluide de forage et de la cimentation des tubages

3. Les types d’outils de forage – Les performances des outils

4. Acquisition de données avec diagraphies, “mud logging” et tests


(DST)

5. Principaux aléas du forage – Coincement des tiges par pression


© 2015 ‐ IFP Training

différentielle pressure

EP   21917_a_F_ppt_01 ‐ Construction des puits 160


Information Forage – Production – Gisement

Ingénierie du puits

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits

Introduction

 Les Spécialistes Géosciences de la Compagnie Pétrolière (géologues,


géophysiciens) vont établir la partie exploration du programme puits : le « well
prognosis »
• Description lithologique (prévisions)
• Pression de pore et de fracturation des formations (prévisions)
• Températures dans le puits (prévisions)
• Types de fluides, (débit) attendus pour un puits d’exploration
• Etc.

 Avec ces informations, l’ingénieur forage‐puits déterminera l’architecture du


puits et le « drilling programme »
• Profil du puits
• Position des tubages
• Appareil de forage et équipements nécessaires à la construction du puits
©  2015 ‐ IFP Training

• Courbe d’avancement du forage


• Budget du puits

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 162


Pression de pore et pression de fracturation des formations

P0 Pf0 Pressure
Pore pressure Frac pressure
P0 to P1 Pf0 to Pf1
P1 Pf1
Pore pressure
P1 to P2 Frac pressure
P2 Pf2 Pf1 to Pf2

Pore pressure Frac pressure
P2 to P3  Pf2 to Pf3
P3 Pf3
Pore pressure Frac pressure
P3 to P4 Pf3 to Pf4

©  2015 ‐ IFP Training
P4 Pf4 Pore pressure
CAP ROCK Frac pressure
P4 to P5 Pf4 to Pf5
P5 Pf5 RESERVOIR
Depth RESERVOIR

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 163

Exemple de coupe lithologique
COUPE TECHNIQUE Coordonnées Appareil
Surface: Cible: de forage
(PREVISIONNELLE)
X: 338 070 X: 337 250
SONDAGE: XXXX
Y: 3 123 356 Y: 3 122 825 NAT 1625
Zs: 118.7 FORASOL
PERT ES
GAI NS

DIAG RAPHIES
CARO TTES
IND ICES

TESTS

ET AGES
CO TES BOU ES LI TH OLO GIE
FORM ATION
INSTANT ANEES DIFFEREES
F.SANT ON
Sur veilla nce
TURON .

gé olo giq ue a/c


F.Calc.

ILD-BHC- GR- CAL


500
BBS de 2 00 m SHDT si tr ou pas ca vé
M. D’Ouy

1000 Le nt illes d e
CENO MANI EN

fa ible s vo lum es
SHDT si déc ouv ert pa s ca vé

BBA In cer titu de


FL YSCH

IL D-BHC -GR -CAL

1500

Faib le p rob ab ilité


2000 Le die ux 1.3 0

2500
+ Episy enit es a u som me t

Ava nce me nt
M ar nes à Sp icule s

Par am èt res de fo rag e


Nive au x ba ssin s
3000
Co ups de po mp es
ALBI EN

PSV

Dé bim ètr ie é lect ro -


m ag nét ique d iffér en tielle
3500 De nsité e ntr ée/ sor tie
IL D-BHC -GR -CAL

BEI
Ga s lo gg er
OBD T

Dé tect eu r H2 S + a larm e
4000
Marnes+calc. micritiq ue

4500 ± 3 00 m
APTIEN Sup.A rg.+

en cas d’i ndic es


Sup .

Hyd ro stat iqu e su r


©  2015 ‐ IFP Training

Or th ez 1 02
5000
DL L-BH C-G R-CAL

1. 85 sur Ca zen ave


Gypse
APT IEN

SHDT

± 4 00 m
Ste Suzanne
Marnes de

5500
In f.

BARREM IEN ± 5 00 m
en cas d’i ndic es

6000 Dol. DLL-M SFL -BHC-GR-CAL


Risq ue s de su rp res sion
JUR AS.

HEC de FDC-CNL-GR-CAL
ManMo.
KIM FM S

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 164


Sommaire du programme géologie

 Localisation du site de forage : site, environnement, contraintes particulières,


références à d’autres puits, ...

 Objectifs : principal, secondaire(s), tolérances sur taille des objectifs

 Colonne géologique : description des séquences de formations, niveaux, âge,


profondeur verticale des différentes couches

 Pression de pore et de fracturation estimées (LOT/RFT/DST, ...)

 Gradient de température estimé

 Programme des mesures pour reconnaissance géologique

 Programme de carottage et de diagraphies

 Caractéristique des fluides attendus (gaz, huile, H2S or CO2, …)

©  2015 ‐ IFP Training
 Aléas possibles (hautes pressions, pertes, …)

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 165

Principales études d’ingénierie

Données générales (collectées)

Prog. Fluides de forage
Pression de pore (prédiction) Prog. Abandon du puits
Prog. cimentation
Pression de fracturation (prédiction)
Durée prévisionnelle du puits 
Design tubages, têtes de puits
(prog. Completion de puits)
Coûts‐Budget du puits
Côte des tubages  Prog. Outils de forage

Etudes mécanique des roches Design des garnitures de forage
©  2015 ‐ IFP Training

Profil et Géométrie du puits 
Sélection de l’appareil de forage
(déviation, diamètres)

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 166


“Mud Weight Window”

Formation fracture
Gradient de 
Boue LOT pressure gradient
fracturation

LOT
Boue

Rappel…

Gradient 
Le puits doit être  Boue de boue
toujours rempli par la  LOT

boue de forage.
Formation formation
Gradient de 

©  2015 ‐ IFP Training
pore pressure Mud weight
Mud weight
pressure pression de 
Pression hyd de  gradient
pore
la boue
E.M W ppg 
E M G

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 167

Architecture du puits

L’architecture du puits dépend essentiellement :


 De la profondeur finale à atteindre
 Des profils de pression de pore et de fracturation des formations
 De la géologie des formations (nature des roches, stabilité des
formations, …)
 Du diamètre de puits nécessaire en fond du puits... :
• Pour diagraphies et tests : puits d’exploration
• Pour complétion à installer pour produire : puits de développement

 De la déviation du puits
©  2015 ‐ IFP Training

 Des aléas du forage


 De l’environnement et de contraintes règlementaires locales
EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 168
Exemple
“Formation pore pressure & formation 
fracturation pressure” ‐ Prévision
COURBE PREVISIONNELLE DE PRESSION DE PORES PUITS AAA1
100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000 Pressure (bars)

Depth in meters
PLIOCENE

DST

. LOT
. ESTIMATED
OLIGOCENE
HORDALAND/NORDALAND GROUP

.. FRACTURE PRESSURE
1000 .
AAB1

ABA2 AAB2

.
EOCENE

BAA5 ABA1

2000 BAA2 AAA1

ABB5
PALEOCENE
ROGALAND

. .
.
. .
.
3000
CENOMAN./MAASTR.ICHIAN

ESTIMATED
SHETLAND GROUP

PORE PRESSURE
TURONIAN ABA1
.
.
.
4000
CROMER

ALBIAN

©  2015 ‐ IFP Training
BRENT BAA2 HEATHER ABB5

DRAUPNE BAA5
MID/UP JUR.ASSIC

.
VIKING

5000 . .
.
2.40
BRENT

1.00 1.20 1.40 1.60 1.80 2.00 2.20


Equiv. mud weight

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 169

Exemple
“Formation pore pressure & formation 
fracturation pressure” ‐ Prévision
COURBE PREVISIONNELLE DE PRESSION DE PORES PUITS AAA1
100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000 Pressure (bars)
Depth in meters
PLIOCENE

DST

. LOT
. ESTIMATED
HORDALAND/NORDALAND GROUP

OLIGOCENE

.. FRACTURE PRESSURE
1000 .
AAB1

ABA2 AAB2

.
EOCENE

BAA5 ABA1

2000 BAA2 AAA1

ABB5
PALEOCENE
ROGALAND

. .
.
. .
.
3000
ESTIMATED
CENOMAN./MAASTR.ICHIAN
SHETLAND GROUP

PORE PRESSURE
TURONIAN ABA1
.
.
.
4000
CROMER

ALBIAN

©  2015 ‐ IFP Training

BRENT BAA2 HEATHER ABB5

DRAUPNE BAA5
.
MID/UP JUR.ASSIC
VIKING

5000 . .
.
2.40
BRENT

1.00 1.20 1.40 1.60 1.80 2.00 2.20


Equiv. mud weight

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 170


Exemple
Température – Puits (prévision)
COURBE PREVISIONNELLE DE TEMPERATURE PUITS AAA1
20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 Température (°C)

Depth in meters
PLIOCENE
LOG

DST
OLIGOCENE
HORDALAND/NORDALAND GROUP

1000
AAB1

ABA2 AAB2
EOCENE

BAA5 ABA1

2000 BAA2 AAA1

ABB5
PALEOCENE
ROGALAND

ESTIMATED
TEMPERATURE PROFILE
3000
CENOMAN./MAASTR.ICHIAN
SHETLAND GROUP

TURONIAN ABA1

4000
CROMER

ALBIAN

©  2015 ‐ IFP Training
BRENT BAA2
GRADIENTS GEOTHERMIQUES HEATHER ABB5
°C / 100 m
MID/UP JUR.ASSIC

DRAUPNE BAA5
VIKING

5000

4.00
BRENT

1.00 1.50 2.00 2.50 3.00 3.50


20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 Température (°C)

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 171

Densités boues et « Mud Weight Window »

COUPE TECHNIQUE RECAPITULATIVE PUITS AAA1


CASING Pressure (bars)
PROGRAMME 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000
Depth in meters
PLIOCENE

DST
30”
.
HORDALAND/NORDALAND GROUP

200 m . ESTIMATED LOT


OLIGOCENE

.. FRACTURE PRESSURE
1000 .
AAB1

ABA2 AAB2

20”
EOCENE

1400 m
. BAA5 ABA1

2000 BAA2 AAA1

ABB5
. .
ROGALAN
PALEOC.

.
. .
D

14” x 13”3/8
. MUD WEIGHT
3100 m 3000
CENOMAN./MAASTR.ICHIAN

ESTIMATED
SHETLAND GROUP

PORE PRESSURE
TURONIAN ABA1
.
10”3/4 x 9”7/8 .
4300 m .
4000
CROMER

ALBIAN

©  2015 ‐ IFP Training

BRENT BAA2 HEATHER ABB5


MID/UP JUR.ASSIC

liner 7” DRAUPNE BAA5


VIKING

.
. .
5060 m 5000
.
2.40
BRENT

1.00 1.20 1.40 1.60 1.80 2.00 2.20


liner 4”1/2 5425 m Equiv. mud weight

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 172


Problématique pour positionnement des sabots de casing

© Copyright 2002 ENSP M F ormation Industrie

Casing 18

©  2015 ‐ IFP Training
présent ati on
3 1/ 0 7/ 20 0 3 DB

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 173

Casing

Bit diameter

Casing

Bit diameter

Casing

Bit diameter

Casing
©  2015 ‐ IFP Training

Bit diameter 8’’ 1/2

Casing 7’’ 
EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 174
Processus de forage & tubage

Pourquoi plusieurs tubages ? Well Head

Rôles des différents tubages ?


• Pour contenir des formations 
mécaniquement instables
Drilling 36”
• Pour isoler des formations ayant des 
pressions de formation et de  Casing 30”
Cement
fracturation différentes Drilling 26”
Cement
• Pour soutenir des trajectoires déviées  Casing 20”

en cours de forage.
• Pour isoler différents réservoirs,  Drilling 17”1/2

permettre des productions sélectives,  Casing 13”3/8 Cement


et recevoir la complétion du puits.
Drilling 12”1/4
Casing 9”5/8

©  2015 ‐ IFP Training
Cement
Drilling 8”1/2

RESERVOIR

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 175

Processus de forage

Le forage de différentes couches


géologiques impose :
• Différentes densités de boues
• Plusieurs sections (diamètres) de forage
©  2015 ‐ IFP Training

et différentes taille de tubage avant


d’atteindre les objectifs

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 176


Diamètres usuels des trous et tubages & Complétion type 
(“Surface Xmas tree”) 

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 177

Courbe d’avancement

©  2015 ‐ IFP Training

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 178


Exemple
Puits d’Exploration – Coûts Forage / Tests

Coûts Exploration
(sismique, études G&G)
Equipements puits* & consommables
(* “well tangibles”: ex. tubages, tête de puits, … Fonction de la 
(consommables: outils de forage, produits boues, fuel … profondeur du puits
PUITS ‐ COUTS FORAGE

Contrats de Services,
(appareil de forage (rig) Fonction de la 
(Compagnies de Services (diagraphies, cimentation, …) durée du puits
Logistique
Personnel de supervision
(Personnel de l’Opérateur)
Assurances
Imprévus

©  2015 ‐ IFP Training
Coûts des tests (DST)

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 179

Le Forage ‐ Ingénierie du puits

Points‐clé à retenir

1. Le “Well Prognosis” est préparé par le Département Geoscience ;


L’architecture du puits et le programme de forage sont préparés par
le Département Forage‐Puits

2. Pour les études d’ingénierie forage, la référence au “Mud Weight


Window” est fondamentale

3. Le rôle des tubages dans le processus forage

4. La préparation des coûts de forage, du budget d’un puits


©  2015 ‐ IFP Training

5. Le “grand” bénéfice des études préliminaires ... / ... Les “forts”


dépassements budgétaires si trop d’impasses dans ces études

EP   21915_a_F_ppt_01 ‐ Ingénierie du puits 180


Information Forage – Production – Gisement

Prévention des éruptions

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions

Venues et éruptions

PRESSION HYDROSTATIQUE DE LA BOUE

INFERIEURE A

PRESSION DE PORE DE LA FORMATION


©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 182


Au début… L’éruption était le 
moyen utilisé pour trouver de 
l’huile !

(puits très peu profond et très 
faible pression)

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 183

Prévention des éruptions

 En cours de forage, la pression


hydrostatique exercée par la boue
dans le puits ouvert doit
équilibrer la pression de pore des
formations.

 Sinon, le fluide de formation va


entrer dans le puits et une venue
(kick) se produira.

 Si une venue n’est pas contrôlée


correctement un accident majeur
appelé éruption (blowout) se
produira.

 Mesures préventives :
Observer la Règle de deux barrières se sécurité, avec un contrôle continu...
©  2015 ‐ IFP Training

• De la boue de forage
• Des BOP et tête de puits

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 184


Comment éviter une venue…

 Pendant le forage :
• Maintenir le puits plein de boue à la bonne densité
• Contrôler les indicateurs de pressions de pores anormales
• Contrôler les indicateurs de venues – Ex. Volume des bassins à boue …
• Contrôle de la trajectoire du puits foré (éviter la collision avec un
autre puits

 Pendant les manœuvres :


• Contrôler si effets de pistonnage
• Utilisation rigoureuse du “trip tank”
• Contrôle de débits avant, pendant les manœuvres
• Remplir la garniture pendant la descente des tiges si présence d’une

©  2015 ‐ IFP Training
“float valve” dans la BHA

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 185

Mesures des pressions…

©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 186


Contrôle des venues : méthodes "Driller's"
ou "Wait and Weight"

 Ces deux méthodes sont basées sur deux mêmes principes de


base :
• La pression de fond de puits (Pf) sera maintenue constante et
supérieure ou égale à la pression de gisement (Pg) durant
l’évacuation de la venue.

Pf sera maintenue constante avec Pf = Pg ou Pg + S

• Le contrôle de la venue se fera à débit constant.

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 187

BOP : Installation sur tête de puits à terre 

©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 188


BOP stack – BOP sous‐marin

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 189

B.O.P sous‐marin

©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 190


Circuits utilisés lors d’un contrôle de venue

Drilling floor
Shale shaker

Mud pumps Mud pits Gas vent

Drill string
Automatic
choke

Annular BOP
Manual
choke Mud return to pi
Pipe rams BOP Manual
choke

BOP fermé
Vertical degaser
Pipe rams BOP or degaser
Choke manifold

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 191

Equipement de sécurité pour contrôle de puits

BOP annulaire (“bag type”)

B O P BAG TYPE Bag preventer


Bag preventer can be closed Bag preventer
open around DP, DC, casing Fully closed

Bride d’a
©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 192


Equipement de sécurité pour contrôle de puits

B.O.P. à mâchoires &  Accumulateurs de puissance hydraulique 

Koomey accumulator & manifold

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 193

Equipement de sécurité pour contrôle de puits

Manifold de duses

Assemblage de vannes et de duses utilisées 
pour contrôler une venue lors du processus 
©  2015 ‐ IFP Training

de contrôle de puits.

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 194


Duse & Panel de contrôle de duses

©  2015 ‐ IFP Training
EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 195

©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 196


©  2015 ‐ IFP Training
EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 197

©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 198


©  2015 ‐ IFP Training
EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 199

Nowadays blowouts are major catastrophic events
Nowadays blowouts are major catastrophic events

©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 200


©  2015 ‐ IFP Training
EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 201

Prévention des éruptions 

Points‐clé à retenir

1. Principaux signes indiquant une possible venue.

2. Barrières de sécurité lors des opérations de forage.

3. Les différents équipements utilisés pour le contrôle d’un puits.


©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_F_ppt_01 ‐ Prévention des éruptions 202


Information Forage – Production – Gisement

Bases Communes
Drilling & Completion

Sommaire

 Bases Communes Forage puits
1. Evaluation des connaissances générales,
2. Introduction au forage,

 Pression appliquées au puits


1. Pression Hydrostatique, Hydrodynamique,
2. Relation de pression dans le puits,
3. Loi des gaz.
©  2015 ‐ IFP Training

EP   21912_a_A_ppt_01 ‐ Introduction to petroleum engineering 204


Fonctions principales d’un appareil de forage
Mud circuit
Swivel
CIRCUIT Haute Pression
CIRCUIT  basse pression

Shale shakers
Kelly

Table de 
rotation

Mud pumps

Duses de l’outil

©  2015 ‐ IFP Training
Bassins
+ traitement boue

EP   21916_a_A_ppt_01 ‐ Drilling Units 205

Système de circulation en Contrôle de puits

Drilling floor
Shale shaker

Mud pumps Bassins Gas vent

Drill string
Automatic
choke

Annular BOP
Manual
choke Mud return to pi
Pipe rams BOP Manual
choke
BOP  Fermé
Vertical degaser
Pipe rams BOP or degaser
Choke manifold
©  2015 ‐ IFP Training

EP   21919_a_A_ppt_01 ‐ Blowout Prevention 206


Pression à enregistrer

Pression  Pression tige  = 
Injection de boue 
Tige Pt1
Débit retour

Pression  Pression 
annulaire = 0 annulaire = Pa1

©  2015 ‐ IFP Training
Puits Ouvert Puits Fermé

EP   21919_a_A_ppt_01 ‐ Blowout Prevention 207

 Hydrodynamique appliquée au puits:

1. Pression Hydrostatique, Hydrodynamique,


2. Relation de pression dans le puits,
3. Loi des gaz.
©  2015 ‐ IFP Training

SEC ‐ 208
Principe fondamental

 Fluides au repos soumis seulement à la pesanteur

 La différence de pression hydrostatique entre A et B est


directement proportionnelle :
• à la hauteur verticale Z
• à la masse volumique du fluide

 Dans un fluide homogène, si deux points B et C sont sur une


même horizontale  Pression en B = Pression en C

A

©  2015 ‐ IFP Training
Fluide de
B C
 masse
volumique ρ

PE 24003_a_F_ppt_00 PE Chap1U1.ppt 209

Principe fondamental 

 Fluides au repos soumis seulement à la pesanteur

Système SI :

Phb ‐ Pha =  . g . Z


Z : Hauteur verticale 
entre A et B en 
mètres
PHb , PHa: Pressions 
hydrostatiques en Pascal  g = 9,81 m/s2
(N/m2) (accélération de la 
pesanteur)
 : Masse volumique 
©  2015 ‐ IFP Training

du fluide en kg/m3

PE 24003_a_F_ppt_00 PE Chap1U1.ppt 210
Principe fondamental 

 Fluides au repos soumis seulement à la pesanteur


Système métrique : d  : Densité du fluide 
Z : Hauteur verticale 
entre A et B en mètres  par rapport à l’eau
PHB, PHA : Pressions 
hydrostatiques en 
bar

Ph B  Ph A  Z  d
10.2 10,2 : Facteur de 
conversion

Système anglo‐saxon :  

PhB , PhA : Pressions  PhB ‐ PhA= 0.052 . TVD . MW


hydrostatiques en psi MW : Densité du fluide 

©  2015 ‐ IFP Training
(Mud Weight) en ppg 
TVD : Hauteur verticale  pounds/gallon)
0,052 : Facteur de 
conversion (True Vertical Depth) 
entre A et B en pieds

PE 24003_a_F_ppt_00 PE Chap1U1.ppt 211

Calcul de pression

0m
 Calculer la pression 
hydrostatique à 0, 1 000 et     
D = 0,80
2 000 m (profondeurs verticales).
• Entre 0 et 1 000 m la densité du 
fluide est homogène et égale à 
1 000 m 0,80
• Entre 1 000 et 2 000 m la 
densité du fluide est homogène 
D = 1,20
et égale à 1,20

2 000 m
©  2015 ‐ IFP Training

PE 24003_a_F_ppt_00 PE Chap1U1.ppt 212
Principe fondamental  

 Pour calculer Ph entre 2 points, il faut connaître :


• la hauteur verticale entre ces 2 points
• la densité du fluide entre ces 2 points

 Pour plusieurs fluides de densités différentes, il faut :


• connaître la hauteur verticale respective de chaque fluide
• faire le calcul tranche / tranche

 Pour connaître la Ph en un des deux points, il faut connaître la 
pression hydrostatique à l’autre point.
 La pression hydrostatique augmente avec la profondeur 
(verticale)

©  2015 ‐ IFP Training
 Les fluides de forage transmettent la pression.
• Les liquides seront considérés comme des fluides incompressibles.

PE 24003_a_F_ppt_00 PE Chap1U1.ppt 213

Principe fondamental

 A la surface d’un liquide de densité d : P surf = 0 bar


(en réalité  1bar, pression atmosphérique)

 A une profondeur Z (TVD), par rapport à la surface du liquide :

• En unités métriques: Ph B  Z  d
10.2

• En unités « field units » : PhB = 0.052 . TVD . MW


©  2015 ‐ IFP Training

PE 24003_a_F_ppt_00 PE Chap1U1.ppt 214
Exercice 1

50
 Un puits a été fermé suite à une venue. La
densité de boue dans la garniture forage est
d=1.30, et d=1.32 dans l’annulaire.

 La densité de l’effluent est d=0.25

1. Calculer Pfond, Pression au sommet de la


500 m

bulle, puis Pa.


3000 m
2. Calculer la densité requise pour retrouver le
contrôle primaire du puits.

©  2015 ‐ IFP Training
Cas du tube en U 

 Avec un seul fluide 
homogène  :

Même niveau dans les 2 branches

Sur une même horizontale, les 
pressions sont égales.
©  2015 ‐ IFP Training

PE 24003_a_F_ppt_00 PE Chap1U1.ppt 216
Cas du tube en U 

 Si les branches contiennent des fluides non miscibles et de


densités différentes

Niveaux différents dans les 2 branches 
(écoulement de la branche avec le fluide le plus 
dense vers l’autre branche).

La pression est la même sur toute horizontale 
se trouvant en dessous de ce plan.

Mais ce n’est plus vrai au dessus.

©  2015 ‐ IFP Training
PE 24003_a_F_ppt_00 PE Chap1U1.ppt 217

Hydrostatic – U tube

 Fluide Homogène (même densité) :


• Même niveau dans les deux branches si le puits est ouvert,
• Même pression en surface si le puits est fermé,
• PH égale sur une même ligne horizontale.

 Fluides de densité différente:


• Difference de niveau dans les deux branches si le puits est ouvert,
• Difference de pression si le puits est fermé,
• PH égale sur une même ligne horizontale seulement sous AB (même
densité dans les deux branches en‐dessous de AB).

 Un puits, avec une garniture de forage ouverte au fond, est un


©  2015 ‐ IFP Training

système de Tube en U.

218
Exercice 2 

 Un puits est plein de boue de densité 1.23 (Kg/L)


 On injecte 2500 Litres de boue de densité 1.70
dans les tiges.
• Capacité Tige = 9 L/m (5’’)
• Capacité extèrieure des triges = 13 L/m
• Capacité Casing = 36 L/m (Casing 9 5/8)
• Profondeur Sabot à 2000 m
• Profondeur Totale à 3000 m

1. Calculer la chute de niveau dans les tiges.


2. Calculer la variation de Pfond
Calculer le volume récupéré dans le bassin actif

©  2015 ‐ IFP Training
3.
du au pompage du bouchon lourd ? (ne pas
inclure le volume du bouchon)

Exercice 3 

 On remonte 1000 m de Tiges vides sans remplir le puits.


(Il reste encore 800 m de tige dans le puits)

• Capacité Tige = 9 L/m (5’’)


• Capacité exterieure = 13 L/m
• Capacité Casing = 38 L/m (Casing 9 5/8)
• Capacité Découvert = 36 L/m (8 1/2)
• Densité de boue = 1.50
• Profondeur sabot = 2000 m
• Profondeur Totale du puits = 3000 m
©  2015 ‐ IFP Training

1. Quelle sera la variation de pression sur le fond?


Exercice 4 

 On remonte 1000 m de tiges pleines sans remplir le puits. La boue


récupérée ne rapart pas dans le puits.
(Il reste 800 m de tige dans le puits)
• Capacité tige = 9 L/m (5’’)
• Capacité extèrieure tige = 13 L/m
• Capacité Casing = 38 L/m (Casing 9 5/8)
• Capacité du découvert = 36 L/m (8 1/2)
• Densité de boue = 1.50
• Profondeur sabot = 2000 m
• Profondeur Totale du puits = 3000 m

©  2015 ‐ IFP Training
1. Quelle sera la variation de pression sur le fond?

Exercice 5 
 Stripping:
70  On descend les tiges en stripping..
• Capacité tige = 9 L/m (5’’)
• Capacité extèrieure tige = 13 L/m
• Capacité des Drill Collar = 4 L/m (5’’)
50m • Capacité extèrieure des DC = 23 L/m
• Capacité Découvert = 36 L/m (8 1/2)
• Densité de boue d = 1.30
70
• Longueur Bha = 200 m
• Profondeur sabot = 2000 m
• Profondeur Totale du puits = 3000 m
?
• Densité effluent = négligeable

1. Si on garde Pa constant, quel sera l’effet sur la Pfond


©  2015 ‐ IFP Training

lorsque la bha entrera dans l’effluent?

2. Quelle sera la variation de pression ?


Pertes de charge dans un circuit

 Les pertes de charge dans un circuit sont dûes aux :


• Frottements antre les conduites et le fluide,
• Frottements au sein du fluide,
• Réductions de diamètre,

 La chute de pression est transformée en chaleur, et en énergie


cinétique:
• Une partie de la température de la boue en circulation est dûe
aux pertes de charge par frottements,
• A l’outil, l’énergie cinétique est utilisée pour évacuer les débris du
front de taille de l’outil.

©  2015 ‐ IFP Training
223

Pertes de charge

La pression est perdue dans le circuit à cause des


©  2015 ‐ IFP Training

frottements dans les conduites: frottements du fluide


contre les parois, mais aussi au sein même du fluide.

224
Pertes de charge – Facteurs 

 Les pertes de charge dépendent de nombreux facteurs.

 En contrôle de venue, on considère qu’elles sont en première approximation


• directement proportionnelles à la densité du fluide : d
• directement proportionnelles au carré du débit : Q
• directement proportionnelles à la longueur de la conduite : L
• inversement proportionnelles à la puissance 5 du diamètre intérieur de la
conduite : D

2 5
d  Q2  L   D 
PC 2  PC 1   2       2    1 
 d1   Q1   L1   D2 

©  2015 ‐ IFP Training
 Entre l’état 1 et l’état 2, toutes les variables doivent être exprimées dans les
mêmes unités

EP 24004_a_F_ppt_00 PE Chap1U2.ppt 225

Exercice 6 

 On a 5 bar de pertes de charges par kilomètre de drillpipe (5’’),


avec un débit de 1000 L/min, et une densité d= 1.10

 Diamètre intèrieur des tiges = 4.276 ’’

1. Calculer les pertes de charges avec un débit de 1500 L/min.

2. Calculer les pertes de charges avec une densité de 1.40

3. Calculer les pertes de charge avec un débit de 2000 L/min et un


densité de 1.70
©  2015 ‐ IFP Training
Pertes de charge dans un orifice – Système SI

PA, PB : Pressions hydrostatiques en Pascal (N/m2)


V A  VB
2 2
PA  PB   ρ  ρ : Masse volumique du fluide en kg/m3
2
VA, VB : Vitesses en A et B en m/s

©  2015 ‐ IFP Training
EP 24004_a_F_ppt_00 PE Chap1U2.ppt 227

Exercice 7 

 Données:
• On circule une boue de densité d=1.20 au travers de la garniture de
forage, à un débit de 1500 L/min (81/2).
• Diamètre intèrieur des Drill Collar = 3’’.
• L’outil est équipé de 3 duses 10/32’’

1. Quelle est la chute de pression au niveau des duses de l’outil?


©  2015 ‐ IFP Training
Pertes de charge – Différents types 

 Dans un puits, avec un fluide en


circulation, on distingue les pertes de
charge suivantes :
• Pcsurf : pertes de charge dans
l’installation de surface
• Pct : pertes de charge dans les tiges
• Pcmt : pertes de charge dans les masses‐
tiges (Drill Collars)
• Pco : pertes de charge aux duses de
l’outil
• Pci = Pct + Pcmt + Pco sont les pertes de
charge à l’intérieur de la garniture
• Pcea : pertes de charge dans l’espace
annulaire (découvert + casing)

©  2015 ‐ IFP Training
EP 24004_a_F_ppt_00 PE Chap1U2.ppt 229

Pertes de charge – En forage 1/2 

 Estimations des pertes de charge Pc dans un circuit forage :


• Pcs : Pertes de charge dans le circuit surface (en général faible)
• Pci : Pertes de charge intérieures

Système Métrique
Valeur moyenne Conditions
Pct 4 à 5 bar /1000 m 1000 l/min - d : 1,10
Pcmt 4 à 5 bar/ 100 m Tige 5
Fields Units
Pct 60 psi / 3000 ft 260 gpm – SG : 10 ppg
Pcmt 60 psi / 300 ft Tige 5 
©  2015 ‐ IFP Training

Pco 50 à 70 % des pertes de charge totales

EP 24004_a_F_ppt_00 PE Chap1U2.ppt 230
Pertes de charge – En forage 2/2 

Pf = Phea + Pcea
Pf = Phi + PR ‐ Pci
PR = (Phea ‐ Phi ) + Pci + Pcea
Pf = Phea + Pcea + Pccl + Pcduse
Pf = Phi + PR – Pci
PR = (Phea ‐ Phi ) + Pci + Pcea + Pccl + Pcduse

• Pf : pression de fond
• PR : pression de refoulement
• Phi : pression hydrostatique à l’intérieur de la
garniture, exercée par la colonne de fluide qui s’y
trouve
• Phea: pression hydrostatique dans l’espace

©  2015 ‐ IFP Training
annulaire produite par la colonne de fluide qui
s’y trouve

EP 24004_a_F_ppt_00 PE Chap1U2.ppt 231

… dans un circuit à débit réduit 

 Estimations des pertes de charge Pc dans un circuit forage, à débit


réduit :
• Pcs : Pertes de charge dans les lignes de surfaces sont négligeables ;
• Pcea : Pertes de charge dans l’espace annulaire : bien souvent
négligeables ;
• Pccl : Pertes de charge dans la choke line :
− Avec un BOP surface, elles sont négligeables ;
− Pas en sous‐marin, surtout en deep‐sea. Par exemple sur Girasol, par
1500m d’eau, elles sont égales aux pertes de charge dans le reste du
circuit.
• Pcduse : égales environ à la pression en tête de l’espace annulaire
(Pa) :
− Elles peuvent varier rapidement, par modification de l’ouverture de la
©  2015 ‐ IFP Training

duse.

EP 24004_a_F_ppt_00 PE Chap1U2.ppt 232
Relations entre les différentes valeurs 

 Relations entre PF, PR, Pa

 En circulant à débit réduit :


• les Pcea sont négligeables ;
• Avec un BOP de surface, donc une choke line courte, les Pccl sont
négligeables.

 En conséquence les formules précédentes deviennent, en


circulation à débit réduit :

Pf = Phea + Pa
Pf = Phi + PR - Pci
PR = ( Phea - Phi ) + Pci + Pa

©  2015 ‐ IFP Training
Rappel, en statique : Pf  = Phea + Pa = Phi + Pt
EP 24004_a_F_ppt_00 PE Chap1U2.ppt 233

Synthèse

La pression en un point dépend des pressions


en aval de ce point dans le sens de l’écoulement.

Toute variation des pertes de charge en un point du circuit entraînera


une variation identique des pressions en amont de ce point
et laissera inchangées les pressions en aval de ce point.

En circulation à débit réduit :


Pf = Phea + Pa
Pf = Phi + PR - Pci
PR = ( Phea - Phi ) + Pci + Pa
©  2015 ‐ IFP Training

EP 24004_a_F_ppt_00 PE Chap1U2.ppt 234
Exercice 8 

 Données du puits:
• Densité de boue = 1.20
• Profondeur sabot = 2000 m
• Profondeur Totale du puits = 3000 m
• On circule puits ouvert.
• Pci=200 bar à 1500 L/min avec densité de boue d=1.20
• Pca=20 bar à 1500 L/min (10 bar dans le découvert)

1. Calculer Pfond, et Psabot en conditions statiques.


2. Calculer Pfond, et Psabot en circulation directe à 1500 L/min

©  2015 ‐ IFP Training
3. Calculer Pfond, et Psabot en circulation inverse à 750 L/min

Exercice 9

 Suite à une venue, en forage à 3500m (tvd), le puits a été fermé.


 Densité de boue d=1.25 et Densité effluent négligeable.
 Pressions lues après recompression du puits:
• Pt1 = 70 bar
• Pa1 = 90 bar

1. Calculer Ppore, ainsi que la densité requise.


2. On veut circuler la venue, en souhaitant maintenir la Pfond ≥ Ppore
avec un débit réduit constant de = 600 L/min, avec la densité initiale.

1. Calculer Pref, et Pa initial à débit stabilisé de 600 L/min, en sachant que


Pci=50 bar, Pca=0, Pccl=0.
©  2015 ‐ IFP Training

2. Idem, avec Pci=50 bar, Pca=0, Pccl=15 bar


3. Idem avec Pci=50 bar, Pca=5 bar, Pccl=15 bar
Exercice 10
 Le puits est ouvert:
• Profondeur sabot = 2000 m
• Profondeur Totale du puits = 3000 m
• Densité de boue d=1.20
• Les pertes de charge à 1600 L/min avec boue de densité d=1.20 sont:
Pci=180 bar, Pca dans le découvert=8 bar, Pccsg=12 bar

La garniture de forage n’est constituée que de Drillpipe.


On commence à injecter dans les tiges de la boue lourde de densité d=1.50
1. Calculer Pfond, Pref, puis Psabot à 1600 L/min avec la boue initiale.
2. Idem avce la boue lourde à 2000 m de profondeur dans les tiges.
3. Idem avec la boue lourde au fond.
4. Idem avec la boue lourde au sabot.
5. Idem avec la boue lourde de retour en surface.
6. Dessiner un graphe représentant l’évolution des pressions.

©  2015 ‐ IFP Training
7. Dessiner un graphe seulement pour:
1. Le pompage d’une boue légère.
2. Le pompage d’un bouchon lourd.

Exercice 10

©  2015 ‐ IFP Training
Exercice 10

©  2015 ‐ IFP Training
Exercice 12

 Le puits est ouvert:


• Profondeur totale du puits = 2500 m
• Profondeur sabot =2000m
• Densité de boue =1.32
• Les pertes de charge à 1600 L/min et d=1.32 sont:
Pci=160 bar, Pca dans le découvert=4 bar, Pccsg=8 bar

1. Calculer Pfond, puis Psabot en statique.

2. Idem en circulation directe à 1600 L/min.

3. Idem en circulation inverse à 1000 L/min.

Avec Pfrac=350 bar, quel est le débit maximum applicable en


©  2015 ‐ IFP Training

4.
circulation inverse?
Exercice 13

 L’outil a été descendu à une profondeur de 1000 m. Il y a une « float


valve » au‐dessus de l’outil, et les tiges n’ont pas été remplies pendant
la descente.
 La garniture de forage est constituée de 200 m de DC 6 ½ .
• Capacité des Drill Collar = 4 L/m (6 ½ )
• Capacité extèrieure des DC = 23 L/m
• Capacité des tiges = 9 L/m (5’’)
• Capacité extèrieure des tiges = 13 L/m
• Capacité Casing 9 5/8 = 38 L/m
• Capacité du découvert = 36 L/m
• Profondeur sabot = 2000 m
• Profondeur Totale du puits = 3000 m
• densité = 1.49

©  2015 ‐ IFP Training
1. Si la float valve cédait à cette profondeur, quelle serait la variation de
pression sur le fond?

Exercice 14

 Le puis a été fermé suite à une venue à 2800m avec d=1.44:


• Pt1= 60 bar
• Pa1=80 bar
• Les pertes de charge à 600 L/min et d=1.44 sont:
− Pci=40 bar, Pca=0 bar, Pccl=0 bar

1. Calculer Ppore.
2. On décide de circuler la venue avec la boue de densité d=1.44 à 600
L/min, en maintenant Pfond=Ppore+10 bar. Calculer la Pfond à
appliquer.
3. Calculer Pref, et Pa au début de la circulation pour obtenir Pfond=Ppore
+ 10bar
4. A 600 L/min, Pref=130 bar, Calculer Pfond. Que doit‐on faire pour avoir
Pfond=Ppore+10 bar
©  2015 ‐ IFP Training

5. Si on réduit le débit à 400 L/min, en maintenant Pref=80 bar, à combien


sera égal la Pfond ?
Loi des Gaz parfaits

 Loi de Mariotte‐Boyle

P1  V1 P2  V2 T1 T2 alors, sachant que :


  si  P : Pression absolue
P1  V1  P2  V2

©  2015 ‐ IFP Training
T1 T2  V : volume
 T : température

EP 24005_a_F_ppt_00 PE Chap1U3.ppt 243

Loi des Gaz parfaits

 Loi des gaz parfaits (Mariotte/Boyle):

P1 . V1  P2 . V2  Constant

Valable seulement pour les gaz parfaits (Les gaz réels suivent cette loi
à basse pression),
Pour le well control, Loi de Boyle – Mariotte est suffisante,
 Cas des gaz réels:
P1 . V1 P . V2
= 2
Z1 . T1 Z 2 . T2

T : Temperature absolue en ° Kelvin (°K = 273 + °C),


©  2015 ‐ IFP Training

Z : Facteur de compressibilité des Gaz,

244
Exercice 15

70
90

 Densité de boue, d=1.25


 Densité du gaz, d=0.30
Profondeur du puits =3500m (tvd)

©  2015 ‐ IFP Training

1. Calculer les valeurs à chaque manomètres.

Exercice 16
 Afin d’évacuer l’effluent gazeux, on circule à débit réduit
constant, avec la boue de densité initiale, en maintenant
Pfond=Ppore

1. Dessiner l’évolution de pressions sur le fond, au sabot et e


surface. ©  2015 ‐ IFP Training
Exercice 17

 Le puits a été fermé suite à une venue de gaz , à 3500m, avec une
densité de boue, d=1.25 (dgas=0, gaz parfait)

 Pt1=70 bar, Pa1=90 bar, Profondeur Sabot = 3000m.

 La capacité annulaire est constante du fond jusqu’en surface (23 L/m)


et Pfond est maintenu constant durant toute la circulation.

1. Calculer Psabot, et Pa avec l’effluent au fond.

2. Idem lorsque le gaz est au sabot.

3. Idem lorsque le gaz est en surface.

©  2015 ‐ IFP Training
Solution Exercice 17

©  2015 ‐ IFP Training
Exercice 18

1000 psi 3000 psi 1200 psi


10 gal

3000 psi 1200 psi

 Calculer le volume utile de fluide fourni par l’accumulateur:


(volume récupéré de 3000psi à 1200psi)

©  2015 ‐ IFP Training
Principes de fonctionnement d’une unité

©  2015 ‐ IFP Training

Div. ‐ Référence document 250


Extra Exercise 20
 Le puits est ouvert:
• Profondeur sabot = 2000 m
• Profondeur Totale du puits = 3000 m
• Longueur des Drill Collar de la bha = 200 m
• Densité de boue, d=1.30
• Les pertes de charge à 1500 L/min avec une densité d=1.30 sont:
Pc dp = 60 bar, Pc dc = 40 bar, Pc outil = 100 bar
Pca découvert=8 bar, Pca csg =12 bar

On commence à injecter la boue lourde à d=1.50, dans la garniture:


1. Calculer Pref, avec débit à 1500 L/min, et boue initiale.
2. Idem avec boue lourde à 1400 m de profondeur dans les tiges.
3. Idem avec boue lourde au sommet de la Bha,
4. Idem avec boue lourde au fond, juste après l’outil,

©  2015 ‐ IFP Training
5. Idem avec boue lourde au sabot,
6. Idem avec boue lourde de retour en surface.