Vous êtes sur la page 1sur 4

ALLIAGES SANS DURCISSEMENT STRUCTURAL / NON TREMPANTS / DURCISSEMENT PAR ECROUISSAGE

SERIE & ALLIAGES SERIE 1000 / ALUMINIUM SERIE 3000 / ALUMINIUM - MANGANESE SERIE 5000 / ALUMINIUM - MAGNESIUM
Résistance mécanique 1050 O,H111: Rp 0,2=20 MPa / Rm=60-95 Mpa 3003 H14: Rp 0,2=120 MPa / Rm=140-180 Mpa 5005 H16 : Rp 0,2=135 MPa / Rm=160-220 Mpa
3004 H14: Rp 0,2=180 MPa / Rm=220-265 Mpa 5086 H22 : Rp 0,2=190 MPa / Rm=275-330 Mpa
Aptitude à la Très bonne aptitude aux déformations à froid. Très bonne aptitude aux déformations. Très bonne aptitude aux transformations à chaud (filage,
transformation forgeage) et à froid, à l'état O (emboutissage, filage,
cintrage, etc.)
Usinabilié
Soudabilité Correcte mais avec précautions... Bonne. Excellente.
Température d’utilisation Excellente tenue aux très basses températures. Hautes T° (casserolles, échangeurs...) T° < 65°C (Mg > 3%)
Résistance à la corrosion Excellente tenue en atmosphère humide et marine. Bonne (corrosion atmosphérique). Très bonne.
On peut encore l’améliorer par anodisation.
Problèmes de corrosion si T°> 65°C.
Alliages écrouis: Recuit de stabilisation conseillé pour limiter
la corrosion intergranulaire.
Applications Emballages, électroménager, bâtiment, cuves, échangeurs, Tôles, barres, fils, profilés, tubes, etc... Marine, transport, chimie, décoration (anodisation,
condensateurs, µ-processeurs 3004 : Emballages (boîte boisson, conserve), brillantage)
emboutissage, électroménager, bâtiment.
3009 : Alliage destiné à être émaillé
Observations Très bonne conductibilité thermique et électrique. Remplace l'aluminium non allié de la série 1000 quand Bon état de surface après polissage et anodisation.
Les carctéristiques méca ne peuvent être améliorées par on veut des meilleures propriétés mécaniques. Dans ce cas, il faut maintenir les teneurs en fer et en
écrouissage. silicium à des valeurs minimales.
ALLIAGES A DURCISSEMENT STRUCTURAL / TREMPANTS / DURCISSEMENT PAR TRAITEMENT THERMIQUE

SERIE & ALLIAGES SERIE 2000 / ALUMINIUM - CUIVRE SERIE 6000 / ALUMINIUM - MAGNESIUM - SILICIUM SERIE 7000 / ALUMINIUM - ZINC - MANGANESE - ZINC
Résistance mécanique 2017 T4: Rp 0,2=260 MPa / Rm=390 Mpa 6060 T5: Rp 0,2=110 MPa / Rm=150 Mpa 7020 T6: Rp 0,2=210 MPa / Rm=320 Mpa
2024 T3: Rp 0,2=300 MPa / Rm=440 Mpa 6082 T6: Rp 0,2=240 MPa / Rm=300 Mpa 7075 T6: Rp 0,2=470 MPa / Rm=535 Mpa
7075 T7351: Rp 0,2=390 MPa / Rm=475 Mpa (sur-revenu)
Aptitude à la Très bonne aptitude aux déformations à froid. Très bonne aptitude aux déformations à chaud et à la Très bonne aptitude aux déformations à chaud et à la mise
transformation mise en forme à froid à l’état recuit. en forme à froid à l’état recuit.
Grandes vitesses de filage. Grandes vitesses de filage.
Usinabilié Bonne aptitude (notamment 2017), surtout le décolletage. Diminuée par la présence du silicium. Le Cuivre améliore l’usinabilité.
Soudabilité Moyenne (soudage à l’arc avec précautions). Bonne (soudage à l’arc ou brasage). 7000 avec Cuivre : Moyenne
Propriétés mécaniques affaiblies pour les zones adjacentes 7000 sans Cuivre : Bonne (7020) (favorisée par le
aux cordons de soudure (ces zones subissent un recuit lors Zirconium)
du cycle thermique imposé par le soudage).
Température d’utilisation Bonne tenue mécanique jusqu'à 230°C Comportement acceptable aux T° basses. Résistance à chaud limitée à 120°C.
Résistance à chaud limitée à 150°C.
Résistance à la corrosion Médiocre Excellente (corrosion atmosphérique et sous tension) 7000 avec Cuivre : Bonne
7000 sans Cuivre : Moyenne
Applications Industrie aéronautique et spatiale Menuiserie métallique, décoration Aéronautique, armement, sport
Observations Fabrication des moteurs à turbine et structures d'avions Très bonne conductibilité électrique (6101). 7000 avec Cuivre : Meilleures résistances méca. (Etat T6)
supersoniques. Bonne trempabilité.
T° de revenu relativement basse (<160°C).
Le cuivre durcit les alliages mais descend trempabilité, soudabilité
et tenue à la corrosion.
Le chrome améliore la tenue à la corrosion.