Vous êtes sur la page 1sur 2

NON A LA BAISSE PROGRAMMEE DE NOS SALAIRES

Le 11 octobre, la Ville de Paris reçoit les organisations syndicales pour discuter de


la mise en place de la réforme de la catégorie B.

A ce jour, il apparaît que la Ville souhaite fusionner le corps des SA avec le corps
des SMS et celui des secrétaires des services extérieurs.

Il s’agit de 3 corps différents ayant chacune des spécificités ‘administrative,


médico sociale, animation).

D’autre part, la Ville de Paris envisage de fusionner les corps de la Ville avec ceux
du CASVP.

On aboutirait à une CAP sans aucune visibilité sur la carrière des agents.

L’argument invoqué pour ces fusions est la revalorisation des primes des SMS.
Pour augmenter les primes des SMS, la Ville n’a pas besoin de fusionner le corps
des SMS avec celui des SA.

La réalité, est que la Ville nivellera les primes des SA par le bas, sans augmenter
celles des SMS.

La CGT a écrit à plusieurs reprises au Directeur de la DRH pour demander la


moyenne des primes de chaque corps. Ces courriers sont restés sans réponse. Et
pour cause. Il semblerait que la DRH veuille cacher la réalité des primes pour
pouvoir les attribuer dans l’opacité la plus totale.

Autre argument invoqué : la mobilité.

Un SA sera-t-il capable d’exercer une fonction d’animation sans avoir


préalablement suivi une formation ? Une SMS sera-t-elle en capacité de rédiger
des marchés sans avoir suivi une formation adaptée ?
Bien évidemment non !

Union Syndicale des Fonctionnaires et des Salariés des Services Publics Territoriaux de Paris
(Actifs et retraités) - Bourse du Travail 3 Rue du Château d'Eau 75010 PARIS –
 01.44.52.77.05- Fax : 01.44.52.77.29 - CGT.Syndicat@paris.fr
Le but de ces fusions serait uniquement de diminuer le nombre de gestionnaires de
la DRH afin de les redéployer sur d’autres tâches. La Ville de Paris qui clame haut
et fort qu’elle n’applique pas la RGPP, n’hésite pas à utiliser l’arme des
redéploiements, et ce au détriment des personnels qui en font les frais
quotidiennement.

Dernier argument invoqué : offrir aux SMS un débouché de carrière en catégorie A

La Ville va-t-elle augmenter le nombre de postes d’attachés lors des CAP ? Poser
la question c’est y répondre. Les SA seront encore lésés, alors que le recrutement
des SA se fait aujourd’hui sur un haut niveau d’expertise qui n’est pas reconnu et
qui risque de l’être encore moins à l’avenir en cas de fusion des corps.

POUR LA CGT, LES HAUTS NIVEAUX D’EXPERTISE DOIVENT ÊTRE QUALIFIÉS EN


CATÉGORIE A.

Le décret concernant les SA est paru. La Ville a la possibilité de l’appliquer si elle


le souhaite. Il est temps qu’elle le fasse car nos collègues veulent bénéficier de la
revalorisation indiciaire à laquelle ils ont droit.

La CGT a écrit aux Présidents de Groupe parlementaires pour demander l’ouverture


de vraies négociations.

La principale revendication de la CGT reste la carrière linéaire. Aujourd’hui certains


cadres A en bénéficient.

Les SA qui oeuvrent en faveur du service public doivent également ne bénéficier.

N’oublions pas qu’une promotion, c’est du pouvoir d’achat en plus !

POUR DÉFENDRE L’EMPLOI, LES SALAIRES ET LES RETRAITES !

Je me syndique à la C.G.T.
Nom……………………………………………………….Prénom…………………………..
Direction………………………………………………...…..Grade….………………….........
Adresse personnelle…………………………………………………….………………………
A remettre à un délégué C.G.T. de votre connaissance ou à renvoyer à :
L’Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
3, rue du Château d’Eau Paris 10ème Tel : 01.44.52.77.05 ou 25 Fax : 01.44.52.77.29.
courriel : cgt.syndicat@paris.fr
Retrouvez tous nos tracts sur le site : www.us-cgt-spp.org

Ce matériel a été élaboré par les syndiqués et est distribué grâce aux cotisations syndicales

VOUS TROUVEREZ EN PIÈCE JOINTE, LA NOUVELLE GRILLE DE VOS SALAIRES

Union Syndicale des Fonctionnaires et des Salariés des Services Publics Territoriaux de Paris
(Actifs et retraités) - Bourse du Travail 3 Rue du Château d'Eau 75010 PARIS –
 01.44.52.77.05- Fax : 01.44.52.77.29 - CGT.Syndicat@paris.fr