Vous êtes sur la page 1sur 14

De la formation à l’activité professionnelle

Les installations
sanitaires 
R. Bourgeois
M. Thouvenin
ex
tra
it
TABLE DES MATIÈRES
CHAPITRES PAGES
1. La certification................................................................................................. 8

1.1. La certification des services.................................................................................... 8


1.2. La certification des produits et ouvrages............................................................... 8
1.3. Appellation des professionnels du sanitaire.......................................................... 8

it
1.4. Les documents techniques unifiés (D.T.U.)........................................................... 8

2. Les installations et les équipements.................................................... 9

2.1. Le réseau.................................................................................................................... 9
2.1.1. Le réseau fluidique d’eau potable.................................................................... 9
2.1.2. Les disconnecteurs, filtres à tamis, anti-béliers, soupapes de sécurité ou

tra de sûreté, groupes de sécurité, raccords isolants diélectriques, valves d’isolement,


vases d’expansion pour ECS, mitigeurs thermostatiques........................................... 12
2.2. Traitement des eaux potables.................................................................................. 16
2.2.1. Caractéristiques élémentaires de l’eau............................................................ 16
2.2.2. Les adoucisseurs d’eau affineurs.................................................................... 17
2.2.3. Les filtres osmoseurs....................................................................................... 18
2.2.4. Réseau d’assainissement autonome (Exemple)............................................. 19
2.2.5. Les pompes à eau........................................................................................... 20
2.2.6. Stockage des eaux de pluie (Utilisation domestique)...................................... 22
2.3. Les réseaux publics de gaz naturel........................................................................ 23
2.3.1. Réalisation du raccordement........................................................................... 23
2.3.2. Le coffret de comptage.................................................................................... 23
2.3.3. Exemple de raccordement............................................................................... 23
2.3.4. Informations sur la pose de la tuyauterie dans les locaux d’habitation........... 24
2.4. Stockage du gaz........................................................................................................ 26
2.4.1. Stockage du gaz propane en citerne............................................................... 26
2.4.2. Stockage du gaz propane en bouteilles........................................................... 27
2.4.3. Stockage du gaz butane en bouteilles............................................................. 29
2.4.4. Ventilation des locaux d’habitation alimentés en gaz naturel contenant
ex
des appareils à gaz à circuit de combustion non étanche.......................................... 30
2.4.5. Bouclage d’un circuit ECS par un circulateur.................................................... 31
2.5. Les chauffe-eau......................................................................................................... 32
2.5.1. Démarche de choix d’un chauffe-eau.............................................................. 32
2.5.2. Les chauffe-eau électriques............................................................................. 32
2.5.3. Préparateurs mixtes muraux bi-énergie d’ECS................................................ 39
2.5.4. Chauffe-eau thermodynamiques..................................................................... 41
2.6. Les équipements sanitaires..................................................................................... 43
2.6.1. Les éviers........................................................................................................ 43
2.6.2. les lavabos et les lave-mains........................................................................... 45
2.6.3. les vasques...................................................................................................... 45
2.6.4. les bidets.......................................................................................................... 45
2.6.5 Les lavabos suspendus................................................................................... 46
2.6.6. Les receveurs de douche (bacs)..................................................................... 47
2.6.7. Les baignoires................................................................................................. 50
2.6.8. Les WC............................................................................................................ 55
2.6.9. Les urinoirs...................................................................................................... 58
2.6.10. Broyeurs et pompes de relevage..................................................................... 59

4
CHAPITRES
2.6.11. Exemples d’aires d’utilisation........................................................................... 60
2.6.12. Quelques conseils techniques......................................................................... 60
2.6.13. Installation pour les personnes à mobilité réduite .......................................... 61
2.6.14. Caractéristiques des canalisations d’amenée d’eau....................................... 62
2.6.15. Éléments de commande.................................................................................. 64
2.6.16. Mécanismes d’évacuation............................................................................... 65
2.7. Pose et raccordement des appareils sanitaires..................................................... 71
2.7.1. Pose de la robinetterie..................................................................................... 71

it
2.7.2. Pose d’un lavabo ou d’une vasque.................................................................. 72
2.7.3. Pose d’un évier................................................................................................ 74
2.7.4. Raccordement d’une machine à laver............................................................. 76
2.7.5. Le perçage des appareils sanitaires................................................................ 76
2.7.6. Évacuations des eaux usées et ventilations.................................................... 77

3. Les matériaux : mise en œuvre.................................................................... 79

tra 3.1. Mise en forme des canalisations en tube cuivre................................................... 79


3.1.1. Brasure tendre (soudure à l’étain : température < 450 °C).............................. 79
3.1.2. Brasure forte (température > 450 °C).............................................................. 80
3.1.3. Cintrage à 90° et inférieur à 90°...................................................................... 81
3.1.4. Chapeau de gendarme.................................................................................... 83
3.1.5. Baïonnette........................................................................................................ 85
3.1.6. Emboîture à la pince........................................................................................ 86
3.1.7. Collet battu....................................................................................................... 87
3.1.8. Piquage............................................................................................................ 88
3.1.9. Dessautage...................................................................................................... 89
3.2. Mise en forme des canalisations en tube acier..................................................... 90
3.2.1. Raccordement par soudure............................................................................. 90
3.2.2. Cintrage des tubes aciers................................................................................ 91
3.3. Mise en œuvre des canalisations en tubes PER (Polyéthylène réticulé)
et en tube PB (Polybutène)...................................................................................... 92
3.3.1. Distribution d’eau chaude et d’eau froide sanitaire......................................... 92
3.3.2. Accessoires de sorties et de branchements.................................................... 93
3.3.3. Collecteurs/distributeurs – vannes et accessoires........................................... 94
3.3.4. Raccords à sertir............................................................................................. 94
ex
3.4. Isolation thermique des tubes (Cuivre, PVC, PER, Aciers…)............................... 95

4. Les fixations raccords et les accessoires........................................ 96

4.1. Les fixations et les joints......................................................................................... 96


4.1.1. Les colliers....................................................................................................... 96
4.1.2. Les fixations..................................................................................................... 96
4.1.3. Les joints.......................................................................................................... 96
4.2. Robinetterie............................................................................................................... 97
4.2.1. Robinetterie de bâtiment.................................................................................. 97
4.2.2. Raccords à compression................................................................................. 98
4.2.3. Raccords cuivre ou laiton à souder et à visser................................................ 99
4.2.4. Raccords laiton................................................................................................ 100
4.2.5. Raccords cuivre (Évacuation).......................................................................... 101
4.2.6. Raccords PVC d’évacuation nicoll................................................................... 102
4.2.7. Raccords, becs, têtes pour robinetterie........................................................... 104

5
CHAPITRES
4.2.8. Accessoires pour PVC..................................................................................... 106
4.2.9. Raccords à glissement pour tubes PER.......................................................... 106
4.2.10. Raccords fonte galvanisée............................................................................... 107
4.2.11. Vannes à sphère............................................................................................... 108
4.2.12. Raccords et accessoires gaz butane ou propane........................................... 108
4.2.13. Gaz distribution................................................................................................ 109

it
5. Protection des personnes........................................................................... 110

5.1. Conducteur de protection et liaison équipotentielle............................................. 110


5.2. Les liaisons à la terre............................................................................................... 110
5.3. Éléments conducteurs devant être reliés à la liaison équipotentielle................. 111
5.4. Les habilitations........................................................................................................ 112
5.4.1. Conditions générales....................................................................................... 112


tra 6.
5.4.2. Conditions particulières (Installateurs sanitaires)............................................ 113

Les symboles (extrait)................................................................................... 114


Robinetterie................................................................................................................. 114
Accessoires de tuyauterie........................................................................................... 114
Récupérateurs air/air..................................................................................................... 114
Réservoirs................................................................................................................... 114
Générateurs................................................................................................................. 114
Émetteurs et échangeurs............................................................................................ 114
Appareils de mesure................................................................................................... 114
Appareils de régulation................................................................................................ 114
Canalisations............................................................................................................... 115
Raccordements symboles généraux........................................................................... 115
Raccordements pièces diverses.................................................................................. 115
Appareils domestiques................................................................................................ 115
Symboles des fluides.................................................................................................. 115
ex
Index alphabétique.......................................................................................... 116

6
1. La certification
1.1. LA CERTIFICATION DES SERVICES
Une certification de marque NF a été mise au point entre l’Afnor et Qualibat. Elle
concerne les marchés privés et s’appuie sur les compétences métiers reconnues par les
qualifications attribuées par Qualibat.
Cette certification prend en compte la qualité des relations entre l’entreprise et son client.

it
Elles s’adressent aux entreprises qui réalisent :
– la fabrication et la pose.

1.2. LA CERTIFICATION DES PRODUITS ET OUVRAGES


Un organisme indépendant atteste que le produit ou l’ouvrage
est conforme à une norme (et/ou à d’autres spécifications) : en
procédant à des essais, en contrôlant l’organisation de la production,
en inspectant régulièrement l’usine ou le chantier et en vérifiant que

tra
le fabricant ou le constructeur procède à des autocontrôles réguliers.
Un produit certifié est reconnaissable par le logo de la marque tel que
le sigle « NF ». C’est une marque de qualité.

1.3. APPELLATION DES PROFESSIONNELS DU SANITAIRE


Quali’Eau est une appellation mise en place par la CAPEB, reconnue par le
Ministère de la Santé, pour identifier les compétences des artisans plombiers
concernant la qualité sanitaire des réseaux intérieurs d’eau potable.
Les entreprises d’installations sanitaires jouent un rôle essentiel dans la
distribution de l’eau potable jusqu’au robinet des particuliers.
Depuis quelques années, les évolutions réglementaires et techniques ont été
nombreuses, avec le plus souvent des conséquences techniques importantes sur
le réseau intérieur de distribution d’eau.
Exemples : normes de plomb dans l’eau potable, lutte contre la présence de légionelles dans les réseaux
d’eau chaude…
Cette appellation permet de pouvoir identifier des professionnels ayant une compétence spécifique sur ces aspects.
Pour l’obtenir, les professionnels doivent participer à une formation technique qui apporte les connaissances
relatives à l’aspect « sécurité sanitaire des installations intérieures d’eau potable » et sanctionnée par un
test d’évaluation.
ex
1.4. LES DOCUMENTS TECHNIQUES UNIFIÉS (D.T.U.)
Les DTU ou Documents Techniques Unifiés sont des documents qui contiennent les règles techniques
relatives à l’exécution des travaux de bâtiment. Ils sont reconnus et approuvés par les professionnels de la
construction et servent de référence aux experts des assurances et des tribunaux. Leur non-respect peut
entraîner l’exclusion des garanties offertes par les polices individuelles de base.
Les DTU constituent des Cahiers des Charges types des règles de l’art pour la construction traditionnelle.
Ils s’adressent aux corps d’état concernés ainsi qu’aux maîtres d’œuvre (architectes, entreprises générales,
constructeurs…), aux maîtres d’ouvrage et aux experts.
■■Exemple de DTU
NF P40-201 mai 1993 Document modifié par les amendements :
DTU 60.1 – Travaux de bâtiment – Plomberie NF P40-201/A1 : janvier 1999 (P40-201/A1),
sanitaire pour bâtiments à usage d’habitation NF P40-201/A2 : octobre 2000 (P40-201/A2)
– Cahier des charges Code(s) Thème(s) ICS
Indice de classement : P40-201 91.140.70 Installations sanitaires
Statut : Norme homologuée 91.140.80 Systèmes d’évacuation d’eau

8
2. Les installations et les équipements
2.1. LE RÉSEAU
2.1.1. LE RÉSEAU FLUIDIQUE D’EAU POTABLE
Le réseau d’eau potable transporte l’eau du réservoir jusqu’aux habitations. Les gestionnaires responsables
de la distribution de l’eau potable doivent s’assurer que l’eau arrive chez tous les abonnés avec suffisamment

it
de pression et que sa qualité est respectée en tout point du réseau.
La distribution de l’eau relève de la responsabilité des communes qui gèrent elles-mêmes leur réseau ou en
confient l’exploitation à des concessionnaires privés.
Les réseaux d’alimentation des habitations particulières sont le plus souvent enterrés.
Il est obligatoire de respecter des profondeurs minimales et des distances entre conduites selon la nature
de celles-ci.


tra   

2.1.1.1. L’arrivée de l’eau potable dans l’habitation


En maison individuelle, l’arrivée d’eau est généralement
Tranchée pour plusieurs canalisations

réalisée dans un regard maçonné de 1 m3, dans un


regard plastique ou un coffret à sceller. La solution
dépend de la compagnie des eaux du lieu d’habitation.

1. Canalisation en polyéthylène
(haute densité fil et bleu)
ex
2. Regard ou coffret

6. Clapet antipollution
3. Vanne avant
compteur 5. Vanne après compteur
     4. Compteur
    
avec ou sans purge associée
      
Schéma normalisé à un clapet antipollution –  Branchement sur les conduites

Prise
en charge
verticale

9
■■Anti-bélier
Fonction : protéger le réseau (appareils et
canalisations) contre les ondes de choc de
pression (coup de bélier) dues à l’arrêt brutal
d’un circuit d’eau provoqué par la fermeture
d’un robinet ou autres dispositifs se fermant
brutalement.
Il doit être installé le plus près possible de
l’appareil de coupure d’eau qui provoque ce

it
« coup de bélier » ou au point le plus haut
d’une colonne montante. intégré à membrane à ressort

Exemple de schéma d’installation d’un anti-bélier et principe de fonctionnement.

avec écoulement

tra
■■Soupape de sûreté ou de sécurité tarée à 7 bars
Description et fonction
arrêt brusque de
l’écoulement et
amortissement des
coups de bélier

Fonction : elle protège l’installation sanitaire (joints,


canalisations, appareils de distribution d’ECS) contre les
surpressions dues à la dilatation de l’eau en chauffe. Elle
évacue automatiquement une certaine quantité d’eau
en cas de surpression. Elle est tarée à 7 bars pour les
réseaux sanitaires. Elle s’installe sur le réseau d’eau
froide à proximité de la production d’ECS.
ex
Exemple d’installation
d’une soupape de sûreté
Schéma de raccordement
d’un production ECS de
grosse capacité.
Note : il n’existe pas de
groupe de sécurité au-delà
de 1 pouce.

13
• Exemples d’installation
Chauffe-eau « BLOC »
Montage en écoulement libre Montage sous pression

9. Vanne d’arrêt
28. Entrée eau froide
29. Réducteur de pression
30. Groupe de sécurité taré à 7 bars
a. arrivée eau froide intégrant un clapet anti-retour
b. raccordement à l’entrée eau froide du préparateur
c. robinet d’arrêt

it
d. soupape de sécurité et vidange manuelle
e. orifice de vidange
54. Rupture de charge type YA (règlement sanitaire)
57. Sortie eau chaude sanitaire
62. Robinetterie mélangeuse pour écoulement libre

Dimensions principales

tra
Sous évier

Sur évier Fixations :


Les chauffe-eau Bloc viennent s’accrocher dans
un évier à fixer au mur par l’intermédiaire de deux
boulons Ø 8 mm.

■■Chauffe-eau muraux verticaux


Descriptif
ex

33
Les équipements sanitaires (suite)
Les receveurs de douche (bacs) (suite)
Cabine de douche avec receveur intégré (suite)

– Portes coulissantes en verre de


sécurité de 4 mm d’épaisseur.

it
– Receveur de synthèse traité
anti-UV.
– Hauteur inférieure à 2 mètres.

tra
Cabine de douche avec Hydromassage
– L’installation de cette
cabine de douche
avec hydromassage
nécessite
pression
suffisante afin de
une
d’eau
D’après CÉDÉO

respecter la sensation
de massage à
travers les buses et
la pomme de tête
d’amenée d’eau.
– Cette cabine est
ex
dédiée aux petits
espaces (80 × 80).
– Panneau central en
verre émaillé.
– Existe en portes
coulissantes de 4 mm
d’épaisseur ou avec
paroi fixe et une porte
pivotante, de 6 mm
d’épaisseur.
– Mitigeur mécanique
ou thermostatique.
– Équipée de 6 buses
à rotojet et d’un siège
en bois exotique.
– V e r r e traité
anticalcaire pour
faciliter le nettoyage.
– Cabine à monter sans joint silicone.

48
2.6.16. Mécanismes d’évacuation
■■Bondes pour éviers pour trous ∅ 90

it
tra
■■Siphons pour lavabos
ex

65
5. Protection des personnes
5.1. Conducteur de protection
et liaison équipotentielle
– Le coffret de répartition comporte un bornier de dérivation individuelle vers prise de terre
terre auquel doit être raccordée la dérivation de terre ou conducteur
principal de terre
individuelle de terre (immeuble collectif) ou le

it
conducteur principal de protection (construction
individuelle). coffret de
– Les conducteurs de protection sont distribués dans répartition
toute l’installation ; repérés « vert-jaune », ils ne
peuvent être affectés chacun qu’à un seul circuit.
– Éléments à relier à un conducteur de protection : appareil de
- Les masses métalliques des appareils cuisson
électriques (de classe 01 et I) installés à poste
fixe : radiateurs, appareils d’éclairage, chauffe-

tra eau…
- Les contacts de terre des prises de courant.
- Les conduits métalliques (MRL et CSA).
- La liaison équipotentielle des salles d’eau.
- Les huisseries métalliques si elles servent au
passage de canalisations électriques sous
conduit métallique, ou si
elles servent de support
à l’appareillage électrique
(prises de
interrupteurs…).
• Connecteur de liaison
courant,

équipotentielle (D’après
Legrand)
chauffe-eau

radiateur

éclairage

baignoire
salle d’eau

liaison équipotentielle
de la salle d’eau
huisserie
métallique
machine à
laver

lave
vaisselle

radiateur

5.2. Les liaisons à la terre


Définitions :
Terre :
– masse conductrice de la terre dont le potentiel électrique
ex
en chaque point est considéré comme égal à zéro
(référence théorique).
Masse :
– partie conductrice d’un matériel électrique susceptible
d’être touchée par une personne et qui pourrait être
accidentellement sous tension.
(1) : Prise de terre.
(2) : Conducteur de terre reliant la borne principale de terre à
la prise de terre.
(3) : Conducteur de protection reliant électriquement certaines
parties : masses, éléments conducteurs, prises de terre,
point de mise à la terre de la source d’alimentation au
point neutre artificiel.
(4) : Élément conducteur étranger à l’installation électrique.
(5) : Conducteur d’équipotentialité.
(6) : Borne principale ou barre principale de terre assurant la
liaison équipotentielle.
(7) : Barrette de coupure permettant de vérifier la valeur de la
résistance de terre.

110
ex
tra
it
ISBN : 978-2-7135-3498-0

www.casteilla.fr