Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre 4 : LUMIERES COLOREES ET COULEUR DES OBJETS

I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière


colorée

1-Expérience historique d’Isaac Newton.

●En 1666, un scientifique britannique, Isaac Newton décomposa la lumière


blanche à l’aide d’un prisme.

●Newton conclut que la lumière blanche était composée d’une multitude de


lumières colorées : son spectre est continu.

2-Décomposition de la lumière blanche.

● Un réseau ou un prisme décompose la lumière blanche : on obtient alors un


spectre continu de lumière colorée.

●Définition du spectre continu de la lumière blanche :


Ensemble des lumières colorées.

3-Le spectre électromagnétique.

II-Les filtres et la couleur d’un objet


1-Les filtres

a- Expérience :

Utiliser le spectroscope à réseau


Placer un filtre vert rouge bleu devant

b- Observations :

● Un filtre vert éclairé en lumière blanche absorbe toutes les lumières colorées,
sauf la lumière verte qu’il transmet.
● Un filtre rouge éclairé en lumière blanche absorbe toutes les lumières
colorées, sauf la lumière rouge qu’il transmet.
● Un filtre bleu éclairé en lumière blanche absorbe toutes les lumières colorées,
sauf la lumière bleue qu’il transmet.

c- Conclusions :

Un filtre coloré permet d’obtenir une lumière colorée : éclairée en lumière


blanche, il ne transmet qu’une lumière de sa propre couleur.
Filtre vert Lumière
Lumière
blanche verte

Lumière Filtre rouge Lumière


blanche rouge

Filtre bleu Lumière


Lumière
bleue
blanche
2-La couleur des objets

●Vocabulaire : diffuser = envoyer dans toutes les directions

● On voit la couleur d’un objet lorsqu’il est éclairé en lumière blanche. L’objet
diffuse certaines lumières colorées du spectre de la lumière blanche et absorbe
les autres : c’est ce qui explique sa couleur.

● Un objet blanc diffuse toute les lumières colorées et n’en absorbe aucune.
● Un objet noir ne diffuse aucune lumière et absorbe donc toutes les lumières
colorées.
● Un objet rouge diffuse la lumière rouge et absorbe toutes les autres lumières
colorées.
● Un objet vert diffuse la lumière verte et absorbe toutes les autres lumières
colorées.
● Un objet bleu diffuse la lumière bleue et absorbe toutes les autres lumières
colorées.

III-Recomposition de la lumière blanche à partir de la lumières de couleur


bleue, rouge et verte : la synthèse additive

1-Le disque de Newton : recomposition de la lumière blanche.

a-Expérience :
Le disque de Newton, disque composé de secteurs aux couleurs de l'arc-en-ciel
est mis en rotation.

b-Observation :
Une fois en rotation rapide, le disque semble blanc.

c-Interprétation :
● Chaque couleur de chacun des secteurs est perçue un très court instant par
notre œil.
● Comme le disque tourne rapidement, les couleurs se superposent en raison de
l’effet de la persistance rétinienne.
● Le mélange de toutes ces couleurs recompose la lumière blanche.
● Notre cerveau est donc abusé et perçoit le disque blanc.
2-La superposition de lumières colorées

a-Expérience :

● Eclaire simultanément un écran blanc avec une lumière rouge et une lumière
verte.
● Recommence avec une lumière rouge et une lumière bleue, puis avec une
lumière verte et une lumière bleue.
● Eclaire enfin simultanément l’écran blanc avec les trois lumières colorées.

b-Observation et interprétation :

Lumière superposées Lumière obtenue

Verte + Bleue Cyan

Bleue + Rouge Magenta

Rouge + Verte Jaune

Rouge + Bleue + Verte Blanche

● Dans les zones ou les faisceaux se superposent deux à deux, de nouvelles


couleurs apparaissent : magenta, cyan et jaune.
Les différentes lumières colorées peuvent s’additionner pour former
d’autres lumières colorées : on réalise alors une synthèse additive.

● Lorsque les trois faisceaux se recouvrent, l’écran est blanc.


En superposant des lumières colorées rouge, verte et bleue, on obtient de
la lumière blanche.

C-Conclusion :

● La superposition des lumières rouges, verte et bleue, appelées lumières


primaires, permet de reconstituer la lumière blanche par synthèse additive.

● La superposition de deux lumières primaires donne une lumière de couleur


secondaire : jaune ou cyan ou magenta.
Applications : TV, photo, imprimerie

IV-Les ombres colorées.

1-Une source de lumière.

Couleur de la source de lumière couleur de l'ombre lumière soustraite


verte noire verte
rouge noire rouge
bleue noire bleue

2-Deux sources de lumières

couleur des sources de lumière couleur de l'ombre lumière(s)


soustraite(s)
rouge bleue
rouge + bleue bleue rouge
noire rouge + bleue
rouge verte
rouge + verte verte rouge
noire rouge + verte
bleue verte
bleue + verte verte bleue
noire bleue + verte
3-Trois sources de lumières

couleur des sources de lumière couleur de l'ombre lumière(s)


soustraite(s)
cyan rouge
magenta verte
jaune bleue
rouge + bleue + verte rouge bleue + verte
verte rouge + bleue
bleue rouge + verte
noire rouge + bleue + verte

Centres d'intérêt liés