Vous êtes sur la page 1sur 21

Les schémas de liaison à la terre

(régime de neutre)
Utilité

• Protection des personnes contre les contacts indirects.


• Protection des personnes par déconnection automatique
avec matériel isolé Classe I

• Conformité à la norme NF C15-100


Les schémas de liaison à la terre

Niveau de neutre
du transformateur TT Niveau des
masses de
l’installation

• Schéma T T • T : neutre du transformateur relié à la terre


• T : masses de l’installation relié à la terre

• T : neutre du transformateur relié à la terre


• Schéma T N • N : masses de l’installation relié au neutre

• I : neutre du transformateur isolé de la terre


• Schéma I T • T : masses de l’installation relié à la terre
Schéma T T

UC
Schéma T T

RL1 Id Rd
L
RPE
V UC
RA
RB
N
Schéma T T

• Courant de défaut

Id = . Uo .

RL1 + Rd + RPE + RA + RB

Dans le domestique : RL1 et RPE sont négligeables.

Id = . Uo .

Rd + RA + RB
Schéma T T

• Tension de contact

Uc = Id x (RPE + RA )

• Remarque :
• Hypothèses: RL1 et RPE sont négligeables
Rd = 0

Uc = Uo x . RA .

RA + RB
Schéma T T

• Pour assurer la protection des personnes :

Id < 30 mA
Uc < 50 V

• Dans le domestiques, le courant de défaut est


couramment supérieur à 30 mA :

• Protection des personnes par un dispositif


différentiel résiduel (DDR )

• Calibre : I?N = 30 mA
Schéma T T

• Fonctionnement d’un DDR :


B

B
B B
Schéma T T

• 1er défaut d’isolation :

Coupure automatique au niveau du


disjoncteur différentiel :

– Dans l’habitat : I?N = 30 mA

– La valeur de la prise de terre est


essentiel :
Pas plus de 100 O

– Coupure rapide
Schéma T N
Schéma T N
Schéma T N

RL1 Id Rd
L
RPE
V ou
RPEN
UC
N
RB
Schéma T N

• 1er défaut d’isolation :

• Création d’un court circuit


entre phase et neutre.

• Coupure automatique au
niveau de la partie
magnétique du disjoncteur.

• Le contrôle de la longueur
des câbles est essentiel

• Le coupure doit être


extrêmement rapide.
(Sinon risque de
détérioration du matériel)
Schéma T N
Dimensionnement d’une section de câble
R= ?xL Résistivité du matériaux
U=RxI (?.mm²/m)
S 0,023 pour le cuivre
0,032 pour l’aluminium
Un récepteur fonctionne sous 230 V (ligne d’alimentation de 25 m en cuivre)
Icc = 200 A R câbles

U = 230 V Récepteur
R câbles

Résistance des câbles : R= U = 230 = 1,15 O


Icc 200

Section minimum du câbles : S = ?x L = 0,023 x (2x25) = 1 mm²


R 1,15
Schéma I T

>1Ω
Schéma I T

• Cas d’un 1er défaut (ex : Ph1/masse) :


– Courant et tension faible. Absence de danger.
– Aucun déclenchement n’est nécessaire mais
signalisation obligatoire.

• Cas d’un 2ème défaut (ex : Ph2/masse) :


– On se trouve maintenant en présence d ’un court-
circuit entre phase (ici Ph1 / Ph2) !
– On peut alors se considérer en TN.
Schéma I T : premier défaut

RL1 Id Rd
L1
RPE
V Liaisons entre UC
prise de terre RA
RB
N
CPI ≈ 100 kΩ
Schéma I T : deuxième défaut

RL2 Icc Rd2


L2
RL1 IIccd Rd1
L1
IccPE
R RPE
V Liaisons entre UC1 UC2
prise de terre
RA
RB
N
CPI
Schéma I T

• Signalisation du danger au premier défaut.


– Réaliser par un CPI ( Contrôleur permanent
d’isolement)
Pour localiser un 1er défaut on peut :
• ouvrir chaque départ !
(on perd ainsi la continuité
de service !)
• injecter un courant basse
fréquence (10Hz) dans
l ’installation puis détecter
l ’endroit où il passe.
Schéma de liaison à la terre :
comparatif