Vous êtes sur la page 1sur 13

UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD

25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 1 / 13

Liste préliminaire des principaux risques potentiels et/ou risques spécifiques prévisibles pour le projet UTBS, assortis des
mesures adéquates en matière de prévention et de contrôle

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Blessure de la personne  Planification insuffisante des  Tous les travaux doivent être correctement planifiés après études préalables et
et/ou de ses collègues travaux, , absence d’analyse en particulier en fonction des installations existantes.
de travail préalable  Utilisation de main d’œuvre qualifiée pour les travaux spécialisés
 Discipline générale  Ouvriers non qualifiés pour les  Comportement des ouvriers sous contrôle de la supervision.
G1. Comportement tâches à effectuer  Drogues et alcools l interdits sur le site.
général
 Chahut, bagarres sur le site  Autorisation de fumer uniquement dans des zones dédiées.
 Drogues ou Alcool  Tout acte de sabotage notifié immédiatement aux Autorités.
 Fumer en zone interdite.  S’assurer que tous les aspects des travaux à réaliser et les risques associés
 Sabotage sont expliqués dans les causeries Sécurité
 Bruit  Bruit excessif émis par les  Utilisation de silencieux appropriés (lorsque justifié) et port de protections
 Chaleur engins/outils auditives
 Pluie  Emission de chaleur/ déshydratation  S’assurer que le personnel emporte suffisamment d’eau pour compenser les
 Piqûres d’insectes ?  Baisse de température corporelle pertes par sueur(des tablettes de sel ne peuvent être prescrites que par le
 Risques biologiques avec risque de bronchite, arthrite et médecin).
G2. Environnement  Morsures de reptiles autres affections dégénératives  Pouvoir s’abriter lorsque possible contre les fortes pluies ou les vents violents
du travail  Risques Voyage  Gestion/ manipulation des déchets  S’assurer que les EPI sont systématiquement utilisés, au minimum le port d’un
 Chutes d’objets  Travaux en général casque, de chaussures de sécurité et de vêtements de protection.
 Coupures, éraflures  Recherche d’aide médicale immédiate en cas de morsure de serpent.
 Voir aussi la procédure de Gestion des Déchets.
 Voir aussi la rubrique Rangement et Propreté
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 2 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Feu  Fuite de gaz  Test d’explosivité périodique pour contrôler les atmosphères à risque
 Éblouissement (soudure  Etincelles tombant dans des  Protéger contre les étincelles les caniveaux huileux en utilisant des supports
à l’arc) par rayons UV. caniveaux résistants au feu (contreplaqué, plaque de métal, bâche anti-feu)
 Choc électrique ou  Pas de lunettes de sécurité  Fournir un nombre suffisant d’extincteurs adaptés et placés aux points
électrocution.  Câbles/ Tuyaux des équipements de stratégiques
 Inhalation des fumées soudage en mauvais état  Eliminer les matériaux / matières combustibles.
de soudage  Manque d’anticipation des positions  Eviter l’utilisation d’équipements défectueux ou endommagés et plus
 Brûlures de soudage et des consommables spécialement les câbles électriques..
G3. Travaux de
nécessaires.  Être attentif aux postures des soudeurs et éviter l’inhalation des fumées de
Soudage
 Pas de vêtements de protection soudure; ne pas souder sur acier galvanisé (éliminer les traces de
 Risque d’atteinte d’autres ouvriers galvanisation).
travaillant à proximité.  Faire respecter l’interdiction de fumer.
 Installer suffisamment de signaux de sécurité
 Fournir et vérifier l’utilisation de tabliers anti-feu , gants de soudeurs et
écran/lunettes de protection.
 Mettre en place des surveillants sécurité pour les travaux à flamme nue.
 Ecrans de protection pour ne pas impacter sur les zones voisines.
 Chute/ basculement sur  Levage dépassant la charge  S’assurer que la charge a un poids compris dans la zone de sécurité spécifiée
l’équipement autorisée . sur le certificat de la grue (SWL). et qu’elle est correctement équilibrée.
 Chute d’objet  Levage dépassant le rayon autorisé.  Le grutier doit utiliser les équipements/organes de sécurité appartenant à la
 Oscillation de charge  Grue non stabilisée avant levage. grue et s’assurer que celle-ci est stabilisée. Sur un sol meuble des cales
 Tour de reins/ mal au  Risque de chute d’une charge non additionnelles doivent être utilisées pour répartir la charge.
dos correctement accrochée.  Un signaleur compétent pour guider le grutier.
 Ampoules  Absence de balisage de la zone de  Les manutentionnaires doivent contrôler en permanence la manutention de la
 Tout type de blessure levage. charge et baliser en conséquence la zone de manœuvre.
G4. Opérations
 Utilisation d’élingue inappropriée  Le grutier ne doit jamais abandonner les commandes de la grue lorsque la
générales de Levage
 Méthode de levage non adaptée. charge est suspendue.
et Manutention
 Levage manuel de charges lourdes  Avant de commencer toute manœuvre de la grue avertir la proximité au moyen
(manuelle et
 ou encombrante. d’un klaxon.
mécanique)
 Mauvais usage des EPI  La charge ne doit jamais passer au dessus du personnel.
 S’assurer que toutes les élingues sont vérifiées et certifiées sans défaut.
 S’assurer que les, méthodes de levage sont correctement appliquées
 Personnel en nombre suffisant pour opérer le levage ou le gréage de charges
lourdes.
 Exigence du port du casque, des chaussures de sécurité, des gants et des
vêtements de travail. Des EPI spécifiques seront utilisés quand justifié.
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 3 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Chutes de matériel  Voir G4 : Précautions Opérations de levage
 Blessures  Dommages crées à d’autres  JSA détaillé à établir
équipements  Plan de Levage approuvé par expert et inspecteur
G5. Montage de  Risque d’écrasement par grue en  Un coordonateur attitré avec des outils de radiocommunication
grosses Structures mouvement.  Précautions particulières selon conditions météo (vent)
 Périmètre d’opération balisé avec barrières de sécurité

 Feu.  Fuite de gaz  Test périodique d’explosivité pour atmosphère à risque.


 Corps étranger dans les  Etincelles tombant dans des  Protéger contre les étincelles les caniveaux huileux en utilisant des supports
yeux (escarbille de caniveaux résistants au feu (contreplaqué, plaque de métal, bâche anti-feu)
métal en fusion)  Matériaux combustibles abandonnés  Fournir un nombre suffisant d’extincteurs adaptés et placés dans toutes les
 Brûlures dans la zone de découpage. zones de découpage.
 Explosion  Graisse à proximité des équipements  Eliminer de la zone les matériaux / matières combustibles dont les graisses.
G6. Découpage d’oxygène.  Faire respecter l’interdiction de fumer.
oxyacétylénique  Absence ou insuffisance de  Installer suffisamment de signaux de sécurité
protection des yeux  Utiliser des protections oculaires adaptées comme des lunettes de sécurité,
 Pas de vêtements de protection. des lunettes ou des écrans de soudeurs aux normes NF ou OSH ou équivalent .
 Bouteilles d’oxygène ou d’acétylène  Vérifier la disponibilité et l’utilisation des vêtements de protection.
en mauvais état ou en position  Assurer la position verticale des bouteilles en utilisation.
dangereuse  Ségréguer le stockage les bouteilles d’oxygène et d’acétylène , pleines et vides
dans des zones grillagées et cadenassées.
 Feu.  Effectuer le plein en carburant.  Arrêter les moteurs lors du remplissage du carburant.
 Brûlures.  Manque d’inspection régulière et/ou  S’assurer d’une inspection et d’un entretien régulier par du personnel
 Choc électrique. de maintenance. compétent
 Nuisance sonore  Brûlure sur le pot d’échappement  Equiper d’arrêt-flamme tous les pots d’ échappements
 Vibration. insuffisamment protégé.  Couvrir les pots d’échappement de matériaux isolant si un risque de brûlure
 Utilisation d’équipement avec mise à subsiste.
la terre défectueuse.  S’assurer d’une mise à la terre ad hoc des équipements.
G7. Utilisation
 Travail en milieu sonore sans  Ne pas utiliser d’outillage électrique en atmosphère humide ou sur sol humide (
d’engins de chantier
protection auditive. Porter des chaussures à semelle de caoutchouc)
 Exposition prolongée aux vibrations.  Seulement du personnel qualifié et formé pour opérer les équipements.
 S’assurer du port des protections auditives par les opérateurs
 Inspecter régulièrement les isolants des câbles et remplacer tout câble
détérioré.
 Utiliser des EPI adaptés contre les vibrations ( gants matelassés)
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 4 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Collision.  Collision avec des objets fixes ou en  Signaler les équipements en mouvement.
 Feu. mouvement.  Respecter les limitations de vitesse.
 Choc  Excès de vitesse; dépassement de la  Vérifier l’absence d’obstacles sur les trajets envisagés.
 Perte d’équilibre. limitation de vitesse permise.  Alarmes sonores utilisées sur les équipements.
 Perte de matériel  Pas de vérification du véhicule avant  Mettre en place quand nécessaire
transporté. voyage.  Arrimer les chargement pour limiter les risques à l’égard des tiers.
G8. Transport  Chute depuis les  Non utilisation des ceintures de  Contrôle de routine des équipements chaque matin avant le début du travail
terrestre véhicules (personnel). sécurité  S’assurer de l’utilisation systématique des ceintures de sécurité
 Chargement non sécurisé, mal arrimé  Les passagers doivent être assis sauf dans la cas de véhicules conçus pour
 Surcharge des véhicules. transporter des passagers en position debout.
 Portes mal fermées  Vérifier que les câbles électriques sont correctement isolés.
 Les passagers doivent attendre l’immobilisation complète du véhicule avant de
descendre.

 Accident  Poussière, sable  N’emprunter que les voies autorisées.


 Traversée de village  Bruit  Respecter le Code de la Route local
 Nuisances pour les habitants  Procédure de gestion du trafic (voir Plan transport ……..)
G9. Conduite sur  Limitation de vitesse.
voies d’accès  Pénalités/ sanctions pour les auteurs d’infraction
 Eviter de traverser les agglomérations et les villages de nuit ou pendant les
vacances et les weekends.
 Ne pas klaxonner dans les agglomérations ou villages
 Tous les risques liés au  Voir expositions mentionnées dans la  S’assurer que les EPI adéquats sont portés lors de l’utilisation de produits
soudage, levage, colonne de gauche voisine chimiques nocifs faisant l’objet de restrictions d’utilisations (voir les FdS)
G10. Activités manutention, travail en  Risques plus particulièrement  Modes opératoires.
concomitantes hauteur, découpage importants durant la phase de  Etudes d’engineering (chutes d’objets …)
Zones à forte densité oxyacétylénique, Commissioning , de montage de  Voir toutes les précautions mentionnées pour les risques indiqués
de personnel utilisation d’engins, charpente et de couverture, montage
d’outillage portatif, de d’équipement
produits chimiques,
 Glissades, trébuchages  Carburants, huiles répandues au sol  Nettoyage général du site en fin de journée de travail
et chutes  Stockage impropre de matériau, du  S’assurer que tous les matériels / matériaux sont correctement entreposés
 Feu matériel, et des équipements  S’assurer que tous les équipements sont rangés dans de bonnes conditions de
G11. Tenue des lieux
 Blessures  Déchets de câbles électriques, de sécurité.
 Choc électrique baguettes de soudure.  Débarrasser le site de tout matériau combustible.
 Déchets de métal, de bois  Suivre la procédure de gestion des déchets (voir Plan Environnement……).
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 5 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Risque santé (problème  Vapeurs toxiques et poussière  S’assurer de l’utilisation de masque-filtre ou de masque à cartouche
respiratoire, etc.)  Mauvais usage des EPI  S’assurer de l’utilisation de combinaisons de protection.
G12. Peinture et  Particules abrasives  Protéger la totalité du corps pendant les opérations de sablage et de peinture
Sablage dans les yeux  Autorisation exigée pour pénétrer dans la zone de sablage/ peinture.
 Irritation de la peau  Afficher des écriteaux de mise en garde.
 Impact environnemental
 Radiation ionisante  Emission incontrôlée de substance  Le technicien en radiographie doit avoir plus de 18 ans et être qualifié.
provoquant une radioactive  Autorisation et certification obligatoire pour pratiquer des radiographies .
dermatite, chute de  Radiographie des soudures alors que  Les techniciens doivent porter leurs films d’enregistrement ou leurs
cheveux, brûlures des activités sont en cours dans le dosimètres.
cutanées, anémie, périmètre à risque.  Utiliser un moniteur de radiation pour déterminer le rayon de sécurité autour
cataractes, cancer des de la source / du tube rayons X.
os, risque génétique.  Stocker l’émetteur en lieu sûr et prévu à cet effet chaque fois qu’il n’est pas
utilisé.
 Installer un ruban de balisage sécurité autour de la zone qui présente un niveau
G14. Test par de radiation supérieur à la limite d’exposition recommandée (Sv/h).
Radiographie
 Placer des panneaux/signaux d’avertissement «Radiographie en cours »
 Installer des signaux lumineux
 Minimum de 2 techniciens pour chaque test .
 Signal sonore émis avant la mise en marche de l’émetteur
 Le RPS s’assure de l’absence de personnel non autorisé dans la zone balisée
 Le RPS effectue un relevé de radioactivité en bordure de zone balisée de façon
à vérifier que le niveau n’excède pas la limite recommandée (Sv/h)
 Relevés à soumettre au service HSE.
 Courbe de décroissance de radioactivité disponible
 Rupture de tuyaux,  Dépassement de la pression  Ne jamais dépasser la pression d’épreuve spécifiée pour l’équipement.
défaillance d’épreuve préconisée.  Interdire la présence de personnel non autorisé/non certifié dans la zone de test
d’équipement  Résistance du matériel incompatible  de Calibration de toutes les jauges qui seront utilisées pour le dit-test.
G15. Test  Fuite sous haute avec la pression d’épreuve  Signalisation d’avertissement en place.
Hydraulique pression  Brides, raccords mal serrés  Test de fuites à exécuter avant la montée en pression.
 Relever de pression régulièrement de façon à éviter un excès de pression
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 6 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Fuite de liquides ou de  Mauvaise manœuvre.  Manœuvre des vannes exclusivement par du personnel qualifié.
gaz.  Utilisation de tube-allonge pour  Utiliser uniquement le volant, la poignée ou la chaîne prévues pour manœuvrer
 Vannes endommagées. ouvrir/fermer les vannes. les vannes.
 Chute de personnel  Absence de maintenance préventive  Réaliser de la maintenance préventive sur toutes les vannes
G16. Manœuvre de  Lumbago.  Monter sur les pipes / position  Ne pas manœuvrer de vanne en position instable. Prévoir des plateformes pour
Vannes instable pour manœuvrer les les vannes difficiles d’accès.
vannes.  Les vannes de grande dimension doivent être opérées par au moins 2
 Manœuvre de grosses vannes par un personnes ou motorisées.
seul opérateur.  Les vannes d’isolation doivent être verrouillées en position fermée avec un
piquage ou une vanne de dégazage verrouillée en position ouverte.
 Choc électrique  Isolant électrique détérioré.  Travaux électriques réalisés exclusivement par des électriciens qualifiés.
 Feu  Absence de mise à la terre.  Tout l’outillage électrique doit être régulièrement inspecté et entretenu.
 Brûlures.  Test et mise en marche  Tous les outils et équipements électriques doivent être mis à la terre et
d’installations non complètement protégés par des disjoncteurs différentiels (les appareils doublement ou
terminés. totalement isolés peuvent être utilisés sans mise à la terre en 110/220V.
 Entretien insuffisant des postes de  Pendant le test et la mise en marche de sections ou d’installations complètes
soudage à l’arc tout le personnel non directement impliqué doit être informé des opérations à
 Câbles électriques enterrés non venir et doit quitter la zone concernée.
G17. Electricité répertoriés  Les EPI doivent être utilisés et adaptés pour les tests électriques à réaliser.
 Dépassement de la puissance  Inspection régulière et entretien de tous les équipements de soudage à l’arc
maximale supportée par le circuit de  Un équipement de détection de câbles enterrés doit être utilisé chaque fois qu’il
distribution électrique y a un doute sur leur présence ou une précision insuffisante de leur tracé.
 Chaque fois quec’est possible il faut couper l’alimentation des câbles enterrés
dans la zone qui doit faire l’objet de travaux de fouilles.
 Ne pas surcharger les prises électriques au-delà de la puissance maximale
stipulée.
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 7 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Tout type de blessure  Outillage mal entretenu ou non  Tous les outillages manuels ou motorisés doivent être régulièrement inspectés
classique adapté aux travaux à réaliser. et entretenus. Les outillages en mauvais état seront bannis.
 Feu  Ouvrier non qualifié pour l’utilisation  Le type d’outil et sa taille doivent être adaptés au travail à réaliser.
 Bruit de l’outil.  Tous les ouvriers doivent être formés à l’utilisation de leurs outils. Une nouvelle
 Protections mécaniques non formation sera dispensée en cas d’arrivée de nouveaux outils.
montées sur des outils mus par  Les capots de protection sur les machines doivent être correctement
moteur thermique ou électrique. positionnés avant mise en marche.
 Dislocation de disques de meulage.  La vitesse des meuleuses doit être adéquatement ajustée et contrôlée. La
 Air comprimé. vitesse maximale doit être marquée sur l’outil. Seuls les disques adaptés à
 Utilisation d’outils générant des l’outil doivent être utilisés. Les disques doivent être remplacés par un
étincelles dans des zones à risque de opérateur compétent.
G18. Outillage
feu.  L’outil doit être débranché avant d’effectuer un changement de disque , de foret
Portatif
 Casques ou protections auditives de perçage, etc.
non fournis ou non utilisés.  Port indispensable de protections oculaires (norme NF, OSHA ou équivalent)
 Interdiction de souffler des vêtements à l’air comprimé ou jouer avec les
soufflettes en raison du risque de lésions internes.
 Utilisation d’outils ne produisant pas d’étincelles (Béryllium) dans les zones à
risque de feu.
 Permis de feu et tests d’explosivité à réaliser avant l’utilisation d’outillage
pouvant générer des étincelles.
 Port de protections auditives lors de l’utilisation d’outillage bruyant tel que les
perceuses pneumatiques.
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 8 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Atmosphère toxique.  Travaux dans tout type d’espace  Prise en compte et évaluation systématiques des contaminants Toxiques ou
 Atmosphère confine: p.ex. réservoirs, conduites, Inflammables pouvant être présents dans un espace confiné et pouvant
inflammable trous d’homme, fours, tuyaux, égouts provenir de: (a) la zone elle-même p.ex. les réservoirs d’essence au plomb; (b)
 Manque d’oxygène & excavations confinées, cavités d’opérations antérieures p.ex. le dégraissage; (c) produits préalablement
 Claustrophobie. souterraines, etc. chaque fois que contenus; (d) installations voisines p.ex. les gaz d’échappement ou les fumées
l’atmosphère est ou peut devenir de véhicules ou équipements proches (e) présence de décharges ou de
toxique, inflammable ou pauvre en caniveaux à proximité.
oxygène.  Prise en compte et évaluation systématiques de situations pouvant conduire à
un manque d’oxygène intervenant avant ou pendant l’opération et pouvant
provenir de: (a) un balayage avec un gaz tel que azote ou CO2 ; (b) processus
d’oxydation dans des capacités en acier; (c) sols contaminés; (d)
décomposition de matières organiques.
 Chaque fois qu’il y a un soupçon même faible à l’égard de l’un des scénarios
G19. Espaces
décrits ci-dessus l’atmosphère de l’espace confiné doit être analysée pour la
Confinés
teneur en contaminants et en oxygène ; ceci sera vérifié lors de la délivrance de
l’autorisation de pénétration en espace confiné.
 AUCUN TRAVAIL EN ESPACE CONFINE NE POURRA DEMARRER TANT QUE
TOUTS LES TESTS N’AURONT PAS ETE REALISES ET QUE L’AUTORSATION
DE TRAVAIL N’AURA PAS ETE DELIVRE.
 Des analyses de l’atmosphère à l’intérieur de l’espace confiné devront être
réitérées au cours des travaux dans la mesure où la situation est susceptible
d’évoluer avec le temps.
 L’ouverture d’accès ( entrée/sortie) à une espace confiné ne doit pas être
inférieure à 410 mm X 460mm (rectangulaire ou ovale) ou 460 mm de diamètre
(circulaire).
 Le personnel travaillant dans un espace confiné doit être médicalement apte,
ne pas souffrir de claustrophobie ou d’autres désordres mentaux ou nerveux.
 Substances nocives par  Utilisation directe ou travail à  Avant de démarrer le travail il faut évaluer les risques causés par des
inhalation / ingestion proximité de toute substance ou substances chimiques utilisées ou susceptibles de se trouver à proximité de la
 Substances irritantes matériau qui peut affecter la santé ou zone de travail et suivre scrupuleusement les recommandations des FdS ou
G20. Risque
pour la peau ou avoir des effets nocifs que ce soit des standards industriels pour l’utilisation de ces substances.
Chimique
corrosives sous forme solide, liquide ou  il faut fournir et utiliser tous les EPI issu des recommandations ci-dessus
pulvérulente ou de gaz ou fumée. mentionnées.
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 9 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Accidents par chute  Montage d’échafaudage, de  Un échafaudage ou une structure en acier doivent être exclusivement montés ,
 Echafaudage mal monté structures en acier modifiés ou démontés par des professionnels qualifiés et ne doivent pas être
/ incomplet  Utilisation d’échelles surchargés
 Risques liés au  Travaux de toiture  Tous les échafaudages doivent être inspectés avant utilisation et ensuite à
déplacement intervalles réguliers selon les circonstances p.ex. après des vents violents.
 Echelles dangereuses  Les passerelles doivent être exemptes de tout obstacle (matériel, outil) afin
 Absence de harnais de d’éviter de trébucher.
sécurité.  Les matériaux et outils doivent être manutentionnés par levage entre
G21. Travail en
 Vertige l’échafaudage et le sol. Le lancement vers le haut ou le bas est interdit.
Hauteur
 Tous les EPIs exigés doivent être fournis et portés: harnais, roues d’inertie ,
lignes de vie, gants etc.
 Le travail doit être exécuté sur une échelle qui permet de travailler en position
stable et sûre et qui est sécurisée (ratio de 1/4 hauteur/ emprise au sol).
 Equipements spécifiques et barrières de sécurité doivent être utilises pour les
travaux sur toiture
 Le travail en hauteur sera prohibé pour toute personne souffrant de vertige.

 Feu  Toute source d’ignition incluant de façon  Il est interdit de fumer et de posséder des allumettes ou un briquet en dehors
 Explosion non limitative: des zones spécifiquement dédiées..
 Utilisation d’allumettes / briquet  Respect obligatoire du système de permis de feu et de la procédure SIMOPS
 Soudage, découpage, lampes à qui doivent être expliqués dans les causeries-sécurité.
souder.  Etre constamment sur ses gardes et notifier toute fuite de liquide ou de gaz.
 Meules et disques abrasifs.  Utiliser un outillage et du matériel de manutention qui ne génèrent pas
 Equipement générateur de chaleur : d’étincelles.
G22. Liquides et Gaz chaudière à bitume  Arrêter immédiatement le brulage si un surplus de feu intervient.
hautement  Outillage en acier  Interdire toute incinération “sauvage” de déchets et surtout dans les zones à
inflammables  Combustion des ordures/ déchets. haut risque.
SIMOPS  Véhicules à moteur.  Tous les véhicules doivent être correctement révisés et équipés de pots arrête-
 Equipement électrique non protégé / flammes
isolé  Tous les équipements électriques doivent être correctement vérifies et protégés
 Eléments chauffants en marche ( mise à la terre)
 Electricité statique  Présence d’extincteurs et personnel entrainé pour les interventions d’urgence .
 Signalisation de danger en place.
 Ségrégation et contrôle du stockage des matières inflammables
 Exercices de réponse aux situations d’urgence.
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 10 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Ecroulement des parois  Réalisation de tranchée profonde  S’assurer que les engins excavateurs sont opérés exclusivement par du
 Choc électrique sans couverture personnel qualifié et autorisé.
 Déversement d’huile  Endommagement de câbles enterrés  Barricader de façon appropriée la zone de travail
 Feu  Endommagement de canalisations  Protéger par plaques ou taluter toutes les excavations de façon à éviter tout
G23. Travaux de enterrées éboulement .
 Inondation / Erosion
Fouilles,  Etude de sol insuffisante.  Interdiction de travailler seul dans une excavation.
 Chute dans tranchée
Remblaiement et
non couverte  Pompe de drainage inadaptée.  Utiliser des pompes d’assèchement en fonction de la présence de nappe d’eau.
Déblaiement
 Impact écologique  Pas de barrière et de panneau de  Utiliser des détecteurs de métaux pour repérer la présence de câbles ou autres
 Utilisation de béton sécurité équipements avant de démarrer les travaux d’ excavation.
Voir aussi: “Espaces  EPIs non adaptés  Mettre en place les moyens de radiocommunication.
Confinés”  Réhabiliter le site dans un état aussi proche que possible de la situation
d’origine
 S’assurer du port d’EPIs appropriés en cas d’utilisation de substances
règlementées.

 Risque d’écrasement  Mauvaise estimation des charges  Mettre en œuvre avec la plus grande attention les phases d’évaluation, de
suite effondrement de la pouvant être levées ou supportées. design, de planification et de construction de tous les étais ou coffrages et
structure.  Erreur de design / calcul ou s’assurer de leur supervision .
changement après la finalisation du  Les changements de charge ne sont pas autorisés sans révision du design et
design. des calculs.
G24. Etaiement et
 Insuffisance du calcul détaillé et/ou  Fournir au superviseur les plans et détails techniques les plus pertinents pour
Coffrage (montage,
de la réalisation des points de l’exécution des travaux.
fouilles, excavation,
levage de charges
transfert de masse.  Réalisation de fondations correctement dimensionnées.
lourdes)  Renforts horizontaux et
entretoisement en diagonale
insuffisants pour résister aux
pressions latérales
 Fondations inadaptées.

 Ecrasement  Risque d’écrasement entre les tiges  Formation aux bonnes pratiques de sécurité
 Collision de forage lors de leur couplage  Moyens de coordination / communication adaptés au travail à réaliser
 Collision de véhicule transportant  Surveillance renforcée par le superviseur
G25. Travaux l’équipement  Mettre en place une signalisation visible des engins en mouvement.
d’Etudes de Sol
 Faire respecter les limitations de vitesse.
 Eliminer les obstacles sur chaque trajet envisagé.
 Avertisseurs sonores utilisés sur les engins en opération.
 Mettre en place un assistant de manœuvre lorsque justifié.
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 11 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Collision  Collision de véhicules due à la  Chauffeur de poids-lourds en possession du permis et formé.
 Chute de matériaux vitesse, à la présence d’angles morts  Faire respecter les limitations de vitesse affichées.
G26. Surcharge des  Heurté par véhicule  Perte de sable / terre par un camion  Entretien adéquat de la chaussée des routes d’accès.
camions de déblais en surcharge  Arrosage régulier de la chaussée.
 Heurté par camion  Surveillance étroite par la supervision du site

 Effondrement de terrain  Atteint par un objet chutant pendant  La nature et la configuration du sol doivent être vérifiées
 Chute de haut une opération de levage  Formation aux bonnes pratiques de sécurité
 Contact avec électricité  Renversement d’engin  Moyens de coordination / communication adaptés au travail à réaliser
 Risque de culbuter  Choc électrique dû à l’introduction  Surveillance étroite par le superviseur
G27. Travaux de
de câbles dénudés dans la prise du  Tous les outillages et équipements électriques doivent être régulièrement
Compactage
générateur contrôlés et entretenus.
 Tour de reins du à mauvaise
manutention

 Chute de hauteur  Chute dans le vide due à l’absence  Installer les garde-corps sur les échafaudages montés avant de démarrer les
 Coupure par la cisaille de garde-corps travaux
 Chute d’objet  Surpris par la tronçonneuse (à  Réaliser la formation sécurité des ouvriers
G28. Utilisation
friction)  Tronçonneuse (à friction) utilisée par un ouvrier qualifié
d’acier d’armature
 Chute d’objet par défaillance du  Vérifier l’équipement avant utilisation
câble de levage lors du gréage  Vérification des câbles de levage avant levage de la charge

 Risque de coupures  Coupure due à l’absence de  Mettre en place le carter de protection sur les scies circulaires
 Choc électrique carter de protection sur la scie circulaire  Proscrire l’utilisation de gants pour l’utilisation d’une scie circulaire
 Chute de haut  Choc électrique par court-circuit due  Ne pas utiliser de câble électrique défectueux.
à un câble électrique en contact avec  Installer les garde-corps sur les échafaudages déjà assemblés
G.29. Travaux de de l’eau  Porter un harnais pour tout travail à plus de 2m de haut
coffrage  Chute dans le vide par absence de  Installer un couvercle/plaque sur toute fouille dont l’accès n’est pas protégé
garde-corps ou d’échafaudage adapté
 Chute par absence de plaque /
couvercle

 Chute de haut  Chute verticale lors du coulage de  Installer des garde-corps sur les bords d’une dalle.
 Choc électrique béton à partir du rebord d’une dalle  Porter un harnais de sécurité
 Chute d’un échafaudage lors du  Installer une mise à la terre
G30. Coulage du coulage de béton  Vérifier l’état des câbles gainés avant utilisation.
béton  Choc électrique due au câble
endommagé d’un éclairage /
projecteur
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 12 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Objets contondants  Accès encombré aux zones de travail  Création d’accès dégagés pour atteindre les lieux de travail , les cabanes de
 Risque de glissade,  Manque de bon ordre / propreté chantier et les ateliers.
trébuchage  Câbles de remorquage  Chutes de bois de construction (avec tous les clous arrachés ou écrasés),
 Feu  Manutention des batteries déchets métalliques et autres matériaux non indispensables doivent être
 Electrocution  Absence de carter de protection sur débarrassés des voies d’accès.
 Blessures aux yeux / machines en mouvement  Si l’on ne peut pas faire autrement, les câbles de remorquage seront stockés à
brûlures cutanées  Vêtement happé par machine l’écart des accès aux ateliers.
 Blessures par tournante  Les zones de passage et les aires de travail doivent être nettoyées et exemptes
écrasement  Réservoirs d’air comprimé en de traces d’huile, de graisse, de gas-oil ou de toute autre substance susceptible
 Lacérations surpression; ruptures de de provoquer une glissade.
 Risques de soudage. canalisations ou flexibles.  Des accès dégagés et sécurisés doivent être aménagés en permanence aux
 Surcharge électrique des prises. piétons et aux véhicules à l’extérieur et à l’intérieur des ateliers.
 Câbles endommagés  La mise en charge des batteries doit avoir lieu dans un lieu efficacement ventilé
 Equipements de levage en surcharge et exempt de toute source d’ignition (zone avec interdiction de fumer)
 Manutention inappropriée  Port obligatoire des EPI adéquates (lunettes, gants et tabliers de caoutchouc)
 Ambiance sonore générale lors de la manipulation d’électrolyte. Un rince-œil doit être disponible à
 Accidents pendant l’entretien des proximité.
véhicules  Tous les outillages fixes ou portatifs doivent être munis de leurs carters de
protection.
 Proscrire le port de vêtements amples ou de gants lors de l’utilisation de
machines rotatives (tours, perceuses, fraiseuses, etc.)
G31. Ateliers Voir aussi : travaux de  Machine-outils opérées exclusivement par du personnel qualifié.
soudage, découpage  Tout outil électrique ou pneumatique doit être débranché s’il n’est pas utilise ou
oxyacétylénique s’il est en train d’être transporté ou réparé.
 Les réservoirs d’air comprimé et la robinetterie doivent être marqués avec leur
pression de travail recommandée. Chaque réservoir doit être équipé d’une
soupape de sécurité , d’un manomètre , d’une purge et d’un trou d’homme pour
nettoyage et inspection.
 Tous les joints sur les lignes d’air comprimé doivent être spécifiques et toute
conduite ou raccord défectueux sera remplacé.
 Les équipements de l’atelier d’électricité doivent respecter les normes et
règlementations en vigueur et être maintenus en bon état.
 Tous les équipements de levage présents dans les ateliers doivent être
correctement entretenus, non surchargés au-delà de leur capacité et
régulièrement testés.
 Les bonnes techniques de levage manuel doivent être pratiquées en
permanence.
 L’outillage utilisé (type, dimension) doit être adapté au travail à effectuer.
 Port de protections auditives en cas de travail avec ou à proximité d’une
machine bruyante.
 L’entretien des véhicules doit être assuré par des mécaniciens confirmés.
UNITE DE TRAITEMENT DE BRUT – HASSI MESSAOUD
25 JUIN 2007
SUD
TABLEAU D’ANALYSE DES RISQUES HSE
REVISION :DRAFT
CONSTRUCTION HAZID
F10077-SSA-HSE-PRO-00012-F, Annexe G PAGE : 13 / 13

NATURE DES
DANGERS EXPOSITION PRECAUTIONS
OPERATIONS
 Accidents de circulation  Piétons à proximité des travaux  Des barrières de sécurité doivent être montées en étant fixées entre elles et
 Brûlures routiers, exposés au trafic. difficiles à déplacer de façon à protéger du trafic les piétons et les ouvriers de
 Bruit  Véhicules sur la route génie civil
 Risques pour les yeux  Véhicules utilisés pour les travaux  Une signalisation adéquate des travaux routiers doit être mise en place de
 Risque de basculement routiers. façon à prévenir suffisamment à l’avance les autres usagers. Le nombre, la
 Accidents par chute  Ouvriers de génie civil routier taille et le positionnement des panneaux de signalisation sont déterminés en
 Electrocution exposés à d’autres véhicules fonction de la vitesse moyenne de la circulation.
 Produits Chimiques  Goudrons / bitumes chauds (et  La circulation à proximité des travaux doit être contrôlée par des “signaleurs”
risque de brûlure par l’outillage) positionnées de chaque côté des travaux.
 Unité ou équipement bruyant  Les EPIs comprennent des gants résistants à la chaleur, des bottes et lunettes
G 32. Génie civil de sécurité, un casque et une tenue de travail de couleur voyante. Il faudra
 Particules de roche, ciment ou
Routier et aussi prévoir des protections auditives pour travail à proximité d’installations
Voir aussi : Risque Chimique d’asphalte «volant» dans les yeux
Goudronnage ou d’équipements bruyants
 Projections de bitume, huile, résines
dans les yeux.  Imposer une bonne tenue des lieux pendant toute la durée du chantier.
 Trébuchage sur équipement & outils.  Il est interdit de voyager à l’arrière des camions. Les passagers doivent utiliser
 Chutes dans les excavations. exclusivement les véhicules prévus à cet effet.
 Chutes depuis les véhicules  Une étude doit être réalisée avant le début des travaux de façon à localiser les
 Câbles enterrés à proximité des canalisations et câbles enterrés.
travaux de génie civil  Les ouvriers de génie civil doivent passer leur visite médicale (annuelle).
 Exposition prolongée au brai,
goudron, résines époxy ou huiles
minérales.
 Accidents de circulation  Faible éclairage de la zone de  Assurer un éclairage suffisant de la zone de travaux de façon à éviter les zones
 Risque de basculement travaux. d’ombre où le personnel pourrait trébucher sur des objets abandonnés.
 Accidents par chute  Routes non balisées  Assurer un marquage adéquat de la chaussée sur toutes les voies d’accès au
 Fatigue, manque de  Manque de rangement / propreté site.
concentration  Absence des moyens habituels  Voir aussi Tenue des lieux.
d’intervention d’urgence  S’assurer que le médecin de garde est informé des travaux de nuit et que le
 Moyens de communication superviseur de permanence est facilement joignable au téléphone. La salle de
G33; Travail de Nuit déficitaires. radiologie ainsi que des films radio doivent être accessibles.
 Travail en heures supplémentaires.  Les superviseurs doivent s’assurer qu‘il n’y a pas d’abus d’heures
 Repas non pris ou non fournis supplémentaires et que les ouvriers respectent les pauses repos.
 Absence de transport pour le  Les repas doivent être pris aux heures normales prévues sauf planification
personnel spéciale avec repas apportés sur le chantier
 Le transport du personnel doit être organisé suffisamment à l’avance.