Vous êtes sur la page 1sur 11

MÉTHODOLOGIE DE RÉVISION DES COMPTES ET UTILISATION DU DOSSIER ANNU

contrôles de base :
- équilibre des balances, concordance des soldes
balance générale et auxiliaires
- dénouement des extournes de début d'exercice
- évolution des fonds propres
- vérification de la permanence des méthodes utilisées

analyse des comptes de trésorerie :


- états de rapprochement bancaires
- caisses, placements
- virements de fonds
- endettement

analyse des comptes auxiliaires analyse des comptes relatifs aux analyse des autres comptes analyse des comptes au
fournisseurs : charges de personnel : de tiers : familles et clients :
- justification des soldes - comptes de tiers - débiteurs et créditeurs divers - justification des soldes
- contrôle des dénouements - comptes de gestion - relations institutionnelles - contrôle des dénoueme
- circularisation - rapprochement avec les ... - calcul des provisions
éléments sociaux

analyse des comptes de charges analyse des comptes d


- justification des soldes - justification des soldes
- contrôles de cohérence - contrôles de cohérence
- provisions - respect du principe - provisions - respect du
d'indépendance des exercices d'indépendance des exer
- contrôle des variations indiciaires - contrôle des variations

analyse des comptes


immobilisations
- validation des affectations
(nature, charges/immo…)
- plans d'amortissements

analyse des subventions


d'investissements & T.A.
- cohérence des affectations
- calcul des droits de reprise
- respect du principe
d'indépendance des exercices

Travaux de synthèse
- Préparation des états financiers - bilan - compte de fonctionnement - annexes
- Validation des masses - contrôles de cohérence des masses et des variations
Travaux de synthèse
- Préparation des états financiers - bilan - compte de fonctionnement - annexes
- Validation des masses - contrôles de cohérence des masses et des variations
- Analyse financière
Esprit du dossier

Ce dossier annuel de révision doit permettre au comptable ou à l'attaché de gestion de maitriser


l'ensemble les comptes de l'établissement.

Le dossier annuel de révision doit être supervisé par le trésorier avant que le conseil d'administration p
à l'arrêté des comptes.

Il est mis à disposition du commissaire aux comptes, et/ou de l'expert comptable pour faciliter leu
mission.

Ce dossier de révision n'est pas "un dossier de plus". En effet, il regroupe un ensemble de donnée
comptables et financières habituellement saisies sur d'autres supports et permet ainsi d'organiser au fil d
l'exercice, une information alimentée en temps réel et directement exploitable aux fins d'arrêtés des com

A titre d'exemple, dès l'encaissement des forfaits d'externat, la fiche E41 sert de base au contrôle des so
perçues au titre du trimestre - En fin d'année, les contrôles cumulés réalisés à l'occasion des trois trimes
permettront ainsi de justifier le solde du compte 70651.

Contrôles à réaliser

Afin de s'assurer de la qualité des comptes produits le travail de révision passe par différente
natures de contrôles :

contrôle de cohérence : Les soldes de comptes ou les masses apparaissant dans les différents docume
comptables doivent faire l'objet de vérifications : Montants vraisemblables, recoupements avec d'autres
sources d'informations, vérification de masse par le produit d'une quantité et d'un prix unitaire (nombre
d'élève par taux...), ...

contrôle indiciaire : Les évolutions dans le temps des masses apparaissant dans les comptes annuels d
être validées. Ainsi, la variation significative d'un poste de résultat ou de bilan d'une année sur l'autre do
pouvoir être expliquée par un ou plusieurs arguments démontrés. De même, la comparaison des natures
des montants des opérations d'inventaire avec ceux de l'année précédente permet de limiter les sources
d'erreurs ou d'oublis.

contrôle documentaire : les informations comptables doivent être justifiées par un fonds documentair
précis. L'ensemble des flux ou engagements enregistrés, doit s'appuyer sur des pièces justificatives
numérotées de façon continue (factures, contrats, documents bancaires…). De même, les contrôles de
cohérence ou contrôles indiciaires doivent être formalisés, et le cas échéant, appuyés de sources écrites.
Organisation du dossier annuel de révision

Le dossier est organisé par chapitre ou "cycle de travail" permettant ainsi une analyse transversale des comptes pa
thème (fonds propres, immobilisations …) La logique de classement ne correspond donc pas à la numérotation du p
comptable.

Le présent fichier propose ainsi, en fonction des cycles, un ensemble de fiches de travail (ou onglets excel). Chacun
fiches reprend des conseils, tableaux ou contrôles ayant pour finalité de structurer la démarche d'analyse et de form
de nombreux points de contrôles garants de la qualité des comptes produits.

Dès l'ouverture du fichier, il faut donc éditer les "sommaires - intercalaires" (onglets A,B,C …) qui serviront d
à la constitution d'un classeur annuel. Ce classeur sera ensuite complété par les fiches de travail A1, A2, B1… aux
seront joints l'ensemble des documents et pièces justificatives recommandés.

Il est possible de naviguer plus rapidement entre les différentes fiches par les liens hypertextes reconnaissables aux caractères
le sommaire général propose des liens vers le sommaire de chaque cycle, le sommaire de chaque cycle propose des liens vers l
fiches (ou onglets). Des retours vers les différents sommaires sont également proposés.

A : Synthèse générale
Les différentes fiches "A.." permettent d'organiser un travail d'arrêté des comptes qui s'effect
sur une période de quelques semaines. Elles synthétisent également les principales informati
relevées au cours de la révision :
- Inventaire des points de contrôles réalisés préalablement à l'analyse de fin d'année.
- Relevé des points en suspens (ou non encore résolu)
- Relevé des informations majeures relatives à l'activité (effectifs, charges-produits) ou à la
situation patrimoniale. Les informations majeures seront reportées dans l'annexe aux compte
annuels.

B - Fonds permanents
Ces fiches permettent d'analyser les comptes relatifs aux fonds propres de l'association, en
respectant les règles de comptabilisation spécifiques au secteur.
Le plan pluriannuel de gros entretien étant le support incontournable pour le calcul des provis
pour gros entretiens, il sera joint à la fiche B41. Toutefois, le travail d'élaboration de ce plan
être réalisé dans le cadre et calendrier de la démarche prévisionnelle et non de cette phase d
des comptes.

C - Immobilisations
La fiche d'analyse C1 permet simultanément d'analyser les postes d'immobilisations et de vé
l'affectation des fonds publics perçus au service des investissements.

Le recoupement des informations de cette fiche avec celles des fiches B22 - B23 et B31, assu
parfaite traçabilité des subventions reçues quel que soit le nombre de dossiers traités.

Le plan pluriannuel d'investissement ne conditionne pas d'écriture particulière. Étant élaboré


structuré dans le cadre de la démarche prévisionnelle, il ne trouve donc pas de place dans ce
dossier.

La fiche d'analyse C2 propose une base de calcul et les modèles d'écritures nécessaires à la
valorisation des droits d'usage gratuit des bâtiments.

D - Achats et Charges externes


Les fiches d'analyse permettent de justifier l'ensemble des comptes de bilan relatifs au cycle
d'achat, et les principaux comptes de charges non traités dans les autres cycles de travail.
Les différentes provisions calculées pour l'exercice seront comparées à celles enregistrées à
l'occasion de l'exercice précédent.
Au fur et à mesure de l'analyse des charges, la fiche A4 sera renseignée afin de relever de fa
exhaustive mais synthétique l'ensemble des éléments significatifs de l'exercice.

E- Produits
Les fiches d'analyse permettent de justifier l'ensemble des comptes de bilan relatifs à ce cycl
mesurer les probabilités de recouvrement des créances et d'effectuer des contrôles ou
recoupements pour les principaux comptes de produits.
Les différentes provisions calculées pour l'exercice seront comparées à celles enregistrées à
l'occasion de l'exercice précédent.
Au fur et à mesure de l'analyse des produits la fiche A4 sera renseignée afin de relever de faç
exhaustive mais synthétique l'ensemble des éléments significatifs de l'exercice.
F - Personnel
Ce cycle permet d'analyser l'ensemble des comptes de bilan, de charges et de produits liés a
obligations d'employeur.
Un certain nombre de comparaisons statistiques et de recoupements sont réalisés afin de vér
qualité des informations, et leur cohérence par rapport aux documents sociaux.
Des méthodes de calculs sont proposées pour les provisions pour IDR ou Congés payés.

G - Fiscal
Ce cycle n'est pas développé. En fonction des spécificités, il y aura lieu de formaliser des fich
spécifiques : Centre de formation continue …

H - Trésorerie
Les principaux des points de contrôles concernant les comptes de trésorerie sont proposés.

I - Opérations exceptionnelles
La justification des mouvements exceptionnels significatifs est abordée dans ce cycle. La
formalisation dépendra de la nature même et de l'importance des flux constatés.

J - Autres comptes de tiers


Les comptes de tiers fournisseurs, familles, clients ou ceux relatifs au personnel sont abordés
les cycles précédent.
il s'agit ici de justifier de façon exhaustive tous les autres comptes de tiers : congrégation, …

K - Sectoriel
La démarche et l'architecture utilisée pour l'élaboration de la comptabilité analytique doit être
décrite de façon synthétique. L'OGEC s'assure ainsi de la permanence des méthodes dans le
temps.

Des fiches spécifiques décrivant les quantités d'unités d'œuvre ou autres informations de déta
pourront être ajoutées.

les cases tramées en jaune correspondent aux cellules de saisies

le sigle ® placé dans le cartouche d'une fiche d'analyse indique que cette fiche sera reportée dans le d
de révision N+1 (exemple : B11)

A partir des informations qui seront saisies dans les cases tramées en jaune, de nombreuses formules so
proposées pour faciliter le calcul des provisions ou recoupements.

Afin de permettre un libre aménagement de ces fiches, aucune cellule de présentation ou de calcul n'est
vérouillée.
PTES ET UTILISATION DU DOSSIER ANNUEL

analyse des comptes auxiliaires


familles et clients :
- justification des soldes
- contrôle des dénouements
- calcul des provisions

analyse des comptes de produits


- justification des soldes
- contrôles de cohérence
- provisions - respect du principe
d'indépendance des exercices
- contrôle des variations indiciaires
table ou à l'attaché de gestion de maitriser

e trésorier avant que le conseil d'administration procède

s, et/ou de l'expert comptable pour faciliter leur

lus". En effet, il regroupe un ensemble de données


'autres supports et permet ainsi d'organiser au fil de
directement exploitable aux fins d'arrêtés des comptes.

ternat, la fiche E41 sert de base au contrôle des sommes


trôles cumulés réalisés à l'occasion des trois trimestres
1.

uits le travail de révision passe par différentes

es masses apparaissant dans les différents documents


tants vraisemblables, recoupements avec d'autres
oduit d'une quantité et d'un prix unitaire (nombre

s masses apparaissant dans les comptes annuels doivent


e de résultat ou de bilan d'une année sur l'autre doit
démontrés. De même, la comparaison des natures et
e l'année précédente permet de limiter les sources

s doivent être justifiées par un fonds documentaire


és, doit s'appuyer sur des pièces justificatives
uments bancaires…). De même, les contrôles de
sés, et le cas échéant, appuyés de sources écrites.
rmettant ainsi une analyse transversale des comptes par
ssement ne correspond donc pas à la numérotation du plan

ensemble de fiches de travail (ou onglets excel). Chacune des


ur finalité de structurer la démarche d'analyse et de formaliser
omptes produits.

res - intercalaires" (onglets A,B,C …) qui serviront de base


suite complété par les fiches de travail A1, A2, B1… auxquelles
es recommandés.

ches par les liens hypertextes reconnaissables aux caractères bleus :


e cycle, le sommaire de chaque cycle propose des liens vers les
t également proposés.

ganiser un travail d'arrêté des comptes qui s'effectuera


es synthétisent également les principales informations

és préalablement à l'analyse de fin d'année.


ncore résolu)
es à l'activité (effectifs, charges-produits) ou à la
ajeures seront reportées dans l'annexe aux comptes

es relatifs aux fonds propres de l'association, en


pécifiques au secteur.
le support incontournable pour le calcul des provisions
B41. Toutefois, le travail d'élaboration de ce plan doit
a démarche prévisionnelle et non de cette phase d'arrêté

nt d'analyser les postes d'immobilisations et de vérifier


rvice des investissements.

fiche avec celles des fiches B22 - B23 et B31, assure une
quel que soit le nombre de dossiers traités.

nditionne pas d'écriture particulière. Étant élaboré et


visionnelle, il ne trouve donc pas de place dans ce

calcul et les modèles d'écritures nécessaires à la


bâtiments.

l'ensemble des comptes de bilan relatifs au cycle


ges non traités dans les autres cycles de travail.
exercice seront comparées à celles enregistrées à
s, la fiche A4 sera renseignée afin de relever de façon
s éléments significatifs de l'exercice.

l'ensemble des comptes de bilan relatifs à ce cycle, de


des créances et d'effectuer des contrôles ou
de produits.
exercice seront comparées à celles enregistrées à

s la fiche A4 sera renseignée afin de relever de façon


s éléments significatifs de l'exercice.
comptes de bilan, de charges et de produits liés aux

iques et de recoupements sont réalisés afin de vérifier la


par rapport aux documents sociaux.
our les provisions pour IDR ou Congés payés.

des spécificités, il y aura lieu de formaliser des fiches


cernant les comptes de trésorerie sont proposés.

nels significatifs est abordée dans ce cycle. La


et de l'importance des flux constatés.

, clients ou ceux relatifs au personnel sont abordés dans

tous les autres comptes de tiers : congrégation, …

l'élaboration de la comptabilité analytique doit être


sure ainsi de la permanence des méthodes dans le

és d'unités d'œuvre ou autres informations de détails

respondent aux cellules de saisies

yse indique que cette fiche sera reportée dans le dossier


1 (exemple : B11)

ases tramées en jaune, de nombreuses formules sont


oupements.

, aucune cellule de présentation ou de calcul n'est