Vous êtes sur la page 1sur 38

3- Configurer l'accès aux fichiers et des imprimantes sur les

clients Windows 7
 Vue d'ensemble de l'authentification et de l’autorisation :
o Que sont l'authentification et l'autorisation
o Processus d'authentification et d'autorisation
o Nouvelles fonctionnalités d'authentification dans Windows 7
 Gestion de l'accès aux fichiers dans Windows 7
o Que sont les autorisations NTFS
o Qu'est-ce que l'héritage des autorisations
o Démonstration : Configuration des autorisations NTFS pour les fichiers et
les dossiers
o Incidence de la copie et du déplacement de fichiers et de dossiers sur les
autorisations définies
o Que sont les autorisations effectives
o Discussion : Détermination des autorisations effectives
 Gestion des dossiers partagés
o Que sont les dossiers partagés
o Méthodes de partage des dossiers
o Discussion : Combinaison d'autorisations NFTS et de partage
o Centre Réseau et partage
 Configuration de la compression de fichiers
o Qu'est-ce que la compression des fichiers NTFS
o Discussion : Incidence du déplacement et de la copie de fichiers et de
dossiers compressés
o Que sont les dossiers compressés
o Démonstration : compression des fichiers et des dossiers
 Gestion de l'impression
o Composants d'impression dans Windows 7
o Impression basée sur XPS et sur GDI
o Démonstration : Installation et partage d'une imprimante
o Gestion de l'impression côté client
o Configuration de l'impression prenant en charge l'emplacement
Leçon 1 : Vue d'ensemble de l'authentification et de
l'autorisation
Le système d'exploitation Windows 7 offre une nouvelle génération de
technologies de sécurité pour les ordinateurs de bureau. Certaines de ces
technologies de sécurité visent à renforcer l'infrastructure Windows globale et
d'autres à contribuer au contrôle de votre système et de vos données.
Avant de définir efficacement les mesures de sécurité de Windows 7, telles que
les autorisations NTFS et propriétés du partage de fichiers et de dossiers, vous
devez impérativement connaître les types de comptes d'utilisateurs qui sont
utilisés pendant la configuration de la sécurité et comprendre comment le
protocole Kerberos authentifie et autorise des ouvertures de session utilisateur.

1) Que sont l'authentification et l'autorisation ?

L'authentification est le processus utilisé pour confirmer l'identité d'un


utilisateur, lorsque celui-ci accède à un système informatique ou à une ressource
système supplémentaire. La méthode d'authentification la plus couramment
utilisée pour contrôler l'accès aux ressources sur les réseaux d'ordinateurs privés
et publics (notamment Internet) implique la vérification des informations
d'identification de l'utilisateur, autrement dit, du nom d'utilisateur et du mot de
passe.
L'authentification précède l'autorisation de manière logique. L'autorisation
permet à un système de déterminer si un utilisateur authentifié peut accéder à
des ressources système sécurisées et éventuellement les mettre à jour. Ces
autorisations incluent notamment l'accès aux fichiers et aux répertoires de
fichiers, les horaires d'accès, la quantité d'espace de stockage allouée, etc.
L'autorisation se décompose en deux parties :
- la définition initiale d'autorisations pour les ressources système par un
administrateur système.
- le contrôle des valeurs de l'autorisation par le système ou par
l'application, suite à une tentative d'accès ou de mise à jour d'une
ressource système.
Il est possible de disposer d'une autorisation et d'un accès, sans authentification.
C'est le cas lorsque des autorisations sont accordées à des utilisateurs anonymes
qui ne sont pas authentifiés. En général, ces autorisations sont très limitées.
2) Processus d'authentification et d'autorisation

Points clés
Les utilisateurs doivent être authentifiés, afin de permettre la vérification de leur
identité lors de l'accès aux fichiers sur le réseau. Cela est effectué pendant le
processus d'ouverture de session réseau. Le système d'exploitation Windows 7
inclut les méthodes d'authentification suivantes pour les ouvertures de session
réseau :
- Protocole Kerberos version 5 : c'est la principale méthode
d'authentification d'ouverture de session utilisée par les clients et serveurs
qui exécutent des systèmes d'exploitation Microsoft Windows. Il est
utilisé pour authentifier des comptes d'utilisateurs et des comptes
d'ordinateurs.
- Windows NT LAN Manager (NTLM) : il est utilisé pour la
compatibilité descendante avec les systèmes d'exploitation pré-Windows
2000 et quelques applications. Il est moins flexible, efficace et sécurisé
que le protocole Kerberos version 5.
- Mappage de certificat : il est en général utilisé conjointement avec les
cartes à puce pour l'authentification d'ouverture de session. Le certificat
stocké sur une carte à puce est lié à un compte d'utilisateur pour
l'authentification. Un lecteur de carte à puce est utilisé pour les lire et
authentifier l'utilisateur.
3) Nouvelles fonctionnalités d'authentification dans Windows
7

Dans Windows 7, Microsoft poursuit les efforts entamés avec Windows Vista
en fournissant de nouvelles fonctionnalités d'authentification :
Cartes à puce
L'utilisation de cartes à puce se développe rapidement. Pour encourager
davantage d'entreprises et d'utilisateurs à adopter les cartes à puce pour
renforcer leur sécurité, Windows 7 inclut de nouvelles fonctionnalités qui en
facilitent l'emploi et le déploiement. Elles comprennent :
- la technologie Plug-and-Play associée à la carte à puce ;
- la norme de vérification d'identification personnelle (PIV) du National
- Institute of Standards and Technology (NIST);
- la prise en charge de Kerberos pour l'ouverture de session par carte à puce
- le chiffrement des lecteurs avec le chiffrement de lecteur BitLockerTM.
- la signature de documents et de courriers électroniques ;
- l'utilisation avec les applications métiers.
Biométrie
La biométrie est une technologie de plus en plus populaire qui facilite l'accès
aux systèmes, aux services et aux ressources. La biométrie s'appuie sur la
mesure d'une caractéristique physique invariable d'une personne pour l'identifier
de manière exclusive. Les empreintes digitales sont l'une des caractéristiques
biométriques les plus courantes. Jusqu'à présent, il n'existait aucune prise en
charge standard des périphériques ou applications biométriques dans Windows.
Afin de résoudre ce problème, Windows 7 incorpore la structure biométrique
Windows (WBF). Elle prend en charge les périphériques biométriques
d'empreintes digitales au moyen d'un nouveau jeu de composants. Ces
composants améliorent la qualité, la fiabilité et la cohérence de l'expérience des
utilisateurs possédant des périphériques biométriques d'empreintes digitales.
La structure biométrique Windows facilite la configuration et le contrôle des
périphériques biométriques, sur un ordinateur local ou un domaine, par les
utilisateurs et les administrateurs.
Intégration d'identités en ligne
La gestion des comptes constitue une stratégie de sécurité importante. La
stratégie de groupe est utilisée pour autoriser ou empêcher l'authentification
d'ID en ligne sur des ordinateurs spécifiques ou sur tous les ordinateurs que
vous gérez.
Dans Windows 7, les utilisateurs d'un petit réseau peuvent choisir de partager
des données entre des ordinateurs sélectionnés par utilisateur. Cette
fonctionnalité complète celle du groupe résidentiel sous Windows 7 en utilisant
les ID en ligne pour identifier des personnes dans le réseau. Les utilisateurs
doivent lier de manière explicite leur compte d'utilisateur Windows à un ID en
ligne pour autoriser cette authentification. L'inclusion du protocole PKU2U
(Public Key Cryptography Based User-to-User) dans Windows permet une
authentification à l'aide de certificats.
Leçon 2 : Gestion de l'accès aux fichiers dans Windows 7
Pour les utilisateurs, le partage de fichiers sur le réseau est la façon la plus
courante d'accéder aux données. Le contrôle de l'accès aux partages de fichiers
s'effectue avec des autorisations de partage de fichiers et des autorisations
NTFS. Il est essentiel de comprendre comment déterminer des autorisations
effectives pour sécuriser vos fichiers.
Les autorisations NTFS vous permettent de définir le niveau d'accès des
utilisateurs aux fichiers disponibles sur le réseau ou localement sur votre
ordinateur Windows 7. Cette leçon présente les autorisations NTFS et
l'incidence de différentes activités des dossiers et fichiers sur ces autorisations.

1) Que sont les autorisations NTFS ?

L'autorisation accorde le droit d'effectuer une opération sur un objet spécifique,


tel qu'un fichier. Les autorisations peuvent être accordées par les propriétaires et
par toute personne disposant de l'autorisation d'accorder des autorisations.
Normalement, cela inclut les administrateurs du système.
Les autorisations de fichiers et de dossiers définissent le type d'accès qui est
accordé à un utilisateur, à un groupe ou à un ordinateur sur un fichier ou sur un
dossier. Par exemple, vous pouvez autoriser un utilisateur à lire le contenu d'un
fichier, en autoriser un autre à y apporter des modifications ou interdire à tous
les autres utilisateurs d'y accéder. Vous pouvez définir des autorisations
similaires sur les dossiers.
Il existe deux niveaux d'autorisation :
- Autorisations de dossier partagé : elles autorisent les entités de
sécurité, telles que les utilisateurs, à accéder aux ressources partagées via
le réseau.
- Autorisations NTFS : elles s'appliquent toujours, qu'il s'agisse d'une
connexion par le biais du réseau ou d'une ouverture de session sur
l'ordinateur local où se trouvent les ressources. Vous pouvez les octroyer
à un fichier ou à un dossier pour un groupe ou un utilisateur nommé.
Il existe deux types d'autorisations NTFS :
- Standard : les autorisations de fichiers et de dossiers standards sont les
autorisations les plus communément utilisées ; elles comprennent les
autorisations de base, telles que Lecture, écriture, Modification et
Contrôle total.
- Spéciales : les autorisations spéciales permettent de contrôler plus
précisément les autorisations d'accès aux fichiers et aux dossiers ;
toutefois, elles sont plus complexes à gérer que les autorisations standard.
Les autorisations spéciales incluent les autorisations telles que
Lecture/écriture d'attributs et d'attributs étendus, Suppression de sous-
dossiers et de fichiers, Appropriation et Synchronisation.
1. Qu'est-ce que l'héritage des autorisations ?

Points clés
Il existe deux types d'autorisations :
- Autorisations explicites : elles sont définies par défaut sur les objets non
enfants lorsque l'objet est créé, ou par l'action de l'utilisateur sur les objets
non-enfants, parents ou enfants.
- Autorisations héritées : elles sont propagées à un objet à partir d'un
objet parent. Les autorisations héritées facilitent la tâche de gestion des
autorisations et assurent la cohérence des autorisations entre tous les
objets d'un conteneur donné.
L'héritage des autorisations permet aux autorisations NTFS définies sur un
dossier de s'appliquer automatiquement aux fichiers créés dans ce dossier et
dans ses sous-dossiers.
Il existe trois façons de modifier les autorisations héritées :
- apporter des modifications au dossier parent, afin que le fichier ou le
dossier hérite de ces autorisations ;
- sélectionner l'autorisation opposée (Autoriser ou Refuser) pour
remplacer l'autorisation héritée ;
- choisir de ne pas hériter d'autorisations de l'objet parent, puis modifier les
autorisations ou supprimer l'utilisateur ou le groupe de la liste
d'autorisations du fichier ou du dossier.
Dans la plupart des cas, Refuser remplace Autoriser, sauf si un dossier hérite
de paramètres conflictuels provenant de parents différents. Dans ce cas, le
paramètre hérité du parent le plus proche de l'objet dans la sous-arborescence
sera prioritaire.
Les objets enfants peuvent uniquement hériter d'autorisations héritables.
Lorsque les autorisations sont définies sur l'objet parent, vous devez décider si
les dossiers ou les sous-dossiers peuvent en hériter en configurant des
paramètres de sécurité avancés.
Remarque : les autorisations Refuser héritées n'empêchent pas l'accès à un
objet si celui-ci dispose d'une autorisation Autoriser explicite. Les autorisations
explicites sont prioritaires sur les autorisations héritées, même sur les
autorisations Refuser héritées.
Blocage de l'héritage des autorisations
Une fois les autorisations définies sur un dossier parent, les nouveaux fichiers et
sous-dossiers qui sont créés dans le dossier héritent de ces autorisations.
L'héritage des autorisations peut être bloqué afin de restreindre l'accès à ces
fichiers et sous-dossiers. Par exemple, tous les utilisateurs de la comptabilité
peuvent être autorisés à modifier le dossier COMPTABILITé. Sur le sous-
dossier SALAIRES, les autorisations héritées peuvent être bloquées, avec un
accès au dossier réservé à quelques utilisateurs spécifiques.
Remarque : lorsque l'héritage des autorisations est bloqué, vous pouvez soit
copier les autorisations existantes, soit commencer par des autorisations vierges.
Copier les autorisations existantes simplifie le processus de configuration
permettant de limiter un utilisateur ou un groupe particulier.
2. Démonstration : Configuration des autorisations NTFS pour les
fichiers et les dossiers

Cette démonstration explique comment protéger des fichiers et des dossiers en


mettant à jour leurs autorisations NTFS. Cette démonstration explique
également comment :
- définir des autorisations, telles que les autorisations Lecture, écriture et
- Contrôle total permettant à un utilisateur spécifique d'accéder à un fichier
ou à un dossier ;
- définir le refus d'autorisation pour un utilisateur afin de l'empêcher de
modifier un fichier
- vérifier les autorisations définies.

Octroyer aux utilisateurs sélectionnés un accès en écriture au fichier


1. Créez un fichier dans le dossier Documents du projet.
2. Cliquez avec le bouton droit sur le fichier et sélectionnez Propriétés.
3. Sélectionnez l'option Modifier sous l'onglet Sécurité, puis tapez
\Adam pour l'utilisateur auquel attribuer des autorisations.
4. Dans la liste d'autorisations, attribuez l'autorisation écriture à cet utilisateur.
Refuser aux utilisateurs sélectionnés la capacité de modifier le fichier
1. Ajoutez un autre utilisateur disposant de privilèges spéciaux pour ce même
fichier ; cette fois cependant, tapez \Martin pour l'utilisateur auquel vous
souhaitez attribuer des autorisations.
2. Dans la liste d'autorisations, refusez à cet utilisateur la capacité de Modifier
ce fichier.
Vérifier les autorisations refusées sur le fichier
1. Cliquez avec le bouton droit sur le fichier, puis sur Propriétés.
2. Sous l'onglet Sécurité, cliquez sur Avancé.
3. Sous l'onglet Autorisations effectives, sélectionnez \Martin et vérifiez les
autorisations configurées.
4. Sous l'onglet Autorisations effectives, sélectionnez \Adam et vérifiez les
autorisations configurées.
3. Incidence de la copie et du déplacement de fichiers et de dossiers sur les
autorisations définies

Lorsqu'un fichier ou un dossier est copié ou déplacé, les autorisations peuvent


changer en fonction de l'emplacement de destination. Il est important que vous
compreniez l'impact que peut avoir la copie ou le déplacement de fichiers sur
les autorisations.
Conséquences de la copie de fichiers et de dossiers
Lorsque vous copiez un fichier ou un dossier d'un dossier vers un autre, ou
d'une partition vers une autre, les autorisations associées à ces fichiers ou
dossiers peuvent changer. La copie d'un fichier ou d'un dossier a les
conséquences suivantes sur les autorisations NTFS :
- Lorsque vous copiez un fichier ou un dossier dans une même partition
NTFS, sa copie hérite des autorisations du dossier de destination.
- Lorsque vous copiez un fichier ou un dossier vers une autre partition
NTFS, sa copie hérite des autorisations du dossier de destination.
- Lorsque vous copiez un fichier ou un dossier vers une partition non NTFS
- (FAT par exemple), sa copie perd ses autorisations NTFS, car les
partitions non NTFS ne prennent pas en charge les autorisations NTFS.
Remarque : lorsque vous copiez un fichier ou un dossier dans une même
partition NTFS ou entre deux partitions NTFS, vous devez disposer de
l'autorisation de lecture sur le dossier source et de l'autorisation d'écriture sur le
dossier de destination.
Conséquences du déplacement de fichiers et de dossiers
Lorsque vous déplacez un fichier ou un dossier, les autorisations peuvent
changer en fonction des autorisations du dossier de destination. Le déplacement
d'un fichier ou d'un dossier a les conséquences suivantes sur les autorisations
NTFS :
Lorsque vous déplacez un fichier ou un dossier dans une même partition
NTFS, sa copie hérite des autorisations du nouveau dossier parent.
Si le fichier ou le dossier détient des autorisations explicitement attribuées,
celles-ci sont conservées, en sus des autorisations nouvellement héritées.
Remarque : la plupart des fichiers ne détiennent pas d'autorisations
explicitement attribuées. Au lieu de cela, ils héritent des autorisations de leur
dossier parent. Si des fichiers qui détiennent uniquement des autorisations
héritées sont déplacés, ils ne conservent pas ces autorisations héritées pendant le
déplacement.
Lorsque vous déplacez un fichier ou un dossier vers une autre partition NTFS,
ce dossier ou fichier hérite des autorisations du dossier de destination.
Lorsque vous déplacez un dossier ou un fichier d'une partition vers une autre,
Windows 7 le copie vers son nouvel emplacement, puis le supprime de son
emplacement source.
Lorsque vous déplacez un fichier ou un dossier vers une partition non-NTFS, il
perd ses autorisations NTFS, car les partitions non-NTFS ne prennent pas en
charge les autorisations NTFS.
Remarque : lorsque vous déplacez un fichier ou un dossier dans une même
partition NTFS ou entre deux partitions NTFS, vous devez disposer de
l'autorisation d'écriture sur le dossier de destination et de l'autorisation de
modification sur le fichier ou le dossier source. L'autorisation de modification
est requise en cas de déplacement d'un dossier ou d'un fichier, car Windows 7 le
supprime du dossier source après l'avoir copié dans le dossier de destination.
4. Que sont les autorisations effectives ?

Points clés
Chaque fichier et dossier contient des autorisations d'utilisateur et de groupe.
Windows 7 détermine les autorisations effectives d'un fichier ou dossier en
combinant ses autorisations de groupe et d'utilisateur. Par exemple, si un
utilisateur dispose de l'autorisation de lecture et qu'un groupe dont l'utilisateur
est membre dispose de l'autorisation de modification, l'utilisateur dispose de
l'autorisation effective de modification.
Lorsque les autorisations sont combinées, l'autorisation Refuser prévaut sur
l'autorisation Autoriser et la remplace. Par exemple, si un groupe reçoit
l'autorisation Modifier pour un dossier et qu'un utilisateur membre de ce groupe
se voit refuser l'autorisation Modifier pour ce même dossier, l'utilisateur se voit
refuser l'autorisation Modifier pour le dossier.
Fonctionnalité des autorisations effectives
La fonctionnalité des autorisations effectives détermine les autorisations d'un
utilisateur ou d'un groupe sur un objet en calculant les autorisations qui sont
accordées à l'utilisateur ou au groupe. Ce calcul prend en considération les
autorisations découlant de l'appartenance à un groupe et les autorisations
héritées de l'objet parent. Il examine tous les groupes locaux et de domaine dont
l'utilisateur ou le groupe est membre.
Par exemple, si un utilisateur est connecté à un ordinateur par le biais d'un
partage de fichier, l'ouverture de session de cet utilisateur est considérée comme
une ouverture de session réseau. Il est possible d'accorder ou de refuser des
autorisations à l'identificateur de sécurité (SID) Réseau que l'utilisateur
connecté reçoit, de sorte qu'un utilisateur dispose d'autorisations différentes
selon qu'il ouvre une session locale ou une session réseau.
5. Discussion : Détermination des autorisations effectives

Cette discussion inclut un scénario et trois situations sous-jacentes, dans


lesquelles il vous est demandé d'appliquer des autorisations NTFS. Vous et les
autres stagiaires discuterez des solutions possibles à chaque situation.
Scénario
Utilisateur1 est membre du groupe Utilisateurs et du groupe Ventes. Le
graphique sur la diapositive, qui affiche des dossiers et des fichiers sur la
partition NTFS, inclut trois situations, chacune correspondant à une question de
discussion.
Question 1 : Le groupe Utilisateurs dispose d'une autorisation en écriture,
tandis que le groupe Ventes dispose d'une autorisation en lecture pour Dossier1.
De quelles autorisations Utilisateur1 dispose-t-il sur Dossier1 ?
Question 2 : Le groupe Utilisateurs dispose d'une autorisation en lecture sur
Dossier1. Le groupe Ventes dispose d'une autorisation en écriture sur Dossier2.
De quelles autorisations Utilisateur1 dispose-t-il pour Fichier2 ?
Question 3 : Le groupe Utilisateurs dispose d'une autorisation Modifier pour
Dossier1. Seul le groupe Ventes a accès à Fichier2, en lecture seule. Quelles
opérations devez-vous effectuer pour que le groupe Ventes bénéficie
uniquement d'une autorisation en lecture sur Fichier2 ?
Leçon 3
Gestion des dossiers partagés

Le partage de dossiers permet aux utilisateurs d'accéder aux dossiers sur un


réseau. Les utilisateurs se connectent aux dossiers partagés via le réseau afin
d'accéder aux fichiers et aux dossiers qu'ils contiennent. Il est important de
comprendre les conséquences des autorisations lorsque des ressources sont
partagées, notamment des ressources partagées sur le réseau.
Les dossiers partagés peuvent contenir des applications, des données publiques
ou les données personnelles d'un utilisateur. La gestion des dossiers partagés
permet d'offrir un emplacement central afin que les utilisateurs aient accès aux
fichiers communs ; elle simplifie également votre tâche de sauvegarde des
données contenues dans ces fichiers.
1. Que sont les dossiers partagés ?

Partager un dossier permet son accès simultané à plusieurs utilisateurs sur le


réseau. Lorsque vous partagez un dossier, vous pouvez identifier des utilisateurs
spécifiques avec qui le partager ou le partager avec tous les utilisateurs sur le
réseau. Le partage est limité aux dossiers et non à des fichiers spécifiques d'un
dossier.
Lorsque vous créez un dossier partagé à l'aide de l'Assistant Configuration d'un
dossier partagé dans la console Gestion du partage et du stockage ou à l'aide de
l'Assistant Partage de fichiers, vous pouvez configurer les autorisations
attribuées à chaque partage lors de sa création.
Dans Windows 7, les membres des groupes Administrateurs, Utilisateurs avec
pouvoir et Opérateurs de serveur peuvent partager des dossiers. D'autres
utilisateurs qui ont reçu le droit d'utilisateur Créer des objets partagés
permanents peuvent également partager des dossiers. Si un dossier réside sur un
volume NTFS, vous devez disposer au minimum de l'autorisation Lecture pour
partager le dossier.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR
2. Méthodes de partage des dossiers

Windows 7 propose deux méthodes de partage des dossiers directement à partir


de votre ordinateur :
- Partage de tout dossier : il permet le partage de musique, photos et
autres fichiers de tout dossier sur votre ordinateur sans que vous deviez
les déplacer de leur emplacement actuel. Il existe deux types de partage
de tout dossier : simple et avancé.
- Partage de dossiers publics : les dossiers publics servent de boîtes de
dépôts ouvertes. Copier un fichier dans un dossier public le met
immédiatement à la disposition des autres utilisateurs de votre ordinateur
ou du réseau.
ILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT
Partage de tout dossier - simple
01Le partage de dossiers simple est la forme la plus simple de partage de tout
dossier car il permet de partager un dossier rapidement et simplement. Pour
partager un dossier en utilisant le partage simple, cliquez avec le bouton droit
sur le dossier, puis cliquez sur Partager avec.
Bien que Windows crée automatiquement le nom de partage, vous devez définir
les autorisations de partage et NTFS manuellement. Windows 7 vous permet de
choisir non seulement qui peut consulter un fichier, mais aussi ce que les
destinataires peuvent en faire. On appelle cela les autorisations de partage.
Partage de tout dossier - avancé
Le partage avancé est utilisé pour exercer un contrôle plus grand sur le
processus de partage de tout dossier. Lorsque le partage avancé est utilisé pour
partager un dossier, vous devez spécifier les informations suivantes :
- un nom de partage ;
- le nombre maximal de connexions simultanées au dossier ;
- les autorisations du dossier partagé ;
- les options de mise en cache.
Pour utiliser le partage avancé, cliquez avec le bouton droit sur le dossier à
partager, cliquez sur Propriétés, sur l'onglet Partage, puis sur Partage avancé.
Partage de dossiers publics
Lorsque vous activez le partage de dossiers publics dans Windows 7, toute
personne disposant d'un compte sur votre ordinateur ou sur un PC de votre
réseau peut accéder au contenu de ces dossiers. Pour partager un élément,
copiez-le ou déplacez-le dans l'un de ces dossiers publics.
Vous pouvez voir ces dossiers en cliquant sur le bouton Démarrer, sur le nom
de votre compte d'utilisateur, puis sur la flèche en regard de Bibliothèques pour
développer les dossiers.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT
Par défaut, le partage de dossiers publics n'est pas activé. Cependant, les fichiers
stockés dans la hiérarchie des dossiers publics sont disponibles pour tous les
utilisateurs ayant un compte sur un ordinateur donné et pouvant y ouvrir une
session localement. Vous pouvez configurer Windows 7 pour autoriser l'accès
au dossier public à partir du réseau de deux manières :
- activez le partage afin que toute personne disposant d'un accès réseau
puisse ouvrir des fichiers ;
- activez le partage afin que toute personne disposant d'un accès réseau
puisse ouvrir, modifier et créer des fichiers.
Lorsque vous activez le partage de dossiers publics, les utilisateurs ayant un
compte sur l'ordinateur ou le réseau peuvent se connecter à ce dossier,
localement ou à distance, afin d'accéder aux fichiers partagés.
Le partage de dossiers publics ne vous permet pas de définir avec précision les
autorisations de partage, mais il offre un moyen simple de mettre vos fichiers à
disposition des autres. Vous pouvez sélectionner l'une de ces deux options
d'autorisations relatives aux dossiers publics via le Centre Réseau et partage, qui
est une rubrique traitée plus bas dans cette leçon.
3. Discussion : Combinaison d'autorisations NFTS et de partage

Lorsque qu'un dossier partagé est créé sur une partition formatée avec le
système de fichiers NTFS, les autorisations du dossier partagés et les
autorisations NTFS sont combinées afin de protéger les ressources fichiers. Les
autorisations NTFS s'appliquent, que l'accès à la ressource s'effectue localement
ou via un réseau, mais elles sont filtrées contre les autorisations du dossier
partagé.
Quand des autorisations du dossier partagé sont accordées sur un volume NTFS,
les règles suivantes s'appliquent :
- Par défaut, le groupe Tout le monde dispose de l'autorisation de dossier
partagé Lecture.
- Les utilisateurs doivent avoir les autorisations NTFS appropriées sur
chaque fichier et sous-dossier d'un dossier partagé — outre les
autorisations du dossier partagé appropriées — pour pouvoir accéder à
ces ressources.
- Lorsque vous combinez des autorisations NTFS et des autorisations du
dossier partagé, la plus restrictive de ces autorisations s'applique.
- Les autorisations de partage sur un dossier s'appliquent à ce dossier, à
tous les fichiers qu'il contient, aux sous-dossiers et à tous les fichiers de
ces sous-dossiers.
L'analogie suivante peut être utile pour comprendre ce qui se passe lorsque vous
combinez les autorisations NTFS et de partage. Lorsque vous manipulez un
dossier partagé, vous devez toujours parcourir le dossier partagé pour accéder à
ses fichiers via le réseau. Par conséquent, vous pouvez considérer les
autorisations du dossier partagé comme un filtre autorisant uniquement les
utilisateurs à exécuter des actions sur son contenu qui soient acceptables au
niveau des autorisations de partage. Toutes les autorisations NTFS moins
restrictives que les autorisations de partage sont éliminées par filtrage afin que
seule l'autorisation de partage demeure.
Par exemple, si l'autorisation de partage est définie sur Lecture, vous pouvez
uniquement lire le dossier partagé, même si l'autorisation NTFS de fichiers
individuels est définie sur Contrôle total. Si vous configurez l'autorisation de
partage sur Modifier, vous êtes autorisé à lire ou à modifier le contenu du
dossier partagé. Si l'autorisation NTFS est définie sur Contrôle total, les
autorisations de partage filtrent l'autorisation effective jusqu'à Modifier
uniquement.
Question de discussion : Si un utilisateur possède l'autorisation NTFS de
Contrôle total sur un fichier mais qu'il accède à ce fichier au moyen d'un partage
avec autorisation de lecture, quelle sera l'autorisation effective de l'utilisateur
sur ce fichier ?
Question de discussion : Si vous souhaitez qu'un utilisateur ait accès à tous les
fichiers d'un dossier partagé, mais qu'il puisse modifier uniquement certains
fichiers du dossier, quelles autorisations lui donneriez-vous ?
TILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT UNIQUEMENT
4. Centre Réseau et partage
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT UNIQUEMENT
Le Centre Réseau et partage offre les outils suivants :
- afficher un mappage réseau ;
- configurer une nouvelle connexion ou un réseau ;
- modifier les options de partage avancées ;
- choisir les options de groupe résidentiel et de partage ;
- résoudre un problème réseau.
Afficher un mappage réseau
Le mappage réseau est un outil qui affiche sous forme de graphique les
ordinateurs et autres périphériques réseau présents sur votre réseau.
Configurer une nouvelle connexion ou un réseau
Vous pouvez personnaliser les connexions réseau actives dans la section qui se
trouve juste en dessous du mappage réseau. Vous pouvez modifier la
description et l'apparence de l'icône afin d'inclure davantage d'informations, si
vous le souhaitez. Affichez et modifiez les propriétés des connexions réseau en
cliquant sur le lien Voir le statut à droite de la liste de connexions.
Vous pouvez établir les connexions réseau suivantes dans cette section :
- Connexion à Internet : configurez une connexion sans fil, à haut débit
ou d'accès à distance à Internet.
- Configuration d'un réseau : configurez un nouveau routeur ou un
nouveau point d'accès. UNIQUEMENT
- Configuration d'une connexion d'accès à distance : connectez-vous à
Internet à l'aide d'une connexion d'accès à distance.
- Connexion à un espace de travail : configurez une connexion d'accès à
distance ou VPN à votre espace de travail.

Modifier les paramètres de partage avancés


Le Centre Réseau et partage comporte un lien Modifier les paramètres de
partage avancés qui est utilisé pour activer, désactiver et modifier le
comportement des différents services réseau.
Lorsqu'un utilisateur se connecte à un nouveau réseau, Windows 7 lui permet de
sélectionner l'un des emplacements réseau suivants :
Domicile : sur un réseau domestique fiable, tous les ordinateurs du réseau se
trouvent à votre domicile et vous les reconnaissez. Cet emplacement réseau ne
doit pas être choisi dans le cas d'endroits publics, tels que les cafés et les
aéroports.
La découverte du réseau est activée pour les réseaux domestiques, ce qui vous
permet de voir les autres ordinateurs et périphériques sur le réseau et permet aux
autres utilisateurs du réseau de voir votre ordinateur.
Travail : sur un réseau de bureau approuvé, tous les ordinateurs du réseau se
trouvent sur votre lieu de travail et vous les reconnaissez. Cet emplacement
réseau ne doit pas être choisi dans le cas d'endroits publics, tels que les cafés et
les aéroports. La découverte du réseau est activée par défaut.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT UNIQUEMENT
Public : si vous ne reconnaissez pas tous les ordinateurs sur le réseau (par
exemple, si vous êtes dans un café ou un aéroport, ou que vous utilisez le haut
débit mobile), alors il s'agit d'un réseau public non approuvé.
Cet emplacement permet à votre ordinateur d'être invisible aux autres
ordinateurs autour de vous et le protège de tous logiciels malveillants circulant
sur Internet .La découverte du réseau est désactivée.
Domaine : l'emplacement réseau avec domaine est utilisé pour les réseaux avec
domaine, tels que ceux des sites des entreprises. Ce type d'emplacement réseau
est contrôlé par votre administrateur réseau et ne peut pas être sélectionné ou
modifié.
Pour chacun de ces emplacements réseau, vous pouvez configurer les
paramètres suivants :
- découverte du réseau ;
- partage de fichiers ;
- partage de dossiers publics ;
- partage d'imprimante ;
- partage des fichiers multimédias.
Vous devez savoir comment activer la découverte du réseau et configurer les
fonctionnalités afin que vos utilisateurs puissent accéder aux ressources réseau
et aux dossiers partagés disponibles. La fonctionnalité Découverte du réseau
offre deux avantages clés :
Une fois quelle est activée, les composants sur l'ordinateur l'autorisent à
mapper au réseau et à répondre à des demandes de mappage.
Elle est utilisée pour accéder directement à chaque périphérique sur le mappage
réseau en double-cliquant sur l'icône de périphérique.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT UNIQUEMENT
Choisir les options de groupe résidentiel et de partage
Vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour relier des ordinateurs sur votre
réseau domestique afin de partager des images, de la musique, des vidéos, des
documents et des imprimantes.
Résoudre un problème réseau
Cette fonctionnalité est utilisée pour diagnostiquer et réparer des problèmes de
réseau et pour recevoir les informations relatives à la résolution des problèmes
pour les composants réseau suivants :
- Connexions Internet ;
- Connexion à un dossier partagé ;
- Groupe résidentiel ;
- Carte réseau ;
- Connexions entrantes ;
- Imprimantes.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT UNIQUEMENT
Leçon 4 : Configuration de la compression de fichiers

1) Qu'est-ce que la compression des fichiers NTFS ?

Le système de fichiers NTFS prend en charge la compression de fichiers individuels. La


compression NTFS, qui est disponible sur les volumes qui utilisent le système
de fichiers NTFS, présente les fonctionnalités et limitations suivantes :
- La compression est un attribut d'un fichier ou d'un dossier.
- Les volumes, dossiers et fichiers d'un volume NTFS sont soit compressés,
soit décompressés.
- Les nouveaux fichiers créés dans un dossier compressé sont compressés
par défaut.
- L'état de compression d'un dossier n'est pas nécessairement le même que
celui des fichiers qu'il contient.
Par exemple, vous pouvez compresser un dossier sans compresser son contenu
et décompresser une partie ou la totalité des fichiers d'un dossier compressé.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT UNIQUEMENT
Cette méthode fonctionne avec les fichiers NTFS compressés sans les
décompresser car ils sont décompressés et recompressés sans intervention de
l'utilisateur.
Lorsqu'un fichier compressé est ouvert, Windows le décompresse
automatiquement pour vous.
Lorsque le fichier est fermé, Windows le recompresse.
Les noms des dossiers et fichiers NTFS compressés sont affichés dans une
couleur différente afin de faciliter leur identification.
Les fichiers et dossiers NTFS compressés restent compressés seulement
pendant leur stockage sur un volume NTFS.
Un fichier NTFS compressé ne peut pas être chiffré.
Les applications ne peuvent pas accéder aux octets compressés d'un fichier ;
elles voient uniquement les données non compressées.
Les applications qui ouvrent un fichier compressé peuvent l'utiliser comme
s'il n'avait pas été compressé.
Ces fichiers compressés ne peuvent pas être copiés vers un autre système de
fichiers.

2) Discussion : Incidence du déplacement et de la copie de


fichiers et de dossiers compressés
Déplacer et copier des fichiers et des dossiers compressés peut modifier leur état
de compression.
RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT UNIQUEMENT
Copie dans une partition NTFS
Comment réagit l'état de compression d'un fichier ou dossier que vous copiez
dans une partition NTFS ?
Déplacement dans une partition NTFS
Comment réagit l'état de compression d'un fichier ou dossier que vous déplacez
dans une partition NTFS ?
Copie ou déplacement entre deux partitions NTFS
Comment réagit l'état de compression d'un fichier ou dossier que vous copiez ou
déplacez entre des partitions NTFS ?
Copie ou déplacement entre un volume FAT et un volume NTFS
3) Que sont les dossiers compressés ?

Dans Windows 7, plusieurs fichiers et dossiers peuvent être combinés dans un


dossier compressé unique à l'aide de la fonctionnalité Dossiers compressés.
Cette fonctionnalité peut être utilisée pour partager un groupe de fichiers et de
dossiers avec d'autres personnes sans être obligé de les leur envoyer un à un.
Les fichiers et dossiers compressés à l'aide de la fonctionnalité Dossiers
compressés peuvent l'être sur des lecteurs utilisant les systèmes de fichiers
NTFS ou FAT. Une icône de fermeture éclair identifie les fichiers et dossiers
qui sont compressés à l'aide de cette fonctionnalité.
Les fichiers peuvent être ouverts directement à partir de ces dossiers
compressés, et certains programmes peuvent être exécutés directement à partir
de ces dossiers compressés sans qu'ils soient décompressés. Les fichiers des
dossiers compressés sont compatibles avec les autres programmes de
compression de fichiers et leurs fichiers. Ces fichiers et dossiers compressés
peuvent également être déplacés vers tout lecteur ou dossier de votre ordinateur,
vers Internet ou sur votre réseau.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT UNIQUEMENT
Compresser des dossiers à l'aide de la fonctionnalité Dossiers compressés n'a
pas d'incidence sur les performances globales de votre ordinateur. L'utilisation
du processeur augmente uniquement lorsque la fonctionnalité Dossiers
compressés est utilisée pour compresser un fichier. Les fichiers compressés
utilisent moins d'espace de stockage et peuvent être transférés plus rapidement
que les fichiers non compressés sur d'autres ordinateurs. Travaillez avec les
fichiers et dossiers compressés de la même façon qu'avec les fichiers et dossiers
non compressés.
Envoyer vers Dossier compressé
En utilisant la commande Envoyer vers > Dossier compressé dans
l'Explorateur
Windows, vous pouvez rapidement :
créer une version compressée d'un fichier ;
envoyer un fichier vers un dossier compressé.
Si un dossier compressé est déjà créé et qu'un nouveau fichier ou dossier doit lui
être ajouté, vous pouvez également faire glisser le fichier désiré vers dossier
compressé, au lieu d'utiliser la commande Envoyer vers > Dossier compressé.
Remarque : contrairement aux dossiers et fichiers NTFS compressés, les
dossiers compressés peuvent être déplacés et copiés sans modification entre
volumes, lecteurs et systèmes de fichiers différents.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT
4) Démonstration : compression des fichiers et des dossiers
Cette démonstration explique comment compresser un dossier et un fichier,
ainsi que l'incidence du déplacement et de la copie d'un fichier compressé.
Compresser un fichier ou un dossier à l'aide de la fonctionnalité
Compression NTFS
1. Dans le dossier Documents du projet, cliquez avec le bouton droit sur le
dossier ou le fichier que vous souhaitez compresser et cliquez sur Propriétés.
2. Dans les options Avancées, activez la case à cocher Compresser le contenu
pour libérer de l’espace disque.
Compresser un dossier à l'aide de la fonctionnalité Dossiers compressés
1. Cliquez avec le bouton droit sur le dossier que vous souhaitez compresser,
cliquez sur Envoyer vers, puis sur Dossier compressé.
2. Tapez le nom du nouveau fichier zippé et appuyez sur ENTR‫ة‬E.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT
Leçon 5 : Gestion de l'impression

Pour définir une stratégie d'impression partagée permettant de répondre aux


besoins de vos utilisateurs, vous devez comprendre les composants d'impression
de Windows 7 et savoir comment les gérer.
Cette leçon porte sur les composants d'impression dans un environnement
Windows 7, notamment les pilotes et les ports d'imprimante.
L'instructeur montrera comment installer et partager une imprimante, et vous
étudierez comment utiliser l'outil Gestion de l'impression pour administrer
plusieurs imprimantes et serveurs d'impression.

1) Composants d'impression dans Windows 7


Points clés
Lorsqu'une imprimante est installée et partagée dans Windows 7, vous devez
définir la relation entre l'imprimante et deux de ses composants : le port
d'imprimante et le pilote d'imprimante.
Définition du port d'imprimante
Windows 7 détecte des imprimantes auxquelles vous vous connectez à l'aide
d'un port USB. Toutefois, Windows ne peut pas détecter les imprimantes qui se
connectent en utilisant des ports plus anciens, tels que le port série ou le port
parallèle. Dans les tels cas, vous devez configurer le port d'imprimante
manuellement.
UTILISATION RÉSERVÉE
Installation d'un pilote
Le pilote d'imprimante est une interface logicielle qui permet à votre ordinateur
de communiquer avec le périphérique d'impression. Sans pilote, l'imprimante
connectée à votre ordinateur ne fonctionne pas correctement. Le pilote
d'imprimante est chargé de convertir le travail d'impression dans un langage de
description de pages (PDL, Page Description Language) que l'imprimante peut
utiliser pour imprimer le travail. Les PDL les plus courants sont PostScript,
PCL (Printer Control Language) et XPS (XML Paper Specifications).
Dans la plupart des cas, les pilotes sont fournis avec l'application Windows, ou
vous pouvez les rechercher et vérifier les mises à jour dans Windows Update,
dans le Panneau de configuration. Si l'application Windows n'a pas le pilote
requis, vous pouvez le rechercher sur le disque fourni avec l'imprimante, ou sur
le site Web du fabricant.
Si le système d'exploitation Windows ne reconnaît pas automatiquement votre
imprimante, vous devez configurer le type d'imprimante pendant le processus
d'installation. L'Assistant Configuration de l'imprimante vous présente une liste
exhaustive de types d'imprimante actuellement installés. Toutefois, si votre
imprimante n'est pas répertoriée, vous devez obtenir et installer le pilote
nécessaire.
Vous pouvez préinstaller des pilotes d'imprimante dans le magasin de pilotes,
permettant ainsi leur affichage dans la liste d'imprimantes, à l'aide de l'outil en
ligne de commande pnputil.exe.
Lorsque vous connectez une nouvelle imprimante à votre ordinateur,
l'application Windows essaie de trouver et d'installer un pilote logiciel lui
correspondant.
Parfois, vous pouvez voir une notification indiquant qu'un pilote est non signé
ou modifié, ou que Windows ne peut pas l'installer. Vous pouvez choisir
d'installer un pilote non signé ou modifié depuis qu'il a été signé.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT UNIQUEMENT
2) Impression basée sur XPS et sur GDI
XPS est un nouveau langage de description de document qui offre aux
utilisateurs et aux développeurs un format de documents électroniques digne de
confiance, fiable et ouvert. XPS est indépendant de la plateforme, ouvert et
intégré à Microsoft Windows 7 et à Microsoft Office System 2007.
XPS est un format unique de présentation de documents qui peut être utilisé
pour afficher des documents et comme langage PDL pour les imprimer. XPS
décrit le document électronique d'une manière permettant sa lecture par le
matériel, les logiciels et les personnes. Les documents XPS bénéficient d'une
impression de meilleure qualité, d'un partage simplifié, d'une protection
renforcée et peuvent être archivés en toute confiance.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT
Lorsque XPS est utilisé comme langage de description de document, les
documents sont enregistrés au format XPS. Il représente donc une alternative au
partage de documents au format Word ou RTF (Rich Text Format). L'avantage
de l'utilisation de XPS pour la distribution des documents tient au fait que la
mise en page exacte est définie. Lorsque le document s'affiche ou s'imprime, la
disposition ne varie pas en fonction du pilote d'imprimante installé. Les
documents XPS ne sont pas destinés à être modifiés.
Lorsque le langage XPS est utilisé comme PDL, les documents sont convertis
au format XPS pendant l'impression. L'imprimante accepte le document XPS et
l'imprime. Dans ce cas, XPS est un substitut à PCL ou PostScript.
Impression basée sur GDI
L'impression basée sur l'Interface des dispositifs d'affichage (GDI, Graphical
Device Interface) est une API logicielle utilisée par les applications pour
communiquer avec les pilotes de périphériques de sortie graphique, tels que les
imprimantes ou les cartes graphiques. L'impression GDI est utilisée dans les
versions de Windows antérieures à Windows Vista. Le jeu d'interfaces de
programmation d'applications
(API) utilisé par les applications pour accéder aux ressources du système
d'exploitation est Microsoft Win32®. Les applications Win32 utilisent
l'impression basée sur GDI.
Avec l'impression basée sur GDI, le rendu des documents imprimés est déplacé
vers le pilote d'imprimante qui s'exécute sur le PC. Lorsqu'un document est
imprimé, l'imprimante ignore tout de l'apparence des caractères du texte ou du
réglage des couleurs. Par contre, le pilote d'imprimante qui s'exécute sur le PC
restitue l'image bitmap de chaque page imprimée et l'image bitmap est envoyée
à l'imprimante. L'impression basée sur GDI est également appelée impression
basée sur hôte, chaque imprimante étant fournie avec un CD qui contient le
pilote correspondant précisément à l'imprimante.

Impression basée sur XPS


L'impression XPS utilise uniquement le format XPS pour les travaux
d'impression. Seules les applications les plus récentes qui utilisent des API WPF
(Windows Presentation Foundation) utilisent l'impression XPS. L'impression
XPS produit des copies imprimées de meilleure qualité. Les images imprimées
sont d'une plus grande qualité, puisque plus aucune conversion n'est nécessaire,
et de meilleures informations sur la couleur sont stockées dans le fichier XPS.
Les fichiers XPS sont également plus petits que leurs équivalents EMF.
Le processus d'impression XPS simplifie également la tâche des applications
qui consiste à interroger les informations sur les travaux d'impression et la
configuration de l'imprimante.
UTILISATION
Interopérabilité de l'impression basée sur XPS et sur GDI
Il existe une interopérabilité entre l'impression basée sur XPS et sur GDI. Elle
permet l'utilisation d'anciens pilotes d'imprimantes basées sur GDI avec les
applications qui utilisent l'impression XPS. Si nécessaire, le sous-système
d'impression convertit un fichier XPS au format EMF pour prendre en charge
les anciens pilotes d'imprimante.
Les imprimantes XPS récentes peuvent également être utilisées avec
d'anciennes applications Win32. Si nécessaire, le sous-système d'impression
convertit les fichiers EMF au format XPS pour prendre en charge de nouveaux
pilotes d'imprimante XPS.
UT
ILISATION RÉSERVÉE À
3) Démonstration : Installation et partage d'une imprimante

Le moyen le plus courant et le plus simple d'installer une imprimante consiste à


la connecter directement à votre ordinateur (on parle alors d'imprimante locale).
Si votre imprimante est un modèle USB, Windows la détecte et l'installe
automatiquement lorsque vous la branchez. Si votre imprimante est un modèle
plus ancien qui se connecte à l'aide d'un port série ou parallèle, vous devrez
peut-être l'installer manuellement.
Sur le lieu de travail, beaucoup d'imprimantes sont des imprimantes réseau.
Elles se connectent directement à un réseau, comme périphérique autonome.
Les imprimantes réseau se connectent en général via un câble Ethernet ou des
technologies sans fil, telles que la Wi-Fi ou Bluetooth.
Remarque : les imprimantes réseau disponibles peuvent inclure toutes les
imprimantes sur un réseau, telles que les imprimantes sans fil et Bluetooth, ou
les imprimantes qui sont branchées sur un autre ordinateur et partagées sur le
réseau. Vérifiez que vous avez l'autorisation d'utiliser ces imprimantes avant de
les ajouter à l'ordinateur.
UTILISATION
Cette démonstration explique comment installer et partager une imprimante au
moyen du panneau Périphériques et imprimantes. Elle définit également
plusieurs autorisations, notamment l'autorisation Partager l'imprimante.
Les options avancées qui peuvent être définies pour l'imprimante sont
également abordées.

Créer et partager une imprimante locale


1. Dans Panneau de configuration, sélectionnez Afficher les périphériques et
imprimantes.
2. Sélectionnez Ajouter une imprimante à partir du menu. Cela initialise
l'Assistant Ajout d'imprimante.
3. Répondez à chaque page de l'Assistant en sélectionnant un port d'imprimante,
le type d'imprimante et le nom de l'imprimante, et acceptez les options de
partage par défaut de l'imprimante.
Définir les autorisations et les options avancées pour l'imprimante
1. Ouvrez le Panneau de configuration et cliquez sur Afficher les
périphériques et imprimantes.
2. Cliquez avec le bouton droit sur l'imprimante et sélectionnez Propriétés de
l'imprimante.
3. Sélectionnez l'option Modifier dans l'onglet Sécurité, puis tapez
Contoso\IT, comme utilisateur à qui attribuer des autorisations.
4. Dans la liste d'autorisations, attribuez la capacité de Gérer les imprimantes
et de Gérer les documents.
5. Dans l'onglet Avancé, sélectionnez l'option Conserver les documents non
conformes. Examinez les autres options d'impression disponibles de cet onglet.
6. Dans l'onglet Général, dans le champ Emplacement, tapez le nom de
l'emplacement de l'imprimante.
7. Cliquez sur Préférences et, dans l'onglet Raccourcis d'impression,
définissez la Qualité d'impression sur Optimale. Parcourez les autres
préférences d'impression.
UTILISATION
4) Gestion de l'impression côté client

Points clés
Gestion de l'impression offre une interface unique permettant d'administrer
plusieurs imprimantes et serveurs d'impression. Vous pouvez également utiliser
Gestion de l'impression (ou l'outil en ligne de commande Printbrm.exe) pour
exporter des imprimantes et des paramètres d'un ordinateur et les importer sur
un autre ordinateur.
Pour ouvrir le composant logiciel enfichable MMC
(Microsoft Management Console) de Gestion de l'impression, cliquez sur
Démarrer, sur Panneau de configuration, sur Système et maintenance, sur
Outils d'administration, puis sur Gestion de l'impression.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT
Le composant logiciel enfichable MMC Gestion de l'impression permet
d'effectuer toutes les tâches de gestion de base d'une imprimante. Les
imprimantes peuvent également être gérées dans la page Périphériques et
imprimantes du Panneau de configuration. Ces tâches sont les suivantes :
Annuler les travaux d'impression.
Interrompre et reprendre un travail d'impression.
Redémarrer un travail d'impression.
Classer la file d'attente d'impression.
Une fois un travail d'impression initialisé, vous pouvez l'afficher, le suspendre
et l'annuler via la file d'attente d'impression. La file d'attente d'impression
affiche le document qui s'imprime ou ceux qui sont en attente d'impression. Elle
affiche également des informations telles que l'état du travail, qui effectue
quelle impression et le nombre de pages non imprimées restantes. ‫ ہ‬partir de la
file d'attente d'impression , vous pouvez afficher et gérer les travaux
d'impression de chaque imprimante.
Vous pouvez accéder à la file d'attente d'impression dans le composant logiciel
enfichable MMC Gestion de l'impression et via l'option Afficher les travaux
d’impression en cours dans la page Périphériques et imprimantes du Panneau
de configuration. Elle permet d'afficher les travaux d'impression en cours et en
attente d'une imprimante spécifique. Les documents qui apparaissent en haut de
la liste sont imprimés en premier.
UTILIS
ATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT
5) Configuration de l'impression prenant en charge
l'emplacement

Points clés
Windows 7 permet d'activer automatiquement l'imprimante par défaut de votre
ordinateur portable lorsqu'il détecte vous avez changé d'emplacement réseau,
par exemple lorsque vous passez d'un réseau public à un réseau de domaine.
Cette fonctionnalité, appelée impression prenant en charge l'emplacement, est
uniquement disponible sur les ordinateurs portables et autres appareils mobiles
qui utilisent une batterie.
Configurer l'impression prenant en charge l'emplacement
Pour configurer cette fonctionnalité, vous devez au préalable définir une
imprimante par défaut. Cette imprimante devient alors l'imprimante par défaut
du réseau auquel vous êtes connecté.
UTILISATION RÉSERVÉE À L'INSTRUCTEUR MCT
Gérer les paramètres d'impression prenant en charge l'emplacement
Une fois l'imprimante par défaut définie pour votre ordinateur, vous devez
procéder comme suit pour gérer les paramètres d'impression prenant en charge
l'emplacement :
1. Dans Périphériques et imprimantes, cliquez sur Gérer les imprimantes
par défaut sur la barre d'outils.
2. Dans la boîte de dialogue Gérer les imprimantes par défaut, cliquez sur
Modifier l’imprimante par défaut lorsque je change de réseau.
3. Cliquez sur la liste Sélectionner un réseau, puis choisissez un réseau.
4. Cliquez sur la liste Sélectionner l'imprimante, sélectionnez l'imprimante
réseau par défaut correspondante, puis cliquez sur Ajouter.
5. Répétez les étapes 3 et 4, le cas échéant.
Si vous ne souhaitez pas que Windows modifie vos paramètres d'imprimante
par défaut lorsque vous vous déplacez, cliquez sur Toujours utiliser la même
imprimante comme imprimante par défaut dans la boîte de dialogue Gérer
les imprimantes par défaut. Si vous souhaitez qu'un réseau sans fil s'affiche
dans la boîte de dialogue Gérer les imprimantes par défaut, vous devez avoir
établi une connexion à ce réseau sans fil au moins une fois.
Remarque : l'impression prenant en charge l'emplacement ne fonctionne pas
lorsque vous vous connectez à un réseau par l'intermédiaire du Bureau à
distance (services Terminal Server).
Utilisez les outils Invite de commandes suivants afin de gérer le partage de fichiers et
d'imprimantes.