Vous êtes sur la page 1sur 3

30 juillet 2018

Je reste d'Inde
Synthèse des techniques culturales

L'installation d'un ficodindieto spécialisé doit être imaginée dans un sol non soumis à l'eau et sur
des terrains ayant un ph tendance au neutre.

La multiplication
La multiplication peut se faire à la fois par semence et avec des articulés mûrs d'une ou de
plusieurs années. Avec la multiplication à travers la graine (reproduction gemme), on n'obtient
pas de plantes qui reproduisent fidèlement les caractéristiques de la plante mère, alors qu'avec la
multiplication gemme, c'est-à-dire par parties de plante, on obtient des plantes égales à celles
dont elles proviennent.
C'est pour cette raison que la réalisation des ficodindieti modernes se fait par la voirie des
cladodi. C'est la pratique la plus utilisée. En règle générale, le prélèvement des cladodi à mettre
en demeure est fait en mai et en juin, période plus favorable pour la cicatrisation du point de
coupe. Il est essentiel d'utiliser les pales d'un ou deux ans. Pour l'achat des cladodi, il est
important de s'adresser à des installations où la séparation des variétés est bien définie.

La préparation du terrain
Procéder à une effraction du sol avec ripper à une profondeur d'environ 60 cm. On procède
ensuite à la fertilisation organique du sol, avec du fumier mûr à mettre à terre avec un labourage
ultérieur de 20-30 cm.

Le sixième d'installation
Les expériences acquises dans la région de Sicile et approfondies dans les différents
symposiums ont dit que les sixièmes détroits poussent les plantes à se développer en hauteur,
pour la recherche de la lumière, créant ainsi des problèmes de collecte. Par conséquent, les
sixièmes d'installation les plus adaptés à la culture du ficodindia sont ceux des mesures 6 m x 6
ou de m 5 m x 7 m.
Au cas où vous vous points au sixième d'installation super intensif de 6 m x 4 m, afin
d'augmenter le nombre de cladodi fertiles par plante, l'orientation du filer à préférer est le nord-
Sud de telle sorte que les plantes puissent bénéficier de l'aide. Plus de lumière solaire.

Par contre, si le figuier d'Inde est utilisé comme barrière brise-vent, les plantes individuelles
doivent être disposées à une distance de 3 mètres l'une de l'autre. Il convient de rappeler qu'un
brise-vent de 4 mètres de haut protège une surface horticole ou des fruits de 32 mètres au
maximum.

Mise en demeure des pelles


La pelle une fois insérée sur le sol est bien recouverte de terre et pressée à fond avec le pied afin
d'éviter qu'avec l'aménagement du sol se forment des creux autour du cladodio en permettant la
stagnation de l'eau.

Usinages
Le sol qui abrite les tu d'Inde a besoin des seules ouvraisons superficielles destinées à
l'amélioration de la perméabilité, au confinement des mauvaises herbes et à l'enfouissement des
engrais fertilisants. Dans les terres qui le permettent, les herbes peuvent être contrôlées, pendant
la période estivale, par la pratique de la mécanique mécanique. Cette pratique, en plus de
faciliter le utilité des résidus des pales éliminées par la taille, permet de maintenir en ordre la
zone de marche lorsque les travaux d'élagage, de scozzolatura et de collecte sont pratiqués. Si
l'on opte pour le contrôle des mauvaises herbes, il est absolument nécessaire d'éviter le contact
du produit chimique avec les cladodi.
Engrais
Pour la fertilisation, on recourt aux expériences empiriques mises en pratique, au cours des
dernières décennies, par les agriculteurs siciliens. Les éléments chimiques les plus utilisés sont
l'azote, le phosphore, le potassium et le magnésium. En règle générale, la distribution doit être
effectuée dans les premiers jours des mois d'avril, juin et août.
Dans la première, la deuxième et la troisième année, la fertilisation est, en tout état de cause,
localisée à environ 30 cm de distance du fût. Au cours des années suivantes, elle doit investir
toute la surface du sol cultivé.
Les engrais doivent être enterrés à une profondeur d'environ 5-10 cm. L'expérience acquise par
les agriculteurs siciliens a montré qu'en intervenant en trois moments saisonniers distincts
(printemps, été et automne), il est possible d'obtenir des fruits de qualité.

Engrais recommandé pour la première année d'installation par plante :


Azoto (N) grammi 45
Phosphore (P2 o5) grammes 27
Potassium (K2 0) grammes 45
Magnésium (mgo) grammes 6.

Engrais recommandé pour la deuxième année d'installation par plante :


Azoto (N) grammi 90
Phosphore (P2 o5) grammes 45
Potassium (K2 0) grammes 90
Magnésium (mgo) grammes 12.

Engrais recommandé pour la troisième année d'installation par plante :


Azoto (N) grammi 112
Phosphore (P2 o5) grammes 70
Potassium (K2 0) grammes 112
Magnésium (mgo) grammes 15.

La fertilisation recommandée pour la quatrième année d'installation par plante :


Azoto (N) grammi 150
Phosphore (P2 o5) grammes 90
Potassium (K2 0) grammes 150
Magnésium (mgo) grammes 20.

La fertilisation minérale doit être intégrée à la fertilisation organique. Les engrais organiques
doivent être enterrés dans la première décennie du mois de mars ; la quantité d'engrais doit être
de 2 tonnes par hectare.
Si les engrais organiques sont distribués et répétés chaque année, il est recommandé de réduire
les pourcentages d'engrais minéraux au sol.

Formes d'élevage et d'élagage


Une fois mariée la thèse du sixième d'installation 6 m x 6 M (ou 7 m x 5 m) va de soi que la forme
d'élevage de la plante, à préférer, est celle libre, en fin de compte De la laisser grandir selon sa
tendance naturelle. Par conséquent, toutes les interventions d'élagage qui seront nécessaires
devront faciliter cette formation. Bien entendu, on entend par " élagage " ce que l'on appelle la "
Pelletage C'est-à-dire l'élimination de pales entières et non l'amputation partielle d'elles,
absolument à éviter

Taille D'élevage
L'élagage doit être effectué au printemps, de préférence en mai. Elle consiste à enlever les pales
en surnombre ou en position irrégulière par rapport au développement à "vu" de la plante. Bien
sûr, avec la taille, il faut aussi enlever les pelles tordues, déformées ou repliées vers le bas.

Taille de production
Cette taille doit également être exécutée au printemps. Avril mai sont les mois les plus indiqués. Il
consiste à enlever les pales endommagées, anciennes, en position de trouble pour permettre la
production des jeunes cladodi.
Le Jimador doit garder à l'esprit que la fructification se fait sur des pales d'une année élevée sur
celles de 2-3 ans.

Élagage de renouvellement
L'opération est réservée aux plantes vieillies et en baisse de production. C'est généralement le
cas dans les installations de plus de 40 ans. L'élagage doit être effectué au mois d'avril en
coupant le tronc de la plante à 50 cm du sol. La Capitozzatura favorisera la formation de
nouveaux drageons qui serviront à reconstituer la plante en trois ans.

Scozzolatura
Cette opération fondamentale consiste à enlever les premières fleurs afin de stimuler une
nouvelle floraison, dans le but de retarder la récolte des fruits. La Scozzolatura S'effectue, au
stade fiorale, au mois de mai-Juin. La Scozzolatura est une pratique de culture destinée à la
production des soi-disant "Bastardoni" à orienter vers le marché en octobre décembre.
Dans les années pluvieux, peu de temps après la scozzolatura, il est possible qu'elles poussent
de nouvelles pelles ; celles-ci doivent être immédiatement supprimées parce qu'elles pourraient
empêcher l'accroissement régulier des bastardoni.

Diradamento
C'est une pratique qui vise à diminuer le nombre de fruits sur la pelle afin de permettre, comme
dans la scozzolatura, la production de fruits de plus haute qualité. L'amincissement des fruits
sera effectué en juin, c'est-à-dire après nouaison des baies.

Irrigation
Après l'opération de scozzolatura, au cas où il n'y a pas eu d'abondantes pluies de printemps,
une intervention d'irrigation est nécessaire avec environ 8.000 litres (8 m3) d'eau tous les 1.000
mètres carrés de surface cultivée.
Dans les millésimes peu pluvieux, 2 ou 3 interventions d'irrigation sont nécessaires en août et en
septembre.
L'irrigation doit être effectuée sous la couronne afin d'éviter la propagation des maladies sur les
pelles et les fruits.

Vous aimerez peut-être aussi