Vous êtes sur la page 1sur 4

COURS MAGISTRAUX COMPTA

CHAPITRE 1: QU’EST CE QUE LA COMPTA? A QUI ET A QUOI


SERT-ELLE?
Elle sert à beaucoup de monde, à tous les partenaires de l’entreprises. Aux dirigeants pour
prendre des choix, aux propriétaires pour les dividendes, aux pouvoirs public pour savoir ce qu’ils
doivent comme impôts, aux personnel pour savoir si ils ont un avenir dans l’entreprise, aux
fournisseurs pour connaitre la capacité de remboursement et enfin aux banques pour un emprunt.

Les objectifs de la comptabilité sont de permettre de connaitre le résultat (bénéfice ou perte) dans
l’exercice comptable, et de connaitre le patrimoine de l’entreprise à la date de clôture de l’exercice.
Les difficultés de la comptabilité est de connaitre les codes à utiliser pour enregistrer les
opérations et de comprendre comment l’information est traité.

CHAPITRE 2: LA NOTION DE FLUX


Le flux peut-être de nature différente, il peut solitaire réel avec des biens ou des services mais
aussi financier qui sont en contrepartie des flux réels. Dans les flux financiers, on distingue, les flux
monétaires et les flux quasi-monétaire qui sont en attente.
L’origine du flux est la ressource tandis que la destination du flux est l’emploi.

CHAPITRE 3: DOCUMENTS ET MÉCANISME FONDAMENTAUX


DE LA COMPTABILITÉ
Il existe trois documents essentiels dans la comptabilité:
• le bilan comptable qui est l’état du patrimoine
• le compte de résultat qui est le détail des sources d’enrichissements et d’appauvrissements
• le compte qui est outil pour représenter les flux

LE BILAN
Il donne la situation du patrimoine à un moment donné. Il contient ce que l’entreprise possède càd
les avoirs, l’actif mais aussi ce que l’entreprise doit càd les avoirs, le passif

LE COMPTE DE RESULTAT
Il montre le résultat réalisé par l’entreprise au cours d’une période donnée. Il contient les sources
d’enrichissements appelées produits et les sources d’appauvrissement appelées charges. Le
résultat= produit-charges.

Dans les charges, (les moins) sont des sources d’appauvrissement liée a la consommation d’une
ressource pour réaliser l’activité; elles diminuent le résultat de l’entreprise. (achat consommés,
pub, loyers payés…)
Dans les produits, (les plus) sont des sources d’enrichissement lié à la cresson d’une ressource
par l’activité; ils augmentent le résultat de l’entreprise. (ventes, subventions…)
La structure du compte de résultat :

LE COMPTE
Un compte se représente sous la forme d’un tableau sommaire à deux colonnes, rappelant la lettre
T. La colonne gauche est appelé Débit (D) et la colonne droit est appelé le Credit (C). L’origine du
flux (la ressource) s’inscrit toujours au crédit du compte tandis que la destination du flux (l’emploi)
s’inscrit toujours au début du compte.

Dans le plan de compte, il existe 7 classes pour mieux s’y retrouver:


• Dans le compte de bilan:
- Classe 1: comptes de capitaux (ressources durables
- Classe 2: comptes d’immobilisations (utilisation de ressources durables)
- Classe 3: comptes de stock
- Classe 4: comptes de tiers (créance et dettes à court terme)
- Classe 5: comptes financiers (toutes les sommes d’argents en liquide)
• Dans le compte de gestion:
- Classe 6: comptes de charges (sources d’appauvrissement)
- Classe 7: comptes de produits (sources d’enrichissement)
CHAPITRE 4: L’ORGANISATION COMPTABLE GÉNÉRALE
Le travail comptable s’organise en deux phases:
• Le travail quotidien avec comme outils qui est le journal et le grand-livre
• Le travail périodique avec comme outils qui est la balance et les documents de synthèses

Le journal est l’outil utilisé pour saisir l’information comptable dans les compte en T. Les opérations
sont enregistres dans l’ordre chronologique. C’est un document obligatoire qui peut servir de
preuve devant un tribunal; c’est pourquoi il doit être relié et tenu sans blanc ni rature. On y indique
la date de l’opération, le numéro de compte, le contenu de l’opération, la référence de la pièce
justificative, le montant crédité ou débité.

Le grand livre est une vue des mêmes mouvements triés selon le plan de compte de l’entreprise, il
est obligatoire et permet de visualiser les mouvements et solde de chaque compte ouvert à tout
instant. Concrètement, c’est la liste intégrale des comptes en T.

La balance est un tableau qui reprend, dans l’ordre du plan comptable, le solde au début de la
période, le total des mouvements du débit et du crédit, le solde à la clôture de la période pour
chaque compte du grand livre.
Les documents de synthèse: bilan et compte de résultat sont fait à partir de la balance générale
des comptes.

CHAPITRE 5: LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE; SON


IMPACT SUR LA COMPTABILITÉ
La TVA est la première source de recettes fiscales pour l’État; c’est donc aujourd'hui une ressource
importante dans le budget de l’État, qui contribue à l’équilibre des finances publiques. Taux normal:
20% , taux intermédiaire: 10%, taux réduit: 5,5% et taux spécial: 2,1% en 2014