Vous êtes sur la page 1sur 3

Rechercher

Accueil Qui sommes-nous ? TP : Présentation et défis Agenda Espace plus Outils


PrésentationL’innovationLe développement durableLa formation
GlossaireLes forumsÉconomiseurs d’écranVu sur le netQCM
L’association ASCO TPOrigine de Planete-TPLa lettre d’ASCO TPManifestations
CollègesReconversion-ArméePhotothèqueEspace PROS (accès restreint)

Histoire

s et les métiers
ues
s
ents historiques
res particuliers
t les musées

Métiers

ises
n
opération
nages
ploi (sites)

Ouvrages

-Aéroports

mes
lises

s
ables
n montagne
ages

Techniques & Moyens

Engins
e construction

Contacts

la lettre
SCO TP
cter

Accueil > Ouvrages > Tunnels > A 86 ouest

Un tunnelier géant
Emma, le tunnelier de l’A86 ouest
Source :Cofiroute
Le tunnelier, une machine « tout-terrain »
Pour plus d’efficacité, Socatop (maître d’œuvre et constructeur de l’A 86 Ouest) et Herrcnknecht
(leader européen de la spécialité) ont eu l’idée de développer une machine "deux en un", la
première au monde de ce genre. Une machine répondant à la géologie tourmentée de l’Ouest
parisien, capable de forer aussi bien en terrain dur qu’en terrain meuble.

Dans le premier cas, le tunnelier fonctionne en mode dit de "pression de terre" : Dans le terrain
dur (marnes, calcaires et caillasses), la machine de 2 400 tonnes et de près de 200 mètres de
long avec son train suiveur avance, la tête de coupe - partie rotative située à l’ avant de la
machine - grattant le terrain et faisant éclater la terre ou le rocher sous l’action de molettes et
pics en acier durcis au carbure de tungstène. L’action est essentiellement mécanique : ce sont
les matériaux excavés qui supportent eux-mêmes le terrain.

Dans le second cas, dans les sables et les terrains meubles, une boue spéciale à base d’une
argile très fine (la bentonite) est injectée à l’avant de la machine, sous pression d’air, afin
d’assurer la stabilité du sous-sol. C’est le principe du mode appelé "pression de boue".

D’une façon générale, le creusement se fait en continu : les déblais sont évacués
automatiquement pendant les phases de creusement tandis que les revêtements de parois,
appelés "voussoirs" (éléments courbes en béton, préfabriqués), sont posés au fur et à mesure
de l’avancée du tunnelier : Cette méthode garantit la stabilité du terrain traversé ainsi que la
solidité et l’étanchéité de l’ouvrage. Le fonctionnement du tunnelier est assuré 24 h sur 24, par
trois équipes de 15 personnes, avec un arrêt le week-end pour assurer sa maintenance.

En savoir plus

 Principe_et_pose_des_voussoirs (format PDF - 63 ko)

 Le_tunnelier_en_chiffres (format PDF - 69.7 ko)

 Nature_des_sols (format PDF - 74.3 ko)

 Feuille_de_route (format PDF - 98.7 ko)


Haut de page
A 86 ouest
 Pourquoi un tunnel
 Deux tunnels
 Deux niveaux de circulation
 La sécurité au coeur de l’ouvrage
 Qualité de l’air
 Lutte contre le bruit
 L’eau sous contrôle
 Un tunnelier géant
 SOCATOP réalise...
 Une autoroute concédée
 Communication
Envoyer par courriel Imprimer

Mise à jour le 19/10/2007 | Plan du site | Infos légales | Contact ASCO-TP | Gestion du site | Authentification
© Planete TP : tout sur les Travaux publics