Vous êtes sur la page 1sur 42

Q)

::J

U

Ij)

Ij)

ro

---

U

Niveau

Lire en Fran~als Faclle

Contes

Charles Perrault

Il etait

une

arns: commencent

les CUIII,

fées : celui de Cendrillon celui du Petit Poucet

et bien dautres

encore

changée en prin.

plus intelliqent

que l""II',

Cet ouvrage contient :

- Le Petit Chaperon Rouge

- Les souhaits ridicules

- Cendrillon

- La Belle au bois dormant

- Barbe Bleue

- Le Petit Poucet

- Le chat botté

- Peau d'Áne

1',,',/43/8

I:;¡IN :1/11:' 01-155743-8

C)

1

IB/()

I

I

111

557438

,1,

ilJ

:l

o

V1

V1

~

U

l.ire en Fran~als Facile

Contes

Charles Perrault

.~

l{

(2.er-:f--Jr'J

Contes

Charles PerrauU

Adaptation du texte : Norbert Adeline

CDaudio

Durée: 1 h 35

Format MP3 : Les MP3 s'écoutent sur l'ordinateur, sur les baladeurs, les autoradios, les lecteurs CD et DVD fabriqués depuis 2004.

Enregistrements: LBP Studio, Malek Duchesne

Comédienne: Marie-Eve Dufresne

Piste

1

Cante 1

Piste

2

Cante 2

Piste

3

Cante 3

Piste

4

Cante 4

Piste

5

Cante 5

Piste

6

Cante 6

Piste 7

Cante 7

Piste

8

Cante 8

Adaptation du texte : N orbert Adelíne

Rédaction du dossier pédagogique

Édition : Christine Delormeau

: Bernadette Bazelle-Shahmaei

Maquette de couverture : Nicolas Piroux

Illustration de couverture : Nicolas Piroux

Maquette intérieure : Sophie Fournier- Villiot (Amarante)

Mise en pages :Atelier des 2 Ormeaux

Illustrations : Qu Lann

ISBN: 978-2-01-155743-8 © HACHETTE LIVRE 2011,43, quai de Grenelle, 75905 Paris CEDEX 15.

Tous les droits de traduction, de reproductíon et d'adaptation reserves pour tout pays. La loi du

les copies ou

reproductions strictement réservees el l'usage privé du copiste

et, d'autre part, que «les analyses et les courtes citations »dans un but d' exemple et d'illustration,« toute représcntation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le eonsentement de l' auteur ou de ses

ayants droit ou ayants cause, est illicite » (Alinea 1 de l' article 40). Cette représentation

par quelque procédé que ee soit, sans autorisation de l' éditeur ou du Centre francaís de l' exploitation du

droit de copie (20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris), eonstituerait done une contrefacon sanetion-

néc par les articles 425 et suivants du Code penal.

et non destinees a une utilisation collectíve »

11 mars 1957 n'autorisant, aux termes des alineas 2 et 3 de l'articlc 41, d'une part, que«

ou reproductíon,

L'CEUVRE

Conte 1

Le Petit Chaperon Rouge

5

Conte2

Les souhaits ridicules

9

Conte 3

Cendrillon

13

Conte4

La Belle au bois dormant

Conte 5

Barbe Bleue

Conte 6

Le Petit Poucet

Conte 7

Le chat botté

Conte 8

Peau d'Ane

ACTIVITÉs

21

27

33

43

49

 

Avant de commencer la lecture des contes

59

Le Petit Chaperon Rouge

60

2

Les souhaits ridicules

61

3

Cendrillon

63

4

La Belle au bois dormant

65

5

Barbe Bleue

66

6

Le Petit Poucet

68

7

Le chat botté

70

8

Peaud'Áne

72

3

FICHES

74

Fiche

1

: L'imaginaire des contes

 

74

Fiche

2

: Les adaptations des

Cantes de Perrault

76

Fiche

3

:

Contes

de fées : les

ingrédients

78

CORRIGÉS

DES ACTIVITÉS

4

80

LE PETIT CHAPERON ROUGE

1 était1 une fois, dans un village, une petite fille qui était tres jolie.

Sa mere et sa grand -mere l' aimaient beaucoup.

Un jour, sa grand-mere lui donne un petit chaperon (comme on disait autrefois, c'est-á-dire un petit chapean). Ce chapean, de

couleur rouge, va tres bien a la petite fille. Tout le monde l' appelle

le Petit Chaperon Rouge.

Un beau matin, sa mere fait des gateaux et lui dit:

- Ta grand-mere est malade.

Va la voir et apporte-Iui un gateau

et ce petit pot de beurre.

Le Petit Chaperon rouge part aussítót pour aller chez sa grand-

mere qui habite dans un autre village. En passant dans la foret, elle

rencontre Monsieur le Loup, tout noir, avec des yeux jaunes.

Le Loup a tres envie de la manger, mais il n' ose pas 1 parce que des bücherons coupent des arbres acaté. Illui demande oú elle va.

La petite fille ne sait pas qu'il est dangereux Elle lui dit :

un gateau et un

petit pot de beurre.

de parler a un loup.

- Je vais voir ma grand-mere.

Je luí apporte

- Est-ce qu' elle habite tres loin ? demande le Loup,

- Oh ! oui, répond

le Petit Chaperon

Rouge. C' est plus loin

que le moulin qui est lá-bas

Ne pas oser

: avoir peur

(de faíre quelque

5

chose).

- Eh bien, dit le Loup, moi aussi, je veux aller voir ta grand-

cet autre che-

mino Nous verrons qui arrivera le premier ! Le Loup se met a courir de toutes ses force s par le chemin

le plus court. La petite fílle s' en va par le chemin le plus long et

s' amuse a cueillir des fleurs,

mere, Je m' en vais par ce chemin, et toi, tu prends

a écouter les oiseaux

Le Loup arrive le premier a la maison de la grand-mere. n

frappe : toc, toco

- Qui est la?

- e' est votre petite-fiUe, dit le Loup, en imitant la voix du

Petit Chaperon Rouge. Je vous apporte un gateau et un petit pot

de beurre. La bonne grand-mere, qui est dans son lit, crie au Loup :

- Entre ma fiUette ! entre !

Le Loup ouvre la porte, se jette sur la vieille dame et la mange

aussitót, car il n' a rien pris depuis trois jours. Ensuite, il ferme la

porte, il se couche dans le lit de la grand-mere et il attend le Petit

ehaperon Rouge Un peu plus tard, le Petit Chaperón Rouge frappe a la porte :

toc, toco

- Qui est la?

O'abord, la petite fiUe a peur de la grosse voix du Loup, mais

elle croit que sa grand-mere est enrhumée/ et elle repond :

- e' est votre petite fiUe.Je vous apporte un gateau et un petit

pot de beurre. Le Loup repond d'une voix douce :

- Entre ma fillette ! entre !

la porte.

entrer. n se cache sous la couverturc ct lui dit :

Le Petit Chaperón Rouge ouvre

2 Étre enrhumé(e) : avoir mal a la gorge.

6

Le Loup la voit

~ Pose le gateau et le petit pot de beurre sur la table et viens

te coucher avec moi !

Le Petit Chaperón Rouge se déshabille et va se mettre dans

de grand-mere en

le lit. EUe est tres étonnée de voir cette dróle

chemise de nuit. EUelui dit :

- Grand-mere, que vous avez de grands bras !

- e' est pour mieux t' embrasser, ma petite-fille !

- Crand-mére, que vous avez de grandes jambes !

- e' est pour mieux courir, mon enfant !

- Grand-mere, que vous avez de grandes oreilles !

- e' est pour mieux ecouter, mon enfant !

- Grand-mere, que vous avez de grands yeux !

- e' est pour mieux voir, mon enfant !

7

'III!!""!

~~'t~,~:f;"~~

- Grand-mere, que vous avez de grandes dents !

- C' est pour mieux te manger !

En en disant ces mots, le méchant Loup se jette sur la petite fille et la mange.

MORALITÉ

Faites attention, mesdemoiselles.

Les loups les plus aimables

Sont les plus danqereux.

8

LES SOUHAITS RIDICULES

1 était1

une fois

un bücheron 1 qui était tres malheureux.

Un jour, il rentre du travail, fatigué, et il pense : « Je ne

peux plus continuer a vivre ainsi. Les dieux n' écoutent jamais

mes prieres, J' aime mieux mourir ! » Tout a coup, Jupiter 2 descend du ciel. Le bücheron a tres

peur, il crie :

- Non, non! Je ne demande rien ! Je ne veux pas mourir

!

Jupiter, le maitre du monde, répond :

- N' aie pas peur ! J' ai entendu tes prieres ! Fais trois souhaits

et je vais les réaliser. Qu' est-ce qui peut te faire plaisir ? De quoi

as-tu besoin ? Réfléchis bien avant de parler !

Puis, Jupiter remonte au cielo

Le bücheron

est tres heureux. 11met sa hache 3 sur son épaule

et rentre chez lui. Sur la route, il chante. En méme temps, il se

dit :

«Je dois réfléchir : je dois parler a ma femme ! »

11entre dans sa pauvre maison :

- Fais du feu, Fanchon ! Prepare un bon repas Nous sommes

riches pour toujours ! 11suffit de faire trois souhaits !

Bücheron : homme qui coupe les arbres.

2 Jupiter: dieu des Romains, autrefois.

3 Hache: outil pour couper les arbres.

9

Et le búcheron raconte l'histoire a sa femme. Fanchon fait mille beaux projets, mais elle est prudente:

- Blaise, mon cher ami, dit-elle, n' allons pas trop vite !

Attendons demain pour le premier souhait !

- le suis d'accord avec toi, repond Blaise. Mais, va d'abord

chercher du vino Nous allons feter la fin de nos malheurs.

Fanchon revient avec une bouteille. Blaise boit, il s' assoit

pres du feu. n se repose. n se sent bien:

- Quel bon feu ! Ah ! si nous pouvions manger une belle saucisse" longue comme le bras !

Aussitót sa femme voit une longue saucisse posé e par terre,

et qui sapproche d'eux comme un serpent.

Fanchon pousse un cri. Elle comprend que son mari a dit une bétise. Elle est en colere :

- Comment !Tu peux avoir un cháteau, de l' or, de l' argent ! Et tu demandes une saucisse !

-

Oui, tu as raison ! C' est une erreur ! ]e ne recommencerai

pas!

-

Ah ! vraiment, tu es un idiot.

L'homme est en colere contre sa femme et il pense :

- Quel malheur d' étre marié ! Ah ! si cette saucisse était

attachée au nez de ma femme !

Le souhait est aussitót réalisé par ]upiter et la femme a main-

tenant un metre de saucisse au bout du nez.

Blaise est furieux. Fanchon était jolie et, maintenant, elle est devenue laide. n réfléchit :

- Que faire ? Etre roi ? Mais quelle tristesse pour ma

metre de long! n faut que

femme : étre reine avec un nez d'un je lui demande son avis!

4 Saucisse: viande vendue en charcuterie.

10

11

Blaise interroge done Fanchon :

- Veux-tu devenir reine avec ce nez affreux ou bien préferes- tu rester femme de búcheron avec ton vrai nez ?

Blaise ! Je sais qu' on trouve toujours beau le nez

d'une reine, mais j'aime mieux étre pauvre et jolie que reine et laide !

Alors, Blaise fait son dernier souhait et il retrouve sa jolie femme.

- Écoute,

Ainsi, le búcheron restera pauvre et ne sera pas roi.

MORALITÉ

I1Jaut rijléchir avant de parler, Surtout quand onJait un souhait.

12

CENDRILLON

1était une fois un seigneur qui avait une femme et une fille

1

belles, douces et gentilles.

Mais la femme meurt et le seigneur se marie avec une autre femme. Elle est méchante et elle a deux filles, aussi méchantes

que leur mere. La deuxieme femme n'aime pas la fille de son mari.

EIle lui dit :

- Tu vas laver la vaisselle !Tu vas nettoyer ma chambre et la

chambre de

mes filles ! Tu vas coucher au grenier !

La pauvre fiIle a un lit tres duro Les deux sceurs ont une belle

rien a son

pere, car il est toujours d' accord avec sa femme. Quand elle a fini son travail, elle s' assoit pres du feu et met

les pieds dans la cendre encore chaude. On lui donne le nom de

Cendrillon. Sa robe

chambre et un lit confortable. La jeune fille ne dit

est sale et vieille. Les deux soeurs sont tou-

jours bien habillées. Pourtant Cendrillon est la plus belle.

Un jour, le fils du roi fait une féte, n invite toutes les grandes

dames du pays. Les sceurs de Cendrillon sont

Elles sont tres contentes. Avec leurs belles robes et leurs beaux

chapeaux, elles se preparent longtemps avant la rete. Cendrillon aide ses sceurs a s'habiller, mais elle est triste.

invitées aussi.

La plus vieille des soeurs dit :

- Je mettrai ma robe rouge !

La plus jeune des sceurs dit :

13

- Moi, je mettrai ma jupe ordinaire, mais j' aurai mon

manteau a fleurs d' or ! Les deux sceurs interrogent Cendrillon en riant :

- Cendrillon, est-ce que tu veux aller a la fete ?

- Hélas, mesdemoiselles, vous n' étes pas gentilles ! Vous

savez que c' est impossíble !

- Oui, tu as raison ! Cendrillon a la fete, c' est impossible ! Cendrillon sourit, car elle n' est pas méchante.

Enfin, le jour de la fete arrive. Les deux sceurs quittent la maison. La tante de Cendrillon voit la jeune fiIle pleurer :

- Pourquoi pleures-tu ?

Cendrillon pleure trop ; elle ne peut pas repondré :

- Je veuxo oo,je veuxo oo

La tante de Cendrillon est une fée et elle comprend tout :

- Tu vcux aIler el la féte ! Eh bien, tu vas yaller !

La fée conduit Cendrillon dans sa chambre et elle lui dit :

- Va dans le jardin et apporte une citrouille !

Cendrillon ne comprend pas, mais elle va chercher la plus grosse citrouille du jardín.

La fée touche la citrouille avec sa baguette magique et la citrouille devient un beau carrosse 1 0 Ensuite, la fée touche avec sa baguette les six petits chats de la maison qui deviennent six beaux chevaux griso

Maintenant,

- Comment faire un cocher/ ? Cendrillon repond :

- Je vais aller chercher un gros chat : il sera le cocher !

la fée demande a Cendrillon :

- Tu as raison !Va chercher un chat !

----------

Bcau véhicule (voiture) aquatre roues tircc par des chevaux.

2 Cocher: homme qui conduit un véhicule tiré par un ou plusieurs chevaux.

14

Cendrillon apporte vite a la fée un gros chat avec de longues rnoustaches. La fée touche le chat avec sa baguette et, a l'instant, il devient un gros cochero Alors, la fée dit a Cendrillon :

- Est-ce que tu es prete pour la fete ?Est-ce que tu es contente?

- Oh ! oui, ma tante, mais. ooregardez ma robe: elle est vieille ct sale! Je ne peux pas danser avec ces vétements !

Tout de suite, baguetteo La robe

La fée donne enfin a Cendrillon deux jolies petites chaussures de

verreo Cendrillon monte dans son carrosse et la fée lui dit :

la fée touche la robe de Cendrillon avec sa sale devient une belle robe d' or et d' argento

15

- Amuse-toi, mais tu dois revenir iei avant minuit. Si tu

rentres apres minuit, les ehoses seront eomme avant : ton ear- rosse deviendra une citrouille, les ehevaux deviendront des

petits ehats et ta belle robe deviendra une vieille robe sale. Cendrillon dit a la fée :

- Je rentrerai avant minuit !

Et elle s' en va a la fete . Elle est tres heureuse. Cendrillon arrive au cháteau du roi. Au milieu de toutes les

femmes, e' est elle la plus belle. On dit au fils du roi

:

- Prinee, une jolie prineesse est la !

Le fils du roi prend la main de la belle etranpere. La musique

s' arrete. Les invité s ne dansent plus. Tous regardent en silenee la

jeune fille que personne ne connait. Tous disent :

16

.

- Ah, qu' elle est belle ! Qu' elle est élégante ! Le fils du roi

demande a Cendrillon :

- Voulez-vous danser avee moi ?

Cendrillon danse tres bien. Ensuite, il y a un grand repas, mais le fils du roi ne mange rien, ear il regarde Cendrillon.

Les deux sceurs ne reeonnaissent pas Cendrillon. Celle-ei s' assoit a caté d' elles et elle est tres aimable.

Mais le temps passe rapidement. Cendrillon demande I'heure. n est presque minuit. Elle se leve et s'en va tres vite.

Quand elle arrive a la maison, sa te te est eneore pleine clu beau réve qu' elle vient de vivre. Elle remercie la fée et lui

demande:

a la fete de demain. Est-ee que je

pourrai y aller ? La fée répond avee un sourire

- Le fils du roi m'invite

:

- Oui, tu peux aller demain a la fete ! Mais va t' asseoir pres

du feu, paree que tes sceurs vont revenir ! Plus tard, les sceurs reviennent. Elles disent a Cendrillon :

- Comme tu es malheureuse ! Tu es restée ici, mais nous,

nous avons vu une tres belle prineesse a la fete. Elle a été tres

gentille avee nous ! Cendrillon est heureuse. Elle demande:

- Comment eette prineesse s'appelle-t-elle ?

- Nous ne savons paso Personne ne la connait, mais le fils du

roi veut savoir son nom ! Cendrillon et la fée sourient. Le lendemain, les deux sceurs partent tót a la féte. Cendrillon arr íve apres elles. Toute la soirée, le fils du roi dit a Cendrillon

des paroles pleines d' amour :

- Vous étes plus belle eneore qu'hier ! Je veux rester pres de

vous! Cendrillon éeoute le fils du roi. Le temps passe. Cendrillon

17

croit qu'il est onze heures, mais il est minuit ! EIle se leve tres

vite. EIle est légere comme un oiseau. Le prince court derr iere

Dans l' escalier du cháteau, Cen-

drillon perd une chaussure de verre. Le prince n' est pas loin, mais la jeune fiIle disparait.

elle, mais elle est plus rapide

Alors le prince prend la chaussure et il la met doucement

dans sa peche. Cendrillon arrive chez elle. EIle n' a

eIle a retrouvé ses vieux vétements, mais elle porte encore au

plus son carrosse et

pied une chaussure de verre. Dans le cháteau, le prince cherche

Cendrillon partout. Il demande:

- Est-ce que vous avez vu sortir une princesse ?

On lui repond :

- Nous venons de voir une jeune fiIle avec des vétements

sales et vieux ! Ce n' est pas une princesse ! C' est sürement une

servante ! Quand les sceurs reviennent de la féte, Cendrillon demande:

- Est-ce que la fete était amusante ? La beIle princesse etait- elle encore 1.1?

- Oui, mais elle est partie tres vite, a minuit, et elle a

perdu une de ses petites chaussures de verre. Le fils du roi est certainement amoureux de cette jeune fiIle, car il a regardé cette

chaussure pendant toute la soiree !

Les deux soeurs ont raison. Le prince est fou d'amour. Il fait annoncer:

- Toutes les fiIles du pays devront essayer cette chaussure et

j' epouserai celle qui pourra la mettre ! Les princesses et toutes les jeunes fiIles du cháteau essaient la chaussure, mais elle est trop petite.

On apporte alors la chaussure dans toutes les maisons du pays, Les deux sceurs essaient aussi la chaussure, mais leurs pieds •

sont trop grands.

18

Cendrillon regarde la chaussure et elle la reconnaít. EIle dit

en riant :

- Je vais essayer cette petite chaussure ! Les deux sceurs s'amusent :

- Cette chaussure n' est pas pour toi !

Mais le seigneur qui a appor te la chaussure regarde Cendrillon. Il voit qu' eIle est tres beIle. n dit :

- Le fils du roi veut que toutes les jeunes fiIles essaient la

chaussure ! Donnez-moi votre pied ! Cendrillon s' assoit et eIle met facilement son petit pied dans

la chaussure. Les deux soeurs ne comprennent pas et eIles sont encore plus surprises quand Cendrillon leur montre la deuxieme chaussure

qui était cachée dans la poche de sa robe.

19

Cendrillon met les deux chaussures. Alors, la fée arrive. Elle touche la vieille robe de Cendrillon avec sa baguette magique. La vieille robe devient un vétement merveilleux.

Les deux sceurs comprennent que la belle princesse de la rete était Cendrillon. Elles pleurent :

- Pardon ! Nous sommes tres méchantes !

Cendrillon les embrasse avec gentillesse :

- Je vous pardonne ! Aimons-nous comme des sceurs !

Cendrillon et le fils du roi se marient quelques jours plus tardo Les deux sceurs viennent habiter au cháteau chez la douce Cendrillon et Cendrillon les marie le méme jour avec deux

grands seigneurs.

MORALITÉ

Une belle fille Est un vrai trésor, Mais elle est plus belle encare Si elle est gentille.

20

LA BELLE AU BOIS DORMANT

1

1était une fois un roi et une reine qui étaient tres malheureux

paree qu'ils n' avaient pas d' enfants. Ils allaient voir des méde-

cins et ils faisaient des prieres Un jour, enfin, le bonheur leur sourit : la reine a une fille.

Le roi dit a sa femme :

- Nous allons faire une tres belle féte. Nous allons inviter les

sept fées du pays et elles offriront anotre fille sept beaux cadeaux ! Alors, il y a un grand repas pour les sept fées. Mais a la fm du repas, une autre fée arrive. Elle est vieille et méchante et on ne l' a ras invitée, paree qu' on croyait qu' elle était morte. Le roi invite la vieille fée a s' asseoir, mais elle est tres fáchée et

clle parle tout bas entre ses dents. Une jeune fée, qui est assise pres de la vieille fée, est inquiete 1 .

Elle pense :

« Cette vieille fée va faire du mal a la petite princesse. Cette I(~eest plus puissante/ que moi, mais je vais me cacher derriere un rideau et je parlerai apres elle ! » A la fin du repas, les fées commencent a offrir leurs cadeaux a

la petite princesse :

- Tu seras la plus belle du monde, dit la premiere,

- Tu seras la plus intelligente, dit la deuxieme.

1 f~tre inquiet( éte) : avoir un peu peur. ") Puissante : forre.

21

- Tu seras la plus souriante, dit la troisieme,

- Tu danseras tres bien, dit la quatrieme.

- Tu ehanteras eomme un oiseau, dit la cinquieme.

- Tu seras une grande musieienne, dit la sixieme.

Puis, la vieille fée parle. Elle est en colere :

- Prineesse, tu te piqueras'' avee une aiguillé et tu mourras !

Voilá un triste

eadeau ! Tout le monde

pleure, Au meme

moment, la jeune fée sort de derriere le rideau. Elle dit :

- Ne pleurez pas, roi et reine! Votre fille se piquera avee une

aiguille, e' est vrai ! le ne peux pas empecher'' cela, ear la vieille fée est plus puissante que moi. Mais votre fille ne mourra paso Elle dormira pendant eent ans et le fils d'un roi la réveillera. Le pere de la princesse veut sauver sa fiIle. Il donne un ordre :

les aiguilles sont interdites dans tout le pays ! Quinze ou seize ans plus tard, le roi et la reine partent voyage. La jeune prineesse se promene dans le cháteau. Elle arrive dans un grenier. Il y a la une bonne vieille toute seule, en train de eoudré. Elle ne sait pas que les aiguiIles sont interdites. La

prineesse demande :

en

- Que faites-vous la ?

La bonne vieille, qui ne connait pas la prineesse, repond :

- le fais de la eouture, ma belle !

- Oh, eomme e' est beau ! Comment faites-vous ? Montrez-

moi ! le vais essayer de eoudre, moi aussi ! Elle prend l' aiguille trop vite et elle se pique le doigt.

3 Se piquer : se blesser avec un objet tres fin.

4 Aiguille: objet petit et tres fin, utile pour la couture des vctements,

5 Empéchcr : faite tout pour qu'unc chosc n'arrivc pas,

6 Coudre: faire de la couture.

22

La jeune fiIle tombe endormie. La bonne vieille cric au seeours. On arrive ; on jette de l'eau sur le visage de la prineesse. On s'occupe d'eIle, mais malheureusement elle ne se réveille pas, Le roi revient aussitót de voyage. Il voit sa fille endormie et il

<lit:

va dormir pendant eent ans.

Mettez-la dans la plus belle ehambre, sur un lit d' or et d' argent !

Sa peau a gardé de belles

('(mleurs. EIle a seulement les yeux fermés et on l' entend respirer (I( mcement. On voit bien qu' elle n' est pas morte.

- La fée avait raison. La prineesse

La prineesse est belle eomme un ange.

- Laissez-la dormir [usqu'á l'heure de son réveil ! C' est l' ordre du roi.

23

A cinquante mille kilometres de la, la jeune fée apprend aussi-

tót la nouvelle. Elle part et, une heure apres, elle arrive au cháteau

du roi. Elle pense :

/ - La jeune prineesse sera triste de se réveiller dans ee vieux

cháteau ! J' ai une idee !

Alors, elle touehe avee sa baguette magique tout ee qui vit

dans le eháteau, sauf le roi et la reine. Elle touehe les servantes,

les gardes et les euisiniers. Elle touehe aussi tous les ehevaux,

les ehiens et méme la petite Pouffe, la ehienne de la prineesse

eouehée pres d' elle sur le lit.

Aussitót, tout le monde s' endort. Dans eent ans, tout le monde

se réveillera en méme temps que la prineesse.

Alors, le roi et la reine embrassent leur chere fille endormie

En un quart d'heure, des milliers d' arbres poussent autour du

eháteau. Personne ne peut plus passer. Le eháteau est invisible 7 .

On voit seulement

les tours, au loin. La jeune

fée a bien travaillé :

personne ne dérangera la prineesse endormie. Cent ans plus tard, un prinee se promene a eheval du cóté du

eháteau. n demande ases amis :

- Quelles sont ees tours, lá-bas, au-dessus de eette grande forét ?

On lui donne toutes sortes de reponses :

- C' est un vieux eháteau plein de fantómes'' !

- Non,

e' est le eháteau des sorcíeres !

- Mais non, e' est la maison de l' ogre qui attrape et mange les enfants!

Le prinee veut savoir qui a raison. Alors, un vieux paysan

explique au prinee :

7

Invisible: qu' on ne peut voir.

B

Fantóme : un mort qui revient sur terre.

24

- Prinee, mon pere disait, il y a longtemps : « La plus belle

prineesse du monde est dans ee eháteau. Elle doit dormir eent ans.

Le fils d'un roi la réveillera et deviendra son mari ! »

Quand il entend ees mots, le jeune prinee aime déjá la

prineesse ineonnue. Il marche vers la forét. Aussitót les grands

arbres s' éeartent pour le laisser passer. Il voit le cháteau au

bout d'une longue avenue. Il est étonné paree que les arbres se

rapproehent apres son passage et ses amis ne peuvent

Mais il eontinue, ear un prinee jeune et amoureux est toujours

eourageux. II entre dans la cour du eháteau. C' est le silenee. Des hommes

et des animaux sont couches par terre. Ils ont l'air morts. Mais le

prinee n'a pas peur. II voit bien qu'ils dorment.

pas le suivre.

25

e

f1l

-

'- E

o

"ti

tJl

'o

.c

::;¡

f1l

Le prince traverse plusieurs pieces pleines de seigneurs et de dames qui dorment aussi, debout ou assis. Le prince entre ensuite dans une piece magnifique. Une princesse de quinze ou seize ans est couchée sur le lit, belle comme un ange. Le prince s' approche d' elle et l' embrasse avec douceur. Alors,

la princesse se réveille et regarde le jeune homme :

- Mon prince, je vous attends depuis si longtemps ! Le prince est tres heureux :

- Je vous aime

Les amoureux parlent pendant quatre heures. Ils ont beaucoup

Je vous aime plus que moi-méme !

de choses a se dire. Le cháteau se réveille en méme temps que la princesse. Tout le monde se met au travail. Ils ont tous tres faim, car ils ne sont pas

tous amoureux.

Une dame entre dans la chambre de la princcssc :

- Dépéchons-nous ! Le repas est prét !

Le prince aide la princesse a se lever. Elle est encore habillée a l' ancienne mode, mais elle est si jolie ! Les deux jeunes gens font un bon repas en écoutant de la

musique d' autrefois. Puis on les marie et ils vont se coucher. Ils dorment peu, car la

princesse n' est pas fatiguée. Quelque temps apres, le jeune prince rentre dans son pays et

présente sa femme ases parents. Alors, une longue vie de bonheur commence pour la Belle au

bois dormant et son prince.

MORALITÉ

Attendre un mari En dormant cent ans ! Lesfilles d' auiourd' hui Attendent moins Iotiptemps !

26

BARBE BLEUE

1 1était une fois un homme tres riche qui avait de belles maisons a la ville et a la campagne. Malheureusement, cet homme avait

la barbe 1 bleue. A cause de cette barbe, il était laid et il avait l' air

méchant. Les femmes et les jeunes filles se sauvaient quand il arrivait.

Une de ses voisines avait deux filles tres belles. Un jour, Barbe Bleue dit a cette voisine qu'il souhaite se marier avec l'une de ses filles. Mais les filles ne veulent pas épouser cet

homme a cause de sa barbe bleue. Elles ont peur de lui, aussi, pour une autre raison : il a déja épousé plusieurs femmes et ces femmes ont disparu ! Personne ne

sait ou elles sont ! Barbe Bleue, pour les rassurer, invite les deux jeunes filles dans une de ses maisons de campagne. 11invite aussi leur mere, leurs meilleures amies et quelques jeunes gens. Ils restent la une semaine. Ils se promenent, ils chassent, ils péchent, ils dansent, ils

font de bons repas et ils s' amusent toute la nuit. La vie est tres agréable et la plus jeune des filles commence a trouver que la barbe de cet homme tres aimable n' est pas si bleue. Des leur retour a la ville, ils se marient. Au bout d'un mois, Barbe Bleue dit a sa femme qu'il doit faire

un voyage de six semaines pour une affaire importante :

1 Barbe: Poils qui poussent sur le menton et les joues.

27

- Ne restez pas seule apres mon depart ! Invitez vos amies a

la campagne, si vous voulez, et amusez-vous bien! Voici les dés

des meubles et des pieces de la maison. Ouvrez tout et allez ou

vous voulez ! Mais, attention ! Cette petite dé-la est la dé d'une

piece ou je vous interdis

terrible! Elle promet d' obéir. Son mari l' embrasse et part en voyage.

d' entrer. Si vous l' ouvrez, ma colere sera

Les amies de la jeune mariée arrivent tout de suite. Elles ont

tres envie de voir toutes les richesses de la maison.

Elles visitent aussitót les chambres magnifiques, elles admirent

les beaux meubles, elles félicitent leur amie. Mais elle, elle ne

s'intéresse pas a toutes ces richesses. Elle a surtout envie d'aller

ouvrir la porte de la piece interdite.

Elle ne peut plus resister a la curiosité. Quand ses amies la

quittent, elle se precipite, par un petit escalier, jusqu' a la piece.

Elle s' arrete devant la porte. Elle se rappelle les paroles de son

mari : « Si vous l' ouvrez, ma colere sera terrible! »

Mais elle ne peut plus attendre. Elle prend donc la petite dé et

elle ouvre la porte en tremblant.

O' abord, elle ne voit rien, parce que les fenétres sont fermées.

Puis, elle commence a voir par terre

voit les corps de plusieurs femmes mortes, attachés le long des

murs. Ce sont les premieres femmes de Barbe Bleue ; illes a tuées

du sang séché et, ensuite, elle

1 ,

une apres

,

l'

t

au re.

La jeune femme est folle de peur. Elle pousse un cri et laisse

tomber la dé. Ensuite, elle se calme, ramasse la dé, referme la

porte et monte dans sa chambre pour se reposer un peu.

Elle remarque qu'il y a du sang sur la petite dé. Elle l' essuie

deux ou trois fois, mais le sang reste sur la dé. Elle lave la dé et

la frotte méme avec du sable, mais il y a toujours du sang, car la

dé est magique : quand on la frotte d'un cóté, le sang revient d~ l'autre cóté.

28

Le méme jour, Barbe Bleue rentre chez lui. n explique a sa

femme que son affaire est réglée. Elle cache sa peur et fait semblant d'etre heureuse de le voir a

la maison. Le lendemain, le mari demande les dés. Elle les donne, mais sa

main tremble et le mari comprend tout de suite

ce qui s' est passé.

- Pourquoi,

dit-il, est-ce que la petite dé n' est pas avec les

autres?

- Je ne sais pas

- n faut me donner cette dé, madame !

Elle est obligée d' apporter la dé. Barbe Bleue la regarde et dit :

- Pourquoi y a-t-il du sang sur cette dé ?

Elle doit étre sur ma table

29

- sais pas, répond la pauvre femme, plus pále que la mort.

Je ne

-

Je vois, repond la sceur, un gros nuage de poussiere qui vient

- n' en savez rien ? Mais moi, je le sais bien : vous avez

Vous

vers nous !

voulu entrer dans la piece interdite ! Eh bien, madame, vous y

entrerez et vous y resterez avec les dames que vous avez vues !

Elle pleure, elle demande

pardon

a son mari d' avoir été

désobéissante. Mais, Barbe Bleue a un cceur de pierre :

- n faut mourir, madame, et tout de suite !

- Alors, dit-elle en pleurant, donnez-moi un peu de temps

pour prier Dieu !

- Je vous donne cinq minutes ! Pas plus!

Et Barbe Bleue sort de la piece et descend l' escalier. Quand

elle est seule, la jeune femme appelle sa sceur Anne :

- Ma sceur Anne, monte, s'il te plait, en haut de la tour. Nos

freres vont venir aujourd'hui au cháteau. Si tu les vois, fais-leur

signe de se dépécher !

Anne monte en haut de la tour. La pauvre jeune femme, restée

au bas de l' escalier, lui crie de temps en temps :

- Anne, ma sceur Anne, ne vois-tu rien venir?

Et Anne repond :

- Je vois seulement le soleil qui brille sur l'herbe verte.

Pendant ce temps, Barbe Bleue, qui tient un grand couteau,

crie de toutes ses force s a sa femme :

- Depéchez-vous de descendre ou je vais monter !

- Encore un instant, s'il vous plait, repond sa femme.

Et aussitót, elle dit a sa sceur :

- Anne, ma sceur Anne, ne vois-tu rien venir?

Et Anne répond :

- Je vois seulement le soleil qui brille sur l'herbe verte.

- Depéchez-vous de descendre ou je vais monter, crie encore

Barbe Bleue.

- J' arrive, repond sa femme. Et elle crie encore :

- Anne, ma sceur Anne, ne vois-tu rien venir?

30

- Est-ce que ce sont nos íréres ?

- Hélas, non, ma sceur, e' est un troupeau de moutons !

- Descendez ! crie Barbe Bleue.

- Attendez un peu, repond sa femme. Et puis, elle crie encore :

- Anne, ma sceur Anne, ne vois-tu rien venir?

- Je vois deux cavaliers/, mais ils sont tres loin encore

Quelques instants plus tard, Anne reprend :

- Dieu merci, ce sont nos freres, Je leur fais signe de se

depécher !

2 Cavaliers: hommes a cheval.

31

Barbe Bleue se rnet el crier. Toute la rnaison trernble. La pauvre

fernrne deseend.

- Inutile de pleurer, dit Barbe Bleue. Il faut rnourir. Puis il

prend sa fernrne par les eheveux et

lui eouper la téte, La pauvre fernrne le regarde tristernent :

leve son grand eouteau. Il va

- Donnez-rnoi, s'il vous plait, un petít rnornent pour faíre une

priere l

- Non, non, dit-il.

Il leve son bras et, au méme rnornent, on frappe el la porte.

Barbe Bleue reste irnrnobile. On ouvre et, aussitót, deux hornrnes

entrent et eourent vers Barbe Bleue, l' épée 3 el la rnain.

Il reeonnaí't les deux hornrnes : ee sont les freres de sa fernrne.

Il se sauve, rnais il n' a pas le ternps de sortir. Les deux freres le

rattrapent dans l' esealier et le tuent.

Barbe Bleue était riche et n' avait pas d' enfants. Maintenant,

e' est sa fernrne qui est riche. Alors, elle rnarie sa sceur el un jeune

seigneur et elle aide ses deux freres. Puis, elle se rnarie avee un

hornrne tres gentil et elle oublie les rnauvais jours passés avee

Barbe Bleue.

MORALITÉ

La curiosité est toujours punie. Mais on voit bien que cette htstoire Est un con te du temps passé, Car les maris d' auiourd'but, A la barbe bleue, A la barbe noire, A la barbe blanche, Ont peur de leurfemme

Et lui obéissent.

3 Épée: arme langue et pointuc avcc une poignée.

32

LE PETIT POUCET

1 1était une fois un bücheron

et ils avaient sept gan;:ons.

1 et sa fernrne. Ils étaient tres pauvres

Le bücheron a beaueoup de rnal el nourrir

ses sept enfants. Il

est tres triste aussi, paree que le plus jeune, qui a sept ans, ne parle paso Il a l'air idiot. Quand il est né, eet enfant était grand eornrne

le pouce/ alors, on l' a appelé le Petit Poueet. On est méchant

avec lui, rnais il est plus intelligent

beaucoup, rnais il écoute.

Un hiver, les parents bücheron dit el sa fernrne :

que ses freres. n ne parle pas

el rnanger. Alors,

le

n' ont plus rien

Tu vois, nous ne pouvons plus nourrir nos enfants allons les laisser dans la forét !

-

! Nous

-

Ah, dit la fernrne, je suis pauvre, rnais je suis leur

mere

!

Hélas, je suis cornrne toi, je ne veux pas les voir rnourir que tu veux!

Et elle va se coueher en pleurant.

! Fais ee

Le Petit Poucet entend tout, ear il est eaehé sous la ehaise de

son pere. L' enfant va se coueher

lendernain, il se leve tres tót, il va pres de la riviere et rnet des

eailloux blancs dans ses poehes. Puis, il revient el la rnaison, rnais

sans rien dire el ses freres,

et pense el ee qu'il va faire. Le

Bücheron : homme qui caupe les arbres.

2 Pouce: premier doigt de la main.

33

Le meme jour, toute la famille part dans une tres grande foret. Le búcheron coupe du bois et les enfants aident leur pere, Tout a coup, les parents se sauvent tres vite et laissent leurs enfants dans la forét. En rentrant chez eux, le búcheron et sa femme rencontrent

un homme riche. n voit bien qu'ils

n leur dit :

sont malheureux et pauvres.

- Prenez cet argent ! C' est pour vous!

Les parents ont tres faim. Ils sont contents et ils vont acheter

aussitót beaucoup de viande. Pendant ce temps, les enfants restent seuls dans la foret. Le

Petit Poucet dit ases freres :

- N e pleurez pas ! Je connais le chemin pour revenir a la

en

venant. Je vais vous conduire a la maison.

maison, paree que j' ai mis des cailloux

blancs sur la route,

Suivez-moi !

Les freres suivent le Petit Poucet. Ils arrivent chez leurs parents, mais ils ont peur d' entrer. Derriere la porte, ils entendent

leur mere qui parle a son mari :

-

Toi et moi, nous avons bien mangé et il reste de la viande

nos pauvres

pour

dans

enfants. Hélas ! ou sont-ils maintenant ? Ils sont

la forét, ils sont peut-étre mangés par les loups ! Tu es un

mauvais pere ! Le búcheron est en colere. nveut battre sa femme. Elle repete :

- Hélas, mes enfants, mes pauvres enfants, ou etes-vous ?

Derriere la porte, les enfants entendent leur mere et ils crient :

- N ous voilá ! N ous voilá !

La mere court vite ouvrir la porte. Elle embrasse ses enfants.

- Je suis contente de vous revoir, mes chers enfants !Vous etes

tres fatigués et vous avez faim ! Les enfants mangent bien. Ils racontent leurs aventures dans la

foret. Les parents sont heureux de les revoir.

34

(r)~" o

~

~@

/(D

~~

e

o

35

Mais quand il n'y a plus d'argent a la maison, quelque temps

plus tard, le pere et la mere deviennent tristes a nouveau, et ils se

disent:

- Il faut eneore laisser nos enfants dans la forét, mais plus

loin! Ils parlent doueement, mais le Petit Poueet entend tout. Il

décide de faire eomme la premiere fois. Le lendemain, il se leve tót : il veut aller prendre des eailloux

pres de la rivíere. Mais la porte de la maison est fermée a dé !

Que faire ? C' est trop tard ! Le bücheron et la bücheronne eonduisent leurs enfants loin

dans la forét.

- Comment retrouver

le ehemin

? se demande

le Petit

Poueet Tout a eoup, il a une idée. Il n' a pas de eailloux dans ses

poches, mais sa mere lui a donné du pain, pour le déjeuner.

Alors, il jette des petits moreeaux de pain sur la route. Comme la premiere fois, les parents s' en vont et laissent les

enfants seuls.

- Nous ne sommes pas perdus, dit le Petit Poueet. J'ai jeté

des moreeaux de pain sur la route Hélas ! Les oiseaux ont mangé le pain et le Petit Poueet ne

peut pas retrouver le ehemin de la maison. C' est la nuit. Il pleut. Les enfants sont perdus au milieu de la

forét, Ils ont peur du vent et des Íoups.

Le Petit Poueet monte dans un arbre. Il apercoit la lumiere

d'une maison, tres loin. Il deseend de

freres vers eette maison.

Une femme ouvre la porte :

- Qu' est-ee que vous voulez ?

- Nous sommes de pauvres enfants

Pouvons-nous dormir ehez vous?

36

l'arbre

et eonduit ses

perdus dans la forét !

La femme repond en pleurant :

- Hélas, mes petits ! Vous étes dans la maison d'un ogre 3 . Il

mange les enfants. Il n' est pas iei maintenant, mais il va revenir !

Les enfants pleurent :

- S'il vous plait, donnez-nous un lit ! Nous avons peur des

loups, N ous avons moins peur de l' ogre !

La femme de l' ogre dit aux enfants :

- Entrez. Je vais vous eaeher pendant la nuit !

Les enfants entrent. Ils ont froid. Ils s'approchent du feu. La

viande du repas est préte sur la table.

Tout a eoup, on entend un grand bruit. C' est l' ogre qui revient.

La femme eaehe vite les enfants sous le lit, puis elle va ouvrir la

porte. L'ogre demande:

- Est-ee que le repas est pret

Il eommence a manger : il aime la viande rouge. Puis il leve la

? Est-ee qu'il y a du vin

?

téte et dit :

- Je sens une autre odeur de viande ici !

La femme repond :

- C' est peut-étre le repas qui est prét pour demain !

- Non, je sens une autre viande, dit l' ogre en colere.

Il se leve et regarde sous le lit. Alors, il dit a sa femme :

- Ah ! tu mens ! Je vois de la

belle viande sous le lit. C' est

parfait : j' ai des invites, nous allons

les manger !

Les enfants pleurent. L'ogre prend déja son grand couteau.

Alors, sa femme lui dit :

- Qu' est-ce que tu fais ?Attends demain !Tu as assez de viande

a manger pour ee soir !

3 Ogre: géant qui se nourrit de la chair fraiche des enfants.

37

- Tu as raison, dit l' ogre. ns seront meilleurs demain.

La femme les a sauvés jusqu' au lendemain, mais les enfants ont

tres peur. L'ogre est heureux. n boit beaucoup de vin et il va se

coucher. L'ogre a sept petites fiIles. EIles mangent de la viande comme

leur pere. EIles ont de petits yeux gris et une tres grande bouc?e

avec de longues dents.

38

Quand l' ogre va se coucher, ses filles dorment déjá dans un

grand lit. EIles ont toutes une couronne d' or sur la téte.

Dans la chambre des filles, il ya un autre grand lit. La femme

de l' ogre dit au Petit Poucet et ases

- Couchez- vous dans ce lit !

freres :

Ensuite, elle va dormir pres de son mari. Le Petit Poucet et

ses freres se couchent, mais le Petit Poucet ne dort paso n pense :

pcur que l' ogre se réveille et qu'il nous mange pendant

la nuit ! Alors, l' enfant se leve.

couronnes qui sont sur les sept tétes et il met son chapean et les

n va vers le lit des filles, n prend les

- J' ai

chapeaux de ses freres sur les tétes des fiIles. Ensuite, il met les

couronnes sur les tétes de ses freres et sur sa tete. Enfin, il va se

coucher

avec ses freres. Le Petit Poucet espere que l' ogre va se

tromper

: il tuera ses fiIles, en croyant tuer

les gar<;:ons.

L' enfant a eu une bonne idee, car l' ogre

se réveille dans la nuit.

n pense :

- Je vais tuer les gar<;:ons cette nuit

! Pourquoi attendre

demain?

n prend son grand couteau et monte dans la chambre de ses

fiIles. Le Petit Poucet ne dort pas, il a trop peur.

du lit des gar<;:ons.n ne voit rien dans la nuit. Avec sa main, il

touche les couronnes d' or sur la téte des gar<;:ons.n dit :

L' ogre s' approche

-

Comme je suis idiot ! J' ai bu trop de vin, hier !

L'

ogrc va cnsuite pres du lit de ses filles et il touche

les

chapeaux.

- Ah ! voilá les chapeaux des gar<;:ons!

Et, aussitót, il tue ses sept filles avec son couteau. Ensuite, il va

se coucher. n est tres contento

Le Petit Poucet se leve tres vite et il dit ases freres :

- Habillez-vous ! Suivez-moi ! Descendons dans le jardín et

sauvons-nous !

39

Les sept gan;:ons courent pendant toute la nuit. Ils ne savent

pas ou ils vont. Le lendemain, l' ogre se réveille et dit a sa femme :

- Va voir les enfants qui sont arrivés

La femme monte dans la chambre et elle s' évanouit, quand elle

hier !

voit ses sept fiIles mortes

sur le lit.

L'ogre a tres faim et il monte dans la chambre pour aider sa

femme. Alors, il voit ses fiIles et il crie :

- Ah ! Qu' est-ce que j' ai fait ? le vais tuer ces méchants

gan;ons! Il jette de l' eau sur la téte de sa femme évanouie et illui dit :

- Donne-moi mes bottes magiques. le vais courir plus vite !

Avec ses bottes magiques, l' ogre peut faire des pas de plusieurs kilometres,

L'ogre parto Il court au-dessus des montagnes et des rivieres. Pendant ce temps, le Petit Poucet et ses freres arrivent pres de

la maison de leurs parents. Mais les enfants voient l' ogre qui court. Le Petit Poucet se cache dans un arbre avec ses freres.

L'ogre ne voit pas les enfants. Il est tres fatigué, car les bottes magiques sont lourdes. Il s' assoit pres de l' arbre ou sont les enfants.

Le Petit Poucet voit que l' ogre s' endort. L'enfant a moins peur que ses freres et illeur dit :

- AIlez vite chez nos parents, pendant que l' ogre dort ! Moi, je reste ici !

Les Ireres s' en vont et le Petit Poucet descend de l' arbre, Il

prend les bottes, sans réveiller l' ogre, et les meto

Maintenant, le Petit Poucet court vers la maison de l' ogre. Il voit la femme de l' ogre qui pleure pres de ses fiIles mortes. Illui dit :

- Des voleurs ont emmené votre mari. Ils veulent tout son

argento Donnez-moi cet argent ! le vais le porter aux voleurs e.t ils ne tueront pas votre mari !

40

La femme aime son mari et eIle veut le sauver. EIle donne tout ce qu' elle a au Petit Poucet. L'enfant rentre chez ses parents et apporte l' argent de l' ogre. La famille est heureuse de le revoir. Maintenant, gráce au Petit Poucet, le bücheron, sa femme et les sept enfants sont tres riches.

MORALITÉ

Dans unefamille, C' est quelquifois le plus petit Qyi fait le bonheur des autres.

41

\

A sa mort,

moulin/,

LE CHAT BOTTÉ

un meunier 1 ne laisse ases trois enfants que son son cheval et son chato Le plus vieux a le moulin,

le second a le cheval, et le chat est pour le plus jeune fils. Celui-ci pense:

- Je suis malheureux ! Mes freres vont pouvoir travailler

ensemble. Mais moi, si je ne mange pas mon chat, je vais mourir de faim ! Le chat voit que son maitre est triste. Illui dit :

un sac et des

bottes pour aller

serez pas si malheureux !

Le jeune homme donne au chat ce qu'il demande, car il sait que l' animal est tres intelligent.

-

N' ayez pas peur ! Donnez- moi seulement

dans la campagne ! Vous allez voir que vous ne

- Ce chat va peut-étre

m'aider, pense le jeune homme.

Le chat met les bottes et prend le sacoIl entre dans un champ ou il y a beaucoup de lapins. 11met de la bonne herbe dans le sac et il se couche a caté du sac ouvert. Il attend. Un jeune lapin croit que le chat est mort. Il entre dans le saco Le chat attrape le lapin et le tue. Le chat est heureux. 11va chez le roi et illui dit:

Meunier : homme qui fabrique de la farine

avec un moulin.

2 Moulin: maison ou l' on moud du blé pour faíre de la farine.

43

- Mon maitre, Monsieur de Carabas, vous donne ce lapin !

Ce n' est pas vrai : Monsieur de Carabas est un faux nom que le chat a trouvé. Le roi repond :

- Je suis tres contento Je remercie ton maí'tre.

Une autre fois, le chat se cache dans un champ de blé. n tient

son sac ouvert et deux oiseaux y entrent. Alors, le chat les tue. n va les donner aussi au roi. Pendant deux ou trois mois, le chat continue a apporter au roi

des Iapins, des oiseaux et d' autres animaux :

.

44

- Mon maitre les tue pour vous, explique le chato

Ainsi, il devient peu a peu l' ami du roi. Un jour, le roi dit au

chat:

-

Demain, je vais aIler me promener au bord de la riviere, avec

ma HIle. Le chat court vite chez son maí'tre et lui dit :

- Écoutez- moi ! Si vous voulez devenir prince, aIlez vous

al' endroit que je vais vous montrer ! Cachez

aussi vos vétements sous une grosse pierre

maintenant, vous vous appelez Monsieur de Carabas !

Monsieur de Carabas fait ce que lui demande le chat, sans comprendre. Il est dans l' eau jusqu' au cou, lorsque le roi passe au bord de la riviere. Alors le chat crie tres fort :

mettre dans la riviere,

et n' oubliez pas que,

- Au secours, au secours ! La riviere est profonde et Monsieur

de Carabas nc sait pas tres bien nager ! Il va mourir !

et dit ases gardes d' aller

au secours de Monsieur de Carabas. Pendant ce temps, le chat

explique au roi :

- Les voleurs ont pris les vétements de mon maitre, quand il

était dans l' eau.

Le roi reconnaí't son ami le chat

Le roi dit aux gardes :

- Apportez des vétements pour Monsieur de Carabas.

Le jeune homme s'habille. Il est tres beau dans les habits

donnes par le roi ! La HIle du roi, qui est la plus beIle princesse du monde, devient aussitót amoureuse de Monsieur de Carabas.

Le roi l'invite :

- Montez avec moi dans mon carrosse et nous nous promene-

rons ensemble, avec ma HUe. Le chat sourit et pense que tout va bien. Il part tres vite sur la

route, loin devant le carrosse Le chat traverse bientót le domaine d'un ogre tres riche. Des

paysans coupent de l'herbe.

Le chat leur dit :

45

de

Carabas, vous serez tous tués ! Le roi arrive dans son carrosse et demande aux paysans a qui

est le champ. Tous les paysans ont peur et repondent :

- Si vous ne dites pas au roi que ce champ est a Monsieur

- e' est a Monsieur de Carabas ! Le chat continue de courir loin devant le carrosse. Il rencontre

d' autres paysans qui coupent le blé de l' ogre tres riche

:

- Le roi va passer ici, dit le chato Si vous ne lui dites pas que ce

blé est a Monsieur de Catabas, vous serez tous tués !

Le roi arrive

et veut

savoir a qui est le blé.

Les paysans

repondent :

- e' est a Monsieur de Carabas !

Le roi et Monsieur

de Carabas sont tres contents.

Le chat

a tous

de Carabas qui sourit

continue a aller loin devant le carrosse et dit la meme chose

ceux qu'il rencontre. Le roi dit a Monsieur

sans repondré :

- Vous etes done tres

Pendant ce temps, le

- Je passe devant votre beau cháteau

riche !

chat arrive chez l' ogre et lui dit :

et je viens vous dire

bonjour. L' ogre invite le chato Le chat entre et lui dit :

- On raconte que vous pouvez, si vous voulez, devenir un

animal, un lion, par exemple !

- e' est vrai, repond l' ogre. Regardez ! Je vais devenir un lion. Et a l'instant, le chat voit devant lui un gros lion. Le chat a tres

peur. Il se sauve sur le toit du cháteau,

Alors, l' ogre crie :

- N' ayez pas peur ! Je ne suis plus un lion ! Le chat redescend

et dit :

- e' est extraordinaire

! Mais je sais que vous ne pouvez pas

devenir un petit animal, une souris, par exemple - Si ! Je peux devenir une souris !Vous allez voir !

46

Et l' ogre, aussitót, devient une souris, qui commence a courir par terre. Alors, le chat attrape la souris et la mange. Au méme moment, le roi arrive dans son carrosse avec sa fille et Monsieur de Carabas. Le chat sort du cháteau et dit :

de

Carabas í

- Ah ! dit le roi, ce cháteau aussi est a vous ! Il est tres beau ! Entrons!

Monsieur de Carabas donne la main ala princesse et ils entrent avec le roi dans une grande salle.

- Vous étes le bienvenu

dans le cháteau

de Monsieur

47

Ils font un repas délicieux. Monsieur de Carabas est beau, riche

et intelligent. Le roi devient son ami.

11dit:

Buvons ensemble! Voulez-vous etre

_

le mari de ma fille ? Je

vois qu' elle vous aime

. Avant la nuit, Monsieur de Carabas et la princesse se manent.

Le chat devient un grand seigneur. 11continue a tuer les souris,

mais seulement pour s' amuser.

MORALITÉ

Eimelliqeace et l'habileté

Sont la vraie richesse

48

des jeunes gens.

1

,

A

PEAU D ANE

1était une fois un roi, le plus grand roi de la terre. Les autres rois

avaient peur de lui et son royaume était tranquille.

Sa femme était belle et douce. Sa fille avait toutes les qualités.

Des centaines de seigneurs et de serviteurs vivaient au palais.

Le roi avait beaucoup de chevaux. navait aussi un áne qui montrait

ses deux grandes oreilles au milieu des chevaux. Cet áne était tres

aimé, car on trouvait, chaque matin, ases picds, de belles pieces

d' or; a la place du crottin. Gráce a lui, le roi était l'homme le plus

riche de la terre.

Hélas, le bonheur

a une fin ! Un jour, la reine tombe malade.

Aucun médecin ne peut la guérir. Elle va bientót mourir. Elle dit

au roi :

- Je veux vous demander quelque chose ! Si vous avez envie

de vous remarier

- Ah, dit le roi, me remarier ? Jamais !

- Je ne vous demande pas l'impossible,

dit la reine. Vous

pouvez vous remarier, mais vous devez choisir une femme plus

helle et plus douce que moi !

La reine sait qu' elle est tres belle. Elle pense que son mari ne

pourra jamais se remarier.

Le roi est triste. 11promet

Elle meurt. Le roi pleure <litau palais :

de faire ce que la reine demande.

pendant des jours et des nuits. On

- Le roi pleure beaucoup, mais il ne va pas pleurer longtemps !

49

paso Quelques mois plus tard, il veut se

remarier et il cherche une nouvelle femme. Mais il se rappelle les

derniers mots de la reine :

_ Vous devez choisir une femme plus belle et plus douce que

On ne se trompe

moi! Comment faire ? On cherche partout, au palais, ala campagne,

en ville, dans les pays voisins. Une seule femme est plus belle que

la reine morte : sa fille ! Le roi devient fou d' amour : il veut se marier avec sa fille !

Mais la princesse ne veut pas entendre parler de cet amour. Elle

pleure jour et nuit. Le cceur plein de tristesse, elle va voir sa tante qui habite tres

loin dans un cháteau au bord de la mero La tante est une fée tres

,

habile. Elle dit a la princesse :

_ Je sais pourquoi vous venez me voir et pourquoi vous étes

si triste. Mais, ne pleurez plus. Tout ira bien, si vous faites ce que je

vous dis. Votre pere veut se marier avec vous. e' est tres mal, mais

on peut empécher ce mariage, sans mettre votre pere en colere !

Dites-lui : « Pere, donnez-moi une robe de la couleur du temps

et je me marierai avec vous ! » n est puissant et riche, mais il ne

pourra jamais vous faire ce cadeau. Aussitót, la princesse demande la robe a son pere, Et le pere va

dire au couturier :

_ Faites une robe de la couleur du temps ! Faites vite ou vous

serez tué. Le lendemain, la robe est préte, e' est une belle robe bleu ciel

avec des nuages d' oro La princesse est en meme temps heureuse et triste:

_ Tante, dit-elle, la robe est belle, mais je vais etre obligée de

me marier!

Princesse dit la fée demandez une robe plus brillante, une

robe de la couleur de la lune !

_

"

.

50

Le pere écoute sa fille et dit au couturier :

- Faites une robe aussi belle que la lune. Vous avez quatre jours.

La robe est bientót préte. Elle

est plus belle que la lune. La

princesse va étre obligée d' épouser son pere.

Heureusement,

la fée parle a la princesse

demande une autre robe:

- Je veux une robe encare plus brillante,

soleil.

et la princesse

de la couleur du

Le roi, fou d'amour, va voir aussitót le couturier :

- Faites une robe en tissu d' or avec des diamants. Si je ne suis pas satisfait, vous mourrez !

Avant la fin de la semaine, on apporte la robe, un véternent lI1agnifique, plus brillant que le soleil.

La princesse, émerveillée par ces cadeaux, ne sait plus quoi rcpondre a son pere, La fée prend alors la jeune fille par la main et lui parle a l'oreille :

- Continuez a demander des cadeaux ! Le roi a besoin de

l' áne qui fait des pieces d' oro Sans l' áne, il ne peut rien vous offrir.

I)emandez la peau de cet animal extraordinaire. Le roi ne vous la .lonnera pas, car je suis süre qu'il veut rester riche.

La fée sait beaucoup de choses, mais elle ne sait pas que l' amour se moque de la richesse. Le roi offre aussitót la peau de l' áne a sa lille.

peau, elle pleure de désespoir 1 . La

Ice arrive alars et lui parle :

, Quand on lui apporte cette

- 11 ne faut pas avoir peur ! Vous allez dire au roi que vous

voulez bien l'epouser. Ensuite vous allez vous déguiser 2 car per-

sonne ne doit vous reconnaí:tre, et vous partirez tres loin, toute

1

Desespoir : tres grande tristesse.

7

Se déguiser : mettre des veternents differents pour ne pas etre reconnu.

51

seule. Voici un grand sac pour vos vetements, votre miroir 3 et vos

bijoux. ]e vous donne aussi ma baguette magique. Prenez-Ia dans

votre main et le sac vous suivra sous la terre. Personne ne verra ce

sacoPour l' ouvrir, touchez la terre avec la baguette et il apparaitra.

Mettez cette peau d' áne affreuse sur votre dos: personne ne vous

reconnaltra. La princesse quitte la fée. Ce matin-Íá, le roi se prépare pour le

mariage, quand on lui annonce que sa fille a dísparu. On la cherch~

aussitót, dans les maisons, dans les chemins et sur les routes. Ou

est-elle?

3 Miroir: objet pour

Tout le monde est tres triste. Plus de mariage, plus de bon

repas, plus de gateaux

Pendant ce temps, la princesse continue sa route. Son visage

est couvert de poussiere. Elle a l'air d'une pauvre femme,

maintenant. Elle cherche du travail, mais qui veut ecouter une

personne aussi sale ?

Alors, elle s' en va loin, tres loin, encore plus loin.

Enfin, elle arrive a une ferme. La fermiere a besoin d'une

servante pour laver les serviettes et s' occuper des poros". On

donne a la princesse le nom de Peau d' Ane et on la laisse dans un

coin de la cuisine. Les autres domestiques se moquent d' elle.

Le dimanche, elle est plus tranquille. Elle fait son travail le

matin, et, l'apres-midi, elle reste dans sa chambre, ferme la porte,

fait sa toilette, puis ouvre le saco Devant son miroir, elle met une

de ses robes, la robe de la lune ou la robe du soleil ou la robe

couleur du temps, plus belle que le cielo

La jeune princesse se regarde. Elle se trouve belle et élégante. Elle est moins malheureuse.

n ne faut pas oublier de dire que la ferme ou la princesse se

cache appartient a un roi puissant.

Apres la chasse, le fils du roi vient souvent se reposer avec ses

amis, dans cet endroit agréable. C' est un jeune prince,

fort.

Peau d' Ane, un jour, apercroit le prince. Aussitót, elle tombe amoureuse de lui, car sous ses vieux vétements et sa peau d' áne,

elle a toujours le cceur d'une princesse :

! Qu'il est beau ! Je sens que je

beau et

- Qu'il est beau, pense-t-elle l'aime déja

4 Pore: animal de la campagne, souvent tres sale, tres grasoOn le mange.

53

Un jour, le jeune prince se promene dans la ferme. n arrive au

fond d'une cour. n passe devant la petite chambre de Peau d' Ane.

n regarde par la fenetre.

n voit la princesse.

ee dimanche-Ia, elle porte la robe qui est plus brillante que le

soleil. Le prince regarde longtemps la jeune fille. Il pense :

_ Quelle robe

! Mais

Elle doit étre douce n tombe amoureux.

cette jeune fille est plus beIle que sa

robe!

Trois fois, il a envie d' entrer, mais trois

car il ne veut pas faire peur a cette

fois, il s' arrete devant

jeune fille étrangere. Il rentre au palais.

la porte,

n reste seul. Nuit et jour, il pense a la jeune

au théátre. n ne mange

fiIle. n ne veut plus aller au bal, ala chasse,

meme plus. Il ne fait plus rien. Il va mourir

d' amour.

Quand il demande

: « QueIle est cette beIle jeune fiIle qui vit

au fond de la cour ? »

On lui répond

:

_ C' est Peau d' Ane ! EIle n' est pas belle ! Elle fait peur a tout

le monde. Il est vraiment impossib]e de l' aimer !

_ Non, dites ce que vous voulez, je ne vous erois pas ! ]'aime

eette jeune

de son visage ! La mere du prinee pleure

fille et j' ai dans mon cceur, pour

:

toujours, le souvenir

- Tu es mon seul fils ! Dis-moi pourquoi

Le prince se met a pleurer, lui

_

tu es triste

aussi, et dit :

faire un gáteau : je le mangerai.

Demandez a Peau d' Anc de

e' est tout ce que je veux ! La mere ne comprend paso EIle s'informe et on lui repond :

_ Oh, Madame, cette

Peau d' Ane est plus sale et plus laide

qu'un animal.

La reine, qui aime son fils plus que tout, répond

- Tant pis!

:

Je ne veux pas que mon

fils eontinue

Demandez a Peau d' Ane de faire un

gateau

!

ápleurer.

54

Peau d' Ane prend de la belle farine bien blanche , du sel , du

beurre, des ceufs et elle s' enferme dans sa chambre pour faire un

bon gáteau au prince. D'abord, elle se lave les mains, les bras et le visage, puis, elle se met au travail.

Certains disent qu' elle est pressée et que sa bagué tombe dans

la páte par hasard. D' autres disent qu' elle a déeidé de mettre eette

bague dans la páte. Moi, je dis qu' elle a vu le prinee qui la regardait

par la fenétre, parce que les femmes voient tout. Et je suis bien

süre qu' elle a voulu mettre la bague dans la páte, ear elle sait que

la bague fera plaisir au prinee.

Le gáteau est délieieux et le prinee a bon appetit. Heureuse-

ment, il ne mange pas la bague. 11la prend, il la regarde. Il voit

bague sous son

qu' elle est tres petite. 11est heureux et il met la

oreiller. Mais il est de plus en plus malade et les médecins disent

que e' est la maladie d' amour. Il faut que le prinee se marie !

- Je veux bien, dit-il, mais j' epouserai seulement la personne

qui peut mettre eette bague a son doigt !

Le roi et la reine sont surpris, prinee malheureux ?

mais peut-on dire non au jeune

On cherehe donc qui sera la princesse. Toutes les femmes du

pays sont pretes a essayer la bague.

Elles savent qu'il faut avoir le doigt tres mince. Les unes

coupent un morceau de leur doigt

comme la peau d'un fruit rcussir a mettre la bague.

; d' autres enlevent

Chacune essaie de trouver eomment

la peau,

Les prineesses et les autres dames de la eour ont les doigts tres

rninces, mais ils n' entrent pas dans la bague.

Des dames de la ville essaient aussi. Certaines

(Ioigts, mais la bague est trop petite.

Bague: bijou porté au doigt.

55

ont de jolis

•!

Alors, des eentaines de femmes, des servantes, des euisi-

nieres arrivent de la ville et de la eampagne avee leurs gros doigts.

Impossible de mettre la bague ! Une seule ne vient pas au palais essayer la bague, e' est Peau

au fond de sa euisine. Elle, une prineesse ? Ce

d' Ane. Elle reste

n' est pas possible ! Mais le prinee veut connaitre la vérité :

- Amenez-la ! dit-il.

_ Pourquoi faire venir eet animal ?

Peau d' Ane arrive. Elle donne sa petite main blanehe et rase,

eaehée par la peau d' ane et

son doigt entre dans la bague.

Les seigneurs et les dames sont surpris. Ils veulent l' emmener

tout de suite voir le prinee.

_ Non, dit-elle, je ne peux pas eneore voir le prinee. Donnez-

moi le temps de mettre un autre vetement ! Personne n' a plus envie de rire quand la jeune fille arrive dans

sa belle robe. Avee ses eheveux blonds, ses grands yeux bleus et

son doux sourire, elle est plus belle que toutes les autres dames. Le roi est fier d' avoir une belle- fille si eharmante, la reine est

jalouse" et le prinee est heureux. On prepare le mariage. On invite tous les rois de l'Orient et

de l' Afrique. Ils arrivcnt de partout. Le pere de Peau d' Ane est la. Autrefois, il était amoureux de

ill' aime eomme un

sa fille, mais le temps a passe et, maintenant,

pere. _ Merei, mon Dieu, dit-il. Je te retrouve, ma chere fille !

Alors, la fée arrive. Elle explique toute l'histoire et ehaeun

félicite Peau d' Ane, la plus belle des prineesses.

6 Jalousc: un pcu fachéc car Pcau d' Ánc est plus belle qu' elle,

56

57

MORALITÉ

Le cante de Peau d'Áne est ddJlcile a croire,

Mais tant qu'il y aura des erifants,

Des meres et

,

d'

d 7

es meres-gran s ,

On en qatdeta la mémoire.

7 Meres-grands: grands-mercs.

58

AVANT DE COMMENCER LA LECTURE DES CONTES

Avant de comrnencer La tecture,

répondez aux questions suivantes.

o Généralement,

les contes commencent par:

a.

«Il était une

fois

».

b.

« Il y avait avant

».

c.

«C'était autrefois

».

fJ Les cantes de Perrault

ont été publiés :

a.

pendant l"Antiquité.

b.

au Moyen Age.

c.

il y a trois siecles.

IJ Les studios Walt Disney ont adapté certains de ces cantes

sous forme

de :

a. pieces de théatre.

b, documentaires.

c. dessins animés.

o Généralement,

les cantes sont écrits pour :

a. les enfants.

b. les adolescents.

c. les adultes.

le Dans les contes, les persannages

a. des mendiants ou des miséreux. b, des princes et des princesses.

c. des animaux malfaisants.

principaux sont sauvent :

59

;::.C

:;;O

;;.N.;:

T:

;E;;; 1

o piste 1

faux. Justifiez.

Le Petit Chaperon Rouge

Écoutez le début du conte et dites si c'est vrai ou

Vrai

Faux

~I

1.

Le Petit Chaperon Rouge doit son surnom El ses bottes.

2.

Sa mere l'envoie chez la qrand-rnere.

3.

La petite fille emporte

un qáteau

et un pot

de confiture.

4.

En chemin, elle rencontre le loup.

5.

Elle a peur du loup et refuse de lui parlero

6.

Des

agriculteurs

coupent

du bois dans la forét.

1.

Le loup arrive le premier chez la grand-mere.

Justification : .

fI Répondez aux questions.

iJ Associez les remarques du Petit Chaperon Rouge et les réponses du loup.

1. Que vous avez de grands bras I

2. Que vous avez de grandes jambes!

3. Que vous avez de grandes oreilles !

4. Que vous avez de grands yeux!

5. Que vous avez de grandes dents !

a. C'est pour mieux courir !

b. C'est pour mieux écouter!

c. C'est pour te manger!

d. C'est pour mieux

t'embrasser!

e. C'est pour mieux voir !

r_--1----r_--2--~r_--3--~----4--~----5----

19 Que pensez-vous de la fin de ce conte ? A qui ce conte s'adresse- t-il ? Qui veut-il mettre en garde ? Contre quel danger ?

1.

Quand le loup rencontre mange-t-il pas ?

le Petit Chaperon

Rouge, pourquoi ne le

 

-",C

;;;O-.:.N

;;

T;

:E;;:

2

Les souhaits ridicules

 

2.

Pourquoi

le Petit

Chaperon

Rouge arrive-t-elle

apres

le loup ?

o

piste 2 ~ Écoutez le conte et corrigez les six erreurs du résumé.

 

Un jour, Jupiter

propose

El Blaise,

un pauvre

paysan,

de

faire

3.

Pourquoi

le

Petit

Chaperon

Rouge

se couche-t-elle

dans le lit de la

trois vceux, Tout heureux,

Blaise rentre

chez lui et en parle

El sa

qrand-rnere

?

fille, Fanchon. Celle-ci, prudente

lui dit d'attendre

la semaine

 

suivante

et de bien réfléchir.

Elle lui sert un café et Blaise se sent

bien pres de la cheminée.

Il dit tres fort qu'il aimerait

avoir une

4.

Pourquoi ne reconnait-elle

pas le loup ?

longue saucisse et aussit6t une énorme saucisse

est posée

par

60

terre. Fanchon comprend

que Blaise a parlé trop vite et éclate de

61

f'

rire en traitant

voir cette saucisse

diatement

un dernier vceu en demandant que Fanchon redevienne comme avant. Tout rentre dans l'ordre mérne s'ils restent pauvres.

Blaise pense alors qu'il aimerait

son mari didiot.

attachée

au front de Fanchon

Blaise comprend

et c'est immé- et fait

ce qui se produit.

son erreur

o

piste 3 -7 Avez-vous bien compris le chapitre ?

Choisissez la réponse qui convient.

1. La belle-rnere de Cendrillon est une femme :

a.

douce.

b.

méchante.

c.

généreuse.

6 Avec quoi et oú travaillent-ils

? Associez.

1. le bOcheron

li. le boulanger

111. le marin

IV. le professeur

V. le paysan

VI. le footballeur

2. Le fils du roi organise une fete, il invite:

a.

des livres

1.

la forét

a.

les grandes

dames du pays.

b.

le pétrin

2.

la mer

b.

les

femmes

de la famille roya le.

c.

un filet

3.

la ferme

c.

les cousines de Cendrillon.

d.

un ballon

4.

l'école

e.

une hache

5. la boulangerie

3. Cendrillon

peut aller a la fete grace a une fée qui est :

f.

un tracteur

6.

le stade

a.

sa tanteo

 

b.

sa belle-rnere.

c. sa qrand-rnere.

11 Et vous ? Si vous aviez la possibilité

demanderiez-vous ?

de faire trois veeux, que

4. La fée transforme un légume en carrosse. Il s'agit :

a. d'une courgette.

b. d'un chou.

c. dune citrouille.

5. Cendrillon doit impérativement

a.

b. avant minuit.

c. avant 2 heures du matin.

avant 10 heures

du soir.

quitter le bal :

6. Cendrillon quitte précipitamment le balla deuxiérne fois.

Elle oublie:

62

a. son saco

b. une chaussure.

c. un bracelet.

63

fJ Complétez

le résumé du début du conte.

Conjuguez les verbes a l'imparfait.

Cendrillon

Malheureusement,

et lui .

l'

(porterJ toujours des vetements vieux et sales. Son travail fini, elle

[étre]

une jeune fille

belle et douce.

sa belle-rnere

ne l'

.

(aimerJ pas

(donnerJ tous les travaux pénibles El faire. Elle

.

.

(obligerJ El dormir au grenier. Cendrillon

ís'asseoirl pres de la cheminée et .

[rnettre]

ses pieds dans la cendre encore chaude

; cest

pourquoi on

l'.

.

(appelerJ Cendrillon.

IJ Retrouvez les 14 noms des légumes dans la grille.

C

O

U

R

G

E

T

T

E

W

O

I

W

E

G

R

E

P

S

A

N

Q

T

O

M

A

T

E

Z

U

C

H

O

R

A

N

I

P

E

B

O

E

T

T

O

R

A

C

Q

E

M

O

B

N

N

U

W

X

H

R

B

A

U

A

E

R

I

O

P

G

R

L

O

V

Z

K

V

L

G

I

E

A

H

E

U

T

I

A

L

N

64

X

S

C

T

E

V

I

O

N

E

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-Iaitue

-

-

asperge

aubergine

carotte

chou

citrouille

concombre

courgette

endive

épinard

navet

poireau

salade

-

- tomate

El Barrez l'intrus.

1. robe - collier - manteau - chaussure

2. SCEur- frere - pere - voisin

3. autruche - chat - cheval- chien

4. grenier - cave - entrée - étable

5. carrosse - train - voiture

- bus

.:::C~O:.!.N! T!.!E=-4

La Selle al! bois dormant

o piste 4 ~ Écoutez le début du conte et dites si c'est vrai ou faux.

Justifiez.

1. A la naissance de leur fille, le roi et la reine invitent cinq fées.

2.

Une vieille fée arrive, furieuse

de ne pas

3.

4.

5.

6.

7.

avoir été invitée. Les six prernieres fées offrent des dons El la pri ncesse.

Une jeune fée se cache sous une table. La vieille fée prédit la mort El la jeune fille. En entendant cette prédiction, tout le monde est en colere. La jeune fée dit que la jeune fille dormira pendant 90 ans.

Justification :

Vrai

Faux

D Avez-vous bien compris le chapitre ? Répondez aux questions.

1. Pourquoi toutes les aiguilles sont-elles interdites dans le royaurne ?

2. Que fait la jeune fée lorsqu'elle voit la princesse endormie?

65

,

3. Comment Lejeune prince réveiLLe-t-iL Laprincesse ?

4. Que se passe-t-iL dans Lecháteau quand Laprincesse se réveiLLe?

11Trouvez les deux mots qui ne se rapportent pas au domaine du

sommeil.

dormir - travailler - somnoler - assoupi - cauchemar- sieste - endormi - s'énerver - d¿ve - se réveiller

El Quand les fées offrent leurs dons a la princesse, elles utilisent le

futuro Imaginez les vceux que peuvent exprimer les parents a la

naissance d'un enfant. Utilisez le futuro

~C~O~N~T~E~!i-B-a-r-be--BL-e-ue----------------------------

o piste 5 -7 Avez-vous bien compris le chapitre ? Choisissez la

réponse qui convient.

1. Les jeunes filles ne veulent pas épouser Barbe Bleue :

a. paree qu'il est gros.

b. paree que ses femmes préeédentes ont disparu.

c. paree qu'il est pauvre.

2. Barbe Bleue invite les jeunes filles et leur famille :

a. pour Lesrassurer.

b.

c. pour passer Letemps.

pour voLer Leur fortune.

66

3. Barbe Bleue part en voyage :

a. pour des affaires.

b. pour voir des amis.

c. pour rencontrer Lenouveau roi.

4. Avant de partir en voyage, il interdit asa femme :

a. de voir sa sceur.

b, d'aller se promener. e, d'entrer dans une piece de Lamaison.

5. Quand il constate que sa femme lui a désobéi,

Barbe Bleue décide de :

a. Larenvoyer chez ses parents.

b. de Latuer .

c. de l'enferrner dans sa chambre.

6. Pour etre sauvée, la jeune femme compte sur:

a. LessoLdats du roi.

b.

c. ses freres.

son meiLLeur ami.

fJ Donnez les adjectifs correspondant aux défauts suivants puis

trouvez les adjectifs contraires :

mensonge:

avance:

.

orgueiL: .

paresse : .

colere :

intoLéranee :

méfianee:

impoLitesse :

pessimisme :

Iácheté

:

.

67

11

11 Ce conte illustre

bien un proverbe

qui dit : La curiosité est un

vilain défaut. Vous avez vécu [ou quelqu'un de votre entourage

a vécul des mésaventures

Racontez.

a cause de votre

(de sal curiosité.

O

-=C

,¡¡;Íl·

;:::O~N.:: :E=_6

T:

Le Pelit Poucet

'

'ir.' '/ piste 6 ~ Ecoutez Leconte et repondez aux questtons,

1. D'ou vient le nom du Petit Poucet ?

2. Pourquoi les parents veulent-ils amener les enfants dans la forét ?

fJ Trouvez les cinq erreurs dans le résumé de la suite du conte. Quand l'ogre arrive El la maison, il trouve les enfants cachés derriere une armoire. Logre a sept filles. Pendant la nuit, le Petit

Poucet échange les chapeaux de ses freres avec les bonnets que portent les filles de l'oqre. C'est ainsi que l'cqre se trompe et tue ses filles au lieu des qarcons. Pendant ce temps, les qarcons se

sauvent tres

de son erreur et part El la recherche des qarcons en chaussant ses chaussures qui lui permettent de marcher tres vite. Le Petit Poucet et ses freres se cachent dans une grotte. Pendant que l'ogre dort, Le Petit Poucet se rend chez sa femme et lui demande tout son argent en lui faisant croire que c'est l'ogre qui le demande. Il peut ainsi rentrer chez lui et toute la famille est riche et heureuse.

vite dans la íorét. Le matin, l'cqre se rend compte

11Barrez l'intrus.

1. pied - jambe - genou - cou

2. menton - poitrine - levre - oreille

3. épaule - coude - genou - cráne

4. main - pouce - orteil-

5. cheveu - ceil - cil-

poignet

sourcil

3. Comment les enfants retrouvent-ils le chemin de la maison ? B Ouel proverbe pourrait remplacer la moraLité du conte ?

4. Pourquoi la ruse du Petit Poucet ne fonctionne-t-elle pas la

dauxierne fois ?

5. Les enfants trouvent une maison dans la Iorét. Pourquoi la femme ne veut-elle pas héberger les enfants ?

68

1. Pierre qui roule n'arnasse pas mousse.

2. Qui dort dine.

3. On a toujours besoin d'un plus petit que soi.

4. l.habit ne fait pas le moine.

5.ll faut se méfier de l'eau qui dort.

69

6 Compl~tez la grille et retrouvez le nom que le chat invente pour

~C~O~N~T~E~~~L~e~c~h~at~b~o~tt~é---------------------------

son maitre,

o ~~piste 7 -7 Avez-vous bien compris le chapitre ?

Choisissez la réponse qui convient.

1. A sa mort, le meunier

a. son chátcau.

b. sa maison. c. son moulin.

laisse a son fils aíné :

2. La premiere fois, le chat attrape :

a.

un perdreau.

b.

un lapin.

c.

un renard.

1. C'est le petit du lion.

2. C'est la résidence de l'ogre.

3. C'est la personne El qui le chat offre des présents de la part de son

rnaitre.

4. C'est ce que recoit le deuxierne fils du meunier.

5. C'est ce que les paysans coupent dans le premier champ.

6. C'est l'événernent

qui termine le conte.

7. C'est ce qui permet au chat d'attraper un lapin.

3. Le chat propose a son maítre d'attendre le roi :

a. dans la riviere.

b. El l'entrée d'un bois.

c. au bord d'un chemin.

4. Lé chat demande aux paysans de mentir au roi.

Il menace:

a.

de les tuero

b.

de les frapper.

C. de les pendre.

5. Pour attraper l'ogre, le chat lui demande de se transformer :

a. en souris.

b.

en oiseau.

c.

en chaton.

4

5

2

6

Le chat appelle son rnaitre

le marquis de

.

6. Le roi est séduit par le jeune homme.

Il décide:

a. de le prendre comme conseiller El la cour.

b. d'en faire son premier ministre.

c. de lui donner sa fille en mariage.

70

71

-=C

:O:.,::.N.:

T;;

;E:;

8-:

P:::.;ea:.:u:

;d:

;.'A;;:.;n;,.=.e

_

o piste 8 ~ Avez-vous bien compris le début du conte ?

Complétez le résumé avec les mots proposés.

belles -- hile - malade - roi - pleurer

- femme - riche - tante -

heureux - pieces

Il était une fois un

.

le plus

de la terre. Il avait une femme et une fille toutes

. qui était l'hornrne

deux

produisait ehaque matin des

était done aussi tres.

terminé le jour ou sa femme est tombée

Avant de mourir, elle a fait promettre au roi qu'il ne se remarierait

qu'avec une

et douees. Il avait aussi un áne qui

d'or: Ce roi

" . Mais son bonheur s'est

plus belle et plus douee qu'elle.

Pendant des jours et des nuits, le roi ne faisait que

Quand il a voulu se remarier, la seule personne qui eorrespondait

El la promesse faite El sa femme était sa .

Mais la prineesse ne voulait pas se marier avee son pere.

Heureusement, sa .

pour éviter ee malheur.

, la fée avait beaueoup dastuces

O Remettez dans l'ordre du conte les strataqernes que la fée

imagine pour que la princesse n'épouse pas son pére.

1. La princesse demande une robe de la couleur de la lune.

2. La princesse demande une robe de la couleur du temps.

3. La princesse se déguise en personne misérable.

4. La princesse demande la peau de l'áne,

S. La princesse demande une robe de la eouleur du soleil.

72

IJ Répondez aux questions.

1.

Pourquoi la prineesse est-elle appelée Peau dÁne