Vous êtes sur la page 1sur 92

Comptabilité Analytique

Semestre 3
Par: Karim Economiste

1
Introduction
Définition :

La CAE ( comptabilité analytique d’exploitation )
est un système de traitement des données c’est 
un  outil  de  gestion  destiné  à  suivre  et  à 
examiner  les  flux  internes  de  l’E/se  à  fin  de 
fournir  aux  dirigeants  les  informations 
nécessaires à la prise de décision.

2
Les caractéristiques de la CAE
• La CAE peut être mensuelle, trimestrielle, 
semestrielle ou annuelle 
• La CAE est facultative et volontaire mais 
essentielle pour la bonne gestion de l’E/se
• La CAE détermine des résultats détaillés ( par 
produit)
• Les stock dans la CAE peuvent être connus à 
n’importe quel moment grâce à la méthode 
d’inventaire permanent 
3
Les objectifs de la CAE :
•  Calculer les différents coûts des fonction de 
l’E/ses
•  La gestion des stocks
•  calculer le résultats par produit
•  Explication des résultats
•  La prise de décision 

4
Rappel de la comptabilité générale :
    La CG considère l’E/se dans son ensemble et 
décrit  ses  relations  avec  son  environnement 
externe sans prendre en considération les flux 
internes
• La CG est obligatoire et annuelle
• La CG ne détermine les valeurs des stock qu’à 
la fin de l’année
• La CG détermine des résultats globaux 

5
Comparaison entre CAE et CG
la CAE La comptabilité générale

La périodicité Présentation de données  Présentation de données annuelles


mensuelles;trimestrielles..suiv-ant le 
besoin de l’exploitant
La nécessité Comptabilité facultative et  Elle répond à des obligations 
volontaire mais essentielle pour la  légales;fiscal. au regard de la loi c’est 
bonne gestion obligatoire
Présentation des  Les documents ne sont pas  Les données sont présentée suivant 
documents normalisés une nomenclature normalisé et en 
respect des règles de CGNC

horizons Présent et futur passé


Classement des  Par destination: Par nature: exploitation;financières
charges  achat;distribution

Objectifs  L’objectif est d’éclairer la prise de  Vise la satisfaction des besoins des 


opérationnels décisions dans l’entreprise partenaires de l’entreprise:les frs;les 
actionnaires ;la banques…..

6
Plan du cours
q Les charges de la CAE
q L’inventaire permanent des stocks
q Les coûts complets
q Les coûts partiels

7
Chapitre 1 : les charges de la CAE
    Les charges de la comptabilité analytique sont 
des charges qui seront utiliser pour calculer les 
coûts de l'entreprise.

   
Charges CAE = Charges CG – charges non    
incorporables + Charges supplétives

8
Ø  les charges de la CG :

Les charges de la CG sont les comptes de classe 6
Elles sont composées des 3 niveaux :
ü Charges d’exploitation
ü Charges financières
ü Charges non courantes

9
Ø  les charges non incorporables ( NI )
    Les charges NI sont des charges de la CG mais ne sont 
pas prises en comptes dans la CAE. Il s’agit des charges   
qui ne sont pas liées au besoins d’exploitation .
Les charges NI sont :
ü  Les amortissements des immobilisations en non valeurs
ü   Les  provisions  pour  dépréciation  et  pour  risque  et 
charge
ü  Les charges rapportant aux exercices antérieurs
ü  Les charges non courantes
ü  les impôts sur le résultat

10
Ø  Les charges supplétives :
   Les charges supplétives sont des charges qui ne 
sont pas enregistrées dans la CG ,  mais qui sont 
prises en compte dans la CAE pour des raisons 
d’ordre économiques ou de gestion
Elle sont :
ü La rémunération théorique des capitaux propres
ü La rémunération théorique de travail de 
l’exploitant   

11
Exemple :
    La rémunération théorique du capital est de 10% par 
an, sachant que le capital est de 500 000 DH
    La rémunération du travail de l’exploitant est de 
4000 DH par mois
   - calculer les charges supplétives sachant que cette 
E/se organise une CAE mensuelle 
ü  Rémunération de capital =( 500 000 x 10% ) / 12
                                                  = 4 166.66
ü  Rémunération du travail = 4 000
ü  Charges Sup = 4 166.66 + 4 000 = 8 166.66 DH

12
NB
    Il  faut  toujours  prendre  en  compte  la 
périodicité de la CAE organisée par l’E/se dans 
le calcul des charges de la CAE .
    Par  exemple  si  l’E/se  organise  une  CAE 
mensuelle,  il  faut  prendre  dans  le  calcul  les 
montants mensuelle des charges.

13
Application N 1
    L’E/se Karim au capital de 2 500 000 dhs organise une 
CAE  mensuelle.  Pour  le  mois  Janvier  2017  on  a  les 
informations suivantes :
Les charges de la CG = 150 000 dhs
Les charges NI = 20 000 dhs
La rémunération théorique du capital au taux annuel 
de 12%
La  rémunération  théorique  du  travail  de  l’exploitant 
est 3 500 dhs par mois 
TAF :
Calculer les charges de la CAE
14
Solution 
Charges CAE = Charges CG – charges non incorporables
                          + Charges supplétives
Charges Sup = Rém cap + Rém travail 
                       = ( 2 500 000 x 12% ) / 12   + 3 500 = 28 500
Charges CAE = 150 000 – 20 000 + 28 500 = 158 500

Charges CAE = 158 500

15
Exercice N 1
     L’entreprise  SOFTEX  au  capital  de  2500000;organise 
une  comptabilité  analytique  mensuelle  .pour  le  mois 
de  janvier  2013;le  service  comptable  vous  fournit  les 
informations suivantes:

-achat de matières premières               190000 dh
-achat d’emballages                               12500 dh
-Location et charges locatives                 7200 dh
-Publicité                                                    8800 dh
-Impôts et taxes(annuels)                      66000 dh
-Rémunération du personnel                490000 dh
-Pénalité fiscale                                         3500 dh
-Dotations d’amortissements (annuels) 96000(1)

16
Autres informations:
- (1) dont 12000 dh relative aux frais préliminaires
- Les capitaux propres sont rémunérés au taux annuel de 12%

TAF :
-Déterminer les charges de la comptabilité générale
-Déterminer les charges supplétives
-Déterminer les charges non incorporables
-Déterminer les charges de la C.A.E

17
Solution 
Les charges de la CG
Ch CG = 190 000 + 12 500 + 7 200 + 8 800 + ( 66 000/12)
             + 490 000 + 3 500 + ( 96 000/12)
             = 725 500
Les charges supplétives  
Ch Sup = ( 2 500 000 x 12%)/ 12 = 25 000
Les charges NI
Ch NI = (12 000/12 )+ 3 500= 4 500
Les charges de la CAE  
Ch CAE = 725 500 – 4 500 + 25 000 = 746 000
18
Chapitre 2 : L’inventaire permanent des stocks

    A  la  différence  de  la  CG  qui  se  contente  de 
connaitre les stocks et donc les consommations 
une  fois  par  an  à  l’aide  de  l’inventaire  « 
intermittent » et « physique ». La CAE   a mit en 
place une organisation comptable qui enregistre 
les  mouvements  de  stocks  (entrée,  sortie)  en 
quantité  et  en  valeur  et  permet  ainsi  de 
déterminer  à  tout  moment  le  stock  final 
théorique.  Cette  organisation  est  appelé 
l’inventaire permanent.
19
   Les   principes   de   l’inventaire   permanent   sont  
valables  pour  tous   les   éléments   stockés   dans 
l’entreprise  ;  matières  premières,  produits, 
intermédiaires, produits finis…
   Le suivi des mouvements de stocks est réalisé sur 
des  comptes  de  stocks  (compte  d’inventaire 
permanent) qui ont la structure suivante :

20
Date Libellé  Entrée Sortie Stock

Q PU MT Q PU MT Q PU MT

Total

21
Date Libellé Q PU MT Date Libellé Q PU MT
SI Sortie

Entrée SF

Total Total

SI + Entrée = Sortie + SF

22
Principales méthodes d’évaluation des sorties des 
stocks
Ø  la méthode du coût moyen pondéré
    La méthode consiste à calculer pour chaque nature de 
matières  ou  de  marchandise   le  CMUP  en  divisant  le 
coût  total  des  entrées  successives  par  leur  quantité 
totale  et  à  appliquer  ce  coût  ainsi  déterminé  aux 
sorties de la période considérée ; on distingue :
ü CMUP fin période 
ü CMUP après chaque entrée

23
Ø  La méthode d’épuisement des lots
ü La méthode FIFO / PEPS : premier entré premier sorti
    C’est   une   méthode   de 
  comptabilisation 
  des 
  stocks 
  qui   
valorise   les   sorties   de 
  stock   au 
  coût 
  de  l'article  le  plus 
ancien  dans  le  stock.  En  fin  de  période, 
  le  solde  en  magasin 
(stock existant) est chiffré au coût des entrées les plus récents.

ü  La méthode LIFO/ DEPS : dernier entrée premier sorti
   Cette méthode considère que ce sont les produits entrées les 
derniers  qui  doivent  être  sortis  les  premiers.  Donc  on  évalue 
les sorties de magasin au coût des entrées les plus récentes. En 
fin de période le solde magasin est chiffré au coût des entrées 
les plus anciennes
24
v  La méthode de CMUP en fin période
     Cette  méthode  consiste  à  calculer  un  seul  coût 
moyen  à  la  fin  de  la  période  de  stockage  par 
l’application de cette formule :

25
Application :
    La Sté « ARIMEX » a réalisé les opérations suivantes au 
cours du mois de juin 2013:
01/06  stock initial                     3000 articles à 105DH l’un
04/06   bon de sortie N° 14      1700 articles
12/06   bon d’entrée N°3          5000 articles à 108 DH l’un
17/06  bon de sortie N° 15       2000 articles 
20/06  bon de sortie N° 16       1500 articles
26/06  bon d’entrée N° 4          3000 articles à 112 DH l’un

26
27
v   La méthode de CMUP après chaque entrée :
     Cette  méthode  consiste  à  calculer  un  nouveau  coût 
moyen après chaque entrée par l’application de cette 
formule

28
Application :
    La Sté « ARIMEX » a réalisé les opérations suivantes au 
cours du mois de juin 2013:
01/06  stock initial                     3000 articles à 105DH l’un
04/06   bon de sortie N° 14      1700 articles
12/06   bon d’entrée N°3          5000 articles à 108 DH l’un
17/06  bon de sortie N° 15       2000 articles 
20/06  bon de sortie N° 16       1500 articles
26/06  bon d’entrée N° 4          3000 articles à 112 DH l’un

29
30
v  La méthode FIFO / PEPS : premier entré premier sorti
   
    C’est  une  méthode  de  comptabilisation  des  stocks  
qui  valorise  les  sorties  de  stock  au  coût  de l'article 
le plus ancien dans le stock. En fin de période,  le solde 
en magasin (stock existant) est chiffré au coût des 
entrées les plus récents.

31
Application :
    La Sté « ARIMEX » a réalisé les opérations suivantes au 
cours du mois de juin 2013:
01/06  stock initial                     3000 articles à 105DH l’un
04/06   bon de sortie N° 14      1700 articles
12/06   bon d’entrée N°3          5000 articles à 108 DH l’un
17/06  bon de sortie N° 15       2000 articles 
20/06  bon de sortie N° 16       1500 articles
26/06  bon d’entrée N° 4          3000 articles à 112 DH l’un

32
33
v  La méthode LIFO/ DEPS : dernier entrée premier sorti
     Cette  méthode  considère  que  ce  sont  les  produits 
entrées les derniers qui doivent être sortis les premiers. 
Donc  on  évalue  les  sorties  de  magasin  au  coût  des 
entrées  les  plus  récentes.  En  fin  de  période  le  solde 
magasin  est  chiffré  au  coût  des  entrées  les  plus 
anciennes

34
Application :
    La Sté « ARIMEX » a réalisé les opérations suivantes au 
cours du mois de juin 2013:
01/06  stock initial                     3000 articles à 105DH l’un
04/06   bon de sortie N° 14      1700 articles
12/06   bon d’entrée N°3          5000 articles à 108 DH l’un
17/06  bon de sortie N° 15       2000 articles 
20/06  bon de sortie N° 16       1500 articles
26/06  bon d’entrée N° 4          3000 articles à 112 DH l’un

35
36
Chapitre 3 : Les coûts complets 
    On parle des coûts complets lorsque le coûts calculés 
( Achat, production…) tiennent compte de toutes les 
charges supportées par l’entreprise.
    La méthode de coût complet vise à :
ü  Imputer  aux  coûts  toutes  les  charges  de 
l’entreprise  ,  quelle  soit  directes  ou  indirectes  il 
s’agit du coût complet économique.
ü  Imputer  aux  coûts  toutes  les  charges  directes 
mais seulement une partie des charges indirectes 
il s’agit des imputations rationnelles
 

37
Coût complet économique
    Le coût complet économique Imputer aux coûts toutes 
les  charges  de  l’entreprise  ,  quelle  soit  directes  ou 
indirectes
    Les  charges  directes  :  Ce  sont  les  charges  qu’il  est 
possible  d’affecter  «  immédiatement  »  :  c'est-à-dire 
sans  calcul  intermédiaire,  au  coût  d’un  produit 
déterminé. Ces charges peuvent concerner le coût d’un 
produit ou d’une commande.
     Une  charge  est  dite  directe  lorsqu’elle  concerne 
uniquement une seule section
    Exemple  :  achat  de  MP  ne  concerne  que  la  section 
«achat, approvisionnement » 
38
    Les charges indirectes :  Ce sont les charges qu’il n’est 
pas  possible  d’affecter  «  immédiatement  »  à  un  coût 
particulier.  Elles  nécessitent  un  calcul  intermédiaire 
pour  être  imputées  au  coût  d’un  produit  ou  activité.   
Autrement dit : Une charge indirecte est une charge qui 
concerne plusieurs sections à la fois, la répartition des 
charges  indirectes  suppose  des  calculs  intermédiaires 
en vue de leur imputation au coût. 
     Exemple  :  la  consommation  de  l’électricité  dans 
l’entreprise,  l’assurance  des  locaux,  les  charges 
d’administration  générale  qui  concernent  plusieurs 
services et sections.

39
Schéma du coût complet économique

   L’affectation correspond à une répartition des charges 
sans calcul intermédiaire
   L’imputation correspond à une répartition des charges 
avec un calcul intermédiaire
40
Ø  Le traitement des charges indirectes
    Le  traitement  des  charges  indirectes  nécessite  la 
division  de  l’activité  de  l’entreprise  en  plusieurs 
centres d’activité; appelés « sections analytiques » ou 
« centres d’analyse »
   Un centre d’analyse ou   une section analytique est une 
subdivision comptable de l’entreprise où sont analysés 
et  regroupés  les  éléments  de  charges  indirectes 
préalablement à leur imputation au coût.
   On distingue deux catégories de sections analytiques:

41
v   Les centres principaux:
    Les  centres  principaux  sont  les  centres  qui 
participent  directement  au  processus  de 
production de l’entreprise (approvisionnement, 
production et distribution) : les charges de ces 
centres  sont  directement  imputées  aux  coûts 
calculés .
v    Les centres auxiliaires :
    Ce sont des centres qui fonctionnent au profit des 
autres centres.
    Exemple: centre entretien ;centre administration....

42
v  Le calcul de répartition des charges indirectes:
    Le calcul de répartition des charges indirectes 
s’effectue en trois phases :
     - la répartition primaire
     - la répartition secondaire
     - le calcul du coût de l’unité d’œuvre.

43
q   La répartition primaire:
    Dans cette étape; les charges indirectes sont réparties 
sur l’ensemble des sections analytiques(principales et 
auxiliaires)en fonction de clés de répartition.
    Les clés de répartition peuvent être :
-un pourcentage(ex : 20%;30%.....)
-une fréquence(ex :0.3; 0.5;……)
-un partage proportionnel(ex :1/4; 3/8; 2/6….)

44
Exemple :

45
46
q  La répartition secondaire :
    Dans cette étape, les montant des sections auxiliaires  
sont  répartis  entre  les  sections  principales  et  les 
sections auxiliaires 

v Répartition secondaire simple :
    Les  montants  des   sections  auxiliaires 
  sont  répartis 
seulement entre les sections principales.

47
Exemple 

48
49
v  La répartition secondaire réciproque :
    Les montant des sections auxiliaires  sont répartis entre 
les sections principales et les sections auxiliaires.
Exemple

50
51
52
53
v  Le calcul du coût d’unité d’œuvre 
     Le  transfert  des  charges  indirectes  du  tableau  de 
répartition vers différents coûts nécessite l’utilisation 
de certains outils appelés unités d’œuvre
    On distingue les unités d’œuvre physique et les unités 
d’œuvre monétaires :
ü Unité d’œuvre physiques:
    Elle concernent les sections dont l’activité peut être  
mesurée en unités physiques:
   - Section approvisionnent : quantité de MP achetées
   - Section production : quantité de matière traitée ; 
heure machine
   - Section distribution : quantité des produits finis 
vendus 

54
ü  unité d’œuvre monétaire
    Elle concernent les sections dont l’activité ne peut être 
mesurée en unités physiques:
   - Section  Approvisionnement : montant des achats
  - Section Production : coût de production des unités 
produites
  - Section Distribution : montant des ventes

55
Exemple

56
57
Exercice

58
Les informations complémentaires :
§  Achat du moi : M 5000 KG  à 9 DH/KG
                                N 3000 KG à 10 DH/KG
§  Vente du mois : produit fini X 2800 unités à 220 DH/unité
§ Production du mois : Produit semi fini S 2200 unités 
                                          Produit fini X 2200 unités 
§  MOD utilisé :  A1    800 heures à 50 DH/heure
                              A2    1000 heures  à 50 DH/heure

59
Solution 

60
La détermination des coûts 

    On prend le cas d’une entreprise industrielle 
    L’entreprise industrielle est une entité économique qui 
achète des matières premières ;les transforment pour 
fabriquer et vendre des produits finis .

    Le cycle d’exploitation de l’entreprise industrielle peut 
être schématisé de la façon suivante : 

61
Production (3) Distribution(5)
Achat(1)

stock de
stock de
 MP 2
 PF 4
1 – Coût d’Achat des matières premières achetées 
2- L’inventaire permanent des stock de M.P
3- Le coût de production des produits fabriqués
4- L’inventaire permanent des stock des produits 
5- Le coût de revient des produits vendus
6- Le résultat Analytique 
62
1- Le coût d’achat des matières premières achetées
Elément Q PU MT
Charges directes :
       Prix d’achat des M.P achetées 
       Frais d’achat ( transport, réception..)
+ Charges  indirectes 
   Les charges de la section approvisionnement 
Le coût d’achat des M.P achetés 

                                     La quantité achetée

63
2- L’inventaire permanent des stock de M.P
Date Libellé Q PU MT Date Libellé Q PU MT
SI Sortie

Entrée SF

Total Total

SI : le stock MP du début de la période
Entrée : les achat de la période des MP
Sortie : la consommation des M.P
SF : le stock MP de la fin de la période

64
3- Le coût de production des produits fabriqués :
Elément  Q PU MT
Charges directes 
   Coût d’achat des M.P consommées
   Frais de fabrication ( MOD , Energie…)
+ Charges indirectes 
   Charges de la section production ( atelier )
Coût de production des produits fabriqués 

La quantité produite

65
4- L’inventaire permanent des stock des produits :
Date Libellé Q PU MT Date Libellé Q PU MT
SI Sortie

Entrée SF

Total Total

SI : le stock des produits  du début de la période
Entrée : la production de la période des produits
Sortie : les ventes de la période des produits
SF : le stock des produits de la fin de la période

66
5- Le coût de revient des produits vendus
Elément  Q PU MT
Charges directes 
   Coût de production des produits vendus
   Frais de distribution ( transport, publicité…)
+ Charges indirectes 
   Charges de la section distribution ( vente )
Coût de revient des produits vendus 

                                                     Quantité vendus  

67
6- le résultat analytique :
Elément  Q PU MT
Chiffre d’affaire 
          ( quantité vendus x prix unitaire de vente )
-  Coût de revient des produits vendus 
Résultat analytique 

                                                     Quantité vendus  

68
Exercice 1 «  coût complet  »

69
70
71
Correction 
A = 158000 – ( 15000+17000+40000+14000) = 72000
        A = 72000+10% E
        E = 15000 + 20% A
 A = 72000 + 0.1(15000+0.2A)
A = 72000+1500+0.02A
A-0.02A = 73500
0.98A = 73500   A = 73500/0.98  A =75000
E = 15000+(0.2 x 75000) 
E = 30000
Donc A = 75000 et E = 30000

72
73
Le coût d’achat des matières premières achetées

Elément  Q PU MT
Charges directes 
   Prix d’achat des M.P achetées 4000 22 88000
   
+ Charges indirectes 
   Charges de la section approvisionnement  4000 8 32000
Coût de d’achat des matières premières M 4000 30 120000

74
L’inventaire permanent des stocks de MP
Date Libellé Q PU MT Date Libellé Q PU MT
SI 6000 20 120000 Sortie 8000 24 192000

Entrée 4000 30 120000 SF 2000 24 48000

Total 10000 24 240000 Total 10000 24 240000

SF = (SI + Entrée) – Sortie = (6000+4000) – 8000 = 2000

CMUP FP = ( 120000+120000) / (6000+4000) 
 CMUP FP = 24

75
Le coût de production des produits X 
Elément  Q PU MT
Charges directes 
   Coût d’achat des M.P consommées 8000 24 192000
   Frais de fabrication MOD  4500 8 36000
+ Charges indirectes 
   Charges de la section production 4000 24.625 98500
Coût de production des produits fabriqués  4000 81.625 326500

76
L’inventaire permanent des stock des produits X
Date Libellé Q PU MT Date Libellé Q PU MT
SI 1250 73.6 92000 Sortie 2500 79.71 199285.71

Entrée 4000 81.625 326500 SF 2750 79.71 219214.29

Total 5250 79.71 418500 Total 5250 79.71 418500

SF = ( SI + Entrée ) – Sortie = ( 1250 +4000) – 2500 =2750

CMUP = ( 92000+326500) / ( 1250 + 4000 ) 
MUP = 79.71

77
Le coût de revient des produits vendus 

Elément  Q PU MT
Charges directes 
   Coût de production des produits vendus 2500 79.71 199285.71
   
+ Charges indirectes 
   Charges de la section distribution  2500 14 35000
Coût de revient des produits vendus  2500 93.71 234285.71

78
Le résultat analytique

Elément  Q PU MT
Chiffre d’affaire  2500 100 250000
          ( quantité vendus x prix unitaire de vente )
-  Coût de revient des produits vendus  2500 93.71 234285.71
Résultat analytique  2500 6.28 15714.29

     L’entreprise réalise un gain total de 15714.29 et un 
gain unitaire de 6.28 

79
Exercice 2 «  coût complet » 

80
81
82
Correction 
P = 73000 + 20% A     et         A = 404300 + 10%P  
P = 73000 + 0.2(404300 + 0.1P)
P = 73000 + 80860 + 0.02 P
P – 0.02P = 153860 
0.98 P = 153860       P = 157000
A = 404300 + ( 0.1 x 157000)    A = 420000

P = 157000 et A = 420000

83
84
Le coût d’achat des matières X et Y 

  Matière X Matière Y
Elément  Q PU MT Q PU  MT
Charges directes
Prix d’achat des MP achetées  30000 26.5 795000 22000 47.5 1045000

Charges indirectes 
Charges de la section approv 30000 15.5 465000 22000 15.5 341000

Coût d’achat des MP achetées  30000 42 1260000 22000 63 1386000

85
L’inventaire permanent des stocks des matières X
Date Libellé Q PU MT Date Libellé Q PU MT
SI 45000 36 1620000 Sortie* 73000 38.4 2803200

Entrée 30000 42 1260000 SF 2000 38.4 76800

Total 75000 38.4 2880000 Total 75000 38.4 2880000

SF = ( 45000 + 30000 ) – 73000 = 2000
Sortie* = 27000 + 46000 = 73000
CMUP = (1620000+1260000) / (45000+30000) = 38.4

86
L’inventaire permanent des stocks de matière Y
Date Libellé Q PU MT Date Libellé Q PU MT
SI 66000 69 4554000 Sortie 73000 67.5 4927500

Entrée 22000 63 1386000 SF 15000 67.5 1012500

Total 88000 67.5 5940000 Total 88000 67.5 5940000

SF = ( 66000 + 22000 ) – 73000 = 15000
Sortie* = 27000 + 46000 = 73000
CMUP = (4554000+13860000) / (66000+22000) = 67.5

87
Le coût de production des produits A et B

  Produit A Produit B
Elément  Q PU MT Q PU  MT
Charges directes
Coût d’achat des Matières  X  27000 38.4 1036800 46000 38.4 1766400
consommées
Coût d’achat des matières Y  27000 67.5 1822500 46000 67.5 3105000
consommées 

Charges indirectes 
Charges de la section production 27000 33.3 899100 46000 33.3 1531800

Coût de production des produits 27000 139.2 3758400 46000 139.2 6403200


 A et B

88
L’inventaire permanent des stocks de produit A
Date Libellé Q PU MT Date Libellé Q PU MT
SI 6750 130 877500 Sortie 25000 137.36 3434000

Entrée 27000 139.2 3758400 SF 8750 137.36 1201900

Total 33750 137.36 4635900 Total 33750 137.36 4635900

SF = ( 6750 + 27000 ) – 25000 = 8750
CMUP = ( 877500 + 3758400 ) / ( 6750 + 27000 ) 
CMIP = 137.36

89
L’inventaire permanent des stocks de produit B
Date Libellé Q PU MT Date Libellé Q PU MT
SI 11500 141 1621500 Sortie 40000 139.56 5582400

Entrée 46000 139.2 6403200 SF 17500 139.56 2442300

Total 57500 139.56 8024700 Total 57500 139.56 8024700

SF = (11500 + 46000 ) – 40000 = 17500
CMUP = ( 1621500 + 6403200 ) / ( 11500 + 46000 ) 
CMIP = 139.56

90
Le coût de revient des produits A et B vendus 

  Produit  A Produit  B
Elément  Q PU MT Q PU  MT
Charges directes 
Coût de production des produits  25000 137.36 3434000 40000 139.56 5582400
vendus 

Charges indirectes 
Charges de la section distribution 25000 22.15 553750 40000 22.15 886000

Coût de revient des produits 25000 159.51 3987750 40000 161.71 6468400


 A et B vendus

91
Résultat Analytique des produits A et B
  Produit  A Produit  B
Elément  Q PU MT Q PU  MT

 Chiffre d’affaire  25000 200 5000000 40000 220 8800000

-  Coût de revient des  produits 
vendus  25000 159.51 3987750 40000 161.71 6468400

Résultat Analytique  25000 40.49 1012250 40000 58.29 2331600

92