Vous êtes sur la page 1sur 7

TP

Ecole Supérieure de Technologie FES


Filière DUT Génie thermique et énergétique

Compte Rendu

Réalisé par : Encadré par :

Année universitaire : 2017 -2018 1éme année GTE


TP

I– Objectif et matériels de TP :

Indépendamment des démarreurs électroniques, on distingue


principalement cinq procédés électromécaniques pour assurer le
démarrage des moteurs asynchrones triphasés. Ils ont pour intérêt de
limiter le courant en ligne et de rendre le démarrage moins brutal. Pour
chacun de ces procédés, il existe un schéma de puissance, un schéma de
commande et un symbole unifilaire associés.

1.1) Démarrage direct :


Pour réaliser un départ-moteur de façon correcte, il faut assurer
les fonctions suivantes :

 Isoler c’est le rôle du sectionneur.


 Protéger la puissance contre les courts-circuits, pour cela
on utilise des cartouches fusibles de type aM.
 Commander l’arrivée de l’énergie au moteur, c’est le rôle
du contacteur.
 Protéger le moteur contre les surcharges, fonction assurée
par le relais thermique.

Pour cela on utilise


Disjoncteur:
C'est un appareil de protection qui comporte deux relais, relais magnétique qui
protège contre
les courts circuits et un relais thermique qui protège contre les surcharges.
Sectionneur:
C'est un appareil qui permet la consignation d'une installation. Il se manœuvre à vide
(installation éteinte). Il n'a pas de pouvoir de coupure, ce n'est pas un interrupteur, ce sont
les fusibles qui coupent en cas de court circuit. Les fusibles ont un type aM, un calibre et une
taille adaptée au sectionneur
Relais Thermique :Le relais thermique assure la protection du moteur contre les
surcharges électriques. Cet
appareil s'échauffe légèrement par le courant du moteur ( effet joules sur 3 bilames). Au delà
d'une valeur préréglé, un contact interne s'ouvre et coupe la bobine du contacteur tripolaire

Année universitaire : 2017 -2018 1éme année GTE


TP

Contacteur:
Il assure la fonction de commutation. Il permet de fermer ou d'ouvrir un circuit électrique de
puissance en charge et à distance.
Lorsque la bobine du contacteur est alimenté les contacts de la partie puissance et ceux de la
partie commande changent d'état simultanément. L'ouverture et la fermeture des contacts
s'effectuent grâce à un circuit électromagnétique.
Contacteur auxiliaire
C'est un relais ayant le même principe de fonctionnement que le contacteur mais ne
permettant d'alimenter que des circuits de commande.
Fusible
Il comporte un fil conducteur grâce à sa fusion.il interrompe le circuit électrique lorsqu'il est
soumis à une intensité du courant qui dépasse la valeur maximale supportée par le fil.
Boutons poussoirs
Il en existe deux types: Les boutons poussoirs à fermeture et les boutons poussoirs à
ouverture. Ils servent à ouvrir ou fermer un circuit électrique. Dès qu'on relâchent ils
reviennent dans leur position initiale.

Année universitaire : 2017 -2018 1éme année GTE


TP

– Etude théorique sur le moteur asynchrone


Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa
simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu
d'entretien. Il est constitué d'une partie fixe, le stator qui comporte le
bobinage, et d'une partie rotative, le rotor qui est bobiné en cage d'écureuil.
Les circuits magnétiques du rotor et du stator sont constitués d'un empilage
de fines tôles métalliques pour éviter la circulation de courants de Foucault.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT :
Le principe des moteurs à courants alternatifs réside dans l’utilisation
d’un champ magnétique tournant produit par des tensions alternatives La
circulation d'un courant dans une bobine crée un champ magnétique B. Ce
champ est dans l'axe de la bobine, sa direction et son intensité sont fonction
du courant I. C'est une grandeur vectorielle. Si le courant est alternatif, le
champ magnétique varie en sens et en direction à la même fréquence que
le courant. Si deux bobines sont placées à proximité l'une de l'autre, le
champ magnétique résultant est la somme vectorielle des deux autres.
Dans le cas du moteur triphasé, les trois bobines sont disposées dans le
stator à 120° les unes des autres, trois champs magnétiques sont ainsi créés
Compte-tenu de la nature du courant sur le réseau triphasé, les trois
champs sont déphasés (chacun à son tour passe par un maximum). Le
champ magnétique résultant tourne à la même fréquence que le courant soit
50 tr/s = 50Tr/s = 3000 tr/mn.

Année universitaire : 2017 -2018 1éme année GTE


TP

MANIPULATION
Schémas de démarrage direct d’un seul sens de rotation :

Circuit de puissance :
 L1, L2, L3 : réseau triphasé
 Q1 : sectionneur tripolaire porte fusibles équipé avec 1 ou 2 contacts de précoupure, pour
l’alimentation du circuit de commande
 KM1 : contacteur tripolaire
 F1 : relais thermique
 M1 3 : Moteur asynchrone triphasé à cage
Circuit de commande :
 Q1 : contacts de précoupure du sectionneur : sectionnement de la commande
 F2 : fusible : protection de la commande contre les courts circuits
 F1 : contact à ouverture issu du relais thermique : protection contre les surcharges
 S2 : bouton poussoir NF d’arrêt
 S1 : bouton poussoir NO de marche
 km11 : contact d’auto-maintien ou d’auto-alimentation
km1 (A1-A2) : bobine du contacteur KM1
Fonctionnement :
Une action sur le bouton poussoir s1 excite la bobine km1 ce qui provoque :

Année universitaire : 2017 -2018 1éme année GTE


TP

-son auto-alimentation.
-fermeture de contact km11
-Alimentation du moteur.
-une action sur le bouton poussoir s2 entraine de la désexcitation de la bobine km1
et l’arrêt de moteur.
-une action sur le bouton poussoir s1 ou une fonction de relais thermique (F1), coupe
l'alimentation de la bobine KM1, le moteur s'arrête

Schémas de démarrage direct deux seul sens de rotation :

Composant schéma de puissance et commande :


Parti commande :
-transformateur 230/24.
-disjoncteur bipolaire.
-contact NF de relais thermique(F1).
-bouton poussoir NF (S2).
-bouton poussoir NO (S1).
-Bobine KM 24v(KM1).
-contact No de km11
-bouton poussoir NO (S3).
-Bobine KM 24v(KM2).
-contact No de km21

pour la partie puissance :


-3 Linges de phase.
-fusibles-sectionneur tri(Q1).

Année universitaire : 2017 -2018 1éme année GTE


TP

-contacteur (km 1:première sens).


-contacteur (km 2:deuxième sens).
-relais thermique(F1).
-Le moteur asynchrone triphasé(M3).

*Fonctionnement :

*Une action sur le bouton poussoir S1 excite la bobine km1 ce qui provoque :
-son auto-alimentation.
-le verrouillage du contacteur KM11.
-Alimentation du moteur et son démarrage dans un sens de rotation .
*une action sur le bouton poussoir S1 ou une fonction
de relais thermique(F1),coupe la alimentation de la bobine KM1,le moteur s’arrête
*Une action sur le bouton poussoir S2 excite la bobine KM2 ce qui provoque :
-son auto-alimentation.
-le verrouillage du contacteur KM21.
-Alimentation du moteur et son démarrage dans l' autre un sens de rotation.
*une action sur le bouton poussoir S1 ou une fonction
de relais thermique(F1),coupe la alimentation de la bobine KM2,le moteur
s’arrête.

Conclusion
Le branchement du moteur au réseau électrique peut se réaliser par :
Démarrage direct : Si le courant de démarrage n’entraîne pas la
détérioration des enroulements du moteur ou l’installation
accompagnant. Utilisé pour les moteurs faibles puissances.
Utilisation d’un procédé de démarrage s’il y a risque de
détérioration des enroulements du moteur ou l’installation
accompagnant.
Les installations industrielles des automatismes sont constituées de deux
parties distinctes appelées :
circuit de commande et circuit de puissance.

Année universitaire : 2017 -2018 1éme année GTE