Vous êtes sur la page 1sur 3

L’AUDIT FISCAL

Page | 1

Réalisé par : D.MANSOUR FACEBOOK : @COGES.net


L’AUDIT FISCAL

1. Définitions:

a) Définition de l’audit : Un audit est une activité d'inspection, d'examen et


Page | 2
de contrôle qui vise à contrôler le respect de certaines normes.

b) Définition de l’audit fiscal : L’audit fiscal est un examen critique de la


situation fiscale d’une entreprise. C’est l’ensemble des opérations de
contrôle, des recoupements et des vérifications effectuées au sein d’une
entreprise.

2. Les démarches de l’audit fiscal :

a) Etape préliminaire: Par le recueil des documents sur l'activité de l'entité et


de s'informer sur les spécificités fiscal de l'entité. Cette étape permet de
réduire le temps d'intervention et d'optimiser le travail de l'auditeur.

b) La prise de connaissance globale des spécificités de l'entité permet de


dégager les particularités de sa fiscalité (ainsi que la date de création de
l'entité, le nom de l'entité, son capital, ses filiales...etc), ceci permettra de
préparer un dossier permanent englobant les différentes pièces fiscales.

c) L'évaluation du contrôle interne: Elle permet de formuler une appréciation


de la régularité et de la sincérité des comptes. Cette étape se fait à travers
les contrôles suivants:
 Le contrôle d’existence d'un service fiscal;
 Le contrôle d'existence d'un système d'information efficace;
 Le contrôle d'existence des documentations fiscales;
 Le contrôle d'existence d'un service d’archives;
 L'analyse du passé fiscal de l'entité.
Ceci permettra par la suite de:
 S'assurer de la bonne application des lois et des règles mises en
vigueur, et la maîtrise des techniques fiscales;
 La production d'informations fiscales de qualité vis à vis de
l'administration fiscale;
 Evolution du système d'information et de communication au sein de
l'entité.

Réalisé par : D.MANSOUR FACEBOOK : @COGES.net


L’AUDIT FISCAL
d) Évaluation des opérations d'ordre fiscal (contrôle fiscal): ceci permettra de
cerner les points faibles du traitement des questions fiscales de l'entité,
pouvant être source de risques. L'auditeur pourra alors orienter ses
contrôles de régularité, notamment au niveau de la cohérence et de la
justesse des déclarations; Page | 3

e) Le rapport d'audit fiscal englobera enfin les conclusions de l'auditeur, en


précisant la manière d’atténuer le risque fiscal ou d'éliminer les sources de
risques. Au contraire du rapport d'audit financier, il n'existe aucune norme
pour rédiger un rapport d'audit fiscal, ce qui va permettre à l'auditeur de
garder une certaine liberté de choix des spécificités de ce rapport.

Réalisé par : D.MANSOUR FACEBOOK : @COGES.net