Vous êtes sur la page 1sur 3

Rubrique pour évaluer le commentaire sur un film

Aspect à Niveau de performance


évaluer 4 (Très bon) 3(Bon) 2(Passable) 1(Déficient)
Je mentionne le titre du film et indique le Je mentionne les informations pour
Je mentionne les informations du Je mentionne quelques informations du
réalisateur qui l’a tourné. Je mentionne le identifier le film, mais je n’en cite pas deux.
film, il m’en manque cependant un. film que je commente, mais j’en oublie
genre du film (comédie, drame, horreur…) J’oublie de préciser ce soit le genre ou le
Du même, j’indique le genre et le d’autres et le situe de manière superflue.
le sujet du même (amour, guerre, amitié, sujet du film. L’explication de l’histoire est
Situation et sujet. J’explique de quoi s’agit-il et L’explication que je donne de l’histoire
trahison, violence…) et explique de quoi à peine claire pour le lecteur.
introduction du lecteur peut le comprendre, mais il du film reste assez vague ce qui ne
s’agit-il grosso modo pour le lui faire L’introduction ne me sert qu’à annoncer
commentaire. comprendre au lecteur. Cette description
me manque un peu de justesse dans
que dans mon commentaire je
permet pas au lecteur de comprendre de
les éléments pour situer et introduire quoi s’agit-il. L’introduction confond
du film me sert à situer de manière précise m’exprimerai sur un film, mais de manière
mon commentaire. donc le lecteur et reste inefficace.
mon commentaire et à l’introduire. vague.

Je développe mes idées et celles-ci sont Il y a en peu de désordre dans l’exposition


Je ne donne pas de structure à mes
claires et bien structurés. Je développe et des idées que je fais. Parfois La séquence
idées. Elles sont toutes mélangées et on
termine chaque idée ou je l’enchaîne avec des idées n’est pas bien structure. Je
J’organise mes idées ; la séquence ne peut pas apprécier des relations
une autre sans y revenir après sauf pour reviens à certains passages de mon
des celles-ci est claire, logique et entre les mêmes. D’ailleurs, le début,
conclure. commentaire que j’avais déjà mentionnés,
enchaînée dans la plupart de mon développement et clôture de ces idées
commentaire, cependant il y en a ce qui le rend répétitif.
J’utilise avec précision des connecteurs ne sont pas clairs.
logiques temporels [au début, ensuite, une ou deux qui ne sont pas bien
Certaines idées sont ambigües et
Cohésion et délimitées ou situées ou qui sont Les commentaires que je fais n’ont pas
puis, après, finalement], d’addition confondent le lecteur car ce n’est pas
ambigües. de référence ponctuelle á des éléments
cohérence du [d’ailleurs, de plus], d’opposition [mais, compréhensible ce que je veux exprimer.
du film et mes appréciations sont
discours cependant, pourtant, malgré, même si], de
J’utilise incorrectement un ou deux vagues, incomplètes et détournées.
but [pour, pour que, afin de, afin que], de Il y a deux ou trois connecteurs logiques
connecteurs logiques.
cause [parce que, puisque, à cause de, que je n’utilise pas de manière appropriée
J’utilisé à peine quelques connecteurs
grâce à], de conséquence [alors, donc, par Cela n’affecte pas la compréhension logiques et souvent incorrectement.
conséquent, c’est pour cela que]. La plupart de mon commentaire reste
du commentaire dan son ensemble.
compréhensible quand même.
Tout ça rend seulement compréhensible
Les connecteurs que j’utilise rendent le
à peine une partie de mon commentaire.
commentaire fluide et facile à lire.

La rédaction de mon texte rend la lecture La rédaction de ce que j’écris rend


La rédaction est un peu plate et parfois La rédaction de mon commentaire est
Attrait de la assez fluide et ce que j’y évoque et la fluide sa lecture cependant le
n’est pas fluide. Le commentaire est plate et les éléments que j’y évoque ainsi
rédaction et des manière de le faire attrapent l’intérêt du commentaire en soi ne retienne pas
parfois banal pour le lecteur et provoque que la manière de le faire n’intéressent
éléments lecteur et le stimulent à y réagir et suffisamment l’intérêt du lecteur et
chez lui à peine un tout petit d’intérêt d’y pas au lecteur, donc il ne ressent aucun
évoqués dans le peuvent lui donner envie de regarder le provoquent chez lui un peu d’intérêt
réagir. stimule pour y régir.
commentaire. film. à y réagir.
Le vocabulaire que j’utilise est limité mais Le vocabulaire que j’utilise est assez
Le vocabulaire que j’utilise est assez
rend la plupart de mon commentaire limité et appauvri. Plusieurs mots ne
varié et on apprécie une justesse
Le vocabulaire que j’utilise est assez varié compréhensible. sont pas utilisés de justesse et d’autres
Richesse, dans son emploi, il y a cependant un
et juste : les mots expriment ce que je veux n’existent pas en français, je les francise
pertinence et ou deux mots qui ne sont pas
dire et ils existent en français. Cela rend la Il y a trois ou quatre mots mal utilisés dans ou écris en espagnol.
justesse du appropriés au contexte ou qui
le contexte ou qui simplement n’existent
lecture de mon texte claire et
vocabulaire compréhensible.
n’existent pas en français. Cela
pas et sont formés à partir de l’espagnol. Le choix du vocabulaire que je fais rend
utilisé. n’affecte pas la compréhension de ce
Ces mots peuvent parfois rendre difficile la difficile ou annule la compréhension de
que j’expose dans le commentaire.
compréhension de certains passages. mon commentaire.

Je fais très peu de fautes


d’orthographe et la ponctuation est
Je ne respecte souvent ni la ponctuation
juste dans la plupart de la
Je fais quelques fautes de ponctuation et ni l’orthographe. Systématiquement, je
Je termine mes idées par un point ou les production. Cependant je fais deux
d’orthographe au maximum qui ne mets pas d’accents et j’écris des mots
sépare par des points-virgules et virgules. ou trois fautes concernant
concernent l’utilisation des majuscules et incomplets.
l’utilisation de majuscules, le
le placement des points, points-virgules,
J’utilise bien toutes les autres marques de placement de points, points-virgules
virgules, trémas, points d’exclamation ou Je ne commence pas les paragraphes par
ponctuation : points d’interrogation et et virgules trémas, points
interrogation, traits d’union, apostrophes majuscule ni les noms propres. Je ne
admiration et guillemets. d’exclamation ou interrogation, traits
et guillemets. sépare pas les phrases lorsqu’il le faut
d’union, apostrophes et guillemets. par des points, points-virgules ou
Je commence tous les paragraphes par
Je fais une ou deux fautes de manque virgules.
majuscule ainsi que les noms propres. Je fais une faute au maximum de
d’élision.
manque d’élision particulièrement J’omets l’élision systématiquement.
Je rassemble les articles définis à leur
avec les articles définis le et la et un J’écris trois ou quatre mots sans les
Orthographe et substantif si celui-ci commence par voyelle
nom commençant par voyelle. accents correspondants. Les fautes de ponctuation que je fais
ponctuation. ou h muet avec une apostrophe et je fais
empêchent de comprendre le lien
toutes les autres élisions. Je mets un ou deux mots qui n’ont Certaines fautes (une ou deux) rendent logique entre les idées ou leurs limites
pas les accents correspondants. difficile la compréhension du vocabulaire tandis que les fautes d’orthographe
Tous les accents sont bien placés ainsi que
utilisé et l’identification des liens logiques rendent difficile la compréhension des
les traits d’union. Dans l’ensemble, les fautes
entre les idées ou la séparation de celles-ci. mots et des passages entiers des
n’empêchent pas de comprendre les
informations.
idées exposées et identifier leurs
limites ou liens.
Certaines phrases que je rédige ne sont pas
complètes, elles manquent de sujet, des
Les phrases que je rédige sont complètes La plupart des phrases que je rédige articles partitifs, des mots négatifs, des
et bien structurées : l’ordre des mots est sont complètes et je respecte l’ordre prépositions ou des verbes auxiliaires.
bien respecté. des éléments des mêmes. Je fais des fautes de grammaire
évidentes qui concernent l’ordre de D’autre part je ne respecte pas l’ordre des
J’utilise les temps verbaux conservant une Je fais quelques fautes de grammaire mots et la complétion des phrases. mots dans les phrases. Je place
cohérence temporelle du discours. Les mais pas systématiquement. incorrectement les pronoms, les mots
temps expriment de justesse les relations Je conjugue erronément quelques négatifs et les adverbes.
et références temporelles que je veux Je fais de petites fautes dans la verbes et les temps que j’utilise ne sont
formation et l’emploi des temps et pas appropriés pour décrire le plan J’emploie incorrectement les temps
exprimer.
modes verbaux. temporel que je veux exprimer. puisqu’ils n’expriment pas la justesse
Je conjugue correctement les verbes temporelle de ce que je veux transmettre.
réguliers et irréguliers. J’écris une phrase au maximum qui J’oublie de mettre le sujet dans deux
manque de sujet ou où celui-ci ne phrases ou celui-ci ne s’accorde pas Je conjugue erronément des verbes au
J’accorde en genre et nombre les articles s’accorde pas avec la conjugaison avec la conjugaison. temps utilisés. Je mets des radicaux ou des
et adjectifs avec le substantif qu’ils verbale. terminaisons incorrectes. Je confonds les
modifient. Plusieurs articles et adjectifs (de 3 à 5) verbes auxiliaires des phrases au passé et je
J’accorde la plupart des articles et ne sont pas accordés avec leur nom en n’accorde pas les participes passés avec le
Morphosyntaxe J’utilise les articles contractés avec adjectifs à leur substantif en genre et genre et nombre. verbe être. Des fois la conjugaison ne
et correction précision. nombre. J’oublie quand même corresponde pas au sujet qui effectue
grammaticale. d’accorder deux au maximum. J’utilise un ou deux pronoms l’action.
J’utilise et place correctement les incorrectement en ce qui concerne leur
pronoms, personnels, COD, COI, toniques, J’utilise correctement les pronoms. Je emploi et place. Je n’accorde pas les adjectifs ni les articles
en, y et démonstratifs [celui, ceux celle(s)] fais au maximum une faute au substantif qu’ils modifient : je place des
dans la phrase. Ils réfèrent à des noms bien concernant leur place ou leur emploi. Je me trompe une fois dans la articles ou des adjectifs masculins lorsque le
précisément. catégorie grammaticale d’un mot ou substantif est-il féminin et vice-versa, ou je
J’utilise les catégories grammaticales structure. les pluralise lorsque le nom est singulier ou je
Les catégories grammaticales sont justement. ne les pluralise pas lorsqu’il en est
utilisées de justesse. J’oublie de mettre la deuxième nécessaire.
J’écris les phrases négatives au particule de la négation dans deux
Les phrases négatives sont complètes et complet. J’oublie cependant de phrases. Je confonds les pronoms et les utilise
l’ordre des éléments, c’est le bon. mettre une `particule négative dans erronément. J’utilise des pronoms COI au
une phrase. Les fautes que je commets rendent lieu des COD ou des toniques ou vice-versa.
La bonne utilisation que je fais des règles difficile la compréhension d’un passage Souvent, Ils ne font pas de référence au
grammaticales rendent mes idées claires Les fautes que je commets de ce que j’écris. sujet auquel je prétends le faire.
et transparentes et faciles à lire et à n’affectent pas gravement la
comprendre. compréhensibilité de ce que j’écris. Les fautes que je fais rendent difficile ou
annulent la compréhension de plusieurs
passages de ce que j’écris.

Vous aimerez peut-être aussi