Vous êtes sur la page 1sur 4

En France aujourd’hui, 2,5 millions

de personnes adultes sont en


situation d’illettrisme et
16% des personnes de 18 à 65 ans
résidant en France métropolitaine
éprouvent des difficultés dans
au moins l’un des trois domaines
fondamentaux de l’écrit :
à savoir la lecture, l’écriture
et la compréhension de textes
simples. « De toute manière,
(source INSEE/ANLCI, IVQ 2011-2012). ils ne sont pas
intéressés par les
livres… »
ILLETTRISME ? UN
PHÉNOMÈNE MÉCONNU,
« Je n’ose
INVISIBLE. pas, je ne sais
Illettrisme, analphabétisme, français pas comment
langue étrangère, des mots qui « Si les gens ne m’inscrire »
recouvrent des réalités bien différentes. savent pas lire,
qu’est-ce que moi,
On parle d’illettrisme pour des personnes
bibliothécaire, je
qui, après avoir été scolarisées en peux faire ? »
France, n’ont pas acquis une maîtrise
suffisante de la langue française pour
être autonomes dans les situations
simples de la vie courante. Il s’agit pour
elles de réapprendre, de renouer avec la On parle de Français langue étrangère
lecture, l’écriture, le calcul.   (FLE) pour les nouveaux arrivants
scolarisés qui ne parlent pas la langue
On parle d’analphabétisme pour désigner
française. Il s’agit pour eux d’apprendre
des personnes qui n’ont jamais été
la langue du pays où ils résident.
scolarisées. Il s’agit pour elles d’entrer
dans un premier niveau d’apprentissage.
COMMENT AGIR ?
Les personnes éloignées de l’écrit
« Vers qui orienter mettent en place de nombreuses
les personnes stratégies de contournement. Les
qui veulent causes de l’illettrisme sont multiples,
apprendre ? » comme le sont les réponses particulières
à apporter à ce problème.

*Extraits de paroles de bibliothécaires *Extraits de paroles d’apprenants


Les Centres Ressources Illettrisme,
les correspondants régionaux et les « Ils vont se
membres du comité consultatif de rendre compte
que je ne sais
l’ANLCI peuvent vous informer, vous
pas lire » « Moi, je les
former et vous accompagner.
oriente en secteur
jeunesse »
« J’ai peur
d’abîmer les
livres. Et si on POURQUOI ?
en perd un ? »
Parce que les bibliothèques sont un
outil essentiel pour la prévention de
l’illettrisme : lectures à voix haute,
Formation en ligne rapide : comptines, actions hors les murs dans
www.anlci-elearning.com/ les crèches, les PMI, bibliothèques
Et un numéro gratuit pour obtenir un de rue, accueil de classes, festivals
conseil, une information locale de littérature jeunesse, défis lecture,
rencontres d’auteurs, actions culturelles
avec des décrocheurs scolaires, etc.
Toutes les actions de médiation qui
Retrouvez les contacts des chargés
créent des habitudes de lecture dès le
de mission ANLCI, des Centres
plus jeune âge et au sein des familles
Ressources illettrisme et des partenaires
sont des actions de prévention de
de la prévention et de la lutte contre
l’illettrisme.
l’illettrisme :
www.anlci.gouv.fr/L-ANLCI/Les-
partenaires-federes-par-l-ANLCI/Un-
vaste-reseau « J’y vais pour mes
enfants, mais moi
LES BIBLIOTHÈQUES FACE À c’est trop tard. On
va se moquer de
L’ILLETTRISME moi »
Membre du comité consultatif de
l’Agence National de Lutte Contre
l’Illettrisme (ANLCI), l’ABF s’engage à
valoriser les actions des bibliothèques
en faveur de la prévention et de la lutte Parce que les bibliothèques ont un rôle
contre l’illettrisme, et à sensibiliser les à jouer pour lutter contre la précarité
bibliothécaires sur la responsabilité linguistique des adultes : offrir un
culturelle des équipements de lecture espace de travail, de rencontres et de
publique face aux enjeux de maîtrise de découvertes, rendre accessibles des
la langue française. collections pour tous d’une grande
variété (Fonds Facile à Lire, en langues
étrangères, musique, cinéma, outil
d’apprentissage des langues), et
construire des actions de médiation
culturelle en partenariat avec les acteurs
« Je rêve de
du social et de la formation (ateliers
rentrer dans une
d’écriture, de pratiques artistiques, bibliothèque et
ateliers sociolinguistiques, etc.). de lire tous les
Toutes ces ressources mises au service livres »
des personnes en précarité linguistique
et de leurs accompagnateurs,
concourent à lutter contre l’illettrisme, « Mais comment
l’analphabétisme, et à favoriser apprendre à
la maîtrise de la langue française accompagner ces
dans le respect des droits culturels. personnes ? »
www.abf.asso.fr/4/159/618/ABF/
groupe-de-travail-illettrisme « On n’a pas de
fonds adapté pour
eux ! »

« Accueillir
« Je n’y vais
des personnes
pas, il n’y a que
illettrées, est-ce
des livres… »
que c’est vraiment
mon rôle ? »

LES CENTRES RESSOURCES


ILLETTRISME (CRI)
Un partenaire de proximité pour mieux Les CRI sont des structures ressources
connaître ces personnes et leurs besoins sur les territoires qui apportent un appui
et mieux les accueillir, savoir comment à tout acteur qui s’engage : informer,
les rencontrer, monter des projets en sensibiliser, outiller, accompagner,
illustration : Rascal - conception graphique : Denis Pichelin

partenariat, connaître les associations, professionnaliser sont le cœur de leur


les organismes, les services qui agissent mission.
localement.

ABF – www.abf.asso.fr
Document réalisé par l’Association des Bibliothécaires
01 55 33 10 30
de France, l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illet-
trisme et le RESeau national des professionnels des ANLCI – www.anlci.gouv.fr
Centres Ressources ILLettrisme et Analphabétisme, 04 37 37 16 80
avec le soutien du ministère de la Culture. RESILL – cria@illettrisme.org
04 73 90 48 16

Centres d'intérêt liés