Vous êtes sur la page 1sur 30

APPEL D’OFFRES OUVERT

N°…........../10/S

POUR :

CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUES DE L’AUTOROUTE


EL JADIDA - SAFI

REGLEMENT PARTICULIER DE L’APPEL D’OFFRES


(RAO)

PRS-S05-ER01

2010
Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

TABLE DES MATIERES

ARTICLE 1 - OBJET DU REGLEMENT DE L’APPEL D’OFFRES ……………………..…………………………………….... 3

ARTICLE 2 - MAITRE D’OUVRAGE ……………….………………………………………………………………………… 3

ARTICLE 3 - CONDITIONS REQUISES DES CONCURRENTS ………………………………………………………………... 3

ARTICLE 4 - LISTE DES PIECES JUSTIFIANT DES CAPACITES ET DES QUALITES DES CONCURRENTS ET PIECES COMPLEMENTAIRES
………………………………………………………………………………………….. ………………….3

ARTICLE 5 - COMPOSITION DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES ……………………………………………...…………. …. 4

ARTICLE 6 - MODIFICATION DANS LE DOSSIER D’APPEL D’OFFRES ………………..….………………………………. …5

ARTICLE 7 - REPARTITION EN LOTS ……………………………………………….………….………………………….…5

ARTICLE 8 - RETRAIT DES DOSSIERS D’APPEL D’OFFRES ………………………………….…..……….…………………5

ARTICLE 9 - INFORMATION DES CONCURRENTS ……………………………………………….……...……………………5

ARTICLE 10 - CONTENU ET PRESENTATION DES DOSSIERS DES CONCURRENTS ………………...…………………........5

ARTICLE 11 - DEPOT DES PLIS DES CONCURRENTS ………………………………………………………..………………6

ARTICLE 12 - RETRAIT DES PLIS …………………………………………………………………………………………….7

ARTICLE 13 - DELAI DE VALIDITE DES OFFRES …………………………………..………………………………………..7

ARTICLE 14 - CRITERES D’APPRECIATION DES CAPACITES TECHNIQUES ET FINANCIERES DES CONCURRENTS…………7

ARTICLE 15 - CRITERES D’EVALUATION DES OFFRES ……………………………………………………..……………….7

ANNEXES
ANNEXE 1 : Copie de l’avis de l’appel d’offres ouvert .
ANNEXE 2 : Le modèle de la déclaration sur l’honneur.
ANNEXE 3 : Le modèle de l’acte d’engagement.
ANNEXE 4 : Le modèle du cadre du sous-detail des prix.
ANNEXE 5 : Le modèle de la liste du matériel
Annexe 6 : Le modéle du CV

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 2 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

ARTICLE 1 : OBJET DU REGLEMENT DE L’APPEL D’OFFRES


Le présent règlement de consultation concerne l’appel d’offres ouvert sur offres de prix ayant pour objet le
contrôle des études topographiques de l’autoroute El Jadida - Safi.
Ce marché est composé de trois (03) lots. Chaque lot fera l’objet d’un marché séparé, donc il fera l’objet d’un pli
financier et d’une offre technique distincts. Le lot 1 est situé du coté d’El Jadida, le lot 3 est du coté de Safi et le
lot 2 est situé entre les lots 1 et 3.
Il a été établi en vertu des dispositions de l’alinéa 2 paragraphe 2 de l’article 19 et l’alinéa 3 paragraphe 3 de
l’article 20 du décret n°2-98-482 du 11 Ramadan 1419 (30 décembre 1998) et des conditions particulières
d’application au contexte de ADM.

ARTICLE 2 : MAITRE D’OUVRAGE


Le Maître d’Ouvrage du marché qui sera passé suite au présent appel d’offres est la SOCIETE NATIONALE DES
AUTOROUTES DU MAROC.

ARTICLE 3 : CONDITIONS REQUISES DES CONCURRENTS


Conformément aux dispositions de l’article 25 du décret 2-98-482 précité :
1- Seules peuvent participer au présent appel d’offres les personnes physiques ou morales qui :
• Justifient des capacités juridiques, techniques et financières requises.
• En plus, pour les concurrents installés au Maroc, ils doivent justifier qu’ils sont :
o En situation fiscale régulière, pour avoir souscrit leurs déclarations et réglé les sommes exigibles ou, à
défaut de règlement, constitué des garanties suffisantes pour le comptable chargé du recouvrement.
o Affiliés à la CNSS et souscrivent régulièrement leurs déclarations de salaire auprès de cet organisme.
2- Ne sont pas admises à participer à la présente consultation :
• Les personnes en liquidation judiciaire.
• Les personnes en redressement judiciaire, sauf autorisation spéciale délivrée par l’autorité judiciaire
compétente.
Toutefois, ces conditions ne sont pas applicables lorsque le concurrent est une administration publique de l’Etat
ou une personne morale de droit public autre que l’Etat.

ARTICLE 4 : LISTE DES PIECES JUSTIFIANT DES CAPACITES ET DES QUALITES DES
CONCURRENTS ET PIECES COMPLEMENTAIRES
Conformément aux dispositions de l’article 26 du décret 2-98-482 précité, les pièces à fournir par les concurrents
sont comme suit :
1. UN DOSSIER ADMINISTRATIF COMPRENANT :
a- La déclaration sur l’honneur comportant les indications et les engagements précisés paragraphe 1-a de
l’article 26 du décret n°2-98-482 précité, établie selon le modèle joint en annexe.
b- La ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du concurrent.
c- L’attestation du percepteur délivrée depuis moins d’un an certifiant que le concurrent est en situation fiscale
régulière ou à défaut de paiement qu’il a constitué les garanties prévues à l’article 25 du décret n°2-98-482
précité. Cette attestation doit mentionner l’activité au titre de laquelle le concurrent est imposé.
d- L’attestation de la CNSS délivrée depuis moins d’un an certifiant que le concurrent est en situation régulière
envers cet organisme conformément aux dispositions de l’article 25 du décret 2-98-482 précité.
e- Le certificat d’immatriculation au registre de commerce.
f- Une copie de la quittance d’achat du dossier d’appel d’offres.
g- En cas de groupement, un acte de groupement, signé par l’ensemble des membres du groupement,
précisant la nature du groupement (conjoint ou bien solidaire), le mandataire pilote et la répartition des
tâches entre les membres du groupement.

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 3 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

2. UN DOSSIER TECHNIQUE COMPRENANT :


a- Une note indiquant les moyens humains et techniques du concurrent, le lieu, la date, la nature et
l’importance des prestations similaires à celles de la présente consultation, qu’il a exécutées ou à
l’exécution desquelles il a participé.
b- Les attestations délivrées par les hommes de l’art sous la direction desquels des prestations, similaires à
celles de la présente consultation, ont été exécutées ou par les maîtres d’ouvrages qui en ont
éventuellement bénéficié. Chaque attestation précise notamment et clairement la nature des prestations, le
montant, les délais et les dates de réalisation, l’appréciation, le nom et la qualité du signataire, l’entreprise.
c- Le certificat d’inscription au Tableau de l’Ordre National des Ingénieurs Géomètres Topographes (ONIGT).
d- Le certificat de régularité vis-à-vis les instances de l’Ordre National des Ingénieurs Géomètres Topographes
(ONIGT).

3. DES PIECES COMPLEMENTAIRES COMPRENANT :


• Le cahier des prescriptions spéciales (CPS) signé à la dernière page avec la mention manuscrite «lu et
accepté » et paraphé sur toutes les pages.
• Le présent règlement de consultation signé à la dernière page avec la mention manuscrite «lu et accepté » et
paraphé sur toutes les pages.

ARTICLE 5 : COMPOSITION DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES


Conformément aux dispositions de l’article 23 du décret n° 2-98-482 précité, le dossier d’appel d’offres
comprend :
• Copie de l’avis d’appel d’offres ;
• Un exemplaire du cahier des prescriptions spéciales. ;
• Le modèle de l’acte d’engagement ;
• Le bordereau des prix et le détail estimatif ;
• Le modèle de déclaration sur l’honneur ;
• Le présent règlement de la consultation ;
• Le modèle du cadre du sous détail des prix.

ARTICLE 6 : MODIFICATION DANS LE DOSSIER D’APPEL D’OFFRES


Conformément aux dispositions de l’article 23, paragraphe 4 du décret n° 2-98-482 précité, des modifications
peuvent être introduites dans le dossier d’appel d’offres. Ces modifications ne peuvent en aucun cas changer
l’objet du marché.
Si des modifications sont introduites dans le dossier d’appel d’offres, elles seront communiquées à tous les
concurrents ayant retiré ledit dossier suffisamment à l’avance et en tout cas avant la date d’ouverture prévue
pour la réunion de la commission d’appel d’offres.
Lorsque ces modifications nécessitent le report de la date d’ouverture prévue pour la réunion de la commission
d’appel d’offres, ce report sera publié conformément aux dispositions du paragraphe 2-1 de l’article 21 du décret
n° 2-98-482 précité.

ARTICLE 7 : REPARTITION EN LOTS


Ce marché est composé de trois (03) lots. Chaque lot fera l’objet d’un marché séparé,

ARTICLE 8 : RETRAIT DES DOSSIERS D’APPEL D’OFFRES


Le dossier d’appel d’offres est mis à la disposition des concurrents dans le bureau indiqué dans l’avis d’appel
d’offres. Il est retiré contre paiement à ADM de la somme qui y est indiquée.

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 4 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

ARTICLE 9 : INFORMATION DES CONCURRENTS


Conformément aux dispositions de l’article 24 du décret n°2-98-482 précité, tout éclaircissement ou
renseignement fourni par le Maître d’Ouvrage à un concurrent à la demande de ce dernier sera communiqué le
même jour et dans les mêmes conditions aux autres concurrents qui ont retiré le dossier d’appel d’offres et ce par
lettre recommandée avec accusé de réception ou par télécopie confirmée. Il est également mis à la disposition
de tout autre concurrent.

ARTICLE 10 : CONTENU ET PRESENTATION DES DOSSIERS DES CONCURRENTS


10.1. CONTENU DES DOSSIERS
Conformément aux dispositions de l’article 29 du décret n° 2-98-482 précité, les dossiers présentés par les
concurrents doivent comporter :
• Un dossier administratif précité (Cf. article 4 ci-dessus) ;
• Un dossier technique précité (Cf. article 4 ci-dessus) ;
• Les pièces complémentaires précitées (Cf. article 4 ci-dessus) ;
• Une offre financière comprenant :
o L’acte d’engagement, établi selon le modèle joint en annexe ;
o Le bordereau des prix et le détail estimatif ;
o Le sous détail des prix unitaires demandé dans le dossier d’appel d’offres ;

Le montant de l’acte d’engagement ainsi que les prix unitaires du bordereau des prix et du détail estimatif doivent
être indiqués en chiffres et en toutes lettres.
• Une offre technique comprenant :
o Un mémoire technique donnant l'organisation, la démarche et la méthodologie suivies pour la réalisation des
différentes prestations objet de la présente consultation ;
o Moyens humains qui seront affectés aux présentes prestations (CV des membres de l’équipe+ copie
légalisées des diplômes) avec précision des dates de leur disponibilité ;
o Moyens matériels qui seront affectés aux présentes prestations.
Il est à signaler que le soumissionnaire doit s spécifier clairement les moyens techniques et personnel
affecté à ce marché avec mention « Affecté à cet appel d’offre »

10.2. PRESENTATION DES DOSSIERS DES CONCURRENTS


Conformément aux dispositions de l’article 30 du décret n°2-98-482 précité, le dossier présenté par chaque
concurrent est mis dans un pli cacheté portant :
• Le nom et l’adresse du concurrent.
• L’objet du marché.
• La date et l’heure de la séance publique d’ouverture des plis.
• L’avertissement que «les plis ne doivent être ouverts que par le président de la commission d’appel d’offres
lors de la séance d’examen des offres ».
Ce pli contient 3 enveloppes comprenant pour chacune :
a- La première enveloppe : le dossier administratif, le dossier technique et les pièces complémentaires. Cette
enveloppe doit être cachetée et porter de façon apparente, outre les indications portées sur le pli, la mention
«dossiers administratif et technique ».
b- La deuxième enveloppe : l’offre financière du soumissionnaire. Cette enveloppe doit être cachetée et porter
de façon apparente, outre les indications portées sur le pli, la mention «offre financière».
c- La troisième enveloppe : l’offre technique du soumissionnaire. Cette enveloppe doit être cachetée et porter
de façon apparente, outre les indications portées sur le pli, la mention «offre technique».

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 5 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

ARTICLE 11 : DEPOT DES PLIS DES CONCURRENTS


Conformément aux dispositions de l’article 32 du décret n° 2-98-482 précité, les plis sont, au choix des
concurrents :
• Soit déposés, contre récépissé, dans le service des marchés du Maître d’Ouvrage indiqué dans l’avis d’appel
d’offres ;
• Soit envoyés par courrier recommandé avec accusé de réception, au service précité ;
• Soit remis, séance tenante, au président de la commission d’appel d’offres au début de la séance, et avant
l’ouverture des plis.
Le délai pour la réception des plis expire à la date et à l’heure fixées par l’avis d’appel d’offres pour la séance
d’examen des offres.
Les plis déposés ou reçus postérieurement au jour et à l’heure fixés ne sont pas admis.
A leur réception, les plis sont enregistrés par le Maître d’Ouvrage dans leur ordre d’arrivée, sur un registre
spécial. Le numéro d’enregistrement ainsi que la date et l’heure d’arrivée sont portées sur le pli remis.
Les plis resteront cachetés et seront tenus en lieu sûr jusqu’à leur ouverture dans les conditions prévues à
l’article 37 du décret n° 2-98-482 précité.

ARTICLE 12 : RETRAIT DES PLIS


Conformément aux dispositions de l’article 33 du décret n° 2-98-482 précité, tout pli déposé ou reçu peut être
retiré antérieurement au jour et à l’heure fixés pour l’ouverture des plis.
Le retrait du pli fait l’objet d’une demande écrite et signée par le concurrent ou son représentant dûment habileté.
La date et l’heure de retrait sont enregistrées par le Maître d’Ouvrage dans le registre spécial visé à l’article 11 ci-
dessus. Les concurrents ayant retiré leurs plis peuvent présenter de nouveaux plis dans les conditions de dépôt
des plis fixées à l’article 32 du décret n°2-98-482 et rappelées à l’article 11 ci-dessus.

ARTICLE 13 : DELAI DE VALIDITE DES OFFRES


Les soumissionnaires qui n’ont pas retiré définitivement leurs plis dans les conditions prévues à l’article 12 ci-
dessus resteront engagés par leurs offres pendant un délai de quatre vingt dix (90) jours à compter de la date
d’ouverture des plis.
Si, dans ce délai, le choix de l’attributaire ne peut être arrêté, le maître d’ouvrage pourra demander aux
soumissionnaires, par lettre recommandée avec accusé de réception, de prolonger la validité de leurs offres.
Seuls les soumissionnaires qui auront donné leur accord par lettre recommandée avec accusé de réception
adressée au maître d’ouvrage resteront engagés pendant le nouveau délai.

ARTICLE 14 : CRITERES D’APPRECIATION DES CAPACITES TECHNIQUES ET FINANCIERES


DES CONCURRENTS

La commission apprécie, conformément à l’article 38 du décret n° 2-98-482, les capacités financières et


techniques en rapport avec la nature et l’importance des prestations objet de la consultation et au vu des
éléments contenus dans les dossiers administratif, technique de chaque concurrent.
A ce stade de l’analyse, la commission d’appel d’offres peut éliminer le concurrent sur la base du contenu de son
dossier administratif, technique. Les dossiers éliminés seront retournés avec l’offre financière non ouverte aux
concurrents présents séance tenante contre une décharge.
Tout concourrant qui ne présente pas au moins une (1) attestation de référence relative à la réalisation de
prestation de contrôle similaires à celles objet de cet appel d’offres sera écarté, et par conséquent, son
pli financier ne sera pas ouvert.
Afin de pouvoir statuer sur les capacités financières et techniques des concurrents, la commission peut différer
l’ouverture des plis financiers. Dans ce cas, elle communiquera aux concurrents et au public présents la date et
l’heure prévue pour l’ouverture des plis financiers. Des lettres d’information dans ce sens seront envoyées à

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 6 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

l’ensemble des soumissionnaires et il sera procédé à l’affichage de la date fixée pour l’ouverture des plis
financiers au niveau des locaux de ADM.

ARTICLE 15 : CRITERES D’EVALUATION DES OFFRES


Les offres retenues à l’issue de l’évaluation prévue à l’article 14 ci-dessus sont examinées conformément à
l’article 40 du décret n02-98-482 et sur la base des critères d’évaluation et de notation cités ci-dessous.
L'évaluation des offres se déroulera comme suit :
La notation de l’offre de chaque soumissionnaire se fera en adoptant le système de notation ci-après:
• Critère qualité (NQ) auquel il sera affecté un poids de 70 % ;
• Critère financier (NF) auquel il sera affecté un poids de 30 %.

15.1 Déclinaison des critères d’analyse

Le critère qualité traduira les éléments techniques, notamment :


• Références du consultant pour des prestations similaires.
• Qualification du chef de projet et des chefs de brigades
• Matériel mis à disposition
15.2.1 Analyse du critère qualité :
Ce critère est noté sur 100 points comme suit :
• Références du consultant pour travaux similaires notées sur 20 points.
• Qualification du chef de projet et des chefs de brigades notée sur 30 points.
• Matériel topographique mis à disposition noté sur 50 points.
15.2.1.1 : Références du consultant pour travaux similaires
Ce critère prend en considération l’expérience du consultant et ses références pour des travaux similaires, il est
noté sur 20 points:

- Si le consultant a réalisé un projet de contrôle d’une autoroute. Une note de 10


points par projet
pour un total de
20 points.

Les références des marchés devront être justifiées par les attestations de bonne fin des travaux dont les
dates sont postérieures à l’année 2001.

15.2.1.1 : Qualification du chef de projet et des chefs de brigades


a- Le chef de projet
Le chef de projet doit être un ingénieur géomètre topographe, inscrit à l’ordre des Ingénieurs Géomètres
Topographes (ONIGT). La notation prendra en compte l’expérience du concerné dans le domaine de la
topographie en général et des projets routiers en particulier.

- Si le chef de projet à une expérience de plus de 10 ans (Nexp ≥ l0 ans ) 6/30 points

- Si le chef de projet à une expérience entre 5 ans et 10ans (5 < Nexp < 10 ans) 4/30points

- Si le chef de projet à une expérience entre 3 ans et 5 ans (3 ≤ Nexp ≤ 5 ans) 2/30points

- Si le chef de projet a une expérience de moins de 3 ans (Nexp < 3 ans) 0/30points

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 7 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

b- les chefs de brigades


Deux chefs de brigades pour une note maximale de 24/30. Chaque chef de brigade aura une note maximale de
12/30.

- Si le chef de brigade est ingénieur topographe 12/30 points

- Si le chef de brigade est technicien topographe ayant une expérience de plus ou égale à 3 ans 06/30 points

Les expériences et la formation des chefs de brigades sont justifiées par des copies légalisées des
diplômes.
Les chefs de brigades doivent être déclarés auprès de la CNSS, et doivent figurer sur le bordereau de
CNSS

c- Matériel mis à disposition

- Un Niveau numérique de précision 20/50 points

- Deux stations totales (Note maximale de 5 points chacune) 10/50 points

- Deux récepteurs GPS (Note maximale de 2.5 points chacune) 05/50 points

- Deux véhicule tout terrain (Note maximale de 7.5 points chacun) 15/50 points

Tout le matériel topographique doit être justifié par des factures d’achat au nom du soumissionnaire. En absence
de factures légalisées au nom du prestataire, la note correspondante sera égale à zéro (0).
Les véhicules doivent être justifiés par des copiés légalisé des cartes grises au nom du soumissionnaire.
NB : TOUTE OFFRE DONT LA NOTE TECHNIQUE EST INFERIEURE A SOIXANTE SEPT (67) SERA ELIMINEE. L’OFFRE
FINANCIERE CORRESPONDANTE NE SERA DONC PAS PRISE EN CONSIDERATION

15-2-2 Analyse du critère Coût :

Ce critère est noté sur 100 points comme suit :


L’offre la moins disante recevra la note maximale qui est de 100 points. La notation financière des autres offres
est calculée en appliquant la formule suivante :

NF = (100/1,5) x ( 2,5 – P / Pm ) si P ≤ 2,5 Pm


NF = 0 si P> 2,5 Pm
Pm : est la proposition financière du moins-disant.
P : est la proposition du concurrent analysé.
NB : Le taux de change utilisé pour la comparaison des offres sera le taux de vente de Banque Al-Maghrib en
vigueur le jour fixé pour l’ouverture des plis.

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 8 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

15-2-3 Note finale :


La note totale (NG) sera calculée comme suit:
NG = 0,7* (NQ) + 0,3 * (NF)

L’offre retenue sera celle ayant reçu la note la plus élévée.


Un soumissionnaire ne peut pas être adjudicataire de plus d’un seul (1).

Au cas où un soumissionnaire serait le mieux disant sur plusieurs lots, l’attribution des lots sera selon la
combinaison technico- financière la plus avantageuse au maître d’ouvrage.

DRESSE PAR VERIFIE PAR


LE MAITRE D’OUVRAGE LE CHEF DU SERVICE DES MARCHES

Rabat, le ……………………
Rabat, le ……………………

CONTROLE ET VALIDE PAR LE SOUMISSIONNAIRE


LE DIRECTEUR DE DEVELOPPEMENT

Rabat le, ……………………


…………..…, le …………………

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 9 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

ANNEXE 1 : AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT

APPEL D’OFFRES OUVERT


N° /S

POUR

CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUES DE L’AUTORROUTE EL JADIDA SAFI

Le ,il sera procédé, en séance publique, dans les bureaux de la Société Nationale des
Autoroutes du Maroc « ADM » à l’ouverture des plis relatifs à l’appel d’offres ouvert sur offres de prix, pour la
réalisation du contrôle des études topographiques de l’autoroute El Jadida - Safi.

Le présent marché est constitué de trois (3) lots.

Le dossier d’appel d’offres est mis en vente au Service des Marchés de ADM. Le prix d’acquisition du dossier est
fixé à la somme de cent quatre vingt dix dirhams (200 DH) payable par chèque barré non endossable libellé au
nom de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc.

SOCIETE NATIONALE DES AUTOROUTES DU MAROC


Service des marchés
Hay Riad Charia Mâa Aînine Secteur 22- Rabat Instituts - Maroc
Tel : 037 57 97 00 / 037 71 10 56/57/58
Fax 037 71 10 59

Le contenu ainsi que la présentation des dossiers des concurrents doivent être conformes aux dispositions du
référentiel d’achat de ADM, fixant les conditions et les formes de passation des marchés de la SNAM ainsi que
certaines dispositions de leur contrôle et de leur gestion.

Les concurrents peuvent :


- Soit déposer contre récépissé leurs plis dans le bureau du Service des Marchés de ADM, situé à
Hay Ryad Charia Mâa Aînine Secteur 22- Rabat Instituts.
- Soit les envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception au bureau précité.
- Soit les remettre au président de la commission d’appel d’offres au début de la séance et avant
l’ouverture des plis.
Les pièces justificatives à fournir sont celles prévues par le règlement particulier de l’appel d’offres, et
notamment : notamment :

- Le certificat d’inscription au tableau de l’Ordre National des Ingénieurs Géomètres Topographes


- Le certificat de régularité vis-à-vis de l’instance de l’Ordre National des Ingénieurs Géomètres
Topographes

Consultez nos avis d’appel d’offres et concours à l’adresse : « www.adm.co.ma »

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 10 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

ANNEXE 2 : MODELE DE DECLARATION SUR L’HONNEUR

DECLARATION SUR L’HONNEUR

A - Pour les personnes physiques

Je, soussigné : ...........................................(prénom, nom et qualité) agissant en mon nom personnel et


pour mon propre compte,
Adresse du domicile élu : .........................................................................................
Affilié à la CNSS sous le n° :................................. (1)
Inscrit au registre du commerce de........................................ (Localité) sous le n°................................. (1)
N° de patente.......................... (1)
B - Pour les personnes morales
Je, soussigné .......................... (prénom, nom et qualité au sein de l’entreprise)
Agissant au nom et pour le compte de...................................... (raison sociale et forme juridique de la
société)
Au capital de :.....................................................................................................
Adresse du siège social de la société.....................................................................
Adresse du domicile élu..........................................................................................
Affiliée à la CNSS sous le n°..............................(1)
Inscrite au registre du commerce............................... (localité) sous le n°....................................(1)
N° de patente........................(1)

Déclare sur l’honneur :


1 - m’engager à couvrir, dans les limites fixées dans le cahier des charges, par une police d’assurance,
les risques découlant de mon activité professionnelle ;
2 - que je remplie les conditions prévues à l’article 25 du décret n° 2-98-482 du 11 Ramadan 1419 (30
Décembre 1998) fixant les conditions et les formes de passation des marchés de l’Etat ainsi que
certaines dispositions relatives à leur contrôle et à leur gestion ;
3 - m’engager, si j’envisage de recourir à la sous-traitance, que celle-ci ne peut porter sur la totalité du
marché ; et m’assurer que les sous-traitants remplissent également les conditions prévues par
l’article 25 du décret n° 2-98-482 précité.
Je certifie l’exactitude des renseignements contenus dans la présente déclaration sur l’honneur.
Je reconnais avoir pris connaissance des sanctions prévues par l’article 27 du décret n° 2-98-482
précité, relatives à l’inexactitude de la déclaration sur l’honneur.

Fait à.....................le...........................

Signature et cachet du concurrent (2)

(1) ces mentions ne concernent pas les administrations publiques, les personnes morales de droit public autre que l’Etat et
les concurrents non installés au Maroc.
(2) en cas de groupement, chacun des membres doit présenter sa propre déclaration sur l’honneur.

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 11 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

ANNEXE 3 : MODELE D’ACTE D’ENGAGEMENT

ACTE D’ENGAGEMENT
A - Partie réservée à la Société Nationale des Autoroutes du Maroc
(1) Appel d’offres ouvert, au rabais ou sur offres des prix n°.........................du (2)...........................
(1) Appel d’offres restreint, au rabais ou sur offres des prix n°......................du (2)...........................

Objet du marché ....................................................................................................


passé en application de l’alinéa 2 paragraphe 2 de l’article 19 et de l’alinéa 3 paragraphe 3 de l’article
20 du décret n° 2-98-482 du 11 Ramadan 1419 (30 Décembre 1998) fixant les conditions et les formes
de passation des marchés de l’Etat.

B - Partie réservée au concurrent


a) Pour les personnes physiques :
Je (5), soussigné : ........................................... (prénom, nom et qualité) agissant en mon nom personnel
et pour mon propre compte,
adresse du domicile élu : .........................................................................................
affilié à la CNSS sous le n° :................................. (6)
inscrit au registre du commerce de....................................... (localité) sous le n° ..................................(6)
n° de patente.......................... (6)

b) Pour les personnes morales :


Je (5), soussigné .......................... (prénom, nom et qualité au sein de l’entreprise)
agissant au nom et pour le compte de...................................... (raison sociale et forme juridique de la
société)
au capital de :.....................................................................................................
adresse du siège social de la société.....................................................................
adresse du domicile élu..........................................................................................
affiliée à la CNSS sous le n°..............................(6)
inscrite au registre du commerce............................... (localité) sous le n°....................................(6)
n° de patente........................(6)
En vertu des pouvoirs qui me sont conférés :
après avoir pris connaissance du dossier (d’appel d’offres, du concours ou du marché négocié) (1)
concernant les prestations précisées en objet de la partie A ci-dessus ;
après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature et les difficultés que
comportent ces prestations :
1) remets, revêtu (s) de ma signature (un bordereau de prix et un détail estimatif ou la décomposition du
montant global) établi (s) conformément aux modèles figurant au dossier d’appel d’offres ;
2) m’engage à exécuter lesdites prestations conformément au cahier des prescriptions spéciales et
moyennant les prix que j’ai établi moi-même, lesquels font ressortir :
- montant hors T.V.A. :.........................................(en lettres et en chiffres)
- montant de la T.V.A. (taux en %) :.....................(en lettres et en chiffres)
- montant T.V.A.comprise :.....................…...(en lettres et en chiffres) (7)(8).

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 12 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc se libérera des sommes dues par lui en faisant donner
crédit au compte............................................(à la trésorerie générale, bancaire, ou postal) (1) ouvert à
mon nom (ou au nom de la Société) à...............................(localité), sous le numéro..................................

Fait à........................le....................

(Signature et cachet du concurrent)

(1) supprimer les mentions inutiles


(2) indiquer la date d’ouverture des plis
(3) à compléter après signature du projet du marché par l’attributaire du marché
(5) lorsqu’il s’agit d’un groupement, ses membres doivent :
1) - mettre : «Nous, soussignés.................... nous obligeons conjointement-solidairement (choisir la mention
adéquate et ajouter au reste de l’acte d’engagement les rectifications grammaticales correspondantes) ;
2) - ajouter l’alinéa suivant : « désignons..................(prénoms, noms et qualité) en tant que mandataire du
groupement ».
(6) ces mentions ne concernent pas les administrations publiques, les personnes morales de droit public autre que l’Etat et
les concurrents non installés au Maroc.
(7) en cas d’appel d’offres au rabais, cet alinéa doit être remplacé par ce qui suit :
« m’engage à exécuter lesdites prestations conformément au cahier des prescriptions spéciales, moyennant un
rabais (ou une majoration) de.......................(...................................) (en lettres et en chiffres), sur le bordereau des prix-détail
estimatif ».
(8) en cas de concours, les alinéas 1) et 2) doivent être remplacés par ce qui suit :
« m’engage, si le projet, présenté par...................................(moi ou notre société) pour l’exécution des prestations
précisées en objet du A ci-dessus et joint au présent acte d’engagement, est choisi par le maître d’ouvrage, à exécuter
lesdites prestations conformément aux conditions des pièces produites par ...............................(moi ou notre société), en
exécution du programme du concours et moyennant les prix établis par moi-même dans le bordereau des prix-détail
estimatif (ou décomposition du montant global) que j’ai dressé, après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma
responsabilité la nature et la difficulté des prestations à exécuter, dont j’ai arrêté :
- montant hors T.V.A. :.................................................(en lettres et en chiffres)
- montant de la T.V.A. (taux en %)...............................(en lettres et en chiffres)
- montant T.V.A comprise :..........................................(en lettres et en chiffres)
« je m’engage à terminer les prestations dans un délai de.........................................
« je m’engage, si l’une des primes prévues dans le programme du concours est attribuée à mon projet, à me
conformer au stipulations dudit programme relatives aux droits que se réserve le maître d’ouvrage sur les projets primés (cet
alinéa est à supprimer si le maître d’ouvrage ne se réserve aucun droit sur les projets primés) ».

ER n°PRS.S05-ER01-01.0104 Page 13 sur 16


Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

Annexe : MODELE CADRE DE SOUS- DETAIL DES PRIX

Temps passé
Qualité Unité Prix unitaire Qauntité Total

Ingénieur Chef de projet Journée


Ingénieur Journée
Technicien Journée
Agent Journée
Total A

Matériel
Nature Unité Prix unitaire Qauntité Total

Matériel topographique et amortissement Journée


Matériel roulant et amortissement Journée
Matériel bureautique et amortissement Journée
Autres( à préciser) Forfait
Total B

Déplacement
Qualité Unité Prix unitaire Qauntité Total

Ingénieur Chef de projet Journée


Ingénieur Journée
Technicien Journée
Agent Journée
Autres( à préciser) Forfait
Total C

Autres charges
Nature Unité Prix unitaire Qauntité Total

Consultations Journée
Matériaux et fourniture Forfait
Main d'œuvre Forfait
Autres( à préciser) Forfait
Total D

Total
Total A+B+C+D
TVA (20 %)
Total TTC
Règlement particulier des appels d’offres Contrôle des études topographiques

ANNEXE 6
CURRICULUM - VITAE

NOM ET PRENOM :

AGE :

DIPLOME :

FONCTION PREVUE :

DATE DE DISPONIBILITE :

LANGUE PARLEE :

GSM :

REFERENCES RECENTES DANS LE DOMAINE (au cours des 10 dernières années) :

Désignation des travaux (situation, pays)

Importance :

Période d'exécution :

Fonction exercée :

N.B: - Répéter les rubriques des références récentes autant que de besoin,
- Joindre des attestations du Maître d'Ouvrage lorsque les travaux n'ont
pas été réalisés pour le compte du Titulaire.
Règlement particulier type de l’appel d’offres

ANNEXE 5

LISTE RECAPITULATIVE DU MATERIEL


Cette liste doit être compatible avec les matériels figurant dans la liste du matériel proposé

DESIGNATION DU MATERIEL QUANTITE RENDEMENT AGE ETAT LIEU DE TRAVAIL DISPONIBILITE


AVEC INDICATION DU TYPE par Heure / Jour Années (1) ACTUEL (2)

(1) neuf, rénové, usagé, très usagé


(2) indiquer la date à laquelle le matériel sera disponible

ER n°PRS.S06-ER01-01.0104
CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

(CPS)

CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUES DE L’AUTOROUTE


EL JADIDA – SAFI

PRS - SO5 – ER02

2010
AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE

OBJET DU MARCHE

Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix en vertu de l’alinéa 2 paragraphe 2 de l’article 19 et
de l’alinéa 3 paragraphe 3 de l’article 20 du décret 2-98-482 du 30 Décembre 1998 relatif aux marchés des
travaux, fournitures ou services au compte de l’Etat.

ENTRE LES SOUSSIGNES :

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc, société anonyme au capital de 7 715 628 500.00 DH inscrite au
registre de commerce de Rabat sous le numéro 29175, affiliée à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale sous le
numéro 2042018 dont le siège social est situé à Hay Riad - Charia Mâa Al Aïnine - Secteur 22 - Rabat - Instituts-
B.P. 6526, représentée par son Directeur Général Monsieur Otmane FASSI FEHRI.

D'une part,

ET

LA SOCIETE ….……… …… AYANT SON SIEGE A ………..….…… ……………………, INSCRITE AU REGISTRE DE


COMMERCE DE ….… …SOUS LE N°……..………, REPRESENTEE PAR ……… ………………………………. EN SA QUALITE
DE ………………………………….…, ET DESIGNEE CI-APRES PAR LE « TITULAIRE ».

D'AUTRE PART.

Il a été convenu et arrêté ce qui suit :


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE

SOMMAIRE
CHAPITRE 1- CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES...................................................................................................................................................... 1

ARTICLE 1.1 - OBJET DU MARCHE.............................................................................................................................................................................................. 1

ARTICLE 1.2 - PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE .................................................................................................................................................................. 1

ARTICLE 1.3 - TEXTES GENERAUX ............................................................................................................................................................................................. 1

ARTICLE 1.4 – ELECTION DE DOMICILE ...................................................................................................................................................................................... 2

ARTICLE 1.5 - DROIT DE TIMBRES ET D’ENREGISTREMENT ....................................................................................................................................................... 2

ARTICLE 1.6 – ASSURANCES ET RESPOSABILITES.................................................................................................................................................................... 2

ARTICLE 1.7 - VALIDITE DU CONTRAT ........................................................................................................................................................................................ 2

ARTICLE 1.8 – ATTRIBUTION DE FONCTION................................................................................................................................................................................ 2

ARTICLE 1.9 – DISCRETION, MESURES DE SECURITES ET PROTECTION DU SECRET................................................................................................................ 2

ARTICLE 1.10 - SOUS TRAITANCE............................................................................................................................................................................................... 2

ARTICLE 1.11 - ETENDUE DES OBLIGATIONS CONTRACTUELLES.............................................................................................................................................. 3

ARTICLE 1.12 – DELAIS D’EXECUTION........................................................................................................................................................................................ 3

ARTICLE 1.13 – DELAIS D’EXAMEN PAR LE MAITRE D’ŒUVRE ET DE REPRISE PAR LE TITULAIRE ......................................................................................... 3

ARTICLE 1.14 - ARRET DE L’EXECUTION DU MARCHE................................................................................................................................................................ 3

ARTICLE 1.15 – RESPONSABILITE DU TITULAIRE ....................................................................................................................................................................... 4

ARTICLE 1.16 – PENALITES DE RETARD..................................................................................................................................................................................... 4

ARTICLE 1.17 – RECEPTIONS PROVISOIRE ET DEFINITIVE ......................................................................................................................................................... 4

ARTICLE 1.18 – RESILIATION DU MARCHE.................................................................................................................................................................................. 4

ARTICLE 1.19 – REGLEMENT DES CONTESTATIONS - LITIGES ................................................................................................................................................... 4

CHAPITRE – II : CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES .......................................................................................................................................................... 5

ARTICLE 2.1 - CONSISTANCE DES PRESTATIONS OBJET DU MARCHE ...................................................................................................................................... 5

ARTICLE 2.2 - DOCUMENTS A REMETTRE PAR LE TITULAIRE .................................................................................................................................................. 7

CHAPITRE – III: CLAUSES FINANCIERES PARTICULIERES.......................................................................................................................................................... 8

ARTICLE 3.1 – CARACTERES GENERAUX DES PRIX ................................................................................................................................................................... 8

ARTICLE 3.2 - REVISION DES PRIX.............................................................................................................................................................................................. 8

ARTICLE 3.3 - AVANCE................................................................................................................................................................................................................ 8

ARTICLE 3.4 – MODALITES DE PAIEMENT................................................................................................................................................................................... 8

ARTICLE 3.5 – ACOMPTES .......................................................................................................................................................................................................... 8

ARTICLE 3.6 – DELAIS DE PAIEMENT.......................................................................................................................................................................................... 8

ARTICLE 3.7 - REGLEMENT DE PRIX DES PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES ......................................................................................................................... 9

ARTICLE 3.8 - CAUTIONNEMENT DEFINITIF................................................................................................................................................................................. 9


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE
ARTICLE 3.9 - RETENUE DE GARANTIE....................................................................................................................................................................................... 9

ARTICLE 3.10 - NANTISSEMENT.................................................................................................................................................................................................. 9

ARTICLE 3.11 – REPRESENTATION FISCALE DES ENTREPRISES ETRANGERES ........................................................................................................................ 9


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE

Chapitre 1- Clauses Administratives Particulières

ARTICLE 1.1 - OBJET DU MARCHE


Le présent marché a pour objet, la réalisation du contrôle des études topographiques composées de la polygonale
de base, de la bande cotée et des levés complémentaires réalisées dans le cadre de l’étude d’exécution de
l’autoroute El Jadida - Safi.

Ce marché est composé de trois (03) lots. Chaque lot fera l’objet d’un marché séparé.

Le lot 1 est situé de coté d’El Jadida, s’étalant sur un linéaire de 55 km environ

Le lot 3 est situé de coté de Safi, s’étalant sur un linéaire de 55 km environ

Le lot 2 est situé entre le lot 1 et le lot 2 s’étalant sur un linéaire de 55 km environ

La consistance et l’étendue des prestations à réaliser ainsi que les documents à remettre par le Titulaire sont
précisés dans le chapitre II des clauses techniques particulières.

ARTICLE 1.2 - PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE


PIECE 1 : L’acte d’engagement ;
PIECE 2 : Le présent Cahier des Prescriptions Spéciales (CPS) comprenant les BPU et DE.
PIECE 3 : Le Cahier des Prescriptions Communes applicables aux études routières du Ministère des Travaux Publics
approuvé par l’arrêté du 27 Hijja 1409 (31 juillet 1989).
PIECE 4 : Le Cahier des Clauses Administratives Générales applicables aux marchés de service portant sur les
prestations d’études et de maîtrise d’œuvre passés au compte de l’Etat (CCAG – EMO) approuvé par le Décret Royal
n° 2-01-2332 du 22 Rabii I 1423 (04 juin 2002)
En cas de contradictions entre ces documents, ils prévalent dans l’ordre où elles sont énumérées ci-dessus.

ARTICLE 1.3 - TEXTES GENERAUX


Le Titulaire reste par ailleurs soumis aux textes réglementaires et techniques suivants :
1. Le Décret Royal n°2.98.482 du 11 ramadan 1419 (30 décembre 1998) fixant les conditions et les formes de
passation des marchés de travaux, fournitures ou services pour le compte de l’Etat ainsi que certaines
dispositions relatives à leur contrôle et à leur gestion ;
2. La loi 30-93 relative à l’exercice de la profession de l’ingénieur Géomètre Topographe ;
3. Le dahir du 23 Chaoual 1367 (28 août 1948) relatif au nantissement des marchés publics ;
4. La circulaire du Premier ministre n°397 Cab du 27 moharrem 1401 (5 décembre 1980) relative aux
assurances des risques situés au Maroc ;
5. Le décret n°2-03-703 du 18 ramadan 1424 (13 novembre 2003) relatif aux délais de paiement et aux intérêts
moratoires en matière de marchés de l’Etat ;
6. Le cahier des prescriptions communes applicables aux reconnaissances géotechniques nécessaires à l’étude
et à l’exécution des projets réalisés pour le compte du Ministère de l’Equipement ;
7. Les textes à caractère réglementaire ou normatif, relatif aux prestations objet du présent marché ;
8. Les textes de loi et les règlements en vigueur au Maroc.
D’une manière générale, le Titulaire est tenu de s’assurer de l’accord préalable du Maître d’œuvre sur l’application de
tout règlement technique complémentaire.
En cas de contradiction entre ces pièces et le présent CPS, c'est ce dernier qui est tenu pour bon.

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 1


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE
ARTICLE 1.4 – ELECTION DE DOMICILE
A défaut par le Titulaire d’avoir rempli les obligations qui lui sont imposées par l’article 17 du C.C.A.G- EMO, toutes
les notifications lui seront valablement faites à l’adresse mentionnée dans l’acte d’engagement.

ARTICLE 1.5 - DROIT DE TIMBRES ET D’ENREGISTREMENT


Les obligations du Titulaire en matière de droits de timbre et d'enregistrement sont définies par l'article 6 du CCAG -
EMO.

ARTICLE 1.6 – ASSURANCES ET RESPOSABILITES


Conformément à l’article 20 du CCAG-EMO, le Titulaire est tenu de fournir au Maître d’Ouvrage, avant le début des
prestations du marché, un certificat d’une compagnie d’assurance autorisée à pratiquer au Maroc, contre les risques
prévus par la législation en vigueur sur les véhicules automobiles, les accidents du travail et la responsabilité civile.
Aucun règlement ne sera effectué tant que le Titulaire n’aura pas rempli cette obligation.

ARTICLE 1.7 - VALIDITE DU CONTRAT


Le présent contrat ne sera valable, définitif et exécutoire qu’après son approbation par le Directeur Général de la
Société Nationale des Autoroutes du Maroc et sa notification au Titulaire.

ARTICLE 1.8 – ATTRIBUTION DE FONCTION


Ministre : Le Président du conseil d’administration de la Société Nationale des autoroutes du Maroc
Autorité Compétente : Le Directeur Général de la Société Nationale des autoroutes du Maroc
Maître d’Ouvrage : Le Manager de Projet désigné par la Direction Générale
Maître d’œuvre : Le chargé d’études désigné par la Direction Générale
Les missions de la maîtrise d’œuvre sont contractuellement comme suit :
- Etablissement des ordres de service autres que l'ordre de service de notification de l'approbation du marché.
- Visa des documents qui aux termes du CCAG - EMO doivent être soumis par le Titulaire à l’acceptation du maître
d’ouvrage ;
- Validation des documents émis au cours de la prestation et établissement de tous les actes destinés à obtenir des
prestations conformes aux stipulations contractuelles ;
- Exécution de tous les actes dévolus au maître d’ouvrage pour la gestion financière et administrative du marché à
l’exception de ceux relevant des dispositions de l’article 52 du CCAG - EMO ou qui nécessitent la passation d’un
avenant ou qui découlent des dispositions du décret n°2-98-482 du 11 ramadan 1419 (30 décembre 1998) ;
- Exécution des démarches relatives à la prononciation de la réception provisoire et assistance au Maître d’Ouvrage
dans les opérations de réception définitive du marché.
- Instruction des réclamations du Titulaire.

ARTICLE 1.9 – DISCRETION, MESURES DE SECURITES ET PROTECTION DU SECRET


Le Titulaire est soumis aux obligations de discrétion et de protection du secret conformément aux dispositions des
articles 22 & 23 du CCAG- EMO.

ARTICLE 1.10 - SOUS TRAITANCE


Le Titulaire doit, pour toute sous-traitance, notifier au Maître d'œuvre la nature des prestations qu'il envisage de sous-
traiter et l'identité, la raison ou la dénomination sociale et l'adresse des sous-traitants ainsi que leurs références
techniques et financières.
Cette notification doit justifier que les sous-traitants satisfont aux conditions requises par l'article 25 du décret n°
2.98.482 du 30/12/98 relatif à la passation des marchés de l’Etat.

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 2


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE
En cas de sous-traitance après la signature du marché, cette notification doit intervenir dans un délai de quinze (15)
jours au moins avant l'exécution des travaux y afférents afin de permettre au Maître d'œuvre d'exercer son droit de
récusation.
Le Titulaire supporte l'entière responsabilité des conséquences, quelle qu'en soit la nature, d'une éventuelle
récusation ou de l'utilisation de sous-traitants non acceptés par le Maître d'œuvre.

ARTICLE 1.11 - ETENDUE DES OBLIGATIONS CONTRACTUELLES


Du seul fait de l’apposition de sa signature sur le cahier des prescriptions spéciales du présent marché, le Titulaire :

- Renonce à se prévaloir de toute clause contraire à celles qui y figurent et, en particulier, à celles qui
accompagnaient son offre.
- Est réputé avoir une connaissance parfaite de l’étendue des prestations qui lui sont confiés.
Le Titulaire est chargé, en plus de l’exécution des prestations objet du présent marché, du contrôle de la qualité des
prestations. Il est de ce fait entièrement et pleinement responsable des études menées et des prestations réalisées
en dehors des cas de force majeure dans la limite définie par les dispositions du CCAG- EMO.
Les visas délivrés par le Maître d’œuvre sur les documents remis par le Titulaire en application des clauses du
présent marché n’atténuent en rien sa responsabilité. Elle demeure pleine et entière en ce qui concerne le respect du
délai d’exécution et la conformité des prestations aux spécifications du marché et aux textes généraux et
réglementaires en vigueur.

ARTICLE 1.12 – DELAIS D’EXECUTION


Le délai global d’exécution de ce marché est de dix huit (18) mois.
Les délais intermédiaires sont de :
- 20 jours pour le contrôle de la polygonale de base y compris l’avis sur l’avant projet de celle-ci présenté sur
plan au 1/5000;
- 25 jours pour le contrôle de la bande cotée y compris l’avis sur l’avant projet.
Ces délais sont à décompter de la date prescrite au Titulaire par ordre de service du Maître d'Oeuvre pour le
commencement des prestations. A défaut de date prescrite, le délai court à compter du lendemain de la date de
notification dudit ordre de service.
NB : Dans le cas d’étude de variantes de tracé autres que celle du tracé de base, le Titulaire sera tenu le cas
échéant, suite à la demande du Maître d’œuvre, de réaliser le contrôle au niveau de ces variantes. Dans ce cas, le
délai relatif a ce contrôle, sera fixé en commun accord entre le Maître d’œuvre et le Titulaire, et précisé sur l’ordre de
service de commencement de cette prestation.

ARTICLE 1.13 – DELAIS D’EXAMEN PAR LE MAITRE D’ŒUVRE ET DE REPRISE PAR LE TITULAIRE
1.13.1. Délai d’examen des dossiers par le Maître d’Oeuvre
Le délai d’examen par le Maître d’œuvre des dossiers produits par le Titulaire est fixé à dix (10) jours.
Ce délai est donné exclusivement, à titre indicatif, pour permettre au Titulaire de planifier le déroulement de la
prestation. Il commence à courir à partir du lendemain de la date de la réception des dossiers par le Maître d’œuvre
dont la consistance est définie au présent CPS.

1.13.2. Délai de reprise par le Titulaire

Le Titulaire sera tenu, le cas échéant, d’apporter aux dossiers produits les corrections et améliorations prescrites par
le Maître d’Oeuvre comme condition de leur acceptation et ce dans un délai de Sept (7) jours à compter de la date
de la remise par le Maître d’œuvre de ses observations.

ARTICLE 1.14 - ARRET DE L’EXECUTION DU MARCHE


Le Maître d’Ouvrage se réserve la faculté de dénoncer le marché au terme de chaque phase d’étude. Les prestations
réellement exécutées par le Titulaire seront réglées sur la base du bordereau de prix.

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 3


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE
ARTICLE 1.15 – RESPONSABILITE DU TITULAIRE
Le Titulaire sera responsable de toute perte subie par le Maître d’Ouvrage en raison du défaut d’exécution des
prestations, sous réserve des limites ci-après :
- Lorsque les dommages ou préjudices sont causés par, ou résultant d’une action, négligence, d’un manquement ou
omission d’une personne autre que le Titulaire et son personnel ou son sous-traitant et leur personnel.
- Lorsque les pertes causées par/ou résultant de, circonstances qui échappent au contrôle du Titulaire.
Le Titulaire devra effectivement et complètement dédommager le Maître d’Ouvrage, aussi bien pendant et après
l’achèvement de l’exécution des prestations contractuelles, de démarches, demandes, frais et réclamations, y
compris les frais de justice, à la charge du Maître d’Ouvrage ou des tiers, lorsque de pertes, dommages, préjudices,
décès résultent d’une faute, d’une négligence ou d’une rupture de marché de la part du Titulaire, de son personnel ou
des agents, ou de la part de ses sous-traitants, et du personnel ou des agents de ces derniers, y compris de
l’utilisation ou de la violation d’une œuvre soumise à des droits de reproduction, propriété intellectuelle ou invention,
article ou appareil breveté.

ARTICLE 1.16 – PENALITES DE RETARD


En cas de retard sur chacun des délais intermédiaires prévus à l’article 1.12 ou à l’article 1.13.2 le Titulaire
sera passible, sans préjudice des mesures qui pourraient être prises par le Maître d'Oeuvre en application
de l’article 52 du CCAG-EMO, des pénalités HT par jour calendrier de retard fixées comme suit.
- Sept millièmes (7/1000) par jour calendaire de retard, du prix total hors taxe du marché

Les pénalités HT sont plafonnées à dix pour cent (10 %) du montant initial HT du marché éventuellement modifié ou
complété par les avenants intervenus.
Les pénalités relatives aux délais partiels sont cumulables
En cas d’ajournement partiel d’une ou de plusieurs tranches d’études, l’ensemble des études non concernées
directement ou indirectement par cet ajournement doit être réalisées en respectant les délais partiels et le délai
global. A défaut, les pénalités correspondant à ces délais, prévues dans le présent article, seront strictement
appliquées.
La TVA applicable aux pénalités de retard au niveau d’un décompte sera celle en vigueur à la date de réalisation des
travaux, prestations ou fourniture dudit décompte.
Cet ajournement partiel ne peut générer de réclamation afférente aux autres tranches d’études non concernées par
cet ajournement.
Il ne sera pas appliqué de pénalité de retard en cas de dépassement du délai global du marché.

ARTICLE 1.17 – RECEPTIONS PROVISOIRE ET DEFINITIVE


Il sera fait application des dispositions de l'article 49 du CCAG- EMO, la demande par lettre recommandée du
Titulaire devant parvenir au Maître d’œuvre sept (07) jours avant la date prévue par lui pour l’achèvement des
prestations.

ARTICLE 1.18 – RESILIATION DU MARCHE


Le présent marché pourra être résilié de plein droit par l'Autorité Compétente en application des dispositions de
l'article 33 du CCAG -EMO.

ARTICLE 1.19 – REGLEMENT DES CONTESTATIONS - LITIGES


En cas de contestations entre le Maître d'Oeuvre et le Titulaire, il sera fait recours à la procédure prévue par les
articles 53, 54 et 55 du CCAG-EMO.
La juridiction compétente est le Tribunal Administratif de Rabat.

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 4


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE
Chapitre – II : Clauses Techniques Particulières

ARTICLE 2.1 - CONSISTANCE DES PRESTATIONS OBJET DU MARCHE


Le contrôle des études topographiques sera établi conformément aux prescriptions du cahier des charges applicables
aux études topographiques et aux conditions ci-après:

Le contrôle de la polygonale de base sera effectué comme suit :

2.1.1 Contrôle de la polygonale de base

2.1.1.1 Avis sur la matérialisation et l’emplacement des bornes

Dans le cadre de sa mission (mission de bureau et de terrain) le Titulaire devra donner son avis sur l’emplacement
des bornes de la polygonale ainsi que sur le choix des cheminements de polygonation.

Il suivra la méthodologie suivante :

a – Matérialisation et choix de l’emplacement des bornes

Le Titulaire vérifiera que la matérialisation et les critères relatifs au choix de l’emplacement des bornes sont conforme
aux spécifications du CPS relatif aux études topographiques de l’autoroute citée en objet et dont une copie lui sera
remise.

Outre les spécifications du CPS précité, il devra vérifier ce qui suit :

La matérialisation des bornes est conforme avec les spécifications techniques du CPS (Croquis des dimensions
matériaux de la borne)

Les bornes doivent être placées judicieusement à des endroits où elles resteront préservées même après les travaux.

Chaque borne doit être intervisible avec la borne précédente et suivante. Cette intervisibilité doit persister au cas où
les cultures dépassant une hauteur de 1,50m.

b - Choix des réseaux planimétriques et des cheminements altimétriques

Le Titulaire donnera son avis sur le réseau planimétrique et les cheminements altimétriques de la polygonale de base
qui ont été à la base du calcul définitif des coordonnées (X, Y, H).

2.1.1.2 Contrôle de la précision planimétrique

Le contrôle de la précision planimétrique se fera comme suit :

Le titulaire visitera tous les points géodésiques utilisés dans le réseau planimétrique établi par GPS. Il s’assurera de
leur l’existence, de leur identification et de leur l’état et stabilité. Il établira un reportage photographique de ces
points.

Le titulaire examinera le projet GPS établi par le Bureau d’étude et procédera à la reprise du traitement des
observations GPS en présentant un rapport de calcul qui sera comparé à celui de l’étude. Cette reprise comprendra
le traitement des lignes de bases, les fermetures des boucles et l’ajustement des résultats.

Le Titulaire réalisera plusieurs cheminements de précision par station totale, répartis le long du tracé en utilisant
comme stations et comme points de départ et d’arrivée les bornes de la polygonale de base pour s’assurer de leur
homogénéité. Ce choix des bornes doit être approuvé par le maître d’oeuvre. Ces cheminements permettront le
contrôle des mesures d’angles et de distance.

Les angles sont mesurés en deux séries. Une série est constituée d’une lecture en cercle gauche et d’une autre en
cercle droit. Les distances sont mesurées à chaque lecture angulaire, ce qui donnera un total de quatre
déterminations.

L’écart angulaire observé doit être inférieur à 0.0050 grades (50 cc)

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 5


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE
L’écart entre la distance observée et celle issue des coordonnées définitives ne doit pas dépasser +/- 5 cm.

Ainsi, le Titulaire remettra un rapport comportant :

- Les coordonnées planimétriques observées ;

- Les distances entre bornes observées sur terrain ;

- Les angles entre bornes observés ;

- L’écart entre ces éléments observés et ceux de l’étude de base.

2.1.1-2 Contrôle de la précision altimétrique

Le titulaire visitera tous les repères NGM utilisés par le bureau d’études. Il s’assurera de leur l’existence, de leur
identification et de leur l’état et stabilité physique. Il établira un reportage photographique de ces repères.

Le titulaire effectuera un contrôle de stabilité des repères de rattachement pour s’assurer de leur stabilité (leurs
altitudes)

Le titulaire effectuera un contrôle altimétrique sur un échantillon choisi par le maître d’oeuvre. L’écart entre le
nivellement de base et le nivellement de contrôle ne doit pas dépasser la tolérance 8 √ L mm : avec (L) la longueur
du cheminement en km.

Le titulaire utilisera un niveau numérique de précision pour la collecte des observations qui doivent être enregistrées
directement dans la mémoire de ce dernier. Le fichier brut des observations sera remis au maître d’œuvre.

Lors du contrôle de l’altimétrie, le Titulaire s’efforcera de faire coïncider, autant que faire se peut, le contrôle
altimétrique et planimétrique sur les mêmes bornes de la polygonale.

2.1.2 Contrôle de la bande cotée


2.1.2.1 Vérification de la précision de la bande cotée

La vérification de la précision de la bande cotée sera établie conformément aux prescriptions du cahier des charges
applicables aux études topographiques et aux conditions ci-après:

Le contrôle de la bande cotée sera effectué par un levé au sol de profils en travers à raison de 2 profils en travers
par kilomètre. Ces profils doivent être d’un largeur d’au moins 300 m et répartis aléatoirement le long du tracé
autoroutier. Le choix de ces profils sera soumis à l’approbation du Maître d’œuvre.

Le Titulaire adoptera la méthodologie suivante :

Tracé des profils en travers sur la bande cotée sur toute sa largeur en accord avec le maître d’oeuvre;

Chaque profil en travers devra avoir comme extrémités deux points de la bande cotée connus en X, Y et H ;

Etablissement d’un tableau récapitulatif du choix des profils en travers indiquant les coordonnées X, Y et H de chaque
profil et sa longueur ;

Dessin du profil en travers correspondant à l’échelle du 1/1000 ;

Implantation du profil en travers sur le terrain à partir des coordonnées des deux points précités en référant à la
polygonale de base ;

Levé terrestre au moyen d’une station totale de précision des profils en travers. Des points seront relevés tous les
20m et à chaque changement de pente et à la rencontre avec des détails topographiques (chaâba, oued, fossé,
route, talweg, etc…).

Dessin du profil en travers relevé sur terrain et sa superposition avec le profil obtenu à partir du modèle numérique du
terrain de la bande cotée.

Comparaison des écarts constatés entre les profils de contrôle et ceux de l’étude et leur analyse statistique en se
référant aux normes de précision définies par le cahier des prescriptions spéciale (CPS) de l’étude.

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 6


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE
2.1.2.2 Vérification des détails figurant sur les plans de la bande cotée

La vérification des détails figurant sur la bande cotée portera d’une part sur la présence sur le plan des détails
figurants sur le terrain et d’autre part sur la désignation de ces détails (bâtis, mur de clôture, clôture grillagée, ….) et
ce à 50m de part et d’autre du profils en travers.

Le titulaire procèdera au levé de tous les détails pertinents situé à 50 m de part et d’autre des profils en travers, pour
comparer leurs positions planimétriques déterminées sur terrain par rapport à celle de la bande cotée de l’étude.

ARTICLE 2.2 - DOCUMENTS A REMETTRE PAR LE TITULAIRE

A l’issue de son travail de contrôle, le Titulaire doit fournir au Maître d’œuvre les documents suivants :

- Avant projet en trois (03) exemplaires du contrôle de la polygonale de base et de la bande cotée.

- Un rapport de contrôle de la polygonale, établi en quatre (04) exemplaires, où seront mentionnés les résultats des
différentes méthodes de contrôle utilisées ( photos, calculs de précision, etc..) ainsi qu’une conclusion relative à la
fiabilité et au niveau de précision de la polygonale.

- Un rapport de contrôle de la bande cotée établi en quatre (04) exemplaires où seront mentionnés les résultats
obtenus après levé des profils de contrôle ainsi que ceux relatifs au levé de détails. Le rapport doit contenir tous les
calculs intermédiaires permettant de conclure sur la fiabilité des résultats de contrôle. Ainsi qu’une conclusion
relative à la fiabilité et au niveau de précision de la bande cotée.

- Le report des profils de contrôle sur les plans de la bande cotée réduits au 1/5000.

- Les cahiers des profils en travers où seront superposés les profils en travers de contrôle et ceux issus de la bande
cotée.

- Les tableaux récapitulatifs des calculs des écarts entre les profils levés et les profils issus par interpolation de la
bande cotée.

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 7


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE
Chapitre – III: Clauses Financières Particulières

ARTICLE 3.1 – CARACTERES GENERAUX DES PRIX


Les prix du bordereau des prix - détail estimatif du présent marché, ont un caractère forfaitaire et tiennent compte de
toutes les sujétions, hormis celles mises explicitement à la charge du Maître d’Ouvrage et / ou du Maître d’œuvre,
dans le présent marché.
Ils tiennent compte de tous les frais et faux-frais inhérents à des travaux et des prestations prévus au présent marché
dont le Titulaire est réputé avoir estimé les difficultés et les risques.
Ils comprennent les frais d’édition de tous les documents provisoires et définitifs. Ils comprennent en outre les frais de
voyages, déplacements, transports et frais de séjours engagés par le Titulaire pour l’accomplissement des
prestations du présent marché.
Ils comprennent les charges financières et les bénéfices ainsi que toutes les taxes hormis la taxe sur la valeur ajoutée
(T.V.A) et tous les impôts existant auxquels est soumis le Titulaire à la date de signature du présent marché.
Les prix unitaires tiennent compte notamment des prélèvements sur les traitements et les salaires.
Si le Titulaire devait être soumis à des taxes ou impôts non prévus au moment de l’établissement du présent contrat,
leur montant serait remboursé par le Maître d’Ouvrage sans aucune majoration sur présentation des pièces
justificatives de ces impôts et taxes.

ARTICLE 3.2 - REVISION DES PRIX


Les prix du marché sont fermes et non révisables.

ARTICLE 3.3 - AVANCE


Aucune avance dans le cadre de ce marché ne sera accordée au Titulaire.

ARTICLE 3.4 – MODALITES DE PAIEMENT


Les prestations objet du présent marché seront payées selon les modalités suivantes :
- 90% du prix unitaire ou des prix unitaires rémunérant le dossier de la partie d’étude établie dans sa forme finale
à sa remise à l’examen au Maître d’Oeuvre
- 10% du prix unitaire ou des prix unitaires rémunérant le dossier de la partie d’étude approuvée par le Maître
d’œuvre

ARTICLE 3.5 – ACOMPTES


A l’issue de chacune des étapes visées à l’article 3.4, le Titulaire adresse au Maître d’œuvre une demande d’acompte
accompagnée d’un état justificatif des prestations réalisées conforme au modèle joint en annexe 1. Le montant des
prestations réalisées conformément aux prescriptions du marché sera évalué par application des prix unitaires du
bordereau des prix aux quantités réellement exécutées.
Si cet état justificatif ne soulève pas d’observations de la part du Maître d’œuvre, ce dernier établira dans un délai
d’un mois le décompte et en transmettra une copie au Titulaire pour établir les factures correspondantes.
Le Titulaire transmettra alors au Maître d’Ouvrage les factures en 4 exemplaires du montant correspondant aux
prestations réalisées accompagnées d’une copie du décompte.
Les montants faisant l’objet des acomptes n’ont pas un caractère définitif et ne lient pas les parties contractantes.

ARTICLE 3.6 – DELAIS DE PAIEMENT


Les paiements interviendront dans les trente jours (30) fin du mois à compter de la date d’acceptation par le Maître
d’Ouvrage de la facture conforme au décompte établi par le Maître d’œuvre et une copie du décompte.
Les factures émises et établies en quatre (4) exemplaires (original + 3 copies) doivent faire mention des références
bancaires du Titulaire et du numéro du marché. Elles doivent être adressées par courrier séparé ou déposées

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 8


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE
contre accusé de réception à la Direction Générale de ADM située à l’adresse suivante : Chariâ Maê Al Aïnaïne,
Secteur 22, Hay Riad - Rabat.

ARTICLE 3.7 - REGLEMENT DE PRIX DES PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES

L'article 36 du CCAG-EMO est complété comme suit :


Le Titulaire ne peut exécuter aucun travail supplémentaire sans l'ordre écrit du Maître d'Oeuvre. Les prestations non
prévues au marché et effectuées sans ordre ou contrairement aux ordres reçus, pourront être refusées et resteront
aux frais et risques du Titulaire.
Toute demande de prestations supplémentaires émanant tant du Maître d'Oeuvre que du Titulaire, nécessitant
l'application de prix non prévus au présent marché, donnera lieu, de la part du Titulaire, à la remise de propositions
écrites avec devis estimatif détaillé, jointes à sa demande ou dans un délai de 07 jours à compter de la notification de
l'ordre de service du Maître d’œuvre.
Les nouveaux prix sont préparés, par ordre de priorité :
1. Par analogie aux méthodes de calcul du prix du présent marché ;
2. En utilisant les prix d’unité contenus dans les sous-détails des prix unitaires remis avec l’offre du Titulaire.
3. En se référant à des barèmes homologués

ARTICLE 3.8 - CAUTIONNEMENT DEFINITIF


Il ne sera pas exigé de cautionnement provisoire, ni de cautionnement définitif

ARTICLE 3.9 - RETENUE DE GARANTIE


Il ne sera pas opéré de retenue de garantie sur les acomptes.

ARTICLE 3.10 - NANTISSEMENT


Dans l'éventualité d'une affectation en nantissement du marché, il est précisé que :
1 La liquidation des sommes dues par le Maître d’Ouvrage en exécution du marché sera opérée par les soins
du Directeur Général de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc.
1. Le représentant du Maître d'Ouvrage chargé de fournir au Titulaire du marché, ainsi qu'aux bénéficiaires des
nantissements ou subrogations les renseignements et états prévus à l'Article 7 du Dahir du 28 Août 1948,
est le Directeur Général de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc.
2. Les paiements prévus au marché seront effectués par le Directeur Général de la Société des Autoroutes du
Maroc, seul qualifié pour recevoir les significations des créanciers du Titulaire de ce marché.
En application de l'article 11.5 du CCAG-EMO, le Maître d’Ouvrage délivrera sans frais au Titulaire, sur sa demande
et contre récépissé, un exemplaire spécial du marché en copie conforme portant la mention "exemplaire unique".
ARTICLE 3.11 – REPRESENTATION FISCALE DES ENTREPRISES ETRANGERES
Avant tout commencement des travaux, le prestataire non établis au Maroc doit faire accréditer au près du Ministère
chargé des finances un représentant domicilié au Maroc, qui s’engage à se conformer aux obligations auxquelles
sont soumis les redevables exerçant au Maroc.

Aucun règlement ne sera effectué tant que le prestataire n’aura pas adressé au Maître d’Oeuvre une copie de sa
déclaration d’existence de TVA déposée à la direction des impôts accompagnée d’une copie de notification de son
numéro d’identification fiscale et une lettre indiquant les références bancaires de son représentant fiscal au Maroc.

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 9


AUTOROUTES DU MAROC CPS CONTROLE DES ETUDES TOPOGRAPHIQUE

Dressé par Vérifié par


CONTROLE ET VALIDE PAR
LE CHEF DE LA DIVISION MARCHES
LE MAITRE D’OUVRAGE LE DIRECTEUR DE DEVELOPPEMENT
& AFFAIRES JURIDIQUES

RABAT, LE …………………… RABAT LE, …………………… RABAT, LE ……………………

APPROUVE PAR
LU ET APPROUVE PAR LE TITULAIRE
LE DIRECTEUR GENERAL DE ADM
« Avec la mention Lu et approuvé »

………………..…, le ………………… Rabat, le ………………………

AUTOROUTE EL JADIDA - SAFI 10