Vous êtes sur la page 1sur 2

Le nom Original de Jésus

Le nom français « Jésus » dérive du nom latin Iesus, qui est une translittération de l’Hébreu
en caractère grec koinè, Ἰησοῦς (Iēsoûs). Dans la Septante (LXX) et dans d'autres textes juifs
en grec, comme les écrits de l’histoirien Juif Flavius Josèphe et de Philon
d’Alexandrie, Ἰησοῦς (Iēsoûs) est la forme standard en grec koinè utilisée pour traduire à la
fois les noms hébraïque long et court : yühôšùª`et yëšûª`. Comme le montre le résumé ci-
dessous :
yühôšùª`ou avec un qibbus (‫ע‬ ּ‫שֹ ע‬
ֹ‫ ייהְו ש‬,‫ע‬
ּ‫ )ייהְושֹוׁ ע‬est un nom personnel masculin signifiant, soit
« Yah est salut » ou « Yah est opulence ou générosité » et par ailleurs a été plus ou moins
associé avec le salut (cf. Mat 1 :21).
1. Josué ou yühôšùª fils de Nun, successeur de Moïse, est le premier nom dans l’Ancien
Testament contenant Yahweh appart yôkebed. (Deut 3 :21 ; Juges 2 :7 ; forme avec quibbuts
Exod 17 :9 ; 17 :10 ;13 ;14 ; 24 :13 : 33 :17m 33 :11 ; Nomb 11 :28 ; 13 :16 ; 14 :6 ; 14 :30
etc). La Septante version grecque de l’Ancien Testament (date, translitère par ‘Iésoûs).
Une forme plus courte existe aussi courte yëšûª` (Néhé 8 :17, LXX ‘Iésoûs). A l’origine,
Josué s’appelait d’abord Hosée (hôšëª, « salut » Nomb 13 :8,16, LXX Ausé).
2. Un Josué de Beth Shem (1 Sam 6 :16 ; 6 :18)
3. Après la restauration d’Israël en Palestine, Josué, fils de Jotsadak (Aggée 1 :1, 12 ; 2 :2,4
etc)
4. Un gouverneur de Jérusalem sous le règne de Josias (2 Rois 23 :8, LXX ‘Iésous)
5. Un chef de la neuvième classe de prêtres (1 Chron 24 :11)
6. fréquemment utilisé pour une famille de Lévitique (Esd 2 :40 ; 3 :9 ; Néh 7 :43 etc)
7. Père d’un bâtisseur de la muraille (Néhé 3 :19)

Dans le NT, le nom Josué, Jésus ‘Iésous, était un nom très particulièrement commun parmi les
israélites :
1. Josué (‘Iésous), le fameux chef d’Israël succédant à Moïse (Actes 7 :45 ; Héb 4 :8)
2. Jésus, fils d’Eliezer, un ancêtre de Christ (Luc 3 :29, ‘Iésous)
3. Jésus, le fils de Dieu, le sauveur de l’humanité (Matt 1 :21,25 ; Luc 1 :31 ; 2 :21)
4. Jésus Barabbas
5. Jésus, surnomé Justus, un chrétien juif d’origine, associé à Paul dans la prédication de
l’Evangile (Col 4 :11).

Conclusion
Le grec Ἰησοῦς ou Iēsoûs est aussi utilisé pour représenter le nom de Josué fils de Nun dans
des passages certains passages du NT. Il était aussi utilisé dans la Septante pour traduire le
nom Hoshea dans un des trois versets ou ceci fait référence à Josué, le fils de Noun (Deut.
32:44).
Durant la période du second Temple (538 av. J.-C-70 ap. J.-C), yühôšùª`est d'abord devenu
une forme commune du nom yühôšùª`Toutes les occurrences de yühôšùª` dans la Bible
hébraïque se trouvent en dans les livres historiques (Chron, Esd-Néh) et sont traduites en
français comme Josué. Deux de ces hommes (Josué, fils de Nun et le grand prêtre) sont
nommés dans d'autres livres de la Tanak où ils sont appelés Yehoshua (traduit en français par
Josué). Dans la Bible française, chaque fois que nous avons le nom propre Jésus ou Josué, il
s’agit donc de l’Hébreu yühôšùª`et yëšûª`passant par le Grec au caractère latin. Les formes
longues et courtes ont coexisté côte à côte dans les livres post exiliques (cf. Néh 8 :17 et 1
Chron 7 :27), la forme courte est peut-être une forme abrégée de la forme longue. Par ailleurs,
ce n’est que dans la traduction de l’Hébreu du NT que la Yeshoua (‫ )ישוע‬est souvent
employée.