Vous êtes sur la page 1sur 21

Ministère de l’Enseignement Supérieur et

De recherche scientifique
*** * ** INSTITUT SUPERIEUR DES ETUDES
La direction générale des études TECHNOLOGIQUES DE SFAX
Technologiques
*** * ***
Institut supérieur des études
Technologique de Sfax

Département Génie Civil

Rapport de stage technicien

Sujet :

Réalisé par l’élève-technicien : ben Alaya Ahmed.

Entreprise d’accueil :

Bureau d’étude ^^2MB^^

Responsable de l’entreprise : Mr ben Ouada Mustapha.


Mr ben Alaya Mehdi.

Stage de 2ème année


Année Universitaire 2010/2011
Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

REMERCIMENT

Un grand merci à Mr ben Ouada Mustapha et Mr ben Alaya Mehdi

pour l’opportunité qu’ils m’ont offerte et toute la patience dont-ils ont fait

preuve pendant la durée de mon stage au sein de leur bureau d’étude.

En plus je tiens à remercier Mlle khalfalla Samia travaillante dans ce

bureau pour la bonne ambiance dans la quelle j’ai pus effectuer mon stage et

vue tous les bon conseils et informations dont il m’a fait profiter, sans oublier

toutes les autres personnes qui m’ont aidé à finaliser mon travail d’une manière

directe ou indirecte.

Enfin, je tiens à remercier l’I.S.E.T pour m’avoir offert l’occasion

D’effectuer des stages aux seins des sociétés qui ont pour but

L’amélioration du côté pratique de mes études en Génie Civil et tout

Ceux qui ont apporté l’assistance nécessaire au bon déroulement de ce

Stage.

BEN ALAYA

Ben Alaya Ahmed 2 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Table des matières

Table des matières ................................................................................ 3


Introduction .......................................................................................... 4
Présentation de l’organisme ................................................................. 5
mission de stage ................................................................................... 7
présentation du projet ........................................................................ 12
conception et elaboration des plans de coffrages………………… 13
Caractéristique des matériaux et hypothèse de calcul………………..14
Prédimensionnement des différents élements ................................... 15
Evaluation des charges ...................................................................... 16
Etude d’une nervure continue (N1) .................................................... 17
1-descente de charge ................................................................... .
2-Calcul des armatures ................................................................ .
Etude de la poutre isostatique (A1-1) ................................................. 18
1-dimension ................................................................................. .
2-charge ....................................................................................... .
3-calcul des structures ................................................................. .
4-calcul béton armée ................................................................... .
Etude d’un poteaux :.......................................................................... .19

1-Descente de charge................................................................... .
2-Calcul de feraillage de poteau .................................................. .
Dimensionnement d’une fondation sous le poteau............................. 20
1-Dimensionnement de la semelle: …………………………......
2-Feraillage de la semelle ............................................................ .
3-Calcul automatique des élements porteurs ............................... .

Conclusion ..............................................................................................
Référence bibliographique .....................................................................
Annexe.................................................................................................. ..

Ben Alaya Ahmed 3 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Introduction

Vu le grand rôle joué par les bureaux d’études dans le domaine de


construction civile, j’ai effectué mon stage dans le bureau d’étude ^^2MB^^.

Au cours de ce stage, j’ai eu l’occasion de connaître les étapes suivies


lors de l’étude d’un projet : il s’agit essentiellement de bien lire tous les plans
proposés par l’architecte (les plans de tous les niveaux ; les détails; les
coupes…), ensuite, concevoir la structure en béton armé en tenant compte des
contraintes du site, des contraintes architecturales, après, dessiner les plans de
coffrage et de ferraillage

Le présent rapport a pour but de faire partager aux lecteurs une


expérience professionnelle , en effet ce stage était pour moi d’une immense
utilité puisqu’il m’a permis de faire un contact réel avec la vie professionnelle et
d’y appliquer les connaissances acquises lors de mes études à l’ I.S.E.T, histoire
de lier la théorie à la pratique, de voir de prés la nature des relations entre les
différentes parties participantes à un chantier et de comprendre quelques
solutions pratiques à des problèmes techniques rencontrés sur chantier.

Ben Alaya Ahmed 4 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Présentation de l’organisme d’accueil

Le bureau d’étude ^^2MB^^ s’intéresse aux études des structures en béton armé et
construction métallique et en VRD, a été constituée depuis janvier1996.

 Siège social :

- Cité andalous, Imp., Appt13-5100 Mahdia.

- Téléphone : Bureau 73.694.666

- Téléfax : Bureau 73.960.099.

- Téléphone mobile : 98.408.461.

 Organisation du travail:

Horaire: 2MB travaillent deux séances par jour de lundi à samedi :


o La première de 8.30 h à 13h.
o La deuxième est après midi de 15 h à 18 h.
Sauf pour le vendredi, une seule séance de 8.30 h à 13.30h.

 Les activités de la société:

La vocation exclusive de L’ingénieur est d'assurer, tant au stade des études que celui des
travaux, les différents missions à savoir: Conseil, Etudes et Suivi.
Ses activités essentielles consistent en:
 L'étude de structure en béton armé des différents ouvrages.
 L'étude de structure en charpente métallique.
 L'étude des projets de V.R.D et hydraulique.
 Le suivi et le contrôle des chantiers.
 L'expertise et la proposition des solutions d'amélioration des structures en mauvais
états.

Ben Alaya Ahmed 5 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

 Moyens disponibles:
L'entreprise dispose d'un outil d'informatique (trois ordinateurs).
Vu le développement des logiciels le bureau utilise plusieurs logiciels de dessin et de
calcul, citons:
 AUTO CAD pour la réalisation des plans de coffrage.
 ROBOT pour la descente de charge et le calcul de ferraillage.
 ARCHE pour le calcul de ferraillage.
 Rôle de l’ingénieur :

Le rôle de l'ingénieur consiste à :


-Recevoir les différents projets privés et étatiques.
-Concevoir, et dimensionner les poteaux et les fondations en s'appuyant sur les plans
d'architectures, les données géotechniques (analyse du sol) et les levés topographiques.
-Diriger les techniciens et résoudre avec eux les problèmes techniques rencontrés.
-Suivre et contrôler les travaux sur chantier.
-Etablir des rapports sur la situation des bâtiments civils, des rapports d'étude d'impact et
Des rapports d'expertise sur les bâtiments.
 Rôle de technicien :

En bureau :
En s'appuyant sur les notes de calcul fournies par l'ingénieur et le plan d'architecture Du bâtiment étudié,
les techniciens se chargent de :
-Elaboration, à l'aide des logiciels du dessin AUTOCAD, un plan de béton armé qui se compose
d'un plan de fondation (semelles, longrines, pré poteaux), un plan de coffrage (nervures,
poutres, poteaux, raidisseurs) et un plan de ferraillage pour les éléments porteurs du bâtiment.
-Pré dimensionnement des éléments porteurs et calcul des charges appliquées
-Calcul les poutres et les nervures à l'aide du logiciel ARCHE après avoir déterminé les
charges appliquées sur ces éléments et les prés dimensionnés.
Sur chantier :
-Les techniciens effectuent des visites aux chantiers pour contrôler l'exécution des
Travaux de bétonnage et recevoir le ferraillage.

Ben Alaya Ahmed 6 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

 Déroulement des travaux dans le bureau :

Etape Description Support Exécuteur Logiciel


N° Nature

Choix des
positions
1 Conception Plan d’architecture Ingénieur -
des poteaux, des
poutres et du sens
des nervures
Pré
2 Pré dimensionnement Plan d’architecture -
Technicien
dimensionnement des poteaux et des + règles BAEL 91
poutres
Dessin du plan de
3 coffrage (poutre,
Dessin Technicien AUTOCAD
raidisseurs, Plan d’architecture
nervures, poteaux,
détail escalier…)
Détermination des
4 charges appliquées Plan d’architecture -
Calcul Technicien
sur les différentes + règles BAEL 91
poutres et nervures
et calcul des
poutres et nervures
- Correction des
dimensions des
poutres
5 Dessin - Dessin des Plan de coffrage Technicien AUTOCAD
nervures
- Dessin du plan
de
ferraillage
Dimensionnement
6 des poteaux, des Plan de arche
Calcul Ingénieur
semelles et du coffrage+ données
gros géotechniques
béton (portance du sol)
Dessin du plan de Plan
7 fondation d’architecture+note
Dessin AUTOCAD
(longrines, de calcul Technicien
semelles, poteaux, comportant les
chaînages, dimensions des
détails…) poteaux et des
fondations
Tirage des plans de
8 Tirage coffrage et de -
Technicien
fondation

Ben Alaya Ahmed 7 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Mission du stage

 Le stage reste toujours une occasion pour l'élève technicien pour joindre le théorique
avec le pratique et voir de prés sa future vie professionnelle.
 Au cours de cette période de stage, j’ai effectué un projet ayant pour sujet
« conception et calcul de structure d’une villa R+2 à usage d’habitation »
 Parmi les différentes tâches qui m’ont été attribuées on note :
 Une lecture profonde des plans d'architecture afin de comprendre tous les détails pour
qu'on détermine les erreurs d'architecte au niveau de la portance de la structure.
 La conception qui est la partie la plus importante puisque il faut respecter la solidité de
la structure ainsi l’esthétique.

 Pré dimensionnement des différents éléments de la structure (poteaux, poutres,….) et


choix le type de plancher convenable (nervurée ou une dalle pleine)
 L'évaluation manuelle des charges permanentes et d'exploitation supportées par les
éléments de la structure.
 Calcul manuel des éléments de la structure (nervure, poutre, poteau, semelle) en
choisissant la méthode de calcul et en déterminant les armatures longitudinales et
transversales.
 Introduire un projet dans l’Arche :

Après avoir terminé la conception de projet, on exporte les axes à partir de l’Auto
CAD sous format dxf. Dans le répertoire des projets de Graitec, on crée un nouveau
dossier qui prendra le nom de projet. Ensuite, on démarre Arche ossature en cliquant

sur dans l’interface d’accueil d’Arche.


La première étape consiste à importer les plans en activant dans le menu Fichier la
commande Importer et préciser l’emplacement des fichier dxf.
La deuxième étape consiste à dessiner les longrines dans le plan de fondation à l’aide
de souris après avoir cliquer sur l’icône de la barre d’outil gauche d’arche
ossature.
La troisième étape est de dessiner les poteaux, en cliquant aux emplacements
correspondants après avoir activer la commande poteau en cliquant sur l’icône
de la barre d’outil gauche d’arche ossature tout en indiquant la forme de la poteau et
sa petite dimension.(fig1.Annexe II)
La deuxième étape consiste à dessiner les poutres dans le plan de fondation à l’aide
de souris après avoir cliquer sur l’icône de la barre d’outil gauche d’arche

Ben Alaya Ahmed 8 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

ossature. Tout en distinguant les poutres principales de celles secondaires et


indiquant le chargement des poutres chargées par des murs ou acrotères.
(fig2.Annexe II)
La quatrième étape consiste à dessiner la dalle après avoir activé la commande dalle
en cliquant sur l’icône de la barre d’outil gauche d’arche ossature. Tout en
indiquant le sens et le chargement de la dalle. (fig.3 Annexe II).
Une fois on a défini tous les étages et les hypothèses sont définies, on lance le calcul.
(fig.4 séquence de calcul)

 Exporter le ferraillage des poutres à partir de l’arche :


La première étape consiste à sélectionner une poutre. Pour faciliter la sélection, on ne
les affiche qu’eux à l’écran. Dans le menu Options, on active la commande
Affichage. Dans la boite de dialogue qui apparaît, on ne sélectionne que les poutres.
(fig5. Annexe II)
La deuxième étape consiste à exporter le module de ferraillage en cliquant sur l’icône
de la barre d’outils gauche d’arche ossature.
La troisième étape consiste à définir les hypothèses de calcul, en activant dans le
menu hypothèses béton armé et dans la boite de dialogue qui apparaît, on introduit
les caractéristiques de béton armé qu’on vise utiliser sur chantier. (Fig6 Annexe II).
La quatrième étape consiste à définir les dimensions de la poutre, En faisant un
double clic sur la travée de la poutre, une boite de dialogue apparaît permettant de
définir la géométrie des poutres. (fig7.Annexe II).
Finalement, on lance le calcul en cliquant sur l’icône , située dans la barre
d’outils inférieure. Si après le calcul l’icône se transforme en , on essaye de
minimiser les dimensions de la poutre. Si l’icône se transforme en après le
calcul, on minimise de nouveau jusqu'à avoir les dimensions minimales avec bien sûr
un ferraillage acceptable qu’on vérifie à chaque fois qu’on minimise les dimensions
en activant dans le menu Affichage la commande plan interactif.

 Exporter le ferraillage des nervures à partir de l’Arche :


Dans l’interface, en cliquant un double clics sur l’icône arche poutre BAEL

, on active le module Arche poutre. (fig.8 Annexe II)

La première étape consiste à définir les hypothèses de calcul. Dans le menu


hypothèse, on active la commande béton armé. Sur la boite de dialogue qui apparaît,
on introduit les caractéristiques de béton qu’on vise utiliser sur chantier.

La deuxième étape consiste à définir la géométrie de la nervure. En faisant un double


clics sur la travée de la poutre, une boite de dialogue apparaît permettant de définir la
géométrie de nervures. (fig.9 Annexes II)

Ben Alaya Ahmed 9 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

La troisième étape consiste à définir la longueur de travée de la nervure. En faisant


un clic sur la bande bleue, une boite de dialogue apparaît permettant de définir la
longueur de la nervure et les dimensions d’appuis à gauche et à droite. (fig.10
Annexes II).
La quatrième étape consiste à introduire les charges appliquées à la nervure. En
choisissant la forme de charge appliquée à partir de la case suivante,

une boite de dialogue apparaît permettant de définir les charges


permanentes et celle d’exploitation. (fig11.Annexes II)
L’étape finale consiste à produire un plan de ferraillage. Dans le menu Affichage
activer la commande plan interactif qui le visualisera. Dans le plan de ferraillage
l’armature inférieure est inclinée de sa place. Donc, il faut limiter le nombre de barre
à un. Pour le faire, il suffit d’activer la commande Ferraillage/Barres dans la menu
Hypothèses. (fig12.Annexe II)

 Exporter le ferraillage d’un poteau à partir de l’Arche :


Dans l’interface, en cliquant un double clic sur l’icône Arche Poteau BAEL : on
active le module Arche poteau. (fig13.Annexes II)
La première étape consiste à définir les hypothèses de calcul :
On commence généralement par les hypothèses de béton armé. Dans le menu
Hypothèse, on active la commande béton armé. On introduit la résistance
caractéristique à la compression du béton à 28 jours 22MPa, la limite d’élasticité
garantie 400Mpa. (fig14. Annexe)
La deuxième étape est de définir la géométrie de poteau. On commence par définir la
section en appuyant sur une des commandes suivantes.

Ensuite, il faut saisir les dimensions en activant la commande pré dimensionnement.


La troisième étape consiste à définir la méthode de calcul. En cliquant sur l’icône

, la fenêtre Méthode de calcul s’affiche à l’écran et on coche la méthode qu’on


va adopter lors de calcul.
L’étape finale consiste à produire le plan de ferraillage, dans le menu Affichage, on
active la commande plane interactive qui le visualisera.
 Exporter le ferraillage des semelles à partir de l’Arche :
Dans l’interface, en cliquant un double clic sur l’icône Arche Semelle3D BAEL : on
active le module Arche Semelle. (fig.15 Annexes II)
Après avoir calculer la charge transmise à la semelle à partir de poteau de RDC, on
pré dimensionne la semelle en utilisant la formule suivante : a * b min  u .
P
 GB

Ben Alaya Ahmed 10 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

La première étape consiste à définir les hypothèses de calcul :


On commence généralement par les hypothèses de béton armé. Dans le menu
Hypothèse, on active la commande béton armé. On introduit la résistance
caractéristique à la compression du béton à 28 jours 22MPa, la limite d’élasticité
garantie 400Mpa. (fig.16 Annexe II)
Ensuite, on définie l’enrobage dans le même menu mais en activant la commande
enrobage. On introduit l’enrobage de l’élément portée (0.025cm) et celui de la
semelle (0.04m) pour les différentes côtes. (Fig. 17 Annexes II)
La deuxième étape consiste à définir les hypothèses de sol et de nappe :
Toujours dans le menu hypothèse, on active la commande sol et eau. Et on introduit
les caractéristiques de sol dont on dispose. IL faut distinguer le sol infini de celui
d’assise. (fig.18 Annexes II)
La troisième étape consiste à définir la géométrie de la semelle :
Dans le menu hypothèse, on active la commande géométrie/semelle, et on introduit
les dimensions déjà calculées pour la semelle. (Fig. 19 Annexes II).
La quatrième étape consiste à définir la géométrie de gros béton qui va être mis en
œuvre sous la semelle en activant la commande béton sous semelle de menu
Hypothèse/géométrie (l’épaisseur, la résistance caractéristique à la compression du
béton à 28 jours et les débords autour de la semelle).
La cinquième étape consiste à définir la géométrie de l’élément portée, en activant la
commande géométrie éléments portés. On introduit la géométrie est les dimensions
de poteau qui va être supportée par la semelle (axbxh) (fig.20 Annexes II)
Finalement, on affichage le ferraillage de la semelle, en activant dans le menu
affichage, la commande plan interactif. (fig.21 Annexes II).
 Comparaison des résultats calculés à la main avec les résultats exploités par le logiciel
de calcul (ARCHE).

Ben Alaya Ahmed 11 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Présentation de projet

Le présent projet est "la construction d'une villa à usage d'habitation " à SALACTA situé au

gouvernorat de MAHDIA.

 Les déférents intervenants:

L'architecte : Mr Omrane Hedi.

Bureau d'étude : Bureau d’étude 2MB.

 La superficie du site:

Le terrain couvre une superficie d’environ 436,34 m2

 Les composantes de projet:

Le projet comporte un réez de chaussée et 2 étages.

-Le réez de chaussée est à usage d’habitation ce constituent de deux salon, 4 chambres, 2

S.D.B, 2 cuisine, 2W.C. Le premier et le deuxième étage ont la même architecture que le

R.D.C et ils sont à usage d'habitation.

Ben Alaya Ahmed 12 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Conception et élaboration des plans de coffrage

 Introduction :
La conception de l'ossature est la phase décisive qui touche le coût de revient et la qualité du
bâtiment, elle est réalisé sur la base des critères suivants:
 Critère architectural :

 Respecté les plans architecturaux afin de conserver l'aspect architectural et


esthétique du bâtiment.
 Eviter de placer des poteaux qui gênent la circulation dans le bâtiment ou nuisent à
l'esthétique du bâtiment.
 Respect des critères de résistance :

 Minimiser les charges concentrées sur les poutres.


 La conception de l'infrastructure prend en considération la force portante du sol et la
valeur des charges transmises.
 Choix des structures et exigences architecturales:
Poteaux : .De préférence d’immerger les poteaux depuis le R.D.C vers les autres étages pour

des raisons esthétique puisque tout les étages sont identiques.

Poutres: Les poutres sont de sections variables suivant la cote des poteaux, parfois on utilise

des poutres plates pour éviter les retombées dans les séjours ou les salons.

Planchers : dans ce projet on a utilisé les planchers nervurés (16+5).

Ben Alaya Ahmed 13 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Caractéristiques des matériaux et hypothèse de calcul

I. Caractéristiques des matériaux:


1. Béton:
 Résistances:
- fc28: résistance caractéristique à la compression du béton à 28 jours d'âge.
fc28=22 MP a
- ft28: résistance caractéristique à la traction du béton à 28 jours d'âge.
ft28=0.6+ 0.06fc28 AN: ft28=1.92 MPA
 Contraintes ultimes du béton en compression:

f c 28
Fbu  0.85 
  b
Avec γb=1.5 dans le cas général
γb= 1 les combinaisons accidentelles
θ =1: la durée d'application des charges strictement supérieur à24 heures alors :
f c 28
Fbu  0.85   12.46 MPA
 b
2. Acier:
La nuance d'acier utilisée est Fe E400 HA
- Fed: résistance de calcul des aciers :Fed=σs =fe/γs= 348 MPA avec fe=400 MPA.
- coefficient de scellement:
Ψs=1 pour RL.
Ψb =1.5 pour HA.

3. Hypothèses de calcul:
 Le calcul est fait sur les règles du BAEL 91.
 La fissuration est peu préjudiciable donc le calcul des armatures se fait à l'ELU.
 Le calcul se fait sans reprise de bétonnage K=1.
4. Le sol:
La contrainte admissible du sol apprendre en compte et pour dimensionner ces fondations est:
σsol=1.5 bars=0.15 MPA

Ben Alaya Ahmed 14 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Pré dimensionnement des différents éléments

Généralités:
Le pré dimensionnement des différents éléments en béton armé est une phase très importante
qui suit la conception, elle nous guide dans le calcul de ces éléments et qui comprend:
1. Pré dimensionnement de l'épaisseur des plancher:
La hauteur des planchers est obtenue en utilisant la relation suivante
H> L/22.5 (condition de flèche)
Dans mon projet il y a que des planchers (16+5).
2. Pré dimensionnement des poutres:
Dans mon projet, les poutres sont de sections rectangulaires elles sont dimensionnés comme
suit:
 Poutres isostatiques: H>L/10.
 Poutres continues: L/16< H<L/12.
Avec H: hauteur de la poutre.
L: longueur de la poutre.
 Largeur des poutres : la largeur des poutres est définie par la formule
suivante :
0.3 d< b< 0.5d où d=0.9 H.
3. Pré dimensionnement des raidisseurs :
Le raidisseur prend la même hauteur que le plancher et la largeur du poteau sur lequel se
repose.
4. Pré dimensionnement des poteaux:
Le pré dimensionnement des poteaux consiste à prévoir la forme et les dimensions de ces
éléments porteurs.
Dans mon projet j’ai pris tout le poteau (22* 22).

Ben Alaya Ahmed 15 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Evaluation des charges

Fig.1 : plancher courant en corps creux

Le calcul de la descente de la charge demande une concentration et une vision globale de


maitrise de la structure .en effet, la charge supportée par un élément est fonction de la nature
de chargement dans la structure dont il fait parti.
Ce qui concerne la structure étudiée, les charges s’appliquent sur les nervures qui
transmettent la charge à la poutre, à leur tour, les transmettent aux poteaux pour ce concentré
enfin sur les semelles qui répartissent dans le sol.

La charge supportée par les poutres et les poteaux sont calculée par la recherche des réactions
des nervures sur les poutres et de même pour les poteaux à l’aide du logiciel RDM6.

Re :
La descente de charge a était effectuer sur le plancher R.D.C (voir les feuilles de calcul).

Ben Alaya Ahmed 16 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Calcul d’une nervure continue

Généralités
Les nervures sont les éléments porteurs du plancher, reposant de part et d'autre sur des
poutres. Elles sont coulées sur place et leurs dimensions sont liées à celles du corps creux.
Dans ce paragraphe nous allons étudier une nervure continue de deux travées et du
plancher courant.
1 2 3
3.88m 4.28m 1.23m

Le calcul des nervures d’un tel plancher revient au calcul d’une poutre de section en T
et dont les dimensions sont les suivantes:
Largueur de la table de compression : b = 0.33 m.
Hauteur de la table de compression h0 =0.05 m
Largeur de la nervure b0 = 0.07 m.
Hauteur de la section h = 0.21 m.

33cm 0.33m

5cm 0.05m

0.21
16cm

0.07m

On a À l’ELU : Pu  1,35g  1,5q  3.55 KN/ml

À l’ELS : Ps  g  q  2.6 KN/ml

Avec : g=Gx0.33=2.079 KN/ml


q=Qx0.33=0.495 KN/ml

Ben Alaya Ahmed 17 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Calcul d’une poutre isostatique

I. Généralités
Les poutres présentent les éléments principaux de la structure. Ces éléments, sollicités
généralement en flexion simple, conditionnent parfois l’esthétique du bâtiment par l’existence
ou non des retombées.
II. Données de calcul
Nous allons traiter l’étude d’une poutre isostatique située au plancher haut de RDC
A1-1(22 – 50).
(Voir plan de coffrage).
La poutre est soumise à une charge permanente et à une charge d’exploitation uniformément
réparties.

5.96m
Les portées, entre nues d’appuis, des travées sont les suivants :
Travée : L = 5.96m.
III. Pré dimensionnement
Pour le pré dimensionnement de la section, il est judicieux de considérer les deux
conditions :
h 1
 limiter la flèche de la section : 
l 10
l max 5.96
h   0.60
10 10

On choisit h= 60 cm

On a À l’ELU : Pu  1,35g  1,5q  35 KN/ml

Vu = 255KN
À l’ELS : Ps  g  q  25,6 KN/ml

Ben Alaya Ahmed 18 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Calcul d’un poteau

Généralités :
Les poteaux sont les éléments support de la structure, qui supportent en plus de leurs
poids propres les charges qui leurs sont transmises des poutres et des raidisseurs.

Généralement, un poteau de l’étage intermédiaire reçoit outre son poids propre, l’effet
du poteau au-dessus et les réactions des poutres et des raidisseurs de l’étage en
question.

En admettant une discontinuité des travées, les efforts résultant sont majorés
forfaitairement de:

 15 % pour les poteaux centraux d’une poutre à deux travées.


 10 % pour les poteaux intermédiaires voisins des poteaux de rive pour une poutre
à plus de deux travées.

A fin de faciliter l’exécution sur chantier, les sections des poteaux seront conservées
pour chaque deux étages consécutifs.

Dimensionnement:

On s’intéresse dans ce chapitre au dimensionnement du poteau P1 (22*22) de R.D.C.

(Voir plan de coffrage R.D.C)

Calcul du poteau P1 :

 Evaluation des charges:

A l’aide de descente de charge on obtient le chargement sur ce poteau :


N u 1,35 * G  1,5 * Q

Nu= 1,35* 28 + 1,5* 22


Nu = 70 t
Ns = 50 t

Ben Alaya Ahmed 19 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Calcul d’une semelle isolée

Schéma de calcul :

Nu
Niveau du sol

Semelle H
Gros hs
béton
Hg

B
b’

b
a a' A

Données :

 Charge permanent : G = 70 t
 Charge variable : Q = 20 t
 Matériaux acier FeE400
 Béton fc28 = 22Mpa
 Contraint limite sur le sol :
 sol = 0.15 MPa.

Ben Alaya Ahmed 20 bat 22


Rapport de stage technicien I.S.E.T 2010 – 2011

Ben Alaya Ahmed 21 bat 22