Vous êtes sur la page 1sur 12

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de l’Enseignement Supérieur


et de la Recherche Scientifique

Centre de Développement des Technologies Avancées

CAHIER DES CHARGES


RELATIF A LA REALISATION D’UN AUDIT ET D’UNE ETUDE DE DANGER AU
NIVEAU DU CENTRE DE DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES AVANCEES
(CDTA)

1
ARTICLE 1 : OBJET DU CAHIER DES CHARGES

Le présent cahier des charges a pour objet le lancement d’une consultation qui aura
pour objet la réalisation d’un audit et d’une étude de danger au profit du Centre.

ARTICLE 2: MODE DE PASSATION

Le cahier des charges est passé selon la procédure du gré à gré après consultation
conformément aux dispositions des articles 6 et 44 du décret présidentiel n° 10-236 du
7 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété.

ARTICLE 3 : CONDITIONS D’ELIGIBILITE DES CANDIDATS

La consultation s’adresse à l’ensemble des bureaux d’études ou un bureau d’expertise


ou des bureaux de consultations compétents en la matière et agrées, par le ministère
chargé de l’environnement.

ARTICLE 4 : GROUPEMENT

Les offres retenues et appartenant à un groupement, conjoint et solidaire, doivent


répondre aux conditions suivantes :
1- Le modèle de projet de contrat portera l’engagement de l’ensemble des membres
du groupement. Une déclaration sera faite à cet effet et sera jointe à la soumission.
2- Le chef de file du groupement, sera désigné comme responsable principal, vis-à-vis
du maître de l’ouvrage et tout ce qui concerne le projet. Il a le plein pouvoir de :
• mener les négociations et de prendre les décisions nécessaires au nom du
groupement.
• négocier, signer le contrat avec le maître de l’ouvrage et prendre tout engagement
qu’il jugera utile pour la bonne conduite du projet.

ARTICLE 5 : EXCLUSIONS DE LA PARTICIPATION A LA CONSULTATION

Conformément aux dispositions de l’article 52 du décret présidentiel N° 10-236 du 7


octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, ne
peut soumissionner pour la réalisation des prestations faisant l’objet du présent
cahier des charges, toutes personnes physiques ou morales :
- Qui ont désisté sans motif valable , avant notification ou refuse d’accuser
reception de la notification du marché ;
- Qui font l’objet d’une procédure de déclaration de faillite, de liquidation, de
cessation d’activités, de règlement judiciaire ou de concordat ;
- Qui ont fait l’objet d’un jugement ayant autorité de la chose jugée et constatant
un délit affectant leur probité professionnelle ;
- Qui ne sont pas en règle avec leurs obligations fiscales et parafiscales ;
- Qui ne justifient pas du dépôt légal de leurs comptes sociaux ;
- Qui ont fait une fausse déclaration ;

2
- Qui ont fait l’objet de décisions de résiliation aux torts exclusifs, par des
maîtres d’ouvrages, après épuisement des procédures de recours prévues par
la législation et la réglementation en vigueur ;
- Inscrites sur la liste des opérateurs économiques interdits de soumissionner
aux marchés publics, comme prévu à l'article 61 du décret présidentiel
susmentionné ;
- Inscrites au fichier national des fraudeurs, auteurs d'infractions graves aux
législations et réglementations fiscales, douanières et commerciales ;
- Qui ont fait l’objet d’une condamnation pour infraction grave à la législation du
travail et de la sécurité sociale.

ARTICLE 6 : RETRAIT DU CAHIER DES CHARGES

Le cahier des charges sera retiré auprès du Centre de Développement des


Technologies Avancées, cité du 20 août 1956, Baba-Hassen, Cellule juridique (bureau
n° 141).

ARTICLE 7 : DEPENSES LIEES A LA PARTICIPATION

Le soumissionnaire supportera toutes les dépenses liées à la préparation, visite sur


site et la présentation de son offre. Le CDTA ne pourra en aucun cas être tenu pour
responsable des dépenses engagées, quel que soit le déroulement ou l’issue de la
procédure de consultation.

ARTICLE 8 : VISITE DU SITE

Il est indisponsable au soumissionnaire de visiter et d’inspecter le site des travaux et


ses environs et d’obtenir par lui-même, et sous sa propre responsabilité, tous les
renseignements qui peuvent être nécessaires pour l’éxecution de l’objet du présent
cahier des charges, les frais qui en découlent sont à la charge du soumissionnaire.

ARTICLE 9 : PREPARATION DES OFFRES

Avant de préparer son offre, le soumissionnaire devra étudier attentivement le


présent cahier des charges et se faire une idée de la nature et de l’ampleur de la
mission à exécuter. La présentation d’une offre non conforme au dossier de la
consultation s’effectuera aux risques des soumissionnaires, ils devront
soigneusement examiner toutes les instructions et les conditions mentionnées au
présent document.

ARTICLE 10 : DEMANDE D’ECLAIRCISSEMENTS

Tout soumissionnaire désirant obtenir des éclaircissements sur le contenu du


présent cahier des charges, peut en faire la demande par Fax ou par courrier, au
moins cinq (5) jours ouvrables avant la date de dépôt des offres.

3
Le service contractant devra répondre dans les mêmes formes aux demandes
d’éclaircissements qu’il aura reçues, au moins cinq (05) jours ouvrables avant la date
fixée pour le dépôt des offres.
Une copie de la réponse du service contractant comprenant la question posée sans
l’identification de son auteur, sera communiquée, en même temps, par écrit, à tous
les candidats ayant retiré le présent cahier des charges.

ARTICLE 11 : MODIFICATION DU CAHIER DES CHARGES

Le CDTA peut, avant la date limite de la remise des offres, apporter les modifications
ou compléments au dossier de la consultation. Il doit notifier ces modifications ou
compléments éventuels par le biais d’un rectificatif qui sera transmis par écrit à tous
les soumissionnaires au plus tard le dixieme (10e) jour qui précède la date limite de
dépôt des offres techniques. Ces éventuelles modifications sont opposables à tous les
soumissionnaires, la durée de préparation des offres peut être prorogée afin de leur
donner le temps nécessaire d’opérer les changements éventuels.

ARTICLE 12 : DATE ET HEURE DE DEPOT DES OFFRES


La date de dépôt des offres est fixée au 15 Août 2015, avant 16h00.

ARTICLE 13 : LIEU DE DEPOT DES OFFRES


Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante :

Centre de Développement des Technologies Avancées

Cité du 20 août 1956, Baba-Hassen, Alger

ARTICLE 14 : DELAI DE VALIDITE DES OFFRES


Le délai de validité des offres est égal à la durée de préparation des offres tel que
mentionnée à l’article 14 ci-dessus, augmentée de trois (03) mois et ce, correspondant
au jour de l’ouverture des plis.

ARTICLE 15 : CONTACT AVEC LE CDTA


Aucun soumissionnaire n’entrera en contact avec le CDTA, entre le moment où le
pli sera ouvert et celui ou le contrat sera signé.

ARTICLE 16 : CONTENU ET PRESENTATION DE LA SOUMISSION


Les dossiers des soumissionnaires doivent être établies clairement sans rature, ni
surcharge et signées par le soumissionnaire ou une personne dûment habilitée par
ses soins par une procuration écrite accompagnant l’offre.

4
Les dossiers des soumissionnaires doivent comprendre deux (02) offres distinctes, à
savoir :
- Une offre technique ;
- Une offre financière.

1- L’Offre technique doit comprendre ce qui suit :

L’offre technique doit comprendre les pièces suivantes :

 Une copie de l’agrément agrée par le ministère de l’aménagement du territoire


et de l’environnement en cours de validité ;
 Le statut pour les sociétés ou groupements ;
 Un extrait du casier judiciaire de la personne physique ou du gérant de la
société ;
 Au moins une attestation de bonne exécution de marché ou de commande ;
 Délai de réalisation d’un audit et d’une de danger;
 Attestation de visite du site signé.
 Le présent cahier des charges paraphé portant dans sa dernière page la
mention « lu et accepté ».

L’offre technique doit être insérée dans une enveloppe à part, fermée et
cachetée, ne comportant que les mentions suivantes :

Avis de consultation N°10/CDTA/2015


Réalisation d’un audit et d’une étude de danger au profit
Du Centre de Développement des Technologies Avancées
« Offre technique »

2 - L’Offre financière doit comprendre ce qui suit :

- La lettre de soumission remplie, datée et signée, selon le modèle joint en


annexe du présent cahier des charges ;
- L’offre finaciere.
L’offre financière doit être insérée dans une enveloppe à part, fermée, ne
comportant que les mentions suivantes :

Avis de consultation N°10/CDTA/2015


Réalisation d’un audit et d’une étude de danger au profit
Du Centre de Développement des Technologies Avancées
« Offre technique »

5
Les deux enveloppes citées 3 ci-dessus, comportant l’offre technique et l’offre
financière, doivent être insérées dans une enveloppe unique, anonyme et fermée ne
comportant que les indications suivantes :

Avis de consultation N°10/CDTA/2015


Réalisation d’un audit et d’une étude de danger au profit
Du Centre de Développement des Technologies Avancées
« À ne pas ouvrir»

ARTICLE 17 : MONTANT DE L’OFFRE

Le montant de l’offre est exprimé en toutes taxes comprises (T.T.C). Le bordereau des
prix unitaires doit comporter les montants en lettres et en chiffres sur la soumission
et au total général du devis quantitatif et estimatif.

ARTICLE 18 : REVISION ET ACTUALISATION DES PRIX

Les prix proposés pour les études faisant l’objet du présent cahier des charges seront
fermes, non actualisables et non révisables pendant toute la durée du contrat.

ARTICLE 19 : EVALUATION TECHNIQUE DES OFFRES


L’évaluation des offres des soumissionnaires se déroulera en 02 phases principales à
savoir :
- L’évaluation des offres techniques notée sur 70 points
- L’évaluation des offres financières notée sur 30 points

Système d’évaluation :
Critère N° 01 : Expérience professionnelle du bureau d’études
 L’offre dont l’expérience professionnelle du bureau d’études est la plus 10 points
longue se verra attribuer la note de : 10 points
 Les autres offres se verront attribuer une note (N) égale à :
N = Expérience professionnelle la plus longue x 10
Expérience professionnelle de l’offre considérée
Critère N° 02 : Références professionnelle
Deux (02) points par attestation de bonne exécution de marchés ou de 10 points
commandes similaires dans le domaine faisant objet de la présente
consultation depuis les10 dernières années et ce, dans la limite d’un
maximum de cinq (05) points.
Critère N° 03 : Délai d’exécution proposé pour l’étude de danger
 L’offre dont le délai d’exécution le plus court se verra attribuer la 20 points
note de : 20 points
 Les autres offres se verront attribuer une note (N) égale à :
N = Délai d’exécution le plus court x 20

6
Délai d’exécution de l’offre considérée
NB: Délai d’exécution superieur à 3 mois : o points

Critère N° 04 : Délai de l’audit envirenmentale


L’offre dont le délai de l’audit est la plus court se verra attribuer la note de : 20 points
20 points
 Les autres offres se verront attribuer une note (N) égale à :

N = Délai de l’audit est la plus court x 20


Délai de l’audit de l’offre considérée
Critère N° 05 : Qualification et expérience du personnel proposé 05 points
Personnel supérieur à trois(03) 05 points
Personnel égal ou supérieur à deux (02) 02 points
Personnel égal à un (01) 00 point
Critère N° 06 : Conformité de la méthodologie proposée aux termes de 05 points
référence selon la réglementation en vigueur .

TOTAL 70 points
Note éliminatoire :

Toute offre dont la note technique est inférieure à 30 points sera rejetée.
Les offres techniques d’un soumissionnaire ayant obtenu 30 points et plus seront
pré-qualifiés à l’évaluation financière.

b - Evaluation des offres financières :

Après vérification et correction des éventuelles erreurs, les points de l’offre financière
seront attribués par lot séparé selon la méthode suivante :
 L’offre la moins disante (MM) se verra attribuer 30 points
 Les autres offres se verront attribuer une note inversement proportionnelle et
égale à :
N = MM x 30
MN
Où :
 N = Note à attribuer
 MM = Montant de l’offre la moins disante
 MN = Montant de l’offre considérée

ARTICLE 20 :CORRECTION DES ERREURS

Après vérification et correction des erreurs, l’offre financière sera notée selon la
méthode suivante :
- Lorsqu’il existe une différence entre le montant en chiffres et le montant en
lettres, le montant en lettres fera foi.

7
- Lorsqu’il existe une différence entre un prix unitaire et le montant total obtenu,
en effectuant le produit du prix unitaire par la quantité, le prix unitaire cité fera
foi.

A cet effet, le montant figurant à la soumission, sera rectifié par la commission


d’évaluation des offres, conformément à la procédure décrite ci-dessus.

ARTICLE 21 : CHOIX DU SOUMISSIONNAIRE

Le soumissionnaire retenu qui obtiendra la note finale la plus élevé après sommation de
la note de l’offre technique et de la note de l’offre financière, la commission d’évaluation
des offres propose au service contractant l’attribution provisoire du marché de l’offre
économiquement la plus avantageuse.

En cas d’égalité des notes par deux ou plusieurs offres, le soumissionnaire dont
l’offre technique est la mieux notée sera retenu.

ARTICLE 22 : CARACTERE CONFIDENTIEL

Le soumissionnaiire est tenu par le secret professionnel pour toutes les informations
recueillis dans le cadre des tâches qui lui sont confiées ainsi que des résultats obtenus. Il
veillera scrupuleusement à la protection et à la non divulgation des informations
relatives à la présente consultation.

ARTICLE 23 : PROPRIETE DES ETUDES

Les propositions retenues deviennent la propriété du CDTA, l’auteur conserve la


propriété intellectuelle de l’étude.

ARTICLE 24 : CLAUSE DE PRINCIPE

Toute clause insérée dans le présent cahier des charges qui serait contraire à la
législation et à la réglementation en vigueur en Algérie, sera considérée comme nulle et
nul effet.

Et ce, conformément au disposition de l’article 51 du décret présidentiel n° 10-236 du


7 Octobre 2010 portant code des marchés publics, modifié et complété.

Fait à … …..…….le………………

« Lu et accepté en manuscrit»

8
ANNEXE

9
‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE


SCIENTIFIQUE

CENTRE DE DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES AVANCEES

MODELE DE LA LETTRE DE SOUMISSION

Je soussigné (e),

Nom et prénoms : .......................................................................................................................................

Profession :
.................................................................................................................................................................

Demeurant à : .............................................................................................................................................

Agissant au nom et pour le compte de : .................................., inscrit (e) au registre du


commerce, au registre de l’artisanat et des métiers ou autre (à préciser) de :
...................................................................

Après avoir pris connaissance des pièces du projet de marché et après avoir apprécié,
à mon point de vue et sous ma responsabilité, la nature et la difficulté des prestations
à exécuter :

Remets, revêtus de ma signature, un bordereau des prix et un détail estimatif, établis


conformément aux cadres figurant au dossier du projet de marché.

Me soumets et m’engage envers (indiquer le nom du service contractant)


.............................................

à exécuter les prestations conformément aux conditions du cahier des prescriptions


spéciales et moyennant la somme de (indiquer le montant du marché en dinars et, le
cas échéant, en devises étrangères, en chiffres et en lettres, et en hors taxes et en
toutes taxes) :
...................................................................................................................................................................

M’engage à exécuter le marché dans un délai de : (indiquer le délai en chiffres et en


lettres)
...................................................................................................................................................................

10
Le service contractant se libère des sommes dues, par lui, en faisant donner crédit au
compte bancaire ou CCP n ............................, auprès :
.......................................................................................................

Adresse : ...............................................................................................................................................

Affirme, sous peine de résiliation de plein droit du marché ou de sa mise en régie aux
torts exclusifs de la société, que ladite société ne tombe pas sous le coup des
interdictions édictées par la législation et la réglementation en vigueur.

Certifie, sous peine de l’application des sanctions prévues par l’article 216 de
l’ordonnance n 66-l56 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code pénal
que les renseignements fournis ci-dessus sont exacts.

Fait à ......................., le ..........................

Le soumissionnaire

(nom, qualité du signataire et cachet du soumissionnaire)

11
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
CENTRE DE DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES AVANCEES
ATTESTATION DE VISITE DU SITE

Objet: Avis de consultation N°10/CDTA/2015

Je soussigné : ................................................................
Représentant qualifié de : .............................................
En qualité de : ...............................................................
Déclare avoir visité le site du CDTA composé de :
…………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………….

Et avoir pris parfaitement connaissance des lieux et des conditions d'exécution de la


prestation conformément aux exigences du présent avis de consultation.

Fait à ..................................., le …....................................

(Préciser le nom, la qualité du signataire et le cachet)

Pour le CDTA Pour le soumissionnaire

12