Vous êtes sur la page 1sur 10

GESTION DE PROJET (sensibilisation)

Programme d’un Cours complet

 Chapitre I : Introduction
 Introduction
 Définitions du Projet et de la Gestion de Projet
 Organisation du Projet
 Plan de l’Ouvrage
 Les Acteurs

 Chapitre II : Ordonnancement du Projet (PERT : Program Evaluation and Review Technic)


 Problème posé
 Typologie des Problèmes d’Ordonnancement du Projet
 Critères à optimiser
 Contraintes
 Méthode de résolution retenue

 Chapitre III : Analyse du Projet


 Structuration hiérarchisée du Projet
 Organigramme technique
 Problèmes de formation hiérarchisés
 Les Plans du Projet
 Définitions techniques des tâches et de leurs relations
 Le coût du Projet (durée de vie, cycle de vie, détermination du budget et situation des coûts)
 Analyse physique du Projet : genèse du Projet
 Actualisation du Projet : Prise en compte de l’inflation

 Chapitre IV : Suivi du Projet au cours de son exécution


 Suivi de la Programmation
 Suivi des Coûts : contrôle de Gestion

 Chapitre V : Prise en compte des risques de la Gestion du Projet (délai, coûts, …) : analyses
quantitative et qualitative
 Détermination des risques (internes, externes, délai, coûts, diagnostic erroné, réponses
inappropriées, ressources, …, atténuation (diminution) des risqu es
 Organigramme technique
 Problèmes de formation hiérarchisés
 Les Plans du Projet
 Définitions techniques des tâches et de leurs relations
 Le coût du Projet (durée de vie, cycle de vie, détermination du budget et situation des coûts)
 Analyse physique du Projet : genèse du Projet
 Actualisation du Projet : Prise en compte de l’inflation

Le risque est la possibilité qu’un Projet ne s’exécute pas conformément aux Prévisions
d’achèvement, de coût et de spécifications, ces écarts par rapport aux prévisions étant
considérés comme difficilement acceptables voire inacceptables. L’écart est la différence
entre les résultats attendus et ceux obtenus.
La gestion est un processus et un système : c’est un ensemble d’activités.
SYSTEME

ENTREE SORTIE
(Données de base) EXPLOITATION (Résultats)
(Transformation)

Naissance d’un projet


(Idée et Rêve)

IDEE
Transfert de savoir
Transfert de compétences
Connaissance Attitude
Compétences Comportement
Savoir-faire
Savoir Savoir-être

Ressources :
 Humaines
 Matérielles
PROJET  financières

Plan d’affaires
Ou
Business Plan

Loi de la transformation d’un Rêve en Réalité à travers un Projet Concret

Management : ensemble de techniques de direction, d’organisation et de gestion d’entreprise.


Par rapport à la gestion, le management a un caractère dynamique : considérant les
environnements d’une entreprise, avec toutes les prises de décisions et recherche de solutions
à des problèmes donnés.

Définitions sur l’Entreprise et l’Entrepreneuriat


Entrepreneur : celui qui s’engage à effectuer des prestations pour le maître de l’ouvrage dans
un contrat d’entreprise [Chef d’Entreprise].
Entreprendre : assurer une organisation de prise en main et mise en œuvre de la combinaison
de tous les moyens possibles (financiers, humains et matériels) dans le but de produire des
biens et services destinés à l’échange, à la vente en vue de réaliser un profit.
Entrepreneuriat : action d’entreprendre un Projet avec une volonté individuelle et collective
nécessitant des compétences adéquates.
Entrepreneuriat : c’est plutôt le comportement, l’attitude de mettre en œuvre
l’Entrepreneuriat.
Culture entrepreneuriale : ensemble des valeurs collectives et individuelles développant un
état d’esprit d’Entrepreneur.
Entreprise : il existe plusieurs définitions de l’Entreprise mais n’en retenons que Deux.
1. Organisation assurant la combinaison de tous les moyens possibles (financiers,
humains et matériels) dans le but de produire des biens et services destinés à l’échange, à la
vente en vue de réaliser un profit [Ce que l’on entreprend].
2. Une Entreprisse est une unité de production destinée à un marché, ayant une certaine
autonomie et visant le rendement de l’Employé, du Propriétaire et du Capital.
Diriger : avoir la responsabilité du fonctionnement de …, de la gestion de …
Organiser : combiner, disposer les éléments d’un ensemble pour assurer le bon
fonctionnement de …
Gérer : administrer des intérêts, une entreprise, etc., pour son propre compte ou pour le
compte d’autrui.
Manager : [Nom : spécialiste de management, dirigeant d’entreprise ; Verbe : faire le
management : organiser, diriger une affaire, un service ; qui analyse la situation et prend des
décisions]
Leader : Chef, quelqu’un qui est à la tête d’un mouvement (parti politique par exemple) ;
Meneur d’hommes, à qui on donne de la confiance.
Leader : Commandant, Meneur (dictionnaire Anglais-Français)
Leadership : Conduite (de Chef) ; fonction de leader ; position dominante.
Tableau de Bord : Mode de vérification rapide des activités sur un espace restreint.

La gestion : un système

Environnement
Systèmes fournisseurs

Ressources Activités Résultats


Humaines Planification Objectifs réalisés
Physiques Organisation Biens ou services
Financières Direction produits
Informatives Contrôle
Technologiques
Temporelles

Rétroaction

Environnement
Systèmes fournisseurs

Processus de gestion : PODC


Planifier
Organiser
Diriger
Contrôler

Planifier :
 Analyser les menaces et opportunités de l’environnement (technologiques et autres)
 Analyser les forces et faiblesses de l’entreprise
 Identifier des objectifs réalistes
 Gérer les priorités
 Processus de prise de décision
 Identifier les moyens de contrôle (critères de performance)
 Évaluer le niveau de risque
Organiser :
 Identifier et allouer les ressources humaines, matérielles, financières
 Créer un réseau de qualité de fournisseurs
 Établir un échéancier
Diriger :
 Embauche, formation, gestion des carrières
 Leadership
 Gestion du travail en équipe
 Motivation
Contrôler :
 Moments du contrôle
 Mesure des écarts (outils de contrôle)
 Explication des écarts
 Correctifs à apporter

Les 3 grands rôles d’un Gestionnaire


Tout d’abord, un Gestionnaire doit maîtriser la structuration de son entreprise. C’est lui qui
doit présenter son Business Plan ou Plan d’Affaire.
Organigramme : c’est une représentation schématique des différents services ou postes d’une
organisation.
Simple ou complexe selon la taille et l’importance de l’organisation, l’organigramme met en
relief les responsabilités et les rapports hiérarchiques qui y prévalent. Ce schéma doit être
révisé chaque fois qu’il y a des changements afin de bien représenter la réalité de
l’organisation.
Rôles interprofessionnels : rôle de symbole, rôle de Leader, rôle d’agent de liaison ;
Rôles informationnels : rôle d’observateur actif (ou d’évaluateur), rôle de diffuseur : à
l’opposé du rôle d’observateur, rôle de porte-parole ;
Rôles décisionnels : rôle d’entrepreneur, rôle de régulateur (ou d’arbitre des conflits), rôle de
répartiteur des ressources, rôle de négociateur.

Les composantes principales de l’Entrepreneur iat :

Module-1 : ABC de L’Entrepreneuriat


 Définitions des concepts : entreprise, système, but lucratif ou non, secteurs,
entrepreneuriat
 Environnement PESTEL, mondialisation
 Acteurs : clients, fournisseurs, concurrents
 Structure juridique d’entreprise : S.A.R.L, S.A, E.I, Coop, OBNL
 Structure organisationnelle : types de structures, hiérarchie, délégation,
décentralisation.
 Ethique
Pratique :
 Exercices de mise en situation ;
 Travail d’équipe ;
 Exercices à partie d’articles de revues ;
 Rencontres avec des entrepreneurs sut terrain :
 Conférences.

Initiation aux droits des affaires en Entrepreneuriat


 Description des éléments de base du système juridique à Madagascar
 Éléments de base du rouage des financements et ententes bilatérales
 Identifier et résoudre les problèmes juridiques courants
 Identifier les infractions courantes et reconnaître leurs conséquences
 Définir l’éthique professionnelle et les répercussions d’un manque d’éthique
 Connaître les aspects légaux reliés au contrat et la responsabilité légale :
soumissions, contrats
Pratique :
 Travail de recherche sur des problèmes juridiques courants le secteur (BTP par
exemple
 Etude sur un comportement non éthique et répercussion légales
 Travail de recherche sur des infractions courantes dans le secteur considéré (ex :
BTP)
 Travail de recherche sur une entente bilatérale ou internationale

Communication en l’Entrepreneuriat
 Concepts : communication verbale, écrite, non verbale
 Ethique et communication
 Relations interprofessionnelles
 Relation internes et externes
 Négociations : techniques selon le contexte (vente d’affaires, achats, embauche)
 Prise de parole en public selon le contexte : conférence, présentation d’un produit,
formation
 Travail d’équipe selon le contexte (projet, réunion)
 Rédaction d’un document d’affaires (appel d’offres, soumission, CV)
Pratique :
 Utilisation des documents d’affaires
 Profil d’entrepreneur
 Jeux de rôle
 Conférence d’un entrepreneur

Marketing en Entrepreneuriat
 Etude de marché
 Identifier et répondre aux besoins de la clientèle
 Concurrence : forces et faiblesses des concurrents et de l’entreprise
 Comment remédier à ces faiblesses et miser sur son avantage concurrentiel,
innovation
Pratique :
 Travail de terrain : comment une entreprise a fait son plan marketing
 Exposés
 Conférence d’un entrepreneur
 Etudes de situation aux documents correspondants

Processus de Gestion PODC :


Le processus de gestion fait intervenir les quatre fonctions indiquées dans la figure ci-après :
la Planification, l’Organisation, la Direction et le Contrôle.

La Planification

Etablit les objectifs de


rendement et détermine
comment les atteindre

Le Contrôle L’Organisation

Mesure le rendement et prend Le processus Structure les tâches et


les dispositions pour atteindre de Gestion affecte les ressources en
les résultats escomptés vue d’atteindre les objectifs

La Direction

Motive l’équipe pour arriver


aux résultats souhaités

Fig. 2.0 : les 4 fonctions de la Gestion

La Planification désigne le processus par lequel on établit des objectifs et on détermine les
mesures à prendre pour les atteindre (préciser les résultats attendus, établir les plans d’action,
faire des budgets).
L’Organisation désigne le processus par lequel on répartit les tâches, on distribue les
ressources et on aménage les activités dans le but de réaliser les plans (affecter les ressources,
répartir le travail, distribuer les responsabilités, répartir son temps).
La Direction vise à stimuler l’enthousiasme du personnel et à orienter ses efforts afin
d’atteindre les objectifs fixés par l’Organisation (communiquer, stimuler, motiver, former,
influencer, animer, coopérer).
Le contrôle désigne le processus par lequel on évalue le rendement et les plans d’intervention
en vue d’atteindre les résultats escomptés (prévoir les délais, se réajuster, vérifier plus d’une
fois, comparer les résultats, analyser les causes des écarts entre les résultats obtenus et ceux
attendus).

Partir en affaires : création et démarrage de son Entreprise

 L’entrepreneur
 L’idée d’affaires
 Le plan d’affaires (simple) : utiliser le modèle de l’incubateur
 Tisser un réseau d’affaires : retour sur toutes les notions acquises dans le cour de
Communication
Pratique :
 Plan d’affaires
 Témoignage
 Lien avec l’incubateur

Démarche Scientifique pour la Création et le démarrage d’une Entreprise :


Créer une Entreprise : c’est passer par le processus légal pour obtenir le nom d’Entreprise ;
établir pour la première fois, fonder.
Une affaire est ce que l’on a à faire ; occupation ; obligation = Entreprise.
Partir en affaire : c’est démarrer une Entreprise
Démarrer une Entreprise : c’est commencer à fonctionner, prendre son essor (commencer à
se développer).

Identification des cours pré-requis :


 L’ABC de l’entrepreneuriat et son environnement
 Initiation juridique liée à l’entrepreneuriat
 Communications en entrepreneuriat
 Marketing en entrepreneuriat
 Gestion des opérations en entrepreneuriat

Partir en affaires consiste :


 d’abord à appliquer le PODC et la gestion du risque dans :
 Le choix d’une idée d’affaires
 Le montage de l’entreprise dans le cadre formel (régularisation administrative)
 Création de son entreprise
 De façonner leur façon de regarder et de voir et d’en déceler les opportunités et d’en
choisir la plus typique pour répondre aux besoins des ménages.
 D’appliquer les outils de gestion à lui donnés pour se comporter en manager digne de
cette appellation
 De mener son affaire au bon port en s’effrayant un chemin pour s’esquiver à tous les
obstacles vécus.

Gestion de Projet : action menée pour gérer, administrer, diriger, organiser un Projet.
Un projet est un ensemble d’activités intermédiaires organisées de manière à atteindre un
objectif commun. Un programme est un projet très complexe de longue haleine.
La gestion de projet est donc un SYSTEME qui consiste à planifier, organiser, à superviser et
à contrôler le projet ou programme ainsi que les ressources requises afin d’atteindre l’objectif
fixé, à l’intérieur des limites technologiques de coût et de temps donné.
Tout projet a un début et une fin bien identifiés dans le temps.

Autre définition : un projet est défini et mis en œuvre pour élaborer la réponse au besoin d’un
utilisateur, d’un client ou d’une clientèle et il implique un objectif et des actions à
entreprendre avec des ressources précises ou encore une démarche spécifique qui permet de
structurer méthodiquement et progressivement une réalité à venir.
Un Projet consiste à vouloir réaliser une idée ayant un caractère nouveau.
L’idée prend un caractère nouveau car une réalisation évoque le concept de nouveau.
Cette réalisation est unique tandis que l’idée est éphémère, c’est-à-dire que l’idée peut
changer d’un moment à l’autre, elle est passagère. Et réaliser un Projet requiert un certain
Temps (durée).
Le cycle de vie d’un projet comporte donc plusieurs étapes, dont chacune fait appel :
 A la planification du projet (la préparation) ;
 A la réalisation des activités (l’exécution) ;
 Au service et au contrôle (la fin du projet).
Par ordre chronologique, les grandes phases de réalisation d’un projet sont :
 La définition ;
 La planification ;
 L’exécution ;
 La clôture.
A titre d’exemple, la Banque Africaine de Développement (BAD) dégage 7 phases de
réalisation d’un projet :
1. L’Identification ;
2. La Préparation ;
3. L’Evaluation ex ante ;
4. La Négociation ;
5. L’Exécution ;
6. L’Evaluation ex post ;
7. L’Evaluation terminale.

Réussir la gestion de projet est une question d’équilibre. Bien gérer un projet, c’est savoir
maintenir l’équilibre entre les différentes contraintes imposées. Tout projet repose sur 3
contraintes élémentaires :
 Le coût ; (déterminer la première contrainte d’un projet : le budget alloué à ce projet)
 Le temps ; (fixer la date d’échéance d’un projet comme un des paramètres clés)
 La qualité. (respect des normes)

Ressources

Coût Qualité Temps

La Gestion de Projet : c’est une question d’équilibre


Le promoteur est celui qui veut que le projet se réalise.
Le mandataire est la personne ou l’organisme qui réalise le projet.
Les utilisateurs sont les bénéficiaires de l’extrant du projet.
Le chef de projet est celui qui le dirige (Gestionnaire de Projet, Manager de Projet, Chargé de
Projet, Project Manager, Project Leader)
L’ampleur et la diversité des tâches demandent une grande polyvalence de la part du Chef de
Projet. Celui-ci doit posséder des compétences dans 3 domaines :
 La Gestion de Projet ;
 La Gestion Organisationnelle ;
 Le Domaine d’Affaires auquel se rattache le Projet.
Les étapes préliminaires suggérées pour la gestion de projets sont :
 Choisir le Projet à implanter ;
 Choisir le Gestionnaire de Projet ;
 Choisir l’Equipe de travail ;
 Concevoir et planifier les étapes du Projet ;
 Gérer les ressources ;
 Décider du moment de la fin du Projet.

Certains auteurs définissent 4 étapes liées entre elles par jalons :


1. Elaboration du Projet (identification, sélection, définition et analyse de faisabilité).
2. Planification du Projet (définition des travaux, responsabilisation des ressources,
planification budgétaire et ordonnancement des travaux).
3. Exécution du Projet (direction, coordination et communication, contrôle, gestion du
changement).
4. Clôture du Projet (acceptation de l’extrait, clôture pour le mandataire, clôture pour le
promoteur, facteurs de succès).

Les méthodes utilisées pour la gestion de Projets sont :


 Le graphique de Gantt, qui est une représentation des activités en fonction du temps ;
 Les méthodes CPM (Critical Path Method : Méthode de Chemin Critique) et PERT
(Program Evaluation and Review Technique).

Gestion des Risques :


Différents types de risque pour une Entreprise : risques financiers, risques techniques, risques
socio-économiques, risques environnementaux, risques organisationnels, ….
Le Gestionnaire doit connaître les menaces de son Projet et essayer de les contourner.
Pour un Projet donné, il faut identifier les risques au début, procéder la cueillette des
informations durant l’exécution et réaliser le contrôle des risques au fur et à mesure.
Risque : la possibilité qu’un projet ne s’exécute pas conformément aux prévisions de la date
d’achèvement, de coût et de spécifications, ces écarts par rapport aux prévisions étant
considérés comme difficilement acceptables voire inacceptables.
Un projet se définit par des objectifs de coûts, des objectifs de performances et des objectifs
de délais.

Plan d’affaires
Les composantes du plan d’affaires
 La description du projet (historique du projet, mission de l’entreprise, objectifs de
l’entreprise, calendrier de réalisation),
 Le promoteur
 Présentation du promoteur
 Les ressources stratégiques du prometteur
 Le statut de l’entreprise
 La forme juridique
 Permis et licences
 Réglementation et déontologie du secteur d’activité
 Le marché : l’environnement du secteur d’activité, la concurrence, la clientèle cible,
segment du marché, territoire visé, le marché potentiel, estimation des ventes, part de
marché
 Plan de la stratégie marketing : stratégie de produit et de service, stratégie de prix,
stratégie de distribution et de localisation, stratégie de communication, promotion,
publicité, vente
 Budget
 Échéancier
 Plan des opérations : processus d’opération, capacité de production, approche qualité,
approvisionnement, plan d’aménagement, équipement, main d’œuvre, recherche et
développement
 Plan de financement : coût et financement du projet, budget de caisse, états des résultats
prévisionnels, bilan d’ouverture, bilan prévisionnel, seuil de rentabilité

Les ANNEXES : Curriculum Vitae, Bilan personnel, convention d’actionnaires, liste des clients potentiels, lettres
d’intention et de référence, articles pertinents, autres

PROCESSUS A SUIVRE ET DEROULEMENT DU COURS :

1. SENSIBILISATION
2. ACCOMPAGNEMENT (COACHING) ou PROJET TUTORE
3. SORTIR UN PROJET CONCRET, SOIT PAR COACHING INDIVIDUEL, SOIT A
TRAVERS L’INCUBATEUR DE PROJET DE L’IST-T

Après la sortie de l’IST-T, les étudiants ne doivent pas seulement se contenter de lancer des
demandes d’emploi (publiques ou privées). Ils peuvent créer leurs propres entreprises à la
base des Projets qu’ils auront choisis à la dernière année d’études.

QUESTIONNAIRES
1. Qu’est-ce que je ferai après l’IST-T ? (Réflexion et réponse individuelles)
2. Exposé votre « idée de projet concret ». (Travail et exposé de groupe de 5 étudiants)
3. On dit toujours que les Malagasy n’ont pas de culture entrepreneuriale. Partagez-
vous cette position ? (Travail et exposé de groupe de 5 étudiants)
4. L’argent est un facteur de blocage pour créer et démarrer une Entreprise. Êtes-vous
d’accord avec cette idée.

Vous aimerez peut-être aussi