Vous êtes sur la page 1sur 608

La France littéraire ou

Dictionnaire bibliographique
des savants, historiens et
gens de lettres de la France,
ainsi que [...]

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France


Quérard, Joseph-Marie (1796-1865). Auteur du texte. La France
littéraire ou Dictionnaire bibliographique des savants, historiens
et gens de lettres de la France, ainsi que des littérateurs
étrangers qui ont écrit en français, plus particulièrement pendant
les XVIIIe et XIXe siècles / par J.-M. Quérard. 1827-1839.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart


des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le
domaine public provenant des collections de la BnF. Leur
réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet
1978 :
- La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et
gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment
du maintien de la mention de source.
- La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait
l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la
revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de
fourniture de service.

CLIQUER ICI POUR ACCÉDER AUX TARIFS ET À LA LICENCE

2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de


l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes
publiques.

3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation


particulier. Il s'agit :

- des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur


appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés,
sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable
du titulaire des droits.
- des reproductions de documents conservés dans les
bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont
signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque
municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à
s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de
réutilisation.

4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le


producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du
code de la propriété intellectuelle.

5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica


sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans
un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la
conformité de son projet avec le droit de ce pays.

6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions


d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en
matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces
dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par
la loi du 17 juillet 1978.

7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition,


contacter
utilisationcommerciale@bnf.fr.
LA FRANCE
LITTÉRAIRE.
IMPRIMERIE DE FIRMIN DIDOT FRÈRES,
RUE JACOB, N° 24
LA FRANCE
LITTÉRAIRE,
OU

DICTIONNAIRE BIBLIOGRAPHIQUE
DES SAVANTS, HISTORIENS ET GENS DE LETTRES DE LA FRANCE,
AINSI QUE DES LITTERATEURS ÉTRANGERS QUI ONT ÉCRIT EN
FRANÇAIS , PLUS PARTICULIEREMENT PENDANT LES XVIIIe ET
XIXe SIÈCLES.

Ouvrage dans lequel on a inséré, afin d'en former une Bibliographie nationale complète
l'indication 1° des réimpressions des ouvrages français de tous les âges ; 2° des diverses
traductions en notre langue de tous les auteurs étrangers, anciens et modernes; 3° celle
des réimpressions faites en France des ouvrages originaux de ces mêmes auteurs étran-
gers, pendant cette époque.

PAR J.-M. QUÉRARD.


The chief glory of every people arises
from its authors. Jonson,

TOME HUITIÈME.

PARIS,
CHEZ FIRMIN DIDOT FRÈRES, LIBRAIRES
RUE JACOB, N° 24.

M DCCC XXXVI.
LA FRANCE
LITTÉRAIRE.

RHU

RFANÉQUE, pseudon.Voy.(anSuppl.) — Écoliers ( les ) en voyage depuis Mon-


FOUCQUES. tereau jusqu'au Havre. Paris , Corbet aîné,
RHALLY ( G. ).
1835, in-18, avec 4 grav., 3 fr.
— Nouveau ( le ) Parfait jeune homme.
Il est éditeur d'an assez grand nombre d'opuscules Manuel instructif
grecs, à l'usage des classes , publiés avec des ar-
et moral. Paris, Mau-
guments et des notes en français. mus, 1836, in-12, avec 2 grav., 3 fr.
RHAZÈS, médecin arabe. — Plus de banqueroute ! ! ! la rente ne
J.-Jacq. PAULET ( voy. ce nom ) a traduit son peut
être remboursée. Paris, P.-R., 1829,
Traité fur la petits-vérole, et l'a inséré dans son in-8 de 16 pag., 1 fr.
Histoire de cette maladie (1768).
RHIAUDIÈRE ( P.-D. ). Observa-
RHAZIS. — Mélanges de littérature —
tions sur deux cas remarquables d'accou-
grecque moderne, à l'usage des personnes chements laborieux. Êpernay, de l'impr.
qui veulent apprendre le grec moderne de Warin-Thierry, 1830, in-8 de
( en grec moderne ). Paris, Jombert, 1813, 12 pag.
in-8, 3 fr. RHIBA D'ACUNENGA , pseud. Voy.
BRAHIN DU CANGE.
C'est le recueil des leçons de M. Rhazis , qui, en
1813 a professé le grec moderne à l'École des RHODON ( Mlle ). Éclaircissements
,
langues orientales. M. Rhazis étant retourné en —
Grèce, le Lexique det mots grécs annoncé au verso sur le mélodrame intitulé : le Monastère
du titre n'a pas été publié. abandonné, ou la Malédiction paternelle,
RHAZIS ( Geo.). — Vocabulaire fran- pour servir de préface à ce chef-d'oeuvre
çais-turc.Saint-Pétersbourg, de l'impr. de dramatique de l'illustre M. Guilbert de
l'Acad. imp. des sciences, 1838-39, 2 Pixérécourt. Paris, Chambon, 1816, in-8
vol. in-4. de 16 pag.
tom. en un
Fort bien exécuté. RHOONE ( lord ), pseudon. Voy. Hon.
RHEDI. Voy. Geo. BERKELEY. BALIAC.

RHÉNON. RHUBARBINI DE PURGANDIS ,


— ( )
Jeux les gymniques, pseudon.
les Fêtes d'Élensis, ballet Voy. SERVAN.
ou en un acte. RHULIÈRES. Voy. ROLHIÈRE.
Nantes, de l'impr. de Vict. Mangin,
1821, in-8. RHYNVIS FEITH. Voy. R. FEITH.
Avec M. Oudard. RIAMBOURG( J.-B.-C. de ), président
RHÉVILLE (Alfred de ) employé dé- de chambre à la Cour royale de Dijon;
missionnaire de la Chambre ,des députés. mort près de Dijon en avril 1836.
Écoliers ( les) en vacances. Contes du École (l') ,
— — d'Athènes, ou Tableaux des
moyen âge. Paris, Corbet aîné, 1835, variations et contradictions de la philoso-
in-18, avec 4 grav., 3 fr. phie ancienne. Ouvrage couronné par la
6 RIA RIB
Société cath. des bons livres. Paris, de Rouen, sa compétence, les matières de
Bricon i83o, in-8 i fr. 25 c. . . commerce, les faillites et banqueroutes,
, ,
* Principes ( les ) de la révolution etc. Rouen, L. Oursel, 1775, in-4.

française, définis et discutés. Paris, Le On .lit sur le revers du faux-titre de quelques
formant; Foucault; Delaunay, 1820, exemplaires, une note ainsi conçue :
in-8 de 124 pag. tr Ce recueil a
été formé sur l'ordre et pour le
Rapport lu par M. de Riambourg « service particulier de la jurisdiction consulaire
— , de Rouen, par M. Riaux, secrétaire de ladite ju-
dans la séance du 2 3 juillet 182 3 (à l'A- « risdiction ». «
cadémie de Dijon ) sur la réfutation qu'a Le Recueil consulaire n'a point été mis dans le
faite M. de Missery,, du système de M. de commerce, et est devenu rare, l'édition en étant
épuisée depuis long-temps.
La Mennais. Dijon, de l'impr. de Frantin, M. Riaux a laissé un Projet d'ordonnance pour le
1824, in-8 de 36pag. commerce , dressé par lui en 1777 . sur la demande
Rationalisme ( dn ) de la tradition, du ministère. Ce projet, resté manuscrit, a été
— et consulté lors de la rédaction du nouveau Code de
ou Conp-d'oeil sur l'état actuel de l'opi- commerce.
nion philosophique et de l'opinion reli- RIBADENEIRA ( le R. P. ), de la
gieuse en France. Paris, Bricon, i834,
in-8, 3 fr. comp. de Jésus.
—Collection des Vies des saints et saintes
L'auteur a laissé beaucoup de notes et d'additions de toute l'année, suivant le calendrier ro-
pour une seconde édition de ce livre qu'il préparait. main. Tome Ier. ( Vie de N. S. J.-C. ).
M. Tb. Foisset (voy. la note suivante ) s'est chargé
de la publier en y ajoutant quelques observations Paris, de l'impr. de Poussielgue-Rusand,
,
de lui. 1829, in-12 et in-18.
Outre ces ouvrages, on doit à M. de Riambourg, Vie de la très-sainte Vierge. Paris,
une série d'articles contre la philosophie de M. de —
La Mennais. et les principaux ouvrages de MM. Cou- r. des Postes, 1829, in-18, 3o c.
sin Jouffroy Damiron, Insérés dans divers re-
,
cueils tels que, le Corespondant les Annales de RIBALL jeune ( D. ). •— Essai sur l'épi-
,
philosophie chrétienne la Dominicale
, , etc. M. Th. lepsie et en particulier sur son traitement
Foisset, à qui M. de Riambourg a légué ses ma- radical. Paris, VAuteur, i83o, in-8 de
nuscrits , se propose de recueillir ces articles et de
les publier sous le titre de Mélanges philosophiques. 48 pag., a fr. 5o c.
RIANS ( le R. P. de ), minime. RIBALLIER (l'abbé Ambroise), syn-
— Rhétorique (la) de l'Église, mise en dic de la Faculté de théologie de Paris,
abrégé. Avignon, Girard, 1743, in-12. docteur de -Sorbonne, procureur et puis
RIANT ( l'abbé A.-L. ), prêtre catho- grand-maître du collège Mazarin , censeur
lique des Vosges. royal; né à Paris, en 1712, mort au mois
Dieu Patrie. ti- d'août 1785.
— et la Poésies lyriques
rées de l'histoire de France. Paris, Gaume, — * Essai historique et critiqueréguliers. sur les
i835, in-12 , 2 fr. 5o e. privilèges et exemptions des
Lyre ( la du Lévite. Poésies Venise, et Paris, Desaint, 1769, in-12.
— ) lyriques
tirées de la sainte Bible. Paris, Gaume, — * Lettre à l'auteur du Casréforme de cons-
des
i834 , in-12 , 2 fr. So c. cience ( D. Clément ) sur la
réguliers. 1767, in-12.
RIAT ( J.-P. de ), de Baulmes en — *Lettre d'un docteur à un de ses amis
Suisse. au sujet de « Bélisaire». 1768 , in-12.
— Palais de soixaute-quatre fenêtres; ces Bibaïlier, ayant été obligé de se prononcer contre
fenêtres éclairent un Dictionnaire univer- ce livre, Voltaire, Marinontel, et tous leurs amis,
sel, qui est la suite de ce magnifique pa- se Sorbouue, vengèrent par des plaisanteries, tantôt sur tonte
la tantôt sur le syndic.
lais; ou l'Art d'écrire toutes les langues
du monde comme on les parle. Saint- RIBALLIER, frère du précédent.
* Éducation ( de 1' ) physique et mo-
Pétersbourg, 1788, in-4 de ni pag. —
rale des femmes, avec une Notice alpha-
RIAUX (Bertrand-Louis-Denis), gref- bétique de celles qui se sont distinguées
fier en chef dn tribunal de commerce, et dans les différentes carrières des sciences
archiviste de la chambre de commerce de et des beaux-arts, ou par des talents et
Rouen; né à Rouen, le 14 octobre 1742, des actions mémorables. Bruxelles, et Pa-
et mort en cette ville, le 16 messidor ris, frères Estienne, 1779, in-12.
an xiii ( S juillet i8o5 ). Mademoiselle Cosson ( voy. ce nom ) a eu part à
— * Recueil d'édits et déclarations du cet
88
ouvrage : elle y est désignée à la page , sous
roi, règlements et arrêts du conseil de la les initiales de son nom.
la jurisdiction consulaire * Éducation (de 1') physique et morale
cour, concernant —
RIB RIB ,-
des deux sexes. Paris, Nyon l'aîné, 1785, afin de parvenir à pacifier l'Europe et la
,
préserver, autant que possible de guerres
pet; in-12. ,
RIBARD ( Prosper ), député de la nouvelles ; ^extrait d'nu ouvrage inédit,
Seine-Inférieure. ayant pour titre : <• Essai sur la balance
des pouvoirs, ou le Gouvernement poli-
— Opinion ( son ) sur le projet de loi re- tique tempéré par le Gouvernement civil,
latif aux journaux. Paris, de l'impr. d'Hac-
quart, 1817, in-8 de 12 pag. ayant pour base l'ordre , avec lès institu-
tions applicables à cette forme de gou-
RIBART DE CHAMODST , ingénieur vernement ». Paris, de l'impr. de Charles,
et membre de l'Académie des sciences et 1814, in-8 de 40 pag.
belles-lettres dé Béziers.
L'Éléphant RIBERT ( Jean-Isaïe ), chevalier de
— Architecture singulière. saint Louis, capitaine dans le régiment
triomphal. Grand Kiosque à la gloire du
roi. Paris, Patte, graveur, 1758, ïn-4 , royal-marine, plu? tard chef de brigade
d'infanterie de ligne ; né à Sedan ( Ar-
avec 7 planches. dennes), le 2 3 juin 1735.
Les sept plancbes représentent l'Éléphant triom-
pbal et les différentes pièces que M. Ribart se pro- — * Nos Sottises et les moyens d'y re-
posait de bâtir dans son intérieur. médier, quoiqu'un peu tard; mais il vaut
— Lettre de M. Ribart à M.... In-12.
mieux que jamais. Paris, 20 avril, an n
(r794). ™-8 de 80 pag.
— Ordre français trouvé dans la na-
ture, etc. 1783, in-fol. RIBES ( François ) ; médecin en second
RP3AUCOrjRT (de), pharmacien à de l'Hôtel royal des Invalides, depuis le
Paris. mois d'août 1828 chirurgien du roi par
Éléments de chimie docimastique, à quartier, membre ,titulaire de l'Académie
— royale de médecine, etc.; né à Bagnères
l'usage des orfèvres, essayeurs et affîneurs.
Paris, Buisson, 1786, in-8. de Bigorre ( Hautes-Pyrénées ), le 4 sep-
tembre 1770.
— Mémoire sur Les usages de la tourbe
et de ses cendres comme engrais, lu à la — Articulation ( de 1' ) de la mâchoire in-
Société roy. d'agriculture de Paris. Paris, férieure. Paris, an IX(I8OI), in-8.
Buisson, 1787, in-8. Thèse.
Nous connaissons encore de M. de Ribaucourt — Histoire de l'ouverture et de l'embau-
des Observations sur la génération des buccins d'eau
douce, impr. dans le Journal d'bist. naturelle,
mement du corps de Louis XVHI. Paris,
tome I" (1792). de l'impr. de Plassan, i834 in-8 de 40
,
RLBATJLD DE ROCHEFORT. Voy. pages.
RÉBAtnjO DE LA, CHAPEI.I.E. — Mémoire sur la fracture du tiers moyen
du fémur, compliquée de plaie et pro-
RIBAULT ( ), graveur à Paris. duite par armes à feu. Paris, de ,
timpr.
— Guillaume Tell. Treize compositions de Dezauche I83I in-8 de 24 pag.
gravées par Ribault, d'après C. Oesterley; , ,
Indépendamment de ces ouvrages , M. F. Ribes a
précédé d'une analyse du drame de Schil- publié sur les maladies des artères plusieurs Mé-
ler, par L.-E. SOTER. Paris, Ribault ; Au- moires intéressants, imprimés en grande partie dans
le recueil de la Société médicale d'émulation ; il a
dot; Bossange, i833 , in-12 obi. de 36 fourni un grand nombre d'articles d'anatomie et de
pag. , avec £g. au trait, 1 fr. 25 c. chirurgie au Dictionnaire des sciences médicales; il
Recueil de décorations intérieures est aussi l'un des rédacteurs de la Revue médicale
— , historique, etc. (1820).
comprenant tout ce qui a rapport à l'a- RIBES (F.), docteur en médecine, pro-
meublement comme vases, trépieds, fesseur d'hygiène à la Faculté de Montpellier.
,
candélabres, lustres, girandoles , lampes, Anatomie ( de 1' ) pathologique consi-

chandeliers, cheminées, faux poêles , pen- dérée dans
dules tables secrétaires, commodes des maladies. ses vrais rapports avec la science
, , , Paris, Baillière; Just Rou-
canapés, lits, draperies de croisées, fau- vier E. Lebouvier, 1828-34, 2 vol.
et
teuils, chaises, tabourets, miroirs, et tout in-8 13 fr.
ce qui a rapport à l'orfèvrerie, menuise- ,
Discours sur la vie de l'individu; pro-
rie , serrurerie etc. Paris , Bance aîné —
, , noncé à l'ouverture du cours d'hygiène de
i83i-32, la livr. in-fol., de chacune 6 la Facolté de médecine de Montpellier.
planches, 4 S fr. Montpellier, Sevalle et Castel, i835 in-8
,
RIBEREAU. — Plan de gouvernement de 84 pag.
et d'institutions sociales pour la France, — Discours sur l'éclectisme médical, pro-
8 RIB RIB
nonce à l'ouverture du cours d'hygiène de ( en prose, imité de l'italien ). Par MM.
la Faculté de médecine de Montpellier. D. V, et R. Paris, MaUan 1806, in-8.
,
Paris, Baillière; Montpellit%, Sevalle, — Geneviève de Brabant, mélodrame en
1829 , in-8 de 56 pag., i fr. 5o c. 3 actes, en prose et à "grand spectacle.
—Doctrine médicale de la vie universelle. Paris, i8o5-, in-8,. 5o c.
Discours. Première partie. Montpellier, — Héros (le) américain, mélodrame en
TAuteur, i836,in-8 de 88 pag. 3 actes. Paris, Pages, i8o5, in-8, 5o c.
Faisant partie de la deuxième année de la « Bi- Avec Destival de Braban.
bliothèque méridionale ». Homme ( 1' ) de feu, on Idare et Zul-

médicale de mée, pantomime dialoguée, trois
— Fondements de la doctrine actes
la vie universelle. Tom. Ier. Montpellier, ( et en prose ). Paris, Barba, en ( 1801),
Sevalle et Castel; et Paris, Deville-Ca- in-8.
an ix
velin, i835, in-8.
— Homme ( 1' ) vert, ou les Épreuves de
RIBEYRE ( Paul ), évêqne et seigneur l'amour, pantomime en 3 actes, à spec-
de Saint-Flour. tacle; précédée d'un prologue en vers du
Ordonnances ou statuts synodaux du cit. R. Périn. Paris, Barba, anix(i8oi),
— in-8, 1 fr.
diocèse de Saint-Flour. 1760, in-8.
— Kosmouck, ou les Indiens à Marseille,
RIBETRO ( le capitaine Jean ). — His- comédie en 5 actes et en prose, traduite
toire de l'île de Ceylan, présentée au roi de KOTZESUE et arrangée ponr la scène
de Portugal en 1685; trad. du portugais française. Paris, ,
Barba, 1801, in-8,
par l'abbé Joacbim LE GRATTD. Trévoux I fr. 20 c.
et Paris, 1701, in-12, fig.; ou Amster- Avec R. Périn.
dam, 1719, in-12, fig.
— Lampe (la) merveilleuse, mélodrame
RIBETROLLES. — Réponse à Barthé- féerie en trois actes etc., etc., tiré des
lémy. Paris, Rouannet, I83I, in-8 de Mille et une nuits. ,Paris, Fages, 1804,
32 pag. in-8 1 fr. So c.
,
Cet écrit, en vers alexandrins , est une réponse à Avec Pompigny.
la « Justification du poète ».
Marguerite, ou les Voleurs, drame en
RIBLÉ ( César ), ancien administra- — acte ( prose). Paris, Barba,
teur du théâtre de la Gaîté, à Paris.
un en an vi
(1798), in-8.
— Bon ( le ) Seigneur, ou la Vertu récom-
Avec Camaille Saint-Aubin.
pensée drame en un acte et en prose.
,
Amsterdam, Paris, Cailleau, 1782 M oine ( le ) comédie en cinq actes
et —
, ( ,
ih-8. en prose ). Paris, Barba, an vi (1798),
Cachot (le) de Beauvais, fait histo- in-8.

rique en un acte et en prose. Rouen , Avec Camaille Saint-Aubin.
V' Dumesnil et Mantier, an 11 (1794),
in-8. — Petit Pot, on les Bouchers et les char-
Chinois les ), Amour bonniers parodie de Tippo-Saïb à trois
.— ( ou et nature, intermèdes,
, à ,
grand spectacle, etc., etc.
pantomime dialoguée Cil trois actes' et en Paris,
des chants. Paris, Tiger, Fages, 1804, in-8, 90 c.
prose, avec Queue (la ) de lapin, mélodrame arle-
an via (1800), in-8. —
quinade féerie comique en trois actes ( en
Avec Camaille SaintAubin. prose). Paris, Barba, 1808, in-8.
— Correction (la) villageoise, on les Avec Frédéric.
Bons parents ( pièce de théâtre en un acte,
moitié en pantomime et moitié en vers — Richard Coenr-de-lion, pantomime hé-
libres ). Paris, Aubry, 1783, in-8. roïque en trois actes. Rouen, Pierre Seyer,
1788 , in-8.
Avec M. h... M... Philis-
— Samson, on la Destruction des "

— Enfant ( V ) du bonheur, mélodrame tins , mélodrame héroïque en cinq actes,


Féerie en quatre arêtes ( en prose ). Paris,
Pages, an xnt (i8o5), iti'8. en vers, tiré de l'Écriture sainte ( par
ROMAGHÉSI), arrangé et mis en scène par
Avec Gàbiot. RIBIÉ. Paris, Fages, 1806, in-8.
— * Femme ( la ) sans tête et la tète sans — Vierges (les) dn Soleil, pantomime
corps, mélodrame féerie en trois actes héroïque en 3 actes , mêlée de dialogues,
RIB RIB «
etc., etc. Parisy Barba, ^nn (1801), raie du Tiers-État delà Bresse, tenue à Bour-
in-8, 95 c. ges, les 23 et 24 avril 1781. 1782 , in-8.
Bibié est encore auteur, en société avec MASTAIN-
VILI.E ( voy. ce nom), du Pied de mouton (1807),
— Discours sur l'administration ancienne
delà Tendu Diable et le Flambeaude l''Amour'(1807) et moderne de la Bresse, prononcé à l'as-
et de la Queue du Diable (1S08), trois mélotirames semblée du Tiers-Elar de cette province.
féeries qui ont été imprimés. 1787, in-8.
Nous connaissons encore de Kibîé une pièce ioé* Éloge d'Agnès Sorel, surnommée la
dite , intitulée : les Calomniateurs, ou le Jugement de —
Dieu drame en quatre actes et en prose. belle Agnès, lu à la Société d'émulation
,
RIBIER (J.-B. de), membre de la de Bourg en Bresse, le 23 septembre 1785.
Société royale des Antiquaires de France. Lyon , 1786 , in*8.
Nous ne connaissons de cet académicien qu'un — Essai sur les moyens à employer pour
seul fragment imprimé dans le recueil de la Société subvenir aux besoins publics. 1790, in-8.
dont il est membre; c'est l'Extrait d'un Mémoire — * Etrennes littéraires, on Almanach
sur les fouilles et découvertes faites dans l'arrondisse- offert aux amis de l'humanité. 1785, in-8.
ment de Mauriac ( Cantal), et particulièrement dans
fe canton de Sagnes , en 1822, 1B23 et 1827, avec — Exposition et emploi d'un moyen inté-
deux planches ( tom. VIII, 1S29, pag. 167 ), ressant de disposer les eaux pont* les tra-
RIBIER (l'abbé César), d'abord vicaire vaux publics, l'agriculture, les arts, etc.
de Saint-Niziet^ de Lyon , ensuite curé Paris, Ch.Pougens, an vi (1798), in-4-
de Larajasse ; né, en 1762, à Lyon , où — Mémoire sur l'origine, le but et les
àl est mort, le 14 mai 1826. travaux de la Société de Bourg. Lyon,
—Conférences et Sermons. Lyon, Rolland, 1783 , in-8.
1829, in-12, 3 fr. — Observations sur quelques objets prin-
Ouvrage posthume. cipaux d'amélioration en agriculture et
— Paradis ( le ) sur terre, on le Chrétien économie rurale dans le département de
dans le ciel par ses actions. Méditations l'Ain. In-8.
sur l'amour de Dien pour tous les jours — Recherches sur l'origine , les moeurs et
de deux mois sur la communion, pour les usages de quelques communes du dé-
entendre la sainte-messe, et divers antres partement de l'Ain , voisines de la Saône.
exercices en forme de méditations. Lyon, Paris, 1810, iu-8.
de l'impr. de Boursy, 1827, in-18. Extrait du cinquième volume des Mémoires de
Réimprimé à Lyon, parGuyot, en 1828, i83o l'Académie celtique.
et iS34 , in-18, avec un portr. Tb. Riboud a fourni un grand nombre de Mé-
moires dans le recueil de l'Académie de Dijon, dans
RIBOTTEAU ( A.-P.-N. ), avocat à la le Journal d'agriculture du département de l'Ai», et
Cour royale d'Aix. dans l'Annuaire du même département. On a de lui,
— Anti-Montlosier (1'), ou les Jésuites entreaulrcs pièces imprimées dans ce dernier recueil,
Notice sur les substances inflammable* du départe-
défendus, justifiés vengés des une
et attaques ment de l'Ain ( ann. 1812).
de leurs ennemis. Lyon et Paris, Rusand;
RIBOUET, député de la Manche.
Aix , Pontier, novembre 1826, in-8.
— Discours prononcé sur la Cour des
RIBOUD (Thomas), d'abord procu- comptes, dans la séance du 2 avril i832,
reur du roi au bailliage de Bresse , en- Paris, de Vimpr. de Dupont, i832, in-8
suite législateur, président no noraire de la de 8 pag.
Cour royale de Lyon, etc., membre de
la Société d'émulation de Bourg en Bresse, RIBOURT ( F. ) , principal du collège
des académies de Bordeaux, Dijon,Lyon, de Châteauroux.
correspondant de l'Institut ( Académie des — Grammaire latine, simplifiée et mise
inscriptions) et de l'Académie celtique, dans un nouvel ordre, par demandes et ,
par réponses. Paris, Aug. Delalain, 18»"%^
plus tard Société royale des Antiquaires
de France; mort dans sa campagne de Jas- in-12.
Système complet de lecture ,
/
«X Mé-
seron, près de Bourg en Bresse , le 6 •—•
thode raisonnée pour apprendre h: lire en
août i835.
peu de temps et avec facilité. Châteauroux,
— Considérations et Recherches sur les dé Vimpr. de Bayvet, 1823, in-8 de 60
monuments anciens et modernes du terri-
toire de Bourg. Bourg Bottier, sans date pag., avec 3 tableaux.
, RIBOUTTÉ (François-Louis), auteur
(vers 1S21 ) brpch. in-8, 70 c.
,
— Description d'un Olyphant, on grand dramatique, agent de change à Paris,
Cornet,' etc. pendant quelque temps ; né à Lyon , en
-— Discours prononcé à l'assemblée géné- 1770, uiorl à Paris, en février 1834.
TOJIE VIII.
io RIC RIC
— Amour ( 1' ) et l'Ambition, comédie en roy; avec des notes de Ci. DUMOITLIW.
5 actes et en vers. Paris, Ponthieu , 1822, Paris, 1661, in-12; — Abbeville, 1781,
in-8, 3 fr. in-12.
— Assemblée (V) de famille, comédie en Ce Commentaire a été aussi réimprimé, avec
cinq actes et en vers. Paris, Barba, 1808, ceux d'Adr. Heu et Dufresne , dans le premier vo-
in-8 , 2 fr. 5o c. ; pap. vélin, 5 fr. lume du Coutumierde Picardie împr. à Paris, en
1726, 2 vol. in-fot. ,
Celte pièce eut de la vogue pendant quelque
temps , par les soins de l'auteur qui sut composer — Traité des donations entre-vifs et tes-
son parterre, et par la complaisance des acteurs , tamentaires. Dernière édition, augm.Paris,
-qai ne fut pas désintéressée. Guignard, 1707, 2 vol. in-fol.
* Enfant ( 1* ) prodigue opéra en trois — Antre
— , édition avec la Coutume de Senlis. Der-
actes et en vers. Par MM.... Paris, nière ,
édition augmentée de nouvelles re-
Barba , 1811, in-8 , I fr. 8o c. ,
marques. Paris, Robustel, 1734,001764,
Avec M. Souriguières.
2 vol. in-fol.
— Ministre (le) anglais, comédie en cinq — OEuvres ( ses ), contenant le Traité des
actes et en vers. Paru, Dentu , i8i2,in-8, donations entre-vifs et testamentaires la
,
2 fr. Coutume de Senlis les Traités du don
— Spécnlatenr (le), on l'Ecole de la mutuel, des
,
dispositions conditionnelles,
jeunesse, comédie en cinq actes et en vers. des substitutions, de la représentation et
Paris, Vente, 1826 , in-8 , 4 fr. du rappel. Nouvelles éditions. 1701, I7'i3,
Riboutté avait présenté à l'Académie de'musique 1730, 1734,'2 vol. in-fol. Autre édi-
un Philoctite, opéra en un acte. qui. en mars 1821, tion augmentée par DCCHEMIS avocat

fut admis pour être représenté. , ,
RIBRAUD (Joseph-Louis), de Lodève au parlement. 1754, 2 vol. in-fol. —
(Hérault), musicien ambulant. Autre édition, avec les additions de Du-
Adresse babitants du faubourg CHEMIS , et des notes et remarques de BER-
— aux
Saint-Antoine sur la défense de Paris. GIER. Clermont-Ferrand, 1783, 2 vol.
Paris, de l'impr. de Moronval, 1815, in-fol.
in-8 de 8 pag. Les additions de Duchcmin et le travail de Ber-
manuscrit gîer font préférer la dernière édition aux précé-
— Extrait d'un ouvrage ayant
1

dentes. Cette édition devient de plus en plus diffi-


pour titre : l'Ésope français, ou le Nouvel cile à.trouver; on prétend que celte rareté vient de
Esope à Paris. Paris, de l'impr. de Dondey- ce que le propriétaire a fait mettre presque tons les
Dupré père, 1826, in-8 de 8 pag..— Sec. exemplaires à la rame au commencement de la Ré-
volution; s'imaginant, sans donte, que les anciens
édit., revue, corr. et augm. Paris, de ouvrages' de droit, même les meilleurs ne seraient
,
Vimpr. de Coniam, 1827, in-8 de 20 pag. plus d'aucune utilité en France.
des dé-
— Proposition faite à ladeChambre RICARD ( Samuel ), marchand à Bor-
putés. Paris, de timpr. Coniam, 1827, deaux.
in-8 de'12 pag. Art ( 1" ) de bien tenir les livres de
Ribraud de —
Lodève, on l'Ésope fran- comptes en parties doubles à l'italienne
— ,
çais. Paris, l'Auteur, I8I3, in-12 de 48 par Sam. RICARD ; augmenté de quantités'
pag., 5oc. d'articles curieux, par J.-P. RICARD. Ams-<
RIBY ( madame ).—Participe ( le ) fran- terdam, Dav. Paul Marret, 1724, in-fol.
çais mis à la portée de tous les âges. Paris, — Traité général du commerce, contenant
Naudin ; Genève, Barbezat et Delarue, les réductions dés mesures, poids et mon-
1825, in-12, 1 fr. 25c. naies d'Amsterdam et de la Hollande à
Reproduit en 1829 comme une seconde édition. celles des principales places de l'Europe.
Paris , Davidî Garnot; mademoiselle Pacault ; San- Amsterdam, Paul Marret, 1700, in-4. —
son ; l'Auteur, in-12. Sec. édition, rev. et augm. Ibid., l'joS ,
RIC (D. Maria). Voy. à la table des in-4 — tn' édition, fort augmentée.

Ouvrages anonymes : Collection complé- Rouen, Machuel, 1723, in-4.
mentaire des Mémoires relatifs à la Ré- — Traité général du commerce, contenant
volution. des observations sur le commerce des prin-
RICARD ( Jean-Marie ), avocat au part cipaux États de l'Europe, les productions
lement dé Paris ; né à Beauvais, en 1622 , naturelles, l'industrie de chaque pays, les
mort en 1678. qualités des principales marchandises qui
— Coutume d'Amiens, avec Discours, commentaire, passent dans l'étranger, leur prix courant
par J.-M. RICARD, avec un où et les frais de l'expédition, le fret des na-
il est parlé de la coutume locale de Gcrbe- vires et les primes d'assurance d'un port
RIC RIC 11
européen à l'antre; des observations sur — * Journal de là religion et du culte
la manière dont se fait le commerce dans catholique. Paris, Leclere, 1795, in-8,
différents pays ; des détails sur les mon- 12 numéros.
naies , poids et mesures, le cours des Ce Journal a précédé les « Annales religieuses,
changes ; les usages reçus en divers liens, politiques et littéraires » de MM. Sicard et Jaùffrel.
relativement à l'acquit des lettres de - Sphère ( la ), poè'me en huit chants
- —
change un rapport comparé, des mon- qui contient les éléments de la sphère,
,
naies , poids et mesures, en douze tables ; céleste et terrestre, des principes
avec
des règles sur l'arbitrage avec plusieurs d'astronomie physique accompagné de
tables de combinaison de ,change ; des rè- notes et d'une notice des ;
poèmes grecs ,
gles sur différentes opérations de négoce, latins
et français, qui traitent de quelque
plusieurs maximes et usages reçus dans les partie de l'astronomie. Paris, Leclère
villes de commerce de l'Europe ; enfin les 1796, in-8. ,
ordonnances et usages établis à Amster-
Ricard eut pu sans doute répandre plus d'in-
dam, touchant les assurances et le règle- térêt ,
dans ses épisodes, ,
et rompre avec plus d'a-
ment des avaries, par Sam. RICARD. Édi- vantage la monotonie du sujet. Ses vers ne sont
tion entièrement refaite d'après un plan pas toujours assez châtiés.
nouveau, rédigée et considérablement aug- — * Sur les prophéties de mademoiselle
mentée par M. de M*** (de MARIEH ). Labroussais. 1789, in-8.
Amsterdam, Harrevelt, 1781,2 vol.in-4 Le travail qui a fondé la réputation de l'abbé
de 624 et 53o pag. Ricard , c'est sa traduction des OEuvres morales de
Le même Nonv. édition Plutarque (1783-95) et desVies et Parallèles du même
— ouvrage. , re- auteur (1798—i8o33 traduction la plus fidèle de
vue, corr. et augm. d'un volume , conte- celles que nous possédons, .
et qui a fait abandonner
nant des additions sur le commerce de celle d'Amyot.
l'Europe, et l'état actuel du commerce de deux Comme éditeur, l'abbé Ricard a publié, en 1804,
posthumes de PLUQUET : son Trailé.
l'Asie, de l'Afrique et de l'Amérique. Pa- sur laouvrages
Superstition , et celui sur J'Enthousiasme.
ris, Lavaux et Cfc ,- Moutardier, an vu On y trouve une Notice sur la Vie de l'auteur, et
(1799), 3 vol. in-4, 36 fr. une savante analyse de ses ouvrages.
Parmi les manuscrits laissés par l'abbé Ricard,
RICARD ( J.-P. ). — Art ( 1' ).de bien on cite :
ï°. Une traduction de la Politique d'ARiSTOTE ; —
tenir ses livres de compte, de Sam. RI- 2° des Traducliohsde plusieursharangues de DBMOS-
CARD ; augmenté de quantité d'articles THBJVES , et de quelques pièces de SOPHOCLE et D'EC-
cnrienx, par J.-P. RICARD. Amsterdam mriDE;'—3° Traduction des plus célèbres oraisons
, de CICÉROIT. On prétend que l'abbé Auger, qui eut
D.-P. Marret, 1724, in-fol. le manuscrit en communication , s'en servit utile-
— Négoce ( le ) d'Amsterdam , avec un ment pour sa version de l'Orateurromain ; — 4° un
Traité des Compagnies orientales et oc- Fojage en Suisse, rédigé en forme de lettres; —
5° un poëme de plus de 4oo vers sur la Révolution
cidentales, et quelques antres Traités sur française, 1790;—6° un grand nombre de poésies,
le commerce. Amsterdam, N. et Et. Lucas, fugitives. (Biogr. uaiv.).
1722 ; ou Rouen , J.-B. Machuel , 1723, RICARD ( Fortuné ), pseudonyme.
in-4- Voy. MATHOH DE IA COUR.
— Usages et coutumes du change , trad. RICARD (le comte Étienne-Pierre-Sil-
dn hollandais (1715). Voy. J. PHOOIÏSEH.
RICARD. — Instruction pour dresser vestre ), l'un des lieutenants-généraux de
l'Empire, grade auquel il fut promu après
les procédures des procès civils. Paris, la bataille de la Moskowa , où il s'était
1721, in-12. couvert de gloire (1812), élevé à la pairie
RICARD (l'abbé Dominique), cha- en i8i5; né le 3i décembre 1771.
noine honoraire d'Auxerre professeur
, — Analyse fondamentale de la puissance
d'éloquence au collège de cette ville ; né à d'Angleterre, ouvrage rédigé d'après les
Toulouse, le 25 mars 1741, mort à Paris, matériaux du chevalier RICARD, anc. co-
le 23 janvier i8o3. lonel d'infanterie ( par J.-Fr. AHDRÉ ).
— Éloge funèbre du Dauphin, prononcé Paris, Hubert, sans date (i8o5), in-8.
en 1766, à Auxerre, en présence de toutes Force ( de la ) publique au dedans et

lesautorités dela-v'iHe.Auxerre, 1766,10-4. au dehors de l'Etat; des milices et de
— Oralio gralnlatoria in "Nuptias Dei- l'armée. Paris, Desenne , 1789,10-8.
— Fragments de la situation politique
phini , etc., prononcé devant les magis- de
trats et le clergé d'Auxerre. Auxerre, la France au premier floréal an v. 1797 ,
1770, in-4. in-8,
ia RIC RIC
— * Lettres d'un militaire sur les change- — * Un dernier mot snr la presse et le
ments qui s'annoncent dans le système jury. Par M. R. D., auteur de l'Institu-
politique de l'Europe. Bouillon et Paris, tion dn jury en France et en Angleterre
Volland, 1788, in-8. d'un écrit ,
et autre sur le régime de la
Si la date de 177*, qu'on assigne comme celle presse sous un gouvernement représen-
de l'année de la naissance de ce général, est exacte, tatif. Paris, Delaunay; Dentu, etc., 1818,
l'auteur de ces Lettres n'aurait en que dix-sept in-8 de 32
ans lors de leur publication.
pag.
_ Le tome VII du recueil des Mémoires de l'Acadé-
RICARD à Paris. — Calendrier perpé- mie de Marseille renferme de M. Ricard, outre son
, Discours de réception, un Éloge funèbre du général
tuel et universel. ... Cervoni (1809).
— Correspondance des dates des Calen-
driers grégoriens et français, calculée de- RICARD (de), d'abord avocat-général
puis l'an n jusques et y compris l'an xxv, à la Cour royale de Nîmes, puis conseil-
extrait du Calendrier perpétuel et univer- ler à celle de Montpellier.
sel. Paris, i8o5 , in-8, 40c. — * Leçons sur la poésie des Hébreux ,
trad. du lat. (1812). Voy. LOWTB.
RICARD ( ) d'Allauch, ancien
, La Notice des travaux de l'Académie du Gard ,
,
magistrat, président du tribunal criminel depuis 1812 jusqu'en 1822, renferme de M. de Ri-
du département des Bouches-du-Rhône, card des fragments d'un premier acte d'une tragédie
intitulée: .'a Mort d'Annibal, en trois actes, et une-
en 1791, etc., membre de l'Académie de Épitre à l'èvéoue de Montpellier.
Marseille.
* Institution ( de 1' ) dn jury en France RICARD {l'abbé F.), ex-principal du

et en Angleterre, considérés l'un et l'autre collège d'Eymoutiers, chanoine honoraire,
dans leur pratique, d'après des exemples etc.; mort à Limoges, sa patrie, le 14
tirés des deux pays, ou Moyens d'établir, août 1814.
d'après deux méthodes comparées, celle — Recueil de poésies patoises et fran-
qui conviendrait mieux an jury français çaises de F. Ricard , et choix de pièces
limousins.
pour assurer sa marche et le conduire à patoises de divers auteurs Chapoulaud, sans
son but ; suivis de l'Examen d'un écrit de Tome Ier. Limoges , F.
M. B. Constant snr la législation actuelle date (vers 1824). in-12.
de la presse ; le jugement par jurés et la RICARD (J.-B.).—Rétrécissements(des)
,
responsabilité des auteqrs et des impri- de l'urètre, etc., trad. du latin (1824).
meurs. Par M. R. D., président d'un tri- Voy. J, LISFRAIJC.
bunal criminel en 1791. Paris, Delaunay;
Pélicier, etc., 1817, in-8 de 100 pag. RICARD ( ), dépnté de la Hante-
Jury ( du ) et du régime de là presse Garonne; né à Toulouse, en 1761, mort le

sous un gouvernement représentatif, sui- 29 avril i832 , âgé de 71 ans.
vis de quelques matériaux pour une loi — Opinion de M. Ricard.... itjscritpour
pratique à ce sujet. Paris, Patris; De- parler sur le projet de lot d'indemnité.
lauiiay, 1817, in-8 de 60 pag. Paris, del'impr. de Rignoux, i825,in-8
de 40 pag.
—r Jury ( du ) et de la presse selon la
Charte, ou la Presse aussi libre qu'elle RICARD ( Auguste ), fécond romancier.
peut être , et le jury dans toute l'exten- Actrice (1') et le Faubourien. Roman

sion qu'il doit avoir d'après nos moeurs, de moeurs (i833). Voy. Mar. AYCARD.
nos besoins et notre droit public : essai — Aînée ( 1' ) et la cadette. Paris , Bau-
politique où. l'on examine les diverses douin; Silvestre, etc., i833,ou 1834, 4
hypothèses auxquelles le jury peut être vol. in-12 12 fr.
appliqué, et la manière dont il doit l'être.; ,
— Celui qu'on aime. Paris, Baudouin ;
contenant un aperçu de quelques ou- Lecointe et Pougin, etc., i834 4 vo'-
,
vrages importants et publiés sur ce sujet. in-12 12 fr.
Paris , Delaunay ; Pélicier, 1818, in-8 de ,
— Chauffeur (le). Paris, Lecointe; Cor-
100 pag. , 2 fr. — Nouv. édition , augm. bet etc., 1829 4 xo\. in-12 ,12 fr.
d'une Réponse à quelques objections. Pa- ,Cocher (le) , de fiacre,
— ou Quarante
ris, Boucher, 1819; 'n"" ^e I^ 2 Pages» ans sur le pavé de Paris, roman de moeurs.
3 fr. Paris, Lecointe et Durey; Corbet, etc.,
— Projet de législation sur les duels. Pa- 1828 , 4 vol. in-12 , 12 fr. — Seç. édit.
ris , Denugeon ; Delaunay, etc., 1819 , Paris, les mêmes, 1829, 4 vol. in-12,
in-8 de 60 pag., 1 fr. 5o c.
12 fr.
RIC RIC i3
MM. Mar» AiciM) Raym. BxucK.ua, Ferd. Fiocon
— Comme on gâte sa vie ; esquisses de et ,
RICA-ILD. Dans chacun des romans en quatre
moeurs. Paris, Lachapelle, i836, 5 vol. volumes, chacun de Aug.
écrivains est auteur d'un
in-12 , i5 fr. ces
quart de la composition.
Avec M. Mar. Aj'card. RICARD. — Épitre à M. le baron Cu-
— Diligence (la), ou le Conpé, l'inté- vier. Paris , de l'impr. de Marchand-
rieur, la rotonde et la banquette. Paris , Dubreuil, 1828, in-8 de 8 pag.
Lecointe; Corbet, i832 4 vol. in-12,
fr. , RICARD ( A. ). — Lettre sur le refus
12 de l'impôt à M. de Richemond. Paris, de
— Drapeau ( le ) tricolore. Paris Le-
cointe ; Corbet, i83o, 4 vol. in-12, , Vimpr. de Lottin de Saint-Germain, i83o,
broch. in-8.
12 fr.
— Étrennes ( les ) de mon oncle. Paris, servi L'auteur a pris la qualité d'ancien soldat ayant
sous les ordres du général Richemond.
Baudouin ; Silvestre, iS33 in-12, 3 fr.
,
Réimprimées comme tome IV de l'ouvrage inti- —
Plainte au Roi sur les maisons de jeu.
tulé : Mes grands parents ' voy. plus bas ). Paris, de l'impr. de Gcotschy fils, I83I ,
Florval, le Capucin malgré lui in-8 de 16 pag.
— ou ;
roman de moeurs. Paris , Tétot ; Le- • RICARD-DUPRAT, pharmacien à Tou-
cointe, etc., 1829, 4 vol. in-12, 12 fr. louse.
— Griselte (la ), roman de moeurs. Pa- — Discours sur les arts , lu à l'Académie
ris, Lecointe et Durey, 1827, 4 vol. in-12. des sciences, inscriptions et belles-lettres
— Sec. édition. Paris , Tétot ; Lecointe , de cette ville , le 20 février i823 ; suivi
1829 4 vol. in-12, 12 fr. d'une Observation sur le vin retiré du rai-
,
— Julien, ou le Forçat libéré, roman de sin pourri, envoyée à la Société d'agricul-
moeurs. Paris, Lecointe; Corbet, 1828, ture de cette ville. Toulouse, de l'impr. de
i83o, 4 vol. ia-12, 12 fr. Bénichet aîné, 1823 in-8 de 32 pag.
Tulipe à Jeanne d'Arc, ,
— La pot-pourri
RICARD-FARRAT ( E. ). — A Sa Ma-
eu cinq actes , précédé d'un prologue. Pa-
ris Barba, 1825, in-8 de 3a pag. jesté Louis-Philippe, roi des Français.
,
Marchand ( le ) de de Paris, de Vimpr. d'Henry, i83o, in-8
— coco , roman
moeurs. Paris, Lecointe ; Corbet, etc.,
de 8 pag.
1829 , 5 vol. in-12, i5 fr. — Appel à l'opinion publique en faveur
Mes grands parents. Paris, Pougin des victimes de l'absolutisme et de l'in-
— ; quisition politique Espagne. Paris, de
Corbet, etc., i836 4 vol. in-12, 12 fr. en
, l'impr. d'Henry, i83o , in-8 de 24 pag.
Les tomes I et II contiennent le Carême de ma
tante ; le tome III, le Carnaval de mon père ; et le — Au peuple.
Paris , de l'impr. d'Henry,
tome IV, les Étrennes de mon oncle, Paris, i83i , in-8 de 8 pag.
M. May Paris Lecointe Corbet Déclaration des instructeurs du peuple.
— eux. , ; —
, Paris de l'impr. de Mie i83i, in-4 de
etc., I83I, 4 vol. in-12 , 12 fr. , ,
— Ouvreuse ( 1' ) de loges. (Histoire de 2 pag.
1829 ). Paris, Lecointe, Corbet, i832, 5 C'est une espèce de prospectus d'extraits choisis
vol. in-12 i5 fr. dans les journaux patriotes et autres, qui devaient
, paraître tous les jours,' par quart de feuille petit
— Portier ( le ) , roman de moeurs. Paris, in-4 : nous en avons vules nnméros des loet 11
Lecointe et Durey ; Corbet, etc., 1826 ; octobre 1S31.
3 vol. in-12. — Sec. édition. Paris, les Discours à la bourgeoisie. Saint-Denis,
mêmes 1829, 3 vol. in-12 9 fr. —
, , de Vimpr. de C. Chantpie, i83i, in-8 de
— Portier ( le ), roman de moeurs. Paris , 12 pag.
Lecointe; Corbet; etc., i833, 4 vol. Projet de constitution offert à son pays,
in-12 12 fr. ' —
, et soumis à l'examen de ses concitoyens.
— Sage-femme (la), roman de moeurs. Paris, V' Charles-Béchet, i83i , in-8 de
Paris, Lecointe; Corbet, etc., i83o, 4 36 pag.
vol. in-12 12 fr. Union contre les traîtres. Paris, de
, —
— Vivandière ( la ) de la Grande-Armée , Vimpr. de Mie, I83I, in-8 de 4 pag.
ou Encore une contemporaine. Roman de
moeurs. Paris, Ioecointc; Corbet, etc., RICARD SAINT-HILAIRE,littérateur ;
1828, on i832, 4 vol. in-12 ; 12 fr. né à Saint-Hippolyte en 1779.
,
Presque tous les romans publiés sous le seul nom — Héros ( le ), ode. Paris, Duprat-
de M. Ricard sont d'une société composée de Duvcrger 1806 iu-8 de 16 pag., 5o c.
, ,
14 RIC RIC
— Juliette et Dalmor, ou les Amants des RICAUT ( le chev. sir Paul ), diplo-
Cévènes. Paris, Lepetit; Ch. Pougens, mate anglais, membre de la Société royale
an vu (1799), 2 vol. in-12 , avec 2 grav., de Londres ; mort en 1700.
ou 2 vol. in-18. — Histoire dé l'Empire ottoman, conti-
— Mélancolie (ia), poëme... nuée jusques au traité de Carlowitz, en
— Moine ( le ) et le Philosophe, ou la 169g; trad.de l'angl. (par BRIOT). La
Croisade et le bon vieux temps ouvrage Haye, Th. Johnson, 1709 , 6 vol. in-12.
critique et philosophique. Paris, ,Leroy; et
« On a inséré >» dit M. Barbier, « dans les denx
Lyon , Manel, 1820 4 vol. in-12 10 fr. « premiers volumes de cet ouvrage, la traduction
, , '« de l'Histoire des trait derniers empereurs turcs,
RICARDI ( Fr.), d'Oneille. — Abrégé « depuis 1623 jusqu'en 1677 , publiée, en 1682 , à
de la vraie méthode de lire et de com- « Paris, par de ROSEMOND, 4 vol. in-12.On trouve,
prendre l'hébreu qui a été perdue pendant « dans le tome VIe, la traduction presque entière
« du Tableau de l'Empire ottoman, publié en 1670
la dernière captivité des Juifs à Babylone, te par BKIOT. On doit à un anonyme la traduction
<et maintenant recouvré par Fr. Ricardi. « libre de la suite de l'Histoire turque de Ricaut,
Gènes, 18.., in-8. « ainsi que la continuation de cette suite jusqu'en
« 1704, et une introduction ».
— * Explication exacte et complète du so- Histoire de l'état présent de l'Église
thiaque dynastique , .chronologique, zo- —
diacal, historique de Denderah. Paris, grecque et de l'Eglise arménienne , trad.
Charles-Bèchet, 1826, in-12 de 80 pag. de l'angl. par de ROSEMOND. Middelbourg,
1692; Amsterdam, P. Marret, 1696, et
— Réplique au livre « la Fronde de David», 17 10 , in-12.
ou l'Ancienneté etl'anihenticité des apices,
et la nouveauté des points massorétiques RICCATI ( Charles ), Piémontais. —
dans le texte hébreu. Deuxième lettre à Histoire du retour et du règne de Napo-
l'appui de la méthode des apices. Gènes, léon en I8I5,'OU Tableau des événements
de l'impr. de L. Carniglia 1824, in-12. qui ont eu lieu pendant les cent jours.
,
RICARDO (David), économiste an- Paris, les march. dc.nouv., 1829,-3
glais, l'nn des plus distingués du xixe vol. in-8 , 18 fr.
siècle; mort en 1823. — Tableau historique et raisonné des évé-
nements , qui ont précédé et suivi le réta-
— Principes ( des ) de l'économie poli- blissement des Bourbons en France et de
tique et de l'impôt, trad. de l'anglais par
F.-S. COKSTAHOIO; avec notes explicatives la paix en Europe, depuis mars .1815 jus-
qu'au 8 juillet 1816. Paris, Delaunay; Le
et critiques par J.-B. SAT. Paris, Aillaud, Normant; Bachelier; Treultel et IVUrtz,
i8r8 , 2 vol. in-8 , 12 fr.
1817, 3 vol. in-8 , iS t>.
M. Say ne partage pas toujours les opinions de
Ricardo, auquel il reproche souvent de donner à RICCI ( Scipion ), évèque de Pistoie et
ses propositions trop de généralité. de Prato sièges unis ; né a Florence, en
Ricardo a publié plusieurs autres brochures sur ,
l'économie, mais qui n'ont pas été traduites en 1741, mort le 27 janvier 1810.
français.
_ — Actes et décrets du synode tenu à Pis-
RICAUD ( Étienne-César ), anc. pre- toie pir cet évèque, en septembre 1786;
mier échevin de Marseille, sa patrie, traduits de l'italien. 1788, 2 vol. in-12.
membre de l'Académie de cette ville. Des Mémoires très-détaillés sur la vie et le pon-
* Existence ( 1' ) de la pierre merveil- tifical épiscopal de Scipion Ricci ont été publiés en
— par le savant BI. de Porter ( voy. ce
leuse des philosophes, prouvée par des Belgique nom ).
faits incontestables; dédiée aux adeptes,
RICCI, maître de musique à Paris.
par un amateur de la sagesse. En France,
1765, in-8. — Méthode, ou Recueil des connaissances
élémentaires pour le forté-piano ou clave-
On a du même une Ode sur les lois, qoi fut cou- cin, 1788.
ronnée parl'Académie de Marseille , en 1753 , et
plusieurs pièces fugitives.
RICCI, dentiste aggrégé à l'ancienne
RICAUD DE TIREGALLE, lieutenant- Académie de chirurgie de Reims, chirur-
colonel des ingénieurs à Postdam;. mort gien et pharmacien-dentiste de S. A. R.
en 1776. Mgr le doc de Berri, et de S. M. l'Empe-
— Médailles snr les principaux événements reur de toutes les Russies.
des dents et
de l'empire de Russie, depuis le règne de — Instructions sur l'entretien
Pierre-le-Grand jusqu'à celui de Cathe- des gencives, sur les propriétés d'une li-
rine II. Potsdam, 1772, in-fol. queur utile pour la guérison de leurs affec-
RIC RIC i5
lions, et pour un grand nombre d'antres faire plaisir à Baron, et qui lui valut ses entrées
( voy. le Dict. des anonymes, 2e édit. n° 0,669 ).
cas maladifs. Paris, l'Auteur, 1814, in-8 ,
de 64 pag. — Lettre à M. Muratori sur la comédie
— Mémoire sur les dents raciformes ou de « l'École des amis » ( de La Chaussée ),
racïsubériques; nouvelle Méthode d'im- traduite de l'italien, par Franc. FIONCKI..
planter les dents à pivot, de les faire tenir Paris, Prault, 1737, in-12.
solidement dans les plus mauvaises racines, On doit à LE LTJKEZ (voy. ce nom ) une Réponse
et de faire cesser la carie du canal den- à cette lettre (1737, in-12).
taire; suivi du Rapport et de l'approba-
tion de MM. les membres du cercle médi- — Observations sur la Comédie et sur le
génie de Molière. Paris, V' Pissot, 1736,
cal de Paris. Paris, L.-G. MichaudFJAu- in-12.
teur, 1816, in-8 de 16 pag., 3o c. C'est une critique des spectacles que l'auteur re-
—Principes d'odontotechnie, ou Réflexions gardait comme dangereux pour les moeurs.
snr la conservation des dents et des gen-
cives. Reims, 1791, in-8. — Pensées sur la déclamation. Paris,
1738, in-8.
RICCI, alors colonel au corps royal — Réflexions historiques et critiques sur
d'artillerie. différents théâtres de l'Europe, avec les
Pensées sur la déclamation. Paris, Jacq.
— Essai sur l'instruction dans les écoles Guérin 1738,in-8; Amsterdam, 1740,
d'artillerie, et sur l'organisation des éta- ,
blissements. Paris, de l'impr. de Huzard- in-8 ; Paris, 1752, in-12.
Courcier, 1823 in-4 de 56 pag. plus un
, , — Réformation (de la) du théâtre. Paris t
tablean. 1743, in-12. — Nouv. édition, à laquelle
Cet écrit n'a pas été destiné au commerce. on a ajouté l'Essai sur les moyens de
rendre la comédie utile aux moeurs par
RICCOBONI(Louis), connu au théâtre ,
M. de B*** (de BDSONHIÈRES ). Paris,
sons le nom de LELIO , fils d'un comédien Debure frères , 1767,in-12.
célèbre et lui-même comédien et écrivain. Riccoboni déclare, dans sa préface, qu'au lieu
,
H naquit à Modène , en 1674, ou, selon de réformer le théâtre, il vaudrait mieux le suppri-
d'autres, en 1677. Ce fut lui que le ré- mer -, mais que, puisque celle mesure ne pourrait
être adoptée sans de graves inconvénients dans les
gent chargea de former une troupe de co- grandes villes, il faut veiller à ce qu'on ne repré-
médiens italiens, qu'il amena à Paris, et sente que des pièces inorales. Il bannissait du théâtre
qui débuta le 18 mai 1716, Il joua lui- la licence , et toutes les pièces dont l'amour forme
même long-temps dans cette tronpe, sous l'intérêt, telles que leCid, Rodogune,Phèdre,etc.
le nom de Lelio, et se retira, en 1729 SON THÉÂTRE.
,
avec mille livres de pension, pour aller à
la cour de Parme ; mais il revint à Paris —* Endymion on l'Amour vengé, pasto-
,
où il mourut le 4 on le 6 décembre 1753., rale italienne en trois actes, mêlée de
scènes françaises, suivie d'un divertisse-
— Arte ( dell' ) representativa , capitoli
vi ( in versi ). Londra {Parigi), 1728, ment de chants et de danses , représentée
in-8. — Seconda ediz. Londra ( Parigi ), devant le roi, au château des Tuileries
1728, in-8. le 25 janvier IJH.Paris, Ballard, 1721,,
Ce poëme, peu remarquable sous le rapport de
in-4.
l'invention et de la facture des vers, contient d'ex- — Griselde ( la ), tragi-comedia italiana
cellents préceptes. ' in cinque atti ( en prose, en italien avec
,
traduction française Parigi,
— Histoire du théâtre Italien, depuis la la
). Urb. Cous-
décadence de la comédie latine, avec un Ca- tellier, 1716 , in-12.
talogue des tragédies et comédies italiennes —- Hercule, tragédie en cinq actes et en
imprimées depuis l'an i5oo jusqu'à 1660, prose (en italien; avec la tradeution fran-
et une Dissertation sur la tragédie mo- çaise en regard ). Paris, Ant.-Urb. Cous-
derne. Paris, Chaubert, 1728-31, 2 vol. tellier, 1718, in-12.
in-8, fig. — Italiano ( 1' ) maritato in Parigi ( l'Ita-
Cet ouvrage est très-superficiel. Le deuxième vo- lien marié à Paris, comédie en cinq actes ,
lume contient une Lettre de J.-B. Rousseau, avec ital. et franc. ). Parigi, Urb. Coustellier,
la réponse de Riccobont, et l'analyse des principales 1717, in-12.
tragédies et comédies italiennes dont l'auteur, dans
la première partie , n'avait rapporté que les titres. Ce n'est qu'un programme détaillé scène par
Cette Histoire a été vivement critiquée par l'abbé scène.
Desfontaines, dans la Lettre d'un comédien fran- Cette pièce a été traduite en français, en 1728 ,
çais, 1728, in 12, qu'il composa, dit-on, pour mais n'a pas été imprimée.
i6 RIC RIC
Libérale ( il ) per forza ( le Libéral — Naufrage ( le ) comédie en cinq actes
— italien ,
Paris,
malgré lui comédie en cinq actes et en prose. Briasson , sans date
,
français).^Parigi, Coustellier,,
1716, (1736), in-8.
et
in-12. Celte pièce est imitée du « Mercator et du
»
« Rudens » de Plautc.
Autre programme détaillé, scène'par scène. Abdilly et le Naufrage n'eurent qu'âne seule re-
— Prince (le ) jaloux, tragi-comédie ita- présentation.
lienne en cinq actes (de CICOGNINI, et RICCOBONI ( Antoine-Krançois ), dit
retouché par Luigi RICCOBONI), traduite LELIO fils des précédents, acteur de la
en français par le sieur BERNARD. ( En ita- Comédie,
italienne, de 1726 a 17SO et
lien et en franc. ). Paris , Ant.-Urb. Cous- ,
littérateur ; né à Mantoue en 1707, mort
tellier, 17x7, in-12; — Paris, Briasson, à Paris, le i5 mai 1772. ,
1729 , in-12. -—-Art (!') du théâtre, à madame ***,
— Samson , tragi-comédie, en
italien et suivi d'une Lettre au sujet de cet ouvrage.
en français ( de la traduction de FRERET), Paris, C. F. Simonfils, 1750, ïn-8 tde
le tout en prose). Paris, Coustellier, 102 pag.; Ibid., 1752, in-8.
17x7, in 12 ; — Paris , Briasson, 1729 , La dernière édition est augmentée des Pensées
1742 , in-12. sur la déclamation , par IUCCOBOHI père. Cet ou-
Roinagnési a imité cette pièce en vers français , et vrage , écrit d'une manière agréable, est rempli
l'a fait représenter, en 1730. par les comédiens ita- d'ob3ervalions fines et de réflexions ingénieuses; et
liens , sur le théâtre de l'hôtel de Bourgogne. on le lit encore avec plaisir, après les différents
Voltaire , dans son Dictionnaire philosophique , traités publiés sur le même objet.
prose de cette pièce
a confondu la traduction enRomagnési.
avec l'imitation en vers de Beaumarchais, Voyez Jes — * Goût ( le ) du siècle, satire. Londres
OEuvres de Voltaire, éditi.onde t. 43, {Paris), 1762,10-8.
pag. 146, in-S. (Barb.) — Lettre an sujet de « l'Art du théâtre ».
On a aussi de lui la traduction en italien de diverses 1750 in-8.
tragédies des divers théâtres des nations de l'Eu- ,
rope , impr. en Italie, et, entre autres, celle de On a aussi de Riccoboni fils, outre des poésies
Catou , tragédie traduite de l'angl. (17r5), de l'An- dans divers recueils, le conte sans R, dont La Hotte
droinaque de Racine ( Paris, 1725, iu-8). lui avait donné le sujet.
Les biographes citent un plus grand nombre de
pièces de Riccoboni père ; mais celles-ci paraisseut SOH THÉÂTRE.
être les seules qui aient été imprimées.
— Amants ( les ) de village , comédie en
) italien (en italien et
— Théâtre ( nouv. deux actes et en vers, mêlée d'ariettes.
en français). Paris, Fr. Flânant, 1718, Paris, 1764, in-8.
in-12. — Amusements (les) à la mode, comé-
C'est la réunion, sans réimpression, de quatre die en trois actes ( en vers ). Paris Brias-
(17^2), ,t
pièces de Riccoboni , imprimées la même année son , s. d. in-12.
dans le format in-12. Ce volume forme le premier
du Kouveau Théâtre Italien, 1718—23, 4 vol. Avec Romagnési.
in-i2. Ces quatre pièces se retrouvent encore dans
— * Arcagambis,
tragédie (burlesque) en
l'édition de ce Théâtre, Paris, Briasson, 1733, 3
vol. in-12. un acte ( en vers ). Par MM. ***, auteurs
des « Comédiens esclaves. Paris, JNoël
RICCOBONI (Hélène-VirginieIULETTI, Pissot, 1726 in-12.
dame), épouse du précédent, connue an théâ- ,
le de mi née«à Avec Dominique ( P.-Fr.Bîancolelli ), Romagnési
tre Italien sous nom Fia ni a; et Riccoboni père.
Ferrure, le 27 avril 16S6, morte le 3o II y a une autre édition, Paris s. d., in-12.
,
décembre 1771. Arlequin toujours Arlequin, comédie
de Grenade, —
tragi-comédie en an acte et en
— Abdilly, roi prose.
en trois actes, en prose. Paris, 1729, ïn-8. Avec Dominique (Hiancnlelli) Romagnési. Cetteet
Avec Delisle. pièce est imprimée dans le Théâtre italien.

— * Lettre de mademoiselle R. (Ricco- — Caquets (les ), comédie en trois actes


(traduiteouimitee.de Goldoni ). Paris,
boni ) à M. l'abbé C*** ( Conti ) , au sujet
de la nouvelle traduction du poëme de la Ballard, 1761, iu-8.—Nonv.édit. Paris,
Jérusalem délivrée, du Tasse ( par Mira- Duchesne, 1804, in-8.
baud ). Paris, Ph.-N. Lottin, 1725, in-12. En société avec madame Riccoboni.
L'abbé Besfontaines , dit d'Alembert, Histoire Cette pièce, que les auteurs du Dictionnaire
de l'Académie française, lom. V, page 626, joignit universel attribuent , par erreur, à Riccoboni père,
à cette lettre des notes injurieuses. Mirabaud eut le
fut reprise avec succès an théâtre Lonvois, en 1S02.
bon esprit de mépriser les injures, et de profiter
des conseils de madame Riccoboni pour perfection- — Comédiens (les) esclaves, prologue
ner son travail. Il l'en remercia même dans la pré- en un acte et en prose. Paris, Briasson ,
face de la deuxième édition. s. d., in-12.
RIC RIC
- J
Avec Dominique ( Biancolrlli ) et Romagnési. doni ). Paris, Ballard. 1761, in-8.
Il n'y a eu d'imprimé que le prologue : la pièce , Nouv. édit. Paris, Dttckcsne, 1S04, in-8,
en trois actes . portant te même litre , et des mêmes
auteurs, est restée inédite. 1 tr. 2.5 c.
Avec son mari ( voy. l'art, précédent).
— Echo ( 1' ) du pnblic , comédie en vers
libres et en un acte. Paris , Ve Delormel
et Briasson, 1741, in-8. — Sec. édition, — Histoire d'Adélaïde de Dammarlin,
comtesse de Sancerre, et de M. le comte
augm. de deux, scènes. Paris, Briasson, .de Rancé, son ami; suivie d'Aloïse de
s. d., in-12. '
Livarot. Paris, liumblot, 1766, a vol.
Avec Romagnési. Cette pièce a été réimprimée in-12.
à la Haye, pourAnt. Van Dole', i74*> 1742 , in 8.
Ces lettres ne furent pas aussi bien accueillies que
— Force ( la ) de l'amitié, comédie ita- les autres ouvrages de l'auteul*. 'Cependant si l'idée
lienne en cinq actes représentée au mois principale de cette composition n'est pas heureuse,
,
de février 1748. Paris, V* Delormel, on ne peut s'empêcher de rendre justice au mérite de
1745, in-8. l'exécution. ' '

Ce n'est que le canevas de la pièce. — Le même ouvrage, sous ce titre : Let-


tres de la comtesse de Sancerre, suivies
— * La Racune II, parodie de Philoctète, d'Aloïse de Livarot. Paris, pi Didot aîné,
en un acte et en vers. Par MM. ***. Paris, 1814 , 2 vol. in-16, 6 Fr. ; et sur papier
V* Delormel et fils, 1755 in-8. vélin, 12 fr.
,
— Ode prononcée par le sieur Riccoboni à
Édition qui forme les loineslll et IV de la « Col-
l'ouverture du Théâtre et de la comédie lection des meilleurs ouvrages de la langue fran-
italienne, le i3 avril 1733. Paris, Prault, çaise », d'abord dédiée aux dames, et ensuite à la
^733, in-8. duchesse d'Angoulème. " ' .

— Prétendu ( le ) , comédie en trois actes


et en vers (libres), mêlée de musique. — Histoire d'Ernestine, I77.. — Nouv.
Paris, Delormel, 1760, in-8. édition. Paris, Pigoreau, 1798, ïn-i8, 7.5c.
— Prince ( le ) de Suresne , parodie en La Harpe regardait ce petit roman comme le
nn acte et en vers. Paris, Delormel, diamant de madame Riccoboni.
1746, in-8.
— Histoire d'Ernestine, suivie de Chris-
— Siège (le) de Grenade, pièce héroïque- tine de Suabe et de Sigefroid, comte de
" comique en trois actes ( et en prose ). Pa- Surger. Paris, Lebègue> 182 1, in-12 , a fr.
ris, Delormel, 174^, m-8. Édition commune, et qui fourmille de grossières
La plus grande partie de cette pièce est en canevas. fautes de typographie.
Comme pour son père, les biographes citent un Ernestine a encore été réimprimée <à la suite de
plus grand nombre de pièces deRiccobiui : les pré- l'Histoire du marquis de Cressy, édition de I8I4-
cédentes et onze autres, composées en société avec
BrAScoi-ELLi et ROMAGNÉSI ( voy. ces noms) pa-
—Histoire de miss Jenny Revel, écrite et
,
raissent être toutes celles qui ont été imprimées.
envoyée par elle à milaçly comtesse de
RICCOBONI ( Marie-Jeanne LÀBORAS Roscomond, ambassadrice d'Angleterre à
DE MÉZIÈRES, dame), épouse du précé- la cour de Danemarck. Paris, 1762, 2
dent, actrice très-agréable du théâtre Ita- vol. in-12; ou 1764, 4 vol. in-12.
lien, de 1734 à 1761, et l'une des meil-
leures romancières de la fin du xviii6 Jenny De tous les ouvrages de madame Riccoboni, miss
est celui qui lui coûta !e plus'de temps. Elle
siècle; née à Paris, en 1714, morte le 6 se repentit souvent d'avoir donné de si grands dé-
décembre 1792. veloppementsà celte {production. « L'étendue de mon
esprit, dit-elle , se borne à un seul volume ». Mal-
— Amélie, roman de M. FIET/DING, imité gré quelques défauts , et le vice du dénouement
de l'anglais. Paris, 1762, 1790, 2 vol. dont elle convenait, ce livre eut un succès mérité.
in-12.
marquis de Cressy,
Les retranchements que Mad. Riccoboni avait fait
éprouver au roman de Fieldîng'excitèrent les plaintes — * Histoire de M. le
des enthousiastes de la littérature anglaise ; Grimm traduite de l'angl. par madame de ***.
lui-même, l'un des plus grands admirateurs du talent Amsterdam {Paris), 1758, in-12.
de madame Riccoboni, ne put loi pardonner d'avoir Traduction supposée.
gâté le roman d'Amélie. Cependant limitation qu'elle Cette production fut très-bien accueillie parle, pu-
«na donnée Se lit encore avec plaisir; et la traduction blic. La pureté du style, la finesse des réflexions,
complète de Fuisîeuz est, à peu près tombée dans Riccoboni rend
l'oubli. , et le charme des détails que madame
avec le même bonheur qu'elle les imagine, en font
un livre très-remarquable.
Caquets ( les ) comédie en trois actes Histoire du marquis de Cressy, suivie
-— , —
et en prose (traduite ou imitée de Gol- d'Ernestine. (Précédée d'une ..Notice snr
3
TostE viîl.
i$ RIC RIC
madame Riccoboni, par C. D. L. ) Paris, Ouvrage composé en français par madame Ric-
P. Didot aîné, 1814, in-16, 3 fr. ; et coboni. On prétend que celle dame a tracé dans ce roman
snr pap. vélin, 6 fr. -
l'histoire de ses propres infortunes- Cet ouvrage
Cette édition forme le second volume d'une «.Col- eut du succès , et le méritait.
lection des meilleursouvrages de la langue française, Les mêmes, sons ce titre : Lettres de
dédiée aux dames». —
^ , , mistriss Fanny Butler à mylord Charles-
d'ÉIisabeth-Sopbie
Alfred, comte d'Erford. Paris, P. Didot
— Lettres de Vallière à aîné, 1814, iri-i6, 3 fr.: sur pap. vélin,
Lbuise-Hortense de Canteleu, son. amie. 6 fr.
Paris, Humblot, 1772, 2 vol. in-r2. ,
Édition formant le cinquième volume de la col-
Ces Lettres eurent, malgré quelques longueurs, lection citée précédemment.
un très-grand succès, dentelles furent redevables
aux agréments dii style, et à des détails pleins de — Les mêmes. Paris, de Vimpr. de Ri-
délicatesse. ' ',. gnoux.-—Werdet et Lequien, 1826, in-Sa ,
eu anglais, par Macouen ,
,
Elles' furent traduites
dès l'année suivante. avec un frontispice gravé et une figure,
3 fr.
de, milady Juliette Catesby à Jolie édition.
— Lettrés
milady Henriette Campley, son amie.
1759 î 1766yiri-12; Amsterdam, 1772; — Recueil de pièces. Paris , Humblot*
Paris, 1785, in-12. I9G5, in-12.
Cet ouvj-âgetsnffirait pour assurer,à l'auteur une
place distinguée panni les meilleurs romanciers du
'xviiife siècle. — Recueil de pièces, contenant l'Histoire
Il y a deux charmantes éditions de ce roman , im- de Christine reine de Suabe ; celle d'A-
,
primées dans ce siècle : loïse de Livarot, et celle des Amours
Paris-, P. Didoi aîné, I8I3, in-16, 3 fr., et, sur de Gertrude. Paris, Mérigot et Folland;
papier velin, 6 fr. Formant le.tome Ier de la col- Belin, 17S3 in-12.
lection- pr'éci.tée: , 2 part,
.;
Édition suivie d'Eniestine. Paris, de l'impr. de On doit encore-à cette dame divers fragments,
Rignoux.—Werdet ct.Lequien, 1826, in-32, avec un qu'elle inséra dans un journal connu sous le titre
frontispice gravé et une grav., 3 fr. de l'Abeille.
Autre édition: Paris, Hiard, i835 , în-jS, 65 c. Elle traduit de l'anglais, le Mariage clandestin,
Édition faisant.partie de la « Bibliothèquedes amis comédiea
en cinq'actes, de GASHICK et COLEMA.IT
des lettres ». (1768), et sous le titre de Nouveau Tbéâtre anglais
Leltere di miladi Catesby miladi Hen- (Paris , Humblot, i'76o,, » vol. in-ia)., cinq pièces
— a divers auteurs, qu'elle retouebait en les tra-
rica Campley, sua arnica, tradolte del de duisant.
francese. dâ la signora di GOURGDES. In
Cosmopoli (Parigi, L.-F. Delatottr), 1769,
— OEuvres (ses). Nouv. édition. Paris,
in-8. . Humblot, 1781, 8 vol. in-12.
Cette traduction , distribuée en présents, n'a été OEuvres ( collection complète de ses ),
lîrée qu'à 'douze exemplaires. —
Lausanne, 1783, . . vol. in-12.
sir — Les mêmes. Paris, Voland, 1785-S6,
— Lettres dé milord.Rivers à Charles
Cardignàn, entremêlées d'une partie de 8 vol. in-8 , fig.
— OEuvres complètes; Parts, * Folland
ses correspondances à Londres 'pendant jeune,
le 1S09, 14 vol. în-18 ,12 fr.
son séjour, en France. Paris, Humblot, OEuvres choisies ( Lettres de milady
1376, 2 vol. in-12. —
Catesby ; Histoire du marquis de Cressy
Ces le tirés"sont moins un roman -qu'une espèce ,
Ernestine; Lettres de la-comtesse de
de cadre dans lequel madame Riccoboni passe en et
revue les travers et les ridicules dé l'époque ; elle Sancerre et
Aloïse de Livarot; Lettres de
ose y aborder aussi différentes questions de mo- Fanny Butler. Avec une Notice snr ma-
rale et de philosophie , qui sont traitées, pom-ainsi dame Riccoboni,
dire ehba'dmanV,
avec infiniment d'esprit. On
ar-
par C. D. L). Paris,
,
rive d*l La-Harpe", au bout du îivre sans être bien P.Didotainç, i8i3-r,4, 5 vol...in-16,
ému , mais toujours en s'amusant. a5 fr. ; pap. vélin 3o fr.
, ,
Ces cinq volumes,ne portent point de frontispices
— LetU'es de mistnss Fanny
Butler à mi- d'oeuvres choisies maïs il est-facile, d'en former
»,
lor'd Charles-Alfred de Caitombridge, etc., une colleciion..
écrites en:-1.735 ^ traduites de l'anglais, en — OEuvres complètes. Nouv. édition ,
1756, par Adélaïde de Yarençai. Paris, avec une Notice sur [a vie et les ouvrages
Société- des libraires, 1757, Ion 176: de l'auteur* Paris., Foucault,' 1818 , (i
vol. in-8, 3o fr. et, snr pap. vélin ,
,
RIC RIC IQ
figures doubles avant et après la leUr«, <— Voyage aux ruines de Babylone par
60 fr. M. J.-C. RICH orné ,
de 4 gravures
, .. . .
Bonne édition. Il existe un exemplaire sur papier traduit en français et enrichi d'observations
;
vélin, auquel on a joint les dessins originaux. L'é- avec des notes explicatives;'suivies d'une
diteur en avait fixé le prix à 600 fr. Dissertation sur la situation de Pâllacopas,
Celle édition est ainsi composée : tom. 1er, His-
toire du marqnïs de Cressy ; de miss Jenny ; d'Er- par J. RAIMOND , ancien consul à Bassora.
ntslïne, et la suite .de la Marianne de Marivaux. Paris, F, Didot, 181*8, in-8 avec grav.,
Saint-Foix, soutenant devant, madame Riccoboni fr. 5o ,
4 c.
que le style de Marivaux était inimitable , fournit
à cette dame l'occasion de montrer toute la flexi- RICHARD ( l'abbé Jean ), anc. curé
bilité de son esprit. Restée seule, elle se mita étu-
dier Marianne , et en composa la suite en imitant de Triel.
, <
-si bien les formes de son modèle, que Saint-Foix
•—
* Sentiments d'Érasme conformes à
fut persuadé qu'un avait dérobé le .manuscrit de l'Église , -
Marivaux,'et qu'il ne put être désabusé que par le ceux de catholique, sur tou& les
témoignage de l'auteur lui-même. points controversés. Nouv. édition. Co-
Le deuxième: Amélie; les Histoires de Christine logne (Paris), 1715, in-12.
de Stiabe ; d'Aloïse de Livarot; d'Enguerrand ;
des Amours de Gertrude ; et des deux Jeunes amies. La première édition "parut en ,'i58i> avec -un»
Le troisième : les Lettres de Julie Catesby, roman épître dédicatoire signée ; mais dans la, réimpres-
dans lequel un anonyme a trouvé le sujet de Cécile, sion, on l'a fait disparaître, ce, qui rend l'éditiop
comédie en trois actes, jouée aux Italiens, en 1782; de 1715 lont-à-fait anonyme.
les Lettres de Sophie deVallîère; l'Abeille; l'A- On doit à i'abbéJean Richard plusieurs-autresou-
veugle , conte mis au théâtre avec succès par M. Des- vrages, mais qui sont antérieurs à 1700, et qui
fontaines. n'ont pas été réimprimés depuis cette époque.
Le quatrième: les Lettres de Fanny Butler; la RICHARD (Jean ), avocat au parle-
Comtesse de Sancerre -, roman où/Monvel a puisé le
sujet de la jolie comédie de l'Amant bourru; et les ment; né à Verdun, mort, en 1719; âgé
Lettres de milord Rivers. de 8 r ans.
Les cinquième et sixième :1e Nouveau Théâtre
anglais, contenait l'Enfant trouvé, comédie de — Discours et Réflexions morales sur le
MOORE ; le Moyen de le fixer, comédie de MURPHY ; jubilé, où l'on traite de son institution,
Il est possédé ; la Fausse délicatesse , comédie de des dispositions nécessairespbur le gagner,
Hugh 3£BLLT; la Femmejalouse, parGeorge COLM A*-,
et enfin les Caquets, comédie imitée de GOLDONI, et etc. Paris, L. Guêrin , 1702 , in-12.
dont on prétend que madame Riccoboni a esquissé — * Discours moraux, en forme de pru-
les deux premiers actes. Le cinquième volnme est nes , .pour tous les dimanches de Tannée.
précédé d'une notice très-éîendue. On trouve l'ana-
lyse des principaux romans de madame Riccoboni Paris, J. Couterot et L. Guêrin, 16.88-
dans rnistoire littéraire des femmes françaises par 1694 1 5 vol. in-12.
l'abbé de La Porte tome V. ,
, Ces cinq volumes furent bientôt suivis de cinq
— Les mêmes, précédées d'une Notice et autres, en forme de prônes, et de deux sur .les
d'observations sur les écrits de l'auteur par Mystères de N. S. et sur les fêtes ..de la Vierge.
La Harpe, Grimm et Diderot. Paris, Bris~ — Éloges historiques des saints. 1716, 4
sat-Thivars, 18-26, g vol. in-18 ,22 fr. 5oc. vol. în-12.
— Les mêmes. Paris, Desrez , i836, 6 chevêque L'auteur dédia ce.recueil à -M. de Noailles, ar-
de Paris, qui loua son travail et son goût
vol. in-12.
pour ce genre d'occupation.
Cette édition fait partie d'une Bibliothèque éco-
nomique et périodique des meilleurs romans. On — * Idées et desseins de serinons sur les
peut se procurer chaque volume séparément. mystères. Paris , 1693 in-8* '
,
RICCOUS. — Bougainvilie (le) de la * Science (la) universelle de la.chaire,

jeunesse, ou Nouvel Abrégé des voyages ou Dictionnaire moral, contenant,, par
dans l'Amérique, contenant la descrip- ordre alphabétique des sujets de serinons
,
tion des moeurs et coutumes de ce vaste sur toutes les matières de morale. Paris^
continent, et les aventures les plus remar- L. Guêrin, 1712, 5 vol.''in-8; ParMi
quables des voyageurs qui l'ont parcouru, z.'jify, 8 vol. in-12 ; Paris, 1718, 6. vol.
extraits des voyages de BougaïnvilIe,Gook, in-8; Paris, 1730 , 6 vol. in-8.
le père Labat et autres voyageurs célè- On trouve dans cet ouvrage ,• par ordre* al phabé
bres. Paris, D., Belin, 1S27 in-12, avec tique , ceallemands, que les prédicateurs français", espagnols,
ont dît de plus curieux'et d«
3 figures, 3 fr. 5o C.
»

Ce volume a obtenu une quatrième édition en


italiens ,
plus solide sur les différents sujets. '
L'édition de 1718 est întutulée : Dictionnaire ma*
:
i83ji- La, troisième porte, par evxeur : onzième rai, ou _la Science-de la Chaire. '.

édition. VRÎcbard avait étudié-en même temps elle droit


(

.et-la <théologie: Il se fil recevoir avocat ; mais ce fut


RIÇH ( James-Claudius ), anc. résident plus pour .avoir un litre que 'pour, .en exercer les
d'Angleterre à Ëagbdad; mort à Schiraz, fonctions, et on ne l'a pas vu suivre le barreau ,
111 désirer d'y-'briller. Quoique laïc'et marie, il
en 1821. choisit un genre d'occupation que l'on prend mee-
*o RIC RIC
.
ment dans cet état. 11 prêcha toute sa vie. non pas donner, sur les bénéfices de leur collation des
dans les chaires, on son état ne lui permettait pas pensions, même a, des laïcs. Les expressions, par
de monter,'mais par écrit; et il eut le plaisir de lesquelles il termine son ouvrage sont un des plus
ï'entendre prêcher ». déplorables exemples de la sottise ,des hommes. Il se
« Cet écrivain avait plus de goût que de disposi- félicite d'avoir pu faire une si belle compositiou et
,
tions pour l'éloquence de la chaire : ses discours d'avoir prouvé (ce dont tout le monde n'est point
sont raisonnes cl solides, mais ils manquent de d'accord ) l'étendue des droits du roi pour accorder
chaleur et de pathétique », des pensions sur les bénéfices. «tJe ne craindrai
J. Richard a été, en ontre, l'éditeur des Sermons donc point, conclut-il , de mettre à la fin de mon
de FBOMEMTIÈBES ( Paris, 168S—96 6 vol. in-8 ), livre ce vers d'un poète lyrique :
et le rédacteur de ceux de Cl. JOLY , ,évèque d'Agen Exegi monumentum are perenniui,
( Paris, 1691—96 S vol. in-8 et 8 vol. in xa ).
, ,
RICHARD ( l'abbé René ), chanoine — Véritable (le) père Joseph , contenant
l'histoire anecdotiqne du cardinal de Ri-
de Sainte-Opportune, historiographe de
chelieu. Saint-Jean de HJaariénne (Paris)
France, et censeur royal, ancien orato- in-12.—féconde édition, ,
rien; né à Saumur, mort à Paris, le 29 1704 , revue et
août 1727. augmentée de la Réponse an livre précé-
dent. Genève, 17045 in-12.
— Choix (le ) d'un bon directeur, dédié Barbier en cite une édition de i^Êo , 2 vol. in-12.
aux demoiselles de Saiht-Cyr. Paris, 1686, On lui doit plusieurs ouvrages ascétiques com-
in-12. posés pour ,1a maison de Sainl-Cyr, et dont ,
on
— Discours sur l'histoire des fondations trouve les titres
édition de 1759.
dans- le Dictionnaire de Morerï
,
royales et des établissements faits par
Louis XIV, en faveur^ de la religion, RICHARD ( le P. Charles-Louis ), do-
de la justice, des sciences et des beaux- minicain; né à Rlainville-sur-l'Eau, en
arts , de la guerre et du commerce. Paris, Lorraine, au mois d'avril 1711, fusillé à
1695, in-12. Mons, en Hainaut, le 16 août 1794-
On y lit quelques détails curieux sur la maison * Abrégé de la vie de Jeanne de Cam-

de Sainl-Cyr, l'hôtel des Invalides le canal de bry, religieuse de l'abbaye des Pretz, à
Languedoc, etc. ,
Tonrnay. Tournay, 1785, in-12.
— Histoire de la vie de M. (Jean-Antoine) Le P- Richard a fait aussi Y Oraison funèbre de
Le Vacher, prêtre, instituteur des soeurs la même, sans nom de ville , ni d'impr., et sans
de TUnion chrétienne. Paris, Ant, Ff^a- date, in-12 de 32 pag. Anonyme.
rin, 1692 , in-12. •—
Accord ( r ) des lois divines, ecclé-
— Histoire de la vie du P. Joseph Le siastiques et civiles, relativement à l'état
Clerc du Tremblay, capucin, Paris 1702, du clergé, contre l'ouvrage qui a pour
vol. in-ia. ,
2 titre : « l'Esprit, ou les Principes du droit
— Parallèle du cardinal de Richelieu et canonique ». Paris, 1775, in-12.
du cardinal Mazarin. Paris, 1716 in-12.
, — Analyse des conciles généraux et par-
L'auteur fit reparaître cet ouvrage sous le titre de ticuliers , contenant leurs canons sur le
« Coups d'état de* cardinaux Richelieu et Mazarin, ou dogme, la morale tant ancienne que mo-
« Réflexionshittariquetet politiques sur leur ministère». derne, etc., etc. Paris, rincent, 1772-77,
Paris (Hollande), 1723,111-12.
5 vol. in-4 » dont un de Supplément.
— Parallèle dn cardinal de Ximénès et — Annales de la charité et de la bienfai-
du cardinal deRichelieu. Trévoux ( Paris ), chrétienne. Lille, Danel, et Paris,
1704» in*i2; Botterdam, 1705, in-12; 1785, vol. in-12. sance
Amsterdam , J. Oosterwyk, 1716 in-12. 2
, * Cent ( les ) questions d'un parois-

Ce livre, que Ton a confondu souvent avec le sien de M. le curé de *** (l'abbé Guidi),
précédent, a été réimprimé plusieurs fois, si l'on
en croit l'auteur, et même traduit par les Espa- pour servir
de réplique à la suite de son
gnols , flattés de la préférence qu'on y donne à Dialogue sur le mariage des protestants.
Xîménès sur le premier ministre de Louis XIII. 1,776, in-12.
— * Réponse au livre (de l'abbé Richard) — Défense de la religion , de la morale ,
intitulé ; le «VéritableJoseph», etc. (par de la vertu de la politique et de la société,
l'abbé Richard lui-même). Paris 1703 , Système social, etc. (du
, , ou Réfutation du
in-12. baron d'Holbach). Paris, Moutard, 1775,
— Traité des pensions royales , où il est în-8.
prouvé que le Roi a le droit de donner des Dissertation
— * Diatribe clémentine, ou
pensions sur les bénéfices de sa nomina- dans laquelle on discute lout ce qui con-
tion et de sa collation, même à des laïques. cerne les lettres publiées '-sous Je nom du
Paris, Le Fébure, 1696' y ou 1719 in-12. pape Clément XIVGaTiganellî. -Avignon
,
'LAnuteur prétend que les rois ont le pouvoir de (liège), 1777) in-ra.
.
RIC ±t iu '± t

• La même année , le critique fit paraître une pre- et sur l'infestation des maisons par les dé-
mière Suite de la Diatribe clémentine, in-12 , de
88 pages. mons. .1746, in-8.
Et encore : Imprimée aussi dans le second volume du Recueil
Suite de la Diatribe clémentine, ou Nouvelles des Dissertations sur les apparitions donné par
Réflexions sur le tome troisième de l'ouvrage inti- l'abbé Lenglet en 1761. ,
tulé : » Lettres intéressantes du pape Clément XIV ».
Avignon, 1777, in-12. — * Dissertation sur. les voeux en général,
et sur les voeux solennels des religieux et
— Dictionnaire universel, dogmatique, des religieuses en particulier...., avec des
canonique, historique, géographique et
chronologique des sciences ecclésiastiques Lettres de N. S. P. le pape Clément XIV,
l'histoire générale de la
,
religion, touchant la prise d'habit de madameLouise-
contenant Marie de France ; avec la Réfutation de
de son établissement et de ses dogmes,
de la discipline de l'Église, de ses rits, de l'ouvrage (du docteur Riballier) intitulé :
Essai historique... . sur les privilèges. . .
ses cérémonies et de ses sacrements; la des réguliers. Paris, Butard, 1771,in-12.
théologie dogmatique et morale spécula-
— * Droits (des) de la maison d'Autriche
,
tive et pratique, avec la décision dés cas
de conscience; le droit canonique, l'his- sur la Belgique, {Mons, Slonjot), 1794 ,
toire des patriarches, des prophètes, des in-8.
saints et de tous les hommes illustres de — * Examen du libelle intitulé : Histoire
l'Ancien Testament de Jésus-Christ de ses de l'établissement des moines mendiants
,
apôtres , de tous les saints et saintes du (attribuée à d'Alerabert et à Poullin de Lu-
Nouveau Testament, des papes, des con- miua ). Avignon, 1767, in-12 de 100
ciles, des pères de l'Église et des écrivains pages.
ecclésiastiques, des patriarcats, des sièges — * Exposition de la doctrine des philo-
métropolitains ou épiscopaux, avec la suc- sophes modernes. Matines, 1785, in-12.
cession chronologique de leurs patriarches, — * Jugement pacifique entre l'auteur du
archevêques et évêquesj des ordres mili- Cas de conscience, concernant la réforme
taires et religieux, des schismes et des hé- des religieux (Riballier) les auteurs des
résies. Paris, Bollin ( * Barrais aîné ) Réflexions (par un anonyme) , et Obser-
1760 cl ann. snïv., 6 vol. in-fol., dont un
, vations (de Chinac) sur le même cas. Avi-
de Supplément. gnon, 1768, in-12.
Dictionnaire des
Cet ouvrage, dû au zèle et à la piété des PP. — * Lettre à l'auteur du
RrcDAaD et GII-.AUD religieux dominicains de Paris, bénéfices, au sujet de l'abbé Dutens, au-
,
a toujours joui de la plus haute estime. C'est une teur du «Clergé de France ». 1772 , ïn-8.
véritable Encyclopédie ecclésiastique ; et ce livre, re- Ré-
commandable par une multitude de recherches — * Lettre d'un ami des hommes(Voltaire)
, ou
pleines d'érudition est devenu indispensable à tous
,
ponse à la diatribe de M. de V.
ceux qui veulent connaître les doctrines , l'histoire contre le clergé de France, par l'auteur
et les usages de l'Église. du « Préservatif ». Aux Deux-Ponts , im-
Les exemplaires du Supplément où se trouvent
les articles Bréviaires et Vaux de religion, ne sont primerie ducale, 1776, in-8.
pas communs. * Lettre d'un archevêque à l'auteur de
Cette compilation et l'Analyse des Conciles, sont —
les deux ouvrages du, P. Richard qui paraissent des-
la brochure intitulée : a Du droitdusouve-
tinés à lui survivre. rain sur les biens-fonds du clergé et des
moines, et de l'usage qu'il peut faire de
— Le même, sons ce titre : Bibliothèque ces biens pour le bonheur des citoyens »
sacrée, on Dictionnaire universel dogma-
tique— des sciences ecclésiastiques. ,
Ré- (par de Cerfvoî). Cologne, et Paris , Delé-
iinprimé avec corrections et additions par vaque, 1770 , in-S.
Société d'ecclésiastiques. Paris Ma- Imprimée aussi dans le recueil intitulé : « Pièces
une , détachées relatives clergé séculier et régulier,
quignon jils aine; "Maquignon junior; et au
avec les réponses de l'auteur critiqué » ( recueillies
Lyon, Périsse frères, 1821-27, 29 vol. par de Puységur ). Amst. , 1771» 3 vol. in-12.
ïn-8 174 fr.
, — * Lettre d'un docteur de Sorbonne à
Celte édition avait été promise en a5 ou 2S vo- l'auteur de « l'Essai historique et critique»
lumes; elle a été terminée en 29 et chacun a-coûté les privilèges et les exemptions des ré-
,
6fr, par souscription. Cette réimpressionde l'ouvrage sur
du P. Richard ne présente ni un meilleur ordre guliers ( par Riballier ). 1771, in-12.
ni l'addition des articles importants qu'appelait le, Impriméeaussi à la suite de la Dissertation sur les
plan de l'ouvrage. Les tomes XXVI et XXVII sont
composés de divers écrits, et les XXVIII et XXIX voeux , du même auteur.
d'un Catalogue des évêchés de France, cl du Ta- — * Lettre de M*** à une seuleGaudet personne,
bleau des évêques constitutionnels. touchant les Lettres de M** ( ) à
— Dissertation sur la possession des corps différentes personnes, sur les finances, les
22 RIC RIC
subsistances, les corvées; on y a joint ces ecclésiastiques, aux remarques insérées
une Lettre à M. l'abbé de la Chapelle sur dans le JoUrnal des savants, mois de mars
son ouvrage intitulé: «le Ventriloque », 1761. 1761 , in-12.
dans laquelle en discute le fait si fameux — Sermons pour tous les dimanches et
de ra5sasin.1t commis dans la personne sa- fêtes de l'année. Lille, et Paris, Onfroy,
crée du roi de France Henri III. Liège, 1789, 4 vol. in-12.
1778 , in-12. — * Voltaire de retour des Ombres , et
— Nature ( la ) en contraste avec la reli- sur le point d'y,retourner pour n'en plus
gion et la raison, ou l'ouvrage qui a pour revenir, à tous ceux qu'il a trompés,
titre : « De la nature » condamné au tri- Bruxelles, et Paris, Marin, 1776, in-12;
bunal de la foi et du bon,
sens, et Réfuta- ou Londres , 1777 , in-12.
tion de « l'Alambic moral » ( de Rouillé Le P. Richard , en outre , a publié une édition du l

d'Orfeuil ). Paris, Pyre, 1773 in-8. Traité des sacrements de son confrère Drouin.
* Observations modestes , les «Pen-
— sur RICHARD (l'abbé Jérôme), chanoine de
sées de d'Alembert
» et sur quelques Vezelay, en Nivernoïs, membre de l'Ins-
«crits relatifs à l'ouvrage qui a pour titre : titut national ( section de zoologie ) ; né
« La nature en contraste avec la religion à Dijon.
-et la raison ». Deux-Ponts, et Paris, Description historique et critique de
Tillard, 1774; in-8. —
V* l'Italie. Dijon, Desventes , 1766, 6 vol.
— * Parallèle dfcs Juifs qui ont crucifié in-12 ; ou Paris , 1770 , 6 vol. in-12.
Jésus-Christ leur messie et des Français —*Hipparchia histoire galante, traduite
qui ont guillotiné Louis , XVI leur roi. .du grec, divisée ,
Mous, Monjot, 1794 in-8. en trois parties , avec
, une préface très-intéressante, et ornée dé
C'est cet écrit, et non'celui intitulé : Des droits ligures en taille-douce. Lampsaque (Paris), 1
de la maitoti d'Autriche sur la Belgique comme on
,
le dit quelque part, qui a servi de prétexte à la l'an de ce monde (1748 ) , pet. in-8 de x
mort du P. Richard, qui s'était retiré depuis quelque et 160 pag. v
temps dans le couvent des Dominicains de la ville La composition de ce roman satirique, est attribuée '
de Mous. Il y fut arrêté dans les premiers jours
d'août 1794- Une commission révolutionnaire, com- le plus souvent à Bfiauchainps; mais une note ma-
posée de gens du pays, ne tarda pas à le condam- nuscrite , déposée dans la « Bibliothèque de Bour-
nera la peine capitale. gogne >. , par l'abbé Papillon , exemplaire chargé
d'additions, atteste qu'il estde l'abbé Richard.
Il avait mis au jour plusieurs autres brochures
Char-
anonymes, imprimées à Mons et à Lille, et toutes
relatives au serment des prêtres et à la Révolution ; — Histoire du règne de l'empereur
maïs il serait difficile aujourd'hui de les trouver les V, trad. de l'anglais ( 1783 ). Voyex
ailleurs que dans le cabinet de quelques curieux, "W. ROBERTSOïr.
les imprimeurs les ayant brûlés dans la crainte

Histoire naturelle, civile et politique
d'être compromis.
da Tonquîn. Paris, Moutard, 1778, 2
— * Préservatif nécessaire ajoutes les per- vol. in-12.
sonnes qui ont les lettres faussement attri- — Histoire naturelle de l'aîr et
des mé-
buées au pape Clément XIV. Deux-Ponts téores. Paris, Saillant et Nyon, 1770,
1776, in-ia. ,
6 vol. — Suite. Paris, les mêmes, 1771,
— * Protestants (les) déboutés de leurs 4 vol.; en tout, ro vol. ïn-12.
prétentions, etc. Paris, 1776, in-12. d'ALCirnuoiî, ou
-— Lettres grecques
— Recueil de pièces intéressantes snr Anecdotes sur les moeurs et usages de la
deux questions célèbres, savoir : Si un Grèce, traduites pour la première fois en
Juif converti peutéppuserune temme chré- français , avec des notrs historiques et cri-
tien ne et si un Juif endurci devenu ba- tiques (par l'abbé Jér. RICHARD). Ams-
, ,
ron, peut nommer aux canonicats d'une terdam, et Pftris, Nyon l'aîné, 1785, 3
cathédrale. Deux-Ponts* 1779, in-8. vol. in-12.
— Réfutation de « l'Alambic moral » ( de Celte traduction a été reproduite sans ce titre :
Rouillé d'Orfeuil). Paris, 3774 ,in-8. 1rs Courtisanes de la Grèce; Paris, Gay et Gide,
Imprimée aussi à la suite de l'ouvrage de l'au- an 17 de la République (1793).
teur, inlilnlé : la Nature en contraste, ete. * Réflexions critiques sur le livre inti-

— * Réponse à la Lettre écrite par un
tulé : « les Moeurs » ( de Toussaint). Pa-
théologien (Condorcet) à l'anteur do « Dic- ris , T7<S8 , in-12.
tionnaire des trois siècles » (l'abbé Saba- Tablettes historiques topographiques
— ,
tier, de Castre*,), Paris, 177», in-8. et physiques de Bourgogne, pour les an-
nées 1753-60. Dijon, fi vol. in-24-
— * Réponse des PP. dominicains , au- -—Théorie (la ) dessonges,: Sibiquisque-
tèurs du.Dictionnaire universel des scien-
.
RIC RIC a3
facit. PETROIÏ. Paris, les ft ères Estienne iance
t en cinq actes et en vers, et Rustique3 ou le
, Poète malgré lui eu trois actes et en vers-prose )
1766 ,în* 12, , ;
une Facétie vôgienne sur les ùallont aérostatiques ; et
— * Voyages chez les peuples sauvages , la Télémiade, ou le Nouveau Tèlémaque travesti,
ou l'Homme de la nature; histoire morale poème épi-comi-burlesco-ruslique.
des peuples sauvages des deux continents RICHARD ( Nicolas-Louis-Antoine ),
et des naturels des îles de la mer du Sud, des Vosges contrôleur-ambulant des con-
par F. BABIÉ; d'après les Mémoires du ,
tributions indirectes, fils du précédent,
cij. R... (RICHARD). Paris, Laurens, an correspondant de la Société royale des
ix (1801) , 3 vol. ïn-8 , avec gravures, Antiquaires de France, de celle d'agricul-
16 fr.—Seconde édition. Paris, Laurens
aîné; Chaurnerot, 1808, 3 vol. in-8, fig., ture, sciences, commerce et arts delà Hî.ute-
Saône, et de la Société d'émulation du dé-
i5fr. partement des Vosges ; né à Saint-Dié, le
RICHARD ( Jean-Baptiste ), médecin 10 septembre 1780.
de Cransac, en Ronergue. — Essai chronologique sur les moeurs,
— Tentamen de variolarum extirpatione. coutumes et usages anciens les plus remar-
1764,in-4. quables dans la Lorraine. Épinal, Gérard,
RICHARD , de Lande c. — Établisse- rS35 , iu-12 de 72 pag.
ment propre à l'éducation physique et mo- chard Cet opuscule paraît être le seul ouvrage de jM. Ri-
ait été imprimé à part : tous ses écrits
rale des enfants depuis la fin de l'allaite- ont étéquiinsérés dans divers recueils et journaux,
ment jusqu'à leur septième année. Paris, et nous en donnons ici la nomenclature i° Lellre-
à M. Ëloy Johanneau :
Vincent, 1772, in-8. sur lin usage ainique-
des habitante des Vosges, relatif aux m'a fiât;
RICHARD, alors professeur au collège (impr. dans le 3e volume des Mémoires de l'Aca- c.-t-

d'Harcourt, ex-jésuite. démie celtique 1809 )';—2° Notice les cérémo-


, sur
nies des mariages dans l'arrondissement de Rémi-
Épitre à un anonyme qui délivré
—* a remont , département des Vosges ( dans le loin. V
deux cents prisonniers à la naissance de du même recueil, 1S10 ); — 3° Lettre à M. Mil-
Mgr. le Dauphin. 1782 , in-S. lin. ..., sur une inscription romaine inédile, dé-
français la naissance couverte par M. Richard , dans le bourg de Bou-
—- Vers
latins et sur nat, département..de la Creuse (dans le Journal
de Mgr. le Dauphin, adressés à la Reine. encyclopédique . octobre ISI5) ;— 40 le Lutin de la
1782, ïn-8. vallée des Sorciers ballade traduite de la langue
,
romane; à l'Aiguille à coudre , imitation de Weiss
RICHARD ( Nicolas-François-Joseph), d'un (dans la Belle Alsacienne, n. 4 ) ; —5° Kxtrail
fiscal Glossaire des différents patois en usage dans
avant là Révolution procureur au les Vosges composés de la langue romane des
buffet d'Élyval, juge titulaire au siège de xie , xne et, xirie siècles! ( dans les Mémoires de la
la Pierre-Hardiede Saint-Dié, ensuite pro- Société royale dcsAntiqunir.es de France, torn. VI,
i8z'4 ) î — 6° Liste de ( 3og ) mots- en patois de
cureur syndic^ juge de paix de la même Dommorlin, arrondissemeut de Rémiremont (Vos-
ville, président du tribunal criminel du ges ), imprimée dans le même volume.'Celte liste-
département des Vosges , député de ce dé- avait étédedemandée par l'Académie celtique sur. le
M. le sénateur Volney;—70 Parabole de
partement au Couseil des cinq-cents, sous- rapport
l'Enfant prodigue, en patois de Gcrardiner ( Vos-
préfet de l'arrondissement de Rémiremont ges ) , de Giromagny et de l'arrondissement d'Aîo
de 1800 à 1813 ;né à Rémiremont, le 14 kirck ( Haut-Rhin ) , impr. aussi dans le to,m. VI du
même recueil; — 8° Coutume particulière, moeurs
août t753, mort dans l'exercice de ses et usages de la commune de la Bresse, dans les mon-
fonctions , le 17 juin I8I3 ,etconséquem- tagnes des Vosges (dans,le même recueil, tom. IX,
1S32 )j —90 Notice sur l'ancienne justice seigneu-
iirenL non destitué à la Restauration, comme riale
l'insinue la Biographie des'contemporains. Rénnremoht
On ne connaît de-Richard que des Opinion ,
--,
Discours et Rapport à la législature dont il a fait
partie, et qui ont été-imprimés dans les journaux
''...
du ban de Lnngcbamp., arrondissement de-
(Vosges),dans le.mêrae
i834 )._
recueil, totn.X,
fil. Richard , en outre, a participé en .1.810- et
,
181,î, à la rédaction de.la:-Feaifle de Donai, et de-
du :temps. Ces pièces sont au nombre de trois-: I8I3 à 1819, à celle du Journal du département de
i° son Opinion sur les testaments militaires, séance la Creuse ; dans ce dernier se trouvent insérés plu-
du ier messidor an vi ; 2.0 Discours sur le danger de sieurs articles et dissertations de lui sur des monu-
là multiplicité des lois , séance permanente, du.,6 ments antiques, des inscriptions et des médailles
messidor an vu ; 3° Rapport sur la 6xation des dé- romaines découvertes au Grandbourg, dans l'an-
penses du ministère de ta police à la charge du cienne .chapelle de Saint-Léqbon ; à la Souterain.e,
•Trésor public, séance du J.r fructidor an vu., <; à.Bonnat,, à Sain,t-Fiel„ préside Guèret, et à Cb.e-
Le père de ce sous-préfet, Nicolas-François Ri- nezailles,- et dont il est fait mention dans les rap-
C'HASD, officier gruyer du chapitre de Rémiremont, ports adressés à la Société royale des AiiHquaires de
avocat, né dans cette ville , le 21 août 1723-, mort France ( torn- JÏI pag".< 4'> et suivantes ).
à Saint-Dié, en 1795, a aussi écrit. M. Richard, Richard possède, e" portefeuille quelques travaux
correspondant de la Société des Antiquaires de plus considérables; mais le peu d'instants de loisir .
France, son petit-fils ( vo3_. ci-dessous ), possède que lui laissent les devoirs dé sa place, "neluionlpas
de-lui-, fe'n manuscrit ', deux comédies ( la Mésall- permis-encore de les publier. On cite entre autres Î
24 HIC RIC
i° des Notices sur les anciens châteaux dont on décou- n'ont point toujours été le sujet de publications
vre encore des vestiges dans le département des Vosgesi spéciales ; elles sont consignées dans divers recueils
— 2° des Ephêméridcs vosgienues ; — des Tableaux scientiûques , et on les trouve, en plus ou moins
synchroniquesde l'histoire de Lorraine. grand nombre , dans ceux-ci : le Journal de physi-
RICHARD ( Lonis-Claude-Marie ), na- que , les Actes de la Société d'histoire naturelle de
Paris, les Mémoires de l'Inslitut ; les Annales et
turaliste , professeur d'histoire naturelle, Mémoires du Muséum d'histoire naturelle le nou-
,
de matière médicale et de botanique aux veau Dictionnaire d'histoire naturelle, publié chez
Délerville les Éphémérides médicales, la Revue
écoles de santé de Paris, et plus tard pro- médicale ,etc. Nous ne donnerons point ici l'indi-
fesseur de botanique à l'École de médecine cation des, articles fournis par Richard à quelques-
de Paris, membre de la première classe de uns de ces recueils , mais nous présenterons la no-
menclaturedes Mémoires qui y sontconsignés:i°Exa-
l'Inslitut, section de zoologie et d'anato- men critique de quelques filéinoires analomico-phy-
mie comparée, etc. ; né à Versailles, le 4 siologico-botaniquesde M. Brisseau-Mirbel ( dans le
septembre 1754, mort le 7 juin 1821. Journal de physique, t. ... ) ; — 20 Mémoire sur le
l/geum spartum (dans les Actes de la Société d'histoire
— Commentatîo botanica de conifereis et naturelle de Paris ); — 3° Extrait d'une instruction
cycadeis, characteres genericos sïngulo- pour les voyageurs-naturalistes( même recueil ) ; —
4fc Mémoire sur l'introduction de diverses plantes
rum utriusque famtlioe , et figurïs analyti- utiles dans les colonies françaises de l'Amérique,
cis exiraiè ab auctore ipso ad naturam de- notamment celle de la Gaiane, et sur la réussite ou
lineatis ornatos oompleclens, auctore L. 0. non-succès de leur culture ( dans les Mémoires Ue
RICHA.RO, opns posthumum ab Acb. RI- l'Institut nation., classe des sciences math, et pbys.,
tome II, i^gq);—5° CornmenlatiodeConvallariâJapo*
CHARD filio.. . . perfectnra et in lucem edi- nicâ, L., Gcnus novum conKÎtuente; proemissis nonnul-
tum. Parisiis, J. Renouard; et Stntgardioe, lis circà plantas HUaceai observationibus. (Nouv. Jour.
Cotta 1826, in-/| avec So planches, de botanique par Schroeder, tome II, pag. 1 ,
, , JSO?) ; 6° Note sur les plantes dites conifères (dans
60 fr.; pap. vélin, cartonné, 85 fr. les Annales du Muséum d'histoire naturelle, tom.
Le faux titre'porte : Mémoire sur les conifères et XVI, ISIO );—70 Analyse botanique des embryons
les cjcadées. "Une partie de l'ouvrage est en français, Endorhîzes ou Monocotylédonés , et particulière-
ment de celui des Graminées , en deux parties ,
— Démonstration de botanique, ou Ana- avec 26 planches ( même recueil, tom. XVII, pag.
2a3 à 442 'Su ) ; — 8° Mémoire sur les Bydro-
lyse du fruit considéré en général, pubi. caridées ( dans les Mémoires de l'Institut, ann.
>

par H. DUVAX. Paris, 1.80S , in-12. 1811 ); — 90 Proposition d'une nouvelle famille de
Cet ouvrage , à cause de sa grande concision, de plantes les Butomées (Butomcaî), avec 3 planches
la difficulté de l'objet qu'il traite, et de la masse dans les, Mémoires du Muséum d'histoire naturelle,
d'observations-quis'y trouvent accumulées , exige tom. Ier, I8I5 ); — io° Plantée novum aut adfùic
plusieurs lectures, même de la part de ceux qui sont obscurum Genus const'tuentis illustratio avec une pi.
,
( Ibid.. tom. II, I8I5 ) ; — \\° De OrchideU
versés dans la science dés végétaux ; mais on est Euro-
dédommagé de peine par'les idées exactes , lesdéG-. pets Annotationcs , avec une planche (Ibid., tom. VI,
nilions précises et la marche philosophique. L'au- 1818 ); — 12° Mémoire sur une famille de plantes,
teur a introduit pour la première fois , dans une des dite les Calycérées, avec 3 planches (Ibid., tom. A'I,
parties les plus difficiles de la botanique, la con- -1820 ); — i3° Mémoire sur une nouvelle famille
naissance du fruit.' de plantes , les Balanophorées, avec 3 planches
( Ibid., tom. VIII, 1822; ). — On cite encore de Ri-
— Dictionnaire élémentaire de botauique , chard, mais sans dire où ils sont insérés et une
par L.-C Bur.,r,iARD , revu et presque en- Description de l'arbre quiproduit de Fangvsture, et un
Mémoire sur la langue des oiseaux, considérée comme
tièrement refondu par RICHARD. Paris,
moyen d'établir les genres.
Dugour et Durand, an vi (1798), in-8, Richard à aussi rédigé la Flora boreali-àmericana,
avec 22 planches, 7 fr. 5o c.; ou Amster- de M. Michaux, et a eu part à l'Annuaire du cul-
dam, 1800, in-8, fig. tivateur, rédigé par Daubenton.
Quoique Richard n'ait publié qu'un petit nombre
Toutes les parties des plantés , leurs diverses af- d'ouvrages , il est certainement l'un des hommes
fections , les termes usités et ceux qu'on peut intro- de son siècle qui ont le plus, contribué aux progrès
duire dans les descriplions'bolanîques , sont définis de la botanique. L'influence qu'il a exercée te fera
et interprétés dans ce -dictionnaire , avec plus de sentir surtout par les travaux'de ceux qui se sont
précision qu'ils ne l'avaient été jusqu'alors. pénétrés de ses principes, et qui marchent sur ses
Cet ouvrage est précédé d'un dictionnaire botani- traces. Personne n'a poussé plus loin l'art d'obser-
que latiu-franç,,et suivi d'une exposition méthodique ver la nature jusque dans les "moindres"détails. Lf
de ces mêmes termes, ah moyen de laquelle et à difficulté'd'une recherche élait pour lui une raison
l'aide du dictionnaire, l'étudiant peut prendre une 'de s'en occuper; l'organisation' la plus compliquée
leçon suivie sur chaque partie des plantes. ' 'était-celle qui l'intéressait 1c: plus; il passait dés
Outre plusieurs articles intéressants.conimeBàle, mois entiers à suivre une ^observation , lorsqu'elle
-
Bulbe , Préfloraison, Arîlle , etc., objets dont Ri- lui' paraissait devoir répandre quelque lumière sur
chard a fait connaître la véritable nature ou l'im- ûii pointencore' obscur. 'Ses écrits sont quelquefois'
portance pour les rapports naturels,cetouvrage est d'un style négligé, mais il n'en est aucun, qui ne
remarquable à cause de douze tableaux présentant contienne des observations neuves *'t profondes.
toutes les modiGcatjons des -divers organes d>une C'est lui qui a inspiré à la (génération actuelle le
plante ; c'est le catalogue lé plus complet et le plus .
goût de cette analyse vigoureuse etde cet examen
philosophique des termes techniques. ' approfondi, qui caractérisent essentiellement l'école

Linné." 1776, ïn-8 française».


.— Tableau de .
Les recherches les pins'importantes de Richard RICHARD r( Achille ) médecin et na-
,
RIC RIC a5
turalîste fils du précédent, professeur de d'KIémeuts d'histoire naturelle médicale. En effet
, cette deuxième édition renferme des considérations,
botanique et d'histoire naturelle médicale générales sur l'histoire naturelle, la classification
à la Faculté de médecine de Paris, mem- générale des corps que cette science embrasse, et
bre de l'Institut (Académie royale des les caractères des classes établies dans le règne ani-
sciences ), de l'Académie royale de méde- mal. La première partie est consacré à la zoologie
médicale, la deuxième à la botanique. Dans la pre-
cine , des sociétés philomatique et d'his- mière, l'auteur expose les caractères généraux des
toire naturelle de Paris , correspondant de animaux observés dans toutes leurs modifications,
plusieurs sociétés savantes nationales et et passe ensuite à l'histoire spéciale de ceux qui
étrangères; né à Paris le 27, avril 1794. fournissent quelque produit utile à la médecine, à
l'économie domestique ou aux arts. Celte partie est
,
— Botanique du voyage de l'Astrolabe terminée par l'histoire et la description des vers
(1822). Voy. A. LESSOK. int2slinanx de l'homme. La deuxième partie com-
prend la botanique médicale proprement dite, c'est-
—Dictionnaire des drogues simples et com- à-dire la description détaillée et les usages de tous
posées on Dictionnaire d'histoiie natu- les végétaux employés à titre de médicaments, d'a-
, liments ou de poisons.
relle médicale, de pharmacologie et de
chimie pharmaceutique ( 1826 et ann. sui- — Flore de Sénégambie ( i83r et ann.
vantes ). Voy. A. CHEVALLIER. SUiv. ). Voy. GCTLtEMIN.
— Eléments ( nouv, ) de botanique et de — Formulaire de poche , ou Recueil des
physiologie végétale. IVe édition, revue, formules les plus usitées dans la pratique
corr- et augmentée du Caractère des fa- médicale. VIe édition, contenant les pré-
milles naturelles du règne végétal. Paris, parations et les doses des médicaments les
Bécket jeune, 1828, in-8 orné de 8 plan- plus récemment introduits dans la théra-
, peutique. Pari<, Béchet jeune, 1834
ches en taille-douce, fig. noires , 8 fr., et ,
fig. color., 10 fr. — Ve édition oruée de în-32, sur pap. vélin, 2 fr. 5o c.
,
166 planches intercalées daus le texte, La première édition est de 181g.
gravées sur bois par Andrew Best et Le-
loir. Paris, le même i833 in-8 9 fr. — Histoire naturelle et médicale des dif-
, , , férentes espèces d'ipecacuanha du com-
Ouvrage adopté par le Conseil royal de l'instruc- merce. Paris, Bécket jeune 181g in-4
tion publique pour l'enseignement daus tous les , , 1
avec deux planches, 3 fr. 5o c.
établissements de l'Université.
La première édition est de 1819. Extraite des Mémoires de la Société d'histoire
M. Richard s'est efforcé de simplifier les éléments naturelle de Paris.
de la botanique; il en à élagué les vaines hypothèses
et les détails fastidieux.Comme cet ouvrage est prin- — Monographie du genre hydroeoîyfe.
cipalement destiné à ceux qui veulent se livrer à Bruxelles , 1819, in-8,
l'art de guérir, l'auteur, ne leur a présenté que les
notions de cette science qui leur étaient à peu près — Notice sur les ouvrages et mémoires de
indispensables. Son travail consiste: 1 ° dans la con- botanique publiés par M. Ach. Richard.
naissance des organes des végélaux ; 20 dans les Paris, de Vimpr. de Tastu , i83o , in-a
modifications que peuvent éprouver ces organes ; de 12 pag.
3*^dans le choix d'un système. Celle méthode simple
et facile est fa meilleure que l'on puisse s ni ire; elle — Précis élémentaire de minéralogie, con-
est le frnit de l'observation : employée pendant cinq tenant des notions générales sur la Miné-
ans par M. Richard , à l'école-pratique , elle attirait ralogie et la description de toutes les es-
un nombre considérable d'élèves. pèces employées dans les arts et particu-
Éléments d'histoire naturelle médicale lièrement dans la médecine Paris, Béchet
— générales
,
l'his-
contenant des notions sur jeune, i835,ïn-8, avec 2 tableaux et 2
toire naturelle, la description, l'histoire planches, fi fr.
et les propriétés de tous les aliments, mé- — S7~ le caoutchouc ou résine élastique ,
dicaments ou poisons tirés des trois règnes et son emploi dans les arts. Paris, de
de la nature, la description tl la figure Vimpr. de Le Normant, i83o in-8 de 8
des vers intestinaux de l'homme ; précédés Pag- ,
d'une classification générale des êtres de la [inpr. d'abord dans le Constitutionnel du 11 avril
nature. Paris, ttêchetjeune, i83o, 2 vol. de lu même aimée.
in-8, avec 8 planches, dont 3 coloriées , On a.encore de ce professeur, indépendamment
18 fr. des ouvrages que nous venons de citer, un grand
nombre 6.'articles insérés dans divers recueils con-
C'est la seconde édition de t'ouvrape publié pri- sacrés aux sciences , soit naturelles, soit médicales,
mitivement sous le litrede Botanique médicale, ou His- tels que le Nouveau Journal de médecine, le Dic-
toire naturelle et médicale des médicaments, des poi- tionnaire di* im'decina , publié chez Béchet jeune ,
sons et des aliments tirés du règne végétal ( Paris , 2t vol. in 8; le Nouv. Journal de médecine, le
Béchet jeune, 1822—2$ , 2 vol, in-8 ). Dictionnaireclassique d'histoire naturelle (1822, et
L'auteur, dans cette secoude édition , a tellement ann. suiv.), le Dictionnaire des tenues de médecine
modifié son plan primitif, qu'il a cru devoir en (i823), etc., etc. *

changer le titre, et substituer au premier celui I! a la un grand nombre de Mémoires, soil à l'A-
4
TOME VIII.
a6 RIC RIC
cadéinie des sciences, soit aux sociétés philoma- Critique de la lettre de M. de Haller k
tique et d'histoire naturelle de Paris. Ils ont été —
imprimés dans le Bulletin des sciences dans les sa famille, concernant sa conversion à
, les Mé- l'église catholique, trad de l'allem.
Annales des sciences naturelles, et dans (1821).
moires de la Société d'histoire naturelle de Paris. Voy. KRDG.
Il a inséré, dans le tom. IV de ce dernier recueil
( septembre 1828 ), une excellente Monographie des —
Discours prononcé à l'ouverture do
orchidées àès îles de France et de Bourbon, extraite cours en théologie dogmatique le 9 no-
d'une Flore de ces deux îles , ouvrage dont il s'oc- vembre i83o. Strasbourg, de Vimpr. de
cupe depuis plusieurs années.
Comme éditeur , on lui doit une édition des Levrault, i83o, în-S de 12 pag.—Autre
OEuvres complètes de BUFFON , mises en ordre, et discours prononcé dans la même occasion,
précédées d'une Notice historique (Paris, Baudouin le
frères, i8?,5, et ann. suiv., 20 vol. in-8, fijr.. ré- 7 novembre 1SS4. Strasbourg, de
impr. depuis par les frères Pourrat, et la publica- l'impr. de Siibermann, i834, in-8 de 9.4
tion des Mémoires sur les conifères et les cycadées, Pag-
ouvrage posthume de L.-C. Richard , son père —Discours prononcé devant le Conseil de
(1826).
guerre du régiment suisse de Steiguer, à
RICHARD maître particulier de la maî- Strasbourg, ce 18 février 1818. Stras-
,
trise provisoire de Mortesagne. bourg, de l'impr. de Heitz 1818 petit
, ,
— Manuel du forestier, on Traité élé- in-8 de 16 pag.
mentaire contenant le balivage , le mar-
telage, les ventes et exploitations des — Predigt gebalten am Nerbst nnd Ernte
Dunkfest den a6sten november 1826.
coupes annuelles, restimation d'tcelles, Strasburç, tvittve Siibermann, 1827 in-8
leur récolement, l'aménagement, le bor- de 16 pag.( 25 c. ,
neuient et la régénération des forêts-; suivi — Reformations-Predigt gebalten in der
du Traité des pépinières, leur culture, refonnirten Kirche zn Strasbarg den zehn-
semis et plantation, appuyé par la pra- ten Januar 1819. Strasburg, gedr. bey
tique. Paris, Mérigot ; Gueffier, etc., an Heitz, 1819 in-8 de 20 pag.
ix (1801) , in-12 de xx et 264 pag., 2 fr. ,
—UlrichZwinglibiographisch gescbïldert.
RICHARD ( Jacques ). — De insidiosà Strasburg, gedr. bey Heitz, 1819, in-12
quarumdam febriom intermittentiâ, etc. de 108 pag. •
Editio secunda, aucta. Lugduni, 1807, RICHARD ( Cb.-Her. ), avocat, à
in-8. Nantes.
RICHARD ( A.-R. ). — Éloge de La — Aperçu de la Révolution française et
Bruyère, qui a concouru pour le prix d'é- des véritables intérêts de la royauté dans
loquence proposé par l'Institut pour 1810. l'étst actuel des choses. Nantes, Victor
Paris, et Strasbourg, 1810, in-8 de 52 Manginpère etfils ; et Paris, Rapet, 1820,
iu-8.
pag., 1 fr.
-— Politique ( la ) des centres dénoncée au
RICHARD , auteur dramatique. patriotisme des électeurs. Nantes, Man-
— Amour et loyauté, on le Mariage mi- gin , I83I , in-8.
litaire, comédie ( 1812 ). Voy. de FF.R-
RIF.RE. RICHARD ( J.-M. ), membre de la
* Arlequin-Lucifer on Cassandre al- Société royale académique des sciences,
— ,
cbimiste, folie en un acte ( et en prose ), etc.
mêlée de couplets , par M. R****. Paris, — Théâtre ( nouv. ) à l'usage des collèges
1812, in-8. et des pensions, dédié à la jeunesse. Pa-
Dénouement ( le ) en l'air, on Expé- ris, Brunot-Labbe, 1821, 2 vol. in-12,

rience de vol, folie en un acte. Paris, avec 2 gravures, 6 fr.
Fages, 18 12, in-8, 1 fr. 25 c. Ces deux volumes renferment dix petites pièces.
Avec Delestre (Poirson). RICHARD (Jean-Pierre), chanoine de
RICHARD, dépnté de la Loire-Infé- l'église de Paris, prédicateur ordinaire du
rieure. Roi, ex-jésuite ; né à Belfort, en Alsace,
Opinion ( son ) sur le projet de loi le 7 février 1743, mort à Paris, le 29
— ,
relatif à l'organisation des collèges électo- septembre 1820.
raux; séance dn 2 janvier 1817. Paris, — Sermons ( publiés par *** ). Paris,
Pâtris, 18.17 , in-8 de 44 pag- Adr. Leclère, 1S22, 4 vol. in-12 , avec un
portr., 14 fr.
RICHARD ( Mathias ), docteur et pro-
fesseur de théologie à Strasbourg. RICHARD ( le docteur ), de Nanci.
RIC RIC 27
— Discours inaugural sur les fonctions du Ce livre est la réimpression de deux sections du
chirurgien en chef de la Charité de Lyon, livre de REICHAHD.
prononcé en séance publique, et en pré- — Guide du voyageur en Angleterre, en
Ecosse et en Irlande. Paris, Audin, 1828,
sence de l'administration, le 27 août iSa3.
Lyon, Durand et Perrin, 1823, in-8 de 68 in-3 2., avec une gr. carte routière 4 fr.
,
PaêT- Ce volume doit être une réimpression partielle
—-Discours sur les études da médecin, de l'ouvrage de REICRARD. L'éditeur présente ce vo-
lume comme traduit de l'angl. de Leigh.
et sur les qualités nécessaires à l'exercice — Guide du voyageur en Espagne et en
de sa profession prononcé à l'ouverture Portugal. Paris, Pontkieu, 182S-29, in-iu
, de
du cours de l'Ecole médecine de Lyon, de 60 pag.
dans la séance publique du 10 décembre
Autre réimpression partielle de l'ouvrage de
1824. fy'on , impr. de Durand et Perrin, REICHAEÛ.
1825, in-S de 56 pag.
— Guide du voyageur en France, etc.
— Essai sur l'éducation physique des en- XVIeédition. Paris, Audin, i834 in-18,
,
fants du premier âge. Lyon, L. Babeuf, avec une carte et 4 plans 5 fr.
1S29 in-32 , 3 fr. ,
, Autre réimpression partielle de l'ouvrage de
RICHARD (J.-B-), ingénieur - géo- REICHABD.
graphe, employé aux postes, pseudonyme. Il y a des exemplaires de la douzième édition ,
publiée en 1S28, qui portent pour titre : Prome-
—*Dictîonnaîre de poche de Pari*.Paris, nades du voyageur eu France 1829—i83o.
,
Baudouin frères, 1826, in-32, avec gra-
— Traveller's classical Guide through
vures, 3 fr. 5o c. France , etc. Paris, Audin, i83o, i833 ,
Ce volume a été reproduit l'année suivante sous in-r8 avec carte et plans, 7 fr.'
le titre de Manuel de C étranger à Pans et aux, envi- ,
— Guide du voyageur en Italie ou Itiné-
rons , eL avec le nom de M. N. Richard. ,
raire complet de cette terre classique etc.
Guide aux Pyrénées. Itinéraire pédes- ,
— Paris, Audin, 1826, in~ 12, avec planches,
tre des montagnes, comprenant: i° un 7 fr 5o c.
Aperçu des Pyrénées ; 2° l'Itinéraire de
Un titre de Promenades du voyageur en Italie, et
Paris à Tarbes, à Bayonne etc. Paris, portant le double millésime de 1839—3o, acte
Audin iS34 in-18 avec une carte. , substitué, en 1829 , à celui de 1826.
, , ,
Ce volume imprimé sous le nom de M. Richard — Guide du voyageur en Savoie et en
, ,
a été compilé et édile par le libraire lui-même. Piémunt, comprenant :. i° un Aperçu sur
— Guide classique du voyageur en Eu- la Savoie , ses habitants , ses moeurs et son
rope. Paris, Audin, 1828-29, a vo^* historique, etc., d'après BERTOLOTTX; suivi
in-12, avec 7 planches ou cartes, 20 fr. de la Description topographique , routière
C'est une réimpression de l'ouvrage complet de et industrielle, artistique du Piémont,
REICSAKD (voy. ce nom), publié à Weiiaar sous le Paris, Audin, i835, in-12, avec une
même titre. On peut juger alors de la bonne foi qui
règne dans la librairie de Paris par la note du carte, 5 fr.
,
libraire-éditeur que nous lisons dans son annonce —
Guide du voyageur en Suisse. Paris,
de ses Itinéraires pour 1828 : Audin 1824, in-12, orné d'un frontis-
« Dix années de soins et de voyages ont été em- pice grav. ,
ployées par M. Richard à composer ce grand ou- et dé planches, 12 fr.
vrag"e , qui est indispensable au voyageur, et qui — Guide du voyageur et du promeneur
renferme réunis tous les itinéraires européens : c'est aux environs de Paris, indiquant la des-
un livre entièrement neuf, et qui n'a va il pas en- cription des villes, bourgs, villages et
core de modèle ni en Fiance ni à l'étranger ».
H y a des exemplaires sous la même date, dont hameaux, etc., etc., etc., dans un rayon
,
chaque volume porte un titre particulier : l'un celui de quinze lieues ; orné d'une nouvelle
de Promenades dans le midi de l'Europej l'autre celui
de Promenades dans le nord de l'Europe. carte routière des environs de Paris et de
cinq vues. Paris, Audin ; Urb. Canel,
— Guide classique du voyageur en France 1826, in-18 4 fr. 5o c.
et en Belgique, comprenant , avec ,
Avec VI. E.-M. de Saiut-HUaire.
une Nomenclature des monuments druidi-
romains, du âge. XVIe édit. — Merveilles et beautés de la nature en
ques , moyen
Paris, Audin, i834, iu-12, avec 6 cartes Suisse , ou Description de tout ce que la
Suisse offre de curieux et d'intéressant sous
et 3 grav., 7 fr. 5o c. de l'histoire naturelle, comme
le rapport
La douzième édition était déjà présentée comme
augmentée : i° d'une grande carte de la Belgique; grottes, cascades, sources, rochers, tor-
20 de divers panoramas de villes; 3° d'un Guide rents, vues pittoresques, etc. Paris, Audin,
pittoresque et manufacturier dans les Pays-Bas ; 1824
4° de' l'Itinéraire et de la description de toutes les »
2 vol. ïn-12 , 6 fr.
thermales dn —*:Promenadcs du voyageur en Suisse^
eaux royaume.
28 RIC ' RIC
etc. Paris, Audin , 1829-30 , in-i 2 , avec Voyez Mauzaize. Les huit livraisons publiées de
une carte, 5 f. ce recueil contiennent trente-deux Notices, qui ont
été rédigées par M. Richard.
—Relation jour par jour, heure par heure, M. P. Richard a fourni des articles à plusieurs
dés derniers moments de S. M. Louis XVIII, petits journaux. Il recueille dans ce moment, pour
recueillie sur des documents authentiques l'une de nos sommités littéraires, les matériaux
pour la publication d'un ouvrage historique im-
et inédits; suivie de diverses anecdotes portant, qui doit former to vol. in 8.
sur .ce priuce. Paris, Audin; Canel; Pon- RICHARD.—Observations sur la cause
thieu 1S24 în-8 de 80 pag. de la chute des cheveux et les moyens de
, ,
— Véritable ( Je ) Conducteur, aux cime- la prévenir. Paris, de Vimpr. de la veuve
tières du Père Lachaise, Montmartre, Porthmann,'i&2'} , în-8 de 8 pag.
Mont-Parnasse et Vaugirard etc. Paris,
, RICHARD ( Albert ) , d'Orbe, canton
P.-R., 1829, ÎD-18, avec 2 planches, 5 fr.
Avec un anonyme.
de Vand.
— Deux Helvétiennes. Genève, 1&27, bro-
.
-—
Vérilable ( le ) Conducteur parisien..
Paris, au P.-R. ; Troude; Ponthku etc., chrure in-8.
1827 ,"in-i8 , avec fig.
._,

RICHARD , dit BRESSEL (L.).


—Vrai (le) Guide et Conducteurparisien , —Traité de l'accentuation française. Mar*
ou le plus complet, le plus nouveau et bourg , Elwert, 183 2, in-8 de 40 pag.
le meilleur Indicateur des étrangers des
curieux et des promeneurs dans Paris:
, RICHARD (T.-G.).—Éléments de philo-
précédé d'une Esquisse historique sur Pa- sophie naturelle, etc., trad. de l'anglais
ris , etc., et suivi d'un Dictionnaire topo- (1829-30). Voy. NEIL ARNOTT.
graphique et descriplif des environs de — Manuel d'applications mathématiques
Paris, et delà nomenclature alphabétique usuelles et amusantes. Paris Roret, 1828,
,
des barrièr-es, boulevards, quais, ponts, ou r.833, in-18, avec un tableau et une
pi., 3 fr.
passages , marchés, etc. Paris, V Auteur ;
Hautecosnr-Martinet, 1829, in-18,-avec — Notions élémentaires de perspective li-
néaire et théorie des ombres. Paris, Attdot,
un plan et des gravures, 4 l*1'* 5o c. —
Nouv. édition, contenant tous les chan- 1828, in-18 , avec 2 planches, 1 fr.
gements nécessités par la révolution de Faisant partie de « l'Encyclopédie populaire ».
juillet, et considérablement augmentée.
Paris VAuteur ; Hautecoeur - Martinet f — Science ( la ) enseignée par les jeux ,
,
Terry , ï832 ,3 ri- r S , avec une carte et 22 ou Théorie scientifique des jeux les plus
usuels, accompagnée de recherches histo-
planches, 4 fr. 5o c. riques sur leur origine, servant d'intro-
En société avec un anonyme. duction à l'étude de la mécanique , de la
Nouv. éditions, augmentées du Véritable Conduc-
teur parisirn.
physique, etc., imitée de l'angl. Paris,
M. Richard, en outre, a été le réviseur dn Roret, 1829, 2 vol. in-18, 7 fr.
(iuide classique du voyageur sur les bords du Rliiu,—Traité pratique de chimie appliquée aux
de ScriaEïBEK {182S), du Guide pittoresque et manu-
facturier du voyageur en Belgique, par !N.-À. arts et manufactures, à l'hygiène et à l'é-
/I8Ï8); du Guide classique du voyageur en Italie, conouiïe domestique, trad. de l'anglais et
par Mariiina STA.BRK (T8JI); du Manuel du voya- considérablement augm. (1828). Voyez
geur en Suisse et en Savoie, par EBEL et LUTZ
(.833). S.-F. GRAY.
L'opinion générale eslque M. Audin est lui-même On doit aussi au même la publication de la qua
l'an'uni-our des contrefaçons et compilations pu- trième édition du Manuel de physique, etc. par
,
bliées par lui. Le nom de Richard n'est qu'un cor- Bailly, enrichie de notes et d'additions mathéma-
rompu de celui du véritable auteur des premières , tiques , par l'éditeur (1S28 , in-18).
REICHARD, et cela pour établir une quasi-propriété.
RICHARD (Pantin), employé à la Bi- RICHARD ( L. ), négociant à Bercy.
bliothèque du roi (département des im- — Opinion ( son ) sur le nouveau projet
primés ) ; né à Rodez (Aveyron ), le 17 de loi relatif aux boissons, présenté à la
juin 1798. Chambre des députés. Paris de l'impr. de
,
* Contemporains étrangers, Recueil Dondey-Duprépère, 1829, in*8 de 12 pag.
— ou
iconographique des étrangers les pins cé- RICHARD ( Mondésir ) , mandataire
lèbres dans la politique, la guerre, les général et spécial des hommes de couleur
lettres, les sciences et les arts, depuis delà Guadeloupe.
1790 jusqu'à nos jours, lithographie par — Examen de deux projets de loi sur l'or-
MM. Mauzaize et Grévedun, Paris, Motte, ganisation des colonies, et sur les droits
etc., 1825 , în-fol. A civils cl politiques des hommes de couleur.
RIC RIC 20
Paris, de l'impr. delà Ve Porthmann, régnait pins de méthode dans la distribution des
matières. L'éditeur plaça en tête quatre topogra-
i832 , in-8 de 25 pag. phies : i° sur l'Alsace; 20 sur Perpignan et ie Rous-
— Hommes (des) de couleur. Paris, de sillon; 3° sur Calais et le Calaisisj 4° sur Monté-
Vimpr. de Mie, i83i ïn-8 de 8 pag. limarl et le Dauphins. A ces topographies succèdent
, cinq Mémoires contenant, la description des mala-
— Observations sur projet de loï relatif
le dies épjdémïques observées sur divers points de la
anx droits civils et politiques des hommes France, depuis 1764 jusqu'en 1770, et.un grand
de couleur des colonies françaises, adres- nombre d'observations particulières fort intéres-
sées à la Chambre des pairs. Paris, de santes sur divers sujets. Les hydropisies forment un
grand chapitre, et on y trouve les expériencesfaites
Vimpr. de Mie 18 33, in-8 de 16 pag. par ordre du gouvernement, par les toniques , .dans
,
les hôpitaux militaires de Metz, de Lille , de Calais
RICHARD (L.), alors capitaine de cor- et de Perpignan. Ce second volume, dédié au mar-
vette. quis de Monleynard, alors ministre delà guerre,
contient environ cinquante observations de chirur-
— Lettre adressée à S. Ex. le comte de gie pratique on d'anatomie pathologique. Enfin , le
Rigny , rïce-amiral , ministre. . . ., sur la volume est terminé par nue analyse des eaux de Ba-
détermination de la longitude par les dis- gnère et de Ludion, qui , due à BAYES , fut juste-
tances lunaires et le passage de la lune au ment considérée comme un modèle.
méridien, avec des règles certaines pour ( Note de M. Desgenettes ).
RICHARD DE ROCHELINES ( J. ),
reconnaître et apprécier les erreurs d'ob-
servations. Rockefort, Paye, i832 , in-4 membre de l'Université impériale.
de 8 pag. — Dévouement ( le ) de Hubert Goffin et
. de son fils pièce qui a concouru pour le
RÏCHARD-CALVE ( B. ), médecin à ,
Va a vert.
prix proposé par l'Académie française,
ann. 1812. Paris, de Vimpr.de Michaud,
— Fragment d'une lettre (la r4e) extraite 181 », in-8 de 12 pag.
de la correspondance médicale du docteur Épître ( en vers ) à la modestie. Laon
Richard-Calve. Nîmes, de l'impr. de Du- — ,
de Vimpr. de Marcliant-Devillers, 1815,
rand-Helle, 1825, ïn-8 de 24 pag. in-8 de 12 pag.
— Observations cliniques de médecine et —
Épître à Louis XVI. Paris, de l'impr.
de chirurgie. Nîmes , de l'impr. de Durand- de L.-G. Michaud, t8i6 , in-8 de 8 pag.
Belle 182S in-8 de 16 pag.
, , RICHARD DE ROCHELINES ( le
RICHARD DE HAUTESIERK ( le ba- comte), officier au corps royal d'artillerie.
ron ), successivement médecin de l'hôpi-
tal de Sarre-Lonis, médecin ordinaire de — Procédé pour améliorer les canons de
bronze. Paris, Anselin et Pochard, i8a3,
l'armée en 1735, premier médecin de in-S de 12 pag., avec une planche gravée.
l'armée, de 1738 à 1763, inspecteur des
hôpitaux militaires du royaume depuis RICHARD DE SAINT-NON. Voye»
1763, enfin médecin consultant du Roi SAINT-NOs.
et ordinaire de ses grandes et petites écnries. RICHARD DES GLANIÈRES. —
— Formulée medîcamentornm nosodochiis * Dïxme ( la ) royale de M, le maréchal de-
milttaribus adaptatoe. Cassela, 1761, in-8 ; Vauban comparée avec le plan d'iroposi-
1763 in-S. ,
, tioos de M. R. D. G, Paris u J776 , in-8.
Réimprimé aussi à la fin du premier volome du — Plan
d'impositions économiques et
Recueil d'observations de l'auteur. d'administration des finances, présenté à.
— * Manière de connaître et de traiter M. Turgot. Paris, Simon , 1774^ in-4* —~
les principales maladies aiguës qui atta- Réplique générale pour le présent et l'a-
quent le peuple. 1777 , in-12. venir aux observations faites et à faire sur
— Recueil d'observations de médecine des sou plan , etc. Paris, 1775, in-4»
hôpitaux militaires. Paris, de l'impr. roy.,
1766-72, 2 vol. in-4, 10 à ra fr. RICHARD-LENOIR. — Lettre ( sa) à-
M. Juge. Paris, de l'impr. de Decourchant^
Ouvrage entrepris par ordre du duc de Choiseul,
ministre des affaires étrangères et de la guerre. 1829, in-4 de I2 PaS*
L'inspecteur trace dans le premier volume, dé- RICHARD-LIOUD , d'Annonay.
,
dié au duc de Gboisenl, un très-bon plan de cor-
respondance. Il a fait ressortir la nécessité d'étu- — Rapport de M. Richard-Lioud.....
dier la fopograpbie physique et médicale des pays commissaire de l'entreprise Sèguïn , Mont-
habituellement occupés par des troupes 11 donne golfier d'Aymé et compagnie , pour le
aussi de bons modèles en ce genre de même que ,
des observations particulières et des ,histoires d'épi- halage sur le Rhône , par la vapeur , à
démies bien rédigées. A la Gn de ce volume, on pointsfixes,à MM. les actionnaires de cette
trouve une seconde édition du Formula: medicamen- société, réunis en assemblée générale à
lorumadusum nosodochiarum militariorum. Lorsque le
second volume parut, en 1772, on observa qu'il Paris, le i3 janvier 1828. Paris, de
3o RIC RIC
l'impr. de la F' Ballard, 1828, in-4 de
— Clarisse Harlowe, traduction nouvelle
16 pag. et seule complète , par M. LETODRHEER
RICHARDIN( C.-J. ). — Réflexions et faite sur l'édition originale 7 vol. iu-8,,
I75i , revue par Richardson. ,
citations sur l'état moral des sourds-muets Dédiée à
MOHSIEUR, frère du Roi. Genève, Paul
sans instruction, sur celui des sourds- Barde; et Paris ,Mérigot jeune 1785-87,
muets qu'on instruit, et sur les méthodes ,
iovol.in-8, sur pap. d'Auvergne, avec fig.,
en usage à Paris et à Nanci, suivies d'un 3o fr.; sur pap. royal d'Annonay, avec les
exposé succinct de la dactylologie, ou
premières épreuves des figures (tirés à 25
moyen d'apprendre à converser à l'aide de exempl.), 80 fr,; ou 14 vol. in-18, sur
l'alphabet manuel d'une petite histoire de
l'abbé de l'Épée, et ,
d'une Notice sur l'en- pap. ordinaire, avec figures, i5 fr.; et
fance du sourd-muet Massieu. Nanci Fi- sur pap. fin d'Annonay , fig., 3o fr.
,
dart et Julien; et Paris, Hachette, l834 — La même, de la même traduction. Pa-
in-8 de 60 pag. 1 fr. So c. , ris Marchand ( * Dondey-Dupré ) 1802,
, ,
, 14 vol. in-18, ornés de 14 gravures,
RICHARDOT ( Ch. ).—Mémoire sur 24 fr.; sur grand raisin véliu, 48 fr.
l'emploi de la houille dans le traitement ' Il y avait aussi de cette édition des exemplaires
métallurgique du minéral de fer, et sur les sur grand-raisin vélin satiné , que l'éditeur cotait
procédés d'affinage de la fonte pour bou- 75 fr.
ches à feu projectiles etc., suivi d'un — Clara Harlowe , novela ; traducida del
précis sur ,la houille. Langres,
,
Defay;et inglès al castellano sobre la edicion ori-
Paris, E. A. Lequien, 1824 j in-8, 2 fr. ginal, revista por su aulor, por D. José
5o c. Marcos GUTIERREZ. Paris, V' Wincop,
— Système ( nouv. ) d'appareils contre 1829 16 vol. in-18.
,
les dangers de la foudre et le fléau de la
grêle. Paris, et Strasbourg, Levrault; Lan- — Lettres (nouv.) anglaises, ou Histoire
gres, Defay, 1825 , in-S de 44 pag. du chevalier Grandisson trad. de l'angl.
,
( par l'abbé PBÉVOST D'EXIIES
RICHARDSON ( MM. ), père et fils. ). Amster-
dam [Paris ), 1755, 1776 8 vol.in-12.
— Traité de la Peinture et de la Sculpture , ,
trad. de l'anglais ( par UYTWERF , et revu
•— Histoire de sir Charles Grandisson ,
par RUTGERS le jeune et TENKATE ). Ams- traduction complète de l'original anglais
terdam Uytwerf, 1728 3 vol. in-8. ( par G.-F. MOMOD ). Goltingue, et Lejde,
, ,
RICHARDSON.—Abrégé théorique de 1708 7 vol. in-12.
,
l'art de brasser, contenant des Essais sur Cette traduction est bien moins élégante que celle
la nature et les propriétés de l'eau du de Prévost, mais infiniment plus exacte et plus
,
malt ou drêche. Lille, 1779, in-8. complète-, en sorte que ceux qui ne pourront lire
l'original, et qui voudront le connaître, feront bien
RICHARDSON ( Samuel ), célèbre ro- de lire la versionde Monod. L'abbé FrévosLa presque
mancier anglais. défiguré l'ouvrage de Richardson au moyen de ses
, juger de
suppressions, en sorte qu'il a fait mal l'au-
— Lettres anglaises, ou Histoire de Cla- teur anglais.
risse Harlowe ( traduites de l'anglais par
l'abbé PRÉVOST D'EXILÉS). Paris, lySi, — Paméla , ou la Vertn récompensée,
1755 , 4 vol. in-12. trad. de l'anglais ( par l'abbé PRÉVOST
— Les mêmes. Nouv. édition, augmentée D'EXILÉS). Londres [Paris), 1742, 4 vol.
de l'Éloge de Richardson, par M. D*** iu-12; et Amsterdam, 1742-43, 4 vol.
( DIDEROT ), des Lettres posthumes et du in-12.
Testament de Clarisse. Paris les libraires On a réimprimé, en 1801, sous le nom de Ri-
,
associés, 1766, 1777, i3 vol. in-12. chardson , un roman intitulé Î « Mémoires de miss
Sidney Bidulph , extraits de sa Correspondance »
Le Supplément avait paru dès 1762 , sons ce ,
qui est traduit de mislr. Sheridan par Robinet, et
titre : Supplément aux Lettres anglaises de
miss qui avait paru pour la première fois de 176a à
Clarisse Harlowe trad. de l'angl. (de Richardson , 1768.
,
par SUA&D ) , avec l'Éloge de l'auteur, par DIDEROT.
Lyon ( Paris ), in-12.
Il y a deux autres éditions de celte traduction : OEuvres ( ses ) choisies. Nouv. édit.
l'une d'Amsterdam, 1776, 8 tom., ou 4 vol. in-12; —
l'autre de 1784 11 vol. in-r6. (contenant Paméla, Clarisse Harlowe et
,
Le chevalier de Chainpigny a publié, à Saint- Grandisson). Paris, Plassan, 1821 et
Pétersbourg et à Francfort, eu 1774 et 1775, deux suiv., in-8.
volumes in-S de Lettres anglaises pour servir de ann.
continuation à ce célèbre roman. , Sous ce titre , on annonçait la reproduction des
RIC RIC 3i
trois romans de Richardson , traduits par l'abbé ont été représentées : le Maladroit, et les Amours
Prévost, qui font partie des OEuvres de ce dernier. supposés,
Mais il n*a été mis en vente que les deux premiers Le tome XI des Mémoires publiés par l'Académie
Toiumes de Paméla. de Marseille renferme de loi le Bonheur, conte
RICHARDSON ( Will. ). — Mirano (T8I4).
, (Claude-Àntoine-Gaspard),doc-
ou les Sauvages , trad. de l'angl. par T.-P. RICHE
BERTIH. Paris, 1797, in-12. teur en médecine de la Faculté de Mont-
RICHARDSON ( John ), professeur de pellier, en 1787, compagnon de voyage
d'Entrescasteaux et autres à la recherche de
langue et de littérature anglaises à Paris.
Cours de langne ,
anglaise. Sec. édi- la Peyrouse, membre de l'Académie des
— sciences ; né à Chamelet, en Beaujolais,
tion. Paris; Girard, 1826, 2 vol. in-8,
le 20 août 1762, mort au Mont-d'Or, le
6 fr.
5 septembre 1797.
— Legs d'un père à ses filles, trad. de
l'angl. (1822). Voy. GREGORY. — Considérations sur la chimie des végé-
Morceaux choisis des meilleurs taux, pour servir de développement aux
— auteurs thèses proposées
anglais et français, en prose et en vers sur le même sujet an
traduire des deux , Ludovicée de Montpellier. Avignon, 1787,
pour manières, et servir
de manuel pour un cours de langue et de in-8.
littératureanglaises. Tom. Ier. Paris, rAu- dans Imprimées aussi en latin, dans la même année et
la même ville.
teur , 1822 , in-8 6 fr. Ouvrage qu'il composa d'après une tbèse, De
,
— Rudiment de la langue anglaise. Paris, chîniid vegetabilium , qu'il soutint à Montpellier pour
obtenir-le baccalauréat. Cette cbimie fut alors trè?-
l'Auteur, 1821, in-S de 8S pag. remarquée ; elle est encore recherchée aujourd'hui ,
— Vocabulaire anglais et français; dia- quoique cette théorie ait fait de grands progrès de-
logues familiers, on façons de parler or- puis la fin du siècle dernier.
dinaires maximes, proverbes, et quelques Rapports généraux des travaux de la
, —
locutions ou idiolismes, et phrases sur Société philomatique de Paris depuis son
plusieurs verbes anglais, avec les parti- installation au 10 décembre 1788 ,
jusqu'au
cules positives qu'ils veulent ; auxquels 3o frimaire an vnr. Paris, Baudouin an
sont joints des thèmes sur les différentes ix (I8OÏ) , 4 vol. in-8 , 9 fr. ,
parties du discours. Paris, l'Auteur, 1821, Avec M. Sylvestre.
in-8 de roo pag. Environ quarante Mémoires ou Rapports ont été
lus par Riche à la Société philomatique, dont trente
RICHARME (madame Amélie).—Mont- au moins subsistent encore en manuscrit, indépen-
de-piété (le), ou l'Hiver de i83o. Paris, damment des rédactions et des lectures qu'il a faites
Tenon ; Lecointe et Pougin, etc., i83a en qualité de secrétaire. Nous citerons , comme com-
fr. , prises dans celte dernière classe , les Notices sur
2 vol. in-8 ,
i5 Lyonnet, Audirac et Howard.
— Orgue ( 1' ), ou les Deux orphelins. aussi La Société d'Édimbuurg , dont il était membre ,
Paris, Lecointe; Corbet, etc., iS3r,3 a On cite plusieurs de ses productions.
aussi de Riche les deux Mémoires sui-
vol. in-12 9 fr. vants, insérés dans les recueils des sociétés aux-
,
RICHAUD-MARTELLY ( Honoré-An- des quelles il était agrégé : Mémoire sur la classification
êtres naturels par leurs parties intérieures, et
toine ), artiste et auteur dramatique ; né sur un système naturel des larves ; —Mémoire sur
à Aix ( Bouches-du-Rhône ), en 1751 les animaux microscopiques, et sur les coquillages
à , des environs de Paris.
mort Marseille, le 8 juillet 1817. Riche a eu part au Dictionnaire d'analomie que
— Deux ( les ) Figaro, ou le Sujet de co- Vicq-d'Aztr a fourni à l'Encyclopédie méthodique.
médie, comédie en cinq actes et eu prose.
Paris, Barba, an vn (1799). — IVe édi- dent. RICHE DE PRONY, frère du précé-
Voy. PROHY.
tion sous les yeux de l'ameur et con-
, ,
forme à la représentation. Paris, Barba, RICHEBOURG ( de ). Voy. ROURDOT ,
i8i3,in-8. LE GIVRE, MACÉ , MAOGUIN et TOCSTAI»
•— Fables nouvelles. Bordeaux , P.
Phi- IER.
lippot ; et Paris Knapen, 1788 in-12.
Intrigant ( l' ,
) dupé ,
lui-même RICHEFORT ( B. )
,
alors juge sup-
— par , co- pléant du tribunal de l'arrondissement de
médie eu cinq actes et en prose. Paris,
Hugelet, an xi (i8o3), in-8. Brives.
* Une heure de Jocrisse, comédie en
—Essai sur la paternité et la filiation sous
— le code civil. Limoges, impr. de Chapou-
un acte et en prose, par M. R.. . M. .. laud, i8a5, in-8.
Paris, Hugelett, an xn (1804) in-8.
RICHELET ( Pierre ), célèbre grammai-
>

Richaud-Martelly laissé deux autres pièces qui


a ,
3a RIC RIC
rien, d'abord professeur d'humanités au çais et de tous les mots latins, par M. D. F.
collège de Yitry, ensuite avocat à Paris; ( nu FÏÏESZÏE, ecclésiastique de Lyon ).
né en I63I , à Chemïnon, dans le diocèse Paris, Delaulne, 1700; ou Ibid., 1702,
de Cbâlons-sur-Marne, mort à Paris, le in-12; 1721, 1732 , in-8.
9.3 novembre 1698. Ouvrage plusieurs fois réimprimé avant 1700. La
— Dictionnaire français, contenant, outre première édition est de 164a in-S.
,
les mots et les choses, les termes les pins Le même. Nouvelle édition, mise dans
-—
communs des arts et des sciences. Genève, un nouvel ordre ( avec un Traité de la
J. Herm. FF'iderhold, 1680, in-4.—Sec. versification et des ouvrages en vers par
édition. Amsterdam , i685,in-4* ,
Ph-L. JOLY), publ. par l'abbé BERTHELIIÎ.
— Dictionnaire ( nouveau ) français,con- Paris, Desprez , 1701, ïn-8; Paris, Nyon,
tenant généralement tous les mots anciens 1778, in-8.
et modernes de la laague française. Ge-
nève 1710 2 tom. eu un vol. in-4. — Dictionnaire des rimes, de P. KICHELET,
, , relouché en 1751, par BERTHELIÏT où se
,
— Dictionnaire ( nouv. ) français, etc. trouvent, i° les mots et leur genre, leur
Nouvelle édition , publiée par le P. J.-Cl. signification leur étendue et leur tra-
FABRE. Amsterdam (Lyon) 1709. — Nou- ,
ductit n latine; i° nn tableau explicatif et
,
velle édition , avec quelques changements. simplifié des homonymes, des synonymes,
Rouen, 1719 , 2 vol. in-fol. — Nouvelle et de tous les verbes de notre langue;
édition, avec des remarques et additions 3° les noms propres de l'histoire de la
du P. AcBEfiT. Lyon, 1728 , 3 vol. in-fol.; ,
géographie, de la fable, des sciences,
Amsterdam, 1732, a vol. in-4- arts et métiers ; précédé d'un traité com-
— Dictionnaire de la langue française, plet de versification française, etc. Nouv.
ancienne et moderne. Nouvelle édition, édition revue corrigée et augmentée par
très-angmentée ( par les soins de DUSAU- , ,
M. BARTHÉLÉMY. Paris, Béchet, 1809,
ZET ). Amsterdam, 1732 , 2 vol. in-4- — in-8 , 7 fr.
Nouvelle édition , revue, corrigée et aug- même , retouché par de WAILLY. Pa-
mentée d'un très-grand nombre d'articles — Le
ris, Plassan , an vu ( 1799 ) , in-8.
( par l'abbé GOUJET ). Lyon, Duplain Édition revue augmentée et
frères, 1769, 3 vol. in-fol. — Le même. ,
retondue par de WAILLY et DREVET. Paris,
— Dictionnaire portatif de la Iangne fran- Dcbeansseaux , 18 17 , in-8 , 10 fr.
çaise extrait du grand Dictionnaire (par de la Floride, ou Relation,
,
l'abbé GOUJET). Lyon, frères Duplain, — Histoire
etc., trad. de l'esp. (1670). Voy. GAR-
1756 , 1761 ,in-8.
édition, CILA5SO DE LA VÉGA.
Le même. Nouvelle corr. et

augmentée par de WAILLY. Lyon , 1775 , — Plus ( les ) belles lettres françaises , ti-
rées des meilleurs auteurs , avec des no-
2 vol. in-8. tes. IIIe édition. Mich. Brunet, 1705, 2
— Dictionnaire portatif de la langue fran- vol. in-12. —Ve édition, revue et aug-
çaise, extrait du grand Dictionnaire de mentée avec des observations sur l'art d'é-
P. RICHELET, corrigé et augmenté par crire par M. B. L. M. ( BRUZEW DE LA
M. de WAILLY. Paris, 1780, 1786, 2 voï. ,
MARTINIERE). Amsterdam, frères Wetstein,
în-8.-—Nouvelle édition , dans laquelle ou 1737 , 2 vol. in-12 ; ou VIIe édition.
a refait ou corrigé un grand nombre d'ar- Basle, 1747, 2 vol. in-12.
ticles, ajouté beaucoup de mots tirés du
Dictionnaire de l'Académie, et refondu La premièreédiliouest de 1G89.
entièrement le « Vocabulaire géographi- Versification française, ou l'Art de bien

que », où les ancieunes et nouvelles divi- faire et de tourner les versf Paris, 167 1 ,
sions delà France se trouvent réunies. On in-12 ; Paris , Est. Loyson, 167a , in-12.
y a de plus ajouté des éléments de gram- L'auteur n'a pourtant jamais fait que des \cvs
médiocres.
maire française , et des remarques sur la
P. Richelet est encore le traducteur des cinq pre-
pononciation; par ***, Rouen, I'e Pierre miers ebapitres de l'Histoire de la Laponie , trad.
Dumesnil et fils ; Paris, Belin ; Théophile du hiiin de J. Schcffer ( Paris , 1678 , in-4 )• et l'é-
Barrois, i8o3, 2 vol. in-8, 9 fr.; Lyon, diteur de l'Afrique de Maruiol, traduction de Nie.
Perrol d'Ablancourt ( Paris , 1667, 3 vol in-4 )-
Le Roy, 1811 , 3 vol. in-8.
Le même. Lyon, 1819, 2 vol. in-8. RICHELET ( César-Pierre), ancien con-
«—
Dictionnaire des rimes. Nouvelle édi- seiller au Chatelet.
— Nina Lindor, les Caprices du
tion, mise dans un nouvel ordre et aug- — et ou
«nentée d'an grand nombre de mots fran- coeur, intermède en deux actes ( tout en
RIC RIC 33
ariettes). Paris, Ballard, 1758, iu-S. Amsterdam, i73o, in-4, et 2 vol. in-12.
— Tragédies-opéras de Metastasio, trad. Le manuscrit original de cet ouvrage existe ;in
de rital. (1751-61 ). Voy. METASTASIO. dépôt des affaires étrangères.
Si l'on en croit Cainusat, qui a publié les Mé-
RICHELET ( Jacques ), artiste vétéri- moires historiques et critiques de Mézeiay, l'édi-
naire de Lyon. teur de la Mère et du fils serait l'auteur des Amours
de Sapbo c'est-à dire Ducastre d'Auvigny. Barh.
— Trésor ( le ) du laboureur, ou l'Art de ,
guérir les chevaux et les bêtes à cornes. — La même , sous ce titre : Histoire de la
Èpinal, Pellerin ,1811 ,in-t2 de 72 pag. régence de la reine Marie de Médicis.
femme de Henri IV. La Haye, 1743 in-4
Nous ignorons quand cet opuscule parut pour la ,
première fois. Il a été réimprimé plusieurs fois de- et in-12.
puis , et notamment à Kdition publiée également SBUS le nom de Mé-
Épinal, de l'impr. de Pellerin, 1817, i8iq T822, zeiay.
1824, in-8. ,
Nenfcuâtean, Pétri, 1822 111-12.
—Mémoires(ses) sur le régne de Louis XIH,
depuis 1610 jusqu'à i63S, publiés par
Monlbéliard de l'impr. de, Decker, 1827, iS33
,
in.12. M. PETITOT. Paris, Foucault, 1823 et
,

— Le même. Edition à laquelle on a ajouté ann. suiv., 10 vol. in-8, 60 fr,; sur papier
un Traité sur la maladie des moutons, co- vélin , [20 fr.
chons, chèvres, hoocs et chevreaux, etc., Ces Mémoires font aussi partie de la Collection
etc. Neufchâteau , Pétri, 18as, in-12 de des Mémoires relatifs à l'histoire de France, pu-
60 pag. bliée par M. Petitot , deuxième série. Le premier
volume est la réiinaçessinn delà partie déjà connue
RICHELET ( Ch.-J. ) , du Mans. des Mémoires du cardinal de Kichelieu, laquelle
partiei en X livres, avait été insérée dans-la pre-
— Asmodée ( Y ) cénomane, ou Essais mière série de la Collection de M. Petitot. Les vo-
sur la littérature et les beaux-arts. Au lumes Il à X sont composés de la partie restée
Mans , Fleuriot, 1822, in-8, avec gra- inédite.
vures. —Testament politique d'Armand du Ples-
En société avec M. Longraire. sis cardinal de Richelieu. Amsterdam,
,
Ouvrage périodique dont on promettait 5a nu- 1687-96, 2 part, iu-12.
méros par anhuit seulement ont été publiés. traité,
« Le Testament politique de Richelieu est
:

— Faux ( le ) seigneur de village , tableau par Jamet le jeune, d'ouvrage d'imagination du


spéculatif Paul Hay, marquis du Chasleiet, fils de
villageois en un acte. Au Mans, Fleuriot, l'académicien
, auteur de « la Politique militaire»,
i823, iu-8. dans les Mémoires de Trévoux, année 1^65, dé-
Tiré à 100 exemplaires. cembre, page 14*2 » où l'on ajoute que M. Lancelot
a démontré cette assertion dans un écrit particulier,
— Voyage pittoresque dans le département qui doit se trouver parmi les 628 portefeuillesd'A-
de la Sarthe, dessiné et lithographie par naleetes, qu'il a légués à la « Bibliothèque du
Problème histor. et littèr. ).
SÀÏNT-ELME-CHAMISpublié avec xin texte Roi ». (réimpression
Une du Traité de la , politique de In
explicatif par Ch.-J. ^ICHBLET. AU Mans France ( par du Chasleiet ) a été présentée cournin
,
Monnoyer; Selon; Pcsche', et Paris, une troisième partie du Testament, indépendante
Chaillou - Potrelle, 1829-30, iu-4 de 40 des deux premières. Amst., H. Desbordes (Lyon) ,
1689 , in-12.
planches, avec 80' pag. de texte , snr Jé-
Le même ouvr., sous ce titre : Maximes
sus vélin, i5 fr.; et avec les planches sur — d'État, Testament politique d'Armand
ou
pap, de Chine, 20 fr. du Plessis, cardinal de Richelieu (nouvelle
M. Richelet est en outre l'éditeur i° de Frag- édition, avec une préface et des notes, par
ments de l'explication allégorique du Cantique des
cantiques, par un poète du ime siècle (1826 , in-8 MARIN ), — Lettre sur le Testament po-
de 34 pao-» tiré à 20 exemplaires ) ; i° du Baro litique du cardinal de Richelieu, imprimée
mors el vis, conte du xne siècle (iS32, in-8 de pour la première fois en J750 , et consi-
16 pag., tiré à zg exerapl.): 3° de Li Moinier de
Nemor, conte de la Gn du xiesiècle (i832, in-8 de dérablement augmentée dans cette seconde
16 pag-1 tiré à 29 exempt.); 4° de Li Keps del édition ( par de FONCEMAGNE ). Paris, Le
pastur, conte du xne siècle(i832, in-8 de 12 pag. , Breton, 1764, 2 vol. ïn-8.
tiré à 29 exempl.j- observations poli-
RICHELIEU (Armand-Jean nu PLESSIS, — Le même , arec des
tiques de M. l'abbé de SAINT-PIERRE. VIIIe.
cardinal, duc de ), principal ministre de édition. Amsterdum, Jansons, 1738, 2
Louis XIII ; né à Paris , le 3 septembre vol. in-12.
i585, mort dans la même ville , le 4 dé- Cet ouvrage a été encore réimprimé dans le Re-
cembre 1642. cueil des testaments politiques, etc. Amsterdam,
Histoire fie la mère et du fils, c'est-à- Chnteliiin (Paris), 17^9 4 vol. in-12.
— Le cardinal de Uichelieu est auteur de plusieurs
1

dire de Marie de Médicis, femme du


, ouvrages de controverse qui n'ont pas été réimpri-
grand Henri IV et mère de Louis XIII. més depuis 1700.
5
TOMK VIII.
34 RIC RIC
RICHELIEU ( Louis-François-Armand RICHELOT (G.). — OEuvres chirur-
nu PLESSIS DE), maréchal de France; né gicales complètes de sir Astley Cooper
traduites de l'anglais ( i835 ). Voy. A.,
j
à Paris le 16 mars 1696 mort dans la
,
même ville, le 8 août 1788.
, 1

COOPER.
1

— Correspondance particulière- et histo- RICHELOT ( Henri ). — Abrégé de-


rique du maréchal de Richelieu en 17 56 *
, géographie industrielle. Nantes, de l'impr.
17D7 et 1708 , avec
M. Pâris-Duverney; '
snivïe des Mémoires relatifs à l'expédition de Mellinet, i836, in-8'de 272 pag.
de Mînorque, et précédée d'une Notice RICHEMONT ( J.-M. de ). Voy. G.
( très-longue ) sur la vie du maréchal SALMON.
(publ. parle général GRTMOARD). Paris
Buisson, 1789, in-8. , RICHEMONT (le baron Louis-Auguste
CAMUS DE ), général du génie qui se dis-
On a , sons le nom du maréchal, trois ouvrages- ,
à la rédaction desquels Jl a été étranger : tingua par sa bravoure dans lès campagnes
i° Mémoires du maréchal de Richelieu , pour ser- d'Italie, d'Egypte et d'Allemagne, et par
vir de suite à L'histoire des cours de Louis XIV, de la belle et longue défense de Dantzigy
la régence du duc d'Orléans, de Louis XV et à
celle des quatorze premières années du règne ,
de commandant de l'Ecole militaire de Saïnt-
Louis XVI. Ouvrage composé dans la bibliothèque, Cyr, député de 4'Allier à la Chambre des
et sous les yeux du maréchal ( publié par SODLAVIE représentants, en i8i5, et depuis 1827
l'aîné), 1790, 9 vol. in-8 ou Londres, de Boffe,
>
et l'a ris .Buisson , 1793 , 9 vol. iu-8. député par le même département à la
Le (ils du maréchal de RicheUeu a déclaré publi- Chambre des députés conseiller d'état en
quement que ces Mémoires n'aràîent pas été rédi- ,
gés sous les yeux de son père. On y trouve ce-
service extraordinaire; né à MonCmaratilt
pendant des pièces originales très-curieuses. (Allier), le 3i décembre 1771.
20 Vie privée du maréchal de Richelieu contenant
,
ses amours et intrigues, et tout ce qui a rapport
— Discours (ses). Session de i83i. Sep-
tembre. Paris de l'impr, de Cosson, i83 1^
aux divers rôles que joua cet homme célèbre pen- ,
dant plus de quatre-vingts ans. Paris , 1790 1792) in-8 de 40 pag.
,
3 vol. in-8. —Ecole (de V) militaire spéciale de Saïnt-
Cet ouvrage, aussi mal digéré que mal écrit, est Cyr. Paris, Levavasseur, i833,in-8 de
puivi d'un grand nombre de Lettres originales et
de Mémoires particuliers écrits par Richelieu lui- 48 pag.
,
jusqu'à la fin de la ré-
même, et qui vont presque
gence. Il s'y confesse 3U public avec une franchise
— Gouvernement (du) constitutionnel et
hardie, qui est encore une des singularités de son du refus de l'impôt. Paris , V* Charles-Bê-
caractère. A l'exemple de tous ceux qui publient chet ; Delaunay, i83o in-8 de 64 pag*»
,
leurs confessions, il fait en même temps celle des 2 fr. 5o c.
autres , surtout des femmes qu'il avait enchaînées^
son char. Il a été publié une brochure en réponse à cet
3° Mémoires historiques et anecdotiques du duc de écrit, sous !e titre de « Lettre sur le refus de l'im-
Richelieu. Paris*, Marne et Delaunay-Vallée 182g, pôt à M. de Richemond (sic) », par A. Ricard , anc.
6 vol. in-8. , soldat, avant servi sous les ordres de ce général.
La compositien de ce dernier ouvrage est attri- Paris iS3o, in-8.
,
buée au baron Lamotbe-Langon.
— Mémoires (nouv.) politiques. Paris,
RICHfeLMI (P. ), médecin à Nice, Levavasseur, i83o,in-8, 3 fr.
— Essai sur l'apoplexie, ou Pathologie, —- Poésies diverses. Evreux, de Vimpr.
séméiotique, hygiène et thérapeutique dé d'Anctlle, 1S29, in-8.
cette maladie, considérée dans ses diffé- Tiré à 5o exemp!.
rentes espèces. Marseille de l'impr. de
J.-Fr. Achard, 1S13 , în-8, ,
fr. — Situation ( de la ) politique de l'Eu-
7 des intérêts de la France. Paris,
Essai sur les agréments et sur la salu- rope et
—-
brité du climat de Nice. Nice, Canis, Levavasseur, iS29,in-8.
1822, iu-8. Ces divers écrits ne snnt pas les seuls que l'on
Essai les calculs biliaires. Nice, doive à la plume de ce vaillant général. Une bio-
— sur graphie (le Biographe et le Nécrologe réunis, ann.
de l'impr. de Cougnet, 1824, in-8. i834 ) dit que, vers TSTO, M. de Richemont,
n'étant encore que colonel, revenant d'Angleterre
RICHELOT ( A. ). — Réflexions sur les fit remettre à Napoléon des Mémoires importants sur
retards apportés à la déclaration prescrite les grandes questions politiques ft militaires de
l'article 44 du code de celte époque, qui avaient placé leur auteur bien
par commerce en haut dans l'estime de l'Empereur. La dernière guerre
matière de faillites, prescrivant la décla- des Russes contre les Turcs a fourni an général Ri-
ration et proposition d'une série d'arti- chemont l'occasion de publier des Mémoires politi-
cles additionnels pour suppléer aux la- ques sur l'état dé l'Europe et sur les intérêts de la
France. Ces Mémoires, destinés primitivement au
cunes dn même chapitre. Paris, Alex-Go- seul ministère , ont été distribués aux deux Cham-
belet, i83o, ïn-8 de 36 pag. bres , et, plus tard, répandus dans le public. Ces
BIC RIC 35
Mémoires
,
lithographies, ont paru dansl es pre- gne. Paris, Jombert, 1712 , în-8 de 3o
miers mois de 1S29.
Pag*
RICHEMONT ( ) imposteur
duc , RICHER (Henri) ,littérateur médiocre;
se disant de Normandie
,
fils de Louis
né en i685 à Longueil, dans le pays de
XVI, condamné comme escroc par les Caux , mort à Paris , le 12 mars 1748,
tribunaux.
—Coriolan tragédie (en.5 actes). Paris,
— A la France et à l'Europe. Paris, de Barrois, 1748, in-8. ,
Vimpr. d'Herhan, i835, in-S de 2 pag. Églogues ( les ) de VIRGILE, tradui-
Signé Charles Louis , duc de Normandie. —
tes en vers français. Rouen, Hérault ; et
— Lettre de Charles-Louis, duc de Nor- Paris, 1717 , in-12.
mandie à Louis-Philippe, roi des Fran- Celle version est: fidèle, mais faible et décolo-
,
çais. Paris, de l'impr. de Bacquenois, rée ; elle a été réimprimée en i^SG , précédéed'une
i835, in-4 de 4 pag. Vie de Virgile assez bien faite.

— Mémoires ( ses ), écrits et publiés par — Épistres choisies des ( huit premières )
lui-même. Paris, de l'impr. de David
, Héroïdes d'OvinE, mises en vers français.
aS3i ,in-8, 5 fr. Paris, Et. Ganeau, 1723 in-12.*. ,
Ouvrage qui paraît être de Labreli de Fontaine On trouve à la suite quelques poésies de l'auteur,
( voy. ce nom ). des Eglogues, des Cantates, dont plusieurs ont été
Projet de constitution. Par L. D. D. mises en musique. Richer a laissé en manuscrit la
'— ... traduction complète des Héroïdes.
N Paris, Prévost; Rouanet, i832,
in-ia de 24 pag. Fables nouvelles mises en vers. Paris,
~— ,
Ganeau, 1729 , in-8 ; ou Paris, Barrois ,
Réimprimé l'année suivante sous le aom du duc 1748, in-12.
de Normandie.
Les six premiers livres parurent en 1729 et les
RICHEPREY (Henri de) né à Nanci, ,
six autres en 1744- L'édition de 1748 est précédée
,
en 1701 , mort Cayenne, en mai 1787. d'une Notice sur l'auteur. L'invention de ces fables,
à
Description des sols de la Haute- dit Sabatier, n'est pas heureuse ; la narration en est
— froide, mais le style simple, clair et facile.
Guyenne.
— Sahinus et Éponine, tragédie ( en cinq
RICHER ( Edmond ). — Edmnndi Ri- actes). Paris, Prault, 1735 in-8.
eherîi libellus, de ecclesïasticâ et politicâ ,
Réimpr. à TJlrecht, dans la même année.
potestate, cum demonstratione ( edente Cette pièce est bien conduite ; elle eut sept repré-
D. THIERRI DE VIAISKES). Colonioe, 1702 sentations dans la nouveauté, et n'a point été re-
, prise. 11 existe tx'aduction
en uue hollandais et
-2 vol.. in-4. en ,
l'on assure qu'elle a été jouée avec succès sur le
La première édition de ce livre d'Edm. Ricber 1 théâtre d'Amsterdam.
*st de Paris, i6iT,in-4. —Vie de Mécénas avec des notes histori-
,
RICHER ( l'abbé Claude ) mathéma- ques et critiques. Paris 1746 ou I747î
, ,
ticien très-habile ; né à Auxerre, le ro et Paris, Delalain 1768
,
in-x2.
,
novembre 1680 mort vers 1756. Cette Vie est intéressante et pleine de recherches
, curieuses, tirées en partie de la Vie que Meibom a
— Analyse générale qui contient des mé- donnée en latin du favori d'Auguste.
thodes nouvelles pour résoudre les pro-
blèmes de tous les genres et de tous les RICHER (François), avocat au parle-
ment de Paris ; né à Avranches, en 1718 ,
degrés à l'infini, par de Lagny. 1733,
în-4. mort à Paris, en 1790.
— * Autorité ( de 1* ) du clergé et du pou-
Cet ouvrage forme le onzième volume des Mé- voir du magistrat politique
moires de l'Académie d,£s sciences, de 1666 à 1699. sur l'exercice
Paris, 1733, ri vol. in-4. des fonctions du ministère .ecclésiastique.
Quoiqu'il ait paru sous le nom de M. de Lagny, Amsterdam (Paris), 1767 2 vol. în-i2.
ou est certain, dil l'abbé Goujet, qu'il est de ,
— Causes célèbres, curieuses et intéres-
M. L'abbé Ricber, qui a seulement profité des ma-
tériaux informes de M. de Lagny, son ami. santes de toutes les cours souveraines du
* Gnomonique ( la ) universelle, ou la 'royaume, avec les jugements qui les ont
Science de tracer les cadrans so.laires sur décidées depuis 1773 jusqu'en 1 780 , avec
=—

de surfaces stables une tablealpbabétique. Amsterdam, 1772-


toutes sortes tant que 88
mobiles. Paris, Jombert, 1701 in-8. , i*.2 vol. in-12.
, Il y a un Abrégé de cet ouvrage en .. vol. in-P.
RICHER. — * Relation de la nouvelle — x Examen des principes d'après les-
découverte d'à ne source qui coule dans la quels on peut apprécier la déclaration de
ville de Coulange-Ia-Vineuse, en Bourgo- l'assemblée du clergé de 1760. In-12.
36 RIC RIC
Celle brochure est relative à l'excommunication suite à l'Histoire ancienne de Rollin. Pa-
des comédiens : elle est attribuée à Fr. Rîcber. ris, Saillant, 1755-1778 , 3o vol. in-12.
civile. Paris, i^55
— Traité de la mort , Les onze premiers volumes sont de l'abbé de
in-4. MARSY; le reste de l'ouvrage estde BICHES.

Ouvrage estimé , et que l'on peut encore consul- — Tableau historique et politique des
ter avec fruit. travaux de l'Assemblée constituante jus-
On a encore du même , deux Lettres à Fréron , qu'au 6 octobre
au sujet de MM. de Montesquieu et de Piron.
1797.
Il a eu part au Journal des causes célèbres , dont — Théâtre du monde , où. par des exem-
il paraissait un volume tous les mois. ples tirés des auteurs anciens et modernes,
Comme éditeur, Fr. Richer a public plusieurs
nouvelles éditions : i° des Arrêts de MÀYNARD (Ton* '
les vertus et les vices sont en opposition.
louse , 1751, 7. vol. in-fol. ) ; 2° des Arrêts notables Paris, Nyon, 1775, 2 vol. in-S, ornés
des différents tribunaux du royaume de Math. Au- de belles gravures. Nouvelle édition.
GEAPD (1766); 3° la dernière édition des Lois ec- —
clésiastiques, de HÉaicounT (1736) ; 4y une édition Paris, 1789 , 4 vol. in-8 , fig., 20 fr.
des OEuvres de MOHTESQBIED , revue et corr. sur Compilation estimée.
les corrections avouées par l'auteur, avec uu aver- Vies d'illustres conquérants comparés
tissement où il réfute les Remarques d'un anonyme -—
(Paris, 1^58 , 1767, 3 vol. in.4 ) ; 5° une édition l'un à l'autre. Paris, Le Norman*, 1809 ,
du Dictionnaire de mythologie, par l'abbé de 2 vol. ïu-i 2 3 fr.
CLAUSTRE (1765, 2 vol. in-S) ; G° le Recueil des ,
* Vies (les) des hommes illustres, com-
arrêts de M. le premier président LAMOIGNOW , avec —
les recherches et les réflexions de. jurisconsultes, parées les unes aux autres, à commencer
qui , par ses ordres , avaient préparé son travail depuis la chute de l'empire romain jus-
(1783, 3 vol. in-4). qu'à nos jours. Paris, Prault, 1756, 2.
RICHER (Adrien), frère du précé- vol. in-12.
dent; né à Avranches, en 1720, mort à Malgré les éloges très-exagérés donnés à cet ou-
Paris, en 1798. vrage par Sabatier ( dans les Trois siècles ) et co--,
* Abrégé ( nouvel ) chronologique de piés littéralement dans tous les Dictionnaires , l'au-
— teur n'a pat. cru devoir continuer cette biographie,
l'Histoire des empereurs. Paris, David f dont le titre rappelle malheureusement Plntarque,
I7D3-54, 2 vol. peut in-8; ou Paris, avec qui cependant il n'avait pas eu l'intention de
Ve David, 1767 2 vol. in-8. lutter.
, Révolu- Vies des plus célèbres marins. Paris,
— Abrégé chronologique de la —
tion française contenant les causes et les Belin, 1780-86, i3 vol. in-12.
, i° Viede Jean Bart, chefd'escadre sous Louis XIV.
principaux détails de ce grand événement.
Par feu RICHER , continuée par BRUMEKT. Paris, 1780.—IIIe edit. Ibid., 17S4.—Nouv. édit.,
l'auteur. Paris, 1798. — IVe
Paris, Rùckette,an vi(i798), 3 vol.in-i8j revue et corr. par
édition revue, corr., et amplement augm. sur les
,
2 fr. 25 c. Mémoires fournis par M. Bart, chevalier de Saint-
Caprices de la fortnne les Vies de Louis, chef d'escadre, anc. gouverneur de Saint-
— , ou Domingue, petîl-fils de Jean Bart. Paris Volland,
ceux que la fortune a comblée de ses fa- I8I3 in-12 2 fr. ; Paris madame Delacombe,
, , — ,
,
veurs et de ceux qui ont essuyé ses plus i835 ,
in-12
, 2 fr.
terribles revers dans les temps anciens et 20 Vie du maréchal de Tourville, lieutenant-géné-
ral des armées navales de France sous Louis XIV.
modernes. Paris, Guillot; Belin, 1786-89, Paris 1783. IVe édition augmentée des Vies
, — ,
4 vol. in-12. du maréchal d'Estrées et de Bernard Renau. Paris,
* Essai sur les grands événements par Volland, I8T5 , 2 vol. in-12 , 4 fr-
— 3° Vied'André Dorta, général des armées navales
les petites causes tiré de l'Histoire. Ge- de France sous François Ier, etc. Paris, 1783.—
,
nève et Paris, 1758, in-12.—Nouvelle IVeédil. Paris, Volland jeune , 1814 , in-12 , a fr.
, 4° Vie de Barberousse, général des armées na-
édition. Genève (Paris), 1764 in-12.
7 vales de Soliman If- Paris 178F. — IVe édition,
* Essai ( nouvel ) sur les grands évé- d'une , de Suffrein,
— augm. Notice sur MM. d'Estaïng
nements par les petites causes, tiré de et de Vivonne. Paris , Volland jeune, iSi3, în-ta,
l'Histoire. Amsterdam (Paris), 1759, 2 fr.
Vie du marquis Duquesne, lieutenant-général
in-12. — Nouvelle édition. Genève, et des5° armées navales de France sous Louis XIV.
Paris, 1762, 2 vol. in-12. 1783, in-12. — XVe édît. Paris, Volland jeune,
Fastes ( les ) de la marine française, 1817, ïn-12, 2 fr. ; Paris, madame Delacombe,
— ou i835, in-12, fr. Anner-André, i835,
les Actions les plus mémorables des offi- in-12 1 fr. 2 ; etTroyes,
ciers de ce corps dont la vie ne se trouve 6° ,Vie de Michel de Ruiter. Taris, Belin, 1783
vol. in-12. ,
point dans celles des plus célèbres marins. 2
Tom. I. et II. Paris, VAuteur; V* Héris- in-12.Vie de l'amiral Troinp. Paris, Belin, 1784.
70

sant, 1787-88, 2 vol. in-12. ' 8° Vie de René Dugnay7Trouin. Paris, 1784. —
— * Histoire moderne des Chinois, des IVefr.édition. Paris, Volland jeune j 1816, in-12,
Japonais, de Indiens etc., pour servir de 2 fr. ; — Paris , madame Delacombe , i835 in-12,
Anner-André, , fr.
, 2 ; et Troyes, r835 ,
in 12 , 1
RIC RIC 37
9° Vie du comte Forbin. Paris, Belin, 1785, Vimpr. de Mellinet-Malassis, 1821, in-8
in-12. — IVe édit. Paris, Volland jeune, I8I-J, de 12 pag.
in 1a , 2 fr.
io° Vies du capitaine Cassard et du capitaine —Essai surl'origine des constellations an-
Paulin connu sous le nom du baron de la Garde, ciennes. Nantes, de l'impr. de Mellinet-
faisant ,suite aux Vies des plus célèbres marins. Pa- Malassis, 1818 in-8 de 44 pag.
ris, Belin , 178a , in-12. ,
i° Vies de J. d'Estrces duc et pair, maréchal — Forêt ( la ) du Gâvre. Nantes de
J , ,
de France, et de Vict.-M. d'Estrées, son lils , etc. Vimpr. du même, 1824» in-18 de 48 Pag'
Paris , 17S6 , in-12.
Extrait du Voyage pittoresque.
— * Vies des surintendants des finances et Genre ( du ) descriptif.Nantes, de
contrôleurs généraux., depuis Enguerrand —
Vimpr.de Mellinet-Malassis 1822, in-8
de Marîgny jusqu'à nos jours. Paris, ,
de 16 pag.
Debray 1791 , 3 vol. in-12. —Guéri sons (des) opérées par madame de
,
RICHER ( Edmond ). — Traité des ap- Saint-Amour. Nantes, Forest, 1828, in-8.
pellations comme d'abus. Paris, 1763 , 2 Les moyens curalifs de madame de Saint-Amour
vol. in-12. étaient les mêmes que ceux du prince de Hohenlohe :
les prières.
RICHER ( Ph.-E. ). — Astyanax , ou
les Entr'iictes d'Andromaque. Tragédie en — Immortalité ( 1* ) de Pâme, ode à
cinq actes, en vers, précédée d'un pro- M. Fouré D. M., à Nantes. Paris, de
logue et suivie d'un épilogue. Paris, de l'impr. de, Mellinet-Malassis, 1821 , in-8
l'impr. de la Fe Delaguette, i832 , in-S. de 12 pag.
— Invocations
religieuses ( en prose ).
— Fausse (la) mère, drame en cinq actes Paris, Treuttel et JFiïrtz s iS34, in-18.
et en vers, suivi du Rapport de lecture
dn théâtre de TOdéon, et des observations C'est une réimpression d'un volume de la Nou-
auxquelles il a donné lieu. Paris, Don- velle Jérusalem.
dey-Duptc, lSi4> in-S, fr. So c. 1 — Linné et Swedenborg. Broch. in-8.
—* Mercure aux Champs-Elysées, pièce — Livre (le ) de l'homme de bien, ou le
épïsodïque en un acte et en vers; précé- Testament du docteur Cramer; suivi de
dée d'un prologue, et suivie d'un épi- la Visite de Gustave. Nantes, Mellinet;
logue. Par l'auteur de la Fausse Mère et Paris, Treuttel et JVurtz, i832, in-8, 3 fr.
d'Astyanax. Paris, Eautecoeur-Mardnet, — Mes pensées. Nantes, de l'impr. de
1833, iu-8, 1 fr. 25 c. Mellinet, 1825, in 12.
* Mot (le) de l'énigme. Par Ed. R. Pa-

RICHER (Edouard) , littérateur, mem- ris Servier 1826, in-S de 36 pag.
bre de la Société académique de Nantes , , ,
( de la ) Jérusalem ( en deux
— Nouvelle
et de la Société linnéenne de Paris ; né à parties ). Nantes, Mellinet ; et Paris,
Noîrmoutiers ( Vendée) le 12 juin 1792, Treuttelet JFûrtz i832-36 8 vol. in-8,
, , ,
mort à Nantes, le 21 janvier i834> 48 fr.
— Aspect pittoresque de l'île de Noîr- Cet' ouvrage est composé des parties suivantes :
moutiers. Nantes, de Vimpr. de Mellinet- Première partie : tom. Ier, la Religion du bon sens s
Malassis, 1822, in-18; ou 1822, in-12 tom. Il et III , la Clef du mystère, Introduction à la
de 36 pag. doctrine, tableau .analytique. Seconde partie
et -— :
I
tom. el , II Considérations générales; Dieu et le-
— Buron (le) et le château de Blain. monde spirituel; l'Univers et l'Homme; Doctrine
Nantes, de Vimpr. de Mellinet-Malassis, chrétienne ; loin. III Témoignages , Applications j
,
1822 in-12 de 64 pag. tom. IV, Dissertations critiques et Mélanges ; tom. IV,.
, invocations à l'usage des vrais chrétiens.
— Clisson, Paris, de Vimpr. de Meilinct- Richer est mort après la publication du troisième
Malassis, 1822, in-12 de 100 pag.— volume. L'Avant-propos du tome IV est signé L.-F..
Sec. édit. Ibid., 1822, in-12 de 108 pag. de Tollenare, qui est l'éditeur des volumes posté-,
rieurs.
Ce petit ouvrage a été réimprimé dans le format 11 a été tiré de cet Avant-propos à part, sous ce-
in-18, sous le titre de Voyage à Clisson. La cin- titre :
quième édition , imprimée en 1828 est suivie d'une Extraits de l'ouvrage intitulé : De la Nouvelle-
, (par M.
Notice sur M. Lemot, baron de Clisson Jérusalem , par Edouard Richer, à l'usage des per-
Gain.
MELLISET). La dernière édition la septième, est
, sonnes qui désirent prendre un premier aperçu K
de i834.' contenant : Avant-propos de l'éditeur, etc. Paris ,,
Treuttel et Wurlz; Janet el Cotelle , i835 , in-8 de-
— Cosmopolites (les) et le pêcheur. Nan- 196 pag,
tes , Mellinet-Malassis ; et Paris, Raynal,
J825 , in-12. — Philosophie ( de la ) religieuse et mo-
rale dans ses rapports avec les lumières.
Publié sous le nom de Mériadec. Nantes, de l'impr. de Mellinet-Malassis ,
Épître à M. L. X. (Impost). Nantes de 1821 , in-8 de 56 pag.
— ,
38 RIC RIC
Promeuade à Orvault, sur les rives du son auteur qu'accompagné de nombreuses notes.
-— TJne Biographie récente dit que Ricber, qui mal-
"Cens. Nantes, de Vimpr. de Mellinet-Ma- heureusement avait abandonné la littérature pour
lassis 1822, in-12 de 24 pag. la philosophie, s'occupait d'un travail immense,
,
Promenade sur la rivière d'Erdre, de pour lequel il avait déjà réuni de nombreux maté-
— riaux qui aurait eu pour litre : Des erreurs et des
Nantes à Nort. Nantes, de Vimpr. de Mel- ^ progrès, etde l'esprit humain. Il en a extrait les articles
linet-Malassis, 1822 , in-24 de 28 pag. Rousseau Dern. de Saint-Pierre, etc. qu'il a four-
,
nis au Lycée armoricain Il avait ,annoncé aussi
« ».
Ces deux derniers opuscules sont extraits du un nouveau recueil périodique, intitulé : Archives
Voyage pittoresque. théosophiqiies.
— Victor et Au é.ic ( poëme en vers ). Pa- RICHER-D'AUBE ( François), neveu
ris, de -l'impr. ac Belin, 1816 , in-8 de de Fontenelle à la mode de Bretagne con-
a4 PaS* — Sec. édition, suivie de Poésies seiller au parlement de Normandie, ,
et
diverses. Nantes, 1817, in-8. successivement nommé maître des requê-
— * Voyage à l'abbaye de la Trappe de
tes, membre du Conseil de commerce, in-
Meillcray, par M. Éd. R***. Nantes , de tendant de Caen , et enfin de Soissons; né
Vimpr. de Mellinet-Malassis,'1819, in-18. à Rouen, en i686> mort à Paris, le 10 oc-
— Ve édition. Ibid., 1823 , in-8 de 128 tobre 752. 1
pag*
— Essai sur les principes du droit et de
Les deux premières éditions seulement sont ano- la morale. Paris, Hrunetfils, 1743, in-4
nymes. Cet opuscule est encore extrait du Voyage de 516 pag outre la préface.
pittoresque. ,
—Voyage de Nantes à Paimboeuf. Nantes, Ls but de l'auteur, dit Real, est de montrer que
la justice est le premier devoir des souverains
de Vimpr. de Mellinet-Malassis, iSa3, comme le premier besoin des peuples ; mais ses
,
in-12 de 124 pag. raisonnements et ses principes sont presque tous
faux. D'Aube prétendait cependant que Montesquieu
Le faux-litre porte : Études descriptives. "avait pris dans son livre une partie des idées qu'il
— Voyage pittoresque dans le départe- a développées dans l'Esprit des /ois.
ment de la Loire-Inférieure ( en sept let- RICHER DE BELLEVAL. Voy. BEL-
tres ), précédé d'un Précis de l'bisloire de LEVAX.
Bretagne. Nantes, Mellinet-Malassis, 1820,
1823, 2 vol. in-4. RICHER DU BOUCHET, prévôt et cha-
noine de Provins.
Cet ouvrage se compose des parties suivantes,
qui ont été successivement publiées , et qu'on a pu — Discours de l'utilité du fragment de
se procurer séparément : Manéthon sur les dynasties des rois d'<£-
i° Du genre descriptif t servant de préface à l'ou- gypte. pour écîaircir l'bistoire de la ruine
vrage. ï8a3 , in-i de 28 pag.
2" Précis d» l'hîstoire de Bretagne, servant d'In- et du rétablissement de Jérusalem, et pour
troduction au Vovage pittoresque , etc. 1821—22 , résoudre les difficultés de la chronologie
6 livr. in-4. tant ancienne que moderne.Provins, 1747»
lre Lettre. Description de la rivière d'Erdre , de-
puis Nantes jusqu'à JVort. 1820 , in-4 de 64 pag., ïu-12 , ou in-4 de i5 pag.
1 fr. 5o c. Pour éclaircir ce fragment, Richer avait com-
IIe Leltre. Voyage à la forêt du Gâvre, par les posé, sous le titre de Dénouement dw fragment de
communes d'Orvault, Vigneux et' Blain. i82r ,

Manéthon deux immenses volumes in-folio, dont
in-4 de 128 pag. ,
malheureusement aucun imprimeur ne voulut se
IIIe Lettre. Voyage à Clisson. 1823 in-4 de 92 charger; il se décida donc à en publier un extrait
,
pages. dans le Supplément de 1749 au Dictionnaire de Mo-
IVe Lettre. Voyage -à la Trappe de Meilleray. reri : cette pièce n'a pas reparu dans l'édition de
Nanles, 182.3, in-4 de go pag. 1759; mais on en retrouve la substance dans le
Ve Lettre. Voyage de Nantes à Paimboeuf. 1823, Jonrnal des savants , de février 1790 , page 70.
in-4 de 92 pag. ( Bt'ogr. univ.')
VIe Lettre. Voyage de Nanles à Guérande. 1823
,
în-4 de 112 pag. RICHER SÉRISY, écrivain royaliste ;
VIIe Lettre. Description du Croisic et d'twie né à Caen, vers 1764? mort à Londres,
partie de la côte voisine, 1823, in-4 de 12S pag.
L'ouvrage^ntier devait former 4 vol. avec atlas.
,
en i8o3.
On regrette que l'auteur ne l'ait pas continué.
Plusieurs extraits en ont été publiés séparément ,- — Accusateur (P ) public, journal con-
sacré à la défense du trône et de Tante!.
et réimprîmps fréquemment. Nous les avons cités
plus haut. Il se composait de trente-cinq numéros ; le treï-
M. Richer a eu outre, publié dans le Lycée ar- sième qui devait contenir le récit des événements
moricain tant, sous son nom que sous celui de Mé- du i3 ,vendémiaire, n'a point paru.
,
riadec différents
,
articles d'antiquités bretonnes, de Cet ouvrage est écrit avec chaleur, et on y trouve
philosophie et de littérature formant plusieurs vo- souvent des pages d'une véritable éloquence.
lumes de cette collection. , On a encore de Rieher-Sérisy une Lettre sur la ,
Le comte Darn ayant confié à l'examen de Richer, Russie^ imprimée à la snite delà traduction faite
avant l'impression , le manuscrit entier de «l'His- par P.-F. Henry, du Voyage en Danemark , Nor-
toire de Bretagne n ce dernier ne le renvoya à vège et Russie, de Swinlon.
,
RÏC RIC 3g
-^-Propagandelégitimiste. Lettre écrite en de la Faculté de médecine de Paris le 7
1796 par Richer-Se ri sy, rédacteur du jour- novembre 1820. Paris, 1820, in-4.,
nal l'Accusateur public , à un grand sei- Dans ce discours, M. Rïcherand s'efforce d'établir
gneur ( le duc de Chartres ), aujourd'hui la supériorité de la chirurgie sur la médecine, et
Louis-PhilippeIer, roi des Français. Paris, ne néglige pas d'adresser quelques injures aux ré-
dacteurs de certains recueils périodiques, lesquels,
de Vimpr. d'Everat, I834J în-8 de 16 sens doute , n'avaient pas parlé avec assez de révé-
pages. rence de l'opération de la résection des côtes et de la
plèvre.
Tiré de « l'Accusateur public M.
En 1824, M. Le Normant publia un prospectus — Dissertation anatomico-chirurgicaïe sur
des OEuvres de Rtcher-Sérisy, qui devaient former les fractures du col du fémur,%Paris, 1799,
un vol. in-8; mais on n'a pas donné de suite à ce in-8.
projet,
Thèse inaugurale.
RICHERAND (le baron Anthelme) , chi- —Eléments (nouv.) de physiologie.Xe édi-
rurgien, successivement professeur d'anato- tion, revue, corrigée et angmentée par
mie et de physiologie, chirurgien en chef ad- l'auteur et par M. Bérard aîné. Paris, Bé-
joint de l'hôpital du Nord de Paris (S.-Louis), chet jeune, i832, 3 vol. in-8, 20 fr.
en 1800; chirurgien-major de la garde de La première édition publiée en 1801, ne formait
Paris et delà garde départementale, pro- ,
qu'un volumede xc et 6rg pag. Celles postérieures,
fesseur de pathologie externe à l'École de depuis la seconde juc,qu'à la neuvième , publiée er»
médecine, en 1807 chirurgien consul- 1S24 » forment deux volumes.
,
tant du lycée Napoléon; aujourd'hui pro- — Elementos ( nuevos ) de fisiologia,
fesseur d'opérations de 'chirurgie à la Fa- tradocido sobre la ultima edicion. Paris ,
culté de médecine de Paris, chirurgien en Ve Wincop 1826 6 vol. inri2 36 fr.
, , ,
chef de Vbôpital Saint-Louis, membre de — Eloge de Cabanis
l'Académie royale de médecine (section de Imprimé aussi en tèle de la IIIe édition du Degré
de certitude en médecine, de Cabanis (1819).
chirurgie ) de la Société médicale d'ému-
lation de la, Société philomatique et de — * Enseignement ( de V ) actuel de la
, médecine et de la chirurgie. Paris , sans
plusieurs autres sociétés savantes ; né à
Belley (Ain),le 4 février 1779. date broch. in-4*
,
M.Rîcberanda,dès ses premiers pasdansla carrière Écrit imprimé à la fin de 1816, aux frais de la
médicale, montré le désir d'atteindre à la triple ré- Faculté de médecine, et qui est, d'après le témoi-
putation de littérateur, de physiologiste et de chi- gnage général, sorti de la plume de M. Ricberand.
rurgien-praticien. Doué d'une imagination vive , ( des ) populaires relativ.es à
d'un talent facile écrivant avec légèreié , il occupe — Erreurs
,
nn rang distingue parmi les hommes qui , de nos la médecine , avec cette épigraphe : Odi
jours , se sont occupés de la composition d'ouvrages profanum vulgus et arceo. Paris, Caille
sur la médecine; mais il s'est montré plus propre et Ravier, 1810, in-S , 4 fr. — Sec. édit.
à faire connaître les travaux des autres , qu'à recu-
ler lui-même les limites de l'art, ou à perfectionner Paris, les mêmes 1812, în-8 , 5 fr.
,
les opérations qoi lui appartiennent. Ses écrits ne
Pour un examen de cet ouvrage, voy. CAILLRAU
sont remarquables que par la clarté des classifica- Lettre au docteur Sirandsforth.
%

tions , l'enchaînement des détails, et un stile plus


brillant que correct. En physiologie, par exemple , Errores ( de los ) populares rclatïvos à
il est notoire que M. Rïcherand a puisé sans réserve —
dans les ouvrages de Haller, Bordeu , Grimaud , la medecina, traduccion castelbna. Paris,
Bîchat, etc. Il profita surtout des travaux du véné- Smith^iSiÇ) 2 vol. in-12, 10 fr.
,
rable professeur Chanssîer , qu'il négligea presque Histoire d'une résection des côtes eL de
constamment de citer, et qni s'en vengea par des —
épîgrammes dont tous les élèves de l'ancienne Fa- la plèvre. Paris, Béchet jeune, 18 iS, in-8,
culté de médecine conserveront long-temps le sou- î fr. 5o c.
venir. En chirurgie, M. Rïcherand a mis à contribu- Histoire des progrès récents de la chi-
tion l'Académie royale de chirurgie , Desault, Sa- —
balîer*, Boyer et tous les chirurgiens de l'époque rurgie. Paris, Béchet jeune, 182a, in=8,
actuelle. Il a cependant rendu des services réels à 6 fr.
l'instruction élémentaire, physiologique et chirur- Leçous du citoyen BOYER sur les ma-
gicale, en la répandant et en la rendant plus éten- •—
dueet plus complète. Maïs aussi ses ouvrages , par ladies des os , rédigées en nn traité complet
le ton tranchant qui s'y fait remarquer , par la lé- de ces maladies , par RICHERANU. Paris,
gèreté avec laquelle les questions les plus graves y i8o5 , 2 vol. iu-S , avec figures.
sont décidées, ont été quelquefois nuisibles,, en Nosographie et Thérapeutique chirur-
donnant aux élèves une idée exagérée des connais- —
sances qu'ils y avaient puisée, et en les détournant gicales. Ve édition , revue et corrigée. Pa-
de la lecture, soit des écrits originaux , soit des ris, Caille et Ravier , (821, 4 vol. in-8,
traités moins superficiels, qui sont les sources d'une
éducation chirurgicale solide. avec 19 planches et deux tableaux, 28 fr.
M. Rïcherand a publié:
La première édition a été publiée de tSo5 à 1806,
—Discours prononcé à ïa séance publique sous le titre de Nosographis chirurgicale, et forme
/(O RIC RIC
3 vol. in-8; la seconde, publiée dès 1809, sous le commencèrent à reconnaître le premier physiologiste
même titre, est composée de 4 vol. de l'époque, était dn nombre de ceux qui grossis-
La physiologie paihologique ayant éprouvé une sent le volume de la science sans en augmenter le
révolution importante , el cet ouvrage reposant tou- tréior. Semblables à une* fausse monnaie, les ou-
jours sur l'ancien système ontologique, il en résulte vrages de ce genre n'ont cours,, disait-il, qu'autant
qu'il n'est plus à la hauteur des connaissances mé- que le public n'est pas éclairé sur leur nature.
dicales actuelles , et que l'on ne peut plus le pren- L'auteur avait , suivant notre Aristarque tout
dre pour guide dans l'étude des maladies internes. emprunté à ses prédécesseurs , tout copié, daus
Les planches dont il est orné n'ajoutent rien à sa Haller, Bonn et autres; enfin il avait trouvé le
valeur et ne sont d'aucune utilité réelle. moyen de faire naître mille questions d'une seule
par des réponses toujours moins salisfaisan les.
— Notice sur la vie et les ouvrages de Ainsi fut jugéBichat. M. Magendie a élé en butte à
Bordeu, Paris, de Vimpr. de Crapelet
, des traits dudemêmeélèves,
genre. M. Rïcherand le présente
qui a publié une sorte de
1S17 in-8 de*28 pag. comme un ses
, table analytique de son ouvrage, dans laquelle,
Imprimée aussi en lêle de l'édition des OEuvres transposant simplement Les volumes, sans rîeu
complètes de Bordeu , publiées la même année , par changer à l'ordre réel des matières il essaie de se
les soins de M. Richerand. donner une apparence d'originalité, par quelques
Officiers (des) de santé et des jurys mé- allégations sans preuves et par des plaintes risibles
— sur l'état d'imperfection où tant de travaux ont
dicaux ebargés de leur réception. Paris , laissé la physiologie. M. Roux n'a pas été plus mé-
Béchetjeune, iS3 4 • in-8 de 40 pag.) fr. nagé dans plusieurs endroits de la Nosographie. La
i
25 c. plupart des procédés de Dupuylren ont élé ou at-
tribués à d'autres personnes, ou attaqués par de
— Rapport sur les premiers travaux de la fades plaisanteries daus un discours académique ».
section de chirurgie de l'Académie royale Quant à Desault, nous avons rapporté plus haut
de médecine,lu à la séance du i5 novem- les opinions contradictoires de M. Rïcherand MU*
cet homme distingué.
bre 1821. Paris, 1821 in-4. (Notice de M. L.-J. Bègïn, extr. de la Biogr. médicale).
,
Inséré aussi dans le Jonrnal complémentaire du RICHEROLLE d'Avalon, ancien con-
Dictionnaire des sciences" médicales
, tom.
II.
seiller bailliage ,
au de cette ville.
« C'est dans celte petite diatribe que M. Rïche-
rand s'attacha à flétrir les travaux de Desault, à — Ajax furieux tragédie eu trois actes et
déprécier les services rendus à la chirurgie par un eu ,
des hommes les plus célèbres de l'époque actuelle, vers. Auxerre, de Vimpr. de Lecoq,
et à donner ainsi la mesure de l'impartialité , de la 1819 , in-8.
justice et du calme avec lesquels il peut , lorsqu'il — Astyanax, tragédie en cinq actes et en
le veut, remplir les fonctions de secrétaire de la vers. Auxerre de Vimpr. de Lecoq, 1819
section de chirurgie. , ,
in-8.
« Au commencement de 182s-, Desault était en-
core pour M. Rïcherand, un « génîe hardi et libre , Cette tragédie fut représentée, ponr la première
qui , seul , représentait dignement la chirurgie fran- fois, au Théâtre-Français, le 20 mars 1789, et
çaise au moment où la Révolution \h
amena suppres- tomba le même jour.
sion de l'Académie ». Desault devint, le i5 novem-
bre de la même année , un chirurgien qui , s'exagé- — Ode sur le rétablissement de la statue
*
rant à lui-même l'importance de ses travaux , fonda de Henri IV. Par l'auteur des tragédies
sa renommée sur des litres dont chaque jour voit d1 Astyanax, d'Ajax furieux, etc. Avalon,
diminuer la valeur, et sur des inventions qui seront de Vimpr. de Comynet, 1819 ïn-8 de 16
bientôt plongées dans l'oubli. Or, quelques mots ,
auparavant, M. Rïcherand trouvait encore excel- pag*
lents la plupart des appareils et des procédés de Trois ( les ) premiers livres des « Mé-

Desault ; il les faisait représenter au trait dans sa tamorphoses d'Ovide» trad.
Nosographie , afin de les mieux graver dans l'esprit , en vers fran-
des élèves. C'est ainsi qu'aveuglés par des motifs per- çais (i8o3, ou 1818 ). Voy. OVIDE.
sonnels d'intérêt ou de haine, et ne pouvant rien
supporter d'élevé autour d'eux, certains hommes se RICHERI ( l'abbé de ), chanoine de la
livrent incessnmment aux plus étranges écarts , et cathédrale et membre de l'Académie d'A-
portent les jugements les plus erronés et les plus miens.
contradictoires , s'attacbant à détruire eux-mêmes
toute la valeur et toute l'importanceque l'on pour- — Oraison funèbre de Louis XV, pronon-
rait attacber à leurs discours et à leurs opinions». cée à Amiens. 1775.
Indépendamment des ouvrages que nous venons Oraison funèbre de la Reine , pronon-
de citer f ou doit à M. Rïcherand un grand nombre •—
de mémoires , d'observations et d'articles insérés cée dans l1 église des Cordeliers à Amiens.
dans le Magasin encyclopédique, la Décade philo- 1769.
sophique , les Mémoires de la Société médicale d'é-
mulation , le Dictionnaire des sciences et le Journal RICHOMME ( Auguste ). — Épître en
complémentaire.. « C'est dans ces divers recueils vers à mon frère Gabriel sur son penchant
que M. Rïcherand a porté sur les hommes et les à la poésie. Paris, de l'impr. de d'Hautel,
choses des jugements qui sont souvent empreints
tlu caractère de la passion. Les hommes les plus ha- 1820 , in-S de 8 pag.
biles les plus recommandabies ( Haller , Bordeu ,
Crimaud, ), n'ont été à l'abri de ses attaques. RICHOMME ( J.-E. ). — Éloge de
pas
On se rappelle encore la critique virulente qu'il fit, M. Delaraalle ancien bâtonnier du bar-
dans le sixième volume du Magasin encyclopédique, ,
de Paris; prononcé le 22 novembre
du Traité des membranes, de Bichat. Il prétendit reau
alors que ce livre, dans lequel les médecins français i834, à la reprise des conférences de
RIC RIC 41
l'ordre des avocats. ( Impr. anx frais de bre de la Convention ; né à Thonars
l'ordre). Paris, de l'impr. de Ducessois, (Deux-Sèvrès), le i5 mars 17^7.
1824, iu-8 de 20 pag.
— * Anecdotes originales de Pierre-le-
RICHOMME £ls( J.-Th. ), artiste gra- Grand , traduites de Palleni. (1787). Voy.
veur , membre de l'Académie des beaux- STÀEHLIÏÏ.
arts. RlCHOU. — Art de composer de dis-
— Leçons sur la manière de graver la mu- tribuer et de décorer à peu de frais ,
sique. Paris, Mnhler et 6V« 1829 in-8 toute
, , espèce de jardins, avec un grand nombre
de 40 pag., avec 5 planches. de plans des plus beaux jardins modernes
RICHOMME(madame Fanny).—Prisme des environs de Paris etc. Paris, Audin,
(le). Causeries de ma tante Marguerite. ,
1828 , in-18 , avec planches 1 fr.
Paris, Mallez aîné , i834 , în-18 orné ,
, RICHTER (Augoste-Gottlob) l'un des
de 4 grav. chirurgiens dont l'Allemagne moderne,
s'ho-
Madame Richomme est le principal rédacteur du
Journal des femmes, qui a commencé à p.iraître nore le plus ; mort en 1 8 12.
en février i832 , et qui a élé continué pendant — Traiié des hernies , trad. de l'allem. par
quelques années. J.-C ROUGEMOIÏT. Bonn, J.- F. Abs-
RICHON aîné, alors employé dans le koven 1784 in-4 ; ou Cologne Thiriat,
, , ,
bureau des contributions de la préfecture an vu (1799), 2 vol. in-8 ,
i5 fr.
du département de la Creuse. —Traité des plaies de tête, extrait des
«Éléments de chirurgie » par Richter,
— Concordance des calandrîers grégorien
et républicain, depuis le 22 septembre trad.de rallemand , avec des notes par
1792 jusqu'au 3i décembre Î8O5, etc. L.-Gabr. MOREL. 1797 iu-8, 2 fr.
,
Guêret, de l'impr. de P. Bètoidle, 1813, RICHTER (Jean-Paul-Frédéric),écrivain
in-S de 32 pag, classique allemand.
RICHOND ( Auguste ), avocat. — Pensées de Jean-Paul , extraites de tous
— Catéchisme constitutionnel, ou la ses ouvrages. Parle traducteur des « Sué-
Charte de i83o , en demandes et réponses, dois à Prague » (M. le marq. Augustin LA-
avec des notes explicatives et un tableau GRANGE). Paris, F. Didot, 1829, in-i8„
synoptique. Au Puy, Rivet ; et Paris — Sec. édit. Paris, Levrault, i83o,in-8,
Fromont-Pernet, iS32, in-18 de 54 pag., 6 fr.
— Enchiridinm , seu prima elementa juris La seconde édition porte le nom de M. le marq.
de La grange.
civilis Romani secundum ordïnem institu-
tïonum Justiniani erotematicè exposita : — Jean Paul's saemratliche Werke. Paris,
editio novissima quoe proeter nonnullas gebrttdcr Tétot, i836, in-8.
,
emendationes tabeliis .
,
synoptîcis illustra- Cette édition est promise en quatre volumes, qui
tur. Parisiis , F, Didot ; Garnery, 1813, paraîtront en 90 livraisons , chacune du prix de
5o c. Les premières livraisons ont paru en juin
in-18. i836\
Avec M. A. Bayon.
— OEuvres ( ses), traduites de l'allem.
RICHOND DES BRUS ( L.-R.-A. ) du par Philarète CHASLES. Tom. I à IV. Ti-
,
Pny ( Hante-Loire ). tan. Paris, Abel Ledoux, i834-35, 4
-—
Influence ( de î' ) de l'estomac sur la vol. in-8 26 fr.
production de Papoplexie, d'après les prin- ,
Cette traduction est d'une personne autre que
cipes de la nouvelle doctrine physiologi- celle dont elle porte le nom. Au su de tout 3e inonde,
que; mémoire couronné par la Société Richter. M. Phil. Chasles ne connaît point ia langue de
royale de médecine de Bordeaux. Paris, On trouve , dans le second volume du Salmigon-
mademoiselle Delaunay, 1824 în-8 dis, la traduction d'un morceau de Richter, intitulé :
> , Une Aventure de Shakspeare.
3 fr.
— Non-Existence ( de la ) du virus véné- RICHTER(J.).—Créancier(le),comédie
rien prouvée par le raisonnement, l'ob- en trois actes imitée de l'allem. par L. B.
, ,
servation et l'expérience avec un traité BEAUHOIR. Paris Renouard , 1807 , in-8,
,
théorique et pratique des maux vénériens; 1 fr. 5o c. ,
rédigé d'après les principes de la nouvelle Celte pièce fait partie du «Théâtre des Variétés
doctrine médicale. Paris, mademoiselle étrangères ».
Delaunay, 1826, 2 tom. en 3 vol. in-8 RICHTER ( J. ). — Châtiments usités
,
iSfr. en Russie , représentés dans une suite de
RICHOLf (L.-J.), ancien avocat, mem- dix gravures enluminées et accompagnées
TOSIEVUI.
6
4^ RIC RIC
d'une explication (en alïein. et en franc.). Cliarlemagne Christophe Colomb et Pu-
,
Leipzig, au Comptoir d'industrie, sans get. Paris, Gautier et Bretin, 1808 , in-8
date ,in-4. de 23 pag., ^5 c,
Avec G. G. H. Geissler. — Archives (les) de Thalie , ou Observa-
*c Description historique et topogra-
tions sur les sciences, les arts et la litté-
—- rature, pour faire suite au Journal des
phique de Moscou, ou Détails sur les théâtres. Paris, Ricord aine, i8r9,3 vol.
moeurs et les usages des habitants de celte in-8.
grande ville, sur les palais, monuments
tombeaux des czars, monastères églises , posés Il devait paraître par an quatre volumes, com-
chacun de 24 livraisons : il n'en a paru que
édifices publics qu'elle renferme, , ,
sur les deux volumes et dix-huit livraisons du tome III.
fêtes et cérémonies qn'on y observe, etc. Banqueroutier ( le ) du jour, comédie
(Trad. de l'allem ). Paris, Pillet, 1812, —
in-8 de 80 pag. en trois actes et en prose , précédée d'une
même
seconde édition des « Réflexions sur l'art
—La Description, autre traduction. théâtral,
Paris, et Strasbourg) Ami. Kocnig, 1S12, sur les causes de sa décadence,
et sur les moyens à employer pour ramener
in-18, 1 fr. 25 c. la scène française à son ancienne splen-
RICKEL. Voy. RIKEL. deur » et d'une Notice historique sur un
comité ,de lecture faisant suite à ces « Ré-
RICKMANS. — Mémoire au président flexions ,
». Paris, V Auteur ; Delaunay,
du Conseil, sur un projet de casemate 1S12, ïn-8.
mobile. Paris, Corréard; Anselin r833 Circulaire de M. Ricord aîné ( annon-
in-S de 12 pag., avec une planche, , , —
çant qu'il vient d'ouvrir un cabinet d'a-
RICLOT ( Louis ), bénédictin de la gence dramatique ). Paris, de Vimpr. de
congrégation de Saint-Vannes. Renaudière, TSIS in-8 de 4 pag.
,
* Paraphrase sur les Épîtres de saint — Correspondance entre un Anglais et un

Paul, avec le texte latin , des analyses et Français , relative à l'état actuel de leurs
des notes, par un religieux bénédictin de nations, et aux différents partis qui les
la congrégation de Saint-Vannes. Paris divisent; contenant une Relation exacte
3 vol. in-12. , du massacre de Manchester l'Acte d'ins-
17 18 ,
tallation du second congrès, de la répu-
RICORD ( Jean - François ) d'abord blique de Venezuela, et l'Histoire du
homme de loi, ensuite député du ,
Var à la théâtre français que l'on essaya d'établir
Convention nationale, l'nn des plus san- à Londres en 1749» et que l'on y a clan-
guinaires proconsuls envoyés dans les dé- destinementétabli en 18 r 3. Paris, J. lirian-
partements méridionaux, plus tard réac- chon; Ponthieu, 1820 , in-8.
teur ; après la Restauration, lieutenant —Fastes de la Comédie-Française , et por-
général de police à Bayonne et député du traits des plus célèbres acteurs qui se sont
,
Var à la Chambre des représentants de illustrés et de ceux qui s'illustrent encore
1815, où il ne vint point siéger; né en sur notre théâtre ; précédés d'un aperçu
Provence, vers 1760. sur sa situation présente et sur les moyens
— Opinion (son) dans le procès du Roi. propres à prévenir sa ruine. Paris, Alexan-

1792 , in-S. dre ; Delaunay, etc., 1821-22, 2 vol.
iu-8 10 fr.
RICORD l'aîné ( Alexandre ) de la fa- ,
mille du précédent, d'abord administra- , Cet ouvrage contient peu de recherches biogra-
phiques sur les comédiens morts et vivants ; mais
teur, puis procureur-syndic des Bouches- il apprécie leurs divers talents avec aulanl de jus-
du-Rhône; en 1793, accusateur public tesse que d'impartialité , et prouve que l'auteur a
près le tribunal militaire avec le rang de fait une élude approfondie de l'art dramatique. On
pourrait néanmoins reprocher à M. Ricord de flagor-
,
colonel, à la suite de l'armée d'Espagne ner un peu trop quelques acteurs vivants et sur-
, ,
sous les ordres de Dugommier ; banquier à tout les actrices.
Paris , directeur du thâtre de la Gaîté Horoscope de la Comédie-Française et

pendant la Révolution ; plus tard agent du second théâtre Français ; précédé d'un
dramatique, en 1S18; né à Marseille, en Sommaire. Paris, Delaunay; l'Auteur,
18 19 in-8 de 48 pag.
Ambition (V ode qui ,
— )
, a concouru à — Journal général des théâtres, spéciale-
l'Académie des jeux floraux, l'année 1806, ment consacré à l'art dramatique et à la
suivie de notes historiques et de notices sur littérature. Paris, rue du Four Saint-Ho-
RIC RIC 43
noré; Poulet; Delaunay , i5 janvier 1816- — Mémoires et Observations (sur divers
i8i8,in-8. points de médecine).' Paris, VAuteur,
Suivant la Biographie des Booches-du-Rhône , ce i834 in-8 de 88 pag., 2 fr. 5o c.
Journal a paru tous les mercredis et les dimanches ,
de chaque semaine , pendant l'espace de trois ans : Le second volume des Mémoires de l'Académie
il paraissait par numéros de 16 pages. Le prix de royale de médecine (i833), renferme, de M. Pli.
l'abonnement annuel était de 4* fr. Ricord, un Mémoire sur quelques cas vénériens.
On annonce de ce chirurgien, comme élant sous
— M. Soumet en présence d'Alfiéri et presse pour paraître prochainement, un Traité com-
plet théorique et pratique sur les maladies vénériennes,
de Voltaire ou Examen snr la tragédie
, lequel formera uu vol. in-8.
de Clytemnestre. Bruxelles, de Froom
,
/
1823 , in-8 r ir. RICORD-MADIANNA (J.-B.), D. M.
, réflexions
— Quelques snr l'art théâtral, — Recherches et exercices snr les poisons
sur les causes de sa décadence , et sur les d'Amérique, tirés des trois règnes de la
moyens à employer pour ramener la scène nature , et envisagés sons les rapports de
française à son ancienne splendeur. IVe l'histoire naturelle de la physiologie de
édition, augmentée d'un Projet de comité la palhologie et de , la chimie etc., pour ,

de lecture dramatique, et d'un Aperçu sur le servir à la toxicologie générale ,


du conti-
commencement des théâtres des différentes nent de l'Amérique et des Antilles. Bor-
nations qui ont cultivé et qui cultivent deaux , Lavalle neveu 1827 in-4.
, ,
encore l'art dramatique et l'art théâtral, RICOTIER. — Traités de l'existence de
et sur l'état actuel de la scène française. Dieu et de ses attributs des devoirs de
Paris , an bureau du Bon Français, 1817 ,
in-S de 48 pag., 2 fr. la religion naturelle, etc.,, trad. de l'angl.
La première édition publiée en ISIT, in-8, ne
( 172»
. . . . , ou
i8a5). Voy. CDARKE.
,
formait que 28 pag. RICOTTIER ( Claude-Henri ). — Un
M. Ricord a travaillé à quelqnesjournaux an-
ciennement an « Courrier de Provence n , que, pu- mot sur l'homoeopathie, suivi de plusieurs
bliait Mirabeau; bien plus tard, il rédigea et pu- observations de guérison. Lyon, de l'impr.
blia , à Bruxelles , vers 1S23, le « Journal des deux de Bottrsy, 18 33 iu-8 de 48 pag.
Flandres » , qui n'eut que quelques années d'exis- ,
tence, et coopéra au « Bon français » .journal com- RICOO du canton de Vaud médecin
mencé en 1816 , et fini en 181 8. , ,
et chirurgien à Bex.
RICORD ( Paul ) voyageur anglais. On lui doit, en société avec Abr.-L. Decoppet,
,
— Japon ( le ), on Voyage de Paul Ri- pasteur à Aigle, un Essai d'une collection des noms
cord aux îles da Japon, en i8ri-i3, vulgaires ou patois des principales plantes de la Suisse,
irapr. dans les Mémoires de la Société économique
sur la corvette russe la Diane , pour la de Berne ann. 1764 2e part.
délivrance du capitaine Golownin. Trad. , ,
de l'anglais par BRETON. Accompagné de RICOTJ (Charles) du canton de Vaud,
,
ministre du saîut Evangile
planches inédites, d'après les dessins du , et gouverneur
cabinet de fen M. Titzingh ambassadeur de S. A. R. le prince Charles de Hesse.
,
hollandais en Cbine el résident au Japon. — Protestantisme ( le ) et le Catholicisme
,
Paris, Nepveu , 1821 , 2 vol. in-18 , considérés sous le rapport de la politique
ornés de 10 planches, 8 fr.; et avec les trad. de l'allem. (1S23). Voy. TZSCHIKHER.,
fig. col., 12 fr. — Sermon prêché à Lausanne le 9 septem-
bre i83o , sur Hébr. iv, 7. Genève,
Une autre traduction du Voyage de Ricord, ou
plus exactement, de la relation de son voyage, a t83o , in-8.
élé imprimée à la snite du Voyage du capitaine
GOLCIWKI» (voy. ce nom}.
KICORD ( A.), D. M. P.
RICOU ( h". ), employé. Mort (la)
de S. A. R. Mgr. le prince due d'Enghien ;
_
pièce en vers composée en 1S04. Paris,
— Observation d'une nécrose de la bran- de Vimpr. de ,Nouzou 1814 i>î-8 de 12
che de la mâchoire inférieure, siégeant à la , >

base de l'apophyse coronoïde ; opérée par Pag-


M. le professeur Marjolin onze ans après RICOU ( G. ). — Fablou Esope , troé't
,
la blessure qui l'avait occasionnée. Paris, en brezonee. Morlaix, de l'impr. de Guil-
de l'impr. de Didot jeune, 1827, in-8 mer, 1828, in-18.
de 8 pag. RICOURT ( l'abbé Guillaume ) , alors
RICORD ( Philippe), D. M. P., chi- curé de Saint-Cyr, diocèse de Rouen.
rurgien de l'hôpital des vénériens de Pa- •— * Lettres importâmes sur les différen-
ris, professseur de médecine opératoire tes éditions du « Catéchisme de Montpel-
,
médecin de la maison de santé. lier ». (:;C5) in-12.
,
44 RIE RIE
Celte collection renferme, selon toute apparence, RIEDEL (Charles de). — Tépïitz et ses
la Lettre citée par la France littéraire de 176g, sous charmes, on Histoire de ce lieu et de sa
le titre de Lettre à un ami, où l'on fait voir les
vices de la nouvelle édition des Institutiones catho- source chaude; description de la ville, de
licoe, etc. (Catéchisme de Montpellier), proposée ses bains et de ses environs pittoresques,
en G vol. in-4. 1765. points de vues les plus remarquables et
—Requête des curés du diocèse de Rouen de plusieurs belles contrées. A l'usage des
à M. l'archevêque pour lui demander la baigneurs. TépUtz, et Prague HaaseJils,
, ,
censure des onvrages du P. Rerruyer. i835 , in-12 a fr. 5o c.
,
Rouen 1760 in-12.
, , RIEDER ( J.-J. ). — Discours pour la
RICOUS. Voy. Riccous. fête du Roi, le 5 novembre 1826 (en al-
lemand). Strasbourg de Vimpr. de Heitz
RIDEL ( J.-A. ). — * Catalogne des ta- , ,
bleaux de la galerie électorale de Dresde. 1826, in-8 de if\ pag.
Dresde, 1 761, in-4; Ibid., Walther, 1804, — Oraison funèbre de madame Sophie-
in-8 5 fr. Henriette Ehrmann née Pfeffel ( en alle-
, mand). Colmar , de, l'impr. de Decker,
Avec ChivFréd. Wenzel. 1812 , in-8 de 24 pag.
RIDELOT. — Lettre snr la cause de — Rede ara i5ten August i83o, in der
l'épidémie de 177t. In-12. neuen kirche gehalten. Strasburg, gedr.
bey der witwe Heitz, i83i,iu-S de 16 pag.
RIDEREAU, maître horloger de Paris.
Recherches sur les vrais moyens de RIEDESEL, baron de EMSENBACH-STJR-
-—
perfectionner les pendules à seconde, des- ALTEMBOURG ( Joseph-Herman ), mort
tinées à indiquer les équations journalières en 1785.
du soleil par le moyen d'une cadrature — Voyage en Sicile et dans la Grande-
simple, solide, et cela avec une précision Grèce trad. de l'allem. (du baron de
,
à laquelle on n'est pas encore parvenu; RiEnEsEii), avec des notes du traducteur
dédiées à S. A. S. M. le duc de Chartres. (FRET DES LANDRES), et d'autres additions
Paris, Desnos , 1770, et 1775, in-8. intéressantes ( savoir : un Mémoire snr la
Sicile, par le comte de ZINZINDORF et
RIDINGER ( J.-E. ). — Art ( V ) de ,
un Voyage an mont Etna , trad. de l'angl.
monter à cheval, en 22 planches, dessinées d'HAMiLTow, par de VILLEBOIS). Lausanne,
par J.-E. RIUIWGER. Angsbourg, 172a, Fr. Grasset', 1773 , in-12.
in-fol. obi on g.
— Voyages en Sicile , dans la Grande-
Vendu 17 fr. de Limare; ia fr, Lamy. Grèce, et au Levant, par le baron de RIE-
11 y a une édition de 1760 , avec le lexte en al- UESEt, ', suivis d'une Histoire de la Sicile,
lemand et en français, qui porte pour litre : Re-
présentation et description de toutes tes leçons des che- par le NovAiar, traduite de l'arabe par
vaux de manège et de campagne. J.-J.-A. CATJSsiîf. Paris, Jansen, an x
RIDLEY (Jacques) littérateur anglais; (1802) , in-8 , 4 fr.
février 1765.
,
mort en RIEGER (F.-J. de). — Ode sur le
— Contes (les) des Génies, ou les Char- Mont-Blanc, suivie d'épigrammes. Stras-
mantes leçons d'Horain, fils d'Asmar; ou- bourg, Levrault, 1S23, in-18 de 16 pag.
vrage traduit du persan en anglais , par sir
Ch. Morell, et de l'angl. en franc, (par RIEGERT, ancien notaire. — * Quel-
J.-B.-R. ROBINET ). Amsterdam, M. M. ques Idées sur l'usure des Juifs dans les
Rey, 1767,3 vol. in-12, ornés de 13 grav. départements du Haut et du Bas-Rhin,
Ch. Morell est un pseudonyme sous lequel Ridley en allemand et en français. Strasbourg,
s'est caché. et Paris , 1818 , in-12.
RIDPATH. — Avis ans négociants sur RIEMETER ( Christian ). — Doktor
les nouveaux plans de partage, trad. de Martin Luther In seinem leben und
.*
l'anglais. Voy.ce titre aux Ouvr. anonymes. wirken. Strasburg, gedruckt bey Dann-
RIEBESTHAL. — Explication du ta- bach, 1818, in-8 de 168 pag.
bleau emblématique du rit frauçais et du RIENCOURT ( de ) , avocat. — Disser-
rit écossais ancien et accepté. Sec. édit. tation le culte d'Antinous et de Co-
Strasbourg, Ve Siibermann, 1826, in-8 sur
rnus. Paris, Est. Ganeau , 1723 , in-4-
de 16 pag.
— Rituel maçonnique pour tous les rites. RIENZI ( A. )» homme de lettres, et
Strasbourg, Ve Siibermann 1827 in 8. professeur de langue italienne à Paris.
, ,
RIE RIE 45
— Guerre ( la ) de Spartacus en trois RÏEU ( Jules-Charles ), ancien pasteur
campagnes. Paris , T Auteur ; Fayolle , de la colonie réformée française de Frédé-
i832 , in-8 de r36 pag., avec une grav. ricia, en Danemark; né à Genève en août
et une carte d'Italie , 3 fr. ,
1792 , mort le 28 juin i82r.
— Origine ( de Y ) et du mérite de la — Courte analyse de l'épître de saint Paul
langue italienne. Paris, de l'impr. de Gau- aux Galates. Paris, B. Servier, 1829,
thier-Lagnionie, 1829, în-8 de 28 pag, in-12.
— "Vie politique et littéraire de F. Salfi, —
Évidence ( de 1' ) et. de l'autorité de la
anc. professeur dans les Universités de divine révélation, etc., trad. de l'anglais
Bréra de Milan de Napïes etc. auteur (1817-18 ). Voy. Rob. HAX.DAXTK.
, , , ,
continuateur de l'Histoire littéraire d'Ita- M. Monod (voy. est autenr d'une Notice
nom)
lie, par feu Ginguené, de lTnstitot, Paris, sur ce pasteur. ce
l'Auteur;Fayolle i832, in-8 de 52 pag., RïEUSSEC ( Justinien ), premier avo-
,
avec portr., I fr. 5o c. cat-général de la Cour royale de Lyon.
C'est par suite d'une altération de nom de l'au- Compte moral de l'hospice de l'Anti-
teur, dans les tables de trois années —
du Journal de quaille de
la librairie que nous avons été portés à imprimer, Lyon, pour Tannée i825; pré-
par erreur, cel article dans notre volume précédent, senté au Conseil d'administration, le 21
sous le nom de Renzi. octobre 1834. Lyon de Vimpr. de Per-
Voy. aussi DOMESY DE RIHHZI.
rin, i835 in-4 de , 40 pag. "'
RIESRECK ( le baron Gaspard de), ,
Discours l'influence du magistrat,
littérateur allemand ; mort en 1786. — sur
prononcé à l'audience solennelle de la ren-
— Voyage en Allemagne, dans une suite trée de la Cour royale de Lyon, le 3 no-
de lettres ( traduit, snr la version an- vembre 1827. Lyon de l'impr. de L. Per-
glaise de Maty, par LE TOURNEUR ). Pa- rin ,1827 ,in-8 de ,
24 pag.
ris, 1787 ; ou Paris, Regnault, 1788, 3 *

Toi. in-8 , avec cartes et portr., i5 fr RIEUSSET (Mathieu).—Populace (la)


. émue, comédie ( en 4 actes et en vers).
Cet ouvrage n'est autre que celui de CoIIÎni , Giron Gabr. Bro, sans date (1714),
avec quelques augmentations qui fut traduit du ne,
,
français en allemand ( par le bai-. Rîesberk ), el enin-8.
angl. par Mary. II y a deux traductions françaises
d'après ces deux versions. Voy. la Biographie uni- RIEUSSET, secrétaire intime du préfet
verselle , article C.-A. Collini. de la Haute-Marne.
RIESCH (le baron Isaac-Wolfgand de). — * Biographie du département de la
—* Lettres sur nn voyage fait dans quel- Haute-Marne. Chaumont, 1811, in-8.
ques provinces méridionales de l'Angle- Avec M. l'abbé Mathieu.
terre , par le B. de R. Dresde, Walther, RIEUTORD fils aîné. — Barème ( le )
1786 in-8 de 46 pag. du tonnnage , ou Collection de tables in-.
,
—*Observations faites pendant un voyage diquant l'encombrement cubique des cais-
en Italie, par le baron de R***. Dresde, ses et futailles de toutes dimensions , d'a-
Walther, 1781 , 2 vol. in-8. près l'ouvrage anglais de W. Korie. Bor-
RIESTER.—Traité général d'anatomie deaux, Fillastre neveu, 1826, in-8
comparée, trad. de l'allemand et augm. oblong.
de notes (1827). Voy. MECKEL. RIEUX. , médecin. Voy. LECIEUX.
RIEU { Henri ), traducteur; né à Ge- RIEUX (Ant.). —Un Bourbon , poëme
nève , en 1721. en vin chants.,Paris, de l'impr. de F. Di-c
On lui doit la traduction de l'anglais et de l'al- dot, 1822, in-1ï de 160 pag.
lemand des sept ouvrages suivants : i° Voyage de En l'honneur du duc de Berri.
Londres à Gènes, en passant par le Portugal, l'Es-
pagne et la France, par Jos. BARETTI (1778); — RIEUX ( René de ) , prince de la mai>
20 Maria, roman (1778); — 3° l'Excursion, ou
l'Escapade, par Fri BROOSE (1779) ; — 4° Voyage son de Bretagne , marquis d'Ouessant.
de Vienne à Belgrade el à Kilianowa , par KLEE- — Mémoire au Roi, avec la Généalogie
KAK (1780); •— 5° Essai sur l'état présent de la de sa maison. Paris, Fe Muguet, 17 10,
Suisse, etc., par W. COXE (1781J ; — G9 Lettres in-4-
d'un voyageur anglais en France, en Suisse et en
Allemagne, par MOO&E (17S1) ; — 70 Cécilia , ou Ce Mémoire a pour objet de prouver, i° que
Mémoires d'une jeune héritière, par miss BIÏBNEY René de Rieux de Sourdac était au quatrième degré
(1783). Toutes ces traductions ont paru sous le de parenté avec Henri-le-Grand; 20 que depuis que
Toile de l'anonyme. la maison de Rieux a commencé de prendre des al-
H. Bien a été l'un des éditeurs de la Collection liances en France, elle a toujours été aux troisième,
des voyages entrepris dans le nord de l'Europe. quatrième ; cinquième et sixième degrés de parenié
46 MF RIF
avec tous nos rois; 3° qu'elle descend, par les Paris, l'Auteur i83o et ann, suiv., 5 •
femmes , de toutes les têtes couronnées de l'Eu- y
4° qu'elle tire origine des anciens rois de
vol. in-8 et 3 vol. in-fol., chacun de 100
rope; son ,
Bretagne, dont elle descend en ligne directe, par planches.
une suite non interrompue et sans aucun change- Tl n'a encore été publié de ce Voyage, jusqn'à ce
ment de nom ; 5° que la maison des ducs de Bre- jour { ier mai iR36), qu'une partie de l'Atlas,
tagne se trouve confondue dans celle de Rieux, la c'est-à-dire
branche de Montforl, par Marguerite de Bretagne 25 livraisons de planches, an nombre
grand'mère de Jean VÉ de Rieux, et celle de Blois,, environ de 120. Chaque livraison, composée de 5
planches , coûte 8 fr. 35 c.
par Isabeau de Bretagne , sa femme ; 6° enfin , que Les trois premiers volumes du texte doivent con-
les seigneurs de Rieux ont toujours conaervé les
marques de leur principauté. tenir la relation du Voyage, et tout ce qui concerne
les moeurs , la statistique , l'histoire naturelle et la
RIFAUD (J.-J.), voyageur scientifique, météorologie de l'Egypte et de la Nubie. Vingt-trois -
membre de l'Académie royale de Mar- manuscrits arabes ou scapulaîres ( bandelettes char-
gées de formules magiques cabalistiques ) transcrits
seille et de la Société asiatique de la même en fac-similé en arabe et traduits en français, fe-
,
ville, membre adjoint du Conseil de la ront partie de ces volumes. Les tomes IV et V seront
Société de géographie de Paris de la So- consacrés à l'explication des planches.
, M. Eifaud, en outre, a fourni des articles scien-
ciété asiatique de la même Ville, de la tifiques à plusieurs journaux. Nous connaissons
Société royale des antiquaires de France, aussi de lui un morceau intitulé Ï Moeurs de l'Egypte
membre du conseil de la Société française et Observations sur les Tantols, inséré dans la Revue
des Deux Mondes janvier i83o ; un autre morceau
de statistique universelle de Paris, ques- sur les Moeurs égyptiennes, , inséré dans la Mode,
teur de l'Académie de l'industrie agricole album des salons, 3e vol., t83o; la Thébaïde,
dans les Nouv. Annales des voyages iB3o ;
et commerciale de Paris, membre corres- impr. Moeurs égyptiennes el des Détails d'Afrique,, impr.
pondant des académies royales de Bor- dans le Voleur, ann. , i83o
; une Leltre adressée au
deaux, Aix, Rouen, Nantes, de la So- Mercure de France du xixe siècle, contenant des
ciété royale d'émulation d'Abbeville et de observations).sur l'origine de la peste d'Orient ( 3o
juillet i83o suite ert restée inédite ; une Lettre
la Société royale des antiquaires de Copen- adressée à M. leLa rédacteur du journal le Temps , le
hague; né à Marseille, le 29 novembre 19 avril i832 , sur la désinfection de l'air, etc. , etc.
1786. M. Rifaud a, dît-on, en portefeuille plusieurs
manuscrits , parmi lesquels on cïte particulièrement
— Description des fouilles et des décou- des Mémoires sur la vie privée de l'auteur, pouvant
vertes faites par M. Rifaud dans la partie former 4 vol. în-8 , el un Voyage en Toscane cl en
est de la butte Konm-Médinet-el-Farès, Espagnex qui formerait 2 vol. în-4, accompagnésde
i5o planch.
au Fayonm, accompagnée du dessin , des
coupes et du plan des constructions inté- R1FF ( E.-F. ). — Martin Roeder, oder
rieures , lue à la Société de géographie le wie roan's treibt, so geht's, etc. Stras-
19 juin 1829. Paris , de l'impr. de Crape- burg, gedruckt bey Sckuler, 1824, in-12
let, 1829, in-8 de 16" pag.) avec une mit einen kupf.
planche. RIFFAULT (Jean-René-Denïs), nommé
Koum-Médïnet-el-Farès est l'ancienne Arsinoë aussi RIFFAULT DES HÊTRES , d'abord com-
Crocodilopolis. Les fouilles élé faites en,
ou ont
i8s3 el 1824 ; leur profondeur est de 55 mètres 60 missaire des poudres au Ripault, près de
centimètres. Le voyageur y a découvert cinq rangs Tours, député d'Indre-et-Loire au Con-
de maisons bâties les unes sur les autres, et por- seil des cinq-cents l'Empire l'un
tant différentes dates. ; sons ,
Cette Description a été aussi imprimée dans le des trois administrateurs généraux des
Bulletin de la Société de géographie, ann. 1820. poudres et salpêtres; né à Saumur, en
Lettre adressée à M. le président de la Anjou , en 1754 , mort à Paris, le 7 fé-

Société asiatique. Paris de l'impr. royale, vrier 1826,
, —Art (Y) dusalpêtrier (1813). Voy. BOT-
1829, broch. în-8.
Insérée aussi dans le BullelînSîe la Société asia- TÉE DE TOULHOET.
tique, même année. —: Manuel complet du teinturier , ou l'Art
de teindre la laine, le coton la soie, etc.,
— Tableau de l'Egypte , de la Nubie et ,
snivi de l'Art du dégraissent*; rédigés d'a-
des lieux cïrconvoïsins, ou Itinéraire à
l'usage des voyageurs qui visitent ces con- près les meilleurs ouvrages , et rendus
trées. Paris, Treuttel et TFiirtz, i83o, in-8. plus faciles pour toute personne qui dési-
avec une carte du cours du NU, 8 fr. rerait s'occuper utilement de ces arts. Pa-
Ce volume contient aussi six Rapports de corps ris, Roret, iSa5, in-18, 3 fr. — Sec.
savants sur cet ouvrage , et une Lettre adressée par édition, rev., corr. et considérablement
l'auteur au président de ïa Société asiatique.
augm. par A.-D. VERGNIAUU. Paris, Ro-
— Voyage en Egypte , en Nubie et lieux ret , 1827 , in-18 , avec une planche ,
circonvoisïm, depuis i8o5 jusqu'en 1897. 3 fr.
RIF RIG 47
— Manuel de chimie, ou Précis élémen- ancien avocat et défenseur avoué près le
taire de cette science dans l'état actuel de tribunal de cassation; né à Orléans, eu
nos connaissances ( snivi d'un Diction- i753.
naire de chimie ). Paris, Roret, 1825, — * Pandectes ( les ) françaises , ou Re-
in-18, 3 fr. —Sec. édition, entièrement cueil complet de toutes les lois en vigueur.
refondue et considérablementaugmentée. (i8o3-i8o6 ). Voy. J.-B. DELAPORTE.
Par A.-D. VERGNIAUD. Paris, Roret,
1S27 in-18 avec une pi., 3 fr.—IIIe édi- RIFFEL , raffineur de sucre à Nantes.
tion. Ibid. ,1829, in-iS 3 fr.
,
— Du projet de loi sur les sucres , et par-
, , ticulièrement de la substitution d'un sim-
— Manuel du commissaire des poudres et ple drawback à la prime sur les sucres
salpêtre, contenant, etc. Paris, de l'impr.
de la Républ., an vin (1800) in-8. raffinés ; suivi d'une lettre adressée à
Manuel théorique ,
pratique du pein- MM. les membres de la commission de la
— et Chambre des députés. Nantes, de l'impr.
tre en bâtiments, du doreur et du ver-
nisseur, etc. Paris, Roret, 1824, in-i8. ' de Forest, r833 Îq-S de 32 pag.
,
—Sec. édit., rev„ corr. et augmentée. Pa- RTGAL ( F. ) avocat à la Cour royale
ris, le même, 1826, in-iS, 2 fr. 5o c. de Toulouse. ,
IIIe édition, entièrement refondue et
—-
considérablement augm. par A.-D. VER- — Quelques louanges et représentations
amicales adressées à M- Crivellî. à
GÎTIAUD. Paris, Roret 1827 , in-18 , % fr.
. . . ,
l'occasion de sou mémoire imprimé et
5o c; — IVe édit. Ibid., 1829 , in-18. publié, ayant pour titre : « Quelques pages
— Traité de l'art de fabriquer la poudre à pour servir à l'histoire de la Faculté de
Jcanon. .. . (1812). Voy. BOTTÉEDE TOUJ> droit de Toulouse, ou Récit impartial de
ÏÏOKT. ce qui a précédé , accompagné et suivi
le concours ouvert dans cette ville le ier
J.-R.-D. Riffaulta laissé un Manuel d'architecture,
de maçonnerieelde briqueterie, qui devait former deux
mai 1822 ». Toulouse, de Vimpr. de
vol. in-18, avec cartes.
Comme traducteur, Riffault a encore publié J. M. Corne , 1822 , in-8 de 28 pag.
— Traité des transactions , suivant les
les ouvrages suivants, tous traduits de l'anglais :
i° Système de chimie de Th. Thompson, enrichi principes du droit français, tant d'après
d'observations par Berthollet (1809, g vol. in-S
les lois anciennes que d'après le code ci-
,
ou 2e édition, d'après la cinquième de l'original
vil ou Moyen de prévenir les procès et
(18r8 et 1819), el Supplément à cet ouvrage (1822),
voy. Th.THOMPSON ; 20 Traité pratique sur l'usage de ,terminer les différends à l'amiable. Pa-
et le mode d'application des réactifs chimiques , par
ris, Alex-Gobelet, i834» in-8, 3 fr.
Fréd. Acctrsi (1819) ; 3° la Chimie des gens du
monde par Sam. PARKES (1822) ; 4° le Diction-
naire de, chimie, sur le plan de celui "de Nicholson , RIGAL principal du collège de Lons-
,
par USE (1822); 5° l'Essai sur l'histoire chimique Îe-Saulnier.
des calculs et sur le traitement des affections cal- Un mot dn journal « l'Avenir » et du
,
culeuses , par Alex. MAKCET (I8Ï3) ; 6° Manuel de —
chimie amusante (i§25) , et Manuel théorique et collège de Lons-le-Saulnier. Lons-le-Saul-
pratique du brasseur (i8»5), deux ouvrages traduits nier, de l'impr. de Courbet aîné, i83r,
d'AcCDM. ïu-S de 24 pag.
RIFFAULT ( Anatole ). — Manuel de R.IGAL ( Jean-Jacques ), chirurgien à
l'électricité atmosphérique, etc., trad. de
né à Cassac , près d'Alhy, vers
l'angl., et augmentée de notes ( I83I ). Gaiîlac;
1755 , mort en iS23.
Voy. J. MURRAY.
Notice nécrologique sur ce chirurgien , insé-
RIFFÉ (Fr.-G.), avocat.—Traité (nouv.) réeUne dans le Journal d'agriculture et des sciences
méthodique des institutes de droit civil, accessoires, à l'usage des propriétaires ruraux du
traduit du latin augmenté éclaire! , etc. département du Tarn, tom. Ior, pag. 227—34, dit
, , que Rigaï est auteur de seize Rapports et de diffé-
( 1809). Voy. FERRIÈRE. rents Mémoires sur des sujets concernant son état;
RIFFÉ. * Projet d'une nouvelle ban- mais la Nolice ne donne ni le titre de ces Rapports
— et Mémoires, ni l'indication des recueils où ils ont
que publique, adressé à la Chambre des élé imprimes.
députés. Paris, Patris, 1817, in-S de 64 RIGAL ( J.-J.-A.), médecin en chef de
pag.—Modificationset éclaircissements sur l'hôpital de Gaillac , etc.
le projet d'une nouvelle banque publique , de la
adressé à la Chambre des députés. Paris, — Destruction ( de la ) mécanique
pierre dans la vessie, ou Considérations
Delaunay, 1817 , in-8 de 12 pag. nouvelles sur la lithotritie ; mémoire lu à
UIFFÉ-CAUBRAI ( Pierre-Nicolas ), l'Institut Académie des sciences, les 10
,
4» RIG RIG
août et 14 septembre 1829. Avec plan- rédigea tous ses ouvrages, soit en latin soit en
,
ches. Paris, Gabon , 1829 , in-8, avec 3 français.
planches, 3 fr. RIGAUD (Pierre-Augustin-, plus connu
.—
Mémoire sur l'annulation des opéra- sous le prénom d'Auguste ) , fabuliste ,
tions électorales des cantons de Lisle, de frère du précédent ; d'abord négociant à
Salvagnac, réunis le 20 novembre iS33, Montpellier et juge au tribunal de cette
pour la nomination d'un membre du con- viïle , aujourd'hui arbitre près le tribunal
seil général du Tarn , présenté à M. le de commerce de Paris; membre de l'Aca-
ministre secrétaire d'État au déparlement démie des sciences et belles-lettres de
de l'intérieur et des cultes. Gailla c , de Montpellier et de la Société philomatique
Vimpr. de Cestan 18 3 4 iu-8 de 32 de Bordeaux ; né à Montpellier, le 29
, .
pages. mars 1760.
RIGAUD (Hyac. ). — OEnvre (son), — Contes et Fabliaux. Paris, Peytieux,
gra^é par différents graveurs, contenant 1824 , gr. in-32 1 fr. 5o c.
,
3a8 pièces. 1702, gr. in-fol. Réimprimés, ou, peut-être mieux, reproduits
l'année suivante.
RIGAUD. -— Mémoire pour servir à Parmi ces Contes, la plupart fort agréables, et
l'histoire de quelques insectes connus sous surtout exempts d'obscénités , on peut citer le Jon-
gleur, remarquable par l'originalité du sujet et la
le nom de termes on fourmis blanches , forme piquante de la narration.
par H. SMEATHMAN, ouvrage rédigé en
français par RIGAUD. 1786 , in-8. — Elégie aux mânes de mon ami Berthe.
Montpellier de l'impr. de F. Avignon
, ,
RIGAUD, avocat. — * Lettres d'un 1822 , in-S de 8"pag.
constitutionnaire à un représentant, sur — Fables nouvelles. Paris, Peytieux, i8a3-
les affaires de Genève. Mai 1782, in-8. 1824» 2 vol. in-8, avec fig. lithogr., 12 fr.
M. Bjgaud avait composé le premier recueil à
RIGAUD (Jean-Cyrille), fils d'un li- Montpellier, où il ouvrit une souscription , avant
braire de Montpellier; successivement doc- de se rendre dans la capitale pour y publier son
teur en médecine, bibliothécaire, et pro- ouvrage.
fesseur au lycée de Montpellier , puis pro- et Ces deux volumes contiennent deux cents fables,
chaque volume est terminé par un choix de poé-
fesseur de belles-lettres dans la même ville, sies diverses , la plupart composées el imprimées
membre de l'Académie de Montpellier, précédemment,et parmi lesquelles on remarque quel-
secrétaire de la Société d'agriculture ques petits poèmes , tels que Cutiemberg , vu l'Ori-
et ; gine de l'imprimerie ,• Clémence Isaurc ou la Renais-
né à Montpellier, le 28 janvier 17D0, sance des jeuxfloraux ; la Bataille <PEylau ,
; Hubert
mort dans la même ville, le 39 janvier Goffin , ou la HouillPere de Beaujonc ; les Derniers
1824. moments du chevalier Boyard; Discours aux Améri-
cains sur la guerre de l'indépendance;l'Inquisition, etc.,
— Eloge de Roucher. Montpellier , 1807 , lus dans des séances d'académies de province cou-
ronnés elles, insérés dans leurs ,
Mémoires.
in-S. par ou
Épître à MM-. les étudiants en méde- Quoique les poëmes de M. Rigaud ne soient pas
— sans mérite, el que ses pièces anacréontiques ne
cine de la Faculté de Montpellier. Mont- manquent ni de grâce ni de fraîcheur, c'est pour la
pellier , de Vimpr. de J. Martel le jeune, fable qu'il paraît avoir une vocatiou décidée. Il a
d'ailleurs les qualités du fabuliste : la simplicité,
1823 , ïn-8 de 8 pag. la bonhomie, la sensibilité ; ses apologues, gé-
— Poesias patouesas. Mounpeïé, Renaud, néralement bien inventés , sont écrits d'un style
1806, in-18. facile et naturel, qui n'exclut pas l'élégance. Il ne
leur manque peut-être qu'un peu plus de concision
Avec son frère Auguste. et un peu moins de laisser aller.
—Poésies diverses. Montpellier, de l'impr.
— Fables, Contes et Poésies diverses.
de C.-J. Tournel, 1821 , in-12 de i38 Nouvelle édition, considérablement aug-
pages. mentée. Paris, Ledoyen , i833 2 vol.
,
On y trouve quelques bonnes fables ; plusieurs in-18, S fr.
discours, 'entre autres l'Eloge de l'infortuné Rou- Poésies ( ses); suivies de quelques
cher, lu à l'Académie de Montpellier, en i8i3, et —
inséré dans le recueil de cette Société. pièces fugitives de C. RIGAUD, de l'Aca-
Quelques pièces fugitives de ce médecin avaient déjà démie des sciences et belles-lettres de
-été imprimées l'année précédente à la suite des Poé- Montpellier. Paris, Éverat; Corréard,
sies d'Aug. Rigaud , son frère.
On cite de ce médecin un recueil de Pensées en- 1820 , in-18 , 1 fr. 5o c.
core inédit. Poésies françaises.
J.-C. Rigaud s'était intimementlié, à Paris, avec 1

le célèbre Broussonel, son compatriote ; et celui-ci


lui eut de grandes obligations ; car des personnes — Vendémias ( las ) de Pignan , pouema
bien informées assurent que ce fut Rigaud qui lui ( les Vendanges de Pignan, poëme, com-
RIG RiG 4g
posé en 1781 , et autres poésies languedo- RIGAUD (Louis-Jean-Baptiste), d*Aix,
ciennes ). Mounpéié, an 11(1794), in-32. médecin.
Réirapr. avec de nouvelles pièces , sous ce titre : — Dissertation anatoinîque, physique,
Poestas patouesas de Cyr. et d'Aug. Rigaud. Mounpéié. métaphysique et médicale sur les affec-
Renaud 1806, gr. in-18.
, tions naturelles de l'organe de l'ouïe. Aix,
RIGAUD (Antoine-François), employé de l'impr. d'Ant. Henricy , an via (1800),
an secrétariat général des postes ; né à Pa- in-4 de 3 r pag.
ris le Ier janvier 1767, d'une famille RIGAUD (Jean). — Recueil choisi des
,
originaire des provinces méridionales. plus belles vues d'optiqne des palais, châ-
— Deux. ( les ) veuves, comédie en un teaux et utilisons royales de Paris et des
acte et en prose. Paris, Laurens jeune, environs des>inées d'après nature et ~
air vu 1799( ), in-8. ,
gravées par J. Rigaud au nombre ,
de lai
,
Éloge funèbre de J.-Iî. Louve!. Paris, pièces. Paris, Basan (^Treuttel et Wurtz
— ,
1797, in-8. grand in-fol. en noir, 12 t fr. ; ou
Evelina drame trois . . . . ,
— , en actes, en prose. enluminées avec soin 4S0 fr.
Paris, Barba , I8I3 , in-S , 1 fr. 25 c. ,
Ouvrage exécuté avant la Révolution pendant ,
Avec M"* laquelle une partie des monuments représentés a rté
— Inconnu ( Y ) , ou Misanthropie et re-
détruite.
Veudu 36 fr., Hubert , el 80 fr. exempl. coior.
penlir, comédie en cinq actes et en vers, el relié en veau filets , Le Febvre.
Imité du théâtre allern, de Kotzebue. Il y a une million de 1752 , sous le titre de Vuts
Paris, Laurens jeune , 1799 , in-8. et profils, etc. Vendu 2/1 fr., en 1767.
— Molière avec ses arnis , ou le Souper RIGAUD ( le chevalier de ). — Pétition
d'Antenil, comédie historique en deux. relative au projet de loi dite d'indemnité,
actes et en vaudevilles. Paris , Fages, an adressée à lu Chambre des députés. Paris,
IX(I8OI) , în-8 , 75 c. de l'impr. de Le Norinant fils , 1825 , in-8
Avec J.-A. Jacquelin. de iG pag.
Il y a une autre édition de cette pièce, sous le
titre de Molière, ou te Souper à"Auteuil, Paris , RIGAUD, professeur et premier syndic
Hugelet, 1807, in-8. du Conseil d'état de Genève.
— Piron aveugle , comédie auecdotique — Compte rendu au Conseil représentatif
en un acte ( en prose ) et en vaudevilles. de l'administration du Conseil d'état pen-
Paris, Hugelet, an xn (1804), in-8. dant l'année 1829. Genève, i83o,ïn-8.
Avec J.- A. Jacquelin. Discours prononcé dans la séance du
Stances à S. A. R. Mgr. le duc d'An- — 2 septembre 1829, à l'occasion de la pres-

gonlême, à son retour d'Espagne. Paris , tation du serment des nouveaux députés.
de l'impr. anHerhan, 1823, in-4 de 4 Genève 1829, in-8.
,
pages. — Rapport ( second ) à l'assemblée géné-
— Stances sur le sacre de Charles X. Pa- rale de la Société de lecture, au nom da
ris^ de Vimpr. de Trouvé, 1825 in-4 de 4 comité d'administration en 1827. Genève,
, ,
pages. 1827 in-8.
,
Tiré à 100. Le premier F.apport, fait et imprimé l'année
Comme traducteur, M. Rigaud a publié: i° le précédente est de M. Hess.
Testament, trad. de l'allem. d'Aug. LSFOBTAINE ,
(1812); 20 ( en société asee "Winckel ) Reinhnld , Rapport fait au nom du Conseil d'état
•—
ou le Pupille mvstérieux , trad. du même (1818) ; au Conseil représentatif sur le projet de
3° ( en société avec M** * ) le Prophète voilé et la loi relatif à l'établissement d'un quai et
Péri, trad. de l'angl. de Thom. MOORE (1820). d'un nouveau port au bois à Genève. Ge-
M. A.-F. Rigaud est l'éditeur des Morceaux
choisis de DOCLOS , ou Recueil de pensées , etc. nève 1828 in-8.
, ,
(Paris, H. Nicolle , 1810 , 2 vol. in-8 ). On doit au même quelques autres rapports.
RIGAUD jeune, auteur dramatique.
Franck, l'Homme de la RIGAUD (C.-M.). — Traité des parti-
— on montagne, subjonctif.
drame en trois actes. Paris, Quoy, 1822 , cipes et emploi des verbes au in-12
in-S , 1 fr. 5o c. Clermont-Ferrai:d, Faissière, 1829 ,
(Anlier).
de 40 pag.
Avec M. Benjamin
—Joueur (le) d'orgue, mélodrame en trois RIGAUD. — Traité des droits d'enre-
' actes. Paris Pollet 1823 iu-8 fr. gistremant, de timbre et d'hypothèques,
, , , , 1
Avec Augnste (ChedelJ. " et des contraventions à la loi du 25
— Sergent (le) polonais mélodrame en ventôse anxi (i835-36). Voy. CnAMprow-
,
trois actes. Paris, Barba, i8i5, in-8. KIERE.
TomVIIl. 7
5o RÏG RIG
RIGAUD DE L'ISLE ( Michel ) né à JSic. .Rigault est
auteur d'un assez grand nombre
Crest , en Dauphiné, mort en 1782., d'ouvrages qui n'ont point été réimprimés depuis
1700.
— Mémoire ou Manuel sur l'éducation P. Bnrmann a fait réimprimer sa Dissertation de
des vers à soie. Grenoble, 1767 in-8. populis fundis à la suite des Dissertations de H. de
, Valois ( Anist. 1740 in-4 )•
— Mémoire sur la culture de Tesparcet ou ,
On a de lui une Vie de Dupuy écrite en latin :
sainfoin, faïence, P. Aurel ; Ljon Cel- ,
elle est insérée au lome VII de l'Histoire de Tbou ,
lier', et Paris, Desaint, 1769 , in-8. , édilion de Londres 1733 in-fol. Il y a un extrait
'en français dans fe, 3e-volume
,
de la Bibliothèque
RIGAUD DE LTSLE ( Louis-Michel ) historique de la France, par le P. Lelong, pag. lj
, (Paris, 1771).
fils du. précédent, agronome, commandant
de bataillon, et ensuite officier de génie RIGAULT (Hng.). — Sancloe Antis^
pendant la Révolution; membre du Con- sîodorerisis eeclesiae fastorum carmen; libri
seil général du département de la Drôme su , auctore H. R. P. P. P. St. P. D. N.
,
dès sa création, en 1808 ; député au Corps D. A. ( Hug. RIGAULT, Presbyt. Paris.,
législatif, en 1809 , des chambres des dé- Past. S. Pétri de Nuzy, Dioc. antissidor. ),
putés et des représentants, en i8i4îet edidît Aug. Steph. FRAPPIER. Antissiodori,
18 i5 membre de la Société royale d'agri- et Parisiis, 1791 , in-8.
,
culture de la Drôme , correspondant de la
première classe de l'Institut ; né à Crest RIGAULT ( le baron ). — Méthode
( Drôme ), vers 1769, mort à Grenoble
(nouvelle) pour la culture de la vigne
mois de juin 1826. , dans le département de la Gironde. Bor-
au deaux, impr. de Coudert, iS25 in-12
— Recherches sur le mauvais air et ses de So pag. ,
effets. Paris, Millerand-Boitty; Delau-
La couverture imprimée porte : Livre d'or.
nay, iS32 , in-S. —Réfutation des nouveaux procédés pour
Rigaud de l'Isle a fourni à la Société royale d'a-
griculture de la Drôme divers Mémoires intéressants les vignes, publiés sous le titre de « Nou-
sur la Théorie des engrais, et leur application pra- velle découverte» par un correspondant de
tique, sur la Constructiondes charrues, sur l'Effet des
labours etc. On trouve dans les Mémoires de cette la Société d'émulation de Bordeaux. Bor-
Société,, année T8Ï4» un Mémoire sur les effets du deaux , Coudert, 1827 in-12 de 24 pag.
plâtre comme engrais Ily a relevé les nombreuses er- ,
reurs consignées a ce sujet dans l'ouvrage d'un fa- RIGAULT DEROCHEFORT(Ie chev.),
meux chimiste anglais. En 1810, le gouvernement d'abord magistrat, ensuite sous la Restau-
envoya Rigaud de l'Isle à Rome, avec MM. l'rony,
"Yvart, et quelques autres savants , pour rechercher ration, secrétaire des commandements de
et proposer les moyens de dessécher les marais Pon- la duchesse douairière d'Orléans.
tins , d'assainir la., campagne de Rome , et d'y rani-
mer l'agriculture. 11 existe encore , au ministère de — Lettres à Son Altesse sér. madame la
l'intérieur, un Rapport de Rigaud de l'Isle, fort duchesse douairière d'Orléans. Paris, de
étendu , qui fut discuté en conseil privé. En I8J3 l'impr. de Gueffier, 1821 in-8 de 96
el i8i4, il fil , sur les causes de l'insalubrité de ,
l'air, plusieurs lectures à la première classe de l'ins- pages.
titut. Ces Mémoires ont élé publiés dans la Biblio- RIGAULT DE ROCHEFORT ofûcier
thèque universelle, années 1816 et 1^17. ,
RIGAUDIER ( J.-R.-B.-M. ), de Lyon. de cavalerie.
Prototype commercial, ou Pratique — Promenades à cheval, on Manuel d'é-
— qnitation à l'usage des gens dn monde.
élémentaire sur la forme , les règles et l'u-
Paris, Urb. Canel, 1826, in-iS , avec
sage des lettres de change, des traites, planches, 3 fr.
des mandats , des billets à ordre , du billet
Ce volume a été réimprimé sons le titre suivant :
simple et de la simple promesse, avec les Équitation (/' ) des gens du monde promenades à
articles du code de commerce, les modifi- ,
cheval. Deuxième édition , revue, corr. et particu-
cations survenues depuis sa publication f lièrement augmentée de l'Equitation des dames. Paris,
Boullaud ; Urb. Canel, iS3o, in-18, 3 fr.
et des questions qui ont élé traitées par les
auteurs ou décidées par les arrêts. Lyon , RIGAUT physicien de la marine.
,
Perrin-, l'Auteur, iS34, in-4 de a32 Ou a de lui deux Lettres sur [e canal Laurent
(dans le département de l'Aisne ), insérées au Mer-
pages. cure, décembre 17S0.
RIG AUDIT (L.), officier de l'ancienne
armée. RÏGAUX., ancien élève de l'Ecole po-
lytechnique.
— Ode à l'Occitanie. Paris, C. Chantpie, — Observations snr le projet de conces-
r823 ,in-8 de 8 pag. -
sion du chemin de fer entre Paris et Saint-
IUGÂULT (Nicolas ), écrivain fran- Germain. Paris, de Vimpr. de Maltestc,
çais du svite siècle. i835 , in-4 de 32 pag.
RIG RIG 5i
RIGBY (le docteur Edward), méde- Nyony 1772 în-8;-Pttris, Debure, 1782
, ,
cin et agronome anglais ; mort en i8ar. in-8.
—Système d'agriculture suivi par M. Coke, La première édition est imprimée en tète des Bi-
sur sa propriété d'Holkham, comté de bliothèques françaises de Lacroix du Maine et de
Duverdier (voy. la dernière uoîe de cel article).
Norfolk en Angleterre ; décrit par Edw.
,
RIGBT et Francis BLAIKIE, trad. de l'an- —Lettre sur l'éducation adressée à l'abbé
, Desfontaines. ,
glais, avec addition des dessins et de& . ..
instruments extraordinaires dont on fait — Mémoire pour Louis Charhonnière ,
usage dans cette grande exploitation, par écuyer, premier huissier an Parlement
F.-E. MOLARD. Paris, madame Huzard; d'Aix contre M. Aslruc, au sujet des
,
Mongie aîné, 1820, in-8 , avec 8 planches, fumigations
6 fr. — * Mémoire pour Louis Travenol, con-
— Traité ( nouv. ) sur les bémorrbagies tre le sieur Voltaire. 1746 , in-4.
de l'utérus , d'E. RIGBT et de Stewart — * Mémoire (nouv.) signifié par l'asne de
DUNCATT; avec cent vingt-quatre observa- Jacques Féron. iy5i, in-4 de 12 pag.—
tions tirées de la pratique des deux au- Nouvelle édition , avec des augmentations,
teurs, traduites de l'anglais î accompagné sous le titre de Mémoire pour l'asne de
de notes, par madame veuve BOIVIIÎ ; Jacques Féron, blanchisseur à Vanvres ,
précédé d'une Notice historique sur le demandeur et défendeur , contre l'asnesse
traitement des hémorrhagies utérines , et de Pierre Leclerc, jardinier-fleuriste , de-
suivi d'une Lettre de M. CHAUSSIER , sur manderesse et défenderesse. Par M. R***
la structure de l'utérns. Paris, de l'impr. de J*** ( Metz ), IJ5I, in-4-
de Crapelet. —- Méquignon l'aîné père , On a du même plusieurs pièces de poésies fugitives^
1S18 in-S , 6 fr. 5o c. imprimées dans les journaux el l'Alraanach des
, Muses.
RIGOLEUC ( le P. Jean ) , de la com- Comme éditeur, on doit à Kîgoley de Juvigny la
publication des ouvrages suivants : i° une édition des
pagnie de Jésus. OEuvres choisiesde Bern. de LA MONHOTE, précédée
— OEuvres ( ses ) spirituelles. Nouv. édi- de Mémoires historiques sur la vie et les écrits de
tion. Avignon, Séguin aine , 1822 , in-12 , cel auteur (17695 1 vol, in-4 et 3 vol, in-12); elle est
très-défectueuse. Riguley l'a désavouée, ne voulant
2 fr. pas qu'on pût lui imputer les bévues de l'imprimeur.
La première édition est de Paris, Miehallet, 1686", 20 une édition des Bibliothèques françaises de LA-
in-12. Ce valaine renferme des traités de dévotion et CROIX du Maine , et de Du VERDIER , sieur de Vau-
des lettres spirituelles. privas , avec des Remarques historiques , critiques et
littéraires , et un Discours sur le progrès des lettres en
RIGOLEY DE JUVIGNV ( Jean-An- France. 1772 , 6" vol. in-4- Elle renferme des notes de
toine) , littérateur médiocre, d'abord avo- la Moniîoye , que Paris de Meysien avait commu-
quées à Rigoley, et celles du président Boubier et
cat an Parlement de Paris, ensuite con- de Falconel. Tout le travail de l'éditeur consiste
seiller à celui de Metz , membre de l'Aca- daus quelques remarques superficielles , tirées un
démie des sciences et belles-lettres de Di- grande partie des Mémoires de Kicéron el de la
Bibliothèque française de Goujet; 3° une édition
jon ; né à Paris , mort le 21 février 1788. des OEuvres complètes d'Alexis Piron avec la Vie
,
nouveau Mémoire
— * Cause célèbre , ouFéron de ce poète (1776), dans laquelle Cousin d'Avalon a
blanchisseur puisé un certain nombre d'anecdotes pour sou Piro-
pour l'âue de Jacques , niana.
à Vanvres, défendeur contre l'ânesse de On lui doit encore quelques factums indiqués dans
Pierre Le Clerc , jardinier-fleuriste. Paris, la France littér.n're J'Ersch.
Desventes de La Doué, 1767 , in-12. Rigoley a laissé inédit un Mémoire historique de
toutes les impositions payées par le clergé, de 1700 à
Réimprimée dans le 2e vol. de la Collection des 1730, manuscrit cité dans lp calalogue de la Col-
causes amusantes. lection des procès-verbaux et mémoires du clergé,
avec des noter- du même auteur, inséré, en 1762,
— * Décadence ( de la ) des lettres et des dans le Dictionnaire typographique d'Osinont, II,
moeurs depuis les Grecs et les Romains. 425.
Paris , Mérigotjeune, 1787, in-4 et in-8. RIGOLLOT (Antoine), docteur en
— Sec. édition. 1787 , in-12. médecine, à Saint-Etienne, plus tard à
L'auteur attribue cette décadence au relâchement Amiens, on il est mort, le 29 septembre
des bonnes études , à la manie du bel-esprit, et i832.
surtout aux principes phîlpsophiques répandus par
Voltaire. Cette affectation à décrier sans cesse l'au- — Observations snr le Tétanos traumati-
teur de la Henrïade , lui valut un article irès-piquant
dans le Petit Almanach de nos grands hommes , par
que, présentées à l'Académie royale de mé-
Rivarol. decine. Saint-Etienne, de Vimpr. de Boyer,
1826 , in-S de 32 pag.
— Discours sur les progrès des lettres en antiquaire,
Eranee. Nouv. édition, Paris, Saillant et RIGORD ( Jean-Pierre )
,
5Î RIG RIL
commissaire de marine , membre de l'Aca- fesseur Vatel. Paris, Gabon 1828, in-fol.
démie de Marseille, sa patrie; né le 28 de six planches avec texte , 12 fr.
janvier ifi56, mort à Marseille, le 20 Éléments de, botanique, médicale et

juillet 1726. hygiénique, à l'usage des élèves vétéri-
•—* Critique d'un livre intitulé : « la Té- naires. Paris, Béchet jeune, I83I, in-8,
lémaoomanie » ( de l'abbé Faydit ). Ams- 4 fr"
terdam, 1706, in-8. rp— Traité des articulations dn cheval. Pa-
— Dissertation historique sur une médaille ris, Béchet jeune, £826 , in-8 , 2 fr. 5o c.
d'Ilérode Anlipas. Marseille, 1689, in-4- RÏGUET ( l'abbé François de ), gou-
— Dissertation sur une médaille grecque verneur et précepteur de Charles V , duc
qni porte le nom du dieu Pan. Paris, de Lorraine, graud aumônier de Léo-
1689 ïn-4- pold Ier, prévôt on grand prieur de Saint-
,
On a de cet antiquaire des Lettres sur les anti- Dié; mort eu 1(199.
quités et des dissertations sur le même sujet, insé-
,
rées dans les recueils périodiques et dans les Mé- — Histoire de l'église de Saint-Dié. Saint-
moires de Trévoux , et. l'on cite, entre autres sujets, Dié 1726 iu-12.
, ,
une Lettre sur une ceinture de toile, trouvée en Cette Histoire a élé publiée sous le nom de Claude
Egypte-, autour d'une momie, avec des caractères Sommier, archevêque de Cesarée , qui n'en fut que
inconnus , insérée dans les Mémoires de Trévoux, l'éditeur.
juin 1704.
— Système chronologique et^ historique
RIGORD ( le P. ), jésuite, neveu dn des évoques de Toul , jusqu'au temps de
précédent ; mort en 173g. Cbarlemagne ; avec des Mémoires pour la
— Connaissance de la Mythologie, par vie de saint Dié, évèque de Wevers, fon-
demandes et par réponses. 1 739 in-12. dateur de l'église de Saint-Dié. en Lor-
,
Cet ouvrage fut réimprimé en 1743 , in-12 , avec
raine, et une préface composée par le
des corrections et des additions attribuées à l'abbé P. Hugo de l'ordre de Prémontré. Nanci,
,
d'Albinval el à Cl-Fr. Simon. L'édition de 174S, Paul Uarbier,
qui a servi de hase aux suivantes offre de nouvelles 1701 in-8. ,
améliorations par Aiîetz. , Le V. Benoiht, capucin a publié contre ce livre :
la Défense de ,
« l'antiquité de la ville et du siège
— * Connaissance de la Mythologie, par épiscopal de Toul ». Paris, 1702 in-S.
,
demandes et réponses. Nouv. édition aug- RIKKL ( Denis ) chartreux. — Vie
,
mentée des trails d'histoire qui ont servi de (de la) et des moeurs , des chanoines, trad.
fondement à tout le système de la fable; du latin , avec des notes, par l'abbé Jos.
avec un table très-commode pour les lec- MÉRY DE £A CANORGUE. Louvain 1761
, ,
teurs. Paris, Delalain fils, an vnr (1800), in-12.
in-12 de su et 4^4 Pag-> a fr- RILEY (James), ancien capitaine et
RIGORDI , président du tribunal civil subrécargue du brigantin américain le
de .Marseille, membre de l'Académie de Commerce,
celte ville. —Naufrage du brigantin américain le Com-
Discours prononcé, le 9 novembre merce perdu sur la côte occidentale d'A-
— ,
1820, dans la cérémonie delà rentrée du frique, au mois d'août I8I5; accompagné
tribunal. Marseille de Vimpr. d'Achard, de la Description de Tombuctoo et de la
, grande ville de Wassanach inconnue jus-
182 t in-S de 20 pag. ,
, "
qu'à ce jour. Publié par M. Jam. Riley ;
On trouve dans !e tome XII des Mémoires de l'A-
cadrmie de Marseille (t8i4) le Discours de réception trad. de l'anglais par M. PEI/TIER... Paris,
de M. Rigordi à cette Académie. Le Normnnt, 1817.2 gros vol. in-8 avec
,
une carte d'une partie de l'Afrique, 12 fr.
RIGOT ( F.-J.-J. , ) chef des travaux
anaîoîîiiqn^s à l'École royale vétérinaire BILLET ( Théodore ) , appelé aussi
d'Alfort. quelquefois RILEET DE SAUSSURE , membre
du Conseil des deux-cents de Genève sa
— Ana tonde t'es régions du corps du ,
cheval considérée spécialement dans ses patrie; né en 1 727 , mort en 1 783.
t
rapports avec la chirurgie et la médecine — Lettres sur l'emprunt et l'impôt - adres-
opératoire. Planches dessinées et [ithogra- sées à M. Necker de Germani. 1779 , in-8.
phiées par Fauteur sous la direction de On doit au marquis de Pôle rai ( voy. ce nom ) des
,
N. H. Jacob, professeur de dessin à la " Observations politiques et inorales de finances et
de commerce, ou Examen approfondi d'un ouvrage
même croie. Ouvrage pouvant servir de de M. Iî. ( Riilet ), de Genève, sur l'emprunt et
complément à la partie chirurgicale àes l'inipdt ». Lausa:iiic , 1780 , in-8.
éiérueiHs de pathologie vélérinaùe du pro- RILLÏET(L.). — Observations (nonv.)
RIO RIO 53
sur le service suisse capitale. Genève, prit humain dans l'antiquité. Paris, Mes-
i83o, in-8. nier; Hacheïte,i8z8-3o, a vol. in-8, i5fr.
— Pins de capitulation, militaire. Genève , —Sec. édition. Paris, Belin-Mandar, i§3o,
i83o, in-8. 2 vol. in-8 , 15 fr.
Poésie (de la ) chrétienne dans son
RELLIET ( Albert). — Recherches cri- •—
principe, dans sa matière et dans ses for-
tiques et historiques sur le texte grec des
.
évangiles. Genève, i832 in-8. mes. Forme de l'art. Seconde partie. Pa-
, ris Debéeourt; Hachette, i836, in-8, 7 fr.
RIMBAULT (Hippolyte ). — Angelina. 5o ,c.
Drame en trois actes, mêlé de chants. Pa- La première partie est sous presse pour paraître
ris, Baiba; Sezou, etc., i835, in-8, prochainement.
3o c. RIOCREUX. (Jules).—*Influcnce(de 1')
— Fils ( le ) de Ninon. Drame en trois des représentations théâtrales snr les moeurs
actes , etc. (i834). Voy. ANCELOT. et l'état de la société à Saint-Etienne, par
M. Jules ***. Suint-Étienne, impr. de J.-P.
RIMOND. — Recherches snr les opi- Bojer, 1822, in-8 de ta pag.
nions religieuses des Juifs à la venue du
messie. Genève, i83o, in-S. RIOLZ ( ), ancien avocat à Lyon ,
et juge à la Cour royale de cette ville;
RTNALD (le R. P. Jacques), de la mort dans les premiers jours de janvier
compagnie de Jésus. 18 16, dans un âge très-avancé.
— Histoire de Jean Conaxa , riche mar- Il a donné, avec Trost de Royer, une nouvelle
chand d'Anvers, publiée en 1673, parle édition du Dictionnaire de jurisprudence et des ar-
P.-J. RIKALD. . . * suivie du testament rêts de BRILLOH , dont il n'a paru que cinq ou sir
mémorable de J. Conaxa, publié bien volumes iu-4 (Lyon , 1781—84)-
antérieurement ( en 1624) par leR. Fran- RIOM DE GÉVAUDAN. — Deux (les)
çois GARASSE, de la même compagnie , et cloches, ou les Accusateurs en regard.
du Parallèle de Conaxa, des Deux Gen- Paris, de l'impr. de Lanoé, 1820, in-8.
dres, des Fils ingrats et du Roi Lear par RIOR, pseudonyme. Voy. GAYOX DE
l'éditeur (M. Dnfotir ). Paris Germ. lia-
, PITAVAT.
tliiot, 18 12 in-8. .
. RIOU (le capit.). Voy. J. Van REENEN.
RINCOURT ( de ).—'Entretiens d'une RIOU DE KF.RSALUN (le baron F.-
mère avec sa fille, sur le bonheur de la M.-Jos. ), préfet du Cantal en 18 fo.
campagne. 1760 , ïn-I2. ) la Républicaine de
— Chouans ( les , ou
RINJARD ( Alexandre ) , conducteur Malestroit, trait historique et récent, en
des ponts et chaussées. un acte, en prose, mêlée de vaudevilles.
— Tableau synoptique de nivellement et Brest, Audran , an 111 («7g5) , in-8.
de calculs de terrasses, relatifs à la cons- Avec Jos. Pain.
truction des routes, chemins, etc., mis à — Considérations snr
l'état politique et
la portée de tous ceux qui s'occupent de moral de la France, et sur l'avenir delà
travaux de ce genre. Orléans, Gaiineau, société. Paris, Dentit, t834, in-8 , 5 fr.
1834, in-plano lithogr., 2 fr. — Naissance ( la ) du roi de Rome odes.
,
Paris, de l'impr. d'Ange Clo, 181 1, in-4.
RINMON.— Album ( nouv. ) pittores- Lucrèce, la Royauté abolie, Iragé^
— ou
que , on les Etrennes de l'amitié , composé die en trpis actes et en vers. Brest, 1793,
de î5 belles lithographies. Lille, de Vimpr.
in-8. — Autre édition. Sans nom de ville
de Rlocquel, i835 ,in-8ob!ong, 3 fr. (Juriliac), sans date (1810), in-8.
de
— Mon cadeau d'étrennes , composé RIOTJFFE ( le baron Honoré ), homme
25 lithographies. Lille, de l'impr. de Bloc-
quel, i835, in-8, 3 fr. de lettres détenu, pendant la tyrannie de
,
Robespierre, dans la conciergerie, tribun,
RINN. plus tard préfet du département de la t.'ôte-
Traducteur, en société avec M. Acliaintre, des d'Or, et ensuite de la Meurthe ; né à
vives de Slace, faisant partie de la Bibliothèque Rouen, le Ier avril 1764, mort du ty-
nline française, publ. par Paockoocke, el éditeur
des ouvrages de rhétorique et de l'Art oratoire de phus à Nanci, le 3o novembre I8I3.
Cicéron de l'édition de cet écrivain , qui fj.it partie —* Mémoires d'un détenu , pour servir a,
,
de la Bibliothèque classique latine de Lemûire.
l'Histoire de la tyrannie de Robespierre.
RIO ^A.-F). — Essai sur l'histoire deJ'es- An m (1794) , ou 1795 , in-8.
54 " RIP RIP'
Ces Mémoires se trouvent aussi dans le tome 1er de né à Orléans, le 29 octobre 1775, mort â
l'Histoire desprisonsde Paris et des départements, 1797,
4 vol. in-ra , et aussi dans un des volumes de la 12e
la Chapelle-Saint-Mesmïn, près d'Orléans,
livraison de la Collection des Mémoires relatifs à la le 12 juillet i8a3.
révolution française : la Notice sur la vie de Riouffe,
qu'on y a ajoutée, et qui est signée : Un ami de — Description abrégée des principaux mo-
Riouffe est de M. PAKISRT. Cette dernière réimpres- nnments delà Haute-Egypte. 1800, in-8.
,
—- Marc-Aurèle, on Histoire philoso-
sion , et l'édition originale, contiennent plusieurs *
morceaux qui ne sont point dans une édition de 1797. phique de l'empereur Marc-Antonin ; ou-
— Oraison funèbre de J. B. Louvet, ex- vrage où l'on présente dans leur entier,
représentant du peuple, etc., prononcée et selon un ordre nouvean , les maximes
de ce prince, qui ont pour titre : « Pensées
au Cercle constitutionnel, le 5 brumaire de Marc-Antoninde lui-même à lui-même»,
an vi. 1798 , in-4.
L'auteur s'y montre zélé partisan du gouverne- en les rapportant aux actes de sa vie pu-
ment républicain. bliqne et privée. Paris, Allais, 1820, 4
vol. in-S , et atlas in-8 de 3 gr. cartes gra-
— Poème sur la mort du prince de Bruns- vées par Dnfonr, 25 fr.—Sec. édit. Paris,
wick, qui concourut pour le prix proposé
i83o, 4 vol. in-8.
par r Académie française , et Vers sur l'é-
tude de la morale. Paris, Didot jeune, L'auteur promettait des Monuments de 'l'histoire
Aurèlienne , qui devaient former 2 vol. ïn-fol. ; mais
1787, ïn-8. cet ouvrage annoncé n*a point élé publié.
— Quelques cbapïtres. An 111 (1795), — Mémoire sur le temple de Denderac.
in-8.
1800.
Riouffe a laissé en manuscrit :
i° Quelques traductions , entre autres celle de — * Tite-Antonin-le-Pieux , résumé his-
l'épîlre d'Hcloïse à Abailard , en vers français; torique; Marc-Aurèle-Antonin, sommaire
20 Un Commentaire sur le "Werther deGoelhe; historique et Fragments relatifs à la vie
3° Les traductions de trois dialogues de Platon ,
{Y Apologie de Socrate, le Criton elle Phédon"); et au
règne, à la politique et à la morale
c'était dans sa détention qu'il avait traduit le Plié- de l'empereur Marc-Antonin-le-Philoso-
clon et il en faisait la lecture à ses compagnons phe, dans lesquels il est traité de la loi
,
d'infortune ;
4° des Notes sur Aristote et Xénophon ; naturelle, des principes de gouvernement,
5° Des Mémoires particuliers. dn caractère du peuple romain, de quel-
HIOUST (N. ). — Carnot. Bruxelles la ques usages qui remontent à l'origine de
, république, de plusieurs événements
1817, in-8 , 6 fr. militaires du second siècle, et entre antres
* Joseph II, empereur d'Allemagne,
— la victoire miraculeuse. Paris, Allais,
peint par lui-même avec nn Précis his- i8a3 in-8
, 3 fr.
torique sur la vie de ce prince. Par M. R. , ,
Paris> Plancher, 1816 2 vol. in-12 5 fr. rèle, C'est l'abrégé de l'ouvrage intitulé : Marc-Àu-
, , etc.
— Seconde édition. Bruxelles, Tarder ,
i8a3 , in-8 , avec portr., 3 £r. 5o c. — * Une journée de Paris. Orléans, et Pa-
—Pouvoir (du) des princes sur les églises
de leurs États. Amsterdam, 1817 ; ou — * Une soirée de la bonne compagnie de
Gand, 1818, in-8, 3 fr. 1804. Paris, 1804, in-12.
— Protestation (la) des membres du Par- crits. Ripault a laissé de nombreux et précieux manus-
Un long travail sur l'explication des hiéro-
lement. Paris 1814, in-8.
, glyphes , commencé avant celui de M. ChampoIHon
,
RIOUX DE MESSIMY ( le comte des ). abrégea des jours que sa défaveur peu méritée au-
près de Napoléon avait déjà un pen altérés.
"Voy. DESÏUOUX DE M. On a encore de Ripault des articles dans la Ga-
RIPAOLA ( el P. ). — Catecismo de la zette de France , avant le r8 fructidor; un Mémoire
intéressant sur les oasis voisines de l'Egypte , qu'il
doctrina cristiana. Paris, Rosa, i83o avait lu au sein de- l'Institut d'Egypte ; un Mémoire
in-24. ,
sur l'oasis de Ayouak, dont il avait recueilli les
renseignements relatifs à sa composition, de la
IVIPAULT (H.).—Quelques Réflexions bouche des naturels. M. Langlès en a fait asagr.
dans son édition du Voyage de Hornemann ; une
sur le choléra-morbus observé à l'Hôtel- Description rapide des antiquités de la Thébaïde ,
Dieu dans ïe service médical de M. Bailly. qui fut insérée dans le Moniteur, et qui contribua a
Paris J.-B. BailHère, t832 in-8 de 84 fixer sur lui l'attention du premier Consul.
, ,
pag., avec une pi., 2 fr. 5o c. RIPAULT DESORMEAUX (Jos.-L.)
précédent. ,
RIPAULT (Louis-Madeleine), dabord aneic du Voy. DESORME&UX.
bibliothécaire et membre de l'Institut d'K- RIPNER (le baron de). — Florimond
,
gypte, ensuite bibliothécaire de Napoléon; ou le Véritable amour. 1781, in-8.
RIP RIS 55
RIPPEL ( D.-Grégoire ) de Schelestadt, coutume de Paris, et donner une idée de
,
prêtre et curé de Fessenheîm et Northeim, cet ouvrage. Paris, Jacq. Josse, 1704,
diocèse de Strasbourg. in-4.
— Cérémonies de l'église catholique , en RIQUET DE BONREPOS.—* Compte
allemand. Strasbourg, Dietrich Lerse
, rendu des constitutions des Jésuites, par
1723 in-8. le procureur général du département de
,
RIPPERT, ancien inspecteur des do- Toulouse... 1762, in-12. — Deuxième
maines et bois. Compte rendu. 1762, 2 parties io-12.
— Code forestier, ou Guide des employés RIQUETTI, marquis de Mirabeau. Voy.
de l'administration forestière, des ingé- MtRABEiU.
nieurs de la marine , propriétaires et mar-
chands de bois. Paris, Rippert-Beaure- RIQUIER. Voy. JUMEÙ R.
gard, an vin (1800) , in-8 de xix et 244 RIQUIER(A.). — Cours d'arithmétique,
pag., 3 fr. d'après les principes de Pestalozzi. Paris,
— Dictionnaire raisonné des droits d'enre- de l'impr. lithogr. de Cluis, i83i? 67
gistrement, timbre, patentes, message- feuilles in-plano lithogr.
ries et amendes, d'après les lois des 1 et ,
i3 brumaire, et 22 frimaire an vu, avec RIQUIER ( Honoré ). — Temple ( le )
les principes de droit, d'après la nouvelle des vertus, poëme. Paris, de Vimpr. de
jurisprudence. Paris , an vri (1799) , in-8, Fain , 1824, in-8 de 16 pag.
7&. RIS. Voy. CHARLEVAL.
— * Guide des notaires et employés de RISBECK. Voy. RIÉSBECK.
l'enregistrement. Sec. édition. Paris, 1809,
6 vol. in-8. RIS! (Paul), célèbre jurisconsulte italien.
— * Répertoire domanial, ou Recueil de — Observations sur des matières de juris-
décisions rendues par le ministère des prudence criminelle traduites du latin
finances et la régie. Paris, an vu (1799), , ,
par M. S. D. C. (SEIGNEUX DE CORREVOK).
in-8 , 2 fr. 5o c. Lausanne, Fr. Grasset, 1768, in-8.
RIPPERT jeune, avocat. — Journal des RISLER ( Jérémie ). — Abrégé histori-
avocats , ou Bulletin de jurisprudence ci- que des livres de l'Ancien-Testament,
vile criminelle et commerciale, conte- trad. de l'allem. par J.-J. DUVEKWOY.
, les lois décrets impériaux avis du
nant , et Neuve-ville, 1800, in-8; ou Toulouse,
Conseil d*état , les arrêts de la Cour de de l'impr. de Corne, 1828, in-8.
cassation et des Cours impériales , et les
décisions importantesconcernantlescodes RISOLD ( Jean-Roderic ), capitaine de
Napoléon, de procédure civile? de com- milice, et inspecteur de péage de la Neu-
d'instruction criminelle et pénale. bruek, près de Berne.
merce,
Paris, Rippert jeune, 1810-1814, .. vol. — Courte réflexion sur beaucoup de ré-
in-8. flexions. Berne , 1794 in-8.
>

chiffre de — Esquisse d'an dictionnaire théologi-


Le dernier numéro , portant le 55 , est
juillet i8i4-Le prix annuel était de 13 fr. que et philosophique, par Risold, l'in-
-—
Journal des notaires , ou Répertoire docte. Berne , r«94 , in-8.
général de la science notariale. Décisions — Réflexions quelconques en guise de
diverses. Paris, Rippert jeune ,aoùt i8c4, supplément à « l'Esquisse d'un dictionnaire
vol. in-8. théologique». Berne 1794 in-8.
.. , , ,
Le dernier numéro de ce Journal paraît être le RISSO ( A. ).—Histoire naturelle des
200e, et du mois d'août i8r4* L'abonnement an- crustacés des environs de Nice. Paris,
nuel pour quatre volumes était de i5 fr.
Ces deux journaux paraissent avoir été fondus Schoell, 1816, in-8, avec 3 planches, 3 fr.
ensemble. Le Journal de la librairie, année I8I5, Histoire naturelle des orangers. Nice,
n° 667 annonce le Journal des Notaires et des —
Avocats,, commençant avec le tome IX, qui a été
Risso', Versailles , Poiteau; et Paris, Au-
continué sous ce titre jusqu'en décembre 1820 , et dot, 1818-20, gr. in-4 avec 109 planches,
terminant avec le tome XIX. peintes d'après nature par I\T. Poiteau.
RIPPIER (Michel ) , avocat au Parle- En société avec M. Poiteau.
ment. Cet ouvrage a été terminé avec la dix-neuvième
servir à la Con- livraison", les dix-sept premières sont composées de
— Préface historique pour 6planches, avec texte; la dix-huitième n'en a que 4>
férence de la coutume du Maine avec la el la dix-neuvième 3.
5G RIS RIT
Chaque livraison a coûté, par souscription : gr. L'auteur a publié, en outre, un ouvrage de mé-
in-4 » f>g- noires, 2 fr. 5o c; gr. in-4 fig. colo- decine légale.
riées , 12 fr. ; pap. vélin satiné , fig. color. , 25 fr.
1

Cet ouvrage est incontestablement la monographie —Quelques Remarques sur le choléra, et


la plus complète du genre citrus qui ait élé publiée 1 emploi du sulfate de quinine comme pré-
jusqu'ici. Il contient l'histoire, la classification , la servatif; suivies de procédés
nomenclature et la description de i6p espèces oa pour vapo-
variétés d'orangers , de bigaradiers , de btigamotiers, riser les substances médicamenteuses sons
de Hmettiers, Je ponipelmouses , de lumt'rs de limo- la couverture d'un lit sans déplacer le
niers et de cédratiers ou citronniers. Il fait Tconnaître malade, qui être d'une grande
en outre la culture qui leur est propre, tnnl eu serre, peuvent
sous tes clim.its froids el tempères, qu'en pleine
utilité dans le traitement du choléra.
terre dans le inidï. Il indique les remèdes aux ma- Strasbourg, de l'impr. de la V* Siiber-
ladies qui attaquent ces arbres utiles , les. moyens 1832, iu-8 de 16 pag.
de détruire leuis ennemis, les propriétés écono- mann,
miques et autres qu'ils possèdent , la récolte et les — Rapports et consultations de médecine
usages des fleurs el des fruits , ainsi que les bunnes Jé**Hle. Paris, Béchet jeune 1821 iu-8
méthodes de les confire, etc. de T76 pag., 2 fr. 5o c. , ,
— Histoire naturelle des principales pro- — Renseignements, rapports et demandes
ductions de l'Europe, et principalement relatifs au service des aliénés de l'hôpital
de celles des environs de Nice et des Al- de Strasbourg. Strasbourg impr. de Le-
pes-Maritimes. Paris, et Strasbourg Le-
,
vrault, r825 , in-8 de 72, pag., avec 2
vrault , 1826 , 5 vol. iu-8, sur pap. or- planches.
dinaire, figures noires, 67 fr. 5o c; sur
pap. vélin , fig. color., i35 fr. R.ISTON ( Albert ), d'abord avocat en
la Cour souveraine de Nanci, ensuite sub-
-— Ichtyologie , ou Histoire naturelle des stitut du procureur-général.
poissons du déparlement des Alpes-Mari-
times. Paris, Schoell, 1812, in-S , avec — Analyse des coutumes snr le ressort du
figures, 11 fr, ; avec les fig. col., 16 fr.; Parlement de Lorraine, adaptées au droit
et sur pap. vélin , fig. color., 24 fr. commun et aux lois de cette province,
Nous connnifsnns encore de M. Risso, imprimé etc. Nanci, 17S3, in-4.
dans le tome XX des tf Annales du muséum d'his- — Conférence, par ordre alphabétique, des
toire naturelle» (ISI3), un Mémoire sur l'histoire matières contenues en l'ordonnance de
naturelle des orangers , bigaradiers, limettiers, cé- Lorraine, civile et criminelle, et des eaux
dratiers, limoniers ou citronniers , cultivés dans le
département des Alpes-Maritimes , avec 2 planches; et forêts de 1707 , et des édïts , ordon-
el dans le tome XXV des «Mémoires de l'Académie nances et règlements relatifs. Nanci, et
roy. de Turin n : un Mémoire sur deux nouvelles es- Bouillon, 1774 a vol. in-12.
pèces de poissons, du genre scopèles, observées 7
dans la mer de Nice , avec une planche ( iS^o ); * Tjble des matières contenues dans les

un aulre Mémoire sur un nouveau genre tle poi.-son, ordonnances des ducs de Lorraine depuis
nommé Alêpnuéphale , vivant dans les grandes pro- ,
fondeurs de la mer de Nice. le règne du duc Léopold jusqu'en 1773
R***. ,
par M. A* *" Nanci Rabin, 1769-
RIST (Jean ), chirurgien. —Abrégé 73,2 vol. ïn-4. ,
méthodique des principes d'analomîe et
de chirurgie, pour faciliterTétudede cette — Traité de rexbéréditation. 177 :.
science aux élèves. Strasbourg, 1767, RISTON, fils du précédent, ancien
l5 tabl. in-fol. obi. avocat au Parlement de Nanci.
RISTEAU ( François ), directeur de la — Opinion sur le procès du ci-devant roi
compagnie des Indes, membre de la So- Louis XVI. 1792 in-8. —Seconde Opi-
,
ciété royale de Londres; né à Bordeaux, nion sur îe procès du ci-devant Roi et sur
l'acte d'accusation dirigé contre lui par la
mort en T784, âgé de 70 ans. Convention nationale. 1792 , iu-8.
— * Réponse aux Observations (de l'abbé
de la Porte) sur «l'Esprit des lois ». 1701, RISUENO DE AMADOU ( B. ), de
in-12. Carthagèue ( Espagne ).
— Quels avantages la médecine pratique
Réimprimée à la suite des « Lettres familières de
Montesquieu ». a-t-elle retirés de l'étude des constitutions
RISTELHUEBER( A.-J. ). — Mémoire médicales et des épidémies? Question
sur la ligature et l'aplatissement de l'artère proposée par l'Académie royale de méde-
dans l'opération de Panévrisme poplité. cine de Paris pour le concours au prix
Paris, Migneret, sans date , in-8. Moreau de la Sarthe. Montpellier, de
— Naissances ( des ) tardives et des nais- Vimpr. de la V6 Picot 1829 in-8.
, ,
sances précoces. Strasbourg , Levrault,
x8i4 , in-4. RITCHIE (T.-E. ). — Mémoires poli-
RIT RIV 57
tiques et militaires sur les principaux évé- et de Tlnstitnt de Bologne; né à Berne ,
nements arrivés depuis la conclusion du en 173:.
traité de Campo-Fonnio, jusqu'à celle du — Economie ( V ) du bois, on nouvelle
traité d'Amiens, contenant les relations Théorie des foyers de cuisine et des
des campagnes de l'an vit, de Pan vin et poêles. Berne, 1791 > in-8.
de l'an ix, en Allemagne, en Italie , en «—
Mémoire abrégé et recueil de quelques
Suisse, en Hollande , en Syrie , en Egypte antiquités de la Suisse, avec des dessins
et daus l'Inde, l'histoire de la confédéra- levés sur les lieux, depnïs 178^. Berne
,
tion du Nord, et le précis des négociations 3788 , in-4-
qui ont eu lien entre les diverses puis- •—
Théorie des foyers de cuisine et des
sances belligérantes; trad. de l'angl., par poêles, avec planches. Berné , 1 768 ,
P.-F. HEKRY. Paris , Magimel, 1804, 2 in-8.
vol. in-8. RITTER ( Karl ). — Géographie géné-
RITCHIE ( Leigh, on Leitch ). rale comparée, on Etude de la terre dans
— Russie ( la ). Voyage pittoresque de ses rapports avec ïa nature et avec l'his-
Saint-Pétersbourg à Moscou ( traduit de toire de l'homme, pour servir de base à
l'angl. ). Orné des 2 5 vignettes de l'édi- l'étude et à l'enseignement des sciences
tion anglaise. Paris, L. Janet, i835 , physiques et historiques ; trad. de l'allern.
in-8, 21 fr. par E. BURET et Edouard DESOR. Paris ,
-^— Schinderhannes , ou
le Brigand du Paulin i835 et ann. suiv., vol. in-8.
Rhin ; trad. de l'anglais par A.-J.-B. DE- ,
Cette tradaction formera .. volumes. Les troîi
SAUCOKPRET. Paris, Ch. Gosselin; Du- premiers composés de l'Afrique, partie complète,
,
mont, i834, a vol. in-8, i5 fr. ont paru : 24 fr.
— Walter Scott et les Ecossais. Trad. de RITTER ( le docteur Henri ), profes-
l'angl. Orné de 21 gravures d'après les seur à l'Université de Kiel.
dessins de Cattermole. Paris, Desenne,
i834, in-8, i5 fr.; et avec les gravures — Histoire de la Philosophie , traduite de
l'allern. parC.-J.TissOT. Paris, Ladrange,
sur pap. de Chine, 20 fr. i33ô et années suivantes, 8 vol. in-8,
Le tome second du Salmigondis renferme la tra- 64 fr.
duction d'une nouvelle de cet écrivain, intitulée : la
Fiancée du proscrit. Cet ouvrage est divisé en deux parties, dont
l'une comprend la partie ancienne, 4 vol.; l'autre
RITT ( George ) , anc. élève de l'École la partie moderne. Les deux premiers volumes de
l'Histoire de la philosophie ancienne , seulement, or.t
normale.
paru.
— Problèmes d'Algèbre, et exercices de RITTIEZ. — Lettre du citoyen Rittiez
calculs algébriques.Paris, Hachette, ï836,
parties in-8, 3 fr. 5o c. aux patriotes de i83o. Paris, Prévost,
a
La première partie contient les
Questions»
I83I, in-8
et la
de 12 pag.
seconde les Réponses et solutions. RIUPEIROUX (Théodore ). — * Hy-
— Problèmes d'application de l'algèbre à permnestre, tragédie en cinq actes. Paris,
la géométrie, avec les solutions dévelop- Ribou, 1704, in-12,
pées. Première partie : De la ligne droite
et dn cercle. Paris, Hachette, i836, in-8, RIVA (Ch.-Théodore ). — Histoire de
3 fr. 5o c. la barbarie et des lois du moyen âge etc.
(1829). Voy. TODXOTTX. ,
— Problèmes de géométrie , avec des ap-
plications au dessin linéaire, etc. Paris, RIVAIL ( H.-L.-D. ), disciple de Pes-
Hachette, i836 . 2 part- in-8 , 3 fr. 5o c. talozzi, chef d'institution à Paris membre
,
— Problèmes de géométrie et de trigono- de l'Académie de l'industrie.
métrie rectïligne et sphériqne. Questions et Conrs pratique et théorique d'arithmé-
Solutions. Paris, Hachette, i836, 2 part. •—
tique d'après la méthode de Peslalozzi,
in-8 , avec 5 pi., 3 fr. 5o c.
avec des modifications; contenant des
RïTTER (Erasme), patricien de Berne , exercices de calcul de.tête pour tous les
architecte intendant de LL. EE. et direc- âges, un grand nombre d'applications,
teur de la douane de Berne depuis 177a , des questions théoriques sur les diverses
membre de l'Académie royale d'architec- parties de l'arithmétique, et qui peuvent
ture de Paris, de l'Académie des beaux- servir d'examen ; une table de réduction
arts et de la Société des antiquaires de des monnaies étrangères en monnaies fran-
Cassel, de l'Académie électorale de Dresde çaises, une théorie des logarithmes, etc.
TOME VIII.
8
58 RIV RIV
Ouvrage également propre aux instituteurs — Analyse des ouvrages de peinture,
'et aux mères de Famille qui veulent donner sculpture, etc. , qui sont dans l'hôtel do
à leurs enfants les premières notions de ville de Toulouse. 1770, in-8.
cette scieuce, et dans lequel on n'a rien —Recueil des morceaux d'antiquité du ca-
Dégligé de tout ce qui pouvait en rendre binet de cet artiste. In-fol.
l'utilité plus générale. Paris, Pillet aine, RIVARD ( François-Dominique ) an-
1824 , 2 vol. in-12 , 6 fr. ,
cien professeur de philosophie au collège
— Grammaire française classique sur un de Beauvais ; né à Neufchâteau, en Lor-
nouveau plan. Première partie. Paris , raine, en 1697 mort à Paris, le 5 avril
Hacliette; l'Auteur, i83i, iu-ta 1 fr. 1778. ,
,
a5c. —Abrégé des Éléments de géométrie. Pa-
^

-—
Mémoire snr V/instruL-tion publique, ris, 1747, 1754, in-8, avec fig.
adressé à messieurs les membres de la com-
mission cbargée de réviser la législation — Abrégé des éléments de mathématiques.
1740. — VIIe édition. 1767, in-8. —
universitaire et de préparer un projet de VIIIe édition. Paris, Saillant, 1771, 2
loi sur l'enseignement. Paris, l'auteur, vol. in-12.
I83I , in-4 de 16 pag.
— Abrégé dn Traité de la sphère et du
— Plan proposé pour l'amélioration de calendrier. 1743 , in-12.
l'éducation publique. Paris, Dentu; VAu-
Souvent réimprimé. L'édition la plus récente est
teur , 1828, in-8 de 56 pag. celle qu'a publiée Lalande en 1798 in-8 et à la-
Trois ( les ) premiers livres de Téléma- , républicain,
quelle il ajouta le Calendrier , ,
— tout et»
que, en allemand, contenant la traduc- réclamant les imperfections de ce travail.
tion littérale des deux premiers et le texte —Éléments de géométrie, avec nn Abrégé
fiançais et allemand du troisième, avec d'arithmétique. Paris, Henry, 1732,
des notes sur les racines des mots , etc., r739> 1744 ;-PanV, Lotlin 1747, 1730,
à l'usage des maisons d'éducation. Paris , in-4. ,
Bobêe ; Théoph. Barrois; Baudry, tS3o, —Eléments de grammaire française à l'u-
in-12. ,
sage des petites écoles. Paris, Butard,
RIVAILLIÉ ( A. ).
— ïconologic de ï 760, in-12.
l'organe de l'ouïe , trad. du latin (i8a5). —'Éléments de la grammaire française,
Voy. S.-T. SOEM.MER.IMG. à l'usage des enfants qni apprennent à
— Précis sur le croup, ses canses, ses lire, et Méthode naturelle pour apprendre
symptômes et les moyens de le prévenir , à lire, en deux parties. Paris, Butard,
avec deux observations de guérison obte- 1760, 2 parties in-12; ou 1768, 2 part.
nue par l'application du moxa. Paris, in-8.^
l'Auteur; Crevot, 1826, in-8 de 32 pag. — Éléments de mathématiques. 1740,
RIVAL ( Pierre ) , chapelain du roi de in-4. — ^e édition, revue et augm. par
la Grande-Bretagne dans la chapelle fran- l'auteur. Paris, Desaint, 17:2, in-4.
çaise de Saint-James. C'est, dit Montncla , un livre classique, et le
critiques germe de tous les excellents ouvrages qui ont paru
— Dissertations historiques et depuis en ce genre.
sur plusieurs sujets. Amsterdam , P. Bum-
bert, 1726, 2 vol. in-12. — * Examen des systèmes du monde ,
Examen d'une partie de la Dissertation où l'on discute quel est le véritable. 1765,.
-—
de l'abbé de Vertot, qni a pour titre : in-r 2 de 64 Pag.
« Sur l'origine
des lois saliques, etc. >• en L'auteur rejette le système de Copernic , et n'ail-
quatre parties. Amsterdam, Humbert, met celui de Tycbo qu'avec la correction de Longo-
1727, in-12. —Seconde édition. Ibid., monlanus,.
1727, in-8. -—
* Institutiones phîlosophieae, ad usum
— Hôte (la) défendue, ou Dissertation scholarum accoimuodatas ( edenle Dom
dans laquelle on fait voir que le mot MOHKIOTTE, benedictino ). Parisiis, 1778
adelphos est en usage dans la langue grec- et 1780, 4 vol. în-12.
que pour désigner" un cousin-germain. C'est le recueil des leçons que Rïvard donnait à
Leyde 17 2 8 , in- i 2.
, ses élèves, et que sa modestie l'avait toujours em-
RIVAL. Voy. CIZEROH-RIVAI.. pêché de publier. Dom Monniotte , son ami, en fut
l'éditeur.
RIVALS (Jean-Pierre), graveur estimé;
chevalier de l'éperon: né à Toulouse, et — * Instructions pour la jeunesse sur la
religion et sur plusieurs sciences naturelles.
mort dans cette ville, en 1780.
RIV RIV 59
in-12. Paris, veuve Lottin, 1758, a vol. l'auteur, recommandante par la clarté. Les tables
en sont exactes, les épreuves ayant clé revues jus-
— * Mémoire sur la nécessité d'élablîr qu'à sept fois, et quoique inoins amples et moins
dans Paris une maison d'instruction pour commodes que celles de Callet, on les recherche
former des maîtres et quelques collèges encore quelquefois quand on a besoin d'avoir les
sinus naturels ( et les tangentes ), dont Çallet ne
pour les basses classes. (Vers 1762), donne que les logarithmes.
in-12 de 28 pag. RTVAROL (le comte Antoine ) , litté-
— * Mémoire sur les moyens de perfec- rateur, l'un des plus brillants esprits delà
tionner les études publiques et particu- fin du XVIII" siècle, membre de l'Académie
lières où l'on montre en quoi il paraît
, des sciences et belles-lettres de Prusse; né
que consiste la perfection de la méthode à Bagnols ( Gard ), le 17 avril 1757,
d'euseigner. Paris, Fe Méquignon , 1769, d'une famille originaire d'Italie, émigré de
in-13. France à l'époque de la Révolution, mort
— * Méthode pour apprendre aisément le à Berlin lé 11 avril 1801.
latin. 1762 in-12. ,
, * j^lmanach ( le petit ) de nos grands
— * Méthode pour apprendre le latin. —
hommes, avec l'épigraphe: Diis ignotis.
1760, in-12. (Paris), 1788, in-12.
—* Moyens d'apprendre à lire avec faci-
lité et en peu de temps, on Moyens de L'ouvrage , publié d'abord sans nom d'auteur,
fut avoue par Rivarol quand il vit qu'on l'attribuait
perfectionner la méthode d'enseigner à à d'autres, surtout à Chainpcenelz. Qu'on juge du
lire. Paris, 1767, in-12 de 74 psg. succès par le scandale, et du mérite par le succès.
On ne s'était jamais moqué de tant de gens à la
L'auteur ne proscrit pas l'épellation; niais il in- fois, et l'on ne s'en était jamais moqué avec une
dique le cas on elle est utile. Dans Y Avertissement , malice plus impartiale, en même temps que plus
ïl promettait un syllabaire à sa méthode. amère. Le volume grossissait à chaque édition , et
— * Moyens pour apprendre à lire avec quelque nouvel avertissement y retrempait encore
les trnils de la satire.
la plus grande facilité. In-S de 58 pag. Le Petit Almanaclt de nos grands hommes eut une
— * Recueil de mémoires touchant l'édu- seconde édition , revue, corrigée et augmentée dès
1,788 petit iu-12. La dernière édition est de Paris ,
cation de la jeunesse, surtout par rapport
Léop., Collin, 1808 * in-8 , avec portr., 5 fr. Cette
aux études. Paris, 1763, in-i2. édition est extraite des OEuvres de l'auteur.
— * Réflexions sur les pris de l'Université, — Conseils donnés à S. M. Louis XVI, en
et sur d'autres objets très-intéressants pour 1791, par l'intermédiaire de M. de La-
l'éducation de la jeunesse. Paris, 1769,
in-12. porte, intendant de la liste civile; ou-
Sections coniques démontrées par syn- vrage inédit de M. le comte de Rivarol,

thèse. 1757 in-8. suivi d'une Lettre sur M. le marquis de la
, F***, par le même. Paris, Moreau , 1820 ,
— * Système de X.ongomontanns, dis- in-8 de 80 pag.
ciple de Tycbo. 1766, in-12.
T—Tables de sinus, tangentes et sécantes. — * Dialogue entre M. de Limon et un
homme dégoût. Bruxelles, 1792, in-8.
Paris , 1743 , in-8. Voltaire et Fontenelle.
-— Dialogue entre
*
— Traité de gnomonioue, ou l'Art de faire Paris, 1783 , in-8.
les cadrans. Paris, 1742, 1746s in-8. —* Dictionnaire (petit) des grands hommes
— IIIe édition, revue. Paris, 1767 , in-8. de la Révolution, par un citoyen actif,
11 fit oublier celui d'Ozanam, et fut ensuite ef- ci-devant rien. Paris, del'impr. nationale,
facé par celui de D. Bédos.
3790, in-12.
— Traité de la sphère. 174* , in-8. — En société avec Charapcenetz.
Autres éditions (5e et 6e , augm. par de Correspondance de Grimai, année 179,0, sep.
LAÏ,AÏÏDE. Paris, an VJ (1798), eu 1804, teinbre, tom. XVI, pag. 5ao.
in-8. Rtvarol s'était fait connaître pendant quelque
temps sous le nom de M. de Parcieux , et ensuite
— Traité de la sphère et du calendrier. sous celui de Longchamp.
VIIe édition, revue et augmentée par Correspondance de Grimm, 3e partie , tom. IV ,
M. PUISSAHT. Paris, Ve Courcier , 1816, pag. 440.
în-8 , avec 3 planches , 4 fr- Dic-
— Discours préliminaire du nouveau
— Traité du calendrier. Sec, édit. Paris, tionnaire delà langue française. Hambourg,
Desaint, 174.4» in-8. P. F. Fauche et Oe , 1797 , in-4.
— Trigonométrie rectîligne et sphériqae ; Le Dictionnaire n'a jamais paru ; maïs il en a été
avec des tables des sinus, des tangentes, publié un autre sous son nom, qui n pour auteur
des sécantes et des logarithmes. Paris, M. VESOEH (voy. ce nom).
Lottin, 1743, X747» 17^0, 1757, in-8. Éloge de Minetto Ratoni, chat du
*

CA livre, dit Lalande, est coinme tou» ceux de pape ( Benoît XIV ) en son vivant, et
fio RIV RIV
premier soprano de ses petits concerts. Fe- lettre à M. Necker sur la morale ; celle-ci a 44 pag..
lisonte, 1795, petit in-4 de 25 pag., snr Elles ont été réimprimées toutes deux dans le tom»
II des « Chefs-d'oeuvre politiques et littéraires de la
pap. rose. (indu X.VIH* siècle ». ( Neuwied ), 1788, 3 vol.
Tiré seulement à i5 exemplaires. Ces Lettres ne sont guère que des conversations
— * Enfer ( 1' ), poëme, traduction nou- vagues, sans doctrines, sur un livre assez vague lui-
même. Ou y devine à peine cette sagacité pénétrante
velle (1783). Voy. DANTE. de Rivarol qui depuis illumina la métaphysique
* Épître de Voltaire, à mademoiselle du langage ,et la politique desÉtals de tant de clartés

Raucour, actrice du Théâtre-Français. Pa- brillantes.
ris, sans nom d'impr., 1790, in-8. — Lettres critiques sur le poëme des «Jar-
Attribuée à Rivarol et à Chainpcenelz. dins» (de l'abbé Delille); suivies du
—Esprit de Rivarol ( précédé d'nne Notice « Chou et du IVavet ». Amsterdam , et Pa-
écrivain, M. FAYOLLE ). Paris, ris, I7S2, in-8 de 29 pag.
sur cet par
Perronneau, 1808, in-12. Publiées sous le pseudonyme de comte de Bar-
* Galerie des États-Généraux. 1789, 2 ruel.
—r
parties in-8. — Mémoires ( ses ), avec des notes et des
éclaircissementshistoriques;précédésd'une
En société avec le marquis de Lochet, le comte de
Mirabeau, et Choderlos de Laclos. Notice. Par M. BERTILLE. Paris, Bau-
Cet ouvrage a été distingué de la foule des bro- douin frères, 1824 in-8, 6 fr.
chures qui ont paru en 178g et en 1790; les por- ,
traits qu'il contient sont, en général, traces avec Faisant partie de la « Collection des Mémoires re-
autant de talent que d'impartialité. latifs à la Révolution française ».
Suivant l'auteur de la brochure intitulée : v Le
* Parodie du songe d'Athalie. Sans
comte de Mirabeau dévoilé » , ouvrage posthume —
trouvé dans les papiers d'un de ses amis qui le nom de ville, ni d'impr., et sans date
connaissait bien, 1789, in-8 , Rivarol aurait en la (1787), in-8.
plus grande part à cette Galerie ; Mirabeau n'aurait — IIIe édit. Berne, sans
trace que le portrait de Necker sous le nom de nom
d'impr. 1788 ïn-8.
, ,
Narses, et le sien sous celui à'Jramba; Rivarol se se- En société avec Champcenetz.
rait peint sous celui de Cneit. Une édition de cette parodie porte le nom de.
Griinm dit qu'on a cru reconnaître dans cette Ga- M. Grimodde la Reynîère; c'est petite noirceur
lerie la manière de Senac de Meîlhan. Voy. sa Cor- que les véritables auteurs sontune permise, mais qui
respondance, 3e partie , tom. V , pag. 271. se
n'en a imposé à personne. Barb.
-— Homme ( de V ) et de ses facultés in- —Philosophie ( de la ) moderne. 1799,
tellectuelles et des idées premières et fon- in-8, fr. 5o c.
, 1
damentales ; suivi du Discours sur l'uni- Extrait de la première partie du Discours pré-
versalité de la langue française. Paris, liminaire du Dictionnaire delà langue française.
Ch. Pougens, 1800 , ïn-4 , 7 fr. 5o c. * Plainte dn Chou et du Navet contre
États- —
— * Journal politique-national des les Jardins de Pabbé Delille. 1782 in-8.
,
Généraux et de la révolution de 1789, pu- Réimprimé aussi avec l'opuscule intitulé : «Suit©
blié .par IVbbé SAEATIER , de Castres, et dupoëmedes Jardins, ou Lettre d'un président de
tiré des annales manuscrites dn comte de la province à M. le comte de Barruel , capitaine
R***. Sans nom de -ville, 1790 in-8. de dragons » , 7782 , in-8 de 28 pag.; et à la suite
, des Lettres critiques sur U point* des Jardins ( voyez
Le comte de Lauraguais a coopéré à cet ouvrage. plus haut ).
Ce journal a été réimprimé sous ce titre ; Tableau
historique et politique des travaux de l'Assemblée cons- — Prospectus d'un nouv. Dictionnaire de
tituante , depuis l'ouverturedes États-Généraux,etc., la langue française, suivi d'un Discours
jusqu'après la journée du 8 octobre 1789. 1797
ïn-8. , sur les facultés intellectuelles et morales
de l'homme. Hambourg, 1797, in-4-
— * Lettre à la noblesse française an — * Réponse à la Réponse de M. Champ-
moment de sa reutrée en France, sous les cenetz, au sujet de l'ouvrage de madame
ordres de M. le due de Brunswick. Bruxel- la B. de S*** (la baronne de Staël) sur
les, 1792 , in-8. Roussean. In-8 de 37 pag.
— * Lettre à M. le président detêtes *** sur
, — Souveraineté ( de la ) du peuple. Par
le globe aérostatique , sur les par- Rivarol. Ouvrage inédit, trouvé dans ses
lantes et sur l'état présent de l'opinion pu- manuscrits. ( Publié par M. le comte Cl.-
blique à Paris. Londres, et Paris, Cail- Franc. de RIVAROL , son frère ). Paris, VÉ-
leau, 1783 ,in-8. diteur, i83i , in-8 de 32 pag.
— * Lettre ( première ) à M. Necker snr — * Universalité ( de 1* ) de la langue fran-
«
l'Importance des opinions religieuses ». çaise discours qui a remporté le prix de
Berlin 1788, in-8 de 24 pag- ,
, l'Académie de Berlin, en 1781; suivi d'une
Rivarol a adressé la même année, une second* Épître en vers à Frédéric II. Berlin, et
RIV RIV 61
Paris, Bailly, 1784» in-8 de 92 pag. la collection Rivarol étant dans le pamphelet litté-
,
* Vie ( de la ) politique de la Fayette. raire ce que Courrier est dans le pamphlet politique.
— Les huit opuscules sont, i° une Lettre sur les aéros-
Bruxelles 1792 in-8.
, ,
Bîvarol appelait la Fayette le général Morphée.
tats, 1784 ;—20 Séance de l'Acad. française (1788);
— 3° Lettre à Mirabeau , 1790 ; — 4e Dialogue
Rivarol a eu part au « Mercure» au journal entre Fontenelle, Lamotte et Voltaire , sur les aca-
les Actes des apôtres depuis , mois de démies;— 5° Réponse du baron de Grimm (de
« », le no- RivaroI)à
vembre 1789 jusqu'au mois d'octobre 1791 (publiés Volney, qui avait renvoyéla médaille d'or
par Pellïer) , qui eurent un si grand sodcès par l'es- que Catherine II lui avait fait remettre, 1792; —
prit et la gaieté avec lesquels Rivarol déversait le ri- 6° Lettre sur le général Bonaparte, 1797. Elle a été
dicule sur les partisans de la révolution ; « au Spec- insérée, sous le voile de l'anonyme,dans le tome Ier
tateur du Nord » (1797-1802).
OEuvres complètes
du Spectateur du Nord ; ~ 70 Sur la souveraineté
du peuple. Cet écrit, tiré de la Théorie du corps
— ( ses ) précédées politique a été publié par le comte Cl.-Fr. de Ri-
,
d'une Notice sur sa vie ornées du por- varol, en, I83I; — Pensées, bons mots et anecdotes.
,
trait de l'auteur, augmentées du petit « Al- On a faussement attribué à Rivarol une mauvaise
manaeh des grands hommes» et d'autres pièce <lt vers intitulée : Dialogue entre le dix-neuvième
et te vingtième siècles. Un certain comte de Mont-
pièces inédites (publiées par MM. FAYOLLE gaillard a aussi publié, sous le nom de Rivarol, une
et CHÉITEDOLLÉ ). Paris, Léopold Collin, Histoireétésecrète de Coblentz.
1808,, 5 vol. in-8 25 fr. Il a publié sous le nom de M. de Maribou
,
, masque de Cubières, la « Confession du comte Gïi-
Cette collection est ainsi composée : Tom. 1er, folin » (de Rïvarol) facétie en dialogue (1788 )
Notice sur la vie de M. de Rivarol, 12 pages, in-12. Cet Opuscule a, été réimprimé dans le tom. V,
signées B. M. P. } Prospectus du nouveau Diction- des OEuvres de Rivarol.
naire de la langne française ;— De l'Homme intel-
lectuel et moral. Tome il, De l'universalité de la RIVAROL. ( Louise MATHER FLIHT?
langue française ; — deux Lettres à M. Necker, comtesse de ) , épouse dn précédent ;
sur son livre de l'Importance des opinions reli- morte à Paris, dans un âge avancé , le 21
gieuses ; — Pièces diverses : i° sur les Synonymes
de l'abbé Roubaud ; — 20 Lettre de M. le président août 1821.
de **" à M. le comte de *** ( snr les Jardins, de
l'abbé Delille, suivie de la Réponse du comte de *"* : — Notice sur la vie et la mort de M. de
Rivarol, en réponse, à ce qui a été pu-
— 3° Lettre à M. le président de *"", sur le glohe blié dans les journaux. Paris, an 2(1802),
aérostatique, sur les têtes-parlantes, et sur l'état
présent de l'opinion publique à Paris ;—4° sur Flo-
rian;—5° Lettre sur l'ouvrage de madame de Staël,
in-8 ,75c.
intitulé de l'Influence des passions, etc., par un
*.
On doit â cette dame la traduction de l'anglais
auteur célèbre, signé Lucios Apnleius ; — 6° Pa- des quatre ouvrages suivants : i° l'Appel des
rodie du Sooge d'Àthalie; — 70 Désaveu du sieur Whigbs modernes aux "Wbighs anciens, par lîdua.
Griinod de laReynière, concernant la parodie d'A- BURKE (1791) s 20 les Effets du gouvernement sur
thalie ; — 8° le Vrai désaveu de la parodie du Songe l'agriculture en Italie, avec une Notice de ses dif-
d'Athalie et de son désaveu , par le véritableGrimod férents gouvernements (1797, in-8) ; 3° le Couvent
de la Reyjîîèré ( pièce différente de celle de Rivarol de Saint-Dominique (1S01, 3 vol. in-18). L'original
et Champcenetz ) ; — g° Essai sur les amitiés ; — anglais est intitulé les Libertins. 4° Encyclopédie
io° Discours sur le droit romain, par M. Lambert; morale, contenant les devoirs de l'homme çn so-
zi° Lettre aux auteurs du Journal de Paris (contre ciété ( par DOUSLIT ), 1802 traduction réimpri-
,
MM. Sausenil et Framery, qui avaient critiqué la mée, en 1821, sous le titre d'Économie de la vie
traduction de l'Enfer du Dante , par Rivarol ) j — civile.
i3° Traduction en prose et en vers de quelques
fragments de_ l'Enéide ; — i3° Fragment d'une cri- RIVAROL ( le comte Claude - Fran-
tique de l'Epitre de l'Amitié, de M, Ducîs ; — çois de ), connn d'abord sous le titre de.
340 Réflexions sur une question dramatique qui chevalier ensuite de vicomte, frère d'An-
n'a point encore été bien éclaircie; — i5° Extrait ,
d'nne Lettre de M. de Tïlly à M. de Rivarol, avec toine; capitaine d'infanterie en 1789, émi-
la réponse de ce dernier; — 160 Lettre de Rivarol gré en 1790 ; créé colonel., en 1797 , par.
à l'abbé Romans. Tome 111, l'Enfer dn Dante. le comte de Provence, depuis Louis XVM;
Tome IV, Extraits du Journal politique et national.
Tome V, Lettre sur M- de Rivarol, adressée à agent des Bourbons, pendant la durée de
M. Léop. Collin par madame de Rivarol, sa veuve;
, l'émigration ; maréchal-de-camp après la
— le Petit Âlmaualch de nos grands hommes, pré- Restauration; né à Bagnols, en 1760.
cédé de pièces préliminaires, et suivi d'un Supplé-
ment pour l'année 1788, et d'un Errata; — Dia- — Amours ( les ) de Lysis et de Tbémire.
logue du public et de l'anonyme, par M-J. de dans l'île de Délos. 1786, in-4.
CHÉRIES.; — la Confession du comte Grïfoîin facé-
tie , en dialogue, par M. de Marinou ( de ,
Cu- — Chartreux ( les), poëme et autres pièces
Hièass ) ; — Recueil d'épigrammes chansons et fugitives. Paris , 1784 in-8.
,
-et pièces fugitives , contre l'auteur ou les auteurs Crimes (les) ,
de Paris en 1789 , poëme ?
du petit Almanach de nos grands hommes; — Por- —
trait du duc d'Orléans et de madame de G***** et Poésies fugitives. Ï789 , in-8.
( Genlis ) ; — Vie politique de M. de La F*** ( La — Emprunteur (1'), comédie en un acte
Fayette ) ; — Pensées , traits et bons mots.
M. Fayolle , l'un des éditeurs de cette collection,
et envers. Paris, les mareh. de nouv.,
a en sa possession huit autres opuscules de Rivarol,
178S, in-8.
qu'il se propose de faire imprimer, et qui formeront Il y a une édition de cette comédie sous le titre
le sixième volume des OEuvres de ce spirituel écri- du Poète emprunteur, etc. Paris, Laurens jeune ,
vain, et qui, certes, ne sera pas !e moins piquant de an vu (1799), in-12-
6a RIV RIV
— Essai sur les causes de la Révolution Auguste de ), fils du précédent, élève de
française, suivi de deux Lettres à milord l'Ecole polytechnique, anc. officier clans le
***, et d'une pièce de vers inédite. Par régiment d'Issembourg, avec lequel il fit 1( s
uu
officier général. Paris, dp l'impr. de Bou-
cher , 1827, in-8 de 5a pag., 1 fr. 5o c. campagnes de la Calabre ; capitaine adju-
dant-major de la garde royale; né à Pa-
Les principales causes de la'Révolution sont, ris , en 1786, mort le 14 novembre 1827.
suivant M. de Rivarol, la corruption des moeurs,
la philosophie, la destruction des jésuites, les par- — Discours snr la vie et les ouvrages de
lements et surtout la faiblesse de Louis XVI. « Les Rollin. Paris, Ègron, 1819, in-8 de 86
,
« rois faibles , dit-il , en parlant de la France ac- pag., 1 fr. 5o c.
te luelle , sont les fléaux de leurs peuples. Il faut
« tenir la verge haute pour contenir les Français. — Notice historique sur la Calabre, pen-
« Bonaparte les frappa d'abord avec une verge de dant les dernières révolutions de Naples.
« fer, c'était assez j mais ensuite il Ja fit rougir au Paris, Magimel; Anselin et Pochard,
« feu , c'était trop. En dernier résultat, il faut à la 1817 , in-8 a fr. 5o c.
« France plus de "ouvernementque de constitution : j
« à l'Angleterre plus de constitution que de gouver- Il travaillait à une Histoire de saint Louis que la
« nement n. Celte courte citation fait connaître assez mort ne lui a pas permis de terminer. ,
les principes de RI. de Rivarol et la portée de
, RIVAZ (Pierre-Joseph de) habile mé-
ses vues politiques.
canicien et chroiiologiste , non moins
— Guillaume-le-Cbnqnérant, tragédie en distingué, magistrat pendant quelque
cinq actes ; suivie du. Véridique comédie ,
, temps; né le 29 mars 1711, à Saint-Gin-
en un acte. Par un officier-général. Paris,
Delafoiest, 1827 in-8, 4 fr. gonlph, dans le Bas-Valais, d'une famille
, noble mort à Monliers, en Tarantaise,
La préface est signée : le comte de RIVABOL, etc. ,
Ces deux pièces n'ont point élé représentées. Ie6 août 1772.
—Réponse à nn mémoire publié par M. le
— * ïsman, ou le Fatalisme, histoire Roi contre ses découvertes en horlogerie.
persane, traduite du portugais de don
Sébastien Lonzo. Paris, Ve Ballard et 1751, in-4.
fils, 1785, a vol. in-ia. RIVAZ (l'abbé Joseph de ), Êls du
Traduction supposée. précédent, vicaire-général à Dijon.
— Nature (de la ) et de l'Homme, poëme. — Éclaircissements sur la légion Thé-
17S2, in-8. béenne et sur l'ép'oque de la persécution des
Pièce qui a été lue dans une séance de l'Acadé- Gaules sous Dioclétien et Maximien ; dé-
mie française, et qui a concouru pour le prix, diés à Mgr. le cardinal de Luynes, arche-
en 1782. vêque de Sens. Paris, Berton, 1779, in-8.
— Prise ( la ) de l'Hélicon , ou ia Guerre
des sots poëme.... RIVE ( l'abbé Jean-Joseph ) biblio-

,
* Satire, par le comte de R***. Paris, graphe distingué d'abord curé ,de Mol-
,
Delaunay, i832, in-8. lèges diocèse d'Arles, prêtre delà ville
— Vers à S. A. R. Mgr. le prince don d'Apt, , plus tard bibliothécaire du duc de
Miguel. Paris, de l'impr. de Boucher, la Vallière, puis de la ville d'Aix ; né à Apt,
1857 ,in-4 de a pag. le 19 mai 1730 , mort à Marseille, le 20
OEuvres (ses) littéraires. ( Romans et octobre 179L
Contes). 1799,4 vol. in-12. —^-
Accomplissement de la prophétie faite
Reproduites en i8o3 el 1808. en 17 7-2(snr la destruction des parlements),
Le chevalier, et depuis vicomte et comte de Ri- on Vrais principes du gouvernement poli-
varol, a publié, antérieurement à 1790, quelques tique contre les erreurs et la bassesse des
brochures politiques : il a aussi coopéré à la rédac-
tion des Actes des apôtres et à celle du Journal nomoclastes on briseurs de lois. Sans
de la cour et de la ville. , nom d'impr. ( Nîmes )., 1789, in-8.
M. de Rivarol s'occupe à'Annales de la Révolution tri-
française, dans lesquelles «il prouvera fort bien — Au très-intègre et très-respectable
« dit-il lui-même, que , sur cent hommes de lettres,
, bunal judiciaire de Marseille. L'abbé Rive,
« quatre-vingt sont ou ont été révolutionnaires». martyr de la liberté nationale et des nou-
Si, comme tout porte à le croire, M. de Rivarol velles lois de l'Empire français. Marseille*
appelle révolutionnaires ceux qui ont consacré leurs
talents au renversement del'âncien ordre des choses, de l'impr. de F. Brebion, 179*) în-8 de
et à l'établissement des principes de liberté et de 55 pag.
justice, qui font lé bonheur de la France nouvelle;
il serait fâcheux que son calcul fût juste et que — * Chasse ( la ) aux bibliographes et
, ,
cur cent hommes de lettres à qui la société a confié antiquaires mal advisés , par un des élèves
la mission de propager les lumières et la civilisa -
lion vingt eussent failli à leur mandat.
que l'abbé Rive a laissé dans Paris. Lon-
, dres et Aix , chez Aphobe ( sans peur ) ,
,
RIVAROL ( le vicomte Jeau-Baptiste- 1788 et 1789, a vol. dont le second ne
RIV RIV 63
contient que la préface, les errata et la ris,
j Didot, 1787, in-fol. enrichi de 7 pi.
table très-bien détaillée du premier. Ce volume était destiné a former le 3e lome des
L'auteur est annoncé , dans le litre, comme un Peintures de Sa nie Bartoli.
élève de l'abbé Rive ; mais il est trop aisé de re- — Lettre au célèbre Camille Des-Moulins,
connaître cet abbé loi-même , au ton cynique de sa
critique, à la bizarrerie et aux incorrectionsde son sur l'inscription en faux qu'il a glissée,
langage , surtout à la grossièretédes injures, contre à la pag. 483 de son N° XXIV, contre
plusieurs bibliographes estimables et de mérite : il une assertion de Pline le nat., touchant
est possible de rencontrer, par hasard, au milieu de le changement de sexe; suivie d'un pos-
cet amas confus de minuties et d'invectives , quel-
ques observations exactes, ou quelques particulari-
criptum, sur deux décrets très-peu pres-
tés curieuses"; mais c'est acheter une bien mince sants de la séance dn 8 mai au soir , dans
instruction par trop de dégoût et d'ennui.
notre auguste Assemblée nationale, fans
— Chronique littéraire des ouvrages im- lieu d'impression 1790, in-8 de i5 pag.
,
primés et manuscrits de l'abbé Rive, des Lettre de labbé Rive à son très-cher

secours dans les lettres que cet abbé a four- et très-illustre Camille Des-Moulins , sur
nis à tant de littérateurs français ou étran- l'extirpation du fanatisme créé par les des-
gers, de quelque rang et profession que ce potes, depuis que le despotisme s'est per-
soit, de la confiance dont divers illustres ché sur les thrônes (sic ). Eleutheropolis,
auteurs l'ont honoré , en lui remettant di- N. Âphobe, ce jeudi 3i mars 1791, in-8
vers ouvrages très-savants à faire imprimer de 27 pag.
avec ses corrections et ses notes, et des ju- — Lettre de M. L. R. à M. de la Borde;
gements que divers journaux français et sur la formule Nos Del gratiâ. Paris,
étrangers ont portés sur ses ouvrages. Eleu- Pierres , 1779 in-4.
theropolis (Aix), de l'impr. des Anti-Copet, ,
— Lettres philosophiques contre le Sys-
des Anti-Jean-de-Dieu, des Anù-Pascalïs, tème de la nature (dn barou d'Holbach)....
etc. , l'an xi du nouveau siècle français Imprimées en 1770, dans le Portefeuille hebdo-
(1791), in-8. madaire, qui, s'imprimait à Bruxelles.
Par cet ouvrage on voit que l'abbé Rive a laissé , vraiment philosophique à l'évë-
inédit, un grand nombre d'ouvrages. M. Peignot, -— Lettre
dans leSoppïémeutàson Dictionnaire de bibliologie, que de Clermont, sur les motions qu'il a
article Rive, a donné la liste d'une très-grande partie. faites à l'Assemblée nationale. Nomopolis
— Dissertation sur un recueil de lettres (Aix), 1790, iu-8.
originales , au nombre de 74 , écrites de — * Lettres purpuracées, ou Lettres con-
la propre maïn d'Henri IV, à Bellyèvre, sulaires et provinciales, écrites contre les
chancelier de France. 179 : , in-S. consuls d'Aix et procureurs du pays de
Éclaircissements sur les cours d'amour. Provence. A DicaiopoUs chez Agathon
— Et'euthère (Paris), ,
Paris, Pierres, 1779* 1789,^1-8 de 117 pag.,
Il n'en a paru que Us neuf premières feuilles. plus 2 pag. d'errata.
—Éclaircissements historiques et critiques — ^Lettres violettes et noires ou anli-
l'invention des cartes à joner, tirés de épiscopaïes et anti-graud-vicariales pour
snr servir de supplément deux
,
histoires
la Notice de l'auteur d'un manuscrit de la aux
bibliothèque de M. le duc de la Vallière, modernes de Provence par l'Exoratorien
intitulé le Roman d'Artus. Paris, Didot, (sic) Papon et par le jurisconsulte Bouche,
et 1780, in-4 et in-8. touchant les administrations de Jean de
1779 Dieu de Boîs-Gelin, archevêque d'Aix, et
C'est te meilleur essai de Rive, quoique le sys-
tème qu'il y soutient ne soit guère admissible.ïinilet d'Emmanuel François de Beausset de Ro-
en avait attribué l'invention aux Français , et Hei- quefort, évèque de Fréjns , etc. A Dicaio-
necken aux Allemands ; Bive la revendique pour les poUs chez Agathon Elettthère, 1789,
Espagnols, qni, selon lui, en faisaient usage en ,
i33u ; Dupuya combattu celle opinion dans le in-S de 96 pag., plus 2 pag- d'errata.
Journal des Savants , août 1780.
— Notice d'un manuscrit de la bibliothè-
* Éloge à l'allemande des Réflexions de que de M. le duc de la ValUèrr, contenant

l'abbé Maury snr les Sermons nouveaux les poésies de Guill. Maehan ,.accompa-
de Bossuet. Eleutkeropolis , 1773, iu-8 gnée de Recherchesbistoriqucsetcritiqnes,
de 94 pag. pour servir à la vie de ce poète. In-4.
— Explication des six figures du sépulcre ! "Notice réimprimée dans le tome III de l'Essai sur
de Cestius, avec des notes critiques, Paris, la musique , par de Laborde.
Molini et Lamy, 178a in-fol. — Notice sur le traité manuscrit de Ga-
, leotto Martio : de Excellentibus, opuscule
?— Histoire critique de la pyramide de;
C. Cestins, avec une Dissertation sur le de 16 pag, Paris, Falade, 1785, in-8.
sacerdoce des septemvirs épulons. Pa- — Notices calligraphiques et typograpbi-
64 RIV RIV
ques pour servir d'essai à la collection des RIVERY. Voy. BOULEICGER DE R.
notices qu'il doit publier incessamment en RIVES ( D.-B. ), successivement avo-
ï2 ou i5 volumes. 1795, in-8. cat à la Cour royale de Paris , aux con-
'— Notices historiques et critiques de deux seils du Roi et à la Cour de cassation,
manuscrits, uniques et très-précieux de la directeur des affaires criminelles et des
bibliothèque de M. le duc de la Vallière , grâces au département de la justice.
dont l'un a pour titre : la Guirlande de ïl est l'éditeur des OEuvres d'Orner et Denis
J ulie, et l'autre : Recueil de fleurs et in- TAIOH (1821,6 vol. in-8), et des Lettres inédites de
'

sectes , peints par Pierre Rabel en r624. d'AGnESSEAu (i8z3 in-4 et 3 vol. in-8).
, ,
Paris, Didot, 1779 , in-4. RIVES (E. ).—Voyage en Turquie et à
—Noticeshistoriques et critiques sur deux Constanlinople , trad. de l'angl. ( 1828 ).
manuscrits de la bibliothèque du duc dé Voy. WALSH.
la Vallière, dont l'un a pour titre : le
RIVET (Jean-Baptiste). — Dictionnaire
Roman d'Arthus, comte de Bretaigne, et raisonné de pharmacie chimique,théorique
l'autre : Rommant de Parthenay on de
Lusignen. Paris, Didot, 1779, in-8. et pratique. Lyon, Reymann et C" ; Paris,
Ode l'abolition récente dé l'escla- Brunot, 1804 , 2 vol. in-8 , 10 fr.
•— sur
vage en France; suivie de notes critiques. RIVET ( J--B. ). — Notice sur l'indos-
Bruxelles {Paris), 1781 , et 1789, in-8. tane, le sagou , le salep, l'arrow-root et
Ode sur la création. 178:, in-8. le tapioka. Analyse des principes consti-
Ode sur la naissance du Messie.... tuants de ces cinq substances alimentaires ;
Impriméedans le Journal de Paris , 1780. examen de leurs propriétés physiques et
Opuscule de l'abbé Rive , intitulé : la ,
l
chimiques. Paris Auteur, i835 in-8
,
de 32 pag.
Ligne monacale, anti-éléemosynaire. Vers
les premiers jours de septembre 1790. A RIVET ingénieur à Toulouse.
,
Charitopolis chez Jehan le Compatissant — Exposé d'une expérience faite à Tou-
, louse par M. le baron de Puymauriu,
(Paris, 1790), in-8 de 74 pag. ,
Contre les Chartreux et les Dominicainsd'Aix. sur un enduit indissoluble à l'eau , et pro-
Origine ( de 1' ) des étrennes , publiée pre à garantir des incendies les maisons et
granges, couvertes d'an toit en paille. Pa-
par Jac. Spon. Paris, Didot l'aîné, et De- ris, de l'impr. d'Egron, 1824, in-8 de 8 p.
bure, 1781, in-8.
Prospectus d'un ouvrage proposé par RIVET DE LA GRANGE ( Dom An-
souscription , par M. l'abbé R sous toine ), savant bénédictin ; né le 3o oc-
le titre d'Essai sur l'art de vérifier l'âge tobre i683, à Confolens, diocèse de
des miniatures peintes dans les manuscrits, Poitiers, mort an Mans, le 7 février 1749.
depnis le XIVe siècle jusqu'au xvne inelusi- —* Nécrologe de l'abbaïe de Notre-Dame
vememt. Second tome des Peintures anti- de Port-Royal-des-Champs. Amsterdam,
ques de Pierre Santé Bartoli, contenant l'ex- Nie. Potgieter, 1723 , in-4-
plication des six figures du sépulcre de Le Fèvre de Saint-Marc (voy. ce nom ) a publié,
Sextius celle des douze figures des bains en 1735, un second volume, sous le titre de Sup-
, au Nèerolage, etc.
de Constantin et de la noce Aldobrandine, plément
Dom Rivet a eu part à l'Histoire littéraire de la
avec l'histoire. ...Paris, Didot, 1782, France , publiée par les Bénédictins. Le tome IX de
in-12. cet ouvrage est le fruit de ses veilles laborieuses :
qu'en 1760.
L'abbé Rive en a publié a6 plancbes grand in- il ne parnt
fol. Ces planches sont gravéss au simple trait, im- RIVIER-—Grand (le) Festin dé Pierre,
primées en bistre, et peintes en or, argent et cou- scènes foraines trois parties ( mélo-
leur. en
). drame ). Paris, de Vimpr. de madame
RIVERA ( D.-Juan-Sanchez — Tra- Dnmesnil-Lesueur, 1811 in-8.
tado de econoinia politica , etc., tradneido veuve ,
del francès. (1822). Veàse SA-T. RIVIÈRE (D.-B. de ), pseudon. Voy.
MOHTFAT/COH.
RIVERIETJLX, capitaine du génie.
RIVIÈRE ( F. ).
Impôt ( de 1' ) territorial gradué, con- — Règles ( les ) de la
servateur de la propriété. Paris, Delaunay, bienséance et de la civilité chrestienne.
1816 , in-8 de 80 pag. Paris, Oudot, 1716, in-12.
RIVERS ( l'abbé ). — * "Voyage à la RIVIÈRE (Guillaume), chimiste et
mer du Sud, etc., trad. de l'angl. (1736). naturaliste, membre de la Société royale
Voy. ce titre aux ouvrages anonymes. des sciences de Montpellier, sa patrie;
RIV RIV 65
né «n i655 , mort à Vérone, le 14 juillet belles et saines, aux diverses époques de
i734. la vie ainsi qne pour maintenir la bouche
Mémoire sur quelques singularités du fraîche. ,
Paris, Le Narmant, 18 n, in-12
terroir de Gabian, et principalement sur de 108 pag., 1 fr. 8b c.
la fontaine de l'huile de Pétrole qui y — Réflexions sur Napoléon Bonaparte
coule. Montpellier, Hon. Pesch , 17 17 , précédées d'une Notice concernant le ,
ip-4- ca-
ractère français. Paris, Delaunay; Dentu
On lui doit plusieurs Observations d'histoire na- etc., 1814 iu-8. -; -: ,
turelle , et des Ui-cherclies sur la ciguë et l'ivraie , ,
ainsi qu'une Analyse de l'opium, bonne pour le RIVIERE alors officier de cavalerie en
t«inps où. elle parut. ,
retraite.
RIVIÈRE (l'abbé), neveu du voyageur — Suisses ( les) appréciés par l'Histoire,
Panl Luc*s. quelques-unes de leurs perfidies révoltes
,
* Éloge des Norman ds, où l'on trouvera et refus de combattre etc., etc. Paris,
— Corréard, ,
nn petit abrégé de leur histoire avec les 1819 in-8 de 64 pag., 2 fr.
,
grands hommes qni en sont sortis. Paris t Cet écrit a eu une seconde édition dans la même
F' Guillaume, 173 1 , in-12. année.
Réimprimé dans les Nouveaux Amusements sé- RIVIÈRE ( de ), maire de Saint-Gilles.
rieux el comiques. La Haye ( Paris ), s'jâG, a Mémoire sur la Camargue.' Paris, de
vol. in-12. —
Vimpr. de madame Huzard, 1826 in-8.
* Éloge des Normands ou Histoire ,
— , Extrait des « Annales d'agricultureH.
abrégée des grands hommes de cette pro-
vince. Paris, Ch. Guillaume, 1748, 2 — Mémoire sur l'eau , les terrains salans,
vol. in-12. et le delta-du Rhône; suivi .d'un second
Mémoire sur la portion de ce delta,.appe-
Les continuateurs du P. Lelong ont altribué cet lée la Camargue Paris, de Vimpr. de
ouvrage à dom Lecerf; mais il n'est qu'une réim- « ».
pression du précédent, dans laquelle on a inséré Lebel, 1823, in-8 de 48 pag., avec une
des articles tirés delà « Bibliothèque hislovique'et planche.
critique des auteurs de la congrégation de Saint-
Mauv, par dom LKCEBF. On voit, à la page 118 de Extrait des Mémoires 3e la Société linncenne.
la seconde partie, une prétendue dissertation sur RIVIÈRE ( B. ).,— * Observations gé-
Vorigine du royaume a'Yvetot : il n'y a que. deux
pages relatives à ce bourg du pays de Canx ; Le nérales sur la Guvanne française, et pro-
reste est la conliuuation de l'opuscule de l'abbé jets .d'amélioration de cetteimportante co-
Rivière.
lonie , par M. B. R. Bordeaux, 1827 in-8
RIVIÈRE fils avocat de Paris. de 88 pag._ ,
, (D. M.)
— * Discours sur la profession d'avocat. RIVIÈRE (A.).
.

Paris, i74i,in-4- — Essai d'nne des-


RIVIÈRE ( cription générale de la Vendée. Par M. J.-
), avocat ; né à Paris, A. Cavoleau et M.'A. Rivière, publié par
mort à Caen, en 1778. M. A. Rivière. Première partie. Statistique
— * Mémoires de Rantzi. La Haye(Paris), et physique. PartV, Carilian-Goeury, i832,
1747, in-12. in-4 de 20 pag.
'—* Moyen (le) d'être heureux, on le
Temple de Cythère ( par RIVIÈRE ) avec — Précis d'introduction au cours des sci-
,
les Avenlures de Chansï et de Rannce (par ences physiques de l'École royale de Bour-
bon. Bourbon-Vendée, de Vimpr.. d'Ivan-
de NEUVILLE ). Amsterdam (Paris), 175o,
net, i834, in-12 de 48 pag.
.. 2 vol. in-12.
: Voy. aussi Li. RIVIKBE , LB MERCIÉB et Pose»
RIVIÈRE (l'abbé Bon.-I'r. ). Voyez DB L* RIVIÈP.B.
PELVEHT. RIVIÈRE DE BRINAIS ( Paul ), pseu-
RIVIÈRE, ancien commis dans un bu- donyme. Voy. CLAPASSOM.
reau à Versailles. RIVIÈRE DE COLOMBIERS. Lettre
— Ami ( 1' ) de la paix, ou Réponse à la —
à l'auteur des Observations snr nn ouvrage
Théorie de l'impôt (du marq. de Mi-,
rabeau). Amsterdam, et Paris , 1761, intitulé : Cas de conscience sur la cotrimis-
in-i». 1 sion établie pour réformer les Réguliers.
Rouen, 1768,10-8. "
RIVIÈRE ( J.-L. ) officier de santé,
, — Remercîment sincère au R. P. C. qui
-oculiste, dentiste, etc. s'est donné la peine d'examiner les Obser-
— Instructions pour conserver les dents vations sur un ouvrage intitulé : Cas de
Ton» vm. 9
61) HIV ROA
conscience, etc. Roterdum , et Paris, — Histoire de la marine française et de la
i768,in-ta. loyauté des marins sous Bonaparte ; conte-
RIVIÈRE DU FRESNY. Voyez Do tenaut en outre le récit de la mission de
l'auteur, à Brest, pour le service du Roi ;
FRESHY. des événements extraordinaires et des per-
RIVILLON ( F.-Toussaint ). — Études sécutions sans nombre qui furent la
en
grammaticale*et études littéraires de quel- suite. Paris, Eymery, 1814, in-8 de 80
fines morceaux de poésie latine, avec les pag., 1 fr.
traductions en vêts et eu prose, île diffé- Israélites (les) modernes, ou Aventures

rents auteurs. Amiens, Alto-Poiré ; l'Au- des deux frères Daroca. Paris, Pii>oreau;
teur; et Paris, Audin, i834, in-8 de 96 Évreux, Ancelle 181a a vol. in-12 , , ,
P»g- 3 fr.
IUVOIRE (l'abbé Antoine), ex-jésuitc, Publié sous le pseudon. de Joshiah H.ikohen.
membre de l'Académie de Lyon; né à RIZO-NÉROULOS (Jacovaky), anc.
Lyon , le 19 mars 1709 , mort vers 1789. premier ministre des Uospodars grecs de
métallique de l'Europe, ou
— Histoire Vaiachie et de Moldavie.
Catalogue des médailles modernes du ca- — Cours de littérature grecque moderne,
binet de M. Poulhariès. 1767 , iu-8. donné à Genève. Publ. par J. Humbert.
—Principes(nouv.) de perspective linéaire, Genève, Abr. Cherbuiiez, 1827 ou 1828,
,
trad. de deux ouvrages , l'un anglais du in-8 , avec le portrait de l'auteur, 5 fr.
docteur Krook TAYLOR , l'autre latin de — Histoire moderne delà Grèce depuis la
M. Patrick MURDOCH; avec un Essai sur chute de l'empire d'Orient. Genève, 1828,
le mélange des couleurs de NEWTON. Ams- in-8.
terdam (Lyon), 1757 , in-8. Il y a des exemplaires avec un nouveau frontis-
Les exemplaires de celte traduction estimée, pice portant : ftittoire de l'insurrection grecque.
,
précédée d'un Précis d'Iiistùtre moderne de la Grèce.
datés de Lyon , portent au frontispice le nom du
P. Rivoire. Paris , Cherbuiiez, 1834
in-8, 8 fr.
.
Traités sur les aimants artificiels , tra- RIZZI-ZANNONI ( J.-A.-K. ). — Atlas
duits de deux ouvrages auglais de J. Mic- géographique et militaire de la France,
KELI. et J. CANTON, etc.
Paris, i-jSù, divisé en deux parties. Paris, R.-J. Julien,
in-1 ï. I75i, gr. in-4.
* Vie de saint Castor évèque d'Apt. — * Atlas géographique et militaire, ou
,
1768 , itl-12. Théâtre de la guerre présente <n Allema-
RIVOIRE ( Maurice ). — Description gne, depuis 1756 jusqu'en 1761 (arec le
de l'église colliédiale d'Amiens. Amiens , journal de cette guerre, par Drouet ).
HJachttel, 1806 , iu-8 , avec une vue pers- Paris, 1761 , in-i(i.
Court exposé des opérations militaires
pective de ce mouutuent. —
sur la surprise d'A- actuelles en Allemagne ( en allemand ).
— Précis historique 1708, in-8-
miens par les Espagnols, el de la reprise
par Henri IV ; précédé d'un Coup d'oeil — Dissertation sur différents points de
géographie adressée à l'Académie royale
sur le département de la Somme. Amiens, des scieuces et belles-lettres de Gcettin-
1807 in-8.
, gen. lu-ia.
RIVOIRE ( Heuri ), avocat à la Cour —Éclaircissements historiques sur un fait
royale de Paris. littéraire. .
" République ( de la ) selon la Chat te. . .
M. Bonne a publié une Réfutation de ces deux
Paris , Desaugcs, i83o, in-8 de 72 pag. derniers ouvrages ( Padoue , 176a , in-12 ).
M. Rivoire a élé le rédacteur des Recherches sur Étrennes géographiques.Paris, Ballard,
la teigne, de M. MAIIOK jeune (1829). —
1760 , in-12.
RIVOIRE SAINT-H1PPOLYTE ( le
RIZZO ( Emui. ). — Essai sur la nou-
chevalier de ) , aucieu officier de la rna-
velle Doctrine de Brovvn, en forme de
riue royale ; mort peu de temps après la
Restauration. lettres. 17 97 . »>-8.
« Adar et Melck ou les Pirates bar- ROARD ( J.-L. ) , alors directeur des
, teintures et des manufactures impériales.
baresques, trad. de l'arabe de Joshiah Ha-
kohen, par le chev. dé R*** . Paris, Pi- Abrégé du Traité théorique et pratique
goreau iSii 4 vol. in-12 ,8 fr. delà culture de la vigne, par Rozier,
, , Chaptal et Parmemier. Paris, Marchand;
Traduction supposée.
ROB BOB fi7
oa Paris, Arih. Bertrand, 1806,,in-8. — * Épître à M. de Sainte-Fois. 1767,
—. Mémoire sur l'emploi comparé des in-12.
aluns dans les arts. Paris., 1S06 , in-4 — * Épitre du sieur Rabot, maître d'école
, de Fontenoy,
1 fr. 5
2 c. sur les victoires du Roi. Fon-
Avec M. Thénard- tenoy, r745,in-8 de 7 pag.
.
îfous connaissons encore do même un Mémoire — France ( la ) libre , poëme sur la ré-
sur le décreusage de la soie, impr. dans le second volution actuelle de ce royaume, en .vzir.
volume du Recueil des savants étrangers de l'Insti-
tut iiaLïonai (1811). chants. IJaris , L.-F. Prault, I 791 in-8
, ,
fr. 5o c.
ROBEE (Jacques), d'abord orfèvre, 1
ensuite ingénieur et géographe du roi, Ce poëme devait être plus étendu : il n'en parut
de Saint-Denis né Soissons, que les huit premiers chants. Une maladie de l'au-
maire ; à teur l'empêcha de finir cet ouvrage.
— Méthode pour apprendre facilement la — * Mon Odyssée ou le Journal de mon
géographie, contenant un abrégé de la de Saintonge,
,
à Chloé, en
retour poëme
sphère, la division de la terre, et nn chants. La Haye ( Paris). 1760 în-12.
petit Traité de la navigation. Paris, Du- iv ,
puis, 167R , 2 vol. in-12. — Ve édition, L'auteur du poëme en est le héros; il ne S'OK-
pose point aux naufrages ; c'est à pied que le nou-
angrn. par Tauleur. Paris, Dezallier, 1703, vel Ulysse fait ses voyages; et l'on a prétendu que
2 vol. in-12. sa narration se ressentait des fatigues" qn'il avait
Le même ouvrage, aoginentée par pu éprouver.

J. AtJDreRNE. 1746, 2. vol. in-j2. — * Odes nouvelles. 1749 s in-12.
On doit au même quelques antres ouvrages qui La plupart sont faibles: denx cependant obtin-
n'ont point été réimprimés depuis 1700, et, entre rent, dans le temps, du succès; c'est celle qui
autres, une comédie intitulée : la liapinière , pu- roule tout entière sur la distinction du corps et de
bliée sons le nom de Bafquebois. l'dme, el une autre intitulée : la Neutlonique.
ROBBE (Jacques), docteur de la fa- •— OEuvres
(ses) badines. Londres, et Pa-
culté de théologie de Paris. ris, Lavillette, 1801 , 2 vol. in-18, 4 fr.
— Dissertation sur la manière dont on On trouve dans ces OEuvres badines tous les
défauts de l'auteur : des contes impies quand ils
doit prononcer le canon, et quelques autres ,
parties de ia messe. Neujchdteau, Mon- ne sont pas licencieux ; des épigrammes et des sa-
tires , dont l'une adressée au bailli Durollel, n'est
noyer, 1770, in-12. pas sans mérité.
— Tractatus de augustissimo Euebaristias — * Pucelles ( les ) d'Orléans poëme en ,
sacremento. Ncocastri , Mannoyer, 1772 , vi chants. Orléans , 1791 5 in-8.
în-8. On trouve à la fin une Lettre à l'auteur, conte-
— Tractatns de raysterio verbï. Parisiis , poëme.
nant des détails sur l'affaire qui fait l'objet de ce
376a , in-8*
L'auteur a fait imprimer 0 Paris des remarques
ROBBÉ, inspecteur général des chauf- assez étendues et fort curieuses ; les exemplaire*
fages de l'armée qui les contiennent sont inlilulés : Poème sur les
vexations exercéespar trois évêques successifs d'Orléans,
— Simonïana , ou Loisirs d'un chauffeur, contre les religieuses de Saint Charles. Paris Prault
, ,
à l'usage des oisifs- Falenciennes, an xir 1791, in 8. (AnonO-
de la République (1804), in-12. 11 v a aussi une édition de cet ouvrage sous er
titre épiscopal,
: les F'ietimes- du despotisme poëme
Publié sous le pseudonyme de F. Simon. Cet ou- en six chants. Paris , Prault, 1792, in-8.
vrage a eu deux éditions; la seconde , tirée à cent Des religieuses tracassées pour n'avoir pas voulu
exemplaires seulement , dont 7s sous le premier accepter la bulle Unigenitus, voilà le sujet de ce
litre , et 25 sous celnî d'Jmbécihiann. poëme, composé en 1769. On nren aurait pas permis
l'impression qnand il avait quelque intérêt : il n'en
ROBBÉ DE BEA.UVESET ( Pierre-Ho- avait pins pour personne, lorsqu'il parut au pins
noré ) poète erotique, qni fît bientôt des- fort de la Kérolution. On remarque dans ce poëme,
cendre, sa poésie jusqu'à celte licence, qui comme dans la plupart des ouvrages de Robbé, le
défaut de goût et d'autresdtfauls qui étaient par-
tient de la crapule ; né à Vendôme en ,
ticuliers à cet. auteur.
,
J725, mort à Saint-Germain-, en 1794- Au sujet de ce poëme, connu d'abord sous le
nom de Poëme sur la religion, et qui était sur le
— * Débauché ( le) converti satyre. , point d'être imprimé , el deja renommé par des
3736 , in-ï2. lectures de société , on lança contre l'auteur l'épi-
Réimprimée, par erreur, dans plusieurs éditions graroine suivasitr. : ,
des QEuvj^es de GréconrL , et dans celles de Piron. L'homm'vDiru Lut jusqu'à Ja lie
;C'est nnç.des moins mauvaises pièces de Robbé; Le calice de sa douleur:
.
la.leclure en est pen dangereuse, parce qu'elle est C'est la dernière ignominie
"dégoûtante. D'avoir lîobhe pour défenseur.
Épître à M *** ( le comte de
_-r—
*
, mon protectew. — Satire au comte de
Paris, 1768 in-8.
,
Bissy ). i 776 in-8.
,
68 ROB ROB
Robbé y maltraite également Piron Palissot, tragédie d'Atbalie, pour l'étude de la lan-
,
Bcrruyer, Voltaire et Sabatier. Cette pièce a été
réimprimée dans les Poésies satiriques du xvxxi* gue française. Caen, de Vimpr. de Poisson9
siècle. i83o, in-12.
— Satire snr le goût. 1752, ïn-8. — Sur le pommier, et sur une nouvelle
variété de pommes, découverte en 1826,
On n encore du même un assez grand nombre de
pièces dans l'Atmanach des Muses. dans le département du Calvados. Caen,
En dernier résultat Robbé n'a traité que des
,
de l'impr. de F. Poisson, 1827 ,*in-8 de
sujets d'un goût singulier, ou équivoque; il est 4 p«g.
surlout connu par un poëme fur la V et qui
fit dire par Palîssot que l'auteur, chantre du mal im- RORERJOT (Claude), membre delà
monde , était plein de son sujet. Il ne le livra point
d'abord à l'impression ; mais il le lisait tant qu'on Convention nationale, puis ministre de la
voulait dans les salons. République française, résident h Ham-
ROBELLO (G.). — Grammaire ita- bourg, enfin négociateur à RasUidt; né à
lienne élémentaire et analytique, en trente Maçon, en 1753 ou 17.Î4 massacré près
,
de Kastadt, le 2S mai 1 799.
leçons, avec l'accent prosodique sur tous
les mots italiens; suivie d'Observations II a fourni un Rapport sur les établissements det
générales sur la versification. Paris, l'Au- pauvres à Hambourg, dans le Recueil de Mi-moires
teur ; Truchy, 1829, in-12 , 4 fr. sur les établissement d'humanité, trad. di- l'aHe-
m;md etc. (1799). On trouve aussi de lui quelques
Lettres, sur la culture et l'imlustiie des f'aji-fi^t dans
ROBELOT (D.). — Dissertation sur les le Conservateur de M. Franco.s de JNeufciiàtrau. ,
causes de l'universalité de la langue fran- Il avait donné, eu 179-1. dans le Journal de
çaise j et la durée vraisemblable de son phy&ique (tome\LIVt p. 75), un Mémoire sur la
empire. Trad. de l'allemand, avec des cause du goût de fût dans les vins.
notes (1804). Voy. SCHWAB. ROBERT. — * Kermesse ( la ), ou la
Foire d'Ulrecht, comédie ( en un acte et
ROBELOT, ancien chanoine de Dijon.
en prose ) , par M, R***. ^m.yterdam 9
— Autorité ( de 1* ) qui, prévenaut les Henri Schelte, sans date (171:2), in-12.
écarts de l'indépendance dans la société
religieuse, civile et domestique, devient — Mort ( la ) d'Antiochus , tragédie ( en,
cinq actes, en vers). Bruxelles, T* Scrs-
le premier de nos intérêts et le plus in-
dispensable des besoins sociaux. Lyon et tet'ens, 171 r, in-8.
,
Paris, Rusand , i8a4) in-8. ROBERT, procureur au Châtelet.
— Influence ( de 1* ) de la réformation de — * Observations sur la culture des ar-
Luther snr la croyance religieuse, la po- bres fruitiers. Paris, Collombat, 1718,
litique et le progrès des lumières. Lyon in-i 2.
Rusand, ,
1822 , in-8 3 fr. 5o c.
,
, ROBERT, ancien maire d'Angers.
ROBERDEAU ( L.-M. ) professeur en — Recueil des privilèges de la ville d'An-
l'Université, etc. , gers. Angers , 1748 , in-4.
— Grammaire française de LHOMOHD , re- ROBERT , membre de "hôtel de ville
vue , corrigée et consiÛérablement augi de Poitiers , el maître de forges à Ruffecq,
meutée par L. RORERDEATT.Paris Picard-
, en Angoumois.
Dubois 1820, in-12, 1 fr. —Méthode pour laver et fondre avec éco-
,
— Logique, ou Réflexions sur les princi- nomie les mines de fer. Paris, Jombert,
pales opérations de l'esprit, tirées d'Aris- 1766 ïn-12.
,
tote, de Gassendi, de Descartes, de Pascal, ROBERT (Marie-Anne de ROUMILR ,
de Nicole, de Dumarsais, de Condillac et
dame ) ; née à Paris, en 1705, morte le
autres .savants auteurs qui ont traité des
12 janvier 1771.
moyens de former le jugement, simplifiées, l'Amour
augmentées, mises en ordre et à la portée — Nicole de Beau vais, ou
de la jeunesse. Paris l'Auteur, 1822
vaincu par la reconnaissance. La Haye,
in-12. , , et Paris, Despiily, etc., 1767, 2 vol.
ïn-12.
ROBERGE, professeur de troisième au —Ondins (les), conte moral. Londres,
collège royal de Saint-Louis, en 1829, et Paris, Dvlalain, 1768, 2 vol. in-12.
— Discours prononcé le'18 août 1829, — * Paysanne ( la ) philosophe. Ou ***. les
à !a distribution des pris.. Paris de l'impr. Aventures de madame la comtesse de
,
de Pihan-Dclaforest, 1829 iu-8 de 16 Amsterdam, 1762, 4 part, in-12.
,
pag- — Voix (la ) de la nature , ou ***.les Aven-
— Méthode ( la ) Jacotot, appliquée à la
.
tares de madame la marquise de Ams-
ROB ROB 69
terdam, et Paris, Despilly, 1763, 5 part, in-12. — Sec. édition. Paris, Saillant et
petit ïn-12. Nyon, 1772, in-12.
—*Voyages de milady Céton dans les sept
planètes, ou le nouveau Mentor. Paris, ( Il y 0 des exemplaires avec la date de 1776
Paris, Desnos ), qui portent encore : s-econde
1765 , 7 parties in-12. édition.
Cel ouvrage a eu onze autres éditions, sous le
ROBERT ( Marin-Jacques-Clair), an- litre de ficngraptue élémentaire (voy. précédemment).
cien doctt-ut-régent de la Faculté de mé- Dans la première édition, l'auteur a fiiil usage
des vers techniques , mais d'une manié'e plus pré-
decine de Paris, prenrer médecin et con- cise el plus ut de <\\it le V. Buffier, dont il relève,
seiller intime de feu S. A. S. Clin ihtian IV, dans sa pref.u-e , les omissions et li*s fautes.
comte Palatin, duc de Deux-Ponts; né Ces huis derniers ouvrages ont é-é publiés sous,
le nom il'im ahhr Robert , anc. jésuite ancien pro-
près de Caen, en 1732. fesMfur de philosnph'o et de mathématiques ,
au col-
— Recherches sur la nature de l'inocula- lège de Chàlons-sur-Saôue , qui est le même que
tion de la petite vérole. Paris, Didot , le géographe.
1763 , in-12. — Mélanges sur différents sujets d'écono-^
— Traité des principaux objets de méde- mie publique. Paris, Le Normatif, an,
cine, avec un sommaire de la plupart des Vfii (1800), in-8 de 191 pag., avec une
thèses soutenues aux écoles de Paris de- planche, 1 fr. 80 c.
,
puis 7^2 jusqu'en 17^4- Paris, Lacombe^
1
— Mémoire présenté à l'Académie de
17*16 2 vol. in-12, 4 à 5 fr. Lyon snr la manière la plus sûre, la moins
,
— Vieillesse ( de la ). Paris 1777 in-J2. dispendieuse et la plus efficace de diriger
, ,
à volonté les machines aérostatiqnes. Di-
ROBERT (François), ancien ingénieur
et géngraphe ordinaire du Roi, député de jon t el Paris, Belin, 1784 , broch. in-8
la Cote-d'Or an Conseil des cinq-cents en de 1 5 pag.
avril 1797, membre de l'Institut de Bo- — Traité de la sphère, avec l'Exposition
logne et de l'Académie de Berlin; né à la des différents systèmes astronomiques, et
Chai mêle, près de Chalîon en 1737 un Précis du système physique de Des-
,
mort à Heiligenstadt, en Saxe, le 3 mai
, cartes. Paris, Desnos , j 778. — Sec. édit..
1819. Paris, 1801 , in-8.
—Aperçu de la situation politique de l'Eu- — Vers artificiels sur la géographie élé-
mentaire, à l'usage des élèves de l'institu-
rope. 179 :. tion de M. Worms. Bordeaux, de l'impr,
-—Description historique, physique et géo-
graphique delà France, divisée en dépar- 'de Mareau, 1823, in-8 de 16 pag.
tements, subdivisée en districts. 1790 , -— Voyage dans les i3 cantons suisses,
iu-4. les Grisons, le Valais et autres pays, et
Etats alliés ou sujets des Suisses. Paris,
— Dictionnaire géographique d'après le 1789 , 2 vol. in-8.
recès du congrès de Vienne, le traité de
Paris, du 20 novembre i'Sr5, et autres Ouvrage assez exact, maïs dont le style manque
actes publics les plus récents. Paris, A. Ey- de naturel et de simplicité 11 a été traduit en alle-
mand et imprimé à Herne.
mery, i8i8,et 1820,2 vol. in-8, i5 fr. ,
D'après quelques bibliogT.ipb.KS, Robert aurait
coopéré Dictionnaire de géographie moderne,
La seconde édition eM la même que la première, ;MI
publié par Mentelle, dans l'Hûcyclopédie uiélho^
à quelques carions près. Celle seconde édition a
dïqi:e(i7S4—8g, 3 vol. in-4).
encore ete repr'îdui'e, en i8?.5 , comme une troi-
sième, revue avecoîn , tt considérablement augmentée. ROBERT ( Jean-Raptiste,) , ancien chi.-.
Paris, Bouquin de la Souche.
rnrgien d'année au Canada.
— Géographie élémentaire, à l'usage des — Ventriculi (de) vulueribus. 1770.,
collèges, a\ec des rartes et un Précis de
la sphère. Paris, Saillant, 1767, in-r2. ROBERT ( Pierre-François-Joseph )i%
f
XIIIe édition d'abord avocat, ensuite professeur de>
-r— , revue soigneusement
d'après les actes du congrès de Vienne, droit public à la Société philosophique t
«te. Pans, Maire-ï\'yon , 1827, in-J2, membre de la Société des amis de la, cons-t
avec 7-cartes, 2 fr. 5oc. titution, député de Paris à la Conven-k
— Géographie naturelle, historique , phy- lion nationale; né à Gimnée, près Givet.^
sique, p'ilitiqueet rai sou née ; suivie d'un le 2T janvier 1763, mort Hquoriste à
Traité de la sphère. Paris, Desnos; Nyon Bruxelles, dans le cours de l'année 1826,
aîné, 1777 , 3 vol. in-12. et non sur Véchafaud révolutionnaire»
— Géographie universelle, à l'usage des comme le dit Erscb.
collèges. Paris, Saillant, 1767 a vol. — Droit (le) de faire la paix et la guerre.
,
7» RO,B ROB
appartient incontestablement à la nation; •
Madame Kéralio-Robert .a contribué au Censeur
1790, in-8. universel cl au Mercure national (3i décembre J7S0,
au 29 mars 1791J.
— Mémoire sur le projet d'établissement Comme traductrice , cette dame a publié les ou-
d'une Société de jurisprudence présenté vrages suivants.-: i° Différents morceaux des Mé-
Roi, septembre
, moires de l'Académie de Sienne , en Italie (1772,
au le 27 1789. 1790,
in-8. in-12); 2° Essai sur les moyens de rendre les qua-
lités de l'homme plus utiles à son bonheur, trad.
— Opinion concernant le jugement de de l'angl. (T776) voy. J. GBÉGO&V, traduction at-
tribuée quelquefois au père de madame Robert. -
Louis XVI, séance du iS novembre t 792.
3° Histoire du-grand-duché de Toscane, sons le
In-8. gouvernement des Médicis, trad. de l'italien de
— Reconnaissance ( la ) publique, ode. RiGoccTO GALUZZI, tome VI à IX (1788—84*). Les
cinq premiers volumes ont été traduits par Lefebvre
17S7, in-8.
—Républicanisme (le) adapté à la France. de Villebrune ; 4° Voyages dans les Denx-Siciles
,
par SffiKBoasE (1785); 5° Etat, des prisons, des
1790,in-8. hôpitaux el des maisons de force , par HOFAED
(1788) ; G° l'Étranger en Irlande (1809) ; 70 Voyage
Robert a été l'un des rédacteurs des Révolutions en Hollande et dans le midi de l'Allemagne (1809),
de Paris publiées par L. Prudhomme (1789—93), deux ouvrages traduits de V<ingl. de J. CABR.
,
et du Mercure national , ou Journal d'état et du Madame Robert a aussi publié comme éditeur,
citoyen , qni a paru du 3i décembre 1789 au 39 ,
le commencement d'une «Collection des meilleurs
mars T791. ouvrages français composés par des femmes ». Cet
ouvrage devait avoir 4° volumes in-8; mais il n'en
>

ROBERT ( Louise-Félicité GUÏNEME^T a paru que T4 ( Paris , 1786 -89 ,"in-8 ), et une
IIE KÉRALIO, damej, épouse du précédent, édition des Fables de Dodsley, en anglais (i8ro,
membre de l'Académie d'Arras et de la î n -. 12 ).
Société patriotique bretonne; née à Paris* ROBERT (E.-P.-F. ). — Fables nou-
le 25,août 1758 morte à Bruxelles dans velles en vers. Paris an vi (1798), in-8.
,
le cours de l'année 1821. , ,
* Adélaïde ou Mémoires de la mar-
RORERT, alors employé à la biblio-
—rr ,
quise de M***. Neufchâtel, 1776 in-8. thèque du Roi; né à Paris, en 1738.
— Alphonse et Mathilde, ou la
,
Famille — * Chansonnier ( le ) du Paradis. Phi-
espagnole. Paris, Lêopold Collin 1809, lopolis, 1799 et 1S11 deux numéros
,
, in-12.
4 vol. in-ra, 7 fr. 5o c.
— Araélia el Caroline , ou l'Amour et l'A- Ces deux brochures n'ont point été mises en
mitié. Paris, Léopold Collin, 1S08 5 vente.
vol. in-12 10 fr. , ROBERT ( A.-C.-M. ), fils du précé-
, dent, pharmacien et philologue, pharma-
* Crimes (les ) des reines de France,

depuis le commencement de la monarchie cien major et démonstrateur à l'hôpital
jusqu'à Marie-Antoinette. Paris, 1791, militaire du Val-de-Grâce et l'un des
,
iri-S; Neufchâtel, Soc. tyyogr,, 1792, conservateurs de la bibliothèque Sainte-
in-E2. — Nouv. édition, corr. et angm. Geneviève; né à Paris, vers 1776.
jusqu'à la mort de Marie-Antoinette, avec On assure que, dans les premières années de ce
les pièces justificatives de son procès. Pa- siècle , M. Robert a publié un ouvrage élémentaire
de pharmacie; nos efforts ponr le trouver ont été
ris, au bureau des Révolutions de Paris3 infructueux; mais nous connaissons de M. Robert,
an rr (1793), in-8. comme philologue, les publicslions suivantes:
Ce volume a été attribué à Prudhomme par beau-
r° Fables inédites des %ite xme el xrve siècles, et
les Fables de la Fonlaine , rapprochées de celles de
coup de personnes ; mais , d'après les anteurs de la tous les auteurs qui avaient avant lui , traité les
Biographie universelle , tom. IV, pag a3g ,il est de ,
madame Rubert. mêmes sujets (1825, 2 vol. in-8) ; 2° Partonopéus
de Blois , publié pour la première fois, d'après
—Éléments de construction anglais-fran- le manuscrit de la bibliothèque de l'Arsenal. ( Pa-
, ris , Crapelel, i834, 2 vol. gr. in-8). Cette édi-
çais. i8io, în-8. tion,, nous ne savons pour quelle raison , a été
—Histoire d'Elisabeth, reîne d'Angleterre; publiée sous le nom de M. Crapelet ; mais il est de
tirée des écrits originaux anglais actes notoriété publique qu'elle est due aux soins de
,
titres, lettres et autres pièces manuscrites , M. Robert : c'est à lui que l'on doit non-seulement
la collation des trois manuscrits qui ont servi à la
qu.ï n'ohtppint encore paru. 1786-89 5 publier, mais, encore les pièces dont cette édition
vol. in-8. ,
est enrichie, et qui sool : ta Description destrois ma-
.. nuscrits dont l'éditeur s'est servi ; un long'Eramen
Celte Histoire n'est pas.inférieure à la plupart critique du poëme de Partonopéus ( formant 64 pag-}
des productions historiques de l'époque où elle et
un P'ncabulaire des mois les plus inusités...La
parut. préface de l'éditeur, paraît être ïoat ce qui appar-
—Rose et Albert, ou le Tombeau d'Emma. tient l'imprimeur, à M. Cràpelet; mais c'est'dans'cette préface
que après s'être présenté sur le Ulre
Paris, J.-Q. Dentu, 1810, 3.vol. in-x2, du livre comme l'éditeur, fait un demi-aven, et
5fr. parle du travail de M. Robert;' 3° Fabliaux inédits t
ROB ROB 7T
lîréa dn manuscrit de la 'Bibliothèque du Roi, mière que par le titre. Paris, Le Normant,
n° i83o ou i*3g. Paris, de l'impr. de fiiçnoux , i8o3 , 2 vol. in-8 12 fr.
i834,in-S de .32 pag.CeUe brochure contient quatre ,
Fabliaux , et, à leur suite, un glossaire. On a dît, avec plus de malice que de vérité
ROBERT, médecin en chef des hôpitaux qu'il était malheureux que le père de M. RobertT
n'eut pas connu ce livre avant de le mettre au
militaires de Malte. monde. La donnée tant soit peu extravagante de
Mémoire sur la topographie physique l'ouvrage décèle au môins'un esprit' original.'
et médicale de Malte. Paris, Croullebois „ — Guidé des bains de mer aux thermes ma-
i8o3 , in-8 de 84 pag-, * k. 20 c. ritimes de Marseille. Marseille, de Timpr.
.Ce Mémoire est suivi de l'Histoire des maladies à"Achqrd, 1835, in-18 de 36,pag.
qui ont^régné dans' Malte, parmi les troupes
françaises , sur la fin -de l'an vi, et pendant les an- — Gni.de sanitaire des gouvernements eu-
nées vu et vin. ropéens,, ou nouvelles Recherches, sur la
fièvre jaune e.t>:Ie, choléra-morbus, mala-
~ ROBERT ( Louis-Joseph-Marie ), doc- dies qui doivent,être.considérées aujour-
teur en médecine de l'École de Paris , mé- d'hui comme-identiques., et. soumises au
decin des établissements de santé et du même régime..quarantenaire que la peste
collège royal-de Marseille, médecin du du Levant. Paris, Çrevot 182-6., .2, pan.
lazaret de cette ville, professeur d'hygiène vol. in-8 fig. ,
coloriées 16" fr..
navale à l'École secondaire de la même eu nn , avec ,
ville , membre de l'Académie et déjà So- — Hermile (F) de Saint-Jean, ou,Ta-
bleau des fêtes marseillaises lors de l'arri-
ciété académique de Marseille, corres- vée et durant le séjour, de S. A. R. Ma-
pondant des sociétés savantes de Paris, dame, duchesse d'Angoulêm^e, à Mar-
.
deStockhplm, de Cadix., de,,Lyp.n, d'Aix, seille. Marseille, Achard, 1823, in-8
etc. ; né à Sainte-Tulle (Basses-Alpes ), le àe 72 pag.
26 avril 1 771. , ,

au 'sein Ecrit pubjié d'abord, la même année, sans nom


— Art (F),de prévenir, le cancer d'auteur, et divisé en huit cahiers, qui furent,
des femmes qui touchent à leur époque quelques mois plus lard , réunis eu un seul., sur lo
critique. Marseille, et Paris, Méquignon- iïtre duquel on ajouta : deuxième édition.
Marvis , 1812, in-8, 0 fr.
—Conseils aux habitants de Marseille et à — Histoire médicale et clinique des eaux
minérales de Gréouls..
ceux de la'Provence pour se préserver du ...
choléra',"et/'isur* les prenîiers secours à — Influence ( de I' ) de la Révolution
française sur la population ; ouvrage où
donner aux malades avant l'arrivée du Ton prouve qu'elle a augmenté depuis dix
médecin ; précédés d'un nouvel Aperçu sur
la cause spéciale et- la nature de cette ma- ans, etc. Paris, Allut; Crochard, iSo3_, 2
vol. in-12, 2 fr. 5o c.
ladie. Marseille, de l'ûnpr. dÏAchard,
i832, in-32 de 32 pag.,, 5o.c. — Lettre à M. de Tourguenef, conseiller
,.t ., d'Etat, président de. la comu/iision des _

— Discours sur, F influence qu'exercent


<t §
sur lois et directeur,4€S cultes à Saint-Pé-
l'homme en^tat social .l'air qu'il respire, ,
tersbourg, le
,
choléra-morbus de. l'Inde
les Jîeus qu'il habite, les habits dont -il sur
importé à Moscou et sur sou anajqgje
se pare, les^menhles qu'il se donne et les avec l'horrible ,
contagion connue sons je
aliments dont ii-.sê nourrit- Marseille , de
Vimpr. d'Àcïtard, 1S16, in-8 de 32 pag. nom( de .peste ntiire(, qpi, partie delà
Chine, au milieu duxive siècle, vint ravager
Extrait -d,es Mémoires publiés par l'Académie de l'Europe pendant dix-sept ans. Marseille,
..Marseille, année 1S08. , -, .,& Vimpr., de Çarnuud, i83i , in-8 d<j",!'] 30
.

— Essai historique et médical sur les eaux Pa£-


-,

,i
thermales d'&ix, connues sous le nom — Manuel de.. santé ou. nouveaux Elé-
d'Eaux de Sextius: Aix, G:<Mouret-, 1812, ments.de médecine pratique
..;...
,
d'après l'é-
,.
:Ân-H de 3 80':-pag-.- ' tat actuel de la science el la métbodeaua-
— Essais ( nonveaux ) sur la mégala'ntro- lyùque de Piuel et Bi.chat; à l'usage des
pogénésie» ou. l'Art,de faire des.enfants médecins-chirurgiens, curés el autres ha-
,t
d'esprit qui deviennent des grands bom- bitants de la campagne. Paris de Vimpr.
,
"înes ; suiyis, de traits physiognomiques pro- de Crapelet^ j8o5., 2 .vol. in-S m h\
de ,
pres à les faire reconnaître décrits, .'par Manuel des bains, mer sur le littoral
,
, de ig'énera- —r
Lavater, et du meilleur mode .de Marseille^.Marseille, de Vimpr. de Ri-
tion. Paris, Debr'ay, 1S01 ih-12, ï fr. card, 1827 in-16.
,
5o ç. — Seconde édition considérablement — Mémoire, sur l'identité ,
de l'épidémie
,
augmentée, et quï ne ressemble à_ la pre- de Paris et de l'épidémie des-Antilles-; di-
ça ROB ROB
versement connue, selon les localités, d'Aix, impr. dans les Mémoires de l'Académied'Aix
toine II, Ï8I3; — et une Notice sur le tremble-
sous les noms de deugué, d'el Colorado ment de terre de Beaumont( id., id.J.
et de girafe. Paris, de Vimpr. de Crape-
let, 1829 , in-8 de 24 pag. ROBERT, neveu du précédent, se-
Notice historique sur le tremblement crétaire perpétuel ou Conseil de salubrité
— de Marseille.
de terre du village de Beauraont, départe-
ment de Vaucluse, et Examen des causes — Rapport général sur l'es travaux du
qui ont pu déterminer, daus un pays non Conseil de salubrité du département des
volcanique, 128 secousses dans 73 jours, Bouches-du-Rhône, pendant lés années
et dont qnelques-unes ont eu lieu à la 18 2 6 et 1827. Marstillè de Vimpr. de Ri'
card, 1828, io-8 de 112 ,
même heure que le fameux tremblement pag., avec 6
qui a détruit Caracas , ville considérable pt:mches. — Idem pour les années 1828,
,
de l'Amérique méridionale, le 26 mars 1829 et i83o. Marseille, de l'impr. d'A-
1812; lue à la séance publique de l'Aca- chard , I83'I in-8 de 120 pag-» plus 6
tableaux. ,
démie de Marseille; augmentée du Précis
de tous les nouveaux phénomènes surve- ROBERT ( C.-E. ), bachelier de l'Uni-
nus depuis cette époque jusqu'à ce jour, versité de médecine de Besancon, et mé-
et terminée par deux notes curieuses sur decin des armées ; né à S.tnlx (Saône).-
le tremblement de terre de Manosque, en
I708 , et sur la célèbre grotte Saint-En- — Dissertation sur l'abus des médicaments
dans le traitement des maladies, présen-
cher, près Beaamont, qui paraît avoir été tée et soutenue à FÉcole de médecine de
formée par quelque ancien tremblement Paris, en messidor an xi. Paris, Cour-
de terre. Aix, de l'impr. de Pontier, 181a, rier, 1804 , in-4, 1 fr. 25 c.
in-S de 40 pag.
— Observations sur
la fièvre jaune, im- ROBERT, pseudon. Voy. P.-L. SOLVET.
portée de Malaga à Pomègue et au laza-
ret de Marseille, en septembre 1801, ROBERT ( P. ). — Tableau ( nouveau )
août r8o2, octobre et novembre 1804; comparatif du liane à la livre tournois,
recueillies par MM. les docteurs Labrie, et de la livre tournois au franc, donnant
Robert, Moraire , et Girard, médecins et leur valeur ex;icte par des fractions de
chirurgiens du lazaret, et rédigées au deniers en rapport avec des fractions de
nom de ses collègues, par M. Robert. centimes. Puns, Brunot-Labbe, 1809,
Marseille, de Vimpr. d'Achard, 1822,
in-8 de i36 pag.
iu-8, I fr. 25 c.
historique de l'épidémie qui rè- ROBERT ( J;-R.-MagIoîrc ), anc. avo-
•— Précis cat au Parlement de Rouen, tout à fait
gne à Marseille, et vues nouvelles sur la inconnu avant la Révolution; pins.tard
vaccine, etc.; suivi d'un Aperçu, sur les
moyens de prévenir dorénavant l'irruption avocat à la Cour impériale de Paris.
de cette deruière maladie. Lettre à M. le .— Adresse aux Chambres. La police sous
docteur Desgranges. Marseille, Achard, MM. les ducs de Gazes comte Angles et
,
1828 , in-8 de i32 pag., avec 2 tableaux. baron Mounier. Paris ,Le Normant ; Pi-
Sec. édition. Ibid., décembre 1828, chard,étc, ï8ai , in-8 de axô pag., 3 fr.
— 56 c.
in-8.
Rapport sur les travaux de la Société La même année , ce volume, au moyen de quel-
— ques légers changements, »- été reproduit comme
académique de médecine'de Marseille, de; ,1a seconde édition du premier volume de l'ouvrage.
I8I3 à 1S18. Marseille, de l'impr. d?À-
<hard, 1814-1818, 3 part. in-8. jrr- Ami (F) de la royauté; P.iris ; M. Ro-
bert ; Deutu, 3o décembre 1818—19, in-8.
— Vnes nouvelles sur la vaccine consi- En société avec les rédacteurs du « Fidèle ami
dérée comme une simple petite-vérole lo- du Roi ».
cale; suivies d'expériences qui tendent à 11 a parti de cel ouvragé périodique les deux pre-
prouver que" le virus de la variole et de la miers volumes ,' el 80 pages du troisième:
varîoloïde, mitigé avec le lait de vache — Anciens (des) ministres et du nouveau
an moment de son inoculation , ne pro- ministère, Paris, VAuteur 1823, in-8 de
,
duit qu'une éruption locale, semhlalde à 3o4 pag.
celle de la vaccine. Marseille, de l'impr. T—Causes inconnues des principaux :évé-
d'Achard, 1829,13-8. nements qui ont eu lieu «-n France depuis
du docteur Robert
trente-deux ans ,et Vie de l'auteur. Parts,
Nous connaissons «ncore
3 vol. in-8.
un Fragment historique sur les eaux thermales vers 18x6 ,
ROB AOB 73
Le ministre de la police générale et le directeur vention nationale. Par M, R***. paris
-énéral de la librairie ayant fait défense aux jour-
, 1814 in-8. ,
nalistes d'annoncer cel ouvrage, l'auteur adressa , ,
Scandaleuse et lâche compilation, dont tous les
contre cette défense, en 1817, une Pétition à la «
honnêtes gens ont fait justice en la repoussant avec
chambre des Députés des départements ( Paris, d» mépris ».
l'impr. de Patris, in 4 de 8 pag. ). M. Robert fonda à Fecamp, en 1791 un journal
Pétition à la chambre des députés des dans lequel il se montra assez partisan , du
nouvel
ordre de choses pour devenir procureur de cette
départements. Paris, de l'impr. de Patris, commune. II quitta quelques années après, el vint
1818, in-8. à Rouen , où il créa un journal intitulé : l'Obser-
Débats dans l'instruction du procès vateur de l'Europe : il avait également fondé une
imprimerie dans cette ville. M. Robert, qui avait
de Matburiu Bruno, devant la Chambre vécu dans la plus profonde obscurité reparut en
de police correctionnelle du tribunal ci- subalterne sur la scène politique après , les événe-
,
vil du département de la Seine-Infé- ments de ISI/J. Les cent-jours arrivèrent, et M. Ro-
rieure. Paris, C Auteur, 1818, 8 numé- bert crut nécessaire de quitter la France. Il alla se
fixer à Gand, où il publia un journal intitulé : le
ros formant ensemble on vol. ïn-8 de Nain blanc, qu'il continua en France, sous le titre de
19 feuilles. Fidèle ami du Roi. Cet ouvrage, dont la sagesse et la
modération ne justifiaient pas le titre, détermina,
— * Encore M. le comte Angles , préfet !e 3o octobre l'arrestation de l'auteur et de son fils
de police, sous le manteau de M. Jean- aîné. ,
François Angles , son père , escorté par
M. le colonel Tassin, colonel de gendar- cédent. ROBERT (Charles ), fils aîné du pré-
merie. Paris l'auteur, 1821 , in-8 de 48
, — Fidèle (le) ami du Roi.. ..
Fidèle ( le ) ami du Roi. •. Ouvrage périodique.
— .
Frondeur (le). Paris, Dentu, 1818, 2
Ouvrage périodique , publié dans les premières —
années de la Restauration , en société avec son fils numéros ensemble de 64 pag. in-8.
(voy. l'article suivant) et quelques autres royalistes. Le premier numéro ne porte que les initiales de
— Jurisprudence sur l'incapacité person-
l'auteur.
nelle et sur l'effet des contrats de femmes — * Ministres ( des), depuis le ministère
mariées ou ayant des biens situés, tant dans Villèle. Paris les march.de nouv., 1829,
,
les ci-devant pays de droit écrit, que dans in-8 de 44 pag*
quelques coutumes, principalement dans
la ci-devant Normandie, avant et depuis ROBERT, ancien officier de marine.
la loi du 17 nivôse an ir (6 janvier 1 794)- — * Nécessité (de la) d'employer quelques
marins auprès des négociateurs français
Paris , Arth. Bertrand ; P. Guefjier, lorsqu'ils out à traiter avec l'Angleterre,
1813 , in-8 , 7 fr.
el principalement dans la circonstance ac-
— * Louis XVI ( du séjour des bienheu- tuelle du congrès assemblé à Vienne; sou-
reux ) à son auguste et très-respectable tenue sur quelqnes détails intéressants
frère Louis XVIII, faisant sa première en-
trée au château des Tuileries. Pans, Saint- relativement aux deax marines de France
Michel, 1814, in-8, avec un portr. de et d'Angleterre. Par un officier de la ma-
Louis XVI, 3 fr. rine en non-activité. Paris, de l'impr. de
Renaudierc, décembre 1814, in-8 de 84
— Ministres (des) et du général Donna- pag., 2 fr.
dieu, membre de la Chambre des députés «^

des départements. Paris, VAuteur; N. Pi~ ROBERT, pharmacien de l'Hôtel-Dieu


chard, 1821, in-S de 100 pag. de Rouen.
— Ministres (des ) comte Siméon, baron — Analyse des eaux minérales de Forges,
Pasqnier, et de M. le généra) Donnadîeu, lue à la séance publique de l'Académie
avec la lettre de l'accusé Charpenay à ( de Rouen ) le 9 août J8I3. Rouen,
,
M. Sauquaire-Souligné. Deuxième édition. de Vimpr. de Duyal, 1817, in-8 de 40
Paris, l'Auteur; N. Pichard , 1821, in-8 pages,
de 96 pag.
ROBERT, député du Morbihan.
— Prisonniers (les) d'Etat pendant la Ré-
volution. Tom. Ier ( et unique). Paris, — Discours sur le dernier projet de loi
l'Auteur; Petit, i8l5 , in-8 , 5 fr. relatif aux élections. Paris, Baudouin,
—-Réponse à MeDupuîs , avocat à Rouen. 1S20, in-8 de 16 pag.
Paris, de Vimpr. de Patris, i8i8? in-8 ROBERT ( Antoinette ). — Cri de joie
de 16 pag- d'une Française sur la naissance de S.A. R.
— * Vie politique des députés à la Con- Mgr. le duc de Bordeaux. Paris, de l'impr.
Tc*s VIII. IO
74 ROB ROfi -
de la V Porthmann, iSao ', in-8 de 8 ROBERT ( Gaston ), «onj-ùi
Pag- militaire. < ,„
ROBERT ( J. ), entrepreneur de tra- Le volume des Mémoires delà Société d'êm
de Cambrai, publié en 1821 renferme un râoTtxtu
vaux publies, à Bordeaux. ,
de M. Robert, intitulé: Queîquis souvenirs de'iSaplùiÛ'
— Effets ( des ) de la concurrence sur la en 1806. -
"'I'":!1'"
direction de l'entreprise des travaux d'ar- ROBERT ( L. ). — Agenda {V ) on le
chitecture, à Bordeaux. Bordeaux, de ,
Barbier maître de danse; folie vaudeville'-^'
l'impr. de Peletingas, I83I , in-8 de 3a en un acte. Paris, Sanson; Barba , i8a3 ,
1

PaS- in-8, 7a c. Ï;:,1;;!


—Mémoire et Observations sur les projets —Étourdi (1*) à la diète comédie (1824). .

et devis des travanx à faire à l'église Saint- Voy. DÉCOUR. ,


;
André, par suite de l'écroulemeut qui y I'IIM'I
:>,
,

a eu lieu le a mars 1820 ; adressés à M. le ROBERT (F.).—Manuel du commerce'


comte de Tournon.... Bordeaux, de des liquides. Paris, Bachelier, 1824, in-8, j,;
l'impr. de Lavignac, 1820, in-4 de 20 avec trois tableaux , 4 fr. 5o c. t
Paë- ~~ ROBERT, docteur en médecine, etc.,,,
ROBERT (P.-H. ). — Couronne (la) de médecin en chef des hôpitaux de Langresll'
|

cyprès et de roses, ou le Deuil, la Nais- — Recherches et considérations critiqué»


sance et le Baptême. Paris, l'Editeur; sur le magnétisme animal, avec un Pro-}':!
Goujon, 1821 , in-12. gramme relatif au somnambulisme artificiel
Réimpr. dans la même année. ou magnétique, trad. du latin du docteur |;,
;
METZGER, accomp. de notes, et suivi de
ROBERT (madame Ve Gustave).— réflexions morales, pensées détachées,'
ou
Bonheur ( le ) , dédié à la jeunesse. Paris, applicables an sujet. J.-B. Baillière; Dentu, !>\
VAuteur; Lecointe et Durey, 1821, in-12 |i8a4,in-8, 6 f.
fig. ,
avec une
Conquêtes ( les ) de la religion chré- ROBERT, sous-inspecteur des forêts à

tienne , et son influence sur le bonheur la résidence de Toulouse. -
des nations et des particuliers, accompa- — Couplets destinés à être chantés aux '
gnées de preuves de l'immortalité de l'âme. banquets qui auront lien à l'occasion des "
Paris , Dondey-Dupré; et Poissy , l'Au- fêtes dn sacre et du couronnement de,
teur , 1828, in-18, 1 fr. S. M. Charles X. Toulouse, de l'impr, de
Cannes 1S35 in-8 de 4 pag.
— Encyclopédie du premier âge , ou En- , ,
tretiens d'une mère avec ses enfants. Pa- — Opuscules lyriques eu l'honneur de
ris, Dewincopp , 1821, in-12 de 40 pag. S. M. Louis X.VIII et son auguste famille.
Toulouse, de l'impr, de Cannes, 1S24
— Jumeaux (les) de la montagne, roman in-8 de <
historique. Paris, l'Auteur; Lecointe et 24 pag.
Durey, 1821, 2 vol. in-12 , 5 fr. ROBERT ( D.-Ch. ).
—Petites (noav.) Etudes de la nature, ou Éditeur des OEuvres postbumes de J. Chémer
Entretiens d'une mère avec ses enfants (1826, iu-8).
sur la botanique, l'agriculture et l'his-
toire naturelle; mêlés de réflexions mora- ROBERT. — Examen de la situation
les, sur les merveilles de la nature, tirés actuelle des vétérinaires militaires en
des ouvrages de Bernardin de Saint-Pierre. France (1828). Voy. HDGUET.
Paris, Thiériot et Belin, 1824, in-18, ROBERT ( P.-F. ), inspecteur des bu-
avec fig., 1 fr. 5o c.
Soirées les) du père de famille, reaux de la préfecture du Lot.
— ( ou
Entretiens sur l'histoire universelle , l'his- Annuaire statistique et administratif du
toire de France et la géographie; mêlés département du Lot, pour l'année bis-
de relations de voyages et d'anecdotes sextile 1828. Cahors, de l'impr, de Ri-
inédites. Paris, Lelong, 1822, 2 vol. chard, 1828 , in-18.
in-18. ROBERT, ancien chef de compagnie
des assurances dramatiques, etc., pseudo-
ROBERT ( P. ).—Dix-neuvième siècle
cycle solaire ou Calendrier séculaire et, nyme. Voy. CASTEL.
hebdomadaire, etc. Paris, Delaunay, ROBERT, député des Ardennes.
,
1822 in-8 de 96 pag. Opinion ( son ), sur l'organisation de
, —
ROB ROB 75
la pairie. Paris, de l'impr. de Decourchant, jeunes filles. Paris de l'impr. de Herhan
i83x, in-8 de 12 pag. ,
i836, in-8, ensemble de 4 Pag* ,

ROBERT ( J.-B. j, ancien chanoine de ROBERT DE HESSELN. Voy. R. di


Nevers. HESSELH.
— Mois ( le ) chrétien, etc. Traduction ROBERT DE LA MENNAIS. Voy. LA
libre de l'allern. (1832). Voy. SAILÏR.
MEWHAIS.
ROBERT ( F.-B. ). — Manuel du mou- ROBERT DE LINCOLN. — Douze (les)
leur en médailles , ou l'Art de les mouler testaments des patriarches, trad. du latin
tu plâtre, en souffre , en cire , à la mie de de Robert de Lincoln, par l'abbé MACÉ;
pain, à la gélatine , ou à la colle- forte ; avec une dissertation, des arguments et
suivi de l'Art de clicher ou de frapper des des notes. Paris, 1713, in-12.
creux et des reliefs en métaux. Paris, Ro-
ret , i833, in-18 , avec une planche, 1 fr. ROBERT DE MASSY. •— Éloge de Po-
5o c. thier (en latin).
ROBERT ( F.-M.-T. ). — Éléments de ROBERT DE SORBONNE, psendou.
la langue française, ou Principes pour par- Voy. LEMOHTEY.
ler et écrire correctement. Paris, Béchet ROBERT DE SAINT-VINCENT ,'mort
aine, i833 , in-12 , 1 fr. 25 c, en 1799.
ROBERT ( Henri ), horloger, à Paris. — * Dénonciatipn du nouveau Rituel aux
Description des nouvelles à Chambres assemblées. Du mardi, 19 dé-
— montres cembre 1786 , in-12 de 34 pag.
seconde, suivie d'une Notice sur les perfec-
tionnements introduits dans la fabrication ROBERT DE VAUGONDT ( Gilles ) ,
des pendules de cheminées, et de deux géographe ordinaire du Roi ; né à Paris,
rapports faits à la Société d'encouragement le 24 août 1688 , mort le 10 avril 1706.
snr les montres à réveil perfectionnées, les —Abrégédes différentssystèmes du monde.
balances astronomiques, les méridiens por- 1745, in-16.
tatifs , les compteurs chronométriques , les — Atlas portatif, universel et militaire,
appareils hermétiques, inventés par Henry composé d'après les meilleures cartes, tant
Robert. Paris , l'Auteur; Pillet aîné ; Ba- gravées que manuscrites des plus célèbres
chelier; Carilian-Gceury, i834, in-4 de 48 géographes et ingénieurs. Paris, 1748,
pag., avec 4 pi., 6 fr. in-4 oblong.
ROBERT (C-J. ). — Grammaire fran- — Atlas portatif, universel, par RO-
çaise , d'après les principes généraux du BERT DE VAUGONDY ; augmenté par P.-G.
CHAMLAIRE, composé de 102 cartes. Pa-
langage. Grenoble, Prudhomme, i835,
in-12. ris, * Chanlaire, in-4, relié en carton,
monté sur onglets, 12 fr.
ROBERT ( du Var ) , ministre de l'É- — Atlas (nouvel)
portatif, destiné prin-
glise française. cipalement pour la jeunesse, et précédé
Cri du coeur, ou Épître à M. Ferdi- d'un Discours snr l'étude de la géographie.

nand-François Châtel, évêque-primat, Paris , l'Auteur, 176a , in-4 de 5a cartes.
fondateur de l'Église catholique française, —r Atlas ( nouvel ) portatif. Destiné prin-
(En vers ). Paris, Prévôt, 18 36 , in-8 de cipalement pour l'instruction de la jeu-
a 4 pag. nesse, d'après la Géographie moderne de
— Discours de réforme. Prééminence de l'abbé Delacroix, par ROBERT DE VAE-
la loi naturelle sur la révélation. Paris, GOJÎDT; revu, corrigé et augmenté par
Prévôt; Mansut fils, i835, in-8 de 16 F. DKLAMARCHE. Paris, Delamarche, sans
PaS- date (vers 178/î)) gr. in-4 de 56 cartes.
Discours sur la religion selon l'Église
— Le même Allas a porté plus tard ce litre :
française. Paris, de l'impr. de Pinard, Nouvel Atlas portatif, destiné principalement
x835, in-8 de 16 pag. pour l'instruction de la jeunesse ; par augmenté
ROBERT DE
VAUGONDT, géographe , revu , corrigé et
—Hymne à la vieillesse, dédié à M. Châ- C.-F. DELAMAECHE, géographe; et adopté pour
,
tel. Paris, de l'impr. de mademoiselle Pi- par l'École
l'usage de impériale militaire de Saiul-
nard, i836, in-8 de 2 pag. Germain. Paris, Delamarche ( sans date ), gr. in-4
de 56 caries : relié en carton, 27 fr. ; relié en veau,
— Hymne aux jeunes filles, dédié à 3a fr. ; pap. de Hollande, lavé en plein , rel. m
M. Cbâtel. — Hymne pour la fête des veau, 5o fr.
76 ROB ROB
— Atlas universel, ou Recueil de cartes semblables
C'est l'explication de deux grands planisphères
géographiques dressées sur les observa- a ceux de Senex; mais où l'on trouva
les constellations nouvelles de La Caille. En 1779,
tions les plus exactes, par MM. ROBERT Robert y ajouta le Solitaire constellation nouvelle
, royal de Ponialowski,
DE VATJGOHDY. Paris, Boudet, 1757, gr. de Le Monnier, avec le Taureau
in-fol. constellation introduite par les astronomes du roi
de Pologne el adoptée, en 1778 , par l'Académie.
,
Cet Atlas est composé de 108 caries y compris
les cinq cartes des routes de poste. ,
— Description et usage de la sphère ar-
milliére, suivant le système de Copernic.
— Atlas universel , par ROBERT, et par 1771, in-4.
ROBERT DE VAOGOKDY sou fils ; composé
,
de 1 17 cartes (dont 12 pour la géographie — Essai sur l'histoire de la géographie,
ancienne et sacrée ), avec une préface his- ou sur son origine, ses progrès et son
état actuel. Paris, Anl. Boudet, 1755,
torique sur l'origine , les progrès et l'état
actuel de la géographie. Paris, * Delamar-
in-12.
che, in-fol. —Institutions géographiques. 1766, in-8.
Dans la seconde partie, l'auteur s'est beaucoup
Prix : grand papier, relié en veau Ï68 fr. ; en étendu sur les différentes projections du globe pour
,
carton, i5ofr.; petit papier, relié en veau, 140 fr. ; la construction des cartes.
en carton, i3o fr.
Cet Allas est connu sous le nom de Grand Vau- — Lettre au sujet d'une carte systéma-
gondy. tique des pays septentrionaux de l'Asie et
de l'Amérique. ( Précis de l'ouvrage de
— * Géographie sacrée et historique de
l'Ancien et du Nouveau-Testament (par M. Engel sur cette matière ). 1768 , in-4-
ROBERTDE VACGOifDY et J.-Adr. SÉRIEUX), — Mémoire sur les pays de l'Asie et de
avec plusieurs dissertations des sieurs (Nie. l'Amérique , situés au nord de la mer dn
et Guill.) SANSON et autres , mise an jour Sud. 1774, in-4 de 37 pages, avec une
par ROBERT. Paris, Durand, 1747 , 3 carte.
vol. in-12. Le but de l'auteur était de concilier les travaux
de Delisle et de Buache.
Le fond de cet ouvrage est de Lavocat.
de la
— Usage des globes céleste et terrestre. — Mémoire sur les accroissements
ville de Paris. Paris, Ant. Boudet, 1760,
Paris, Boudet, 1752, in-12. in-8.
Le fils de l'auteur, Didier Robert de Vaugondy, ai
part six derniers — Mémoire sur une question de géographie
eu aux ouvrages.
G. Robert de Vaugondy a publié, comme édi- pratique : Si l'applatissement de la terre
teur, une nouvelle édition de l'Introduction à la peut être rendu sensible sur les cartes, et
Géographie, augm. par l'éditeur (1743 in-S).
, si les géographes peuvent la négliger sans
ROBERT DE VAUGONDY ( Didier ), être taxés d'inexactitude? In à l'Académie
fils du précédent, géographe ordinaire dn royale des sciences, en juillet 1775. In-4.
Roi, et censeur royal, membre de l'Aca- Bonne publia un examen de ce Mémoire en 1777
démie de Nanci; né à Paris, le n juin (voy. HOMNE).
1723 , mort en 1786 dans un état voisin — Observations critiques snr les nouvelles
,
de la pauvreté. découvertes de l'amiral de la Fuente.
— Atlas d'étude, pour l'instruction de la 1753,in-12.
jeunesse, composé de 35 cartes. Paris, Il remit en même temps, à l'Académie des sciences,
* Delamarche, 1797 gr. in-fol. relié en une Lettre qui constatait que cet amiral était in-
, , connu dans les bureaux de la marine espagnole.
carton, 45 fr.
— Atlas ecclésiastique , civil , politique, — Promenades (les ) des environs de Pa-
militaire et commerçant de la France et ris, en 4 cartes, avec nn plan de Paris;
de l'Europe. 1785. précédées d'uue Description abrégée et
— Atlas ecclésiastique , civil, militaire et historique des lieux qu'elles contiennent.
commerçant de la France. Pour l'année 1761 , in-8.
11 DCC i.xxxvir. Enrichi de figures en La plan de Paris est très-bien gravé.
taille-douce, et de cartes. Paris, Beau- Tableau de l'île de Minorqne. 1781 ,
vais, 1787 , petit in-12. —
in-8.
— Atlas pour l'instruction de la jeunesse, — Tablettes parisiennes, qui contiennent
composé de 25 cartes. 1783 gr. in-fol. le plan de la ville et des faubourgs de Pa-
,
— Cosmographie, ou Description du ciel, ris , avec un Mémoire sur les différents
en deux hémisphères calculés et cons- accroissements de cette ville dépuis César
truits pour 1763. 1764, in-4. jusqu'à présent. 1760, in-8.
BOB ROB 77
— Uranograpbie, on Description du Ciel. — Essai histori-poétique du pays de Vêlai
1764, in-4. — Nonv. édition. 1779, ( Haute-Loire ) , et notamment dn vienx
in-4. château de Polignac et de sa banlieue ori-
gine de l'illustre famille de
,
Didier travaillait à une Géographie ancienne , dont ce nom , et
l'Europe et l'Asie étaient terminées , el qui devait des divinités qu'on y adorait dans le temps,
former 4 vol. in-8 ^ voyez-en le Prospectus dans le dont plusieurs
on remarque encore monu-
« Journal des savants » de septembre i^S.j, p. 62g).
lies deux premiers volumes, contenant l'Europe ments. Paris, de Vimpr. de Demonville,
étaient terminés dès 1760 et 1764 , et approuvés, iS3o, in-8 de 24 pag.
par Gibert, censeur royal; mais l'auteur en avait Cet écrit, dédié au prince de Polignac* n'a été
suspendu la publication, lorsque d'Anville annonça
tiré qu'à i5o exerapl., qui n'ont point été desti-
une Géographie ancienne abrégée. Il reprit son tra- nés au commerce.
vail quand il eut reconnu que le plan de d'Anville
était différent du sien. ROBERT-THOMAS, de Salisbmy.
Ce géographe a aussi participé à six ouvrages
publiés par son père. (Voy. l'art, précédent.) — Traité (nouv.) de médecine pratique,
où se trouvent exposés la classification
ROBERT DE VAUGONDY (Martin), les causes, les symptômes, le pronostic
,
dit SAVIGKY , fière do. précédent, ingé- et le traitement des maladies de tous les
nieur, mort à Bergues Saint-Vinox le -8 climats; trad. de l'angl., sur la dernière
novembre 177a âgé de 42 ans. ,
, édition, avec des éclaircissements, par
— Mémoire snr les pompes..... «In-4. J.-Hipp. CLOQUET. Paris, Mêqtiignon-
Marvis 1818,2 vol. in-8 14 fr-
ROBERT-DUJARDIER ( de Sablon ), , ,
membre de la liste nationale et du Conseil ROBERTOT. — Méthode simple et fa-
dn premier arrondissementdu département cile sur Tasage du sucre doré du cit. Ro-
de l'Isère. bertot, dans les maladies vénériennes. Pa-
— Examen raisonné de la constitution de ris , Chaignieau, iSoi, in-12 de 60 pag.,
Tan vin et dn sénatus-eonsalte orga- 60 c.
,
nique da 16 thermidor an x; suivi de ROBERT3 ( mistriss ) Devoir (le) ,
qnelqnes Réflexions sur le dernier ouvrage
de M. Necker. Lyon, Bohaire; Paris? Ma- par feue mistriss ROBERTS , auteur de
Rose et Emily, précédé d'une Notice sur
radan, i8o3 , in-8 , 1 fr. le caractère de l'auteur, par mistriss OriE;
ROBERT-DUMESNIL ( A.-P.-F. ). — trad. de l'anglais par madame Élis, de
Catalogne des estampes de Rembrandt, BOM. Paris, le Traducteur ; P. Didot
de Ferdinand Bol, de Jean Livens, de Jean- l'aîné; Arth. Bertrand, 1816, 2 vol.
Georges Viiel, de Rodermont et de leurs in-i2, 5 fr.; ou Paris, Mongie l'aîné,
imitateurs, collégiées par M. A.-P.-F. 1S17 2 vol. in-12 , 5 fr.
,
Robert-Dumesnil. Paris, de Vimpr. de ROBERTS ( Wilhelm). — Problème
madame Huzard, i836 , in-S de 4Q pag. historique. Paris, Plancher, 1823, in-8
— Peintre-graveur ( le ) français , ou Ca- de 96 pag., 2 fr.
talogue raisonné des estampes gravées par
les peintres et les dessinateurs de l'École ROBERTSON (William), l'un des hïsr
française. Ouvrage faisant suite an Peintre- toriens modernes les plus sages et les plus
graveur de M. Bartsch. Tome Ier. Paris, judicieux; né en Ecosse, mort en 1793.
Gabr. Warèe; madame Huzard, i835, — History ( the ) of America. A new édi-
in-8, avec 4 planches, 6 fr. tion. Basil ( Strasbourg, * Levrault ),
1790, 4 vol. in-8.
ROBERT-ROCHEMURE ( Augustin ), The sarae. Paris, Baudry, 1828, gr,
-—
prêtre, et ancien professeur de l'Univer- in-8, i5 fr.
sité.
—Abrégé historico-poétiqne de la ville de — Iiistoire de l'Amérique, trad. de l'an-^
glais, par M. E (Emocs). Maëstricli!x
Vienne (Isère ), ancienne métropole des .
Dufour, 1777, et 1780, 4 vo'- in-12.
Allobroges capitale de l'empire romain —Histoire de l'Amérique trad. de l'angl-
,
dans les Gaules, ensnite des deux royau- (par ST/ARU et JAHSEM)., Paris, Panc\
mes de Bourgogne , aujourd'hui sous-pré- Aouc/ce, 1778, 2 vol. in-4, et 4 v0'-
fecture, avec de courtes notices compara- in-12.
tives en forme d'épisodes, des grands
,
hommes anciens et récents, surtout de
— La même , de la même traduction, re-
vue sur la seconde édition angl, ( par Go-
France. ( En vers ). Lyon i de Vimpr. de MicorjRT D£ DURIVAI. ). Roterdam , Rc-
Perret, i833 , in-8 de 16 pag. man, 1779, 4 roi. in-12.
78 ROB ROB
Gomicourt a comparé la traduction de Taris avee man empire to the beginning of the six-
l'original; ce travail l'a mis en état d'y corriger teenth
quelques coutre-sens, et d'y restîluerplaâieursomis century. Paris, Baudry, 1828,
sions. Il a surtout profité des changements et des in-12 , 2 fr. 5o c.
additions assez considérables faits par Roberlson Une traduclion de cet ouvrage a été placée par
dans la deuxième édition de son ouvrage. Suarden tête de sa traduction de l'Histoiredu légua
— La même. Paris, t8o3 4 ^ol. in-12. de Charles-Quint.
,
—Histoire de l'Amérique , livres IX etX ,
contenant l'Histoire de la Virginie jusqu'à — History (the) of the reïgn of the em-
Tannée 1688 et celle de la Nouvelle-An-
.
peror Charles V. Basil (Strasbourg , * Le-
gleterre jusqu'à l'année i65a. Ouvrage pos- vrault), 1788 , 4 vol. in-8.
thume trad. par (l'abbé) André MORELLET, — The same. Paris , ptinted by Stone ,
etc. ( 1798). Paris, Parsons, Galignani, 1811, 4 vol. in-8.
1807 , in-12 , 2 fr. 5o c. — The same. Paris, Baudry, 1828 , gr.
—La même, de la même traduction. Nouv. in-8, t5 fr.
édition, revue, corr. et augmentée des —Histoire du règne de l'empereur Charles-
livres IXetX ( de la traduction de l'abbé Quint , précédée d'un Tableau des progrès
Morellet ). Paris, Janet et Cotelle 1S18, de la société en Europe, trad. de l'anglais
, vélin
3 vol. in-8, 21 fr.; et sur papier ,
(par J.-B.-Ant. SUARD, et autres). Ams-
4a fr. terdam, et Paris, Saillant et Nyon 1771,
,
— La même. IVe édition, contenant les a vol. ïn-4 ; et 1781,6 vol. in-12 ; ou
IXe et Xe livres, revue et corr. sur la der- Paris, 1788 , 2 vol. in-4, et 6 vol. in-12.
nière édition anglaise, et accompagnée Le second volume a été traduit par l'abbé Roger,
de notes puisées dans les ouvrages de ex-jésuite; les tomes III et IV l'ont élé par Lelour-
MM. de Humboldt, Bulloch, Waiden, neur : la table a été faîte par Roger.
Clavigero Jefferson, etc., etc., par M. de
, — La même, de la même traduction , pré-
la Roquette. Paris, Janet et Cotelle, cédée d'un Tableau des progrès de la so-
1828, 4 vol. in-8, sur pap. fin d'Auvergne, ciété en Europe depuis la destruction de
avec des cartes, 26 fr. ; sur pap. vélin l'empire romain jusqu'au commencement
satiné, 4° fr* du xvie siècle. Paris Janet et Cotelle,
,
1817 , ou 1822 , 4 vol. in-8 , sur pap. fia
History ( the ) of Scotland, and an d'Auvergne, 26 fr. ; et sur papier fin sa-

Historical desquisition concerning ancient tiné , 40 &•
India.Paris, Uaudiy, 1828, gr.in-8, i5 fr. Quatrième et cinquième éditions de cette tra-
Hisloïre d'Ecosse, les règnes de duction.
-— sous trouve en tête de ces deux dernières éditions,
Marie Stnart et de Jacques VI , jusqu'à uneOnNotice sur la vie el les écrits du docteur Ro-
l'avènement de ce prince à la couronne bertson, formant 4o pag.
d'Angleterre; trad. de l'angl. ( par BKSSET Histoiredui'ègne de l'empereur Charles

DE ijACRÀPEixE ). Londres, 1764, 3 vol. V trad. de l'angl., par l'abbé Jér. RI-
in-12. ,
CHARD. Maastricht, 1783 , 6 vol. iu-12 ;
L'abbé Morellet a revu cette traduction. Amsterdam 1788, 6 vol. in-12.
Il existe une nouvelle édition , revue, corrigée et ou ,
augmentée par le traducteur, d'un Appendice con- — Extraits de TintroMuction à l'Histoire
tenant un grand nombre de pièces originales , Lon- de Charles-Quint, et Précis des troubles
dres (Maastricht), 1772 4 vol. iu-12. Barbm civils de Castille. Trad. de l'angl. par Do>
(
Histoire d'Ecosse, traduction nou- FAU et GOADET publ. et précédés d'une
— préface M.
,
de PRADT. Paris, Béchet
velle (par l'abbé BLAVET). Paris, Pissat, , par
1785, 3 vol. in-12. aîné , i823, in-8, 5 fr.
— Histoire d'Ecosse, depuis la naissance
de Marie Stuart jusqu'à l'avènement de l'Inde an-,
— Recherches historiques sur
Jacques VI au trône d'Angleterre, avec cienne, sur la connaissance que les anciens
on Précis des événements antérieurs à cette en avaient, et sur les progrès du commerce
époque; trad. de l'angl. par M. CAMPENOW. avec cette contrée avant la découverte du
Paris, Janet et Cotelle, 1820, 3 vol, passage par le cap de Bonne-Espérance.
in-S, sur pap. fin d'Auvergne, 20 fr. ; sur Paris j 1792. — Nouv. édition. Paris,
pap. vélin, satiné, 3o fr. Janet et Cotelle, 1821 , in-8, sur pap. fin
d'Auvergne, avec 2 cartes, 7 fr. ; et sur
vélin satiné 14 fr.
— History ( a ) of the progress of Society pap. ,
in Europe from the subversion of the ro- Qutlques soîni que l'auteur ait mit à 1* tompo-
ROB ROB 70
•itien de. cet ouvrage, il faut convenir que les d'éducation. Paris, Lance, i833 gr. in-8
Mémoires de la Société de Calcula les Recherches de 38 ,
,
asiatiques et les travaux de quelques savants ver- pag., 2 fr.
connaissance des langues de l'Asie ont — Méthode Robertson. Exercices prati-
sés dans la,
dû porter depuis, s>ur toutes les questions qu'il ques. Extraits du Cours de langue
agile, une lumière plus sûre, des notions plus glaise. Paris, Lance, i836 in-8 de an-
exactes, et tous les avantages d'une expérience qui , 40
lui a manqué. pag., 2 fr.
— Robertson's Magazine : journal gram-
Works ( hïs ). Paris, Baudry, 1828, matical et littéraire de la langue anglaise.
— (En français et en anglais). Paris, Ro-
3 vol. gr. in-8 45 fr.
, bertson, janvier 1827 et ann. suiv., in-8.
On peut se procurer chaque ouvrage séparément.
Recueil qui a été terminé en quarante-huit livrai-
— OEuvres (ses) complètes, traduites de
sons : il en paraissait vingt-quatre par an, qui coû-
l'anglais par MM. SUARD, MORELLET et taient par abonnement : 20 fr. Il a eu plusieurs
CA.MPE»OS; précédées d'nn Essai snr la éditions. Nous avons sous les yeux un numéro i5,
daté de juin i83i, qui porte : quatrième édition.
vie de Rohertson, par M. CAMPEWON. Pa-
ris, Janet et Cotelle, 1817-21, 12 vol. — Robertsou's New Magazine, journal
in-S. littéraire ( en angl. et en français ) parais-
Edition reproduite au moyen de nouveaux litres sant le premier de chaque mois. Années
portant la date de 182g. i835-36. Paris , Lance , 18 35*36 , gr.
Les mêmes, précédées d'une Notice, in-8, 2 fr. — Sec. année. Paris, le même,

par J.-A.-C. Bucaozr. Paris, Desrez , i836, gr. in-8, 6 fr.
i836 , 2 part, in-8 , 10 fr. — Traité de prononciation anglaise, fai-
suite au conrs pratique. de" lan-
Edition faisant partie du « Panthéon littéraire ».
sant ...
gue anglaise. Paris, Lance, i835 , in-8 de
ROBERTSON, pseudon. — Voyages 48 pag., 2 fr.
aux terres australes, trad. sur le manus- M. Roberlson est, en'oulre, l'éditeur d'un Théâtre
crit anglais. Amsterdam, 1766, in-12. anglais, qu'il publie en anglais et en français,
dans le format in-18. Neuf pièces ont été publiées
ROBERTSON. — Collection de diffé- jusqu'à ce jour.
rentes espèces de serres chaudes pour forcer ROBERTSON ( Etienne-Gaspard ),
des ananas, des arbres fruitiers, et pour physicien et célèbre aéronante, aujour-
préserver des plantes exotiques délicates ; d'hui directeur du jardin de Tivoli à
calculée pour l'usage des amateurs et celui Paris, anc. professeur de physique à ,l'é-
des étudiants de la botanique et du jardi- cole centrale du département de l'Ourthe,
nage. Les plans sont accompagnés d'une membre de la Société galvanique de Paris,
description complète et d'une méthode de la Société des sciences et des arts de
exacte pour faciliter la manière de dessi- la ville de Hambourg, etc.; né à Liège
ner en grand , d'après des plans donnés , le 10 juin 1763. ,
leurs élévations et leur sections. (Trad. de
l'anglais). Leipzig, Baumgàrtner, 1799, — Mémoires ( ses) récréatifs et anecdo-
tiques. Paris, l'Auteur; JF'iirtz x83o-34,
in-fol., avec 25 planches, 24 fr. vol. in-8. y
2
ROBERTSON ( Dav. ). — Voyage dans — Minerve (la ), vaisseau aérien destiné
Vile de Man, avec des Réflexions sur l'his- aux découvertes, et proposé à toutes les
toire des habitants de cette île ; trad. de académies de l'Europe. Sec. édition, re-
l'anglais ( par J.-P. CAIGNÀRD ). Rouen, vue et corr. Paris, de Vimpr. de Hoc-
Guilbert, et Paris, i8o3 in-8, fig., 2 fr. quet, 1820, in-8 de 40 pag-
,
5o c. La première édition a paru à Yienna (Autriche),
en 1804.
ROBERTSON ( T. ), professeur de lan-
à Paris. ROBERTSON (Guillaume-Eugène),fils
gues du précédent, et, comme son père Pn7"
— Conrs pratique, analytique, théorique ,
et synthétique de la langue anglaise. Pa- sicien et aéronaate, qu'il promet de dé-
ris, Lance, i835, in-8 , 8 fr. passer; né à Paris, le 27 septembre
Ce Cours a élé publié d'abord par leçons de. *799-
I83Ï à iS35. C'est la réimpression d'une partie, du[ — Relation du premier voyage aérostatï-
Boberisons Magazine, mais dégagée de la partieî que exécuté dans la république mexicaine,
littéraire. le jeudi 12 février i835, par Eug. Ro-
— Exercices pratiques, extraits dn Coursî bertson, fils. Paris, de Vimpr. de Dc-
de langue anglaise, à l'usage des maisonst xauche i835, in-8 de 28 pag.
,
8o ROB ROB
ROBESPIERRE ( Erançoïs-Maximilicn- Royez, 178», broch. in-8 de 48 pages.
Joseph-Isidore), le chef de la tyrannie po- Cet écrit respire les plus sages principes ; l'amour
pulaire la plus funeste et la plus sanglante du roi, et des institutions monarchiques et reli-
gieuses.
qui ait tourmenté l'espèce humaine, d'a-
bord avocaten parlement, ensuite dépnté — Opinion dans le procès du Roi. T791,
in-8.
d'Arras à l'Assemblée constituante, en-
suite de Paris à la Convention nationale; — Peine de mort. Discours de Robes-
pierre, prononcé à la tribune de l'Assem-
Eté à Arras, en 17^9, mis à mort le 10
blée nationale, le 3o mai 1791. Paris,
thermidor ( 28 juillet 1794 ). Prévost; Mansut, i83o, in-8 de 16 pag.,
—Adresse aux Français. Paris, 1791,
in-8 de 49 pag. 2 5 c.
—Constitution de la République française, — * Plaidoyers pour le sieur Vissery de
Bois-Valé, appelant d'un jugement des
décrétée par l'Assemblée nationale dans le échevins de Saint-Omer, qui avait ordonné
mois de juin 1793, acceptée par le peuple, la destruction d'un paratonnerre élevé sur
inaugurée le 10 août de la même année
( non mise en activité ) ; suivie de la Dé- sa maison. 1783, in-8.
claration des droits de l'homme et du ci- On y remarque un éloge pompeux du malheu-
reux roi dont Robespierre fut depuis le juge et l'as-
toyen , j£o posée par Maximilien Robes- sassin.
pierre. Paris, Prévost, 1831, in-8 de 24
— Rapport fait an nom du Comité de sa-
pag., 5o c. lut public par Maximilien Robespierre sur
— Discours à l'Assemblée nationale sur la les rapports des idées religieuses et morales
nécessité d* révoquer les décrets qui atta-
chent l'exercice du droit du citoyen à la avec les principes républicains, et sur les
fêtes nationales. Séance du 18 floréal, l'an
contribution du marc d'argent, on d'un second de la république française une
nombre déterminé de journées d'ouvriers. et indivisible. Imprimé par ordre de ïa
Paris, 1791, ïn-8 de 32 pag. Convention nationale. ( Nouv. édition ).
—Discours couronné par la Société royale Paris, Prévost, I83I, in-8 de 52 pag.,
de Metz sur les questions suivantes, pro-
posées en 1784 i° Quelle est l'origine I fr.
—Rapport à la Convention sur les moyens.
de l'opinion qui étend, sur tous les indi- de rétablir la morale (dans lequel il vou-
vidus d'une même famille , une partie de la lut bien reconnaître l'existence de Dieu et
honte attachée aux peines infamantes que l'immortalité de l'âme ). Paris, 1794,
subit un coupable; 20 cette opinion est- in-8.
elle plus nuisible qu'utile? 3° dans le cas
où l'on se déciderait pour l'affirmative — OEuvres ( ses ) choisies , avec une No-
, tice historique et des notes, par le citoyen
quels seraient les moyens de parer aux in- Laponneraye. Paris, la mère de Lapon-
convénients qui en résultent? Amsterdam,
neraye ; Rouanel, i83 2 et ann. suivantes,
et Paris, 1785, iu-8 de 48 pag. in-8.
— Discours* prononcé p;ir Robespierre à Cet ouvrage a été aunoncé primitivement devoir
la célébration de la fête de l'Etre suprême. èlre composé de trois volumes; mais il paraît qu'il
Broch.in-8. en aura quatre. Les deux premiers sont les seuls qui
aient élé publiés jusqu'à ce jour : ils contiennent
Barbier, dans son Dictionnaire des anonymes,
dit que l'abbé Martin est auteur de ce Discours. une partie des Discours prononcés par Robespierre
au sein des législatures dont il a fait partie. Prix de
—Discours sur l'organisation des gardes chaque volume : 4 fr-
Robespierre a aussi pnblié, pendant quelque
nationales. 1790, in-8. temps, un journal sous ce titre : & le Défenseur deL
— Discours sur le gouvernement repré- la constitution y , în-8 , journal publié en douze
numéros, depuis avril jusqu'à la fin d'août 1792.
sentatif, prononcé à la tribune de l'Assem-
Au commencement de la Convention ', il fut conti-
blée nationale, le 10 mai 1793. ( Noav. nué sous ce titre : Lettres de Maximilien Robespierre,
édition). Paris, Prévost, i83i in-â de membre de la Convention nationale de France à ses
,
, et il parut, jusqu'à la fin de
28 pag-, 5o c. commettants , en 1792 1
n'a
Éloge de M. Dupaty, président à mor- douze numéros. Le premier trimestre de 1793
—* que dix numéros. Le numéro 9 porte le titre de
tierau parlement de Bordeaux, parM.R..., Lettres aux Français. Ce journal, publié ainsi d'une
•avocat au parlement. 1789, in-8. manière très-îrregiilîère , eut peu de succès.
On a publié, dans ces derniers temps, des Mé-
— * Eloge de Giesset, discours qui a con- moires de Robespierre, qui, quoique qualifiés d'ou-
couru pour le prix proposé par l'Acadé- thentiques n'eu sont pas moins apocryphes ( voy.
,
mie d'Amiens, en 1785, par M***, avo- Ch. REYBAVD ).
cat au parlement. Londres, et Paris, ROBESPIERRE ( A.-B.-J. ), frère du
HOB N
ROB 81
précédent, mort avec lui sur l'échafaud. flans lequel tout ce qui est du domaine
— Opinion dans l'affaire du Roi. 1792, de la pensée littéraire et oratoire, se
in-8. trouve apprécié d'une manière analytique
ROBESPIERRE ( Marie-Marguerite- et rigoureuse, classé d'après une méthode
Charlotte de), soeur des deux précédents; uniforme et fort simple, et ramené à un
née à Arras, en 1750, morte à Paris le principe unique, régulièrement développé.
1" août i833. , Paris, Jeanthon, i836, in-8, avec nn
Le tome IV des Mémoires de tous (i835), ren- tableau , 7 fr. 5o c.
ferme de cette demoiselle des mémoires sur ses deux On annonce de l'abbé comte de Robïano les deux
frères. ouvrages dont nous donnons ici les titres, pour
ROBETON secrétaire du roi d'Angle- paraître prochainement : i° Cours complet d'histoire
, ecclésiastique universelle et comparée en tableaux
terre Georges 1er ; mort vers 1740, ,
synoptiques,, et rigoureusement analytiques, ac-
On imprimé de lui en français i° un ouvrage CBinpagnés d'une Introduction sur l'étude de l'his-
intitulé : le Philosophe dégradé, pour servir de troisième toire, ses sources, ses preuves, ses leçons, et
, ,
suite aux Remarques générales sur ta cabale chimérique suivis de cartes géographiques dressées exprès, et
de M. Bajrle. Amsterdam, 1692 in-12. C'est contre de tables des lieux, noms et événements principaux ;
cet écrivain que BayEt: a publié, l'Avis et le Nouvel ouvrage dans lequel on peut comparer entre eux
Avis au petit auteur de petits livrets. z° l'Essai sur tous les "siècles de l'Église, tous les éléments de
la critique, imité de Pope. Amsterdam, 1717» in-4 son histoire, d'une manière aussi facile que con-
de 27 pages. cluante. Cet ouvrage formera un volume gr. in-fol.,
sur pap. grand jesus satiné , et se composera de
ROBIANO (l'abbé comte Louis-Marie- vingt tableaux coloriés, et de sept cartes géogra-
Joseph-François de Sales de ) ; né à phiques enluminées avecsnîn. Prix : pnur les sous-
Bruxelles, d'une famille d'origine Ita- cripteurs , 70 fr., et pour les non souscripteur?,
100 fr.-; z° Dictionnaire complet des hérésies, des
lienne, le ier juillet 1793. erreurs et des tclusrnts , ouvrage entièrement neuf,
Élévations sur les mystères d« la vie de dans lequel toutes les sectes, les erreurs des sec-
— taires, et des principaux dissidents de la religion
N. S. J.-C-, considérée comme principe gé- naturelle, mosaïque et catholique, sont exposées
nérateur de la piété et de la vie intérieure. et enchaînées entre elles. On y a joint :
Paris, Gaume frères, i834, in-18. — i° Un discours sur l'esprit d'hérésie, ses ten-
dances , ses transformations successives, et sa liai-
Sec. édition, augmentée de prières pour son avec la politique et l'histoire;
la messe , la confession et la communion. 20 Une table générale de l'ouvrage, une autre
Paris, les libraires de piété, i835, in-18, où les dogmes sont classés sous des titres géné-
raux, avec le nom des sectaires qui les ont attaqués.
1 fr. 5o c. 3° Et enfin une troisième table où les hérésies se
— Etudes sur l'écriture, les hiéroglyphes trouvent rangées dons leur ordre chronologique. Ce
dernier ouvrage formera 2 vol. in-S impr. à deux
et !a langue de l'Egypte, et sur l'inscrip- colonnes , et coûtera 12 fr. ,
tion de Rosette; suivies d'nu Essai sur la
langue punique. Paris, de Vimpr. roy.— ROBIANO DE EORSBEEK ( Louis-
Merlin ; Treuttel et Wûrtz |834, in-4 de François de Faule-Marie-Josepb ), cousin-
,
83 pag., avec 2 tableaux et un Atlas in-fol. germain da précédent, ancien membre de
piano de 12 pi., 25 fr.^ et sur pap. vélin, la chambre des députés de Belgique ; né.
36 fr. à Bruxelles, \ers 1780.
— Histoire de l'Église, depuis 1720 jus- — Additions aux Mémoires de madame
qu'en i83o faisant snite à celle de Bé- la marquise de la Itochejacquelein. Loti-
, vain, Vanlinthout et Vandenzande, i8a3,
rault-Bercastel. Besançon, Gauthier, i836,
4 vol. in-8, et 4 vol. in-12. in-8 de o3 pag.
Le quatrième vol. est composéde discours et de ta- .—-Essai snr l'action da philosophisme et
•bles. Cet ouvrage forme les quatre derniers volumes
de la nouvelle édition de l'Histoire de l'Église de
sur celle da christianisme. Paris , A. Le-
cl'ere, 1820 in-8 2 fr. 5o c.
Bérault Bercastel, publiée avec une continuation, , , da peuple.
par l'abbé comte de Robïano (Besançon, i835—36, de
— Système actael l'éducation
î-2 vol. in-8 et 12 vol. în-i2 ). Sec. édition, rédigée en forme de dialogue,
— Moniteur ( le ) religieux. Journal des par un lecteur de la première, sans rien
-connaissances et des faits dans leurs rap- changer aa texte. Milan , et Paris, L. Co-
ports avec la religion , sous la direction de las, 1819, in-8, 3 fr. 5o c.
M. l'abbé comte de Robiano. Paris, De- — Violation ( de la ) des cimetières. Lou-
lossi, premier avril i835, in-8. vain, Vanlinthoutet Vandenzande, i8î5,
Recueil périodique qui a paru pendant près d'un broch. in-8 , 5o c.
an , les mercredi et samedi. Le prix de l'abonne- Comme éditeur, M.Robiano de Borsbeek a aussi
ment annuel était de 3o fi*. publié : i°Marie-Antoinetteà la Conciergerie, frag-
Philosophie théorique de ment historique rédigé par madame de MXABBD»
—littérature et pratique et
,
M. l'abbé Omn (Paris , iS?.4 , in-i» ); a° une
la ; ouvrage entièrement neuf, nouvelle édition des Lettres snr les quatre orticles
TOME vriT. II
£.a ROB IÏOB
dits du, clergé da Fiance, parle cardinal LITTA t ROBILLARD, fils d'un professeur de
aiif-m d'un Discour's préliminaire (1828); 3° ii a
1;
mathématiques de l'École d'artillerie éta-
f-ojgnï" les réimpressions de plusieurs des ouvrages
français qui composent la « Bibliothèque catholique blie à Metz.
,de la Belgique » , dont il a été le directeur; quel-
ques-unes de ces réimpressions présentent quelques
— Application de la géométrie ordinaire
additions de l'éditeur, telles que celles des Mémoires et des calculs différentiel et intégral, à la
de madame La Rochejacquetein (1823, in-H) : les résolution de plusieurs problèmes, par
additions ont été tirées à part (voy. plus haut ) ; de ROBILTARD; ouvrage précédé de l'histoire
la Vérité défendue e-l'pimivée par les faits ; d'après critique de ces calculs, ou leur théorie et
l'édition de i8a5 , édition augmentée d'extraits et
d'une préface de l'éditeur { Louvain , 1825 , in-8, ), métaphysique, parSAVERIEN. Paris, 1753,
etc. , etc. in-.'} avec 3o planches.
,
ROBIEN (Christophe-Paul GiUTRow DE), ROBILLARD (C.-J. ), Juge au tribunal
président à mortier au parlement de Bre- de première instance de Gien.
tagne ; mort de 1731 à 1706.
— Considérations sur l'institution du mi-
— * Idées ( nouv. ) sur la formation des nistère public, dans le système de 1 accu-
fossiles. Paris, 1^51 in-S. sation judiciaire, d'après les législations
,
Le président Robien avait rédigé un Abrégé de anciennes, le droit criminel actuel en
VHistoire ancienne de la Bretagne, avec des vues
des principales positions des villes et des mo- ï^rauee, et les principes de la charte.
numents qui y subsistent, ou qu'on en a tirés. Paris , madame Seignot, 1821 , in-8 ,
Première partie : Histoire moderne et détaillée par 4 fv.
les évéques de la province ; seconde partie : His-
toire naturelle de Bretagne, examinée dans tous — Etrennes à l'enfance, ou Recueil de
ses objets; troisième partie, à laquelle l'illustre contes composés pour l'instruction des en-
magistrat avait mis la dernière maïn quelques fants les former à l'amour de la mo-
mois avant sa mort. Ce 'manuscrit était, avant , el
la Révolution , entre les mains des héritiers de l'au- rale. Paris, A. Jehann eau ; P. Blanchard,
teur, et a été déposé à la Bibliothèque du Lycée de 1820, 2 vol. iu-iS, 2 fr. 5o c.
Rennes, où M. Olivaull, bibliothécaire, le com- * Moyen très-équitable de réparer une
muniqua, en 1S07, à M. de Penhouet. Caylus parle . —
aussi de ce manuscrit, et en donne des extraits grande partie des désasLres de la France.
tome VI de ses Antiquités , pag. 3fig et suiv. Les, Paris, de Vimpr. de Lottin de Saint-Ger-
gravures des monnaies de Bretagne, à la lin du main 1810, in-8 de 16 pag.
deuxième volume de l'Histoire de Bretagne, sont ,
d'après les dessins de M. de Robien. ( Miorcec). — Nécessité du rétablissement des ju-
*
ridictions prévotales. Par l'auteur du
ROBILLANT (Esprit-Benoît NICOLIS
« Moyen très-équitable de réparer une
DE ), lieutenant général d'infanterie
, com- grande partie des désastres de la France *».
mandant en chef tin corps royal du génie Paris de Vimpr. de Lottin, 815 in-8 de
, J
militaire du roi de Sardaigne, habile ingé- ,
nieur , savant chimiste et minéralogiste, 19 Quinze pag.
( les ) Nouvelles de l'enfance
-—
membre de l'Académie de Turin ; né dans .petites histoires morales et amusantes. Sec.,
' cette ville en 1924 mort le 1" mai 1801.
, » édition. Paris, Blanchard, r83r, 2 vol.
— Utilité ( de T ) et de l'importance des in-18 ornés de jolies 3 fr.—IIIe
gravures,
voyages et courses dans son propre pays, édition. ,
Paris, Lehuby, ï835rfin-ï2, 2 fr.
avec des planches. Turin, Reycends, 1789, 5o
c.
pet. iu-fol., avec 14 planches. La première édition a été publiée,en I8I3, sous
Voici la Hsie des Mémoires qu'il a laissés et qui le titre de Mes premiers ballons , étrennes à l'enfance ,
,
sont la plupart insérés dans les vulutnes de l'Acadé- et sous le nom de Juï. Bien-Aimé. Paris , h. Johan-
mie de Turin , dont il était membre : lieau , 2 vol. în-iS.
i° Essai géographique , suivi d'une topographie
souterraine minéraîogique , et d'une doemusie des '— Une mère à son fils an berceau. Stan-
états du roi en terre ferme , avec une carte géogra- ces à S. A. R. madame la duchesse de
phique et lopographique bien détaillée ( tome VI Berry, Paris , Delaunay, 1821, in-4 de 8
des Mémoires de l'Académie de Turin , pag. 191 ) j
n° lïxperieuce sur le platine ( tome VII, pag. a3 );
1
pag.
3° Description du duché d'Aoste, suivie d'un Es;.ai ROBÏLLARD-PÉRONVILLE. Voy. à
sur deux minières des anciens Romains, et d'un
Supplément à la Théorie des montagnes et dts mi- la table des Ouvrages anonymes ; Musée
nes ( tome V1H , pag. ?45. ); 4° Journaux des ex- français.
périences et observations métallurgiques el doci-
raasnques ( tome Vl , pi\g. 5o ) ; 5° Machine pour ROBILLON ( C. ) directeur du théâtre
passer à In filière les lames d'épées ,
baïonnettes et de Versailles depuis ,
couteaux ( tome IX , pag. ^5 ) ; 6° Sur les diffé- ,
1S08.
rent? procédés qui ont été employés à l'hôtel des .— Considérations sur l'art dramatique et
Monnaies pour améliorer les traitements métallur- les comédiens,
giques. Presque tous ces Mémoires ont été tirés à sur les causes de la déca-
pari. dence des théâtres et des moyens de la pré-
ROB ROË &'i

venir. Versailles, Sallior et Larchet, 1828, — Voyage (nouv.) dans l'Amérique sep-
in-S de 32 pag. tentrionale, en Tannée 1781, et Campagne
de l'armée de M. le comte de Rocbamheau.
— Mémoire adressé à l'administration mu- Philadelphie ( Paris), Moutatd, 17S3,
nicipale et aux habitants de Ja ville do
Versailles. Paris, de Vimpr. de Duverger, in-S.
i832, in-8 de 40 pag. -—Voyage dans l'intérieur de la Louisiane,
de la Floride occidentale, et dans les îles
ROBIN ( l'abbé Claude ), docteur en de la Martinique et de Saint-Domingue*
théologie, ancien recteur de l'Université , pendant les années 1802, i8o3 1804,
premier curé cardinal de Saint-Pierre ,
i8o5 et 1806. Contenant de nouvelles
d'Angers, pèlerin apostolique, et patron observations sur l'histoire naturelle, la
perpétuel des pèlerins de Saint-Jacques ; géographie, les moeurs, l'agriculture, le
prêtre du corps français auxiliaire envoyé
commerce, l'industrie et les maladie* de
en Amérique sous les ordres du comte de ces contrées, particulièrement sur la fièvre
Rochambean; plus tard chapelain du Roi, jaune, et les moyens de les prévenir. En
secrétaire de la vénerie du comte d'Artois ;
né à Tonnerre , en i*;5o. outre, contenant ce qui s'est passé de
plus intéressant relativement à l'établis-
d'Em-
— Camp (le ) de César an village sement des Anglo-Américains à la Loui-
pvré, proche d'Angers. 1764. siane ; suivi de la FloreLouisianaise.Paris,
•—
Dissertation sur l'antiquité de l'église F. Buisson, 1807 , 3 vol. in-S avec une
de Saint-Pierre d'Angers. Angers, 1764 , ,
grande carte coloriée et le portrait de l'au-
in-12.
teur, gravés en tailie-douce , 17 fr.
— Histoire de la constitution de l'Em-
pîre français, ou Histoire des Etats-Géné- ROBIN ( Robert), horloger à Paris.
raux, pour servir d'introduction à notre — Description de la pendule astrono-
droit public. Londres, et Paris, Godefroy, mique décimale, présentée à la Conven-
1789-91 , 2 gros vol. in-8, o, fr. tion. Paris, l'an ir (1793J, in-3.
— Histoire générale des femmes. Première — Mémoire contenant des réflexions snr
partie, première livraison. Paris, l'Au- les propriétés du remontoir, etc., un
teur; Belin, 1788,^-32. échappement naturel dans tous ses points;
— Mont-Gloune (le), ou Recherches his- un quantième perpétuel, et une descrip-
toriques sur l'origine des Celles, Ange- tion d'une pendule, dans laquelle ces ef-
vins, Aquitains, Armoriques, et sur la fets sont exécutés. Paris^ 1777,111*8.
retraite du premier solitaire des Gaules — Mémoire contenant la description d'un
au Mout-Gloune, de ce diocèse, sur les échappement libre ou à détente. Paris
,
confins d'Anjou , d'Aquitaine et de Bre- Rochette, an 11(1793), in-8.
tagne. Saumur, Degouy ; et Paris, Fa- — Mémoires (divers) sur l'horlogerie.
lade, 1774) 2 vol. iu-12. Paris, 1791, in-8.
La Saovagère a , dans son « Recueil de Disserta- — Mesure du temps, échappement nou-
tions » , réfuté divers endroits de ce livre qui at- veau. Paris, an 11 (1793), broch. in-8.
taquent les opinions émises par lui dans son « Re-
cueil d'antiquités dans les Gaules ». ROBIN ( Jean-Baptiste-CIande ), pein-
— * Recherches sur les. initiations an- tre à Paris, où il est né , en 1 734.
ciennes et modernes, Amsterdam, et Pa- -—Éloge de M. Falconet, sculpteur. 1791,
ris Valleyre, 1779, iu-1 a. in-8.
,
Cet ouvrage a été contrefait à Dresde, en 1781, deRobin a donné plusieurs articles sur les ouvrages
l'art et sur les vies des artistes dans plusieurs
sous le nom de Baynaf, Cbemîn-Dupontès l'a in- journaux; plusieurs articles dans les -volumes dn
séré dans les premiers numéros de ses « Travaux l'Encyclopédie méthodiquequi concernent les beaux-
maçonniques, etc. »
arts , 1792.
— Traitement ( du ) des insensés daus ROBIN, à Genève. —Ami (le nouvel)
l'hôpital de Bedlam à Londres trad. de
, ,
l'angl. (1787). Voy î'ce titre à la table des des enfants, trad. de l'allern. (1801). Voy.
EHGELHA.RDT.
Ouvr. anonymes.
— Vies des grands hommes du Christia- ROBIN, de Betting. — * Canal royal
nisme et de ceux'qui se sont l'ait connaî- de jonction du Rhin à la Seine, de Stras-
tre relativement à la religion, avec une bourg à Paris, fivec plusieurs embranche-
analyse de leurs écrits. Tom. 1er. Paris à effectuer â ce canal. Nanci, His-
, ments
l'Auteur, 1787 in-8.
, sette ; et Paris, Carilian-Goeury, 1824,
Ave» une Société de gens de Lettres. in-/t th* 4^ pag.j plus un tableau.
84 R0,B ROB
ROBIN ( L. ), prêtre desservant -de là. ROBINEAU (l'abbé M.-L.-A. ).
commune des Celle-Iimère (Cher). * Bourbonnaise (la), farce bouffonne —
Cours méthodique de grammaire géné- en,
•— un acte (en prose , mêlée de couplets).
rale. Moulins, de l'impr. de Roch, i83a, Par M. ***. Paris, Claude Hérissant,
in-8. 1768 , in-8.
ROBIN ( Armand ). — Flore des quatre — Philosophe (la) anti-drame (en on
saisons. Paris, Arm. Robin, 1835, in-fol. acte et en prose). Paris, V' Duchésne
,
de ia planches lithogr., 27 fr.; fig. en.' 1775, in-8.
couleur , 54 fr. ROBINEAU dit BEAT/HOIR. Voy. BEAU-.
— Traité de peinture sur bois blano d'E- HOIR.
cosse et de Spa, comprenant tous les pro-
cédés employés jusqu'à ce jour pour les ROBINEAU, député deMaine-et-Loire.
décorer, tels que la gouache, aquarelle la — Discours prononcé, le 3 février i834,
, dans la discussion du projet de loi rela-
bosse, on pe'nture orientale, etc. Paris,.
Robin père et fils, i832 in-18 avec i3 tif à l'augmentation de l'effectif de la gen-
planches. , , darmerie. Paris, de l'impr. de Le Nor-
— Traité des peintures, applications et man t, i834, in-8 de 8 pag.
procédés employés sur bois, sur étoffes,,
papier, orné de planches ROBINEAU DE BOUGON aîné alors
sur 3o pour en président de la Société académique ,
faciliter le travail; revn, corr. et augm. de.
Par Armand R Deuxième édition.
Nantes, député de la Loire-Inférieure.
Paris, F Auteur, i833, in-iS avec i3 —.Discoars prononcé à la séance publique
planches. , de la Société royale académique de Nantes,
le 27 février i83i. Nantes, de l'impr. de
ROBIN ( Achille). — Peinture orien- Mellinet, i-S3i, in-8 de 16 pag.—Autre
tale. Précis sur la manière de travailler ce discours dans la même occasion, le
procédé, ainsi que le mélange et l'emploi décembre i833. Nantes, de l'impr. du même, 22.
des couleurs. Paris, VAuteur, i835, iu-ia i834 in-8 de
, 12 pag.
de 36 pag., 2 fr. —Opinion (son) prononcée dans la séance,
ROBIN ( Edouard ). — Chimie médi- dn 7 mai 183 5, dans la discussion du projet
cale raisonnée, d'après une méthode par de loi pour l'amélioration des rivières.
laquelle tons les faits particuliers se dé- Paris, Le Normant, i835, in-8 de 16
duisent de généralités peu nombreuses au Pag-
,
lieu d'être exposées comme des faits isolés — Opinion ( son ) snr la question d'Al-,
qu'il faut apprendre de mémoire ; suivie ger. Paris , de Vimpr. de Le Normant,
d'un Traité sur la toxicologie considérée, i835 , in-8 de 20 pag.
non comme une science à part, mais comme — Quelques Idées sur Alger et sur les tra-
nn résultat des connaissances acquises en vaux de la commission. Paris, Ledoyen;
chimie. Faris, VAuteur, i835,in-8, 8 fr. et Nantes, Buroleau, septembre i833,
ROBIN ( Eugène ). — Livia ( poëme in-8 de 60 pag.
dramatique). Paris, Souverain, iS36, — Société industrielle de Nantes. Discours
in-8 , 6 fr» 5o c. prononcé à la séance publique municipale
dn 29 juillet i833. Nantes, de l'impr. de
ROBIN DE MOZAS d'abord avocat ' Mellinet, i833 in-8 de iG pag.
parlement , ,
au de Bordeaux, ensnite au
parlement de Paris. Voyez P.-J.-J.-G. ROBINEAU-DESVOIDY ( J.-B. ). —
GUYOT. Epître à mon ami P. Pietresson Saint-Au-
bin (de Saint-Sauveur). Paris, de Vimpr.
ROBINE (J.-A.).— Précy, ou le Séjour de Doublet, 1818 in-8 de
de mes pères. Paris, de l'impr. de Huzard- , 12 pag.
Courcier, 1823, in-i ï de 12 pag. — Lettre à M. le gérant responsable du.
« Mémorial de l'Yonne ». Paris, de l'impr.
Petit cent, en prnsp, qui n'a été tiré qa'à 10. de Tasttt, 1829, in-8 de 16 pag.
exempt., pour être distribués en présents.
— Recherches sur l'organisation verté-
ROB1NEAU, secrétaire du Roi, ancien brale des crustacées , des arachnides et
notaire. des insectes. Paris, Compère jeune 1828,
,
— Lettre d'un Parisien, /contenant quel- in-8 , avec un tableau et une planche,
ques Réllexions sur celle de Rousseau 6 fr. 5o c.
( relative à la musique ). 175/1, in-tî. Nous connaissonsencore de M. Robinean-DesYoidjF,.
ROB ROB 85
impr. dans le
un Essai sur ta tribu des Culicides, d'histoire — * Considérations snr l'état présent de
tome HT des Mémoires de la Société na- la littérature en Europe, trad. de L'angl.
turelle de Paris. Londres ( Paris), Pournier, 1762 , in-12.
ROBINET, grand-vicaire de Ronen. Cet ouvrage a été faussement attribué à l'abbé
— * Esprit ( T ) de l'Eglise dans la
cé- Aubry. Rare.
lébration des SS. Mystères. Sans indication * Considérations snr le sort et les ré-
de lieu, 1724 in-4*

*.
volutions dn commerce d'Espagne. 1761,
ïn-8.
Réimprimé sons le titre de Réflexions sur la nou-
velle liturgie d. ( d'Anieres ). (1724)» in-8.
... — Dictionnaire anglais-français et fran-
ROBINET (l'abbé Urbain), pieux et çais-anglais. Londres, 1778; Amsterdam ,
savant docteur de Sorbonne , chanoine et 1785 , 2 vol. in-4.
grand-vicaire de Paris ; né à Ingrande , en Avec Chambaud. Il y a une édition augmentée
Bretagne, en i683 , mort le 20, septembre par Des Carrières. Londres, i8o5, 2 vol. grand
in-4-
1758.
—* Breviarium ecclesiasticuui, cîero pro- — Dictionnaire nnîversel des sciences mo-
positum. Parisiis, 174$ • 4 *ol. in-12. rales, économiques, politiques et diplo-
Ce Brérîaîre est le même que ceux de Carcassone,
matiques, ou Bibliothèque de l'homme
Gahors, Laon. L'édition de tous ces Bréviaires a d'État et du'citoyen. Londres (Ncufchâ-
été eonfiee aux soins de L.-Étienne ROWDET ; il y a teau), 1773-83. 3o vol. in-4.
adopté des propres des saints , assortis aux calen-
driers de chaque diocèse. C'est une vaste compilation où l'on trouve du
droit public , du droit particulier, de la géographie,
— Breviarinm Rothomagense. Rhotomagi, des notices biographiqueset des extraits d'ouvrages
1733, 1736, 1744, 4vol. in-12. quelquefois très-élendus.
* Discours sur l'Histoire de l'Académie
— * Coropendiosse institutiones excerptse —
ex contractis prcelectionibus M. Honorati roy. des sciences, depuis son rétablisse-
Toumely. Parisiis, 1781 , 2 vol. in-8. ment jusqu'à l'année 1751 inclusivement.
— Lettre d'un ecclésiastique à un curé, où 1760, in-12.
l'on expose le plan d'un nonvean bréviaire. 1762,.
— * Grammaire ( nouv. ) anglaise.
In-4* on 1764, et 1766, in-8. — Amsterdam,
— Mémoire pour prouver la nécessité de 1774, in-12.
l'évoeation générale des appels comme Cette Grammaire a. eu plusieurs éditions.
d'abus
* Grammaire française, extraite des,

L'abbé Robinet a encore composé des Hymnes meilleurs grammairiens français, Dia-
on proses pour la canonisation de S. Pie pape. ou
, logue entre un grammairien et son élève;.
ROBINET (Jean-Baptiste-René), la- par M. R***. Amsterdam, E. Van Harre*
borieux écrivain, censeur royal; né à velt, 1763, in-8.
Reunes le a3 juin 1735, y est mort le Lettres sur les débats de l'Assemblée
,
24 mars 1820.

nationale , relativement à la Constitution.
— * Analyse de Bayle. Amsterdam , 1770, Rennes, et Paris, 1789, 3 vol. iu-8.
4 vol. in-12.
— * Nature { de la ). Amsterdam , M. Van
C'est une continuation de l'ouvrage de Marsy Harrevelt, 1761, 1763* in-8; 1762,3..
( voy. ce nom ). vol. in-8.
— Animalité (de 1'). 1767-68, a vol. Réimprimé avec des suppressions et le nom d$.
in-8. l'auteur.
Formant les volumes IV et 7 de l'ouvrage inti-
tulé : De la Nature. — Nature ( de la ). 1766, 3 vol. in~8.—
De l'Animalité ( tomes IV et "V de l'ouï
— Considérations philosophiques sur la vrage précédent). 1767-68 , 2 vol. in-8.
gradation naturelle des formes de l'être , Pour une réponse à cet ouvrage , voy. le P.
ou Essais de la nature qni apprend à faire Richard : La Nature en contraste avec la religion et /«,
l'homme. Paris, Saillant, 1768, in-8; raison.
Amsterdam, 1769 in-8 fig. * Paradoxes moraux et littéraires,
, , —
C'est de cet ouvrage que tous les biographes ont Amsterdam, J. Schneider, 1769, in-12.
fait le cinquième volume de celui De la Nature.
C'est an recueil des naturalistes et des voyageurs M. Barbier incline à penser que cet ouvrage es%
relatifs aux Anthropomorpbites ; mais l'ouvrage de Jacq. Mauvillon ; on l'attribue pourtant assez
qu'annonce le titre n'est point fait. « Je m'étais généralement à Robinet.
« proposé, dit l'auteur, d'étudier la gradation na- — Parallèle de la condition et des
facultés,
« lurelle des formes de l'être; je cède la plume à de l'homme avec la condition et les facul-
? un plus babile que tnoi ».
86 ROB ROB
tés des autres animaux. Trad. de l'angl. on Traité complet des maladies des che-
Bouillon, 1769, in-12. vaux. 1777, in*4 ; Nanci, et Paris, Didot
L'auteur n'a pas pour but , comme on pourrait jeune, 1779, in-4, fig.
le supposer d'après le litre de son ouvrage, de ra- -—Manuel du bouvier, ou Traité de la
baisser l'homme à la condition des animaux. Il éta- médecine pratique des bêtes à cornes
blit, au contraire, qu'aucun être de la création ,
ne peut lui être comparé , mais qu'il est bien éloi- contenant l'âge de ces animaux leur
gné de retirer tout le fruit des avantages qu'il a choix avec la manière de les dresser, ponr
reçus de la nature. ,
le travail, de les conduire et de les gou-
— Supplément à l'Encyclopédie, ou Dic- verner. Paris, Gui/lot, 1789, 2 vol. in-12 ;
tionnaire raisonné des sciences, des arts Paris , 1797, 2 vol. in-12. —Nouv. édit.,
et des métiers, par une société de gens de augm. de notes , traduites île l'angl. par
lettres; mis en ordre et publié par M***. M.-HUZARD fils. Paris, madame Huzard,
Amsterdam, Rey (Paris), 1777, 5 vol. 1826 , 2 vol. in-12 , 6 fr.
in-fol.
— Tableau démonstratif des tares et des
Des exemplaires portent le titre de Nouveau Dic- maladies des chevaux., etc. 1779» in-8.
tionnaire pour servir de Supplément aux Dictionnaires
,
des ficiences des arts et des métiers par une Société ROBINET (Stéphane), pharmacien,
, ,
de gens de lettres, mis en ordre et publié par M***. secrétaire de la Société de chimie médi-
Paris, 1776, 5 vol. in-fol.
cale, etc.; né à le 7 décembre 1 706.
. . . .,
— Vertus (les). Réflexions morales en ——Appareil proposé par M. Robinet, poar
vers. Rennes , de Vimpr. de Chausse- servir à dissoudre les calculs dans la vessie
blanche 18x4, 2 vol. in-12, 3 fr. urinaire. Paris, de Vimpr. de Duvergier,
,
Robinet a rédigé plusieurs Tables , el notamment 1826, in-4 de 4 pag., avec une planche.
les suivantes : i° celleméthodique des matières
contenues dans l'Histoire et les Mémoires de l'Aca- Extrait du « Répertoire général d'Anatomïe ».
démie roy. des sciences depuis 1735 jusqu'à la fin
de 1751, pour l'édition, in-12 de Hollande (1760, — Examen chimique des fruits du lilas
in-12); 20 celle de la Bibliothèque germanique; (1824). ^oy. H. PETBOZ.
3° celle du Journal des savants, depuis son com-
mencement, en x665, jusqu'à, la fin de 1764 , pour
— Observations sur la salsepareille , en
l'édition de Hollande ( Amsterdam, M.M. Rey, 1764,
réponse à un article de M. J.-J. Virey.
3 vol. în-ta ); 4° celle du Cabinet d'blstoire natu- Paris, de l'impr. de Fournier, 1825, in-8
celle de Seba, en latin et en français. de 4 pag-
Comme traducteur, on doit a Robinet la publica-
tion des divers ouvrages suivants, presque tous tra- Extrait du Journal de chimie médicale. L'article
duits de l'angl. lesquels ont paru sans nom de tra- de M. Virey était dans le Jonrual de pharmacie-
j
ducteur : i° Essais de inorale, ou Recherches sur les
principes de la morale , de HUME (1760); ?.° Mé- •— Recherches sur l'emploi des sels neu-
moires de miss Sïdney Bidulpb trad. de l'angl., tres dans les analyses végétales, et appli-
de mislr. SHERIDAN (1763}. Ce, livre a élé aussi cation de ce procédé à l'opium. Paris, de
traduit par l'abbé Prévost, sous le tilre de Mé- l'impr. de Fournier, i8a5, in-8 de 64 pag.
moires pour servir h l'Histoire de la vertu (1762 ,
3 vol. ïn-ia). 3° Lettres de Théodose et de Cons- — Société de pharmacie : séance publique
tance, par LANGHOBNE (1763); 4° Contes des gé- tenue le 21 avril i83o, en commémora-
nies etc., par RIDLZY (17G6) ; 5° l'Homme d'Etat, tion de Vauquelin. (Notice historique sur
trad., de l'ital. de DONATO, avec des additions con-
sidérables (1767); 6° l'Histoire d'Emilie Montagu, Vauquelin, par MM. Chevallier et Robi-
par mistr. Fr. BKOOKE (1770) ; 70 Code des lois des net). Paris, de l'impr. de Fain, i8 3o,,.
Gentoux parHALiiED (1778) traduction attribuée iu-8 de 64 pag.
,
aussi à Demeunier ,
8° le Favori de nature, roman
— Tableaux chimiques du règne animal ,
;
trad. de l'angl. (177g).
Il a été aussi le réviseur de la traduction des etc.; trad. de l'allern., avec des notes.
OEuvres de Sbaftsbury, et de celle de l'Histoire de (1816). Voy. J.-F. JOHN.
l'art chez les anciens, de la traduction de Sellius.
Robinet a été l'éditeur des Lettres secrètes de On lui doit ,comme éditeur, la publication de la
Voltaire, des Lettres de Voltaire à ses amis du seconde édition du Dictionnaire des ménages, etc.
Parnasse, et, en société avec Caslilhon du Recueil
, par H A VET, corrigé très-soigneusement et augmenté
philosophique (1769—7g, 30 vol. in-8); il a été (1822).
l'éditeur du tome XIII (partie étrangère) de la
ROBINET ( Edmond ). — Études et
Collection académique, traduite et rédigée par une
Notice biographique sur l'abbé Y. de La
société de gens de lettres.Enfin il a coopéré, i° avec
de Joncourt, Chauffepiéj et quelques autres, à l'His-
Mennais. Paris, Paul Daubrée et Cailleux,
toire universelle, en 46 vol. in-4 ; 20 avec Franklin,
i836 , in-8, 2 fr. 5o c.
Court de Gibelin et autres à une espèce d'ou-
vrage périodique ,, intitulé : Affaires
, de l'Angleterre
et ^e l'Amérique. Anvers, 1716, i5 vol. in-8. ROBINOT ( L.-A. ), ancien curé du
Mali. diocèse de Nevers.
ROBINET ( Jos. ) artiste vétérinaire. — Discours dogmatique et moraux sur
,
— * Dictionnaire d'iiippiatrique pratique, différents points de religion. Lyon , et
ROB ROB S7
Paris, Rusand, 1S24 , 4 vol. in-12, 8 fr- Ce roman a eu, dans l'original, au moins cinq
éditions , et dont la première fut vendue en un seul
ROBINS ( Benjamin ) , membre de la jour.
Société royale de Londres, mort dans — Walsingbam, ou l'Enfant des monta-
l'Inde , en 1751. gnes. Nouv. traduction. Paris, de l'impr.
Principes (nouv.) d'artillerie, trad. de Rabaut le jeune, an vu (Z799), 5 vol.

de l'angl. par M. DOPUY fils. Grenoble , et in-12 , avec figures, 9 fr.
Paris, Durand neveu ; Jombert, 1771* ROBINSON ( S. ). Atala, o los Amores
in-8. de dos Salvages, etc.; trad. del francès.
— Principes (nouv. ) d'artillerie, de Ben- Voy. CHATEAUBRIAND.
jamin ROBINS , commentés par M. Léonard ROBINSON (le R. John). — Anti-
EULER traduits de l'allemand , avec des quités grecques, ou Tableau des moeurs
,
notes ; par M. LOMBARD , professeur royal usages et institutions des Grecs; dans le-,
aux écoles d'artillerie à Auxonue. Dijon, quel on expose tout ce qui a rapport à
Frantin , et Paris , Jombert fils aîné, 1783, leur religion, gouvernement, lois,
in-8. ma-
gistrature, procédures judiciaires, tac-
Cette traduction est accompagnée, i° du Commen- tique discipline militaires, marine,
taire d'Euler sur Robins ; 2 de la traduction d'un et
fêtes, jeax publics et particuliers, repas,
morceau extrait des Transactions philosophiques
de 1778, n° 3, intitule : Nouvelles expériences
spectacles, exercices, mariages, funé-
faites à Wolwich pour connaître les vitesses ini-
railles , habillements, poids et mesures,
tiales des boulets ; 3° de celle d'un extrait de la
monnaies, édifices publics , maisons, jar-
Dissertation d'Euler sur l'explication des phéno-
mènes de l'air. dins, architecture, etc., etc. Ouvrage
Benj. Robins a, en outre, rédigé le Voyage au-
principalement destiné à faciliter l'intelli-
tour du monde, fait dans les années 1740 et. 1744»
gence des auteurs classiques grecs. Traduit
par Georges Ànson, dont nous avons une traduc-
tion française. (Voy. Awsos). de l'anglais ( par MM. LEDUC et BUCHON ).
ROBINSON.— État (V) présent de la Paris, Verdière, 1822, 2 vol.in-8 , i5 fr.
Suède , avec un abrégé de l'histoire de ce ROBINSON. Voy. Husxissow.
royaume; trad. de l'angl. Nouv. édit., ROBINSON ( F.-P. ).— Statement(a)
augm. de plusieurs remarques sur le règne
de Charles XII. Amsterdam , P. Brunet , of charges made, by the house of assembly
in-8. of Tobago, against sir F.-P. Robinson,
«720 , and his replies thereto. Paris, printed by
ROBINSON ( mistriss Marie DARB? ), Foumier, t83o,in-8 de 160 pag., Y com-
•anglaise renommée comme comédienne et pris un Appendix.
comme auteur ; morte à la fin de 1S00. ROBINSON (Charles). — Considéra-
— Angélina, trad. de l'angl. 3 vol. ïn-12. tions sur le choléra-morbus observé à Pa-
— D'Harcourt, ou l'Héritier supposé, ris et à Crécy, arrondissement de Meaux,
trad. de l'angl. Paris, Lepetit, an vi département de Seine-et-Marne;
avec la
(1798), 3 vol. in-12 , ornés de 4 figures description des symptômes des différents
grav. par Mariage, d'après les dessins de degrés de la maladie, et l'indication des
ChaiHon, 4 fr. 5o c. employés avec succès pour la com-
d'un émi- moyens
.— Hubert de Sevra c, histoire battre. Paris, Béchet jeune, i833, in-8
gré , roman du xvrtie siècle \ trad. de l'an- de 64 pag.
glais par H. CAZÎTWEI.. Paris, Gide, 1798
, ROBION ( A. ), avocat près le tribunal
'3 vol. in-£2 , 6 fr.
de première instance du Havre.
— Marlba , ou les Dangers d'un mariage
précipité ; trad. de l'anglais par un homme — Traité des chemins Communaux , selon
de lettres connu. Paris, Le Normant, la loi du 28 juin 1S24 et les lois, règle-
s
X809, 3 vol. in-12, avec fig., 5 fr. ments et décisions antérieurs. Au Havre,
l'Auteur; Paris, Rillarand; Ch, Gosselin
— Mémoires (ses), trad. de l'angl. par 1824 in-8. ,
madame GUÉRIOT DE SAINT-MARTIN. Pa- nov. ,
ris, Ouvrier, an x (1802), in-8 , avec por- ROBIQLÎET (Pierre-Jean), pharmacien
trait, 3 /r. 60 c. professeur à l'École de pharmacie, membre,
—* Vancenza, on les Dangers de la crédu- de l'Académie des sciences de l'Académie
lité. (Trad. de l'angl.). Paris, Demie, ,
royale de médecine et de la Société d'en-
1793, 2 vol. in-18, fig. ,
couragement ; né àReïines(Il|e-et-"Vilaine),
— Yeuve (la), trad. de l'angl. 3 vol. le i3 janvier 1 780.
in*i2. — Emploi ( de 1*) dn bicarbonate de
88 ROB "ROC
soude dans le traitement médical des cal- ROBIT ( P.-F. ). — Stances à l'occasion
culs urinaires. Lu à l'Acad. roy. de méde- de la solennité du sacre de S. M. Charles X.
cine, le 3i janvier 1826. Paris, de Vimpr. Paris, de l'impr. de Cosson, 1S25, on
de Fain, 1826, in-8 de 8 pag. i83o, in-8 de 8 pag.
— Expériences ( nouv. ) sur la semence ROBLES ( Isidore de ). — Divers pro-
de moutarde. Paris, de l'impr. de Fain,
183 r , in-8 de 20 pag.
diges de l'amour, eu quatorze contes pâl-
ies meilleures plumes d'Espagne. IVe, édi-
Eu société avec M. Boulron-Charlard. tion., augm. 1719, in-4.
— Expériences ( nouv. ) sur les amandes RORLOT ( Charles ), d'Auxerre. —
amères et sur l'huile volatile qu'elles four-
nissent. Mémoire lu à l'Acad. des sciences, Réflexions sur le Discours publié par
le 3l mai i83o. Paris, de l'impr. de Hu- M. Raudot, député de l'Yonne, contre,
zard-Çourcier, i83o, in-8 de 48 pag. la mise en accusation du dernier ministère.
Auxerre , de l'impr. lithogr. de Monnot,
Eti société avec M. Boulron-Charlard.
1829, in-4 de 16 pag.
— Notice historique sur André Laugier, ROBSON(François), anc. officier an
anc. directeur de l'Ecole de pharmacie, service de la Compagnie des Indes ans
professeur au Muséum d'histoire naturelle.
Lue en séance publique, le 5 décembre glaises.
1832 (suivie d'une autre Notice sur Aug.- — Vie de Haïder Aly-ïthan, précédée de
Arth. Plisson ). Paris, de l'impr. de Fain , l'Histoire de l'usurpation du pays de Mais-
i832, in-8 de 16 pag. sour, et autres pays voisins, parce prince;
suivie du récit authentique des mauvais
M. Robîquel est l'un des rédacteurs du Journal
de pharmacie et des sciences accessoires, auquel il traitements qu'ont éprouvés les Anglais
a fourni plusieurs Mémoires , et l'un des auteurs qui furent faits prisonniers de guerre par
non seulement du Dictionnaire technologique , mais son fils Tippon-Kau ; traduite de l'angl.
-encore de l'Abrégé de'cel ouvrage. (par BERTIH ). Paris, RégnaitIt, 1787,
Il a enrichi de notes la traduction française,
ipar M. E. Pelouzc, du Nouveau Dispensaire d'É- in-12, avec un portr.
dimbourg ( 1S26 , 2 vol. in-8), et en a fourni
•d'autres à la traduction du Pline, qui fait [partie ROBT ( François), né le 26 décem-
'de la Bibliothèque latine-française, publiée par bre 1714.
-l'anckoucke.
— * Vie de la vénérable servante de Dieu,
ROBISON (John), d'abord professeur Marcelle Chambon, dite madame Ger-
'de physique et secrétaire de l'Académie main ( morte le 14 septembre ifiôr ),
, fondatrice des religieuses de Saint-Joseph
royale d'Edimbourg ; mort professeur de
philosophie natnrelle, dans l'Université de de la Providence, à Limoges; par un prêtre
•cette ville, en i8o5. dn diocèse. Limoges, 1770, in-12.
— Preuves de conspirations contre tontes ROBT institutrice. — Épître à S. M.
les religions et tous les gouvernements de ,
-l'Europe, ourdies dans les assemblées se- Louis-Philippe, roi des Français. Tou-
crètes des illuminés, des francs-maçons, louse, de l'impr. de Corne, i83i,in-8
de 4 pag.
•et des sociétés de lecture. Recueillies de
ions auteurs. Trad. de l'angl., d'après la ROCCA ( l'abbé délia ), alors vicaire
troisième édition. Londres, J. Cadell, etc. général de Syra.
1799, 2 vol in-8. — Traité complet sur les abeilles, avec une
méthode nouvelle, telle qu'elle se pratique
ROBIT ( J.-F.-A. ), architecte, alors à Syra, ile de l'Archipel; précédé d'un
^conducteur des travaux des bâtiments de Précis historique et économique de cett*
3a couronne. ile. Paris, Bleuet, 1790-92 , 3 vol. in-8.
— Palais impérial de Fontainebleau , cha-
melle bâtie sous François Ier, par Serlio ROCCA ( Alb.-J.-Michel ), mort à
-architecte ; sa nouvelle disposition comme, Hyères le 39 janvier 1818.
,
bibliothèque de S. M. l'empereur Napo- — Campagne de Walcheren et d'Anvers,
léon, mesurée et publiée par J.-F.-A. Ro- en 1809. Paris , Gidefils ; Nicolle, 1815 ,
iiit. Paris, Martinet; et Fontainebleau, in-8 de 36 pag., 1 fr.
Petit, 1812 , in-fol. de 2 pag. avec 5 — Mémoire sur la guerre des Français en
,
grav. an trait, 6 fr. ; sur pap. de Hol- Espagne. Londres, i8i4> in-8.— Sec.
lande, 9 fr. ; avec les grav. coloriées, snr édition. Paris, Nicolle ; Gide, 1814 > in-8,
;pap. de Hollande, 80 fr. 5 fr.— Nonv. édit., augmentée revue et
,
ROC ROC 8g
corrigée. Paris, Gide fils, 1817 ,
in-8, ROCH, apôtre saint sîmouîen.
5 fr. — Abjuration de la foi catholique , apos-
Rocca a laissé en manuscrit une nouvelle inti- tolique et romaine. Paris , Paulin , 1 834 *
tulée : le Mal du pajrs. Il est mort veuf de la célèbre in-8 de 32 pag., avec nne grav.
baronne de Slaël,
ROCHA ( Antonio da Silva Lopes ),
ROCCA (D.-C.-Batïstessa di), Napo-
avocat de Lisbonne.
litain,
— * Annotaçoes a enormîssima sentença
— Discorso snlla necessila di rendere a que sobre o snpposto crime de lésa mages-
sna maesta Ferdinaudo IV il regno di Na- tade de primeira cabeca foi proferida na
poli , ingîustatuente occupato da. ono sta- cidade do Porto no dia 21 d'agoslo de
niere. Parigi, Bacot , 1814, in-8 de 56 18^9. Pelo auctorda « Injusta acclamation
pag., 1 fr. do infante D. Miguel». Paris, printvd by
ROCCA ( J.-Fr. ). — Rectification de Tastu, i83o , in-8.
deox erreurs commises par l'auteur d'un — Injuste acclamation du sérénissime in-
imprimé anonyme, ayant poar titre : « No- fant don Miguel, ou Analyse el réfutation
tice sur M. Ch. Pictet. Genève, 1825 , bro- juridique de la décision des soi-disant
chnre în-8. trois Étals du royaume de Portugal, du
11 juillet 1828, par le désembarcador
ROCH (Eugène). — Annuaire dn bud- Ant. da S. L. Rocha. . ; trad. du portu-
get, on Dictionnaire annuel, 1° des dé- .
gais sons les yeux de l'auteur. Paris, de
penses générales de l'État, des dépenses l'impr. de F. Didot, 1829 , in-8.
particulières dans chaque ministère ; 20 des
receltes de l'État; 3°, etc. Paris , Sédilht, ROCHAMBEAU ( Jean-Baptiste-Dona-
1829, 2 vol. in-8 i5 fr. tien de VIMEUR, comte de), colonel d'un
, régiment d'infanterie en 17^9, maréchal
Ce livre a eu nn second tirage sous le titre de
Dictionnaire général du budget, avec des éclairasse, de camp en 1761, lieutenant général des
ments sur chaque article , puisés dans les débats légis- armées en mars 1780, maréchal de France
latifs. Paris, rue des SS. PP., i832. en 1791 ; né à Vendôme, le Ier juillet
— Bourreau (le ) de Rome. Paris, Mou- 1725 mort le 10 mai 1807.
,
tardier, i832, in-8, avec une planche, — Mémoires militaires , historiques et po-
7 fr. 5o c. litiques. (Publiés par LTJCE DE LAWCIVAL),
— Essais sur les voyages aériensÉtats-Unis
d'Eugène Paris, Fain; Arthtis-Bertrand, 1809, a
Roberlson, en Europe, aux vol. in-8 , ro fr.
d'Amérique et aux Antilles; suivis d'Obser- Ces Mémoires ont été reproduits en i8a4- Ravis ,
vations sur les courses de chevaux libres aine.
Pillet
dits « barberi ». Paris Landois et Bigot,
— Mémoires ( ses ) sur les guerres de la
I83I , in-8 de 96 pag., Révolution. Paris, Ladvocat, 1824, in-8,
— Heilénides. Prologue. —Les désastres 6 fr.
de Seio. — Eucharïs et Lasthénès. — La
Vengeance.—Bozaris, ou le Sang des Hel- ROCHARD , professeur de médecine à
lùnes. Paris, Pélicier; Mongie, i8a3, in-8 Strasbourg.
de 5G pag. — Poëme dithyrambique sur -—
Discours prononcé à la rentrée publi-
la mort de lord Byron. Ve Hellénide. Pa- que de l'École de médecine de Strasbourg,
ris, madame Goulet, 1824» in-8 de 24 le 4 novembre 1808. Sans lieu d'impres-
sion ni nom d'imprimeur, et sans date
,
(Strasbourg, 1808), in-4.
— Paris malade. Esquisses du jour. Paris,
Moutardier, 1832-33 a vol. in-8 i5 fr.
,
— Programme d'un cours de maladies
, épidémiques , avec une Observation rela-
M. Roch avait entrepris la publication de deux tive à l'iusoluble question de la ouï ou non
recueils mensuels , mais il n'a paru de chacun d'eux
qu'un seul numéro : le premier était un Répertoire contagion de la lièvre jaune. IVe édition.
politique revue mensuelle ; diplomatie histoire bio-
, le mois, de Paris, de Vimpr. de Marchand-Dubreuil,
graphie. ,Ce recueil, commençant avec 1828 , in-12 de 60 pag.
novembre i832 , devait remonter en juillet i83o.
Le second recueil était l'Observateur des tribunaux , ROCHAS, juge an tribunal de Gap; né
pour servir à l'histoire des passions, des moeurs et
de l'histoire (iS33 in-8). dans cette ville.
Comme éditeur, 51, Roch a publié une petite En- —* Nouveau pas sur les sentiers de la na-
cyclopédie poétique des sciences, et une pelitp Mé-
nagerie poétique ! voy. ces deux titres à la table des ture, concernant les causes physiques des
Ouvrages anonymes ). secousses réitérées des tremblements de
To«* VIII 12
t)<> ROC ROC
terre, système delà matérioîlde de Taxe ROCHAU ( A. de ), ancien cnployé
du globe terrestre ; le tout accompagné de supérieur de cavalerie, et fondateur d'un
quelques particularités qui ont rapport bazar de chevaux.
aux sciences physiques, naturelles, et à — Almanach du cavalier. Mannei des
l'antiquité, traits d'histoire et réflexions hommes à cheval, pouvant être très-utile
morales; par un habitant des Hautes-Alpes. aux officiers , employés et gagistes des
Gap, J.-B. Genoux, juin 1808, in-12. haras, aux écuyers, piqueurs, etc. Secondé
— * Observations sur les tremblements année. Paris, rue de Choiscul, n. 2 bis,
de terre, contenant quelques détails rela- 18347 ïu-16.
tifs à la capitale des Hautes-Alpes , et aux —
Éducation (de V) des chevaux en France,
contrées du département du Pô datts les- ou Causes de l'ahât.irdt.s&etuc-ntsuccessif de
,
quelles le phénomène du 2 août dernier leurs races et des moyens à employer pour
,
et jour suivant du même mois , a (ait les régénérer et les améliorer. Paris, Re-
éprouver des alarmes. Par M. R**", de nard; VAuteur, 1828 in-8 4 fr.
, ,
Gap. Gap, J.-B. Genoux, mai 1808, ROCHE dom Jnachim), bénédictin de
Ç
in-12 de 48 psg.
la congrégation de S.mil-'Vances.
Cet opuscule a été refondu ou plutôt réimprimé
d<ins lu précédent. — * Grand (le ) cabinet romain, on Re-
Note communiquée par M. Paul Colomb. cueil d'antiquités romaines, etc., trad. de
l'italien (1706). Voy. LA CHAUSSE.
ROCHAT ( Auguste-Louis-Philippe ),
ministre du saint Évangile, pasteur à Rolle ROCHE ( l'abbé Antoine-Martin ), ex-
(Suisse). oralorîen; né d;ins le diocèse de Meaux,
— Agonie ( 1' ) de Jésus en Gethsêmaué , mort le 22 janvier 1755 , âgé d'environ
ou Sermon sur Luc. xxn , 4 i-44 Genève, 5o aus.
1827 , in-8. — * Traité de la nature de l'âme et de
l'origine de ses conri;ii.ssani*es contre le
— Conversations entre nn pasteur et son système de Locke. Amsterdam , 1709 2
paroissien, sur divers sujets religieux, et , ,
en particulier sur la préparation à la com- vol. in-12.
munion. Lausanne, 181 8. — Sec. édit. Cet ouvrage a été publiépar l'abbé Gmirlin, qui
Paris, Smith, 18 18, in-8 de 104 pag. a mis en tête une Notice sur la vie et les vertus de
l'auteur.
— * Doctrine ( la ) évaugélique. Genève , ROCHE ( le R. P. ), recollet.
1825, in-8.
Établir les caractères dïstinctifs des — Noê'ls français et provençaux. Nouvelle
— édition revue et corr. Marseille, Mossy,
méthodes analytique et synthétique, avec ,
des applications aux divers genres de 1 828
,
in-12.
sciences. Sujet prescrit d'une dissertation ROCHE (Jean-Baptiste DE LA ROCHE,
offerte au concours pour la chaire de phi- de Nanles.
OU ) ,
losophie. Lausanne, avril 1817, in-.f.
*Méditations sur l'histoire d'Ézéchias. — Aventures ( les ) d'Alcime. 2 parties
— iu-12.
Neufchâtel, J.-P. Michaud, i83/, , in-8.
quelques portions de — Cours (nouv.) d'orthographe fran-
— * Méditations surNeufchâtel, çaise. Nantes, an vu (179*1), iu-8.
la parole de Dieu. J.-P. Mi'
chaud , i832 , in-8. — Entretiens snr l'orthographe française
la ) de Jésus. Sermon sur Jean et autres sujets analogues. Nantes, 1778,
— * Paix ( , in-8.
xrv , 27 , par un ministre de Jésus-Christ.
Genève-, Sn&. Guers, 1826, in-8. — Introduction aux Entretiens sur l'or-
thographe française
ROCHAT, principal honoraire et pro-
, — Poésies fugitives , suivies de quelques
fesseur d'histoire au collège d'Angoulêrne. airs notés. Amsterdam, et Nantes, 158a,
— Cercles de famille, ou Soirées d'hiver ; in-i2.
hommage à. mes concitoyens. (En vers). ROCHE (C.-B.). —Mémoires à l'As-
Angoiilêinc, de l'impr. de Tremeau 1S25, semblée nationale sur deux objets qui înté-
,
in-S de (6 pag.
de l'homme, poëme en re.sM'nt IH nation entière : poste aux lettres
— Destins ( les) et assignais. 1791 , in-8.
iv chants. Pans, Réchet aîné, 1R22, in-12.
— Gui (le) l'an neuf, ou Etreintes poé- ROCHE ( Regina-Maria ), féconde ro-
tiques offertes à ***. Paris, de Vimpr. de mancière anglaise.
Dondey-Dupré, iS22,in-8 de 16 pag. — Abbaye (!' ) de Léolin, trad. de l'angl.
Roc ROC },i
par madame Ch. H. Paris, Castel de Cour- Moscou , la Famille Bertrand etc. Pu fis
val, 1824 , 4 Toi. in-12 , 9 fr. Boulland, 1S24, 3 vol. in-E2,, 7 fr. 5o c.
— Chapelle ( la ) du vieux château de — Visite ( la ) nocturne, trad. de l'angl
Sainl-Doulagh ou les Bandits de New- Paris, Michel; Le Normant, an ix (1H01),
,
gate , trad. de l'angl. Paris, Corbet aîné, 5 vol. in-12 avec 5 gravures 7 fr. 5o c.
, ,
; S25, 4 vol. iu-12 , fig., 12 fr. — La même, trad. par J.-B.-J. BRETON.
— Clermont, trad. de l'angl. par (l'abbé) Paris, Gueffter jeune ; Lepetit jeune , an ix
André MORELLET. Paris, Dennè, an vu (E8OI), 6 vol. in-iS, avec 6 grav. 4 fr.
(1799), 3 vol. în-12 fig., 6 fr. ,
, ROCHE (Edme-Hubert ), médecin de
— Curé ( le ) de Lansdowne, oa les Gar- l'École de Strasbourg chirurgien de la
nisons , trad. de l'anglais. Paris, 1789, ,
2 vol, iu-12.
marine, Brest; né Mezolles (Yonne).
à à
— Le même ouvrage, trad. sous ce titre : — Essai sur les solutions de continuité.
Rosine et Lydie ou les Dangers de la co- Strasbourg, i8o3, in-8.
, —Recherches sur l'emploi du feu dans les
quetterie ; trad. de l'angl., par C****.
Paris, Petit, sans daie, 3 vol. in-12, 5 fr. maladies réputées incurables. i8o5 , în-8.
— Enfant (T ) de la chaumière, trad. de — Thérapeutique-chirurgicale générale ,
l'anglais par mademoiselle Louise G trad.de l'allern., avec des notes (i8o5).
de C ( GIRARD DE CAUDETÏBERG). Voy. A.-F. HECXER.
Paris, Locardet Davi, 1820, 5 vol. in-12 ROCHE (J.-Hamilton). — Amours (les)
,
12 fr. des Muses, or Poems from Finistère. Brest,
— Enfants (les ) de l'abbaye, trad. de printcd by the wid. Michel, 1826 , in-4 o" 6
l'anglais par (l'abbé) A. MORELLET. Paris, 3a pag.
Maradan 1797,6 vol. in-12 ou 6' vol. — Cîthoerides, or Poems from Paris.
, ,
in-18, fig.; ou Paris, le même, 1812 fi Paris, Hocquet, 1820, in-8.
,
vol. in-18 7 fr. 5o c. — France : a heroic poem. London, T. C.
,
Fille ( la ) du hameau traduit de l'an- Hausard, 1S 14 irt-4-
— ,
glais par M***. Paris, Dentu,im rx(i8oi), — Garland (the), written at the tomb of
T

2 vol. in-12 , avec 3 grav., 5 fr. — Sec. gênerai Foy. Paris,printed by Barthélémy,
édition, avec de jolies gravures. Paris, 1825 in 4 de 12 pagi avec le portrait de
,
Dentu, i8o3, 4 vol. m-x8, 4 fr. l'auteur.
— Fils (le) banni, ou la Retraite des — Odes to Death , or the Late royal Vi-
brigands, trad. de î'augl. (par M. et Mme sitations. Paris, printed by Boucher,
de SENÎÎEVAS). Paris, Chaumerot, 1808 1820, in-4 de 3a pag.
,
4 vol. in-12, fig., 7 fr. 5o c. — Nouvelle M. J.-H. Hoche est auteur de quelques autres
édition. Paris, Pigoreau 1820, 4 vol. écrits imprimés en Angleterre de 1S10 à 1S14 (voy.
, le Biographical Dictionary ofthe living authors of
in-12 ,fîg., 10 fr.
GreaL-Ilritain and Ireland, 1816, in-S).
— Mariage ( le ) de Dunainore , trad. de ROCHE (Léonard ). — Retour (le) des
l'angl. par M*** ( DUDERGIER ). Paris,
Hautecoeur, 1824, 4 vol. in-i2, 10 fr. Bxiurbous, poème. Paris, de Vimpr. de
Dondey-Dupré, 18 14 in-8 de 16 pag.
— * Monastère (le) de Saint-Columba, ou j
le Chevalier aux armes rouges, trad. de ROCHE ( Louis-Charles ) , docteur en
l'angl.Paris, 1819, 3 vol. in-12, 7 fr. 5o c. médecine de la Faculté de Paris, ancien
— Orphelin ( 1' ) de la chaumière irlan- chirurgien militaire (de 180S à 1815),
daise trad. de l'angl. par J. COHEN. Paris membre de l'Académie royale de méde-
J. G. , Dentu, 1821, 5 vol. ïn-12, 12 fr., cine, de la Société de médecine de Paris,
5o c. de la Société médicale d'émulation , de
— Père (le) coupable, on les Malheurs l'Athénée de médecine, correspondant de
de la famille LewUon, trad. de l'anglais. la Société académique d'Aix; né à Ne ver»
Paris , Corbet, 1S21 3 vol. iu-12 fig., ( Nièvre), le 27 juillet 1790.
, ,
7 fr. 5o c. De la nouvelle Doctrine médicale, con-

— Suzanne, ou le Château de Saint-Ber- sidérée sons le rappoit des théories et de
nard, trad. de l'anglais. Paris Domère, la mortalité; discussion entre MM. Mi-
,
1S21, 2 vol. in-12, 5 fr. quel, Bousquet et Roche, publiée par
— Tradition du château, ou Scènes de l'île L.-Ch. Roche. Paris, J.-B. BaiBière,
d'Émérande, trad. de l'anglais, par M*** 1827 iu-8, 4 fr-
(DUBERGIER), anteuret traducteur de plu- ,
M. Roche y défend le fondateur de In nouvelle
sieurs ouvrages tels ouc : l'Incendie de doctrine médicale contre les attaque* de MM. Mi-
,
92 ROC ROC
miel el Bousquet, sous le rapport de la modalité Constant; mort à Moulins, le 14 janvier
dans les salles de clinique, à l'hôpital du \'al-de- iS34) âgé de 3r ans.
Grâce,-
—Albert Renaud, histoire du xvrue siècle,
— Discours prononcé sur la tombe de tirée de Mémoires inédits sur la Révolution
M. Georget, le samedi 17 mai 1828. Pa-
ris, de l'impr. de Rignoux, r82S , in-4 àe française, et publiée par A. Roche. Paris,
Lecointe et Durey ; Tenon ; Hautcoeur
4 pag.
1825, 4 vol., in-12, avec 4 pi., 10 fr. ,
.— Dissertation sur les phlegmasies du
système fibreux des articulations. Paris, — De MM. le duc de Rovigo elle prince
1S 1 y in 4
de Talleyrand. Paris, Plancher, i823?
. •
Thèse pour (e doctorat de l'auteur.
iu-8 de 68 pag-, « fr.
Éléments (nouv.) de pathologie médico- — Discours ( son ) dans l'affaire des Mé-
— moires de Levassenr. ( Tribunal de po-
chirurgicale ou Précis théorique et pra- lice correctionnelle 6e chambre, andience
,
tique de médecine et de chirurgie; ouvrage du 19 février ,
). Paris, de Vimpr. de
rédigé suivant les principes de la médecine Plassan , i83o, in-fol. de 2 pag-
physiologique. Paris, J. - B. Builhère,
1S2 ï-28, 4 vol. in-8. — IIIe édition , re- — Fanatisme ( le ) , extrait des Mémoires
d'nn ligueur. Paris, H. Dupuy, 1827,
vue el augm. Paris, J.-B. Baillière, i833, 4 vol. in-12, avec 4 pi-, 12 fr.
5 vol. in-8 36 fr.
,
Eu société avec M. L.-J. Sanson , chirugien en — Histoire de la Révolution française (de
second de l'Hôtel- Dieu de Paris , membre de l'Aca-
1789 à ISI5 ). Paris , Raymond, 1S25 ,
démie royale de médecine. in-12, 3 fr.
La seconde édition , publiée en 1P28 , forme déjà Faisant partie de ta Bibliothèque du dix-neuvihme
cinq volumes. SÙ'rfr.
M. Roche est reg-ardé, à juste titre, comme un Reproduite avec un nonvean frontispice, portant
des écrivains les plus dis'in^ués de la nouvelle de vendeurs ceux de Dclafore&t et de
doctrine médicale, qu'il a toujours détendue pour noms
avec Mongie el la date de 1S26.
chaleur el souvent avec succès. ,
Les Éléments que nous citons conliennent l'es- — Historia de la Revolucïon francesa
posé de la doctrine professée par M. Rroussaisdans desde de de hasta ,
de
diverses applications à la médecine et à la chirur- 5 inayo 1789 el 8
gie , et sont une nouvelle preuve de l'union indis- julio i8i5,. traducida al espanol. Paris,
solu ble de ces deux sciences. Rosa, 1826 , 2 vol. in-12 , 16 fr.
— Réfutation des objections faites à la — Manuel du prolétaire (en neuf leçons).
nouvelle doctrine des fièvres , ou De la Moulins, Place et Bttjon ; et Paris, Leva-
non-existence des fièvres essentielles, en vasseur et Bousquet, i833, in-18.
réponse à l'écrit de M. Chomel, ayant — * Mémoires de R. Levassenr ( de la
pour titre '. De l'existence des fièvres, etc., Sartbe ) ex-conventionel, ornés dn por-
,
et au Rapport de M. Fouquier de ce Mé- trait de l'auteur. Paris, Rapilly, 1829,
moire. Paris, Cronllebois, 1821, in-8, 2 vol. în-8 , 1 5 fr.
2 fr. 5o c. — Késumé de l'histoire romaine, depuis
Outre les ouvrages que nous venons de citer, le Romulus jusqu'à Constantin; suivi d'un
docteur Roche est encore auteur d'un grand nombre Tableau de la décadence et de la chute de
d'articles de critique médicale insérés dans le Jour- l'empire romain. Paris, Mans ut ; Lecointe
nal universel et hebdomadaire de médecine et de
chirurgie pratiques, et des institutions médicales; et Durey, 1826, in-18 , 2 fr. 5o c.
dans le* Annales de la médecine physiologique, les — Une Destinée. Paris, Lecointe et Pou-
Archives générales de médecine , le Jourmil complé- gin , i833, 4 vol. in-t2, 12 fr.
mentaire n\ le Jonriicil général de médecine. Il est
aussi Pun des rédacteurs du «Dictionnaire de mé- Avec M. L. Jainier.
decine et de chirurgie pratiques ». Ach. Roche a été l'un des rédacteurs de la Tri-
bune; plus tard, il fut rédacteur en chef du « Pa-
ROCHE ( J.-L.-H. ).—Essai analytique triote de l'Allier», daus lequel il professait le*
mêines opinions , el il les soutint même dans un duel.
sur l'histoire universelle, ou nouvelle Mé-
thode d'enseignement pour l'Histoire. Ou- ROCHE , ancien professeur. — Annales
vrage adopté comme livre classique, par des concours générat>x.(i826 et ann.suiv.).
le Conseil royal de l'instruction publique. Voy. ce titre à la table des Ouvrages ano-
Lyon, et Paris, Rusand, 1S23, 2 vol. nymes.
in-iS, 2 (r. 5o c. — Recueil de plaidoyers amusants et de
— Guide pour l'explication de l'Epitome jolies petites pièces propres à servir d'exer-
historise sa erse. Toulouse Sens i833 cices littéraires aux distributions des prix
, , ,
in-12 de 60 pag. dans les institutions et pensions, conte-
ROCHE ( Achille ), écrivain politique nant des fables dialoguées, etc., etc., facé-
el littérateur, anc. secrétaire de Benjamin ties recueillies et mises en ordie, par
ROC ROC 9^
M. Roche. Paris, Lecointe et Pougin, authentic documents. Paris, F. Didot,
i836 , in-18. 1828 , in-8.
ROCHE (Arthur), conseiller de pré- ROCHEFORT (Guillaume DUBOIS DE ),
fecture da département de l'Hérault. censeur royal, membre de l'Académio
— Abus ( des ) en matière de recrutement. des inscriptions et belles-lettres; né à
Montpellier, Tournel aîné, 1829, in-8 de Lyon .en i73r , mort le 25 juillet 1788.
60 pag. — Sec. édit., revne et augmentée. Chimène et Rodrigue, ou le Cid,
Paris, rue de Richelieu, n. 21 , 1829, —
opéra en Irois actes. Paris, Lambert et
in-8 de 80 pag., 2 fr. Baudouin, 1783, in-8.
— Besoins f des ) da commerce, réduits à — Deux ( les ) frères, comédie en cinq
leur plus simple expression. Paris, Re- actes et en vers. Paris , Michel Lambert,
nard, i83o, in-8 de 80 pag. 1785 in-8.
,
— Deux roots sur le projet de loi relatif La conception en est faible, et le style négligé,
au jnry, considéré seulement dans ses imitée
rapports avec les élections. Montpi Hier, de — Electre , tragédie en cinq actes ,
Vimpr. de Ricard, 1827, in-8 de ittpag. de Sophocle. Paris Lambert et Baudouin,
,
1782,in-8.
— Esprit ( de l* ) public en France. Mont- La Hnrpe prononce qu'elle est ridicule , et d'un
pellier, de Vimpr. de Ricard, 1828, in-S
homme aussi étrang-er à la poésie qu'à la tragédie.
de 16 pag.
* Essai d'une traduction en vers de
— Observations sur la contribution per- —
l'Iliade d'Homère, précédée d'un Discours
sonnelle et mobilière. Paris, de l'impr. de
Gueffier, 1826 , in-8 de 48 pag. sur Homère, et accompagnée de remarques.
Paris, Barbou, 1765, in-8.
ROCHE ( E. )- — Nouveau ( le ) mi- des an-
nistère, drame en quatre tableaux histo- — Histoire critique des opinions
ciens et des systèmes des philosophes sur
riques et en vers. Paris, Dureuil, 1S29, le bonheur. Paris, Knapen et fils, 1779)
in-8, 1 fr. in-8.
Avec M. J. Dnflot.
— Iliade ( 1' ) d'Homère , trad. en vers,
Trois ( lés ) couchées ou TAmonr au avec des remarques ( 1765-69 ). Voy.
— ,
poste, comédie-vaudeville en trois actes. HOMÈRE.
Paris, Boulland, i83o, in-8 , 2 fr. — Gdyssée ( Y) d'Homère , trad. en vers ,
Avec M. J. Dufîot. avec des remarques, suivie d'une Disser-
M. E. Roche a eu part à huit autres pièces im- tation sur les voyages d'Ulysse ( 1776 ).
primées. Voy. les articles: DDÏLOT, DDMABOIE, de Voy. HOMÈRE.
FORGES et LEOVEK,
* Pensées diverses contre le système,

ROCHE ( Hercule de ), père. — Force des matérialistes à l'occasion d'un écrit
( de la ) comme moyeu de gouvernement. intitulé ,
: « Système de la nature » ( par
Paris, Charpentier, iS'So. , in-8 de 24 d'Holbach). Paris, Lambert, 177 1 in-12.
,
pag. C'est avec les armes du sentiment queRochefort
— Peuple ( le ) , les gouvernements et les combat celte désolante doctrine.
rois, depuis 1789. ( N° I). Paris, Désau- Poëme snr la mort de l'impératrice--

ges, i83o, iu-8 de 8 pag. — N0 II. La reine. 1780, in-4-
Révolution en i83o. Paris, le même, Théâtre de Sophocle, traduit en en^
i83o , in-8 de 12 pag. . —
tier, avec des remarques et nn examen
ROCHEBLAVE. — Sermons( ses). Ge- de chaque pièce. (1788). Voy. SornocxE,
nève, 1726, in-8. — Ulysse , tragédie eu cinq actes. Parisy
Mich. Lambert et F.-J. Baudouin, 1781
ROCHEBRUNE. Voy. DUMARSAIS. in-8.
»

ROCHECOTTE ( le comte Fortuné Celte pièce est très-faible.


Gtnros DE). Voy. Alph. de BEAOCHAMP. Rocliefort a enrichi le recueil de l'Académie des
inscriptions et belles-lettres des Mémoires suivants:
ROCHE-FERMOY (le colonel Philip). Mémoires { trois ) sur les moeurs des tempS;
Commentary ( a ) on the Memoirs of héroïques ( loin. XXXVI , 1774 ). —Observa-
— tions générales sur l'eial de la Grèce avant le
Theobald Wolfe Tone major gênerai in règne de Thésée pris pour l'époque de la nais-
,
the service of the republic of France ; in sance des siècles, héroïques ( id. , id. ). — Mé-
which the moral and physical force of (moires ( deux ) snr Hérodote comparé à Homère
Irelaud to support national indepen- l'objet lom. XXXIX, 1777 ï-~~ Mémoires ('deux ) sur
, de la tragédie chez les Grecs ( id., id. ). Le
dence, is dîscnssed and examined from second est pour servir de réponse à l'abbé liât-
94 ROC ROC
teux. — Recherches sur la symphonie des an- épisodiqueeu un acte,mêlé de vaudevilles.
ciens ( loin. XLIJ'I^SO).— Considérations sur l'u-
tilité des orateurs dans la république d'Athènes Paris, Martinet, 1822, in-S, 1 fr. 25c.
f tom. XLlI, 1786 ).
— Considérations sur les qua- Avec MM. ïïrisset et Ménard.
lités de nemosthènes , considéré comme orateur et
comme politique, eu deux mémoires ( id. , id. ). — Farceur (le) de société, ou les Suites
— Observations sur l'ouvrajre de Théopbraste , in- d une parade pièce en deux actes mêlée
,
titule : Caractères moraux ( tom. XLV1 , 1793 ). — ,
de couplets. Paris, Barba, 1828, in-8.
— Mémoires (deux) sur Men;mdre, el sur l'art
qui régn.iit dans ses comédies ( id. id.). Avec M. Hippolyte (Lassagne).
,
Roi befoît a fourni des articles au Journal des
savant*; , depuis 178*) jusqu'à sa mort , arrivée — Follet, ou le Sylphe. Vaudeville en
en fjSS deux actes. Paris, Quoy, i832, in-8, 1 fr.
Ou doit encore à Rochefori une curieuse Notice 5o c.
d'un Lexique grec inédit, qu'il croil être de 1270
et de la main d'Atbuna^ins Hnmnstolus , calli^r.iphe, Avec ftïM. Varin et Desvergers.
connu ( dans les Natics des manuscrits de la Biblio- —Fort-L'Évêque ( le ). Vaudeville anecdo-
thèque du roi, tom. Ier), el celle d'un manuscrit
grec, contenant, entre autres pièces, vingt-huit tique en deux actes. Paris, Marchand,
fables d'Ésope qu'on peut dit-il, regarder, pour i834, in-8 de 34 pag., 3o c; ou in-8 de
, ,
la plupart. comme inédites, quoiqu'elles n'aient 48 pag., 5o c.
rien d'absolument nouveau quant au fond ( ibid.
,
tom. II). Rocbefoi-t a donné le texte et la traduc- lin société avec les frères Coignard.
tion de ces fables avec des remarques.
Il a eu part à la nouvelle édition du Théâtre des — Gribouille. Extravagance en 3 actes et
Grecs, traduit par le P. Brumoy, édition augm. de en six tableaux. Paris , Marchand ; Barba,
la traduction entière de pièces grecques, dont il
n'existe que des extraits dans toutes les éditions
i834, in-8 , 1 fr. 5o c.
précédentes el de comparaisons, d'observations et Avec M. Dumanoir.
de remarques nouvelles (17^6—87). Il en a été fait en même temps une édition cmn-
ROCHEFORT ( Edmond), auteur dra- pacte , qui porte pour litre : les Finesses de Gribouille.
matique. — Madame Grégoire, ou le Cabaret de
Aspirant ( 1' ) de marine. Opéra-comi- la pomme de pin , chanson en deux actes.
— Paris, Bezon , i83o, ou r83 1, in-8 , 2 fr.
que en deux actes. Paris , Marchant ,
1 834 in-8 , i5 c. Avec MM. Dupeuty et Charles { de Livry ).
,
Avec M. Alexis Deconifrerousse.
— Marchands ( les ) forains, ou le Mou-
— Audience ( 1' ) du juge de paix , ou le ton , vandevîlieen nn acte. Paris, Barba,,
Bureau de conciliation tablean en un 1823, in-8, 1 fr. 5o c.
,
acte. Paris, Quoy, 1829, in-8, 1 fr. Avec M. Ferdinand ( Laloue ).
5o c. -—Nuit ( la ) de Noël, ou les Supersti-
Avec MM. Charles (de Livry) et Julien (Mallian). tions. Tradition allemande
en nn acte.
— Boucles (les ) d'oreilles, comédie-vau- Paris, Barba , i832 , in-8 , 1 fr. 5o c.
,
deville en un acte. ï*ari$, J.-N. Barba,
Avec M. Emmanuel ( ).
I83I , in-8 , r fr. 5o c.
Carlin à Rome, ou les Amis de collège. — Orphelin ( V ) , ou la Loge et le salon,

Soaveuir historique en un acte- Paris , pièce anecdotique, en deux actes, mêlée
Barba, I83I , in-8 , x fr. 5o c. de vaudevilles. Paris, Quoy, 1827 , in-8,
Avec M. Gustave Lemoine. 1 fr. 5o c.

Bouffon ( le ) d'Aignes-Mortes. Macé- Avec M. Paulin.



doine en an acte, à spectacle, mêlée de — Pêche ( la ) de Vulcain , ou l'Ile des.
couplets et de danses. Paris, Marchant fleuves , à-propos mêlé de vaudevilles, à.
,
i836, in-32 , i5 c.< l'occasion du ballet de « Mars et Vénus *.
Edition faisant partie d'un « Nouveau Répertoire Paris, rue de Valois , n. 1, 1826 , in-S.
dramatique ». Avec MM. Lassagne el *** ( Brisset ).
— Charpentier (le) , on Vice et pauvreté, — Pilules ( les ) dramatiques , ou le Cho-
vaudeville populaire en quatre tableaux; léra-morbus, critique et politique
précédé d'un Jour de la noce, prologue revue
en un acte. Paris, Riga, I83I , in-8.
en un petit acte. Paris, Barba, I83I , Avec MM. Micb. Masson, Villeneuve et Lcuven.
in-8. Les quatre auteurs sont cachés sous le pseudon.
se
Avec M. Julien (Mailîan), de le docteur Mesentliere.
— Cuisiniers (les) diplomates, vaudeville — Singes (les ) , ou la Parade dans le
en un acte. Paris, Quoy, 1828, in-8. salon vaudeville en un acte. Paris , Du-
,
Avec MM. Barthélémy(Thouin) el Masson. vrrnois, iS25, in-8.
— Dépari ( le ) d'nue diligence , tablean Avec MM. Brisset cl Lassagne.
ROC ROC 95
—Sur le pavé. Vaudev. en un acte. Paris, Hasard (le) corrigé par l'amour, ou la
de l'impr. de Dondey-Dupré, i836, in-8. —
Fille en loterie arlequînade en un acte et
,
M. Rochefurt est encore auteur, en société de en vaud. Paris, au ix (1801) in 8.
,
quinze autres pièces imprimées, que nous avons ,
Avec J.-A. Jacquelin.
citées aux articles DARTOIS , DÉÇOITB , G. DUVAL,
GABRIEL F. LAHGLÉ M AILLA AD et TBÉAULOH (voy.
,
noms). , — Loi ( la ) d'indemnité annotée d'après
ees les actes de l'administration la juris-
ROCHEFORT(L.de).Voy.LABOHISSE. prudence du Conseil d'état et, celle des
ROCHEFORT (R. de). — Équîtation cours et tribunaux du royaume, faisant
( F ) à l'usage des gens du monde , par suite aux Annales administratives et judi-
ciaires de rémigf.'ition. Paris, Nève, dé-
M. de ROCHEFORT, suivie d'un Cours d'hîp-
piatiifjiieà l'usitée des officiers et sous-of- cembre 1827 iu-8 3 fr. — Seconde édit.
, ,
ficiers de cavalerie , par Max. JACO^UEMIN. Paris, le même, 1829 iu-8.
,
(Prein. part.). Bruxelles, Jobard, 1S28, Avec M. Béguin.
iu-iS , 2 fr. 11 c. — Mémorial des Conseils de discipline de
la garde nationale, ou Traité de la ca.ssa-
ROCHEFORT (le comte Camille de ). tion de leuis jugements le rapport, des
suus
— Aperçus snr un nouvel harnachement foruies, de la compétence et de la péna-
complet du cheval , harnachement égale- lité. Paris, Nève i832, in-8 3 fr.
ment propre à la cavalerie légère, à , ,
En société MM. Béguin et Vertienr, Rochelle
la cavalerie de ligne, et à la grosse cava- a publié des avec Annales adm-.iiistialives eL judiciaires
lerie. Paris, de Vimpr. de la Ve Porth- de i'émigratinu '1825 , et ami. suiv.).
matin, i83 r , in-8 de 24 pag. — *PélÏLison, ou C'est le diable, comé-
ROCHEGUDE ( de ). — * Essai d'un die anecdntique en un acte ( en prose et
Glossaire occitanîeu pour servir à l'intel- en vaudevilles ). Paris, madame Masson,
,
ligence des poésies des Troubadours. Tou- 1807, in-8.
louse , de Vimpr. de Bénichet, 1819, Avec M. J.-A. J:icquelin.
in-8. — Père ( le ) malgré lui, coin.-vaud. en
— * Parnasse (le) occitanien, ou Choix uu acte (1801). Voy. J. SERVIÈRE.
de poésies originales des Troubadours, — Pradon sifflé, battu et content, comé-
tirées des manuscrits nationaux. Toulouse, die anecdote en un acte et en vaudevilles.
de l'impr. de Bénichet, 1819 , in-8. Paris, an ix (1801), in-8.
ROCHELCHIM. — Calendrier-épbé- Avec J.-A. Jacquelin.
roérides, mémorial annuel des journaux. — Tableau (le) de Raphaël, ou à Trom-
Première anr. ée. Paris, H. Baudouin , peur trompeur et demi , comédie-proverbe
i83o , in-plano d'une feuille, 1 fr. en un acte et en vaudevilles. Paris, Fages,
au ix (1800) in-8.
ROCHELINES ( R. de ). Voy. RICHARD ,
Avec J.-A. Jacquelin.
DE R. Celle pièce a eu deux autres éditions sous deux
ROCHELLE ( Joseph-Henri FLACON, le litres différents : la première fois , tu 1820 , sous
litre du Piêtettr sur ga»cs , ou A trompeur, trom-
dit ), avocat anx Conseils du Roi et à la peur et demi ; la seconde fois , en 1821, sous le titre
Cour de cassation, fils naturel d'un pro- du Tableau de Raphaël , ou le Prêteur sur gages.
parlement né à Paris, le Ce vaudeville avait ete aus.M réimprimé, sans noms
cureur au ; S oc- d'ailleurs, à Bruxelles , 1 8?.o , in-t> de 26 pag.
tobre 1781, mort dans celte ville, le 27 Rochelle a publié ses premiers ouvrages, ses pfo
mai [834. duel ions dramatiques, sous le nom de Fbilidor
Code civil des Français, mis R.... Ses ouvrages de jurisprudence l'ont été sous
en vers, le nom de Rochelle.

avec le texte en regacd. Livre Ier. Par
J.-H. F. R. Paris, Leelcrc , i8o5, in-iS. ROCHELLE DE BRECY. — Un mot
II existe un exempi. de cet ouvrage imprimé sur sur
l'expédition de M. le duc d'Anmont.
vélin el portant le nom de l'auteur. Barb. Par mad.nne Adèle R de R. .y.
, .
Histoire de ma première condamnation
— Fureurs (les ) de l'amour, tragédie —
bmlesque en un acte ( en sept scènes) et à mort. Par le chevalier R de
suivie de TEufaut de l'amour. Pa- B. . .y. Paris, Sétier, 1816, in-8 de 80
en vers,
ris an vu (1799), in-8. pag., 1 fr. 00 c.
,
Avec M. Jacquelin. ROCHEMOND ( Lonis-Julien de),
Cette pièce a eu quatre autres éditions. Paris, pseudon. Voy. LAMOTBE-LAITGOH".
Fages, tMi-f, i823; Marseille, Terrasson, i8a5;
Paris, Bezou, T835, in S. ROCHEMONT (de). — Réflexions d'un
g6 ROC ROC
patriote sur l'opéra fraDçais et snr l'opéra quefois bonnes que mademoiselle Huber avait ré-
italien, qui présentent un parallèle du pandues dans cet ouvrage célèbre.
goût des deux nations. Lausanne 17 54 — Réponse à Molines dit Fléchier, sur
, ,
in-8. son changement de religion. 1753, in-8.
Ce livre est untraité de coutroverse avec les ca-
ROCHEMONT (Daniel de), pasteur; tholiques romains.
né à Genève, en 1720 , mort en 1769.
) divers textes de — Sermons ( deux ) publiés à l'occasion
-— Serinons ( onze sur des divisious politiques de Genève. Ge-
l'Écriture Sainte. ( Ouvrage posthume ). nève, 1737 in-8.
Genève, 177a, in-S. ,
On employait De Roches dans toutes les affaires
Voy. aussi
et PICTET DE ROCHEMONT.
LUCAS importantes; il travailla à ia révision de la liturgie
de l'église de Genève, et il eût surtout une très-
ROCHEMORE (le vicomte Maurice de), grande pari à la composition du Formulaire de la
ancien chef d'escadron, etc. réception des catéchumènes à la communion. Il s'oc-
cupa beaucoup de la version de la Bible en français
— Au président du Conseil des ministres. (Genève, iSo5 , in-fol., et 3 vol. in-8), et ses
Paris, Dentu , i83r , in-8 de 4 pag. grandes connaissances de la langue hcbraïque le
—État (de 1') militaire,ou Coupd'oeil com- rendirent liés-nécessaire à ce grand ouvrage. De
Ruches a aussi publia une nouvelle édition du Ca-
paratif sur les annuaires militairesde i83o, téchisme de M. Oslerwald, augmentée de notes de
i83i et i832. Nimes , V> Gattde ; et Pa- l'éditeur (1762, in-8). (Senebier).
ris Dentu, t83a, in-8 de 48 pag. ROCHES ( J.-B.-M. ), avocat.
,
— Nelzir et Marie , ou le Château d'O- — Discours dans la cause des neuf accusés
lité, nouvelle espagnole du xine siècle; d'être les auteurs ou participes {sic) des
suivie d'Épîtres et de Contes en vers.Lyon, attentats horribles exercés le 19 juillet
L. Babeuf, i83o, in-12.
1790 pendant six heures, sur nn soldat
— Pèlerinage ( le ) et l'Anniversaire, élé- du régiment suisse de Sonuemberg ( Aut.
gies. Nîmes, V' Gaude, i832, in-8 de Lagier), en garnison à Lyon. Lyon , Fau-
16 pag., 5o c. cheux, 1790 in-8 de 47 pag.
La première pièce a paru dans les « Mélanges
,
' çccilaniques » ; la seconde , dans la « Gazette du ROCHES ( J.-J. de). Voy. DÉROCHES.
' îtlidi » mais incorrectement.
, ROCHETIN (Victor). Voy. MEYZKER.
Un mot à Messieurs les ministres sur le

« Moniteur »
du 2<î février. Nîmes, Gaude, ROCHETTE (Désiré RAOUL-), hellé-
j 833, in-8 de 16 pag., 5o c. niste, archéologue et historien, d'abord
Le Moniteur du 26 février contient la déclaration
professeur d'Histoire EU Lycée impérial
de madame la duchesse de Berri. ( collège Louis le Grand ) en 1813, en-
,
ROCHEPLAÏTE (le marquis de ), dé- suite suppléant de M. Guizot, à la chaire
d'hisloire moderne à la Faculté des let-
puté du Loiret.
T—Opinion ( son ), sur Fentrepôt des vins, tres de Paris (
déc. I8I5), membre de
prononcée dans la séance du i3 juillet l'Institut ( Académie des inscriptions et
1821. Paris, de Vimpr. d'Egron, 1821 belles-lettres), l'un des rédacteurs du
« Journal des savants », l'un des conser-
,
in-8 de 8 pag.
vateurs du cabinet des médailles et an-
ROCHER. — Muses (les) patriotiques, tiques près de la Bibliothèque du Roi
ou Poëme sur le mariage de Mgr. le Dau- (1818), censeur royal (5 avril 1820);
phin , par M. ROCHER , avec une Ode sur professeur d'archéologie (1826), membre
le même sujet, par M. IMBERT. 1770, de la Société des bonnes-lettres, de la So-
în-8. ciété asiatique de Paris, et pendant quelque
On a du même des pièces dans l'Almanaeh des temps membre du conseil de cette société;
Mus.es. correspondant des académies de Mnuich,
ROCHES ( François De ) , savant théo- de Goettingue , de Berlin , de Saint-Péters-
logien protestant, professeur de théologie; bourg , de Rome, de Naples, de Madrid,
né à Genève, en janvier 1701 , mort en etc., etc.; né à Saint-Amand (Cher),
37(19. le 9 mars 1789.
Défense du Christianisme ou Préser- — Antiquités asiatiques. Paris, i835,
*— ,
vatif contre un livre intitulé : « Lettres sur in-8.
•5a religion essentielle à l'homme ». Lau- Extrait de la France littéraire, pnbl. par M. Ch.
Malo numéro de mai i835;
sanne, ï74°> 1 v°l- in-8. ,
1/auleur 7 combat les idées originales et quel- — Antiquités grecques du Bosphore Cim-
ROC ROC 97
raérïen. Paris, F. Didot et fils ( * Rey et Cet opuscule est tiré d'un volume, à la publica-
Gravier), 1822, in-S, avec 11 tableaux du tion duquel M. Rochelle est aussi étranger qu'à celle
précédent , intitule : Cours scit-nlifiqnes inédits
et 4 planches gravées, 12 fr.; sur pap. des professeurs de Paris. Analyses publiées par
vélin, 20 fr. « l'ftcho du monde savant (iS36j.
Discours prononcé aux obsèques de
« Vrai travail d'écolier, dont le savant archéo- —
logue Koehler , à qui M. R. Rochelle prétendait M. Clavier, membre de l'Instiinî. . .
donner des leçons , a fait justice complète dnns ses Ce discours fut prononcé par M. Rochelle dans
,

« Remarques sur un ouvrage intitulé : Antiqui- l'espoir de succéder à Clavier, comme professeur
tés, eic. ( Suinl-Petersbourg, iSa3 , in-8 de i48 d'Histoire, au collège de France; in;iis il manqua
pag. ). Il faut lire celle terrible critique pour sa- celle chaire qui fut justement donnée à M. Daunou.
Toir jusqu'où peut aller un homme qui veut ensei- ,
gner aux autres ce qu'il ne sait pas encore. Krreurs — Discours prononcé pour l'ouverture du
en histoire, en numismatique , en philologie, en cours d'histoire moderne. Paris, L.-G. Mi-
interprétations de la langue grecque, voilà ce qu'on chaud,
trouve dans cet ouvrage. Donnons un seul exemple
1816 , in-8 de 48 pag.; ou Paris,
entre vingt autres. M. R. Rochelle affirme qu'il de Vimpr. de Le Normant, 1816, in-8
n'existe point de médailles en arpent de la ville de 56
d'Olbie. M. K«*bler , de Saîut-Petersbourg, apprend pag.
an jeune professenr d'archéologie de Paris , au con- — Discours sur l'improvisation. . , .
servateur des antiques du cabine) du Roi , que ce Impr. à Londres dans le « Classical Journal».
cabinet contient un superbe médaillon d'Olbie,
publié par Pellerin , il y a quatre-vingt dix ans , et —Discours sur l'origine, le développement
depuis par le modeste et zélé Mîontiel. Comment et le caractèie des types primitifs qui
petit on conserver les choses que l'on ne connaît constituent l'art du christianisme, Paris,
pas »- Il est juste pourtant de faire observer que A. Lcclère, i834 in-8 de
noire antiquaire n'avait qu'environ trente-trois ans 1
80 pag., 2 fr.
•lors de la publication de ses Antiquités grecques du
Bosphore Crmmêrien. — Discours sur les avantages de l'érudi-
M. de Roeppen , conseillera la cour de Russie, à
tion. .. .
aussi publié, dans le vingtième volume des Annales Discours lu àuneséance publique de ITnslitut
,
de la littérature, ouvrage périodique écrit en alle- en I8Ï^, et inséré, en entier, par fauteur, dans le
mand , et qui s'imprime à Vienne, une critique des Moniteur, même année. Une biographie avance que
Antiquités grecques de M. Raoul Rochelle. ce Discours fut prononcé par M. R. Rochelte pour
cacher sa faiblesse en érudition.
* Choix de médailles antiques d'Olbio-

poîîs ou Olbîa , faisant partie du cabinet — Discours sur les heureux effets de la
puissance pontificale au moyen âge pro-
du conseiller d'Etat de Blaremberg , à ,
noncé, à l'ouverture du cours d'histoire
Odessa, accompagné d'une Notice sur moderne, à la Faculté des lettres de Pa-
Olbia et d'un plan de l'emplacement où ris, le 3 décembre 181 7. Paris, de l'impr.
,
.se voient aujourd'hui les ruines de cette de Le Normant 18 18 in-8 de 32 pag.
ville. Paris de Vimpr. de F. Didot, 1822, , ,
, Extrait des Annales encyclopédiques , janvier
in-S. 1818.
— Considérations préliminaires sur l'His- [/auteur y a professé, ce qu'on appelait, en
1816, les saines doctrines.
toire , lues à la Société des bonnes-lettres,
dans la séance du t3 mars 1821. Paris, Éloge funèbre de Girodet,
— * .
de Vimpr. de Boucher, iSar , m-8 de -— Histoire critique de l'établissement des
24 pag- colonies grecques. Ouvrage qui a remporté
Extraites des « Annales de la littérature et des
le prix proposé par la classe d'histoire
arts ». M. Rochelle a fourni au même recueil un et de littérature ancienne de l'Iinstiiut en
ou deux autres morceaux, afin de pouvoir être cité 18 i3. Paris, Treuttel et JViirtz, 18 i5, 4
comme l'un des rédacteurs. vol. iu-8 3o fr.; et snr pap. vélin 60 fr.
, ,
— Conrs d'archéologie, professé par C'est la paraphrase de l'ouvrage couronné par
M. Raoul-Rochelle à la bibliothèque du l'Institut, en I8I3.
Koî tous les mardis; publié par la sténo- — Histoire de la révolution helvétique de
graphie, avec l'autorisation et la révision 1797 à iSo3. Paris , Ntpvett, i8a3,in-8,
du professeur.Paris, Renduel, 1828, in-8, avec une carte , 8 fr.
9 fr- Il y a une critique de cet ouvrage sous ce titré :
Publié en douze leçons., ou livraisons de deux Observations sur « l'Histoire de , la révolution
"feuilles. helvétique, de M. Raoul Rochelte. Par M. Ch. MOK-
M. R. Rochelte est professeur d'archéologie de- BiBD. Paris, Ladvocat ; Delaunay, 1824, in-8 de
puis 1S26" ; mais de tous ses cours celui de 1828 62 pag.
,
— Lettre à M. le dnc de Luynes sur les gra-
est le seul qni ait élé imprimé. «Convenait-il à
M. R. Rochelle de ne pas jouir d'un honneur ac-
veurs des monnaies grecques. Paria, de
cordé à MM. VîIEeinain Gnizot el Cousin ».
, Vimpr. royale. —Debure frères ; Treuttel
— Cours d'archéologie. Année i835. Pa- et H'urtz, i83r, in-4 de 49 Pag-» aVéû
ris, Nérée Boubée, i836, in-S, 2 fr. 4 planches, 10 fr.
To.t VI».
98 ROC ROC
— Lettres (deux) à rnilord comte d'Àbcr- première concerne l'Oberland bernois ; la seconde,
deeti sur l'authenticité des Inscriptions de l'Ancien évèché de Bâte ; la troisième, le lac des quatre
['ouruiont. Paris, de Vimpr. royale.—De- - cantons j et la quatrième, le lac de Genève, Cka-
mouni et le Valais. Chaque partie est accoinpagnéu
bure frères 18 ro,, broch. îu-4 avec 4 de ?-4 pi. lithogr.
planches, 6, fr. ,
— Mémoire sur les représentations figu-
— * Lettres sur quelques cantons de la rées du personnage d'Atlas. (Lu à l'A-
Suisse, écrites en 1819. Paris, H. Ni- cadémie des inscriptions et belles-lettres
colle, 1820, în-8, 7 fr. dans ses séances ordinaires des 20 et 27,
— Lettres snr la Suisse, écrites en iSao, jnin i834). Paris, de VimpT.de Paul Re-
suivies d'un Voyage à Chamonuy et au notiard; — L. Bourgeois-Maze, i835, iu-8
Simplon. Paris, Nepveu, 1822 in-8 de viij et 78 pag., avec une pi. 2 fr.DO c.
, ,
7 fr. En lële nu trouve une Lettre de huit pagps, adres-
— Lettres snr la Suisse, écrites en 1819, sée au célèbre Frédéric Creuzer par M. R. Rochelle,
1S20 et 1821. Deuxième édition, soi- dans laquelle ce dernier, si peu bienveillant en-
gneusement revue et corrigée, ornée de vers les autres, se plaint des critiques peu ména-
gées qui onl éle faites de ses publications .si varices.
giavures d'après Koenig et antres paysa- Ce Mémoire est une critique de celui publié par
gistes célèbres. Paris, Nepveu 1S23, 2 M. Leirnune sous le titre d'Essai sur tes idées cos-
,
vol. in-8, avec 35 gravures, 20 fr.; mographiqiies ,qut se rattachent au nom d'Atlas con-
avec les sidérées dans leur rapport avec les représentations, anti-
fig. color., 3o fr.; sur pap. vélin, iîg. en
ques de ce personnagefabuleux , iulpr. dans les An-
noir, 40 fr.; et fig. color., 00 fr. nales dell' Insl. archeol., loin. 11, x£3o et repro-
,
duit avec quelques additions.
Nouvelle édition des deux ouvrages précédents, M, R. Rochelle, par considération pour M. Lc-
tf Ouvrage superficiel, sévèrement critiqué par tronue , ou plutôt par crainte de la réplique de son
les journaux helvétiques et dont les assenions ha- collègue à rinsliliit, avait pris l'engagement de
,
sardés ont été réfutées dans un écrit de M. R. C. retirer toute l'édition de cel écrit. Quelques exem-
( Rilliel-Constant ), pasteur du canton de Vaud, plaires que l'auteur avait distribuée à ses amis avant
imprimé à Genève, le depdl à la direction de la libiairie étaient dit-
, ,
on , les seuls qui soient en circulation; mais c'est
— Les mêmes. IIIeédition, Paris, Nepveu, une erreur : le Mémoire de M,R. Rochelle se vend
1823, 6 vol. iu-iiS, ornés de gravures publiquement chez le libraire Bourgeois-Maze.
d'après Koenig et autres, 20 fr.; 0g. colo-
riées, 3o fr.; et pap. vélin fig. coloriées, — Monuments inédits d'antiquité figurée
60 fr. , grecque, étrusque et romaine, recueillis
pendant un voyage en Italie et en Sicile
« Edition à l'usage des boudoirs auxquels l'au- dans les années 1826 et 1827. Paris de
teur ferait bien de consacrer uniquement ses tra- l'impr. roy,—l'Auteur; Dufouret ,
vaux. 11 est trop aimable pour être savant ». Oe ; etc.,
1828 et années suiv., in-fol-, avec pi.
— Lettres sur la Suisse, écrites en 1824 L'ouvrage esl promis en deux volumes qui pa-
et i8st5.Tora. IIIe. Paris, Froment, 1826, raîtront en douze ,
livraisons. Les six premières ou
in-8 , 8 fr. première partie, renfermant le Cfclt héroïque, et, se
— Lettres sur la Suisse, écrites en 1819 , composant ensemble de riz feuilles d'impression et
1820 et 1831. LVe .édition , soigneuse- de Ho pînncbes, avaient paru à la fin de iS33. Ces
six livraisons saut consacrées aux sujets suivants :
ment revue et corrigée, ornée de gravures il'e et 2e, Vjchiltèide ; 3e et -ïe, Vdreit'-itle; 6e et
d'après Koenig, Lory et auti'es paysagistes 6e, VOtJjSiéide.Prix de chaque livraison : iGfr. 70 c.
célèbres. Paris, N'pveu 1S2S, 2 vol.— lesOn ajoute à cet ouvrage connue complément,
, Peintures antiques inédites ,( voy. ci-après).
Lellies snr la Suisse, écrites eu 1824 et
3823. IVe édition. Paris, le même, 1828, •— Notes extraites d'un journal de voyage
r vol. En tout, 3 vol. în-8 , ornés de 48 en Italie et en Sicile. L'île de Capri. Pa-
gravures, 20 [v.; et avec les grav. color., ris , de Vimpr. de Rignoux, i834» in-8
35 fr. de 16 pag-
Le 3e volume n'est par le fait que de la première, Extr. de la France littéraire , février i834-
et «nique édition , publiée eu 182&. Mais , en réim- * Notice sur M. Houdou. In-8.
primant la quatrième édition des tomes I el 11 il
,
'.

a fallu , pour l'uniformité faire un nouveau litre à
,
Cette Notice est attribuée au gendre de Houdou,
ce volume. M. R. Rochelle.

— Lettres sur la Suisse, accompagnées de: •—Notice sur les collections numismatï-
vues destinées d'après nature par M. "Ville- quesde M P.-F.-J. Gossellin, membre de
neuve. Paris, G. Engelmann » 1823-27, l'Institut royal de France etc. Paris, de
, ,
a4 livraisons in-fol., avec 96 planches, ,
l'impr. de Crapelet, i83o, iu-S de 3a
240 fr.; avec les piauches sur pap. de
Chine ,288 fr. — Peintures antiques inédites, précédées
Ces Lettres sont divisées en quatre parties : la de Recherches sur l'emploi de la peinture
ROC ROC nn
dans la décoration des édifices sacrés et « grer méchamment , an lieu de critiquer arec dé*
-
publics chez les Grecs et les Romains; « cence et mesure, qu'il prenne garde au jun't'atis-
faisant suite aux « Monuments inédits ». « nis ; il trouvera en France, en Angleterre en
,
Paris, de l'impr. royale. — Techner, « Allemagne, en Italie, des juges sévère* , mais
u intègres, qui le lui appliqueront comme il COH-
i83fi, in-4, avec i5 planches en noir, «' vient ».
28 fr.; et avec les planches coloriées, Le litre de cet écrit offre une caricature moderuo
ïiahillee à l'ancienne : (ni jeune homme un manu»
40 fr. cril à la main , poursuit une femme, , pour s'em-
— Pompéï. Choix d'édifices inédits. Pre- parer d'une couronne qu'elle tient ; celle-ci lui
échappe en lui faisant un signe moqueur. Des mé-
mière partie : Maison du poète tragique.
chants ' ! ! y ont vu une aliusiou è M. Raoul Rochelte
Paris, MM. R. Rochette et J. Bouchct ; ,

courant après la Renommée.


Bance aîné, 182S-1830, in-fol. de 16
.
Indépendamment des ouvrages que nous venons
de cher, on doit encore à M. R. Rochette un assez
pag., avec t3 planches. grand nombre de Mémoires, Kolices el Disserta-
En sociélé avec M. J. lioncbet, architecte. tions insérés dans divers recueils auxquels il a
plus ou moins participé, tels que le ,
—-Portrait (du) chez les Grecs. Paris, Journal des
savants, dont il est, depuis 1816, l'un des rédac-
i83o, in-S. teurs ; les Annales de la littérature et des arts (ttîao
Extrait du xxve volume de la France littéraire et ann. suiv.); le fameux Universel ; la Biographie
publiée par M. Ch. Sualo. , universelle, où il a fourni plusieurs articles, entre
autres,celui de Ménandre, qui lui a servi depuis pour
— Quelques ( de ) voyages récents dans son «Théâtre des Grecs»; les Mémoires de l'Acad. roy.
des inscriptions cl belles-Ietlres, parmi lesquels
Ja Grèce, à l'occasion de l'expédition
scientifique de la -Morée.. on trouve ceux-ci de M. Raoul-Rochelle : Quelques
..
Deux articles imprimés dans l'Universel dtt 6
éclaircissements sur l'époque de l'émigration d'K-
notrus (tom. V, 1821): —Recherches sur l'im-
janvier el 26 mars 182g. provisalion poétique chez les Romains ( id., id. ) j
Il y a une réplique virulente à ers deux articles Mémoire sur une inscription grecque trouvée près
, de Calaino, en Rcotie ( id, id. ) ;
ou , selon son auteur, à celte mauvaise dîalribe , , — Mémoire sur
divisée en deux points remplie de fiel et d'erreurs la forme et l'administration de l'état fédéral if dejj
,
grossières. Cette réplique a paru sons le titre Béotiens ( loin. VIII, 1827); — le .fnurnal asia-
suivant : tique ; — la Biographie universelle classique pu -
Quelques mois sur une diatribe anonyme ( de bliée par le général Beauvaïs, el à laquelle M. ,
Ro-
M. Ri.oul Rochelle ), intilulée : De quelques voyages chelle a fourni des articles ; les Mémoires de l.i
récents dans la Grèce, à l'occasion de l'expédition —
Société des Antiquaires de France, dans lesquels on
scientifique de la Morée, et insérée dans l'Univer- trouve de M. Rochette, entre autres une Notice tut-
sel duôjanvïerel 26 mors 1829. Paris, Henri Fe- ,
une arme de bronze , du cabinet de JlI.Balbutre aîné , à
rel, 182g , gr. in S de a3 pag. Nanci avec une pi. (nouv. série, tom. 1er, i835) ;
,
On a tout lieu de croire que celte réponse est de — la France littéraire, publiée par M. Cb. Malo ;
M. le baron Stackelberg, ou de M. Bronsted tous — les Souvenïi-sdu vieux Paris, pub], par le comte
depx maltraités psr M. Raoul Rochette dans , Turpiti de Crissé (i835, in-fol.J,
les
deux articles en question. Comme éditeur, M,R. Rochelte a publié la se-
Après avoir signalé, dans cet écrit, plusieurs conde édition du Théâlre des Grecs, par le P.
erreurs commises par M- Piaonî RocheUe, et dans Biuinoy, édition complétée, revue, corr. el augm.
ses Monuments de l'antiquité figurée, et dans les de la traduction d'un choix de fragments des poêles
deux articles de l'Universel, l'auteur de cet écrit tragiques et comiques par l'éditeur ( 1820—a5
rappelle les critiques publiées par d'autres avant lui, ,
Ï6 vol. in-8 ) , édition sévèrement ,
et justement cri-
des ouvrages de M. R. Rochette, et termine son tiquée. Voy. ce que nous en disons aus Ouvrages
écrit en donnant ce conseil à l'auteur anonyme des anonymes , aux mots : Théâtre des Grt-.s.
articles cités : « Qu'il se garde bien de franchir les M. R. Rochelle est aussi le réviseur de la traduc-
« bornes qui séparent ce qui esl de sa compétence tion de l'ouvrage de J. MICÀLI qui a pour titre :
,
« de ce qui r.e l'est pas ; sinon, il pourrait bien l'Italie avant la domination des Romains
,
à laquelle
« avoir de ces mauvaises rencontres que certain il a ajouté des noies et des éclaircissements histo-
« soi-disant helléniste, archéologue, historien, a riques (1824)- Le n° 5o de l'Anthologie de Florence
» trouvé par-ci par-ià , en Angleterre , par exemple, a relevé, dans le travail de M. R. Rochelle, nnn
« avec Payne Knight, lord Aberdeen et Rose, foule d'erreurs el de contre-sens grossiers. M. R.
« quand il se battait les flancs pour défendre les Rochelle a été aussi l'éditeur do l'ouvrage intitulé:
« impostures d'un antre ; puis en Russie, avec « Mes Souvenirs d'Egypte » , par la baronne.^ de
« M. Kcehler, quand il s'avantura sur les rives du MIKUTOU:,(I826, a vol. in-ï8). On trouve dans la
, choses
u Bosphore, où il n'avait que faire; enfin ici, en préface, qui appartient à M. R. Rochelle,des
« France, lorsqu'il vînt se faire siffler eur un théâlre très singulières. Il recommande les Souvenirs de
« grec; n'aurait-il pas mieux fait de se tenir tran- madame de Minutolî, parce qu'ils ont « leinérïi'e
« quillement sur les gradins assis parmi la, specla- d'un pelît volume et d'un formai commode « ; il
« leurs ^ en relisant sa grammaire jusqu'à ce qu'un fuit part ensuite au lecteur de la surprise agréable
« autre, plus exercé, vint ouvrir la scène t cl jouer où il a élé de voir que, d;ins ces Souvenirs, on
K la pièce ? parle des hiéroglyphes. « Ce grand objet, dit il
,
« Répétons-Ic, en finissant r l'anonyme a tort de « est de ta manie dn jour et de l'amu.semeiit du
« se hasarder dans de méchantes diatribes ; il de- « siècle, sans qu'il y soit fait la moindre conces-
« vrait bien plutôt prêter le secours de sa plume « sion à celte espérance, si étrangement conçue et
« au pauvre traducteur du Ménandre, qui a tant « si singulièrement prônée, de lire dans les liie-
« besoin, de. son aide, et tâcher de réfuter, s'il le « roglypbes comme dans les almannchs». Il n'est
•c peut, les ouvrages assez piquants des auteurs que pas , en effet, surprenant que madame de Minutoli,
« nous venons de citer. S'il persiste , en négligeant qui écrivait en 1820, d'après ce que nous apprend
e un travail si charitable cl 1) né«c*»»ïrt, à dénî- son éditeur lui-même , us parlai pas d'une décou-
IOO ROC ROC
verte faite en i8»2; mais comment M. R. Rochelle de la marine, garde da cabinet de phy-
peut-il ne pas connaître en 1826 le système de sique et d'optique du Roï, établi à la
, ,
M. Cbampollion le jeune, dont, suivant le Journal
^des savants, les faits démontrent la réalité et for- Muette ; inspecteur des monnaies, et
,
cent la conviction de tout esprit droit et impartial. membre de la commission des monnaies
M. R. Rochelte dit encore, dans celle curieuse pré-
face., qu'on a abusé de toul dans ce siècle : qu'on, sous l'Assemblée constituante, enfin di-
a trouvé le moyen de mentir dons une préface, et recteur de l'Observatoire de Brest, mem-
de tromper dans un prospectus. Voudrait-il parler, bre des académies des sciences et de la
par hasard , des ouvrages annoncés par lui-même; marine, de la première classe de l'Institut
ear, en-iSifi, M. R. Rochette d public le Prospectus national pour la physique générale, eJj
et Speciinen'd'un Dictionnaire universel de la langue ,
française, dans lequel devaient se trouver tous les de l'Académie de Saint-Pétersbourg; né
mots oubliés ou omis, les diverses acceptions de
ions ces înuls , etc., el composé principalement au château de Brest, dont son père, che-
d'après les notes rassemblées par M. Boissonnr.de. valier de S. Louis était l'aide-major, aiusï
,
L'ouvia^e, qui devait avoir i\ vol. in-4 t n'a point que celui de la ville, le ai février 1744»
paru En iSa3 , il a émis le prospectus d'une His- et mort à Paris, le 5 avril 1817.
toire gêné1 aie d*Espagne , annoncée en 16 vol. in-8
mais dont, heureusement pour l'éditeur» il n'a pas, — Aperçu présenté au Comité des mon-
paru autre chose, quoique M. R. Rochelle sa fut naies de l'Assemblée nationale, t'es avan-
associé, pour cette entreprise, MM. Saint-Martin
et Després. Plti3 lard , noire antiquaire a annoncé tages qui peuvent résulter de la conver-
des Pap/rus grecs du cabinet du roi mais dont sion du métal de cloches en monnaie mou-
, ,
comme des précédents , 011 ne connaît encore que lée, pour faciliter l'échange des. petits assi-
le prospectus,
W. R. Rochelle a rassemblé les matériaux du gnats. Paris, Vauls, 1791, in-8 de33 pag.
Voyage en Italie el en Sicile enIrepris par lui de
, — Compte rendu des expériences qui ont
1826a 1837, et, pour répondre à une annonce pom- élé faites sur la mounaie coulée et moulée
peuse qu'il a fait insérer dans le Journal des dé- en métal de cloches, pour servir de suite
bals , eu 1827, où il répondit à quelques journa-
listes qui lui reprochaient d'avoir reçu 5n,uoo fr. au Mémoire intitulé: Aperçu, etc. Paris,
pour ce voyage , qu'ils ne jugeaient utile qu'à lui ;
il aura mieux vu et plus appris, en un an qu'il a
1791, in-S de 1 7 pag.
passé en Italie, que Ions les savants qui l'habiient — Dissertations qui peuvent être utiles ou
011 qui l'ont parcourue avant lui.
nécessaires aux. voyageurs
ROCHETTE ( l'abbé P.-R. ). — Imita- Tirées à petit nombre. 11 y s'agit <'e faire connaître
la distance à laquelle les navigateurs aperçoivent
tion { I' ) de J.-C, traduction nouvelle des bâtiments à la mer.
(i83o). Voy. KEMPIS.
— Essai sur les monnaies anciennes et
ROCHETTE (Panl ), rédacteur en chef modernes. Paris, Prault, 1781, on 1792,
du Journal du Bas-Rhin. in-8 de 167 pag., avec 6 planches.
-— Lettre ?dgr. Pévèque de Strasbourg,
à Bon ouvrage, quelquefois réuni à YAperçu et
à l'occasion desou Avertissement sur ren- le Compte rendu.
seignement de M. l'abbé Bautain. Stras- — Examen des projets de navigation in-
bourg', Alexandre, i835, in-8 de 68 térieure etc. 1783, in-4.
,
Réimprimé bien plus tard sous le litre de Projet
—Deuxième édition, suivie de Deux mots d'un canal de navigation intérieure, etc. (voy. plus
à l'ex-élève eu théologie. Strasbourg, le bas).
même, iS3.5, in-8 de 10S pag. •—
Expérience sur une lunette, faite avec
Il y a une réponse à cet écrit, intitulé : Un mot nn prisme de cristal d'Islande... .
de réponse aux deux mots de M Paul Rochette Ce Mémoire, soumis à l'Institut en i8o3 , a élé
rédacteur en chef du » Journal du Bas-Rhin >.. Par, imprimé dans le Moniteur du 17 messidor an xi
F.-J. Clavé , élève en droit. Strasbourg i835, in-8 (6 juillet i8o3), avec un Mémoire de MALUS sur la
de 24 pag. ,
théorie de la double refractio/i.
ROCHMONDET (madame G.-M*** de). — Expériences sur la formation de la doo-
— Études sur la traduction de l'anglais, ble ima»e et sur sa disparition dans le spath
ou Lessous on (lie french translation. Pa- d'Islande et dans le cristal de roche, ap-
ns, VAuteur ; Galignani ; Baudry, x83o, pliquées au perfectionnement de tous les
În-S. micromètres composés de ces deux subs-
Volume reproduit dans la même année, sous !e tances.. . .
(ilre de Nouveau Garde du traducteur de l'anglais en Ce Mémoire lu à l'Institut le Ier avril 1811, fat
français. Paris, C. Lelcllîer. ,
imprime dans le Moniteur du 10 du même mois.
ROCHON (Fabbé Alexis-Marie), astro- — Exposition d'une méthode iactle, et À
nome, opticien et voyageur, successive- portée du commun des navigateurs, ponr
ment bibliothécaire de l'Académie royale résoudre les utiles problèmes de la latitude
de la marine à Brest (1768), astronome et de la longitude. In-4.
ROC R.OC3 IOI
Mémoire sur la construction d*un mi- plaos et journaux de M. Crozet ( par Ro-

cromètre prismatique, lu à l'Institut, en CHOM ). On a joint à es Voyage un extrait
1812.. . . de celui de M. de Surville, dans les mêmes
Inséré dans le Moniteur da 16* avril 1812, n° 107. parages. Paris , Barrois Vaine, 1783, in-8
de 290 pag-, avec figures.
— Mémoire sur la tombe carbonisée, mê-
lée an charbon des lanries, pour suppléer — Voyage à Madagascar et aux Indes
orientales. Paris, Prault, 1791, on 1793,
as. charbon de terre. Paris, a5 floréal iu-8.
an sic. Ce livre a depuis deux autres éditions qui
— Mémoire sur l'art de multiplier les co-
PU
présentent quelques modifications dans le titre:
pies lu à l'Institut en 1 8 11.. . . ï° Voyages a Madagascar, à Partie, el aux Indes
, , orientales. Avec la carte géographique de Madagas-
Camus en donne le précis dans son Histoire du
Poljtyp*ge, pag. 33, 36. car, celle de l'Inde orientale, ui\ vocabulaire madé-
casse, des labiés astronomiques, et une table géné-
—Mémoire sur les verres achromatiques rale des matières. Paris, Levraull frères; Prault,
adaptés à fa mesure des angles, et sur 1802 3 vol. in-S, .5 fr.
,
?.° Voy.ig'-s aux Indes orientales, et en Afrique,
les avantages que l'on peut retirer de la avec une Dissertation sur les îles de Salomon, elc.
double réfraction pour la mesure des Pdris I/Huîllier, 1^07, 3 vol. in-8.
petits angles. ( Lu à l'Institut en 1801 ). Ces, dernières éditions contiennent aussi le Voyage
de Marne; mais on n retranché de celle de 1807 tout
Paris, Perronneau, ï8oj , in-4. ce qui concerne Madagascar.
— * Mémoires pour servir à l'Histoire. Outre les Mémoire-, que nous venons de citer dans-
le cours de celle notice, Rochon en 0 encore fourni
In-12.
un assez grand nombre , sur diverses matières , aux
Avec d'Angervilie. recueils de l'Académie des sciences , au Journal de-
plr% s.ique et au recueil de. l'Institut. C'est vraisem-
— Miroirs ( des) et des verres ardents. blablement, d.ins ces trois recueils qu'oui été impri-
Paris, Perroneau, i8o5 , in-4- més les Mémoires suivants cités par les auteurs de
,
il est douteux que cet ouvrage soit de Rochon. biographies.
i° Mémoire sur la mesure des dislances et des
— Opuscules mathématiques. Brest, Ma- grandeurs par la double réfraction du cristal de
roche.... ; 20 Mémoire sur le nouvel art de navi-
lassis 1768 in-8 fig.
, , , guer sans voiies et sans rames , au moyeu de la-,
Ce recueil, publié sous le privilège de l'Acadé- force expauMve de l'eau réduite en vapeur; 3" Ob-
mie des sciences, renferme deux Mémohes , l'un servations sur les mânes : c'est le résultat de ce-
sur le pilotage, ei l'autre sur l'art de tailler et de polir qup Rochon avait observé pendant son séjour à
les verres et les mi* airs des télescopes dioptriques et ca- Brest; 4° Recherches sur un nouveau moyen de re-
topl'iqties. A la Cn du l'ouvrage, on trouve des monter les flt-uves el les rivières par des roues de-
tables pour le calcul du lieu du soleil el de celui de moulins mises en mouvement par la vapeur de l'eau
la lune. bouillante.... ; 5° Mémoire sur les moyens de per-
fectionner les liinelles achromatiques, elc. lu à:
— Projpt d'un canal de navigation inté- ,
J* Académie des sciences le 5 février 1774; o'° Mé-
,
rieure entre le port de Brest et la Loire à moire sur la construction des verres lenticulaires,
Nantes, pour l'approvisionnement de la brûlants à échelon (lu à l'Institut, en janvier iSoo);
70 Mémoire snr la gaze de fil de fer ( soumis à
marine en temps de gnerre et pour ra- l'Institut, en tlfioG ) ; 8° Mémoire sur l'emploi des.
,
vitaillement des armées navales. Paris, gazes métalliques pour rendre les édifices incombus-
Prault, an xi (1S03), in-8. — Nouvelle tibles ; lu à 1'iuslilut,' en 1812; 90 Mémoire sur
l'emploi du mica pour l'éclairage , lu à l'IiMilut,
édition angmentée des Rapports des com-
, en iKrp. ; io° Moyen de rendre potable l'eau de la
missaires de l'Académie des sciences sur mer, mémoire lu à l'Institut , en 181?. ; n° Obser-.h
Jes canaux de Bretagne, de la Haute-Loire valions faites à MM. les commissaires chargés d'exa*
à la Seine; avec quelques Observations miner la partie du rapport du jury sur les prix dé-
cennaux , qui concerne la physique , adressées à,
nouvelles snr le projet de navigation de l'Académie royale des sciences de Saint- l'étersbourg ;'
Quïmper à Brest. Paris, Courcier i8o5, ï 20 Procède pour connaître la haulr-ur moyenne de,"
iu-4 fig., 3 fr. t l'homme , la distpuee à laquelle cet homme se trouve
, à l'oeil de l'observateur, lu à l'Institut,, en 1H12.
— Recueil de mémoires snr la mécanique Ce procédé a été employé dans les opérations de
et sur la physique. Paris, Barrois l'aîné, tactique militaire. i3° Théorie générale des inMru-
ments servant à la mesure des angles, lu à l'Insti-
1783, in-8,' fig. tut, en 1812.
Lalande en fait l'éloge dans sa Bibliographie as- ROCHON DE CHABANNES ( Marp-
tronomîqae. Antoine-Jacqnes ), auteur dramatique,
— Voyage ( nouv. ) à la mer du Sud , fils d'un procureur au Parlement de Pa-
commencé sous les ordres de M. Marion, ris , où il naquit, le 17 janvier 1730;
capitaine de brûlot, etc., et achevé après employé dans les bureaux des affaires
la mort de cet officier sous ceux de M. le étrangères, chargé d'affaires de France-A
chevalier Duclesmeur garde de la marine. Dresde, en 1770, mort à Paris, le i5
Cette relation a été ,rédigée d'après les mai 1800.
10a ROC ROC
,— Alcindor ,
opéra féerie en trois actes. second théâtre français. 1780, in-11 da
Paris, liallard, 1787, in-8. 47 pag-
— * Amants ( les ) généreux, comédie en — Péruvienne
^ ( la ) opéra-comique ( en
,
cinq actes, en prose, imitée de l'allemand nn acte, tout en vaudevilles). Paris, Du-
(de LESSISG). Paris, Ve Duchesne, 1774» chesne 1754, in-S; ou La Baye, P.
in-8. Paupicy, 1754, în-8.
— Amour ( 1' ) français , comédie en nn — Portrait ( le ), ou la Divinité du sau-
acte et en vers. Paris, Ve Duchesne , vage , opéra. Paris, Delormel, 1790,
1779, in-8. in-8.
— Deuil (le) anglais, comédie en 3 actes — Prétendus (les), comédie lyrique en
et en vers. Paris, Ve d'Eoury, 1757 , nn acte ( et en vers libres ). Paris, P. De-
in-8. lormel, 1789, in-8. — Nouv. édition.
Cette pièce n'obtint que quelques représentations. Paris, Roullet, an v (1797), in-S.
— Discours philosophique et moral, en On y remarque des scènes digues de la comédie.
vers, à l'imitation de Juvénal. 1764, — Satire sur les hommes par M. le comte
in-12. ,
de B*** ( ROCHON DE CHABAKKES ), imi-
— * Duel (le), comédie en un acte et en tation de la dixième satire de Juvénal.
prose ( imitée de l'allern. ) Paris, l7e Du- Paris, Ve Jorry 1708, in-12.
chesne, 1781, in-8. ,
— Seigneur (le) bienfaisant, opéra-com-
Comédie non représentée. posé des actes du Pressoir on des Fêtes
— Heureusement, comédie en nn acte et de l'Automne, de l'Incendie et du Bal ( le
en vers. Paris, Sébast. Jorry, 1763 , tout en vers libres ). {Paris) , P. Delormel,
1765; ou Paris, Ve Duchesne, 1774) 1780, in-4,
in-8. Il y a «ne édition de 1781, où l'acte du Bal a été
Imprimée aussi 5 Vienne, en Autriche Ghelen, remplacé par la Fête nu château.
, vendanges, dit La Harpe, font le premier
765. « Les
Le sujet de cel acte esl tiré d'un conte de Mar- acte; un incendie fait le sujet du second, et le bal
inontcl, auquel Rochon a fait les changements né- de noces remplit le troisième : c'est ainsi qu'on par-
cessaires pour l'adapler à la scène. Les caractères vient à faire ce qu'on appelle trois actes , sans qu'il
sont bien tracés ; le dialogue esl vif et spirituel j en coûte un grand effort d'esprit et d'invention ».
mais le slyle est trop négligé. Cependant la beauté des décorations el les ballets
procurèrent à cette pièce un assez grand succès.
— Hylas et Sylvie, comédie pastorale en Tribu (la), comédie en un acte ( et
nn acte et en vers. Paris, Ve Duchesne , —
176S in-8. en prose ), pour les réjouissances de Stras-
, bourg , à l'occasion de la fêle séculaire de
Celte pastorale, remplie d'équivoques et de gra-
velures, est dépourvue d'élégance et de naïveté. la soumission de îa ville à Louis XIV,
Jaloux ( le ) comédie cinq Strasbourg, Jean-Franç. Leroux, 1781,
— , en actes
et en vers libres. Paris, Ve Duchesne, in-8.Valets (les ) maîtres de la maison,
1785, ïn-8. —
comédie en un acte. Paris, V* Duchesne,
La première représentation fut très-orngeuse. Ce
fut Mole qui sauva la pièce d'une chute certaine, en 1768, in-8.
réclamant l'indulgence du parterre. Elle se soutint Deux pièces de cet auteur, Heureusement et les
quelque temps, grâce au talent de ce grand ac- Amants généreux font partie du' Répertoire du
teur, et à celui-ci de mademoiselle Raucourt, qui y Théâtre-Français, ,troisième ordre-
jouait un rôle travesti. On a de Rochon de Chabannes des poésies dans
les journaux et l'Almanach des Muses.
— Manie ( la ) des arts, ou la Matinée à
la mode, comédie eu un acte et en vers. — Théâtre ( son ) , suivi de quelques
Paris, Jorry, 1763, in-8. pièces fugitives. Paris, F*Duchesne, 1773-
Celte pièce est du genre de celles qu'on nomme 86 , 2 vol. in-8.
,
À tiroirs. « Le sujet, dit la Harpe, était susceptible Ces deux volumes renferment les neuf pièces
de fournir une comédie ; Rochon a du inoins -mis suivantes, et, à leur suite , les poésies de Rochon.
en action assez plaisamment l'anecdote connue d'un Tom. Ier, T° Heureusement; z° la Manie de arts;
placet chanté et dansé. C'est tout ce qu'il y a de 3° les Valets maîtres de ia maison t[comédie ; 4° Hy-
comique dans cette pièce que des détails agréables las el Silvie , pastorale; 5° les Amants généreux;
,
ont quelque temps soutenue «. lom. II, 6° le Jaloux, précédé de variantes ; 70 la
Duel; 8° la Tribu; 90 le Seigneur bienfaisant;
— * Noblesse ( la ) oisive. 1756 , in-8. 100 Pièces fugitives.
Opuscule composé lors de la discussion excitée 11 y a des exemplaires du tome Ier, pour lesquels
parla Noblesse commerçantede l'abbé Coyer (voy. on a fait un nouveau frontispice portant la date
ce nom ) de .776.
Rochon avait fait recevoir k l'Opéra » en 1783.,
— * Observations sur la nécessité d'an Inti, drame en troi« &«t«#, «t, en 1789, /'//* des
ROC ROC io3
femmes , opéra en trois actes : ni l'un , ni l'autre. ves de sa non-contagion dans les Antilles.
n'outélé imprimés. Paris, Béchetjeune , 1822, in-8, 6 fr.
ROCHON DE LA VALETTE ( ), — Recherches sur les différentes maladies
frère du précédent, mort vers 1758. qu'on appelle fièvre jaune. Paris , Béchet
— Coupe ( la ) enchantée , opéra-comique jeune, 1827 in-8 , 8 fr.
,
en un acte (tout en vaudev. ). Paris, ROCHOW ( Frédéric-Ëverard de), cha-
Duchesne, 1753, in-S. noine et dignitaire du grand chapitre de
L'idée de cette pièce esl prise dans un conte de Halberstadt ; né à Berlin, le 11 octobre
Lafonlainc.
1734» mort à Reckan près de Postdam ,
Ecole ( 1' ) des tuteurs opéra-comique le 16 mai i8o5. ,
— ,
en un acte (tout en vaud.). Paris, Du- * Ami ( l* ) des enfants à l'usage des
chesne, îy54, in-8, — ,
écoles de campagne. Nouv. édition. Seras-
— Filles ( les ) , opéra-comique ballet en bourg , Lorentz et Schiller, i8ti , 2
un acte ( et en prose, mêlé de vaud. ). Pa- vol. in-8; Zntphen , Thieme, 18 i3. in-8.
ris, Duchesne, 1752, in-8.
— Le même ouvrage , sous ce titre : l'Ami
Ce pelil opéra dut tout son succès à l'a-propos du des enfants. Ouvrage destiné à exercer les
titre. Sainl-Foïx venait de donner sa comédie inti- enfants à la lecture, et à les rendre at-
tulée : les Hommes; un autre auteur, nommé M-;>i!hol
avait donné une comédie sous le titre : des Femmes. tentifs à ce qu'ils lisent. IVe édit. Bran-
Le public s'amusa quelque temps à comparer les denbourg, Wicsikc? i825, in-12, 1 fr.
trois ouvrages.
ROCHUSSEN ( J.), alors chef de di-
ROCKGUX (J.-A.) D. M. P. , méde- vision à l'intendance des finances et du
, (hommes),
cin de l'Hospice de la vieillesse trésor impérial, en Hollande.
agrégé à la Faculté de médecine de Paris, —Essai d'une améliorationdes overhalen ,
membre de l'Académie royale de méde-
cine, etc. ou écluses à plan incliné , pour en pou-
voir faire usage dans certains cas, au
— Dissertation sur le typhns amaril , on lieu des cas ordinaires , comme moins coû-
maladie de Barcelonne , improprement ap-
pelée fièvre jaune. Paris, Béchet jeune, teux et pas sujets à occasionner une
perte ou accroissementd'eau. Amsterdam ,
1822 , in-S cle 60 pag. de Vimpr. de Breemann, 1812, in-8 de
— Lettre à M. Raymond, delà Guade- 16 pag.» avec une planche,
loupe , suivie des R.éfIexions à l'appui da
rapport de la commission chargée d'exa- ROCKSTKOH (D.-H.). —Petit (le)
miner les documents Cbervin , présentée Architecte, ou Tracé linéaire appliqué à
à l'Académie royale de médecine dans sa l'art de représenter toutes sortes d'objets
séauce du 8 octobre 1827. Paris, de en papier et en carton etc. ( trad. de
1
,
l'impr. de Migneret, 1828, iu-8 de 8 l'allern. ). Paris, Eymery, 1822 iu-12
pi., 5 fr. , ,
P3S- avec 22
— Manifeste touchant Vorigine et la pro- F.-J. Eruguer.
Avec
pagation de la maladie qui a régné à Bar- ROCOLES (Jean-Baptiste ), successi-
celonne eu Tannée 1821; présenté à l'au- vement jésuite, prêtre séculier, ministre
guste congrès national par une réunion protestant, et enfin prêtre catholique,
libre de médecins nationaux, et étrangers. membre de l'Académie des Jeux-Floraux ;
Trad. de l'espagnol par J.-A. Rochoux. né à Beziers , mort à Toulouse, an com-
Paris, Béchet jeune, 1822, in-8 de 36 mencement, de 1696.
pag. — Imposteurs ( les ) insignes, ou Histoires
— Rapport et Discussion à l'Académie de plusieurs hommes du néant, de toutes
rovale de médecine , sur la taille et la Iï- les nations, qni ont usurpé les qualités
tholritîe, suivis de Lettres sur le même d'empereurs, rois, et princes. Nouvelle
sujet. Par MM. Delmas, Sonberbïelle , édition, corr. etaugm. Avec fig. Bruxelles,
Rochoux , Civiale , Velpeau. Paris, Bail- Jc-an Flaenderen, 1728 , 2 vol. in-8.
lière i835, in-S , 3 fr. 5o c. L'édition originale est d'Amsterdam, Abr. Wolf-
y
— Recherches sur l'apoplexie et sur plu- gang, Ï6S3, in-12
sieurs antres maladies de l'appareil ner- Kocoles a été oublié dans ta Biographie univer-
selle On trouve une Notice sur lui dans le Calalogue
veux cérébro-spinal. Paris, Méquignon- manuscrit de la Bibliothèque du Roi. U est auteur
Marvis 1814. — Sec. édit. Paris, Béchet de six ouvrages , iudépendammentde celui que uous
jeune, ,i833 , in-8 , 7 fr. avons cité; mais leur impression est antérieure
à 1700 et ils n'ont pas été réimprimés depuis cette-
—Recherches sur la fièvre jaune, et preu- époque.,
îi>4 KOD UOD
ROCQUANCOTJRT ( S. ) ; capitaine — Deux mots sur le projet de la nouvelle
au corps royal d'état-major, etc. répartition de l'impôt foncier. Clermont-
— Cours élémentaire d'art et d'histoire Ferrand, Thibaud-Landriot, iS26,in-8
militaires, à l'usage des élèves de l'Ecole de 16 pag.
royale spéciale militaire. Paris. Anselin et — Exan3ea~cle l'impôt de consommation.
Pochard, 1826 , in-8 , avec 9 planches. Moyens de supprimer les droits sur les
Seconde édition, revue et considérable- sels et les boissons, et de les remplacer

ment augmentée, Paris, Anselin, I83I, par une cinquième contribution directe,
a vol. in-8 , avec 9 pi., i8fr. dite de consommation. Clermout, de
Cel cuvr^ge , on, sous un litre modeste , l'auteur Vimpr. de Vaissière i83o, in-4 de 24
,
a reproduit MU* une rebelle convenable , et avec des PaS-
développements toujours proportionnes à l'intérêt
Réimprimé sous ce titre : De l'impôt de consom-
que présente clmque époque, l'origine, les progrès
et les révoluiions de l'art militaire, se divise natu- mât/on. Moyens de supprimer les droits d'octroi,
rellement eu quatre grandes parties, marquées par les taxes sur les sels el les boissons, et de les rem-
la différence des armes ou des procédés lactiques. placer p:n- une cinquième contribution directe, dite
lte partie: Histoire de l'art et des milices chez les de eonsomiri-itKin Paris, rue du Croissant, n. 16,
-anciens, et jt-hqu'à l'^pp-trition des premières armes iS33, in-8 de T6 pag., z5 c.
à feu portatives. IIe part. Continuation du même
sujet durant le mélange des anciennes el des nou- — Observations de M. Rodde. Clermont,
velles armes , entre les règnes de Charles VII et de de Vimpr. de Vessière 1829 in-8 de 5a
Louis XV. 111*= part. Kpoque de Frédéric le Grand : , ,
Vaë~
changements el aimdior.iiioiis dus à son génie. IVe
part. Fpnque. de la république en France: change- A l'occasion d'un proeès en diffamation intenté
ments et améliorations apportés par les guerres de la contre M. Rodde par M. Busset.
révolution.
II a été imprimé , en même temps que la seconde — Publierions des rues conquises sur la
édition un supplément pour la première , lequel se police. Paris, de Vimpr. d'Auffray, i833,
vend 4 ,fr. in-8 de 32 pag.
ROCQUE5.—Six bas-reliefs dans le Publication patriotique du «Bon Sens ».
stvle antique, tirés de l'histoire grecque,
«t de deux poëmes , de lTltade et de l'O- — Tartufe apôtre. Paris, de Vimpr. de
Grégoire , i835, in-8 de 4 pag.
dyssée. Paris, Blankenstein, I8I3, in-fol.,
Ce! écrit est suivi d'une Letire à M. Raspail, par
.Avec 6 planches, 3o fr. M. Cauchois-Lematrf ; le tout à l'occasion du « Ré-
ROCQ11IGNT DE BULONDE ( de). novateur ». Cet écrit a été le sujet d'un duel entre
* Traduction des Ë^logues de Pope, MM. Cauchois-Lemaire et Raspail.
-—
>et de son Ode sur la musique, en vers — Un mot sur le déficit Kessner, sur les
français et latins , etc. ( 1789). Voyez causes de ce déficit et sur les cas de res-
HPOPE. ponsabilité qni devraient en résulter. Pa-
ROD ( F.-E. ). — -Grammaire de la ris , de Vimpr.
d'Auffray, i833, in-8
langue française, que distinguent, de toutes de 16 pag.
celles qui ont paru jusqu'ici, i° un Traité Rodde fonda, en i835, en société avec M. Caa-
chois-Lemaire le « Bon Sens, journal populaire
da genre et un de la prononciation ; 2°un de l'opposition, constitutionnelle >», qui a commencé
Système qui établit l'unité de conjugaison avec le i5 juillet i832. Rodde en a été d'abord îe
à 07 ; 3° un Dictionnaire complet des directeur et l'éditeur, el il le rédigea et le dirigea
difficultés respectives à chaque espèce de seul dans les derniers mois de sa vie.
RODÉ ( de ).
mots : 4° neuf chapitres sur le régime , — * Projet d'nn canal à
•point de grammaire si importanl et si né- construire en Champagne, dans lequel on
.gligé; ouvrage fondé sur 4917 exemples amènerait les bateaux de la rivière d'Aisne
'•tirés de 27a écrivains. Francfort, 1829, dans le centre de la ville de Reims. Reims
,
ân-S, ï3 fr. 1777 , in-8.
RODDE ( Jean-François-Victor ) écri- RODENBACH (A.). — Lettre snr les
,
vain -politique , ancien chef de bureau de aveugles, faisant snite à celle de Diderot,
•la direction des contributions directes de ou Considérations
snr leur état moral ,
TCîermont; né an Puy, en 1793, mort à comment ou les instruit, comment ils
-Paris, le 3i décembre i835. jugent des couleurs , de la bsaulé, ainsi
— Almanach populaire et politique. Es- que leur méthode pour converser avec les
prit du * Bon sens », ou Extraits des ar- sourds-muets ; suivies de Notices biogra-
ticles publiés dans ce journal du 29 juil- phiques sur les aveugles les plus remar-
let au 31 décembre i83a. Paris, i833 , quables. Bruxelles, Sacré^ i8a8, in-18,
£n-8. 75ci
ftOD ROD io5
RODET ( D.-L. ). — Colonies ( les ) à tirées de la comparaison des détails
com-
sncre à la production indigène. Paris, de plémentaires sur les remontes. Paris,
Vimpr. de Fournier, i836,in-8 de 28 pag. L. Cordier iftSo in-8 3 fr.
, , ,
Extrait de la Revue des Deux-Mondes , numéro — Traité analytique de médecine légnlo
du i5 avril iS36. vétérinaire, contenant : i° les principes
— Commerce ( du ) extérieur et de la généraux de la médecine légale vétéri-
question d'un entrepôt à Paris. Paris, Re- naire; 20 un extrait de la médecine lé-
nard, 1825, in-8, 3 fr. gale vétérinaire de Toggia ; trad. de Pilai. '
Études sur l'entrepôt de douane à Pa- par J.-B.-C. Rodet. Paris, madame Hu-

ris. Paris, de Vimpr. de Smith, i832, zard, 1826, in-12, avec des tableaux,
in-4 de 68 pag., avec nn plan. — Obser- 4 fr.
vations faisant snite à ces Etudes. Paris, M. Rodet est, en outre, l'un des rédacteurs du
de Vimpr. du même, i832, broch. iu-8. Journal de médecine vétérinaire , théorique et pra-
—Questions commerciales. Paris, Renard; tique, qui a commencé à paraître en iiJ3o.
Alex. Mesnier, 1828, in-8, 2 fr. 5o c. RODIER ( Marc-Antoine ), avocat au
parlement dé Toulouse ; né a Cai cassonne
RODET ( J.-B.-C. ), anc. vétérinaire en le ,
2S mai 1701 , mort dans cette ville,
chef des hussards de la garde, royale. le 23 juin 177S.
— Doctrine physiologique appliquée à la
médecine vétérinaire, ou De la nature et — Questions sur l'ordonnance de Louis
ilu traïfement des différentes maladies, et XIV, relative aux usages des Cours de.
particulier de la de la four- parlement. Toulouse, Ane. Birosse 1761,
en gourme, Nouv. édition. ,
Toulouse, Duple'tx,
bure, de la morve, du farctn, de la -— 176g in-12.
pousse , des fièvres gastriques des périp- ,
, Recueil des édits déclarations arrêts
neumonies aignè's , etc., etc., éclairées par — , ,
du Conseil du parlement de Touîonse,
de nouvelles observations et par leur
étude anatomico - pathologique. Paris depuis 1667, concernant l'ordre judi-
, ciaire. Toulouse, Bernard Pijon 1766,
L. Cordier; Jes. Janet; Gondar-Roblot,
vol. in-8. ,
1828, ïn-S, 6 fr. 2
Médecine du boeuf, Traité des Ou trouve dans ce Recueil tontes les ordon-
-— ou ma- nances de Louis XV, el plusieurs autres pièces du
ladies les pins meurtrière» des bêtes be- même genre.
voines , extrait des ouvrages deMM.Le- *—Traité des saisies réelles. In-8.
roi, Metaxa , Lessona , etc., trad. de l'ita-
lien. Paris, L. Cordier; J. Janet; Gondar- RODÏER ( P.-A. ). — Plaintes et Mér
Roblot, 1829, în-8. moires sur plusieurs contraventions.à la
Notice épizootïe de fièvres loi organique du notariat du 20 ventôse
— sur une
gastriques, observées à Rouen, en 1814, an it (16 mars 8o3 ), à M. le procureur
1
du Roi près le tribunal civil de Cbarroux
sur les chevaux du quatrième régiment de ( Vienne ). Niort, de Vimpr: de Morisseï
chasseurs. Paris, de l'impr. de Gueffier, ,
1825, broch. ïn-8. 1829, in-4 de 16 pag.
Paginée 97—136, et extraite du «Recueil de RODIÈRE ( J.-P.-P. ) avocat. No-
médecine vétérinaire ». , —
- tice des débats sur l'assassinat de M. Fnal-
— Notions élémentaires de médecine vé- dès, ancien magistrat à Rodez. Albi, de
térinaire militaire , ou Considérations gé- Vimpr. de Baurens. 18 ï S in-8 de 16
nérales sur le choix et les différentes qua- PaS- ,
lités des chevaux de troupe, leur conser- RODIEUX ( Jean-Louis ), né à Ros-
vation, les causes de leurs maladies , les sinière dans le
les réformes, le service des , canton de Vaud.
remontes, Mémoire sur l'amélioration des bestiaux.
vétérinaires militaires. Paris, madame —
Leûitsanne 1822, in-8.
Huzard, i825, în-12, 3 /r. 5o c. ,
Recherches la de l'affection L'auîeur a faiL imprimer un second Mémoire sur
— snr nature le même sujet dans le IXe volume des FeuilUs d'a-
maladie à laquelle on a donné le nom de griculture du -canlon de Vaud publiées par D.-A.
,
pousse. Paris, madame Huzard, 1825, Chavannes.
in-8. — Réponse aux Observations analytiques
— Recherches sur la nature, les causes de et critiques de M. Levrat, médecin vété-
la morve, et les moyens à employer pour rinaire sur le second Mémoire relatif à
diminuer les suivies d'un ,
l'amélioration
en ravages ; des races de bestiaux. Lan-
chapitre contenant de nouvelles preuves sanne, iSi5 broch. in-S.
,
Ton» VIII.
IOG ROD ROD
RO DIEUX (Louis), d'nne autre fa- îment, appliquée aux opérations de com-
mille que le précédent , professeur de merce i relatives aux marchandises, à la
langue et de littérature grecques, à l'Aca- Banque 1 et aux armements. Bordeaux ,
demie de Lausanne ; né àRossinière, dans de Vimpr. d'And. Racle. — Bordeaux,
*

le canton de Vaud, le M juin 1802. Reaume ; et Paris, J.-J. Paschoud, I8IOT


— Quels sont les caractères dislitictifs de in-8 , 4 fr. 5o c.
la langue grecque , et en quoi consiste sa RODRIGUES (M"e Eug.-Reb. ), de
prééminence? Dissertation présentée au Bordeaux. Voy. madame Vax.
concours pour la chaire de la littérature RODRIGUES (Olinde), ex-difcciple de
grecque, en. 1827. Lausanne, Hignou
aîné , 1827 , in-4 de 74 Pag* Saint-Simon, et chef de la prétendue reli-
Rodicnx participé à la rédaction de deux
gion s.iint-simonienne, aujourd'hui agent
M. a
journaux politiques, écrits en français, qui se de change, à Paris.
publiî-iil en Suisse : le Nouvelliste vaudois . de — Rodrigues ( O. ) à M.Michel Chevalier,
182S à iS33 . et peut-être plus tard; eL l'Helvé- rédacteur du Globe». Paris di- Vimpr.
tic, depuis juin i832. ««

de Luchevardière i832, in-8 de 8 pag.


*

RODOLPHE. —Solfège, on Méthode ,


Contient trois Ici 1res des 1?. 17 et iS mars i83a.
de musique deRodolpbe. Nouvelle édition, Rodrigues ( O. ) aux saints-sîmoniens,
revue, corrigée, -—
et dans laquelle les le- Paris, de Vimpr. dÉverat, i832, in-8,
çons Irop hautes ont élé baissées , par de [fi p-ig.
M. PAÏÏSERO:». Paris, rue Rameau , n° 17, Théorie de la caisse hypothécaire, on
xS35 , in-4 » 4 fr. 5o c. —-
Examen du sot t des emprunteurs, des
RODOLPHE (P.-C. ), alors dessina- porteurs d'obligations et des actionnaire*
trice , à Paris. de cet établissement. Paris* Delaunay,
Poésies ( ses ) recueillies et publiées 1S20 , iu-8 de 4^ pag., 2 fr.
— ,
par un homme de lettres. Paris, t8oo, Eu société avec M Maas.
M. Ko'Iiigucs a été l'éditeur des Opuscules de
in-1*2 5o c. SAIrST-SlMO-X ( lï»3z ïo-8).
, ,
RODOLPHE.-—Honneur et niluîté,etc. RODRIGUES ( Eugène ). — Nouveau
(1820). Voy. BELFORT. Chi istianisnie. Lettres d'Eugène RODRIKUIÎS-
la religion et fa politique. L'Educa-
RODOUAN. — * Précis historique de sur
du genre humain, de LESSÏMG; tra-
rétablissement et des progrès de la coin- tiouduit , pour la première foi-., de i'allem.,
pagnie anglaise aux Inde» occidentales ,' Rodrigue*-. Paris, r. Monsi-
trad. de l'angl. (18 r 5). Voy. COLQUHOÏÏ. , par Eugène
guy, n. G , i832, in-8.
RODRIGO DEOVÏEDO. — Oraciones RODRIGUEZ ( le P. Joao ). —Élé-
escogîdas de M. T. Cicero. Voy. CICÉRON.
ments de la grammaire japonaise, tra-
RODRIGUES ( J. ). — Observations duits du portugais sur le manu-scrit de
adressées à M. le conseiller d'État, direc- la lïibtiotbëque du Roi, et soigneusement
teur général de nmjîfîmerïe et de la librai- collation nés avec la Grammaire publiée
rie, sur l'ouvrage intitulé : Tenue des li- par le même auteur, à Nagazakï, en 1604.
vres théorique et pratique, comparée avec Par M. C. LÀNDRESSE, me'mbie de la So-
celui de M. Edmond Desgranges, intitulé: ciété asiatique; précédés d'une Explica-
la Tenue des livres rendue facile ; et ta- tion des syllabaires japon.-is , et de deux
bleaux contenant les principales dissem- planches contenant des signes de ces syl-
blances qui existent entre les deux ou- labaires , par M. Abel REMUSAT. Paris,
vrages, avec la réponse à l'article que Dondfy-Dnpréfils , 1820, in-S , avec deux
M.Desgrangesa fait insérer dans le Jour- planches, 10 fr.
nal du commerce, du 3o janvier dernier. L'année suivante le bar. G. de Humbolilt ( voy.
Jiordeaux , Heaume ; Paris, /.-/„ Pas- ce nom ) n publié un, Supplément à celte Graininaire,
choud, 1S11, in-8 5o c. RODRIGUEZ (le R. P. Alonzo), jé-
,
— Observations sommaires et critiques suite espagnol ; né à Valladolid, mort
i

sur la Méthode simplifiée de la tenue des en 1616.


livres de E.-T. Jones. 1804, in-8, 5oc. >

Pratique de la perfection chrétienne,



— Tenue ( la ) des livres théorique et pra- traduite de l'espagnol, par l'abbé REGXIER
tique, ou nouvelle Méthode d'enseigne- DESMARA-IS de l'Académie française. Non-
,
ROE ROE 107
velle édition. Versailles, Lebel, ISIÎ, 4 «no nouvelle édition de la traduction de fc-nvra-;»
de John HILL ( voy. ce nom ), intitulé : «. Lucîiui
vol. in-8 , u
fr. sine concubitu «.
L'original est de Barcelone, 1618 , in-4- La pre-
mière t'dilioii de la traduction de l'abbé Régnier ROECHLING. — Conversations,instruc-
Desmarals a paru sous !e litre d'Exercices de la tives à l'usage des commençants dans la
vertu et de la perfection chrétienne , divisés en langue.latine. Trier. (Trêves) ( et Leipzig,
trois parties. Paris , 1(173 , 2 vol. in-4.
Traduction qui est encore fréquemment réimpri- Mittler), 18x0, iu-8.
mée. Parmi les éditions les plus récentes, nous ci-
terons les suivantes : ROEDELYCKEID.—* Navigation (de
Lyon Rusand, 18-4 '8-22,1829, 6vol.in-12. la) intérieure de la Hollande, Pays-Bas
Lyon,, F- Guyot, iSzr, ,
4 vol. in-8. Flandre,
Lille, Lefort, 1822, 1826, i833, 6 vol. in-12, 00 . . .
12 fr. Cité par M. Demanne.
Lyon et Paris, Périsse frères, 1827, 4 vol. in-8 ;
ou r"S3o, iS32, iS34, 6 vol. 111-12, S fr-
ROEDERER (Jean-Georges), médecin
Besançon, Gauthier, i83p, tS35, 3 vol. in-S, célèbre; né à Strasbourg en J726, moit
iu fr. 5o c. dans cette ville, en 1763.
Il y a trois autres traductions de cet ouvrage ;
la première, sous ïe tiire de Pratique de la per- — Eléments de l'art des accouchements,
fection chn-lienne el di's vertus chrétiennes ( par Irad. -sur la dernière édition par M. ***
le P. Nie. Caliart, prêtre de la doctrine chréLienne). (PATRIS, médecin à l'île de, Guyenne).
Paris, Jo?se, 1670 , 3 vol. in-S ; la seconde, sons
le titre d'Exercices de la vertu el de la perfection Paris, Didot le jeune, ij65 , in-8.
chrétienne, par l'abbé. Louis Morerî: ~Lyon 1667, — Traité des accoucheinenls trad.. du
3 vol. in B; la troisième, suus le même litre, , ,
par latin par M. Ant. Etnous. In-8.
N. B. A. A. P. D. P ( Nie. Bïnet, avocat au parle-
ment de Paris). Paris, Coignard, 1674, 2 vol. in-4i —-Roedereri et WagleriTractatus de morbo
traduction que l'on a souvent considérée comme l'ou- mucosg dennô recusus, amiexâque prac-
,
vrage de MST.de Port-Royal. fatione de trichuridibus, novo vermium
Régnier lïesmarais accuse les solitaires de Port-
Royal d'avoiraltcré le texte espagnol daus plusieurs génère ; editus ab Henrico-Angusto TVius-
endroits de leur version de cet ouvrage , et sur- BERG
... Cum tabuleïs aeneïs. Nova editio.
tout dans le dixième 'chapitre du premier traité , Parisiis, Crochard, 18-16, in-3a 3 fr.
où, dit-il, en parlant di* la g rare, on prêle à l'au- ,
teur des termes toul contraires aux siens. Le Traité de Rcedern- sur la fièvre muqueuse est
Le même abrégé, une production pathologique du premierordre. Lu
— onvrage , tous ce description de In maladie et de .'es principales
titre : Abrégé de la Pratique de la perfec-. nuancés est admirable. Ses Recherches d'anatoiïiic
tion chrétienne, tiré des OEavies de Ro- chapitre pathologique peuvent être comparées à un beau,
de Morgagnï, U nous manque un travail
driguez (par l'abbé TRIÇÀLET ). Paris, d'égal mérite sur chaque fièvre. Quant au traite-
"Guêrin et Delatour, 1761, 2 vol; in-12; meul, c'est la partie défectueuse de l'ouvrage : le
Ces deux volumes ont élé fréquemment réimpri -
reste est impérissable. (Biogr. médicale.').
mes. Lfs éditions les plus récentes sont celles de — Traité de la maladie muquense, recor-
Lyon , Périsse iSi 1 ou ibidem Périsse frères , rigé, et augmenté d'une préface relative
,
1824, et Avignon, , ,
Àubaneî, 182.4, a vol. in-12;
Lille, Lefort, i836, 2 vol. in-12, 1 fr. aux trichurides ,- nouveau genre de vers,
et orné de ligures, mis au jour par Henri-
— Traités de l'humilité , de la modestie et Auguste Wrisberg, professeur de méde-
du silence ei de la charité envers le pro-
, cine et d'analomie à Gcettingue; iradnît
chain; extraits des OEuvres spirituelles da du latin par L.-J.-L. LEÏ,RIE*UR, docteur
R. P. Alphonse Rodrignez. Avignon, Se-
guin aîné, 1821, in-18. en médecine. Parts, Dvprat-Duverger,
iSoD, in-S , 5 fr.
RODRIGUEZ (Julien-Antoine). — Re- On a de ce médecin un assez grand nombre d'é-
lation historique de ce qui s'est passé à crils en laliu ( vôy. !a Iïiogr. médicale , tom. Vil,
,
Paris à la mémorable époque de la dé- pa-,r. 36), dont plusieurs ne sont que des pro-
chéance de Napoléon Piuonaparte, écrite grammes ou des esquisses de travaux plus, étendus
qu'il n'a pu exécuter.
:£a espagnol, et traduite en. français par ROEDERER ( le comte Pierre-Louis ),
l'auteur. Paris, l'Auteur, I8I4Î io-8, avec
-
Je portrait de Napoléon et un plan de pair de France , successivement conseiller
..Pans, 6* fr. ; 00 Paris, Rey et Gravier, •au parlement de Metz (en 1779), député
L.S16, in-8. aus Etats-Généraux (en 1789), membre
- de l'Assemblée, puis de la Convention na-
ROE (Richard). —* Concubitns sïne tionale, procureur général syndic du dé-
Lncînà, on le Plaisir sans peine, traduit partement de la Seine ( depuis le 11
de l'anglais ( par de COMBES. 1760 ) , in-S novembre 1791 ), professeur d'écono-
et in-12. mie politique aux écoles de Paris (eu
Cet ouvrait a été ri'iinprhnw , en 1784 » joint à avril 1795), conseiller d'Etal président
,
io8 ROE ROE
de la section de l'intérieur, après avoir — En quoi consiste la prospérité d'un
donné sa démission de sénateur (décembre pays, et quelles sont en gênerai les canscs
1799), ministre plénipotentiaire pour né- qui peuvent y contribuer le plus efficace-
gocier la paix avec les Etals-Unis d'Amé- ment? j 7S7, in-8.
rique (en. 1S00), directeur de l'instruc- — Fugitifs ( des ) français et des émigrés.
tion', publique (en mars 1802), de nou- Paris, 1795, in-8.
veau sénateur (septembre 1802 ), député — Gouvernement (du). 1795, ïn-12.
du sénat à Naples ( avril i8o,f>), miniaire — Institutions (des) funéraires conve--
des finances à Naples (en novembre de la nables à une république qui permet tous*
même année ), ministre et secrétaire d'état les cultes , et n'en adopte aucun. Mémoire
du grand duché de Berg, en résidence lu dans la séance publique de l'Institut na-
près de l'Empereur, avec le rang et les tional, le i5 messidor an iv. Paris, 1796,
honneurs de ministre de l'Empire ( sept. in-S.
xSio), pair de France pendant les Cent- — * Intérêt ( de Y ) des comités de la-.
Jonrs (juin 18 15 ) , et réélu après la ré- Convention nationale et de la Nation dans
volution de i83o; membre de l'Institut, l'affaire des députés détenus. Paris, an m
classe des sciences morales et politiques (1795), in-8.
(décembre 1790), de l'Académie fran- Voy. les Opuscules de l'auteur, Paris, au vin
çaise, et de plusieurs sociétés savantes , (1S00"), in-8.
nationales, et étrangères ; né à Melz ( Mo- — Journal d'économie publique, de mo-
selle), le 10 févtier 172^, niort à Parts, rale et de politique. Paris, 1796 et ann.
le iS décembre 18 35. suiv., 5 vol. — Mémoires d'économie pu-,
ÉGOHOMIE PUBLIQUE blîque , de morale et de politique (faisant
, ET* FOLlTtQUK. suite au journal précédent ). Paris 1799
— '*- Adresse d'un constitutionnel aux , ,-
constitutionnels. Paris , de Vimpr. de F. r vol. Eu tout, b' vol. in-8.
Didn't, i835 , iu-8 de 48 pag. — Sec. — Lettre à Garât au sujet de l'article
édition. '/Jnm, F. Didot, r835, in-S de « Assemblée nationale » , inséré an Journal
'5fi pag. de Paris. 179t.
La première édition seulement e<"t anonyme. — Maire (le) d'Essay aux habitants de la
Cet écrit a donné lieu à la publication du sui- commune. Paris, de Vimpr.- de Lachevar-
vant.: dière, i832, in-8 de 4 pag.
Adresse d'un vrai constitutionnel aux véritables
constitutionnels. Paris , Gttilliiuinin , mars iS35 , — Mémoire sur l'administration du dépar-
iii-3 de 3a pages , î fr. —Réimprimé dans le inéine tement de Paris , lu à la barre de l'Assem-,
mois. blée nationale. Paris, 1792 ïn-8.
,
— * Piases ( nonvelles ) d'élections. Paris , -— Observations sur les intérêts des trois.
de Vimpr. de A.-F. Didot, oct. iS3o , in-8 ëvèehés de Lorraine, relativement au re-
de 8 pag. culement des barrières des traites. 1787,
Députation (de la) aux États-Généraux. in-S. — Réflexions sur le rapport fait à

178S, in-8. l'assemblée provinciale de Metz au sujet-
— Dialogue concernant le colportage des dn reculement etc. 1 788 ïn-S.
, ,
marchandises en général, et celui qui s'est Propriété ( de la ) considérée dans ses
exercé jusqu'à présent-?i la ville de Melz; —
rapports avec les droits politiques. Paris,
lu à la Société royale de Melz. 1783 , in-8. Brissot-Th'vars, 18:9, in-8 de 33 pag.,
— Discours de M. Rcedéier., maire d'Essay, 75 c. — IIIe édit. Paris, Heci. Bossange,
à la garde ualîon.de de la commune, le i83o,in-18.
29 juillet r83'j. Paris, de Vimpr. de La- La première édition est anonyme.
chcvttrdière, r832 ,in-8 de 16 pag.
— Discours prononcé à l'Assemblée na- — Rapport fait à l'Assemblée constituante,
tionale dans l'affaire du. parlement de concernant les lois constitutionnelles des
.Metz. 1790. finances. Paris, 1790, în-8.
-— Discouis quî a remporté le prix pro- — Rapport fait à l'Assemblée constituante
posée par 1* Société royale de„iVleiz, sur sur la proposition d'imposer les rente*
dues par le trésor public. Paris', 1790,.
cette question ; ja Foire établie à Met?, , in-8..
au mois de mai en chaque-année, est-elle
avantageuse ? 1784, in-8. — Rapport fait à l'Assemblée constituante
sur les articles généraux relatifs à l'organi-
— Discours sur l'essence du; pouvoir exé- sation des corps de finances. Paris, 1791,^
cutif et sur les bases du système adminis-
in:8.
tra tifl 1791..
ftOE ROE 109
Lapport et discours à l'Assemblée cons- en i8t6 , et depuis dans le troisième volunie de»
tnte sur la prohibition de la culture du Comédies, Proverbes, Parades de M. Roederer la
fils. Elle a été réimprimée de rechef dans le pre-
c, et le privilège exclusif delà fahri- mier volume des Comédies historiques de l'auteur.
tn et du débit, Paris, 1791 , in-S. Fragments de divers Mémoires pour
-—
Lecueil des lois, règlements, rapports, servir à l'histoire de la société polie
toires et tableaux, concernant la di- en
France. Lus dans la séance publique des
n territoriale de la République, et la cinq académies de l'Institut, tenue le 2
relie organisation de l'administration ruai 1834. Paris, de Vimpr. de F. Didot,
rès la constitution de l'an vin. Paris, i834 , in-8 de 36 pag.
>, în-8, 1 fr. 5o c. L'auteur a publié l'année suivante tout un vo-
l'en a paru qu'un demi-vol urne. lume sur le même sujet { voy. plus bas Mémoires).
Réflexions sur quelques bruits concer-
— * Marguillier (le) de Saint-Kustache,
t les prétendus dangers de la prochaine comédie en trois actes et en prose. Paris,
iratïou de l'Assemblée nationale. Paris, F. Didot, 1819, in-8.
1,in-8. Une première édition (dont il y a eu peu d'exem-
loederer ( P.-L. ) à la Société des amis plaires en circulation ) a élé publiée eu 1818. chez
a Constitution de Melz. 1791,13-8.
Imbett, sous ce titre : te Marguillier de Saint-Eus-
tarhe comédie en trots actes et en prose par M. le
loeiétés (d**s) particulières, telles que , ,
C. 1\., pour faire suiie au Nouveau Théâtre-Fran-
is , réunions , etc. Paris , 1799, *n*8- çais du président Henault. Cette pièce a cte réim-
Usage (de 1') à faire de l'autorité primée deux fois depuis : dans le volume servant
lïque dans.les circonstances présentes. de tnine III aux Comédies, Proverbes, Paraiies de
M. Roederer le (ils, et dans les Comédies historiques
is, prairial an v (£797), in-8. de l'auteur du Marguillier.

— Mémoires pour servir à l'histoire de la


UTTÉRATrjRE ET PaiI.OSOPHIE.
Budjet (le) de Henri III. Voy. plus société polteen France. Paris, de Vimpr.
; Comédies historiques. de F. Didot, iS35, in-8.
* Comédies historiques. Nouv. édit. Cet ouvrage n'a pas été destiné an commerce.
prcci-deiMe l'auteur avait f:iil imprimer
•s, de l'impr. de Lachevardiere , 182 7- desL'année Fragments de cel ouvrage (voy. plus haut).
3 vol. în-8.
* Mort (la) de Henri IV. Fragment
premier volume contient : le Marj-uillier de —
: Eu^tache, If Fouet de nos pères ou l'Édu- d'histoire dialogué , divisé en journées, et
, Charles-
n de Louis XII, et le Diamant de les journées en scènes. Paris, de l'impr. de:
t. Ces trois pièces avaient elé imprimées sépa- Lachevardiere 1827, in-8.
nl: la première deux fois en France (voy. * Opuscules
,
mêlés de littérature et de»
bas), et les deux aulres pièces dans les —
Bas en 18 6.
,
philosophie. Paris, de Vimpr. dû Journ..
exemplaires auxquels on a joint la de Paris, 1800,
,

y a.di-s vol. — Opuscules,


' de Henri IF, el nous en ayons vu on cette 1
lion éiait mentionnée sur le titre, Paris , de la même impr., 1802-04 , 2. vol.
im. II. La Proscription de ta .Saint-flarlbélemy, En tout, 3 vol. in-8.
eclée d'une Ébauche de la gurrre des grands, et
îe de remarques sur Catherine de Médicis. Ces Opuscules sont, pour la plupart vdes articles
un. 111. Budjel de Henri III , ou les Premiers
extraits du Journal de Paris.
; de Blois, comédie historiqiit'; précedee d'une
artalion sur la nature des guerres qu'on a qua- — Philosophie ( de la ) moderne, et de la,
3 cïe guerres de religion dans le xvie siècle i
part qu'elle a eue à la Révolution fran-..
e d'une Notice nouvelle sur la vie deTienri 111. çaise ou Examen de la brochure publiée.
,
i, Hecl. Bossante, iS3o, in-S, 7 fr 5o c. par Rivarol sur la philosophie moderne.,
'- Diamant ( le ) de Charles-Quint, co- Paris, 1799» iu-8.
lie ( historique ) en un acte. Paris $ de .' HISTOIRE.
.

<pr. de Lachevardiere , 1827, in-8,


. .
"—Chronique de cinquante jours , du 20,
site pièce availdéjà élé imprimée dans les Pays- juin.au 10. août 1792. Paris, de Vimpr^
en iSifi. Elle a clé insérée dans les Comédies de Lachevardiere, i83a, in-8.
triques de l'auteur ( voy. pjus haut ).
1

Conséquences dn système de couréta-,


Foire ( la ) d'Alençon comédie. .. . bli sous' François1*!**-'. Première livraison
-—
, ,.
iprimée dans le tome III des Comédies, Pio- Plii-stoire .publique des grands,
es , Paradesdu baron de Rcederer, son Gis (voy.
contenant
suirant). officiers de )a maison ' et couronne de
.
fc Fouet ( le ) de nos pères, ou l'Édu- France; des dignité. de la cour, et parti-

ion de Louis XLI en 14^9 comédie culièrement des marquis et du système-


lorique en trois actes. Paris, de Vimpr. nobiliaire, 'depuis François;.!?1".. '.Paris,,
>

Lachevardiere i. 1827, in-8. r Hector Bossange i83o,in-8.


, •

Elle pièce avait déjà élé imprimée à Bruxelles, Reproduit^ en iS33, au moyen 'd'un nouveau
no ROE ROE
litre , dont on a fait disparaître les mots : première jjnsqu'en iSo^.On \ni doit aussi des noies âin*
livraison. L'auteur s'était proposé d'y donner une édition publiée par lui du Traité des délits et
suite. peines, par Beccarîa, de la traduction de l'a
Morellet (1797).
* Éloge de Pilàtre du Rosier, lu le i4 "'
— Quelques bibliographes attribué
ont' au co
juillet 1785, dans nne assemblée dn pre- Roederer trois ouvrages que dans une noie éc
, ,
mier Musée, établi en 1781 sons la pro- de sa main propre, il dit ne pas même connaî
Ce sont : i° des Questions concernant le recen
tection de Monsieur et de Madame. Paris, ment des Parisiens, 17S7, in-8;—V un livre i
Jorty, 1786, in-8 de 16 pag. titulé: Pîchegru et Moi-eau , Paris, an xn (i8o4
in-8 ; — 3° des Modes accidentels de nos perce
— Eloge historique de Montesquien. dons, ou Examen sommaire des modifications q
Paris , 1799, in-8. des circonstances particulières apportent à ,1'éx
— Esprit (P) de la Révolution de 1789 cïce de nos facultés et à la perception des obj
extérieurs. Paris, Delaunay, 181Ô in-8 de
(suivi d'une Notice snr la Terreur). Paris, ,
de l'impr. de Lachevardiere 18 3 r, in-8. pag. Ces deux derniers ouvrages lui sont aitrib'
, par Barbier. -;
(
— Lettre sa ) à Adrien Lezay sur Ché- En 1791 , M. Roederer se proposait de publier.
nïer. Paris, 1797, in-8. Système général des finances de France, adopté
l'Assemblée nationale constituante, exposé,
— Louis XII et François Ier, ou Mémoires en ordre et discuté. Cet ouvrage devait former 3
pour servir à une nouvelle histoire de lenr lûmes in-8 ; mais îl n'y a eu que le prospec
règne; suivis d'appendices comprenant d'imprimé : c'est donc à tort que l'on a quelque
cité l'ouvrage comme l'ayaut aussi été.
une discussion entre M. le comte Daru et Les tergiversations politiques de M. Roederer V.
l'auteur, concernant la réunion de la Bre- fail juger avec une justice un peu sévère par l'a
tagne à la France. Paris, Bossange frères, Moîilgaillard , qui en fait le portrait suiva
Rcederer depuis connu par son astuce, tète s
1825, 2 vol. in-8, avec 2 tableaux, 12 fr. »t ,
« aplomb comme sans principes fixes, faiseur
L'aoleur avait publié , cinq ans auparavant, une « galimalbias politique , dissertâteu r à double f
partie de cet ouvrage sous le litre de Mémoire pour « ayant- ordinairement joué des rôles équîvoqu
servir à une nouvelle histoire de Louis XII (voy. plus « en s'occupant néanmoins, avec touie l'haï»
bas). « d'un homme médiocre, mais attentif, des i
* Mémoire pour servir à une nouvelle « rèls de sa vanité et de sa fortune ». Consi
— comme écrivain, M. Roederer pense et s'opr
histoire de Louis XII, le père du peuple. avec énergie ; mais , à force de vonloir être nerv
Paris , F. Didot ; Delaunay ; Mongie , et serré, il devient souvent obscur. Mallct-du-P
1820 , in-8. qui reprochait à M. Roederer d'avoir serpenté à
vers Ions les partis, l'accuse d'avoir introdi
Réiinpr., en 1825 avec des additions, et un dans les discussions politiques, ce marivaudage
,
travail du même genre sur François Ier, sous le taphysîqne et ce gaîimalbias étudié, qui, dc|
titre de Louis XII et François Ier (voy. plus haut). quelque temps , passent pour de la profonde
Chéuier a dit de lui :
— * Notice biographique concernant Je Usais Rcederer, cl bâillais en silence.
M. Rcederer, extraite de la .Biographie
( Biogr. univ. et port, des contemp.
nouvelle des contemporains. Paris, de
l'inipr. de Lachevardiere, 1825, in-8 de Lecomte P. L. Roederer avait écrit ses Mémoi
le gouvernement, à sa mort, en a acquis le
56 pag. nuscrit, et l'a livré aux flammes.
Tirée à z5o exempl. qui n'ont pas élé destinés
,
ROEDERER (le baron Antoine-Mari
au commerce. fils do précédent, successivement audit
Celte Notice, dont M. Rcederer a fourni lui-
même les matériaux , est précédée d'une préface , et au conseil d'État, attaché à la cour e
accompagnée de notes dont il est l'aulcur. l'administration du royaume de Napl
i— * Petits écrits concernant de grands sons Murât ; préfet en Italie, de-i8o;
écrivains du xrxc siècle. (Paris, i8o3), i8r4, préfet de l'Aube en 1814 et P
in-8 de 86 pag. dant les Cent-Jours; né à Metz, le
Extrait du Journal de Paris , de l'an xi (i8o3). mai 1782.
Réimprimés dans le troisième volume des Opus-
cules de l'auteur.
— Comédies , Proverbes, Parades. (Din
sur-Meuse) , 1824-25, 2 vol. pet. in
* Première (la ) et la seconde année du
— Tiré à ÏOO exemplaires seulement. Les deux
consulat de Bonaparte. Extr.: du Journal lûmes renferment treize pièces :
de Paris des 19 brumaires an, ix et x. i° Mademoiselle Delaunay .à la Bastille; coin
Paris, 1802, in-8. en un acte ; — 20 le Colonel, ou Peu h peu la.
--1 rilé se découvre , proverbe ; — 3° le Quipro
'-—Proscription (la) de la. Saint-Barthc- involontaire ; — 4Û le Premier relai de la diligen
lemy. Voy. pins haut : Comédies histo- ou Taches de savoir avec qui tu t'embarques, j
riques. .,,'.,, verbe; —7 5° Pierrot gourmand, farce; -=-6° la M
du mardi gras; — 70 l'Ours du,carnaval;—:8^
Outre les ouvrages que nous venons de citer, le Campagnard homme de plaisir;" — 90 les Moeurs
^

comte Roederer a p'ù'blie «11 très-grand nombre d'ar- bonlemps;- — TO° Alexandrîne maîtresse de n
ticles dans le journal qu'il rédigea dans les premières son, ou On m; sait sur. quel pjed-danser , p
années de la Révolution (vers 1793), rédaction qu'a- ttii-bc ; — il 0 le Relier du bois Roussel ou Eir
,
|>r«»' 11M court* iniaiTuplien, il reprit «n 179^ n'est pas compte ; — iïf la CoiJnnis-voyagtur,
ROE ROG ni
Quand le viu esl versé il faut le boire ; — i3* Du# ROETIG. Voy. AGRIPPA.
matinée de Louis XIV.
11 a été publié depuis, en 1S26
, un
troisième ROFFAVIER. — Notice snr madame
volume; mais ce volume, contenant cinq pièces, Lortet, membre de la Société linnéenne
n'en renferme qu'une de M. Roederer le fils, inti- de Lyon. Lyon, de l'impr. de Perrin,
tulée : VAmbitieux réprimé , ou // ne faut pas péter
plus haut que le c. .. Les quatre autres sont du comte iS35 in-8 de 12 pag.
Roederer, el en voici l'indication : le Fouet de nos ,
pères; le Diamant de Charles-Quinl ; la Foire d'A- ROGE ( D. ), agent principal de la
lençou ; ie Mnrguiller de Sainl-Ëuslache. Société d'assurance mutuelle établie au
galantes de la cour
— Intrigues politiques et Mans.
de France sons Charles IX, Louis XIII, — Sur les assurances en général et snr
Louis XIV, le Régent et Louis XVI, mises l'assurance mutuelle en particulier. Le
en comédies ( eu prose ). Paris , Ch. Gos- Mans, Fleuriot, i835, in-4 de 8 pag.
selt'n; Hid. Bossange, i832, ïn-8, 8 fr.
ROGEAU (Auguste). — Montagnard
Ce volume contient les six pièces suivantes : i° le .
(le). Paris, Prévôt, i833, in-8 de 16
Départ de Henri de Palais pour la Pologne, en Ï5-J3,
comédie historique en trois actes; — 20 Bassorn- pages.
pierre , ou le Courtisan dans l'embarras , comédie Apologie , en prose, de la partie de la Conven.
historique en cinq acles , 162 r ; — 3° les Aiguillettes tion nationale qui avait pris le nom de la Montagne.
d'Anne d'Autriche, comédie historique en trois acles,
j{Î25 ; — 4° lJ"e Matinée de Louis XIV, comédie — Sardanapale. Essais rétrogrades. Pre-
liisloriqne eu deux acles; —5° Mademoiselle De- mier cahier, Paris, de Vimpr. de madame
launay à !a Bastille , comédie historique en un
acte, 1720;—6° les Moeurs du bon temps, ou A Delacombe, i834 » in-8 de 16 pag.
hon chat bon rat , proverbe historique. Époque de
Louis XV. Les quatre premières pièces .sont suivies ROGER (Louis ). -r-Dissertationes duae
de notes. % critico-theoiogicoe : J° de bis verbis S.
M. Roederer a fait imprimer, dans le Mercure, plu- Joan. Très sunt qui teslimouium, etc.;
sieurs articles politico-littéraires. C.'o^t aussi dans le 20
numéro du 16 mai i8?6 ( tom. XTII ),qu'a été im- de Isaïre Propheliâ, Ecce Virgo con-
primé pour la première fois le proverbe intitulé : cipiet. Parisiis B. Gir'tn 17
, , i3, in-12.
l'Ambitieux réprimé ; maïs nue notice ajoutée à ce
proverbe le présenta mal à propos comme l'ouvrage ROGER , avocat ; né à Dijon.
du comte Roederer, tandis qu'il est entièrement de Explication du clavecin oculaire, en
son fils. —
anglais. 757, in-8.
1
ROENTGEN ( 3.-G.-J. ). — Mucius Itinéraire de l'Arabie déserte, ou Let-

Sccevola tragédie en cinq actes. Paris, tres sur un voyage de Bassora à Alep
,
h. ,
les marc de nouv., 1825, in-8. fait en 1750; trad. de l'angl. (1769). Voy.
— Recherches sur les sources de la pros- PLAISTED.
périté publique. Paris, les march. de Lettre au peuple d'Angleterre, en an-

nouv., 1825 , iu-8. glais. 1 755 in-8.
,
ROESCHLAUD (André), médecin al- — Lettre de Xo-ho. 1758, in-8.
lemand, professeur à l'Université de Lands- — Lettres au prince royal de Suède, trad.
hni. du suédois (1755). Yoy. TESSIN.
— Traité de l'influence de la théorie de ROGER ( Joseph-Louis) , médecin do
Rrnwn sur la médecine pratique, trad. de l'Académie de Montpellier; né à Stras-
l'allern. par S. BREIKERSEORF. Bamberg, bourg, mort en 1761.
1802 , m-8 , 2 fr. — Spécimen pbysioîogicum de perpétua
ROESEL. — Récréations entomologi- fibrorum muscularinm palpita(ione,novnm
trad. de l'allern., Jacq.-Fréd. phoenomenon in corpore humano experi-
qnes , par inentis detectum et deinonstratuni. Got-
ISENFCAMM. Nuremberg, 1779, iu-fol.
tin»ce, 1760, in-16.
ROESSIG (le doct.). — Roses ( les) — Tentamen de vi soni et rousices in cor-
dessinées et enluminées d'après nature ; pus humanum. Avenione, Jacq. Garrignan,
avec une courte description botanique (en 1708 , iu-8.
Allemand), et-trad. en français par M. de — Traité des effets de la musique sur le
LAHITTE. Leipzig, au comptoir d'indus- corps humain; traduit du lalin, et aug-
trie sans date ( ) in-4. menté d'un Discours préliminaire et d'un
, ,
Nous ne savons de combien de livraisons se com- grand nombre de notes , par E. SAINTE-
pose cet ouvrage. La Bibliothèque royale en pos- MARIE. Paris, Brunoi; et Lyon, Rey-
sède dix livraisons, renfermant jusqu'à la planche t8o3, in-8, 3 fr. 5o c.
55. Lessîjc premières, contenant 3o pi., forment mann ,
le premier volume. Cel ouvrage est un traité raisonné des secours
. Chaque livraison coûtait 2 thalers, ou S francs. que la musique fournit à la médecine. L'auteur s'oc-
lia É.0G ROG
Seupe d'abord de ïa nature du son; il recherche en- du ministre Cbaptal; secrétaire particulier
suite comment l'on a ira aginé de l'appliquer à ta de M. Français de Nantes, directeur des
guérison des maladies. Les lecteurs y verront avec
iurprîse et intérêt l'histoire des cures opérées pâl- droils-rénnis; membre de la commission
ies charmes de la musique. d'instruction publique, en i8o5 et du
ROGER, secrétaire du baron de Berns- jury de l'Opéra, en 1806, 1807 et, rS i 3 ;
dorf à Copenhague* né à Genève, mort député de la Haute-Marne au Corps-légis-
à Hambourg, au mois d'octobre 1758. latif, en 1807, conseiller de l'Université,
inspecteur général des études en i8r4 et
— * Lettres sur le Danemarck. Genève, 1815, l'un des fondateurs de la Société
1758, in-ia. — Nouv. édition, Genève,
1764-6?, 2 vol. in-8. des bonnes-lettres, secrétaire de la direc-
Le second volume, dans la dernière édition , est tion générale des postes, sous la Restau-
de Reverdi! , de Genève. ration ; membre de la Chambre des dé-
putés, de 1824 à 1827; né à La n grès
— * Traducteur (le), ou Traduction de le 17 avril 1776. ,
diverses feuilles choisies ^tirées des pa-
piers périodiques anglais. Copenhague, VARIA.
1753-57, 4 vol. in-4. — Cours de poésie sacrée , trad. du lat.
ROGER (l'abbé), ex-jésuite; né près (18 t 3). Voy. LOWTJI. ~~
de Pontarlier, en 17241 mort à Paris, — Discours prononcé dans la séance pu-
blique tenue l'Académie française
par
en 8 10.
la réception de Roger, ,
1
pour M. le 3o no-
— Dialogue entre on autenr et un receveur vembre 1817 (fi Réponse de M. le duc de
de la capitatlon, par madame D. L. R.
( l'abbé Roger ). 1767. Levïs ). Qaris, F. Didot, 1817, in-4 de
L'abbé Rn«er a ep pari à la traduction de l'His- 40 pag., 2 fr.
toire du refile de l'empereur Charles-Quint, etc. , — Discours prononcé dans la séance pu-
par Robi'rlson. Le second volume a été traduit par blique tenue par l'Académie française
lui, et il a fait la table de l'ouvrage. ,
pour la réception de M. Villemain, le 28
M.'Simonnin, dans son Molière commenté, pu-
blié en 1813, y a inséré des Remarques inédites sur juin 1S21 (avec la Réponse de M. Roger).
Molière , par cet abbé. Paris , de Vimpr. de F. Didot, 1821, in-4
ROGER (Nicolas), pseudon. Voy. de 20 pag.
TEYDEI» Réimprimé dans la même année, sous ce titre:
Discours prononcés par MM. Villemain et Roger,
ROGER ( Jean ) , professeur à PAcadé- à l'Académie française, le ?8 juin 1821. Paris,
'mie et an Lycée d'Orléans, sa patrie ; né madame Seignot, in-S de 72 pages.
Dans son Discours, M, Roger pose en principe que
en 1739 , mort le 14 octobre 1817. la véracité est un vice daus l'historien , et il met le
— * Délassements de l'adolescence, par •mensonge au nombre de ses devoirs.
J. R. Orléans, 1802, in-18. — Rapport de M. Roger vice-pré-
,
Attribués aussi, mais à tort , à un M. J. Rozier, sident de la Société (des bonnes-lettres),
d'Orléans.
sur les ouvrages qui ont concouru pour
— * Quelques essais d'un professeur, par le prix d'éloquence décerné dans la séance
J. R****, d'Orléans. Orléans, de l'impr. extraordinaire du 3o mai 1827. Paris,
de Huet-Perdoux, I8I3, in-8 de 60 Trouvé, 1827, ïn-8 de 24 Pag-
— Rap-
pages. port. . . . sur les ouvrages qui ont con-
On y trouve la traduction , en prose; de quatre le prix de poésie décerné
odes d'Horace. couru pour
Les Étrennes aux écoliers (rarïs, Leroy, 1787— dans la séance
extraordinaire du 3 mai
90 , 4 vol. in-18) , renferment de M. J. Roger, trois 1828. Paris, Trouvé, 1828, in-8 de 36*
•petites pièces de théâtre pour l'enfance : le Mauvais
%Bils, drame en un acte et en prose ( ann. 1789); pages.
-/« Trois Bossus, ouïe Mouvais Fiere, comédie en Dans le dernier Rapport, l'Entrée de Henri IV
~-ïin acte et en prose, el ta Bourse magique , ou Bon
dans Paris, par 3H. BIGSAIT, pièce couronnée, a ro*
'•voeur vaut mieuxque richesse, drame féerie en un pages d'impression, avec une pagination particu-
^acle. Ces Étrennes renferment aussi quelques pièces lière.
'de vers de l'auteur de ces trois pièces. politique et militaire du prince
Roger a fait jouer,sur le théâtre de Saint-Ai gnnn, — * Vie
Henri de Prusse, frère de Frédéric II. Pa-
une comédie intitulée : le Petit Neveu , mais qui ne
paraît pas avoir été imprimée. ris Delaunay, 1 809 , ïn-8 , orné dn por-
,
ROGER (Jean-François), littérateur, trait du prince Henri, 4 fr-
membre de l'Académie française, succes- Citée par Debray.
sivement employé au ministère de Pînté- M.Rogera coopéréà plusieursjournauxroyalistes. -'
les cent-jours , il inséra daus le Journal"
-rîeur, pendant quelque temps, jusqu'en Dans général des articles très-hardis contre l'Empire et^
^1798 réintégré par la suite ( et par ordre son chef.
,
R0G ROG n
Il a été l'éditeur de quelques ouvrages élémen- pièces que celles que nous citons ; mais nous nous
taires pour renseignement des lycées et des éco- bornons à indiquer celles qui ont été imprimées.
les secondaires, et, entre autres, des suivants: Les comédies de M. Roger ont presque toutes
i° Excerp'.a , ou Fables choisies de LA FOJSTAINK obtenu du succès; elles se distinguent par des ca-
(I8O5 , 1817, 1826, in-iS) ;— 2° l'Appendix de ractères bien tracés, et par un style noble et cor-
Diis et heroïbus poeticis, du F. JOUVEKCY, avec des rect ; mais elles manquent de vis comica et d'intérêt,
notes et un vocabulaire ( par Boinvillîers ), et une principal mérite des productions dramatiques.
notice par M. Roger (1806 , 1S24 , in-18) ; — 3° un M. Roger a présenté au jury de l'Opéra, un
Théâtre classique, ou Eslber, Fofyeucle et le Mi- opéra en trois actes , intitulé : le Grand Lama, qui
santhrope commentés; ouvrage prescrit et adopté n'a été reçu qu'en juin 1821 ; mais qui n'a encore
par la Commission des livres classiques pour l'en- été ni représenté ni imprimé.
seigneiueiil des lycées et des écoles secondaires , OEUVRES.
contenant aussi des notices sur Corneille, Racine ,
— OEuvres ( ses ) diverses, publiées par
Molière. Paris , Migueret, 1S07, in-8 , 4 fr. 3o c.
M. Ch. NODIER. Paris, Fournier, i834,
SON THEATRE.