Vous êtes sur la page 1sur 18
1 Leaéchittrement a 118 Les deux os d'ishango (deux vues diferentes de chacun dos deux os) : La plus ancienne attestaion mondiale de la pratque des mathématiques a éte revélee’ en ‘inque centrale aux sources du Ni Tehango pres de TEquateur Ils'agt de deux 08 fates de 23 000 ans avant Tere chiétenne, fun a peu pres det Taute legerement incurvé, sur lesquels apparaissent des groupements encoches bien espaces les uns ‘des autres et représentantchacun un nombre. Ges os ont te mis au Jou en 1950 par Farehéoiogue beige Jean de Heinzelin de Braucourt, cerchewr a Tiishtu’ Royal Jes ‘Sciences Natueles de Belgique, mandate par les Parcs natoraux belges en Alhaue, {est charge dune expedition 0 feulios & Ishanga, sur une terrasse fosste de la wre ‘Semiki, 4 fembouchure du lac Rutenzige (ac Edouard, & Tépoque de la colonisation alge). 7 Ledchittremant a fos dishango 119 (C1 Le déchiffrement de !'Os d'lshango Jean Paul MBELEK Résumé: La plus ancionne atestation manda do fa pratique des mathématiques a été rovelée en Afnque centrale aux soureas du A &Ishango pres de TEquateur sagt de ‘eux os. dates de 25-000 ane avant Vere chélenne, Tun pou pice dro et Tautre Tegerement incurvé, sur losquols.apparaissent des. groupomenis Sencaches bran fespacés Tos uns des autres et représentant chacun un nombre, Toutes les eludes. se Sont concentrées jusqu'a present sur Tos droit Nous apporions lo dee prewves et des arguments supplémentares qur convergent fous ensemble pow cenfmner Ihypathese ‘fun document matnematique comme Tava intaloment suggord & juste re, Jean de Heinzein de Braucourt Pls encore, i! apparait que la lecture de Vos dro diskango devient plus claremant comprehensible son le considére canme un document cryBte {Lo aéchitrement do Tes incurve ishango dewalt confimer nos conclusions. ‘Abstract: The deciphering of the Bone of Ishango The mero anciont word wide fattostation of the practea! experience of mathematics was revealed in cena) Africa, et the springs ofthe river Nile. afshango near the equator Tho maltor is two bones dated ‘back 0 23,000 yoars before the Christan era, one ie nearly straight the other's sity ‘curved, on both of which appear groups of notches woll away one from the other and {ach one of them representing a igure. the studies have concentrated up {0 now on {he staign bone. We bring ere proves and supplementary arguments which all ogethor ‘converge fo canfm the Nypathess of @ mathematical dociment as. had ta Siggested Jean Heinzelin de Braucour Even more appears that the. study of te ‘aight Done from Ishango becomes more clear understandable f one considers I 8 Crypic document The deciphering ofthe ued bone of Ishango should conten our 4. Introduction Les acquis archéotogiques [1,2] et wénétiques [1,3] plident,jusqu's preuve du contaie, en faveur dune origine monogénétique et africaine de Vhumanité. Depuis les tous premiers hhominidés (il y a environ 7 millions dannges) jusgu's Tavénement de homme moderne (homo sapiens idalt, it y a environ 160000 ans), le continent aficsn est dane le seul & ‘origine du fait hamain sur Ia tere. Plus encore, 'Afrigue est non seulement le berceau de Thumanité mais aussi des sciences et des techniques. 11 est prouvé que les premiéres communautés humaines organisées et les premitres. civilisations humaines “se sont ‘manifestées sur la tre pour Ia toute premitre fois en Affigue [4]. Il en est de méme pour des fits de civilisation comme la construction des premiers villages, des premitres vies, 2n > 2m + 2.1 mpligue un triplet de nombres nn 2n * 2 & chaque rang n. Aine, partant de 3, on chtent le tplet 3,6, 5, Pout le rang suivant, cest-andire en partant de 4, on obtient Ie ripe 4.8, 10