Vous êtes sur la page 1sur 10

Rappel : la comptabilité

Chapitre premier :  La comptabilité c’est la technique qui permet


Le bilan de:
 Saisir les informations ( Pièces justificatives )
 Enregistrer ces informations ( livres comptables)
 Synthétiser ( les états financiers )
 La comptabilité c’est un processus
aboutissant aux états financiers qui résument
tous les flux

Les états financiers Section I: définition du bilan


 Reflètent les faits économiques et juridiques  Le pour  Le contre
qui affectent la situation de l’entreprise. Ses avoirs Ses engagements
 4 états financiers :  Immeubles  Propriétaires

 Machines  Prêteurs de
 Le bilan  Créances
capitaux
 Dettes
 L’état de résultat clients
 Argent
fournisseurs
 L’état des flux de trésorerie
 Notes aux états financiers
Les emploies Les ressources

Section II: principe de


Définition du bilan (suite ) l’équilibre du bilan
Bilan à l’instant t
 Le bilan est une représentation à une date donnée
Actifs : l’ensemble des Les capitaux propres de
de la situation d’une entreprise (tout ce que
moyens économiques de l’entreprise (intérêt résiduel
l’entreprise possède et tout ce qu’elle doit). l’entreprise dans les actifs après
 C’est un état qui s’analyse comme la description déduction des passifs)
des ressources investies dans l’entreprise (passif) Les passifs : les obligations

et l’utilisation qui en est faite (emplois). de cette entreprise


 Le bilan est un tableau à deux colonnes Total des actifs Total des capitaux propres et
des passifs
parfaitement équilibrées.
Actifs = passifs + les capitaux propres
Vous pouvez vous référer au SCE (page 12) pour des définitions plus précises des
Actifs, des Passifs et des Capitaux propres.

1
Classer les éléments suivants entres
Suite… actifs, passifs et capitaux propres
 Réserves  Client (vente de
 Dans la partie gauche ou dans l’actif figurent par  Emprunt bancaire produits à crédit)
exemple les locaux de l’entreprise, les machines,  Terrains  Stock de produits finis
les stocks de matières premières, de produits semi-  Résultats reportés  Caisse
finis ou finis et également les créances détenues  Actions  Capital social
sur les clients.  CNSS
 Fournisseurs (achat de
 La colonne de droite montre l’origine des fonds biens à crédit)  Fonds de commerce
utilisés par l’entreprise. Ces fonds peuvent être  Équipement de bureau  Subventions
d’origine interne c’est-à-dire l’ensemble des apports  Avances versées au d’investissement
des associés ainsi que des résultats générés par personnel  Prêts
l’activité même de l’entreprise. En outre l’entreprise  Salaires dus au  Titres de placement
peut recourir à des fonds externes ( emprunts personnel  Titres de participation
bancaires, facilités de paiement accordées par les  Dépôt et cautionnement  Dépôt et cautionnement
fournisseurs etc.) versés reçus

Exemple 1 Solution
 Trois personnes veulent créer une station de
services d’entretient rapide de voiture. Le bon Actifs Capitaux propres e
fonctionnement de ce projet nécessite : passifs
 Un local d’une valeur de 50 000 D Construction 50 000 Capitaux
 Des machines d’une valeur de 25 000 D propres
 Des stocks de consommables 2000 D Matériel 25 000 50 000
 Des disponibilités en caisse (fonds de roulement) 1000 D Stocks 2000 Dette bancaire 28 000
 Ces personnes ont pu financer par leurs propres Disponibilités 1000
moyens l’acquisition du local. Elles ont pu
également bénéficier d’un prêt bancaire auprès de Total 78 000 Total 78 000
la BTS d’une valeur de 28 000D.
Établir le bilan ( prévisionnel de la nouvelle société )

Exemple 2 : Présenter le bilan de


Suite l’entreprise le jour de la constitution.
 Dans cette exemple « simplifié » le bilan est
équilibré puisque la totalité des ressources sera  Une personne désire créer une entreprise
industrielle, projet dont la réalisation nécessite la
utilisée dans les moyens de production. mobilisation de 180000 D qui seront utilisés pour
 Total des ressources (78 000) l’acquisition d’un local (50000 D), de machines
 Fonds internes ou propres : 50 000 (100000 D) et d’un stock de matières premières
 Fonds externes 28 000 (20000 D).
 Total des emplois (78 000)  Le reliquat des ressources doit être disponible
pour faire face aux dépenses courantes de
 Local (50 000) l’entreprise.
 Machines (25 000)  L’exploitant ne disposant que des deux tiers des
 Stocks (2000) besoins fait appel à son banquier qui accepte de
 Disponibilités (1000) financer le dernier tiers du coût du projet.

2
Section III : structure d’un bilan
III-1 distinction entre éléments courants et
Solution : éléments non courants
Actifs Capitaux propres et Actifs Capitaux propres et passifs
passifs  Actifs non courants  Capitaux propres
Constructions 50000 Capital 120000 Immobilisations incorporelles Capital social ou compte de
Matériel industriel 100000 Emprunts 60000 l’exploitant
Immobilisations corporelles
Réserves
Stocks 20000 Immobilisations financières
Résultat de l’exercice
Caisse 10000 Autres actifs non courants
 Passifs non courants
Total 180000 Total 180000  actifs courants Emprunts bancaires à plus d’un an
Stocks
Les ressources s’élève à 180000 D dont  Passifs courants
 Clients et comptes rattachés
Fournisseurs et comptes rattachés
120000 D apportés par l’exploitant (capitaux Autres actifs courants
Autres passifs courants
propres) et 60000 D par la banque Placements courants
Concours bancaires
Liquidités
(emprunt).

 Cette distinction est retenue aussi bien pour les actifs


que pour les passifs.
Ce bilan se caractérise par la distinction entre ce qui est courant et
ce qui est non courant :  Un élément est dit non courant, s’il n’est pas lié au
cycle d’exploitation et si son échéance et supérieure à
un an.
Cycle Hors cycle  Les actifs non courants : ce sont les actifs ou les biens
d’exploitation d’exploitation qui seront exploités ou détenus par l’entreprise durant
une période égale ou supérieure à une année. Ils se
composent de trois rubriques à savoir les
Échéance <1an Courant Courant immobilisations incorporelles, les immobilisations
corporelles et les immobilisations financières.
 Les actifs courants : ce sont les actifs ( biens et
créances ) qui ne sont pas destinés à figurer au bilan
Échéance >1an Courant NON courant pour plus d’une année. Cette rubrique comprend les
stocks, les créances sur les clients et les liquidités de
l’entreprise.

 Les passifs non courants : ce sont les Exercice : classer les éléments suivants entre actifs
courants, actifs non courants, PC, PNC et capitaux
passifs (ou les dettes) dont l’échéance (date propres (entreprise de production de jouets).
d’exigibilité) dépasse une année. Il s’agit
essentiellement des emprunts bancaires  Titres de placement  Matériel de transport
 Titres de participation  Logiciel de gestion
remboursables sur plusieurs années.  Stock matières premières  Dette bancaire remboursable
Dette fournisseur (suite à dans 2 ans
 Les passifs courants : ce sont les passifs ( 
l’achat d’une voiture,  Dette bancaire remboursable
ou les dettes) dont l’échéance est inférieure règlement dans 3 ans) dans 2 mois
 Dette fournisseur matières  Prêt au personnel
à une année. Il s’agit essentiellement des premières (règlement dans 3 (remboursable dans 6 mois)
mois) Prêt au personnel à plus d’un
dettes envers les fournisseurs d’exploitation  Dette fournisseur matières

an
et des concours bancaires à court terme. premières (règlement dans  Avoirs en caisse
18 mois)  Avoirs en banque
 Créances clients

3
Remarques
 les postes du bilan respectent dans une
certaine mesure deux règles
fondamentales: III-2 les grandes rubriques du
Pour l’actif : règle de liquidité croissante

bilan
 Pour le passif : règle d’exigibilité croissante
 Lorsqu’il s’agit d’une société, les apports
des actionnaires composent le capital social.
Cependant lorsqu’il s’agit d’une entreprise
individuelle ce poste est remplacé par le
«compte de l’exploitant »

Structure détaillée des actifs : Structure détaillée des capitaux propres et des passifs
 Actifs non courants  Capitaux propres
 Capital social
 Actifs immobilisés  Réserves
 Immobilisations incorporelles (Investissements en R&D, brevets, logiciels, F.C)  Autres capitaux propres
 Immobilisations corporelles (Terrains, constructions, ITMOI, M. transport, E.  Résultats reportés
Bureau)
 Immobilisations financières (Titres de participation, titres immobilisés, D&C versés Total des capitaux propres avant résultat de l’exercice
Total des actifs immobilisés  Résultat de l’exercice
 Autres actifs non courants (frais préliminaires) Total des capitaux propres avant affectation
Total des actifs non courants  Passifs
Passifs non courants
 Actifs courants 

 Emprunts
 Stocks  Autres passifs financiers (dépôts et cautionnements reçus)
 Clients et comptes rattachés Total des passifs non courants
 autres actifs courants (créances sur cessions d’immobilisations)  Passifs courants
 Fournisseurs et comptes rattachés
 Placements et autres actifs financiers  Autres passifs courants (Organismes sociaux )
 Liquidités et équivalents de liquidités (banques et caisse)  Concours bancaires et autres passifs financiers
Total des actifs courants Total des passifs courants
Total des actifs Total des passifs
Total des capitaux propres et des passifs

 Les actifs non courants comprennent les actifs  Le fonds commercial est généralement composé de la
immobilisés et les autres actifs non courants. clientèle (CAD le potentiel de bénéfice dû à l’existence
 Les actifs immobilisés : il s’agit de biens d’une clientèle propre), de l’achalandage (CAD le potentiel
nécessaires à l’activité de l’entreprise, qui sont de bénéfice dû à l’emplacement de l’entreprise et droit au
bail (CAD le potentiel de bénéfice dû au fait que
destinés à servir de façon durable et ne se l’entreprise pourra renouveler le bail avec le propriétaire à
consomment pas par le premier usage. Les actifs un prix inférieure au prix du marché).
immobilisés sont des investissements ou  Les concessions de marques, brevets, licences : il s’agit
immobilisations classés en trois catégories des dépenses faites pour l’obtention de l’avantage de
 Les immobilisations incorporelles : sont des actifs qui constitue la protection accordée à l’inventeur ou à
servent à l’activité de l’entreprise de manière durable l’acquéreur du droit d’exploiter une marque, un brevet,
mais qui n’ont pas de substance physique ( pas de une licence.
corps). Il s’agit du fonds commercial, des concessions  Marque :c’est le droit d’apposer sur le produit commercialisé un
de marques, brevets, licences des logiciels. nom, un texte ou un dessin.
 Le fonds commercial représente le potentiel de bénéfices que  Brevet :C’est le droit permettant à l’inventeur ou aux acquéreurs
l’activité de l’entreprise procure à son (ses) propriétaires. du brevet d’exploiter une invention.
 Fonds de commerce : Eléments corporels (local, machines,  Licence : C’est l’autorisation de fabriquer et de commercialiser des
stocks) + Eléments incorporels (appelés en comptabilité fonds produits.
commercial).

4
 Les logiciels : il s’agit des programmes  Les autres actifs non courants :
informatiques utilisés. Ils font partie des
immobilisations incorporelles lorsque leur coût
comprennent les frais préliminaires
d’acquisition est dissocié du coût du matériel (dépenses engagées pour répondre aux
sur lequel ils sont utilisés. obligations légales de constitution de
 Les immobilisations corporelles : sont les l’entreprise - élaboration des statuts, frais de
éléments ayant une substance physique et publication légale au JORT - , de modification du
utilisés durablement par l’entreprise pour la capital ainsi que les frais d’étude, de
production de biens ou de services. Elles prospection ou de publicité engagés dans le
sont donc détenues pour être utilisées cadre de la création ou extension d’une
plutôt que vendues.
nouvelle activité). Ces frais préliminaires
 Les immobilisations financières : il s’agit constituent des non valeurs ou encore des
principalement des prêts et des titres de
actifs fictifs.
participation.

 Les actifs courants :  Les capitaux propres : capital social ou


 Les stocks: sont composés des biens compte de l’exploitant, réserves, subvention
intervenant dans le cycle d’exploitation. d’investissement.
 Les clients : il s’agit des créances nées à  Les passifs : ce sont les dettes de
l’occasion de la vente de bien liés au cycle l’entreprise envers les tiers.
d’exploitation de l’entreprise.
 Emprunts non courants (échéance + 1an)
 Autres actifs courants : il s’agit des autres
créances que celle détenues sur les clients.  Crédits fournisseurs d’immobilisation
 Placements :  Dépôts et cautionnements reçus
 Les prêts courants : sont des prêts liés au cycle  Emprunts non courants (échéance – 1an)
d’exploitation ainsi que échéance à moins d’un an  Fournisseurs d’exploitation : dettes liées à
des prêts non courants. l’achat de biens liés au cycle d’exploitation.
Les placements courants : sont des titres acquis en


vue de réaliser un profit à brève échéance (but


 Autres passifs courants :dettes envers l’Etat, le
spéculatif). personnel…
 Liquidités : ce sont des disponibilités en banque  Concours bancaires et autres passifs financiers.
ou en caisse.

Section IV : bilan d’ouverture  Lorsqu’un entrepreneur décide d’acquérir une


 Le bilan d’ouverture est tout simplement le entreprise déjà existante, il doit supporter la
valeur des immobilisations incorporelles.
bilan dressé au moment de l’ouverture de  En effet l’activité courante d’une entreprise
l’entreprise. Pour dresser le bilan engendre généralement une création de valeurs
d’ouverture deux cas peuvent se présenter : incorporelles, tels que le fonds commercial ou le
soit il s’agit de la création d’une nouvelle droit au bail :
entreprise soit de la reprise d’une  Le fonds commercial est composé de deux
éléments :
ancienne :  La clientèle : représente le potentiel de bénéfice
 IV – 1 Constitution d’une nouvelle résultant de l’existence d’une clientèle déterminée.
L’achalandage correspond au potentiel de bénéfice
entreprise : 
engendré par l’emplacement de l’affaire.
Voir exemple précédent  Le droit au bail est la somme versée au locataire
précédent pour le transfert de propriété
 IV – 2 Reprise d’une ancienne entreprise:
commerciale.

5
 Remarques : Exemple :
 R1 : La création ou l’acquisition de l’entreprise engendre  Un commerçant reprend l’activité d’une entreprise en
des frais divers tels que impôts, honoraires,…Ces frais sont reprenant son fonds de commerce aux conditions
souvent importants et ne peuvent être supportés par un suivantes :
seul exercice comptable. Ils ne sont pas enregistrés en  Equipements de bureau 2000
charge mais en frais préliminaires ( dans les autres actifs  Marchandises 3000
non courants ). Ces frais font l’objet d’une résorption dans  Créances clients 2500
des conditions développées plus tard dans ce cours.  Eléments incorporels ( clientèle, achalandage) 4500
 R2 : Lorsque l’acheteur ne paie pas l’intégralité du prix au  Ce commerçant paie comptant la moitié du prix
comptant, le montant restant dû fait l’objet de billets de d’acquisition et accepte, pour le reste, trois billets de
fonds. Ce sont des effets (traites) négociables, fonds de valeurs égales, à échéances successives de 6
représentatifs des versements restant à effectuer par mois à partir du 1/1/N+2.
l’acquéreur. Les billets, exigibles à plus d’un an, sont  Les frais d’acquisition ( droits d’enregistrement,
enregistrés dans le poste « autres emprunts et detttes » Honoraires,…) s’élèvent à 2000 D ( payés par les fonds
(168) et classés dans les passifs non courants (PNC). Les de l’exploitant ). En outre ce commerçant apporte des
billets exigibles à moins d’un an sont classés dans les avoirs en banque de 6000 D
passifs courants (poste Fournisseurs d’immobilisations  TAF : Dressez le bilan d’ouverture
405)

IV – 3 Le principe de la fixité
Solution du capital
Actifs Capitaux propres et passifs
 Le capital social d’une entreprise
Actifs non courants Capitaux propres constitue le gage des créanciers, c’est
Actifs immobilisés Compte de 14 000
pour cette raison que le législateur a
 

Fonds commercial 4500 l’exploitant


Équipements de bureau 2000 Passifs non courants voulu une certaine intangibilité du
Autres actifs non Autres emprunts et 6000


courants 2000


dettes capital. Cela ne veut pas dire qu’il ne


Actifs courants change pas, mais le changement du
Stocks 3000


Clients 2500
capital social ( augmentation ou
diminution) doit obéir à des règles


 Banque 6000
strictes de forme et de publicité.
Total des actifs 20 000 Total des capitaux 20 000
propres et des passifs

Section V : les modifications V-1 Modifications sans


du bilan déséquilibre
 Les opérations effectuées par  Reprenons l’exemple précédent et supposons
que le commerçant effectue l’opération
l’entreprise sont parfois génératrices de suivante :
perte ou de profit (résultat ).  1ère opération :
Cependant certaines opérations ne  Achat de marchandises mises en stocks d’une
valeur de 500 Dinars contre chèque bancaire.
touchent pas à l’équilibre du bilan.  Cette opération touche deux éléments du bilan,
qui appartiennent tous deux à l’actif et s’analyse
comme suit :
 Les stocks augmentent de 500
 L’avoir en banque diminue de 500

6
Suite à cette opération le bilan se présente comme suit :
Actifs Capitaux propres et passifs
Actifs non courants Capitaux propres 2ème opération :
 Actifs immobilisés  Compte de l’exploitant 14 000
Fonds commercial 4500 Passifs non courants  Le vendeur du fonds de commerce accepte de
Équipements de bureau 2000  Autres emprunts et 6000 convertir la dette dont l’échéance est la plus proche
Autres actifs non dettes


en participation dans l’entreprise. Il s’agit donc d’une


courants 2000
Actifs courants
augmentation de capital par conversion de dette. Les
Stocks 3500 deux postes qui vont être touchés sont : Le capital
social et Autres emprunts et dettes


 Clients 2500
 Banque 5500  Capital social augmente de +2000 => 14000
Total 20 000 Total 20 000 =16000
 Dettes diminuent de -2000=>6000 =4000
 Remarque le compte de l’exploitant va se
Lorsqu’une opération touche deux éléments de l’actif pour
le même montant, elle ne modifie ni le total du bilan ni son
transformer en capital social.
équilibre

Le bilan se présente comme


suit : 3ème opération
Actifs Capitaux propres et passifs
Actifs non courants Capitaux propres  Achat d’une machine à écrire pour 500
 Actifs immobilisés  Capital social 16 000 Dinars remboursables dans 3 mois. Cette
Fonds commercial 4500 Passifs non courants
Équipements de bureau 2000  Autres emprunts et 4000 opération touche un poste de l’actif
 Autres actifs non dettes (équipements de bureau ) et un poste passif
courants 2000
Actifs courants
(fournisseurs d’immobilisations).
 Stocks 3500  Équipements de bureau 2000 + 500=2500
Clients 2500
Création du poste « fournisseurs


 Banque 5500 

Total 20 000 Total 20 000 d’immobilisations » qui augmente de 500


Toutes les opérations qui touchent deux éléments des capitaux
propres et du passif pour le même montant, ne modifient ni le
total du bilan, ni son équilibre.

Bilan de la société
Actifs Capitaux propres et passifs
Actifs non courants Capitaux propres
4ème opération
 Actifs immobilisés  Capital social 16 000
Fonds commercial 4500 Passifs non courants
Équipements de bureau 2500 Autres emprunts et dettes 4000
 Après trois mois : règlement de la
dette fournisseur par chèque.


 Autres actifs non Passifs courants


courants 2000 Fournisseurs 500
Les postes qui vont être touchés sont :


Actifs courants d’immobilisations 


Stocks 3500
fournisseurs d’immobilisations –500 +500


 Clients 2500 

 Banque 5500 =0
Total 20 500 Total 20 500
 Banque –500+5500= 5000

Si l’échéance du règlement de la machine à écrire était supérieure


à une année alors le poste « crédit fournisseur d’immobilisation »
sera crée.

7
Bilan suite à la 4ème opération V-2 : Modification avec
Actifs Capitaux propres et passifs
Actifs non courants Capitaux propres
déséquilibre
 Actifs immobilisés  Capital social 16 000
Fonds commercial 4500 Passifs non courants
Équipements de bureau 2500  Autres emprunts et 4000
 5ème opération
 Autres actifs non dettes  Vente à crédit de 20% des stocks pour une valeur
courants 2000
Actifs courants
de 1000D
 Stocks 3500  Diminution des stocks de 700 (-700+3500=2800)
Clients 2500
Tous les achats et les sorties de stocks sont


 Banque 5000 

Total 20 000 Total 20 000 évalués au coût d’achat


 Augmentation des créances sur les clients de
1000D (1000+2500=3500)
Les opérations qui touchent du même montant un poste de l’actif
et un poste des capitaux propres et du passif changent le total du
bilan sans toucher à son équilibre.

Le bilan suite à la 5ème opération


Bilan équilibré
Actifs Capitaux propres et passifs
Actifs Capitaux propres et passifs
Actifs non courants Capitaux propres
Actifs non courants Capitaux propres  Actifs immobilisés  Capital social 16 000
Actifs immobilisés
 Capital social
 16 000 Fonds commercial 4500  Résultat de l’exercice 300
Fonds commercial 4500 Passifs non courants Equipements de bureau 2500 Passifs non courants
Équipements de bureau 2500 Autres emprunts et dettes
 4000  Autres actifs non  Autres emprunts et dettes 4000
Autres actifs non courants
 2000 courants 2000
Actifs courants Actifs courants
Stocks
 2 800  Stocks 2 800
Clients
 3500  Clients 3500
Banque
 5000  Banque 5000
Total 20 300 Total 20 000 Total 20 300 Total 20 300
Suite à cette opération le total des actifs (20300) est supérieur à celui des
capitaux propres et du passif (20 000). La différence provient du bénéfice
engendré par la vente d’une partie des stocks pour une valeur supérieure à son
coût d’achat.

Remarques :
 Actifs > capitaux propres et passifs  Dans les sociétés, à la fin de l’exercice
=>bénéfice l’affectation du résultat est décidée par
l’assemblée générale des actionnaires.
 Actifs < capitaux propres et passifs =>perte
 Ils peuvent décider de distribuer les bénéfices
 Pour rétablir l’équilibre du bilan le résultat de sous forme de dividendes ou de les laisser à
l’exercice est porté aux capitaux propres en + l’entreprise pour constituer les réserves légales ou
facultatives.
(s’il s’agit d’un bénéfice ) ou en – (s’il s’agit
 En cas de perte, le résultat est viré dans le poste
d’une perte ). résultat reporté. L’assemblée peut également
choisir de compenser la perte par des réserves
antérieures ou de les apurer par réduction du
capital.

8
Section VI : Détermination du résultat par la
Remarques : comparaison de deux bilans successifs

 VI – 1 : Sans modification du capital


 Dans les entreprises individuelles, au  Réalisation d’un bénéfice
début de l’exercice suivant, le résultat  Exemple : Au début d’une période, les capitaux
est transféré dans le poste « Compte de propres sont constitués du capital social qui
s’élève à 100 000 D. A la fin de la période, les
l’exploitant » en augmentation ou en actifs s’élèvent à 400 000 D et les passifs à
diminution. Ainsi ce compte exprime le 280000 D. Le capital social reste inchangé.
montant net des capitaux propres de  TAF : Résultat de l’exercice ?
l’affaire.

Solution de l’exemple
 Réalisation d’une perte
Les capitaux propres en fin de période = total des actifs

 Au début d’une période, les capitaux propres
– Total des passifs =400 000 – 280 000 = 120 000 D
sont constitués du capital social qui s’élève à
 Résultat = Capitaux propres – capital social = 120 000 –
100 000 = 20 000 D bénéfice
100 000 D. A la fin de la période, les actifs
 Le bénéfice est un enrichissement, une augmentation
s’élèvent à 400 000 D et les passifs à 310
des capitaux propres. C’est une ressource créée par 000 D. Le capital social reste inchangé.
l’entreprise elle-même .

Suite Section VI : Détermination du résultat


Solution de l’exemple par la comparaison de deux bilans successifs

 Les capitaux propres de fin de période = total  VI – 2 : Avec modification du capital


des actifs – Total des passifs =400 000 – 310  Réalisation d’un bénéfice
000 = 90 000 D  Exemple : au début d’une période, les capitaux
 Résultat = Capitaux propres – capital social = propres sont constitués du capital social qui
90 000 – 100 000 = -10 000 D perte s’élève à 100 000 D. A la fin de l’exercice les actifs
s’élèvent à 400 000 D et les passifs à 280 000 D.
 La perte est une diminution de richesse, une Le capital social a augmenté de 5 000 D.
diminution des capitaux propres. C’est une
richesse consommée par l’entreprise.

9
Solution de l’exemple
 Capitaux propres = actifs – passifs =  Réalisation d’une perte
400 000 – 280 000 = 120 000  Exemple : au début d’une période, les capitaux
propres sont constitués du capital social qui
 Résultat = capitaux propres – capital s’élève à 100 000 D. A la fin de l’exercice les
social = 120 000 – 105 000 = + 15 000 actifs s’élèvent à 400 000 D et les passifs à
Bénéfice 310 000 D. Le capital social a augmenté de
5000 D.
 Perte de 15 000 D = Capitaux propres –
capital social = 90 000 – 105 000

Section VII : Situation nette comptable


SNC
Remarque 1
 La situation nette comptable est égale à la  La SNC se confond avec les capitaux propres
différence entre ce que l’entreprise possède chaque fois que l’actif ne comporte pas des
et ce qu’elle doit, c'est-à-dire ce qui reste à non-valeurs (actifs fictifs).
l’entreprise après remboursement de toutes  Plusieurs postes du bilan sont dépourvus de
les dettes. Elle correspond à la véritable valeur marchande, ils figurent pour des
richesse de l’entreprise. raisons de justification et d’équilibre de bilan
ce sont des actifs fictifs. Ils ne représentent
 SNC = Actifs réels –passifs ou encore pas des biens mais des charges reportées et
 SNC = capitaux propres – actifs fictifs n’ont donc pas de valeur (frais préliminaires :
frais d’enregistrement …)

Remarque 2
 La SNC ne donne qu’une indication de la
valeur de l’entreprise. L’entreprise peut valoir
plus si son activité entraîne une plus-value
dans le fonds de commerce initialement
acquis.
 Le fonds de commercial n’apparaît dans le
bilan d’une entreprise que dans le cas d’une
acquisition ou au moment de cession d’une
affaire.

10