Vous êtes sur la page 1sur 7

TP°1

Loi d’Ohm

I. But :

Pour déterminer la valeur d’une résistance expérimentalement, il


existe plusieurs méthodes . Les plus utilisés sont :
- La méthode des codes des couleurs des résistances.
- La méthode voltampèremètrique (Montage amont et avale) consiste
a mesurer la tension entre les bornes de la résistance et l’intensité du
courant qui la traverse . Le choix du montage amont ou aval est très
important pour minimiser les erreurs.

II. Travaille théorique :


1. La loi d’Ohm :

Si la chute de tension aux bornes de la résistance est U,


L’intensité du courant I qui la traverse est proportionnelle a U, d’où :
U=R.I
La constante de proportionnalité est la résistance.

2. La méthode des codes des couleurs :

On peut sur une résistance des anneaux de couleurs. Chaque couleur


correspond à un chiffre comme indique la figure suivante :

Chiffres Multiplicateurs Tolérance


Significatifs

Noire 0 Argent 10-2 Argent 10%


Marron 1 Or 10-1 Or 5%
Rouge 2 Noire 100 Noire 20%
Orange 3 Marron 101 Marron 1%
Jaune 4 Rouge 102 Rouge 2%
Vert 5 Orange 103 Vert 0.5%
Bleu 6 Jaune 104 Bleu 0.25%
Violet 7 Vert 105 Violet 0.1%
Gris 8 Bleu 106 Gris 0.05%
Blanc 9 Violet 107
3. La méthode voltampèremètrique :
a) Montage amont :

Il consiste a mesurer la différence du potentiel U aux bornes de la


résistance et de l’ampèremètre et à mesurer l’intensité I
U=(R+Ra).I

I
A
Ra

E V R R
v

Montage amont

*) ∆R/R en utilisant al loi d’OHM :

U= (Ra+R) I
∆R/R= ∆U/U+ ∆I/I
∆R/R=∆U/U=(Ra.I)/(R.I)
= Ra/R
» Cette mesure est exacte quand Ra<<R.

b) Montage aval :

Il consiste à Mesurer U uniquement aux bornes de la résistance et


l’ampèremètre mesure la somme des courants dans la résistance (I)
Te le voltmètre (i)

I
A
i

E V R

Montage aval
*)∆R/R en fonction de R et Ra :

-U=Req.I
1/Req=1/Rv+1/R
1/Req=1/ (5.05) +1/1
1/Req=1,1980
Donc:Req=0,8347KΩ =834,72 Ω.
A.N:U=834,72.0, 1E-3=0.08347V
-U=R.I R=U/I
∆R/R=∆U/U+∆I/I
∆R/R=∆I/I
∆R/R= (U/Rv)/ (U/Req)=Req/Rv
∆R/R=R/ (Rv+R) [car Req= (R.Rv)/(R+Rv)].

» Cette mesure est exacte quand R<<RV.

c) Choix du montage :

III. Travaille théorique :


1) La loi d’OHM :
a) Le Circuit

R
I

A
E

U (v) 1 2 3 4 5
Le calibre de U 1 3 3 10 10
ΔU (V) 0.01 0.03 0.03 0.1 0.1
Ι×10E-3(A) 0.6 1.6 2.49 4 4.9
Le calibre de Ix10E-3 1 3 3 10 10
ΔI×10E-3(A) 0.15 0.45 0.45 1.5 ²1.5
1- Traçage du graphe U=f(I) : Voire la feuille millimétrée…

a. L’analyse de la courbe :

La courbe est sous forme d’une droite qui passe par


L’origine o.
Y=a×X (équation mathématique)
U=a×I (équation physique)
U=R×I (équation théorique)
Par on trouve:

R=a=Tangα 2-1 1
= .= =1000
. (1.6-0.6)×10E-3 0,001 .

R pratique =1000Ω

2- Déduire la valeur de la résistance :

R pratique =1000Ω

b) Code des couleurs :

1- Rthéorique= (1000±10%)

* Les couleurs que nous avons trouvées sont :


Le marron –Le noir –Le rouge –L’argenté
 La première bande donne le premier chiffre c'est-à-dire
Le marron →1
 La deuxième bande donne le second chiffre de la valeur
De la résistance c'est-à-dire Le noir →0
 La troisième bande se présente le nombre de zéro qu’il
Faut ajouter au deux premiers chiffres c'est-à-dire :

Le rouge →00
La quatrième bande représente les incertitudes et dans notre
Cas l’argenté →10%
La lecture commence comme suit de gauche à droite : Marron,
Noir, Rouge, Argenté Donc la valeur de cette résistance
Est 1000 Ω.avec une incertitude de 10%.
R théorique = (1000±10%)… (.Ω)
3- Comparaison :

Donc, on voie clairement que R pratique ≈R théorique

2- Le montage amont et avale :

1-Determination des valeurs Ra Rv Rc :

Le calibre de l’appareil de mesure du potentiel est :


V (5) → R v=5,05 KΩ=5050Ω.

Le calibre de l’appareil de mesure de l’intensité est :


I (10) → R a=21,3Ω.

On trouve dans la partie théorique : RC=√RA×RV


RC=√5050×21.3=327,97Ώ

2-Tableau :

Montage amont Montage aval

R (Ώ) U I R+∆R ∆R/R U I R+∆R ∆R/R


(V) (A) % (V) (A) %
1.5 5 2.79 1.79 5 2.89 1.73
2 5 2.1 2.38 5 2.21 2.26
3.4 5 1.4 3.57 5 1.43 3.50
4.8 5 1.01 4.95 5 1.04 4.81
6.7 5 0.74 6.76 5 0.76 6.58
9.2 5 0.55 9.09 5 0.56 8.93
12 5 0.42 11.9 5 0.44 11.36
15 5 0.34 14.7 5 0.36 13.88
20 5 0.25 20 5 0.28 17.86
30 5 0.17 29.41 5 0.2 25

4- Les deux graphes : voire la feuille millimétrée….

5- Déduire la résistance critique

L’intersection des deux courbes donne un point, ça projection sur l’axe


des X (l’axe des résistances) donne une valeur de résistance définie par la
RESISTENCE CRITIQUE, et cette valeur est :
Rc=valeur×l’échelle= × = Ω.

Rc théorique =327,97Ώ.
Rc pratique =
-Les deux valeurs ne sont pas égales à cause des incertitudes et de la
précision de l’expérimentateur.

*Comparaison avec la valeur théorique

Rc théorique =327,97Ώ.
Rc pratique =
-Les deux valeurs ne sont pas égales à cause des incertitudes et de la
précision de l’expérimentateur.

6- Le type de montage :

1* R1=500 Ω
→Montage amont car R1<Rc

2* R2=5k Ω
→Montage aval car R2>Rc.

3* R3=13k Ω
→Montage aval car R2>Rc.

IV. Appareilles utilisées :

● Un générateur de tension continue


● Ampèremètre
● Une résistance inconnue
● Boite à décades a résistances variables
fLiToX – ProLiXe TeaM -