Vous êtes sur la page 1sur 47

ICHEC - Gestion d’entreprise - BAC2

COMPTA
12UGE30
VANAUVE Alexandre

0_introduction

1_constitution

2_affectation des résultats

3_plus-values de réévaluation

4_augmentation du capital

5_réduction du capital

6_impôts différés

7_liquidation

8_fusion

9_liaisons financières

10_emprunts obligataires

11_leasing financier
0_INTRODUCTION

Bilan et compte de résultats

Taille des sociétés (avis CNC → critères de taille art 15 C Soc)

micro-sociétés petites sociétés grandes sociétés


dépassent au max 1 des dépassent au max 1 des dépassent au min 2 des
3 seuils 3 seuils 3 seuils
CA annuel 700.000,00 9.000.000,00
Bilan 350.000,00 4.500.000,00
Personnel occupé 10 50
(équivalent temps plein)

schémas abrégés schémas complets


rapport de gestion rapport de gestion
nomination commissaire nomination commissaire

Passage d’une catégorie à l’autre (petit à grand, ou grand à petit), si seuils franchis durant 2 années
consécutives; changement de schéma à partir de la troisième année.

taille réelle petite grande grande petite petite grande

catégorie petite petite petite grande grande petite

Critères s’apprécient sur base consolidée : approche vers le bas


‣ Détermination type de schéma BNB pour maison mère : sommation données chiffrées de la mère + filiales
‣ Détermination type de schéma BNB pour filiale : on ne tient pas compte des données chiffrées de la mère
(ni des sœurs par ailleurs)

En matière fiscale (ISOC) : approche consolidée vers le bas et le haut

Chiffre d’affaires = activité opérationnelle habituelle.  Si + de la moitié des produits sont visés par d’autres
rubriques que le chiffre d’affaires, alors seuil du chiffre d’affaires inclut tous les produits d’exploitation et tous les
produits financiers, hormis les éléments non récurrents.

Chronologie des opérations

Début d’exercice
(1) Réouverture des comptes de bilan et de droits et engagement hors bilan au livre journal et dans le
grand livre des comptes
(2) Ecriture inverse (extourne) des comptes de régularisation  : «  Charges à reporter  » et «  produit  à
reporter » au livre journal et dans le grand livre des comptes
(3) Ecriture inverse (extourne) des comptes « écarts de conversions » au livre journal et dans le grand livre
des comptes

En cours d’exercice

Enregistrement régulier des pièces justificatives internes et externes en tenant compte de la centralisation de la
TVA (mensuelle ou trimestrielle) au livre journal et dans le grand livre des comptes.

En fin d’exercice

(1) Présentation de la balance provisoire des comptes (bilan, résultats et droits et engagements hors bilan)
(2) Réalisation de l’inventaire  : Relevé en quantité et en valeur de tous les éléments du patrimoine de
l’entreprise ainsi que les droits et engagement hors bilan
(3) Enregistrement au livre journal et dans le grand livre des comptes des opérations d’inventaire :
o Basées sur les contrats d’emprunts et de prêts : Reclassement des dettes et des créances

" of "2
1

VANAUVE Alexandre
0_INTRODUCTION

o Basées sur les périodes couvertes par les achats, les ventes, les charges et les produits  :
Rattachement à l’exercice auquel ils se rapportent
o Basées sur les règles d’évaluation :
▪ Provisions pour risques et charges
▪ Amortissement
▪ Variation de stocks
▪ Réduction de valeur
▪ Plus-values sur réévaluation
▪ Ecarts de conversion des devises
o Basées sur certaines dispositions fiscales : impôts différés
(4) Enregistrement au livre journal et dans le grand livre des comptes de la centralisation de la TVA pour le
mois de décembre (mensuelle) ou du dernier trimestre (trimestrielle)
(5) Etablissement de la balance provisoire des comptes (de bilan, de résultats et de droits et engagements
hors bilan) après inventaires
(6) Calcul et enregistrement au livre journal du grand livre des comptes de la régularisation de l’impôt sur le
résultat imposable
(7) Calcul et enregistrement au livre journal et dans le grand livre des comptes de l’affectation des résultats
(8) Etablissement de la balance définitive des comptes (de bilan, de résultats et de droits et engagement
hors bilan)
(9) Etablissement des comptes annuels proposés à l’assemblée générale ordinaire :
o Bilan
o Compte de résultat
o Annexe
(10) Approbation des comptes annuel par l’assemblée générale ordinaire

Sociétés (références légales)

Loi du 07/05/1999 contenant le Code des Sociétés


A.R. du 30/01/2001 portant exécution du Code des Sociétés
A.R. 18/12/2015

Société = contrat entre personnes


- qui mettent quelque chose en commun
- pour exercer une (ou +) activité(s)
- but = partager les bénéfices

Société commerciale
- objet = activité commerciale
- personne morale = commerçant
- même droits et devoirs que les pers. physiques
- individualité juridique
- capital social = propriété de la société
- action ou part = valeur mobilière

Sociétés commerciales reconnues par la loi: → voir droit commercial


- Sociétés de personnes (S.N.C. CSoc, art 201 et S.C.S. CSoc, art 202)
- Sociétés de capitaux (S.A. CSoc, art 437 et S.C.A. CSoc, art 654)
- Sociétés mixtes (S.P.R.L. CSoc, art 210 et S.C. CSoc, art 350)

" of "2
2

VANAUVE Alexandre
ANNEXE CODES ANNEXE CODES ANNEXE CODES
ACTIF (liquidité croissante) PASSIF (exigibilité croissante) COMPTE DE RÉSULTATS
(1) Ventes et prestations 70/76A
6.1
Frais d’établissement 20 CAPITAUX PROPRES 10/15 6.10
Chiffre d’affaires 70
21/28 6.7.1 10
ACTIFS IMMOBILISÉS Capital En-cours de fabrication, produits finis et commandes en cours d’exécution : augmentation (réduction) (+)/(-) 71
6.2 21 100
Immobilisations incorporelles Capital souscrit Production immobilisée 72
6.10
Immobilisations corporelles 6.3
22/27 Capital non appelé 101 Autres produits d’exploitation 74
6.12 76A
22 11 Produits d’exploitation non récurrents
Terrains et constructions Primes d'émission
(2) Coût des ventes et des prestations 60/66A
Installations, machines et outillage 23 Plus-values de réévaluation 12
Approvisionnement et marchandises 60
Mobilier et matériel roulant 24 Réserves 13
Achats 600/8
Location-financement et droits similaires 25 Réserve légale (A) 130 609
Stocks: réduction (augmentation) (+)/(-)
Autres immobilisations corporelles 26 Réserves indisponibles 131 marge Services et biens divers 61
6.10 62
Immobilisations en cours et acomptes versés 27 Pour actions propres 1310 Rémunérations, charges sociales et pensions (+)/(-)
6.4/6.5.1 28 1311 Amortissements et réductions de valeur sur frais d’établissement, sur immobilisations incorporelles et corporelles 630
Immobilisations financières Autres
6.10
6.15 Réductions de valeurs sur stocks, sur commandes en cours d’exécution et sur créances commerciales: dotations (reprises) 631/4
Entreprises liées 280/1 Réserves immunisées 132
(+)/(-)
Participations 280 Réserves disponibles 133 6.10
635/7
Provisions pour risques et charges: dotations (utilisations et reprises) (+)/(-)
Créances 281 Bénéfice (Perte) reporté(e) (+)/(-) (B) 14 Autres charges d’exploitation 6.10 640/8

Autres entreprises avec un lien de participation 282/3 Subsides en capital 15 Charges d’exploitation portées à l’actif au titre de frais de restructuration (-) 649

282 19 Charges d’exploitation non récurrentes 6.12


66A
Participations Avance aux associés sur répartition de l'actif net
(3) Bénéfice (Perte) d’exploitation (+)/(-) = (1) - (2) 9901
Créances 283 PROVISIONS ET IMPÔTS DIFFÉRÉS 16
(4) Produits financiers 75/76B
Autres immobilisations financières 284/8 Provisions pour risques et charges 160/5
Produits financiers récurrents 75
Actions et parts 284 Pensions et obligations similaires 160
Produits des immobilisations financières 750
Créances et cautionnements en numéraire 285/8 Charges fiscales 161 Produits des actifs circulants 751
162 6.11
ACTIFS CIRCULANTS 29/58 Grosses réparations et gros entretien Autres produits financiers 752/9
6.12
Créances à plus d'un an 29 Obligations environnementales 163 Produits financiers non récurrents 76B

6.8 (5) Charges financières 65/66B


Créances commerciales 290 Autres risques et charges 164/5
6.11 65
Charges financières récurrentes
Autres créances 291 Impôts différés 168
Charges et dettes 650
Stocks et commandes en cours d'exécution 3 DETTES 17/49
Réductions de valeur sur actifs circulants autres que stocks, commandes en cours et créances commerciales:
Stocks 30/36 Dettes à plus d'un an 6.9 17 dotations (reprises) (+)/(-) 651:

Approvisionnements 30/31 Dettes financières 170/4 Autres charges financières 652/9


6.12
Charges financières non récurrentes 66B
En-cours de fabrication 32 Emprunts subordonnés 170
(6) Bénéfice (Perte) de l’exercice avant impôts (+)/(-) = (3) + (4) - (5) 9903
Produits finis 33 Emprunts obligatoires non subordonnés 171
Prélèvements sur les impôts différés 780
Marchandises 34 Dettes de location-financement et assimilées 172
Transferts aux impôts différés 680
Immeubles destinés à la vente 35 Etablissement de crédit 173 (7) 6.13
67/77
Impôts sur le résultat (+)/(-) + si c’est une charge
Acomptes versés 36 Autres emprunts 174 Impôts 670/3

Commandes en cours d'exécution 37 Dettes commerciales 175 Régularisation d’impôts et reprises de provisions fiscales 77

40/41 1750 (8) Bénéfice (Perte) de l’exercice (+)/(-) = (6) - (7) 9904
Créances à un an au plus Fournisseurs
Prélèvements sur les réserves immunisées 789
Créances commerciales 40 Effets à payer 1751
Transfert aux réserves immunisées 689
Autres créances 41 Acomptes reçus sur commandes 176
(8) Bénéfice (Perte) de l’exercice à affecter (+)/(-) 9905
6.5.1/6.6
Placements de trésorerie 50/53 Autres dettes 178/9
AFFECTATIONS ET PRÉLÈVEMENTS
50 6.9 42/48
Actions propres Dettes à un an au plus Bénéfice (Perte) à affecter (+)/(-) 9906
Autres placements 51/53 Dettes à plus d’un an échéant dans l’année 42 (8) Bénéfice (Perte) de l’exercice à affecter (+)/(-) (9905)

54/58 43 Bénéfice (Perte) reporté(e) de l’exercice précédent (+)/(-) 14P 6/790


Valeurs disponibles Dettes financières
6.6 Prélèvements sur les capitaux propres 791/2
Comptes de régularisation 490/1 Etablissement de crédit 430/8
sur le capital et les primes d’émission 791
Autres emprunts 439
sur les réserves 792
Dettes commerciales 44
Affectations aux capitaux propres 691/2
Fournisseurs 440/4 691
au capital et aux primes d’émission
Effets à payer 441 à la réserve légale à reporter en (A) au Bilan 6920

Acomptes reçus sur commandes 46 aux autres réserves 6921


6.9 45 Bénéfice (Perte) à reporter (+)/(-) à reporter en (B) au Bilan (14)
Dettes fiscales, salariales et sociales
Intervention d’associés dans la perte 794
Impôts 450/3
Bénéfice à distribuer 694/7
Rémunérations et charges sociales 454/9
Rémunération du capital 694
Autres dettes 47/48
Administrateurs ou gérants 695
6.9 492/3
Comptes de régularisation Employés 696

∑ 20/58 ∑ 10/49 Autres allocataires 697

VANAUVE Alexandre
1_CONSTITUTION

Étapes de la constitution d’une société

Formalités à accomplir par les FONDATEURS Formalités accomplies par le NOTAIRE

Avant la constitution de l’entreprise

- Obtenir l'accès à la profession si elle est - Conseiller les futurs associés avant la constitution
réglementée - Préparer les statuts de la société (dénomination,
- Etablir et communiquer le plan financier (/2 ans, siège social, objet, capital social, forme de la
demandé si faillite endéans les 3 ans) société)
- Déposer le montant des apports en espèces en - Rédiger les procurations éventuelles
banque et se procurer une attestation bancaire
(conservée par le notaire)

- Apporter le rapport du réviseur d'entreprises pour


les apports en nature et remettre le rapport des
fondateurs (justifier l’utilité de l’apport)
- Vérifier si le nom de la société n'a pas déjà été
utilisé

Au moment de la constitution

- Recevoir l'acte de constitution


Après la constitution de l’entreprise

- Remettre à la banque l'attestation notariée pour le - Faire enregistrer l'acte de constitution


déblocage des fonds - Déposer au greffe du tribunal de 

- Veiller à l'inscription en tant que "société commerce l'acte de constitution et les documents
commerciale" dans la BCE (via le guichet permettant la publication des statuts au Moniteur
d'entreprise) belge et l'inscription à la BCE
- Requérir son immatriculation à la TVA - Remettre une attestation à la banque pour le
- Ouvrir un registre des parts sociales déblocage des fonds
- Faire viser les livres de la société et respecter les 
 - Délivrer les copies nécessaires pour permettre
différentes obligations comptables l'immatriculation de la société à la TVA
- Faire transcrire l'acte au bureau des hypothèques
s'il y a apport d’immeubles

Barèmes

SA SPRL
art. 437 et suiv. art. 210 et suiv.
capital souscrit (minimum) 61.500 € 18.550 €

capital minimum à libérer


- en espèce 25% 20%
- en nature 100% (si indivisible, si divisible: 100%
100% dans les 5 ans)

libération TOTALE minimum 61.500 € 6.200€


espèce + nature (12.400€ si SPRLU)

# of #3
1

VANAUVE Alexandre
1_CONSTITUTION

Comptabilisation des écritures de libération

5500 Banque
à
485 Actionnaires-Avances sur capital
apports libération extrait de banque (compte spécial)
espèce totale 485 Actionnaires-Avances sur capital acte de constitution
à
1000 Capital souscrit en espèces
partielle 1010 Capital non appelé en espèces
485 Actionnaires-Avances sur capital
à
1000 Capital souscrit en espèces
nature totale 1010 Capital non appelé en espèces
… Actifs, VA
485 Actionnaires-Avances sur capital
à
1000 Capital souscrit en espèces
1001 Capital souscrit en nature
partielle 1010 Capital non appelé en espèces
1011 Capital non appelé en nature
… Actifs, VA
485 Actionnaires-Avances sur capital
à
1000 Capital souscrit en espèces
1001 Capital souscrit en nature

Comptabilisation des écritures de frais de constitution

20000 Frais de constitution, VA 440 Fournisseurs


4110 TVA déductible sur achats à
à 5500 Banque
440 Fournisseurs extrait de banque
décompte du notaire / note d’honoraires (réviseur)

Amortissement: 2 cas
amortissement intégral la 1ère année amortissement linéaire en 5 ans

6300 Dotations aux amortissements sur frais 6300 Dotations aux amortissements sur frais
d’établissement d’établissement
à à
20000 Frais de constitution, VA 20009 Frais de constitution, amortissements actés
livre d’inventaire livre d’inventaire
en N+4: même écriture +

20009 Frais de constitution, amortissements actés


à
20000 Frais de constitution, VA
livre d’inventaire

# of #3
2

VANAUVE Alexandre
1_CONSTITUTION

Comptabilisation des écritures d’appels de fonds

Appel de fonds = acte du conseil d’administration pour demander de libérer tout ou partie du C.N.A.

libération sur le compte spécial idem (5500 à 485)

constitution idem

appel de fonds 4100 Capital non appelé, non versé en espèces


PV du conseil d'administration à
1010 Capital non appelé en espèces
libération de l’appel de fonds 5500 Banque
extrait de banque à
4100 Capital non appelé, non versé en espèces

IFRS (applicable aux comptes consolidés des groupes cotés en bourse)

frais d’établissement → non activés; frais liés à la souscription du capital sont déduits du montant du capital

Aspects fiscaux

- droits d’enregistrement proportionnels ne pas dus


- Intérêts notionnels (attention réforme fiscale) – déduction fiscale liée à la capitalisation

# of #3
3

VANAUVE Alexandre
2_AFFECTATION DES RÉSULTATS

Calcul du résultat de l’exercice à affecter

    Somme des produits


-   Somme des charges
=  Résultat
Négatif si produits < charges Positif si produits > charges
PERTE BÉNÉFICE

± résultat de l’exercice à affecter


± résultat reporté de l’exercice
précédent
± résultat à affecter

Négatif = PERTE Positif  = BÉNÉFICE

Distribution Bénéficiaire: étapes

1. Conseil d’Administration propose la distribution à l’Assemblée Générale


2. Comptes annuels approuvés par l’AG
- écritures de répartition bénéficiaire arrêtées
- comptes annuels déposés dans les 30j à la centrale des bilans
3. CA décide de la date effective de paiement du dividende/ tantième
4. Paiement du dividende et retenue à la source du précompte mobilier sur dividende et du précompte
professionnel sur tantième
5. 15j après paiements, précomptes versés à l’administration fiscale

Sur le plan de la gestion

Objectifs

- Financement interne = ↑ des fonds propres


- Point de vue externe = distribution

" of "5
1

VANAUVE Alexandre
2_AFFECTATION DES RÉSULTATS

Dispositions légales et comptabilisation

Acompte sur dividende Affectation à la réserve légale Distribution bénéficiaire

Dispositions légales pour pouvoir Code des Sociétés (art 616 ou PAS de distribution si :
distribuer 319)    
1. Uniquement pour les S.A. - prélèvement annuel de 5 % des ACTIF NET < [CAPITAL  +
(article 618 C Soc) bénéfices nets Réserves non distribuables]
2. Doit être prévu dans les statuts - obligation cesse quand: réserve
de la société légale = 10 % du capital Code des Sociétés (art 617 ou
3. Provenir du [bénéfice en cours souscrit 320)
moins partie à affecter à la
réserve légale et/ ou statutaire]
4. Situation active-passive validée Bénéfices nets : calcul 1
par le commissaire  
5. Distribution min. 6 mois après bénéfice de l’exercice à affecter
la clôture de l’ex. précédent -  perte reportée 
et l’approbation des comptes =  bénéfices nets
2ème acompte possible min. 3
mois après la décision de Bénéfices nets : calcul 2
distribuer le 1er acompte   
6. Si acompte > dividende final = bénéfice de l’exercice à affecter
surplus à valoir sur dividende =  bénéfices nets
      suivant
ATTENTION - Si irrégularité:
l’actionnaire rembourse

694 Rémunération du capital


à
4531 Précompte mobilier retenu
4711 Acomptes sur dividendes
PV du conseil d’administration

4711 Acomptes sur dividendes


à
5500 Banque
extrait de banque

4531 Précompte mobilier retenu


à
5500 Banque
extrait de banque

Calculs pour la distribution bénéficiaire:

Total de l’actif    Capital souscrit 


-  Provisions et impôts différés -  Capital non appelé
-  Dettes à plus d’un an ______________________________
-  Dettes un an au plus = Capital
-  Comptes de régu. du passif +  Primes d’émission


______________________________ +  Plus-Value de réévaluation
= Actif net +  Réserve légale
= Capitaux propres +  Réserves indisponibles
-  V.N.C. des frais d’établissement +  Subsides en capital 
-  V.N.C. des frais de R & D         ______________________________
______________________________ =  Capitaux non distribuables
=  Actif net pour la distribution

" of "5
2

VANAUVE Alexandre
2_AFFECTATION DES RÉSULTATS

Dividendes → actionnaires

Tantièmes → administrateurs

actif net SUFFISANT pour la distribution actif net INSUFFISANT pour la distribution

Attention : vérifier que l’actif net reste supérieur ou Attention : DISTRIBUTION INTERDITE
égal aux capitaux non distribuables APRÈS Affectation du résultat aux réserves et report du solde
REPARTITION !

première opération (affectation du résultat)

Bénéfice reporté N-1 Perte reportée N-1

1400 Bénéfice reporté 690 Perte reportée de l’exercice précédent


à à
790 Bénéfice reporté de l’exercice précédent 1410 Perte reportée

deuxième opération (affectation du résultat)

Bénéfice N Perte N

6920 Dotation à la réserve légale 1410 Perte reportée


6921 Dotation aux autres réserves à
6930 Bénéfice à reporter 793 Perte à reporter
694 Rémunération du capital → si distribution
695 Administrateurs ou gérants → si distribution
à
130 Réserve légale
133 Réserves disponibles
1400 Bénéfice reporté
471 Dividende de l’exercice → contrepartie
472 Tantième de l’exercice → contrepartie
paiement de dividende

694 Rémunération du capital


à
471 Dividende de l’exercice
affectation du résultat

exercice suivant: (Peut-on distribuer un dividende malgré la perte en


471 Dividende de l’exercice prélevant sur les réserves ?
à OUI si l’actif net est supérieur ou égal aux capitaux
4531 Précompte mobilier retenu non distribuables)
PV du conseil d’administration prélèvement sur la réserve disponible :

471 Dividende de l’exercice 133 Réserves disponibles


à à
5500 Banque 792 Prélèvement sur les réserves
extrait de banque affectation du résultat

4531 Précompte mobilier retenu 694 Rémunération du capital


à à
5500 Banque 471 Dividende de l’exercice
extrait de banque affectation du résultat

" of "5
3

VANAUVE Alexandre
2_AFFECTATION DES RÉSULTATS

Avis CNC
2009/1

Distinction entre acompte sur dividende et distribution d’un dividende intercalaire => distributions en cours
d’année (hors AGO)

Acompte sur dividende :


- Article 618 C Soc
- Cfr conditions listées ci-avant (vise les S.A.)
- Décision du CA

Dividende intercalaire :
- Décision des actionnaires AG (et non du CA)
- Tenue d’une AGE

Ecriture comptable pour l’acompte sur dividende et dividende intercalaire :


Débit 694 Rémunération du capital @ Credit 471 Dividende de l’exercice

IFRS

En droit comptable belge, les comptes annuels sont établis APRES affectation du résultat de l’exercice
- Si un dividende est décrété par l’AGO (N+1), alors les comptes annuels (N) sont présentés en tenant compte
de la distribution de ce dividende (le dividende est présenté dans les dettes)

En IFRS, les comptes annuels (consolidés des sociétés cotées en bourse) sont présentés AVANT affectation du
résultat, au motif qu’il s’agit d’une décision N+1
→ Le dividende n’est pas présenté en dettes dans les comptes annuels au 31 décembre N

Aspects fiscaux d’une distribution de dividendes

Pour rappel, les résultats de l’exercice sont soumis à l’ISOC au taux de 33,99 % (attention réforme fiscale été
2017),
Après avoir payé cet ISOC, un prélèvement fiscal complémentaire est dû en cas de distribution de dividende. 
Ce prélèvement fiscal = précompte mobilier. 
Taux normal du précompte mobilier : 30%

Régimes VVPR

VVPR = verlaagde voorheffing – précompte réduit

Régime “VVPR bis”

Article 269 § 2 CIR 92

Conditions :
- Petite société article 15 C Soc (attention article 15 au sens fiscal, sur base consolidée – vers le haut-
bas-côtés, càd mère, filles et soeurs)
- Constituée à partir du 1er juillet 2013 (actions nominatives émises à partir de cette date et détenues
en pleine propriété), ou actions émises par augmentation de capital à partir du 1er juillet 2013
- Souscription de ces actions, au moyen d’apports en espèces
- Capital doit être entièrement libéré (versé en cash)
- Taux : année 1 = 30 %; année 2 = 20 %; à partir année 3 = 15 %

Régime “VVPR ter”, dit de la “réserve de liquidation”


Article 184 quater CIR 92

Conditions :
- Petite société article 15 C Soc (attention article 15 au sens fiscal, sur base consolidée – vers le haut-
bas-côtés, càd mère-filles-soeurs) l’année de la constitution de la réserve de liquidation
- Constitution de la réserve à hauteur du résultat de l’exercice après impôts
" of "5
4

VANAUVE Alexandre
2_AFFECTATION DES RÉSULTATS

- Cotisation distincte due l’année 1 = 10 %; distribution de la réserve en N+5 (délai d’attente !); et
précompte mobilier résiduel dû en N+5 lors de la distribution (dividende ordinaire) = 5 %; soit au total
un prélèvement de quelque 15 % (10 % + 5 %).  Dans la réalité, vu que la cotisation distincte est
calculée sur une base de 10/110èmes, le prélèvement total est de 13,64 % (9,09 % + 4,55 %).
- Si liquidation de la société, alors seuls les 10 % de cotisation distincte sont dus (pas de précompte
mobilier résiduel).
- Comptabilisation : dans un compte distinct de réserve disponible

Régimes actionnaires sociétés étrangères

Si l’actionnaire est une société étrangère (hors Belgique) détenant au moins 2.500.000 EUR du capital de la
société qui distribue, alors précompte mobilier de 1,6995 % (5 % de 33,99 %).

" of "5
5

VANAUVE Alexandre
3_PLUS-VALUES DE RÉÉVALUATION

Distinction à opérer entre :


- Plus-value réalisée → l’actif a été cédé (vente, apport, échange)
- Plus-value exprimée → plus-value de réévaluation actée sur l’actif comptabilisé dans le bilan
de la société
- Plus-value latente → plus-value existante, mais non exprimée/actée dans le bilan de la
société

Définition

Article 57 AR 30/01/2001 + Avis CNC 2009/5


Constatation comptable d’une augmentation de valeur certaine et durable d’éléments actifs
ou
Excédent de valeur de certains actifs
- par rapport à leur valeur comptable
- non réalisé
- exprimé dans les comptes

Quels actifs?
- Immobilisations corporelles
- Immobilisations financières : participations, actions et parts

Conditions
- la plus-value doit être certaine et durable
- mentions dans l’annexe
- intangibilité (une PVR figure au passif du bilan jusqu'à la réalisation du bien qu'elle concerne. À ce moment,
le compte de passif Plus-values de réévaluation doit être soldé)
- obligation d’amortir la partie réévaluée (si actif amortissable)
- résultat bénéficiaire → valeur d’utilité (on ne peut pas être en perte)
- interdiction de calculer la plus-value sur la valeur de remplacement

P.V.R. = plus-values de réévaluation = PASSIF


P.V.A. = plus-values actées = ACTIF

augmente valeur active, mais augmente les charges lors de l’amortissement


→ problème de la capacité distributive, pas intéressant pour sortir du cash pour les actionnaires
pour restaurer la capacité distributive:
→ vider progressivement le compte 12 pour le compte 13 (réserves dispos) (principe de l’intangibilité)

! of !3
1

VANAUVE Alexandre
3_PLUS-VALUES DE RÉÉVALUATION

Comptabilisation en cas de vente = réalisation d’un bien réévalué

- année d’acquisition de l’actif (N) → écritures d’acquisition et d’amortissement


- N+1, N+2, … → écriture d’amortissement
- N+? → décision d’acter la plus-value
… Actif réévalué
à
121(2) PVR sur immo. corp. (fin.)
PV du conseil d’administration

6302 Dotations aux amortissements sur immo. corp.


à
…9 Actif, amortissements actés
…89 Actif réévalué, amortissements actés
livre d’inventaire

possibilité d’annulation de la PVR


(uniquement à concurrence du montant non encore amorti de la P.V.A.)
121 PVR sur immo. corp.
à
… Actif réévalué
livre d’inventaire

6302 Dotations aux amortissements sur immo. corp.


à
…9 Actif, amortissements actés
livre d’inventaire
VNC = VA + PVA - Amortissements cumulés

- année de réalisation du bien, 2 cas


TRANSFÉRER une partie de la P.V.R. en réserves TRANSFÉRER une partie de la P.V.R. en réserves
disponibles (13)
montant à transférer = total des amts cumulés sur la résultat comptable prend en compte les
P.V.A. amortissements actés sur la P.V.A. (plus-value +
résultat comptable calculé uniquement sur la valeur importante, même s’il n’y pas de différence au niveau
d’acquisition de la trésorerie, c’est juste un choix d’ “image”)
121 PVR sur immo. corp. le compte 121 reste inchangé
à même écriture pour la facture de vente mais montant
133 Réserves disponibles au 121 plus élevé
PV du conseil d’administration

4164 Autres créances diverse


121 PVR sur immo. corp.
…9 Actif, amortissements actés
…89 Actif réévalué, amortissements actés
(663 Moins-values sur réalisation d’actifs immo.)
à
… Actif, VA
…80 Actif réévalué
4510 TVA due sur vente
(763 Plus-values sur réalisation d’actifs immo.)
facture de vente

+ extrait de banque

! of !3
2

VANAUVE Alexandre
3_PLUS-VALUES DE RÉÉVALUATION

Incorporation au capital d’une PVR

Possibilité d’incorporer (transférer) au capital une plus-value de réévaluation.

Concrètement :
- Passage chez notaire (modification des statuts)
- Ecriture comptable : Débit 12 PVR @ Crédit 10 Capital

Depuis AR 18/12/2015 (dernière modification du droit comptable), seule la partie nette (après) impôt des
sociétés peut être incorporée.

Voir aussi avis CNC 2016/23 (principe de prudence, car risques en cas d’annulation → 2ème passage chez le
notaire, honoraires, conditions de quorum,…)

IFRS

Les immobilisations incorporelles à condition qu’il y ait un marché (! interdit de réévaluer les immob. incorp. en
Belgique), corporelles (et financières) peuvent être réévaluées
Mais :
- réévaluation obligatoire de TOUS les actifs de la rubrique comptable
- réévaluation annuelle (ou tous les 3 ans pour certains actifs tels que immeubles) obligatoire

Aspects fiscaux liés à la réévaluation d’un actif

Questions: Le fait de réévaluer un actif entraine-t-il une taxation (car une plus-value est exprimée) ? Les charges
d’amortissement de la quotité réévaluée sont-elles des charges déductibles fiscalement ?

Réévaluation initiale: non taxée si et seulement si intangibilité du montant comptabilisé en compte 12 “PVR”
dans les capitaux propres de la société (article 190 CIR 92)

Corollaire: Dotation amortissement sur quotité réévaluée = non déductible fiscalement.


en d’autres mots, si on ne taxe pas la plus-value de réévaluation, pas de raison que la charge d’amortissement
soit déductible fiscalement

! of !3
3

VANAUVE Alexandre
4_AUGMENTATION DU CAPITAL

Capital social (souscrit)

- représentation des apports (constitution ou augmentation de capital


- droits patrimoniaux des associés = valeur des actions ou parts
- droits sociaux = droits aux A.G.

Besoin de fonds (investissements, trésorerie, …)


- emprunt
- autofinancement
- augmentation de capital

Raisons de l’augmentation du capital

insuffisance du capital la société est en déséquilibre financier puisqu'une partie des capitaux fixes est
de départ financée par des capitaux étrangers à court terme. → ressources instables

insuffisance du fonds il s'agit de la marge de sécurité destinée à couvrir les risques liés à la non-réalisation
de roulement net du stock et au non-encaissement des créances à un an au plus.
   Capitaux permanents
-  Capitaux fixes
ou
   Capitaux circulants
-  Capitaux étrangers à court terme
___________________
= Fonds de roulement net

développement de la la société procède à l’acquisition d’un actif, ce qui entraine le passage à un fonds de
société roulement négatif. La société ne dispose plus de la marge de sécurité destinée à
couvrir les risques de non-transformation en liquidités des capitaux circulants. Pour
résoudre ce problème de déséquilibre financier, la société peut procéder à une
augmentation du capital par apports en capitaux circulants.
fusion par absorption
voir 8_fusion
existence d’une perte perte excède 1/2 ou 3/4 du capital -> prudence de l’organe de gestion
importante (art. 633 C. (responsabilité)
Soc., SA 633-634, - deux solutions peuvent être envisagées : 

SPRL 332-333) procéder à la dissolution et, éventuellement, à la création d'une nouvelle société
commerciale
- poursuivre les activités de la société. Le conseil d'administration doit alors établir
un rapport spécial dans lequel il expose les mesures qu'il compte adopter en vue
de redresser la situation financière.
la société peut procéder à :
- une réduction du capital à concurrence de la perte (première étape),
- une augmentation du capital par de nouveaux apports (deuxième étape).

" of "6
1

VANAUVE Alexandre
4_AUGMENTATION DU CAPITAL

Émission d’actions nouvelles

Le pair comptable d'une action est utilisé lorsque les actions sont sans désignation de valeur nominale. 

La valeur nominale correspond à la valeur inscrite sur une valeur mobilière (action ou obligation). 


calculs:

pair comptable = valeur nominale = capital souscrit / nombre d’actions

Capital
+ Primes d’émission
+ Plus-values de réévaluation
+ Réserves
± Bénéfice (Perte) reportée
- Avance aux associés sur répartition de l’actif net
- Frais d’établissement (Actif)
______________________________________________
= fonds propres
valeur comptable = fonds propres / nombre d’actions

Lors d’une augmentation de capital, de nouvelles actions peuvent être émises:

EN DESSOUS DU PAIR actions émises au valeur comptable après augmentation


COMPTABLE pair comptable des - valeur comptable avant augmentation
→ CSoc art 582-592-596 anciennes actions = bénéfice par action détenue par l’ancien
(protection des anciens actionnaire
actionnaires, danger pour leurs
interêts lors de la dilution) prix d’émission d’une action nouvelle
- valeur comptable après augmentation
(actions sans désignation de valeur = perte par action détenue par le nouvel
nominale) actionnaire

actions émises en- dispositions strictes


dessous du pair
comptable des
anciennes actions

AU PAIR COMPTABLE valeur nominale = prix d’émission


(= à la valeur nominale)

AU-DESSUS DU PAIR actions émises au valeur comptable avant augmentation


COMPTABLE pair comptable des - valeur comptable après augmentation
→ cas le plus fréquent (conserve anciennes actions = perte par action détenue par l’ancien
les interêts des anciens actionnaire
actionnaires)
valeur comptable après augmentation
- prix d’émission d’une action nouvelle
= bénéfice par action détenue par le nouvel
actionnaire

actions émises au- valeur comptable de l’action


dessus du pair - pair comptable d’une action
comptable des = prime d’émission par action
anciennes actions

" of "6
2

VANAUVE Alexandre
4_AUGMENTATION DU CAPITAL

Dispositions légales

Principes de base
- acte notarié (idem constitution)
- A.G. extraordinaire (décision à la majorité des 3/4)  SAUF

Capital autorisé (S.A. et S.C.A.) : Art. 581 ou art. 657 du C. Soc.


- si prévu dans les statuts (montants max., incorporation de réserves)
- autorisation pour 5 ans (renouvelable)

Droit de préférence (augmentation du capital en espèces)


- nouvelles actions à proposer prioritairement aux anciens actionnaires

Techniques d’augmentation du capital

prime d’émission par action = valeur comptable d’une action


- pair comptable (valeur nominale)

nombre d’actions à émettre = augmentation du capital (et de la prime d’émission) / valeur nominale
d’une action

prime d’émission totale = nombre d’actions à émettre . prime d’émission par action

augmentation des ressources = augmentation du capital souscrit + augmentation de la prime d’émission

augmentation du capital souscrit = nombre d’actions à émettre . pair comptable d’une action

APPORTS NOUVEAUX espèces Mêmes dispositions que pour la constitution


(montant déterminé) versement de la prime d’émission (100%)
+ libération du minimum légal (25%)
= montant libéré *

550 Banque *
à
485 Actionnaires-Avances sur capital *
extrait de banque (compte spécial)

1010 Capital non appelé en espèces


485 Actionnaires-Avances sur capital
à
1000 Capital souscrit en espèces
110 Primes d’émission
acte notarié

+ décompte du notaire (20010 Fais d’augmentation du


capital 4110 à 440) + extrait
espèce libération intégrale extrait de banque (compte spécial)
(besoin de liquidités = (pas de CNA dans l’acte notarié)
augmentation du capital
+ prime d’émission) + décompte du notaire + extrait

" of "6
3

VANAUVE Alexandre
4_AUGMENTATION DU CAPITAL

nature Dispositions légales supplémentaires:


- biens susceptibles d’une évaluation économique
- libération à 100 % si indivisible, libération min de 25 %
si divisible (idem espèces) et 5 ans
- rapport d’un réviseur d’entreprise
- rapport spécial du CA

libération extrait de banque (compte spécial)

1010 Capital non appelé en espèces


… Actifs, VA
485 Actionnaires-Avances sur capital
à
1000 Capital souscrit en espèces
1001 Capital souscrit en nature
110 Primes d’émission
acte notarié

+ décompte du notaire + note d’honoraires (réviseur) +


extrait
incorporation de Le point de vue de la société
créance commercial - intégrer une dette au capital
- conséquence : 1 (ou +) créancier devient actionnaire
Le point de vue du créancier
- disparition d’une créance vers du capital (actions)
Aspects légaux
- Code civil [art. 1243 : droit du créancier]
- Code des sociétés = apport en nature

440 Fournisseurs
à
1001 Capital souscrit en nature
110 Primes d’émission
acte notarié

+ décompte du notaire + note d’honoraires (réviseur) +


extrait

APPORTS NOUVEAUX primes d’émission Le prélèvement sur la prime d'émission ne procure


(incorporation de fonds aucune nouvelle ressource financière à l’entreprise (passif
propres) inchangé).
Diminution des fonds propres et légèrement de valeur
comptable d'une action diminue légèrement.
Décision:
- prise par l’AG selon les conditions des statuts
- doit faire l’objet d’un acte authentique + publication

110 Primes d’émission


à
100 Capital souscrit
acte notarié

+ décompte du notaire + extrait

" of "6
4

VANAUVE Alexandre
4_AUGMENTATION DU CAPITAL

émission d’actions gratuites

nombre d’actions gratuites crées / nombre d’actions


anciennes = proportion pour l’attribution

090 Actions à attribuer


à
091 Ayants droit d’actions gratuites
acte notarié

091 Ayants droit d’actions gratuites


à
090 Actions à attribuer
décompte des coupons reçus

PVR voir 8_pvr 121 Plus-value de réévaluation sur immo. corp.


à
100 Capital souscrit
acte notarié

+ décompte du notaire + extrait


réserves - Réserve légale [art. 616, C. Soc.] ✗
- Réserves indisponibles
- pour actions propres [art. 623, C. Soc.] ✗
- autres réserves indisponibles ✓
- Réserves immunisées ✓
- Réserves disponibles ✓
- Capital autorisé ✓ (si prévu par les statuts)

1311 Autres réserves indisponibles


133 Réserves disponibles
à
100 Capital souscrit
acte notarié

+ décompte du notaire + extrait


bénéfice reporté Particularité  (avis C.N.C.)
14 - pas d’imputation directe mais passage par le tableau
d’affectations et prélèvements
- deux écritures

1400 Bénéfice reporté


à
790 Bénéfice reporté de l’exercice précédent
PV de l’AGE

6910 Affectation au capital


à
100 Capital souscrit
acte notarié

+ décompte du notaire + extrait

" of "6
5

VANAUVE Alexandre
4_AUGMENTATION DU CAPITAL

IFRS

frais d’établissement => non activés; frais liés à la souscription du capital sont déduits du montant du capital

Aspects fiscaux

Pas de droits d’enregistrement proportionnels dus sur le montant de l’augmentation du capital.

" of "6
6

VANAUVE Alexandre
5_RÉDUCTION DU CAPITAL

Dispositions avec/sans remboursement aux actionnaires

AVEC diminution des moyens remboursement aux art. 612 à 614 du C. Soc.
d’action de la société actionnaires - modification des statuts (montant du capital)
- capital trop important - droit des créanciers (art. 613 C. Soc.)
- premier pas vers une dissolution • exiger une garantie de la société (2 mois)
future • si désaccord : tribunal du commerce
- désinvestissement, actifs plus • Président fixe la garantie ou pas de garantie
utilisés • aucun remboursement dans ce délai de 2
mois

1000 Capital souscrit en espèce


à
484 Actionnaires
acte notarié

+ décompte du notaire (615 Rétribution de tiers


à 440) + extrait

484 Actionnaires
6571 Frais bancaires
à
5500 Banque
extrait de banque

+ décompte du notaire (615 Rétribution de tiers


4110 à 440) + extrait

dispense de remboursement mais compensation pour les


versement du C.N.A. actionnaires

1000 Capital souscrit en espèce


à
484 Actionnaires
acte notarié

4160 Actionnaires
à
1010 Capital non appelé en espèces
PV de l’AG

+ décompte du notaire + extrait

484 Actionnaires
à
4160 Actionnaires
PV du CA

! of !3
1

VANAUVE Alexandre
5_RÉDUCTION DU CAPITAL

SANS diminution des moyens apurement de pertes souvent suivie d’une ↑ du capital
d’action de la société comptables - conserver la confiance des tiers
(remboursement) - permettre la distribution d’un dividende

690 Perte reportée de l’exercice précédent


à
1410 Perte reportée
PV de l’AG

100 Capital souscrit


à
791 Prélèvement sur le capital
acte notarié

+ décompte du notaire + extrait


constitution d’une clôture de l’exercice:
réserve pour perte 100 Capital souscrit
prévisible à
1311 Autres réserves indisponibles
PV de l’AG

+ décompte du notaire + extrait + écritures


d’affectation:

1400 Bénéfice reporté


à
790 Bénéfice reporté de l’exercice précédent
affectation du résultat

1311 Autres réserves indisponibles


à
792 Prélèvement sur les réserves
affectation du résultat
création d’une début d’exercice:
réserve indisponible 500 Actions propres, VA
pour actions propres 6570 Frais d’acquisition et de vente de titres
à
5500 Banque
extrait de banque

100 Capital souscrit


à
1310 Réserve indisponible pour actions propres
acte notarié

+ décompte du notaire + extrait

C.N.C. : imputaiton directe (sauf perte reportée)


Frais de réduction du capital = CHARGES
Frais de notaire : compte 615 Rétributions de tiers
Frais de banque : compte 6571 Frais bancaires

! of !3
2

VANAUVE Alexandre
5_RÉDUCTION DU CAPITAL

Réserve pour achat d’actions propres si réserves disponibles


Attention : vérifier que l’actif net est supérieur ou égal aux capitaux non distribuables AVANT RÉPARTITION

constitution de la réserve
133 Réserve disponible
à
1310 Réserve indisponible pour actions propres
PV de l’AG

attribution des actions propres au personnel?


623 Autres frais de personnel
à
4840 Actionnaires (actions propres à attribuer)
PV du CA

4840 Actionnaires (actions propres à attribuer)


à
500 Actions propres, VA
PV du CA

Annulation de la réserve indisponible pour actions propres: 3 hypothèses

Transfert au capital Transfert en réserve disponible Transfert dans l’affectation du


résultat
1310 Réserve indisponible pour 1310 Réserve indisponible pour 1310 Réserve indisponible pour
actions propres actions propres actions propres
à à à
100 Capital souscrit 133 Réserve disponible 792 Prélèvement sur les réserves
acte notarié PV de l’AG/CA affectation du résultat

Aspects fiscaux d’une réduction de capital

En cas de réduction de capital, par remboursement aux actionnaires, il convient de tenir compte de la
composition fiscale du capital remboursé :

Si bon capital = capital libéré = Si distribution de réserves taxées Si distribution de réserves


apport en espèces ou en nature (incorporées au capital) immunisées (incorporées au
capital)
- Aucun ISOC et aucun - Aucun ISOC n’est du, car il - ISOC dû
précompte mobilier n’est dû s’agit de réserves taxées - Précompte mobilier est dû (en
- Simple remboursement de la - Précompte mobilier est dû (en principe taux de 30 %)
mise initiale principe taux de 30 %)

! of !3
3

VANAUVE Alexandre
6_IMPÔTS DIFFÉRÉS

Distinctions

impôt impôts différés

L’impôt sur le revenu (impôt des Les impôts différés, ou latents, ou


sociétés dû ou versé) = vise latences fiscales = vise les
l’exercice clôturé (et, le cas exercices suivants
échéant, le(s) exercice(s)
précédent(s))
→ dettes court terme → sous la rubrique des provisions
impôts différés actifs impôts différés passifs

économie d’impôt future, en Passif si dette d’impôt future, en


présence de résultats positifs présence de résultats positifs
attendus => NON comptabilisés à attendus
l’actif du bilan (simple mention en
annexe)

Impôts différés: définition

Art. 95, § 2, A.R. exéc. du Code des Sociétés


Impôts futurs en raison de subsides ou de taxation étalée de certaines plus-values réalisées

plus-values réalisées subsides en capital (= bénéfices imposables)

art. 47 CIR 92 art. 362 CIR 92


- Cession immobilisations incorporelles ou Vise : les subventions reçues des pouvoirs publics
corporelles > 5 ans (Etat, communautés, régions, provinces, communes,
- Remploi du prix de cession (vente) institutions publiques et institutions internationales et
- Remploi en immob. incorporelles ou supranationales), pour l’acquisition
corporelles amortissables, dans l’EEE d’immobilisations corporelles ou incorporelles
- Remploi dans les 3 ans (> 1er janvier année
réalisation) Sont exclues : indemnités reçues du fonds des
- Taxation étalée au rythme de l’amortissement calamités pour dégâts à caractère professionnel
du bien acquis en remploi
Taxation : de manière étalée au même rythme que
celui de l’amortissement (ou réduction de valeur)
des immobilisations acquises au moyen du subside,
et le cas échéant pour le solde en cas de cession
régime fiscal

(vente, échange, apport) ou désaffectation

Exonération des subsides en capital (et en intérêts)


attribués par les régions dans le cadre de la
législation sur l’expansion économique, qui font
l’objet d’une notification à partir du 1er janvier 2006.
Source : article 193 bis CIR 92. Conséquence : dans
ce cas, les impôts différés ne doivent pas être
comptabilisés en déduction des subsides en capital.

Exonération des subsides en capital  (et en intérêts)


attribués par les régions dans le but d’encourager la
recherche et le développement, et dans le respect
de la réglementation européenne en matière d’aide
d’état, qui ont fait l’objet d’une notification à partir du
1er janvier 2007.  Source : article 193 ter CIR 92.

étalement optionnel étalement obligatoire

" of "3
1

VANAUVE Alexandre
6_IMPÔTS DIFFÉRÉS

Conditions pour l’étalement de la taxation

- Immobilisations > 5 ans


- Remploi
- Écritures comptables au 31/12/N
- Transfert en Impôts différés
- Transfert en Rés. immunisées
- Attention : réforme ISOC été-automne 2017 : si diminution du taux de l’ISOC, alors diminution de la
rubrique comptable des impôts différés, et transfert direct de la différence dans le compte de réserves
immunisées.

plus-values réalisées subsides en capital (= bénéfices imposables)

- Transferts aux impôts différés = Ch + (compte


prise en produit prise en charge

débiteur 680)
- Impôts différés afférents à … = P + (compte
créditeur 168)

- Prélèvements sur impôts différés = Pr +


(compte créditeur 780)
- Impôts différés afférents à … = P - (compte
débiteur 168)

- impôts différés (latents) imputés au compte de → réduction échelonnée par imputation au compte
aspects comptables

résultats (Prélèvements sur les impôts différés) de résultats (Autres produits financiers)
- plus-value nette = réserve immunisée et
imputation en résultat (Prélèvements sur les - au rythme de l’amortissement du bien subsidié
réserves immunisées) - à concurrence du solde éventuel en cas de revente

Impôt différé n’est comptabilisé que si le subside est


taxé !

comptabilisation des opérations relatives à la comptabilisation des opérations relatives aux


taxation étalée des PVR subsides en capital
année de réalisation de la plus-value 4169 Subsides en capital à recevoir
à
4164 Autres créances diverses 150 Subsides en capital
…09 Actif, amortissements actés 1680 Impôts différés afférents à des subsides en
à capital
… Actif, VA lettre d’octroi du subside
4510 TVA due sur vente
763 Plus-values sur réalisation d’actifs immo. facture d’achat
facture de vente
5500 Banque
extrait de banque à
4169 Subsides en capital à recevoir
689 Transfert aux réserves immunisées extrait de banque → encaissement du subside
à
132 Réserves immunisées extrait de banque (paiement facture)
livre d’inventaire → transfert du montant net de la
PVR livre d’inventaire → amortissement

" of "3
2

VANAUVE Alexandre
6_IMPÔTS DIFFÉRÉS

680 Transfert aux impôts différés 150 Subsides en capital


à à
1682 Impôts différés afférents à des PVR sur 753 Subsides en capital et en intérêts
immobilisations corporelles livre d’inventaire → transfert du subside en produit
livre d’inventaire → prise en considération de financier
l’impôt
1680 Impôts différés afférents à des subsides en
année du remploi capital
à
facture d’achat + extrait + livre d’inventaire → 780 Prélèvements sur les impôts différés
amortissement livre d’inventaire

132 Réserves immunisées Vente de l’actif:


à 4164 Autres créances diverses
789 Prélèvements sur les réserves immunisées …09 Actif, amortissements actés
livre d’inventaire (prélèvement // taux 663 Moins-values sur réalisation d’actifs immo.
amortissement) à
… Actif, VA
1682 Impôts différés afférents à des PVR sur 4510 TVA due sur vente
immobilisations corporelles facture de vente
à
780 Prélèvement sur les impôts différés extrait
livre d’inventaire (prélèvement // taux
amortissement) 150 Subsides en capital
à
753 Subsides en capital et en intérêts
livre d’inventaire → transfert du subside en produit
financier

1680 Impôts différés afférents à des subsides en


capital
à
780 Prélèvements sur les impôts différés
livre d’inventaire

IFRS

Sujet comptable très vaste, concernant les comptes consolidés des sociétés cotées.

Une norme spécifiquement dédiée aux impôts différés : IAS 12

On y retrouve les impôts différés passifs examinés dans le cadre des comptes statutaires (subsides en capital et
taxation étalée des plus-values).

On y retrouve aussi des impôts différés actifs du fait de l’existence de pertes fiscales récupérables, etc

" of "3
3

VANAUVE Alexandre
7_LIQUIDATION

Dissolution (=fin légale de la société)

suivie d’une liquidation sans liquidation

→ fusions et scissions
réaliser l’actif = liquider rembourser les dettes = partager l’avoir social =
l’actif liquider le passif exigible liquider l’être juridique

Dispositions légales

C Soc Art 633/634


- liquidation volontaire, conventionnelle ou judiciaire
- conséquences de la dissolution suivie d’une liquidation
• continuation de la société
• nomination des liquidateurs
• pouvoirs et obligations des liquidateurs
• étapes de la liquidation:
- Rapport spécial du CA
- Comptes < 3 mois
- AGE devant notaire
- Liquidation proprement dite + clôture liquidation

→ possibilité de liquider la société en un seul acte + article Pacioli (matière) + article 184 § 5 C Soc. :
- Aucun liquidateur n’est nommé
- Toutes les dettes envers les tiers sont remboursées, ou les sommes nécessaires pour leur remboursement
ont été consignées auprès de la caisse de dépôt et consignation
- Tous les actionnaires votent favorablement (unanimité)

Article 28 § 2 AR 30/01/2001 : ajustements comptables de discontinuité :


- Frais d’établissement : amortissement exceptionnel (débit 6600 à crédit 20X9)
- Provisions : dotations (débit 66XX à crédit 16XX)
- Actifs : amortissements et réductions de valeur afin que la VNC doit < ou = à valeur de réalisation (débit 66XX
à crédit XX)

! of !4
1

VANAUVE Alexandre
7_LIQUIDATION

Comptabilisation

la liquidation PERMET de payer tous les créanciers la liquidation NE PERMET PAS de


payer tous les créanciers

actionnaires récupèrent MOINS actionnaires récupèrent PLUS que faillite


que le capital libéré le capital libéré

6600 Dotations aux 19 Avance aux actionnaires sur la L’ANC est négatif (insuffisance
amortissements non récurrents sur répartition de l’actif net * d’actifs pour payer les dettes).
frais d’établissements à
2029 Autres frais d’établissement, 484 Actionnaires Ordre de remboursement des
amortissements actés PV du conseil de liquidation dettes
à 1. créanciers privilégiés
2020 Autres frais d’établissement, versement de l’avance aux
VA actionnaires 454 ONSS
PV de l’AGE de liquidation extrait de banque 455 Rémunérations
à
163 Provisions pour autres risques 450 Dettes fiscales estimées 5500 Banque
et charges à extrait de banque
à 452 Impôts et taxes à payer
762 Reprises de provisions pour 771 Régularisation d’impôts 2. créanciers chirographaires
risques et charges exceptionnelles AER
récapitulatif des provisions → solde en caisse / montant des
annulation paiement de l’impôt et des dettes dettes = …%
extrait de banque
4164 Autres créances diverses chaque créancier chirographaire va
…09 Actif, amortissements actés 6931 Bénéfice de liquidation à recevoir ce …% de sa créance
(664 Charge de liquidation) reporter
à à 440 Fournisseurs
… Actif, VA 1401 Bénéfice de liquidation 4891 Compte courant du gérant
4510 TVA due sur vente reporté à
(764 Produits de liquidation) affectation du résultat 5500 Banque
facture de vente extrait de banque

664 Charges de liquidation 3. créanciers subordonnés


… Actif, RVA montant brut théorique à
à rembourser (1) …
… Actif, VA - pair comptable
PV du conseil de liquidation ______________________________
= résultat réalisé = boni de
4164 Autres créances diverses liquidation
(664 Charge de liquidation)
à précompte mobilier (2)
… Actif, VA
4510 TVA due sur vente montant net théorique à
(764 Produits de liquidation) rembourser (1)-(2)
facture de vente - avance versée *
______________________________
5500 Banque montant net à rembourser
à
400 Clients
4164 Autres créances diverses
extrait de banque

! of !4
2

VANAUVE Alexandre
7_LIQUIDATION

(créance douteuse perdue) 100 Capital souscrit


409 Créances commerciales < 1 130 Réserve légale
an, RVA 1400 Bénéfice reporté
4114 TVA à récupérer pour 1401 Bénéfice de liquidation
régularisation reporté
664 Charge de liquidation à
à 19 Avance aux actionnaires sur la
407 Créances douteuses répartition de l’actif net
PV du conseil de liquidation 4531 Précompte mobilier retenu
484 Actionnaires
situation à l’égard de PV du liquidateur → annulation des
l’administration TVA (TVA à payer) fonds propres
4510 TVA due sur ventes
à paiement des actionnaires et du
4141 TVA à récupérer pour précompte mobilier
régularisation extrait de banque
4519 cc administration TVA
déclaration TVA

paiement des dettes


extrait de banque

6702 Charges fiscales estimées


à
450 Dettes fiscales estimées
décompte de l’impôt sur le résultat

450 Dettes fiscales estimées


à
452 Impôts et taxes à payer
AER

paiement de l’impôt
extrait de banque

6931 Bénéfice de liquidation à


reporter
à
1401 Bénéfice de liquidation
reporté
affectation du résultat

100 Capital souscrit


130 Réserve légale
1401 Bénéfice de liquidation
reporté
à
1410 Perte reportée
484 Actionnaires
PV du liquidateur → annulation des
fonds propres

484 Actionnaires
à
5500 Banque
extrait de banque

! of !4
3

VANAUVE Alexandre
7_LIQUIDATION

Aspects fiscaux

La société reste soumise à l’ISOC (régime normal), durant toute la durée de la liquidation.

Au moment de la clôture de la liquidation, la société a un délai de 6 mois pour déposer sa dernière déclaration
fiscale,

Les distributions aux actionnaires (boni de liquidation) sont soumises au précompte mobilier :
- Au taux normal de 30 %
- Au taux de 0 % (pour la partie du boni de liquidation relative à la réserve de liquidation).

! of !4
4

VANAUVE Alexandre
8_FUSION

Distinctions

absorption constitution d’une nouvelle société réunion des parts en une main

A+B=A A+B=C A + B = AB

1) Existence de 2 (ou +) sociétés 1) Existence de 2 (ou +) sociétés fusion simplifiée


2) Transfert intégral du 2) Transfert intégral du
patrimoine [de B à A] patrimoine [de A et B à C]
caractéristiques

3) Dissolution sans liquidation [de 3) Dissolution sans liquidation [de aspects comptables hors
B] et continuité comptable A et B] et continuité matière
4) Actionnaires de l’absorbée [B] comptable
→ actionnaires de 4) Actionnaires des stés
l’absorbante [A] fusionnantes [A, B] →
actionnaires de C

Procédure

projet de fusion, délai 6 semaines, rapport spécial de fusion, rapport réviseur (rapport échange ou apport
nature), comptes intermédiaires < 3 mois, AGE devant notaire

Aspects comptables

Continuité comptable Rapport d’échange

1) Actif et passif de l’absorbée → comptabilité de rapport:


l’absorbante Valeur  d’échange  par  action  de  l’absorbée
2) Amts, R.V., P.V.R. de l’absorbée → idem Valeur d’échange par action de l’absorbante
absorbante
3) Capitaux propres de l’absorbée → idem
absorbante
4) Évaluation des 2 sociétés ne modifie pas les
données comptables

nombre d’actions nouvelles à émettre

nombre d’actions nouvelles de l’absorbante =


rapport d’échange . nombre d’actions existantes de
l’absorbée
pair comptable = valeur nominale = capital souscrit /
nombre d’actions

valeur comptable = fonds propres / nombre d’actions

" of "4
1

VANAUVE Alexandre
8_FUSION

Comptabilisation

Société absorbée : dissolution sans liquidation


Société absorbante : augmentation du capital

Distinction temporelle entre la décision et l’opération

Décision ANTÉRIEURE à l’opération Décision POSTÉRIEURE à l’opération


→ exception → règle
Exemple : Exemple :
date décision (AGE) : 31/12/N-1 date décision (AGE) : 31/03/N
date opération : 01/01/N date opération : 01/01/N
→ effet rétroactif

Transfert du patrimoine (actifs + passifs + transfert des charges et des produits


exigibles)
4161 Société absorbante 7…
163 Provisions pour autres risques et charges à
3…9 Stocks, RVA 6…
…9 Actifs, amortissements actés
440 Fournisseurs
1) 455 Rémunérations
à
… Actifs, VA
2800 Participations, VA
3… Stocks, VA
400 Clients
5500 Banque
acte notarié de fusion

Annulation des capitaux propres (hors subsides) et constatation de la dette vis à vis des
actionnaires de l’absorbée
absorbée

100 Capital souscrit


130 Réserve légale
133 Réserves disponibles
2)
(1400 Bénéfice reporté)
à
(1410 Perte reportée)
484 Actionnaires
acte notarié de fusion

Réception des nouvelles actions de l’absorbante


510 Actions et parts
3) à
4161 Société absorbante
PV du CA

Remise des actions de l’absorbante aux actionnaires de l’absorbée 


484 Actionnaires
4) à
510 Actions et parts
PV du CA

" of "4
2

VANAUVE Alexandre
8_FUSION

Augmentation du capital (+ autres fonds propres)


4162 Société absorbée
(1410 Perte reportée)
à
1) 100 Capital souscrit
130 Réserve légale
133 Réserves disponibles
(1400 Bénéfice reporté)
acte notarié de fusion
Reprise des actifs et passifs exigibles de + reprise des charges et des produits
l’absorbée = libération de l’augmentation du
capital (et des autres fonds propres)
absorbante

… Actifs, VA 6…
2800 Participations, VA à
3… Stocks, VA 7…
400 Clients
5500 Banque
2)
à
4162 Société absorbée
163 Provisions pour autres risques et charges
3…9 Stocks, RVA
…9 Actifs, amortissements actés
440 Fournisseurs
455 Rémunérations
acte notarié de fusion
Frais de l’opération
3) décompte notaire
note d’honoraires du réviseur d’entreprise

Exception au principe de continuité

Valeur de l’augmentation du capital chez l’absorbante ≠ Valeur du capital de l’absorbée

Pourquoi ?
Actions de l’absorbante avec V.N. maintenue
Comment ?
[V.N. x nombre d’actions nouvelles] > Capital de l’absorbée
[V.N. x nombre d’actions nouvelles] < Capital de l’absorbée
Solution
[V.N. x nombre d’actions nouvelles] > Capital de l’absorbée
→ Prélèvement sur autres fonds propres (décision A.G.)

[V.N. x nombre d’actions nouvelles] < Capital de l’absorbée


→ Prime d’émission (C. Soc., art. 78)

l'augmentation de capital dans la société absorbante l'augmentation de capital dans la société absorbante
est SUPÉRIEURE au capital de la société absorbée est INFÉRIEURE au capital de la société absorbée
remarque : transfert des actifs et passifs uniquement

la différence est prélevée, selon les modalités la différence est portée en primes d'émission. 

décidées par l'assemblée générale de fusion, sur les
autres éléments de capitaux propres de la société
absorbée

" of "4
3

VANAUVE Alexandre
8_FUSION

Aspects fiscaux

Principe de neutralité fiscale (article 211 CIR 92) :


- Plus-values latentes sur actifs transférés ne sont pas taxées
- Valeurs comptables restent inchangées (absorbée => absorbante)
- Dans le chef de l’actionnaire, plus-value latente n’est pas taxée non plus

Attention : certaines opérations ne bénéficient pas de ce régime de neutralité fiscale

Exception à ce principe de neutralité fiscale :


- Sort des pertes fiscales des sociétés participant à l’opération de fusion : transfert des pertes au prorata des
actifs nets des sociétés participant à l’opération

" of "4
4

VANAUVE Alexandre
9_LIAISONS FINANCIÈRES

Détention de droits sociaux: définitions légales

Participation Entreprises liées Entreprises avec lien de Autres immobilisations


participation financières
Art. 13 C. Soc. Art. 11 C. Soc. Art. 14 C. Soc. Actions et parts Droits
Détention de droits Entreprises liées Lien de participation si: sociaux ≠ participation
sociaux si: - Sociétés contrôlées - Détention d’une
- Lien durable (>12 mois) - Sociétés participation directe Créance sur entreprises
- Influence décisive sur « contrôlantes » - Détention d’une avec but = lien durable
la gestion - Sociétés dans un participation indirecte
même consortium Cautionnements =
- Autres sociétés garanties versées
contrôlées par les
mêmes …

Comment?
- Détention directe de - Détention de droits - Participation directe ou
droits sociaux ≥ 10 % sociaux ≥ 50 % du indirecte avec
du capital social capital social détention de droits
- Détention indirecte de sociaux entre 10 et 50
droits sociaux ≥ 10 % %
du capital social
- Dispositions
conventionnelles ou
situation aux dernières
A.G.
Créances sur des entreprises liées ou sur des
entreprises avec lesquelles il existe un lien de
participation

Créances (LT ou CT) SI BUT = soutenir durablement


l’activité de la société dans laquelle on détient une
participation

Comptabilisation initiale Comptabilisation ultérieure (clôture Mentions en annexe


annuelle) - évaluation
classification: réductions de valeur: - tableau de mutations
- détention LT - actions et parts: moins-value - sociétés détenues +10%
- actions et parts, créances comptable - relations entreprises liées et liens
- actions et parts - créances: risque recouvrement de participations
- entreprises liées - méthodologie (règle particulière
- lien de participation d’évaluation)
- autres immob. fin.
plus-value de réévaluation
évaluation initiale: - actions et parts uniquement
- actions = prix d’acquisition, +
frais accessoires (règle
particulière d’évaluation)
- créances = valeur nominale

$ of $4
1

VANAUVE Alexandre
9_LIAISONS FINANCIÈRES

La consolidation

Ensemble de techniques pour réunir en comptes annuels globaux les comptes annuels des sociétés d’un
groupe

Qui doit consolider ?  Sociétés – mères = contrôlent une ou plusieurs filiales


- Comptes consolidés (bilan, compte de résultats, annexe consolidés)
- Rapport de gestion consolidé
- Contrôle par un commissaire / réviseur d’entreprises

Pourquoi consolider ?
Comptes annuels d’1 société dans un groupe ≠ image fidèle de sa situation
Nécessité d’établir les comptes annuels du groupe

Comptabilisation

acquisition d’actions partiellement libérées acquisition d’actions totalement libérées

(2800 Participations dans des entreprises liées, VA) 28…0…, VA


(2820 Participations dans des entreprises avec 6570 Frais d’acquisition et de vente de titres
lesquelles il existe un lien de participation, VA) à
(2840 Autres actions et parts, VA) 5500 Banque
6570 Frais d’acquisition et de vente de titres extrait de banque
à
(2801 Participations dans des entreprises liées,
montant non appelé)
(2821 Participations dans des entreprises avec
lesquelles il existe un lien de participation, montant
non appelé)
(2841 Autres actions et parts, montant non appelé)
5500 Banque
extrait de banque

28…1…, montant non appelé


à
4890 Autres dettes diverses
appel de fonds

4890 Autres dettes diverses


à
5500 Banque
extrait de banque

$ of $4
2

VANAUVE Alexandre
9_LIAISONS FINANCIÈRES

Modifications de valeurs des immo. fin. (participations, actions et parts)


plus-value de réévaluation réduction de valeur cession d’actions

28…8 …, plus-values actées 661 Dotations aux réductions de 510 Actions et parts, VA
à valeur sur immo. fin. à
122 plus-value de réévaluation sur à 2840 Autres actions et parts, VA
immo. fin. 28…9 …, réductions de valeur livre d’inventaire
livre d’inventaire actées
livre d’inventaire

5500 Banque 5500 Banque


6700 Impôts et précomptes dus 6570 Frais d’acquisition et de
ou versés vente de titres
à à
750 Produits des immo. fin. 510 Actions et parts, VA
extrait de banque 752 Plus-values sur réalisation
→ encaissement du dividende d’actifs circulants
distribué extrait de banque
→ cession des actions

122 Plus-values de réévaluation 28…9 …, réductions de valeur


sur immo. fin. actées
à à
28…8 …, plus-values actées 761 Reprises de réductions de
livre d’inventaire valeur sur immo. fin.
→ ajustement comptable des livre d’inventaire
actions → ajustement comptable des
actions
+ éventuellement PVR

A détient x% des droits sociaux de B, A comptabilise une créance sur B:


1) A consent un prêt à B pour immo. fin. 2810 Créances en comptes
financer un investissement (société B)
(= soutien durable) à
5500 Banque
extrait de banque
2) A consent un prêt à B pour autres créances LT 2910 Créances en comptes
difficultés momentanées de (société B)
trésorerie à
5500 Banque
extrait de banque

inventaire N+1:
4164 Autres créances diverses
(société B)
à
2910 Créances en comptes
(société B)
livre d’inventaire

autres créances CT 4164 Autres créances diverses


(société B)
à
5500 Banque
extrait de banque

$ of $4
3

VANAUVE Alexandre
9_LIAISONS FINANCIÈRES

3) A vend des marchandises à créance comm. LT 2900 Clients (société B)


B à
700 Vente de marchandises
4510 TVA due sur ventes
facture de vente

inventaire N+1:
400 Clients (société B)
à
2900 Clients (société B)
livre d’inventaire

créance comm. CT 400 Clients (société B)


à
700 Vente de marchandises
4510 TVA due sur ventes
facture de vente

Aspects fiscaux

actions et parts créances

- Dotations réductions de valeur : non déductibles - Réductions de valeur et moins-values : déductibles


- Reprises réductions de valeur : non taxables - Plus-values : taxables
- Moins-values réalisation actions et parts : non
déductibles
- Plus-values de réévaluation : non taxables
- Plus-values de réalisation (cession) : non taxées
sauf si :
- Détention – d’un an : taxation à 25 %
- Détention par une grande société (article 15 C
Soc): taxation à 0,4 %
- Réforme fiscale (été 2017) : taxation (à 25 % ?)
si détention inférieure à 10 % ou 2,5 M EUR
- Dividendes obtenus : taxation sauf si détention
supérieure à 10 % ou 2,5 M EUR (régime revenus
définitivement taxés = « RDT »; taxation dans ce
cas à 5% * 33,99 %).

$ of $4
4

VANAUVE Alexandre
10_EMPRUNTS OBLIGATAIRES

Définition

Dette résultant d’un prêt consenti par un tiers, représentée par des titres appelés OBLIGATIONS

Caractéristiques

- émission de titres = obligations


- pair = V.N. des obligations
- prix d’émission
- intérêt = rémunération des obligations
- mode de remboursement de l’emprunt
- durée de l’emprunt (entre 5 et 30 ans)

Types d’emprunts obligataires

ordinaire - sans prime


- avec prime d’émission (émises en dessous de la valeur nominale et remboursées
au pair)
prime d’émission = valeur nominale (pair) - prix d’émission
- avec prime de remboursement (émises à la valeur nominale et remboursées au
dessus du pair)
prime de remboursement = prix de remboursement - valeur nominale (pair)
- avec double prime (émises en dessous de la valeur nominale et remboursées au
dessus du pair)
subordonnés Sont remboursées, en cas de liquidation, après toutes les autres dettes ou
certaines d'entre elles en fonction des dispositions prévues à cet effet lors de
l'émission de l'emprunt. Les titulaires de ces titres prennent rang entre les
créanciers chirographaires et les actionnaires.
convertibles Peuvent être transformées en actions de la société émettrice de l’emprunt. Lors de
la conversion, l'obligataire devient actionnaire et les fonds recueillis par l'emprunt se
transforment en fonds propres à concurrence du montant des titres convertis.
assortis de droit de voir droit des sociétés
souscription / avec
warrant

assortis d’obligations voir droit des sociétés


participantes

Dispositions légales

émission privée les parties déterminent librement les conditions de l'emprunt, leurs droits et
obligations. Ces éléments sont consignés dans un contrat d'émission qui est un
document sous seing privé signé par la société émettrice et les obligataires.
émission publique soumission d’un prospectus à la Commission Bancaire et Financière au moins 15
jours avant l’émission. Publication au moins 3 jours avant l’émission.

! of !5
1

VANAUVE Alexandre
10_EMPRUNTS OBLIGATAIRES

émission d’obligations conditions d’émission


convertibles et de droits
de souscription 1. l’émission de ces obligations convertibles ou des droits de souscription doit être
autorisée (C. Soc., Art. 583) :
- par l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires délibérant aux
conditions requises pour la modification des statuts,
- soit par le conseil d'administration suite à la procédure du capital autorisé.
2. les conditions de l'emprunt doivent mentionner :
- les dates de la conversion ou de l'exercice du droit de souscription et
- les délais dans lesquels les obligataires ou les détenteurs de warrants doivent 

faire part de leur décision.
3. les obligations convertibles doivent être entièrement libérées (C. Soc., Art. 489).
4. les anciens actionnaires ont un droit de souscription préférentielle lors de
l'émission des obligations convertibles ou des droits de souscription. Mais ce
droit de préférence ne s'applique pas lors de la conversion effective ou de la
souscription d'actions nouvelles au moyen du warrant. Ce droit est
proportionnel au capital détenu.
la réalisation de la conversion ou du droit de souscription

AGE
autorisée au préalable:
- soit directement lors de sa délibération,
- soit indirectement par la procédure du capital autorisé.
Acte authentique
Pendant la période de conversion ou de l'exercice des droits de souscription, la
société ne peut effectuer aucune opération en vue de réduire les avantages
attribués aux obligataires ou détenteurs de warrant (C. Soc., Art. 490).
assemblée générale des voir droit des sociétés
obligataires

Comptabilisation obligations ordinaires sans prime

1. émission via un organisme financier 1712 Obligations à placer


et souscription partielle à
1711 Emprunts obligataires non subordonnés, non
convertibles
PV du CA

5500 Banque
2010 Frais d’émission d’emprunts
à
1712 Obligations à placer
extrait de banque

(les organismes peuvent garantir le placement de la


totalité des titres)

! of !5
2

VANAUVE Alexandre
10_EMPRUNTS OBLIGATAIRES

via la société elle-même et 1712 Obligations à placer


souscription intégrale à
1711 Emprunts obligataires non subordonnés, non
convertibles
PV du CA

4163 Obligataires
à
1712 Obligations à placer
PV du CA

5500 Banque
à
4163 Obligataires
extrait de banque
2. intérêt payé par la société elle-
même (au siège social)
payé par l’intermédiaire N
d’un organisme financier 6500 Intérêts, commissions et frais afférents aux dettes
(→commission guichet) à
4531 Précompte mobilier retenu
4800 Coupons d’obligations à payer
décompte de l’intérêt annuel

N+1
4800 Coupons d’obligations à payer
6571 Frais bancaires
à
5500 Banque
extrait de banque

paiement précompte mobilier


extrait de banque

+ nouveau décompte de l’intérêt annuel


3. écritures de fin régularisation des intérêts 6500 Intérêts, commissions et frais afférents aux dettes
d’exercice à
492 Charges à imputer
livre d’inventaire

N+1: extourne
relevé des régularisations

6500 Intérêts, commissions et frais afférents aux dettes


à
4531 Précompte mobilier retenu
4800 Coupons d’obligations à payer
décompte de l’intérêt annuel

reclassement de la dette 1711 Emprunts obligataires non subordonnés, non


(LT → CT) convertibles
à
4211 Emprunts obligataires non subordonnés, non
convertibles
livre d’inventaire

! of !5
3

VANAUVE Alexandre
10_EMPRUNTS OBLIGATAIRES

amortissement des frais 6501 Dotation aux amortissements sur frais d’émission
d’émission d’emprunts d’emprunts
amortissement intégral à la à
clôture de l’ex. de 2010 Frais d’émission d’emprunts
l’émission livre d’inventaire

amortissement des frais 6501 Dotation aux amortissements sur frais d’émission
d’émission d’emprunts d’emprunts
amortissement linéaire sur à
la durée de l’emprunt 2019 Frais d’émission d’emprunts, amortissements actés
livre d’inventaire
4. remboursement payé par la société elle-
intégral à même (au siège social)
l’échéance

payé par l’intermédiaire 4211 Emprunts obligataires non subordonnés, non


d’un organisme financier convertibles
(→commission guichet) à
4801 Obligations échues à rembourser
décompte des obligations à rembourser

4801 Obligations échues à rembourser
6571 Frais bancaires
à
5500 Banque
extrait de banque

Comptabilisation obligations ordinaires à prime avec remboursement intégral à l’échéance

Valeur de remb. > prix d’ém.


- prime d’émission
- prime de remboursement
- double prime

rendement facial ou nominal c’est l'intérêt prévu dans le contrat d'émission qui se calcule sur la valeur
nominale des obligations et qui sera attribué aux obligataires
rendement actuariel ou réel c’est l'intérêt effectif du capital évalué en valeur actuelle, c'est-à-dire à la date
de calcul (généralement la date de clôture de l'exercice comptable). 


= taux d’intérêt actuariel . montant de l'emprunt obligataire inscrit au passif (en


dettes à plus d'un an et en dettes à un an au plus)

N
émission → PV du CA
souscription et libération → extrait de banque
amortissement des frais → livre d’inventaire
régularisation de l’intérêt relatif à l’exercice → livre d’inventaire
N+1
réouverture des comptes
extourne des charges à imputer → relevé des régularisations

! of !5
4

VANAUVE Alexandre
10_EMPRUNTS OBLIGATAIRES

intérêt actuariel
- montant déjà comptabilisé au 31/12/N
____________________________________
= intérêt actuariel corrigé
- intérêt nominal annuel brut
____________________________________
= augmentation de la dette obligataire *

6500 Intérêts, commissions et frais afférents aux dettes


à
1711 Emprunts obligataires non subordonnés, non convertibles *
4531 Précompte mobilier retenu
4800 Coupons d’obligations à payer
décompte de l’intérêt annuel

paiement des coupons nets → extrait de banque


paiement du précompte mobilier → extrait de banque
régularisation de l’intérêt relatif aux derniers mois de l’exercice N+1 → livre d’inventaire
N+… (échéance)
réouverture des comptes
extourne des charges à imputer → relevé des régularisations

1711 → 4211 (LT → CT)


décompte de l’intérêt annuel

mise en paiement des obligations → décompte des obligations à rembourser


paiement des coupons + remboursement → extrait de banque
paiement du précompte mobilier → extrait de banque

IFRS

Frais d’émission de l’EO = portés en diminution de la dette comptabilisée au passif du bilan


Et amortis sur la durée de l’emprunt
→ Impact sur le rendement actuariel de l’emprunt

! of !5
5

VANAUVE Alexandre
11_LEASING FINANCIER

Distinctions

Leasing opérationnel ou renting Leasing financier ou location-financement

constitue une location à long terme d’un bien est une technique contractuelle de crédit à moyen
immobilier ou mobilier. Le locataire n’a pas l’intention terme par laquelle une entreprise de « leasing »
de devenir propriétaire du bien, il souhaite acquiert, sur les instructions spécifiques de son futur
uniquement pouvoir l’utiliser pendant une période preneur (le locataire), la propriété de biens
limitée inférieure à la durée de vie économique du d’équipement (mobiliers ou immobiliers) à usage
bien loué. Le résultat du leasing opérationnel est donc professionnel, en vue de les donner en location à ce
identique à la location de biens d’équipement. preneur pour une durée déterminée, en contrepartie
de redevances ou loyers.
le donneur en leasing est propriétaire économique et
juridique du bien
le locataire n’a pas l’intention de devenir propriétaire le locataire peut devenir propriétaire du bien loué
du bien
le contrat est résiliable le contrat est en principe non résiliable

les loyers ne permettent pas de reconstituer le capital les loyers reconstituent le capital investi par le
investi par le propriétaire propriétaire

Au terme du contrat de leasing le locataire peut:


- Restituer le bien au donneur
- Devenir le propriétaire si le contrat prévoit le transfert automatique de propriété
- En cas d’option d’achat:
- Exercer l’option et devenir propriétaire
- Ne pas lever l’option et restituer le bien au propriétaire

Principes comptables

1. Reconstitution du capital
2. Une option d’achat n’est pas indispensable
3. Peut être résiliable
4. L’option d’achat ne peut être supérieure à 15% du montant investi par le donneur dans le bien

En conséquence, en cas de leasing financier


- Le preneur a la propriété économique du bien et le capitalisera (comptabilisera à l’actif du bilan)
- Le donneur a la propriété juridique du bien.  Le bien ne sera plus capitalisé dans ses livres et les redevances
figureront en créances

" of "3
1

VANAUVE Alexandre
11_LEASING FINANCIER

Comptabilisation du leasing financier chez le locataire

il EXISTE une option d’achat (incluse dans le tableau il N’EXISTE PAS d'option d’achat (incluse dans le
d’amortissement) tableau d’amortissement)
N
2…20 Actifs détenus en location financement, VA idem + engagements
à
172 Dettes de location financement et assimilés 050 Engagements d’acquisition
422 Dettes de location financement et assimilés à
échéant dans l’année 051 Créanciers d’engagements d’acquisition
contrat de leasing
4110 TVA déductible sur achats
422 Dettes de location financement et assimilés
échéant dans l’année
6500 Intérêts
à
440 Fournisseurs
livre d’inventaire:
172 Dettes de location financement et assimilés
à
422 Dettes de location financement et assimilés
échéant dans l’année

490 Charges à reporter


à
6500 Intérêts

6302 Dotations aux amortissements sur immo. corp.


à
2…29 Amortissements actés sur actifs détenus en
location financement
N+1
6500 Intérêts
à
490 Charges à reporter
régularisation

échéance → idem
livre d’inventaire → idem

" of "3
2

VANAUVE Alexandre
11_LEASING FINANCIER

(option d’achat) (option d’achat)

dernière échéance

paiement de la dernière facture idem + extourne des engagements


+
paiement de la dernière facture

2… Actif, VA 051 Créanciers d’engagements d’acquisition


2…29 Amortissements actés sur actifs à
détenus en location financement 050 Engagements d’acquisition
à
2…9 Amortissements actés sur actifs
2…20 Actifs détenus en location financement,
VA

6302 Dotations aux amortissements sur immo.


corp.
à
2…9 Amortissements actés sur actifs
422 Dettes de location financement et 6302 Dotations aux amortissements sur immo. corp.
assimilés échéant dans l’année à
2…29 Amortissements actés sur actifs 2…29 Amortissements actés sur actifs détenus en
détenus en location financement location financement
à _______________________________________________
2…20 Actifs détenus en location financement,
restitution

VA 2…29 Amortissements actés sur actifs détenus en


location financement
à
2…20 Actifs détenus en location financement, VA

051 Créanciers d’engagements d’acquisition


à
050 Engagements d’acquisition

Particularités du sale and lease back / rent back

Les montants payés à l’avenir permettent de reconstituer le capital investi

oui non

Sale and lease back Sale and rent back

- Plus-value sur la cession (763) est extournée (via - Plus-value prise en résultats (763)
compte 493 de produit à reporter) et prise en - La société enregistre des frais de location (61
résultats sur la durée du leasing Services et biens divers)
- L’immobilisé revient au bilan en contrepartie d’une
dette

IFRS

16 - Activation au bilan devient la règle.

" of "3
3

VANAUVE Alexandre