Vous êtes sur la page 1sur 36

Vite et Bien

méthode rapide pour adultes


Vite et Bien
méthode rapide pour adultes
2 e ÉDITION
Méthode de français RAPIDE pour adultes pressés et impatients !
• Pour chaque niveau, un manuel unique « tout-en-un » avec CD audio et corrigés
• 120 à 140 heures de cours par niveau

DEUXIÈME ÉDITION REVUE ET AUGMENTÉE


• Plus de 200 nouvelles activités communicatives
• Une évaluation finale
• Une nouvelle maquette et de nouvelles illustrations

CECR
A1 A2 B1 B2 C1 C2
Niveau 1
Niveau 2
Grands adolescents et adultes
CD MP3 inclus

Vite et bien 1 – A1-A2 Vite et bien 2 – B1


débutants et faux débutants

PUBLICS OBJECTIFS

Apprenants en situations Concilier le plaisir d’apprendre Faire face à des


d’apprentissage variées : et une bonne structuration contextes variés :
des connaissances :
• étudiants en centres • Personnel et familial
de langues • la vie en France • Pratique
• cours en entreprises • les différences culturelles • Professionnel
• cours particuliers • le langage de la • Touristique
• auto-apprentissage guidé vie quotidienne • Administratif
• remise à niveau • Universitaire

Claire Miquel

VITE_ET_BIEN_COUV_1.indd 1-2 17/07/2018 15:29:27


La francophonie dans le monde
avant-propos

La méthode rapide VITE ET BIEN s’adresse aux adultes pressés et impatients !


Cette NOUVELLE ÉDITION REVUE ET AUGMENTÉE comprend, par niveau, 200 exercices communicatifs
supplémentaires, ainsi qu’une évaluation finale et des tableaux de conjugaison.
VITE ET BIEN permet à l’étudiant à la fois d’apprendre la langue et de découvrir la culture française (littérature,
histoire, arts, sociologie…) tout en se confrontant à la réalité de la vie en France et aux différences culturelles,
le tout en un temps record. En effet, le niveau 1 couvre, en vingt unités, les niveaux A1 et A2 du Cadre
européen commun de référence. Le niveau 2 couvre le B1.
Le niveau 1 s’adresse aux débutants complets aussi bien qu’aux « faux débutants ».
Le niveau 2 s’adresse aux personnes de niveau intermédiaire ayant déjà acquis des bases linguistiques,
par exemple avec le premier volume de cette méthode. Ce manuel constitue donc un outil d’apprentissage
et/ou de rafraîchissement des connaissances.
Chacune des vingt unités porte sur un thème particulier, et débute par une ou deux pages de situations de
communication (dialogues à écouter) et une page de documents à lire (niveau 2) : articles de journaux,
extraits littéraires, documents historiques, analyses sociologiques, courriers électroniques… Une liste
d’expressions-clés de la conversation complète l’ensemble. Les dialogues sont illustrés, non seulement par
souci de vivacité et d’agrément, mais aussi pour fournir des informations culturelles complémentaires :
gestes, attitudes, vêtements, environnement…
Viennent ensuite une leçon de vocabulaire et de civilisation, elle aussi illustrée, puis une leçon de
grammaire.
Les notions acquises sont immédiatement mises en pratique dans cinq pages d’activités pédagogiques :
aux trois pages (communication, vocabulaire, grammaire) existantes dans l’ancienne version, nous avons
ajouté une nouvelle page de communication et une page de « grammaire et communication ». Les exercices
variés (vrai ou faux, QCM, associations, exercices à trous, sujets de débats, illustrations à commenter,
histoires à inventer…) peuvent se pratiquer aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.
Une évaluation notée, faisant appel aux quatre tâches (parler, écouter, lire, écrire), constitue une synthèse
de l’ensemble des notions présentées dans l’unité. Au niveau 2, elle inclut notamment un nouveau dialogue
à écouter et à comprendre.
Pour conclure, la nouvelle évaluation finale, notée sur 100, se compose de dix exercices reprenant l’essentiel
des notions grammaticales étudiées tout au long du volume.
Un index lexical et un index grammatical aident l’étudiant et le professeur à naviguer aisément dans la
méthode.
Enfin, des tableaux de conjugaison ainsi que les corrigés commentés des activités fournissent un
complément pédagogique précieux.
Le CD MP3 inclus dans l’ouvrage comporte, bien entendu, tous les dialogues, enregistrés sur un ton aussi
naturel que possible.
Nous avons employé un niveau de langue usuel dans les dialogues, sans exclure une langue littéraire
moderne dans les documents à lire.
L’esprit de ce livre consiste à concilier le plaisir d’apprendre et une bonne structuration des connais-
sances. De plus, l’ouvrage cherche à préparer les élèves aux surprises et aux imprévus de la vie en France, afin
qu’ils ne se laissent pas gagner par la panique ou la timidité lorsqu’ils se trouveront en situation réelle !
Il s’agit donc de ne pas se limiter au « savoir » linguistique, mais de développer également le « savoir-faire »
et le « savoir-être » en amenant l’élève, VITE ET BIEN, à l’autonomie linguistique.

97820903_cv_II-III.indd 3 5/01/10 23:02:58

VITE_ET_BIEN_COUV_1.indd 3-4 17/07/2018 15:29:28


Vite et Bien
méthode rapide pour adultes
2 e ÉDITION

• P.2 Mode d’emploi

Extrait de Vite et Bien 1 - A1-A2

• P.4 Tableau des contenus


• P.8 Unité 14 : les gens

Extrait de Vite et Bien 2 - B1

• P.18 Tableau des contenus


• P.22 Unité 13 : spectacle et musique

Claire Miquel

VITE_BIEN_CONTENU.indd 1 17/07/2018 14:46:03


mode d’emploi
Bien entendu, il existe toutes sortes d’approches possibles, car ce livre, tout en étant structuré et réfléchi,
permet une certaine liberté de parcours. Cependant, un professeur peut aborder une unité de la manière
suivante.

1. Travailler les dialogues et les documents écrits


Les DIALOGUES, qui mettent en scène une large gamme de personnages, de situations (personnelles,
professionnelles, administratives, etc.), d’interactions (disputes, conflits, conseils, conversations
détendues, plaisanteries…) présentent la réalité de la vie quotidienne en France.
Ils intègrent les éléments de vocabulaire, de grammaire et de civilisation étudiés dans l’unité.
Les DOCUMENTS à lire permettent d’aborder un autre niveau de langue, celui du registre écrit (avec
les modifications stylistiques qui s’y rattachent). Ils se rapportent au thème abordé dans l’unité, au
vocabulaire et/ou aux points de grammaire. De nature variée, ils amènent l’élève à découvrir la culture
française, aussi bien du point de vue littéraire que politique, sociologique ou historique.
Les EXPRESSIONS-CLÉS sont celles de la conversation, que les étudiants adorent connaître pour remplir les
silences, pour plaisanter, pour « se sentir français ».
À partir de ce matériel oral et écrit, de très nombreuses ACTIVITÉS se révèlent utiles, productives et
plaisantes. Outre les exercices proposés, mentionnons par exemple :
– réaliser le premier exercice de compréhension sur les textes (activités de communication). Le professeur
peut aussi diviser la classe en 2 : chaque groupe va imaginer des questions à poser sur les documents ;
– apprendre par cœur les dialogues et les jouer (avec l’intonation qui convient !), l’un des meilleurs
moyens de s’approprier une langue étrangère ;
– inventer des variations sur les dialogues : modifier un paramètre (au lieu d’accepter, un personnage
refuse, par exemple) ou une information sur un personnage (au lieu de répondre aimablement, il se
montrera agressif, etc.) ;
–
imaginer la suite de l’histoire, la réaction d’un personnage absent, ou encore des pensées non
exprimées… ;
– inventer des questions à poser sur les documents ou construire un exercice « vrai ou faux ». Les élèves
se transforment volontiers en professeur… ;
– utiliser les dialogues et les textes écrits comme base de dictée ;
– transposer à l’écrit les dialogues : l’élève raconte ce qui s’est passé ou transforme le dialogue en un
courrier électronique, par exemple ;
– demander aux élèves de traiter un sujet en imitant le style de l’un des documents écrits ;
– employer l’illustration comme déclencheur de production orale ou écrite.

2. Aborder la leçon de vocabulaire et de civilisation


•  our le niveau 1 : elle présente un Vocabulaire simple, clair et usuel. C’est le « minimum vital »
P
concernant le sujet abordé dans l’unité. Les thèmes correspondent aux aspects essentiels de la vie en
France : professionnel, touristique, commerçant, administratif, personnel, pratique et universitaire
• La partie Civilisation fournit des informations de tous ordres, interculturel, touristique, sociologique,
pratique...
• Pour le niveau 2 : elle présente un Vocabulaire à la fois courant, riche et précis concernant des sujets
de tous ordres : personnel , pratique , culturel et d’actualité…
• La partie Civilisation permet à l’élève de découvrir les mentalités , la culture, l’histoire, la sociologie ou
même les institutions françaises.

2 deux

VITE_BIEN_CONTENU.indd 2 17/07/2018 14:46:03


Il est possible de travailler le vocabulaire et la civilisation en faisant participer la classe à une sorte de
« brainstorming », par exemple : « Que connaissez-vous comme mots en relation avec le tourisme ? » au
niveau 1 ou « Que savez-vous de la gastronomie française ? » au niveau 2.

3. Explorer la leçon de grammaire


Les points de Grammaire ne sont pas développés, mais présentés de manière claire et rapide :
• Pour le niveau 1, il s’agit d’un premier contact avec les structures fondamentales du français : le
présent, le passé composé, les pronoms personnels compléments, etc.
• Pour le niveau 2, le conditionnel, le subjonctif, l’expression de la cause, etc.
Il est bien sûr fructueux de faire des allers-retours entre la leçon de grammaire et les dialogues, pour aider
l’élève à repérer les notions nouvelles.
On peut aussi transformer les Activités en questions que les élèves se posent les uns aux autres. Il est
également possible de traiter à ce moment-là les activités de communication, en les réalisant à l’écrit
ou, encore plus dynamique, à l’oral.

4. Compléter la page de bilan « Évaluation » portant sur les quatre compétences


Ce bilan représente une synthèse de tout ce qui a été abordé dans la leçon. Il s’agit de « boucler la boucle »
et de permettre à l’élève de mesurer le chemin parcouru dans la pratique de la langue.
Ainsi, le premier exercice oblige à écouter un nouveau dialogue ( ) dont la transcription se trouve
dans les corrigés. L’élève y retrouvera tous les éléments traités dans l’unité (grammaire, vocabulaire et
civilisation). Il est également possible de considérer ce document comme du matériel complémentaire,
susceptible d’être utilisé en cours ou de servir d’examen.
Il en va de même pour l’exercice de lecture ( ), car il s’agit d’un nouveau texte, sur lequel il est possible
de travailler : imaginer une suite, inventer des questions de compréhension, transformer en dialogue,
changer le temps des verbes, etc. L’exercice d’expression orale ( ) peut servir de base à un débat dans
la classe ou à des exercices en petits groupes, ce qui favorise la prise de parole et la cohésion de la classe.
Quant au travail écrit ( ), il consolide les acquis et permet aux élèves moins extravertis de s’exprimer
librement.

5. S’approprier la langue à travers un projet de classe


Au terme du travail sur la méthode, il nous semble indispensable d’aider les étudiants à s’approprier les
notions acquises tout au long de ce parcours. Pour ce faire, le professeur peut proposer un véritable projet
de classe. Ainsi, à partir des éléments de scénarios contenus dans l’ouvrage, les étudiants créent une
nouvelle histoire en se répartissant le travail : les uns précisent le caractère d’un personnage, d’autres
développent une intrigue et des péripéties nouvelles, d’autres encore décrivent un environnement ou une
atmosphère…
Il est également dynamique et utile pédagogiquement de poser une question sur un personnage :
« Finalement, qu’avez-vous appris sur Boniface ? », « Comment imaginez-vous la suite de l’histoire ? »,
« Choisissez un personnage et faites-en une présentation détaillée. »
Ce genre d’activité, véritable synthèse du travail accompli, encourage vivement l’élève à apprendre tout en
lui donnant confiance en ses capacités communicatives !

trois 3

VITE_BIEN_CONTENU.indd 3 17/07/2018 14:46:03


tableau des contenus vite et bien 1

Unité Situations Vocabulaire Civilisation Grammaire Activités


(oral – écrit)

1. Un déjeuner rapide • les repas • la politesse (1) • le verbe « avoir » au • communication
1 2. Le petit-déjeuner • la table • le vin présent (affirmatif, • vocabulaire
3. Un dîner simple • les boissons négatif) et civilisation
Au café • la négation • grammaire
4. Une cliente difficile • les desserts
p.10 5. La carte d’un café • le sandwich français •l’article indéfini « un, • grammaire et
• la tartine une, des » communication
• quelques vins blancs • il y a / il n’y a pas de • évaluation
• quelques vins rouges • l’adjectif qualificatif
• quelques vins rosés • les quantités (1)
… et le champagne ! • l’article défini « le, la, les »
• les chiffres de 0 à 20 

2 1. En entreprise • les jours de la semaine • la politesse (2) • le verbe « être » au présent • communication
2. Au bureau • quelle heure est-il ? • quelques questions avec • vocabulaire
Au téléphone 3. Au cabinet médical (système officiel et le verbe « être » et civilisation
p.20 4. Une réservation système familier) • « c’est » + adjectif • grammaire
de taxi • au bureau • « je voudrais » + infinitif • grammaire et
5. Organiser une réunion • donner son numéro • les chiffres de 21 à 100 communication
de téléphone • évaluation
• au téléphone

1. Elle organise tout… • quelques activités • le tutoiement et • les verbes réguliers • communication
3 2. Tu parles les usuelles le vouvoiement au présent (affirmatif, • vocabulaire
langues • à table ! négatif) et civilisation
La vie
étrangères ? • les nationalités • la question simple • grammaire
quotidienne 3. Ton père apprécie ? et les langues • les adjectifs possessifs • grammaire et
p.30 4. Un courriel de Julie • la famille • avoir + âge communication
à Jane • les gens • c’est / ce sont • évaluation
• parler d’une personne • les chiffres de 101 à 10 000
• à propos d’une
situation

1. Le « pont » • les mois de l’année • les jours fériés • quelques verbes irréguliers •  communication
4 au présent (faire, aller,
2. Les préparatifs • les saisons • les « ponts » • vocabulaire
Le tourisme 3. Une chambre • la date : • les périodes prendre, comprendre, et civilisation
avec vue… quel jour sommes-nous ? de vacances mettre, partir, venir, voir) • grammaire
p.40 4. Courriel à l’hôtel • « prendre », « mettre », scolaires • la préposition « chez » • grammaire et
de la Fontaine « faire » (usage) • le tourisme • les prépositions « en/au » communication
5. Les vacances • les couleurs en France + nom de pays (1) • évaluation
• à l’hôtel • les questions (où, qu’est-ce
• les objets pour voyager que, comment, pourquoi,
quand, combien)
• les chiffres ordinaux
• on = nous

1. Une inscription • un peu • la politesse (3) • les verbes semi-auxiliaires • communication
5 en bibliothèque d’administration • la discussion au présent (pouvoir, • vocabulaire
2. À la banque • la banque vouloir, devoir) et civilisation
Les
3. Une grève de train • le train • l’utilisation de l’infinitif • grammaire
renseignements 4. Courriel à une • le style écrit • la condition •g rammaire et
p.50 association (« si » + présent / présent) communication
humanitaire • « Qu’est-ce que c’est ? » • évaluation
• la question (en style écrit)
• la préposition « sur »
(= à propos)
• le complément de nom

4 quatre

VITE_BIEN_CONTENU.indd 4 17/07/2018 14:46:03


Unité Situations Vocabulaire Civilisation Grammaire Activités
(oral – écrit)

1. Une grande • le couple • un peu de • les verbes pronominaux • communication


6 nouvelle ! • le bébé sociologie au présent • vocabulaire
2. La grande nouvelle • le verbe « garder » (bébés en France) • le futur proche et civilisation
Autour circule… • le mariage
• les congés • l’usage du futur proche • grammaire
de Bébé 3. Le congé de maternité • quelques animaux • le système D • c’est toi qui, c’est vous • grammaire et
4. Ils vont se marier ?
p.60 qui… communication
5. Faire-part et invitations • l’adjectif qualificatif + • évaluation
« de » + infinitif

1. V
 irginie • le corps • la santé • l’impératif • communication
7 et les médecins… • le visage en France • l’usage de l’impératif • vocabulaire
2. Le rhume • parler de sa santé (les Français et • les pronoms toniques et civilisation
La santé les médicaments)
3. Colette ne va pas • quelques organes • l ’appartenance • grammaire
p.70 bien… • quelques petites maladies (« à » + pronom ou nom) • grammaire et
4. Un prospectus de santé • le médecin • l’adverbe communication
• les types de médicaments • la modification • évaluation
de l’adjectif
• qu’est-ce qui…
• les quantités (2)

1. Boniface s’intéresse • les vêtements • déjeuner et dîner • l e passé composé • communication


8 à Virginie… • un peu de description • parler de cuisine des verbes réguliers • vocabulaire
2. Et Virginie ? physique • l’usage du passé et civilisation
Les relations
Elle s’intéresse • la communication composé • grammaire
humaines à Boniface ? • la place de l’adverbe • grammaire et
p.80 3. La vie de Boniface… au passé composé communication
4. Courriel de Virginie • le verbe « passer » (1) • évaluation
à Julie • la forme négative
5. Courriel de Virginie (rappel)
à Émilie • tout = très

1. Une mamie active ! • les tâches domestiques • les types de • le passé composé • communication
9 2. Un homme parfait… • quelques produits magasins (petits des verbes irréguliers • vocabulaire
3. Elle n’est pas très ménagers commerces, •«  déjà » / « toujours », et civilisation
Les tâches
ordonnée… • quelques objets grandes surfaces, « pas encore » / • grammaire
domestiques 4. Les services à la personne de toilette grands magasins) « jamais » + passé • grammaire et
p.90 • la longévité composé communication
des Français • le gérondif • évaluation
• « oui » / « si »
• « trop » ≠ « pas assez »
+ adjectif

1. Un week-end • le patrimoine • l’art du vin • le passé composé • communication


10 dans le Bordelais • la campagne française • les villages des verbes avec « être » • vocabulaire
2. La Bourgogne • les monuments de France • le verbe « passer » (2) et civilisation
Le patrimoine
3. Dans la vallée historiques • quelques sites • l’accord du participe • grammaire
p.100 de la Loire • le vocabulaire du vin Internet passé • grammaire et
4. Courriel de Colette • revenir, retourner, • la datation communication
à Valentine rentrer • évaluation
5. Réponse de Valentine • quelques expressions
familières

cinq 5

VITE_BIEN_CONTENU.indd 5 17/07/2018 14:46:03


tableau des contenus vite et bien 1

Unité Situations Vocabulaire Civilisation Grammaire Activités


(oral – écrit)

1. Un coup de fil • un appartement • locataires et • l’expression « il faut » • communication


11 à l’agence • dans la cuisine propriétaires • « avoir » + nom • vocabulaire
immobilière • dans la salle de bains sans article et civilisation
L’immobilier 2. La visite de • grammaire
• décrire l’appartement • les indéfinis
p.110 l’appartement •u ne expression • la place de l’adjectif • grammaire et
3. Quelques petits idiomatique • le pluriel (rappel) communication
problèmes… • les petits problèmes • des adjectifs irréguliers • évaluation
4. Annonces immobilières • louer un appartement • nom + « à » + infinitif

1. Dans la rue • en ville • les marchés • les prépositions + villes • communication


12 2. Dans une • l es directions aux puces et et pays (2) • vocabulaire
administration et les distances les brocantes • d’autres prépositions et civilisation
Les lieux
3. Valentine s’installe ! • la localisation de lieu • grammaire
p.120 4. Courriel de Julie à Jane • quelques meubles • les verbes pronominaux • grammaire et
• quelques bibelots à sens passif communication
• au mur •«  être en train de » • évaluation
• l’expression « à pied » + infinitif
• l’expression « par terre »

1. Les présentations • l’organisation • les Français • les pronoms personnels • communication


13 2. L’organisation d’une réunion et les réunions compléments indirects • vocabulaire
de la réunion • les présentations • les verbes « indirects » et civilisation
Au bureau au bureau
3. Une discussion • la construction des • grammaire
p.130 difficile • les lieux de travail adverbes • grammaire et
4. Une réunion • l’entreprise communication
reportée • le verbe « s’appeler » • évaluation
5. Courriel commercial • « bien » pour vérifier
6. Courriel de réponse

1. Ah, ces collègues ! • parler de ses goûts • l’arrogance • les pronoms personnels • communication
14 2. Les gens sont • les étapes d’une relation française compléments directs • vocabulaire
bizarres ! • à propos de quelqu’un • les Français • les verbes « directs » et civilisation
Les gens et la parole
3. Comme un lundi… •«  être / avoir l’air » • «  c’est quelqu’un de   » • grammaire
p.140 4. C
 ourriel de Françoise + adjectif • la laideur + adjectif • grammaire et
à Colette • la personnalité et la séduction • le féminin des adjectifs communication
5. C
 ourriel de Philippe • « savoir » et « connaître » • évaluation
à Antoine au présent
• « savoir » et « connaître »
(usage)
• l a négation (ne…plus,
ne… jamais, etc.)

15 1. Le ski • quelques sports • la pratique • le futur simple • communication


2. Une mère inquiète… • le ski du sport • l’usage du futur simple • vocabulaire
Le sport 3. Des vacances • l es inconvénients • la condition et civilisation
sportives ! du sport • grammaire
p.150 4. Remise en forme • les bienfaits du sport
• « quand » + futur / futur
• grammaire et
• le verbe « apprendre »
active • une structure pronominale communication
(se casser le bras) • évaluation
• la cause (comme)

6 six

VITE_BIEN_CONTENU.indd 6 17/07/2018 14:46:03


Unité Situations Vocabulaire Civilisation Grammaire Activités
(oral – écrit)

n 1. Un entretien • l’entreprise • le «  franglais  » • les expressions de temps • communication


16 d’embauche • la formation • les cadres (depuis, pendant, il y a, • vocabulaire
2. À la recherche d’une • des carrières possibles pour, dans, en, avant ≠ et civilisation
L’entreprise assistante de direction après) • grammaire
• des tâches dans
p.160 3. Une formation l’entreprise • le verbe « intéresser » • grammaire et
n nécessaire • quelques verbes communication
4. « Une entreprise + prépositions (« à  » et « de ») • évaluation
gourmande ! »

1. Un excellent • le bricolage • le bricolage, • les adjectifs démonstratifs • communication


n 17 bricoleur… • la boîte à outils une passion • le pronom personnel « en » • vocabulaire
2. Un voisin serviable • quelques actions française ! • le pronom personnel « y » et civilisation
Le bricolage 3. Tout est à refaire ! • grammaire
• quelques accidents • les questions avec ces
p.170 4. Courriel de Marie à Nora • le verbe « arriver à » pronoms • grammaire et
• « prêter » / « emprunter » communication
n
• évaluation

1. Papi, tu entends • Quel temps fait-il ? • les vacances • le comparatif • communication


18 moins bien… • le changement de temps • les changements • les expressions • vocabulaire
2. À la mer • la température climatiques comparatives et civilisation
n
La météo 3. Il fait beau, • la comparaison • grammaire
• sur la plage
p.180 en Provence ? • les mots affectueux • l’imparfait des verbes • grammaire et
4. Un bulletin de météo « être » et « avoir » communication
radiophonique (initiation) • évaluation
5. Q uelques
n recommandations
pour l’été !

1. La fac a l’air bien. • la fac = la faculté • le système • le passé récent • communication


19 2. Vive Erasmus ! • les activités de l’étudiant universitaire • présence ou absence • vocabulaire
n 3. Un projet intéressant • étudier/faire des études de l’article défini et civilisation
La fac • quelques pronoms relatifs • grammaire
4. C
 ourriel de Bénédicte • demander une opinion
p.190 à Éléonore • donner son opinion (qui, que, où) • grammaire et
• parler d’une idée communication
• évaluation
n
1. Un musée rénové • la ville et ses bâtiments • l’art du • la construction • communication
20 2. Un quartier agréable • les transports compliment de l’imparfait • vocabulaire
3. Tu regrettes cette • les lieux culturels • les communes • l’utilisation de l’imparfait et civilisation
La ville période ? • le logement • la voix passive • grammaire
• les lieux sportifs
p.200 4. Le bon vieux temps ? • les problèmes sociaux social • la mise en valeur • grammaire et
• l es délits et les crimes • la phrase exclamative communication
urbains • évaluation

Vous trouverez à la fin du manuel :

Évaluation finale p. 210


n
Carte de la France p. 213
Carte du monde francophone p. 214
Tableaux de conjugaison p. 215
Index de vocabulaire p. 218
Index de grammaire p. 224

sept 7

VITE_BIEN_CONTENU.indd 7 17/07/2018 14:46:04


Vite et Bien 1

UNITÉ 14 Les gens


1. DIALOGUE 44 2. DIALOGUE 45

Ah, ces collègues ! Les gens sont bizarres !


Julie : Tu sais, Babette dit que vous ne l’invitez
jamais ! Apparemment, elle ne connaît personne.
Clotilde : Ça, c’est extraordinaire ! Je la vois
tous les jours. Je l’appelle souvent. Je l’ai invitée
au cinéma, en boîte avec nos copains, à un
pique-nique… Elle refuse toujours ! Elle est
vraiment bizarre, cette fille !
Julie : C’est peut-être quelqu’un de timide.
Clotilde : Oui, mais alors, pourquoi est-ce
qu’elle dit que nous ne l’invitons pas ?
Ce n’est pas gentil et en plus ce n’est pas vrai !
Je ne vais plus l’inviter, si elle a ce genre
de comportement.

Adrienne : Tu connais bien Patrice ?


Émilie : Oui, hélas, je le connais… Je le déteste !
Je le trouve vraiment antipathique. Il a l’air faux.
En plus, il est froid, distant, arrogant… De toute
façon, il ne me parle jamais.
Adrienne : Et Charlotte ?
Émilie : Elle, c’est différent. Je l’aime bien.
Elle est très sympa ! Elle est toujours de bonne
humeur, toujours joyeuse. Elle m’a beaucoup
aidée quand je suis arrivée ici.
Adrienne : Je la vois souvent avec un grand brun,
pas très beau, toujours habillé en jean. C’est qui ?
Émilie : C’est Antoine, qui a beaucoup
de charme… Je sais qu’il n’est pas beau, mais
il est drôle, il a beaucoup d’humour. Je pense
que Charlotte l’aime beaucoup… Elle le regarde
tout le temps, elle le rencontre par hasard
dans les couloirs dix fois par jour…
Adrienne : C’est comme toi et Corentin.
Émilie : Ah non, ça n’a rien à voir ! Corentin,
c’est mon grand amour. Je l’aime, c’est tout.

140 cent quarante

8 huit
09038523_140-149_U14.indd 140 27/03/2018 14:53 0903

VITE_BIEN_CONTENU.indd 8 17/07/2018 14:46:04


3. DIALOGUE 46

Comme un lundi…
Philippe : Vous avez le numéro de mobile de Patrice ?
Jean-Paul : Oui, je l’ai. Je l’ai noté sur un papier.
Un instant… Ah, non, je ne le trouve plus !
Philippe : Tant pis ! Vous savez si Étienne a reçu
les documents d’Adrienne ?
Jean-Paul : Je ne sais pas s’il les a reçus. Je peux
l’appeler, si vous voulez.
Philippe : Non, ce n’est pas la peine. Il déteste
qu’on le dérange pour rien. Il n’est jamais de bonne
humeur le lundi !
Jean-Paul : Ah bon ? Je ne sais pas, je ne le rencontre
pas souvent… Les autres jours, il est plus agréable ?
expressions-clés

4. DOCUMENT • Par hasard. • Il/Elle a quelqu’un


• Je n’en sais rien ! dans sa vie.
Courriel de Françoise à Colette • Ça n’a rien à voir ! (= il/elle a une relation
(= c’est complètement importante)
différent, ça n’a pas de • Ce n’est pas la peine.
relation logique) (= ce n’est pas nécessaire)
colette.langlois@violet.fr
• Ce n’est pas gentil ! • Après tout, pourquoi
soirée intéressante…
• Ça, c’est pas ?
extraordinaire !
Goff ? Apparemment, (surprise, révolte)
Est-ce que tu connais Philippe Le
Je l’ai vu hier à une
il te connaît professionnellement.
de tes nouvelles,
soirée chez des amis. Il m’a demandé
s… te trouve
Il
car il sait que nous sommes amie
« pleine de charme, intelligente, sym pathique »… Je l’ai 5. DOCUMENT
ention. Je crois qu’il voudrait
écouté avec beaucoup d’att
te revoir. Il sait que tu es divo rcée et que tu as deux Courriel de Philippe à Antoine
que je l’invite avec toi ? Après tout,
enfants. Tu veux
tu ne le connais
pourquoi pas ? J’ai l’impression que
sympa.
pas très bien… Moi, je le trouve très
antoine.gauthier1@vio
let.fr

anniversaire Sami

Dis-moi, tu connais Co
lette Langlois ? J’ai fait
Nous avons eu plusie sa connaissance par mo
urs réunions et elle est n travail.
l’anniversaire de Sami, trè s sympa. Hier, je suis
mais je ne l’ai pas vue allé à
connaît bien. C’est que … Pourtant, je crois qu’
lqu’un de bien, non ? elle le
pleine de charme. Elle Un peu réservée, peut-être
me plaît ! J’aimerais bie , mais
si elle a quelqu’un dan n la revoir, mais je me
s sa vie ou pas… Je sai dem ande
Françoise, qu’elle est s par sa meilleure am
divorcée et qu’elle a deu ie,
x enfants…

cent quarante et un 141

neuf 9
3/2018 14:53 09038523_140-149_U14.indd 141 27/03/2018 14:53

VITE_BIEN_CONTENU.indd 9 17/07/2018 14:46:05


Vite et Bien 1
UNITÉ 14 Les gens

vocabulaire
PARLER DE SES GOÛTS « ÊTRE / AVOIR L’AIR » + ADJECTIF
• Les personnes Comparez :
J’aime bien Lucien. (sympathie) – Il est timide. (= j’en suis sûr, je connais son caractère)
< J’aime beaucoup Lucien. (amitié) – Il a l’air timide. (= c’est juste une impression)
< J’aime Lucien. (amour)
Je n’aime pas Joël. < Je déteste Joël. (antipathie) LA PERSONNALITÉ
gentil(le) ≠ méchant(e) (ce terme est fort)
Le verbe « aimer », employé seul et
réservé(e), timide ≠ extraverti(e), sociable, ouvert(e)
affirmativement, est le terme le plus fort,
quand on parle d’une personne. modeste ≠ arrogant(e), prétentieux(-euse)
« Je t’aime ! » (déclaration d’amour) intelligent(e), vif (vive), brillant(e) ≠ stupide, idiot(e),
bête
• Les choses
sensible (touché par les émotions des autres) ≠ froid(e),
— Quel sport est-ce que vous préférez ?
indifférent(e)
— J’aime bien le basket < j’aime beaucoup
chaleureux(-euse) ≠ froid(e), distant(e)
le football < j’adore le rugby.
honnête, franc (franche), direct(e), sincère ≠
— Je n’aime pas le ski < je déteste le vélo < j’ai
malhonnête, faux (fausse), hypocrite
horreur de la natation ! Je préfère les sports
d’équipe ! cultivé(e) ≠ ignorant(e)
généreux(-euse), attentionné(e) ≠ égoïste
En général, on utilise l’article défini avec
actif(-ive), travailleur(-euse), dynamique ≠
les verbes « aimer », « adorer », « détester ».
passif(-ive), paresseux(-euse)

LES ÉTAPES D’UNE RELATION bien : « c’est quelqu’un de bien » (= de grande

Boniface rencontre Virginie à l’université. qualité personnelle, honnête, intelligent…)


Virginie plaît à Boniface. Il est attiré par elle.
Il la trouve jolie et sympa.

Virginie a remarqué Boniface parmi d’autres


civilisation
garçons. Elle commence à s’intéresser
à Boniface… Les Français ont, hélas, la réputation d’être
arrogants (« l’arrogance française » est un thème
fréquent dans la presse nationale et internationale !).
À PROPOS DE QUELQU’UN
Les Français continuent à apprécier l’art de la
On peut utiliser des expressions générales, vagues :
parole, de la conversation, de la discussion :
Hugo est sympathique = sympa (familier) ≠ antipathique il est positif de savoir exprimer clairement et
(expression très forte). brillamment ses idées, de maîtriser la langue et le
Alexandre est curieux, étrange, bizarre… vocabulaire.

Frank est toujours de bonne humeur ≠ de mauvaise Le personnage de Cyrano de Bergerac (d’après la
pièce de théâtre d’Edmond Rostand, 1897) a marqué
humeur.
les Français : l’homme est laid, mais il charme les
femmes par son art de la parole.
L’histoire de France connaît ce genre de
personnages : Mirabeau, Talleyrand étaient laids,
mais séducteurs…

142 cent quarante-deux

10 dix
09038523_140-149_U14.indd 142 27/03/2018 14:53 09

VITE_BIEN_CONTENU.indd 10 17/07/2018 14:46:05


grammaire
LES PRONOMS PERSONNELS « SAVOIR » ET « CONNAÎTRE »
COMPLÉMENTS (DIRECTS) AU PRÉSENT
ME, TE, LE, LA (L’), NOUS, VOUS, LES SAVOIR CONNAÎTRE
La place des pronoms ne change jamais. je sais je connais
Je regarde Luc / je regarde le film. tu sais tu connais
→ Je le regarde, je ne le regarde pas. il/elle/on sait il/elle/on connaît
→ Je l’ai regardé, je ne l’ai pas regardé. nous savons nous connaissons
vous savez vous connaissez
Je regarde Anne / je regarde la télévision.
ils/elles savent ils/elles connaissent
→ Je la regarde, je ne la regarde pas.
), → Je l’ai regardée, je ne l’ai pas regardée.
« SAVOIR » ET « CONNAÎTRE » (usage)
Je regarde Anne et Luc / je regarde les livres.
→ Je les regarde, je ne les regarde pas. SAVOIR si, que, quand, pourquoi, comment,
→ Je les ai regardés, je ne les ai pas regardés. à quelle heure, avec qui…
Tu sais si Félix est là ?
« Le » ou « la » deviennent « l’ » devant
Je ne sais pas pourquoi il n’est pas là.
une voyelle : « je l’aime / il l’invite… »
Elle sait comment il s’appelle.
Je vais/dois/peux/voudrais… inviter Nina.
SAVOIR + infinitif
→ Je vais/dois/peux/voudrais l’inviter.
Il sait nager ? Vous ne savez pas conduire ?
Ils ne savent pas utiliser cette machine.
LES VERBES « DIRECTS »
Réponse à sens général
• On parle de verbes « directs » car ils ne prennent — Julien est parti en vacances.
pas de préposition.
— Oui, je sais.
Comparez : Je téléphone à mes amis. / J’invite
mes amis. — À quelle heure est-ce qu’Amélie a rendez-vous ?
• Les verbes « directs » concernent des personnes — Je ne sais pas.
ou des choses.
CONNAÎTRE une personne, un lieu
Par exemple : voir, écouter, entendre, regarder,
aimer, connaître… quelqu’un ou quelque chose — Tu connais la Provence ?
— Oui, je connais Avignon et sa région.

« C’EST QUELQU’UN DE » + ADJECTIF Ils connaissent tous leurs voisins.


Vous connaissez un bon restaurant italien ?
Au lieu de dire « il/elle est timide », on peut dire :
Paul est quelqu’un de timide, c’est quelqu’un
de timide. Anne, c’est quelqu’un de généreux. LA NÉGATION
L’adjectif est toujours au masculin. • ne… jamais :
Je ne le vois jamais. (≠ souvent)
LE FÉMININ DES ADJECTIFS • ne… plus :
• Les adjectifs en « -if » font leur féminin en « -ive » : Il ne fume plus. (≠ encore, toujours)
vif, vive – actif, active – positif, positive… • ne… rien :
• Les adjectifs en « -eux » font leur féminin Elle ne voit rien ! (≠ quelque chose)
en « -euse » : • ne… personne :
curieux, curieuse – généreux, généreuse –
Il n’invite personne. (≠ quelqu’un)
chaleureux, chaleureuse…

cent quarante-trois 143

onze 11
3/2018 14:53 09038523_140-149_U14.indd 143 27/03/2018 14:53

VITE_BIEN_CONTENU.indd 11 17/07/2018 14:46:06


Vite et Bien 1

UNITÉ
UNITÉ14
14Les
Lesgens
gens
communication
1. De qui parle-t-on ?
Dialogue 1 1.
a. Il a du charme. b. Il n’est pas chaleureux. 2
c. Elle n’est jamais de mauvaise humeur. d. Il n’est pas franc. 3.
e. Il n’est pas beau. f. Il a le sens de l’humour. 4
5
2. Vrai ou faux ?
6
Dialogue 2
a. Clotilde téléphone souvent à Babette. b. Clotilde a invité Babette plusieurs fois.
c. Babette n’accepte jamais les invitations. d. Babette est extrêmement timide. e
Dialogue 3 1.

a. Jean-Paul ne donne pas le numéro de mobile de Patrice. b. Étienne n’a pas reçu les documents. 2
c. Étienne est toujours de bonne humeur. d. On ne sait pas s’il est de bonne humeur le vendredi. 3.

Document 4 4

a. Philippe a été en contact professionnel avec Colette. b. Il s’intéresse à Colette, apparemment. 5


c. Colette a deux enfants. d. On ne sait pas si Colette s’intéresse à Philippe. 6

Document 5 7.
a. Philippe a vu Colette plusieurs fois. b. Colette était à l’anniversaire de Sami. 8
c. Philippe s’intéresse à Colette ! d. On ne sait toujours pas si Colette s’intéresse à Philippe !

3. Associez pour constituer un dialogue. a


1. C’est comme Louise et Benoît ! a. Ce n’est pas gentil ! Su
2. Est-ce qu’elle s’intéresse à lui ? b. Alors, pourquoi est-ce qu’il ne l’invite pas ?
3. Il dit que tu ne le vois jamais ! c. Non, ce n’est pas la peine.
4. Comment est-ce qu’ils se sont rencontrés ? d. Ça, c’est extraordinaire ! Je le rencontre tous les jours !
5. Il ne l’invite jamais. e. Franchement, je n’en sais rien.
6. Il la trouve très sympa. f. Par hasard, pendant un voyage.
7. Je peux le contacter, si tu veux. g. Non, ça n’a rien à voir !

1.
4. Choisissez une réponse possible.
..
1. Élodie est sympa ? a. Non, elle est plutôt antipathique. b. Non, elle est très sympa.
..
2. Apparemment, personne ne l’invite. a. Ça n’a rien à voir ! b. Ça, c’est extraordinaire !
3. Je crois qu’il t’aime bien… a. Ce n’est pas gentil ! b. Oui, je sais…
4. Tu crois que Daniel connaît Nora ? a. Je n’en sais rien. b. Oui, par hasard.
5. Tu veux que je l’appelle ? a. Oui, mais alors, pourquoi l’appeler ? b. Non, ce n’est pas la peine.
6. Vous savez si Colette est là ? a. Oui, je la connais. b. Non, je ne sais pas.
7. Je vais l’inviter ! a. Je n’en sais rien ! b. Après tout, pourquoi pas ?
8. Amandine est seule ? a. Non, elle est célibataire. b. Non, elle a quelqu’un dans
5
sa vie.
.
9. Brice n’est pas beau ? a. Si, il est beau. b. Si, il a du charme.
.

144 cent quarante-quatre

12 douze
09038523_140-149_U14.indd 144 27/03/2018 14:53 09038523_

VITE_BIEN_CONTENU.indd 12 17/07/2018 14:46:06


activités
activités

5. Choisissez la bonne réponse.


1. Ce n’est ne prend pas la peine.
2. Elle a l’ air humeur sympathique.
3. Après toi tout , pourquoi pas ?
4. Je crois qu’il a quelque chose quelqu’un dans sa vie.
5. Elle l’a rencontré par chance hasard , chez des amis.
6. Je le trouve sais gentil.

6. Répondez librement aux questions suivantes. Vous pouvez imaginer des détails
et des précisions sur la personnalité.
1. Vous trouvez cet homme prétentieux ? —  ...............................................................................................................
2. Sabine est souvent de mauvaise humeur ? —  ..........................................................................................................
3. Vincent a l’air timide, non ? —  ................................................................................................................................
4. Cette femme a l’air bizarre ! —  ................................................................................................................................
5. Tu crois qu’il a quelqu’un dans sa vie ? —  .................................................................................................................
6. Je peux l’inviter, si tu veux. —  ..................................................................................................................................
7. Benoît a du charme ? —  .........................................................................................................................................
8. Ton voisin, tu le trouves comment ? —  ....................................................................................................................

7. À vous ! Parlez de vos goûts, en utilisant les photos. Vous pouvez, bien sûr,
ajouter d’autres activités !
Suggestions de verbes : aimer bien/beaucoup, détester, avoir horreur de, préférer, adorer.

1. ......................................... 2...................................... 3. .................................... 4. ...................................


............................................ ........................................ ....................................... .......................................
............................................ ........................................ ....................................... .......................................

5.......................................... 6. .................................... 7. .................................... 8. ...................................


............................................ ........................................ ....................................... .......................................
............................................ ........................................ ....................................... .......................................

cent quarante-cinq 145

treize 13
14:53 09038523_140-149_U14.indd 145 27/03/2018 14:53

VITE_BIEN_CONTENU.indd 13 17/07/2018 14:46:06


Vite et Bien 1

UNITÉ 14 Les
UNITÉ gens
14 Les gens
vocabulaire et civilisation
8. Répondez par le contraire.
1. Est-ce qu’elle est généreuse ? — Non, au contraire, ..................................................................................................
2. Il est franc ? — Non, ...............................................................................................................................................
3. Elle est plutôt timide ? — Non, ...............................................................................................................................
4. Il est assez froid, non ? — Non, ...............................................................................................................................
5. Elle a l’air stupide, je trouve. — Non, .......................................................................................................................
6. Il est plutôt sociable ? — Non, ................................................................................................................................
7. Elle est travailleuse ? — Non, ..................................................................................................................................
8. C’est quelqu’un de cultivé ? — Non, .........................................................................................................................
9. Ce chien est méchant ? — Non, ..............................................................................................................................

9. Remettez l’histoire dans un ordre logique.


a. Il remarque Amélie. b. Il la trouve intéressante. c. Cyprien est invité à dîner chez des amis.
d. Décidément, elle lui plaît ! e. Il commence à lui parler.
1. ....................... – 2. ....................... – 3. ....................... – 4. ....................... – 5. .......................

10. Vous parlez d’une femme que vous détestez. Choisissez les phrases adaptées.
1. C’est quelqu’un de très sympa. 6. Elle a l’air très sociable.
2. C’est quelqu’un de complètement stupide. 7. Elle est toujours de bonne humeur.
3. Je la trouve très chaleureuse. 8. C’est quelqu’un d’hypocrite, c’est certain.
4. Elle est bizarre, cette fille ! 9. Je l’aime bien.
5. Qu’elle est arrogante !

11. Complétez par « aimer » ou « détester », et ajoutez, si nécessaire, un adverbe.


1. Michel est mon grand amour, je l’..............................................................
2. Ma voisine est sympathique, je l’ ...............................................................
3. Anne est une grande amie, je l’ ..................................................................
4. Raymond est méchant et égoïste, je le .....................................................
5. Frank est bizarre, je ne l’ ...........................................................................

12. Faites votre propre portrait, avec vos qualités et vos défauts. Essayez d’être précis
et d’utiliser aussi le vocabulaire des goûts.
Exemple : Je suis réservé(e), je n’aime pas beaucoup parler en public…

13. Vrai ou faux ? Vrai Faux


1. De réputation, les Français ne sont pas modestes !
2. Ils aiment discuter.
3. La conversation est considérée comme un art, en France.
4. Les Français détestent les hommes laids.
5. Cyrano de Bergerac est un personnage de la vie moderne.
6. Des personnages historiques comme Mirabeau étaient beaux et séducteurs.
7. Être laid et séduisant n’est pas nécessairement une contradiction.

146 cent quarante-six

14 quatorze
09038523_140-149_U14.indd 146 27/03/2018 14:53 09

VITE_BIEN_CONTENU.indd 14 17/07/2018 14:46:07


activités
activités
grammaire
14. Répondez aux questions en utilisant le pronom approprié.
1. Tu m’écoutes ? — Oui, ...........................................................................................................................................
2. Elle va voir Boniface ? — Oui, .................................................................................................................................
3. Vous avez vu ce film ? — Non, ................................................................................................................................
4. Ils regardent la télévision ? — Non, .........................................................................................................................
5. Il a acheté le journal ? — Oui, .................................................................................................................................
6. Tu peux la voir ? — Oui, ..........................................................................................................................................
7. Vous nous comprenez ? — Oui, ..............................................................................................................................
8. Il t’a appelé ? — Non, .............................................................................................................................................
9. Vous avez mon adresse ? — Oui, .............................................................................................................................
10. Elle a ton numéro de téléphone ? — Non, ..............................................................................................................

15. Complétez les phrases suivantes par « savoir » ou « connaître » au présent.


1. Vous ................................................... Antoinette ?
2. Je ne ................................................... pas où Gilles habite.
3. Tu ................................................... un bon restaurant thaïlandais ?
4. À quelle heure est-ce que la réunion commence ? — Je ne ................................................... pas.
5. Est-ce qu’il ................................................... conduire une moto ?
6. Tu ................................................... pourquoi il n’est pas venu à la réunion ?
7. Ils ................................................... bien l’Allemagne.
8. La petite fille ................................................... nager.
9. Vous ................................................... bien Paris ?
10. Tu ................................................... quand ils vont déménager ?

16. Répondez par la négative.


1. Vous travaillez toujours à Lyon ? — Non, c’est fini, je .................................................................. à Lyon.
2. Il connaît quelqu’un, dans cette ville ? — Non, il ....................................................................................
3. Elle boit quelque chose ? — Non, elle ...................................................................................................
4. Tu vas souvent au cinéma ? — Non, je ..................................................................................................
5. Elle invite des gens chez elle ? — Non, elle ............................................................................................
6. Ils jouent toujours au scrabble ? — Non, ils ...........................................................................................
7. Il voyage souvent à l’étranger ? — Non, il ..............................................................................................

17. Vous parlez d’une personne importante pour vous (amour ou amitié). Parlez d’elle
et de vos relations. Utilisez les pronoms personnels. Voici quelques questions pour vous aider.
1. C’est quelqu’un de généreux / d’intelligent / d’intéressant / de chaleureux ?
2. Où est-ce que vous avez rencontré cette personne ?
3. Vous contactez souvent cette personne ?
4. Vous connaissez bien cette personne et son caractère ?
5. Quand est-ce que vous voyez / invitez cette personne ?
6. Vous aimez (bien / beaucoup) cette personne ?

cent quarante-sept 147

quinze 15
14:53 09038523_140-149_U14.indd 147 27/03/2018 14:53

VITE_BIEN_CONTENU.indd 15 17/07/2018 14:46:07


Vite et Bien 1
UNITÉ 14 Les gens activités
grammaire et communication
18. Imaginez une question logique pour chaque réponse.
1. .............................................................................................................. ? — Non, elle ne sait pas nager.
2. .............................................................................................................. ? — Oui, nous l’avons vu.
3. .............................................................................................................. ? — Oui, il l’écoute tous les matins.
4. .............................................................................................................. ? — Non, je ne l’ai pas !
5. .............................................................................................................. ? — Bien sûr, ils la connaissent !
6. .............................................................................................................. ? — Non, elle ne le rencontre jamais.
7. .............................................................................................................. ? — Je le trouve assez sympa.
8. .............................................................................................................. ? — Oui, elle doit les inviter.
9. .............................................................................................................. ? — Non, ils ne la regardent jamais.
10. ............................................................................................................ ? — Oui, nous l’avons pris hier.

19. Frédéric est pessimiste et un peu déprimé. Écrivez un texto à son propos en utilisant
des formes négatives.
Je ne sais pas pourquoi Frédéric ne ..................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

20. Répondez librement aux questions, en utilisant les pronoms personnels appropriés.
Vous pouvez bien sûr ajouter des détails et des précisions.
1. Où est-ce que vous avez rencontré votre meilleur(e) ami(e) ?
................................................................................................................................................................................
2. Quand est-ce que vous avez vu vos amis, récemment ?
................................................................................................................................................................................
3. Est-ce que vous allez écouter la radio, demain matin ?
................................................................................................................................................................................
4. Est-ce que vous connaissez un peu la France ?
................................................................................................................................................................................
5. Quand est-ce que vous utilisez Internet ?
................................................................................................................................................................................
6. Est-ce que vous avez aimé le dernier film que vous avez vu ?
................................................................................................................................................................................
7. Est-ce que vous trouvez votre voisin(e) sympa ?
................................................................................................................................................................................
8. Est-ce que les touristes visitent beaucoup la France ?
................................................................................................................................................................................
9. Est-ce que vous avez l’adresse de votre professeur ?
................................................................................................................................................................................
10. Est-ce que vous avez pris le train, récemment ?
................................................................................................................................................................................

148 cent quarante-huit

16 seize
09038523_140-149_U14.indd 148 27/03/2018 14:53 0903852

VITE_BIEN_CONTENU.indd 16 17/07/2018 14:46:07


évaluation
....... / 40
1. Réécoutez les dialogues pages 140 et 141, puis corrigez les phrases. ....... / 10
Dialogue 1 a. « Je le trouve vraiment sympathique. » .........................................................................................
b. « Elle, c’est différent. Je l’aime beaucoup. » ....................................................................................
c. « Je la vois souvent avec un grand brun, très beau, toujours habillé en jean. » .................................
d. « Corentin, c’est mon amour. » .....................................................................................................
Dialogue 2 e. « Babette dit que vous ne l’invitez plus. » .......................................................................................
f. « Je la vois toujours. » ...................................................................................................................
g. « Elle est peut-être timide. » .........................................................................................................
h. « Ce n’est pas sympa, et en plus, ce n’est pas vrai ! » .......................................................................
Dialogue 3 i. « Il a horreur qu’on le dérange pour rien. » .....................................................................................
j. « Je ne sais pas, je ne le rencontre plus. » .......................................................................................

2. Vous écrivez un mail pour raconter votre première rencontre avec un garçon/
une fille qui vous plaît. Utilisez le vocabulaire de la leçon pour parler
de cette personne. ....... / 10
................................................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................................

3. Lisez les textes suivants et dites si les phrases sont vraies ou fausses. ....... / 10
Gabriel : « J’ai rencontré Capucine par hasard, dans un café. Nous avons commencé à parler. C’est une femme très intéressante,
ouverte et cultivée. Moi, je suis plutôt réservé, mais avec elle, je n’ai pas eu de difficultés à parler. Elle est très chaleureuse et elle
s’intéresse aux autres. En général, je suis plutôt bête avec les femmes… Là, j’ai répondu avec humour à ses questions. Elle me plaît
beaucoup… »
Capucine : « Que Gabriel est timide ! Je l’ai rencontré dans un café et j’ai mis des heures à le faire parler ! Il est sympa
et cultivé, mais malheureusement, il ne sait pas parler et il n’a pas le sens de l’humour. Finalement, je ne sais pas s’il me plaît. Il n’est
pas mal physiquement, mais trop sérieux ! »
1. Capucine est très timide. 6. Gabriel et Capucine sont cultivés.
2. En général, Gabriel n’aime pas beaucoup parler. 7. Capucine ne parle pas beaucoup.
3. Gabriel s’est senti bien avec Capucine. 8. Capucine pense que Gabriel a de l’humour.
4. Capucine n’est pas distante. 9. Capucine aime Gabriel.
5. Gabriel est attiré par Capucine. 10. Gabriel plaît beaucoup à Capucine.

4. À vous ! Faites le portrait de deux personnes. Parlez de leurs qualités


et de leurs défauts. ....... / 10
1. un(e) ami(e) ;
2. quelqu’un que vous n’aimez pas du tout !
................................................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................................

cent quarante-neuf 149

dix-sept 17
18 14:53 09038523_140-149_U14.indd 149 27/03/2018 14:53

VITE_BIEN_CONTENU.indd 17 17/07/2018 14:46:07


tableau des contenus vite et bien 2
Unité Situations Vocabulaire Civilisation Grammaire Activités
(oral – écrit)

1. Un contretemps • les intempéries • la contestation • accord du participe passé • communication


1 2. Quelques • les mésaventures (avec « être », • vocabulaire et
mésaventures… • les problèmes de temps avec « avoir ») civilisation
Incidents
3. Courriel de protestation • contester • tellement • grammaire
et contretemps (à propos d’une • usage idiomatique de • le verbe « se passer » • grammaire et
livraison)
p.10 « bon / mauvais » • voici, voilà communication
4. Réponse du service • article + adjectif • évaluation
clientèle qualificatif
5. Violente tempête

2 1. Je ne faisais rien • le changement • l es modes de • l’imparfait (rappel) • communication


d’intéressant… • la crise vie : la place • usage de l’imparfait • vocabulaire
Habitudes 2. Quel changement ! • « se mettre à » + nom de la femme • i mparfait, passé et civilisation
3. Comment percevons- ou infinitif • les traditions composé, présent • grammaire
et évolutions
nous les couleurs ? • parler de son travail •«  quelque chose de », • grammaire et
p.20 (M. Pastoureau et • « arriver à » + infinitif « rien de » + adjectif communication
D. Simonnet) qualificatif • évaluation
4. Une drôle de Russe… •«  se sentir » + adjectif
(Modiano et Sempé) qualificatif

1. O
 n m’a volé ma • les faits divers • le roman • l e récit au passé • communication
3 voiture ! • les vols policier (imparfait, passé • vocabulaire
2. U ne mystérieuse • les violences composé) et civilisation
Faits divers
disparition... et les agressions • c hangement de temps • grammaire
p.30 3. É trange tentative de • les acteurs du drame • changement de sens • grammaire et
cambriolage • les commentaires (devoir, croire, penser, communication
4. L e drame de • « il s’agit de... » savoir, connaître) • évaluation
Châteauneuf • l a voix passive, « se faire »
5. F aits divers + infinitif
(Raymond Depardon)

1. U ne conversation • la conversation • l e débat, • les doubles pronoms •  communication


4 une passion personnels compléments
2. U n débat • la discussion et le débat • vocabulaire
Débats et 3. L e ton monte • la dispute française ! (au passé composé, avec et civilisation
4. L es « batailles » • donner son opinion • l’art de la un verbe semi-auxiliaire, • grammaire
conversations artistiques conversation avec un impératif) • grammaire et
• la communication
p.40 5. L ’affaire Dreyfus • la proposition complétive communication
6. L e déshonneur avec « que » • évaluation
de Paris !

1. Une soirée tendue • les qualités humaines • l es rapports • la cause (structure la plus • communication
5 2. Qu’est-ce qu’elle lui • les défauts… humains hommes- courante, cause en début • vocabulaire
trouve ? eux aussi ! femmes de phrase, cause évidente et civilisation
Personnalité et
3. La graphologie • les termes généraux • la relation ou connue, cause + nom) • grammaire
comportement 4. Les émotions d’un • le comportement inter- • la conséquence (donc, • grammaire et
p.50 enfant (A. Cohen) personnelle alors, si bien que, par communication
5. Un voisin (C. Roy) • Molière conséquent, du coup, • évaluation
d’où).
• la nominalisation
(à partir d’un adjectif,
à partir d’un verbe)

18 dix-huit

VITE_BIEN_CONTENU.indd 18 17/07/2018 14:46:08


Unité Situations Vocabulaire Civilisation Grammaire Activités
(oral – écrit)

1. Je ne sais pas pour • la vie politique • les institutions •q  uelques verbes sans • communication
6 qui voter ! • les protestations de la France préposition + infinitif • vocabulaire
2. Je me demande ce • les relations • les lieux de •q  uelques verbes suivis de la et civilisation
Politique qui va se passer… commémoration préposition « de » + infinitif
internationales • grammaire
et histoire 3. Histoire et cinéma • l’histoire • les dates de •q  uelques verbes suivis de la • grammaire et
4. Les symboles de la commémoration préposition « à » + infinitif
p.60 République • l e discours rapporté au
communication
• évaluation
5. Un paradis terrestre ! présent (le discours indirect,
(G. Mermet) l’interrogation indirecte)

1. D
 ans un • les termes généraux • quelques objets • verbes pronominaux à sens • communication
7 appartement • les éléments bien français passif • vocabulaire
2. D ans • divers matériaux • Karambolage • « faire » + infinitif et civilisation
Les objets l’appartement • les caractéristiques • « (se) laisser » + infinitif • grammaire
p.70 d’à côté… • les malheurs • « rendre » + adjectif qualificatif • grammaire et
3. « Le bout du bout » d’un objet • quelques prépositions de lieu communication
d’un humoriste • les formes (au-dessus de, en dessous de, • évaluation
(R. Devos) à l’intérieur de, à l’extérieur de,
• des termes familiers
4. H
 ymne des objets • le verbe « servir à » en haut de, en bas de)
ménagers (C. Roy) • quelques indéfinis [chaque,
• le verbe « (se)
5. D
 es objets de luxe plaindre » chacun(e), certain(e)s, d’autres,
différent(e)s, n’importe qui/où/
quand/ quoi/quel(le)]

1. U
 n ordinateur • l’informatique • la recherche • l’infinitif passé • communication
8 en panne • les pannes en France • usage de l’infinitif (après un • vocabulaire
2. D e brillants • les sciences •q  uelques premier verbe conjugué, après et civilisation
Science et
scientifiques scientifiques une préposition, après « merci », • grammaire
technologie 3. L es musées célèbres l’infinitif comme nom, • grammaire et
p.80 scientifiques l’infinitif comme impératif) communication
4. E iffel (Alexandre • e xpression de l’opposition • évaluation
Gustave) (alors que, pourtant, malgré,
même si, cependant,
en revanche, par contre)

1. Je suis affreuse, • la description • la mode • l e plus-que-parfait • communication


9 ce matin ! physique (la haute • utilisation • vocabulaire
2. C
 hacun son • quelques accessoires couture, •«  comme si » + imparfait et civilisation
L’apparence les écharpes,
genre… • les bijoux ou plus-que-parfait • grammaire
p.90 3. U
 n étrange personnage • les chaussures le noir) • adjectifs de couleur • grammaire et
(É.-E. Schmitt) • le maquillage communication
4. Q
 uelle « adorable » • les verbes (s’habiller, • évaluation
vieille dame ! (R. Gary) mettre, être en, se
5. B
 eau ou laid ? changer, se mettre
(E. Ionesco) en)

1. Enfin ! • la famille • l es familles • l es pronoms relatifs • communication


10 2. L
 a vie de Romain • les étapes de la vie recomposées (dont, lequel) • vocabulaire
Gary est un • la vieillesse • l a vie • le présent historique et civilisation
La vie roman… d’un enfant
• les condoléances • l’apposition • grammaire
des autres 3. D
 écès et condoléances • les félicitations (le Petit Nicolas) • l a ponctuation : la virgule • grammaire et
4. M
 ariage et félicitations •n  ombreux
p.100 centenaires
communication
5. B
 onne année ! • évaluation
en France !

dix-neuf 19

VITE_BIEN_CONTENU.indd 19 17/07/2018 14:46:08


tableau des contenus vite et bien 2

Unité Situations Vocabulaire Civilisation Grammaire Activités


(oral – écrit)

1. Les vacances • un peu de géographie • l’écologie • l a condition réelle (« si » • communication


11 à la ferme • l’agriculture • les cultures + présent/présent, « si » • vocabulaire
2. Bio ou pas bio ? •d  ans le jardin (arbres, bio[logiques] + présent/impératif, « si » et civilisation
Nature et fleurs, arbres fruitiers) • la France rurale + présent/futur simple) • grammaire
3. Le Salon de l’agriculture
environnement 4. Les parcs naturels
• l es animaux de • des fleurs • l ’utilisation de « quand » • grammaire et
la ferme symboliques (« quand » + présent/ communication
p.110 en France
présent, « quand » + futur • évaluation
simple/futur simple)
• ne… que

1. Si on préparait un • le restaurant • le meilleur • l e conditionnel présent • communication


12 bon dessert ? • recevoir à la maison ouvrier (construction) • vocabulaire
2. Quels personnages ! • quelques commentaires de France •u  sage du conditionnel et civilisation
La gastronomie • les salons présent (la politesse,
3. Cuisine et culture • quelques ustensiles • grammaire
p.120 (G. Mermet) • un peu de technique… • la convivialité la proposition à la forme • grammaire et
4. Des cafés remplis • le verbe « faillir » négative, « si » + imparfait/ communication
d’histoire… conditionnel présent, • évaluation
5. Paris gourmand le conseil, l’information
(Guide Gallimard) non confirmée)
• l a proposition avec « si »
+ imparfait
• «  on dirait que…  »

1. Quel beau spectacle ! • le cinéma • la place • le conditionnel passé • communication


13 2. Si j’avais su… • le théâtre du cinéma •u sage du conditionnel • vocabulaire
3. Un lieu insolite • la musique et la danse en France passé (le reproche, et civilisation
Spectacle • le Festival le regret)
et théâtral : • à propos des interprètes • grammaire
et musique la Cartoucherie d’Avignon •« si » + plus-que-parfait/ • grammaire et
de Vincennes • la danse conditionnel passé
p.130 4. Jacques Tati en France • le verbe « devoir »
communication
• évaluation
5. Maurice Béjart, le • utilisation de « chez »
chorégraphe voyageur

1. La langue de bois ? • la presse • une véritable • le discours rapporté au • communication


14 2. Une revue • la radio et la télévision institution : Le passé (présent • imparfait, • vocabulaire
indépendante • les activités des médias Canard enchaîné passé composé • plus- et civilisation
Presse • les grands que-parfait, futur •
3. La presse féminine • grammaire
et médias (Le Français dans le monde) quotidiens conditionnel présent) • grammaire et
nationaux • changement d’expressions
p.140 4. Les journaux
• les principaux de temps
communication
francophones • évaluation
5. Le journalisme critique hebdomadaires •e  xpressions de temps
(A. Camus) • quelques dates (depuis que, pendant
marquantes que, cela fait… que,
maintenant que, dès que)
•u  sage de certaines
prépositions (dans, à, sur)

15 1. Tu n’as pas de • les mouvements • l es gestes • le participe présent • communication


chance ! •d u mouvement symboliques • le gérondif (la manière, • vocabulaire
Gestes 2. Nicolas est un à la posture • l es gestes pour la simultanéité, et civilisation
grand nerveux… • mener, porter compter la condition) • grammaire
et postures 3. Des gestes anciens •d  es gestes • la comparaison
• expressions imagées • grammaire et
p.150 (J.-C. Schmitt) typiquement • absence d’adjectif communication
4. Un sourire étrange français possessif • évaluation
(P. Modiano) • tellement (de), tant de…
5. L’art du mime (que)

20 vingt

VITE_BIEN_CONTENU.indd 20 17/07/2018 14:46:08


Unité Situations Vocabulaire Civilisation Grammaire Activités
(oral – écrit)

1. Ils vont être fous • les émotions • les sentiments • le subjonctif présent • communication
16 de joie ! (la joie, la colère dans la (verbes réguliers, verbes • vocabulaire
2. Colette est tout et l’irritation, littérature irréguliers) et civilisation
Sentiments émue... la peur, la pitié, • usage du subjonctif • grammaire
et émotions 3. De quelle maladie la déception, • tout(e) = complètement • grammaire et
souffre-t-elle ? (E. Orsenna) la gêne, la surprise, communication
p.160 4. Anna a-t-elle changé ? l’enthousiasme) • évaluation
(J. Tardieu) • les sentiments
5. La nostalgie (P. Rambaud)

1. Elle ne lit plus rien ! • la littérature • la culture • le subjonctif passé • communication
17 2. Les prix littéraires • les arts visuels • un « grand • usage du subjonctif passé • vocabulaire
3. Deux grands peintres à • la photo homme » de • la négation complexe et civilisation
Arts et Collioure : Matisse et la culture (aucun(e), plus personne, • grammaire
• utilisation de
littérature Derain « grand » (A. Malraux) jamais personne, nulle • grammaire et
4. Quelques grands • le livre en part, plus rien, plus communication
p.170 photographes France jamais) • évaluation
5. Un auteur parle de l’un • omission de l’article
de ses livres (F. Sagan)

1. La crise d’adolescence • l’école • la rentrée • le futur antérieur • communication


18 2. Doué ou paresseux ? • le collège et le lycée • « la chute • usage du futur antérieur • vocabulaire
3. L’ascenseur social • les matières du niveau » • les pronoms possessifs et civilisation
Les jeunes • Jules Ferry • grammaire
(G. Mermet) • l’université • les pronoms démonstratifs
p.180 4. Les cancres • les jeunes et leurs • ceci, cela • grammaire et
5. La composition problèmes communication
d’arithmétique • questions de société • évaluation
(Sempé et Goscinny)

1. Avares ou généreux ? • l’argent • l e tabou • subjonctif ou indicatif ? • communication


19 2. La ruine ? • la monnaie de l’argent • subjonctif ou infinitif ? • vocabulaire
3. Quand l’argent d’un avare • expressions imagées • l a générosité • conjonctions + subjonctif et civilisation
L’argent et disparaît… (Molière) et l’avarice (bien que, à condition que, • grammaire
• la crise économique
l’économie 4. Les grands magasins • expressions familières • l es nouveaux jusqu’à ce que, avant que, • grammaire et
parisiens riches pourvu que) communication
p.190 • le superlatif (le plus,
5. L’Argent de Zola • évaluation
le moins + adjectif
+ subjonctif)

1. Une retraite bien • les projets • l’espoir • l’expression du but (pour, • communication
20 occupée • les objectifs • le rêve afin, de peur) • vocabulaire
2. Cette fois-ci, • les hésitations • le verbe « manquer » et civilisation
Espoirs, c’est décidé ! • expressions de quantité • grammaire
• les choix
rêves et 3. L’attente d’un grand et les décisions (un peu, peu de, la plupart, • grammaire et
jardinier (E. Orsenna) • les espoirs la majorité de, la moitié, communication
décisions le tiers, le quart,
4. L’avenir en Grèce • optimisme • évaluation
p.200 (V. Alexakis) et pessimisme de nombreux/-euses)
5. Rêver de Paris • les actions
(T. Todorov)

Vous trouverez à la fin du manuel :

Évaluation finale p. 210


Tableaux de conjugaison p. 213
Index de vocabulaire p. 217
Index de grammaire p. 224

vingt et un 21

VITE_BIEN_CONTENU.indd 21 17/07/2018 14:46:08


Vite et Bien 2

UNITÉ 13 Spectacle et musique


1. DIALOGUE 38 2. DIALOGUE 39

Quel beau spectacle ! Si j’avais su…


Héloïse : Alors, comment est-ce que tu as trouvé
la pièce ?
Romain : Excellente ! La mise en scène était simple,
sobre, mais sans froideur. Les costumes étaient
magnifiques, les acteurs pleins de talent. Quelle
Ls
beauté ! Si j’avais su, j’aurais proposé à Louise et Benoît e

de venir avec nous. Ils aiment tellement le théâtre !


Héloïse : Tu as raison, cela aurait été bien de voir
ce spectacle avec eux. En fait, je devais les appeler,
et puis cela m’est complètement sorti de l’esprit.
Romain : Tu sais que Louise devait monter une pièce
avec sa troupe d’amateurs ? Finalement, elle a dû
renoncer à son projet, faute de crédits…
Héloïse : C’est dommage ! Je suis convaincue qu’elle
aurait pu trouver un financement d’une autre
manière. À sa place, je ne me serais pas découragée
si vite !
Romain : Je suis d’accord avec toi. C’est ce qui est Adèle : Tiens, hier, je me suis occupée de mes nièces.
décevant chez Louise : ce mélange d’impatience Je les ai emmenées au cinéma.
et de faiblesse. Pour son projet, j’aurais imaginé Philippe : Qu’est-ce que vous êtes allées voir ?
qu’elle se batte davantage. Adèle : En fait, j’aurais dû me renseigner avant
d’organiser mon après-midi. Nous sommes allées voir
un film complètement nul. C’était raté ! Si j’avais su
qu’elles s’intéressaient tellement au cinéma, j’aurais
fait plus attention. C’est rare, chez des adolescentes,
de voir une telle passion pour le septième art !
Elles auraient aimé voir un film classique, avec
Jean Gabin ou Arletty.
Philippe : Oui, si j’avais été toi, j’aurais jeté un coup
d’œil au programme du cinéma d’art et d’essai
qui se trouve à côté de la fac. Il passe toujours
des films d’auteurs.
Adèle : Merci pour le renseignement. Décidément,
j’aurais dû t’appeler, tu as toujours de bonnes idées.

130 cent trente


22 vingt-deux
09038524_130-139.indd 130 24/04/2018 23:18 090385

VITE_BIEN_CONTENU.indd 22 17/07/2018 14:46:08


3. DOCUMENT 5. DOCUMENT

tral :
Un lieu insolite et théâennes Maurice Béjart,
c
la Cartoucherie delieuVhorins norme permet la création de le chorégraphe
Ce
mais aussi de nom
- voyageur
L a Cartoucherie, ancien
située dans le bois de Vin
ne zone militaire
cennes, près de Paris,
spectacles originaux,
breuses formations de
ren contre s ave c des
com édi ens , d’ateli
troupes étrangères.
ers

et de
emble de bâtiments lic au fonctionnement
est constituée d’un ens Il initie également le pub
s hangars abandonnés e (les coulisses et la
datant du xix siècle. Ce d’une troupe de théâtr
e

Cependant, en 1970, s sont souvent visibles),


devaient être détruits. préparation des acteur
ités du théâtre (Ariane leureusement : il est en
un groupe de personnal tout en l’accueillant cha
arie Serreau, etc.) s’y taurer avant ou après
Mnouchkine, Jean-M effet possible de se res
fil des années, diverses s un hall où circulent
installent et créent, au les représentations dan
pête, théâtre du Soleil, costumiers, metteurs
troupes : théâtre de la Tem , comédiens, maquilleurs,
, théâtre du Chaudron
théâtre de l’Aquarium en scène et spectateu
rs.
s.
théâtre de l’Épée de boi

4. DOCUMENT
Maurice Béjart naît le 1er janvier

Jacques Tati son personnage : généralement vêtu d’un


imperméable beige, un pantalon trop court
1927 à Marseille. Après avoir étudié
la danse à l’Opéra de Paris, il part
Jacques Tatischeff, dit Jacques Tati, est un sur ses longues jambes, un chapeau sur
s’installer à Bruxelles où il fonde,
acteur et cinéaste français, né en 1907 dans la la tête et surtout, une pipe à la bouche, il
en 1960, le célèbre « Ballet du
banlieue parisienne. S’il ne fait pas d’études représente un personnage poétique, innocent,
xxe siècle ». Avec cette troupe,
brillantes, il montre certaines prédispositions imperturbablement étranger à la vie moderne
pour le sport et pour le comique. Dans les et aux pressions sociales. il monte en particulier Le Sacre
années 1930, il tient quelques rôles au cinéma, Tati n’aura pas le temps de tourner un grand du printemps et L’Oiseau de feu
mais c’est après la Deuxième nombre de films. Mon oncle (sur des musiques de Stravinsky),
Guerre mondiale que sa (1958), qui existe également le Boléro de Ravel, Le Marteau sans
Il représente un
carrière se développera. Son en version anglaise, obtiendra maître (sur une musique de Pierre
personnage poétique,
premier film Jour de fête l’Oscar du meilleur film Boulez et des poèmes de René Char).
innocent... En 1970, il fonde à Bruxelles l’école
(1949) se passe dans un étranger à Hollywood.
petit village de « la France Suivront Playtime (1967), de danse Mudra, qui formera de
profonde » et raconte en particulier la vie Trafic (1971) et Parade (1973). Malade et nombreux danseurs et chorégraphes.
d’un simple facteur. Avec Les Vacances de affaibli par de graves problèmes financiers, En 1987, il quitte la Belgique pour
monsieur Hulot (1953), Tati met au point Tati meurt le 4 novembre 1982. venir en Suisse, à Lausanne.
Sa troupe s’appellera désormais
« Béjart Ballet Lausanne ». L’école
expressions-clés Mudra, après un passage à Dakar,
sera elle aussi établie à Lausanne,
sous le nom d’École-atelier Rudra.
• Quelle beauté ! • Davantage. (= plus)
Béjart meurt le 22 novembre 2007.
• Cela m’est sorti • Jeter un coup d’œil.
Il restera l’un des plus importants
de l’esprit. (= j’ai oublié) (= regarder rapidement)
chorégraphes du xxe siècle, autant
• À ta/sa/votre/leur • Décidément…
par son talent artistique que par
place, je… (+ conditionnel) (= en définitive)
ses activités pédagogiques.

cent trente et un 131

vingt-trois 23
23:18 09038524_130-139.indd 131 24/04/2018 23:18

VITE_BIEN_CONTENU.indd 23 17/07/2018 14:46:09


Vite et Bien 2
UNITÉ 13 Spectacle et musique

vocabulaire
Florence fait du chant, elle fait partie d’un chœur.
LE CINÉMA Elle chante dans un opéra de Verdi.
Le/la cinéaste, le réalisateur, la réalisatrice • Les danseurs et les danseuses dansent dans
tournent/font/réalisent un film. Un film peut être un ballet moderne (≠ classique). Le chorégraphe
en couleur ou en noir et blanc. réalise la chorégraphie (= la mise en scène du ballet).
Les différents personnages du film sont joués par
les acteurs et les actrices : par exemple, Jean-Paul À PROPOS DES INTERPRÈTES
Belmondo joue le rôle principal dans À bout de souffle
Catherine Deneuve est une actrice très connue,
de Godard.
célèbre (≠ inconnue). Jean Gabin est un très grand
Il existe différents genres de films : la comédie, acteur de l’histoire du cinéma. Il avait beaucoup
le drame, le film documentaire, le dessin animé… de talent.
Quand un film marque l’histoire du cinéma,
Un comédien, un danseur ou un musicien peuvent
on le considère comme un chef-d’œuvre.
être bons ou mauvais, talentueux ou non.
Ils jouent bien ou mal, incarnent bien ou mal
LE THÉÂTRE les comédiens leurs personnages.
les coulisses (= les acteurs) le décor
civilisation
LA PLACE DU CINÉMA EN FRANCE
Le cinéma constitue une passion française ! Il porte
même un nom particulier : « le septième art ».
Il existe environ un millier de salles de cinéma
« d’art et d’essai », destinées à encourager les
LA SCÈNE
films de qualité, films d’auteur, films non
commerciaux, etc.
Au mois de mai, le Festival de Cannes réunit
de très nombreuses personnalités du cinéma.
La Palme d’or du Festival en constitue la plus
LA SALLE haute récompense.

un fauteuil un rang
les spectateurs = le public LE FESTIVAL D’AVIGNON
Ce célèbre festival de théâtre se crée progressivement,
Le metteur en scène choisit et dirige les comédiens,
grâce à Jean Vilar, et prend forme en 1954. Installé
le décorateur, le costumier : il réalise une mise en
dans le magnifique cadre du palais des Papes
scène. La troupe monte une pièce de théâtre et donne
(xive siècle), il devient, au cours des années,
plusieurs représentations.
un festival d’une grande inventivité : chaque
été, d’innombrables acteurs, metteurs en scène,
LA MUSIQUE ET LA DANSE
chorégraphes, mimes, décorateurs, écrivains sont
• François aime la musique, il joue du piano présentés à Avignon.
en amateur. Il va souvent au concert = il assiste
à des concerts.
LA DANSE EN FRANCE
Michel est musicien : il joue d’un instrument
Ce sont les Français qui ont codifié la chorégraphie,
de musique, il joue du violon, il est violoniste.
en particulier aux xviie et xviiie siècles (ce qui
Avant les concerts qu’il donne, il va à une
explique les termes techniques français utilisés
répétition : il répète avec l’orchestre dont il fait
même en langue étrangère). L’école de danse
partie. Ils vont interpréter un concerto pour violon
de l’Opéra de Paris est restée prestigieuse.
de Mozart. Michel est un grand interprète.

132 cent trente-deux


24 vingt-quatre
09038524_130-139.indd 132 24/04/2018 23:18 09

VITE_BIEN_CONTENU.indd 24 17/07/2018 14:46:09


grammaire
.
LE CONDITIONNEL PASSÉ « SI » + PLUS-QUE-PARFAIT /
C’est la structure du passé composé, mais l’auxiliaire CONDITIONNEL PASSÉ
« être » ou « avoir » est au conditionnel présent. Exprime une hypothèse irréelle dans le passé.
FAIRE ALLER • Si elle avait travaillé davantage, elle serait devenue
j’aurais fait je serais allé(e) une grande artiste. (malheureusement, elle n’a pas travaillé !)
tu aurais fait tu serais allé(e) • Si j’avais su que ce film était si mauvais, je ne
il/elle/on aurait fait il/elle/on serait allé(e)(s) l’aurais pas vu. (= je ne savais pas qu’il était mauvais et je
l’ai vu !)
nous aurions fait nous serions allé(e)s
• Nous aurions réservé des places si nous avions pu.
vous auriez fait vous seriez allé(e)(s)
(mais, hélas, nous n’avons pas pu)
ils/elles auraient fait ils/elles seraient allé(e)s
S’OCCUPER LE VERBE « DEVOIR »
je me serais occupé(e) Ce verbe change de sens en fonction du temps et du
tu te serais occupé(e) mode.
il/elle/on se serait occupé(e)(s) • Présent
nous nous serions occupé(e)s Je dois téléphoner au dentiste. (obligation dans le présent)
vous vous seriez occupé(e)(s) À cette heure-ci, Vanessa doit être chez elle. (probabilité)
ils/elles se seraient occupé(e)s • Passé composé
Il a dû annuler son rendez-vous. (obligation dans le passé)
USAGE DU CONDITIONNEL PASSÉ • Imparfait
• Exprime le reproche… Je devais aller au cinéma, mais finalement je suis
• Tu aurais pu me téléphoner ! resté chez moi. (changement de projet)

• Vous n’auriez pas pu attendre ? • Conditionnel présent


• Il aurait fallu demander l’autorisation. Tu devrais lire ce roman. Elle ne devrait pas porter
de rouge, cela ne lui va pas. (conseil)
• Ils auraient dû la prévenir !
• Conditionnel passé
• … ou le regret J’aurais dû les inviter ! (regret)
• J’aurais voulu être poète… mais je suis devenu
Tu n’aurais pas dû lui parler sur ce ton ! (reproche)
banquier !
• Nous n’aurions pas dû partir en vacances
ensemble. UTILISATION DE « CHEZ »
• Zut, j’aurais dû réserver des places plus longtemps La préposition « chez » remplace bien sûr « dans
à l’avance ! la maison de ».

En fait, la seule différence entre le reproche et le • Je vais dîner chez des amis, chez Anne et Christian.
regret est la personne concernée et le ton de la voix ! Mais elle signifie aussi « à l’intérieur d’un groupe ».
Dans les deux cas, les verbes les plus couramment • Chez les Belges, on retrouve la même chaleur
employés sont « devoir » et « pouvoir ». humaine que chez les gens du Nord.
• Information non confirmée (au passé) (voir page 123) • C’est rare, chez les vieux, de voir une telle énergie !
• L’acteur aurait accepté de jouer dans ce film. « Chez » signifie aussi « dans l’œuvre de… » ou « dans
(= on le dit mais ce n’est pas confirmé). la personnalité de ».
• L’étudiante ne se serait pas aperçue de l’erreur. • Le thème de la jalousie intervient souvent chez
Molière.
• Je n’aime pas ce défaut chez Quentin.

cent trente-trois 133


vingt-cinq 25
4/2018 23:18 09038524_130-139.indd 133 24/04/2018 23:18

VITE_BIEN_CONTENU.indd 25 17/07/2018 14:46:09


Vite et Bien 2

UNITÉ 13 Spectacle et musique


communication
1. Vrai ou faux ?
Dialogue 1
a. La mise en scène a beaucoup plu à Romain. d. Louise dirige une troupe professionnelle.
b. Louise et Benoît ont refusé d’assister à la pièce. e. L’argent a manqué à Louise pour monter sa pièce.
c. Héloïse a oublié d’appeler Louise et Benoît. f. Louise n’est pas assez combative.
Dialogue 2
a. Les nièces d’Adèle sont actrices de cinéma. e. Les nièces auraient voulu voir un vieux film classique
b. Elles sont allées voir un film hier soir. français.
c. Adèle a mal choisi le film, parce qu’elle a été mal consei llée. f. Il est possible de voir un film d’auteur dans la ville.
d. Les nièces ne s’intéressent pas au cinéma.

2. Document 3. Choisissez la bonne réponse.


1. La Cartoucherie est était un terrain militaire.
2. La Cartoucherie est située à non loin de Paris.
3. Deux Plusieurs théâtres ont été créés sur ce site.
4. La Cartoucherie organise des cours troupes pour les acteurs.
5. Les spectateurs sont mêlés au public aux acteurs .

3. Document 4. Vrai ou faux ?


1. Tati n’a pas été un très bon élève. 4. Tati n’était pas très grand.
2. Tati avait des dons pour le sport. 5. Tati n’a pas tourné beaucoup de films.
3. Son premier film ne se passe pas à Paris. 6. Il n’a pas gagné beaucoup d’argent.

4. Document 5. Répondez aux questions.


1. Dans quelles villes Béjart a-t-il travaillé ?
2. Quelle autre activité le chorégraphe a-t-il eue ?
3. Quel ballet est fondé sur des poèmes ?

5. Choisissez la bonne réponse.


1. Quelle beauté film , ce film ! 4. Il va donner jeter un coup d’œil au texte.
2. L’idée m’est partie sortie de l’esprit. 5. Elle a davantage d’avantages de talent.
3. Décidément Dernièrement , j’adore Tati ! 6. À son lieu sa place , je refuserais !

6. Associez pour constituer une phrase complète.


1. Le metteur en scène a. un chef-d’œuvre du cinéma.
2. Les spectateurs b. beaucoup de talent.
3. Ce film a obtenu c. avec son orchestre.
4. Ce chorégraphe a d. au Festival d’Avignon.
5. Ce flûtiste va répéter e. la Palme d’or au Festival de Cannes.
6. La Grande Illusion, de Jean Renoir est f. dirige les comédiens.
7. Cette pièce de Claudel a été présentée g. assistent à une représentation.

134 cent trente-quatre

26 vingt-six
09038524_130-139.indd 134 24/04/2018 23:18 090

VITE_BIEN_CONTENU.indd 26 17/07/2018 14:46:10


activités

7. En vous aidant des photos ci-dessous, discutez de la place du spectacle dans votre ville/
région. Les théâtres sont-ils anciens ou modernes ? Quels types de spectacles sont présentés ?
Lesquels ont le plus de succès ?

1 2

3 4

5 6

8. Qui parle ? (Plusieurs solutions sont parfois possibles.)


1. « Je dois faire la mise en scène d’une pièce de Samuel Beckett. »
2. « Nous étions assis au quatrième rang. »
3. « J’ai une répétition à 16 heures. »
4. « On m’a proposé un rôle dans une comédie qui sera présentée au Festival d’Avignon. »
5. « Le mien a reçu la Palme d’or au Festival de Cannes. »
6. « Je joue de la trompette, mais c’est juste pour mon plaisir. »

9. À vous ! Répondez aux questions en donnant quelques précisions.


1. Est-ce que vous pratiquez un instrument de musique ? Si oui, lequel ? Quelle musique préférez-vous jouer ?
2. Allez-vous quelquefois au théâtre ? Pour voir quel genre de pièces ?
3. Faites-vous partie (ou avez-vous fait partie) d’un groupe artistique d’amateurs ?
4. Si vous deviez choisir une dizaine de films de votre pays, lesquels recommanderiez-vous ? Pourquoi ?
5. Quels sont les acteurs de théâtre que vous admirez le plus dans votre pays ? Pourquoi ?

cent trente-cinq 135

vingt-sept 27
23:18 09038524_130-139.indd 135 24/04/2018 23:18

VITE_BIEN_CONTENU.indd 27 17/07/2018 14:46:11


Vite et Bien 2

UNITÉ 13 Spectacle et musique


vocabulaire et civilisation
10. Vrai ou faux ?
1. Un acteur joue un rôle dans un film. 4. Le dessin animé est un genre cinématographique.
2. Il existe différents caractères dans ce film. 5. Un grand acteur a généralement du talent.
3. On peut être acteur de théâtre ou de cinéma. 6. Le metteur en scène réalise un ballet.

11. Éliminez l’intrus.


1. ballet / chorégraphie / acteur 4. répétition / décor / coulisses
2. mise en scène / concert / musicien 5. salle / fauteuil / ballet
3. rôle / décorateur / personnage 6. jouer / assister / interpréter

12. De qui parle-t-on ?


1. Il/elle réalise un ballet moderne. …………………………………………………………………
2. Il/elle fait les costumes de théâtre. …………………………………………………………………
3. Il/elle tourne un film. …………………………………………………………………
4. Il/elle choisit les acteurs pour la pièce de théâtre. …………………………………………………………………
5. Il/elle assiste à une pièce de théâtre. …………………………………………………………………
6. Il/elle joue dans le film. …………………………………………………………………

13. Choisissez la bonne réponse.


1. Le metteur en scène chorégraphe dirige les acteurs.
2. Les musiciens vont à une répétition avant après le concert.
3. Henriette fait du chant, elle fait partie d’un ballet chœur .
4. Les acteurs spectateurs assistent à une pièce de théâtre.
5. Le cinéaste tourne un film une pièce .
6. Les comédiens se préparent dans le décor les coulisses .
7. Cette troupe a donné une vingtaine de représentations répétitions dans le théâtre de ma ville.

14. Complétez par le mot approprié.


1. Cet acteur n’est pas inconnu, au contraire il est très ………………………………………………………………… .
2. Cet homme fait du chant en ………………………………………………………………… , il n’est pas professionnel.
3. Mes enfants adorent regarder des dessins ………………………………………………………………… à la télévision.
4. Gérard Depardieu tenait le rôle ………………………………………………………………… dans Cyrano de Bergerac.
5. Le Lac des cygnes de Tchaïkovski est un ballet …………………………………………………………………, il n’est pas moderne.

15. Répondez aux questions.


1. Quelle expression emploie-t-on pour désigner le cinéma ? .......................................................................................
2. Pourquoi les termes techniques de danse classique sont-ils généralement français ? .................................................
3. À quel moment de l’année se passe le Festival d’Avignon ? ........................................................................................
4. Dans quelle ville a lieu un célèbre festival de cinéma ? ..............................................................................................
5. Comment s’appelle la principale récompense de ce festival de cinéma ? ....................................................................
6. Dans quel type de salles sont montrés les films de qualité ? ......................................................................................

136 cent trente-six

28 vingt-huit
09038524_130-139.indd 136 24/04/2018 23:18 090

VITE_BIEN_CONTENU.indd 28 17/07/2018 14:46:11


activités
grammaire
16. Ces verbes sont au conditionnel présent. Mettez-les au conditionnel passé.
1. Tu enverrais .............................................................. 6. Je m’occuperais .........................................................
2. Ils sortiraient ............................................................ 7. Vous pourriez ............................................................
3. Vous verriez .............................................................. 8. Elle viendrait .............................................................
4. Il irait ........................................................................ 9. Il resterait .................................................................
5. J’aurais ...................................................................... 10. Ils devraient .............................................................

17. Mettez au conditionnel passé (regret/reproche).


1. Vous ………………………………………………………… (devoir) me téléphoner !
2. Je ………………………………………………………… (vouloir) vivre aux États-Unis.
3. Il ………………………………………………………… (préférer) être musicien.
4. Ils ………………………………………………………… (aimer) rester plus longtemps.
5. Tu ………………………………………………………… (pouvoir) me prévenir !
6. Je ne ……………………………… pas …………………………………… (devoir) lui dire.
7. Nous ………………………………………………………… (souhaiter) la rencontrer.
8. Elle ………………………………………………………… (vouloir) étudier la médecine.
9. Je ………………………………………………………… (devoir) penser à prendre mon parapluie !
10. Il ………………………………………………………… (falloir) tout préparer avant de partir.

18. Complétez selon l’exemple (attention à l’ordre de la phrase).


Exemple : Si je …………………………………… (pouvoir), je …………………………………… (venir). → Si j’avais pu, je serais venu.
1. S’il …………………………………… (être) acteur, il …………………………………… (devenir) célèbre.
2. Ils …………………………………… (téléphoner), s’ils …………………………………… (avoir) un problème.
3. S’il ne …………………………… pas …………………………… (obtenir) ce poste, il …………………………… (changer) d’entreprise.
4. Si vous …………………………………… (prendre) un verre de vin seulement, vous ne …………………………………… pas
…………………………………… (avoir) mal à la tête !
5. Nous lui …………………………………… (dire), si nous …………………………………… (savoir).
6. Je ne ………………………………… pas ………………………………… (prendre) cette décision, si je ………………………………… (avoir)
le temps de réfléchir.
7. Je lui …………………………………… (faire) un cadeau, si je …………………………………… (savoir) que c’était son anniversaire.
8. Si vous ne …………………………………… pas …………………………………… (habiter) à Paris, vous n’…………………………………… pas
…………………………………… (pouvoir) voir l’exposition Doisneau.

19. Répondez par une information non confirmée au conditionnel passé.


1. Le président s’est rendu en Allemagne ? — ...............................................................................................................
2. La jeune actrice a été choisie pour le rôle ? — ..........................................................................................................
3. Le conférencier est venu à la réunion ? — ................................................................................................................
4. Les étudiants se sont inscrits à ce cours ? — ...........................................................................................................
5. La troupe a été invitée à ce festival ? — ...................................................................................................................

cent trente-sept 137

vingt-neuf 29
18 23:18 09038524_130-139.indd 137 24/04/2018 23:18

VITE_BIEN_CONTENU.indd 29 17/07/2018 14:46:12


Vite et Bien 2

UNITÉ 13 Spectacle et musique activités


grammaire et communication
20. Transformez selon l’exemple, en faisant attention au sens des phrases.
Exemple : Fabien n’a pas compris, parce qu’il n’a pas écouté. → S’il avait écouté, il aurait compris !
1. Elle n’a pas réussi à son examen parce qu’elle ne s’est pas assez concentrée.
.............................................................................................................................................................................
2. Ariel n’a pas pu emmener ses enfants au cirque parce que sa voiture est tombée en panne.
.............................................................................................................................................................................
3. Ils ne sont pas partis en vacances, parce qu’ils ont dû s’occuper de leur vieille mère malade.
.............................................................................................................................................................................
4. Claire s’est coupé le doigt parce qu’elle n’a pas fait attention.
.............................................................................................................................................................................
5. Nous n’avons pas vu le spectacle parce qu’il a été annoncé trop tard.
.............................................................................................................................................................................
6. La vieille dame est tombée dans la rue parce que le trottoir était glissant.
.............................................................................................................................................................................
7. Saïd a raté le train parce qu’il est parti trop tard de chez lui.
.............................................................................................................................................................................

21. Imaginez librement des regrets ou des reproches, selon l’exemple.


Exemple : Cette route n’est pas jolie. → Tu n’aurais pas dû la prendre. Tu aurais pu en prendre une autre.
1. Le petit garçon a fait tomber votre beau vase.
.............................................................................................................................................................................
2. Votre ami a oublié de faire des photocopies de ce document.
.............................................................................................................................................................................
3. Vous avez pris votre vélo alors qu’il pleuvait à torrents !
.............................................................................................................................................................................
4. Votre cousin n’a rien offert à sa mère pour son anniversaire !
.............................................................................................................................................................................
5. Il est trop tard pour réserver des places de théâtre, c’est complet !
.............................................................................................................................................................................
6. La vieille dame n’a pas osé crier quand on lui a volé son portefeuille.
.............................................................................................................................................................................
7. Le serveur a renversé du vin sur votre veste.
.............................................................................................................................................................................
8. Vous avez été agressif sans raison avec votre voisin.
.............................................................................................................................................................................
9. Un ami ne vous a pas demandé d’aide, alors qu’il était malade.
.............................................................................................................................................................................
10. Vous n’avez pas eu le temps de faire le ménage quand vos amis sont arrivés chez vous.
.............................................................................................................................................................................

138 cent trente-huit

30 trente
09038524
09038524_130-139.indd 138 24/04/2018 23:18

VITE_BIEN_CONTENU.indd 30 17/07/2018 14:46:12


évaluation
....... / 40
1. Écoutez le dialogue. Vrai ou faux ? 40 ....... / 10
1. Virginie n’a pas pu assister à l’opéra. 6. Les chanteurs ont bien chanté.
2. Romain a vu l’opéra. 7. Romain n’est pas souvent satisfait par un opéra.
3. Romain est parti en vacances. 8. Romain est critique de théâtre.
4. Romain a oublié l’opéra. 9. Il aurait voulu être chanteur professionnel.
5. On a parlé de l’opéra à Virginie. 10. Il a chanté en amateur.

2. Lisez le texte suivant et dites si les phrases sont vraies ou fausses. ....... / 10
Marcel Mangel, dit « le mime Marceau », est sans conteste l’un des plus grands artistes de son époque. Il naît le 22 mars 1923
à Strasbourg. Après la Deuxième Guerre mondiale et ses activités de résistant, il suit les cours de théâtre de Charles Dullin avant de
trouver sa voie chez le mime Étienne Decroux. En 1947, il crée un personnage poétique, Bip, sorte de Pierrot lunaire à la silhouette
filiforme, qui passe en un éclair de l’allégresse à une profonde tristesse. Il fonde, la même année, sa propre compagnie de mime,
la seule au monde, et inscrit au répertoire des mimodrames et des pantomimes tels que Le Manteau d’après Gogol, Le Joueur de flûte,
Paris qui rit, Paris qui pleure…
Vénéré au Japon, pays du théâtre kabuki et nô, mais aussi en Amérique latine ou en Russie, le mime Marceau est l’inventeur
de la marche contre le vent qui a inspiré la danse Moonwalker de Michael Jackson et influencé le danseur Rudolf Noureev.
Officier de la Légion d’honneur, le mime Marceau est nommé en 2002 ambassadeur de bonne volonté pour le troisième âge
de l’ONU.
Il meurt le 22 septembre 2007 à Cahors et est enterré à Paris, au cimetière du Père-Lachaise.

1. « Le mime Marceau » est un pseudonyme. 6. Il est respecté dans de nombreux pays.


2. Il a pris des cours de théâtre. 7. Il n’est célèbre qu’en France.
3. Il a commencé sa carrière après la guerre. 8. Il a imité Rudolf Noureev.
4. Il a écrit de la poésie. 9. Il a fait une carrière politique.
5. Il n’existe qu’une compagnie de mime. 10. Il est mort à Paris.

3. Parlez de ce que vous auriez aimé faire comme activités artistiques


(théâtre, cinéma, danse, musique…), en utilisant le conditionnel passé, bien sûr. ....... / 10

4. Décrivez un spectacle que vous avez vu et qui vous a marqué(e). Parlez des
comédiens (ou danseurs ou chanteurs), de la mise en scène, des costumes… ....... / 10

........................................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................................
........................................................................................................................................................................

cent trente-neuf 139

trente et un 31
09038524_130-139.indd 139 24/04/2018 23:18
018 23:18

VITE_BIEN_CONTENU.indd 31 17/07/2018 14:46:12


32
97820903_cv_II-III.indd 2 5/01/10 23:02:56

VITE_BIEN_CONTENU.indd 32 17/07/2018 14:46:12


La francophonie dans le monde
avant-propos

La méthode rapide VITE ET BIEN s’adresse aux adultes pressés et impatients !


Cette NOUVELLE ÉDITION REVUE ET AUGMENTÉE comprend, par niveau, 200 exercices communicatifs
supplémentaires, ainsi qu’une évaluation finale et des tableaux de conjugaison.
VITE ET BIEN permet à l’étudiant à la fois d’apprendre la langue et de découvrir la culture française (littérature,
histoire, arts, sociologie…) tout en se confrontant à la réalité de la vie en France et aux différences culturelles,
le tout en un temps record. En effet, le niveau 1 couvre, en vingt unités, les niveaux A1 et A2 du Cadre
européen commun de référence. Le niveau 2 couvre le B1.
Le niveau 1 s’adresse aux débutants complets aussi bien qu’aux « faux débutants ».
Le niveau 2 s’adresse aux personnes de niveau intermédiaire ayant déjà acquis des bases linguistiques,
par exemple avec le premier volume de cette méthode. Ce manuel constitue donc un outil d’apprentissage
et/ou de rafraîchissement des connaissances.
Chacune des vingt unités porte sur un thème particulier, et débute par une ou deux pages de situations de
communication (dialogues à écouter) et une page de documents à lire (niveau 2) : articles de journaux,
extraits littéraires, documents historiques, analyses sociologiques, courriers électroniques… Une liste
d’expressions-clés de la conversation complète l’ensemble. Les dialogues sont illustrés, non seulement par
souci de vivacité et d’agrément, mais aussi pour fournir des informations culturelles complémentaires :
gestes, attitudes, vêtements, environnement…
Viennent ensuite une leçon de vocabulaire et de civilisation, elle aussi illustrée, puis une leçon de
grammaire.
Les notions acquises sont immédiatement mises en pratique dans cinq pages d’activités pédagogiques :
aux trois pages (communication, vocabulaire, grammaire) existantes dans l’ancienne version, nous avons
ajouté une nouvelle page de communication et une page de « grammaire et communication ». Les exercices
variés (vrai ou faux, QCM, associations, exercices à trous, sujets de débats, illustrations à commenter,
histoires à inventer…) peuvent se pratiquer aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.
Une évaluation notée, faisant appel aux quatre tâches (parler, écouter, lire, écrire), constitue une synthèse
de l’ensemble des notions présentées dans l’unité. Au niveau 2, elle inclut notamment un nouveau dialogue
à écouter et à comprendre.
Pour conclure, la nouvelle évaluation finale, notée sur 100, se compose de dix exercices reprenant l’essentiel
des notions grammaticales étudiées tout au long du volume.
Un index lexical et un index grammatical aident l’étudiant et le professeur à naviguer aisément dans la
méthode.
Enfin, des tableaux de conjugaison ainsi que les corrigés commentés des activités fournissent un
complément pédagogique précieux.
Le CD MP3 inclus dans l’ouvrage comporte, bien entendu, tous les dialogues, enregistrés sur un ton aussi
naturel que possible.
Nous avons employé un niveau de langue usuel dans les dialogues, sans exclure une langue littéraire
moderne dans les documents à lire.
L’esprit de ce livre consiste à concilier le plaisir d’apprendre et une bonne structuration des connais-
sances. De plus, l’ouvrage cherche à préparer les élèves aux surprises et aux imprévus de la vie en France, afin
qu’ils ne se laissent pas gagner par la panique ou la timidité lorsqu’ils se trouveront en situation réelle !
Il s’agit donc de ne pas se limiter au « savoir » linguistique, mais de développer également le « savoir-faire »
et le « savoir-être » en amenant l’élève, VITE ET BIEN, à l’autonomie linguistique.

97820903_cv_II-III.indd 3 5/01/10 23:02:58

VITE_ET_BIEN_COUV_1.indd 3-4 17/07/2018 15:29:28


Vite et Bien
méthode rapide pour adultes
Vite et Bien
méthode rapide pour adultes
2 e ÉDITION
Méthode de français RAPIDE pour adultes pressés et impatients !
• Pour chaque niveau, un manuel unique « tout-en-un » avec CD audio et corrigés
• 120 à 140 heures de cours par niveau

DEUXIÈME ÉDITION REVUE ET AUGMENTÉE


• Plus de 200 nouvelles activités communicatives
• Une évaluation finale
• Une nouvelle maquette et de nouvelles illustrations

CECR
A1 A2 B1 B2 C1 C2
Niveau 1
Niveau 2
Grands adolescents et adultes
CD MP3 inclus

Vite et bien 1 – A1-A2 Vite et bien 2 – B1


débutants et faux débutants

PUBLICS OBJECTIFS

Apprenants en situations Concilier le plaisir d’apprendre Faire face à des


d’apprentissage variées : et une bonne structuration contextes variés :
des connaissances :
• étudiants en centres • Personnel et familial
de langues • la vie en France • Pratique
• cours en entreprises • les différences culturelles • Professionnel
• cours particuliers • le langage de la • Touristique
• auto-apprentissage guidé vie quotidienne • Administratif
• remise à niveau • Universitaire

Claire Miquel

VITE_ET_BIEN_COUV_1.indd 1-2 17/07/2018 15:29:27