Vous êtes sur la page 1sur 3

Les temps des prières en Islam

La prière, second pilier de l’Islam, constitue le devoir le plus important du musulman. Mais pour que
cette prière soit acceptée, il convient de l’effectuer à des horaires précis. Aussi, il est des moments de
la journée où elle n’est pas souhaitable, voire interdite.

C’est Dieu Lui-même qui a indiqué dans le Coran, à travers plusieurs versets, les horaires pendant
lesquelles la prière doit être célébrée. Le prophète (psl) l’a également confirmé dans différents
hadiths authentiques.

Allah dit : « La Salât demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés »
(S Nissa, V 103)

Ou encore : « Et accomplis la Salât aux deux extrémités du jour et à certaines heures de la nuit. Les
bonnes œuvres dissipent les mauvaises. Cela est une exhortation pour ceux qui réfléchissent »
(S Hoûd, V 114)

Ou encore : « Accomplis la Salât au déclin du soleil jusqu’à l’obscurité de la nuit, et fais aussi la
Lecture à l’aube, car la lecture à l’aube a des témoins » (S Isra, V 78)

Et aussi : « Endure donc ce qu’ils disent ; et célèbre la louange de Ton Seigneur avant le lever du
soleil et avant son coucher. Et célèbre Sa gloire une partie de la nuit et à la suite des prosternations
(prières) » (S Qâf, V 39-40)

La prière à son temps revêt une importance capitale en Islam ; malheureusement de nos jours,
beaucoup de fidèles accomplissent leurs prières en dehors du temps prescrit, car Satan tente de les
occuper par d’autres activités pour les détourner d’effectuer la prière à son heure, de sorte que leur
rétribution soit fortement réduite.

Ibn Mass’oûd rapporta ceci : « j’avais demandé au prophète (psl), laquelle des œuvres est la plus
aimée par Allah. Il m’avait dit : « La prière faite en son temps ». Je dis : « Et puis quoi ? ». Il dit :
« la piété filiale (le respect des parents) ». Je dis : « Et puis quoi ? ». Il dit : « combattre pour la cause
d’Allah (Jihad) ». Et Ibn Mass’oûd de poursuivre : « Ces choses m’ont été dites par le Messager
d’Allah. Et si je lui avais demandé de me dire d’autres en plus, il me les aurait dites » (Boukhari).

Jâbir Ibn Abd Allâh rappelle que l’ange Gabriel (Djibril) se présenta au prophète (psl) et lui demanda
de s’apprêter à s’acquitter de ses cinq prières selon les indications qu’il lui fournirait au fur et à
mesure qu’arriverait le moment correspondant à chacune d’elles.
Le premier jour, Djibril se présenta au prophète (psl) à l’heure de Zouhr (Tisbar) lorsque le soleil
commença à entamer son déclin au milieu du ciel et lui dit : « lèves-toi et prie » ; il revint pour la
prière de Asr quand l’ombre de chaque objet est égale à la taille de cet objet et lui dit : « lèves-toi et
prie ». Il revint pour la prière du crépuscule (Maghrib) dès que le soleil s’est couché et lui dit : « lèves-
toi et prie » ; il revint pour la prière de Ichâ lorsque la lueur rouge du soleil a disparu et lui dit :
« lèves-toi et prie ». Il revint pour la prière du matin (Soubh) lorsque l’aube apparut et lui dit : « lèves-
toi et prie ». Le lendemain, Djibril lui revint à l’heure de Zouhr quand l’ombre de chaque objet a
atteint la taille de cet objet et lui dit : « lèves-toi et prie ».

1
Il revint pour Asr quand l’ombre de chaque objet a atteint le double de la taille de cet objet (dans une
autre version, quand le soleil commença à jaunir) et lui dit : « lèves-toi et prie ». Il revint pour
Maghrib quand la rougeur du ciel a disparut du côté où le soleil s’est couché et lui dit : « lèves-toi et
prie ». Il revint pour Icha quand le premier tiers de la nuit s’est écoulé (dans une autre version, quand
la première moitié de la nuit s’est écoulée) puis dit : « lèves-toi et prie ». Il revint enfin pour Soubh
avant le lever du soleil et lui dit : « lèves-toi et prie ». Puis Djibril lui dit :
« Entre les deux de chacun de ces horaires, il y a une prière prescrite » (Boukhari, Tirmizi, Ahmad).

En résumé, les horaires des prières prescrites sont :

Zouhr :
Début : quand le soleil au milieu du ciel (Zénith) entame son déclin
Fin : quand l’ombre de tout objet a la taille de l’objet

Asr :
Début : quand l’ombre de tout objet a la taille de l’objet (coïncide avec la fin du Zouhr)
Fin : quand l’ombre de tout objet est le double de la taille de l’objet (ou quand le soleil
commence à jaunir)

Maghrib :
Début : Coucher du soleil
Fin : disparition de la lueur rouge (crépuscule) du soleil.

Ichâ :
Début : disparition de la lueur rouge (crépuscule) du soleil (coïncide avec la fin du crépuscule)
Fin : premier tiers ou première moitié de la nuit

Soubh :
Début : apparition de l’aube
Fin : lever du soleil

Il y a cependant des horaires où la prière n’est pas recommandée, voire interdite.


En effet, le prophète (psl) a interdit d’effectuer la prière aux trois moments suivants :

1- Quand le soleil se lève jusqu’à ce qu’il s’élève

2- Quand le soleil est au zénith, c'est-à-dire au milieu du ciel, jusqu’à ce qu’il entame son déclin

3- Quand le soleil est sur le point de se coucher jusqu’à ce qu’il se couche

Les raisons de l’interdiction de prier en ces moments sont révélées dans ce hadith du prophète (psl),
qui dit un jour à Amr Ibn Abasa quand il s’est converti ; il lui dit :
« prie la prière du matin ; puis, abstiens-toi de prier jusqu’à ce que le soleil se lève complètement, car,
le soleil se lève sur les cornes du diable et c’est en ce moment que les mécréants se prosternent
devant le soleil ; puis prie ce que tu veux, car la prière a des témoins (anges) et sera attestée (le jour
du jugement) jusqu’à ce que l’ombre diminue et soit au même niveau que la lance (c'est-à-dire quand
le soleil sera au zénith ) et abstiens-toi d’y prier, car c’est le moment où l’Enfer est attisé ; puis quand
l’ombre de tout objet commence à apparaitre, prie car la prière a des témoins (anges) et sera attestée
(le jour du jugement) jusqu’à ce que tu pries Asr ; Après Asr, abstiens-toi de la prière jusqu’à ce que le
2
soleil se couche. Car le soleil se couche sur les cornes du diable et en ce moment, les mécréants (ceux
qui adorent le feu et le soleil) s’y prosternent. »

Dans le même registre, Abou Houreyra rapporte que le prophète (psl) avait dit : « quand la chaleur
est excessive, attendez la fraîcheur pour faire la prière, car la chaleur est une émanation de l’Enfer.
L’Enfer se plaignit auprès d’Allah que les unes des ses parties frottent les autres. Alors Il lui permit
deux souffles : l’un en hiver et l’autre en été : ce que vous trouvez le plus chaud et ce que vous trouvez
le plus froid » (Boukhari)

Abou Zarr rapporta : « une fois, alors que nous étions en voyage avec le prophète (psl), le Muezzin
voulut appeler à la prière du Zouhr. Mais le prophète (psl) lui dit : « Attends la fraîcheur ». Et il lui dit
la même chose lorsque le Muezzin voulut de nouveau appeler à la dite prière ; et ce jusqu’à ce que
nous avions vu l’ombre dans les parages » (Boukhari)

Allah le Très Haut a donc prescrit à Ses serviteurs cinq prières au cours du jour et de la nuit. De par Sa
sagesse, Il a fixé à ces prières des heures de sorte à permettre au fidèle d’être en contact permanent
avec Allah le Très Haut à travers les prières effectuées durant ces heures. Celles-ci sont pour le cœur
ce que l’eau est pour la plante ; elles l’irriguent au compte goutte et ne le font pas d’un seul coup
pour s’arrêter ensuite.

La répartition de ces prières à ces heures repose sur une sagesse qui vise à éviter au fidèle l’ennui et
la lourdeur qui résulteraient de leur accomplissement en même temps. Allah le Très Haut est la
source de la bénédiction et le plus Sage des Sages.

Qu’Allah nous accorde la facilité d’accomplir la prière à son heure et qu’Il nous l’agrée.

Paix sur vous