Vous êtes sur la page 1sur 3

DÉBATS

Et si vous faisiez un boulot à la con ?


L’anthropologue David Graeber a fait date en inventant le terme de “bullshit job”. Dans son nouveau livre,
il analyse notre relation toxique au travail et défend l’idée d’un revenu universel. Entretien
Propos recueillis par V É RO N I Q U E R A D I E R

En 2013, Strike !, magazine en ligne London School of Economics, mais, qu’ils ne bossaient qu’une quinzaine
assez conidentiel, vous commande auparavant, j’ai été ouvrier en usine. Et d’heures par semaine pour des jobs sans
« quelque chose d’un peu subversif », me voilà avec tous ces universitaires réelle utilité ! Je me suis alors demandé
vous écrivez un article sur la proliféra- dans des réunions, des fêtes, parlant avec si la vague de bureaucratisation de ces
tion des « bullshit jobs », ces boulots leurs femmes, leurs époux. Lorsque je dernières décennies ne visait pas à créer
parfaitement inutiles, voire néfastes, leur demandais incidemment : « Et vous une kyrielle de postes de cadre superfé-
de l’aveu même de ceux qui les exercent. faites quoi dans la vie ? », je constatais tatoires. D’un côté pour occuper le
Ce n’était alors, racontez-vous, qu’une une sorte d’embarras. Souvent, ils esqui- temps libéré par les progrès de la tech-
simple intuition… vaient, étaient évasifs : « Eh bien, en fait… nologie et de l’autre pour organiser une
Je suis anthropologue de formation mais vous savez… » J’ai d’abord cru à une sorte exploitation de plus en plus féroce des
je viens d’une famille prolétaire et j’ai de modestie, mais j’ai ini par com- salariés véritablement productifs.
observé mon propre milieu profession- prendre que la plupart des conjoints Vous étiez loin de vous attendre à une
nel en «  outsider  ». J’enseigne à la n’étaient pas très à l’aise pour avouer telle onde de choc ?

✎ MARIO WAGNER POUR “L’OBS” L’OBS/N°2808-30/08/2018 61


DÉBATS

Le succès de l’article m’a stupéié. Je Mais le désarroi de ceux qui les leader d’un groupe de rock indépendant
l’avais écrit en manière de provocation, exercent n’est-il pas l’expression d’un dont j’avais apprécié les chansons. Il a
sans imaginer que les bullshit jobs désenchantement plus existentiel, de connu quelques lops. Endetté et père d’un
puissent constituer un phénomène d’une cette profonde crise de valeurs que jeune enfant, il a abandonné la musique
telle ampleur. Il a aussitôt été traduit dans traverse l’Occident ? pour entrer en fac de droit. Aujourd’hui
des dizaines de langues, des gens ont Ils ne dénoncent pas tant une absence de avocat d’afaires dans un grand cabinet à
commencé à m’écrire : « Oui, c’est vrai, je inalité profonde que leur soufrance de ne New York, il est le premier à assurer que
ne iche pas grand-chose et je n’apporte rien apporter à la collectivité, aux autres. son job ne devrait même pas exister !
absolument rien à la société… », il y a eu Et lorsque tant de représentants d’une Qu’est-ce que cela nous dit de notre
des éditoriaux, des « coming out », des profession ou même d’un secteur comme monde ? Nous n’aurions aucun « besoin »
blogs… Puis un sondage a montré que celui du droit des afaires ou du marketing d’un auteur dont le talent procure du bon-
37% des Britanniques considéraient que avouent que celui-ci est totalement inutile, heur aux gens, mais un appétit illimité
leur emploi n’avait pas le pour les juristes des
moindre intérêt et qu’il afaires ? Notre « marché du
était parfaitement super- travail » n’a rien de démo-
lu ! Ce chifre est probable- cratique, il ne relète pas les
ment un peu surévalué attentes et les besoins de la
mais c’est une proportion société mais seulement
ahurissante. Compte tenu ceux d’une mince frange de
qu’un grand nombre de la population, ce 1% qui
travailleurs – inirmiers, contrôle une part écrasante
conducteurs de camion, des richesses.
dentistes, agriculteurs ou Pourquoi acceptons-
juges… – savent bien qu’ils nous une telle situation ?
exercent des métiers indis- La tradition chrétienne a fait
pensables. depuis fort longtemps du
En quoi consistent les travail un sacrement, c’est
« bullshit jobs » ? par lui que les gens se déi-
Les gens ne conient pas nissent. Si aujourd’hui vous
volontiers que leur poste ne travaillez pas de toutes
est d’une totale inanité ou vos forces, y compris pour
qu’ils se tournent les accomplir quelque chose en
pouces… J’ai donc lancé un quoi vous ne croyez pas,
appel à témoignages sur sous la direction d’une per-
Twitter et plus de 300 per- sonne que vous n’aimez pas,
sonnes m’ont répondu, de alors vous n’êtes pas
pays anglo-saxons mais quelqu’un de bien. Le boulot
aussi d’Europe, du Brésil, est devenu une valeur
d’Egypte, d’Inde, du Japon, sociale, une vertu en tant
d’Afrique du Sud… En cor- que telle. L’automatisation
respondant avec eux, j’ai mieux exploré des tâches, les gains de productivité pour-
l’univers de ces boulots à la con, pénétré SI AUJOURD’HUI VOUS raient nous permettre de ne travailler que
les ressorts du conseil informatique ou de NE TRAVAILLEZ PAS DE quelques heures par jour, pourtant plus
la inance, compris la signiication réelle personne ou presque ne l’envisage ! On
de tout un jargon. Pour l’essentiel, ce sont TOUTES VOS FORCES, n’entend que des appels aux sacriices, aux
des métiers administratifs qui n’existaient
pas voilà un siècle et dont le nombre
Y COMPRIS POUR ACCOM- eforts, à bosser plus dur. Les serfs au
Moyen Age n’étaient pas sur le pont toute
explose tant dans le secteur public que PLIR QUELQUE CHOSE EN l’année ; oui, à certains moments ils tri-
dans le privé : chefs de projet, chargés de maient du soir au matin, mais à d’autres
mission, experts en stratégie d’image, QUOI VOUS NE CROYEZ seulement quelques heures… Le travail ne
conseillers stratégiques, consultants juri-
diques, managers, etc. Leur tâche peut se
PAS, ALORS VOUS N’ÊTES dévorait pas chaque instant de leur vie. Et
l’aristocratie mettait un point d’honneur à
réduire à permettre à une autre personne PAS QUELQU’UN DE BIEN. ne pas se salir les mains : c’est devenu l’in-
de se sentir importante, ou bien il s’agit verse ! Voyez tous ces articles racontant à
d’asseoir le pouvoir et l’image d’une quel point la famille royale bosse dur, com-
entreprise. D’autres sont des raistoleurs, bien il est délicieux que même des nobles
juste là pour mettre un peu d’huile dans cela signiie quelque chose. Récemment, se tuent à la tâche… Ou bien ces dirigeants
les rouages, ou encore de simples j’ai retrouvé un ami de jeunesse perdu de de hedge fund se gloriiant de s’échiner qua-
cocheurs de cases. vue. A ma grande surprise, il était devenu torze heures chaque jour.

62 L’OBS/N°2808-30/08/2018 ✎ MARIO WAGNER POUR “L’OBS”


DÉBATS

La notion de mérite, de « valeur » du Professeur à la London School d’eux-mêmes mais, dans le public, ils
travail est, expliquez-vous, totale- of Economics, servent surtout à ce que les pauvres se
ment biaisée… DAVID GRAEBER sentent malheureux et coupables. Ils
Travailler, c’est simultanément imiter l’ac- est anthropologue et économiste. occupent des personnes à vériier que
tion de Dieu en créant quelque chose et Figure de proue du mouvement Occupy vous cherchez vraiment un travail quand
être condamné à une punition pour l’avoir Wall Street, on lui doit le slogan « Nous vous touchez le chômage, ou que vous êtes
déié, ce qu’on trouve dans la mythologie sommes les 99% ». Auteur de nombreux vraiment malade quand vous posez un
avec Prométhée, ou dans la Bible. Cette ouvrages dont le best-seller « Dette. arrêt-maladie… Cette surveillance rend la
façon de voir est inscrite très profondé- vie des plus modestes misérable et fait
5 000 ans d’histoire » aux éditions
ment en nous, dans notre manière de nous soufrir ceux qui l’exercent. Ils se porte-
Les Liens qui Libèrent, il publie
représenter notre rapport au monde. De raient bien mieux en créant un groupe de
temps à autre, j’écris un ouvrage d’archéo- le 5 septembre chez le même éditeur folk, un club de tatouage ou toute autre
logie, c’est un domaine passionnant et je « Bullshit Jobs ». activité qui leur fait plaisir… Et puis, n’ou-
ne peux m’empêcher de me dire : ce n’est blions pas qu’une très large partie de la
pas croyable qu’on nous paie pour faire ça ! richesse que nous produisons n’est pas
Mais pourquoi pas ? C’est un travail béné- rémunérée : tout ce temps passé à prendre
ique pour l’humanité. Que notre salaire soin des autres, à nous occuper de ceux qui
doive être corrélé à la soufrance occasion- qu’ils existent. Ce bonheur est une nous entourent. Qui est en droit de décré-
née par notre tâche et non à ce que celle-ci composante majeure de notre être et c’est ter ce qui enrichit ou non notre société,
apporte à autrui est absurde. Pis, comme l’une des raisons qui nous rendent aussi d’évaluer la contribution de chacun ? Le
faire du bien aux autres diminue votre insupportables les boulots à la con. Parmi plus simple, c’est de donner la même chose
propre soufrance, vous méritez moins ! ceux qui m’ont écrit, trois ont lâché des à tout le monde. Au prétexte que certains
C’est totalement pervers et la prolifération postes de cadre pour devenir employés de pourraient proiter du revenu universel et
de ces bullshit jobs alimente alors une nou- nettoyage. Avoir une action concrète leur toucher de l’argent sans lever le petit doigt,
velle rancœur sociale entre les individus, importe plus que le confort bien payé d’un ce serait immoral. Et alors ? Personne ne
et un mécontentement vis-à-vis du prolé- bureau. On nous assène comme une vérité proteste contre l’héritage et la transmis-
tariat. Comme pour ces migrants à qui l’on scientiique et universelle la théorie qui sion des richesses ! Notre ressentiment,
reproche à la fois d’être des paresseux et fait de nous un Homo economicus. Pareils notre colère sont profondément inéqui-
des proiteurs, en même temps de travail- à des machines à calculer, nous cherche- tables : seuls les pauvres ne peuvent être
ler trop dur et de nous voler nos emplois, rions en permanence comment obtenir le laissés inactifs, c’est le fondement moral
de la même façon, nous ressentons une plus d’avantages, la meilleure récompense de notre société.
certaine culpabilité à l’égard des ouvriers possible en contrepartie du moindre Pourquoi l’idée d’un revenu universel
et de tous ceux qui efectuent un job efort. Si cette vision très égoïste de la ne nous mobilise-t-elle pas davantage ?
pénible. Ceux qui ramassent les déchets, nature humaine était vraie, nous considé- D’un côté, nous croyons à la valeur unique
construisent des voitures ou enseignent rerions qu’être payé à ne rien faire de toute de chaque individu, mais de l’autre nous
aux enfants sont sous-payés alors qu’ils la journée est l’idéal. Or, en prison, on restons convaincus que chacun doit prou-
font clairement œuvre utile. punit les détenus en leur retirant le droit ver sa valeur, son mérite par un dur labeur.
L’un de mes correspondants qui travaille de travailler. Et ces prisonniers, a priori Il faudrait commencer par décider ce à
dans la communication médicale m’a dit : peu enclins à l’altruisme ni soucieux du quoi nous croyons vraiment. Les gens res-
«  Savez-vous ce que fait actuellement le bien commun, préfèrent repasser des sentent bien que le monde actuel est
médecin le mieux payé au monde ? C’est un pantalons ou nettoyer le gymnase que injuste, mais ils continuent à croire en la
expert du blanchiment de l’émail dentaire ! » jouer aux cartes ou regarder la télé à lon- vision théologique du travail, de la même
Plus vous êtes spécialisé dans un domaine gueur de temps. façon qu’ils se disent que le « marché »
cosmétique et futile, mieux vous gagnez Pour en terminer avec les « bullshit reste la seule valeur solide. J’ai écrit ce
votre vie. Le plus intéressant n’est pas tant jobs », vous proposez l’instauration livre pour lever un tabou : des millions et
qu’une telle situation existe mais que nous du revenu universel ? des millions de gens vont chaque jour au
la considérons comme normale. J’ai longtemps pensé qu’il fallait drastique- travail en pensant secrètement que ce
Pourrions-nous être heureux sans ment diminuer la durée du travail, mais qu’ils font n’a aucun sens et n’apporte rien
travailler ou même seulement cette notion n’est plus vraiment adaptée à à la société. Ils le taisent parce qu’ils
quelques heures pas jour ? la vie des salariés aujourd’hui (avec les ignorent à quel point c’est répandu et qu’ils
Nous avons évidemment besoin de faire, nouvelles formes de contrat où l’on ne craignent d’être mal vus. Les méfaits du
d’accomplir des choses, mais pas néces- compte pas les heures, et l’imbrication capitalisme sont déjà bien connus, les gens
sairement dans le cadre d’un « travail ». Le entre vie privée et vie professionnelle). Le considèrent qu’il engendre beaucoup de
psychologue Karl Groos a fait cette décou- revenu universel est une proposition de pauvreté, d’oppression, d’exploitation,
verte fascinante : le plaisir d’être la cause. gauche qui permettrait de réduire le d’injustice mais qu’il reste tellement ei-
C’est cette joie intense que ressentent les contrôle de l’Etat et le nombre de boulots cace. Sauf que, si la moitié des emplois
enfants en découvrant qu’ils peuvent à la con, c’est extrêmement séduisant. rémunérés ne servent à rien, il y a forcé-
avoir une action prévisible sur leur envi- Dans le privé, ces jobs sont souvent là pour ment quelque chose qui ne va pas dans
ronnement, cela leur permet de sentir permettre aux plus riches d’être satisfaits notre système économique. ■

L’OBS/N°2808-30/08/2018 63

Centres d'intérêt liés