Vous êtes sur la page 1sur 24

Département des infrastructures LIBERTÉ

Service des bâtiments, monuments et archéologie ET


PATRIE

ETAT DE VAUD

DIFFERENTES UTILISATIONS DE
L ’ENERGIE SOLAIRE
ET
INTEGRATION DES CAPTEURS
SOLAIRES
Yves Roulet - Ingénieur Environnement

31 MAI 2005 Yves Roulet 1


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

L’avenir énergétique passe par la diversification


des énergies et le développement des énergies
renouvelables.
Source: European Renewable Energy Concil

31 MAI 2005 Yves Roulet 2


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

Le soleil est bien présent sur tout le territoire


1400

1200
Irradiation [kWh/m ]
2

1000

800

600

400

200

0
Fribourg

Kloten

Sion
Neuchâtel
Genève

Lausanne

Lugano
La Chaux-
de-Fonds
Hiver
Eté
Année

31 MAI 2005 Yves Roulet 3


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

Ensoleillement direct et diffus

Direct 50% annuel

Diffus
50% annuel

Diffus

31 MAI 2005 Yves Roulet 4


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

LES DIFFERENTS MODES D’UTILISATION


DE L’ENERGIE SOLAIRE

LE SOLAIRE LE SOLAIRE LE SOLAIRE


PASSIF PHOTOVOLTAÏQUE THERMIQUE

31 MAI 2005 Yves Roulet 5


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

LE SOLAIRE PASSIF
• L’architecture solaire ou solaire
passif consiste à laisser entrer
le rayonnement solaire
naturellement dans une
construction par
l’intermédiaire de surface
vitrées et/ou par la mise en
Gymnase de Chamblandes
œuvre de façade du type
double-peau ou encore mur
trombe.

• Prévu dès la conception


architecturale, le solaire passif
n’engendre que de faibles
Complexe de Marcelin
surcoûts.

31 MAI 2005 Yves Roulet 6


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

EXEMPLES D’ARCHITECTURE SOLAIRE

UNE USINE

SUR UNE UN IMMEUBLE


MAISON

31 MAI 2005 Yves Roulet 7


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE
La transformation de
l’énergie solaire en électricité
trouve son application à de
nombreuses échelles depuis
la calculatrice de poche, la
montre sans pile, le chargeur
de téléphone portable

Jusqu’à des centrales de


production de plus de 1 MW
de puissance qui injectent
leur énergie sur le réseau de
votre distributeur.
A ce jour 23 MW sont en
service en Suisse
Photo: Centrale de 850 kW sur le toit du stade de Suisse à Berne.

31 MAI 2005 Yves Roulet 8


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

LES TECHNOLOGIES ET LES PERFORMANCES EVOLUENT

Des cellules avec un rendement de 20% sont désormais


en production dans une usine de Sunpower Corp. aux
Philipines, capacité 25 MW/an extensible à 100 MW/an
31 MAI 2005 Yves Roulet 9
Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

COMMENT CA MARCHE ?
Pour des sites isolés, le courant
produit par les panneaux
solaires est stocké dans des
batteries, l’utilisateur peut dès
lors consommer cette énergie
directement en 12/24 VDC ou
au travers d’un convertisseur
qui produit du 220VAC
L’énergie produite par les
modules photovoltaïques est
convertie en courant alternatif,
synchronisé sur les 50Hz du
réseau puis injecté au travers
d’un compteur ou consommé
sur place.

31 MAI 2005 Yves Roulet 10


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

INTEGRATION DE CELLULES PHOTOVOLTAÏQUES

Maisons pour Etudiants, av. de Rhodane, Vidy / Lausanne


© Photo: de Lainsecq Eric

EN FACADE
EN TOITURE

Y-PARC
Auteur: solstis Chemin de Florency 1-3, Lausanne / VD
Auteur: Edisun Power A, Mönchaltdorf

SUR TOITURE PLATE


31 MAI 2005 Yves Roulet 11
Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

PRIX DU kWh ET EVOLUTIONS ATTENDUES

Si les développements actuels se poursuivent, il est


possible d’attendre un prix avoisinant 0.30 CHF/ kWh
d’ici 2020.
31 MAI 2005 Yves Roulet 12
Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

LE SOLAIRE THERMIQUE
Les produits et systèmes permettant la
transformation du rayonnement solaire
en eau chaude sont aujourd’hui fiables
et efficaces.
Et les applications sont multiples:

•Séchage du foin
•Production d’eau chaude sanitaire
•Chauffage basse température
•Chauffage de piscines
•Eau chaude industrielle
•Désalinisation
•Production de froid !

31 MAI 2005 Yves Roulet 13


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

DES APPLICATIONS RENTABLES A COURT TERME

Villa D. Rouvinet
© Photo: Energie Solaire S.A.

La production d’eau chaude par des panneaux solaires


thermiques est déjà rentable par exemple lorsqu’elle
remplace les corps de chauffe électriques.
31 MAI 2005 Yves Roulet 14
Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

COMMENT CA MARCHE ?

Eau chaude sanitaire pour maison familiale

• Surface capteurs : 4 à 6 m2

• Prix du kWh solaire : 20 ct

• Taux de couverture solaire


- annuel : 50 à 75 %
- estival : 90 à 100 %

31 MAI 2005 Yves Roulet 15


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

COMMENT CA MARCHE ?
Eau chaude sanitaire pour immeuble

• Surface capteurs : 0,5 à 1 m2 par


personne
• Prix du kWh solaire : 12 à 15 ct
• Taux de couverture solaire
- annuel : 25 à 55 %
- estival : 50 à 90 %

31 MAI 2005 Yves Roulet 16


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

DIFFERENTS TYPES DE CAPTEURS THERMIQUES

• Capteurs plans non vitrés


– Température : 20 à 55°C
– Chauffage piscine et
préchauffage eau sanitaire
• Capteurs plans vitrés
– Température : 30 à 100°C
– Production d’eau chaude et
participation au chauffage
• Capteurs sous vide (vacuum)
– Température : 80 à 200°C
– Production d’eau chaude
industrielle à haute
température
31 MAI 2005 Yves Roulet 17
Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

LA BONNE ORIENTATION

31 MAI 2005 Yves Roulet 18


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

LA BONNE INCLINAISON

31 MAI 2005 Yves Roulet 19


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

INTEGRATION DE CAPTEURS SOLAIRES

31 MAI 2005 Yves Roulet 20


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

INTEGRATION DE CAPTEURS SOLAIRES

31 MAI 2005 Yves Roulet 21


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

INTEGRATION DE CAPTEURS SOLAIRES

31 MAI 2005 Yves Roulet 22


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

INTEGRATION DE CAPTEURS SOLAIRES

31 MAI 2005 Yves Roulet 23


Département des infrastructures LIBERTÉ
Service des bâtiments, monuments et archéologie ET
PATRIE

ETAT DE VAUD

MERCI POUR VOTRE ATTENTION

31 MAI 2005 Yves Roulet 24