Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Mohamed Premier Année Universitaire 2016-2017

École Nationale des Sciences Appliquées 2ème année du Cycle préparatoire (S3)
Al-Hociema, Maroc Responsable du module : P. Chaabelasri

TD de Mécanique du solide (Les torseurs)


Exercice 1:
1- Soit A(-1,-2,5), B(1,7,1), C(3,4,1) trois points appartenant au plan (P).
Déterminer l’équation cartésienne du plan (P) contenant les points A,B et C.

2- Soit les vecteurs


  
u  2i  6k
   
v  8i  yj  zk
   
P  3i  4 j  2k
   
Q  2i  yj  12k
 
a- Déterminer y et z pour que u et v soient colinéaires.
 
b- Déterminer y pour que P et Q soient perpendiculaires.

Exercice 2:
   
Dans un repère R (o, i , j , k ) , on considère le champ de vecteur U M défini par :
   
U M  (a  (1  b) x  by  bz )i  (2a  bx  (b  1) y  bz ) j  (a  bx  by  (1  b) z )k
Où x, y et z sont les coordonnées du point M dans le repère (R), a et b sont deux constantes
réelles.
1. Chercher les conditions pour lesquelles ce champ est antisymétrique.
2. Déterminer alors les éléments de réduction au point O du torseur associé.
3. Déterminer sa nature et son axe central dans les deux cas : a = 0 et a ≠ 0

Exercice 3:
 
Soit les vecteurs forces FA  ( x A , y A , z A ) et FB  ( xB , yB , 0) appliquées à un solide aux points A  a, b, 0 
  
et B  c, b, 4d  dans un repère R (o, i , j , k ) .
1- Écrire le torseur { A} et { B } en leur point.
2- Transférer les deux torseurs au point O.

Exercice 4:
Soient deux torseurs { 1} et { 2 } dont leurs éléments de réduction dans un repère orthonormé
  
R ( o, i , j , k ) sont:

 
 R1  R2
{ 1}    et { 2 }   
 M 1  M 2

A quelles conditions doivent satisfaire les deux torseurs pour qu’ils aient même axe central.
Exercice 5:
Soit le torseur { 1}o défini par les trois vecteurs
   
V1  2i  3 j  7k
   
V2  3i  j  k
   
V3  i  2 j  8k
  
définis dans un repère orthonormé R (o, i , j , k ) respectivement au points A(1,0,0), B(0,1,0),
C(0,0,1) ; et le torseur
2  3 
 
{ 1}o  1 2 
3  7 
 o
1) Déterminer les éléments de réduction du torseur { 1}o
2) Déterminer l’axe central du torseur { 2 }o
3) Calculer la somme et le produit des deux torseurs ;
4) Calculer l’invariant scalaire du torseur somme.

Exercice 6:
Soient deux torseurs { 1}A et { 2 }A définis au même point A par leurs éléments de réduction dans
  
un repère orthonormé R (o, i , j , k ) :
       
 R1  3i  2 j  2k  R2  3i  2 j  2k
{ 1}A       et { 2 }A      
A M 1  4i  j  7 k A M 2  4i  j  7 k
1) Déterminer l’axe central du torseur { 1}A ;
2) Déterminer l’invariant scalaire du torseur { 2 }A , montrer qu’il est indépendant du point A ;
3) Construire le torseur { }A  a{ 1}A  b{ 2 }A avec a et b∈R et ;
4) Quelle relation doivent vérifier a et b pour que le torseur { }A soit un torseur couple ;
5) Montrer que le torseur couple est indépendant du point ou on le mesure ;
6) Déterminer le système le plus simple de vecteurs glissants associés au torseur somme
{ 1}A  { 2 }A .