Vous êtes sur la page 1sur 4

IV 7 SEPTEMBRE 2018

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : appréciation des cours
CÉRÉALES 4 septembre ALIMENTATION ANIMALE On était passé sous les 200 €/t le lundi 27 août pour le blé tendre rendu
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 28 août Rouen. La hausse s’est ensuite enclenchée pour butter sur les 202-203 €/t
Blé tendre Récolte 2018 SONS ET ISSUES €/t pendant la semaine écoulée. Comme quelques jours auparavant, l’idée que
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Sons fins - départ région parisienne 148-150 la Russie pourrait imposer des taxes à l’exportation de son blé si un certain
TOURTEAUX niveau de chargement est atteint pour préserver son marché domestique
Moselle meunier oct.-déc. 197,00 N
Soja Lorient 340 est revenue sur l’avant de la scène. Cette idée pourrait bien être l’Arlésienne
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Tournesol Saint Nazaire 200 du mois de septembre. Pour l’heure, le ministère russe de l’Agriculture a
Rouen 76/220/11 sept.-déc. 202,00 N Colza - Rouen 264 officiellement déclaré qu’il n’y aurait pas de taxe de ce genre. Le boisseau
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
PULPES BETTERAVES de blé a terminé à 518,50 cts $ le lundi 3 septembre contre 518,50 cts $
Aisne - le vendredi 31 août et 499,25 cts $ le lundi 27 août. En Europe, le ren-
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl sept.-déc. 194,00 NC Somme - Oise - du Rouen affichait 202 €/t lundi 3 septembre contre 203 €/t le vendredi
Marne meunier sept.-déc. 194,00 NC Marne inc 31 août et 198,50 €/t le lundi 27 août. Enfin, sur le marché à terme Eu-
Orge fourragère Récolte 2018 LUZERNE DESHYDRATEE ronext, le contrat affichait 204 €/t ce lundi 3 septembre contre 204,75 €/t le
Départ Marne inc vendredi 31 août et 197 €/t le lundi 27 août.
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne
PSC
Rouen 62-63 kg/hl oct.-déc. 203,00 N Manioc Lorient - Orge de mouture : un peu de calme
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Corn gluten feed - Lestrem 196 Les orges de mouture se sont comportées comme le blé tendre, avec une
activité en portuaire qui s’est calmée. Le marché serait plutôt vendeur
Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl sept.-déc. 197,00 N
PAILLES ET FOURRAGES qu’acheteur dernièrement. Ce lundi 3 septembre, le cours s’établissait à
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne 203 €/t contre 204 €/t le vendredi 31 août et 199,50 €/t le lundi 27 août.
31 août
Aisne 62-63 kg/hl sept.-déc. 196,00 NC PAILLES DE BLE (en euros la tonne)
Orges de brasserie : stabilisation
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini sept.-déc. 191,00 NC Centre Bassin Parisien : A titre indicatif
L’orge de brasserie de printemps Sebastian en Fob Creil cotait 246 €/t le
Marne 62-63 kg/hl sept.-déc. 195,00 NC Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg 75 à 80 lundi 27 août, globalement au même niveau que le vendredi 31 août le
Maïs Récolte 2018 Balles pickup (départ champ) 25 kg n. c.
lundi 3 septembre.
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Nord-Est :
Maïs : petite hausse
Balles de 20-25kg sous abri n. c.
Bordeaux oct.-déc. 176,00 N Le marché est globalement dans l’expectative et attend des confirmations
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne
sans abri
70 à 80 sur les rendements dans l’hémisphère Nord. Du côté des Etats-Unis, les
Rhin janv.-juin 186,00 N
marchés ont intégré l’idée de rendements record. Les menaces de part et
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
sous abri
n. c. d’autre de l’Atlantique sur la possibilité de taxes à l’export, comme en blé,
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne pèsent sur les marchés également. En Europe, la Commission européenne
Eure/Eure-et-Loir oct.-déc. 175,00 NC vient de réviser à la hausse la production : 64,2 Mt contre 63,7 Mt précé-
SUCRE demment. La production française pourrait être en léger recul (la récolte
(Londres) 4 septembre a démarré sur les zones les plus impactées par la sécheresse). Le transfert
OLÉO-PROTÉAGINEUX entre maïs grain et maïs fourrage retient aussi l’attention des opérateurs.
Terme Oct. 2018 : 381,90 F/T
Colza Récolte 2018 A Chicago, on est passé de 346,75 $/boisseau le lundi 27 août à 351 cts $/
boisseau le vendredi 31 août, avant de se stabiliser sur ce niveau de prix
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations CHEZ NOS VOISINS ce lundi 3 septembre. En Europe, le rendu Bordeaux clôture à 176 €/t ce
Rouen août-sept. 361,00 N 31 août lundi 3 septembre, au même niveau que le vendredi 31 août, contre 173 €/t
Colza Récolte 2018 PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) : le lundi 27 août. Le contrat à terme Euronext est passé de 180 €/t le lundi
Blé tendre 27 août à 184,75 €/t le vendredi 31 août, avant de se replier à 181,50 €/t ce
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Septembre 208,00 lundi 3 septembre.
Moselle août-sept. 370,00 N Octobre-décembre 209,00
Pois Récolte 2018 Janvier-mars 212,00 Colza : retour à la hausse
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Janvier-juin 213,00 Les prix du colza étaient à l’équilibre ce lundi, après avoir légèrement pro-
Orge UE
gressé dans la semaine. La hausse du pétrole sur fond de questionnement
Marne fourrager août-déc. 215,00 NC quant aux futures exportations iraniennes après l’annonce des sanctions
Aisne fourrager août-déc. 215,00 NC
Septembre 212,00 commerciales états-uniennes. Autre facteur de soutien des cours, l’insti-
Septembre-décembre 213,00 tut de la statistique canadien Statcan a révisé à la baisse son estimation
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Janvier-mars 216,00 de la production de canola (colza OGM canadien) à 19,2 Mt pour cette
Janvier-juin 217,00 année, soit un million de tonne en-dessous des attentes. Du coup, lundi
Récolte 2017 Récolte 2016
Mois de : 252,0 Mini : 130
29 août 3 septembre, le colza rendu Rouen cotait 364 €/t, à l’identique du vendredi
Avril 2018 (+7,6) Maxi : 320 222,4 BELGIQUE 31 août, mais en hausse par rapport au lundi 27 août (361 €/t). Le contrat
En euro/tonne CAF Belgique Euronext s’affichait à 374,75 €/t ce lundi 3 septembre contre 375 €/t ven-
Récolte complète 243,6 Mini : 100 212,3 Blé meunier (76/220/12) : 208,00 dredi 31 août et 372 €/t lundi 27 août.
(+2,4) Maxi : 320
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 206,00
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 210,00 Soja : détente
La légère amélioration de la qualité des cultures états-uniennes de soja,
MATIF BLÉ MEUNIER - PARIS MATIF COLZA - PARIS dévoilée par l’USDA dans un rapport lundi 27 août, a participé au recul
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.
sur l’oléagineux. Le boisseau de soja pour novembre, également le plus
Echéance 24/08/18 27/08/18 28/08/18 29/08/18 30/08/18 échangé, a fini à 8,4350 $ contre 8,5525 $ une semaine auparavant à la
Echéance 24/08/18 27/08/18 28/08/18 29/08/18 30/08/18
Sept. 2018 200,75 197,00 197,50 202,75 200,25 Nov. 2018 374,50 372,00 371,25 373,25 374,25 fermeture (-1,37 %).
Déc. 2018 202,75 199,00 198,25 203,25 201,75 Févr. 2019 373,00 370,50 370,50 372,00 373,25
Mars 2019 204,75 200,50 200,25 205,50 204,25 Mai 2019 373,00 370,25 370,00 371,75 372,50 Déshydratés : pas de cotation
Mai 2019 205,75 201,75 201,50 206,75 205,75 Août 2019 358,50 355,25 355,25 357,00 358,50 Pas de cotation cette semaine encore pour la luzerne et la pulpe de bette-
Sept. 2019 189,25 187,50 186,75 190,50 189,25 Nov. 2019 361,50 358,50 359,00 360,00 361,50 rave déshydratées, faute de vendeurs. La 3e coupe de luzerne donne, pour
Déc. 2019 191,50 189,75 188,75 192,25 191,00 Févr. 2020 367,25 364,00 362,75 364,75 367,50 le moment, des résultats moins bons (en volumes et en protéines) que l’an
Mars 2020 192,75 191,50 190,00 194,00 192,50 Mai 2020 361,75 359,25 358,00 360,00 362,75 dernier.
Mai 2020 193,00 192,25 190,75 195,25 193,00 Août 2020 361,75 359,25 358,00 360,00 362,75
Sept. 2020 180,50 180,00 180,00 184,25 180,75 Nov. 2020 361,75 359,25 358,00 360,00 362,75 Pailles et fourrages : renchérissement en paille
Déc. 2020 182,75 182,25 182,00 186,00 182,50 Févr. 2021 361,75 359,25 358,00 360,00 362,75 En paille, les cours renchérissent car l’offre n’arrive pas à répondre à la
Volume 37 731 56 395 51 036 75 733 50 831 Volume 9 143 7 321 7 890 6 618 5 051 demande française et étrangère. En foin, les disponibilités satisfont les be-
PO 430 183 430 183 441 887 150
440 041 440 150 PO 94 385 94 385 93 476 93 397 92 457 soins.

>Evolution du cours du blé


250 200
>Evolution du cours du maïs Sucre : une cuillère à soupe de hausse
Certes, les cours 200
ont progressé la semaine passée (plus haut niveau sur un
7/08/2017

3/09/2018

mois à Londres à 329,60 $/t mercredi 29 août) mais tous les opérateurs
200
Chicago ne sont pas d’accord sur la cause de cette hausse. Sur le fond, la récolte
00 Chicago
en dollars/boisseau 202 € 100 en dollars/boisseau
200 (27,2 kilos)
176 €
est toujours attendue comme abondante au niveau mondial. Liquidations
4,64 $ (27,2 kilos)
3,72 $ de ventes pour certains, surestimation de la production, sécheresse en
5,19 $ 250 Europe, épuisement des stocks en Chine… les arguments ne manquaient
199
159 e€ 3,51$
199
159 e€ pas. A Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en octobre valait
323,20 $ vendredi 31 août, contre 311,70 $ le vendredi précédent. A New
3/09/2018
7/08/2017

Rouen
en euros/tonne Bordeaux 200
en euros/tonne
York, la livre de sucre brut pour livraison en octobre valait 10,53 cts $,
évolution hebdomadaire évolution hebdomadaire
contre 10,33 cts $ sept jours auparavant.

>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre Coproduits : fléchissement des cotations en produits laitiers
Les prix de la poudre de lait et de la poudre de lactosérum (réservations
3/09/2018
3/09/2018
7/08/2017

Chicago de septembre) fléchissent, dans le sillage des marchés allemand et néerlan-


en dollars/boisseau
(25,4 kilos)
382,1 $ Londres dais. Cette baisse s’explique par une légère reprise de la collecte de lait et
(sucre blanc)
une activité limitée par le nombre restreint d’opérateurs. Les positions ven-
13,87 c en dollars/tonne
367 €
372 € deur sont plus nombreuses que celles des acheteurs. Les prix de la drêche
9,60 $ 327,8 $
de maïs baissent à l’image des tourteaux, mais sont jugés trop chers par
Fob Moselle
en euros/tonne
8,33 $ les Fab. Les cours du corn gluten feed gagnent 1 €/t dans le sillage du
7/08/2017

New-York (sucre brut)


en cents/livre (453 gr) 10,6 c maïs, sur un marché calme. En paille, les cotations renchérissent, l’offre
n’arrivant pas à répondre à la demande française et étrangère. En foin, les
Evolution hebdomadaire évolution hebdomadaire
disponibilités satisfont les besoins.
7 SEPTEMBRE 2018 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
Carotte : reprise attendue MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
La mise en place de programmes, en vue de la rentrée, et les com- Prix au kg sauf précision 4 septembre 3 septembre
mandes des collectivités ont permis l’amorce d’une reprise de l’activi- Moyen e Francfort industrie (25 t)
€ / 100 kg
té et le maintien de bons niveaux de prix pour la période. Carottes cat. 1 (botte) 1,20 40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 8,00 nov. 2018 27,60
Le réveil attendu des ventes, avec la rentrée et la réouverture des col- Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 13,00
avril 2019 30,80
lectivités restera conditionné par la météo, le retour du beau temps Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90
Epinards 1,50 juin 2019 32,50
étant susceptible de freiner un peu l’intérêt du consommateur. Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 7,30 avril 2020 16,10
Navets violet rond 1,40
Charlotte cat. 1 0,95
Chou-fleur : des cours élevés Chérie cat. 1 0,95
L’offre bretonne de chou-fleur a amorcé son développement Poireaux France cat. I 1,20 POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
Radis - la botte 0,65 -
(74 700 têtes, vendredi). Pour autant, les cours conservent de hauts Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 2,70 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
niveaux, compte tenu de disponibilités, sur le marché français et eu- Endives Nord-Picardie colis de 5 kg - Bas Haut Moy. Var.
Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g plateau 1 rg 1,70
ropéen, inférieures aux besoins. Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 2,00 AGATA
Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg - France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg - - 450 =
Concombre : de moindres apports
Si la demande a eu tendance à marquer le pas, du fait notamment MIN DE LOMME France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 360 550 420 =
BINTJE
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 4 septembre
d’un temps plus instable dans certaines régions, les cours ont conser- France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg - - - -
Prix
vé de bons niveaux, les disponibilités sur le marché demeurant limi- Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
Prix
mini
Prix
maxi
moyen France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
(Euro)
tées. Salades France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - - -
Les prix devraient rester très fermes : les engagements s’annoncent CHICORÉE frisée France cat.I (la pièce) 1,20 1,30 1,25 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - - -
CHICORÉE Scarole France cat.I (la pièce) 1,20 1,30 1,20
plus réduits, du fait du faible niveau d’apports, mais la demande ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 2,20 2,60 2,40 France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - 140 =
pourrait se montrer plus réceptive, avec le retour du beau temps. LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,65 0,65
CHARLOTTE
LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,65 0,65
LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,65 0,65 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg - - 460 =
Courgette : léger ralentissement LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,65 0,65
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg - - 450 =
Légumes et herbes aromatiques
La faiblesse des apports suffit au maintien de cours fermes pour la AIL blanc sec France cat.I 60-80mm 2,50 2,80 2,65 VARIÉTÉS DE CONSERVATION
saison. La demande s’est montrée toutefois plus réservée, ces der- AIL rose sec France cat.I 60-80 ou 70-90mm caisse 9,50 AGNE
AIL violet sec France cat.I 60-80mm 3,90 4,50 4,20 FIN D
Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm E CAMP -
filet 10 kg - - -
niers jours, sollicitée par les offres locales et par celle d’Espagne. ÉCHALOTE France cat.I 1,30 1,40 1,35 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
Les productions vont continuer de décliner sur l’Hexagone, avec les OIGNON jaune nouveau France cat.I 60-80mm sac 10kg 0,40 0,45 0,45
Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - 125 =
OIGNON rouge France cat.I 60-80mm sac 5kg 0,75
nuits plus fraîches. Et si l’Espagne est présente, son offre restera en- PERSIL frisé France (la botte) 0,55 0,60 0,55
Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - 115 =
core mesurée, ce qui devrait permettre de tenir les cours. Légumes fruits et graines
AUBERGINE France cat.I 2,20 2,50 2,40 Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - 150 =
CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 0,95 1,00 0,95
CONCOMBRE France cat.I 500-600g colis de 12 (la pièce) 1,00 1,20 1,10 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 350 480 405 =
Melon : encore lourd COURGETTE ronde France cat.I plateau 1,20 1,50 1,35 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 480 385 =
Le marché est resté saturé, malgré une offre inférieure au point théo- COURGETTE verte France cat.I 14-21cm colis 5kg 1,20 1,30 1,20
HARICOT à écosser Coco Paimpol cat.I sac 10kg 2,80 3,00 2,90 France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg 140 260 200 =
rique de saturation (3 500 t/j, contre 5 000 t/j). Une situation liée au HARICOT VERT vert France ramassé machine cat.I fin colis 5kg 1,50 1,60 1,55 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg 150 270 210 =
manque notable de consommation (dû à la fin de mois, à la météo...). MELON Charentais jaune France cat.I 650-800g colis de 15 1,40 1,80 1,60
TOMATE allongée coeur de boeuf France cat.I 67-82mm 2,80 3,50 3,10 France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg 150 270 210 =
Le retour d’un temps plus estival pourrait contribuer à rééquilibrer TOMATE anciennes Noire de Crimée France cat.I colis 3kg 3,10 3,30 3,20 France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg 160 280 220 =
un peu le commerce : la reprise de la demande devrait s’accompagner TOMATE cerise France grappe extra 3,50 4,50 3,85
TOMATE côtelée aumônière France 3,00 3,50 3,25 ÉPIDERME ROUGE
d’un allègement des disponibilités dans la filière. TOMATE ronde France cat.I 67-82mm 1,10 1,30 1,15
TOMATE ronde France grappe extra 1,50 1,60 1,50 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 350 480 405 =
Légumes tubercules, racines France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 480 390 =
Salade : fermeté CAROTTE France cat.I botte (la botte) 1,20 1,30 1,25
Le manque de production soutient les prix, mais les ruptures d’appro- CAROTTE France cat.I colis 12kg 1,00 1,10 1,05
CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,80 0,90 0,85
visionnements rendent difficiles le commerce. CÉLERI-RAVE France 0,80 1,00 0,90
NAVET rond France 1,00 1,20 1,10
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I 1,00 1,10 1,10
Tomate : relance du commerce +35mm carton 12,5kg
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
Le marché a renoué avec un meilleur équilibre, ces derniers jours, grenaille carton 12,5kg 1,10 1,30 1,20
propice à la remontée des cours, dans un contexte d’offres modérées POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I 0,75 0,77 0,75
50-75mm carton 12,5kg consommation
(autour de 900-1 000 t/j, en Bretagne et 400 t/j, en Provence). POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord 0,40 0,45 0,45
Le contexte de marché s’annonce encore favorable, cette semaine, lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva-
avec le déclin des volumes, l’amélioration climatique et la persistance 0,48 0,55 0,55
tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons France non
d’une bonne activité promotionnelle pour la rentrée. lavée cat.I +50mm filet 5kg consommation 0,43 0,45 0,45
J.-L.C POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm 0,40 0,50 0,47
sac 10kg
RADIS France botte (la botte) 0,60 0,80 0,70
Légumes verts, tiges
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I +13cm colis de 13 2,00 3,10 2,50
en euro/kg ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I 11-13cm colis de 15 (la pièce) 1,50 2,20 2,00
CÉLERI-BRANCHE vert France cat.I (la pièce) 0,80 1,20 1,00
2018 2017 2016
0,4 CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 1,40 2,20 1,80
CHOU Brocoli France cat.I 2,00 2,50 2,30
CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) 1,00
source : FranceAgriMer - RNM

CHOU rouge France cat.I (la pièce) NC NC 1,25


CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 2,30 2,60 2,50
ÉPINARD France cat.I 1,40 2,00 1,60
0,3 FENOUIL France 1,50 2,00 1,75
POIREAU France cat.I 1,10 1,20 1,10
POIREAU France cat.I botte 1kg 1,30

• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme


0,2 de terre au stade expédition ou industrie :
- sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines centre de Lille au 03 62 28 40 49.
0,1 • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
- - - - - - - abonnement directement sur ce site,
- - - - - - - - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
NE
- - - -G
CAMPA - - -
FIN DE
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
S. LEITENBERGER

- - - - - - -
tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
- - - - - - - dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
Moyenne - - - - - -
VI 7 SEPTEMBRE 2018

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du27 août au 2 septembre Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 27 août
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R - (-) - Génisses U 3,98 (+0,05) ; R 3,65 (+0,05) - Vaches U 3,55 (=) ;
En Viande R 3,40 (+0,03) ; O 3,22 (+0,05) - Jeunes bovins U 3,75 (=)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans ARRAS 30 août
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg Bœufs E 4,90 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,40 (=) - Génisses E - (-) ;
U - (-) ; R - (-)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,50 (=) ;
E 4,47 - - - - - - - - - - - - - - Jeunes bovins U 3,75 (=)
U+ 3,84 (=) 4,25 (-0,01) - - - - - - - - - - - - - SANCOINS 29 août
Génisses U 3,83 (-0,02) ; R - (-) - Vaches U 3,78 (+0,03) ; R - (-)
U= 3,82 (=) 4,19 (-0,01) - - - - - 4,67 (+0,06) - - 4,88 (+0,09) - - - -
FORGES-LES-EAUX 30 août
U- 3,78 (=) 4,04 (-0,03) - - - - - 4,28 (+0,05) - 3,96 (-0,06) 4,51 (-0,06) 3,89 (-0,05) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-)
- Vaches U 3,80 (=) ; R 3,62 (=) - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)
R+ 3,74 (=) - - - - - - 3,95 (-0,01) - 3,85 (=) - 3,80 (-0,03) 4,08 (+0,10) - -
CHOLET 7 août
R= 3,63 (+0,02) - - - 3,70 (-0,04) - - 3,76 (=) - 3,76 (+0,04) - 3,73 (+0,01) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,32 (+0,01) ; R 3,76 (+0,01) ;
Vaches E 4,95 (+0,05) ; U 4,12 (+0,01) ; R 3,74 (+0,03) ; O 3,50 (+0,02)
R- 3,55 (+0,05) - 3,33 (-0,01) - - - - - - 3,64 (+0,06) - - - - - Jeunes bovins E 4,11 (=) ; U 3,80 (=) ; R 3,67 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - 3,31 (-0,01) 3,17 - - - - - - - - - 3,31 - Génisses plus de 350 kg : E - (-) ; U 4,12-5,10-4,70 (+0,05) ;
R 3,65-4,07-3,80 (+0,02)
O= - - 3,30 3,16 (=) - 3,42 - - - - - - - 3,29 (-0,01) 3,02 (-0,02) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,85-5,10-4,95 (+0,05) ;
U 4,10-4,75-4,45 (+0,02) ; R 3,65-4,04-3,80 (+0,02)
O- - - - 3,16 (+0,02) - - 3,17 (-0,03) - - - - - - - 2,98 (+0,01) Jeunes bovins : E 4,24-4,55-4,27 (=) ; U 4,04-4,22-4,16 (=)

P+ - - - 3,12 (-0,01) - - 3,17 (-0,02) - - - - - - - 2,97 (+0,01) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT


28 août
P= - - - - - - 3,16 (-0,02) - - - - - - - 2,92 (=)
< 200 kg : E- U- R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - - 200-250 kg : E- U- R-;
250-300 kg : E- U- R-;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,79-2,88 R 2,72-2,76 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,75-2,90 R2,65-2,72 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,64-2,85 R 2,60-2,63 ;
450-500 kg : E- U 2,68-2,71 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
Cotation de référence du 27 août au 2 septembre Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 545,1 (+8,8) du 27 août au 2 septembre (€/Kg/carcasse)
24 avril
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR
< 200 kg : E- ROSEU - ROUGE
R -;
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,27 3,04 2,80 – E U R O P E U R E 200-250
O U Rkg : O
P PE - E U R UO3,25-3,37
P E UR2,83-3,24
R O ; P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,09 2,89 2,61 – 250-300 kg : E- U 2,99-3,32 R 2,81-3,10 ;
Nord - - - - - - 7,65 6,48 5,41 4,51
- 300-350
6,95 6,06
kg :5,44 4,55 - 5,46
E 3,01-3,01 4,38 3,82
U- 3,12 - - R 2,78-2,87
3,42 3,17 ; 2,82
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,93 2,75 2,45 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,85 2,77 2,30 – Sud - - - - - 350-400 kg : E - U
- 7,87 6,02 5,48 4,22 - 7,25 6,08 5,55 4,55 - 6,18 4,93 5,09 4,16 - 2,90-3,14 - R 2,73-2,93
- - ; -
400-450 kg : E- U 2,68-2,90 R2,63-2,72 ;
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,92 2,63 – Cotation nationale - 8,83 - - - 9,01 7,80 6,21 5,46 4,33 8,39 450-500
7,15 6,07
kg :5,48 4,55 - 5,95 4,58 U4,52
E 2,66-2,83 3,51 -
2,62-2,71 - R -.3,80 3,96 3,25
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,81 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,81 – –
MARCHE AUX BESTIAUX LE CATEAU EN CAMBRESIS 4 septembre MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,67 –
Effectif : 70 Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,55 – – 5 septembre
Observations : vente plus active de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,69 – –
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,50 – – Mini Maxi Moyenne Variation Veaux Engraissement
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,93 2,75 – 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
R 3,35 3,55 3,45 +0,05
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,78 2,61 – Amenés 165 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,71 2,52 – Vache O 2,85 2,95 2,90 +0,05
A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,52 2,23 –
P 1,90 2,75 2,45 +0,05
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,45 2,10 – Veaux race Bleue et Croisés 160-300
U 3,60 3,80 3,70 =
Génisse
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES R 3,30 3,60 3,50 =
Gros veaux indemnes IBR 100-120

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Très bons veaux non indemnes 90-110


R 3,30 3,45 3,40 =
du 27 août au 2 septembre
Bœuf O 3,00 3,10 3,05 = Bons 70-90
Moyennes nationales constatées sur le Foirail
• Mâle type viande : 206 (+2) ; Femelle type viande : 126 (=) Moyens 20-40
P 1,90 2,90 2,45 +0,05
• Mâle type lait 40-45 kg : 35 (-6) ; 45-50 kg : 72 (-6) ; 50-60 kg : 103 (-6)
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Taureau 2,25 3,00 2,65 = Petits inv.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 510 456 285 357 441 378 217 307 PORCS
Limousin 540 487 276 399 477 433 188 322
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 510 475 290 365 470 395 205 305 du 24 au 30 août
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,34 1,42
Croisé race à viande 480 245 425 310 365 145 305 220 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,40 1,48

supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg


Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,41 1,49
Mixte Montbéliard 257 192 111 24 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 150 105 70 35 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 442 — 341 203 161 308 — 232 143 69 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 131 — 103 72 35 — — — — — 22 - Plérin 30 août
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille du 20 au 24 août
Présentés : 27 888
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,287 E (+0,017)
Croisé race laitière 353 260 102 192 276 164 65 116
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,307 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien
«Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,260 à 1,305 E
les quantités sont en «tonne» Apport mini maxi moyennes prix départ élevage
moyen €
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,203 E

Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 263 vendues


brute non élaborée poids compris - 1,83 2,32 1,95 -0,01 Moyenne départ élevage 0,857 E (+0,006)
entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 0,849 à 0,861 E
Moyenne transportées 0,852 E (+0,005)
Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 0,849 à 0,854 E
- 2,25 2,69 2,31 =
poids 10 kg environ 3 septembre
Présentés : 5 588
Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,294 E (+0,007)
avec pointe, poids compris entre - 2,67 3,12 3,03 -0,06
base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,314 E
François d’Alteroche

qualité régionale (T)


Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,287 à 1,300 E
sans plat de côtes d’épaule, - 2,05 3,25 2,12 -0,21 prix départ élevage
poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,203 E
7 SEPTEMBRE 2018 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Lait : la collecte française

BREBIS Ciré Couvert
du 27 août au 2 septembre
Couvert
4 septembre
Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
se tasse en août
U - - 2,67
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R 2,37 2,62 + 30 kg 2,63 Cours hors taxe en Euro/. Au premier semestre, la collecte de creux de collecte, la perte de
O 2,09 2,44 - Très gros (+73 g) les 100 pièces 8,99 e laitière française a progressé de volume est limitée. De plus, la
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 6,93 e
1,4 % par rapport à 2017, selon production semble se reprendre
16 U 6,61 6,59 19 à 6,66 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 5,95 e
FranceAgriMer, portée par une maintenant que les températures
à 19 kg R 6,35 6,40 22 kg 6,43 Petits (-53 g) les 100 pièces -
production dynamique en Nor- sont plus clémentes. Cela n’a pas
O - 6,28 6,23 mandie (+ 2 %), dans les Pays de empêché les cours des produits
Parthenay - VOLAILLES la Loire (+ 1 %) et le Grand Est laitiers français de se raffermir.
BREBIS E Variation E Variation Marché de Deinze (+ 5,3 %), tandis que la collecte La cotation spot du beurre d’Atla
U 1,15 = plus de 1,25 = 29 août
bretonne s’effritait (- 0,5 %). Une a gagné 200 €/t en semaine 34, la
moins de 60 kg R 0,85 = 60 kg 0,95 = Prix e/100 kg Evolution
hausse qui s’est enrayée en août, poudre grasse 150 €/t et le lacto-
O - - - -
avec une chute de 2,2 % en se- sérum n’est pas en reste (+ 50 €/t).
S Poulets (belplume y 96-98 =
ENU maine 32, mais en cette période Virginie Pinson (Les Marchés)
AGNEAUX Variation ARV Variation
compris)
E
S NON P E
R Poules brunes 0,07-0,09 -
E 3,70 COU - - -
Poules blanches 0,00-0,02 - Évolution de la cotation spot du beurre vrac
U 3,25 +0,15 38 à 3,10 +0,15 en euros/tonne, par semaine
- 38 kg R 2,80 +0,15 44 kg 2,65 +0,15 Reproductrices 56-58 +4
(poids vivant moins 2%) 6900
O - - - -
Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Sancoins 29 août Min de rungis 5750
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 4 septembre
U 1,19 +0,07 plus de 1,41 +0,09 Mini e Maxi e
- 60 kg R - - 60 kg - - Pintades label France 4,70 5,70 4600
O - - - - Poulets entier France
2,20 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets entier France label 3,40 4,70 3450
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15 2016 2017 2018
-38 kg U 3,09 +0,07 38 à 3,12 +0,09
R - - 44 kg - - Coqs France standard 2,15 2,30
2300
Canards entier de Barbarie 28 30 32 34 36 38 40 42 44 46 48
O - - - - 3,50 4,00
3 kg et + Source : Atla - élaboration Les Marchés

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives
 du 27 août au 2 septembre
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse)
Extra Bon
Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de- tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, INFORMATION : les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Poulains lourds foncé — — Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Calais (Terres et Territoires). Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Chevaux d’âges pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
La grande majorité des informations contenues tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
Races légères < 360 kg — —
dans ces pages sont réalisées avec le concours bovins valorisés «Eleveur & Engagé». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne re-
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire flètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir.
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions Bovins maigres (au 3 septembre) : marché actif en femelles et plus tendu sur les
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites mâles.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Mercosur :
l’accord de tous les dangers
L’Union européenne discute d’un pour conquérir l’Union, des cords de libre-échange est primor- (+ 34 % par rapport à 2017), l’intérêt de pouvoir accéder da-
accord de libre-échange avec le prix à la production bien plus diale pour les pays du Mercosur loin devant le Moyen-Orient vantage au très rémunérateur
Mercosur depuis 1999 et une faibles qu’en Europe, des taux de dont les disponibilités à l’export (420 000 téc, + 20 % en un an) marché européen. L’Union est
conclusion semble possible. Mais change avantageux et des normes devraient aller en progressant et la Russie (283 000 téc, - 2 %). en effet l’importateur qui achète
pour les producteurs européens, souples, mis à part l’Uruguay dans les années qui viennent. La La part de la Russie ne cesse les pièces les plus onéreuses.
c’est ouvrir la porte à un géant de qui se distingue par une qualité production tend à progresser au de reculer, d’autant plus que la Avec un prix moyen d’achat de la
la viande bovine qui a besoin de comparable aux standards eu- Brésil (+ 5 % en 2017 par rapport viande brésilienne est sous em- viande bovine désossée à l’import
trouver de nouveaux débouchés à ropéens. Il ne faudra pas trop à 2016), en Argentine (+ 7 %) et bargo à cause de l’utilisation qui dépasse 8,5 €/kg en 2016 se-
l’export et que l’Europe attire car compter sur des achats citoyens en Uruguay (+ 3 %), notamment de ractopamine. Les envois at- lon l’Idele, l’Europe se place loin
le marché est très rémunérateur. de la part des consommateurs grâce à des phénomènes de reca- teignaient 860 000 téc en 2006, devant les États-Unis (environ
Le Mercosur est une commu- ou la vigilance de la distribution, pitalisation comme par exemple précise l’Institut. En parallèle, 4,5 €/kg), la Chine (environ
nauté économique qui regroupe puisque c’est la restauration hors en Argentine. Avec 12,8 millions la demande russe s’effrite, faute 4 €/kg) ou la Russie (3 €/kg).
l’Argentine, le Brésil, le Paraguay foyer, où l’origine des viandes de tonnes équivalent carcasse en de croissance économique. D’où Virginie Pinson (Les Marchés)
et l’Uruguay, quatre poids lourds saute moins aux yeux des clients, 2017, le Mercosur a produit 21 %
des échanges mondiaux de viande qui est visée, notamment par des de la viande bovine du monde, et Evolution du prix des bœufs R3 en Uruguay et au Brésil
bovine, puisqu’ils en ont exporté envois massifs d’aloyaux bien 600 000 téc de plus qu’en 2016. entrée abattoir, par semaine, en €/ kg carcasse, par semaine

2,7 millions de tonnes équiva- plus compétitifs que les produits En 2018, la production brési- 3,0
lent (téc) en 2017, soit 27 % des européens. Aujourd’hui, le Mer- lienne devrait progresser de nou-
échanges mondiaux, selon l’Idele. cosur est déjà le principal four- veau, de l’ordre de + 2,5 %, selon
Alors que se profile une conclu- nisseur de viande bovine de l’UE l’USDA. En Argentine, les estima- 2,6
sion aux vingt ans de négociations puisqu’il expédie 75 % des im- tions de hausse de la production
d’un accord bilatéral avec l’Union portations européennes, via les sont de l’ordre de 3 à 4 %, mais 2,2
européenne, la filière française différents contingents auquel il comme la consommation inté-
craint le pire. Rares sont les voix à a accès, notamment le quota Hil- rieure est en berne du fait d’une
1,8
Bruxelles pour défendre la viande ton (47 300 t) ou ceux du GATT. situation économique très com-
bovine comme produit sensibles Ces contingents sont aujourd’hui pliquée, cela pourrait se traduire Brésil
puisque «seuls cinq pays parmi saturés. par un bond des exportations de 1,4
les 28 états membres comportent 20 %, selon l’Idele. Uruguay
un cheptel allaitant» explique Toujours plus de viande L’an dernier, la Chine, était le 1,0
Baptiste Buczinski de l’Idele. à l’export premier débouché pour la viande 20 22 24 26 28 30 32
Le Mercosur a bien des atouts La conclusion de nouveaux ac- le Mercosur, avec 971 000 téc Source : Bord Bia- élaboration Les Marchés

Centres d'intérêt liés