Vous êtes sur la page 1sur 1

CONDUCTEUR DE TRAVAUX ET CHEF DE

CHANTIER

Conducteur de travaux et chef de chantier

Le conducteur de travaux et le chef de chantier sont un seul et même


homme. Leur désignation varie selon qu'ils ont en charge un ou
plusieurs chantiers. Le chef de chantier est responsable d'un
chantier, à la différence du conducteur de travaux qui gère plusieurs
chantiers à la fois.
Véritables organisateurs du chantier, le conducteur de travaux et le
chef de chantier sont chargés de planifier et de contrôler les tâches
accomplies par les différents corps de métiers. En relation
permanente avec les acteurs du chantier, ils doivent assurer la
concertation entre les partenaires concernés et animer les réunions
de chantier. Leur mission varie selon la taille du chantier : si un
chantier est trop important pour un seul homme, plusieurs chefs de
chantier seront nommés, chacun ayant sous sa responsabilité un
secteur déterminé.
Le conducteur de travaux est un technicien supérieur. Plusieurs
missions lui incombent : il doit avant tout effectuer les démarches
administratives nécessaires à toute implantation d'un chantier, à
l'aide du dossier technique. Ce dossier est une pièce maîtresse : il
renferme les plans du projet, les cahiers des clauses techniques
particulières, les modes opératoires et les plannings. Ayant un droit
de regard sur la bonne marche de la construction, le conducteur de
travaux étudie les plans réalisés par les architectes, les devis fournis
par les professionnels du bâtiment et les fournitures choisies. En
gestionnaire avisé, il prévoit le recrutement de la main-d'œuvre
qualifiée, définit les équipes et surveille les factures tout au long de
l'exécution des travaux. Et en cas de dépassement budgétaire, il
devra faire en sorte de " redresser la balance " pour rentrer dans les
objectifs de départ. Les conducteurs de travaux et les chefs de
chantier sont principalement employés par les entreprises de BTP.
Certains trouvent cependant des postes intéressants dans des
agences d'architecture ou dans des bureaux d'études techniques. La
fonction publique recrute également des conducteurs de chantier
pour assurer le suivi de ses chantiers. Le recrutement se fait alors
sur concours.
La rémunération dans le secteur privé est satisfaisante : elle varie
entre 26 K € et 30 K € par an pour un cadre. Les salaires sont
beaucoup plus faibles dans le secteur public : 1 189 € bruts par mois
pour un conducteur de travaux en début de carrière, 1 829 € bruts
par mois en fin de carrière.

Vous aimerez peut-être aussi