Vous êtes sur la page 1sur 10

Réalisation laboratoire d’une prothèse

partielle résine

Cours ppa; Dr Joullié karine; 2006/2007


Comment transformer la maquette en cire de
la prothèse (validée à l’essayage clinique) en
prothèse en résine ?

Mise en moufle
(principe de moulage par cire perdue)
1. Mise en moufle traditionnelle
• Après que le praticien ait validé le
montage sur cire en bouche, les
maquettes sont de retour au
laboratoire.

• La première opération consiste à


Technique pressée coller la maquette en cire sur le
modèle en plâtre afin d’éviter tous
risques de mouvements au cours de
la mise en moufle.

Cuisson bain-marie
1.1. Les moufles
• Composés de 2 ou 3 parties qui
doivent s’adapter parfaitement
les 1 aux autres.

• Ces parties remplies de plâtre


permettent de tirer un négatif
dans lequel on dispose la
résine.

• En bronze ou en bronze
d’aluminium (moufles + légers,
qui chauffent et refroidissent
plus vite).

• Durant la cuisson, les moufles


doivent être verrouillés, à
l’aide de brides ou de clavettes
afin de limiter au mieux
l’expansion des matériaux.
1.2. Le matériau d’enrobage

• En technique traditionnelle,
c’est le plâtre.

• Il faut composer avec ses


défauts:
< + ou – poreux et hydrophile,
< + ou – dur au démouflage,
< présente une expansion variable
en fonction des paramètres de
malaxage .

• Les dilatations puis rétractions


influent de façon importante
sur la précision de la pièce
prothétique.
1.3. Chronologie de la mise en moufle (à l’envers)

Liquide
séparateur

1. Mise en moufle première partie 2. Mise en moufle contre- partie


Ebouillantage

3. Ouverture,nettoyage,vernis séparateur 4. Interposition résine, pressée


• 1.3.1.La première partie du
moufle est coulée.

• Un silicone haute viscosité est


appliqué en fine couche sur la
totalité de la maquette
(extrados et arcades
prothétiques).

• Ce silicone retranscrit avec


finesse le degré de finition des
cires et facilite le démouflage.
• 1.3.2.La contre-partie est
coulée après avoir isolé la
première partie.

• Avant la prise du plâtre, les


moufles sont placés sous
presse afin de s’assurer du
contact métal/métal des
différentes parties du moufle.
• 1.3.3.Les moufles sont
ébouillantés.

• Toute la cire de la maquette


est éliminée en portant le
moufle dans l’eau bouillante,
puis en rinçant soigneusement à
l’eau bouillante courante après
ré-ouverture du moufle.

• La surface des dents en


contact avec la base future
doit être parfaitement propre
et exempte de cire pour éviter
leur décollement ultérieur par
manque d’union à la résine.
• 1.3.4. Rétentions
mécaniques et vernissage

• Création de rétentions
mécaniques dans le talon des
dents prothétiques.

• Un vernis séparateur est


appliqué à la surface du plâtre
des 2 parties: évite la
pénétration du monomère dans
le plâtre et la pénétration
d’eau dans la résine au cours
de la polymérisation.