Vous êtes sur la page 1sur 24

Pourquoi développer votre capacité à entrer en état de conscience modifié?

Toute personne
intéressée au mieux-être mieux- être ainsi qu’au qu’au développement personnel et spirituel
rencontre un jour, sur son chemin, une pratique qui nécessite l’entrée dans un dans un état de
conscience conscience modifié. C’est logique : logique : cet état ouvre de nouveaux horizons. Il
permet d’accéder à des informations ou des expériences inaccessibles dans notre état d’esprit «
habituel ». Dans la société occidentale actuelle axée sur l’hémisphère gauche du cerveau et
l’aspect rationnel l’aspect rationnel de la réalité, une société où le stress chronique est le lot de
plusieurs, entrer dans un état modifié de c onscience n’est pas toujours chose aisée. Les
techniques présentées dans ce livret vous permettront de développer vos capacités innées (car
nous les possédons tous) à connecter avec des états modifiés de conscience. Vous remarquerez
que certains exercices peuvent être pratiqués comme une fin en soi alors que d’autres
s’intègrent dans une pratique plus large . Vous allez remarquer que la simple pratique de
plusieurs des exercices proposés procure un état où o ù vous vous sentez plus centré, aligné,
relaxe et connecté connecté intérieurement. Ce type d’état enclenche aussi tous les processus
de croi ssance et de régénération de l’organisme en calmant le système nerveux central. Ainsi, la
simple pratique de ces exercices vous procurera des bénéfices personnels à plusieurs niveaux.
Plusieurs exercices peuvent aussi être intégrés à des pratiques méditatives que vous possédez
déjà. C’est-à-dire C’est-à-dire que si vous pratiquez la méditation, le yoga, les arts énergétiques
comme le taichi ou le qigong, vous pourriez bonifier votre pratique en intégrant une ou plusieurs
de ces techniques soit au début ou pendant votre pratique, selon le cas.

Plus qu’un qu’un MP3 d’entraînement! d’entraînement! Je tenais à créer un outil qui aille au-delà
du simple développement de la capacité à entrer en état modifié de conscience. Le fichier MP3
qui accompagne ce livret est conçu pour favoriser ce que j’appelle un état « expansé » de
conscience, c’est c’est-à-dire -à-dire un état où vous êtes connecté davantage à la partie la plus
sage de votre être. être . En connectant avec avec ce qu’on peut appeler la appeler la
supraconscience, le Moi Supérieur, le Self, ou la meilleure version de soi-même, vous faites plus
que développer votre capacité à entrer en état modifié de conscience : vous bénéficiez bénéficie
z simultanément d’une d’une reconnexion à vos ressources et à vos potentiels intérieurs. Le mp3
est structuré de telle sorte que l’écoute régulière – régulière – même même sur une base
quotidienne – quotidienne – vous permette de cheminer, d’évoluer et de vivre de nouvelles
expériences. Augmenter l’efficacité d’autres MP3 d’autohypnose : Si vous aimez écouter des MP3
d’autohypnose ou des méditations guidées, le MP3 d’e ntraînement vous aidera entrer avec plus
de facilité en état de conscience modifier lors de l’écoute d’autres MP3, que ceux-ci ceux -ci
proviennent de notre site professionnel Hypnodio.com ou d’un autre site. site.

PARTIE I : COMPRENDRE L’ÉTAT MODIFIÉ DE CONSCIENCE État d’hypnose ou état modifié de


conscience? S’il y a une question qu’on qu’on me pose souvent en tant qu’hypnologue, c’est c’est
bien : « Est-ce que tout le monde peut entrer entrer en état d’hypnose ? » ? » Bien entendu la
question qui se cache derrière celle-ci est : « Est-ce Est-ce que JE peux entrer en état d’hypnose ?
d’hypnose ? » Il est important de comprendre, dans un premier temps, que l’hypnose n’est pas
un état mais plutôt une façon d’induire un état modifié de conscience. conscience. Il existe une
multitude de façons d’induire un état modifié de conscience, que ce soit par le tambour dans les
approches shamaniques, la danse, la respiration holotropique ou même par la prise de
substances psychotropes. L’hypnose L’hypnose est donc une approche parmi d’autres. d’autres.
D’ailleurs, à mon avis, l’hypnose constitue une façon particulièrement intéressante d’accéder à
un état modifié de conscience parce que, grâce à la suggestion, nous pouvons contribuer à créer
de façon plus spécifique l’état de conscience que l’on désire atteindre. C’est-à-dire C’est -à-dire
que, contrairement à l’utilisation d’un rythme comme le l e tambour, par exemple, les
suggestions permettent de définir de façon plus précise les qualités d’être, les caractéristiques
de l’état que nous désirons développer en vue du travail interne que l’on souhaite accomplir.
Nous comprenons ainsi qu’ il n’existe pas UN état modifié de conscience, mais bien DES états
modifiés de conscience. conscience. Chaque état peut avoir des caractéristiques différentes
donner lieu à des expériences intérieures différentes.

Qu’est--ce qu’un état Qu’est état modifié de conscience? Selon le Dr Mario Beauregard, l’état
l’état modifié de conscience désigne : « tout état mental différent de l’état d’éveil habituel; c’est
-à-dire, -à-dire, représentant une déviation dans l'expérience subjective ou dans le
fonctionnement psychologique par rapport rapport à certaines normes générales de la
conscience à l'état de veille. » (source : Séminaire sur la

Connexion Intérieure) Toute modification de notre état de conscience est accompagnée par des
changements dans nos ondes cérébrales. Avec l’essor des l’essor des neurosciences, nous avons
presque tous entendu parler de l’existence des des différentes ondes cérébrales : gamma, beta,
alpha, thêta et delta.

Voici un tableau descriptif des caractéristiques qui sont généralement associées à chacune
d’entre elles :

Tableau descriptif des ondes cérébrales

Ondes

Fréquence

Caractéristiques     


Gamma

30 à 100 Hz



Beta

12 à 30 Hz





Alpha

8 à 12 Hz







potentiel de connexion avec l’interdimensionnel associées à un état de pleine pl eine conscience


phases de création, résolution de problèmes, attention soutenue être dans la « zone »,
sentiment que tout est possible correspondent à un état de « peak performance »; les athlètes
élites, les grands musiciens et d’autres d’autres personnes accomplies génèrent beaucoup plus
d’ondes gamma que la moyenne des gens g ens capacité de rappel d’information augmentée nos
sens sont augmentés, le goût de la nourriture, les sons sont plus clairs, nos perceptions visuelles
plus vivides. Une expérience ex périence sensorielle plus riche. le cerveau est capable de traiter
toutes les informations en provenance des sens avec plus de rapidité, d’efficacité et de sensibilité
ondes présentes durant la période REM du sommeil et lors de la visualisation présentes lors lors
d’expérience de compassion et de sentiments d’union avec la création état d’éveil normal ondes
associées à la vigilance, la résolution de problèmes analytiques, la prise de décision et la
planification associées à la logique et à l’analyse critique état de concentration caractéristiques
d’un esprit engagé dans des processus cognitifs se manifestent aussi lorsqu’il y a anxiété et
agitation (plusieurs agitation (plusieurs personnes peuvent avoir des insuffisances en beta,
pouvant causer la dépression, les déficits d’attention, des désordres émotionnels et de la
dépression. ) éveillé mais détendu ou relaxe état méditatif léger ondes prédominantes lorsqu’on
se réveille le matin et quand on est sur le point de s’endormir la nuit ondes associées à la
réduction du stress et de l’anxiété capacité à se concentrer, à se rappeler de l’information, l’
information, à diminuer la douleur le pouvoir du moment présent, être dans l’ici et maintenant
les méditants expérimentés ont habituellement de hautes amplitudes en alpha état de
réceptivité hypnotique, autohypnose, ouverture aux affirmations et aux suggestions état
méditatif profond ondes présentes en période de REM du sommeil ouverture à la réception
d’informations d’information s inconscientes visualisations vivides, inspiration, profonde
créativité

Thêta

4 à 8 Hz



Delta

0.5 à 4 Hz



la limite 7Hz et 8 Hz serait la meilleure banque de fréquence pour la visualisation, la


reprogrammation apprentissage, mémorisation d’information et compréhension intuitive
(insight ) dans cet état, l’esprit est souvent éveillé et le corps est profondément relaxe. nos sens
sont retirés du monde extérieur et focalisés sur des signaux provenant de l’intérieur sommeil
profond domaine de l’inconscient le portail de la conscience universelle et de l’inconscient
collectif co llectif processus de guérison et de régénération aucun rêve dans cet état ondes
présentes lors d’états de méditation très profonds ondes associées à la division cellulaire et la
production d’hormones d’hormones de croissance

Il peut être utile de savoir que la longueur d’onde, synonyme de fréquence vibratoire (gamma,
beta, etc.), représente la rapidité avec laquelle les ondes montent et descendent. L’amplitude L
’amplitude,, pour sa part, représente l’intensité ou la puissance de l’onde.

amplitude

longueur d’onde

État modifié de conscience (EMC) VS état expansé de conscience (ÉEC) Nous savons donc que
l’être humain peut accéder à une vaste gamme g amme d’états modifiés d’états modifiés de
conscience. Ce que nous appelons appelons des états de conscience expansés expansés compte
parmi ces nombreux nombreux états. De façon simple, un état expansé de conscience (ÉEC) est
un état qui :   

nous relie à plus grand que soi; nous connecte à une source de Sagesse dépassant le « petit Moi
» quotidien; nous permet de vivre des sentiments élevés tels que l’amour (de soi et des autres),
la confiance en la Vie, le sentiment que tout est parfait, l’acceptation des défis défis de la vie, la
compassion, le sentiment que vous avons tout ce dont nous avons de besoin en nous pour
répondre aux demandes de la Vie, etc.; 8



nous connecte avec les ressources et potentialités de notre âme; nous permet d’atteindre des
niveaux de compréhensions plus élevés; permet de connecter avec notre conscience intuitive.

Nous comprenons ainsi qu’un qu’un état expansé de conscience est davantage qu’un état
modifié de conscience plus simple. Grâce à l’hypnose, il i l est possible de stimuler un état
modifié de conscience qui va permettre à un hypnotiseur de spectacle de faire oublier le nom
d’un sujet, de faire en sorte qu’il soit incapable de de décoller sa main de sa cuisse ou même lui
faire halluciner qu’il est en présence d’un éléphant rose, sans qu’un état qu’un état expansé de
conscience n’ait été stimulé. Avec l’hypnose, l’hypnose, nous pouvons aussi effectuer des
processus de changement comme l’arrêt du tabagisme ou la perte de poids en utilisant état de
conscience modifié simple. Mais il est également possible d’effectuer d’effectuer des processus
de changement qui intègrent des états expansés de conscience (ÉEC), comme dans l’approche
d’hypnose évolutive mise au point par l’ l ’Institut international d’hypnose spirituelle. spirituelle.
Ces processus sont, à notre avis, plus profonds car c ar l’ÉEC permet d’intég rer une dimension
transpersonnelle dans le processus de changement.

État expansé de conscience (ÉEC) et expériences mystiques Nous ne pouvons parler d’états
expansés de conscience sans parler d’expériences mystiques. Selon le Centre d’Information, de
Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles (CIRCEE), les expériences
mystiques correspondent à un état engendrant fréquemment un sentiment de communion et
d’extase avec le monde, associé à des aspects perç us comme transcendentaux. Comme le
mentionne le CIRCEE sur son site web, ces expériences, même si elles sont généralement rares
et brèves, sont vécues comme des moments significatifs dans la vie de ceux qui les rapportent :
Les expériences mystiques sont souvent marquées par leur ineffabilité , -à-dire la difficulté
ineffabilité , c’est -à-dire noétique qui se d’en rendre compte par des mots. Elles possèdent
également une qualité noétique traduit par un état de connaissance qui paraît dépasser les
aspects langagiers habituels. Ces deux caractéristiques sont souvent accompagnées du caractère
transitoire de l’expérience. l’expérience . Elle ne dure en effet généralement que peu de temps,
même si elle peut donner lieu un sentiment d’intemporalité. d’intemporalité . On peut
également remarquer fréquemment une certaine passivité qui conduit le sujet à un sentiment
de communication avec une force supérieure .

La pratique de techniques d’état expansé de conscience (ÉEC) augmente, de par la nature du


travail interne effectué, la possibilité de vivre des expériences de ce type. Si cela se produit, nous
pouvons les accepter en toute gratitude comme un « bonus » à notre pratique plutôt que
comme un objectif à atteindre. Comme le disait Krishnamurti : « Nous pouvons ouvrir la fenêtre,
mais nous ne pouvons forcer l’oiseau à entrer. entre r. » Les états modifiés de conscience
conscien ce sont non seulement naturels pour l’être humain, ils font partie de partie de notre
réalité quotidienne. Ainsi, à la question plus juste « Est-ce que tout le monde possède la capacité
à entrer en état modifié de conscience », la réponse est un « oui » sans hésitation. La vraie
question réside davantage dans le « Comment faire pour entrer en état modifié de conscience »,
ce qui est précisément ce que nous abordons dans la deuxième partie. 9

PARTIE II : LES TECHNIQUES Parmi les techniques présentées, nous en verrons qui stimulent
principalement pr incipalement la création d’un état modifié de conscience (ÉMC) alors que
d’autres sont davantage orientées vers le développement d’un état expansé de conscience (ÉEC).
(ÉEC). Le choix des techn techniques iques dépend de votre objectif ou de l’intention avec
laquelle vous souhaitez orienter votre pratique.

1. OpenFocus La technique de l’ Open Focus a été développée par le neuroscientifique Dr Les


Fehmi. C’est C’est d’ailleurs par d’ailleurs par hasard – hasard – si si le « hasard » existe – existe
– qu’il a effectué a effectué cette découverte. Il se trouvait dans son laboratoire en train de
pratiquer le neurofeedback, tentant de développer l’amplitude de ses ondes alpha ainsi que la
durée avec laquelle il pouvait demeurer dans cette bande de fréquence. Il avait effectué 12
sessions d’une durée de deux heures chacune sans succès apparent. À la fin de la douzième
session, il a décidé d’abandonner, croyant cro yant que c’était peine perdue perdue.. C’est alors
que dans l’acte d’abandon même d’abandon même il a vu apparaître, sur le moniteur, des ondes
alpha de haute amplitude. Son lâcherprise avait créé l’état qu’il recherchait! C’est à partir de
partir de cette cette expérience qu’il a entrepris différentes entrepris différentes recherches qui
l’on mené à développer la technique d’ Open Focus. Le Dr Fehmi rapporte qu’avec la pratique,
pratique, il a réussi à développer sa capacité à entrer en état alpha sur une longue période de
temps. C’est alors qu’il s’est mis à remarquer différents changements inattendus : ses muscles
étaient plus souples, son anxiété avait disparu, il se sentait davantage présent, centré, plus léger,
calme et énergique. Les événements difficiles ne l’affectaient l’affectai ent plus autant
qu’auparavant. IlIl souriait, riait davantage et ses douleurs arthritiques avaient disparu. C’est à ce
à ce moment, que le Dr Fehmi a fait trois découvertes importantes. La première : la production
d’ondes alpha se manifestait en modifiant son attention de façon « focalisée « focalisée » à «
diffuse », en ouvrant son champ de conscience au lieu de le rétrécir ou de le concentrer sur un
objet. La deuxième découverte était éta it que la stimulation d’ondes alpha pouvait se produire
non seulement avec les yeux fermés mais également avec les yeux ouverts, o uverts, en
modifiant la façon de poser son attention. Cette découverte a été d’autant plus surprenante de
par le fait que le que le Open Focus créait une synchronie synchronie interhémisphérique
d’ondes d’ ondes alpha dans le cerveau. La L a troisième découverte a mis en valeur l’importance
de l’attitude requise dans le processus, c’est-à-dire c’est -à-dire une attitude de lâcher-prise
quant au résultat. La synchronie interhémisphérique observée signifie non seulement que
plusieurs parties du cerveau produisent des ondes alpha, mais que celles-ci se produisent
ensemble. C’est exactement comme si toutes les parties du cerveau c erveau devenaient un
orchestre où tous les instruments jouent parfaitement à l’unisson.

10

Poser son attention sur… l’espace C’est en 1971 que le Dr Fehmi a Fehmi a découvert une façon
très rapide de créer de fortes amplitudes d’ondes d’ondes alpha de longue durée. durée . Alors
qu’il testait différentes techniques de relaxation basées sur l’imagerie mentale comme, comme,
par exemple, exemple, le fait d’imaginer d’ imaginer une goutte de rosée sur un pétale de fleur, il
constatait que peu d’ondes alpha étaient stimulées jusqu’à ce qu’il pose la question : question :
« Peuxtu imaginer l’espace l’espace entre tes yeux? ». Et vlan! Le sujet se mettait à émettre de
fortes amplitudes d’ondes alpha. IlIl a ensuite posé la question « Peux-tu Peux- tu imaginer
l’espace entre tes deux oreilles? ». Encore une fois, de fortes amplitudes d’alpha sont apparues a
pparues à l’écran. C’est alors qu’il a réalisé que poser l’attention l’attention sur le vide ou l’espace
créait l’espace créait presque invariablement une synchronie interhémisphérique d’ondes
d’ondes alpha de haute amplitude. Les recherches démontrent qu’avec qu ’avec la pratique, le
Open Focus développe également des ondes thêta. Cette découverte est particulièrement
intéressante car elle n’utilise en aucun cas la visualisation. Il ne s’agit donc pas d’imaginer voir
l’espace mais plutôt de poser notre attention sur l’espace. Ceci est une très bonne nouvelle pour
ceux et celles d’entre nous qui nous qui ont du mal à visualiser. Le Dr Fehmi Fehmi a d’ailleurs
découvert qu’en favorisant une attention diffuse sur l’espace, que ce soit à l’intérieur de nous ou
autour de nous, plusieurs stress internes se dénouent. Une régulation interne du système
nerveux s’opère naturellement et stimule l’accès à un état de bien-être bien -être et de
relaxation très bénéfique à plusieurs niveaux pour l’organisme.

Quatre styles d’attention En Open Focus, quatre styles styles d’attention sont présentés –
présentés – diffus, diffus, concentré, objectif, immergé – immergé – tout tout en sachant qu’il
est possible, selon Dr Fehmi, d’effectuer les 4 simultanément. Chaque style d’attention est
d’attention est unique et, lorsque privilégié, a des effets significatifs sur notre physiologie, nos
états d’être et nos comportements. Dans l’attention l’attention concentrée, concentrée, nous
focalisons notre attention sur un champ limité d’expérience, excluant les perceptions
périphériques de notre champ de conscience. Ceci ne concerne pas que l’aspect visuel. l’aspect
visuel. Nous pouvons focaliser notre attention sur des sensations, des pensées, même un
problème en excluant tout le reste. Si toute notre attention est absorbée sur un livre au point tel
que nous n’entendons pas lorsque quelqu’un nous parle, c’est parce par ce que nous so mmes
dans un état d’attention concentrée. concentrée. L’attention L’attention diffuse, diffuse, quant à
elle, possède une qualité plus souple, détendue, une vue du monde plus inclusive ou
panoramique. Dans l’attention diffuse, aucun objet n’est mis en évidence et la distinction entre la
figure et le fond se mélangent. C’est ce qui nous permet de marcher d ans la forêt et d’être
simultanément conscient des sons des oiseaux, du parfum des fleurs, de la vue des arbres, de la
sensation de la brise, etc. L’attention L’attention objective, objective, quant à elle, est basée sur la
distance qui sépare l’observateur de l’objet d’attention. L’observateur est dissocié de l’objet qu’il
observe, lui permettant de l’évaluer et de le 11

contrôler davantage. On peut penser par exemple à un animal qui observe une menace et
l’évalue. Les recherches de Fehmi démontrent que ce c e type d’attention prend une quantité
surprenante d’énergie mentale et occasionne des phénomènes physiologiques associés au stress
. L’attention immergée représente, contrairement à l’attention objective, la capacité d’entrer en
union avec un objet, un processus ou une situation au point de parfois perdre le sens du « moi »
ou un sens de séparativité relativement à l’expérience. Nous en sommes témoin lorsqu’un
danseur, par exemple, se laisse complètement aller dans son expérience ou encore quand nous
nous permettons de vivre pleinement une expérience de vie sans penser à ce que les autres
penseront de nous.

Pratiquer l’OpenFocus La pratique de l’ l ’Open Focus peut être effectuée de différentes façons
et, dans ce livret, nous utilisons principalement l’attention diffuse sur l’espace et le vide. C’est
d’ailleurs la première technique que le Dr Joe Dispenza utilise dans ses enseignements car elle
est facile à effectuer et produit des résultats rapides en termes de synchronie
interhémisphériques au niveau des ondes alpha et même des ondes thêta. Le Dr Dispenza
précise que focaliser notre attention sur l’espace fait en sorte de diriger notre attention sur
l’énergie l’énergie plutôt que la matière. En partant du principe que l’énergie se dirige là où notre
attention se dirige, nous pouvons également apporter une influence énergétique positive
lorsque nous posons notre attention sur certains centres énergétiques de notre corps. Ceci dit,
pour votre pratique d’Open Focus, vous pouvez pouvez tenter différentes différentes approches.
Vous pouvez tout simplement lire les phrases ci-dessous, une à une, en passant de 15 à 20
secondes sur chacune. Une autre option est de vous enregistrer en lisant ces phrases, ou encore
de demander à un ou une amie de vous les lire. Vous pouvez même, dans un premier temps, lire
l ire toutes les phrases pour vous inspirer et, ensuite, fermer les yeux et effectuer les directives
qui vous viendront à l’esprit spontanément. Il est important de conserver co nserver une posture
la plus immobile possible lorsque nous faisons une pratique méditative car cela facilite
l’installation d’un état modifié de modifié de conscience. Voici différentes phrases ou exercices
que vous pouvez utiliser pour cette pratique :             

Imagine ou ressens la distance entre tes yeux? Imagine ou ressens la distance entre tes oreilles?
Imagine ou ressens l’espace à l’intérieur de ton nez pendant nez pendant que tu inspires et
expires? Imagine ou ressens la distance entre ton menton et tes yeux? Imagine ou ressens
l’espace entre le bout de ton menton et le dessus de ta tête? Imagine ou ressens l’espace
dessous ton menton? Imagine ou ressens l’espace entre tes deux épaules? Imagine ou ressens
l’espace entre ta langue et ton palet? Imagine ou ressens l’espace au centre de ta tête? Imagine
ou ressens l’espace autour de ta tête? Imagine ou ressens l’espace au centre de ta poitrine?
Imagine ou ressens l’espace devant l’espace devant ta poitrine? Imagine ou ressens l’espace
derrière ton dos? 12



Imagine ou ressens l’espace au-dessus au-dessus de ta tête? Imagine ou ressens la distance


entre tes mains? Imagine ou ressens l’espace autour de tes mains? Imagine ou ressens l’espace
qu’occupe toute ta tête en même temps? Imagine ou ressens l’espace qu’occupe tout ton corps
en même temps?

Cela peut, à priori, paraître simple comme technique et j’avoue et j’avoue que j’ai été été le
premier à ne pas y accorder une attention bien sérieuse lorsque j’ai lu sur le sujet il y a déjà
quelques années. Depuis ce temps, j’ai temps, j’ai découvert que le Dr Dispenza utilisait cette
technique et combien la science démontre clairement qu’effectuer ces exercices e xercices
stimule des ondes alpha et thêta dans l’ensemble du cerveau. cerveau . C’est pour cette raison
que j’ai intégré cette intégré cette approche à ma pratique et que je vous la recommande. Cette
technique toute simple peut constituer une méditation complète en soi. Elle stimule un état
modifié de conscience qui effectue une sorte de reset , de mise à niveau de votre système
nerveux et vous guidera dans un état de calme et d’ouverture très plaisant.

2. Focalisation La focalisation concentrée sur un « objet d’attention » d’attention » stimule


également un état modifié de conscience. Cette technique est connue depuis la nuit des temps
et plusieurs pratiques méditatives ont utilisé la focalisation pour concentrer l’esprit. Les objets
d’attentions les plus communs sont la flamme d’une bougie, boug ie, un point sur le corps (sous
le nez, sur le 3 ème œil, dessous le nombril ou autre) ou sur la respiration. Ce principe est
d’ailleurs fréquemment d’ailleurs fréquemment utilisé en hypnose pour initier l’installation d’un
état modifié m odifié de conscience. Nous invitons le sujet à focaliser son attention sur différents
objets, comme un point sur le mur, une partie de son corps, sa respiration, ou le son de notre
voix. La façon de poser notre attention revêt aussi une importance particulière, particulière ,
comme nous l’avons l’avons appris dans le point précédent. Prenons comme exemple la
concentration sur la flamme d’une bougie. Nous pourrions cultiver une attention concentrée sur
la flamme, bloquant tout stimulus externe. Toutefois, et selon ce que Dr Les L es Fehmi suggère,
nous produirons davantage d’ondes alpha si nous cultivons une attention diffuse en même
temps. En d’autres mots, nous mots, nous pouvons focaliser notre attention sur la flamme tout
en ouvrant notre champ d’attention à ce qui se trouve dans la vision périphérique. Nous pouvons
appeler cette approche une double attention. Ceci peut paraître antinomique mais, en
pratiquant cette approche, nous favorisons le développement d’un état de conscience expansé
plutôt que simplement modifié .

Pratiquer la focalisation Prenez une bougie et placez-la à environ 1 mètre de vous ou à une
distance qui vous est confortable pour bien voir la flamme. Laissez alors votre attention se
focaliser sur la bougie, sans rien forcer. Faites simplement observer la flamme, les mouvements
subtils de la flamme… flamme … et en même temps, 13

demeurez conscient, ouvert à ce qui se trouve aux alentours de la chandelle, dans votre champ
de vision périphérique. Développez votre attention sur les deux plans en même temps. Vous
verrez que l’expérience est très différente. Laissez différente. Laissez entrer à vous toutes les
informations qui se trouvent autour de la chandelle ainsi que celles de votre regard sur la
chandelle. Après un moment, remarquez ce qui se passe lorsqu’en plus lorsqu’en plus de porter
simultanément votre attention sur la chandelle et ce qui se trouve dans votre champ de vision
périphérique, vous intégrez dans votre champ de conscience votre respiration, sans la
contrôler… contrôler … Et puis laissez entrer graduellement des informations sur su r les
sensations de votre corps… en même temps que vous demeurez conscient de l’air qui entre et
sort de vos narines… vous narines… vous percevez cette flamme et vous percevez ce qui se
trouve autour de cette flamme… flamme … et vous et vous ressentez votre corps. Et imaginez ce
que ce serait d’être présent à tout cela, cela , en même temps. Si vous faites cette pratique, vous
remarquerez, après quelques pratiques seulement, qu’un qu’un état très spécial de bien-être et
de présence se développe en vous. Vous pouvez, bien sûr, utiliser un autre objet de focalisation
et effectuer un processus similaire. Laissez-vous L aissez-vous guider par votre intuition! Notez
toutefois que la pratique de focalisation sur une flamme est enseignée par certaines traditions
comme un exercice permettant de développer la vision de l’énergie subtile – comme l’aura par
exemple. La théorie veut qu’en focalisant l’attention sur de la lumière, une énergie subtile, notre
vision développe graduellement cette capacité à percevoir de façon plus fine des registres
vibratoires plus élevés, plus fins, fins, permettant des perceptions énergétiques plus subtiles. En
utilisant une flamme comme point central, vous pouvez, de fait, développer deux aspects de
votre être en même temps.
14

3. Sortir des limites du « Moi » Cette technique est une extension de la technique précédente de
l’Open Focus mais qui, de par la nature de l’exercice, mérite d’être traitée séparément.
Contrairement Contrairement à l’Open Focus qui stimule principalement un état modifié de
conscience, cette technique peut également ouvrir la porte à un état expansé de conscience,
voire une expérience mystique. L’approche est L’approche est basée sur la notion de physique
quantique que la conscience est non-locale, non-locale, c’est-à-dire c’est-à-dire qu’elle n’est pas
enfermée dans le corps – corps – qu’elle réside ailleurs. ailleurs. Nous avons inconsciemment
tendance à penser qu’il est seulement possible d’expérimenter la réalité par l’intermédiaire de
nos cinq sens alors qu’en réalité, le spectre des expériences possibles est plus vaste qu’on ne
l’imagine.

La conscience existe en dehors du corps Les milliers de témoignages d’expérienceurs ayant ayant
vécu une expérience de mort provisoire pro visoire – – leur leur corps étant déclaré
cliniquement mort avant de revenir à la vie – vie – indiquent indiquent que leur conscience a
survécu à la mort clinique. Ces personnes rapportent se percevant flotter à l’extérieur de leur
corps, corps, ayant une expérience défiant les principes même du paradigme matérialiste selon
lequel le corps est une machine biologique qui produit la conscience. En effet, alors que leur
corps était cliniquement mort, ces personnes étaient en mesure de se déplacer d ans l’hôpital
(ou dans d’autres d’autres lieux éloignés) et de témoigner de faits qui leur était impossible de
savoir et qui ont ensuite été vérifiés par un tiers. On a d’ailleurs nommé ces expériences des
perceptions véridiques. Un des premiers cas décrit dans la littérature professionnelle
contemporaine et qui a capté l’attention du public est celui de Maria. Cette patiente se trouvait à
l’hôpital Harborview à Seattle (États-Unis) quand elle subit un arrêt cardiaque. Maria fut
réanimée et, le lendemain, elle a rapporté rapporté à l’infirmière qu’elle avait flotté au-dessus
au-dessus de son corps et elle s’était déplacée déplacé e dans l’hôpital. Elle a d’ailleurs rapporté
avoir vu une vieille chaussure de tennis de couleur co uleur rouge située sur le rebord rebord
extérieur d’une fenêtre de fenêtre de l’hôpital. L’infirmière L’infirmière ne la croyait pas, croyant
plutôt à une forme de délire ou de création mentale suite à l’expérience traumatique. Toutefois,
par désir de plaire à Maria, elle est tout de même allée vérifier les dires de la patiente .
L’infirmière a effectivement trouvé la chaussure rouge en question à l’endroit décrit par Maria.
Maria. Comme le mentionne le Dr Mario Beauregard, ce type d’expérience démontre démontr e
que lorsque que le corps est cliniquement mort, mort , un sens d’identité survit. La mémoire
survit et l’individu continue à

15

expérimenter des émotions alors que le corps est cliniquement mort, c’est-àc’est -à-dire dire
qu’aucun neurone neurone n’est actif dans le cerveau.
Petite parenthèse. Pour en savoir plus sur les témoignages de personnes ayant vécu des
expériences de mort provisoire, je vous invite (si vous ne le connaissez pas déjà) à découvrir les
ouvrages du Dr Jean-Jacques Charbonier. Ce médecin réanimateur-anesthésiste contribue
activement à la démocratisation de ces phénomènes. Je vous recommande vivement tous ses
bouquins. Site web : http://jean-jacques.charbonier.fr/ Voici aussi une entrevue que j’ai réalisée
avec lui : lui : https://youtu.be/RiUuJQwOwH8

Remoteviewing (vision à distance)

Maintenant que nous savons que notre esprit n’est pas enfermé dans no tre corps, il est utile de
savoir que nous pouvons expérimenter cette réalité sans être mort. En effet, dans une un e
multitude d’expériences que les chercheurs appellent remote viewing, des personnes ont
démontré la capacité de projeter leur conscience au-delà de leur corps pour décrire des lieux
physiques où ils n’étaient jamais allés. allés. Les services secrets américains ont d’ailleurs déjà
fait appel à des personnes comme Joseph McMoneagle, une personne particulièrement douée
pour ce type d’expérience. Dans ce qui a été nommé le projet Stargate, M. McMoneagle a été
engagé pour effectuer effec tuer de l’espionnage à distance en distance en projetant sa
conscience à des coordonnées coo rdonnées géographiques spécifiques, décrivant parfois avec
une exactitude désarçonnante les lieux où il se rendait. Voici quelques croquis de lieux dessinés
par d’autres praticiens du remote viewing qui ne connaissaient pas le lieu qu’on leur soumettait.
À part les coordonnées géographiques, géographiques, les sujets ne sujets ne recevaient aucun
renseignement sur le lieu en question. (Photos provenant du Hawaii Remote Viewers' Guild)

16

Une expansion de la conscience au-delà du « petit Moi » En nous basant sur le fait que la
conscience n’est pas confinée au corps physique et qu’elle n’est pas un simple produit de
l’activité biochimique du cerveau, nous pouvons explorer davantage ce qui se passe lorsque nous
nous pratiquons à élargir notre champ de conscience au-delà des limites de notre corps
physique. 17

Dans notre société actuelle, pour la majorité d’entre nous, d’entre nous, notre sens du « Moi »
est largement défini par l’expérience qui découle des cinq sens de notre notr e corps physique.
Toutefois, effectuer une pratique où nous élargissons notre champ de conscience pour englober
plus grand que notre corps physique produit non seulement des changements dans les ondes
cérébrales – comme – comme dans le Open – mais peut mener à un état expansé de
conscience où le sujet peut même parfois vivre une Focus – mais expérience mystique. Le Dr Joe
Dispenza a bien compris cette technique. Dans ses méditations, après avoir effectué des
exercices de Open Focus pendant quelques minutes, il invite le sujet à imaginer que sa
conscience remplit la pièce dans laquelle il se trouve. Il va même plus loin en amenant le sujet à
élargir son champ de conscience à l’espace de tout le bâtiment dans lequel il se trouve. trouve .
Ensuite, il l’invite à imaginer ressentir tout l’espace l ’espace présent dans l’univers. Caroline
Marion, Marion, co-animatrice avec le Dr Mario Beauregard, Beauregard, experte en transfert de
connaissances et dans les processus de changements intrapersonnels, a également rapporté que
lorsqu’elle guide des participants à simplement imaginer que leur conscience remplit l’espace
dans la pièce où ils se trouvent, plusieurs expérimentent un état de conscience expansé. Les
témoignages à cet égard sont fascinants. Des participants ont mentionné avoir éprouvé un tel
sentiment de liberté qu’ils en sont ressortis profondément émus. D’autres personnes se sont
donné la permission de dépasser les limites physiques de la classe c lasse et ont observé avec
étonnement les potentialités de leurs capacités d’expansion. D’autres d’encore se sont rendus
compte que leurs douleurs do uleurs physiques (dus à de l’arthrose l ’arthrose pour l’un et de
maux de dos pour l’autre) ont disparu durant l’expérience et restaient réduites par la suite.
Daniel Meurois, Meurois, un écrivain de renommée internationale dans le l e domaine de la
spiritualité, enseigne également une méditation guidée qui invite les l es participants à imaginer
que leur conscience s’élargie pour devenir les forêts, les cours d’eau, la Terre entière, en
continuant de s’élarg s ’élargir ir jusqu’ jusqu’àà devenir le soleil, la galaxie, élargissant le champ
de conscience jusqu’à devenir l’univers en entier. Les shamans de plusieurs traditions effectuent
également ce qui s’appelle du shape-shifting, c’est-àc’est-àdire d’imaginer que leur conscience
devient devient un arbre, un animal, le vent, l’eau ou l’eau ou une forêt. Le simple fait de
pratiquer à élargir son champ de conscience à plus grand que soi, ou plus grand que le « Petit
Moi » que l’on expérimente au quotidien, permet non seulement la création naturelle d’un état
de conscience modifié, mais permet aussi de vivre une expérience qualitative fort différente de
notre conscience habituelle.

Pratiquer Pr atiquer l’expansion du Moi Concrètement, après avoir effectué 4 à 5 minutes d’Open
Focus, vous pouvez effectuer une transition en expérimentant dans un premier temps le fait de
ressentir tout l’espace de la pièce dans laquelle vous vous trouvez. Après avoir pratiqué pr atiqué
ce premier pas, explorez en élargissant graduellement votre portée pour englober le bâtiment
dans lequel vous vous trouvez et remarquez les différences. Laissez-vous ensuite aller à élargir
davantage, peut-être à votre quartier, à votre ville, à votre continent, à la l a planète, et même
au-delà. Laissez-vous guider par votre intuition du moment. Vous pouvez même, comme les
shamans, vous pratiquer à devenir un arbre, ou un animal (peut-être 18

votre animal domestique), ou même une autre personne. Remarquez ce que vous percevez
comme information ou comme ressenti. Rappelez-vous : votre conscience n’est pas limitée à
votre corps et en pratiquant l’élargissement l’élargissement de votre champ de conscience, vous
stimulerez non seulement un état modifié de conscience, mais vous ouvrez la porte à une
expérience mystique potentielle. Vous pouvez aussi télécharger sur Hypnodio.com
Hypnodio.com,, un MP3 créé par un de nos formateurs en hypnose évolutive, évolutive,
Benjamin Neyrial, Neyrial, qui offre une guidance hypnotique non seulement d’expansion dans
dans l’infiniment grand, mais également dans l’infiniment petit, ce qui a le même effet de sortir
des limites habituelles de notre « petit Moi ».

4. Diminuer les dialogues internes (diminuer les ondes beta) Je vais à présent vous partager un
petit truc qui, pour la grande majorité des gens, a un effet rapide et parfois même très
impressionnant. J’avais écrit un billet de billet de blog sur le sujet il y a quelques années, alors
que je débutais à peine mon blog, bl og, et en quelques jours, plus de 9000 900 0 personnes
avaient visité la page et plus de 1000 personnes avaient « aimé ai mé » l’article. Qu’estQu’est-ce
qui a fait qu’autant de personnes aient consulté cet article à une époque où j’étais bien moins
connu? connu? Ces visiteurs testaient la technique et partageaient le lien sur Facebook. Quand
les gens partagent, c’est parce que cela fonctionne! Cette technique crée un état de conscience
modifié mais elle ne sert pas à augmenter les ondes cérébrales alpha ou thêta qui sont
généralement associées à un état modifié de conscience. Cette technique fait plutôt tomber les
barrières. barrières. Elle réduit la prédominance des ondes ondes cérébrales qui entravent la
capacité à entrer dans un état ét at de conscience modifié, c’est-à-dire c’est -à-dire les ondes
beta. Les ondes beta sont généralement associées à l’analyse mentale (voir mentale (voir le
tableau à la page XX) et aux dialogues internes. Bien que ces ondes aient ai ent leur utilité dans
certaines situations de notre vie, elles nuisent à notre capacité à entrer dans un état de
conscience modifié ou expansé. Pour ceux et celles qui ont tenté de méditer ou d’effectuer une
pratique méditative par le passé, le dialogue intérieur est l’ennemi numéro qui surgit. Eh oui…
cette petite voix à l’intérieur de nous qui, comme un singe, saute sur tout ce qui bouge.     

« Est-ce que je pratique comme il faut? » « Est-ce que ce que je suis en train de faire fonctionne?
» « Ah, c’est inconfortable comme position! position ! » « Peut-être que je devrais recommencer
demain au lieu de continuer. » « Hum, qu’est-ce qu’est-ce que je vais manger ce soir? »

Cela vous semble familier? Si oui, rassurez-vous, vous êtes normal! Lorsqu’on débute la
méditation, l’autohypnose ou l’autohypnose ou tout autre pratique méditative, le petit singe
intérieur est le premier à se manifester et son activité est la source principale de difficulté à
entrer en état de conscience modifié. Pour pallier à cette c ette difficulté, de nombreuses
approches préconisent, préconisent , comme nous l’avons vu, de vu, de focaliser l’attention sur
un objet. Toutefois, il existe une existe une technique spécialement efficace qui a été enseignée
par Anna Wise, spécialiste du neurofeedback. neuro feedback. Elle a enseigné cette technique à
des

19

moines qui avaient plusieurs années de méditation « derrière leur cravate » et, selon ses dires, la
réaction était unanime : ils étaient sidérés par son efficacité et auraient aimé l’avoir l’ avoir
apprise plus tôt! Mme Wise a démontré scientifiquement (et j’ai aussi pu le mesurer) que
l’utilisation de cette technique réduisait les ondes beta de notre cerveau. C’est une technique
qui réduit radicalement notre activité mentale, diminue notre dialogue intérieur et permet de
contrôler le petit singe en nous! Voici la technique sans plus tarder. Il s’agit de fermer les yeux,
de s’assoir confortablement et confortablement et de concentrer notre attention sur notre
langue avec l’intention de relaxer notre langue. langue. Il s’agit donc de concentrer concent rer
notre attention sur notre langue et rien d’autre, en la relaxant le plus possible. En relaxant, vous
allez peut-être peut-être découvrir que votre langue s’épaissit, ou semble se raccourcir
légèrement ou se rétracter. Et vous pouvez même permettre à votre mâchoire de relaxer
complètement, peut-être laissant votre bouche bouc he s’entrouvrir légèrement. Chaque C
haque fois que vous expirez, imaginez votre langue et la zone de votre bouche relaxer… de plus
en plus… avec chaque expiration… Vous expiration… Vous pouvez même imaginer que c’est
comme c’est comme si votre langue se dépose dans le creux de votre bouche… Vous allez
immédiatement remarquer, dès la première minute, que le flot de pensées a significativement
diminué. Pourquoi? Pourquoi? C’est parce que lorsque que lorsque nous pensons, nous avons
tendance à parler à l’intérieur de nous et nous et ce parfois même de façon inconsciente.
Lorsque nous entretenons un dialogue ou un monologue intérieur, notre langue effectue
nécessairement des micromouvements. Nous ne percevons pas ces mouvements mais de
légères pulsions électriques se dirigent tout de même vers la langue pour entretenir entretenir
ce dialogue. Mais, il est impossible, à toute fin pratique, d’entretenir un dialogue intérieur
lorsque notre langue est es t VRAIMENT, profondément, détendue, lorsque les
micromouvements cessent.

Pratiquer à diminuer les dialogues internes Je vous invite donc à tenter cette expérience! Prenez,
dans un premier temps, une minute seulement dans laquelle vous ne relaxez pas votre langue,
n’essayez pas de contrôler quoi contrôler quoi que ce soit et observez simplement le flot de vos
pensées. Ensuite, prenez une autre minute en suivant les directives de relaxation de la langue
données cidessus. Comparez et remarquez la différence. Vous allez fort probablement, comme
moi, percevoir une nette amélioration. Vous aurez peut-être peut-être même l’impression que le
temps se dilate et que la minute semble plus longue.

20

5. Regard vers le 3ème œil (augmentation des ondes alpha)

La technique ci-dessus permet de diminuer les ondes beta. À présent, nous allons explorer une
technique très simple qui favorise la création d’ondes alpha. Rappelons-nous que les ondes
alpha sont généralement présentes lorsque notre corps est relaxe et libre de stress. Les ondes
alpha devraient être prédominantes en temps normal mais, à cause du stress élevé de notre
société contemporaine, il n’en est pas toujours to ujours ainsi. Un niveau équilibré d’ondes alpha
est caractérisé par un état de relaxation physique et mentale, donnant également accès au
potentiel créatif de l’individu. Elles stimulent la résolution de problème, stabilisent les émotions,
augmentent le fonctionnement de la mémoire et facilitent l’apprentissage. En l’apprentissage. En
effet, les recherches semblent démontrer que, dans cet état, il est plus facile de retenir et
d’assimiler de l’information. C’est C’est d’ailleurs d’ailleurs pour cette raison qu’en qu’ en
autohypnose, il est intéressant de développer les ondes alpha. Elles permettent d’absorber plus
aisément les suggestions et facilite la « reprogrammation », la création c réation de nouveaux
réseaux neuronaux dans le cerveau. Selon les études d’Anna Wise, les ondes alpha ondes alpha
sont, en quelque sorte, la porte d’entrée royale vers l’état l’état méditatif, où les bases de la
méditation sont établies. Bien que l’état méditatif comporte également le développement
d’ondes thêta, d’ondes thêta, les ondes alpha sont toutes aussi importantes puisqu’elles
représenteraient représenterai ent le pont pour accéder aux contenus les plus profonds de notre
conscience. C’est en quelque sorte la première balise à atteindre pour une base méditative
solide. Jose Silva, dans la création de la Méthode Méthod e Silva, a d’ailleurs aussi fait du
développement des ondes alpha la fondation de sa méthode.

Comment procéder? Voici Voici la technique d’Anna Wise pour Wise pour développer les ondes
alpha. Il s’agit tout simplement de fermer les yeux et, les yeux fermés, de diriger le regard vers le
haut, en direction du front (ou du 3ème oeil), soit environ à un angle de 20 à 30 degrés. Il existe
deux versions alternatives pour cette technique. La première est de fermer les yeux et de diriger
le regard vers le haut en même temps que nous inspirons profondément. En inspirant, nous
créons une légère tension dans les yeux . L’expiration se fait en fait en relaxant doucement les
yeux et en relaxant tout le reste du corps. La seconde façon consiste à effectuer l’inverse :
l’inverse : nous inspirons en relaxant les yeux et expirons en regardant regardant vers le haut. La
légère tension dans les yeux se crée au moment de l’expiration. l’expiration. En expérimentant
les deux techniques, vous allez al lez rapidement découvrir laquelle vous convient le plus. Vous
pouvez évidemment alterner d’une fois à l’autre. Trop facile pour être efficace? efficace ? Je vous
avouerai honnêtement que je n’y croyais pas non plus au début. La toute première fois que j’ai
pris connaissance de cette c ette technique techniqu e ce fut par l’entremise de la méthode de
Jose Silva. Toutefois, lorsque lor sque j’ai par la suite eu accès à de l’équipement EEG, c’est LA 21

toute première chose que j’ai testé. J’ai demandé au client de fermer les yeux, de prendre une
grande respiration en regardant vers le haut et, à ma grande surprise, le niveau d’ondes alpha
d’ondes alpha du client a, tout comme mes sourcils, « monté au plafond » instantanément. Les
ondes ont persisté pendant quelques instants pour ensuite redescendre en conservant tout de
même un niveau un peu plus élevé qu’à l’état de base. Intéressant, n’est-ce n’est-ce pas? Voilà
donc une technique simple et efficace qui peut très bien débuter une pratique méditative. Elle
est rapide et facile à intégrer. Il est recommandé de prendre de 5 à 10 respirations de cette façon
car au-delà de 10, les muscles des paupières se fatiguent et, à ce point, l’exercice devient contre
contre--productif. Pour ma part, j’utilise généralement entre 5 et 8 respirations, que ce soit pour
ma pratique personnelle ou avec mes clients.

Autre technique de stimulation d’ondes alpha Une autre méthode qui permet de stimuler des
ondes alpha consiste à visualiser, avec les l es yeux de notre esprit, ou « sensorialiser » comme
Anna Wise préférait le dire. Le mot sensorialiser intègre vraiment tous les sens car plusieurs
personnes pensent seulement à l’aspect visuel lorsqu’ils entendent lorsqu’ils entendent le mot «
visualisation » alors qu’il s’agit, en réalité, de s’immerger dans des des imageries mentales avec
tous nos sens. sens . En évoquant l’image cici contre, la sensorialisation permet d’imaginer
d’imaginer être sur une plage, d’entendre d’entendre le bruit des vagues, de voir la mer, de
ressentir le sable chaud sous nos pieds, de percevoir l’odeur saline saline de la mer, de ressentir
le vent chaud qui caresse notre visage, v isage, d’entendre ou de percevoir la présence des
vendeurs de crème glacée qui nous suivent comme des paparazzis, (oups! petit flash-back d’un
voyage, désolé). désolé). Selon les travaux d’Anna Wise, le fait de sensorialiser permet de
stimuler les ondes alpha.

6. Visualisation (augmentation des ondes thêta) Pour poursuivre sur la visualisation (ou la
sensorialisation), sensorialisation) , les travaux d’Anna Wise ont également mis en valeur un
phénomène intéressant. Effectuer certains types spécifiques de visualisations permet de
stimuler davantage des ondes thêta. En effet, le type d’imagerie d’im agerie intérieure qui
favorise la production d’ondes thêta est généralement associé à des images qui nous font soit
aller vers le bas, vers le haut , à travers ou à l’intérieur de quelque chose. De fait, plus il y aurait
de changements, changements , plus nous tendrions à générer d’ondes thêta et à aller plus
profondément dans l’expérience.

22

Voici des exemples de visualisations que nous pouvons utiliser pour favoriser la production
d’ondes thêta : - Descendre des escaliers - Monter en rond dans un escalier en spirale ou en tire-
bouchon - Passer sous une arche - Passer à l’intérieur d’un tunnel - Traverser un passage étroit -
Passer à travers une énorme porte en métal - Gravir un sentier sur une colline - Entrer à
l’intérieur d’une grande pièce ronde ro nde - Passer par-dessus une muraille qui ouvre sur un
sanctuaire - Se rendre à l’intérieur du centre exact d’une pièce octogonale - Monter dans un
ascenseur ou sur un escalier mécanique. Ce type de de visualisation aide à générer
naturellement des ondes thêta et à créer des ponts, en quelque sorte, pour accéder à des
contenus de l’inconscient. Ainsi, pour pratiquer la stimulation d’ondes thêta, la prochaine fois
que vous effectuerez une visualisation, pensez à inclure de l’imagerie qui vous fait soit aller vers
le bas, le haut , à travers, ou à l’intérieur de quelque chose. Ceci approfondira votre état modifié
de conscience.

7. Cohérence cardiaque La cohérence cardiaque est une technique qui, en Amérique, a été mise
en valeur par l’Institut Heartmath et dont la popularité est aujourd’hui répandue jusque dans les
milieux sportifs et en entreprise. En France, David Servan-Schreiber a été parmi les premiers à en
populariser les bienfaits. Si nous savons tous que le cerveau envoie des signaux neuronaux au
cœur, cœur, il n’est généralement pas commun de savoir que que,, dans les faits, c’est le cœur
qui envoie plus de signaux vers le cerveau. Ces signaux ont un effet significatif sur le cerveau. Ils
influencent influence nt les processus émotionnels et les fonctions cognitives comme l’attention,
la perception, la mémoire et la résolution de problèmes. Les recherches de Heartmath ont
démontré que lorsque nous sommes stressés, ou lorsque nous expérimentons des émotions
négatives, le rythme cardiaque devient irrégulier, limitant nos capacités à penser clairement, à se
rappeler, à raisonner et à prendre de bonnes décisions. Par contraste, lorsque nous sommes en
état de cohérence cardiaque, cela facilite la connexion à des émotions positives et augmente nos
capacités cognitives.
23

Parmi les bienfaits, on retrouve :   



Fonctions immunitaires accrues Diminution de la tension artérielle et du cortisol Augmentation


des capacités intellectuelles et créatrices Amélioration de la mémoire Capacités à prendre de
meilleures décisions Réduction de l’intensité du stress sur l’organisme Augmentation de
l’intuition Émergence d’un état état de calme intérieur

Comme le graphique ci-dessous le démontre, lorsque nous sommes en état de cohérence


cardiaque, nous retrouvons un pattern stable avec de belles oscillations régulières alors que dans
un état stressé, le pattern est chaotique.

Comment pratiquer la cohérence cardiaque? C’est une technique très simple qui consiste à
respirer à une fréquence de 6 cycles respiratoires par minutes, pendant environ 4 à 5 minutes.
Chaque cycle respiratoire étant composé d’une inspiration de 5 secondes suivi par une expiration
de 5 secondes. Pour les personnes particulièrement stressées, il est suggéré d’effectuer cette
pratique 3 fois par jour. Personnellement, je préfère suivre une guidance plutôt que de
l’effectuer par moi-même. par moi-même. Avant mes sessions d’autohypnose, j’effectue
fréquemment 5 minu tes de cohérence cardiaque avant de débuter pour me calmer et installer
un état intérieur optimal. Voici le lien que j’utilise : https://www.youtube.com/watch?v=b
https://www.youtube.com/watch?v=bM3mWlq4M8E M3mWlq4M8E

24

La vidéo s’intitule : s’intitule : « Exercice de Cohérence Cardiaque, sur des sonorités s onorités
méditatives » méditatives » et contrairement aux autres vidéos (car il y en a plusieurs), j’apprécie
particulièrement celle-ci celle -ci pour deux raisons. La première : au niveau visuel, elle est
agréable à regarder. La seconde : on y retrouve également le rythme de la respiration dans la
trame sonore, ce qui nous permet de fermer les yeux et de suivre le rythme en même temps si
nous le souhaitons. Je vous encourage vivement à l’essayer et à le partager avec vos proches.
C’est C’est une une excellente façon de commencer la journée!

25

8. Connexion Cœur – Cerveau – Cerveau En 1991, des scientifiques sc ientifiques ont découvert
qu’on retrouve 40 000 cellules spécialisées appelées « neurites sensoriels » dans notre cœur.
cœur. Ces cellules ressemblent à des neurones et la concentration co ncentration de ces cellules
est si importante qu’on parle maintenant d’un petit cerveau situé dans le cœur. Elles
fonctionnent de manière complètement autonome et indépendante de notre cerveau et
possèdent également une mémoire ainsi qu’une qu’une capacité d’apprentissage propre. Ce
propre. Ce petit cerveau possèderait même la capacité de prendre des décisions! déci sions!
Dans les sociétés occidentales, nous avons appris à fonctionner avec notre cerveau et nous le
considérons généralement comme l’organe-m l’organe-maître aître de notre cœur. cœur. La
conséquence est que, bien souvent, nous avons oublié comment comprendre le langage et
l’intelligence du cœur. cœur. Nous savons maintenant que le l e cerveau et le cœur sont deux
organes deux organes possédant chacun leurs propres réseaux neuronaux. De plus, nous
pouvons synchroniser ces deux réseaux en connectant les neurites sensoriels du cœur aux
neurones du cerveau, créant ainsi un puissant réseau neuronal. La connexion de ces deux
organes ouvrirait d’ailleurs la porte aux expériences mystiques et favoriserait l’augmentation de
l’intuition.

Comment pouvons-nous développer cette connexion? Gregg Braden, un auteur américain à


succès dans le domaine de l’enseignement des découvertes en neurosciences et en physique
quantique, a effectué une quête pour le moi ns intéressante. Il a voyagé à travers le monde pour
visiter des sages issus de différentes cultures ancestrales afin d’apprendre d’apprendre de
quelles façons ils connectent avec leur cœur. Voici le « cœur » de l’enseignement qu’il a reçu et
qu’il transmet à son tour!

1. Fermer les yeux Le fait de fermer les yeux envoie un signal important au corps. C’est une
préparation à un changement d’état qui nous permet de déplacer notre attention, notre
conscience du monde extérieur vers notre monde intérieur.

26

2. Avoir un contact physique avec le c œur Dans plusieurs cultures nous retrouvons un geste qui
touche to uche physiquement la zone de notre cœur :  

en plaçant sa main sur son cœur; en effectuant un mudra – mudra – joindre joindre ses deux
mains ensemble (comme en prière) et toucher le centre de la poitrine avec les pouces de
manière à établir un contact physique avec le cœur; en touchant le centre de la poitrine du bout
des doigts.

L’important est de choisir la méthode avec laquelle nous laquelle nous sommes le plus à l’aise et
de garder à l’esprit le principe fondamental de cette ce tte clé : l’attention se place
automatiquement à l’endroit où le corps perçoit des sensations. Lorsque l’on touche le cœur, la
conscience s’y déplace instinctivement.

3. Ralentir notre respiration Cette pratique envoie un signal important à notre corps car les seuls
moments dans notre vie où notre respiration est lente, c’est lorsque que nous nous sentons en
sécurité. Le système nerveux peut ainsi relaxer et la conscience se placer naturellement nat
urellement au niveau du cœur. Braden suggère Braden suggère de prendre 4 ou 5 respirations
lentes, avec une inspiration de 5 secondes et une expiration de 5 secondes. Ce rythme vous
semble familier?  En effet, nous pouvons combiner la pratique de cohérence cardiaque avec cet
exercice.

4. Connecter avec une émotion positive L’émotion L’émotion positive serait l’élément-clé
l’élément-clé établissant la connexion entre le réseau neuronal du cerveau et celui du cœur. Ce
peut être une émotion de joie, d’amour, de gratitude, gratitude, d’inspiration ou autre émotion
autre émotion positive. Il nous faut parfois un peu de temps pour ressentir une émotion positive
mais c’est important de prendre prendre le temps nécessaire, sans forcer. Nous n’avons pas
besoin non besoin non plus de ressentir une émotion forte comme si nous avions gagné le loto.
Il s’agit simplement de ressentir, dans notre poitrine, une vibration ou un ressenti de cette
émotion positive. Certains auteurs mettent d’ailleurs l’accent sur l’importance de co nnecter à
des sentiments élevés pour installer un état de conscience modifié qui facilite la connexion avec
notre Moi Supérieur. Par exemple, cultiver un état de confiance en la Vie, que tout est parfait. De
plus, il serait également important de pratiquer à se sentir « être » notre Moi Supérieur. C’est-
àC’est -à-dire dire qu’en s’imaginant ce que ce serait pour nous de se sentir sentir « sage », se
sentir « confiant confiant en la vie ». Nous pouvons ainsi enclencher cette connexion à la partie
supérieure de notre être.

27

5. Poser des questions à notre cœur Par la suite, une fois que les réseaux neuronaux sont
connectés, Braden suggère de poser une question à notre cœur. Cette intelligence cœur-tête
cœur-tête va nous permettre de recevoir des réponses aux questions qui sont importantes pour
nous. Comme il le mentionne, les l es réponses du cœur sont généralement des réponses
rapides, courtes, dépourvues de jugement ou de peurs et qui ont un sens profond pour nous.

6. Être attentif à nos sensations pendant l’expérience de connexion au c œur Comment me suis-
je suis- je senti lorsque j’ai déplacé ma conscience dans mon cœur, quand j’ai fermé les yeux,
yeux, quand j’ai ralenti ma respiration? r espiration? Quand j’ai ressenti l’émotion positive?
Qu’est -ce qui était différent par rapport à mon état de de fonctionnement habituel? Il est utile
d’être attentif à nos perceptions lorsqu’on effectue cet exercice car cela ouvre des portes à de
nouvelles possibilités, à un nouvel état d’être. d’être .

9. Sons isochrones On retrouve principalement deux types de sons ayant pour but de modifier
les ondes o ndes cérébrales : des sons binauraux et des sons isochrones. Selon le Dr Mario
Beauregard, Beauregard, les sons isochrones sont une excellente façon – façon – et et surtout
une façon très facile – facile – de de stimuler un état de conscience modifié. Les sons isochrones
fonctionnent de façon similaire à un tambour en arrière-plan qui stimule un rythme particulier.
Notre oreille perçoit ce rythme (qui est souvent intégré à une douce musique) et, après un
moment, le cerveau se synchronise sur la fréquence de ce même rythme. Le L e recours au
casque d’écoute n’est pas nécessaire pour nécessaire pour bénéficier de cet entraînement. Il
suffit d’écouter la musique et de se laisser aller, tout simplement. Les sons binauraux, quant à
eux, consistent à faire entendre une fréquence dans une oreille et une fréquence différente dans
l’autre oreille. oreille. Ainsi, le cerveau crée une troisième fréquence en réponse réponse à ces
stimulations. L’inconvénient L’inconvénient technique des sons binauraux est qu’il faut
absolument faut absolument porter des écouteurs pour en bénéficier.

28

MP3 d’entraînement Le MP3 d’entraînement inclus d’entraînement inclus avec ce document


intègre des sons isochrones qui ont pour but de stimuler des ondes thêta ainsi que des ondes o
ndes gamma, toutes deux associées à des états expansés de conscience. Dans les séminaires
offerts par Dr Beauregard et Caroline Marion , notamment, ces mêmes fréquences sonores sont
utilisées et un grand nombre de participants rapportent vivre des expériences mystiques pour le
moins fascinantes, allant d’expériences de guérison (en lien avec le dégagement de croyances
limitatives, de compréhensions profondes, d’élans de vie qui renouvellent l’existence, l’existence,
de symptômes qui diminuent, etc.) à des connexions avec des énergies de haut niveau. Dans le
MP3 d’entraînement qui accompagne ce document, document, l’objectif est de développer la
capacité à entrer en état modifié / expansé de conscience. La guidance est davantage axée sur la
cultivation d’un état intérieur élevé de connexion avec la partie la plus sage en vous. Si vous
désirez expérimentez avec diverses trames sonores contenant des sons isochrones, vous pouvez
consulter Hypnodio.com qui offre une gamme grandissante de fichiers MP3 conçus co nçus sous
la supervision du Dr Beauregard. Cliquez sur le lien ci-dessous ci -dessous pour écouter les
propose du Dr Beauregard sur l’efficacité des sons isochrones. Il aborde ce sujet à compter de la
marque de 5 min. 40 sec. de cette entrevue.

https://youtu.be/PFHIy_T3cXs

29

10.Technique 10. Technique respiratoire de Wim Hof Pour conclure, explorons un de mes
exercices préférés que j’intègre aussi très fréquemment au début de mes sessions sessio ns
d’autohypnose. d’autohypnose. Il stimule non seulement une modification de votre état de
conscience mais procure aussi des sensations physiques très palpables et très agréables, en plus
de générer des bénéfices physiologiques. Vous avez entendu parler p arler de Wim Hof,
surnommé l’homme de glace? Sinon, attachez vos ceintures car cet homme a accompli des
choses remarquables!

Voici quelques-uns de ses accomplissements :  


En 2002, il reste 6'20" en apnée sous la glace polaire. En 2004, aux Pays-Bas, aux Pays-Bas, il il
reste 1h08 dans un tube rempli de glace. En janvier 2007, il participe, en Finlande, à un demi-
marathon (21 km) sur le cercle polaire, pieds nus et en short. Il aurait grimpé le mont le mont
Blanc en short afin de se préparer à l'ascension de l'Everest. En mai 2007, il tente l'ascension de
l'Everest l 'Everest en tong et en short et s’arrête à 7 400m du fait de ses orteils gelés. Le 26
janvier 2008, à New à New York, il York, il reste 72 minutes mi nutes dans un conteneur
translucide rempli rempli de glace, battant ainsi par 4 minutes son record de 2004.

30

Le plus impressionnant, selon moi, c’est c’est le fait que Wim, Wim , avec des élèves qu’il a
entraînés, entraînés, a réussi un exploit que personne n’a n’a réussi auparavant. Lui et sa petite
équipe ont réussi, en utilisant une combinaison de méditation, méditation, d’exposition au froid
et d’une technique d’une technique de respiration, à résister aux effets néfastes d’une injection
de composantes de la bacterie E -coli. Normalement, cette injection aurait dû stimuler une forte
réaction du système immunitaire résultant en des symptômes similaires à un rhume (mal de
tête, fièvre, douleurs musculaires) pendant quelques heures. C’est ce qui est d’ailleurs survenu
au groupe de contrôle de 112 personnes qui ont pris part à l’étude. Toutefois, pour la petite
équipe d e Wim (lui et 12 de ses élèves), ils n’ont rapporté, tout rapporté, tout au plus, un petit
mal de tête pendant 10 minutes. Les chercheurs ont été abasourdis par de tels résultats
démontrant qu’ils avaient réussi à moduler volontairement le système nerveux autonome et, par
conséquent, la réponse immunitaire de leur organisme.

Les chercheurs ont découvert que la l a technique utilisée par Wim Hof a, notamment, les effets
suivant :     

amélioration du système immunitaire augmentation du niveau d’énergie renforcement du


fonctionnement du système nerveux meilleure concentration et focalisation amélioration de
l’état d’être (par le relâchement d’endorphines). d’endorphines).

Ce qui a particulièrement piqué ma curiosité, curiosité , c’est c’est cette fameuse technique
respiratoire. Selon les chercheurs, elle constituerait constituerait un des facteurs principaux
expliquant l’exploit réalisé. Quels étaient les impacts biologiques de cette technique et, plus
important encore, comment la pratiquer? Je n’ai pas eu à chercher c hercher longtemps pour
trouver ces informations. Le site internet de Wim offre beaucoup de renseignements et de
détails sur ses recherches. Voici un sommaire de ce que je crois vous intéressera. Régulé par le
système nerveux autonome, le fait de respirer de l’oxygène est un processus inconscient.
Heureusement d’ailleurs! d’ailleur s! La quantité d’oxygène que l’on inspire influence
directement la quantité d’énergie qui est libérée dans nos cellules. En fait, sans s’en rendre
compte, rendre compte, notre façon de respirer influence les réactions chimiques et les activités
physiologiques dans notre corps. Ainsi, si nous modifions la façon dont nous respirons, il y a
nécessairement une influence sur notre physiologie. 31

Inspirée de techniques yogiques de pranayama et de la méthode de méditation Toumo (tummo),


la technique consiste principalement princi palement à inspirer profondément sans forcer. À titre
d’information sur la méthode Toumo, le professeur en médecine à Harvard, Herbert Benson,
Benson, avait assisté à l’exploit de moines qui, qui , en méditant au froid, avaient réussi à faire
évaporer l’eau l’ eau (froide) d’un d’un drap mouillé les enveloppant. enveloppant. Tout de
même même impressionnant, non?

Moines pratiquant la méthode Toumo, enfilant un drap froid et mouillé

Petit cours de base en « respiration » Chaque jour, nous respirons environ 20000 fois pour
absorber l’oxygène l ’oxygène (O (O2) nécessaire à notre organisme. organisme. L’oxygène est
distribué dans notre sang, par l’intermédiaire de nos poumons, poumons , pour rejoindre nos
cellules tandis que le dioxyde de carbone (CO 2) suit le parcours contraire et est éliminé en
expirant. Lorsque nous respirons calmement, l’élasticité de l’élasticité de nos poumons permet
une surface de 2 diffusion de 70 m et lorsque nous inspirons profondément, cette surface peut
s’étendre à 100m2. L’objectif de la méthode est donc d’atteindre le maximum possible de
surface. En pratiquant la respiration profonde, nous influençons le ratio entre l’O2 et le CO 2
dans le sang. Mais qu’arrive q u’arrive-t-il -t-il lorsque l’oxygène entre dans nos cellules?

L’oxygène L’oxyg ène et nos cellules Pour commencer, l’oxygène va être transformé en CO 2 et en
H2O, processus qui s’effectue dans les mitochondries. Ce s « organites » se trouvent à l’intérieur
même l’intérieur même de nos cellules et sont responsables de la libération de l’énergie,
permettant à notre corps de fonctionner adéquatement. La décomposition des nutriments est
reliée au transfert de l’oxygène, résultant en une molécule qui s’appelle ATP (adénosine
triphosphate). triphosphate). L’ATP se retrouve essentiellement dans toutes les fonctions du
corps, en passant par les mouvements de nos muscles au transport de nutriments dans nos
cellules. De plus, l’ATP l’A TP est

32

responsable de la génération de signaux électriques dans notre système nerveux. Sans ATP, rien
ne fonctionnerait dans notre corps!

Que se passe-t-il dans notre sang lorsque nous respirons? Lorsque nous inspirons et expirons en
effectuant la technique de respiration proposée, nous consommons beaucoup d’oxygène. De
plus, la concentration de CO 2 diminue presque immédiatement, créant un changement dans le
rapport CO2 : O2 dans le sang. Par conséquent, en inspirant et expirant profondément, le pH de
notre sang augmente, le rendant davantage alcalin alc alin (diminuant ainsi l’acidité).
Normalement, notre sang a un pH de 7,4 mais, en effectuant la technique de respiration, ce taux
augmente. (Dans (Dans l’expérimentation avec le E-coli, E -coli, les participants ont démontrés
jusqu’à un taux de 7,75.) 7,75.) Par conséquent, les cellules du corps peuvent produire de l’ATP
beaucoup plus longtemps et de façon plus efficace, tout en prévenant simultanément la
production d’acide lactique. d’acide lactique. Ainsi, l’aspect respiratoire offre des bienfaits
physiologiques intéressants, jusqu’au niveau du système immunitaire. De fait, les chercheurs
proposent que la technique de Wim Hof pourrait être très efficace dans la régulation des
maladies autoimmunes.

Vous aimerez peut-être aussi