Vous êtes sur la page 1sur 20

 Présenté par:  Encadré par:

Mr. Errabih Samir


LAHLOU Othmane
SAHAL Abderrahim
AMIAR Yahya
Chapitre 1: Logistique : Définition et Evolution

I. Définition et contexte historique


II. Évolution de la logistique au Maroc

Chapitre 2: La chaîne logistique : Définition, Démarche et


mesure de performance

I. La chaîne logistique
II. La démarche logistique
III. Mesure de la performance de la chaine logistique
La logistique globale ou Supply Chain Management

Elle a pour une mission de maîtriser et d’optimiser les flux


physiques depuis les fournisseurs jusqu’aux clients de l’entreprise.

Pour maîtriser les flux physiques, la logistique se préoccupera,


également, de maîtriser et d’optimiser les flux d’informations.
LA LOGISTIQUE GLOBALE OU
SUPPLY CHAIN MANAGEMENT
La supply chain de la filière marée / 1
LA LOGISTIQUE GLOBALE OU
SUPPLY CHAIN MANAGEMENT
La supply chain de la filière marée / 2
Définition et contexte Évolution de la logistique
CH I
historique au Maroc

Définition de la logistique:
La logistique est un processus qui anticipe les désirs des clients (qui
peuvent se trouver au quatre coins de la planète ce Qui exige la mise en
œuvre d’une logistique internationale), permet de se procurer des
ressources pour réaliser ces désirs et ces volontés au bon endroit et au
moment approprié, tout en optimisant les coûts de l’entreprise.

L’évolution historique de la logistique

Le mot « logistique » apparaît en France au XVIIIe siècle, lorsque les


problèmes de soutien à la stratégie militaire (réapprovisionnement en
armes, munitions, vivres, chevaux, uniformes, chaussures…) ne furent plus
négligés.
Ce terme s’est ensuite répandu, dans le milieu industriel
notamment, pour évoquer principalement la manutention et le transport
des marchandises.
Définition et contexte Évolution de la logistique
CH I
historique au Maroc

L’évolution historique de la logistique


 La mutation de la logistique

Jusqu’aux années 80 Pousser les produits des usines


Fonction d’intendance vers les marchés

A partir des années 90 Ajustement des flux


Fonction d’ajustement entre l’offre poussés par la prévision
et la demande et tirés par la demande

Actuellement Différenciation
par les coûts
Fonction d’anticipation et par les services
d’intégration par l’efficience des organisations
Définition et contexte Évolution de la logistique
CH I
historique au Maroc

Selon les estimations du Ministère de l’Equipement et du Transport, les coûts


totaux de la logistique au Maroc se sont élevés à environ 20% du PIB en 2006.
Le diagnostic de situation permet de constater que le Maroc est relativement en
retard par rapport à ses concurrents directs sur le marché européen. Le prix et
la faible qualité du transport interne conjuguées au prix élevé de la traversée
Tanger-Algésiras rendent difficilement compétitifs les exportations,
Les entreprises marocaines sont aujourd’hui confrontées à des coûts
logistiques bien supérieurs à ceux de leurs concurrents.

L’amélioration de la performance logistique au Maroc passe notamment par


une plus grande flexibilité de la part de l’administration des douanes pour
contrôler les importations temporaires d’intrants d’entreprises reconnues dans
le secteur, un développement du transport aérien de fret notamment sur les
principaux pôles de distribution, une baisse des prix de la traversée pour les
camions TIR et une baisse des incidents liés aux activités illégales
La chaîne La démarche Mesure de la
CH II logistique logistique performance

Définition et intervenants dans la chaîne logistique


Définitions

Système industriel

Flux Flux Flux


d’approvisionnem physique dans l’usine transporté et distribué
ent

Logistique des Logistique Logistique


approvisionne
industrielle transport /
ments
distribution

Logistique globale / Supply Chain Management


La chaîne La démarche Mesure de la
CH II logistique logistique performance

Structure physique de la chaine logistique


•Structure convergente : À partir d'un très grand nombre de matières premières
différentes, seulement un produit est fabriqué. Ex : industrie automobile, … c’est
le cas de la filière automobile si l’entreprise considérée est un
constructeur de voitures, ses fournisseurs de rang 1 sont des
équipementiers (carrosserie, siège, pare-brise,…), les fournisseurs de
rang 2 sont, par exemple pour les sièges, les fournisseurs de matériaux
textiles,…
•Structure divergente : À partir d'un petit nombre de matières premières
différentes, un très grand nombre de produits peut-être fabriqués. Ex : industrie
chimique, … le cas est fréquent dans l’industrie électronique si
l’entreprise considérée est un fournisseur de cristaux de silicium, les
clients de rang 1 sont des constructeurs de puces, les clients de rang 2
sont des constructeurs de circuits intégrés, enfin, les clients de rang 3
sont par exemple les assembleurs de téléphones mobiles.
La chaîne La démarche Mesure de la
CH II logistique logistique performance

Gestion de la chaîne logistique

Chaîne constituée des flux et stocks de produits et d ’informations de


l’entreprise manufacturière, depuis les fournisseurs de ses
fournisseurs jusqu’aux aux clients de ses clients.
La chaîne La démarche Mesure de la
CH II logistique logistique performance

• La production dans une entreprise est organisée, planifiée de


façon à produire les produits Demandés en quantité voulue et
en temps voulu. Tout ceci demande une organisation
hiérarchisée (multi-niveaux):
• Regroupe toutes les décisions stratégiques de l’entreprise. Ces décisions,
prises par la direction générale, sont des orientations sur le long terme.
Niveau
stratégique • Par exemple, la recherche de nouveaux partenaires industriels.

• Se niveau s’intéresse aux décisions à moyen et long terme mises en


application pour déployer la stratégie décidée par l’entreprise.
Niveau
• Les décisions de ce niveau sont prises par les cadres de la production .
tactique

• Les décisions ont une portée plus limitée dans l’espace et dans le temps
(décisions sur la journée ou sur la semaine).
Niveau
opérationnel • Elles sont prises par les chefs d’équipe et les opérateurs de production.
La chaîne La démarche Mesure de la
CH II logistique logistique performance

Les processus, supports à la mise en réseaux des entreprises


et leur intégration

Le
Le Le Le
processus
processus processus processus
Approvision
Production Distribution Vente
-nement
La chaîne La démarche Mesure de la
CH II logistique logistique performance

• Se concentre sur la fourniture de tous les composants


Le processus nécessaires à la fabrication. On trouve 2 principales phases:
Approvision-
• 1) Sélection des fournisseurs / 2) Passation de commandes.
nement

• L’ensemble des transformations que vont subir les


Le processus composants pour réaliser les produits finis de l’entreprise.
Production • Objectif ====> fabriquer les produits requis.

• Concerne la livraison des produits finis aux clients et


Le processus reprend les questions d’optimisation des réseaux de
Distribution distribution

• Mis en œuvre par le service commercial, développe les


Le processus relations envers le client
Vente • Ce procesus est chargé de définir la demande prévisionnelle
La chaîne La démarche Mesure de la
CH II logistique logistique performance

Les objectifs de l’analyse :


Il s’agit d’évaluer les performances de la chaînes logistiques au regard du
type de pilotage mis en œuvre. Les différentes architectures de
pilotage seront étudiées plus particulièrement sous l’angle de la robustesse et
de la réactivité de la planification face aux sollicitations de l’environnement
commercial et aux aléas de fonctionnement.

Le contexte d’étude :

L’analyse s’appuie sur une série d’expérimentations réalisée autour


d’un cas d’application académique. Ce cas d’étude a vocation de proposer une
structure de la chaîne logistique de complexité maîtrisée posant une classe
significative de problèmes industriels, tout en limitant le terrain
d’expérimentation.
Conclusion

Les exigences de la Supply Chain ont modifié les critères de mesure de la


performance du service achats et les mesures qui les accompagnent sont facilitées
par la fiabilités des informations mises à disposition des entreprises.

La performance globale de la Supply Chain est assurée notamment grâce à la


mise en place d’outils informatiques qui lui sont liés comme l’Echange de
Données Informatiques, le Custosmer RelationShip Management .

Ainsi la Supply Chain pousse les acheteurs à mieux accomplir leur travail par des
critères
d’évaluation plus larges que le simple coût d’achat et les assistent par la
communication de données fiables. Leur position d’interface entre les
fournisseurs et l’entreprise est renforcée par des échanges accrus en interne entre
les différentes fonctions et en externe avec les fournisseurs comme la
communication des prévisions de vente et les plans d’amélioration de qualité.
Bibliographie

Ouvrages :

 Le management des achats : Mélanges en l’honneur de Pierre-


Yves Barreyre. Sous la direction de Jean-Claude Castagnos et
Didier Retour. PUG, 2002.

 La logistique Globale, P.P Dornier, M. Fender, Editions


d’Organisation, 2002.

 Technologie de l’Information et Management, Melissa


Saadoun, Hermes, 2001