Vous êtes sur la page 1sur 26

LA GESTION

DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE

Elaboré par : Mohamed Aymane


SAHBANI

Année universitaire : 2011/2012


INTRODUCTION
 La gestion de la chaîne logistique (GCL) ou
Supply Chain Management (SCM) a pour but
d'optimiser les échanges, ou flux, que
l'entreprise entretient avec ses fournisseurs et
ses clients. Ces flux sont de natures diverses. Il
peut s'agir de flux d'informations, relatives aux
approvisionnements, voire à la conception des
produits notamment, de flux financiers liés aux
achats, ou encore de flux de marchandises -
des matières premières et pièces d'assemblage
aux produits finis. C'est cette suite d'acteurs et
d'interactions que l'on nomme chaîne logistique.
PLAN
Introduction

 La logistique
 Périmètre et domaines d'application : Les flux
 Les enjeux de la GCL
 Les outils de la GCL
 Les indicateurs de la GCL

Conclusion
DÉFINITION :
 La Chaîne Logistique est un réseau composé de sous-traitants, de
producteurs, de ditributeurs de détaillants et de clients entre
lesquels s’échangent des flux matériels dans le sens des
fournisseurs et des flux d’information dans les deux sens.

 Elle correspond à un réseau d’installation où sont assurés :

 les fonctions d’approvisionnement en matières premières,


 le transport de ces matières au centre de production,
 La transformation de celles-ci en composants puis en produits finis
 La distribution du produit fini chez le client ainsi que le service après-vente,
 Le recyclage ou la mise en rebus des produits en fin de vie
LA REPRÉSENTATION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE

Matières – Produits – Services

Fournisseurs Manufacturier Distributeur Consommateurs

Information
LA FONCTION SUPPLY CHAIN MANAGEMENT
(OU GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE)

Elle a pour objectif le pilotage de l’ensemble des ressources et des processus


qui rendent possible la circulation des flux matières, informationnels et financiers
depuis les fournisseurs jusqu’aux clients, et ceci sur cinq axes :

 Un ajustement plus rapide des réponses de l’entreprise aux besoins des


clients

 Leurs mises en œuvre en cherchant à réduire au minimum leurs temps


de réalisation.

 Une utilisation optimum des capacités de l’outil industriel.

 La recherche d’un coût global minimum.

 La maîtrise d’une qualité totale dans les différents processus.


EVOLUTION DE LA NOTION
DE LA GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE

Jusqu’aux années 80 Pousser les produits des usines


Fonction d’intendance vers les marchés

A partir des années 90 Ajustement des flux


Fonction d’ajustement entre l’offre poussés par la prévision
et la demande et tirés par la demande

Actuellement Différenciation
par les coûts
Fonction d’anticipation et par les services
d’intégration par l’efficience des organisations
LES OBJECTIFS
DES DÉMARCHES D’AMÉLIORATION DE LA GCL :

 Pour le distributeur, les bénéfices attendus sont


l’augmentation de la disponibilité des produits (le taux de
service) pour le consommateur, associé à une diminution
du niveau de stock

 Pour le fournisseur, les gains se concrétisent autour de 3


axes :
 une meilleure gestion de son propre stock de produits
finis;
 la possibilité d’optimisation de son processus de
fabrication ;
 la possibilité d’optimiser ses coûts de distribution,
LA LOGISTIQUE
DÉFINITION DE LA LOGISTIQUE

La logistique peut être définie comme étant :


le processus de planification, d’implantation, de
contrôle et d’intégration des activités d’une
entreprise ou d’un secteur d’activité afin de
satisfaire les exigences des clients au moindre
coût.

Activités reliées aux Activités reliées aux


flux physiques flux d’informations
LOGISTIQUE

Interne Externe

planification et gestion des approvisionnements (amont)


contrôle des opérations stocks et distribution (aval)
La logistique interne

marché amont
matières pièces, emballage services
premières composantes

production
contrôle et
réception
préparation

entreposage

production

1 2 3 4 5

contrôle et
entreposage
préparation

expédition

marché aval commandes


clients distributeurs
prévisions
LA LOGISTIQUE EXTERNE
fournisseurs
matières premières
composantes
pièces
emballage
services

transport + Intermédiaires:

usine • grossistes
• courtiers en douanes
logistique amont produits semi-finis logistique amont • représentants exclusifs

logistique aval produits finis logistique aval

distribution client
PÉRIMÈTRE ET DOMAINES D'APPLICATION :
LES FLUX
LA GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE

>> La planification et le pilotage des flux

Le manque de visibilité lié à l’absence de commandes


fermes anticipées contraint les entreprises à s’organiser
pour mieux anticiper et planifier leurs besoins matières
et ressources afin de mieux satisfaire la demande des
clients, c'est-à-dire à mettre en place : un système de
planification et d’ordonnancement et assurer ainsi le
pilotage de l’ensemble des ressources et des processus
qui rendent possible la circulation des flux matières,
informationnels et financiers depuis les fournisseurs
LA GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE
On distingue 3 types de flux entre les membres d’une même chaîne logistique :

FLUX FLUX FLUX


D’INFORMATION FINANCIER PHYSIQUE
(ou Flux de produits)

composé d’un flux de Les échanges des Ils décrivent les


données et d’un flux valeurs monétaires. matières qui circulent
de décision Ils sont créés avec entre les différents
essentiels au bon les différentes maillons de la chaîne
fonctionnement de la activités que
chaîne logistique subissent les flux exp : composants ,
physiques. produits sem-finis,
produits finis, pièces
de rechange…

Ce sont le cœur d’une chaîne logistique sans


lesquels les autres flux n’existeraient pas
FLUX PHYSIQUES
 mais aussi :
 les ressources (ressources humaines internes ou
prestataires externes : fournisseurs, entreposage,
magasinage, transport, transitaires, etc.) ;
 les équipements nécessaires à la réalisation de la prestation
logistique (entrepôts, outillages, machines, manutention,
véhicules propres, etc.) ;
 les fournitures (emballage, consommables, sources
d'énergie et carburants, etc.) ;
 les services (planification, magasinage, emballage,
manutention, transport, export, douane, facturation, litiges,
etc.) ;
 les systèmes d'information et de contrôle de gestion.
LES ENJEUX
DE LA GESTION DE LA CHAÎNE DE LA LOGISTIQUE
LES ENJEUX DE LA SUPPLY CHAIN :
1 . Le service Logistique peut représenter aujourd'hui un élément
important de la compétitivité prix ou hors prix.
Dans certaines activités, la maitrise du service logistique peut
fonder un réel avantage concurrentiel, opposable aux compétiteurs
présents sur le marché avec à la clé l'opportunité d'augmenter les
ventes et / ou les parts de marché.
2. Chaque organisation attribue des finalités à la gestion de la Chaine
logistique, qui sont variables d'une organisation à l'autre :
•la gestion de la qualité de service délivrée en aval vers les clients
ou en amont la qualité de collaboration avec les fournisseurs ;
•la promotion et/ou la défense de la notoriété et de l'image de
l'Organisation;
•La garantie de l'intégrité des personnes et de l'environnement;
•la promotion de thèmes actuels, comme les économies d'énergie,
la lutte contre la pollution, le respect de l'environnement,.
LES ENJEUX DE LA SUPPLY CHAIN :
3. Le résultat visé correspond à un ensemble d'objectifs
>>>>>> (qualité, productivité, sécurité, sûreté)
•Qui dépendent les uns des autres ;
• Doivent s'articuler en amont et en aval avec l'ensemble
des processus de l'Organisation ;
• Doivent prendre en compte les attentes et besoins de la
Clientèle servie.

4. les budgets logistiques représentent des sommes non


négligeables.
LES OUTILS
DE LA GESTION DE LA CHAÎNE DE LA LOGISTIQUE
LES OUTILS DE LA SUPPLY CHAIN :
• La planification

• La fabrication

• L’optimisation des stocks : méthode endogène (analyse


d'historiques) ou exogène (approche étude de marché), ... ;

• Le transport, entreposage ou magasinage


(Warehouse Management Systems, ...) ;

• La gestion de l'information :
o Le mode de fonctionnement du système d'information
proprement dit : EDI, Intranet, Extranet, Portail Web
o Le mode de gestion et de contrôle de la qualité
LES INDICATEURS
DE LA GESTION DE LA CHAÎNE DE LA LOGISTIQUE
LES INDICATEURS DE LA SUPPLY CHAIN :
Objectif des indicateurs :
• mesurer la performance des différentes organisations
(fournisseurs, transports, entrepôts, services logistiques,
etc.) ;

• piloter l'activité selon les objectifs principaux du métier


(taux de service, niveaux de stock, coût, productivité,
Exemples
etc.). :
- Indicateurs de stock :
évolution de la valeur de stock ;évolution de la
couverture de stock ;
évolution de la démarque ;
évolution de l'obsolescence du stock (périmés,
déclassés…)
CONCLUSION
 La GCL présente plusieurs objectifs. En premier
lieu, elle vise à atteindre ou en tous cas à
tendre vers une gestion de la Supply Chain en
flux tendus. Derrière ce concept : la volonté de
réduire les stocks au maximum, et ainsi
réaliser des économies sur les coûts qui leur
sont associés. Dans cette optique, la GCL
recommande de caler les planning de
production sur la demande clients, puis de
concevoir des flux d'acheminement de produits
en fonction de ce planning en jouant sur divers
leviers (timing, parcours, etc.).
MERCI DE VOTRE ATTENTION