Vous êtes sur la page 1sur 8

“Le chien jaune” Georges Simenon

Résumé du chapitre 1
« Le chien sans maître »

Mis-en-scène :
 Concarneau, ville portuaire de la région de Bretagne dans le nord-ouest de la France
 Nous sommes le vendredi 7 novembre à 22h55
 Les rues sont désertes; tout le monde dort
 Une tempête commence; il vente beaucoup
 Un douanier est à son poste sur un quai du port près de l’hôtel L’Amiral
 On voit de la lumière dans les fenêtres du café de l’hôtel

 Le douanier voit un homme sortir de l’hôtel. Il a trop bu. Le vent souffle très fort.
 L’homme a de la difficulté à allumer son cigare. Il se met devant la porte d’une maison
inhabitée, voisine de l’hôtel, pour protéger son allumette du vent. Il tombe et ne se relève pas. Il
a été atteint par une balle. On a tiré sur lui.
 Il y a un chien qui renifle.
 Le douanier va chercher de l’aide à l’hôtel.
 On apprend que l’homme blessé est Mostaguen, un négociant de vin qui passait la soirée au café
de l’hôtel avec ses amis… Jean Servières (journaliste), Le Pommeret (vice-consul du Danemark)
et Dr Ernest Michoux (qui venait de partir, il y a 30 minutes)

 La police locale arrive. On entre dans la maison inhabitée et on remarque des traces de boue et
des cendres de cigarette derrière la porte. Quelqu’un était là.
 Le lendemain le commissaire Maigret arrive en ville avec un jeune inspecteur, Leroy, pour
mener l’enquête. Il s’installe à l’hôtel L’Amiral.

 Emma est la fille de salle; elle travaille dans le café de l’hôtel.


 Le chien jaune mystérieux se promène dans le café.
 Les trois amis (Servières, Le Pommeret et Michoux) parlent à Maigret. C’est l’heure de l’apéritif
et Emma leur verse des verres de Pernod. Michoux empêche les autres de boire quand il
remarque une poudre blanche dans son verre. On demande au pharmacien d’analyser les
bouteilles et on découvre de la strychnine, un poison, dans les bouteilles que boivent
normalement les 4 amis.

Le chien jaune – Georges Simenon


Détaché à la Brigade Mobile de Rennes, commissaire Maigret est appelé à Concarneau afin de
résoudre une série de crimes commis dans des circonstances mystérieuses.
Il est accompagné par un jeune inspecteur, Leroy.
“Le chien jaune” Georges Simenon

I. Le chien sans maître


Quand M. Mostaguen se met en tête d’allumer un cigare, une balle est tirée par la boîte aux lettres
d’une maison inhabitée dans la direction de M. Mostaguen.
Il est sorti de l’hôtel de l’Animal ou il a bu avec ses amis, M. Le Pommeret, Jean Sevières et le docteur
Michoux.
La balle est entrée dans la ventre et il faut opérer d’urgence.
Une chien jaune est aussi là. On ne sait pas d’où il est venu. Il a quelque chose d’inquiétant. Sa
couleur est d’un jaune sale, il est haut sur pattes, très maigre et il a une tête très grosse.
La fille de sale, Emma, attire l’attention du commissaire.
Tous les soirs avant le dîner les amis prennent des Pernod. Juste au moment où ils veulent les boire,
docteur Michoux découvre dans son verre in grain qui flotte sur le liquide. Un pharmacien faut
analyser le contenu de la bouteille Pernod et des verres. Alors, c’est strychnine. La bouteille est
empoisonnée !

II. Le docteur en pantoufles


le pharmacien doit analyser toutes les bouteilles. Servières et Pommeret rentent à la maison.
Docteur Michoux reste à l’hôtel et couche là parce que sa mère est en vacances et sa domestique a
congé.
Maigret interroge Emma :
* Elle a 24 ans
* Elle est orpheline
* Il y a des clients qui couchent avec elle, surtout le docteur Michoux, mais aussi le Pommeret et
surtout l’hiver.
Le pharmacien constate qui seulement dans la bouteille de Pernoud et de Calvados il ya du poisson.
Le lendemain, Maigret interroge Emme encore une fois pour être sûr qu’elle ne sais pas qui a met le
poisson dans le liquide. Elle ne sait rien. Docteur Michoux est malade et ne veut plus quitter le hôtel.
Un paysan a vu le chien jaune dans le jardin de M. Michoux. Maigret et Leroy t vont. C’est à 3 km de
Concarneau dans « Lotissement des Sables Blancs ». Dans la maison, ils constatent que quelqu’un a
été là. Il a mangé là. Mais plus impatient ; il y a des traces et de empreintes d’un chien et d’un gros
homme avec pointure 45 ou 46.
M. Sevières est disparu !

III. La peur règne à Concarneau.


C’est le titre d’un article dans le journal où le journaliste annonce les 3 drames dans 3 jours à
Concarneau.

L’auto de Jean Sevières est retrouvée près de la rivière sans son propriétaire qui n’a pas été vu
depuis samedi soir. Le siège avant est maculé de sang. Une glace est brisée et tout laisse
supposer qu’il y a eu lutte.
Mais aussi : « Le trouble est particulièrement jeté dans la population par la mystérieuse présence
d’un chien jaune qui nul ne connaît, qui semble n’avoir pas de maître et quel on rencontre à
chaque nouveau malheur. »
Le journaliste se demande si la police cherche un fou ou un rôdeur qui laisse à les lieu de crimes
des traces curieuses comme des empreintes de pieds beaucoup plus grands que la moyenne. La
ville est morte et l’angoisse règne.
Maigret téléphone à Le Phare de Brest. On dit qu’on a reçu l’article sous enveloppe, sans
signature. Maigret interroge Madame Sevières.
La ville est troublée.
“Le chien jaune” Georges Simenon

Le maire, le patron de l’hôtel pensent que la situation devient intenable.


Docteur Michoux n’ a pas quitter l’hôtel
Le chien jaune a disparu.
Maigret et Leroy font un analyse de la situation.
Maigret : Michoux : * le docteur avec sa mère, une intrigante, ils font des affaires avec des
immeubles, mais c’est un peu louche.
Pommeret : * a un frère riche
* nombreuses affaires avec des ouvrières
* vice-consul de Danemark par relations
* dettes
Servières : * journaliste
* vit de rentes
Leroy : 1. Affaire Mostaguen :
La balle est destinée à un autre
2. Affaire de Pernod empoisonné :
On visait spécialement les consommateurs de Pernod et de Calvados.
3. Affaire du chien jaune :
il connait le café de l’Amiral
il a un maître, mais qui ?
âge : 5 ans au moins
4. Affaire Servières
qui a envoyé l’article au Phare de Brest
Un cordonnier a tiré un coup de feu et il a blessé le chien jaune. LA bête est au milieu de la rue.
Les gens n’osent pas en approcher.

IV. P.C. de compagnie


Quelques personnes jettent des pierres dans la direction du chien quand Maigret arrive, peut-
être parce qu’ils ont peur.
Maigret ordonne d’amener le chien avec une charrette à bras à l’hôtel et on le met près de la
cour dans un réduit.
Le chien est dans un état mal et on appelle un vétérinaire qui extrait la balle et entoure l’arrière-
train de chien d’un pansement ride. La maire est encore inquiété et fâché que Maigret n’a pas
déjà trouver le criminel. Leroy a examiné l’article paru le matin :
* Le texte est écrit par la main gauche. (l’ écrivain ne veut pas que son écriture serait connu.)
* Pas de timbre.
* La lettre a été jetée dans la boîte du journal
* Sur l’enveloppe la mention : extrême urgence.
Un journaliste téléphone à sa rédaction. il dit que M. Le Pommeret est trouvé dans sa chambre,
mort. On pense qu’il est empoisonné. Maigret commande : «Qu’on ne touche ni à un verre ni à
une bouteille ! » Il part à la maison de Pommeret. Retourné à l’hôtel, il veut le pharmacien
d’analyser les verres et les assiettes, aussi ceux de la maison de Pommeret. Mais on ne trouve
rien. Le chien jaune est disparu !
Michoux a encore plus de peur parce que quelqu’un a pu pénétrer l’hôtel sans être aperçu et
quelqu’un a pu repartir avec l’animal dans les bras.

V. L’homme du Cabélou
Deux agents de police de la ville conduisent un prisonnier vers la mairie. C’est un colosse. Il
traîne les pieds dans la boue. Le colosse échappe !
On fouille les maisons voisines. Le maire tremble d’indignation et il rend Maigret responsable. Il
veut que Maigret procède une arrestation. Il faut mettre la main sur le fuyard.
“Le chien jaune” Georges Simenon

Il arrête le docteur Michoux ! C’est un ami du maire. Le docteur cri que c’est inouï. Le maire
insiste par dire qu’on a trouvé un porteur d’un couteau à cran d’arrêt. Il veut que Maigret
cherche le vagabond.
L’argent de police dit Maigret que les trois « messieurs » (Michoux, Pommeret et Servières) n’ont
pas très bonne réputation dans la ville, parce qu’ils débouchaient toutes les gamines des usines
pendant il y a beaucoup de chômage. Dans l’été,, ils font beaucoup de bruits avec leurs amis de
Paris.
Les bourgeois sont émus et les commerçants aussi.
L’agent et Maigret roulent vers la pointe du Cabélou où ce matin on a trouvé le vagabond.
Il y a longtemps, un gardien vivait là pour signaler les passages de bateaux. Cet homme était ine
curiosité. Il est décédé pendant la guerre. un excellent espace si quelqu’un veut se cacher.
L’argent et son collègue ont trouvé ce colosse quand il dormait.
Il ne s’est pas débattu. L’homme a vécu là par voler dans les magazines de la ville. Le chien n’était
pas là, mais il y a avait bien des traces de pattes sur le sol.
L’homme a des tatouages : une ancre et les lettres S.S.
Il n’ a pas prononcé un mot. Il a suivi les agents docilement jusqu’au face de l’hôtel ou il a cassé
les chaines les menottes.
(La mère de docteur Michoux revient. LA balle dans le ventre de Mostaquen n’a pas pu être
extraite. )
Maigret va au gendarmerie où Michoux est en prison.
« Je suppose commissaire, que vous n’avez joué cette comédie qui pour éviter un nouveau
drame. »

VI. Un lâche
« Êtes-vous suspicieux, commissaire ? »
Il y a 5 ans, Michoux a été une drame qui proposa de tirer les cortes.
Elle a dit qu’il aura une vilaine, vident mort. Il faut qu’il se méfie des chiens jaunes. Dans les
drames des 4 jours passé, il était toujours un chien jaune. Et alors maintenant. Michoux a peur.
Il raconte son vie :
* Né : mettre dans une couveuse artificielle.
* Enfance : collectionner toutes maladie infantiles.
* La guerre : au front malgré sa faiblesse pulmonaire et son rein enlevé.
* Adulte : vendeur de terrains
docteur en médicine
les soirées toujours dans le café, avec d’autres ratés
mère : intrigante
divorcé
Emma = amant
Il fini par expliquer son angoisse du rôdeur et son chien affreux. Maigret commence au brigadier
de ne laisser aucun dans le cellule parce que Michoux peut être le prochain victime.
Leroy dit à Maigret qu’un voyageur a vu Servières à Brest.
La maire a peur que Maigret part pour Brest pour y chercher est qu’il nous laisse le véritable
assassin sur le dos.
Leroy a rencontré le frère de Pommeret qu’il lui a dit que son frère Yves est un fainéant
(nietsdoener).
à l’hôtel, les journalistes sont curieux mais Maigret n’a rien à leur expliquer. Il veut manger à sa
chambre. Quand le maire lui téléphone, Emma constate que Maigret n’est plus là.
Leroy monte à sa chambre et trouve un billet avec des caractères morse qui dit : « Montrer sur le
toit vers 11 heures. »
Il monte et se tapi sur la corniche à côté de Maigret. Ils observent l’immeuble à vendre. Au
“Le chien jaune” Georges Simenon

second étage il y a une faible lumière.


Leroy voit le vagabond qui se couche sur le parquet. Emma arrive dans la chambre avec une
bouteille et un poulet rôti.
Elle parle, elle pleure. L’homme bat Emma et elle tombe. Il parle et il veut apparemment frapper
Emma. Emma parle à nouveau. C’est comme dans un cinéma sans musique, bruits, voix. Il y avait
15 à 20 mètres entre les deux groupes. Un claquement sec, une vitre qui vole en éclats. Quel est
le leitmotiv de ce dialogue pathétique. Emma se tombe à genoux. L’homme court d’un côte à
l’autre. Emma supplie. L’homme met Emma de bout, il la prend dans ses bras et la caresse. Emma
se fait belle pendant l’homme mange et boit.
Ils n’embrassent encore une fois et ils s’en vont ensemble.
Leroy doit suivre les deux sans être aperçu.
Un nouveau meurtre ? Un gendarme qui a trappé le couple en fuite est blessé par un coup de
poing. Dans le pharmacie il y a un douanier blessé. Il est transporté là par un marchand de fruits.
Le docteur pense qui c’est le vagabond qui a blessé l’homme. Mais Maigret sais que ce n’est pas
possible parce qu’il le voyait au moment où le crime a été commis. Il téléphone à la gendarmerie
pour savoir si Michoux est encore là et en bonne santé. Le blessé n’est pas blessé grave et il peut
être interroger. Il a tiré par quelqu’un mais il ne peut pas dire par qui.

CONCLUSION : Quelqu’un qui aurait vue l’homme sortir du café et gagner les quais, aurait eu le
temps d’aller se mettre en embuscade.
Le commissaire reçu un télégramme avec le mention que Serrières a été arrêté au moment le
dernière drame se déroule.

VIII. Plus un.


Le gendarmes doivent surveiller les gares des environs.
Leroy doit télégraphier à Paris pour leur expédier Servières. L’entretien entre le maire et le
commissaire.
Cinq jours, plusieurs victimes mais seulement une mort. Le pommerait.
L’attaquant n’a pas eu l’intention de tuer le douanier pais seulement de blesser à la jambe.
Maigret part et voit une petite lumière dans la maison du docteur Michoux ? Sa mère est
rentrée. La femme du maire et la mère de Michoux sont amies. Les affaires(lotissement)
appartiennent au maire.
Maigret dit que l’affaire sera finie ce soir. Maigret rencontre la femme de Goyard qui est troublée
à cause de la fait que son marie n’a pas disparu. Elle accuse les amis de son mari d’avoir entraîner
son mari dans cet aventure.

IX. La boite aux coquillages.


Maigret entre la chambre d’Emma, une mansarde.
Dans un tiroir, il trouve une boîte ornée de coquillages brillants, portant les mots ‘’Souvenir
d’Ostende’’
Dedans, il y a une carte postale avec le photo d’un homme gros en tirant une balle avec une
carabine au foire.
Au bois de la carte la mention : ‘’Quimper’’
Il y a aussi une lettre de Leon qui a acheté un bateau « La belle Emma » Il dois verser à la banque
10 mille francs par ans.
Mais il y a gros à gagner en transportant les oignons en Angleterre. Il veut que sa chérie prend de
congé pour baptiser le bateau et qu’elle ne rend plus à Concarneau. Maigret glisse la lettre dans
sa poche.
Il fouille la chambre de Michoux et trouve des grandes feuilles de papier buvard. Un de ces
feuilles est à peine tacheté de caractères incomplets. Avec un miroir et des chandeliers il peut lire
“Le chien jaune” Georges Simenon

quelques mots. Avec ces mots il peut reconstruire le billet : ‘Viens à 11 heure dans la maison
inhabitée.’’
la lettre est signée par Emma.
Maigret a compris le mystère et dit à Leroy de téléphoner à toutes les personnes qui sont liés à
ces crimes de venir au gendarmerie à midi, sauf Mostaguen.
Emma ne soit pas être interrogée d’avant !
Dans le café Maigret lance aux journalistes : « Cela se tire, messieurs ! … Ce soir vous pourrez
regagner Paris … ».
Maigret est dans la cellule avec Michoux.
Maigret lui raconte du drame (un passant a reçu une balle dans la jambe).
Michoux a encore plus de peur. Il pense qu’il est le prochain victime. Il demande à Maigret si le
chien rôde toujours autour du café.
Le docteur et le maire ont un relation d’affaires et de bon voisinage.
Maigret dit au Michoux que la serie de crimes ne peut pas être commise par une personne
connue (Pommeret, Servières, Emma, …), mais par une personne inconnue, un Ixe.
Michoux insinue que sa mère peut-être veut qu’il rend fou et alors elle peut l’interner. Michoux a
toujours gardé jalousement la part qui me revient dans l’héritage de son père.

X La « BELLE EMMA »
Dans la cellule de Michoux tous le monde est arrivé : Groyard (Servières, La mère de Michoux, le
vagabond, Emma, le maire, Leroy).
Un brigadier est indicé de les servir de greffier.
D’abord Leroy doit téléphoner à Quimper pour demander ce qui est arrivé, voilà 4, 5 ou 6 ans, à
un bateau appelé LA Bella Emma.
La maire dit que La Belle Emma, comme tous les caboteurs du pays, transportait surtout des
primeurs en Angleterre. Un beau jour, on a parlé d’une plus longue campagne. Après 2 moins on
a appris que La Belle Emma avait été arraisonnée en arrivant dans un petit port près de New
York, l’équipage conduit en prison en la cargaison de cocaïne saisie, et le bateau aussi.
Voilà l’histoire de Léon et la Belle Emma :
La banque lui avait prêté de l’argent pour faire construire son bateau. Il y eu une mauvaise
année. Le franc remontait et l’Angleterre achetait moins de fruits. Il se demandais comment il
allait payer les intérêts. Il attendais, pour se marier avec Emma, d’avoir remboursé le plus gros.
C’est un journaliste, Servières, qui est venu le trouver et il l’a proposé un chargement de cocaïne,
pas toute de suite mais dans un rendez-vous avec Michoux et Le Pommeret. Ils l’ont parlé qu’il
pouvait gagner une grosse somme. Un Américain arrivait et donnait des renseignement et de
instructions. On installait un moteur sur La Belle Emma. On lui promettait 20 mille francs.
Aves deux personne il partait, Emma était sur le jetée, les trois hommes étaient sur le quais.
Mais quand le bateau arrivait dans un petit port, il y avait de la police partout et ils étaient
enfermés dans une cage de fer, à la prison de SING-SING.
Il étais condamné à deus ans de travaux forcés et à 100 mille dollars d’amende et le bateau était
confisqué. Parce qu’il n’avait pas de l’argent, il devrait rester en prison plusieurs années de plus.
L’Américain venait le visiter. Il avait toujours été agent de probation. Il envoyait à la police
américaine des renseignements sur le convois en partance…. Mais, en même temps, il arrivait de
trafiquer pour son compte …. En France il a rencontré les 3 hommes. Les bénéfices étaient à
partager entre eux 4.
Le plus important : Le même jour où l’on procédait au chargement, à Quimper, l’Américain reçoit
un avis de son pays. La surveillance est renforcée. Les acheteurs hésistent et alors, la
marchandise risque de ne pas trouver un preneur…
Par contre : Un nouvel arrêté promet à tout homme qui ferai saisir de la marchandise prohibée
une prime s’élevant au tiers de la valeur de cette marchandise ….
“Le chien jaune” Georges Simenon

Les 3 hommes et l’américain ont décidé de ne prendre des risques et ont choisi de prendre le
tiers du capital. Alors ils savaient que son bateau serait confisqué et qu’il perdrait tout.
Michoux écrit tout ce qu’on dit.
Les initiales S-S tatouées sur la main du colosse signifient Sing-Sing .
Il n’avait pour compagnon qu’un chien, élevé à bord .
Léon croyait qu’il en avais bien pour dix ans encore dans la prison, mais c’était l’Américain qui a
fait des démarches en sa faveur, probablement dégoûté par lâcheté des trois hommes. Un matin,
il était libre. Léon n’avait plus rien que la volonté de faire subir le même sort à ceux qui étaient
cause de toute cette débâcle et leur faire connaître la prison.
Il a traîné dans Brooklyn où il a fait tous les métiers en attendant de pouvoir payer mon passage à
bord d’un bateau.
Il n’avait jamais eu de nouvelles d’Emma. Ici il a appris qu’elle était fille de salle et à l’occasion la
maitresse de Michoux et peut-être des autres aussi.
Il a vécu avec son chien dans l’ancien poste à la pointe du Cabélou.
Il a commencé à se montre à Michoux. Il voulait lui faire peur et provoquer chez lui une frousse
capable de le pousser à tirer sur lui ! Peut-être il y serais resté, mais la bagne c’était pour
Michoux.

XI La peur
Emma ignore que Michoux est coupable. Elle devient sa maitresse .
Elle ne sait pas que Léon vient de revenir.
Michoux a peur et il veut supprimer l’ennemi qui rôde…
Michoux dicte une lettre à Emma. Il s’agit de donner rendez-vous à quelqu’un dans une maison
inhabitée à 11 heures du soir. Il se cache derrière une porte après avoir fait parvenir la lettre à sa
victime en l’attachant par une ficelle au cou du chien.
Léon se méfie, frappe sur la porte et fuit.
Mostaguen sorte du café, il s’arrête pour allumer son cigare, il heurte la porte. C’est pour
Michoux le signal de tirer. Donc, Michoux a raté son coup.
Le lendemain au café, Maigret sent le terreur et le peur des 3 hommes.
Il dit qu’il a empoisonné une bouteille apéritif et Maigret était prêt de intervenir au cas que
quelqu’un boirait. Michoux, méfiant tous, remarque les grains.
Servières décide de fuir et écrit un article avec sa main gauche et l’envoi au Phare de Brest. Il
espère que les gens affolés aperçoivent l’homme et son chien et qu’on tire un balle sur lui.
Le Pommeret veut alarmer la police. Michoux n’hésite pas à l’empoisonner.
Le chien blessé est emmené au café par Leon et il l’a enterré.
La police trouve Léon, mais il s’enfuit.
La Peur est à la base de tout ce drame. Michoux a peur. Il est capable de tout.
Maigret arrête Michoux pour empêcher Michoux de commettre d’ autres crimes et pour le
mettre en sécurité.
Il lui faut c’est que la population se décide à abattre son ennemi. Donc un nouveau crime soit
commis. Sa mère faut lui sauver. Elle tire une balle à la jambe d’un homme.
Emma aperçoit Léon dans l’immeuble vide. Ils se rencontrent. Léon est au début faché à Emma,
mais elle lui prie de recommencer une vie ensemble. Ils partent tous les deux et els abandonnent
Michoux à ses terreurs.
Maigret signe un mandat d’arrêt contre Michoux pour tentative d’assassinat et blessures sur
Mostaguen et pour empoisonnement volontaire de Le Pommeret, et aussi, un mandat contre
Madame Michoux pour agression nocturne.
Tous les autres sont libres.
Michoux dit qu’il ne répond que en présence de son avocat et qu’il fait toutes réserves sur la
légalité de cette confrontation.
“Le chien jaune” Georges Simenon

Maigret roule dans une voiture avec le vagabond et Emma vers Quimperlé.
Emma demande à Maigret pourquoi Maigret a dit qu’il a empoisonné la bouteille et elle
remercie le commissaire. Maigret donne 2 cent franc a le couple.
Le procès a duré un an.
Michoux a condamné à 20 ans de travaux forcés. Madame a condamné à 3 mois de prison. Léon
pêche le hareng en mer du Nord a bord de La Francette et sa femme, Emma, attend un bébé.

Centres d'intérêt liés