Vous êtes sur la page 1sur 40

Elections communales octobre 2018

GANSHOREN
LE CITOYEN AU COEUR
DE L’ACTION !

PROGRAMME

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1


TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION 3

NOS PRINCIPES - NOS VALEURS 3

NOS AXES D’ACTION 4

THÈME 1: UNE COMMUNE SOLIDAIRE, CONVIVIALE ET ANIMÉE 6

Pour les enfants 6

Pour les ados-adultes 8

Pour les familles 10

Pour les Seniors 10

Pour les personnes à la recherche d’emploi 13

Pour les classes moyennes et les indépendants 14

Pour les personnes en situation de handicap 15

Pour tous les Ganshorenois 16

Sans oublier nos compagnons à quatre pattes 23

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2


THÈME 2: Une commune où il fait bon vivre et soucieuse de son cadre de vie 24

Propreté 25

Mobilité 26

Sécurité et Prévention 28

Logement 30

Environnement 32

Espaces publics et aménagement du territoire/urbanisme 34

THEME 3: Pour une démocratie participative dans une commune à l’écoute 36

de ses habitants

Information et concertation 37

Transparence et bonne gouvernance 38

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3


INTRODUCTION

Notre objectif  : retour à la sérénité et à la confiance pour une commune agréable,


solidaire, durable et à l’écoute de ses habitants.

La Liste «  Ensemble-Samen#Carthé  » rassemble une équipe pluraliste et bilingue


emmenée par Michèle Carthé (Bourgmestre de 2001 à 2012) et qui allie EXPERIENCE et
RENOUVEAU POLITIQUE avec de nombreux jeunes.

La réalisation du programme  : le programme de la liste «  Ensemble-Samen#Carthé »


s’est construit sur base d’une large consultation des habitants de Ganshoren organisée
en 2017 et suivie de nombreuses rencontres avec la population. Il propose une série de
mesures concrètes et réalistes qui s’inscrivent dans le cadre des compétences
communales, tout en veillant à retrouver l’équilibre budgétaire par une gestion
rigoureuse et efficace, et une attitude proactive et de dialogue vis-vis des pouvoirs
subsidiants.

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   4


NOS PRINCIPES - NOS VALEURS

• Responsabilité individuelle et solidarité entre tous.



Il ne peut y avoir de contribution au développement culturel, social, économique et
environnemental sans que chacun, en tant que citoyen, prenne sa part de
responsabilité pour contribuer au développement harmonieux de notre cadre de vie
et favoriser la solidarité entre tous.

• Tolérance, égalité, respect, liberté de conscience et neutralité.



Séparation de la gestion publique et des questions religieuses.

• Encourager la concertation et la participation des citoyens

• Veiller à une gestion rigoureuse du budget et des services   communaux pour


atteindre l’équilibre : Ce budget et les services offerts par la commune sont les fruits
des impôts de Ganshorenois et des subventions reçues essentiellement de la Région
de Bruxelles-Capitale ; il faut gérer ce budget et les moyens disponibles en bon père
et/ou en bonne mère de famille, tout en rencontrant efficacement les besoins de la
population. Dans un contexte budgétaire extrêmement tendu pour la commune et
alors qu’il lui est demandé de faire plus avec moins, la commune doit plus que jamais
adopter une gestion moderne, dynamique, rigoureuse et efficace.

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   5


N O S A X E S D ’ACT I O N

Nos axes d’actions se déclinent en plusieurs mesures concrètes et réalistes à mettre en


œuvre. Si Ganshoren connaît encore un pourcentage important de personnes âgées, on
constate aussi l’installation de nouvelles familles : une nouvelle génération grandit chez
nous ! Ainsi,  dans les années futures, notre commune devra tenir compte, d’une part,
du vieillissement d’une partie significative de sa population (70% dans notre commune
contre 56 % dans la Région) et d’autre part, des besoins d’une nouvelle jeunesse, avec
l’arrivée de jeunes ménages et de familles plus nombreuses.

Ce sont là deux défis


essentiels à relever en
termes de solidarité
(thème 1), de cadre de
vie (thème 2), en
n’oubliant pas qu’il y a
une aspiration nouvelle
de la population à l’égard
d’une démocratie plus participative et de nouvelle gouvernance (thème 3). 


LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   6


THÈME 1

UNE COMMUNE SOLIDAIRE,


CONVIVIALE ET ANIMÉE

Ganshoren, petit village dans la Ville doit maintenir et développer son caractère convivial
grâce à une plus grande solidarité au sein de sa population où chacun doit pouvoir
trouver sa place, se sentir en sécurité, se sentir reconnu et accepté.


LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   7


NOS MESURES
Pour les enfants
Les droits de l’enfant (droit à une vie décente, droit à l’éducation et aux loisirs, etc.) sont
fondamentaux et indispensables au développement de la
personnalité. Il faut donc renforcer les services en lien
avec les droits de l’enfant, amplifier et diversifier l’offre
d’accueil de façon à mieux tenir compte des besoins et des
attentes des parents, ainsi que favoriser un accueil universel
accessible à tous les enfants quelle que soit leur origine
économique.

ACTIVITÉS EXTRASCOL AIRES

•Accroître l’offre d’accueil extrascolaire de qualité


accessible à tous les enfants, et à un prix
démocratique et adapté aux revenus des
familles  ; il faudra encourager les synergies entre
les acteurs locaux afin de renforcer l’offre en
permettant une utilisation des infrastructures
scolaires, sportives ou culturelles, et développer
des échanges en ce sens entre les réseaux
d’enseignement (stages, séjours, …) ;

•Favoriser le développement des écoles de


devoirs et des plaines de vacances;

•Diversifier les activités (sur base d’une enquête de besoins auprès des parents) et
revoir le système d’inscription (permettre une inscription en ligne).

INFRASTRUCTURES ET ACCUEIL

• Veiller à la mise à disposition d’infrastructures


communales de qualité, qui soient sécurisées, en
suffisance et accessibles à tous :

- Accroître le nombre de places en crèche et


dans les écoles maternelles (en analysant les
possibilités de subvention octroyées dans le cadre de la croissance démographique,

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   8


organiser les horaires d’accueil en fonction des horaires de travail des parents) ; pratiquer
dans ces crèches et écoles maternelles des tarifs adaptés aux revenus des familles et veiller
à ce que le processus d’inscription soit transparent et centralisé;

- Assurer la continuité entre école maternelle et école primaire au niveau


communal. Un partenariat avec l’une ou l’autre commune voisine pourrait, à cet
égard, voir le jour (comme pour tout autre projet
d’infrastructure d’envergure). Le soutien
financier de la Région et de la Fédération
Wallonie-Bruxelles est également
indispensable ;

- Développer les initiatives (achats groupés de matériel, projets pilotes, etc.) visant à réduire
le coût de la scolarité ;

•Développer l’offre de services en matière de halte-accueil (baby club)


permettant de répondre à des demandes d'accueil d'enfants de 0 à 3
ans, de manière occasionnelle et de courte durée (quelques heures)
pour les parents devant effectuer des démarches citoyennes,
médicales, administratives, de formation ou qui souhaitent
simplement souffler un peu. Des possibilités de réduction du tarif de
l’accueil faciliteront l’inscription d’enfants dont les parents
rencontrent des situations de précarité avérées ;

•Développer des activités avec un service de garderie. Il est


démontré selon plusieurs études qu’être parents entraine certains stress. Nous
proposons donc de développer quelques soirs par semaine des activités sportives ou
culturelles pour les parents pendant lesquelles leurs enfants seraient pris en charge
par un service de garderie à l’endroit de l’activité du/des parents. Cela ira d’une séance
de yoga, à l’organisation d’un atelier de découverte de la peinture, en passant par des
cours de piscine, à l’organisation d’entrainements/d’initiations de sports ;

• Multiplier les activités en collaboration avec les différents services communaux


(bibliothèque, ludothèque, centre culturel, …) ;

• Développer le service des « rangs collectifs » entre le domicile, l’école et les activités
extrascolaires ;

• Organiser un guichet unique pour les services de la petite enfance et de la


jeunesse.

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   9


NOS MESURES

Pour les ados et jeunes adultes


Les jeunes d’aujourd’hui sont les citoyens de demain …  Ensemble l’école et la commune
doivent s’ouvrir l’une à l’autre dans l’intérêt de nos jeunes qui doivent pouvoir s’exprimer
pleinement et devenir des citoyens responsables :

•Diversifier l’offre de stages pendant les congés scolaires ; on pense, ainsi,


aux stages de langues et d’informatique (aussi valable pour les enfants
et adultes !) ; Et organiser des sorties découvertes (faune et flore,
musées, autres villes, …) et des évènements à prix
démocratique  en concertation avec les jeunes;

•En partenariat avec les écoles situées sur le territoire


de Ganshoren (notamment dans le cadre des cours de
citoyenneté) et le service de Prévention, mener une politique
de sensibilisation à destination et avec les jeunes au respect
de leur cadre de vie communal (environnement, lutte contre
les discriminations, consommation responsable …) et sur les
sujets qui les intéressent  ; politique de participation citoyenne ( cf.
www.jeparticipe.be) ;

• En collaboration avec des spécialistes de l’informatique et du numérique, et les


éducateurs, co-organiser un module de sensibilisation et de formation aux
opportunités et aux risques rencontrés sur les réseaux sociaux et les moteurs de
recherche : où en est notre vie privée ? Que sont devenus notre esprit critique et notre
liberté ?

• Soutenir les associations sportives, culturelles, les mouvements de jeunesse, et


favoriser les partenariats/synergies entre ces acteurs de la jeunesse et les écoles;

• Renforcer l’équipe de volontaires (dont des enseignants retraités) qui encadrent les
écoles de devoir et organisent des cours particuliers,  et
augmenter le nombre de places des écoles de devoirs;

• Organiser une salle d’étude, pendant les périodes


d’examens, pour permettre à tous les jeunes d’étudier en
toute tranquillité ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 0


• Sensibiliser et informer sur la prévention à la santé  (drogues et autres addictions,
harcèlement scolaire, maladies sexuellement transmissibles - IST, …=
«  principe de la santé positive  »), et sur les choix d’orientation
professionnelle pour les élèves du terminal (quelles sont les professions en
pénuries, valorisation de tous les enseignements (professionnel, technique,
universitaire ou apprentissage) ;

•Créer un Conseil communal des jeunes qui leur permette de s’exprimer,


d’interpeller les responsables politiques et d’organiser ensemble des
évènements sur la commune;

• Accroître le mobilier de remise en forme en plein air et créer un agora space;

• Prioriser l’engagement de jeunes (jobs étudiants/stages)  au sein de la


commune et créer une bourse de l’emploi et de la formation (voir infra p.14) ;

• Soutien, notamment financier et logistique (local, …) à certaines projets


menés par les jeunes (capsules vidéos par exemple) ;

• Développer l’attrait social de la Maison des jeunes afin d’en faire un vrai lieu
de rencontre.

NOS MESURES
Pour les familles

Soutien efficace à la parentalité à toutes les familles :

• Renforcer l’accessibilité des services de soutien et d’aide aux familles en réalisant un


support papier et informatique reprenant l’ensemble de ces services ;

•Compléter l’information des parents quant aux


services offerts par les différents acteurs (ONE, CPAS,
etc.) lors de la déclaration de naissance ;

•Favoriser les échanges entre les familles et les


professionnels du secteur pour répondre au mieux à
leurs besoins ;

•Développer les activités/sorties familiales (culturelles,


sportives, de loisirs, …) ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 1


NOS MESURES
Pour les Seniors

Nos seniors sont une richesse pour notre communauté. La commune


doit leur offrir, dans leur environnement, une qualité de vie,
respecter leur dignité et leurs capacités d’autonomie.

Il revient à notre commune de développer une politique à l’égard


des seniors qui favorise le maintien à domicile, un cadre de vie
communal convivial, la mobilité/proximité et une assistance
médicale performante.

FAVO R I S E R L E M A I N T I E N A D O M I C I L E PA R

• le   développement de l’offre des services de proximité tel que le service d’aides à


domicile. Collaborer avec les mutuelles, informer les familles et les médecins
généralistes de l’existence et du rôle des services d’aides à domicile  ; favoriser des
partenariats avec des institutions privées fournissant des services afin d’en faciliter
l’accès pour les personnes âgées (par exemple, plage horaire spécifique pour l’accès
au guichet des banques-partenaires) ;

• la création d’une coordination (avec un point central d’info et d’orientation) entre le


CPAS, la maison médicale, les médecins généralistes, les soins à domicile, les aidants
proches et les seniors ;

• l’organisation d’une offre de court séjour au sein de la maison de repos de Ganshoren


(quotas) lorsque qu’un senior ne peut rester transitoirement en son domicile ;

GARANTIR DES INFRASTRUCTURES CONFORTABLES ET


CONVIVIALES

• en donnant la priorité à la construction de la nouvelle aile de la maison de repos du


CPAS qui offrira confort et convivialité à nos ainés ;

• en veillant au maintien de la qualité des équipements et des services rendus au sein de


la résidence service du CPAS de Ganshoren et de la Maison de repos ; poursuivre les
activités dites « snoezelen », une méthode originale de stimulation sensorielle dans un
climat de détente ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 2


• en augmentant le nombre d’appartements de type « flat-services » qui s’adressent aux
personnes âgées autonomes (personnes isolées ou couples) capables de vivre en
logement individuel avec possibilité de faire appel à d’éventuels services
d’accompagnement ;

• Maintenir et développer les lieux et activités de rencontre (thés dansants, excursions,


aquagym, …) ;

• Mettre en place un bureau de vote dans la maison de repos « Home Heydeken » afin
de garantir aux personnes ne pouvant se déplacer l’exercice de leurs droits
démocratiques fondamentaux.

DÉVELOPPER L A RIC HESSE INTERGÉNÉRATIONNELLE


A F I N D E FAVO R I S E R L E S L I E N S D U R A B L E S E T
RÉCIPROQUES ENTRE LES GÉNÉRATIONS

• Organiser la journée internationale des solidarités entre


générations (« carrefour des générations ») ;

• Multiplier les activités de rencontre entre jeunes,


familles, personnes âgées (thé dansant, chasse aux
œufs, goûter de Noël, lecture de conte, …) ;

• Poursuivre l’initiation et la formation à l’utilisation des outils


informatiques (smartphones, réseaux sociaux, etc.) ;

• Aménager des espaces verts ou autres pour favoriser le contact intergénérationnel  ;


bancs pique-nique, jeux pour enfants, appareils de maintien-en forme, pétanque ;

• Favoriser les rencontres entres les enfants et les aînés dans les structures d’accueil pour
enfants (écoles), pour personnes âgées (homes), les centres culturels, les
bibliothèques, etc. ;

• Développer le «  parrainage  » et le «  partage du savoir, des connaissances  »  : «  Tu


m’expliques les mathématiques ? et je t’expliquerai WhatsApp. » ;

• Organiser des événements culturels/sportifs en commun  qui soient à un tarif


démocratique;

• Développer pour les résidents de la maison de repos des activités de rencontre avec
les animaux ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 3


• Développer (avec des subventions ) le logement «  Kangourou  » où des jeunes
ménages peuvent épauler des personnes plus âgées ne nécessitant pas de soin ;

NOS MESURES

Pour les personnes à la recherche d’un emploi

L’emploi et le pouvoir d’achat sont au cœur des priorités des citoyens. Il est donc
primordial de favoriser l’emploi durable et de qualité :

• Créer une bourse de l’emploi et de la formation à l’attention des demandeurs


d’emploi afin de les mettre en relation avec des employeurs ; ceci permettra aussi de
mettre en avant et de valoriser les initiatives des commerçants et les artisans locaux ;

•Faire de l’antenne «  Actiris  » (place Reine


Paola), une maison de l’emploi, de la
formation et des entreprises  afin de
regrouper l’ensemble des services actifs sur le
territoire de la commune en ces matières
(«  guichet unique  de l’emploi»). Ainsi, les
demandeurs d’emploi pourront effectuer en un
seul endroit toutes les démarches nécessaires à
la recherche d’un emploi ou d’une formation et incluant une mise à disposition gratuite
d’outils de recherche d’emploi  ; les jeunes entrepreneurs auront quant à eux accès à
toute l’information dont ils ont besoin par la mise en place d’un point de contact
unique, en lien avec les acteurs économiques existants et seront orientés vers les
dispositifs régionaux et fédéraux adéquats (comme pour les aides financières et
l’accompagnement par exemple) ;

• Développer, à travers la maison de l’emploi et le plan de cohésion sociale, des services


d’aide à la recherche d’emploi en proposant une aide à la rédaction de CV et de lettre
de motivation, une mise à disposition d’outils informatiques, des séances de
préparation aux entretiens d’embauche, des permanences « emploi », etc. ;

• Participer à un réseau local (Nord-Ouest) d’entreprises d’économie sociale qui ont pour
but de mettre à l’emploi les personnes en difficulté sur le marché du travail ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 4


• Développer des partenariats et des échanges d’informations entre la commune et les
employeurs (entreprises, associations, institutions publiques, indépendants, …) par la
publication de leurs offres d’emploi sur le site internet de la commune ;

NOS MESURES

Pour les classes moyennes/indépendants


Le commerce de proximité est un vecteur essentiel de vitalité pour notre
commune, il favorise le lien social et la convivialité ainsi que l’emploi. Il
faut donc veiller au développement d’activités économiques et au
soutien des commerçants locaux :

•Outre, la maison de l’emploi, de la formation et des entreprises, il


convient d’organiser des séances d’information spécifiques pour les
indépendants et les petites entreprises ;

• L’information, la consultation et l’aide aux commerçants dont l’activité est réduite en


raison de travaux de voirie afin d’en réduire la nuisance, notamment par :

- des actions de promotion  et une aide financière (fonds


communal d’indemnisation) pour les commerçants
impactés par des chantiers communaux ou régionaux (s’ils
ne bénéficient pas déjà d’une indemnisation par la Région) ;

- Une coordination effective des travaux pour réduire au


maximum leur durée et leur fréquence ;


LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 5


• Soutenir le commerce de proximité et l’artisanat local grâce à :

- Une concertation avec les commerçants sur les différents incitants et actions qui
pourraient améliorer le dynamisme commercial, en particulier en matière
d’animation commerciale (braderie, véritable marché de Noël,…),
d’aménagement de l’espace public, de mobilité, de convivialité, etc. ;

- Une aide aux associations de commerçants/comités de quartier pour leur


permettre d’agir efficacement notamment en termes de communication vis-à-
vis des clients et donc rendre plus visibles leurs actions et produits à travers le
journal communal, le site internet de la commune, des applis et par la création
d’un calendrier annuel des activités ;

• Favoriser la mixité commerciale et éviter une concentration du même type de


commerces au même endroit ;

• Rédiger des cahiers des charges de marchés publics davantage tournés vers les PME
et les indépendants, et luttant activement contre le dumping social et environnemental
(clauses éthiques, sociales et environnementales) ;

NOS MESURES

Pour les personnes en situation de handicap

• Tout citoyen a les mêmes droits et les mêmes libertés. Travailler à une pleine inclusion
des personnes en situation de handicap dans la société, c’est leur permettre de
participer activement à toutes les facettes de la vie collective. La liste «
Ensemble-Samen#Carthé » plaide pour une logique d’ «  accessibilité
universelle  » utile à tous les citoyens, se traduisant par «  l’accès à
tout pour tous » :

•Poursuivre les aménagements des bâtiments et équipements


communaux visant à permettre aux personnes en situation de
handicap, avec la plus grande autonomie possible, de circuler,
accéder aux locaux et équipements  ; il en va de même des
parcs communaux  et des voiries (notamment grâce au
recours aux dalles podotactiles afin de signaler les
obstacles et changements de direction et aux balises sonores
dans les carrefours équipés de feux lumineux) ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 6


•Améliorer l’accessibilité de l’information (braille, langue
des signes, taille des pictogrammes, …), et la mise en
conformité du site internet avec les outils d’aide
personnelle (langage W3C ou WCAG – web content
accessibility guidelines) ;

•Mettre en place un point «  Handicontact  » (via, par


exemple, le service « PHARE ») pour favoriser l’information
et le soutien des personnes en situation de handicap et
leur famille. Une attention particulière sera donnée aux parents d’enfant en situation de
handicap quant à leurs droits en matière d’enseignement et quant aux services et
associations à leur disposition ;

• Développer des actions de sensibilisation à l’approche et l’intégration du handicap,


notamment dans les écoles ;

• Favoriser l’accueil d’enfants en situation de handicap dans les structures classiques de


la petite enfance ainsi que dans l’offre d’accueil extrascolaire et de plaines de jeux
(notamment au travers de formations
spécifiques pour les animateurs) ;

• Favoriser l’insertion professionnelle des


personnes en situation de handicap dans les
emplois communaux (avec des subsides de
la Commission communautaire française/
service PHARE)  ;

• Créer un service « social » de mobilité pour


favoriser le déplacement des personnes à mobilité réduite (PMR) et des seniors, via
une navette communale (minibus électrique ou roulant au LPG ou au CNG), des
citoyens volontaires ou encore via des partenariats avec la STIB et les entreprises de
taxis ;

• Permettre aux personnes ayant des difficultés à se déplacer de bénéficier de certains


services administratifs à domicile ;

• Réserver, lors de la construction de nouveaux logements, un certain nombre de


logements adaptés (et souple pour adaptation spécifique) aux PMR et aux aînés ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 7


NOS MESURES

Pour tous les ganshorenois


SPORT ET CULTURE À PORTÉE DE TOUTES LES BOURSES
ET CONFORMES AUX BESOINS ET AUX ENVIES DE
C HACUN

Une activité sportive régulière contribue au développement du bien-être et au maintien


d’une bonne santé. Le sport constitue également un facteur d’insertion et d’acceptation
des différences tout comme la culture qui favorise le tissage de liens sociaux et
l’émancipation. Dans ce cadre, nous proposons de :

• Accroître l’offre de stages sportifs et culturels encadrés à coûts réduits pendant les
congés scolaires, en développant les partenariats entre, d’une part, les communes, et
d’autre part, les associations locales actives sur le territoire
communal et l’Adeps ;

• Poursuivre la rénovation du hall des sports ;

• Assurer un accès à prix démocratique aux


activités et infrastructures sportives et
culturelles (par exemple «  Exploration du Monde  »), notamment par un système
communal de chèque-sports et chèque-culture  ;Diversifier l’offre de disciplines
sportives pour tous les âges et les adapter à toutes les conditions physiques des
personnes ;

• Organiser des manifestations sportives (par exemple des « Olympiades », des journées
sportives, des journées « aventures » et « découvertes ») ;

• Développer des partenariats entre les écoles et les clubs sportifs afin de faciliter la
pratique d’une activité sportive en dehors des heures scolaires (et également pour
disposer de leurs infrastructures pendant les congés scolaires) ;

• Initier les jeunes à tous les sports (et particulièrement aux disciplines sportives moins
connues), et ceci lors des activités para-scolaires  (mercredi après-midi, vacances
scolaires) ;

• Organiser des rencontres sportives intergénérationnelles ;

• Favoriser le développement du sport de rue en créant des infrastructures légères et


polyvalentes de proximité (mobilier de remise en forme , skate park, agora space…); il

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 8


en va, ainsi, du réaménagement du terrain de foot situé aux Tarins afin de rentabiliser
a u mieux cet espace important pour en faire notamment une aire
de jeux et de sports pour tous, … ;

•Rédiger un «  plan d’action sport  » avec


les citoyens et les associations sportives
visant à développer de nouvelles activités et à
répondre aux besoins et aux envies des
habitants de la commune ;

• Créer une synergie et des partenariats entre les académies de musique de Jette,
Berchem et Ganshoren et les intégrer pleinement dans la vie culturelle locale ;

• Proposer des espaces de répétition et d’exercice adéquats aux groupes musicaux,


compagnies de théâtre, de danse, etc.

•Améliorer le fonctionnement et l’attrait de la bibliothèque


communale par:

-le développement d’activités ludiques et le réaménagement de la


cour extérieur ;

-la collaboration avec les écoles, maison de repos, associations


locales et la bibliothèque néerlandophone ;

-l’introduction d’une demande de reconnaissance auprès de la


Fédération Wallonie-Bruxelles.

• Elargir les heures d’ouverture de la piscine et bibliothèques communales ;

• Soutenir l’émergence et le développement de projets associatifs d’éducation


permanente favorisant la participation à la démocratie et la citoyenneté  et luttant
contre les préjugés et les idées reçues (notamment en matière de pauvreté);

• Créer une journée « Ganshoren got talent » pour soutenir et promouvoir l’émergence
des jeunes artistes (chanteurs, sculpteurs, musiciens, …) ;

• Organiser des balades découvertes de la commune, de son cadre de vie, de son


patrimoine ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   1 9


RÉDUCTION DES INÉGALITÉS SOCIALES, COHÉSION
SOCIALE ET VIVRE-ENSEMBLE

• Assurer un service/guichet pour une information de première ligne en matière sociale


pour :

- orienter vers les services spécialisés en


ce qui concerne la vie sociale, en
particulier des seniors (maintien à
domicile), des personnes en situation
de handicap, des jeunes et des
familles ;

- orienter en matière d’accueil des


réfugiés et primo-arrivants, continuer la formation du personnel communal et
du CPAS à cet égard et faciliter l’utilisation de l’interprétariat social via la mise
en place de collaborations avec des organismes spécialisés, des associations et
des citoyens bénévoles ;

• Répondre au mieux aux besoins des citoyens et des usagers des services
communaux en facilitant l’accès aux droits qui dépendent de la commune (allocations
sociales, primes, réduction de taxes, …) et du CPAS (articles 27-culture-, épicerie
sociale, garantie locative,…) par une meilleure information, notamment pour les
personnes précarisées qui sont dans les conditions d’octroi de certains droits mais n’y
font pas appel par ignorance, méconnaissance ou gêne. La pauvreté n’est pas une
faute et l’aide sociale est un droit ; A cet effet, le répertoire communal social (« Guide
social ») reprenant tous les acteurs publics et privés de l’aide sociale devra être réalisé
(comme avant 2013) ;

• Mettre en place un plan de cohésion sociale qui permette de coordonner, relayer et


développer un ensemble d’initiatives (accès à la santé, retisser les liens sociaux, etc.) ;

• Le CPAS joue un rôle fondamental en matière de cohésion sociale. Il faut :

- maintenir et développer une aide sociale complète par le CPAS (mécanisme des
«  articles 60 et 61  » tels que prévus par la loi organique des CPAS, insertion
professionnelle, aides juridiques, aides au logement, …), visant l’accès de tout
citoyen aux droits fondamentaux ;

- privilégier l’accueil, l’écoute et une logique d’accompagnement de qualité du


bénéficiaire du CPAS, dans tous les aspects de sa vie ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 0


- Favoriser la participation volontaire à la vie culturelle et associative de la
commune, en tant que vecteur d’émancipation individuelle ;

- développer et renforcer la coordination sociale avec une plus grande


participation des associations opérant sur le territoire ganshorenois (Croix rouge,
entraide Sainte-Cécile, ligue des familles, maison médicale,…), des soignants et
des services communaux ;

-améliorer le fonctionnement de l’épicerie sociale qui offre à


un public défavorisé la possibilité d’acheter des produits à
coût réduit tout en conservant le choix de son alimentation ;
faire de l’épicerie sociale un lieu ouvert à tous les
ganshorenois, un lieu de cohésion sociale, d’information et de
sensibilisation sur différentes thématiques en lien avec le
label Good Food  : alimentation saine et durable, santé,
gestion de budget, ateliers de cuisine, récupération, etc.

•Adapter, aussi souvent que possible, les politiques tarifaires


(coût des crèches, des aides à domiciles, …) aux revenus des citoyens ;

• Soutenir les initiatives citoyennes et associations qui viennent en aide aux plus
démunis et précarisés, dont les personnes SDF, les personnes en situation de handicap
et les réfugiés et primo-arrivants ; développer une politique communale propre
d’accueil et d’intégration valorisant l’autonomie et l’émancipation individuelle ;

• Développer une politique culturelle qui favorise les rencontres interculturelles, le


dialogue et le bien vivre ensemble via une collaboration avec les associations locales
(le cépage, asbl PACI, le centre culturel, l’entraide Sainte-Cécile, …).   Face au
développement de l’incompréhension, du rejet et de la peur des différences et la
montée des extrémismes, il importe de renforcer les points et les lieux de rencontre
entre les cultures et les croyances dans le respect, la
tolérance et le dialogue ;

• (Ré)organiser des séances d’accueil des nouveaux


habitants, leur présenter les services communaux,
sociaux et culturels et les sensibiliser à la thématique de
l’environnement et du mieux vivre ensemble ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 1


• Lutter contre toute forme de discrimination et favoriser l’égalité des chances et droits
des femmes  (liens avec l’associatif, sensibilisation et synergies avec les écoles, la
police, …) ;

•Installation, en partenariat avec les communes du


Nord-Ouest, d’un deuxième centre de santé mentale
(avec subvention du pouvoir compétent) ;

•Informer davantage les habitants de l’existence de la


Maison Médicale Calendula et des services de soins
qui y sont offerts.

• Développer et dynamiser le Comité de Solidarité Nord-Sud – jumelage avec le Rwanda


(qui fêtera ses 50 ans au cours de la prochaine législature  !) – pour renforcer son
action sur le terrain en concrétisant plus de projets (campagnes de
sensibilisation, réunions avec les habitants, ..) ;

• Poursuivre la lutte contre la fracture numérique  : formation aux


nouvelles technologies, à l’utilisation vigilante des réseaux sociaux
et outils informatiques, … ;

• Aménager un espace neutre de recueillement (bâtiment du


cimetière) afin de permettre aux familles de se recueillir lors de la
perte d’un être cher et ceci quelle que soit leur croyance
(possibilité de subsides régionaux) ;

• Organiser des bourses d’échange  : du savoir (langue contre mathématiques par


exemple), des vêtements, de l’aide ponctuelle (travaux de jardinage contre travaux de
plomberie, …)

• Poursuivre l’aide apportée aux citoyens pour remplir ou compléter les déclarations
fiscales des citoyens ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 2


SANS OUBLIER N OS C OMPAGN ONS À QUATRE PATTES

• Créer un véritable espace clôturé réservé aux chiens pour qu’ils puissent gambader et
jouer en toute liberté. Lieu à déterminer en concertation avec la population et les
propriétaires de chiens. ;

• Favoriser l’éducation canine (dressage) par la mise en place d’un partenariat avec les
associations canines ;

• Augmenter la participation aux frais de stérilisation des chats pour les familles à
faibles revenus (via la convention existante avec  une association) ;

• Organiser des événements de rencontre et de sensibilisation de nos compagnons à


quatre pattes et qui favorisent dans le même temps l’intergénérationnel.


LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 3



 THÈME 2

U N E CO M M U N E O Ù I L FA I T B O N
VIVRE ET SOUCIEUSE DE SON CADRE
DE VIE

Notre commune est notre planète, il importe de la protéger en prenant des mesures
pour atténuer notre empreinte écologique et pour assurer une meilleure qualité de vie,
digne et épanouissante, des ganshorenois.

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 4


NOS MESURES

QUALITÉ DE VIE ET PROPRETÉ PUBLIQUE 

Un espace public propre et agréable est un facteur important pour que les habitants et
les visiteurs se sentent bien dans leur commune. La propreté est l’affaire de tous, mais la
commune doit jouer son rôle pour sensibiliser, nettoyer et sanctionner ceux qui
dégradent les lieux publics :

• Multiplier  «  les canisites et espaces chiens  » notamment dans les avenues


avec large terre-plein central ou en bordure de terrains inoccupés ; et
renouveler plus souvent les sacs de déjections canines ;

• Renforcer les équipes volantes de nettoyage et améliorer la


communication entre celles-ci et le service de prévention en patrouille
qui constate les endroits sales et les dépôts sauvages d’immondices ;

• Instaurer un programme communal centralisé de gestion des plaintes pour assurer un


suivi rapide et efficace des demandes des habitants (via par exemple une application
mobile où les citoyens peuvent signaler les problèmes rencontrés et leur localisation) ;

• Investir dans des dispositifs placés dans les lieux sensibles pour prendre en flagrant
délit les responsables de nuisances (caméras mobiles) ;

• Lutter contre les incivilités répétées sur la voie publique (déchets sauvages, nuisances
sonores, vandalisme et déjections canines) via :

- l’octroi de la qualité d’  «  agent constatateur  » à un gardien de la paix


supplémentaire  (actuellement il en existe deux, lesquels
transmettent les constats d’incivilités au fonctionnaire
sanctionnateur, seul habilité à infliger une amende) ;

-une meilleure coordination entre le service de prévention,


les agents constatateurs, la Police et l’Agence Bruxelles-
Propreté ;

-des sanctions plus sévères en cas de récidive ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 5


• Promouvoir des campagnes de sensibilisation
des citoyens à la propreté de leur quartier et à
investir et embellir l’espace public  : campagne
«  commune propre  » qui regroupe une série
d’actions ponctuelles (mobilisation de la population, nettoyage des rues, des bords de
route, aménagement d’espaces verts, etc.), et ce, notamment en partenariat avec les
écoles ;

• Prévoir des points de collecte (conteneurs enterrés) pour la récolte des huiles de
fritures usagées (oliebox - possibilité de subventions régionales) ainsi qu’informer
davantage sur les services de la déchèterie ;

• Prévoir des espaces encadrés pour les tags et graffitis et renforcer le nettoyage des
tags dans les zones non autorisées;

QUALITÉ DE VIE ET MOBILITÉ 

Il faut assurer le droit à la mobilité, permettre à chaque citoyen


de pouvoir sortir de son quartier aisément tout en favorisant le
développement d’un usage raisonné de la voiture et la
diminution des nuisances environnementales.

• Le plan communal de mobilité (PCM) sera revu et adapté au


futur plan régional de mobilité comme imposé par la législation régionale (voir
l’ordonnance du 26 juillet 2013 instituant un cadre en matière de planification de la
mobilité) ;

• Intégrer systématiquement les enjeux de (multi)mobilité dans l’organisation de


l’espace public en vue d’encourager les alternatives à la voiture et partager l’espace
entre ses divers usagers, avec une attention spécifique pour les usagers faibles
(piétons, cyclistes, deux-roues motorisées, PMR, etc.) ;

• Favoriser la mobilité durable (transports en commun, vélos,


covoiturage, …) dans l’objectif d’améliorer la qualité de l’air,
notamment aux abords des écoles ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 6


• Poursuivre les aménagements de la voirie qui favorisent l’usage du vélo (pistes
cyclables, box vélos, parking vélos, etc.) ;

• Revoir en concertation avec les habitants, les heures de


stationnement en zone bleue et les limites géographiques d e
celle-ci (pour éviter le report du stationnement dans les
quelques rues situées hors zone bleue);

• Diminuer le prix de la carte de stationnement riverain (de


15 à 10 € pour la 1ère voiture et de 75 à 60 euros pour la 2ème voiture) ;

• Contrôle et répression accrus du stationnement «  sauvage  » des camions et


camionnettes  ; pour ce faire, il faut renforcer la coordination entre le service
prévention, l’agent sanctionnateur (dont le nombre est à augmenter) et la police ;

• Prévoir une carte de stationnement « travaux » gratuite et temporaire pour les riverains
qui n’ont plus accès à leur garage pendant la durée d’un chantier ;

• Développer un plan d’action pour la mobilité partagée en installant des places de


stationnement réservées, en renforçant la communication, en utilisant les modes
partagés pour les déplacements du personnel communal, etc.

• Créer un service « social » de mobilité pour favoriser le déplacement des personnes à


mobilité réduite et des seniors (voir supra p.17) ;

•Etendre, via une concertation avec les riverains, les zones 30 et y
prévoir des aménagements pour réduire la vitesse et améliorer la
sécurité de tous les usagers (ilots directionnels, dos d’âne,
rétrécissement de voirie, etc.)  ; ceci va de pair avec un contrôle
accru du respect des zones 30 ;

• Insister auprès de la Région sur le réaménagement de l’avenue Charles-Quint (voir


infra p.34) ;

• Traiter les « points noirs » en matière de sécurité routière (par exemple : déployer des
agents de police ou des gardiens de la paix, installation de radars de vitesse, meilleure
signalisation, …)  et veiller à améliorer la sécurité de tous les usagers (poursuivre
l’aménagement d’ilots directionnels, le rétrécissement de voirie, les extensions de
trottoirs, …).

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 7


• Fermeture des passages à niveau et halte RER. Les infrastructures (tunnel sous le
chemin de fer dans le bas de l’avenue Van Overbeke, passerelles, etc.) prévues par
Infrabel préalablement à la fermeture des passages à niveau seront réalisées dans les
prochaines années. Il importera de veiller à poursuivre notre opposition à
l’aménagement d’une halte RER à hauteur du pont du chemin de fer de l’avenue de
l’Exposition. A noter que cette halte ne se trouve plus dans le plan régional de
développement durable (PRDD) qui a été adopté par le Gouvernement régional ce 12
juillet 2018

QUALITÉ DE VIE ET SÉCURITÉ / PRÉVENTION

La mise en œuvre de politiques de sécurité efficaces doit articuler approche préventive


et approche répressive. Elle implique la coordination des différents
acteurs.

• Déployer une véritable police de proximité au service de la


population :

- Augmenter le nombre de policiers de quartiers et


organiser des rencontres avec les habitants;

- Multiplier les patrouilles de police dans les quartiers en


mettant l’accent sur celles en vélo, à pied et à cheval pour
faciliter le dialogue avec les Ganshorenois ;

- Analyser la possibilité d’étendre le Partenariat local de Prévention existant à


d’autres quartiers. Il s’agit d’un accord de collaboration entre les citoyens et la
police locale au sein d'un quartier déterminé afin d'accroître le sentiment de
sécurité général du citoyen, de favoriser le contrôle social et de propager
l'importance de la prévention ;

- Renforcer l’écoute et l’attention portées aux victimes lors de dépôt de plaintes


auprès de la police et améliorer l’aide de première ligne pour les assister
rapidement dans leurs démarches  ; mettre l’accent sur l’accueil et
l’accompagnement des victimes de violence scolaire et conjugale (formations
spécifiques) ;

- Réinstaurer le Comité de Prévention et de Sécurité (qui existait avant 2013)


regroupant le Bourgmestre, des représentants de la Police, du service de
Prévention et les éducateurs de rue afin de favoriser l’articulation du travail
entre l’ensemble de ces acteurs de la sécurité  ; et promouvoir les échanges

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 8


entre ce Comité et les citoyens et associations locales afin d’optimiser l’échange
d’informations sur les questions de sécurité ;

• Lutter contre le sentiment d’insécurité :

- Multiplier la présence de caméras mobiles


(dépôts sauvages,…);

- Identifier en concertation avec les habitants des


quartiers et les commerçants, les lieux jugés
insécurisants et les aménager ;

- Généraliser un système d’éclairage public


intelligent qui allie sécurisation du territoire, consommation énergétique
raisonnable et respect de l’environnement ;

- Renforcer l’action du conseiller en techno-prévention qui donne des conseils


gratuits en vue de prévenir les vols et les incendies  ; prendre contact pro-
activement avec tous les nouveaux habitants pour les informer à ce sujet (cf.
service de prévention communal) ;

-Augmenter le nombre de gardiens de la


Paix et d’éducateurs de rue ainsi que les
faire connaître aux citoyens afin de renforcer
le lien social  (réunions de quartier avec les
gardiens de la paix, éducateurs et agents de
quartiers) ;

• Informer, sensibiliser, et avertir AVANT de sévir. Il est donc important de revoir le


système actuel de prévention, de l’exposer aux Ganshorenois et de le mettre en
application (avertissement notifié avant la répression) ;

• Géolocalisation des faits délictueux pour améliorer le circuit des patrouilles et des
gardiens de la paix et favoriser le concept « my fix street » développé par le CIRB par
exemple ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   2 9


QUALITÉ DE VIE ET LOGEMENT

Le droit au logement constitue un droit fondamental qu’il convient de défendre et


renforcer à tous les niveaux de pouvoir. Un logement accessible et de bonne
qualité constitue le premier levier de l’émancipation sociale et un e n j e u
prioritaire pour la liste "Ensemble-Samen #Carthé. La
Commune doit donner les impulsions en matière de
construction de logements neufs, de localisation et
de qualité du bâti, de mixité sociale et fonctionnelle
de l’habitat et de protection des citoyens les plus
vulnérables.

• Créer un « guichet unique » logement et urbanisme pour informer sur :

- les aides au logement (allocation loyer, primes rénovation, primes énergie, AIS,
accès au logement social, etc.) ;

- le   respect des normes d’habitabilité et, de manière plus générale, de toutes


obligations de conformité des logements ;

- la législation en matière de baux à loyers ;

- les services / acteurs compétents existants en la matière ;

- la réglementation urbanistique ;

- les boutiques et services juridiques limitrophes ;

•P o u r s u i v r e l e s e f f o r t s e n m a t i è r e
d’embellissement des abords, de rénovation
(ascenseurs, électricités, …), d’accompagnement
social, et de partage/convivialité pour les
immeubles de logements sociaux  (la société
immobilière de service public «  Les Villas  » est
devenue «  Lojega  » depuis la fusion avec la
société de Jette);

• Veiller à améliorer la mixité sociale en introduisant du logement acquisitif moyen dans


les quartiers de logements sociaux ;

• Informer sur l’existence de logements d’urgence (commune et CPAS);

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 0


• Augmenter autant que faire se peut le nombre de logements dits de transit (situation
d’urgence) ;

• obliger les promoteurs immobiliers (via le système des charges d’urbanisme1) à mettre
en vente ou en location au moins 10% des logements qu’ils construisent aux familles à
revenus moyens ou bas ; il pourra également être fait usage des charges d’urbanisme
pour imposer aux promoteurs la transformation ou rénovation d’espaces, équipements
et bâtiments publics, de voiries et d’espaces verts.

• Créer une Régie foncière communale pour augmenter l’offre de logements publics,
locatifs et acquisitifs ;

• Renforcer la lutte contre les logements inoccupés à


travers, d’une part, le mécanisme de réquisition, et
d’autre part, en incitant les propriétaires de biens
laissés à l’abandon à mettre leur bien en vente ou en
location via une Agence immobilière sociale ;

• Développer une stratégie de lutte contre les marchands de sommeil et l’insalubrité


des logements par une meilleure coordination forte entre les services de police, de la
population, de l’urbanisme et du CPAS et un renforcement des contrôles de salubrité.
La Commune veillera, à travers le permis d’urbanisme, à éviter la division d’immeubles
en trop petites cellules ;

• Diffuser et informer les propriétaires et les locataires sur la grille régionale de


référence des loyers ;

• L’organisation d’une offre de court séjour au sein du Home Heydeken lorsqu’une


personne en situation de handicap ne peut rester provisoirement en son domicile ;

• Collaborer et informer sur le rôle des agences immobilières sociales ;

• Encourager des formes collectives de logement, comme la colocation, les


coopératives de logements, les logements intergénérationnels (habitat kangourou),
notamment à travers les règles d’urbanisme et de domiciliation.

1 Par principe, les charges d’urbanisme ont pour objet d’imposer, en contrepartie des avantages découlant du permis,

une obligation complémentaire destinée à obtenir la participation du bénéficiaire du permis à la valorisation de


certains éléments du patrimoine urbanistique commun ou à reporter sur le bénéficiaire du permis des obligations que
l’autorité délivrante aurait dû prendre en charge à la suite de la mise en œuvre du permis, tel l’équipement de la voirie.

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 1


QUALITÉ DE VIE ET ENVIRONNEMENT : TRANSITION
ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

• Développer les projets de développement durable dans le


cadre du   plan  communal de transition énergétique
concernant les bâtiments communaux (maison
communale, crèches, CPAS, m a i s o n d e re p o s , c e n t re
culturel) ;

• Po u r s u i v r e l e s é c o n o m i e s d’énergie par l’isolation des


bâtiments publics, l’installation de panneaux solaires, les compteurs
d’énergie intelligents, la récupération des eaux de pluie pour les sanitaires et les
jardins, le système de comptabilité «  énergétique  » ; l’extension de la cogénération
dans les logements sociaux ;

• Gérer le parc automobile communal en intégrant les autres moyens de transport, de


façon a réduire le nombre de véhicules, à promouvoir la multimodalité
et la mobilité partagée, et à favoriser les véhicules qui sont les p l u s
respectueux de l’environnement ;

• Développer les potagers collectifs en y donnant


prioritairement l’accès aux personnes qui vivent en
appartement, et avec l’organisation d’ ateliers de type
« agriculture urbaine » ;

• Soutien aux initiatives favorisant les circuits courts et producteurs


locaux ainsi que les achats groupés solidaires ;

• Continuer et renforcer les fréquences des formations ouvertes à tous sur des sujets
environnementaux tels que « les alternatives aux pesticides », « le compostage », « les
opérations « 0 déchets », la réduction du bruit, etc. ;

•Promouvoir les bonnes pratiques alimentaires (repas scolaire «  good


food  » - alimentation saine, locale et équilibrée)  et les produits et
services les plus respectueux de critères sociaux et
environnementaux via les marchés publics et la politique d’achat
communale (achats de fournitures, travaux routiers, …). A cet égard,
la commune et le CPAS favoriseront les circuits courts et l’économie
circulaire dans leurs achats ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 2


• Favoriser la lutte contre le gaspillage alimentaire (ateliers culinaires, utilisation
du resto pack, etc.) ;

• Développer les « Repair café » et autres systèmes de partage et de récupération


(objets que l’on n’utilise plus mais qui peuvent encore servir, pour favoriser
l’économie durable) ;

• Survol de Ganshoren par les avions : une concertation indispensable  et non des
promesses intenables ! Il faut veiller au suivi de la motion votée au Conseil communal
et qui soutient la solution préconisée par l'ombudsman du Gouvernement fédéral (sur
la table depuis 2016 !) qui permettrait d'atténuer le survol de Ganshoren et Jette lors
des atterrissages (la procédure RNP en piste 07L). Ceci dans l’attente du nouveau plan
fédéral de répartition des routes aériennes ; Solution qui se heurte aux réticences du
Ministre fédéral de la Mobilité, Monsieur Bellot (MR) … Force est de constater que le
placement d’un sonomètre pour objectiver les nuisances ne permettra nullement de
les réduire. L’Etat fédéral a déjà été condamné, en juin 2016, par un juge à cesser les
violations des normes de bruit et à proposer des alternatives possibles sous peine
d'astreintes…

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 3


Q UA L I T É D E V I E E T E S PAC E S P U B L I C S /A M É N AG E M E N T
DU TERRITOIRE/URBANISME

L e
développement
du territoire vise à
améliorer la
qualité de vie des
habitants, à créer
des emplois et
des activités
locales, à favoriser
les liens sociaux et
à se réapproprier
l’espace public. Il
s’agit de tirer le
meilleur parti des
spécificités et potentialités de chaque territoire afin d’avoir des espaces publics
conviviaux et de qualité :

• Lancer une concertation des citoyens pour le réaménagement de certains espaces


publics afin, notamment, d’y développer le mobilier urbain, et ainsi, favoriser les
rencontres et la convivialité (par exemple, la Place Guido Gezelle), ainsi que pour tout
autre projet d’infrastructure (prioriser les projets); user de tous les outils juridiques de
planification disponibles pour revitaliser certaines artères dont l’avenue Charles-Quint,
et ce avec l’aide indispensable de la Région (voirie régionale) et des acteurs régionaux
tels que Citydev Brussels (organisme
compétent pour l’expansion économique et
la rénovation urbaine)  ; on pense,
notamment, au droit de préemption
permettant à la commune d’acquérir par
priorité un bien lorsque le propriétaire
manifeste sa volonté de le vendre,
permettant ainsi à la commune de mener à
bien ses projets d’aménagement et de
revitalisation urbaine ;

• Créer une zone WIFI sur l’ensemble de la commune, en commençant par les espaces
publics de rencontre tels que la Place Guido Gezelle, la Place Reine Paola, … ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 4


• Favoriser la mixité des fonctions du territoire pour renforcer l’attractivité des quartiers
et améliorer l’accessibilité des citoyens aux services, aux emplois, aux commerces, aux
loisirs, aux espaces verts, etc.

• Veiller à la bonne coordination et à l’exécution rapide des chantiers de travaux


publics, en coordination et collaboration (et non opposition) avec la Région le cas
échéant, et informer correctement les riverains, commerçants et autres personnes
concernées (signalisation efficace);

• Préserver autant que faire se peut nos espaces verts (peupleraie Nestor Martin, …) et
les réaménager, en concertation préalable avec les citoyens, afin de les rendre plus
agréables  (au Mail par exemple)  : notre commune est connue et reconnue pour son
cadre verdoyant, préservons-le !

• Aménager les abords d’école, les quartiers résidentiels, les zones commerciales pour
protéger les usagers plus faibles.


LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 5


THÈME 3

P O U R U N E D É M O C R AT I E
PA R T I C I PAT I V E DA N S U N E C O M M U N E
À L’ É C O U T E D E S E S H A B I TA N T S

La Démocratie ne se limite ni à voter tous les 6 ans ni à être élu un jour pour une durée
de 6 ans. Le mieux-vivre ensemble c’est aussi co-construire entre élus et citoyens pour
réaliser des projets ENSEMBLE en tenant compte de l’intérêt général et en se fixant des
priorités.  

Le renforcement de la démocratie participative passe également par une transparence


accrue et des élus qui font preuve d’éthique et de clarté en matière de gouvernance
(restreindre le cumul des mandats, refuser d’être juges et parties).

La bonne gouvernance passe également par une gestion rigoureuse des deniers
publics.

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 6


NOS MESURES

INFORMATION ET CONCERTATION

• Faciliter la participation et l’accès aux services


administratifs par une communication performante et
moderne (applis, site internet, journal communal,
tracts spécifiques lors d’évènements tels que travaux
dans un quartier, fête de voisins, …) :

- Un site Internet moderne et interactif ;

- Un bulletin communal modernisé, ouvert à tous et utilisé de manière efficace;

- Une signalétique communale améliorée qui oriente vers les principaux lieux de
vie, de soins, de rencontres et des bâtiments administratifs qui doivent être
aisément repérables.  L’attractivité de ces lieux publics doit être renforcée afin
qu’ils deviennent de véritables lieux d’échange, de rencontre et d’entraide (ex :
épicerie sociale) ;

• Création du Conseil consultatif du cadre de vie composé de citoyens représentatifs de


la population, de représentants de la vie associative de Ganshoren et de délégué(e)s
des quartiers principaux. Ils seraient donc tirés au sort sur une liste de citoyens
volontaires. Ce Conseil sera habilité à faire des propositions et la méthode du budget
participatif sera expérimentée dans ce cadre. Les conclusions du Conseil, intégrant les
avis minoritaires, seront transmises au conseil communal qui sera chargé de les
examiner et de les mettre en œuvre ou de justifier leur rejet  ; outre ce Conseil
regroupant l’ensemble des citoyens, un Conseil spécifique des jeunes sera également
mis en place ;

• Organiser systématiquement une information et une consultation de la population


concernée sur tout projet d’ampleur initié par la commune (construction d’un bâtiment,
etc.),  et ceci en faisant preuve de rigueur méthodologique dans l’organisation de la
consultation ;

• Organiser de façon régulière des forums démocratiques réunissant les élus et les
citoyens afin de débattre directement sur des thématiques proposées par les habitants
(réunions de quartier) ;

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 7


• Permettre aux citoyens de formuler directement auprès du Conseil communal des
propositions réglementaires en les motivant ainsi que des amendements aux projets
en cours ;

• Défendre et valoriser l’autonomie et le modèle de gestion participative du centre


culturel ;

•Faire de la démocratie participative et de la citoyenneté


une compétence échevinale à part entière. L’échevin veillera
à développer la démocratie participative, tant par de
nouvelles mesures qu’en faisant connaître ce qui existe déjà
comme le droit d’interpellation du conseil communal, et à
prendre des initiatives en vue de renforcer la citoyenneté ;

• Créer un Comité des usagers du CPAS et permettre à un ombudsman, chargé


d’examiner les plaintes des usagers, de faire des diagnostics circonstanciés et remettre
rapport au CPAS et à la commune pour des pistes de solution ;

ETHIQUE ET TRANSPAREN CE

Le renforcement de la démocratie participative au niveau local passe également par


davantage de contrôle dans l’exercice des mandats, une limitation des cumuls des
mandats et des rémunérations (exercice à titre gratuit des mandats dérivés), une
limitation stricte des risques de conflits d’intérêt et une transparence accrue des
institutions et des élus. Il s’agit là de respecter, entre autres, les nouvelles ordonnances
adoptées par la Région de Bruxelles-Capitale en matière de bonne gouvernance  et
d’assurer une large diffusion des séances du conseil communal, par tous les moyens
disponibles (streaming, réseaux sociaux, bulletin communal, etc.) ;

Il faut également amplifier le travail d’accessibilité et de lisibilité des formulaires et


documents administratifs ainsi que les efforts en matière de simplification
administrative, en développant une e-commune. La commune veillera à permettre
d’effectuer un maximum de démarches administratives en ligne.

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 8


« Ensemble-Samen #Carthé »
LA LISTE

10 7 13
22 16 19 25 24 11

14
8
12
9 2
18 1 26 4 27
3
15 21
23
17

20 6 5

RESPECT - CONFIANCE - DIALOGUE

1 CARTHÉ Michèle 15 DEBUYCK Ginette


2 COPPENS René 16 Debuyck
POLAT Isa
3 SOUISS Karima 17 BACHMAJER Micheline
4 DEWAELS Martial 18 Bachmajer
M’FARRAJ Mohamed
« Il est possible et M’Farnaj
5 THOMMÈS Lara 19 GLINKA Judyta
recommandé de
voter pour plusieurs 6 DALMANS Denis 20 SCOTTI Massimo
candidats d'une 7 CRAHAIJ Mimi 21 LEDUC Renée
même liste ».
8 VAN DEN BERGHE Erik 22 BOUFFIOUX Jacques
9 EL MAHYAOUI Khadija 23 BouffiouxNora
HOUMA
10 GJANAJ Avni 24 PETRE Amedeuo
11 BARACCHI Leila 25 MAITA Manuela
12 THOUA Philippe 26 HENDRICK Monique
13 PETIT Joëlle 27 Hendrick
CHERKÉ Abderrahim
14 EKOKA BOKELO Jethro

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   3 9


ensemblecarthe@gmail.com 02 428 28 07 - 0492 06 19 15
 EnsembleSamenCarthé

Michèle Carthé - Rue Roger Abeels, 7 1083 Ganshoren

www.michelecarthe.be

LISTE ENSEMBLE-SAMEN #CARTHE PA G E   4 0