Vous êtes sur la page 1sur 8

Département de Biologie

Laboratoire de Biochimie
Session Juin 2014
EXAMEN
DE BIOCHIMIE METABOLIQUE
Durée : 45 mn
QUESTIONNAIRE A
Au cours de l'oxydation cytosolique du glucose en pyruvate par la voie de la glycolyse, il se
forme du nicotinamide adénine dinucléotide réduit (NADH, H+)
+
Q 1. Quel est le substrat de la réaction au cours de laquelle se forme du NADH, H .
A. 1,3-bisphosphoglycérate
B. glycéraldéhyde-3-phosphate
C. 3-phosphoglycérate
D. Dihydroxy-acétone-phosphate
Q 2. Nommer l’enzyme qui catalyse cette réaction
A. 3-Glycérophosphate déshydrogénase
B. Glycéraldéhyde-3-phosphate déshydrogénase
C. β- Hydroxy- Butyrate déshydrogénase
D. Acyl-CoA déshydrogénase
Q 3. Sachant que la constante d’équilibre Keq= 0.08 et R= 8,315 J/mole.K. Quelle serait la
variation de l’énergie libre standard (ΔG’o) de cette réaction ?
A. -6,2 KJ/mole.
B. -2,7 KJ/mole.
C. 2,7 KJ/mole.
D. 6,2 KJ/mole.
Q 4. Que peut-on dire de cette réaction ?
A. Réaction favorable.
B. Réaction défavorable.
C. Réaction endergonique.
D. Réaction exergonique.
+
Q 5. La molécule de NADH, H libérée lors de cette phase de la glycolyse va rejoindre :
A. La mitochondrie.
B. La chaine respiratoire.
C. Le cycle de Krebs.
D. La voie des pentoses phosphates.
Q 6. Si l'on se place en conditions aérobies, quel est le bilan énergétique de la réoxydation du
NADH qui est formé jusqu'au pyruvate, quand la cellule emploie la navette du glycérol
phosphate.
A. 0 ATP
B. 2 ATP
C. 4 ATP
D. 6 ATP
Q 7. Même question en l'absence d'oxygène (anaérobiose)
A. 0 ATP
B. 2 ATP
C. 4 ATP
D. 6 ATP

QUESTIONNAIRE A   Page 1 
Département de Biologie
Laboratoire de Biochimie
Session Juin 2014

Soit la réaction suivante :


1,3-Biphosphoglycerate + ADP + Pi 3-Phosphoglycerate + ATP
(ΔG’o = -18,4 KJ/mole)
Q 8. Quelle serait la variation de l’énergie libre standard de la réaction de transformation du
glycéraldéhyde 3-phosphate en 3-phosphoglycerate ?
A. -24,6 KJ/mole.
B. -12,2 KJ/mole.
C. 12, 2 KJ/mole.
D. 24,6KJ/mole.

Q 9. La variation de l’énergie libre, ΔG est :


A. Proportionnelle à la variation de l’énergie libre standard (ΔG’o).
B. Est égale à zéro à l’équilibre.
C. Peut être calculée seulement quand [Réactif] = [Produit] = 1M
D. Est égale a –RT dans la constante d’équilibre Ke.
Q 10. Le cycle de Krebs
A. Le cycle de l’acide citrique est présent dans toutes les cellules
B. L’acide citrique est formé par condensation de l’acide oxaloacétique avec l’acétyl-CoA
+
C. Sur les 8 réactions du cycle, 3 produisent du FADH2 et une produit du NADH, H
D. Le bilan énergétique de la dégradation d’un acétylCoA est de 12 ATP
Q 11. La néoglucogenèse
A. n’a lieu que dans le foie
B. contribue au maintien de la glycémie
C. intervient lors des efforts physiques intenses
D. consomme 4 ATP par glucose formé
Q 12. Dans le cadre de la néoglucogenèse, l’oxaloacétate
A. est formé par action de la pyruvate carboxylase
B. est transformé en phosphoénolpyruvate dans le cytosol
C. est transformé en phosphoénolpyruvate par la phosphoénolpyruvate kinase
D. nécessite l’intervention de navettes pour sortir de la mitochondrie
Q 13. Quelles enzymes, entre autres, sont nécessaires à la néoglucogenèse hépatique à partir
du glycérol ?
A. aldolase
B. glycérol-3-phosphate déshydrogénase
C. énolase
D. glucose-6-phosphatase
Q 14. Régulation du métabolisme
A. En période post absorptif, le glucose en excès est utilisé pour la synthèse des acides
gras et leur stockage, sous forme de triglycérides, dans le tissu adipeux
B. En période post absorptif, le maintien de la glycémie est assuré par la glycogénolyse
C. Lors d’une période de jeûne, la concentration des corps cétoniques augmente dans le
sang
D. Lors d’une période de jeûne, le maintien de la glycémie fait intervenir la
néoglucogenèse

QUESTIONNAIRE A   Page 2 
Département de Biologie
Laboratoire de Biochimie
Session Juin 2014

Q 15. En l’absence des glucides


A. On observe une augmentation du catabolisme des acides gras
B. On observe une augmentation de l’acétyl-CoA
C. On observe une augmentation de la production du NADPH, H+
D. On observe une augmentation des corps cétoniques

Q 16. Soit le composé suivant : CH3 - CO - CH2 - COOH


A. Sa synthèse a lieu dans la mitochondrie
B. Sa concentration augmente dans le sang en période post prandial
C. Sa dégradation produit un intermédiaire du cycle de krebs
D. Une molécule à 2 carbones qui lui a donné naissance

Un triglycéride homogène saturé comportant au total 39 atomes de carbone. La lipase


hydrolyse ce triglycéride en glycérol et acide gras.
Q 17. Déduire le nombre d'atomes de carbone de l'acide gras.
A. 10 atomes de carbone
B. 12 atomes de carbone
C. 14 atomes de carbone
D. 16 atomes de carbone
Q 18. Quel est le bilan énergétique de la β - oxydation de l'acide gras en question?
A. 78 ATP
B. 95 ATP
C. 112 ATP
D. 129 ATP
Q 19. BRAUNSTEIN et KRITZMAN ont incubé dans une fiole de Warburg, des coupes de muscle
en présence du pyruvate et du glutamate. Après un certain temps d’incubation (dans des
conditions adéquates), ils ont trouvé dans le milieu l’acide α – cétoglutarique et l’alanine
et ils ont constaté qu’il n’y a ni consommation d’oxygène ni apparition de NH3 libre.
Interpréter les données de l’expérience
A. Il y’a une décarboxylation oxydative
B. Il y’a une carboxylation oxydative
C. Il y’a une transamination
D. Il y’a une déshydrogénation
Q 20. Les « molécules carrefour » des voies métaboliques.
A. Pyruvate
B. Glucose 6 Phosphate
C. Acétoacétyl-CoA
D. Oxaloacétate
Q 21. La cétogenèse et la cétolyse
A. L’acétoacétyl-CoA est hydrolysé directement en acétoacétate
B. Les corps cétoniques sont synthétisés à partir d’acétyl-CoA venant des acides gras
C. Les corps cétoniques peuvent être transformés en acétyl-CoA dans le foie
D. 3-OH butyrate et acétoacétate sont utilisés par les tissus périphériques

QUESTIONNAIRE A   Page 3 
Département de Biologie
Laboratoire de Biochimie
Session Juin 2014

Q 22. Soit le carrefour métabolique suivant où (1) (2) (3) et (4) sont des voies métaboliques

A. Ce carrefour est présent dans tous les tissus


B. Pour entrer dans la mitochondrie, le pyruvate doit être activé
C. (2) est une voie de la glycogénogenèse
D. Les voies (2) et (4) ne fonctionnent pas simultanément
Q 23. Du palmitate est marqué sur le C1, il est dégradé en acétyi-CoA puis oxydé au cours du
cycle de Krebs. Au cours du premier tour de ce cycle
A. Le palmitate est marqué sur sa fonction carboxylique
B. L’acétyl-coenzymz A n’est pas marqué
C. Le citrate est marqué
D. Le succinate n’est pas marqué
Q 24. Soit le schéma métabolique suivant :
- 1
CH3-C-COO

E1
-
COO
-
E3 E4 HO-CH-COO
CH2
X
-
CH CH2 -COO

+ - 4
NH3 COO α-céto- GLU E2
glutarate
3
-
CH2 -COO

HO-C-CO O-
2 -
CH2 -COO

(X, 1, 2, 3 et 4 sont les principaux métabolites ; E1, E2, E3 et E4 les enzymes). Tous les
intervenants dans les différentes réactions ne sont pas représentés
A. 1 est un produit du cycle de Krebs
B. X est l’oxaloacétate
C. L’enzyme E1 est activée par l'acétyl-CoA
D. L’enzyme E3 est l’aspartate aminotransférase
Q 25. Concernant le cycle de l’urée
A. Il y’a libération de fumarate
B. Il y’a libération d’aspartate
C. Il y’a libération d’ammoniaque
D. L’arginine est transformée en citrulline

QUESTIONNAIRE A   Page 4 
Département de Biologie
Laboratoire de Biochimie
Session Juin 2014
EXAMEN DE
BIOCHIMIE METABOLIQUE
Durée : 45 mn
QUESTIONNAIRE B
Au cours de l'oxydation cytosolique du glucose en pyruvate par la voie de la glycolyse, il se
forme du nicotinamide adénine dinucléotide réduit (NADH, H
+
Q 1. Quel est le produit de la réaction au cours de laquelle se forme du NADH, H .
A. 1,3-bisphosphoglycérate
B. glycéraldéhyde-3-phosphate
C. 3-phospho-glycérate
D. Dihydroxy-acétone-phosphate
Q 2. Nommer l’enzyme qui catalyse cette réaction
A. 3-Glycérophosphate déshydrogénase
B. Glycéraldéhyde-3-phosphate déshydrogénase
C. β- Hydroxy- Butyrate déshydrogénase
D. Acyl-CoA déshydrogénase
Q 3. Sachant que la constante d’équilibre Keq= 0.08 et R= 8,315 J/mole.K. Quelle serait la
variation de l’énergie libre standard (ΔG’o) de cette réaction ?
A. -6,2 KJ/mole.
B. -2,7 KJ/mole.
C. 2,7 KJ/mole.
D. 6,2 KJ/mole.
Q 4. Que peut-on dire de cette réaction ?
A. Réaction favorable.
B. Réaction défavorable.
C. Réaction endergonique.
D. Réaction exergonique.
+
Q 5. La molécule de NADH, H libérée lors de cette phase de la glycolyse va rejoindre :
A. La mitochondrie.
B. La chaine respiratoire.
C. Le cycle de Krebs.
D. La voie des pentoses phosphates
Q 6. Si l'on se place en conditions aérobies, quel est le bilan énergétique de la réoxydation du
NADH qui est formé jusqu'au pyruvate, quand la cellule emploie la navette malate
aspartate.
A. 0 ATP
B. 2 ATP
C. 4 ATP
D. 6 ATP
Q 7. Même question en l'absence d'oxygène (anaérobiose)
A. 0 ATP
B. 2 ATP
C. 4 ATP
D. 6 ATP

QUESTIONNAIRE B   Page 1 
Département de Biologie
Laboratoire de Biochimie
Session Juin 2014

Soit la réaction suivante :


1,3-Biphosphoglycerate + ADP + Pi 3-Phosphoglycerate + ATP
(ΔG’o = -18,4 KJ/mole)
Q 8. Quelle serait la variation de l’énergie libre standard de la réaction de transformation du
glycéraldéhyde 3-phosphate en 3-phosphoglycerate ?
A. -24,6 KJ/mole.
B. -12,2 KJ/mole.
C. 12, 2 KJ/mole.
D. 24,6KJ/mole.

Q 9. La variation de l’énergie libre, ΔG est :


A. Proportionnelle à la variation de l’énergie libre standard (ΔG’o).
B. Est égale à zéro à l’équilibre.
C. Peut être calculée seulement quand [Réactif] = [Produit] = 1M
D. Est égale a –RT dans la constante d’équilibre Ke.
Q 10. Le cycle de Krebs
A. Le cycle de l’acide citrique est présent dans toutes les cellules
B. L’acide citrique est formé par condensation de l’acide succinique avec l’acétyl-CoA
+
C. Sur les 8 réactions du cycle, 3 produisent du NADH, H et une produit du FADH2
D. le bilan énergétique de la dégradation d’un acétylCoA est de 12 ATP
Q 11. La néoglucogenèse
A. n’a pas lieu que dans le foie
B. contribue au maintien de la glycémie
C. intervient lors des efforts physiques intenses
D. consomme 6 ATP par glucose formé
Q 12. Dans le cadre de la néoglucogenèse, l’oxaloacétate
A. est formé par action de la pyruvate kinase
B. est transformé en phosphoénolpyruvate dans le cytosol
C. est transformé en phosphoénolpyruvate par la phosphoénolpyruvate carboxylase
D. nécessite l’intervention de navettes pour sortir de la mitochondrie
Q 13. Quelles enzymes, entre autres, sont nécessaires à la néoglucogenèse hépatique à partir
du glycérol ?
A. énolase
B. glycérol-3-phosphate déshydrogénase
C. aldolase
D. glucose-6-phosphatase
Q 14. Régulation du métabolisme
A. En période post prandiale, l’insuline permet la mise en réserve de glucose en excès
sous forme de glycogène
B. En période post absorptif, le glucose en excès est utilisé pour la synthèse des acides
gras et leur stockage, sous forme de triglycérides, dans le tissu adipeux
C. En période post absorptif, le maintien de la glycémie est assuré par la glycogénolyse
D. Lors d’une période de jeûne, le maintien de la glycémie fait intervenir la
néoglucogenèse

QUESTIONNAIRE B   Page 2 
Département de Biologie
Laboratoire de Biochimie
Session Juin 2014

Q 15. En l’absence des glucides


A. On observe une augmentation du catabolisme des acides gras
B. On observe une augmentation de l’acétyl-CoA
C. On observe une augmentation de la production du NADPH, H+
D. On observe une augmentation des corps cétoniques

Q 16. Soit le composé suivant : CH3 - CO - CH2 - COOH


A. Sa synthèse a lieu dans le cytosol
B. Sa concentration augmente dans le sang en période de jeûne
C. Sa dégradation produit un intermédiaire du cycle de Krebs
D. Une molécule à 2 carbones qui lui a donné naissance

Un triglycéride homogène saturé comportant au total 39 atomes de carbone. La lipase


hydrolyse ce triglycéride en glycérol et acide gras.
Q 17. Déduire le nombre d'atomes de carbone de l'acide gras.
A. 10 atomes de carbone
B. 12 atomes de carbone
C. 14 atomes de carbone
D. 16 atomes de carbone

Q 18. Quel est le bilan énergétique de la β - oxydation de l'acide gras en question?


A. 78 ATP
B. 95 ATP
C. 112 ATP
D. 129 ATP
Q 19. BRAUNSTEIN et KRITZMAN ont incubé dans une fiole de Warburg, des coupes de muscle
en présence du pyruvate et du glutamate. Après un certain temps d’incubation (dans des
conditions adéquates), ils ont trouvé dans le milieu l’acide α – cétoglutarique et l’alanine
et ils ont constaté qu’il n’y a ni consommation d’oxygène ni apparition de NH3 libre.
Interpréter les données de l’expérience
A. Il y’a une décarboxylation oxydative
B. Il y’a une carboxylation oxydative
C. Il y’a une transamination
D. Il y’a une déshydrogénation
Q 20. Les « molécules carrefour » des voies métaboliques
A. Pyruvate
B. Fructose 6 Phosphate
C. Acétyl-CoA
D. Oxaloacétate
Q 21. La cétogenèse et la cétolyse
A. 3-hydroxy-3-méthylglutaryl-CoA est hydrolysé directement en acétoacétate
B. Les corps cétoniques sont synthétisés à partir d’acétyl-CoA venant des acides aminés
C. Les corps cétoniques peuvent être transformés en glucose dans le foie
D. 3-OH butyrate et acétoacétate sont utilisés par les tissus périphériques

QUESTIONNAIRE B   Page 3 
Département de Biologie
Laboratoire de Biochimie
Session Juin 2014

Q 22. Soit le carrefour métabolique suivant où (1) (2) (3) et (4) sont des voies métaboliques

A. Ce carrefour est présent dans tous les tissus


B. Pour entrer dans la mitochondrie, le pyruvate doit être activé
C. (4) est une voie de la glycogénogenèse
D. Les voies (2) et (4) fonctionnent simultanément
Q 23. Du palmitate est marqué sur le C1, il est dégradé en acétyi-CoA puis oxydé au cours du
cycle de Krebs. Au cours du premier tour de ce cycle
A. Le palmitate n’est pas marqué sur sa fonction carboxylique
B. L’acétyl-coenzymz A est marqué
C. Le citrate n’est pas marqué
D. Le succinate est marqué
Q 24. Soit le schéma métabolique suivant
- 1
CH3-C-COO

E1
-
COO
-
E3 E4 HO-CH-COO
CH2
X
-
CH CH2 -COO

+ - 4
NH3 COO α-céto- GLU E2
glutarate
3
-
CH2 -COO

HO-C-CO O-
2 -
CH2 -COO

(X, 1, 2, 3 et 4 sont les principaux métabolites ; E1, E2, E3 et E4 les enzymes) tous les
intervenants dans les différentes réactions ne sont pas représentés
A. 2 est un produit de la glycolyse
B. X est l’oxaloacétate
C. L’enzyme E2 est activée par l'acétyl-CoA
+ +
D. L’enzyme E4 a pour coenzyme le couple NAD / NADH + H
Q 25. Concernant le cycle de l’urée
A. Il y’a consommation de fumarate
B. Il y’a libération d’aspartate
C. Il y’a libération d’ammoniaque
D. La citrulline est transformée en arginosuccinate

QUESTIONNAIRE B   Page 4