Vous êtes sur la page 1sur 5

BTS SIO - SI7 Seuil de rentabilité

Seuil de rentabilité

Objectifs : - Déterminer le niveau d’activité minimal pour être rentable

1. Principes fondamentaux

1. Les objectifs
La comptabilité financière fournit des informations sur les charges supportées sans présenter
l’importance de ces charges par rapport au volume de l’activité.
Le calcul du seuil de rentabilité a pour but d’analyser l’incidence de la variation d’activité sur les
coûts et le résultat. L’objectif est de déterminer le niveau d’activité minimal pour être bénéficiaire.

2. La démarche
Le calcul du seuil de rentabilité comporte les étapes suivantes :
- Répartition des charges en charges fixes et charges variables
- Calcul des marges
- Détermination du seuil de rentabilité.

2. Charges fixes et charges variables


Un critère pour décomposer les charges est de considérer leur dépendance au volume de
l’activité.

1. Les charges variables

On appelle charges variables les charges proportionnelles au volume de l’activité.


Exemple : Les consommations de matières premières, les commissions accordées, la
consommation d’énergie …
Remarque : Selon le PCG, leur variation n’est Matière première consommée
pas nécessairement proportionnelle
au chiffre d’affaires.
En ce qui nous concerne, Leur
évolution est supposée linéaire.
CA

2. Les charges fixes

On appelle charges fixes les charges liées à l’existence même de l’entreprise. Elles sont
indépendantes du volume de l’activité, et restent stables pour une période donnée.
Exemple : Les loyers, primes d’assurance, Loyer
dotation aux amortissements, frais
administratifs, intérêts des
emprunts, charges de personnel de
direction, …
CA

Lycée du Grand Nouméa 1/5 Marc BATY


BTS SIO - SI7 Seuil de rentabilité

Exemple :
Répartition des charges par variabilité

Charges Charges
fixes variables
Achats M.P. 1 520 000 1 520 000
Autres approvisionnements 300 000 50 000 250 000
Services extérieurs 240 000 20 000 220 000
Impôts 50 000 30 000 20 000
Charges de perso. 730 000 510 000 220 000
Charges financières 500 000 335 000 165 000
Dotation aux amort. 150 000 150 000
Dotation aux prov. 10 000 10 000
Total 3 500 000 1 100 000 2 400 000

3. Marge sur coût variable

1. Définition

Une marge est la différence entre un chiffre d’affaires et un coût.

La marge sur coût variable est la différence entre le chiffre d’affaires et le coût variable (somme des
charges variables).

Marge sur coût variable = Chiffre d'affaires - Charges variables

Charges variables
Marge sur coût
Chiffre d’Affaires
variable

Exemple :
Dans notre exemple, on a :
MCV = 4 000 000 – 2 400 000 = 1 600 000

Par définition, les charges variables sont proportionnelles au chiffre d’affaires. Donc, si le CA
augmente, les charges variables augmentent en proportion.

Charges variables

Chiffre d’Affaires
Marge sur coût
variable

La marge sur coût variable est donc elle aussi proportionnelle au CA.
Cette proportion s’appelle Taux de marge sur coût variable.

Lycée du Grand Nouméa 2/5 Marc BATY


BTS SIO - SI7 Seuil de rentabilité

2. Taux de Marge sur coût variable

Le taux de marge sur coût variable représente la proportion de la marge sur coût variable par
rapport au chiffre d’affaires.

Taux de marge sur coût variable = Marge sur coût variable / Chiffre d'affaires

Exemple :
Dans notre exemple, en considérant que l’on a un chiffre d’affaires de 4 000 000, on a :
Tx MCV = 1 600 000 / 4 000 000 = 0,4 soit 40 %

4. Le seuil de rentabilité

Rappel : L’objectif est de déterminer le niveau d’activité minimal pour être rentable, c'est-à-dire de
déterminer le Chiffre d’Affaires pour lequel on « couvre » les charges.

1. Définition

Le seuil de rentabilité est le chiffre d’affaires pour lequel le résultat est nul. C’est le chiffre d’affaires
pour lequel le résultat couvre les charges : il y a ni bénéfice, ni perte.

2. Calcul
Dans le cas général, on a :

Charges variables Charges variables

Chiffre d’Affaires
Charges fixes Marge sur CV

Résultat

On cherche le CA pour lequel il n’y a pas de bénéfices, donc pour lequel le Résultat vaut 0.
On a donc :

Charges variables Charges variables


Chiffre d’Affaires
Charges fixes Marge sur CV

 Si Résultat = 0 , on a donc M/CV = Charges Fixes

Or on sait que MCV = TxMCV * CA, (formule du taux : TxMCV = MCV / CA )

 Donc on a TxMCV * CA = Charges Fixes

 Donc on a CA = Charges Fixes / TxMCV

Seuil de rentabilité = montant des charges fixes / Taux de marge sur coût variable

Exemple :
Dans notre exemple, on a :
SR = 1100 000 / 0,4 = 2 750 000
A partir de 2 750 000 F de chiffre d'affairess, l'activité devient rentable.

Lycée du Grand Nouméa 3/5 Marc BATY


BTS SIO - SI7 Seuil de rentabilité

3. Date d’obtention du seuil de rentabilité :


Le seuil de rentabilité représente une portion du chiffre d’affaires.
Si on suppose que les ventes sont régulières au cours de la période considérée, on peut donc
calculer à quelle date ce seuil sera atteint.

On appelle point mort la date à laquelle le seuil de rentabilité est atteint pour la période considérée.
Pour calculer cette date, il faut calculer le nombre de jours de vente nécessaire pour atteindre le
seuil de rentabilité.

Seuil de Rentabilité
Nombre de jours de vente nécessaires = x 360
Chiffre d‘Affaires

(360 est le nombre de jours d’une année comptable)


Exemple :
Dans notre exemple, on a :
Nombre jours = (2 750 000 / 4 000 000) * 360 = 247,5
Le seuil de rentabilité sera atteint après 247,5 jours, soit le 8 septembre.

4. Représentation graphique
L’objectif est de représenter graphiquement l’évolution du chiffre d’affaires et de la marge sur coût
variable afin de visualiser le seuil de rentabilité.
Le chiffre d’affaires est représenté en abscisse.
Dans un premier temps, on peut représenter en ordonnée les charges fixes :
Charges Fixes

Chiffre d’Affaires

Dans un deuxième temps, on peut représenter en ordonnée la marge sur coût variable, qui
augmente proportionnellement au CA (car on a MCV = TxMCV * CA) :
MCV

Chiffre d’Affaires

Or, on sait que lorsque le seuil de rentabilité est atteint, on a MCV = Charges Fixes.

Lycée du Grand Nouméa 4/5 Marc BATY


BTS SIO - SI7 Seuil de rentabilité

Si on superpose ces deux schémas, l’intersection de ces deux droites nous donnera le seuil de
rentabilité :
MCV
Charges Fixes

Seuil de rentabilité Chiffre d’Affaires


Exemple :
Dans notre exemple, on a :

Lycée du Grand Nouméa 5/5 Marc BATY