Vous êtes sur la page 1sur 4

Cahier des charges pour la réalisation de travaux de climatisation dans des locaux

informatiques sur les sites d'Angers et de Nantes du Centre INRA Angers-Nantes

I- Clauses techniques :

a. Lot 1 : site d'Angers

Localisation :
42 rue G. Morel 49070 Beaucouzé
Bâtiment de l'unité GenHort (040), local 038.

Contexte :
Le centre INRA Angers-Nantes souhaite créer sur le site d'Angers/Beaucouzé une salle
serveur annexe distante des locaux existants. Cette salle annexe est destinée à
héberger des serveurs informatiques ainsi que le système de sauvegarde des données
par bandes magnétiques.
Un dispositif de climatisation adapté et fiable doit donc être réalisé.

Descriptif de la demande :

Fourniture et pose d'un climatiseur dont les caractéristiques tiendront compte des
contraintes suivantes :
 Contraintes thermiques
o Une personne 2h par jour
o Local de 16 m3 sans fenêtre orienté à l'Est
o Eclairage du local par une réglette 2 x 56W
o Equipements informatiques présents dans la baie de 3kw (prévoir
une marge d'évolution de 30%).
o Un onduleur dont la puissance dissipée est estimée à 330W
 Consigne : température moyenne dans le local de 21°C (précision + ou – 2°C)

L'unité intérieure sera positionnée au-dessus de la porte d'entrée.


Le groupe extérieur sera posé en terrasse.

Evacuation des condensats par tuyau existant dans le local contigüe (040-039).

Création d'une arrivée électrique pour le climatiseur : l’entreprise pourra récupérer


l’alimentation électrique de l’ancien climatiseur située dans le local voisin (040-039).

Un contrat de maintenance pour la durée de garantie devra être proposé par


l'installateur.
b. Lot 2 : site de Nantes :

Localisation :
Rue de la Géraudière 44300 Nantes
Bâtiment Loire, local 64

Contexte :

Le local n°64 est climatisé par 2 appareils indépendants type Split Système à détente
directe avec unité intérieure modèle mural.
Le plus ancien comprend une unité intérieure murale implantée au-dessus de la
fenêtre du local et permet un balayage correct du local. Cet appareil est actuellement
utilisé en secours avec un réglage de consigne légèrement supérieure à la consigne du
second climatiseur.
L’appareil le plus récent marque DAIKIN type RSKS 71 F assure un brassage d’air
partiel du local. Seule la partie côté façade est correctement tempérée. La partie
regroupant les 2 baies informatiques et le matériel actif ne bénéficie pas d’un
rafraîchissement efficace.
Ces deux appareils utilisent du fluide frigorigène de type R22.

Descriptif de la demande :

Le climatiseur le plus ancien (A) devra être déposé. Le fluide frigorigène devra être
récupéré afin d'être traité dans un site spécialisé.

L'unité intérieure de l'appareil (B) mis en place récemment de marque DAIKIN, type
RSKS 71 F sera conservé en secours. Elle devra être déplacée et implantée au dessus
de la fenêtre en remplacement du climatiseur le plus ancien. Une vérification de son
bon fonctionnement devra être réalisée.

Un nouveau climatiseur plus performant devra être installé dont les caractéristiques
seront les suivantes :
- Puissance de 7.1 kW avec débit d'air de 1000m3/h.
- Type split-système utilisant un fluide R410, R407C ou équivalent.
- Une unité extérieure en remplacement de l’unité déposée sur la terrasse
adjacente au local informatique.
- Une unité intérieure de type cassette encastrée en faux plafond
(hauteur=52cm).
- Raccordement sur le réseau d'eau usée pour l'évacuation des condensats
(gravitaire de préférence).

Pour conserver une bonne fiabilité des 2 équipements, un dispositif automatique


permettant l'alternance des fonctionnements (actif et secours) sera réalisé au
minimum une fois par mois (le climatiseur de secours fonctionnera quelques heures,
la nuit de préférence).

Un contrat de maintenance pour la durée de garantie devra être proposé par


l'installateur.

Option 1 : l’entreprise devra chiffrer la dépose du climatiseur le plus récent (appareil


B) et le remplacement par un appareil aux mêmes caractéristiques (sauf le R22 bien
sûr).

II- Clauses administratives

- L’entreprise précisera clairement son délai de réalisation à compter de la date


d’obtention du marché.
- Le devis devra être suffisamment détaillé poste par poste, le montant des fournitures
et celui de la main d’œuvre seront séparés.
- L’entreprise fournira la note de calcul pour confirmer le choix de l’appareil.
- L’entreprise fournira dans son offre tous les éléments complémentaires qu’elle
estimerait devoir mettre en œuvre pour obtenir le résultat demandé.
- L’entreprise ne pourra en aucun cas présenter de plus-values dues à des prestations
sous estimées ou non prises en compte.
- L’entreprise devra fournir une documentation précise des produits fournis avec toute
les caractéristiques techniques nécessaires.
III- Annexes :

Plan du local informatique du site de Nantes (projet) :