Vous êtes sur la page 1sur 2

Incident critique #1

Semaine du : 6 au 10 mars 2017 Date : 6 au 8 mars 2017


Analyse d’un incident critique (évènement significatif)

Brève description : Lors de mon premier jour de stage, j’apprends que l’école du Village a eu
d’importants dégâts d’eaux. Cette situation a causé la fermeture de l’école et la relocalisation
des classes affectées. La classe de mon enseignante-associée déménagea alors à l’école des
Cavaliers. La direction nous a donné trois jours pour finir d’emballer le matériel de la classe,
que les déménageurs n’ont pas eu le temps de faire, et pour nous installer dans notre nouvelle
classe. Une fois les boites arrivées le lundi en fin d’après-midi, nous avons eu mardi et mercredi
pour organiser notre nouvelle classe. Il a fallu faire le plus que nous pouvions pour être prêts à
accueillir les élèves pour le jeudi matin. J’ai vite ressenti que ce changement inattendu d’école
ne sera pas facile pour moi, pour mon enseignante-associée, pour les élèves et pour les parents.
Analyse : Comme tout autre stagiaire de ma cohorte, je voyais ma première journée de stage
étant assis dans la classe à observer mon enseignante-associée et à tisser de bons liens avec mes
élèves. Par contre, j’ai passé les trois premiers jours à emballer et à déballer un peu moins qu’une
centaine de boites. Mes premières émotions, lors du premier jour, ont été le découragement et
l’anxiété. Par chance, j’ai une enseignante-associée très positive. Elle m’a dit de ne pas m’en
faire et de me tenir occupé. Donc, je me suis vite mis au travail. J'ai aussi pris ce temps de
déménagement pour tisser des liens avec les autres enseignantes du préscolaire touchées par ce
désastre.

Pendant ces trois jours d’emménagement, en travaillant avec le personnel, j’ai réalisé
quelque chose d’important. Pour arriver à bien réussir dans le domaine de l’enseignement
primaire et préscolaire, avec toutes les imperfections de notre système et toutes les situations
qui sont hors de notre contrôle, il est important d’avoir une coopération solide au travers
l’équipe-école. En coopérant, durant cet évènement, je me sentais moins seul et je voyais que
tout était possible par cette entraide et cette ouverture vers les besoins des autres. La
persévérance, l’esprit positif, les bonnes relations et la confiance de l'équipe-école ont fait que
tout s’est bien déroulé et que cette situation a été bien surmontée. Cet événement m’a surtout
aidé à développer ma neuvième compétence liée à la collaboration professionnelle.
Le cours de Communication avec les intervenants en milieu scolaire, donné par Marie-
Claude Rodrigue, a bien souligné, en tant qu’enseignant, qu'il ne faut pas s’enfermer dans sa
classe, mais qu’il faut plutôt s’ouvrir et bien s’insérer dans l’équipe-école. L’enseignement n’est
pas une profession qui se pratique seule, mais qui se fait avec l’aide des intervenants, des
enseignants et de l’administration (sans oublier les parents). Ce désastre a justement démontré
l'importance de la coopération en milieu scolaire et la confiance que les parents avaient envers
mon enseignante-associée à aider à diminuer le sentiment d’anxiété.

Leçons tirées et actions à venir (à la suite de la rencontre avec la personne enseignante


associée)
Malgré le fait que cet incident critique ne ressort pas d’un cadre pédagogique, d’une situation
d’enseignement ou d'une intervention avec un élève, je ressens que c’est un évènement qui m’a
donné beaucoup d’expérience que je vais pouvoir réutiliser dans ma future carrière d’enseignant.

Mon enseignante-associée m’a fait réaliser que cet évènement était semblable à une nouvelle
rentrée scolaire. Nous emménageons une nouvelle classe, nous organisons l’espace physique et
matériel, nous apprenons à travailler dans un nouvel environnement et nous préparons l’entrée
des élèves (et des parents) pour qu’ils se sentent le plus en sécurité possible. Cet évènement
risque de m’apporter certaines difficultés lors de mes premiers jours de stage. Par exemple, les
élèves risquent d’avoir beaucoup d’insécurité devant cette nouvelle école. Les élèves sensibles
au changement pourraient développer des comportements plus problématiques et certains
pourraient avoir une certaine anxiété. Je vais donc avoir la chance d’aider les élèves à se créer
des liens sécurisant avec ce nouveau lieu et d’apprendre comment gérer les comportements
négatifs (et positif) que ce changement peut amener chez les élèves.

_________________________ __________________________
Personne stagiaire Personne enseignante associée

J’ai pris connaissance de cette analyse : ___________________________


Personne superviseure de stage