Vous êtes sur la page 1sur 2

FICHE 08 – LES COÛTS SPÉCIFIQUES

LES LIMITES DE LA MÉTHODE DES COÛTS VARIABLES

Selon la méthode du coût variable, dès lors qu’un produit génère une MCV > 0, alors on
considère qu’il contribue à la couverture des charges fixes communes et qu’il doit être
conservé.
Inconvénient = les frais fixes sont déterminés de façon globale et échappent à toute
justification.
=> Les responsables des différents produits ne sont pas incités à maîtriser ces frais.
=> Risque de voir les frais fixes déraper et de mettre en péril la profitabilité de l’entreprise.

PRINCIPE DE LA MÉTHODE DES COÛTS FIXES SPÉCIFIQUES (DIRECT COSTING EVOLUÉ)

Amélioration de la méthode des coûts variables en affectant à chaque produit :


- ses charges variables (directes et indirectes)
- ses charges fixes propres appelées « charges fixes spécifiques » (charges fixes directes)

Produit 1 Produit 2 Produit 3

Chiffre d’affaires CA1 CA2 CA3

- Coûts variables -CV1 -CV2 -CV3

= MCV par produit = MCV1 = MCV2 = MCV3

- CHARGES FIXES SPÉCIFIQUES (DIRECTES) -CF1 -CF2 -CF3

= MARGE / COÛTS SPECIFIQUES = M/CS1 = M/CS2 = M/CS3

M/CS1 + M/CS2 + M/CS3


= MARGE GLOBALE SUR COÛTS
SPÉCIFIQUES

- CHARGES FIXES COMMUNES


(INDIRECTES)

= RÉSULTAT

Taux de MCV d’un produit = MCV/CA


Marge sur coûts spécifiques
Taux de couverture des charges fixes =-------------------------------------------------------------------
Frais fixes communs (charges fixes indirectes)

FICHE 08 - Corinne ZAMBOTTO © NE PAS REPRODUIRE - https://sites.google.com/site/revizaide/


ANALYSE DES RÉSULTATS

Analyse globale
Si la somme des MCFS est suffisante pour couvrir les charges fixes communes, alors
l’entreprise dégage un bénéfice
Si la somme des taux de couverture des charges fixes >0, alors l’entreprise dégage un
bénéfice

Analyse de chaque produit


 Vérifier que la MCV de chaque produit est positive
 Vérifier que la MCFS de chaque produit est positive (Si ce n’est pas le cas, c’est que
la MCV de ce produit n’est pas suffisante pour couvrir les charges fixes spécifiques
du produit et que le produit ne contribue pas à la couverture des charges fixes
communes).
 Identifier les produits/activités les plus indispensables à l’entreprise : ce sont ceux
qui ont le taux de couverture des charges fixes communes le plus élevé

Recommandations
Selon les marges dégagées, selon les taux de couverture, certaines activités pourront
être supprimées ou développées ou modifiées.

Si pour une activité, MCFS > 0


On conseillera à l’entreprise de continuer à développer cette activité.

Si pour une activité, MCFS < 0


D’un point de vue strictement financier, on peut conseiller à l’entreprise d’arrêter
l’activité pour augmenter le résultat.
Mais d’un point de vue stratégique, arrêter une activité risque d’avoir un impact :
- Sur les ventes des autres produits
- Sur l’image de marque de l’entreprise
- Sur l’organisation de l’entreprise (nécessité de réaffecter le personnel ce qui va
engendrer des coûts)

Il vaut mieux conseiller à l’entreprise de modifier l’activité afin de la rendre profitable.


 De développer ses ventes pour atteindre le seuil de rentabilité (CA* = CF
spécifiques/TMCV)
 De faire des économies sur les charges (Négociation des tarifs sur les matières
premières, baisse des charges administratives,…)
 D’augmenter le prix de vente du produit si l’élasticité de la demande/prix le permet.

Avantages de cette méthode : ce système de calcul de coûts peut conduire la direction


de l’entreprise à responsabiliser chaque directeur d’activité/de produit en lui fixant un
objectif de marge sur coût spécifique, c'est-à-dire de résultat pour son activité.

FICHE 08 - Corinne ZAMBOTTO © NE PAS REPRODUIRE - https://sites.google.com/site/revizaide/