Vous êtes sur la page 1sur 64

2014

bilan d’activités
carte des actions sur le département / p.4
Données générales d'itinéraires bis en 2014 / p.6

Accompagnement d'artistes,
accompagnement de territoires
Accompagnement d'artistes....................................................................................................................... p.16
Accompagnement de projets de territoires...................................................................................................... p.28

Croisement amateurs et professionnels,


enseignement et pratique amateur
Enseignements artistiques dispensés par les lieux spécialisés...................................................................... p.32
Formation des enseignants......................................................................................................................... p.36
Accompagnement des amateurs................................................................................................................. p.39

Création, diffusion, médiation, formation :


nos événements pour un brassage artistique
et social à l'année sur tout le territoire
Pas Sages, La Saison................................................................................................................................... p.45
Autres actions d'éducation artistique........................................................................................................... p.48
Objectif 373................................................................................................................................................ p.50
La galerie du Dourven.................................................................................................................................. p.53

Les moyens ............................................................................................................................ p.56

3
RESIDENCES D’ARTISTES FESTIVAL ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES

PARTIS POUR UN TOUR PAS SAGES, LA SAISON PRATIQUES AMATEURS

PROJETS DES TERRITOIRES EDUCATION ARTISTIQUE

4
PREMIER DEGRÉ

SAINT-QUAY-PERROS
TREBEURDEN

TRÉGUIER
PAIMPOL
LANNION PLEUDANIEL
POMMERIT-JAUDY
TREDREZ-LOCQUEMEAU
PLOEZAL
YVIAS
PONTRIEUX

PLESTIN-LES-GREVES
PLOUHA

TREVENEUC
PLUZUNET
PLOUARET SAINT-QUAY-PORTRIEUX
VIEUX-MARCHE BEGARD
LANVOLLON
POMMERIT-LE-VICOMTE
TREGROM ETABLES-SUR-MER FREHEL

PEDERNEC
PABU BINIC ERQUY
PLOUISY

GUINGAMP SAINT-AGATHON PORDIC


GRACES PLOUAGAT LA BOUILLIE
BELLE-ISLE-EN-TERRE
CHATELAUDREN
LOGUIVY-PLOUGRAS PLERIN HENANBIHEN
PLOUGRAS TREMEREUC

SAINT-BRIEUC
LANGUEUX PLESLIN-TRIGAVOU
HILLION PLANCOET
PLOUFRAGAN PLOUER-SUR-RANCE
TREGUEUX
PLÉSIDY
TREGOMAR TADEN
CALLAC LAMBALLE

QUEVERT SAINT-HELEN
QUESSOY MAROUÉ DINAN

KERPERT QUINTIN
PLELAN-LE-PETIT
JUGON-LES-LACS

LANRIVAIN
DOLO
MONCONTOUR
SAINT-NICOLAS-DU-PELEM PLENEE-JUGON TREDIAS

PLUMAUDAN
MAEL-CARHAIX KERGRIST-MOELOU LE GOURAY

GAUSSON COLLINEE BROONS


LANGOURLA CAULNES PLOUASNE
PLESSALA
PLOUGUERNEVEL GOUAREC
SAINT-THELO
SAINT-GELVEN
ROSTRENEN LA MOTTE SAINT-GILLES-DU-MENE

MUR-DE-BRETAGNE SAINT-CARADEC LAURENAN

MERDRIGNAC
LOUDEAC GOMENE

COËTLOGON
LA CHEZE
ITINÉRAIRES BIS
ACTIONS SUR LE DÉPARTEMENT DES CÔTES D’ARMOR
2014
Itinéraires Bis
Association de Développement
Culturel et Artistique des Côtes d’Armor
Lieu d’échanges et de ressources, Itinéraires Bis œuvre pour la création, la diffusion et la
démocratisation culturelle et artistique dans le domaine des arts visuels et du spectacle vivant.
L’association participe, au côté du Conseil départemental des Côtes d’Armor et en partenariat
avec de nombreux acteurs, à l’aménagement culturel du territoire costarmoricain.
Pourquoi « Itinéraires Bis » ? Pour souligner notre volonté d’irriguer l’ensemble du territoire
costarmoricain de propositions culturelles et artistiques et provoquer des rencontres de
proximité avec les habitants. Réseau secondaire par excellence, l’itinéraire bis est une voie
alternative, favorisant des parcours au long cours de la plus petite commune à la ville centre.

Plaçant les habitants au cœur de son projet, elle inter-


Des missions CONFIÉES PAR roge avant tout le sens des actions engagées et s’atta-
LE CONSEIL départemental DES CÔTES D’ARMOR che à (ré)inventer un lien moderne entre art, culture et
populations, entre artistes et habitants. Dans ce sens,
› la création artistique
la médiation est constitutive de chacune des proposi-
› la diffusion culturelle
tions, construisant des passerelles entre les partenaires
› l’action de démocratisation culturelle
culturels, les habitants, les artistes, les amateurs. Une
› l’ingénierie culturelle sur l’accompagnement
culture de « co-construction » favorisant "le faire avec"
des projets de territoire
et le "faire ensemble" est privilégiée. Enfin, l’associa-
› la documentation et la ressource pour les acteurs
tion appuie, aux côtés du Conseil départemental, les
culturels et artistiques
initiatives de développement culturel, en complémen-
tarité avec ou dans le prolongement de la démarche
Un projet CADRE PRÉSENTÉ PAR LE DIRECTEUR, portée par les pouvoirs publics et les acteurs culturels
VALIDÉ PAR LE CONSEIL D’ADministration ET MIS du département. Une approche transversale, parce que
"productive", du champ culturel est ici proposée.
EN œUVRE PAR L’ÉQUIPE
Pour assurer les missions qui lui ont été confiées, UNe vie associative ACTIVE
Itinéraires Bis s’est dotée en 2009 d’un projet culturel et
artistique pour tous, intitulé Le sensible en partage (voir 157 adhérents répartis en 5 collèges
site internet). 24 Artistes, collectif d'artistes ou syndicat d'artistes
Ce projet est très largement modifié en 2014 qui consti- 64 Associations du milieu culturel (hors artistes)
tue une année de transition et voit la fin de plusieurs 62 Collectivités territoriales et locales
actions, notamment le dernier festival Objectif 373, 7 Structures privées et particuliers
construit en décentralisation sur tout le département. et 1 collège de 7 membres de droit 
Pour les années à venir, la structure doit adapter ses Un conseil d’administration de 36 membres
actions et sa voilure aux évolutions institutionnelles en Un bureau de 10 membres
cours et aux contraintes budgétaires : c'est l’objet du
projet revisité en 2014 et mis en œuvre sur la saison
2014-2015.
D’une manière générale, l’association affirme plus que
jamais son attachement à une certaine conception du
service public de la culture, celle d’une culture engagée
et partagée, favorisant la construction et l’épanouisse-
ment de l’individu, tout en l’aidant à la compréhension
du monde et de notre société, pour le rendre plus libre.

5
données générales
d'itinéraires bis en 2014
2 expositions d'arts visuels (790 visiteurs)
ACTIONS AUPRèS 24 présentations de travaux d'ateliers (710 spectateurs-
DES HABITANTS EN CHIFFRES visiteurs)
2 restitutions d'atelier de pratique théâtrale (formation
255 artistes intervenus dans les actions organisées amateur et professionnelle)
par Itinéraires Bis (création, diffusion, médiation, éduca- 1 journée d'information et de réflexion (plate-forme
tion artistique, formations hors manifestations accompa- régionale de La Belle Saison)
gnées) Un public total de 8 261 personnes dont 1 386 scolaires
65 compagnies et groupes musicaux accueillis (210
artistes) SAISON PAS SAGES, vers la création d'un nouveau
73 techniciens festival
162 artistes des Côtes d'Armor soit 40 compagnies 2e partie de la 3e saison (de septembre 2013 à juin
et groupes (150 artistes) et 55 techniciens 2014) et début de la 4e saison (de septembre 2014 à
juin 2015) de Pas Sages, programme départemental
45 propositions artistiques accueillies en programma- d'actions culturelles et artistiques pour les 12-25 ans
tion directe, notamment 35 spectacles vivants, 95 re- co-construit avec de multiples partenaires dans le cadre
présentations, 10 expositions dans le cadre de la saison scolaire et hors temps scolaire.
Pas Sages et/ou du festival Objectif 373 4 types d'actions :
1) Résidences d’artistes (création, diffusion et action
25 coproductions, résidences de création et soutien culturelle)
à la diffusion 2) Diffusions d’œuvres et action culturelle
19 en spectacle vivant 3) Ateliers de pratique et parcours artistiques
6 en arts visuels 4) Journées de réflexion / débat
12 résidences de création, d’action culturelle et/ou de
24 compagnies et groupes accompagnés diffusion d'artistes ou compagnies (1588 scolaires ou
9 compagnies dans le cadre de projets en spectacle péri-scolaires)
vivant 15 spectacles programmés en diffusion soit 44 repré-
8 compagnies et groupes dans le cadre de 2 dispositifs sentations (3040 spectateurs scolaires ou péri-scolaires)
régionaux : A plus dans le bus, Rencontres à l'Ouest 8 expositions (604 scolaires ou péri-scolaires)
6 groupes dans le cadre du dispositif départemental 627 heures d'action de médiation effectuées par 27
Partis pour un tour compagnies ou artistes : ateliers, rencontres, sensibilisa-
tions, dont celles menées dans le cadre des résidences,
3 dispositifs d’accompagnement d’artistes pour un public de 2904 scolaires ou périscolaires
› Partis pour un tour, dispositif départemental 5 actions de formation en direction de 60 enseignants
d’accompagnement et d’aide à la professionnalisation (enseignants référents culture, dumistes...)
de groupes de musiques actuelles : 2 concerts organi- 2 colloques : "Culture, adolescence et frontières”, "Une
sés - 6 groupes accompagnés (26 musiciens) pensée qui forme, une forme qui pense" (180 partici-
› A plus dans le Bus dans le cadre de Bretagne en pants)
scène(s) : 4 artistes et compagnies accompagnées / Des actions menées dans 33 communes du départe-
120 professionnels présents. ment
› Rencontres à l'Ouest : présentations des projets de avec 71 partenaires dont 31 établissements scolaires :
4 compagnies / 250 professionnels présents 15 collèges, 11 lycées d'enseignement général, 4 lycées
d'enseignement agricole, 1 ITEP
Un public total de 6823 personnes dont :
9 accompagnements de projets de territoire dont
› 6548 scolaires ou péri-scolaires
5 festivals (théâtre contemporain, spectacle très jeune
› 1536 dans le cadre du festival Objectif 373
public, musique classique contemporaine, pratiques
artistiques urbaines, pratiques artistiques-patrimoine et A partir de septembre 2014, les projets se sont
paysage) construits dans la perspective d'une visibilité en avril-
4 expositions d'arts plastiques en lien avec le paysage mai suivants avec la création de Pas Sages, Le Festival
(première édition en 2015), point d'orgue de la saison
OBJECTIF 373 / Festival itinérant en Côtes d’Armor avec au programme : des spectacles, des ateliers, des
4e et dernière édition / avril 2014 rencontres, avec des ados, pour des ados et leur famille,
2 parcours géographiques leurs amis et leurs voisins, pour partager des émotions
› le Parcours centre et centre ouest Bretagne / PAR- humaines et artistiques, des idées, des engagements.
COURS SUD construit avec 21 partenaires et
› le Parcours Pays de Dinan / PARCOURS EST avec 13 Actions en milieu scolaire et périscolaire de la galerie
partenaires du Dourven
2 thèmes : Du Rêve à l'audace et Regards de Femmes. 3 expositions présentées en galerie de collège dont 505
67 partenaires scolaires
28 propositions artistiques dont 8 créations et 4 créa- 26 visites accompagnées des 3 expositions de la galerie
tions en cours (toutes disciplines confondues) du Dourven : Hervé Beurel, David Michael Clarke (volet
26 spectacles - 70 représentations (dont 19 représenta- 1 et 2) dont 608 scolaires, 48 péri-scolaires et 29
tions scolaires) étudiants
1 formation à destination des médiateurs et enseignants
7
en arts plastiques
1 atelier photographique et 1 exposition des travaux LES MOYENS
d’élèves du primaire Budget 2014
1 résidence d'artiste en milieu scolaire  Total des produits d’exploitation : 1 928 647 € HT
Des actions menées dans 6 communes avec › dont subvention du Conseil général :
5 partenaires 1 706 161 € HT (1 800 000 TTC)
Un public total de 1370 personnes dont 1340 scolaires › dont subvention Drac Bretagne :
et péri-scolaires 86 256 € HT (91 000 € TTC)
› dont Conseil régional de Bretagne :
L'accompagnement de projets en milieu scolaire 12 322 € HT (13 000 € TTC)
émanant du territoire › dont cotisations : 11 765 € HT
Résidence d’écoles en Centre Ouest Bretagne (4 repré- › dont ressources propres et financements fléchés :
sentations sur temps scolaire et 1 tout public) / Média- 112 143 € HT
tion autour d'une exposition / Formation Danse à l'école Le bilan financier, établi par le cabinet expert comptable
pour les enseignants du premier degré Ageca et validé par le commissaire aux comptes du
16 écoles primaires publiques dans 16 communes Cabinet Saliou, est fourni à part pour approbation des
Un public total de 570 personnes dont 555 scolaires comptes de l’association à l’assemblée générale.
La galerie du Dourven / Centre d’art contemporain
3 expositions monographiques suite à des résidences de
création à la galerie
IMPACT ÉCONOMIQUE
4 événements "hors les murs" : 1 exposition monogra- Général
phique présentée en extérieur dans 4 communes, › L’essentiel du budget de la structure bénéficie directe-
2 performances en Centre Bretagne, 1 balade en vélo et ment ou indirectement à l’économie du département.
concert  Emploi
Un public total de 9732 personnes › 21 salariés permanents (dont 3 temps partiels)
› 123 contrats de travail dont :
Formation des enseignants musique, danse et théâtre 64 salariés intermittents : 41 artistes et 23 techniciens
252 heures de formation des enseignants musique, du spectacle
danse et théâtre proposées dans le cadre du Plan Dé- 25 salariés en régime général : artistes intervenants,
partemental de Formation formateurs, techniciens (expositions), vacataires
soit 20 stages, dont 5 réalisés en intra au sein des
écoles pour leurs équipes pédagogiques, et 2 tutorats
pédagogiques
24 formateurs intervenants
RESSOURCES
Activités de conseil
137 enseignants inscrits aux formations, soit 2755 heu-
res stagiaires réalisées › Conseil et information en ce qui concerne la définition
32 associations, collectivités et/ou écoles de danse, mu- de projets, de politiques culturelles, d’aménagement
sique et théâtre inscrites ou ayant financé la formation du territoire et de la construction d’équipements
continue de leurs enseignants. › Conseil et information aux artistes, aux acteurs
culturels et associatifs en matière artistique (program-
L'accompagnement des amateurs mation, expertise...), juridique, sociale, technique, de
10 actions d'aide à la diffusion et à la présentation en formation...
théâtre, musique et danse amateur › Conseil et orientation des amateurs autour de leurs
› 11 partenaires accompagnés dans 9 communes pratiques
› 583 heures d'interventions
› 635 amateurs et un public de 4315 personnes Outils
› un total de 4950 personnes touchées › Des documents et supports d’information (site internet,
réseaux sociaux : page facebook tweeter, lettre d'infor-
10 actions d'accompagnement de la formation des mation mensuelle, agenda des stages)
amateurs en musique et théâtre www.itineraires-bis.org : 37 353 visites et 99 200
› 7 stages et ateliers et 2 masterclass pages vues.
› 8 partenaires accompagnés dans 10 communes Des publications autour des événements (Pas Sages,
› soit 144 heures de formation dispensées auprès de Objectif 373, Partis pour un tour,...) et des services
181 participants. proposés (formation, stages,..)
27 760 personnes touchées par les actions portées par › CDthèque, photothèque, ouvrages de références et
Itinéraires Bis et 31 932 personnes touchées par les revues spécialisées en consultation sur place.
actions accompagnées 3 500 documents référencés
soit un total de 59 692 personnes dans 95 communes › Participation à l'organisation de colloques d’informa-
du département tion et de réflexion sur l'action en direction du Jeune
avec 239 partenaires des Côtes d’Armor (culturels, public
sociaux, éducatifs,...)

8
Parc de matériel technique 37 structures d’enseignements artistiques :
La structure dispose d’un parc de matériel technique associations, collectivités et/ou écoles de danse,
(son, lumière, machinerie). Une partie de celui-ci est à musique ou théâtre
disposition des adhérents (tapis de danse, pupitres...). Associations : Amicale Laïque de Saint-Brieuc, Art du
spectacle Plestin, AST Danse de Trégeux, CAP d'Hillion,
Des prêts mutuels de matériel technique se font avec les
Contre Courant de Langueux, Association de danse de
salles du département ou services culturels.
Jugon Les Lacs, Evi'Danse, Association Familles Rurales
Maroué Lamballe, La Ruche artistique, Yffidanse de la
Le service technique Baie, OCL Langueux, OISCL de Broons, OPAC de Plérin
› 1 centaine de représentations en régie générale pour la Ecoles de musique, danse, théâtre : Conservatoire
Saison Pas Sages, Objectif 373 et les journées portes de musique, danse et des arts dramatiques CRD
ouvertes Saint-Brieuc, Ecoles de danse de Jugon Les lacs, de
› 8 montages d’expositions dans le cadre des program- Loudéac, de Perros Guirec, Ecoles de Musique AIDM
mations directes Plouër-sur-Rance, APMI du Pays de Matignon, Centre
› 1 nouveau chapiteau avec gradin et plancher neuf Armor, EMA Pays de Corlay, EMT Trégor, Moulin de
monté une dizaine de fois dans le cadre des Blanchardeau, Loudéac, Paimpol-Goëlo, Ploufragan,
programmations, accompagnements et coups de Trégueux, Ecoles de Musique et de Danse : ACIC de
main techniques Châtelaudren, du Kreiz Breizh, du Penthièvre, Intercom-
› 20 accompagnements en régie générale lumière, munale du Mené, Ecole de musique, danse et théâtre
plateau, son et apport technique pour les co-produc- du Kreiz Breizh (EMDTKB), EMDP Penthièvre, Muni-
tions, accompagnements d'artistes et de projets de cipale de Musique et de Danse de Plérin, Le Diapason
territoires Ecole de Musique CC de Plancoët-Plélan, Le Kiosque
› 1 quarantaine de structures du département en lien Centre d'expressions musicales de Dinan Communauté,
avec le service technique pour des échanges ou prêts Le Moulin à Sons à Loudéac. École des Beaux-Arts de
de matériel Saint-Brieuc

32 Structures associatives diverses


239 partenaires en Côtes d'Armor ALSS de Taden, Amicale laïque de Saint-Helen,
Associations Choeur en Goëlo, Jazz à Gomené, Kreiz
16 au plan régional Breizh Village d'Europe, Maen Gwenn, Maldoror,
Osmose, Rouge Pointée Pontrieux, Trégor Bicyclette,
37 structures et établissements culturels, TRËMA, CAC Sud 22-Marc Le Bris, Comité Hinglésien
patrimoniaux, sociaux et touristiques d'Animation Culturelle, Cri de l'Ormeau, Dialogues avec
Centres culturels et salles : Bleu Pluriel de Trégueux, la Nature, Erquy en Scène, Flâneries en Art modeste,
Carré Magique / Pôle National des Arts du Cirque, Foyer de Jeunes Travailleurs de Dinan, L'Amuse d'Hil-
La Ville Robert à Pordic, Horizon à Plédran, Le Cap à vern, L'Art au Fil de la Rance, L'Art est dans les bois,
Plérin, Mosaïque à Collinée, Victor Hugo de Ploufragan, La ContreMarche, Les Amis de l'Abbaye de Bon Repos,
Espace George Palante d'Hillion, Espace Victor Hugo Les Amis de l'Abbaye de Koad Malouen, Les paniers du
Pôle culturel municipal de Ploufragan, La Citrouille bocage, Les Tréteaux Muroix, Mémoire en Demeure de
Scène de Musiques Actuelles de Saint-Brieuc, La Passe- Saint-Thélo, OISCL de Broons, Plumaudan Association
relle Scène nationale de Saint-Brieuc, Le Grand Pré à Culture Loisirs, Racines d'Argoat, Taden Culture et Patri-
Langueux, Le Sémaphore à Trébeurden, Office Muni- moine, Théâtre en Rance
cipal Culturel de Loudéac, Quai des Rêves à Lamballe,
Solenval de Plancoët, Théâtre du Champ au Roy Ville de 23 communes
Guingamp Etables, Guingamp, Kergrist-Moëlou, La Motte, Lam-
Autres structures et lieux culturels, patrimoniaux, balle, Le Vieux-Marché, Loguivy-Plougras, Loudéac,
sociaux et touristiques : Abbaye de Bon-Repos à Saint- Paimpol, Plérin, Plouaret, Plougras, Plouha, Ploulec’h,
Gelven, Bibliothèque des Côtes d'Armor, Médiathèques Plouzélambre, Quintin, Saint-Agathon, Saint-Brieuc,
du Pays de Duguesclin, de Loudéac, Centre Culturel Saint-Cast Le Guildo, Saint-Michel en Grève, Saint-Quay-
Breton Abhervé à Saint-Brieuc, Cinéma de Merdrignac, Portrieux, Saint-Thélo, Trégrom
Fédération Kendalc'h 22, La Briqueterie de Langueux,
La Quincaillerie Le Vieux-Marché, Le Bacardi de Callac, 19 communautés de communes
Le Bathyscaphe à Pommerit-Le-Vicomte, Le Cercle de et 2 communautés d'agglomération
Saint-Brieuc, Le Labo Dinan Communauté, Le Petit Communautés de communes de Bourbriac, du Haut
Echo de la Mode Leff communauté, Office de dévelop- Trégor, du Kreiz Breizh, du Mené, du Pays de Moncon-
pement culturel du Mené, Maison des Associations de tour, Guingamp Communauté, Lannion Trégor Agglo-
Broons, Fédération départementale des MJC, MJC du mération, CC Lanvollon-Plouha, Leff Communauté, CC
Pays de Bégard, MJC du Pays de Quintin, MJC du Pla- Plancoët-Plélan, Pontrieux Communauté, Saint-Brieuc
teau à Saint-Brieuc, Office de Tourisme Communautaire Agglomération Baie d'Armor, et 7 communautés de
Lannion Trégor, Office de Tourisme de Mûr de Bretagne, communes du Pays de Dinan : Arguenon-Hunaudaye,
OISCL de Broons, SIVU Aod Ar Brug à Ploumilliau, Dinan Communauté, Pays de Caulnes, Pays de Dugues-
Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation des clin, Pays de Matignon, Plancoët Plélan, Rance Frémur
Côtes-d'Armor SPIP22, EHPAD Ti Kerjean de Saint-Ni-
colas du Pélem.

9
8 festivals Partenaires départementaux
Banc Public / Saint-Brieuc, les Esclaffades / Saint-Hé- Conseil départemental des Côtes d'Armor, Domaine Dé-
len, Lieux Mouvants / Centre Bretagne, Lyncéus / Binic, partemental de La Roche Jagu, Conseil D'architecture,
Marionnet'Ic / Binic, Musique et Patrimoine en Pays d'Urbanisme et de l'Environnement des Côtes d'Armor
de Moncontour, Photoreporter / Saint-Brieuc, Premiers (CAUE).
Émois / Pays de Dinan
9 Partenaires au niveau régional
7 établissements privés et particuliers Conseil régional de Bretagne, DRAC Bretagne, FRAC
Big Bravo Spectacles, l'Orange Bleue de Gosson, Bretagne, Spectacle Vivant en Bretagne, Echonova à
Le Fosso à Goméné et 4 particuliers : F. Pinault à Dinan, Vannes, Ecole d'Art de Brest, La Carène à Brest, Agence
G. Besnard de Pléné-Jugon, N. Poilvert à Laurénan, Régionale de la Santé, Service Régional de l'alimentation
P. Eiche à La Chèze
5 Réseaux régionaux et nationaux
67 partenaires éducatifs ACB : art contemporain en Bretagne, ANCRE, Bretagne
20 Écoles primaires en Scène(s), Fédération arts vivants et départements,
Collinée, Gouarec, Jugon les Lacs, Kergist-Moëlou, Pôle ressources art contemporain Bretagne
La Bouillie, Lamballe, Langourla, Le Gouray, les Kor-
rigans de Pontrieux, Maël-Carhaix, Maroué, Plessala, 5 Partenaires médias
Plouaret, Plouguernevel, Plouha, Pluzunet, Rostrenen, Armor Tv, France Bleu Armorique, Ouest-France,
Saint-Gilles du Mené, Saint-Quay Perros, Trégomar Radio Kreiz Breizh, Télérama

19 Collèges
Albert Camus de Grâces, Collège-Lycée Jean XXIII de
Quintin, De Vinci de Saint-Brieuc, Diwan de Plésidy, E.
Herriot de Rostrenen, François Marie Luzel à Plouaret,
Gwer Halou de Callac, Jean Jaurès de Saint-Nicolas
du Pélem, JL Hamon de Plouha, La Grande Métairie
de Ploufragan, Le Volozen de Quintin, Les Livaudières
de Loudéac, Lucie et Raymond Aubrac de Plouagat,
Notre-Dame à Lanvollon, PJ Hélias de Merdrignac, Prat
Eles de Belle-Isle-en-Terre, Racine à Saint-Brieuc, Saint-
Charles de Saint-Brieuc, Saint-Pierre de Plouha

10 Lycées
F. Bienvenue de Loudéac, Henri Avril de Lamballe, Jean
XXIII à Quintin, Jules Verne à Guingamp, Le Dantec à
Lannion, Marie Balavenne de Saint-Brieuc, Notre Dame
à Guingamp, Pavie à Guingamp, Restmeur de Pabu,
Saint-Charles à Saint-Brieuc, Xavier Grall de Loudéac

4 Lycées agricoles
Caulnes, Jean Moulin de Saint-Brieuc, Kernilien de
Plouisy, Pommerit de Pommerit-Jaudy

1 institut médico-éducatif
ITEP de Kerbeaurieux

2 associations de lycéens, étudiants (ALESA)


Alesa de Caulnes, Alesa de Plouisy

10
nos partenaires

5%
12 %

24 %
13 %
établissements culturels, patrimoniaux, sociaux...
partenaires associatifs divers
salles de spectacles
structures d’enseignements artistiques 
communes et communautés de communes
festivals
établissements scolaires
partenariats hors département
10 %
4%

16 %
16 %

origine des artistes et des compagnies dans les actions d’itinéraires bis

26 %
53 %

côtes d’armor
région hors 22
étranger
national

5%

16 %

11
les actions d’itinéraires bis par discipline

6%

11 %
21 %

arts de la piste
arts visuels
musiques
théâtre, conte, marionnettes
danse

35 %

27 %

Élèves des établissements scolaires concernés par nos actions

5%

16 %

maternelles
29 %
primaires
collèges
lycées

50 %

12
l’activité d’itinéraires bis
1.
Accompagnement d'artistes
accompagnement de territoires

15
ACCOMPAGNEMENT D'aRTISTES
L’accompagnement des artistes est le cœur de métier d’Itinéraires Bis car tout part
de l’acte de création. La matière artistique est au centre de toute l’activité de l’as-
sociation, elle en fait sa singularité, lui confère sa légitimité et constitue un point
de départ essentiel pour développer des projets sur les champs de l’éducation, de
la jeunesse ou encore du social. C’est également à partir de cette singularité que
l’association monte, en complémentarité avec d’autres acteurs culturels, des actions
de diffusion notamment en décentralisation, géographique ou « sociale ». Cette
matière artistique demeure essentielle au cœur de chaque projet culturel, y compris
à l’échelle de nos territoires, c’est elle qui lui confère sens et humanité.

au risque artistique et économique de la création. Elle


Accompagnement d’artistes implique un engagement financier, mais également un
engagement à soutenir la création auprès des réseaux
et soutien à la création professionnels.

Agissant conjointement comme opérateur direct Les projets artistiques soutenus en création en 2014 sur
(coproduction, diffusion), comme “agitateur de réseaux” ce principe de coproduction, reposent sur la rencontre
et comme structure ressource, Itinéraires Bis mène une entre :
politique volontariste en matière de soutien à la création › une équipe artistique,
artistique et plus généralement d’accompagnement des › un lieu, une équipe, et les habitants du territoire
artistes. intéressé par le projet,
L’enjeu est double selon que l’on interroge la notion de › un ou des membres de l’équipe d’Itinéraires Bis
soutien à la création sous l’angle de l’artiste ou sous ce- › un lieu et une équipe sur le territoire intéressés par
lui du public : sous l’angle des artistes, c’est la question le projet.
de l’emploi artistique qui est posée. Aussi, nous limitons Ces projets peuvent également être accueillis en diffu-
volontairement le périmètre de la “création artistique” sion. Les artistes qui les portent interviennent le plus
évoquée ici aux artistes professionnels, c’est-à-dire, au- souvent en formation ou dans le cadre de l’éducation
delà de toute considération de qualité, à ceux qui vivent artistique proposée par Itinéraires Bis. Chaque résiden-
de leur travail de création ou à ceux qui sans y parvenir ce intègre un important volet d’action culturelle.
encore totalement, s’apprêtent à accomplir ce pari
chaque jour plus risqué (artistes en voie de profession- La réalité concrète des projets n’épousant pas tou-
nalisation). jours exactement celle des exercices budgétaires, de
nombreux projets cités ici ont été amorcés en 2013 et
poursuivis en 2014, d’autres amorcés en 2014, seront
Coproductions, résidences de poursuivis en 2015 et pour certains même en 2016,
création et soutien à la création voir au-delà.
(25 coproductions, résidences de création et soutiens à Il est en effet plus que jamais nécessaire pour les artis-
la diffusion : 19 en spectacle vivant / 6 en arts visuels) tes, dans un contexte économique difficile, de prendre
le temps de construire leur proposition artistique afin
La coproduction est la clef de voute des activités mises de mettre toutes les chances de leur côté et convaincre
en place par Itinéraires Bis en cela qu'elle confère à diffuseurs et public.
la structure une crédibilité artistique dans les réseaux
locaux, mais surtout régionaux, nationaux et au-delà.
Les projets soutenus en coproduction le sont au
regard de leur qualité artistique et de leur viabilité
économique. Concrètement, la coproduction s’associe

16
COPRODUCTIONS En spectacle vivant Solo chorégraphique sensoriel pour souffle et ballon, à
regarder et à écouter.
Cie Propagande C - Simon Tanguy (22) Soutien en coproduction dans la cadre d'un projet d'ac-
tion culturelle de territoire à destination des scolaires et
People in a field de l'école de danse.
Danse contemporaine Résidence mise en place par Itinéraires Bis en partena-
Apport direct en Coproduction / Apport technique / riat avec la Communauté de Communes du Kreiz Breizh
Résidence de création dans le cadre d'un projet d'action et l'association Maen Gwenn.
culturelle du 13 au 17 janvier au lycée agricole Kernilien Partenaires de la création : Communauté de Communes
à Plouisy du Kreiz Breizh / Festival 1,9,3 Soleil, Seine-Saint-Denis
5 danseurs (Hongrie, Japon, Pologne, Estonie, Maroc) / MJC Boris Vian, Pontault-Combault
Simon Tanguy (Côtes d'Armor), danseur et chorégraphe, Diffusion dans le cadre d'Objectif 373
réunit une équipe très internationale de cinq danseurs
pour mettre en scène le ressenti de cette génération de
Société protectrice de petites Idées - Nanda Suc,
trentenaires qui tangue entre l’envie de faire la fête, le
rire et les larmes, ses désirs et ses doutes. Fédérico Robledo (22) / Cow Love
Arts du cirque, danse
Résidence mise en place par Itinéraires Bis en Apport direct en Coproduction / Apport en matériel
partenariat avec le lycée agricole Kernilien, Plouisy technique / Résidence de création
Partenaires : le Département des Côtes d'Armor / le
De septembre à décembre 2014 à Guingamp
lycée agricole Kernilien, Plouisy / la DRAC Bretagne
/ la région Bretagne / Spectacle Vivant en Bretagne / 2 artistes (circassiens, danseurs) et 1 éclairagiste
Musée de la danse – CCNRB, Rennes / Danse à tous les Un spectacle inclassable mettant en scène un couple
étage, Rennes / Théâtre de la Ville, Paris / Le Pacifique étrange qui mêle avec aisance, danse, cirque humour.
| CDC – Grenoble / Les Petites Scènes Ouvertes, Pantin C’est le coin absurde où cohabitent la haute couture
/ SPEDIDAM / Dampfzentrale, Bern / Het Veem Theater, sportive, le goût aigre du lait, les chansons qui ne seront
Amsterdam / The Point, Eastleigh, Southampton. jamais un grand tube, les fleurs en plastique et le ca-
Diffusion dans le cadre d'Objectif 373. price d’un amour.
Production : Société protectrice de petites Idées
Cie du Petit Côté - Christina Towle (75) / Lune Partenaires de la création : Itinéraires Bis / Théâtre du
Danse contemporaine / Jeune public Champ au Roy de Guingamp / Saint-Brieuc Aggloméra-
Apport direct en Coproduction / Apport en matériel tech- tion / MJC de Quintin / Association ACLAP Argentine
nique / Résidence de création / Action culturelle Diffusion dans le cadre de Pas Sages, Le Festival 2015
du 3 au 14 février à Gouarec et Kergrist-Moëlou
2 danseuses

17
Plusieurs périodes de résidence au long de l'année
Cie Bao Acou (22) / Ralentir ! Enfants... Je (se terre)
4 artistes (musiciens) et 2 techniciens
Théâtre et musique Le duo Nid de Coucou, Raphaëlle Garnier (trompettiste
Apport direct en Coproduction / Action culturelle / Diffu- et chanteuse) et Jean-Marc Lecoq (accordéoniste),
sion / Aide au montage explore des univers différents au gré des saisons : cette
Vendredi 19 et samedi 20 septembre à Plouha nouvelle création se déroule “Au Bistrot des Portes du
3 artistes et 1 technicien Paradis” où un vieux bourru rencontre un squelette.
Itinéraires Bis s'est engagé en coproduction sur 2 Dans l’attente de leur jugement dernier, ils se racontent
années consécutives avec la Cie La Bao Acou. En 2014, leur vie. Sur scène, quatre artistes jouent et chantent,
c'est à partir d'un fait réel (la révolte des enfants du manipulent des marionnettes un peu déjantées sur fond
bagne de Belle-Ile-en-terre, leur fuite et l'histoire de de dessin animé et d'animations sur des airs rock'n roll.
l'enfant qui n'est pas retrouvé) que la Cie propose de Production : Association Les Productions Nid de Cou-
travailler. Qu'est devenu cet enfant ? Il se terre, là, au cou
coeur de la communauté... La proposition artistique Coproduction : Office municipal Culturel / Loudéac, Le
se décline sous la forme d'une création pour plateau Trio / Inzinzac, Itinéraires Bis, Pôle Sud / Chartres-de-
et d'une autre, plus légère techniquement, qui se love Bretagne.
dans des lieux plus atypiques tels qu'une cave ou un Avec le soutien du Conseil général des Côtes d’Armor et
site abandonné. C'est dans la petite maison de l'anse de la région Bretagne, du Centre culturel Mosaïque de
Cochat à Plouha que cette proposition a été présentée Collinée, de la Communauté de communes de Moncon-
au public costarmoricain. tour, du Centre culturel Horizon de Plédran, du Centre
Coproducteurs : Itinéraires Bis / Le Bateau Feu Scène culturel Bleu Pluriel de Trégueux.
nationale de Dunkerque / Mill Tamm Pays de Pontivy / Nid de Coucou est soutenu par le Conseil général des
Scènes de Territoires en Lorraine. Côtes d’Armor et le Conseil régional de Bretagne.
Partenaires : Communauté de communes de Lanvollon- Action culturelle sur le territoire du pays de Moncontour.
Plouha
Soutien : Espace An Dour Meur et l'Office culturel
Les Héliades (28) / Nouvelles représailles
municipal de Plestin-les-Grèves. Théâtre
Apport direct en Coproduction / Accompagnement
Diffusion initialement prévue en avril dans le cadre
de projet de territoire / Accompagnement pratiques
du festival Objectif 373 mais, en raison d'un impéra-
amateurs
tif indépendant du projet, les représentations ont été
4 artistes et 1 technicien
repoussées à l'automne, dans le cadre des journées du
La Compagnie Les Héliades, menée par Véronique Wi-
patrimoine : 4 représentations.
dock, monte des textes de Hanokh Lévin sous la forme
d'un “cabaret” appelé “Nouvelles représailles”. Ce
Cie Volti Subito (ex les Fer'ailleurs) (22) / Volti spectacle sera créé en février 2015 en région parisien-
Subito. Regard sur la mécanique amoureuse et Terre, ne, au Hublot à Colombes puis dans les Côtes d'Armor.
un essai poétique Sur chaque lieu de diffusion, un groupe associé com-
Cirque équestre posé d'amateurs, participe à la représentation.
Apport direct en Coproduction / Accompagnement en Accompagnant les représentations en salle, de petites
résidence / Conseil administratif, technique et artistique formes artistiques réunissant professionnels et amateurs
Tout au long de l'année 2014 à Pommerit-le-Vicomte se déplaceront sur plusieurs communes de la Commu-
4 artistes et 1 écrivain nauté de communes Lanvollon-Plouha sous l'appellation
Accompagnement de la création d'un spectacle « le Cabaret Levin »
équestre “Volti Subito” et d'une déclinaison plus légère Production : Cie Les Héliades
“Terre, anachronisme circulaire”. Itinéraires Bis a choisi Coproduction : Itinéraires Bis
de soutenir deux cavaliers-voltigeurs, diplômés d'état, Création soutenue par le Conseil général des Hauts-
qui souhaitent créer une forme spectaculaire poétique de-Seine, la Communauté de communes de Lanvollon-
en lien avec leur technique équestre en y intégrant un Plouha (22), la Ville de Colombes (92), la Spedidam,
travail théâtral et musical. Pour le texte, ils se sont rap- l’Adami et avec la complicité du Bathyscaphe (22)
prochés de Jean-Claude Carrière et pour la musique, ils Compagnie soutenue par la Direction régionale des
ont travaillé le chant, le tout sous les regards extérieurs Affaires Culturelles d’Île-de-France / Ministère de la
de Evelyne Fagnen et Kathleen Reynolds. Ce travail Culture et de la Communication et le Conseil régional
artistique est une réflexion sur le temps au sens large, d’Ile-de-France
une tentative d'approche de cet espace insaisissable. Création et diffusion de février à mai 2015.
La pièce ne fonctionnera donc pas selon les codes du
spectacle équestre que l'on connaît et s'affranchira des Théâtre des TaRaBaTeS (22) / Mon Cirque
techniques héritées du monde du cirque. Coproduction Marionnettes, musique, arts du cirque / Jeune public à
en cours. Programmation prévue en 2015. partir de 6 ans
Apport direct en Coproduction / Action culturelle /
Nid de Coucou (22) / Neige et Verglas Diffusion
Concert, marionnettes, cinéma / Jeune public dont 8 Période de résidence au long de l'année
ans 4 artistes (conception et manipulation, texte et jeu,
Apport direct en Coproduction / Action culturelle musique et chant, mise en scène) et 2 techniciens
(costumes, lumière)
18
Ce dernier opus du Théâtre des Tarabates, co-écrit par prend par l’oreille et qui vous emmène à l’autre bout
Philippe Saumont et Christophe Ecobichon, avec Fan- du monde”. Itinéraires Bis s'est associé à cette création
nytastic à la musique, met en scène des marionnettes dont une étape de travail s'est déroulée au collège Her-
à fil qui exécutent de véritables numéros de cirque. La riot à Rostrenen dans le cadre de la saison Pas Sages.
performance technique de manipulation est associée ici Cette résidence sera suivie, en janvier 2015, d’un
à un jeu d'acteur burlesque et à une mise en scène qui atelier d’écriture et de mise en musique avec les élèves
questionne de manière poétique le caractère illusoire du du collège, de la création d’un orchestre éphémère
pouvoir... changeant au gré du bon vouloir de qui tire à l’EMDTKB, et en clôture, d'un concert de Matzik à
les ficelles ! Dans Mon Cirque, la “manipulation” est au Kergrist-Moëlou.
centre de la dramaturgie. Coproducteur : Itinéraires Bis
Production : Théâtre des TaRaBaTeS Partenaires pour la résidence : Collège Herriot à Ros-
Coproduction : Itinéraires Bis, Le Grand Pré de Lan- trenen, Ecole de musique, danse et théâtre du Kreiz
gueux, Intervalle de Noyal sur Vilaine, Pôle Sud de Breizh (EMDTKB), Radio Kreiz Breizh, CCKB, Associa-
Chartres de Bretagne, Le Grand Logis de Bruz et tion Maën Gwen (Kergrist Moëlou), Centre Culturel Bleu
Saint-Brieuc Agglomération / Soutien : Quai des Rêves Pluriel de Trégueux,
de Lamballe, La Passerelle, scène nationale de Saint-
Autres partenaires de la création : Centre Culturel Pôle
Brieuc, la DRAC Bretagne, Le Conseil régional de Breta-
Sud à Chartres de Bretagne (35), Centre Culturel du
gne, le Conseil général des Côtes d'Armor, les Villes de
Coglais à Montours (35), Musique Expérience à Ducey
Binic et de Saint-Brieuc, la Communauté de Communes
(50), Association Patchrock (35), Association Tourne-Sol
Sud Goélo.
(35),
Action culturelle mise en place dans le cadre de la
saison Pas Sages avec l'établissement ITEP (Institut Les 1ères diffusions du spectacle se dérouleront début
Thérapeutique Educatif et Pédagogique) de Kerbeau- 2016.
rieux de Saint-Quay Portrieux
Diffusion dans le cadre de Pas Sages, Le Festival 2015. Association Intervalles - Michel Aumont et le Grand
Orchestre Armorigène (22) / Rapsodie Barbare
Faustine Audebert (22) / FAUSTINE Musique
Musique Résidence de création / Aide à la communication
Apport direct en Coproduction / Résidence de création 24 au 25 avril au Labo à Dinan
/ Prise en charge d'un regard extérieur sur la scénogra- Le Grand Orchestre Armorigène de Michel Aumont tra-
phie / Apport en matériel technique vaille, après une phase d'écriture en 2013, à sa nouvelle
4 artistes (chanteuse et musiciens) et 1 intervenante création : Rapsodie Barbare. Après une 1ère période
(scénographe) de création avec présentation d'une étape de travail en
Faustine Audebert, artiste que l'on a pu croiser dans février 2014 à la Ville Robert, Pordic (22), Itinéraires Bis
différents projets ces dernières années (Kreiz Breizh a accompagné une seconde phase de création en rési-
Akademi, Sin Antesia, Bayati...) a entrepris la création dence au Labo à Dinan et a permis à Michel Aumont de
d'un spectacle tourné davantage vers les musiques réaliser un diagnostic de ses outils de communication
amplifiées. Elle s'est entourée pour cela de musiciens, grâce à un travail avec l'agence Aoura (Patricia Teglia).
tout terrain et reconnus, et a accroché l'intérêt de Une présentation d'une étape de travail aux profession-
plusieurs lieux de la région. Itinéraires Bis, aux cotés de nels a eu lieu au Labo à Dinan dans le cadre du festival
l'Echonova à Vannes et de la Carène à Brest, coproduit Objectif 373.
ce spectacle comprenant des temps de résidence de Itinéraires Bis a été également partenaire de la 1ère du
création de janvier à février 2015 dans les 2 autres lieux spectacle le 12 décembre 2014 à La Citrouille, SMAC
co-producteurs. En Côtes d'Armor, c'est à la Grande (Scène de Musiques Actuelles) de Saint-Brieuc / Apport
Ourse à Saint-Agathon en mars, qu'Itinéraires Bis en matériel.
accompagne ce temps de résidence et notamment le Production : Intervalles
travail avec Bénedicte Le Lay, regard extérieur sur les Coproduction : L’Archipel, pôle d’action culturelle de
aspects scénographiques. Fouesnant-les-Glénan / Itinéraires Bis
Coproducteurs : Echonova (Vannes), La Carène (Brest), Accueils en résidence : Centre culturel de la Ville Robert
Itinéraires Bis à Pordic / Le Sémaphore à Trébeurden / Le Labo -
Partenaires : Commune de Saint-Agathon (La Grande Communauté de Communes de Dinan
Ourse) Soutien : Le Carré Magique, pôle national des arts du
Création en 2015 cirque en Bretagne
Subventions : Ministère de la Culture et de la Communi-
Matzik (35) / Tranzistoir cation - DRAC Bretagne, Conseil régional de Bretagne,
Musique Conseil général des Côtes d’Armor, Saint-Brieuc Agglo-
mération, Ville de Saint Brieuc, Adami, Spedidam
Apport direct en Coproduction / Résidence de création
(1er volet) du 17 au 21 novembre à Rostrenen
5 artistes et 2 techniciens
Yann-Fañch Kemener (22)
Nous irons pleurer sur vos ombres
En 2013, Matzik envisage de créer son nouveau spec-
tacle « Tranzistoir ». Le groupe choisit le thème de la Musique / Arts de la parole
radio : “La radio, c’est cette présence dans les embou- Apport direct en Coproduction
teillages ou les jours de pluie. Une présence qui vous Périodes de résidence entre juin et novembre
4 artistes (chants et textes dits, accompagnement musi-
19
cal, dramaturgie, conseils artistiques et mise en scène) laquelle il monte la création collective Risque Zéro. En
et 5 techniciens (Son, lumière, scénographie et concep- 2014, associé à deux musiciens, il décide de réaliser
tion des costumes, réalisation des décors, réalisation son propre projet, à partir de tout ce qu'il a en tête de-
des costumes). puis ces 10 dernières années, notamment son person-
A l'occasion du centenaire de la 1ère guerre mondiale, nage de clown, confronté à des questions existentielles
Yann-Fañch Kemener revient sur les pas de son ancê- et toujours en quête de réponses.
tre, « non mort pour la France », déporté au bagne en Production : Galapiat Cirque / Moïse Bernier
Algérie « pour l'exemple » après avoir subi les atrocités Coproduction: Le Prato, Pôle National des Arts du
de la guerre. Cette création très personnelle permet de Cirque - Lille (59) / Le festival des Sept Collines – As-
donner, par la musique et la mise en scène, une autre sociation Les Films de l’Imparfait - Saint Etienne (42) /
vision du conflit et de la folie des hommes. Itinéraires Bis (22) / Le Fourneau - Centre National des
Ce spectacle a été créé entre juin et novembre au Quai arts de la rue - Brest (29) / Théâtre du Champ au Roy -
des Rêves de Lamballe, au Palais des Congrès de Pon- Guingamp (22).
tivy, à l'Espace du Roudour et au Théâtre de Cornouaille
à Quimper. Les 1ères diffusions se sont déroulées en
novembre.
Cie l'Entreprise (13) / commande d'écriture 
Production : Big Bravo Spectacles (22) La part des Rêves
Co-producteurs : Théâtre de Cornouaille à Quimper (29) Théâtre
/ TNB de Rennes (35) / Itinéraires Bis Commande d’auteur / Apport financier
Soutien : DRAC Bretagne, Conseil régional de Bretagne, Une commande d’écriture réalisée auprès de l’auteur et
Conseil général 29, Crédit Mutuel de Bretagne, metteur en scène marseillais François Cervantes pour
Spedidam. aboutir à un texte monté en 2015 dans le cadre de
l'atelier de réalisation La part des Rêves.
Théâtre de Folle Pensée - Marie Dilasser (22) / Por- En 2012 et 2013, Itinéraires Bis avait organisé une
tournée de la Trilogie de Franck, un “feuilleton théâtral”
traits avec Paysage : Paysage Intérieur Brut
proposé par la compagnie l’Entreprise et son auteur
Théâtre metteur en scène, François Cervantes. La Trilogie de
Apport direct en Coproduction Franck avait largement été jouée dans les établisse-
Diffusion du 13 au 16 mai 2014 à Saint-Brieuc ments scolaires de Guingamp, Callac, Saint-Brieuc,
4 artistes (auteure, metteur en scène, comédienne, Saint-Quay-Portrieux, Caulnes, et plus largement dans
violoncelliste) et 4 techniciens (lumière, scénographie et le festival Objectif 373. Dans le prolongement de cette
construction décor) rencontre artistique, une commande a été passée
Paysage Intérieur Brut intègre la série de créations à François Cervantes fin 2014, une « commande
“Portraits avec Paysage”, produite par le théâtre de Folle d’auteur » pour réaliser une collecte de rêves, auprès
Pensée, un feuilleton de formes et d'histoires associant notamment d’habitants du département, pour aboutir à
une personne et son paysage choisis par chaque auteur. un texte destiné à servir de base à l'atelier de réalisation
Depuis 2010, Itinéraires Bis a accompagné Marie Dilas- en 2015.
ser, auteure costarmoricaine, tout au long du processus Production : Itinéraires Bis
d’écriture de Paysage Intérieur Brut (PIB). C’est donc
tout naturellement, que nous nous sommes associés au Cie Poc (22) / BPM 2.1
Théâtre de Folle Pensée pour la création de la dixième
Concert théâtralisé, jonglage
version de la pièce à la Passerelle, Scène nationale de
Apport direct en Coproduction / Apport en matériel
Saint-Brieuc.
technique / Résidence en milieu scolaire /
Dans le cas présent, Bernadette, la « personne
Action culturelle
source », tout comme Marie Dilasser, vit et travaille en
De janvier à mars et novembre à Ploufragan
Centre Bretagne dans le milieu agricole. Ni reportage,
Action culturelle au collège La Grande Métairie
ni documentaire, c’est d'une fiction théâtrale, d'une
à Ploufragan
mise en fiction du réel dont il s’agit ici.
Accueil en résidence de création à Solenval à Plancoët.
Production : Théâtre de Folle Pensée
Dans cette nouvelle création, Frédéric Pérant oriente ses
Coproduction : Itinéraires Bis
recherches vers la musicalité de l’acte jonglé, une "nou-
Partenaire : La Passerelle, scène nationale de Saint-
velle" approche de la discipline, mélange de percussion
Brieuc
corporelle et jonglerie, incorporant les rebonds, les frap-
pes de balles et les trajectoires dans l'écriture musicale
Association Galapiat Cirque - Moïse Bernier (22) / et chorégraphique de la percussion corporelle.
Parasites Coproducteurs : Itinéraires Bis / Festival Les Tombées
Cirque de la Nuit (Rennes 35), Le Fourneau-Centre National
Apport direct en Coproduction des Arts de la Rue Bretagne (Brest 29) et le réseau RA-
Décembre 2014 pour une création à l'automne 2015 DAR, Réseau Quatre Ass et Plus en Sud Finistère (29),
4 artistes (1 circassien, 2 musiciens, 1 regard extérieur) Centre culturel L'Hermine (Sarzeau 56)
et 4 techniciens (régie son, régie lumière costumes et Soutien à la résidence : Le Carré Magique-Pôle National
scénographie, conseils constructions) des Arts du Cirque (Lannion 22)
En 2007, Moïse Bernier co-fonde la Cie Galapiat avec Partenaires : DRAC Bretagne (au titre de l'aide à la
production 2014), Conseil départemental des Côtes

20
d'Armor, Conseil régional de Bretagne, Spectacle Vivant
L'Agence du Verbe – Pascal Rueff (22) / L'examen Moyak
en Bretagne, Saint-Brieuc Agglomération Baie d'Armor,
Communauté de communes Plancoët-Plélan Théâtre sonore
Création et diffusion en 2015 dans le cadre de la saison Apport direct en Coproduction
Pas Sages et du festival 1er semestre 2014 à Châtelaudren et Guingamp
4 artistes (1 compositeur et ingénieur en informatique, 1
sonographe poète et directeur artistique, 1 compositeur
Cie Les Charmilles (22) / Ras d'Eau
performer et 1 chanteuse actrice)
Théâtre L'examen Moyak est une œuvre dramatique et sonore
Apport direct en Coproduction / Résidence de création / originale contemporaine écrite et mise en scène par
Action culturelle Pascal Rueff. Vers 2015, en pleine crise de l’emploi,
De janvier à novembre à Brest, Lamballe et Pordic un jeu télévisé propose de gagner du travail grâce à
7 artistes et 3 techniciens un entretien d’embauche public. En jeu ce soir là, un
Ras d'eau est une création théâtrale écrite et interprétée boulot parrainé par la Nouvelle Agence Coloniale, l’ONG
par Mélanie Del Din et Ali Khelil : le récit d'une rencon- qui rachète les accidents nucléaires.
tre sur l'ile de Lampedusa (Italie) entre une journaliste Phase 2 de la création : écriture du scénario, finalisa-
et un travailleur français issu de l'immigration. tion du système de diffusion collective (démonstrateur
Un projet d'actions culturelles intitulé “Rencontres théâ- 40 casques en qualité master), réalisation d'un atelier
trales en Méditerranée” a été mis en place en parallèle “chômeurs” à Guingamp, réalisation de l'environne-
à la création : ateliers de réalisation théâtrale avec des ment « marketing » de la Nouvelle Agence Coloniale et
adolescents tunisiens, italiens et français. réalisation d'un “robot animal de compagnie à six pattes
Production : Cie Les Charmilles et parlant”.
Coproducteurs : Itinéraires Bis - Centre culturel de la Production : L'Agence du Verbe
Ville Robert / Pordic (22) - Maison du Théâtre Brest (29) Coproducteurs : Itinéraires Bis / Leff Communauté (22) /
- Quai des rêves / Lamballe (22) Ville de Guingamp - Théâtre du Champ au Roy (22)
Autres soutiens et partenaires : Conseil général des Autres soutiens et partenaires : Conseil général des
Côtes d’Armor (service culturel  / service DIPPOD) - Côtes d’Armor – Conseil régional de Bretagne : spec-
Espace Victor Hugo de Ploufragan (22) - Fédération des tacle vivant et arts plastiques / Prestation Régionale de
MJC des Côtes d'Armor - Fonds européen Jeunesse en Diffusion de l'Innovation (PRDI) - Ministère de la Culture
Action / aide au projet culturel - La Paillette MJC Rennes et de la Communication - DRAC Bretagne : aide indivi-
(35) - Leff Communauté (22) duelle à la création Arts Plastiques.
Apport numéraire complémentaire via le dispositif de
production mutualisée du Conseil Régional de Bretagne.
Diffusion dans le cadre de la saison Pas Sages.

21
Cie Vis Comica (22) / Pouce ! Le réseau ANCRE
Théâtre / Récit / Cirque Créé sous forme associative en 2006, ce réseau a
Apport direct en Coproduction / Résidence de création / pour singularité de réunir des structures de diffusion,
Action culturelle de création et des compagnies professionnelles jeune
du 15 au 23 décembre au Centre Culturel La Ville Ro- public des quatre départements bretons, avec pour
bert à Pordic (22) principaux objectifs :
3 artistes (auteur interprète, metteur en scène, direction › de porter politiquement la question du jeune public
musicale) et 3 techniciens (costumière, accessoiriste, en Bretagne
créateur lumière) › d'être un lieu d’échange et de réflexion pour les profes-
Pouce est une œuvre dramatique circassienne originale sionnels du spectacle vivant jeune public. Itinéraires
contemporaine, écrite et interprétée par Nathalie Tarlet. Bis a adhéré à l'association depuis ses origines et
De la campagne bretonne de Moncontour aux scènes participe à son conseil d'administration.
de cabaret de Londres, New York ou Hambourg, Pouce La Coopérative de Production
raconte l'itinéraire d'une femme devenue clown malgré Initiée en 2012, la coopérative de production de Ancre
elle : un récit à la découverte de soi, dans le besoin et le a pour objectif le soutien à la création jeune public par
désir incessibles de l'Autre, un parcours où l'art et la vie des apports financiers et un accompagnement des
sont sur le même fil. La où le rêve se heurte au réel, l'ar- équipes artistiques. Cette coopérative est composée
tiste façonne sans relâche la passion ardente de son art de membres coproducteurs (apport en coproduction
et délivre un regard sur la vie d'artiste faite d'imprévus, d’au moins 1000 € + adhésion à Ancre) et de membres
de situations accidentelles et de rencontres décisives. donateurs (apport en coproduction compris entre 100 €
Production : Cie Vis Comica et 999 € + adhésion à Ancre). Itinéraires Bis est l'un des
Coproducteurs : Itinéraires Bis / La Grainerie / Fabrique 6 membres coproducteurs de l'association Ancre.
des Arts du Cirque et de l'Itinérance (Balma – 61) / Un Comité de sélection, composé des membres copro-
Théâtre Le Foirail (Chemillé - 49) / Centre Culturel Le ducteurs, d’un représentant des membres donateurs et
Grand Pré (Langueux – 22) / Centre Culturel La Ville du président de Ancre, sélectionne un projet à accom-
Robert à Pordic (22) / Ville de Plérin (Centre Culturel Le pagner parmi les différentes propositions réunies par
Cap – 22) l'ensemble des membres. Les projets sont accompagnés
Soutiens : Conseil général des Côtes d'Armor / Conseil au moins jusqu’à la fin de la première année d’exploita-
régional de Bretagne / DGCA aide à la création pour tion du spectacle.
les arts du cirque - Saint-Brieuc  Agglomération Baie En 2014, la Coopérative de Production a accompagné :
d'Armor. • Cie Tro Héol / Je n'ai pas peur
Apport numéraire complémentaire via le dispositif de • Cie Mirelaridaine / Le Boucher
production mutualisée du Conseil régional de Bretagne. • Fanny Bouffort - Lillico / 20 à 30 000 jours
Diffusion dans le cadre de la saison Pas Sages.
Perspectives 2015
La coopérative accompagnera deux projets :
• Fanny Bouffort-Lillico / 20 à 30 000 jours
• Cie ak entrepôt / Murmures au fond des bois.
voir également p.58

22
Coproductions en arts visuels Hervé Beurel (35) / Carré central
2 coproductions / résidences de création et diffusion Arts plastiques
dans le cadre du festival objectif 373 Production / Création à la Galerie du Dourven
3 coproductions dans le cadre des expositions de la Du 1er février au 23 mars à la Galerie du Dourven, Tré-
galerie du Dourven drez-Locquémeau
2 résidences en établissement scolaire Invité en février par Itinéraires Bis à réaliser une ex-
1 diffusion dans le cadre de la saison Pas Sages. position à la galerie du Dourven, l’artiste conçoit une ins-
tallation jouant sur le “redoublement” et une “mise en
abîme” du site, de l’architecture et des fonctions du lieu.
Isabelle Arthuis (72) / La première image Cette installation associe des photographies de points de
Arts plastiques vue du parc à la photographie d’une mosaïque d’un mur
Production / Résidence de création / prélevée dans l’espace urbain de Lannion.
Montage technique
du 7 février au 2 mars à la Galerie du Dourven David Michael Clarke (53) / Flying Black Cow Utopia
La photographe et vidéaste Isabelle Arthuis, à qui la Club (volet 1 et 2)
galerie du Dourven a consacré en 2011 une exposition Arts plastiques
intitulée les Naufrageurs, a mené un projet construit
Production de 2 expositions / Création
avec les paysans producteurs réunis au sein du groupe-
1er volet : du 5 avril au 1er juin - 2e volet : 21 juin au 2
ment de producteurs « Les Paniers du Bocage ». L’idée
novembre.
était de poursuivre le travail commencé il y a trois ans
David Michael Clarke développe des recherches sur
avec des pêcheurs, en fixant la première image dont
les lieux, les moments de convivialité et d’échange les
chacun prend conscience à la levée du jour.
considérant comme action artistique. A la Galerie du
Une dizaine de paysans du Trégor ont participé à l’aven-
Dourven, il a observé plusieurs groupes de population
ture. Chaque rencontre a été l’occasion de construire
fréquentant le parc et semblant former, sans en avoir
une image photographique exposée ensuite en grand
conscience, des communautés. Quatre groupes se
format en extérieur dans les communes de Plouaret,
distinguaient : les mariés et leurs photographes, les
Ploubezre, Plougras, Loguivy-Plougras et Trédrez-Loc-
pêcheurs qui traversent le parc aux horaires des ma-
quémeau, Le Vieux-Marché,
rées, les chiens et leurs propriétaires et enfin, les lapins
Partenaires : La Quincaillerie, Les paniers du bocage
retrouvant leur tranquillité le soir venu. Le projet se dé-
Diffusion dans le cadre d'Objectif 373 et jusqu'au 31
cline en deux volets mettant en avant ces communautés
août.
fictives dans une mise en scène où se mêlent références

23
populaires, gestes artistiques et travail personnel de l'ar- Accompagnement ciblés
tiste. Il a également prolongé ses réflexions sur les clubs
et réalisé des performances autour de l’apéritif, moment et conseil au développement de carrière
incontournable de la culture française, organisées à
Saint-Gelven et à Saint-Thélo, ainsi qu'une rencontre 9 actions d’accompagnement d’artistes, 22 compagnies
promenade en vélo avec goûter concert à Plestin-Les- et groupes accompagnés
Grèves. 9 projets de compagnies en arts vivants
Diffusion dans le cadre d'Objectif 373 pour le volet 1. 14 compagnies et groupes accompagnés dans le cadre
de trois dispositifs (A plus dans le bus, Partis pour un
Tour, Rencontres à l'Ouest)
Johanna Fournier (93) / Hautacam
Arts visuels (sculpture et surface à vivre) L’accompagnement vise ici à apporter une aide ciblée
Apport direct en Coproduction / Résidence en établisse- sur un aspect spécifique du projet, identifié d’un com-
ment scolaire mun accord avec l’équipe artistique.
En résidence en 2013 et 2014 à Belle-Isle-en-Terre / Fin La valeur ajoutée de l’apport d’Itinéraires Bis est
de la résidence en mai 2014 systématiquement interrogée. Il peut s’agir d’artistique
La restructuration des bâtiments du collège Prat Eles a (regard extérieur, direction d’acteur, cours de chant,…)
fait émerger une forte demande de rénovation de la cour mais également de communication (teaser, presse),
chez les élèves. Le collège, le Conseil général et Itinérai- voire d’administration ou même de technique.
res Bis se sont associés pour poursuivre une démarche Dans tous les cas, il s’agit de permettre à l’équipe et au
originale entre Johanna Fournier et les élèves autour projet artistique de “franchir une marche”.
de la conception d'une oeuvre « à vivre » dans la cour.
« Hautacam » est installée depuis mai 2014.
Coproducteurs : Conseil général des Côtes d'Armor
(service culturel et service collège / vie scolaire), DRAC Cie Ambitrix - Pauline Sol Dourdin (22) / 
Bretagne, Itinéraires Bis, Collège Prat Eles à Belle-Isle- Corps en chantier
en-Terre. Danse
Partenaires : CAUE des Côtes d'Armor Soutien à la communication / Financement de la réalisa-
tion d'un teaser vidéo du spectacle
Isabelle Vaillant (22) / Les adolescents Juin (tournage)
Photographie / Arts visuels 2 artistes (danseuse, musicien) et 1 réalisatrice : Elodie
Apport direct en Coproduction et aux frais de création Francheteau, Ciné Danse
et de collectage / Résidence en établissement scolaire Avec Corps en chantier, série de performances dansées,
à partir du 1er octobre 2014 sur plusieurs périodes Pauline Sol Dourdin poursuit sa recherche sur l'identité
(jusqu'en mars 2015) à Saint-Brieuc, Quintin, Plésidy des femmes, face aux représentations sexuées, nor-
Qui sont les adolescents ? Quels sont leurs rêves ? mées, façonnées par l'inconscient collectif.
Isabelle Vaillant est allée à leur rencontre pour leur
donner la parole et les interroger sur leurs peurs, leurs Cie Ambitus (22) / Souffle moi !
émotions... Elle s'est glissée plusieurs semaines dans Danse, musique
différents établissements scolaires et dans des quartiers Conseil à la mise en scène par Thierry Lachkar, metteur
pour saisir leur monde. en scène de la Cie des Singes (76)
Coproducteurs : Conseil général des Côtes d'Armor, du 4 au 10 février à Trégueux
Saint-Brieuc Agglomération Baie d'Armor - Festival 3 artistes (danseuse, musicienne, metteur en scène) et
Photoreporter, Itinéraires Bis 1 scénographe
Partenaires : Collège Racine à Saint-Brieuc, Collège Duo de Lucille Segala, danseuse, chorégraphe, et de So-
Diwan de Plésidy, Collège-Lycée Jean XXIII de Quintin, lène Normant : accordéonniste, compositeur. Quand le
Association Le Cercle de Saint-Brieuc corps est l'objet de l'instrument, quand l'instrument est
Diffusion d'une étape de création dans le cadre de Pas l'objet du corps : le jeu incessant entre les deux devient
Sages, Le Festival en 2015. un équilibre fragile sur lequel on se repose.

Cie Grégoire and Co (22) / Zool


Danse
Apport direct à la production de la création
Décembre 2014 à mars 2015 à Guingamp et Pordic
3 artistes (chorégraphe, interprète, compositeur) et 2
techniciens (costumière, éclairagiste)
Zool est né d'une suite de découvertes et de surprises
autour de la manipulation du papier journal. Ce solo,
dansé par Nanda Suc, explore l’idée de métamorphose
et invite à un véritable changement de nature.
En lien avec cette création, Sylvie Le Quéré intervient,
à Plouagat auprès de collégiens dans le cadre de la
Saison Pas Sages, auprès d'une compagnie amateur de
danse, et pour un projet d'action culturelle à la MJC du
24 Plateau à Saint-Brieuc.
Partenaires : Itinéraires Bis / Centre culturel La Ville Jeux de mains, jeux de corps, jeux de miroirs, le quatuor
Robert, Pordic / Théâtre du Champ au Roy, Ville de « Je-u » se veut un questionnement sur le processus de
Guingamp / Agglomération de Saint-Brieuc / Conseil gé- création identitaire.
néral des Côtes d'Armor / La Passerelle, Scène nationale La résidence de création est accueillie par la Mairie de
de Saint-Brieuc. Plouha à la salle de l'Hermine, où le spectacle est créé
les 24 et 25 janvier 2015.
Cie Pilot Fishes (22) / Our pop song will never be Un projet d'action culturelle dans le cadre de la Saison
Pas Sages est mené avec le collège Saint-Pierre de
popular
Plouha et les écoles primaires publiques et privées de la
Danse contemporaine
Communauté de Communes Lanvollon Plouha.
Résidence de création / Apport direct à la production de
Partenaires : Itinéraires Bis / Conseil général des Côtes
la création
d'Armor / DRAC Bretagne (résidence en établissement
du 7 au 14 janvier et les 15 et 16 avril à Loudéac
scolaire) / TEEM, Quimper / Collectif Rennes Métropole.
3 artistes (2 danseuses chorégraphes, 1 musicien) et 2
techniciens
Poursuite d'un premier soutien à la création initié en Cie le grand appetit (22) / Sur la Bouche
2013. Résidence de création pour la finalisation du Théâtre, arts de la parole
spectacle, organisée en partenariat avec l'Office Mu- Conseil au développement de carrière / Apport financier
nicipal Culturel de Loudéac, accompagnée d'un projet dans le cadre de la création / Action culturelle / Accom-
d'action culturelle de territoire et d'une diffusion. pagnement du collectage sur le territoire de la Commu-
Projet porté par l'Office Municipal Culturel de Loudéac nauté de Communes du Mené.
Partenaires : Itinéraires Bis / Centre Culturel Mosaïque, Janvier et avril à Collinée
Collinée / La Passerelle, Saint-Brieuc / Conseil général 2 artistes et 1 technicien
Côtes d'Armor / DRAC Bretagne / Musée de la Danse, Pour la création du spectacle Sur la bouche, Paule Ver-
Rennes / Collectif Danse Rennes Métropole / Le Trian- nin continue d'allier théâtre et cuisine, mots et souve-
gle, Rennes nirs. Elle souhaitait collecter auprès de différents publics
Diffusion dans le cadre d'Objectif 373. leurs souvenirs liés aux repas de famille. La résidence
de création au Centre Culturel Mosaïque lui a permis
de travailler avec un groupe de personnes âgées afin
Légendanse (22) / Je-u d'explorer cette thématique du souvenir.
Danse Soutien à la création et au collectage : Itinéraires Bis
Résidence de création / Apport direct à la production de Accueil en résidence et/ou pré-achat : Centres cultu-
la création / Apport en matériel technique rels de la Ville Robert à Pordic, Mosaïque à Collinée,
26 et 27 décembre 2013 et du 2 au 5 Janvier 2014 à le Strapontin à Pont-Scorff, Le Petit Écho de la Mode à
Plouha Chatelaudren, Bleu Pluriel à Trégueux. La compagnie
4 artistes (1 danseuse chorégraphe et 3 danseuses) est soutenue par le Conseil général des Côtes d'Armor et
et 1 technicien Saint-Brieuc Agglomération.
25
Présentation du travail en cours le 11 avril dans le cadre Production : Capriol et Cie
du festival Objectif 373. A l'issue de la résidence, un concert de sortie de créa-
Diffusion dans le cadre de Pas Sages, Le Festival en tion a été programmé au Sémaphore à Trébeurden.
2015.

Cie Un jour ou l'autre - Adèle D (22) / Doux Dingues Le soutien artistique


Musique
Apport financier / Suivi des différentes étapes du projet
via les réseaux professionnels
Tout au long de l'année 2014
4 artistes, 3 techniciens et 1 coaching de scène
Adèle D se lance dans son nouveau spectacle intitulé Association Bretagne en Scène(s) / Dispositif « A plus
« Doux dingues ». Nous la suivons durant toute l'an- dans le bus »
née 2014 dans les différentes étapes de cette nouvelle Arts du cirque, musique et théâtre jeune public, théâtre
création (1ères lignes à Vernouillet en janvier, Bretagne et chanson
en Scène(s) en février...). L'accompagnement du projet Du 2 au 4 février à Carhaix (29)
se prolonge du 13 au 16 janvier 2015 sur un temps Choix des projets artistiques en cours de création de 4
de résidence à Bleu Pluriel à Trégueux puis la 1ère du artistes et compagnies costarmoricaines en concertation
spectacle à Pordic le 17 janvier. avec les adhérents Bretagne en Scène(s) du départe-
Coproduction : Un Jour ou L’Autre / Centre Culturel de ment, accompagnement à la préparation de l'interven-
La Ville Robert, Pordic / La Péniche Spectacle, Rennes / tion et réalisation du carnet de route des compagnies :
Itinéraires Bis / Bleu Pluriel, Trégueux . › Cie Vis Comica / projet Pouce
Avec l’aide du Conseil général des Côtes d’Armor et de › Cie Nid de Coucou / projet Neige et Verglas
Saint-Brieuc Agglomération. › Cie le grand appetit / projet Sur la Bouche
› Adèle D / projet Doux Dingues
Cie des Musiques Têtues (22) / Maura Guerrera Ce dispositif, imaginé en 2011 par les associations
Musique départementales de la région, propose une enceinte de
Résidence / Aide au regard extérieur / Apport en maté- présentation de projets artistiques en cours de création
riel technique et en recherche de production et de pré-achats lors des
du 3 au 7 mars à Kergrist-Moëloù Rencontres Professionnelles de Bretagne en Scène(s).
Quatre musiciens bretons croisent la route d'une chan- La manifestation se déroule dans un bus aménagé en
teuse sicilienne. La rencontre de leurs traditions donne petite salle de spectacle. Itinéraires Bis accompagne
naissance à une musique du monde à l'image de leurs chaque année 4 artistes ou compagnies.
tempéraments voyageurs et ouverts sur l'autre. La phase Une sorte de répétition permet de calibrer le temps et
de création s'est répartie sur 3 temps de résidence, en l'ensemble des informations au mieux. Itinéraires Bis
janvier au Nouveau Pavillon à Bouguenais (44), début s'occupe également de réaliser le carnet de route qui
mars à Kergrist-Moëlou (Salle Lein Roc’h) et fin mars au réunit toutes les fiches descriptives des propositions
Théâtre de l’Arche de Tréguier. bretonnes. Les compagnies, dans la grande majorité des
Itinéraires Bis a participé à la réalisation du temps de cas, retirent un bénéfice positif de ces présentations qui
travail à Kergrist-Moëlou et à la présence de Jean-Louis favorisent les rencontres entre diffuseurs et compagnies,
Le Vallegant comme regard extérieur. Le spectacle a et permettent de développer ensuite des connexions
été présenté le 29 mars à Tréguier (22) au Théâtre de fructueuses et de faciliter la prise de contacts. Ce dispo-
l’Arche, le 23 mars à Langonnet (56) à la Grande Bouti- sitif est plébiscité également par les professionnels du
que pour le Festival Couleurs du Monde et le 12 avril au spectacle vivant.
Festival Eurofonik de Nantes (Palais des Congrès). Plus de 120 professionnels diffuseurs sur les rencontres
Ce spectacle est soutenu par : Chemin du Patrimoine et en moyenne 10 à 15 diffuseurs dans le bus.
en Finistère, La Fiselerie, Conseil général des Côtes voir également p.58
d’Armor, Conseil régional de Bretagne en partenariat
avec Le Nouveau Pavillon de Bouguenais et le Théâtre Rencontres à l'Ouest
de l’Arche de Tréguier. Les 13 et 14 octobre à Rennes
Soutien et présentation de projets d'artistes au rendez-
Capriol et Cie (22) / Jouyssance vous donneray vous des professionnels du Grand Ouest. Coordination :
Musique Spectacle Vivant en Bretagne.
Apport direct à la création  Avec la présentations des projets de compagnies venues
Accompagnement ciblé sur la création lumière pendant de 5 régions : Bretagne, Centre, Limousin, Pays-de-la-
la résidence de création (6 jours) : financement d'une Loire et Poitou-Charentes, cette manifestation inter-ré-
partie de l'embauche d'un technicien lumière. gionale, ouverte aux programmateurs et responsables
du 15 au 19 septembre 2014 à Trébeurden de production et de diffusion, est destinée à favoriser la
Les compagnies Capriol & Cie et A toutes Brides (Isa- circulation des artistes et des projets artistiques.
belle Diverchy, Ingrid Blasco) étaient en résidence pour Avec 15 compagnies présentées, les Rencontres à
la création de Jouyssance vous Donneray, un répertoire l’Ouest constituent une enceinte remarquable et remar-
de textes du XVIe siècle consacrés à l’amour, la ten- quée pour présenter ces projets, susciter des rencontres
dresse de l’érotisme, mis en musique par un ensemble et ainsi amorcer des collaborations.
de musique baroque. En 2014, quatre compagnies costarmoricaines :

26
Cie Poc, Cie Pilot Fishes, Cie ak entrepôt et l’Agence soutien apporté se finalise par une 1ère partie du groupe
du verbe ont largement représenté la Bretagne. IAM à l'Hermione à Saint-Brieuc le 15 février.
Près de 250 professionnels ont assisté aux présentations
des projets Préparation et lancement de la nouvelle édition
Les Rencontres à l'Ouest continueront en 2015, mais Afin de maintenir un dispositif dédié au développement
la Bretagne n'y participera plus, Spectacle Vivant en des groupes de musiques actuelles dans un contexte
Bretagne ayant préféré mettre en place d’autres collabo- budgétaire difficile et dans le but de fournir aux groupes
rations à l’échelle nationale. un accompagnement plus en profondeur avec les
acteurs des musiques actuelles, il a été proposé à la
Citrouille, SMAC de Saint-Brieuc, et au Labo, espace

Partis pour un tour musiques actuelles du Kiosque à Dinan, de construire


ensemble cette nouvelle édition.
Plusieurs temps de rencontres ont abouti, à la fin de
En matière de musiques actuelles, le Conseil géné-
l'été, à un nouveau fonctionnement avec des change-
ral des Côtes d’Armor a initié en 2008 « Partis pour
ments majeurs : une seule phase de sélection (au lieu
un tour » dont la mise en œuvre était confiée à Iti-
de 3) et 4 groupes accompagnés (au lieu de 10).
néraires Bis. Ce dispositif se réinvente au cours de
l'année 2014 marquée par les dernières actions de la
Un appel à candidature a été lancé mi-septembre aux
4e édition (2012/2014) et l'émergence d'un dispositif
groupes et artistes individuels du département qui s’ins-
revisité et construit avec de nouveaux partenaires. Il est
crivent dans une démarche de professionnalisation sur
aujourd'hui porté par Itinéraires Bis, La Citrouille (Scène
tout le champ des musiques actuelles. En novembre, un
de Musiques Actuelles - SMAC de Saint-Brieuc) et le
jury composé de 9 professionnels, pour la majorité pro-
Labo à Dinan.
venant du milieu artistique et des scènes de musiques
Ce dispositif d'accompagnement sur deux ans de grou- actuelles de la région*, a sélectionné les quatre groupes
pes et artistes émergents, vise à développer les projets lauréats :
artistiques et à promouvoir les groupes ou artistes
Elk Eskape – Pop rock - Plouha
costarmoricains dans une démarche de professionnali-
Gad Zukes – Pop rock – Dinan
sation :
Livhzuena – Métal – Lannion
› accompagner et promouvoir les groupes ou artistes
Noceurs – Chanson rock – Saint-Brieuc
individuels,
(* le festival Art Rock, Polarité(s) Pôle départemental
› développer le réseau et l’expérience des artistes en
musiques actuelles à Quimper, La Citrouille Scène de
Côtes d'Armor et au-delà,
Musiques Actuelles de Saint-Brieuc, L'Echonova lieu de
› mobiliser l’ensemble des professionnels costarmori-
musiques actuelles de Vannes et Agglo, Melrose/Le Ba-
cains autour de la promotion d'artistes locaux.
cardi de Callac, Le Labo de Dinan, la Sacem, Itinéraires
Bis et le Conseil général des Côtes d'Armor ).
Partis pour un tour a accompagné 26 musiciens
(6 groupes) en 2014.
Au lendemain du concert des 4 groupes lauréats à La
Citrouille en février 2015, l'accompagnement person-
Fin de la 4 édition
e
nalisé débutera par une rencontre du comité technique
Dans le cadre de l'accompagnement de Naïs et les
afin d'élaborer avec chaque groupe les axes prioritaires
Transgéniques un projet est mis en place à Lamballe
de leur accompagnement.
avec :
› 3 journées de rencontres autour des cultures tziganes
Public touché
suivies de mini concerts du 13 au 24 janvier, dans 3
450 scolaires : 1 collège (150 élèves) et 2 lycées (300
établissements scolaires : collège Gustave Téry, Lycée
élèves)
Henri Avril et Lycée Saint-Joseph.
150 spectateurs au Concert au Quai des Rêves
› un concert au Quai des Rêves de Lamballe le 25
800 spectateurs au Concert Salle Hermione (Lenny en
janvier.
1ère partie d'IAM)
un total de 1426 personnes
Le jeune rappeur Lenny continue sa progression, le

27
Accompagnement de projets
de territoires
Comme le projet d’Itinéraires Bis le précise, nous souhaitons développer une culture de
co-construction, privilégiant le “faire avec” et le “faire ensemble”. Notre activité se situe
dans une perspective générale d’aménagement du territoire, d’élargissement des publics
et des pratiques, de formation et d’emploi. Elle est construite en complémentarité ou dans
le prolongement de la démarche portée par les pouvoirs publics et les acteurs culturels du
département. Nous interrogeons avec soin la place qui nous revient dans chaque partena-
riat et notamment la “plus value” apportée, évitant en cela toute forme d’instrumentalisation
ou de prestation de service, pouvant aboutir à une dispersion des moyens. Itinéraires Bis
co-construit avec les personnes ressources des territoires, un animateur culturel, un maire,
un responsable d’association, une communauté de communes, un responsable de salle
multifonctions, une association, en somme tout porteur de projet culturel et artistique. Cet
accompagnement peut revêtir différentes formes : propositions artistiques, conseil dans
l’organisation, soutien technique, programmation artistique complémentaire, actions de mé-
diation culturelle... Chaque projet est singulier, en lien avec l’identité du territoire concerné,
et rarement modélisable.

9 accompagnements de projets proposée pendant un mois à la salle Palante d'Hillion.


Parallèlement, le temps du week-end inaugural, six
de territoires plasticienss ont proposé des installations éphémères au
5 festivals (théâtre contemporain, spectacle très jeune fil d’un parcours terrestre, aérien, maritime. Des ateliers
public, musique classique contemporaine, pratiques à la Briqueterie et à l’Espace Palante ainsi qu'une traver-
artistiques urbaines, pratiques artistiques-patrimoine et sée animée de la Baie ont été également organisés.
paysage). 4 expositions d'arts plastiques en lien avec le 50 bénévoles, soutien financier des collectivités locales,
paysage, une manifestation départementale. 105 particuliers ou entreprises, partenariat avec divers
établissements et institutions.
Public salle Palante : 2100 visiteurs
Flânerie en arts modestes (Au total pour la manifestation : 2950 personnes).
exposition Irène Le Goaster (22) / Hillion
Arts plastiques Insolites mondes d'artistes
Aide technique / Aide au montage de l'exposition salle 8e édition / Côtes d'Armor
Palante / Apport en matériel technique (projecteurs) Du samedi 8 au mardi 11 novembre
13 juillet au 13 août 2014 à Hillion Coordination des inscriptions et de la communication
L’association Flâneries en Art modeste a organisé, l’été aux plasticiens professionnels et artisans d’art du dé-
2014, un événement permettant des interactions entre partement / Collecte des informations du Programme 4
pratiques d’arts plastiques et l'environnement de la pages couleur format journal.
commune d'Hillion. L’ambition de cette manifestation Cette opération d'envergure départementale, proposée
est de faciliter une approche des publics à des démar- tous les deux ans, vise à susciter la rencontre entre acte
ches créatives contemporaines et de favoriser un autre de création et public, en proposant une large ouverture
regard sur un espace naturel sensible. des ateliers de plasticiens professionnels et d'artisans
Une exposition d'installations d'Irène Le Goaster était d’art.

28
La manifestation, co-organisée par le Conseil général cette dixième édition. Au-delà de la programmation
des Côtes d’Armor et Itinéraires Bis, en proposant au des spectacles, des temps de réflexion autour de la
public un temps fort départemental, souhaite promou- programmation de spectacles pour les tout-petits et de
voir l’importance et la place des artistes sur le territoire l'accompagnement des tout-petits au spectacle ont été
et plus largement dans notre société, leur capacité à mis en place et cette année, un temps fort à Saint-Helen
éveiller nos sens et consciences et leur engagement per- a concentré ateliers et rencontres spécifiques.
sonnel à tenter de vivre de leur art. Autour de sa spécificité artistique, le festival a pour
Insolites Mondes d’Artistes est une manifestation objectif d'intervenir sur l'ensemble du territoire du Pays
attendue tous les deux ans, tant des artistes que du de Dinan en créant des partenariats avec les sept Com-
public. La fréquentation, pouvant aller jusqu’à 150 munautés de communes qui le composent. Il fédère
visiteurs dans certains ateliers, est très variable avec également, autour du projet, les personnels de la Petite
une moyenne de 50 visiteurs par lieu sur les quatre Enfance et en particulier les Relais d'Assistantes Ma-
jours. A noter un nombre moindre d'artistes et d'ateliers ternelles (RAM) en y associant des partenaires locaux à
dans le sud-est et ouest des Côtes d'Armor. La durée l'organisation (logistique, communication et accueil des
de la manifestation reste un questionnement, beaucoup publics).
d'artistes n'ayant pas participé du fait d'une mobilisation Coordination : Association Théâtre en Rance
importante (4 jours). La manifestation est toujours bien Partenaires : Conseil régional de Bretagne, Conseil
relayée par la presse locale et sur tout le territoire. général des Côtes d'Armor, Itinéraires Bis, 7 Commu-
Co-organisation : Itinéraires Bis / Conseil général des nautés de Communes du Pays de Dinan,
Côtes d'Armor Lieux : Dolo, Hénanbihen, Plancoêt, Plouasne, Plouër-
Partenariat : Ouest-France (édition et diffusion du Pro- sur-Rance, Plumaudan, Saint-Hélen, Trémereuc,
gramme, signalétique : fléchage) 4 compagnies / 33 représentations / 1 exposition / 4
200 artistes et artisans d'art participants ateliers / 1 journée professionnelle
142 ateliers ouverts dans 78 communes Taux de remplissage de 80 %.
Public estimé à 8 000 personnes Public : 1486 spectateurs

Lyncéus Festival / Binic L'art est dans les bois / Pleslin-Trigavou


Festival de théâtre Land Art, Vagabond Art, Danse, Cirque
Accompagnement technique / Montage chapiteau / Résidence de création in situ avant exposition / Finan-
Régie son cement d'une bourse de résidence pour les artistes
Du jeu. 3 au sam. 5 juillet à Binic retenus dans le cadre de l'appel à projets
Première édition du Lyncéus festival qui s'appuie sur Du 23 juin au 15 octobre à Pleslin-Trigavou
« les écritures dans la ville ». Initié par Léna Paugam Seconde édition de l’événement L’art est dans les bois,
et sa compagnie Lynceus-Théâtre, le festival réunit de sentier d’art contemporain cheminant dans les bois de
nombreux jeunes artistes (comédien, vidéaste, plasti- Pleumagat à Pleslin-Trigavou.
cien, auteur, metteur en scène...). Ces artistes viennent L’art est dans les bois s’adresse aux artistes qui utilisent
plusieurs fois dans l'année pour découvrir le site puis comme moyen d’expression l’installation, la sculpture, la
sont invités à créer in situ dans la ville, durant tout performance artistique, tout ce qui touche au domaine
le mois de juin afin d'être prêts pour le festival. Les des arts visuels et exercent notamment dans le domaine
propositions artistiques investissent différents lieux sous du land art, de l’art éphémère et de l’art environnemen-
des formes très proches du public (sur la plage, en tal.
chapiteau, dans un café...). Ainsi, ce festival favorise la Organisation : Association l'Art est dans les Bois
découverte d'écriture nouvelle et développe la confron- Partenaires : Itinéraires Bis, Conseil général des Côtes
tation d'œuvres crées in situ au public costarmoricain. d'Armor, Communauté de Communes Rance Frémur,
6 propositions artistiques Commune de Pleslin-Trigavou
9 représentations Public : 5000 personnes
17 artistes
Public 200 personnes L'art au fil de la Rance / Plouër-sur-Rance - Dinard
Arts visuels, sculptures
Festival Premiers Émois / Pays de Dinan Aide à la communication / Conception et impression
Spectacle vivant / Très jeune public des affiches, invitation, dépliants / Relais de l'informa-
Participation à la programmation / Cession du spectacle tion sur les supports d'Itinéraires Bis
“A petit pas” de la Cie Gazibul Du 7 juin au 7 septembre à Plouër-sur-Rance et Dinard
Organisation de la journée professionnelle A l’occasion de la deuxième édition du festival d’art
Du 6 octobre au 11 octobre à Dolo, Hénanbihen, Plan- contemporain l’Art au Fil de la Rance, Christian Lapie
coët, Plouasne, Plouër-sur-Rance, Plumaudan, Saint- a posé pour la première fois en Bretagne ses figures
Hélen, Trémereuc. totémiques et monumentales, taillées dans des chênes
Premiers Emois est un événement artistique dédié centenaires, sur différents sites historiques des commu-
aux plus jeunes enfants (de 6 mois à 5 ans) avec des nes de Plouër-sur-Rance et de Dinard.
spectacles professionnels d’artistes engagés dans ce Organisation : Association l'Art au fil de la Rance
travail innovant de création proposés sur le territoire du Partenaires : Itinéraires Bis, commune de Plouër-sur-
Pays de Dinan. Itinéraires Bis a accompagné l'asso- Rance, Ville de Dinard
ciation Théâtre en Rance dans la mise en place de Public : 4000 personnes.

29
Conseil en scénographie d'équipement
Festival Lieux Mouvants / Centre Bretagne
Spectacle vivant et arts visuels dans des lieux patrimo-
et en aménagement de salles de
niaux et paysagers spectacles
Aide technique / Régie du son (danse) du spectacle Auparavant dotée d'un conseiller en scénographie inté-
d'Anne-Karine Leskop gré à l'équipe, Itinéraires Bis est toujours en mesure de
les 5 et 6 juillet à Lanrivain conseiller et d'orienter les élus en matière de scénogra-
Le festival Lieux Mouvants, porté par Jean Schalit, phie vers les professionnels compétents du domaine de
propose de faire découvrir les paysages secrets et des la scénographie, élus et architectes, maîtres d’œuvre et
jardins et sites remarquables de Bretagne intérieure en maîtres d’ouvrage... dans le cadre de la réalisation de
y amenant de grands artistes, des spectacles innovants, lieux à vocation culturelle ou multi-usages : salles mul-
naturalistes, et des jardins éphémères durant l’été. tifonctions, salles des fêtes, lieux d’exposition, ainsi que
Itinéraires Bis a apporté son aide technique sur l’édi- d'autres lieux offrant des espaces scéniques (théâtre de
tion 2014 à l’occasion de la présentation de Printemps verdure, écoles de musique).
d'Anne-Karine Leskop à la Chapelle Saint-Antoine de La plupart de ces projets se déroule sur plusieurs
Lanrivain années.
Organisé par : l’association Dialogues avec la nature
Public : 320 personnes En 2014 
Chantier réalisé › Conseil pour l'aménagement de la
Festival Musique et patrimoine / Pays de Moncontour petite salle de la MJC de Quintin (lumière, draperie et
Musique Classique et Contemporaine grill technique)
Apport direct pour le financement d'une action de sensi-
bilisation en amont du concert et aide technique pour Le Fins de chantier et inaugurations de :
Concert Impromptu › la Salle Multifonctions de Saint-Agathon : La Grande
Action culturelle le 26 septembre / concert le 27 septem- Ourse
bre 2014 à Moncontour › l'Auditorium de Paimpol : La Sirène
L'organisation d'une séance de sensibilisation, sous › la salle d'exposition et de conférence d'Etables-Sur-Mer
forme d'un concert commenté auprès des classes de 4e,
3e et 2nde du Lycée de la Ville Davy, a été organisée dans Chantiers toujours en cours en 2014
l'idée de familiariser les jeunes à la musique classique › Centre Culturel Breton à Saint-Brieuc (grill technique)
contemporaine et de les inviter lors du concert du 27 › Le Petit Echo de La Mode à Châtelaudren (scénogra-
septembre, pour lequel Itinéraires Bis a également mis à phie de l'espace scène/salle et salle d'exposition)
disposition l'un de ses techniciens.
Organisé par : l'Association Musique et Patrimoine en Chantiers arrêtés
Pays de Moncontour › Auditorium à Ploulec'h (nouveau projet prévu en
Public : 210 personnes 2015)
dont 60 élèves du Lycée Agricole de La Ville Davy, 50 › Salle d'Armor avec auditorium à Saint-Cast-Le-Guildo
personnes au Concert Impromptu. › Suspension des réunions préparatoires à partir de
juillet 2014 du projet de la Salle multifonctions de
Festival Banc Public / Saint-Brieuc La Croix Saint-Lambert à Saint-Brieuc
Pratiques urbaines / Curiosités culturelles
Aide technique / Mise à disposition du chapiteau / Prêt Partenaires : Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et
de matériel technique (lumière) de l'Environnement des Côtes D'armor (CAUE), Centre
du 19 au 25 octobre à Saint-Brieuc Culturel Breton Abhervé à Saint-Brieuc, Communes
Banc Public est le nouveau rendez-vous culturel briochin d'Etables, de Paimpol, de Ploulec’h, de Saint-Agathon,
de l’automne organisé par la ContreMarche. Ce festival de Saint-Brieuc, de Saint-Cast Le Guildo, Le Leff Com-
pluridisciplinaire et trans-générationnel, remplace désor- munauté (le Petit Écho de La Mode), MJC et Mairie de
mais le célèbre Cité Rap. Avec Banc Public, l’association Quintin
ouvre ses portes à des domaines plus variés et à des
publics plus diversifiés.
Organisation : la ContreMarche
Participants et public : 5461 personnes

30
2CROISEMENT
.
AMATEURS
ET PROFESSIONNELS
ENSEIGNEMENT
ET PRATIQUE AMATEUR

31
Les Côtes d’Armor travaillent depuis long- En lien avec le Conseil général, Itinéraires
temps à la structuration des enseignements Bis, poursuivant ses missions d'expertise,
spécialisés. Trois schémas, un par disci- participe à la conception, la mise en œuvre
pline artistique (musique, danse, théâtre), et l’évaluation des trois schémas et s’atta-
existent sur le département avec pour che notamment à :
objectif principal de favoriser l’accès de › mesurer les avancées des écoles dans le
tous aux enseignements artistiques dans cadre du schéma départemental de l'en-
un souci d’égalité sociale, économique et seignement concerné,
territoriale. Ils visent en particulier à faciliter › ajuster les objectifs de développement
l’accès au plus grand nombre et à accom- figurant dans les conventions triennales
pagner les initiatives des communes et liant les écoles et le Conseil général,
leurs groupements dans la mise en œuvre › fournir au Conseil général les éléments
des missions des structures d’enseigne- quantitatifs et qualitatifs nécessaires pour
ment artistique. Dans le département, les déterminer le montant des aides accor-
schémas ont été respectivement mis en dées aux écoles,
place en 1991 pour le schéma musique › accompagner les collectivités, les ensei-
(23 ans), 2002 pour le schéma danse (12 gnants et les équipes pédagogiques sur
ans), et 2007 pour le schéma théâtre (7 l'enseignement artistique sur leur territoire
ans) et concernent 71 structures d'ensei- et au regard des contextes départemental,
gnement artistiques : des associations, des régional et national, notamment dans leur
écoles municipales ou intercommunales, réflexion :
des compagnies et un Conservatoire à - sur les contenus et les modalités d'ap-
Rayonnement départemental. prentissages
- la structuration de l'offre dans le cadre
de la réforme territoriale
- l'emploi des contractuels dans la fonc-
tion publique territoriale
- l'organisation temps d'activités périsco-
laires (TAP),
› mettre en place, en fonction des besoins
repérés, le Plan Départemental de Forma-
tion des enseignants des écoles et structu-
res d'enseignements artistiques (PDF).

32
milieu scolaire (une commission locale et un comité de
Schéma départemental pilotage par an pour chaque territoire concerné).

de l'enseignement › Rencontres avec les écoles de musique, les équipes

de la musique
pédagogiques, les collectivités de référence, les res-
ponsables associatifs et/ou élus :
• 2 réunions de réseau annuelles à destination des
Le Schéma Départemental de l'Enseignement Musical responsables des écoles de musique
(SDEM) concerne : • 25 rencontres dans le cadre de l'évaluation annuelle
25 écoles conventionnées des conventionnements d'objectifs avec le Conseil
328 enseignants musique départemental.
7 000 élèves • rencontres avec les équipes pédagogiques de
dans 17 communautés de communes et 8 communes 2 écoles de musique pour la réflexion sur le projet
soit environs 200 communes du département. pédagogique d'établissement et la mise en place d'une
33 intervenants en milieu scolaire, 19 000 enfants sen- formation sur l'enseignement en collectif ( Ecole de
sibilisés dans 120 communes. musique de Loudéac et l'Association Intercommunale
de Musique (AIDM) de Plouër-Sur-Rance)
Les rencontres et échanges réguliers ont marqué cette rencontres avec 2 écoles de musique pour la mise en
année 2014 pour accompagner les avancées et évolu- place de projets artistiques (Ploufragan et Trégueux)
tions des établissements d'enseignement musique dans • 10 actions de conseil et d'aide auprès de 2 Agglo-
un contexte mouvant. mérations, 1 Pays, 1 Communauté de communes, 1
Les pratiques évoluent et doivent s'adapter à de nou- commune, 6 écoles de musique, pour accompagner
velles donnes politiques et budgétaires. Les politiques la réflexion sur les projets d'établissement, la constitu-
publiques sont de plus en plus exigeantes envers les tion d'écoles à dimension intercommunale, un réseau
écoles qui doivent réagir et réinterroger leur modèle. La d'écoles de musique d'agglomération, la définition
question de la formation des professeurs reste cruciale d'objectifs de conventionnement
pour réussir cette évolution. Le contexte de réforme et • 3 jurys : 2 recrutements (directeur Le Kiosque et res-
de contrainte budgétaire a un impact sur le fonctionne- ponsable Le Labo de Dinan Communauté), 1 tremplin
ment et nécessite une médiation de tous les instants. amateur (Ecole de musique de Paimpol-Goëlo).
A cela s'ajoute désormais l'intervention des écoles
de musique dans les nouveaux rythmes scolaires qui 25 structures aidées
s'avère inégale sur le territoire avec des projets dispara- les associations Culturelle Inter-Cantonale ACIC
tes. Cependant ces actions permettent une sensibilisa- Châtelaudren, Intercommunale de Musique AIDM
tion large du public jeune aux enseignements artisti- Plouër-sur-Rance, les Amis de la culture de la région
ques. Les retombées ne seront pas mesurables avant Mûroise, musicale cantonale Lac'oustic à Jugon les
la rentrée 2016. Pour l'avenir, il apparaît important de Lacs, Sonerien ha Kanerien Vreizh SKV, l'Atelier des
renforcer la formation et les logiques d'équipes pour fa- pratiques musicales de Matignon APMI, le Conservatoire
ciliter le (re)questionnement des projets d'établissement de musique, danse et des arts dramatiques CRD Saint-
en cohérence avec les nouveaux territoires. La mise Brieuc, les Ecoles de Musique EMA Pays de Corlay,
en place de projets artistiques, bien qu'elle permette Centre Armor EMCA, Communautaire de Guingamp,
le croisement indispensable entre professionnels et de la Communauté de communes Plancoêt-Plélan, de
amateurs, devra interroger sa pertinence à venir renfor- Paimpol, de Ploufragan, des 3 Rivières à Tréguier, du
cer les besoins de formation, de sorte à accompagner Haut-Trégor, du Trégor EMT, Intercommunale du Mené
l'ouverture déjà amorcée des établissements. EMIM, Lanvollon-Plouha, Le Kiosque Centre d'expres-
sions musicales de Dinan Communauté, Le Moulin à
Actions menées en 2014 Sons à Loudéac, les Ecoles de musique et de danse de
› Concertation et mise en commun des informations Plérin, du Penthièvre EMDP, l'Ecole de musique, danse
avec le service culturel du Conseil départemental. et théâtre du Kreiz Breizh, EMDKB, les Offices Culturels
› Accompagnement à l'écriture des projets d'établisse- de Trégueux OCT, Langueusien OCL.
ment pour les écoles de musique en évolution.
› Rencontre avec les équipes pédagogiques ou les direc-
tions des écoles de musique pour la formation “en
intra” des équipes.
› Mise en place de formations adaptées aux besoins des
écoles et enseignants en lien avec le schéma.
› Participation aux commissions locales d'évaluation et
aux comités de pilotage de l'intervention musicale en

33
Actions menées en 2014
Schéma départemental › Étude des dossiers de subvention en lien avec le ser-
vice culture du Conseil départemental.
de la danse › Organisation et suivi du Plan Départemental de Forma-
tion des professeurs de danse et danseurs (PDF)
Le Schéma Départemental de l'Enseignement de la › Conseil auprès des écoles et des professeurs, essen-
Danse concerne en 2014 : tiellement pour le respect de la convention collective
39 structures subventionnées, associatives ou publiques de l'animation (critère d'éligibilité au schéma)
35 professeurs › Soutien au recrutement de professeurs de danse et
4800 élèves suivi des projets et des compagnies amateurs.
dans 34 communes du département. › Réalisation d'un document de bilan du dispositif de
subvention aux écoles de danse du Département
Les types d'aides apportées viennent soutenir les cours, (Schéma danse), à partir de données chiffrées.
les ateliers de création, les compagnies amateur, les › Réunion départementale avec les responsables d'éco-
stages, les déplacements des élèves à des spectacles, les de danse et les professeurs autour d'un premier bi-
les déplacements des professeurs (écoles excentrées), lan du Schéma danse. Une quinzaine d'écoles étaient
la circulation des élèves sur plusieurs écoles. représentées, ainsi qu'une douzaine de professeurs.
On constate que le schéma départemental d'enseigne-
ment de la danse joue toujours très bien son rôle : offre 39 structures aidées
de qualité sur une très grande partie du territoire même Amicales Laïques de Ploeuc-sur-Lié, Saint-Brieuc,
en zone rurale avec des tarifs abordables. Les écoles Trébeurden, Associations les Amis de la Culture, AST
sont pour beaucoup dynamiques. Trégueux, Amis de la culture de la région Mûroise,
cantonale de Jugon-les-Lacs, Cap Danse à Hillion,
Évaluation du Schéma CSP Danse à Plédran, Culture Loisirs à Ploubazlanec,
A partir de l'automne 2014 et jusqu'à l'été 2015, une Culturelle Inter-Cantonale ACIC Châtelaudren, Danse
évaluation du schéma danse est réalisée en lien avec le au fil de l'Ic à Pordic, Danse modern'jazz à Saint-Julien,
service culturel du Conseil départemental. La démarche Evi'danse à Lannion, Familles Rurales d'Erquy, de Ma-
d'évaluation est menée à partir d'un bilan pluriannuel roué et de Plémy, Gym Tonic Danse à Plémet, Intercom-
et de rencontres avec les écoles et les professeurs de munale de Caulnes, l'Oiseau de feu à Quévert, Place à
danse. la danse à Plessala, Pom'danse à Pommeret, Sportive
Une première analyse permet de constater que le et Culturelle du Canton de Merdrignac (ASEC), Studio
nombre de structures aidées a augmenté depuis 2009, Danse et Forme, Guingamp, Yffi'danse de la Baie à Yf-
date du dernier bilan, notamment du fait de l'intégration finiac, Cie Carmélie à Saint-Brieuc, Cie Contre Courant,
de la danse hip hop au dispositif de subvention des Langueux, Communautés de communes de Bourbriac,
écoles de danse. L'enseignement de cette discipline Théâtre de Folle Pensée/Conservatoire à Rayonnement
n'étant pas réglementé par un diplôme d'état, comme Départemental à Saint-Brieuc (CRD), Ecoles municipa-
pour les danses académiques, l'aide du Département les de musique et de danse de Plérin, de Ploufragan, du
a été conditionnée au suivi régulier de formations des Penthièvre EMDP Lamballe, Ecole de musique, danse et
intervenants encadrant les cours. Mais il se trouve que théâtre du Kreiz Breizh (EMDTKB),
l'offre de formation de formateurs en danse hip hop se Maisons des Jeunes et de la Culture (MJC) de Bé-
raréfie ces dernières années en Bretagne, comme à gard, Lamballe, Loudéac, Quintin et du Plateau à
l'échelon national. Il devient indispensable d'organiser Saint-Brieuc, Office Culturel Langueusien OCL, Office
des modules de formation, à définir avec les écoles et Intercommunal des Sports, de la Culture et des Loisirs
intervenants concernés, dans le cadre du Plan Départe- de Broons (OISCL).
mental de Formation Danse 2015-2016 (PDF).
Une réflexion devra également être menée avec les
compagnies amateurs du département, pour mieux
accompagner et promouvoir leurs activités, tant dans le
cadre du schéma danse, que dans celui des activités
d'Itinéraires Bis.
Le schéma danse a permis, depuis 2002, d'accompa-
gner la mise en place de la Loi sur l'enseignement de
la danse : création du diplôme d'état pour les danses
académiques et la règlementation sur les lieux d'ensei-
gnement. Le Schéma a favorisé la professionnalisation
des emplois de professeurs de danse, l'aménagement
de nombreuses salles de danse et le soutien financier
croissant des communes et communautés de commu-
nes. Néanmoins les structures d'enseignement restent
fragiles. Elles sont, en grande majorité des associations
gérées uniquement par des bénévoles. Leur équilibre
financier est précaire du fait de la stagnation, voire de la
baisse du soutien des communes.

34
tion des intervenants, à la fois sur le plan artistique et
Schéma départemental pour sur le plan pédagogique. Pour concevoir et construire ce
programme, Itinéraires Bis et le Théâtre de Folle Pensée
l'enseignement du théâtre en concertation avec le service culturel du Conseil dé-
partemental se sont associés en prévoyant un PDF sur
Le paysage de l'enseignement théâtral dans le départe- l'année 2015 avec un démarrage en février.
ment des Côtes d'Armor : Ainsi, 2014 est une année de transition avec un
› 25 structures proposant de l'enseignement de théâtre programme de formation très réduit et cependant une
(associations principalement), action importante : un atelier de réalisation de 15 jours
› 75 cours de théâtre comptant près de 800 élèves (46 conduit par la metteure en scène Anouch Paré, à partir
cours aidés représentant 490 élèves ) du texte de l’auteure Sandrine Roche, Neuf petites filles.
› 19 enseignants de théâtre :
1 titulaire du CA (Certificat d'aptitude aux fonctions de Actions menées en 2014
professeur d'art dramatique), › Étude des dossiers de subvention déposés par les
1 titulaire du DE (Diplôme d'Etat d'enseignement du structures d'enseignement du théâtre en lien avec le
théâtre) service culture du Conseil départemental. Le dossier de
13 enseignants sans diplôme venant de l’animation demande a été modifié, simplifié et réactualisé pour les
4 enseignants sans diplôme venant du monde du demandes 2015.
spectacle › Organisation et suivi du Plan Départemental de Forma-
tion des intervenants théâtre (PDF)
2014 a été marquée par l’évaluation du schéma dépar- › Evaluation du Schéma sur la période s’étendant de
temental de l'enseignement du théâtre sur 6 années de 2007 à 2013
fonctionnement faisant apparaître un aspect positif en › Conseil auprès des structures et des intervenants, es-
terme d'offre territoriale avec en revanche des lacunes sentiellement pour le respect de la convention collective
importantes dans la professionnalisation des interve- de l'animation (critère d'éligibilité au schéma),
nants. › Soutien au recrutement des intervenants, aide et
Ces constats orientent les modifications à apporter dans conseil dans la mise en place d’écoles de théâtre :
les critères d’éligibilité des structures aidées dans le - 2 intervenants théâtre à la rentrée de septembre des
cadre du nouveau schéma en particulier sur la qualifi- cours 2014-2015 pour le CAC Sud 22 et l'OPAC de
cation des intervenants avec une action sur la formation Plérin.
continue. - 1 école de théâtre : l'EMDTKB de Rostrenen suite à la
Une particularité nationale de l'enseignement du théâtre prise de compétence par la Communauté de communes
marque de façon notoire le paysage départemental, et du Kreiz Breizh sur l'enseignement de l'Art Dramatique
notamment la structuration de l'enseignement théâtral.
En effet, à la différence de la musique et de la danse, 19 structures aidées
l'enseignement du théâtre n'est pas règlementé du Amicale Laïque à Plénée-Jugon, Associations Comité
point de vue de la qualification des enseignants (aucun d'Action Culturelle Sud 22 à Saint-Caradec (CAC Sud
diplôme d'état n'est exigé pour enseigner comme c'est 22), Côté Cour à Pordic, Familles Rurales à Mûr-de-
le cas pour les enseignants de danse et de musique). Bretagne, l'Amuse d'Hilvern à Saint-Caradec, la Clé
des Champs à Andel, Le Cercle à Saint-Brieuc, Les
Les principales conclusions de l'évaluation Trois Coups à Paimpol, Maldoror à Lannion, Théâtre
- une offre en matière d’enseignement théâtral dé- de l'Alouette à Dinan, Centre culturel Victor Hugo à
sormais étendue et mieux structurée qui permet de Ploufragan
réduire les inégalités entre les territoires. Même si tout le Ecole de musique, danse et théâtre du Kreiz Breizh
territoire départemental n’est pas pourvu d’écoles émar- à Rostrenen (EMDTKB), Maison des Jeunes et de la
geant au schéma, il existe également des écoles où des Culture (MJC) à Bégard, Lamballe et Quintin, Office
intervenants, souvent des comédiens amateurs adultes, Culturel Langueusien (OCL), Office Plérinais d'Action
pratiquent la transmission à titre bénévole. Culturelle (OPAC), Service Culturel de Guingamp, Théâ-
- un résultat nettement plus mitigé concernant la quali- tre de Folle Pensée/Conservatoire de musique, danse et
fication et la professionnalisation des intervenants et le des arts dramatiques (CRD).
renforcement des contenus. Des causes multiples : un
manque de formation initiale, la non reconduction du
DE qui ne permet plus de suivre de formation diplô-
mante, une faible motivation de certains intervenants à
suivre le Plan de formation.
Dans le même temps, les sortants du cycle 3 du Conser-
vatoire de musique, danse et des arts dramatiques
(CRD) de Saint-Brieuc peuvent eux-aussi prétendre à
devenir intervenants/enseignants en théâtre, si les critè-
res d’éligibilité sont modifiés.

L’évaluation du schéma s'est assortie de préconisations


reprises dans le Plan Départemental de Formation : il
s’agira prioritairement de rehausser le niveau de forma-

35
formation des enseignants
Les Plans Départementaux de Formation (PDF) sont destinés aux professionnels de
l’enseignement artistique en danse, musique et théâtre. Ces formations, mises en
œuvre par Itinéraires Bis et financées par le Conseil général, proposent d’accompagner
les enseignants et les professionnels du spectacle vivant dans l’acquisition et le
développement de nouvelles compétences grâce à un programme de qualité.
Elles visent, dans le cadre des schémas départementaux, à faciliter l’accès de tous
aux enseignements artistiques.

On dénombre 252 heures de formation réparties sur 45 3 formations accompagnées par Itinéraires Bis à
journées proposées aux enseignants musique, danse destination d'équipes pédagogiques
et théâtre dans le cadre du plan départemental de - Evaluer pour évoluer : l'évaluation en Europe et dans le
formation, soit monde, animée par Héléna Maffli, pour 22 participants
› 20 actions de formation dont 5 réalisées en intra au du Kiosque, Ecole de Musique de Dinan Communauté
sein des écoles pour leurs équipes pédagogiques, - Les musiques du Nord-Est du Brésil : l'oralité comme
› 24 formateurs intervenants, outil de transmission et de création, animé par la Cie
› 2 tutorats chorégraphiques Na Corda Bamba (2 intervenants), pour 25 partici-
soit un total de : pants de l'Ecole de Musique du Trégor à Lannion
› 137 enseignants inscrits aux formations (EMT)
› 2755 heures stagiaires réalisées au titre de la forma- - Le rythme dans la peau : percussions corporelles et
tion continue des enseignants en danse, musique danse percussive, animée par Leela Petronio de la
et théâtre (dont 2323 financées par les employeurs Cie Hip Tap Project pour 7 dumistes de Saint-Brieuc
et 432 financées directement par les enseignants Agglomération Baie d'Armor
inscrits)
› 32 associations, collectivités et/ou écoles de danse, › 1 journée d'échange à destination des responsables
musique et théâtre ont participé au financement la administratifs, personnes en charges de l'accueil et du
formation continue de leurs enseignants. secrétariat des établissements d'enseignement musical :
« L'Administration en école de Musique : : quels rôles,
quelle place, quelles fonctions ?» organisée par et à
Itinéraires Bis.

Plan départemental 11 formateurs intervenants dont 7 artistes

de formation musique › Pour les actions menées en direct par Itinéraires Bis :
44 h réparties sur 10 journées, 36 enseignants, respon-
2 formations dont 1 en intra pour 2 équipes sables ou salariés administratifs ayant participé (35 pris
pédagogiques en charge par leur employeur au titre de la formation
- Réaliser de nouvelles situations d'apprentissage avec professionnelle continue) et 446 h stagiaires effectuées
le logiciel éditeur de partitions musescore, animée par soit une moyenne de 12 stagiaires par formation
Amandine Fressier, 8 enseignants participants › Pour les 3 actions accompagnées : 36 h réparties sur
- Plonger dans l'inconnu : réaliser un projet artistique et 5 journées, 54 enseignants ayant participé, soit 664 h
le mettre en œuvre avec un groupe d'élèves, forma- stagiaires effectuées
tion-action menée avec les équipes pédagogiques de › 13 associations, collectivités et/ou écoles de musique
l'Association Intercommunale de Musique à Plouër- participantes et/ou ayant financé la formation continue
sur-Rance (20h) et Le Moulin à Sons à Loudéac (6h), de leur enseignants
animées par Lydia Domancich, Amandine Fressier, Au total : 90 enseignants ou personnels administratifs
Jean-Mathias Petri, Jérémy Moreau, Gérald Venturi ont pu suivre ces formations d'une durée totale de
pour 18 enseignants musique 80 h réparties sur 17 journées (soit 1110 h stagiaires
effectuées)

36
7 lieux dont 5 écoles accueillant ces formations
› Association Intercommunale de Musique à Plouër-sur-
Plan départemental
Rance de formation danse
› Ecole de Musique du Trégor à Lannion (EMT),
› Ecole de Musique, Danse et Théâtre du Kreiz Breizh à Perfectionnement des acquis techniques, pédagogiques
Rostrenen et artistiques. développement des compétences en
› Le Kiosque à Dinan matière de démarche artistique.
› Le Moulin à Sons à Loudéac De janvier à février et d'octobre à décembre (par saisons
› Saint-Brieuc Agglomération Baie d'Armor scolaires)
› Itinéraires Bis à Saint-Brieuc
› 2 cycles de cours techniques et d'entraînement régu-
2014 s'est révélée être une année de transition et de ré- lier du danseur : 1) cours classiques 2) contemporain,
flexion vers une nouvelle organisation du plan de forma- modern et jazz
tion : sous forme de « saison » afin de développer des › 4 matinées chorégraphiques : Leela Petronio / Cie
contenus dans la durée et de favoriser des liens avec les Hip Tap Project, Mié Coquempot / Cie k622, Nicolas
résidences et les créations artistiques et pédagogiques Cantillon – Aline Lopes / Cie 7273, Nicole Mossoux et
menées au sein d'Itinéraires Bis. Patrick Bonté / Cie Mossoux-Bonté
Des propositions ambitieuses s'étalant sur plusieurs › 3 stages : atelier d'écriture - Du répertoire à la création
années ont vu le jour pour permettre un accompagne- – Analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement
ment plus en profondeur des équipes pédagogiques des dansé
structures d'enseignement musical. › 2 tutorats chorégraphiques animés par Marzena Krze-
Bien que la mise en œuvre des formations demeure minska, Léa Rault et Alina Bilokon
complexe du fait de la structuration de l'emploi dans
les écoles (salariés à petits temps partiels, multi-em- 17 artistes formateurs et 1 accompagnatrice musique
ployeurs, difficulté de remplacer les cours lors du départ Aline Lopes, Christine Derrien, Emilie Dhumerelle,
en formation), le bilan reste positif avec un dévelop- Jean-Christophe Paré, Katell Hartereau, Leela Petronio,
pement des formations en intra adaptées aux besoins Matthias Groos, Mié Coquempot, Mohamed Ahamada,
des écoles, une participation assidue des enseignants, Myriam Hauray-Sérot, Nicolas Cantillon, Nicole Mos-
une satisfaction des bénéficiaires avec des formations soux, Patrick Bonté, Sophie Lemière, Marzena Krze-
reconnues comme pertinentes et efficaces. minska, Léa Rault, Alina Bilokon et Maryline Berghen.
Ces formations ont un rôle essentiel et grandissant dans
l'accompagnement au développement mené dans le › 76 heures de formation réparties sur 23 journées
cadre du schéma départemental de l'enseignement mu- › au total 38 enseignants inscrits (25 à leurs propres
sical. Souvent uniques et introuvables dans les autres frais et 13 financés par leurs employeurs)
catalogues de structures de formation, elles permettent › 767 heures stagiaires effectuées (soit 376 heures
d'accompagner les équipes dans la réflexion devenue en individuel et 391 heures prises en charge par les
nécessaire pour proposer de nouveaux formats d'ap- employeurs)
prentissage. › une moyenne de 11 stagiaires par formation
On regrette l'absence récurrente d'inscriptions de certai- › 22 heures de tutorats chorégraphiques pour 2 ensei-
nes structures ou enseignants parfois due au coût pour gnants et leurs élèves dans 2 communes
l'employeur, notamment pour le secteur associatif (bien › 21 associations, collectivités et/ou écoles de danse
que les tarifs proposés dans le cadre du PDF soient ayant financé la formation continue de leur ensei-
largement bien en deçà du coût réel des formations) gnants
et à la difficulté de dégager du temps qui a conduit à
l'annulation de certaines formations. Malgré une légère baisse du nombre d'heures de
formation proposée, la dynamique de formation se
A l’avenir et pour aller plus loin, il conviendra de relier maintient : plus de la moitié des professeurs de danses
formations et programmations artistiques bien en amont académiques du département se sont en effet inscrits à
des dates de diffusion. Proposer des formations “globa- au moins une des formations.
lisantes” reliant l'artistique et la pédagogie, l'invention et Néanmoins, la prise en charge du coût des formations
l'apprentissage afin de permettre cohérence et transver- par les employeurs tendrait à diminuer, du fait de l’aug-
salité dans les propositions. mentation des tarifs employeurs et de la stagnation des
Il apparaît nécessaire de changer d'échelle pour cer- ressources des associations bien que les tarifs proposés
taines propositions de formation qui peuvent tout à fait dans le cadre du PDF soient largement en deçà du coût
croiser des préoccupations régionales, et donc peuvent réel des formations par stagiaire.
faire l'objet de temps mutualisés avec les autres organis-
mes en charge de la formation professionnelle continue
sur la Région Bretagne.

37
L’atelier de réalisation constitue une action de formation
Plan départemental essentielle en cela qu’il place le stagiaire en position
d’apprendre en faisant : en faisant du théâtre au plateau
de formation théâtre dans des conditions professionnelles et avec d’autres
comédiens. C’est pour de nombreux enseignants de
Une année de transition : le PDF s'est concentré sur théâtre leur seul contact avec la création théâtrale
un stage de réalisation théâtrale en mars-avril, soit 96 professionnelle de plateau. L’atelier proposé en 2014
heures de formation réparties sur 13 journées s’est révélé particulièrement difficile à aboutir du fait des
Une ré-organisation du PDF s'est imposée du fait de : importantes différences de niveau des stagiaires. L’expé-
. l'évaluation de l'enseignement du théâtre dans le cadre rience de l’atelier de réalisation sera renouvelée en 2015
du schéma départemental menée au premier semestre en prenant soin de constituer un groupe plus homo-
2014 gène. Il intégrera le programme d'actions de formation
. du départ en mai du référent théâtre et de la réorgani- obligatoires proposées aux enseignants de théâtre pour
sation en interne de l'ensemble de ses taches, émarger au schéma départemental.
. la réflexion et la mise en place d'une nouvelle formule
du PDF théâtre sous une forme plus saisonnière, en Refonte du PDF
concertation avec le service culturel du Conseil général Après 7 ans de mise en œuvre (2007-2013), le schéma
et du Théâtre de Folle Pensée. départemental d’enseignement du théâtre a fait l'objet
d'une évaluation, il est ainsi apparu que la professionna-
Atelier de réalisation théâtrale lisation des intervenants et les contenus de formations
Animé et mis en scène par Anouch Paré autour du texte méritaient d'être renforcés. La formation se place alors
”Neuf Petites Filles” de Sandrine Roche : au coeur des priorités du schéma.
“De la formation à la réalisation, comprendre le proces- C'est pourquoi, de manière concertée, le Service culturel
sus de création” du Conseil général, Itinéraires Bis et le Théâtre de Folle
du lundi 10 mars au dimanche 27 avril Pensée, en charge du département théâtre du Conser-
Lieu de formation : Ploëzal vatoire à Rayonnement Départemental de Saint-Brieuc,
Restitutions publiques sous chapiteau à Saint-Gelven et ont travaillé ensemble à la refonte du PDF théâtre.
à Saint-Hélen dans le cadre d'Objectif 373
Les nouveaux principes
› 96 heures de formation réparties sur 13 journées - une formation continue dispensée annuellement sous
› 9 stagiaires dont 3 intervenants théâtre, 3 comédiens forme de 10 journées de formation réparties par modu-
professionnels et 3 comédiens amateurs (9 à leurs les de 2 à 4 jours de février à décembre et d'un atelier
propres frais, prise en charge employeur pour une de réalisation théâtrale de 14 jours. Ce parcours de for-
intervenante théâtre équivalent à 45% de la durée de la mation sera demandé pour chaque intervenant théâtre
formation). des écoles inscrites au schéma et pourra s'effectuer sur
› soit 864 heures stagiaires effectuées une période de 2 ans (en 2015 et 2016).
› 2 représentations - une formation initiale, non obligatoire, dispensée au
› 300 spectateurs CRD de Saint-Brieuc s'adressant aux intervenants les
plus motivés. L'entrée se fera en début de 2e cycle à
la rentrée scolaire 2015/2016 et aura pour objectif de
délivrer le Certificat d'Etudes Théâtrales.

38
ACCOMPAGNEMENT DES AMATEURS

seurs professionnels et amateurs, 1 rencontre d'élèves


Aide à la diffusion, à la d'écoles de danse du département, 2 ateliers de mise
en scène musique et danse pour un groupe de musi-
présentation et à la formation ciens amateurs, 1 création d'un orchestre à rayonne-

des amateurs en danse,


ment départemental de pratiques autour des musiques
actuelles, 1 approfondissement de la chorégraphie d'un

musique et théâtre spectacle de danse traditionnelle.


11 partenaires accompagnés dans 9 communes
583 heures d'interventions
Outre les actions menées en direction des amateurs, 635 amateurs et un public de 4315 personnes
Itinéraires Bis accompagne ponctuellement certaines un total de 4950 personnes touchées
manifestations et actions de formation en finançant l'in-
tervention d'artistes et de formateurs. Il s'agit de permet-
tre des présentations et des formations dans un cadre Concertino à la Brésilienne
optimisé. Ces partenariats s’inscrivent dans la perspec- 14 juin à Lannion
tive générale de soutien à la diffusion, à la dynamique et Partenaire accompagné : Ecole de Musique du Trégor
à la valorisation des pratiques amateurs. Apport direct au coût de cession du spectacle clôturant
Dans tous les cas, nous veillons à encourager les une action-formation autour des musiques brésiliennes
croisements entre les pratiques amateurs et le et de la transmission orale. 160 heures d'interventions.
monde de la création. 80 élèves et 30 enseignants impliqués.
Public : 1200 personnes environ

Accompagnement à la diffusion et à la Enregistrement du répertoire des choeurs


présentation en théâtre, musique et de l'opération Singing in the village
danse amateur De nov 2013 à fév 2014 à Rostrenen
Partenaire accompagné : Association Kreiz Breizh
La plupart des partenariats portent sur l'intervention
Village d'Europe
d'artistes professionnels (metteurs en scène, musi-
Financement des heures de répétitions nécessaires
ciens,...) ou un accompagnement technique visant à
avant enregistrement dont 4 week-ends de répétitions,
présenter le travail dans des conditions techniques de
un total de 20 heures d'intervention. 70 choristes.
qualité professionnelle. Ces partenariats s’inscrivent
dans une perspective globale de soutien à la diffusion
amateur visant à valoriser cette pratique.
Tutorats artistiques pour les Cercles Celtiques
de janv à juin à Guingamp, Mûr-de-Bretagne, Paimpol,
Quévert, Saint-Nicolas du Pélem
10 actions d'accompagnement Partenaire accompagné : Fédération Kendalc'h 22
› 1 festival de théâtre, 1 fête des pratiques amateurs, 5 Dans le but de faire évoluer les propositions artistiques
tutorats artistiques : arrangements musicaux, accom- des cercles amateurs, prise en charge des heures d'in-
pagnements chorégraphiques ou scéniques de cercles terventions d'artistes professionnels auprès des cercles
celtiques, 1 intervention chorégraphique pour danseurs en vue du spectacle annuel “Dans 22” à l'Hermione.
et musiciens de cercles celtiques, 1 aide à la répétition 5 tutorats de 20 heures soit 100 heures d'intervention.
d'un groupe de choristes en vue d'un enregistrement, 100 danseurs et musiciens.
1 concert de restitution en école de musique autour
des musiques brésiliennes, 1 création croisant dan-

39
Lab'Orchestra, création d'un orchestre de pratiques Ateliers de mise en scène musique et danse
autour des musiques actuelles Groupe Distribilh
De décembre 2014 à juin 2015 à Saint-Brieuc 8 et 9 février à Pleudaniel et Yvias
Partenaire accompagné : Conservatoire à Rayonnement Partenaire accompagné : Association Rouge Pointée /
Départemental de Saint-Brieuc CRD. Pontrieux
Cet ensemble de musiques actuelles est un projet à Accompagnement artistique avec prise en charge de
rayonnement départemental porté conjointement par deux ateliers, menés par la compagnie de danse Difé
le Conservatoire de Saint-Brieuc, département Jazz & Kako, de mise en scène musique et danse à l’attention
Musiques Actuelles et Itinéraires Bis. Encadré par Jean- du groupe de batucada Distribilh.
Mathias Petri, musicien et professeur au CRD. Ouvert 12h d'intervention. 12 musiciens amateurs.
à tout musicien amateur, élèves des écoles de musique
du département des Côtes d'Armor, à partir de 15 ans. Rencontres amateur d'écoles
Environ 25 musiciens recrutés. de danse du département
Concerts en 2015 à La Citrouille et à Lamballe dans le samedi 12 avril à Binic
cadre de Pas Sages, Le Festival ainsi qu'au Pont des Partenaire accompagné : Compagnie amateur Contre
Arts Sonores à Langueux. Courant
Soutien technique (régie générale et lumière, 2 techni-
ciens intermittents, apport en matériel lumière)
Création d'un spectacle de danse croisant pour la mise œuvre des rencontres pour à la salle de
professionnels et amateurs l'Estran à Binic. 36 h d'intervention. 100 danseurs
du 13 janvier au 8 mars à Saint-Brieuc participants, 12 groupes et compagnies amateur de
Partenaire accompagné : MJC du Plateau dans le cadre danse du département et de la région, 32 bénévoles,
de Babel Danse 400 spectateurs.
Accompagnement et partenariat financier pour la
création d'un spectacle sur le thème des Caraïbes Boeuf à la Roche
associant artistes professionnels et amateurs de danses dimanche 22 juin à Ploëzal
du monde, danses classique et contemporaine. 190 h Partenaires : Domaine départemental de la Roche Jagu,
d'intervention avec 10 artistes professionnels sous la Association Maldoror
direction des compagnies 29x27 et Difé Kako (création Appui logistique, technique, organisationnel, réalisation
chorégraphique, musicale, scénographique, costumes, des supports de communication (affiche, tract, pro-
répétitions ….). 70 élèves et 7 enseignants provenant grammes) et de la signalétique du lieu. Depuis 2004,
de différents cours de danse de l’agglomération de musiciens, danseurs, comédiens, conteurs, artistes de
Saint-Brieuc et un ensemble de percussionnistes. 400 cirque amateurs présentent leurs créations au public le
spectateurs pour la création. temps d'un après-midi dans le parc du Château de La
Roche Jagu. 20 représentations. 11 troupes et artistes
Approfondissement de la chorégraphie amateurs soit 48 personnes. 1200 spectateurs.
du spectacle “le Bal'k Breizh”
du 19 avril au 12 juillet à Landerneau, Guingamp Festival de La Pièce Courte
Partenaire accompagné : Kendalc'h 22 26 et 27 avril à Erquy
Accompagnement artistique avec la prise en charge des Partenaire accompagné : Erquy en Scène
interventions de Bénédicte Jucquois, de la Cie Camé- Accompagnement à l'organisation et régie lumière avec
léon, pour un approfondissement de la chorégraphie du mise à disposition d'un technicien sur 3 jours. 8 com-
“Bal'k Breizh”, création “Danse Nomades” de Ken- pagnies amateurs ont présenté chacune un spectacle
dalc'h 22 initiée par le Conseil général, où les danses de théâtre d'une durée maximum de 30 minutes sur le
et musiques bretonnes viennent côtoyer les danses et thème : « Laissez parler les femmes ». 24 h d'interven-
musiques des Balkans. 21h d'intervention. 12 danseurs tion. 45 comédiens amateurs. 215 spectateurs.
amateurs et 4 musiciens amateurs.

40
Aide à la formation des Master Class Trio Jazz
de sept 2013 à mars 2014 à Plancoët-Plélan
amateurs en danse, musique Partenaire accompagné : Le Diapason, Ecole de Mu-
sique de la Communauté de communes de Plancoët-
et théâtre Plélan
Financement d'une partie des frais liés à l'organisation
d'une Master Class / atelier de sensibilisation par Ronan
Itinéraires Bis accompagne, afin d'améliorer la pratique
Pinc à la pratique de l'improvisation autour du jazz. des
des amateurs, les associations et structures dans la
groupes d'élèves de l'Ecole de musique. 4 interventions
mise en place de formations notamment en prenant en
d'une demie journée. 16 heures de formation. 25 élèves
charge les intervenants artistiques qui les animent. En
de l'école de Musique Plancoët-Plélan et amateurs de
2014, dans le domaine musical, elles ont concerné des
tous âges
chorales, ensembles amateurs, cercles celtiques (pra-
tique vocale et musicale, le répertoire, l'improvisation
jazz...). Concernant la pratique théâtrale, l'association Atelier de réalisation contes
a soutenu des formations portées par des structures et illustration en maison d'arrêt
ressources et des troupes amateurs du département. du 4 au 25 juin 2014 de Saint-Brieuc
Partenariat accompagné : Service Pénitentiaire d'Inser-
tion et de Probation des Côtes-d'Armor SPIP22
9 actions d'accompagnement de la Le conteur Achille Grimaud et l'illustratrice Christelle Le
Guen ont animé un atelier de réalisation, apportant leurs
formation des amateurs en musique univers de narration et d'illustration, pour réaliser avec
et théâtre dont 4 associations les détenus un livre de contes illustrés. Soutien : DRAC
Bretagne. 28 heures de formation. 10 stagiaires.
7 stages et ateliers et 2 masterclass
8 partenaires accompagnés dans 10 communes
soit 144 heures de formation dispensées auprès de 181 4 associations théâtrales et troupes
participants amateurs accompagnées
4 stages, 46 h de formation réparties sur 9 journées
Stage pratique vocale
4 formateurs (comédiens, metteurs en scène, directeur
15 et 16 nov à Tréveneuc et Etables-sur-Mer
artistique et professeur de technique vocale)
Partenaire accompagné : Association Choeur en Goëlo
41 comédiens amateurs participants dans 4 communes
En préparation du festival Choeur en Goëlo où se
Intervention : Prise en charge totale ou partielle de la
produisent dix choeurs (près de 300 personnes) sur
prestation des intervenants
deux jours à Étables-sur-Mer, financement d'une partie
des heures de l'intervenant en technique vocale lors de
deux journées de formation. 12 heures de formation. 50 Association TRËMA
choristes amateurs. Stage de Theatre Nô, animé par Gérard Etienne de la
Cie ACTE (Atelier du Corps Théâtre Énergétique).
Durée : 2 jours, 12 et 13 avril à Rostrenen.
Stage de l'Académie de saxophone
12h de formation. 12 stagiaires.
du 2 au 11 août à Rostrenen
Partenaire accompagné : Association Osmose
Soutien financier pour le stage de pratique musicale, CAC Sud 22-Marc le Bris 
organisé dans le cadre de l'académie internationale de Stage sur la voix de l'acteur, animé par Thierry Grolaud,
saxophone, en marge du Festival Rencontres Musicales professeur de technique vocale, proposé aux comédiens
du Kreiz Breizh 3ème édition. 2 sessions de 3 fois 3 amateurs des troupes de théâtre adhérentes du CAC
cours ayant pour objectif le travail instrumental et du ré- Sud 22. Durée : 2 jours, 14 et 15 juin à Coëtlogon. 12h
pertoire. 30 heures de formation. 15 stagiaires amateurs de formation. 5 stagiaires
de tous âges.
Association Maldoror 
Master Class Jazz Stage théâtral adulte animé par Bertrand Bossard,
10 et 11 mai à Merdrignac metteur en scène de la Cie B. Initials, dans le cadre
Partenaire accompagné : Association Jazz à Gomené d’un travail autour du spectacle Le Jeu des 1000 Euros
Financement d'une partie des frais liés à l'organisation accueilli au et en partenariat avec le Carré Magique.
du stage de musique animé par des musiciens de Don’t Durée : 2 jours, 22 et 23 février à Lannion. 8 h de for-
Stand up for Nothing avec pour thème la « Musique mation. 12 stagiaires.
Funk » dans le cadre du Festival Jazz à Gomené. 12
heures de formation. 40 stagiaires élèves des écoles de Théâtre en Rance 
musiques et amateurs de tous âges. Stage “L'objet au service du récit” animé par Julien Mel-
lano, directeur artistique du Collectif Aie Aie Aie, stage
construit autour de la programmation du spectacle Ma
biche et mon lapin (collectif Aïe Aïe Aïe) dans le cadre
du Festival Théâtre en Rance. Durée : 3 jours, du 29
au 31 mai à Dinan. 14h de formation ainsi qu'une
représentation. 12 stagiaires
41
3. CRéATION, DIFFUSION, MÉDIA-
TION, FORMATION : NOS éVéNE-
MENTS POUR UN BRASSAGE ARTIS-
TIQUE ET SOCIAL À L’ANNÉE SUR
TOUT LE TERRITOIRE

42
Afin d’assurer une présence Le festival Objectif 373 est un
artistique à l’année sur temps d'actions et de diffusion
l’ensemble du département, culturelle et artistique.
de décloisonner les disciplines Il est composé de formes
et les publics, l’association met spectaculaires pluridisciplinai-
en œuvre des actions construites res qui donnent à voir, à écouter
transversalement qui croisent et à entendre dans un esprit de
création, diffusion, médiation et, convivialité et de rencontre.
dans certains cas, formation. Il favorise les rencontres artis-
Certaines de ces actions se tes / habitants et constitue un
développent sous forme point d’orgue des actions menées
d’événements. à l’année par l’équipe d’Itiné-
raires Bis avec les habitants du
Pas Sages, La Saison met territoire départemental.
la jeunesse au coeur de ses
actions ; l'éducation par l'art Parallèlement, Itinéraires Bis
étant une expérience centrale anime un lieu de production et
dans la vie d'un jeune elle de diffusion de l’art contempo-
change son rapport au savoir rain, la galerie du Dourven,
et aiguise sa pensée. qui fonctionne sur le modèle
des centres d’art.
PAS SAGES, la saison
Seconde partie de la 3e Saison (de septembre 2013 à juin 2014) et début de la 4e Saison
(de septembre 2014 à juin 2015) de Pas Sages, programme départemental d'actions
culturelles et artistiques pour les 12-25 ans, co-construit avec de multiples partenaires
dans le cadre scolaire et hors temps scolaire.

› 12 résidences de création, d’action culturelle et/ou de Ces actions de sensibilisations, menées en direction des
diffusion d'artistes ou compagnies pour un public de écoles, collèges et lycées du département, visent à faire
1588 scolaires ou péri-scolaires, découvrir des démarches artistiques en alliant pratique
› 15 spectacles programmés en diffusion, soit 44 artistique et rencontre avec l'artiste et son œuvre. Des
représentations pour un public de 3040 spectateurs projets d’éducation artistique sont réalisés en partenariat
scolaires ou péri-scolaires, avec des établissements scolaires, des collectivités, des
› 8 expositions pour un public de 604 scolaires ou péri- associations...
scolaires,
En amenant les jeunes à décrypter le monde qui les
› 627 heures d'actions de médiation effectuées par 27
entoure dans une attitude active, l’intervention artistique
compagnies ou artistes : ateliers, rencontres, sensibili-
les éveille à un cheminement créatif et développe leur
sations, dont celles menées dans le cadre des résiden-
sens critique dans l’apprentissage des différences. L'ap-
ces, pour un public de 2904 scolaires ou périscolaires,
propriation des langages artistiques fait partie intégrante
› 5 actions de formation en direction de 60 enseignants
de l’approche de l’art d’aujourd’hui et en facilite l’accès.
(enseignants référents culture, dumistes...)
› 2 colloques : "Culture, adolescence et frontières”, Comme les trois précédentes, la quatrième Saison de
"Une pensée qui forme, une forme qui pense" pour un Pas Sages est un programme départemental d'actions
public de 180 personnes, culturelles et artistiques pour les 12-25 ans, co-construit
› Des actions menées dans 33 communes du départe- avec de multiples partenaires dans le cadre scolaire et
ment, avec 71 partenaires dont 31 établissements hors-milieu scolaire.
scolaires : 15 collèges, 11 lycées d'enseignement
général, 4 lycées d'enseignement agricole, 1 ITEP
Objectifs
Un public total de 6 823 personnes dont › permettre aux jeunes de découvrir le processus de
1 536 dans le cadre du festival Objectif 373 création d’une œuvre, d’expérimenter une démarche
6 548 scolaires ou péri-scolaires. artistique et de nouer des liens privilégiés avec un
artiste,
L’année 2014 a été marquée par un fort développement
› créer des situations de confrontation directe aux
des actions menées auprès des adolescents dans le
œuvres, en favorisant l’expression de jeunes et en
cadre de la saison Pas Sages.
mobilisant leurs connaissances,
La saison décline résidences de création, diffusion › favoriser la pratique de différentes formes d’expression
d’œuvres et actions culturelles, assorties de sensibilisa- artistique,
tions, proposées majoritairement aux élèves du secon-
› offrir un cadre d’apprentissage en stimulant et en
daire sur temps scolaire, mais également hors temps
favorisant des qualités telles que l’imagination, la
scolaire. De nombreuses résidences ont été mises en
curiosité et la créativité, l’écoute de soi et des autres, la
place sur le territoire avec succès. les autres actions
construction d’un jugement esthétique,
liées aux programmations d'Itinéraires Bis (Objectif 373,
galerie du Dourven) ainsi que les accompagnements de › développer des liens avec le territoire et l’environne-
projets de territoires ont permis de proposer des actions ment local autour d’un projet artistique et culturel
culturelles en direction du 1er degré. impliquant des jeunes,

44
› fédérer et animer un réseau d’acteurs éducatifs, so- › Temps de réflexion / Journées de réflexion / Débat
ciaux et culturels, faire rayonner le projet, Prolongement des autres types d'actions, des temps
› proposer aux enseignants et aux éducateurs, à travers d’échanges pour s’interroger, faire sens et débattre
des rencontres et des échanges avec les artistes, autour des questions de culture et d’adolescence
d’autres approches, un autre regard pour élargir « le jalonnent chaque année la saison. Il s’agit à chaque
champ des possibles ». fois de réfléchir sur le fond tout en laissant une place
majeure à des récits d’expériences, pour prendre de la
hauteur tout en restant connecté au terrain.
4 types d’actions
› Résidences de création : des artistes en état de créa-
Un bilan « à cheval » sur 2 saisons
tion au plus près des élèves pour partager, pour ques-
tionner, pour inventer. Ces résidences concernent des Comme chaque année, le bilan de l'année 2014 de Pas
collèges, des lycées et au-delà peuvent être construites Sages, La Saison tient compte à la fois de projets qui
avec d’autres acteurs du secteur jeunesse. Singulière, se terminent sur la saison 2013-2014 et d'autres qui
chaque résidence associe une équipe artistique, un commencent sur la saison 2014-2015.
lieu d’accueil et Itinéraires Bis. Elle permet d’accom- C'est l'occasion de rappeler ici comme il est pertinent,
pagner des artistes dans leur projet de création tout en lorsque cela est possible, de travailler sur des résiden-
favorisant des échanges. ces en établissement scolaire sur deux saisons, qui
› Ateliers de pratique et parcours artistiques : un lien correspondent bien souvent au temps de création d'une
indispensable entre les œuvres, les artistes forme artistique.
et les jeunes. La pratique artistique constitue un lien On peut citer deux exemples particulièrement réussis
indispensable entre les œuvres, les artistes et les . la résidence de Johanna Fournier à Belle-Isle-en-Terre
jeunes. Elle prend la forme d’ateliers, centrés sur la qui s'est achevée par l'installation de l'oeuvre dans la
pratique, favorisant l’apprentissage et l’expression cour du collège,
artistique.
. la résidence de la Cie Poc, commencée en 2013-2014
› Diffusions in situ : nourrir, interroger, le rapport des et qui a permis aux élèves de découvrir le spectacle
jeunes au monde. Il s’agit de présenter “in situ” sur les achevé dans le cadre de Pas Sages, Le Festival, en
lieux de vie des jeunes (établissements scolaires, lieux 2015.
associatifs, …) des œuvres dont l’esprit (répertoire)
Ces résidences permettent aux élèves de se confronter
et la scénographie, s’il s’agit de spectacle vivant, sont
à une matière en création, à des artistes qui cherchent,
adaptés à ces espaces. Parallèlement, les jeunes sont
doutent parfois, mais qui aboutissent au final à des
encouragés, par le bais du travail mené dans le cadre
formes convaincantes. C'est très évocateur et connecté
des résidences ou des ateliers, à fréquenter les lieux
avec ce que vivent certains de ces jeunes à l'adoles-
de diffusion
cence.

45
Certains projets construits comme des mini-temps forts › Johanna Fournier / Hautacam
alliant création, diffusion et ateliers (ex : Zara Moussa, › Krismenn
Matzik) ont été des réussites. Dimension événementielle › Matzik / Tranzistoir
forte, jeunes concernés et impliqués, réseau de parte-
naires actifs sur le territoire et public au rendez-vous... Diffusion d'œuvres assorties de sensibilisations
Des expériences à renouveler !
Nous avons également multiplié les expériences Spectacle vivant
d'ateliers de pratique où les jeunes sont en posture de 13 compagnies, 15 spectacles, 44 représentations,
création. Les ateliers Barason au lycée Jean Moulin de 3 040 scolaires ou péri-scolaires concernés
Saint-Brieuc (Cie Katarsis), Neuf Petites Filles à Guin- › Cie ak entrepôt / À l'ombre de nos peurs
gamp (Sandrine Roche) ou le projet d'atelier théâtre à › Cie Difé Kako / On t'appelle Vénus
l'échelle européenne avec la Cie Les Charmilles sont › Cie Katarsis / Le Barason
de beaux exemples. Certains projets sont parfois plus › Cie Légendanse / Je-u
compliqués dans leur mise en oeuvre, notamment du › Cie Poc / Bobby et moi
fait d'incompréhensions, d'attentes différentes et de › Cie Propagande C / Japan, Fever, More
précisions sur le rôle de chacun. › Cie 29x27 / Guerre et Play
L'automne 2014 a été largement consacré à la prépara- › Galapiat Cirque / BOI
tion de Pas Sages, Le Festival dont la première édition › Pilot Fishes / Our pop song will never be popular
se déroule en avril-mai 2015. › Théâtre de Sartrouville / De la Salive comme Oxygène
› Théâtre du Totem / Le Joueur
En effet, dans le cadre de la refonte de son projet, › Tof Théâtre / Dans l'atelier
l’association a souhaité maintenir le travail développé › Zara Moussa
largement dans la Saison Pas Sages en y associant
désormais un temps fort, Pas Sages, le Festival, un fes- Arts visuels
tival “ado” dans lequel seront notamment présentés les 5 artistes, 8 expositions, 604 scolaires ou péri-scolaires
spectacles créés en résidence, des diffusions “in situ” concernés
ou encore des restitutions d'ateliers.
› Bettina Egger
Il constituera un point d'orgue de la saison avec au pro- › Hervé Beurel (3 galeries de collège)
gramme « des spectacles, des ateliers, des rencontres, › Isabelle Vaillant - L'Autre en soi
avec des ados, pour des ados et leur famille, leurs amis › Johanna Fournier – Hautacam
et leurs voisins, pour partager des émotions humaines et › Vincent Victor Jouffe - Opus – Corpus : un cabinet
artistiques, des idées, des engagements. ».
Un outil de médiation : A chaque danse ses histoires /
Des directions outil pédagogique coproduit par le Centre National de la
Danse et la Fédération Arts Vivants et Départements
› Continuer à développer des projets de résidences en
milieu scolaire innovantes en prenant le temps de la
rencontre. Actions de médiation
› En parallèle, multiplier les projets construits comme 627 heures d'action de médiation effectuées par 27
des temps forts sur un territoire impliquant de multi- compagnies ou artistes : ateliers, rencontres, sensibilisa-
ples partenaires jeunesse. tions, dont celles menées dans le cadre des résidences
› Mettre en lien et articuler tout le travail réalisé à l'an- pour un public de 2 904 scolaires ou périscolaires.
née sur la saison avec le nouveau festival du prin-
temps. Ateliers / rencontres / sensibilisations
› Travailler plus encore à la définition d'objectifs et de › Bettina Egger - Collège Lycée Saint-Charles de Saint-
valeurs communes (charte, outils...) Brieuc, Lycée Jean XXIII de Quintin
› Cie ak entrepôt – ITEP Kerbeaurieux, Collège F. Lorant
de Moncontour
Résidences d’artistes (création, diffusion et › Cie Carnets de Voyages – Collège A. Camus de Guin-
gamp
action culturelle, jumelages) › Cie Difé Kako – Lycée Jean Moulin de Saint-Brieuc
12 résidences, 11 compagnies et artistes accueillis › Cie Fiat Lux – Lycée Marie Balavenne de Saint-Brieuc
en résidence. 1 588 scolaires ou péri-scolaires › Cie Grégoire and Co – Collège Lucie et Raymond
concernés Aubrac de Plouagat
› Cie Katarsis – Lycée Jean Moulin de Saint-Brieuc
› Cie ak entrepôt / À l'ombre de nos peurs › Cie Légendanse – Collège Saint-Pierre de Plouha
› Cie Légendanse / Je-u › Cie Légendanse – Collège Saint-Pierre et JL Hamon de
› Cie Légendanse / Nona Plouha, collège Notre-Dame à Lanvollon
› Cie Poc / BPM 2.1 › Cie Les Charmilles – les MJC des Côtes d'Armor
› Cie Propagande C / People in a field › Cie Poc – Collège La Grande Métairie et Collège L. de
› Cie Quignon sur Rue / La Grande Distribution Vinci de Saint-Brieuc
› Galapiat Cirque / BOI › Cie Propagande C – Lycée Kernilien de Plouisy
› Hervé Beurel › Cie 29x27 – Collège Lucie et Raymond Aubrac de
› Isabelle Vaillant / Les Adolescents Plouagat

46
› Galapiat Cirque – Lycée Agricole de Caulnes
› Hervé Beurel – Lycée Le Dantec de Lannion, Col-
71 partenaires
lège Jean Jaurès de Saint-Nicolas du Pélem, Collège Les Associations
Camille Claudel de Saint-Quay Portrieux, Collège Alesa de Caulnes et de Plouisy, l'OISCL de Broons,
François-Marie Luzel de Plouaret La Fédération départementale des MJC, Les MJC du
› Isabelle Vaillant, Collège Racine de Saint-Brieuc Pays de Bégard, de Quintin et du Plateau à Saint-
› Johanna Fournier – Collège Prat Éles de Belle-Isle-en- Brieuc, Festival Photoreporter.
Terre Les établissements d'enseignement
› Krismenn – Collège Diwan de Plésidy 31 établissements scolaires : 15 collèges, 11 lycées
› Laurent Tixador – Lycée Le Dantec de Lannion d'enseignement général, 4 lycées d'enseignement
› Le Jardin Graphique – Lycée Notre-Dame et Jules agricole, 1 ITEP
Verne de Guingamp Les Collèges Prat Eles de Belle-Isle-en-Terre, Gwer
› Matzik – Collège E. Herriot à Rostrenen Halou de Callac, PJ Hélias de Merdrignac, La Grande
› Monique Lucas, Isabelle Vaillant et Michel le Rudulier Métairie de Ploufragan, De Vinci de Saint-Brieuc, Les
au Collège Jean-Jaurès de Saint-Nicolas du Pélem Livaudières de Loudéac, Jean Jaurès de Saintt-Nicolas
› Pilot Fishes – Lycée F. Bienvenue et Grall de Loudéac du Pélem, Saint-Charles de Saint-Brieuc, Albert Camus
› Sandrine Roche – Service jeunesse Guingamp Com- de Grâces, Lucie et Raymond Aubrac de Plouagat,
munauté Le Volozen de Quintin, Saint-Pierre et JL Hamon de
› Cie Quignon sur Rue – Lycée Agricole de Caulnes Plouha, Notre-Dame à Lanvollon, E. Herriot de Ros-
› Théâtre du Totem – Collège Beaufeuillage et Lycée trenen, Diwan de Plésidy, Les lycées F. Bienvenue et
Jean Moulin de Saint-Brieuc X. Grall à Loudéac, du Restmeur à Pabu, Jules Verne,
› Tof Théâtre – Collège Gwer Halou de Callac, Collège Pavie et Notre Dame à Guingamp, Jean XXIII à Quintin,
Per Jakez Helias de Merdrignac St-Charles à St-Brieuc, Le Dantec à Lannion, Henri Avril
› Zara Moussa - Collège Gwer Halou de Callac, Lycée à Lamballe, Marie Balavenne à Saint-Brieuc, les Lycées
Henri Avril de Lamballe, Lycée Bienvenue de Loudéac, agricoles de Caulnes, Kernilien de Plouisy, Pommerit de
Lycée Le Dantec de Lannion Pommerit-Jaudy, Jean Moulin de Saint-Brieuc, L'ITEP
de Kerbeaurieux.
5 actions de formation Les structures artistiques, culturelles et sociales
en direction de 60 enseignants (enseignants référents Espace G. Palante d'Hillion, Palais des Congrès et de
culture, dumistes...) la Culture de Loudéac, Théâtre du Champ au Roy de
› Intervention de J. Martinet et W. Domenech lors d'une Guingamp, Quai des Rêves de Lamballe, Centre Culturel
formation organisée par la DRAC et la DAAC destinée la Ville Robert de Pordic, Le Bacardi de Callac, Solenval
aux enseignants référents culture de Plancoët, Centre Culturel Victor Hugo de Ploufragan,
› Trois formations avec les enseignants participants aux Ecole de Musique, Danse et Théâtre du Kreiz Breizh,
résidences dans leur établissement, EHPAD Ti Kerjean de Saint-Nicolas du Pélem, Biblio-
› Une formation aux percussions corporelles de thèque des Côtes d'Armor, Médiathèque du Pays de
Dumistes par la Cie Hip Tap Project Duguesclin, les Communes de Guingamp, Lamballe,
Loudéac, Plouha, les Communautés de Communes de
Guingamp Communauté, Kreiz Breizh, Le Leff Commu-
2 colloques nauté, Lanvollon-Plouha, Saint-Brieuc Agglomération,
public total de 180 personnes le CAUE, le FRAC Bretagne, Réseau éducation Santé,
› Colloque « Culture, adolescence et frontières » à Service Régional de l'alimentation, Agence Régionale
Lamballe de la Santé, le Conseil régional de Bretagne, le Conseil
› Colloque « Une pensée qui forme, une forme qui général des Côtes d'Armor, la DRAC Bretagne, ECF
pense » organisé par le Pôle de ressource arts contem- European Cultural Foundation.
porain avec une implication du service éducatif de la
galerie du Dourven dans son organisation.

47
AUTRES ACTIONS
D'EDUCATION ARTIS-
TIQUE SCOLAIRES
ET PÉRISCOLAIRES
Des actions culturelles sont également menées en direction des milieux scolaires
et périscolaires en dehors de la Saison Pas Sages : de la médiation artistique,
des ateliers, des résidences artistiques, des formations... qui touchent un public
en milieu scolaire, au total de 2717 personnes, et s'articulent autour du service
éducatif de la galerie du Dourven et de l'accompagnement de projets en milieu
scolaire émanant du territoire.

Pour un public total de 1 370 personnes dont 1 340


Le service éducatif de la galerie du Dourven scolaires et péri-scolaires
› Trois expositions présentées en galeries de collège
dont 505 scolaires Le service éducatif propose
› 26 visites accompagnées des 3 expositions de la gale- › une action d’accompagnement des publics en matière
rie du Dourven : Hervé Beurel, David Michael Clarke d’art contemporain à partir des expositions présentées
(volet 1 et 2) dont 608 scolaires, 48 péri-scolaires et à la galerie du Dourven. L'objectif principal est de créer
29 étudiants des contextes et des outils favorables à la rencontre
› 1 formation à destination des médiateurs et ensei- des publics avec l’art contemporain et de diversifier
gnants en arts plastiques : “La galerie d’art à vocation les publics de la galerie du Dourven. Il s’agit pour
pédagogique : lieu, oeuvres et modalités de travail“ les élèves de se confronter aux œuvres et non plus
(6h) seulement à leur reproduction, d’analyser leur mise
› 1 atelier photographique et 1 exposition des travaux en espace et ainsi d’approcher la création dans son
d’élèves du primaire : Ecole de Pluzunet dans le cadre ensemble. Pour les enseignants, l’exposition constitue
de l'exposition d'Hervé Beurel au collège de Plouaret l’opportunité de renouveler leur pratique pédagogique.
(85 élèves)
› des actions périphériques ou hors les murs sont
› 1 résidence d'artiste en milieu scolaire : Hervé Beurel
construites dans le cadre de projets et de partenariats
au Lycée le Dantec à Lannion (65 élèves)
spécifiques, notamment par la diffusion d'expositions
› Des actions menées dans 6 communes : Lannion,
en galeries de collège et la mise en oeuvre de résiden-
Plouaret, Pluzunet, Saint-Nicolas du Pélem, Saint-
ces d'artiste en milieu scolaire.
Quay-Perros, Trédrez-Locquémeau
avec 5 partenaires : les Collèges François Marie Luzel Ces actions se complètent de l'accompagnement des
à Plouaret et Jean Jaurès à Saint-Nicolas du Pélem, le groupes au centre d'art. L'ancrage territorial à partir
Lycée Le Dantec à Lannion, le FRAC Bretagne, le Pôle de l'exposition d'Hervé Beurel a donné lieu à un travail
de ressources art contemporain approfondi avec les classes et a permis d'aborder diffé-
rents aspects d'une démarche artistique.

48
Les expositions en collège permettent des interactions et Médiation autour de l'exposition « A chaque danse,
des connexions avec le premier degré, notamment dans ses histoires » par la Compagnie Légendanse / Com-
le cadre de la liaison CM2/6e. Ces visites se développent munauté de Communes de Lanvollon-Plouha
et prennent sens quand la médiatrice du centre d’art Action culturelle dans les écoles de Plouha et Goude-
accompagne les classes. Les expositions en galerie lin dans le cadre de la résidence chorégraphique de
d’établissement pourraient s’engager dans une belle territoire « Nona » qui s'est déroulée au collège Saint-
dynamique en les accompagnant de moyens humains. Pierre de Plouha
8 heures d'interventions : 97 élèves touchés (4 classes
L'accompagnement de projets d'éducation primaires/ 3 écoles)

artistique en milieu scolaire émanant du Petites cartes postales dansées des Côtes d'Armor
territoire / Dinan, Loudéac, Collinée, Lamballe
Accompagnement dans la mise en place du projet de
› 1 résidence de création avec diffusion
territoire 2014/2015 intitulé “Petites cartes postales
› 1 médiation autour d'une exposition
dansées des Côtes d'Armor ” : un projet partenarial
› 1 formation Danse à l'école pour enseignants du
Danse à l'école avec les circonscriptions d'inspection
premier degré
de Dinan Sud, Loudéac et Lamballe, Quai des rêves à
› 16 écoles primaires publiques dans 16 communes
Lamballe, Mosaïque à Collinée, l'école de musique et de
Pour un public total de 570 personnes dont dont 555 danse du Penthièvre, la Compagnie 29x27 (44), et avec
scolaires le soutien de la DRAC Bretagne.
3 heures de formation Danse à l'école pour les ensei-
Résidence de création « Lune » gnants du premier degré animées par Matthias Groos
Cie du Petit côté / Centre Ouest Bretagne (Cie 29x27) : 9 enseignants, 3 conseillers pédagogiques
Résidence « Lune », danse contemporaine avec Christi- EPS. 231 élèves touchés.
na Towle (Cie du Petit côté) en partenariat avec la CCKB
et l'association Maen Gwenn dans les écoles publiques
de Kergrist-Moëlou, Plouguernevel, Rostrenen, Gouarec
Les actions d'éducation artistique en milieu
et Maël-Carhaix scolaire en lien avec le festival Objectif 373
12 heures d’interventions : 204 élèves touchés (10 8 spectacles : 19 représentations / 1 536 scolaires ou
classes maternelles et primaires / 4 écoles) périscolaires
2 heures de formation animées par la chorégraphe 24 actions de médiation avec 9 compagnies
Christina Towle pour 6 enseignantes 1 journée d'information et de réflexion / Plate forme
4 représentations sur temps scolaire et 1 tout public régionale de La Belle Saison
dont 227 élèves touchés (11 classes maternelles et 26 partenaires : 9 associations, 6 établissements sco-
primaires / 5 écoles) laires, 6 structures artistiques, culturelles et sociales, 2
communes et 3 communautés de communes
dans 14 communes.
49
OBJECTIF 373
FESTIVAL ITINÉRANT EN CÔTES D’ARMOR
4E ÉDITION / DU 1ER AU 30 AVRIL 2014
Temps d'actions et de diffusions culturelles et artistiques, point d'orgue de l'activité à
l'année, le festival Objectif 373 met en scène le travail effectué tout au fil de l'année
sur le territoire des Côtes d'Armor avec la population et les artistes. 28 propositions
artistiques ont rencontré les habitants des Côtes d’Armor, mais aussi les vacanciers
de Pâques et des départements limitrophes.

› 4 semaines de festival dans 42 communes visiter, au fil des éditions, les 373 communes du
du département département. Ainsi, sa construction s'effectue avec de
› 2 parcours géographiques nombreux acteurs de terrain qui oeuvrent à tous les
- le Parcours Centre et Centre Ouest Bretagne / PAR- niveaux au développement de la culture et des arts en
COURS SUD construit avec 21 partenaires Côtes d'Armor.
- le Parcours Pays de Dinan / PARCOURS EST avec 13 Au fil des éditions, le festival a su imprimer sa marque
partenaires construite autour du couple diffusion/médiation, rencon-
› 2 thèmes : Du Rêve à l'audace et Regards de Femmes tre habitants/artistes, chaque proposition artistique étant
› 67 partenaires au total assortie d’un travail de médiation.
› 28 propositions artistiques dont 13 créations (toutes Nous avons veillé en 2014 à lui insuffler encore plus cet
disciplines confondues) esprit de convivialité et d'échange.
› 26 spectacles donnant lieu à 70 représentations (dont
19 représentations scolaires) Objectif 373 s'est déroulé sur l’ensemble du dépar-
› 2 expositions d'arts visuels (790 visiteurs) tement et s'est installé dans 42 communes qui ont
› 24 présentations de travaux d'ateliers (710 specta- accueilli des ateliers, un spectacle ou une exposition.
teurs-visiteurs) Cette année, deux thèmes ont guidé et traversé l’édition
› 1 restitution d'atelier de pratique théâtrale (formation 2014 : Du Rêve à l'audace et Regards de Femmes.
amateur et professionnelle) (300 spectateurs) Les oeuvres présentées étaient pour certaines fraîche-
› 1 journée d'information et de réflexion (Plate forme ment créées, voire en cours de création ou elles avaient
régionale de La Belle saison) déjà fasciné, ému, étonné, enthousiasmé de nombreux
› 18 ateliers et actions culturelles pendant le festival publics et c'est pour cela que nous avons souhaité les
et plus du double en amont du festival présenter au public costarmoricain. Une place toute
› 75 artistes et 28 techniciens particulière a été donnée aux projets en lien avec la
Public : 8 261 personnes dont 1 386 scolaires jeunesse labellisé sous l'appellation Pas Sages.

La plupart des propositions artistiques étaient program-


Pluridisciplinaire, Objectif 373 concentre l’essentiel des mées sous forme de séries. D’autres propositions, nées
actions de diffusion mises en œuvre par Itinéraires Bis de territoires spécifiques, étaient présentées dans un
et donne à voir des propositions originales et singulières, endroit unique afin de provoquer échanges et décou-
notamment celles issues de la rencontre entre les artis- vertes autant artistiques que géographiques mais la
tes et les habitants. spécificité en 2014 reposait dans l'organisation de deux
Son appellation indique notre souhait de départ de parcours géographiques :

50
› le Parcours Centre et Centre Ouest Bretagne / PAR- dans leurs créations (les Cie Carnets de Voyages, ak
COURS SUD construit avec 21 partenaires et entrepôt, Propagande C, Galapiat, Théâtre de Folle
› le Parcours Pays de Dinan / PARCOURS EST avec 13 Pensée, Théâtre du Totem et de toutes récentes
partenaires. compagnie de danse comme Pilot Fiches...) ou en
provoquant les croisements avec un Bal Moderne,
Avec ce festival, Itinéraires Bis réinvente le lien entre le . l’accompagnement de la programmation jeune public
social et le culturel, favorise une relation naturelle entre en temps scolaire mais surtout hors-temps scolaire
la population, l’art et la société, fondé sur l’implantation pour favoriser une programmation pour le public fami-
d’artistes au cœur des territoires, notre association étant lial (Tof Théâtre, Cie du Petit Côté, Cie ak entrepôt...)
une passerelle entre les partenaires culturels (élus, . renouveler la vision que les habitants ont de leur
espaces culturels, établissements scolaires, écoles d’art, habitat en utilisant des espaces non conventionnels
associations, particuliers, …), les habitants, les artistes de spectacle et d’exposition avec des représentations
et les amateurs. en établissements scolaires, sous chapiteau, dans une
abbaye...
Depuis la naissance de ce festival, nous avons souhaité, Nous pensons qu'il est important de continuer ce travail
avec l’ensemble des partenaires du territoire, renforcer de décentralisation sur l'ensemble des Côtes d'Armor
une programmation à l’année par des apports éclecti- en veillant à soutenir la présence artistique sur tous les
ques, expérimentaux et innovants dans tous les domai- territoires.
nes de l’art en développant plus particulièrement :
. la présence d’artistes en amont ou en aval de la diffu- Les propositions artistiques de l’édition 2014
sion de leur spectacle afin de favoriser les rencontres
Spectacles
avec la population locale, les associations culturelles,
› Cie ak entrepôt / A l'ombre de nos peurs
les établissements scolaires et la mise en place d’ac-
› Cie Carnets de Voyages / Médée récital
tions culturelles autour des programmations (Cie du
› Cie Difé Kako / On t'appelle Vénus
Petit Côté, Cie Pilot Fiches, Cie propagande C, Galapiat
› Cie du Petit Côté / C. Towle / Lune
Cirque, Théâtre du Totem, Cie Difé Kako...),
› Cie Katarsis / Le Barason (Le Pont des arts sonores)
. la découverte et la curiosité artistique en amenant au
› Cie La Bao Acou / Je (se terre)
plus près du public des formes qui questionnent, qui
› Cie O Well Belle / Caitlin, mon amour
secouent, qui impressionnent… avec des artistes d’en-
› Cie Propagande C / S. Tanguy / Japan.fever.more
vergure nationale ou internationale, en favorisant des
› Duo Tallec Bellard
temps de rencontres et de découverte (soirée petites
› Galapiat Cirque / Boi
formes, soirée regards de femmes...)
› Hélène Ventoura / Tout un monde
. l’accompagnement et le soutien des artistes locaux

51
› Kreiz Breiz Akademi # 4 / Lieskan Office de développement culturel du Mené, Office de
› La Machine Ronde Tourisme de Mûr de Bretagne, OISCL de Broons, Plu-
› Laura Perrudin maudan Association Culture Loisirs, Racines d'Argoat,
› Le Bal Moderne / création collective Théâtre en Rance, Taden Culture et Patrimoine, Les
› Pilot Fishes / Our Pop Song Will Never Be Popular Tréteaux Muroix,
› Quartet Barba Loutig La Fédération départementale des MJC, les MJC du
› Sandrine Roche / Neuf Petites Filles Pays de Bégard et du Plateau à Saint-Brieuc.
› Sébastien Barrier / Savoir enfin qui nous buvons
Les structures d'enseignement
› Soirée Regards de femmes / 4 petites formes artisti-
Les Collèges Gwer Halou de Callac, PJ Hélias de Mer-
ques
drignac
› Théâtre de Folle Pensée / J'espère ne pas me perdre
Les Lycées agricoles de Caulnes, Kernilien de Plouisy,
d'ici ce soir
L'ITEP de Kerbeaurieux
› Théâtre du Totem / Le Joueur
L'école primaire les Korrigans à Pontrieux,
› Tof Théâtre / L'Atelier
L'Ecole de Musique Le Kiosque de Dinan, l'Ecole de Mu-
Présentations de travail en cours sique et de Danse du Kreiz Breizh, l'Ecole de Musique
› Cie le grand appétit / Sur la Bouche Intercommunale du Mené.
› Michel Aumont / Rapsodie Barbare
Les particuliers et lieux privés
Expositions M. G. Besnard de Plénée-Jugon, M. P. Eiche à La
› David Michael Clarke / Flying Black Cow Utopia Club Cheze, M. F. Pinault à Dinan, Me N. Poilvert à Laurénan,
(volet 1) Le Fosso à Goméné, l'Orange Bleue de Gosson.
› Isabelle Arthuis / La première image
Les structures artistiques, culturelles et sociales
Abbaye de Bon-Repos à Saint-Gelven, La Briqueterie de
Actions de médiations / présentations de travaux d'ate-
Langueux, Le Centre culturel Mosaique de Collinée, La
liers
Citrouille, le Cinéma de Merdrignac, l'Espace G. Palante
. Saint-Nicolas du Pélem / Collège Jean-Jaurès / accom-
d'Hillion, Foyer de Jeunes Travailleurs de Dinan, Le
pagné par Monique Lucas, Isabelle Vaillant et Michel le
Labo de Dinan, la Maison des Associations de Broons,
Rudulier
l'Office Municipal Culturel de Loudéac, le Théâtre du
. Saint-Brieuc / Collège Lycée Saint-Charles / accompa-
Champ au Roy de Guingamp,
gné par Bettina Egger, restitution de stage de pratique
La Bibliothèque des Côtes d'Armor, les Médiathèques de
théâtre / autour de Neuf petites filles
Loudéac et du Pays de Duguesclin,
Les Communes de Guingamp, Kergrist-Moëlou, La
Les partenaires
Motte, Le Vieux-Marché, Loguivy-Plougras, Plouaret,
Les Associations Plougras, Saint-Thélo, Trégrom,
Alesa de Caulnes et de Plouisy, Amicale laïque de Saint- Les Communautés de Communes Guingamp Com-
Helen, l'Amuse d'Hilvern, l'ALSS de Taden, les Amis munauté, Kreiz Breizh, Lanvollon Plouha, Pontrieux
de l'Abbaye de Koad Malouen, les Amis de l'Abbaye de Communauté, Saint-Brieuc Agglomération
Bon Repos, CAC Sud 22, Comité Hinglésien d'Animation La DRAC Bretagne
Culturelle, Festival les Esclaffades, Festival Marionnet'Ic,
Maen Gwenn, Mémoire en Demeure de Saint-Thélo,

52
la galerie
du dourven
centre d’art contemporain

La galerie du Dourven est un lieu de production et de Les expositions de la galerie du Dourven 


diffusion de l’art contemporain. Elle fonctionne sur le Trois expositions monographiques suite à des résiden-
modèle des centres d’art. Les artistes sont invités à ces de création “Hors les murs”
réaliser un projet spécifique pour le lieu. C’est pour le › Hervé Beurel / Carré Central
public un lieu de rencontre avec un domaine artistique › David Michael Clarke / Flying Black Cow Utopia Club /
peu présent dans notre département, un lieu d’échange Volet 1
avec un accueil personnalisé et des visites accompa- › David Michael Clarke / Flying Black Cow Utopia Club /
gnées pour les groupes adultes et scolaires. Des visites volet 2
de groupes sont organisées par le service éducatif de
la galerie du Dourven qui développe une politique “Hors les murs” pour un public de 3 108 personnes
d’accompagnement des publics en matière d’art › 1 exposition monographique  : Isabelle Arthuis / La
contemporain à partir des expositions présentées. première image, à Loguivy-Plougras, Plouaret, Plou-
Les activités de la galerie du Dourven ont touché un gras du 16 avril au 31 août
total de 9 732 personnes. › 2 performances dans le cadre du festival Objectif 373
: David Michael Clarke / Le jeu de Quilles, à Saint-Gel-
ven (6 avril) et Saint-Thélo (13 avril)
Objectifs › 1 balade en vélo et concert : David Michael Clarke et
› aider et soutenir la création contemporaine, Sylvain Beorchia / Flying Black Cow Club Electric Bike
› permettre au public des Côtes d’Armor et aux visiteurs Ride & Concert, le 18 mai
du département la rencontre et l’expérimentation de 26 visites accompagnées des 3 expositions présentées à
l’art contemporain, la galerie du Dourven, dans le cadre du service édu-
› donner à voir au public amateur d’art contemporain catif de la galerie dont 685 scolaires, péri-scolaires et
des expositions qui s’inscrivent dans un tissu régional étudiants
de structures dédiées à ce champ artistique et culturel. 1 accueil de 25 commissaires d'exposition belges via Art
Contemporain en Bretagne
9 communes
6 partenaires hors partenaires service éducatif : La
Quincaillerie (Le Vieux-Marché), Les paniers du bocage
(Ploubzere), Association Trégor Bicyclette, Mairie de
Plouzélambre et de Saint-Michel en Grève, Office de
Tourisme Communautaire Lannion Trégor (Lannion)

53
54
En 2014 se poursuit le travail de diffusion et de produc-
tion de l’art contemporain, notamment par une diffusion
de la programmation hors les murs du centre d'art sur
le territoire costarmoricain. La résidence de création
d’Isabelle Arthuis a permis d’accompagner une initiative
portée par un réseau d’agriculteurs « les paniers du bo-
cage ». L’exposition Carré Central a permis de soutenir
le travail d’Hervé Beurel. La programmation du centre
d’art reste année après année attentive à la production
des artistes de la région Bretagne. L’exposition de David
Michael Clarke s’est déclinée en deux volets. Plusieurs
rencontres ont été proposées aux costarmoricains, pre-
nant la forme de jeux ou de promenades. Avec les deux
volets de l’exposition présentée à la galerie du Dourven,
les rendez-vous proposés par l’artiste ont activé les
relations étroites qui peuvent exister entre l’art et le quo-
tidien, l'art devenant ainsi un élément familier.
La poursuite du projet de centre d’art, seul lieu pé-
renne de ce type dans les Côtes d’Armor, est un enjeu
national pour notre département. La mise en oeuvre en
2014 d'actions hors les murs devrait engendrer à terme
une plus grande visibilité des activités du centre d’art
contemporain sur le territoire.

55
4. les moyens
mation, expertise...), juridique, sociale, technique, de
Le centre de ressource et de documentation formation...
Itinéraires bis occupe une place à part dans le paysage › Conseil et orientation des amateurs autour de leurs
de l’ingénierie culturelle et ce pour plusieurs raisons. la pratiques.
première en est que l’action de l’association se situe à
la croisée de la culture et des territoires, ceux des Côtes Outils
d’Armor, la faisant intervenir en réalité en « ingénierie
Outre l'accompagnement professionnel des salariés
culturelle territoriale ». La seconde est que l’association,
permanents de l’association, Itinéraires Bis développe
dans une optique de développement culturel, agit à la
son activité conseil et ressources en mettant à disposi-
fois, et de façon complémentaire, comme centre de
tion des publics (artistes, acteurs culturels, enseignants,
ressources et comme opérateur.
amateurs, tout public) 
Itinéraires Bis constitue un espace de « ressources », › Des documents d’information (site internet, agenda
de conseil et d’accompagnement incomparable tant des stages, études, lettre d’information...)
pour les artistes que pour les responsables des collecti- › CDthèque, photothèque, ouvrages de références et
vités territoriales et des associations présents sur notre revues spécialisées en consultation sur place. près de
territoire à travers : 2 500 documents sont référencés au sein du centre de
documentation.
› la veille opérée par chacun des professionnels d’Iti- › Un site internet : www.itineraires-bis.org (annuaire en
néraires Bis dans son secteur d’intervention, veille ligne, stages, emplois, ressources diverses à téléchar-
susceptible d’être partagée avec les acteurs du secteur ger).
(artistique, administratif et juridique, technique,…),
› Itinéraires Bis met à disposition sur son site internet Rencontres et réflexion
et dans son centre de documentation des ressources › Colloque « Culture, adolescence et frontières » à Lam-
documentaires liées au secteur culturel. balle dans le cadre de Pas Sages, La Saison,
› la participation à des pôles de ressources des profes- › Colloque « Une pensée qui forme, une forme qui
sionnels de l’association, pense » organisé par le Pôle de ressource arts contem-
porain avec une implication du service éducatif de la
› la mise en œuvre de journées de réflexion et d’échan-
galerie du Dourven dans son organisation.
ges. Ces journées de réflexion et d’échanges sont pro-
posées chaque année pour s’interroger, faire sens et › Journée d'information et de réflexion sur de la création
débattre, donner à voir également et favoriser l’inscrip- pour l’enfance et la jeunesse (Plate forme régio-
tion dans les réseaux. Elles touchent notamment aux nale de La Belle saison) dans le cadre des Festivals
problématiques reliant jeunesse et culture et les actes Marionnet’Ic et Objectif 373, co-organisé par ANCRE
sont consultables sur le site de l’association. (Association régionale de diffuseurs, artistes, compa-
gnies et professionnels du spectacle Jeune Public) et
Dans tous les cas, il s’agit de réfléchir sur le fond tout Très Tôt Théâtre (scène conventionnée jeune public de
en laissant une place majeure à des récits d’expérien- Quimper) en partenariat avec Itinéraires Bis.
ces. Prendre de la hauteur en restant connectés au
« terrain » !
Itinéraires Bis travaille, aux côtés de l’AMF, à la Les portes ouvertes d’Itinéraires Bis
construction d’une journée de réflexion prévue à
l’automne 2015 et visant à s’interroger sur la place dé- Un vendredi soir d'octobre, les bureaux d'Itinéraires
diée à l’artistique dans les projets culturels des territoires Bis de sont transformés en espaces scéniques pour 5
de demain. propositions artistiques et 1 espace bar et petite
restauration.
Itinéraires Bis dispose en son sein de compétences pro-
fessionnelles rares, d’une très bonne connaissance du › 1 Maitre de cérémonie / Nanda Suc
secteur culturel, de sa géométrie, de ses métiers et de › Cie Vis Comica / Pouce : extrait
ses évolutions, les membres de son équipe font preuve › Lyncéus-Théâtre / lecture
au quotidien d’un engagement fort en faveur de l’art et › Lydia Domancich et JM Petri / musique
de la culture, des artistes et des publics. Pour toutes ces › Krismenn / musique
raisons, dans le contexte de « big bang » institutionnel › Théâtre des TaRaBaTes / marionnettes
et économique actuel, Itinéraires Bis se doit de proposer › 8 artistes invités : 1 danseuse, 1 clown, 1 marionnet-
plus que jamais un espace de réflexion et d’action en tiste 2 comédiens, 3 musiciens
matières d’art et de culture. › Lydia Domancich, Krismenn, Léna Paugam, Jean-
Mathias Petri, Philippe Saumont, Nanda Suc, Nathalie
Tarlet, Mathurin Voltz.
Activités conseil
175 visiteurs
› Conseil et information en ce qui concerne la définition
de projets, de politiques culturelles, d’aménagement Pour la 3ème année consécutive, Itinéraires Bis a pro-
du territoire et de la construction d’équipements posé des Portes Ouvertes dans ses locaux de la place
› Conseil et information aux artistes, aux acteurs Saint-Michel : les bureaux des salariés se sont transfor-
culturels et associatifs en matière artistique (program- més en lieux intimes de diffusion de petites formes

57
artistiques et la salle de réunion en bistro éphémère, Association Bretagne en Scène(s)
l'idée étant de favoriser les rencontres entre artistes, Dispositif « A plus dans le bus » : présentation de pro-
professionnels du spectacles, habitants du quartier... jets en cours de construction à la recherche de partenai-
res. Ce dispositif, imaginé en 2011 par les associations
Les portes ouvertes 2014 se sont déroulées le vendredi
départementales de la région, propose une enceinte de
17 octobre de 18h30 à 23h.
présentation de projets artistiques en cours de création
4 parcours étaient organisés avec un départ toutes le et en recherche de production et de pré-achats lors des
demi-heure en incluant 3 propositions artistiques par Rencontres Professionnelles de Bretagne en Scène(s).
groupe. Les personnes n'ayant pas pu avoir de place La manifestation se déroule dans un bus aménagé en
pour les parcours pouvaient découvrir la proposition ma- petite salle de spectacle. Itinéraires Bis accompagne
rionnettique programmée en continue ou les interludes chaque année 4 artistes ou compagnies.
du maître de cérémonie....
Fédération nationale Arts Vivants et Départements
Ces soirées permettent de réaliser une forme d'ouver- Réseau d’échange et de réflexion, d’information et de
ture de saison afin de mieux faire connaître et valoriser formation, force d’analyse et de propositions auprès de
l'identité et la singularité d'Itinéraires Bis : une matière l’ensemble des acteurs culturels, la fédération Arts Vi-
artistique au coeur de l'activité de la structure. Elles pro- vants et Départements a été créée en 2002 à l’initiative
posent donc une programmation pluridisciplinaire avec des associations départementales de développement du
des projets en cours de création, des formes innovantes spectacle vivant et a pour vocation d’accueillir tous les
et légères techniquement. départements et tous les organismes départementaux
qui partagent ses ambitions.
ACB : Art contemporain en Bretagne
Itinéraires Bis dans les réseaux régionaux Art contemporain en Bretagne (ACB) regroupe 40
lieux d’art contemporain situés en Bretagne. Leur point
et nationaux commun est de contribuer chacun à leur manière à la
Le réseau ANCRE diffusion de l’art contemporain, en étant des lieux de
Créée sous forme associative en 2006, ce réseau a production d’œuvres, d’expositions, d’événements, des
pour singularité de réunir des structures de diffusion, structures d’édition, de collection, d’archive, de forma-
de création et des compagnies professionnelles jeune tion, d’accompagnement des artistes dans leur démar-
public des quatre départements bretons. che. Ils organisent des expositions, des colloques, des
concerts, des résidences, des projets hors les
Plusieurs actions chaque année : murs ; éditent des livres d’artistes, des ouvrages criti-
› des Réunions Diffuseurs en partenariat avec les fes- ques et des revues spécialisées. ACB édite, deux fois
tivals jeune public de Bretagne, ouvertes à toutes les par an, une brochure recensant l’actualité des lieux
structures de diffusion de Bretagne et hors région, au adhérents et organise régulièrement des journées de
cours desquelles chaque structure peut présenter les formations et d’informations destinées aux acteurs et
projets jeune public qu’elle accueille, accompagne et/ professionnels de l’art contemporain.
ou coproduit.
› Des réunions compagnies regroupent les Pôle de Ressources « Art Contemporain » Bretagne
administrateurs(rices), chargés(e) de diffusion, artistes Ce pôle existe en Bretagne depuis 2002, associant des
afin d'échanger sur des questionnements autour de structures culturelles de l’association art contemporain
leur métier, leurs pratiques… en Bretagne, la DRAC Bretagne et l’éducation nationale
› Des journées de réflexion/débats, organisée en (rectorat et canopé). Il a pour objet de mettre en place
partenariat avec des partenaires culturels de la région des temps de rencontre et de réflexion sur des problé-
sur différentes thématiques. En 2014, l'association a matiques conjointes liées à la transmission des savoirs.
mis en place le 22 avril à Binic, en partenariat avec
le festival Marionnet'Ic et le festival Objectif 373, une
journée d'information et de réflexion autour de la Belle LA COMMUNICATION
Saison et le 4 novembre une “Plateforme Belle Saison”
dans le cadre du festival Les Salles Mômes au Trio à La communication institutionnelle
Inzinzac-Lochrist sur la thématique de “La question de › Le site internet
la transgression dans la création jeune public“. En 2014, le site a été revu de façon à permettre un
affichage optimal sur les terminaux mobiles (smartpho-
› Participation à des débats menés à l’échelle nationale  nes et tablettes). Fréquentation : 37 353 visites et 99
et notamment les chantiers lancés par l’association 200 pages vues.
Scène d’Enfance et d’Ailleurs pour une politique publi-
que en faveur de l’enfance et la jeunesse. Cette année, › Les réseaux sociaux
elle a été régulièrement invitée dans le cadre des Création d'un compte tweeter en novembre.
rencontres et colloques autour de la Belle Saison. › 11 lettres d'information publiées dans le magazine le
voir également p.22 Cri de l'Ormeau (25 000 ex).
› 11 newsletters électroniques envoyées à 7000
destinaires.

58
› 40 communiqués et dossiers de presse également être loué avec un montage technique assuré
La communication événementielle par nos soins.
› Objectif 373
› 1 centaine de représentations en Régie générale pour
Pas de changement majeur pour cette quatrième
la Saison Pas Sages, Objectif 373 et les journées portes
édition du festival objectif 373.
ouvertes
Le Conseil général des Côtes d’Armor a poursuivi son
› 8 montages d’expositions dans le cadre des program-
accompagnement en communication sous forme
mations directes
d'achat d’une pleine page départementale dans le jour-
› 1 nouveau chapiteau avec gradin et plancher neuf
nal Ouest-France, complété par une campagne
monté une dizaine de fois dans le cadre des
d’affichage dans les abris bus.
programmations, accompagnements et coups de
Comme en 2013, le bilan en presse nationale s’est
main techniques
avéré décevant. Le bilan en presse locale et régionale
› 20 accompagnements en régie générale lumière,
est a quant à lui, tout à fait satisfaisant.
plateau, son et apport technique pour les co-produc-
Documents imprimés : 13 000 brochures / 6 000
tions et accompagnements d'artistes et les accompa-
dépliants / 3 000 affiches / 10 000 tracts spécifiques /
gnements de projets de territoire
400 flèches.
› 1 quarantaine de structures du département en lien
Insertions presse : Ouest-France, Télérama, La Scène.
avec le service technique pour des échanges ou prêt
Partenaires Média : Ouest-France / Armor Tv / France
de matériel
Bleu Armorique / Télérama
› Pas Sages, La Saison Régie générale
La communication de la Saison Pas Sages suit l’évolu-
Festival objectif 373 : 26 spectacles dont 11 créations
tion du dispositif : une saison commençant à la rentrée
(toutes disciplines confondues) donnant lieu à 70
2014 avec des actions en direction des 12/25 ans, sur
représentations (dont 19 représentations scolaires), 3
temps scolaire, périscolaire et hors temps scolaire : des
résidences d'artistes (apport en fonction des lieux et des
résidences, de la diffusion avec des actions culturelles,
demandes des compagnies),
des ateliers de pratique et des parcours artistiques et,
Pas Sages, La Saison : résidences de création et d’action
en point d'orgue, un “festival ados”, intitulé “Pas Sages
culturelles (régie technique)
Le Festival”, prévu en avril-mai 2015.
Journée portes ouvertes d’Itinéraires bis
Documents imprimés : 2 500 brochures présentant les
actions de la saison en cours, destinées aux personnes Montage et construction d’expositions
travaillant au contact des adolescents. 2 000 avant-
› Galerie du Dourven : montage des 3 expositions et
programmes annonçant Pas Sages, Le Festival.
construction pour le volet 2 de l'exposition de David
› Les expositions à la Galerie du Dourven Michael Clarke / Flying Black Cow Utopia Club)
Documents imprimés : 300 affiches (500 pour l’expo- Service éducatif du Dourven : montage des 3 expositions
sition d’été), 1 500 invitations, 3 000 flyers pour les 3 présentées en galerie de collège / (montage technique)
expositions. › Pas Sages, La Saison : Construction de la structure de
Johanna Fournier - Hautacam (Collège Belle-Isle-en-
Les outils Terre) (2 techniciens sur une durée de 15 jours).
› une base de données interne (RIC) et un annuaire Montage des images en extérieur dans 4 communes
culturel en ligne pour l'exposition d'Isabelle Arthuis  /La première image.
› un agenda départemental des stages et formations
du spectacle vivant en Côtes d’Armor proposés par Accompagnement en régie lumière, son et/ou plateau
les structures culturelles du département. Diffusé en › Pour les co-productions et accompagnements
octobre 2014 à 5000 exemplaires, il est accessible toute d'artistes :
l’année sur notre site internet. 2 accompagnements en régie générale : Cie Propagan-
de C / People in a field, Cie du Petit Côté / Lune,
1 aide au montage : Cie Bao Acou (22) / Ralentir !
le service technique Enfants... Je (se terre)
4 apports en matériel technique : Société protec-
En 2014, Itinéraires Bis s'est doté d'un chapiteau trice de petites Idées / Cow Love, Faustine Audebert /
octogonal d'une capacité de 200 à 300 personnes selon FAUSTINE, Association Intervalles / Rapsodie Barbare,
la configuration choisie, avec un gradin et un plancher Cie Poc / BPM 2.1
neuf. Il a servi dès le mois de mars pour accueillir 1 régie son pour le concert à la Citrouille des 4 groupes
l'atelier de réalisation théâtrale Neuf Petites Filles lauréats de Partis pour un tour
comme lieu de formation, de répétition et de restitutions
au public dans le cadre d'Objectif 373 et tout au long › Dans le cadre des accompagnements de projets de
du festival pour le concert de la Kreiz Breizh Akadémi, territoire
le spectacle d'Hélène Ventoura et celui de Sébastien 2 apports en matériel technique : Légendanse / Je-u à
Barrier, à Saint-Gelven puis à Saint-Hélen. En priorité Plouha, Cie des Musiques Tétues / Maura Guerrera à
dévolu à nos activités, il peut être mis à disposition en Kergrist-Moëlou
apport technique dans la cadre de partenariats ou peut 1 aide au montage d'exposition : Flânerie en arts mo-

59
destes à Hillion
1 accompagnement technique avec mise à disposition
LES MOYENS HUMAINS
et montage du chapiteau ainsi que la régie son pour le
La vie de l'association
Festival Lyncéus-Théâtre à Binic
157 adhérents répartis en 4 collèges :
2 régies son pour : 1 concert dans le cadre du Festival
24 Artistes, collectif d'artistes ou syndicat d'artistes
Lieux Mouvants en Centre Bretagne, 1 concert dans le
64 Associations du milieu culturel (hors artistes)
cadre de Musique et Patrimoine au Pays de Moncon-
62 Collectivités territoriales et locales
tour
7 Structures privées et particuliers
1 spectacle en régie et une aide technique sur 1 spec-
et 1 collège de 7 membres de droit. 
tacle pour le Festival Premiers Emois
Mise à disposition du chapiteau / Prêt de matériel
Un conseil d’administration de 36 membres
technique (lumière) pour le Festival Banc Public /
Un bureau de 10 membres
Saint-Brieuc
régie lumière avec mise à disposition d'un technicien
Composition du Conseil d’administration
sur 3 jours pour le Festival de la Pièce Courte à Erquy
(élu suite au renouvellement du CA en AG du 30 juin
(rencontre Théâtre Amateur)
2014)
régie générale et lumière, avec mise à disposition de 2
techniciens intermittents, et apport en matériel lumière
› Membres de droit
pour les Rencontres amateur de danse à Binic.
Michel ANDRE, Conseiller Général du Canton de
Gouarec, Maire de Saint-Gelven
Partenariat technique / coups de main
Jean-Christophe BAUDET, Conseiller théâtre, cirque
› Les 15 ans du Cri de l’Ormeau, à Saint-Brieuc : aide et arts de la rue, Direction Régionale des Affaires
technique avec mise à disposition de 2 régisseurs son Culturelles de Bretagne
pour la journée Charles JOSSELIN, Conseiller général de Ploubalay,
› Saint-Quay Portrieux, dans le cadre d'une programma- Vice-président du Conseil général en charge de la
tion musicale pour les fêtes de fin d'année, mise à dis- culture
position gratuite du chapiteau, salaires des techniciens Brigitte KIEFFER, Directrice académique des services
pris en charge par la mairie (5 techniciens – 12h) de l'Éducation nationale, Directrice des services dépar-
› Boeuf à La Roche, fête des pratiques amateurs à la tementaux de l'Éducation nationale des Côtes d'Armor
Roche Jagu Christine ORAIN-GROVALET, Vice Présidente du
Conseil Général en charge des Sports, Conseillère
Echange et prêt de matériel  Générale du canton de Ploufragan
Loïc ROSCOUET, Conseiller général du canton d'Uzel
40 structures ont emprunté du matériel lumière, son,
Philippe WEISSE, Maire de Quemperven, Association
praticables, structure, tenture, décor, ou video : 15
des Maires de France en Côtes-d’Armor
salles de spectacles ou structures culturelles, 6 festivals,
8 compagnies, 8 associations culturelles ou sociales, 3
› Associations du milieu culturel (hors artistes)
communautés de communes
Hervé BOURTOURAULT, Ligue de l'enseignement,
Il est à noter qu'il est d'usage de faire des prêts sous
F.O.L des Cotes d'Armor
forme d’échanges avec les salles et services culturels
Madeleine GALLÉE-FERRÉ, Théâtre en Rance, Dinan
dans le département. Nous sommes également amenés
Laurent GERBOUIN, Trésorier adjoint, Office Culturel
à leur emprunter du matériel en retour.
Langueusien, Langueux
Tapis de danse et pupitres : 10 prêts pour 8 bénéficiai-
Thierry GROLAUD, Le Moulin à Sons (AMPL), Loudéac
res principalement pour les tapis de danse
Philippe GUILLOU, PLa Citrouille, Scène de musiques
6 associations culturelles, 1 compagnie et 1 festival.
actuelles, Saint-Brieuc
Stéphane L’HER, Le Cercle Croix Saint-Lambert, Saint-
Brieuc
Mauricette MINIER, S.K.V. (Sonerien Ha Kanerien
Vreizh), Ecole de musique traditionnelle de Saint-
Brieuc
Didier PORTE, Les Fennecs, Saint-Lormel
Véronique RIEHL, association Contre Courant, Binic
Jean-François ROSPAPE, Animateur de la Galerie
l’Imagerie, Lannion

60
› Artistes, collectifs et syndicats d’artistes Composition de l’équipe
Christophe DUFFAY, Théâtre du Totem, Saint-Brieuc Ludovic Becker / Administrateur / (à partir d'avril 2014)
Guillaume GUINTRAND, artiste plasticien, Kerpert Isabelle Biondo / Chargée de Communication
Didier GUYON, Compagnie Fiat Lux, Saint-Brieuc Marc Brouard / Régisseur Principal
Guylaine KASZA, Compagnie Carnets de Voyages, Patricia Cojean / Comptable Principale
Plérin Charles Dilo / Responsable de la Communication
Anne LE MÉE, Artiste plasticienne, Plérin William Domenech / Responsable de projets
Julie LEMAIRE, Compagnie Gazibul, Saint-Brieuc Véronique Dugauquier / Resp. des actions en milieu
Erik MENNESSON, Compagnie a k entrepôt, scolaire
Saint-Brieuc Sandra Flouriot / Chargée de médiation
Nathalie TARLET, Compagnie Vis Comica, Quessoy Coralie Hersan / Secrétaire des productions (90%)
Annick Jégo / Responsable de projets
› Collectivités territoriales et locales Didier Lamandé / Resp. de projets - galerie du Dourven
Erwan BARIOU, Enseignant, LEGTPA Lycée Agricole Yvette Laurent / Chargée de l’information
de Caulnes Mariya Lebouill / Employée de nettoyage (70%)
Yann CADIN, Syndicat Intercommunal de l’Ecole de Gwenola Macé-Outil / Secrétaire Comptable & Techni-
Musique du Trégor, Lannion que
Alain CASTREC, Adjoint à la culture, Mairie de Saint- Denis Marc / Directeur Technique
Agathon Julien Martinet / Responsable des Activités
Pierre-Yves CONAN, Maire adjoint chargé de la Sophie Monneyron / Responsable de projets
culture, Ville de Guingamp Evelyne Perron / Secrétaire de Direction et Chargée de
Cathy CRENN, Adjointe à la culture et à la vie associa- formation (80%)
tive, Ville de Ploumagoar Isabelle Philippe / Directrice adjointe
Guilda GUILLAUMIN, Vice-Présidente Culture-Tou- Julien Pion / Resp. de projets et centre ressources
risme, Guingamp Communauté Philippe Sachet / Directeur
Françoise OUTREMAN, Maire adjointe à la Culture et
la Communication, Ville de Trégueux Domaines artistiques ou techniques de référence :
Jean-Pierre STEPHAN, Maire-adjoint développement Direction artistique / Philippe Sachet
culturel, Centre culturel municipal / Ville de Ploufragan Théâtre d’objets, Marionnettes et Jeune Public / Isabelle
Philippe. Arts de la parole / William Domenech. Arts
› Structures privées et particuliers  visuels (arts plastiques et photo) / Didier Lamandé
Isabelle CHOTARD Danse / Annick Jégo. Musique / Sophie Monneyron
Sophie GLARNER, Big Bravo Spectacles, Saint-Quay- Musiques Actuelles / Julien Pion
Portrieux
Marie-Agnès POGAM-PIRIOU Evénements intervenus dans l’équipe
Départs
› Composition du bureau Natacha Renault, Administratrice Générale, en février
Président / Michel ANDRE, Conseiller Général du 2014
Canton de Gouarec et Maire de Saint-Gelven Pascal Del’Din, Responsable de la fabrication des
Vice-présidente / Marie-Agnès POGAM-PIRIOU œuvres et des formations, départ à la retraite en mars
Trésorier / Laurent GERBOUIN, Office Culturel 2014, (non remplacé)
Langueusien, Langueux Paul Tison, Responsable de projets, en mai 2014, (non
Trésorier adjoint / Didier GUYON, Compagnie Fiat Lux, remplacé)
Saint-Brieuc Michel Guillemot, Conseiller en Scénographie (15 %)
Secrétaire / Guillaume GUINTRAND, artiste, Kerpert départ en juin 2014 (non remplacé)
Secrétaire adjointe / Julie LEMAIRE, Cie Gazibul, Saint- Arrivée
Brieuc Ludovic Becker en avril 2014, en remplacement de
Membres / Isabelle CHOTARD, Guingamp, Stéphane Natacha Renault
L’HER, Le Cercle Croix Saint Lambert, Saint-Brieuc,
Thierry GROLAUD, Le Moulin à Sons (AMPL), Guilda Actions de formation
GUILLAUMIN, Guingamp Communauté 12 salariés ont bénéficié de la formation continue cette
année, VAE, CIF, formations techniques (SIAPP1, PSC1,
La vie de l'équipe Spaietacle etc.)
21 salariés permanents (dont 1 personnel de ménage
et 3 temps partiels) Stagiaires
Licence, Assistant de gestion, de diffusion et de déve-
123 contrats de travail dont loppements culturels, 16 semaines
64 salariés intermittents : 41 artistes Licence, Arts plastiques, 3 semaines
et 23 techniciens du spectacle
25 salariés en régime général : artistes intervenants,
formateurs, techniciens (expositions), vacataires
Soit 21 Equivalent temps plein.

61
62
crédits photos
couverture / Cie Propagande C © Nellie de Boer

p.14 BPM 2.1 - Cie Poc © DR


p.17 Cow Love - Sté Protectrice de Petites Idées
© Sebastien Armengol
p.21 Ras d'eau / Cie Les Charmilles / DR
p.23 Hautacam - Johanna Fournier / DR
p.25 Zool - Cie Grégoire & Co / DR
p.29 Répétition Lab'Orchestra © Joël Bellec
p.42 Boi - Galapiat Cirque © François Alaitru
p.45 Saison Pas Sages © Stéphanie Triballier
p.49 Résidence de création Lune © Marynn Gallerne
p.51 Objectif 373 © Mathieu Desailly
p.53 - bas / Flying Black Cow Utopia Club (volet 2)
© David Michael Clarke
p.53 - haut / Carré Central © Hervé Beurel
p.56 RCA 2013 © Joël Bellec
p.62 Équipe Itinéraires Bis © Christian Berthelot