Vous êtes sur la page 1sur 6

Dimensionnement structural d’un ouvrage de franchissement de la voie ferrée : cas du

pont à poutres sous chaussée de 20 ml sur l’axe Ferkessédougou-Nassian

INTRODUCTION

Après trois années passées à l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët Boigny (INP-HB) de
Yamoussoukro précisément à l’Ecole Supérieure des Travaux Publics en qualité de d’élève Technicien
Supérieur en Routes et Transports, nous sommes au terme de notre formation. En effet, cette troisième
année de formation est sanctionnée par un projet de fin d’études. C’est donc dans ce cadre que le service
Travaux Routier zone I du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD)
nous a accueilli du 13 mars au 12 juin 2017 autour du thème : ˂˂ Dimensionnement structural d’un
ouvrage de franchissement de la voie ferrée : cas du pont à poutres sous chaussée de 20 ml sur
l’axe Ferkessédougou-Nassian ˃˃. Ce rapport est une synthèse des études que nous avons menées
durant notre projet de fin d’étude. Il s’articulera d’abord autour de la présentation du projet, ensuite,
nous exposerons la méthodologie de travail sans oublier les conditions de réalisation du projet du point
de vu organisationnel et technique. Nous achèverons par la présentation des résultats techniques et
économiques obtenus ainsi que les enseignements tirés de la réalisation du projet.

I. PRESENTATION DU PROJET
1. Présentation générale du projet

Notre étude s’inscrit dans le PND 2015-2020 et plus précisément dans le vaste programme de
modernisation du réseau routier des chefs-lieux de plusieurs régions du pays dont le Tchologo.
C’est ainsi que le Tchologo a bénéficié de plusieurs projets d’envergures dont l’aménagement et le
bitumage de l’axe Ferkessédougou-Nassian et de la bretelle Nassian-Kong long de 121 Km. Les
études menant à la réalisation de cette route ont permis de déterminer la construction de trois ponts à
poutres sous chaussée dont celui situé au PK 5+960 du projet.

Par ailleurs, c’est dans le cadre de notre stage de projet de fin d’étude que nous avons été associé à
cette étude afin de mettre en pratique nos connaissances théoriques acquises à l’école.

2. Objectifs de l’étude

Il est exigé de cette étude de faire ressortir, des détails qui pourront permettre de construire un pont
ayant une bonne aptitude technique fonctionnelle dans la durée, tout en cherchant à concilier
préservation de l’environnement et souci économique, et cela passe d’abord par l’établissement d’une
note de calcul du dimensionnement structural de l’ouvrage, ensuite une proposition de plans de son
exécution et enfin l’estimation du coût de sa construction.

Rapport de synthèse rédigé par SANOGO ALI INP-HB/ESTP / TSRT3 1


Dimensionnement structural d’un ouvrage de franchissement de la voie ferrée : cas du
pont à poutres sous chaussée de 20 ml sur l’axe Ferkessédougou-Nassian

II. METHODOLOGIE DE TRAVAIL

Pour la bonne marche de cette étude nous avons procédé comme suit :
 Recueil des données nécessaires pour le dimensionnement et recherche documentaire faisant référence
au sujet ;
 Analyse des variantes de l’ouvrage projeté ainsi que le pré-dimensionnement de la variante retenue ;
 Présentation des hypothèses et surcharges à prendre en compte pour le dimensionnement et le calcul
structural du pont ;
 Etablissement des plans de coffrage et de ferraillage du pont, détermination du quantitatif d’aciers et
béton de l’ouvrage et enfin l’estimation financière du pont.

III. LES CONDITIONS DE REALISATION DU STAGE


1. Sur le plan humain
Le bon accueil qui nous a été réservé et la participation de tout le personnel à notre formation nous a
permis de bien nous intégrer, de travailler dans une bonne atmosphère et d’acquérir de nouvelles
connaissances et compétences. Grâce à ce stage, nous avons donc eu la chance d’être en contact avec
des techniciens spécialisés dans le domaine de l’exécution des dalots, des ponts et de caniveaux.

2. Sur le plan organisationnel


Nous avons suivi la méthodologie de travail exposé dans la partie II. Cette démarche a été adoptée dans
la première semaine de notre arrivée en entreprise avec notre maître de stage. Nous avons travaillé en
bureau d’étude et nos horaires de travail étaient repartis du lundi au samedi, de 7 h 30 min à 12 h 00
min pour la matinée et de 13 h 30 à 18 h 00 min pour l’après-midi.
Notons que chaque deux semaines nous avons fait un bilan pour apprécier l’avancement du projet avec
nos encadreurs.
3. Sur le plan technique

Sur le plan technique, il faut avouer qu’à notre arrivée, nous n’avions pas le bagage technique requis
pour mener à bien notre étude car jadis, nous n’avions jamais fait de cours de calcul de pont à poutres
sous chaussée. Pour combler cette lacune, il nous fallait faire énormément de recherches de document
numériques car la mission ne disposait d’aucune documentation physique sur place.

Nous avons suivi les travaux d’exécution de plusieurs dalots sur le projet afin de nous faciliter
l’établissement des plans d’exécutions du pont. En plus de ces visites, nous nous sommes rendu sur le
site de notre projet dans l’objectif de s’acquérir des contraintes liées au terrain naturel et pour mieux
évaluer les paramètres relatifs à l’installation du chantier.

Rapport de synthèse rédigé par SANOGO ALI INP-HB/ESTP / TSRT3 2


Dimensionnement structural d’un ouvrage de franchissement de la voie ferrée : cas du
pont à poutres sous chaussée de 20 ml sur l’axe Ferkessédougou-Nassian

Rappelons que la détermination des moments fléchissants a été faite avec le logiciel Excel et les dessins
de ferraillage ont été faits avec le logiciel AUTOCAD 2016.

IV. LES RESULTATS TECHNIQUES OBTENUS


1. Hypothèses de calcul

1.1 Normes et textes de référence

Les calculs ont été établis selon les prescriptions des documents suivant :
- BAEL 91 modifiées 1999.
- Fascicule n° 61 (conception, calcul et épreuves d’ouvrages d’art) Titre II (programmes de
charges et épreuves des ponts routes) CPC français ;
- Fascicule n°62 Titre V (Règles techniques de conception et de calcul des fondations des
ouvrages de Génie-civil) ;
- Fascicule n°4 Titre I (Armatures pour béton armé) ;

- PP73 du SETRA
- Le SETRA ˂˂ Dalles de transition des ponts_routes_techniques_et réalisations ˃˃

- SETRA, PSIBA-PRAD ;

- Garde-Corps GC (DT363 SETRA) ;

- DT381 (IQOA) Pont à Poutres sous chaussée en Béton armé ;

- Guide technique SETRA, Appareils d’appuis en élastomère fretté, utilisation sur les
ponts, viaducs et structures similaires ;

- SETRA, bulletin technique n°1 ; calcul de hourdis de pont (Mai 1972).

1.2 Béton

 Dosage en ciment : 400 kg/m3 ou 350kg/m3


 Résistance à la compression à 28 jours : fc28 = 30 ou 25 MPa
 Résistance à la traction à 28 jours : ft28 =0.6+ 0.06fc28 = 2.4 ou 2,1MPa

 Densité du béton armé: = 2.5 t/m3


 Contrainte admissible du béton à l’ELS : fbser = 0.6fc28=18ou 15MPa
 Diamètre du plus grand granulat : Cg = 25 cm
 = 1,5 pour les combinaisons fondamentales

Dans le cadre de cette étude, la fissuration est jugée préjudiciable.

Rapport de synthèse rédigé par SANOGO ALI INP-HB/ESTP / TSRT3 3


Dimensionnement structural d’un ouvrage de franchissement de la voie ferrée : cas du
pont à poutres sous chaussée de 20 ml sur l’axe Ferkessédougou-Nassian

1.3 Aciers pour béton armé

 Nuance : fe = 500 MPa


 Module de Young : E = 200 000 MPa
 Masse volumique : a = 7,85 T/m3
 Coefficient de fissuration : 1,6
 Coefficient de scellement : s = 1,5
2. Résultats après pré-dimensionnement

Tableau 1: Résultats après pré-dimensionnement

Eléments Dimensions

Nombre Np 4
Epaisseur âme bo 0,40 m
Poutres
Espacement poutres Lp 2,16 m
Retombée de pouter Rp 1,00 m
Hourdis Epaisseur E 0,20 m
Nombre Ne 6
Hauteur He 0,80 m
Entretoises
Epaisseur Be 0,30 m
Longueur Le 1,76
Nombre ND 2
Largeur LD 8,60 m
Dalle de transition
Epaisseur ED 0,30 m
Longueur lD 3,600 m
Epaisseur EMgr 0,25 m
Mur garde-grève
Hauteur HMgr 1,24 m
Largeur bMR 2,52 m
Mur en retour Nombre NMR 4
Epaisseur EMR 0,30 m
Largeur bC 10 m
Voile de culées Epaisseur EC 0,80 m
Hauteur hC 6,00 m
Longueur lS 5,00 m
Semelles Epaisseur ES 1,4 m
Largeur LS 10,00 m
Longueur L 7,00 m
Pieux
Diamètre 𝛷 1,00 m

Rapport de synthèse rédigé par SANOGO ALI INP-HB/ESTP / TSRT3 4


Dimensionnement structural d’un ouvrage de franchissement de la voie ferrée : cas du
pont à poutres sous chaussée de 20 ml sur l’axe Ferkessédougou-Nassian

Eléments Dimensions

Nombre N 12,00 m
Prédalles Epaisseur Ep 0,08 m

3. Résultats après dimensionnement du pont


Le moment fléchissant et l’effort tranchant des poutres ont été déterminés par la méthode de BARRE
et leur répartition entre les poutres a été faite par le biais de la méthode de Guyon-Massonet.

3.1 Les charges et surcharges considérées


Les charges permanentes considérées concernent les poids propres des différentes parties du pont et
les poids des remblais. En ce qui concerne les surcharges d’exploitations routières prises en compte
dans le calcul de l’ouvrage, nous avons : la surcharge A(l), le système B (Bc, Bt et Br), le convoi
militaire M120 (Me120 et Mc120), le convoi exceptionnelles (D et E) et les surcharges de trottoirs.

3.2 Moments fléchissants et sections d’aciers calculés


Les moments fléchissants et les sections d’aciers obtenus sont consignés dans le tableau ci-après :

Tableau 2 : Moments et sections d'aciers calculés

Eléments Moment Section d’aciers en cm² Choix d’aciers


fléchissants en t.m
Poutre 269,08 109,25 5HA32 + 15 HA20
Prédalles dans la direction X-X
Travée 16,45 HA14 e =9cm
Console 12,12 HA14 e = 12 cm
Prédalles dans la direction Y-Y
Travée 8,80 HA12 e = 12 cm
Console 4,04 HA12 e = 20 cm
Hourdis (X-X) 5,93/ml HA10 e = 12 cm
Hourdis (Y-Y) 4,09/ml HA10 e = 12 cm
Entretoises
Chapeaux 8HA20
Nappe inférieure 6HA20
Voile de la culée
Ferraillage vertical 45,612/ml 19,33/ml HA25 e = 25 cm
Ferraillage horizontal 45,612/ml 6,54/ml HA20 e = 25 cm
Semelle dans la direction (X-X)
Nappe inferieure 54,20 HA25 e =9cm
Nappe supérieure 5,42 HA14 e = 9 cm

Rapport de synthèse rédigé par SANOGO ALI INP-HB/ESTP / TSRT3 5


Dimensionnement structural d’un ouvrage de franchissement de la voie ferrée : cas du
pont à poutres sous chaussée de 20 ml sur l’axe Ferkessédougou-Nassian

Eléments Moment Section d’aciers en cm² Choix d’aciers


fléchissants en t.m
Semelle dans la direction (Y-Y)
Nappe inférieure 18,07 HA20 e = 17 cm
Nappe supérieure 1,87 HA14 e = 17
Pieux 15,71 8HA16
Dalle de transition
Direction (X-X) 10,32 10,47 HA20 e = 13 cm
Direction (Y-Y) 3,49 HA14 e = 18 cm

V. LES RESULTATS ECONOMIQUES OBTENUS


Le tableau ci-dessous présente sommairement les états financiers par étapes d’exécution des travaux
de construction de l’ouvrage :

Tableau 3 : Résultats économiques de l'étude

RECAPITULATIF DES TRAVAUX MONTANT EN F CFA


INSTALLATIONS DE CHANTIER 99 000 000
FONDATION SPECIALE DES PILES ET CULEES 177 222 560
APPUIS (CULEES ET PILES). 54 979 755
TABLIER. 60 221 095
EQUIPEMENTS. 37 276 028
MONTANT GLOBAL HORS TVA 428 699 438
MONTANT GLOBAL TVA INCLUS 505 865 337

VI. ENSEIGNEMENTS TIRES

Nous sommes vraiment satisfaits des connaissances et des comportements acquis pendant l’étude de
ce projet. En effet, ce projet nous a permis de :
- Découvrir et comprendre le principe de calcul des efforts et de ferraillage d’un pont à poutres sous
chaussée et améliorer nos connaissances sur les logiciels Robot, Excel et Autocad ;
- Combler certaines lacunes en béton armé et acquérir des méthodes et techniques de travail ;
- Avoir un aperçu sur l’exécution d’un pont et apprendre à être attentif et rigoureux dans le travail ;

CONCLUSION

L’essentiel des travaux effectués a consisté au dimensionnement de la structure du pont à poutres sous
chaussée de 20 ml situé au PK5+960 sur l’axe Ferkessédougou-Nassian. Ces travaux ont consisté à la
détermination des dimensions de l’ouvrage, à son ferraillage ainsi qu’à l’établissement des plans de
son exécution. Quant à l’évaluation financière, le coût de réalisation de cet ouvrage a été évalué à 505
865 337 FCFA TTC soit un coût de 25 293 267 FCFA par ml du pont.

Rapport de synthèse rédigé par SANOGO ALI INP-HB/ESTP / TSRT3 6