Vous êtes sur la page 1sur 41

REVELATION

PROPHETIQUE

Les
Dis
Vierges
Qui
Sont Vraiment
Les sages vierges ? Celui qui a des oreilles, qu'il entende!
Les
Dix
Vierges
Richard L. S. Gan

Introduction

Qui sont les dix vierges dans la parabole de Matthieu 25: 1-13? Qui sont les sages et qui
sont les folles ?

Rappelez-vous qu'une parabole est une narration d'évènements pour décrire une vérité
spirituelle profonde concernant le mystère du Royaume des Cieux. Beaucoup de chrétiens ont
donné à la parabole des interprétations différentes. Mais à moins que Dieu ne le révèle, on ne
peut que le deviner. Et certainement, Dieu ne révélera jamais sa vérité à personne. Mais je
crois, et je le croirai toujours, que notre Père céleste révèle seulement sa vérité cachée à ceux
qui lui appartiennent, à ceux qui sont ses élus et à ceux qui ont l'oreille pour entendre ce que
son Esprit dit (Matthieu11: 25 -27; 13: 10-17; 16:17; Marc 4:11-12; 1Cor.2: 10). C'est la
vérité. Amen.

Il y a certains mots clé importants qui montrent le temps et les personnes impliquées
dans cette parabole. Sans la prière et un examen minutieux et attentif de la parabole, nous
manquerons la vérité cachée qui la contient. Cependant, nous ne pouvons même pas
commencer à regarder cette parabole avant d'avoir compris la parabole de SEMEUR que
notre Seigneur Jésus-Christ a racontée dans Matthieu 13. Notre Seigneur a raconté la
parabole de SEMEUR qu'est en relation successive, avec les six autres paraboles, l’une après
l'autre. Ces sept paraboles sont différentes de la plupart des autres paraboles, car Matthieu est
le seul écrivain Évangélique qui a enregistré ces sept paraboles, telles qu’elles ont été
prononcées par le Christ, dans un flux continu et pour une bonne raison. Par conséquent, nous
devons être conscients de prendre un aperçu de ces sept paraboles avant de continuer, car
le dénominationalisme a déformé leurs vraies significations. Les dénominations ont
principalement interprété chaque parabole comme enseignant comment les pécheurs ont été
sauvés ou seraient sauvés par l'Évangile. Ils sont loin de la vérité. Toutes les sept paraboles
montrent les changements qui se produiront dans l'Église du Christ tout au long de l'âge de
l'Évangile (ou les sept âges de l'Église, comme l'illustrent prophétiquement les trois premiers

2
chapitres du livre de l'Apocalypse). Parce que Christ avait gagné la victoire sur Satan par sa
mort au Calvaire, Satan était indéniablement contrarié. Ces sept paraboles montrent comment
Satan allait entraver le voyage des saints de Dieu, ramenant l'Église à l’écroulement, puis
comment l'Église pouvait en sortir et revenir à sa position originelle.

Les sept paraboles sont divisées en 4 ensembles : Les trois premiers traitent des
graines - le germe de la vie. Le quatrième traite du levain - la corruption de la nourriture. Le
cinquième et le sixième traitent des trésors et des perles perdus - des choses de valeur que les
hommes recherchent. Et le dernier traite de la sélection, des bons et des mauvais - un grand
travail de séparation.

La première parabole du Semeur - Matthieu 13: 1-23

1 Ce même jour, Jésus sortit de la maison, et s'assit au bord de la mer.

2 Une grande foule s'étant assemblée auprès de lui, il monta dans une barque, et il

s'assit. Toute la foule se tenait sur le rivage.

3 Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit:

4 Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le

long du chemin: les oiseaux vinrent, et la mangèrent.

5 Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n'avait pas beaucoup de

terre: elle leva aussitôt, parce qu'elle ne trouva pas un sol profond;

6 mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.

7 Une autre partie tomba parmi les épines: les épines montèrent, et l'étouffèrent.

8 Une autre partie tomba dans la bonne terre: elle donna du fruit, un grain cent, un

autre soixante, un autre trente.

9 Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

10 Les disciples s'approchèrent, et lui dirent: Pourquoi leur parles-tu en paraboles?

11 Jésus leur répondit: Parce qu'il vous a été donné de connaître les mystères du

royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné.

12 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas

on ôtera même ce qu'il a.

13 C'est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu'en voyant ils ne voient point, et

qu'en entendant ils n'entendent ni ne comprennent.

3
14 Et pour eux s'accomplit cette prophétie d'Ésaïe: Vous entendrez de vos oreilles, et

vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.

15 Car le cœur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils

ont fermé leurs yeux, De peur qu'ils ne voient de leurs yeux, qu'ils n'entendent de

leurs oreilles, Qu'ils ne comprennent de leur cœur, Qu'ils ne se convertissent, et que

je ne les guérisse.

16 Mais heureux sont vos yeux, parce qu'ils voient, et vos oreilles, parce qu'elles

entendent!

17 Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que

vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu.

18 Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur.

19 Lorsqu'un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin

vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur: cet homme est celui qui a reçu la

semence le long du chemin.

20 Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c'est celui qui entend la

parole et la reçoit aussitôt avec joie;

21 mais il n'a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que

survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une

occasion de chute.

22 Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c'est celui qui entend la parole, mais

en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la

rendent infructueuse.

23 Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la

parole et la comprend; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre

soixante, un autre trente.

En ce qui concerne les mystères du « Royaume des Cieux », Jésus-Christ a


délibérément parlé en paraboles pour une bonne raison. C'était pour cacher la vérité des
mystères à la multitude de gens qui avaient entendu, car beaucoup avaient des oreilles qui
étaient sourdes, des yeux aveugles et des cœurs endurcis. Cependant, pour ceux qui étaient

4
les vrais disciples du Christ et qui avaient des oreilles pour entendre, le Christ leur a révélé la
vérité cachée. De même, il révélera à ses vrais disciples en ce jour.

Au début, les disciples n’avaient pas compris les mystères de cette première parabole.
Et le Christ leur a dit : « Vous ne comprenez pas cette
parabole? Comment donc comprendrez-vous toutes
les paraboles? » (Marc 4:13). Jusqu'à ce que le Christ
donne la révélation, il est impossible pour quiconque
de comprendre la vérité de toutes les paraboles
concernant le Royaume des Cieux. Que lorsque
cette première parabole concernant le Royaume des
Cieux soit d'abord comprise, il est clair qu'elle
concerne LE SEMEUR et sa SEMENCE. Au verset
37, nous sommes amenés à comprendre que LE
SEMEUR ne sème que la BONNE SEMENCE, et IL
est le FILS DE L'HOMME, Jésus-Christ. C'est lui qui
est « le chef et le consommateur de la foi » (Hébreux
12:2). Et Jésus a très clairement exposé sa propre
parabole aux versets 18 à 23, par conséquent, aucune
autre explication n'est requise. Il y avait quatre types
de sols sur lesquels la graine est tombée- la "bonne
terre", le "long du chemin", les "endroits pierreux" et
"parmi les épines". Ceux "qui ont reçu la semence
dans la bonne terre" étaient ses disciples. Les trois
autres types ont été trouvés parmi ceux qui étaient
comme le jeune chef riche, les chefs religieux (les pharisiens, les sadducéens) et ceux qui ne
désiraient que le « pain et les poissons » respectivement (Jean 6:26).

Immédiatement après la parabole de LE SEMEUR, Jésus a mis en avant la deuxième


parabole.

La deuxième parabole l’ivraie parmi le blé - Matthieu 13: 24-30

24 Il leur proposa une autre parabole, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à

un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.

25 Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l'ivraie parmi le

blé, et s'en alla.

26 Lorsque l'herbe eut poussé et donné du fruit, l'ivraie parut aussi.

27 Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire: Seigneur, n'as-tu pas semé

une bonne semence dans ton champ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie?

28 Il leur répondit: C'est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent: Veux-

tu que nous allions l'arracher?

5
29 Non, dit-il, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez en même temps le

blé.

30 Laissez croître ensemble l'un et l'autre jusqu'à

la moisson, et, à l'époque de la moisson, je dirai

aux moissonneurs: Arrachez d'abord l'ivraie, et

liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le

blé dans mon grenier.

Remarquez que cette deuxième parabole commence par ces mots le " Royaume des
Cieux ". Ce terme le" Royaume des Cieux " représente le Christ comme Roi pour ses disciples
et croyants dans cette terre présente. Il parle d'une dispensation « Céleste », la dispensation de
son Évangile. Aucun autre écrivain évangélique n'a utilisé ce terme. Seul Matthieu l'a utilisé.
Et à juste titre parce que les enseignements de Matthieu traitent de la royauté du Christ. Le
terme " Royaume de Dieu " utilisé dans les autres Evangiles représente le royaume "Éternel"
de Dieu. Les deux termes ne sont pas toujours interchangeables. Une lecture attentive de
l'usage de Matthieu du" Royaume de Dieu " dans les cinq cas enregistrés dans Matthieu 6:33;
12:28; 19:24; 21:31,43 fournira la réponse. Le Royaume de Dieu est juste au milieu du
Royaume des cieux. Quand le Royaume des Cieux sera accompli, le Royaume de
Dieu restera éternellement avec Dieu.
Pourquoi le " Royaume des Cieux " est-il introduit dans cette seconde parabole ?
Dans la première parabole, notre Seigneur Jésus-Christ se présentait comme le SEMEUR qui
semait la SEMENCE de la Parole de Dieu. Il dépeint comment réagiraient les différentes
personnes à la réception de la Parole de Dieu. Mais seuls ceux qui ont grandi à partir de la
bonne terre ont pu donner des fruits, une trentaine, une soixantaine et une centaine des fois.
Le " Royaume des Cieux " n'a commencé que lorsque le Christ a accompli son travail de
semer l'Évangile et a laissé son champ à ses serviteurs pour s'en occuper.

" Mais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie
parmi le blé et s’en alla." Les travaux maléfiques se font habituellement dans le noir lorsque
les hommes ne sont pas complètement alertes ou lorsqu'ils sont endormis. Comme le montre
la parabole, Satan se faufila dans le champ et sema de l'ivraie parmi le blé. Il cherchait à
détruire le champ, si possible, ou à corrompre tout au moins et entraver ceux qui s'y trouvent.
Les ivraies sont des imitatrices du blé, ressemblantes à du blé dans leur premier stade de
croissance. Les deux ne sont pas faciles à distinguer jusqu'à ce qu'ils viennent à l'oreille.

Peu de temps après que l'Église a été établie le jour de la Pentecôte, le Mystère
de l'Iniquité a commencé à travailler et bientôt l'ivraie a été trouvée parmi le champ de blé
autour de l'année 53 JC. Beaucoup d'ivraies ont été semées comme la première génération des
hommes de Dieu était allée dormir dans leurs tombes. Au deuxième âge de l'Église (Smyrne -
Apocalypse 2:8-11), l'ivraie était nombreuse et était devenue très visible. Les serviteurs du
Seigneur au 2ème siècle ont pensé à éliminer l'ivraie. Cependant, pour éviter de nuire au blé, le
Maître a conseillé de laisser l'ivraie croître avec le blé. Il n'avait pas l'intention d'enlever

6
l'ivraie avant la moisson, au moment où il enverrait les moissonneurs pour recueillir d'abord
l'ivraie pour le brûlage.

Et maintenant nous sommes au moment de la récolte.

"Explique-nous… "- Matthieu 13: 36-43

36 Alors il renvoya la foule, et entra dans la maison. Ses disciples s'approchèrent de

lui, et dirent: Explique-nous la parabole de l'ivraie du champ.

37 Il répondit: Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme;

38 le champ, c'est le monde; la bonne semence, ce sont les fils du royaume; l'ivraie,

ce sont les fils du malin;

39 l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la fin du monde; les

moissonneurs, ce sont les anges.

40 Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin

du monde.

41 Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les

scandales et ceux qui commettent l'iniquité ;

42 et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des

grincements de dents.

43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que

celui qui a des oreilles pour entendre entende.

En ce qui concerne l'Évangile, il y a maintenant deux sortes de grains dans le


"champ", le blé et l'ivraie. Le blé, les bonnes graines, sont les vrais croyants de Dieu.
L'ivraie, les fausses graines, sont les faux croyants - les enfants des malins. Le blé et l'ivraie
poussent tous deux dans le Royaume des Cieux, mais seul le blé appartient au Royaume de
Dieu.
L'année 1948 a connu la formation du Conseil Œcuménique des Églises (COE). A
travers elle, le Seigneur envoya ses anges rassembler " tous les scandales et ceux qui
commettent l'iniquité ", c'est-à-dire rassembler l'ivraie et la lier pour la jeter dans la fournaise
ardente de la Grande Tribulation. Maintenant que l'ivraie est liée, le blé est recueilli dans la
grange. Rappelez-vous que LE SEMEUR n'avait semé que de bonnes graines dans Son
champ et qu'elle ne rassemblerait donc que des grains de blé dans son grenier. Mais avant que
les grains de blé puissent être rassemblés et stockés dans le grenier, le blé est rassemblé dans
l'aire de battage (parfois appelée une grange, Job 39:12) pour être complètement purgé de
l'ivraie. L'aire de battage est la Parole de Dieu. Ainsi accomplis les paroles de Jean-Baptiste:

7
Luc 3:16 il leur dit à tous: Moi, je vous baptise d'eau; mais il vient, celui qui est plus

puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. Lui, il

vous baptisera du Saint Esprit et de feu.

17 Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera le blé dans son grenier,

mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point.

Oui, c'est le moment de la séparation. Car " tous les scandales et ceux qui
commettent l'iniquité ", le Christ veillera à ce qu'ils soient rassemblés pour l'incendie. Comme
la graine n'est pas héritière avec la paille, la paille sera purgée pour la brûlure. Les hypocrites,
les faux croyants et les adeptes de personnalité sectes seront tels qu'ils devraient être
complètement retirés du Royaume de Dieu.

La troisième parabole de la graine de moutarde (ou sénevé)


- Matthieu 13: 31-32

31 Il leur proposa une autre parabole, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à

un grain de sénevé qu'un homme a pris et semé dans son champ.

32 C'est la plus petite de toutes les semences; mais, quand il a poussé, il est plus

grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent

habiter dans ses branches.

Remarquez que l'homme a semé le grain de sénevé (ou la graine de moutarde) dans
son jardin (pas son champ où il a semé son blé, voir Luc 13:18-19). La graine de moutarde
n'est pas la plus petite de toutes les graines (Marc 4:30-32). Les mots de phrase sont des
proverbes juifs pour la petitesse. (Le mot "plus petit" est utilisé de façon hyperbolique.) La
graine de moutarde est une très petite graine et elle ne peut pas être hybride. La plante, qui
ressemble un peu à un arbre lorsqu'elle a atteint 10 pieds, est en fait une plante
herbacée. Parmi toutes les autres herbes cultivées dans le jardin, la plante de moutarde
ressemblerait certainement à un arbre avec ses branches étendues dans diverses directions.

Les prédicateurs dénominationnels ont enseigné que la parabole représente soit les
pécheurs, qui sont les oiseaux de l'air, attirés par l'Évangile de l'Église, soit que les Gentils
puissent entrer dans l'Église d’origine Juifs. Un examen plus approfondi nous apprend que
les «oiseaux de l'air» n'ont aucun lien direct avec la vie de la «graine de moutarde». Le
germe de la vie dans la graine de moutarde a ses racines sous la terre. A mesure qu'il
grandissait, il manifestait ses branches, ses feuilles et ses fruits. Les oiseaux ne faisaient pas
partie de la plante de moutarde. Ils étaient de l'air. Bien qu'ils puissent se percher ou se
reposer à l'ombre de l'arbre de moutarde, ils n'en faisaient pas partie.

8
L'HOMME qui a semé la graine
de moutarde dans son propre jardin
représente le Fils de l'Homme. Il a semé
la graine de moutarde de l'Evangile du
salut, qui a porté la vie et s'est développée
en une petite plante, le petit groupe de
croyants le jour de la Pentecôte. Comme il
a continué à croître, il a produit plus de
branches et plus de feuilles. Peu à peu, il a
ressemblé à un petit arbre à mesure que
l'Église grandissait. Rappelez-vous que
l'arbre de moutarde est en fait une
herbe. Et comme toutes les herbes, il a
une valeur médicinale. Pour cette raison,
les oiseaux ont été attirés par la moutarde.

À cette époque, l'Église était


entrée dans l'âge de l'Église de Pergame (Apocalypse 2:12-17), au début du IV e siècle de
notre ère. Constantin, alors nouvel empereur de Rome, embrassa le christianisme en 312
après sa "vision" de la Croix - " in hoc signo vinces" (“ En ce signe vous serez victorieux ".) Il
a eu plusieurs victoires dans sa campagne de bataille pour l'Empire romain. Il a déclaré le
christianisme comme religion d'Etat. De 320-330 JC, Constantin a commencé à attaquer le
paganisme à travers le gouvernement, mais il persuadait souvent les gens de suivre les lois en
associant le culte païen au christianisme, ceux qui étaient «convertis» au christianisme étaient
à l'abri de la persécution, ce qui attirait les hommes des sociétés et des rangs supérieurs - les
riches, les nobles, les aristocrates et même les païens. Les prêtres et les chefs religieux - de
trouver un abri dans l'Église pour leur bénéfice personnel: ce sont les oiseaux qui sont venus
se percher à l’abri et confort et pour se protéger de la chaleur (persécution). Ces oiseaux n'ont
rien apporté à l'arbre de moutarde, à l'exception de leur poids et de leurs fientes, qui ont
rapidement accablé et pollué l'Église.

Avec tous ces oiseaux étranges se rassemblant sur l'arbre, il y avait un chant constant et
bruyant des différents appels des oiseaux. Ce bruit était les arguments et les débats sur
certaines affaires de l'Église. A travers l'argument de « savoir si le Seigneur Jésus-Christ était
Dieu ou Homme », un enseignement suscité par Arius, un prêtre de L’Alexandrie égyptienne,
un conseil a été convoqué à Nicée, Rome, en 325 après JC, sous l'ordre de Constantin. Le
produit de ce conseil était la fausse compréhension théologique de Dieu connue sous le nom
de la Sainte Trinité, qui est acceptée par presque tous dans la Chrétienté aujourd'hui.

Pendant cet âge d'environ 300 ans, il y avait environ 35 hommes dans l'Église romaine
qui ont été faits papes. (Au fil des siècles, les derniers papes prétendirent être le Dieu Tout-
Puissant: «Le Pape est d'une autorité et d'une puissance telles qu'il peut modifier, expliquer
ou interpréter même des lois divines.» (Traduit de Lucius Ferraris, Prompta Bibliotheca,
art. "Papa", (Pape) II, Vol. VI, pp. 26-29.) La politique a régné le jour où les oiseaux les plus
puissants ont pu rester un peu plus longtemps sur l'arbre de moutarde. Mais comment vie de
ce moutardier a-t-elle pu se développer à mesure que de plus en plus de créatures lourdes
perchées sur ses branches le faisaient s'affaisser et se salir et se souiller avec leurs fientes, le
faisant ressembler de plus en plus à une bête monstrueuse? (cf. Apocalypse 13 :1-10) Où était
la vie de l'arbre de moutarde ? Il est simplement retourné dans la terre, au sens figuré. Les
vrais élus sont devenus "clandestins".

9
La quatrième parabole du levain - Matthieu 13:33

33 Il leur dit cette autre parabole: Le royaume des cieux est semblable à du levain

qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que la pâte soit

toute levée.

Avec la véritable Église qui descend dans la clandestinité, l'Église dégoûtante


de Rome commença à exercer son pouvoir de faire ce qu'elle voulait. Afin de régner sur
l'Empire romain, elle devait convaincre les païens. Pour
faciliter l'acceptation du romanisme par le peuple, elle prit du
levain et se cacha dans trois mesures de farine jusqu'à ce que
le tout soit levé. (La sale église romaine était la "femme" dans
la parabole.) Que trois mesures que Dieu avait pesé pour faire
un repas - un pain entier, étaient la justification,
la sanctification et le baptême du Saint-Esprit; tout
ce qui réside dans l'œuvre rédemptrice complète de notre
Seigneur Jésus-Christ. L'Église romaine a dû corrompre le
pain même de la vie que Dieu a fourni en Christ. Cette
femme, la mère des impudiques (Apocalypse 17: 5), a
pris ses croyances, ses dogmes et ses rituels et les a cachés
dans les trois mesures de repas qui la faisaient lever, facilitant
ainsi la consommation du pain. Le pain entier était gonflé de
rien mais de "l'air chaud". Elle l'a ensuite nourri aux gens qui
ont été trompés en leur faisant croire qu'ils recevaient le Pain
de Vie. Il semblait simplement bon et facile à manger, et ainsi
les gens l'ont acheté, l'ont mangé et ont cru que la vie éternelle
était dedans. C'était un mensonge, un GROS mensonge. Ils
mangeaient seulement du pain corrompu.

L'église catholique romaine avait relancé la vérité de la vie à bien des égards. Pour la
justification, " c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi ", elle l'a
substituée avec "foi dans l'église catholique romaine", enseignant qu'il n'y a aucun
salut en dehors de l'église mère, comme elle s'appelait elle-même. Pour la sanctification, elle
l'a substitué avec des indulgences, la pénitence et la confession. Pour le baptême du
Saint-Esprit, elle l'a substitué avec la Messe et la Confirmation. Mais il y a deux levains
que l'on trouve encore aujourd'hui dans ses églises «filles prostituées», à savoir le baptême
d'eau dans les titres de : Père, Fils et Saint-Esprit, ainsi que le faux enseignement de la Sainte
Trinité. Le baptême est même fait en pulvérisant ou en versant de l'eau sur la tête de
l'individu.

Tout au long des 1000 ans de l'âge des ténèbres (de Thyatire, Apocalypse 2:18-29),
le pain levé de l'Église romaine a été nourri aux masses. Non seulement la majorité des gens
se nourrissaient du pain de la mort dans l'ignorance, mais leur vie naturelle durant toute cette
période était maladive, en proie à des maladies et à la mort en raison d'un manque de
connaissances et le progrès dans de nombreux domaines scientifiques.

10
La cinquième parabole du trésor caché - Matthieu 13:44

44 Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ.

L'homme qui l'a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a, et achète

ce champ.

En arrivant dans la cinquième parabole, nous voyons l'âge de


la Réforme ou l'âge de l'Église de Sardes (Apocalypse 3:1-6). Cette
période a commencé autour du 16 e siècle. Un grand nombre de
trésors ; de précieuses vérités inestimables de Dieu ont été perdus
pour le peuple au cours du dernier règne de la femme Jézabel, qui
a duré 1000 ans (Apocalypse 2:18-29). Pendant cette période, il y
avait beaucoup d'hommes à la recherche des trésors dans les
mauvais domaines. Martin Luther était juste un tel homme. Il
a cherché partout dans l'Europe dans les monastères pendant plusieurs années
infructueuses. Dans l'espoir d'obtenir une indulgence promise par le pape, il se rendit à ce
qu'on appelait l'escalier de Pilate à Rome et commença à grimper les escaliers sur ses
genoux. En faisant cela, il a été arrêté par les paroles des Écritures, qui lui sont venues: "Les
justes vivront par la foi". La voix était clairement celle de Dieu.
Martin Luther avait trouvé un trésor précieux. Il garda silencieusement cela pour lui, le
cachant à ses compagnons pendant un bon moment alors qu'il continuait à chercher. Ayant
obtenu toutes les informations dont il avait besoin, il rédigea une réclamation, au sens figuré,
de ses 95 thèses. Puis il est allé et l'a cloué à la porte du château de Wittenberg de l'église
catholique romaine. Il a vendu toutes les choses religieuses qu'il avait acquises du champ de
cette femme, Jézabel, et a acheté le champ de Dieu d'où il avait trouvé le trésor. Les mots du
royaume de l'Église romaine n'avaient rien d'autre à offrir à l'humanité que des mensonges,
alors que ceux du royaume de Jésus-Christ avaient beaucoup de trésors à offrir aux
chercheurs de vérité de Dieu. Il y avait des hommes comme John Calvin qui a découvert
le trésor de La Sécurité Eternelle du Vrai Croyant, et John Knox, le trésor de
la Prédestination. Il est vrai que beaucoup de trésors n'étaient que des pépites mais ils
produisirent assez d'excitation parmi les vrais adorateurs, les exhortant à regarder de plus près
dans le royaume de Dieu. " Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n'a pas
d'argent! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien
payer! Pourquoi pesez-vous de l'argent pour ce qui ne nourrit pas? Pourquoi travaillez-vous
pour ce qui ne rassasie pas? Écoutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon, Et votre
âme se délectera de mets succulents. " (Esaïe.55:1-2).

Peu de temps avant que la Réforme ne commence et que le Protestantisme apparaisse,


Christophe Colomb découvre le Nouveau Monde – l’Amérique. Avec cette découverte,
beaucoup en Europe ont pu trouver la liberté loin de l'oppression et de l'esclavage de l'Église
catholique romaine. Non seulement cette église romaine fut blessée par la Réforme, mais en
1808, environ 180 ans plus tard, Napoléon Bonaparte détrôna le pape, approfondissant la
blessure sur la tête de la bête monstrueuse (Apocalypse 13: 3).

11
La sixième parabole de la perle de grand prix - Matthieu 13:45-46

45 Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles

perles.

46 Il a trouvé une perle de grand prix; et il est allé vendre tout ce qu'il avait, et l'a

achetée.

Avec la fin de l'âge de l'Église de Sardes, nous entrons dans la Philadelphie


(Apocalypse 3:7-13). Contrairement à l'homme que nous lisons dans la cinquième parabole,
cet homme était un marchand dans le commerce. Il
était dans l'entreprise à la recherche de perles belles et
précieuses. Cet homme était le prédicateur John
Wesley, le messager à l'âge de Philadelphie, un âge
de l'amour fraternel.

John Wesley était le 15ème des 19 enfants nés de


ses parents pieux. Ils venaient de l'Église d'Angleterre,
la demi-sœur de l'Église romaine. Dans la période où
il est né, le niveau de la morale en Angleterre était en
baisse. Le jeu, la boisson et le combat étaient des évènements quotidiens communs. John
Wesley était un ministre anglican bien éduqué. Désirant être missionnaire et évangéliser les
Indiens d'Amérique, il se rendit en Géorgie, aux États-Unis, pour se décourager. Il pensait
avoir quelque chose de précieux à vendre, mais les Indiens d'Amérique n'en voulaient
pas. Après deux ans, il a navigué à la maison en Angleterre. Il a écrit: «Je suis allé en
Amérique pour convertir les Indiens, mais oh, qui va me convertir ?" Malgré sa bonne
éducation et son service à Dieu, Wesley n'avait pas la paix de Dieu dans son cœur. Wesley
avait toutes les apparences d'être un chrétien merveilleux, mais son cœur n'était pas converti -
et il le savait. Il appartenait au " club saint " au collège. Il était un pasteur. Il était un
missionnaire. Pourtant, il n'a pas vraiment été sauvé.

Le 24 mai 1738, lors d'une réunion chrétienne morave, en écoutant la lecture de la


préface de Luther à son «Commentaire sur les Romains», le cœur de Wesley était
«étrangement réchauffé». Il avait reçu une révélation. Alors là, il a fait confiance à Christ seul
pour son salut du péché. Avec cela il a commencé à chercher plus loin dans la Parole et Dieu
a commencé à lui révéler la nécessité d'un style de vie propre, une vie sainte. Il a commencé à
voir une perle de grand prix - Sanctification. Oui, John Wesley ne croyait pas seulement
en "le juste devoir vivre par la foi" mais aussi que " sans la paix et la sanctification, personne
ne verra le Seigneur ". Ce qu'il avait autrefois dans ce système froid de l'Église d'Angleterre
n'était rien de moins que « d’avoir l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la
force » (2Tim.3: 5). Il a vendu ce qu'il avait et a acheté la "perle de grand prix”.

À cheval, Wesley a voyagé à travers l'Angleterre et a prêché à beaucoup dans les


montagnes et les villes minières de charbon. Beaucoup ont été convertis. Il y avait un si grand
réveil à cette heure-là. Mais la plupart des évêques de l'Église d'Angleterre se méfiaient et ne

12
se seraient pas réformés. Ils ont fermé les portes de leurs églises sur Wesley et son
enseignement. Rejeté mais pas découragé, Wesley a déclaré que "le monde est ma paroisse".

La "perle de grand prix" de Wesley est devenue connue comme la doctrine de la


Sanctification, de la Consécration et du Dévouement à Dieu. Ses disciples ont appris à
aborder leurs activités religieuses méthodiquement et avec une vie disciplinée. Par
conséquent, ils ont été appelés méthodistes. Beaucoup de ses disciples ont émigré en
Amérique avec son message et ont établi une Église Méthodiste forte avant que Wesley ne
meure le 2 mars 1791.

La septième parabole du filet de pêche - Matthieu 13:47-52

47 Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant

des poissons de toute espèce.

48 Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent; et, après s'être assis sur le rivage, ils

mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais.

49 Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants

d'avec les justes,

50 et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des

grincements de dents.

51 Avez-vous compris toutes ces choses? -Oui, répondirent-ils.

52 Et il leur dit: C'est pourquoi, tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des

cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles

et des choses anciennes.

C'est la dernière des sept paraboles et


elle représente le dernier des sept âges de
l'Église - Laodicée (Apocalypse 3:14-22). Le
Christ révélait l’accomplissement de l'Age
de l'Evangile (la Grâce). Rappelez-vous dans
la deuxième parabole (20 ans après le début
de l'Église), que l'ivraie apparue parmi le blé
a été laissée pousser jusqu'au moment de la
moisson (la fin de l'âge de grâce). Ils
seraient alors rassemblés d'abord et attachés,
prêts pour l'incendie. La septième parabole
semble être similaire mais seulement dans
une certaine mesure. Ce que nous voyons ici
est le dernier grand réveil évangélique de la
prédication de la Parole de Dieu aux masses

13
du monde entier. Dans la parabole, le filet de pêche qui a été moulé dans la mer n'était pas un
filet moulé ordinaire et couramment utilisé. C'était une drague, un grand filet de pêche. Et
quand il était plein, il a fallu autant de pêcheurs que nécessaire pour le tirer et le transporter
jusqu'au rivage. Sur la rive, la prise était alors séparée. Quand un tel grand filet est jeté dans
la mer, il est inévitable de trouver toutes sortes de créatures de la mer dans le filet. Ce que le
Seigneur cherchait, en jetant le grand filet, étaient les poissons - le "bon" truc.

Le grand filet a été coulé au début du 20ème siècle. C'était tellement énorme que chaque
sorte de religion dans la mer de l'humanité a trouvé son chemin dans le filet. Lors du tri, les
poissons «spirituels» qui étaient les bons (vertueux, beaux, précieux) étaient rassemblés dans
des vases. Les mauvais «religieux» (sans valeur, pourris), tels que les méduses, les crabes, les
tortues, les requins, les pieuvres, les anguilles, les écrevisses, les salopes, etc., ont été
jetés. (Rappelez-vous que les Juifs ont compris quelles créatures marines étaient légales, et
lesquelles n'étaient pas, pour être mangées.)

Nous vivons maintenant à l'âge où nous ne voyons pas seulement la séparation de


l'ivraie (les fausses graines) du blé (les vraies graines), mais aussi le rassemblement des
bons (les vrais élus qui sont beaux, vertueux et précieux dans l'œil de Dieu). Car ils se
conforment à la Parole) et le rejet des méchants (les faux-croyants qui sont pourris et sans
valeur parce qu'ils ne se conforment pas à la Parole) dans le Royaume des Cieux.

La renaissance sous John Wesley a duré longtemps au 19ème siècle avant de commencer
son déclin. Le mouvement se divisait en plusieurs groupes, suite à des querelles sur certaines
doctrines. Il y avait aussi d'autres mouvements de groupes chrétiens en Europe et en
Amérique. À la fin du siècle, il y avait des âmes en colère criant demandant plus de Dieu cela
a emmené à ce que Dieu a envoyé une vague de renouveau au tournant du 20ème Siècle avec
un grand nombre d'âmes parlant en langues. Ce fut le début du dernier ministère de Christ
pour rassembler à Lui un groupe de fidèles de la fin des temps avant son retour. L'histoire de
l'Église a marqué l'année 1906 comme le début du renouveau dans lequel nous voyons les
divers dons spirituels de Dieu - les prophéties, la foi, les miracles, la guérison divine et
d'autres, étant répandus sur les croyants.

" Par conséquent, les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les non-
croyants " (1 Corinthiens 14:22a). Dieu utilisait des langues pour attirer l'attention des
incroyants et aussi celle du grand nombre de chrétiens nominaux. Cependant, en 1913 il y
avait beaucoup de schisme dans le mouvement, qui a bientôt conduit à l'enseignement que la
"preuve initiale" d'avoir le Saint-Esprit était de "parler en langues". Il a été strictement
enseigné indépendamment du fait qu'il était contraire aux Écritures qui déclare que «langues»
était un signe pour les incroyants, que c'était un don à l'église, et que tous les croyants ne
parlaient pas en langues (cf.1 cor.12).

La preuve d'avoir le Saint-Esprit n'est pas dans le fait de «parler en langues» mais dans
l'amour de la Parole de Dieu tel qu'il le révèle. Considérez les paroles de notre Seigneur
Jésus-Christ : « Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans
toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il
vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et
vous l'annoncera. Tout ce que le Père a est à moi; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui
est à moi, et qu'il vous l'annoncera. » (Jean 16:13-15). C'est cet amour pour la Parole de
Dieu, l'amour pour la Vérité, qui est la preuve d'avoir le Saint Esprit ; parce que Dieu est dans
Sa Parole. L'Esprit et la Parole sont un. Par conséquent, le Saint-Esprit est donné pour

14
conduire et guider un croyant dans la vraie révélation de Dieu de Sa Parole. Dieu est
aussi amour et si quelqu'un a l'Esprit, il a l'amour de Dieu. Sans cet amour, tout est
vanité (cf 1 Corinthiens 13).

Quand le Saint-Esprit a été répandu sur les vrais adorateurs alors qu'ils cherchaient plus
de la part de Dieu, ils ne parlaient pas seulement en langues, mais ils recevaient aussi la
révélation du Seul Vrai Dieu et de Son Nom Rédempteur dans le Baptême de
l'Eau. Comme les vrais adorateurs le jour de la Pentecôte, ils n'ont eu aucune difficulté à
accepter la vérité. Ils se sont tous détournés de la doctrine fausse et païenne d'une Sainte
Trinité de Dieu à la vraie doctrine d'un Dieu unique, et du baptême d'eau dans les titres
trinitaires de Père, Fils et Saint-Esprit au Baptême d'Eau au Nom du Seigneur Jésus-
Christ. Ils savaient que pour revêtir Christ, il fallait prendre son nom dans la nouvelle
naissance. Mais bientôt, la charité, l'intellectualisme et les luttes de pouvoir apparurent, des
groupes commencèrent à se former,

L'effusion du Saint-Esprit ne consistait pas à confronter le monde avec l'Évangile de


Jésus-Christ, mais plutôt à confronter ceux qui étaient pris dans le grand filet avec la Parole
complète du Dieu Tout-Puissant. Chacun pris dans le filet était bon ou mauvais. Jésus a dit:
" Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et
nous ferons notre demeure chez lui." (Jean 14:23). Chaque croyant doit tenir compte des
doctrines trouvées dans la Parole. " Veille sur toi-même et sur ton enseignement; persévère
dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui
t'écoutent " (1 Timothée 4:16). Pendant des siècles, les Églises avaient si mal placé la vérité
de Dieu, mais maintenant, chaque élu doit s'aligner avec la Parole de son Bien-aimé. La
position doctrinale de tout le monde serait testée car il y aurait un ministère qui conduirait
chaque croyant à la Parole pour déterminer s'ils étaient un avec la Parole. Le dernier verset de
la parabole lui-même révélait un tel ministère. « C'est pourquoi, tout scribe instruit de ce qui
regarde le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des
choses nouvelles et des choses anciennes ». Rappelons comment les deux mots «homme» et
«marchand» ont été utilisés pour décrire le «ministre» dans les 5ème et 6ème paraboles
respectivement. Ici, le mot utilisé était "scribe" pour désigner un bureau particulier. Un
scribe est un homme doué dévoué à l'étude, l'écriture et l'enseignement des Écritures. Il est
très particulier au sujet du "iota" et du "titre" de la Parole de Dieu. Remarquez plus loin dans
le verset, " tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des cieux " indique qu'il y aurait
des hommes de Dieu qui ont été spécialement instruits dans les mystères du Royaume
des Cieux. Ils sont instruits (enseignés) par l'Esprit de Dieu et non par les hommes. Chacun
d'entre eux serait comme " un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et
des choses anciennes ", c'est-à-dire que chacun d'entre eux était propriétaire d'un dépôt de
trésors duquel il montrerait de nouvelles révélations (fraîches) et anciennes (familières) à sa
famille de la famille de Dieu.

Maintenant, le ministère a commencé avec un petit homme nommé William Marrion


Branham de Jeffersonville, Indiana, États-Unis. Alors que le grand filet était en train de
couler, William M. Branham était l'homme que Dieu utilisait pour attirer l'attention sur le
salut, le baptême du Saint-Esprit, la guérison divine, les miracles et les prophéties juste après
la Première Guerre mondiale. Il a reçu non seulement le don de guérir les malades, mais aussi
le don de «discerner les secrets du cœur des hommes». Ce dernier don n'est pas l'un
des neuf dons de l'Esprit connu sous le nom de "don de discernement des esprits"

15
(1 Corinthiens 12:10) comme beaucoup l'avaient insisté, mais c'est en réalité un cadeau qui ne
s'était manifesté que dans une seule autre personne - Jésus Christ quand Il est venu en tant
que Fils de l'Homme. Pour les étudiants de la Bible, le don est connu comme le "signe du
Messie". Le retour de ce don a accompli les paroles de Jésus-Christ dans Luc 17:30,
cf. 17:22, pour révéler une fois de plus le ministère du Fils de l'Homme sur la terre. [Pour
plus de compréhension, lisez mon message intitulé: La venue du Christ.] Les Juifs, à qui
Jésus-Christ est venu pour la première fois, avaient vu le SIGNE en action. Avec la fermeture
de l’Age de Grace, les païens ont eu l'occasion de voir le même signe en opération (dans
William Branham) avant que Christ ne revienne prendre son épouse loin.

Par le ministère de William Branham, le réveil a atteint beaucoup de gens dans le


monde divin de l'Église, y compris les pentecôtistes - l'Unité et les Trinitaires, à quitter leurs
dénominations quand ils ont reçu la révélation de la Parole de Dieu. Les chrétiens ont
commencé à voir que Dieu avait vraiment envoyé un prophète. Beaucoup d'autres hommes
ont capté la vision et se sont joints au casting du grand filet. Malheureusement, beaucoup de
ces hommes avaient les yeux rivés sur le mouvement extérieur de Dieu plutôt que sur le
mouvement intérieur du Saint-Esprit pour rapprocher les croyants de la Parole de Dieu. Ils
ont bientôt compromis la Parole pour la popularité et la richesse, en utilisant leurs ministères
pour les faire avancer dans ce monde.

Comme le grand filet était transporté sur la rive, la prise était séparée- le bon du
mauvais. Comme les anges du Seigneur ont été envoyés (en 1948) pour rassembler l'ivraie
(fausses graines qui ont formé les fausses églises) et pour les lier ensemble sous le Conseil
Mondial des Eglises pour le brûlage, ainsi le Seigneur a aussi envoyé ses anges ceux pris
dans le grand filet. Toutes les créatures qui sont venues dans le grand filet ont pu bouger et se
balancer religieusement mais elles n'étaient certainement pas toutes les «bonnes». A travers
LA PAROLE chacun serait testé pour sa valeur. Par conséquent, nous voyons le Christ faner
Son aire de battage à fond (Matthieu 3:11-12). Juste après le milieu des années 1950, le
Seigneur commença alors à utiliser le même petit homme, William Branham, pour amener les
croyants à prêter attention à l'enseignement de la Parole de Dieu.

William Branham a commencé à frapper aux églises organisées, à leurs idées, à leurs
programmes, à leurs crédos et à leurs dogmes, etc., leur criant de "REVENIR A LA PAROLE
DE DIEU!" Il fut le premier «scribe» à tirer de sa boîte aux trésors des choses nouvelles,
telles que la révélation des Sept Sceaux (qui n'a jamais été révélée par le passé). Il a
également enlevé des choses anciennes, telles que les doctrines individuelles enseignées par
les différents réformateurs au cours des premières années, mais qu'eux-mêmes et leurs
adeptes ont eu du mal à accepter ceux qui n'étaient pas les leurs. Branham rassembla tous les
membres et les plaça correctement dans la Parole et dit aux croyants d'y marcher. Toutes les
grandes doctrines apostoliques, que les églises organisées avaient choisi d'enterrer dans leurs
archives, étaient mises en ordre. Branham a insisté sans cesse sur la nécessité de RESTER
AVEC LA PAROLE être perfectionné en préparation à la venue de Christ. Il a également mis
l'accent sur la révélation du Seul Vrai Dieu et le Baptême de l'Eau au Nom du Seigneur Jésus-
Christ. Les créatures dans le grand filet étaient toutes confrontées à la Parole de Dieu alors
que l'appel à une séparation totale de l'incrédulité a été fait. Le message était de
restaurer les saints à la Foi apostolique avant que le ministère à cinq volets ne vienne, selon
Éphésiens 4, pour les perfectionner. S'il n'y avait pas de séparation de
l'incrédulité, perfectionner l'Église serait impossible.

16
Non, la majorité de la chrétienté n'accepterait jamais le fait que Dieu avait envoyé un
petit homme avec un message de restauration pour éveiller l'Église dans la Parole (selon
Malachie 4: 5-6) pour un ministère à cinq volets, qui était à venir, cela conduirait l'Église à la
perfection. D'un autre côté, il y a un grand nombre de disciples de ce messager qui parcourent
le monde, enseignant simplement en citant les mots oraux du petit homme, verbatim, à partir
de deux mille de ses sermons enregistrés sur des bandes magnétiques. Ils insistent sur le fait
que "vous devez dire exactement ce qu'il a dit ou bien vous n'êtes pas dans le message",
quelque chose que Branham n'avait jamais dit. Ce groupe de personnes ne croirait jamais en
un ministère à cinq volets d'Éphésiens 4 qui prend et se tient sur les Écritures (la même Bible
que le messager utilisé) et perfectionne l'Église pour sa traduction. En fait, les esprits
trompeurs et séducteurs qui sont tombés sur les églises dans la chrétienté sont également
tombés sur ce groupe de "croyants". Ces «croyants» construisent non seulement leurs églises
sur une collection de déclarations de Branham, mais certains sont aussi conduits dans un culte
cultuel du messager de Dieu au lieu du Seigneur Dieu qui l'a envoyé. Satan a volé la vérité
qu'ils ont entendue.

Avec le décès de William Branham, le ministère de la séparation continue sous le


ministère des apôtres, des prophètes, des évangélistes, des pasteurs et des docteurs
(Éphésiens 4:11-16), avec certains "scribes" dans le ministère apostolique. Plus de
trésors, nouveaux et anciens, alors que le Seigneur continue à perfectionner le «bien» (l'élu)
pour son retour.

C'est donc avec ce dernier grand réveil du grand filet que Dieu a préparé le terrain pour
la parabole des Dix Vierges, rapportée dans Matthieu 25: 1-13, que cette septième parabole
recouvrait, tout comme elle était chevauchée par la deuxième parabole.

La parabole des dix vierges - Matthieu 25: 1-13

1 Alors le royaume du ciel sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs
lampes, allèrent au-devant de l’époux.
2 Et cinq d’entre elles étaient sages, et cinq étaient insensées.
3 Celles qui étaient insensées prirent leurs lampes et ne prirent pas d’huile
avec elles.
4 Mais les sages prirent de l’huile dans leurs vases avec leurs lampes.
5 Et comme l’époux tardait à venir, elles s’assoupirent toutes et
s’endormirent.
6 Et à minuit il y eut un cri : Voici l’époux vient ; sortez à sa rencontre.
7 Alors toutes ces vierges se levèrent et préparèrent leurs lampes.
8 Et les insensées dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile ; car nos
lampes s’éteignent.

17
9 Mais les sages répondirent disant : Nullement, de peur qu’il n’y en ait pas
assez pour nous et pour vous ; allez plutôt vers ceux qui en vendent et achetez-
en pour vous.
10 Et pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux vint ; et celles qui étaient
prêtes entrèrent avec lui au mariage ; et la porte fut fermée.
11 Après cela les autres vierges vinrent aussi disant : Seigneur, Seigneur,
ouvre-nous.
12 Mais il répondit et dit : En vérité je vous dis : je ne vous connais pas.
13 Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure où le Fils de l’homme
vient.

"Alors" est le premier mot de cette parabole. C'est la seule parabole qui commence par
un tel mot. Ce mot montre évidemment que certaines activités et événements doivent avoir
déjà eu lieu avant que les événements de cette parabole puissent arriver. Le «alors» renvoie
aux prophéties données par notre Seigneur Jésus-Christ en réponse aux trois questions posées
par ses disciples dans Matthieu 24 – « Dis-nous, quand cela arrivera-t-il (c'est-à-dire, la
destruction du temple de Jérusalem), et quel sera le signe de ton avènement" (c'est-à-dire,
la parousie du Christ) et de la fin du monde? »

Les réponses que Jésus a données n'étaient pas de réponses directes à chaque
question. Elles étaient données d'une manière générale, à partir du futur immédiat puis du
futur moyen et du futur lointain d’avant en arrière. Parmi ces activités étaient les apparences
de faux Christs et de faux prophètes; la destruction du Temple et de la ville de Jérusalem; la
Grande Tribulation; la parousie du Christ; guerres et rumeurs de guerres; nations et royaumes
se dressant les uns contre les autres; les famines, les pestilences et les tremblements de
terre; Les chrétiens sont haïs, affligés et tués, même en se trahissant et en se haïssant les uns
les autres; l’épiphanie du Christ; et l'accomplissement de la parabole du Figuier (qui est la
naissance d'Israël en tant que nation provoquant le retour des Juifs dans leur propre patrie en
1948). Notez que c'est l'accomplissement de la parabole du Figuier qui «ramènerait alors» la
parabole des Dix Vierges dans son accomplissement prophétique de la fin des temps. Il
fournit la perspective quant à l’heure des prophéties dont Christ a parlé que ses réponses
seraient accomplies. Christ reviendrait pour donner à Israël son royaume. C'est le point de
référence qui marque le début de la fin.

Ayant établi le temps, nous devrions maintenant réaliser que la parabole des Dix
Vierges avait commencé son accomplissement depuis le début du 20ème siècle, a traversé les
Première et Seconde Guerres mondiales, et jusqu'à présent. La parabole est sur le point
d'arriver à la fin de son accomplissement. Et la fin de son accomplissement n'est pas
l’Enlèvement, en soi. Beaucoup de chrétiens ont appris que la parabole concerne
l’enlèvement. Ce n'est pas cela. Comme les sept autres paraboles, celle-ci traite encore de la
condition et de la période de changement dans le Royaume des Cieux. Mais cette
fois, le Christ a utilisé les vierges ou demoiselles d'honneur dans le cadre d'un mariage
oriental pour dépeindre la condition des croyants dans l'Église de la fin des temps. (La
parabole elle-même dépeint aussi une image universelle des conditions dans tout le monde de
l'Église jusqu'à ce que l'Epouse de Christ soit scellée pour l’Enlèvement.)

18
Le royaume des cieux est maintenant " semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs
lampes, allèrent au-devant de l’époux." Pourquoi le Christ a-t-il utilisé "dix vierges" ?
Pourquoi n'a-t-il pas utilisé "dix grains de blé" ? Puisque nous savons déjà que le blé
représente ceux qui croient à la Parole?

L'utilisation correcte des choses ou d'objets dans la narration d'une parabole est
importante. Des choses spécifiques ou des objets sont utilisés pour représenter certains
concepts fixes de vérités bibliques. Un objet d'une parabole ne peut pas simplement substituer
un autre objet utilisé dans une parabole différente. Par exemple, il y a des chrétiens qui
croient et enseignent que les « vierges folles » dans la parabole sont les incroyants. En disant
cela, ils projettent ensuite que les « vierges folles » sont les « ivraies ». C'est une erreur très
sérieuse. Une telle substitution aurait Jésus-Christ disant: " Alors le royaume du ciel sera
semblable à dix grains, cinq sont du blé et cinq sont de l'ivraie." Mais il n'a pas fait
cela. Pourquoi? C'est évident parce que les vierges folles ne sont pas les non-
croyants ou les graines du malin (ou méchant).

Alors, pourquoi "vierges"?


En ce qui concerne le "Royaume des Cieux", il y a trois
paraboles qui décrivent les différents contextes du dernier Âge
de l'Eglise, qui ont commencé au début du 20ème siècle. Les
trois paraboles se chevauchent et convergent quelque peu
ensemble. La première parabole est la deuxième parabole de
Matthieu 13 - l'ivraie parmi le blé. L'ivraie était recueillie
parmi le blé et attachée en paquets pour être jetée et
consommée dans la colère ardente de Dieu. L'ivraie
représente les incroyants et les faux croyants, qui
étaient rassemblés sous le Conseil Mondial des
Eglises. Le blé représente les croyants qui sont
rassemblés à l'aire de la Parole de Dieu et purgés
avant d'être entreposés au grenier (Matthieu 3:12).

Tous les grains de blé sont des grains de blé. Cependant, il existe trois types de grains
de blé: les pollinisés, les non pollinisés et les vermifuges. Les grains de blé vermoulus
représentent ceux dont les noms sont retirés du Livre de Vie (Apocalypse 3:5; 22:19). Ils sont
le blé qui a mal tourné après que les vers (la corruption spirituelle et la charité) les aient
dévorés. Les grains de blé non pollinisés ne peuvent pas porter de fruits et représentent ceux
qui sont sauvés par le feu (1 Corinthiens 3:15; 5:5). Les grains de blé pollinisés sont les
«bons» qui produisent beaucoup de fruits. Ils font partie du bien qui est recueilli dans la
deuxième parabole.

La deuxième parabole est la septième parabole de Matthieu 13 - le moulage du grand


filet. Comme l'ivraie était séparée et que le blé était ramassé et purgé, un grand filet fut jeté
sur la mer de l'humanité. Il a couvert chaque race, société et religion. Il couvrait même le blé
qui était purgé sur l'aire de battage. Le dernier grand ministère de l'Evangile au monde a
amené des créatures de toutes sortes dans le filet. Comme seuls les bons étaient l'intention de
la capture, ils ont dû être séparés du mauvais dans le grand net. Les bons étaient rassemblés
dans des vases tandis que les mauvais étaient jetés. Le bien se réfère à ceux qui répondent aux

19
exigences de la Parole de Dieu en conséquence tandis que les mauvais sont ceux qui ne l'ont
pas (Lév.11: 9-12). Toutes ces créatures marines peuvent vagabonder dans l'eau, "crier et
danser dans l'esprit", mais seul le bien satisferait le Seigneur et Sa Parole et c'est pourquoi ils
ont été choisis pour être rassemblés dans les vases.

Maintenant, la troisième parabole est la parabole de Matthieu 25: 1-13 - les cinq vierges
sages et cinq vierges folles. Notez que contrairement aux deux autres paraboles, qui avaient
deux objets (opposés) totalement différents, les "ivraies" et les "blés", et les "mauvais" et les
"bons", cette parabole n'a qu'un seul objet, les "vierges”. Cette parabole des vierges (ou
demoiselles d'honneur) va au-delà du blé qui a été recueilli sur l'aire de battage et purgé, et
au-delà du bien qui ont été rassemblés dans des vases. Il parle d'un groupe de croyants à la fin
de la vie qui regardent avec enthousiasme la venue du Seigneur Jésus-Christ. Il révèle l'état
de préparation des vrais adorateurs dans leur relation avec Christ le Verbe au moment de Sa
venue (Parousie), quand Il prendra son Epouse en mariage. Ces vierges comprennent à la fois
le blé qui était recueilli et purgé, et le bon qui a été pris dans le filet. S'il y a un croyant qui est
une vierge actuellement dans un système confessionnel, le croyant est vierge même s'il n'a
pas encore d'huile dans sa lampe. Il viendra sûrement recevoir le message de l’huile et sortir
du système lorsque l'excitation du cri de minuit le réveillera.

À ce stade, je dois souligner que la parabole ne parle ni directement de


l’enlèvement des saints, ni de la fiancée de Christ, bien qu'elle mentionne un mariage qui a
lieu. En fait, il parle d'une certaine catégorie de chrétiens, que Jésus appelait
les «vierges» (demoiselles non mariées ou demoiselles d'honneur), qui « allèrent au-devant
de l’époux ». Seuls les sages l'accompagnaient dans la fête du mariage. Beaucoup pensent
que les "vierges" sont des "épouses", mais elles ne le sont pas. Elles ne sont pas la mariée, en
soi. Le "aller à la rencontre de l’époux " ne fait évidemment pas référence à " aller dans
l'enlèvement " puisque la plupart des chrétiens, indépendamment de la foi, croient qu'ils sont
les "vierges sages" et qu'ils seraient présents à l’Enlèvement. Si tel est le cas, alors quels
individus chrétiens dans le monde appartiennent aux «vierges folles» ? Il s'agit plutôt d'un
événement où seuls les chrétiens «vierges» connaissent l'importance de rencontrer
l'Époux et d'entrer dans la Fête du Mariage. L'Epoux, bien sûr, c'est le Christ, la
Parole. Cependant, ce n'est pas simplement la personne physique de Jésus-Christ, mais la
gloire de Christ, la Parole. En fait, les vierges ou les demoiselles d'honneur (de la
mariée) sont excitées par le mariage et elles attendent avec impatience de recevoir et
d'introduire l'époux dans l'endroit où le mariage aura lieu. Elles veulent faire partie de ce
mariage (fête). Les vierges ont hâte de voir et de comprendre Christ la Parole d'une manière
très personnelle et intime. Ce n'est que lorsqu'un croyant de la bible a reçu et
compris le Christ la Parole qu'il peut alors recevoir Christ, la personne de
la Parole.
[Note: Dans les trois paraboles mentionnées, il y a un lien entre certaines choses
particulières. La première parabole représente l'association entre le semeur et son blé. La
deuxième parabole révèle la relation du Bien (poissons) au Net. La troisième parabole révèle
la nécessité des vierges pour l'époux dans la fête du mariage.]

Rappelez-vous que l'Église du Seigneur Jésus-Christ est spirituelle et que le Mariage de


l'Agneau et de Son Épouse est aussi spirituel. Le Mariage ou le Mariage de l'Agneau
doit avoir lieu spirituellement sur la terre comme le Marié-Parole réclame

20
Sa Mariée. C'est une union invisible de l'Époux céleste (ou le Marié-Parole)
et de l'Épouse terrestre (ou la Mariée-Parole). Quand la fête de mariage et
les noces sont terminées et que le Marié-Parole est satisfait que son épouse
s'est préparée (Apocalypse 19:7), alors, dans un instant, en un clin d'œil, le
Seigneur Jésus Ensuite, ramène sa femme à la maison de son père. Ce retour
à la Maison du Père est ce que nous appelons l’Enlèvement. C'est là que le Grand Mariage de
l'Agneau aura lieu au Ciel. Par conséquent, l'Époux dans la parabole ne parle pas du Christ la
Personne physique, mais plutôt du Christ la Parole spirituelle qui viendrait à la Mariée
spirituelle pour la sainte union.

[Note: Il est important de ne pas mélanger le thème de cette parabole des Vierges allant
à la rencontre de l'Époux avec celui de l'étude du Mariage de l'Agneau (c'est-à-
dire le Mariage Spirituel du Christ et son Epouse Spirituelle). Bien que les deux impliquent
un cadre de mariage, ils représentent différents sujets. La parabole traite d'une relation entre
l'Epoux et les Vierges (Demoiselles d'Honneur) alors que l'étude du Mariage de l'Agneau est
sur la relation du Christ et de Son Épouse.]

Et dans ce temps de fin, nous avons seulement trois catégories de personnes dans
L’ÉGLISE. La première est les vierges sages. La seconde est les vierges folles. Le
troisième est l'ivraie (ou le mauvais) qui n'a pas de véritable passion et ne se soucie pas du
retour du Christ. Ils sont spirituellement insensibles à ce sujet, bien qu'ils puissent ouvrir la
bouche et confesser que Jésus-Christ arrive bientôt.

L'Église a commencé le jour de la Pentecôte avec de vrais croyants; ils étaient le blé
décrit dans les première et deuxième paraboles de Matthieu 13. Mais une vingtaine d'années
plus tard, l'esprit des Nicolaïtes avait commencé à travailler dans l'Église et au moment où
tous les apôtres s'étaient endormis dans le Seigneur, l'ivraie (faux croyants) est devenue
abondante dans le domaine du Christ. L'ivraie a été laissée seule à croître avec le blé à travers
les âges de l'Église jusqu'à la septième et la dernière ère de l'Église - Laodicée, qui est la
période de la moisson et le temps de la séparation. La Parole montre clairement que ce n'est
que dans ce dernier âge de l'Église que nous voyons une catégorie de croyants représentés par
le Seigneur Jésus comme les vierges.

Le Christ est l'auteur et le finisseur de notre foi. Il est l'Alpha et l'Oméga. L'Église qu'il
avait commencée commençait par une FOI. Cela se terminera par la même FOI. L'Église
primitive n'avait que du blé pur, né le jour de la Pentecôte par l'Esprit du Christ. C'était le jour
où la pleine effusion du Saint-Esprit, l’HUILE du Seigneur dans la Parole et l'Esprit, était sur
les croyants. Le champ de blé, les apôtres et les croyants, n'étaient pas contaminés
alors. L'ennemi devait encore semer l'ivraie. Le blé était comme des vierges dans la
FOI. Aucun faux enseignement ne les avait encore atteints. Contrairement aux nombreuses
Églises aujourd'hui avec leurs soi-disant révélations de DIEU et de la FOI, l'Église née au
Jour de la Pentecôte a eu la révélation de Yahweh et de Son Nom Rédempteur, Yahshua, qui a
été donné au Messie. C'était la toute première doctrine énoncée dans l'Évangile prêché par
Pierre en ce jour de la Pentecôte. C'était la révélation donnée par le Saint-Esprit à tous ceux
qui ont reçu le baptême de l'Esprit. Et c'est le critère de base, ou étalon, par lequel tous ceux
qui ont reçu plus tard le baptême du Saint-Esprit seraient mesurés contre.

Semblables au blé pur dans l'Église primitive avant l'arrivée de l'ivraie, les vierges dans
ce dernier âge de l'Église auront la même révélation qu'eux. Mais comme le montre la

21
parabole, certaines étaient sages et d'autres étaient folles. En raison de leur attitude, les folles
se retrouveront dans une situation à laquelle elles s'attendent le moins, ce qui leur fera
manquer le mariage. Cependant, parce qu'elles sont toutes vierges, elles seront sauvées à la
différence de l'ivraie, qui sera jetée au feu pour être consommée pour leur mensonge.

Alors, qui sont ces vierges ?


Les vierges sont celles qui sont «célibataires, pures et qui ne connaissent
personne». Ce sont des chrétiens qui se sont séparés des systèmes de l'Église formés par les
traditions des hommes. Ils sont "vierges" à la Parole. Ils forment la catégorie des croyants
dans ces derniers jours qui ont reçu une révélation qui les distingue des autres croyants dans
le monde de l'Eglise. Une étude de L’histoire de l’église montre que l'âge de Laodicée
a commencé vers le début du 20ème siècle après le déclin du méthodisme. Comme les
traditions et les religions formelles froides n'avaient pas leur place dans le cœur des
chercheurs de vérité, beaucoup ont quitté les différents milieux confessionnels pour chercher
plus de Dieu. Et cela a commencé avec l'effusion du Saint-Esprit sur certains rassemblements
de ces chercheurs de Vérité et de vrais adorateurs de différentes races en Amérique, en
particulier autour des années 1903 à 1906. La flamme du réveil était allumée et allait bientôt
engloutir l'Amérique entière, L'Europe et le reste du monde. Pour de nombreux Chrétiens, ce
renouveau est appelé le Réveil Pentecôtiste ou l'effusion Pentecôtiste du Saint-Esprit résultant
en ce qu'on appelle le Mouvement Pentecôtiste.

Maintenant, quand le Saint-Esprit a été répandu sur ces croyants dans la première
décennie du 20ème siècle, les croyants ont parlé en langues et ont même prophétisé comme
ceux de l'Église primitive au jour de la Pentecôte. Ils ont expérimenté le baptême du Saint-
Esprit d'une manière unique que peu de chrétiens éprouvent depuis que l'ivraie a envahi
l'Église à l'âge de la troisième Église. Cependant, aux chrétiens dénominationnels (surtout
d'aujourd'hui) en dehors du mouvement pentecôtiste-charismatique, le phénomène de
la glossolalie (langues) n'est pas réel ou scripturaire. Leur jugement est basé sur ce qui se
passe aujourd'hui dans le Mouvement Pentecôtiste-Charismatique. Il est vrai que parmi les
centaines et les milliers qui parlent en langues, seule une poignée est authentique. Il y a
beaucoup d'usurpation d'identité, non seulement dans le don des langues, mais aussi dans les
huit autres dons du Saint-Esprit.

Comme nous le savons, les Oracles de Dieu ont d'abord été donnés à Son peuple élu,
Israël (Rom.3:1-2). Bien que les enfants d'Israël croyaient en UN SEUL DIEU, ils ne
pouvaient pas comprendre le Messie. D'un autre côté, les Gentils ayant reçu le Messie
(Christ), croient maintenant en une soi-disant Sainte Trinité - une Divinité Unie de TROIS
DIEUX (qu'ils préfèrent appeler TROIS PERSONNES). Cependant, regardez de près le
chapitre 2 du Livre des Actes (du Saint-Esprit). Pierre a prêché un message simple mais
puissant à son public. Il a révélé les Écritures concernant les prophéties de Joël, entre autres,
qui ont été accomplies dans le Christ Jésus. Il a conclu en disant, « Que toute la maison
d'Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez
crucifié. » (Actes 2:36). L'auditoire des Juifs a été piqué dans leur cœur quand ils ont réalisé
que l'Homme Jésus, qu'ils avaient crucifié, était en réalité le Fils du Dieu vivant, leur
Messie. En réponse à leur cri sincère de faire ce qui est juste, remarquons ce que Pierre a dit
en contraste avec le commandement qui lui a été donné et le reste des apôtres dans
Matthieu 28:19. " Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de
Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint

22
Esprit. " (Actes 2:38). 3000 âmes ont reçu cette révélation et ont pris le nom du Seigneur
Jésus-Christ dans le baptême d'eau. Cette vérité même que le Seigneur Jésus-Christ était Dieu
manifesté en chair, a été enflammée partout dans le monde alors connu par les apôtres -
"Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même" (2 Corinthiens 5:19). Il n'y avait
rien à propos d'une deuxième personne de la Trinité, ou un tiers de Dieu qui est devenu
l'homme pour sauver les pécheurs. Au contraire, Paul a dit que Jésus Christ était la
plénitude de la Divinité corporellement (voir Colossiens 1:19, 2:9).

Vraiment ces croyants au début du 20ème siècle avaient reçu le vrai cadeau. Ce n'était
pas seulement le don de parler en langues ou l'un des autres dons spirituels, car ils ont vécu
quelque chose de bien plus grand. Cela les a éveillés à une révélation que la plupart des
chrétiens avant eux avaient complètement ignorée. Ils avaient reçu ce que les apôtres et les
croyants avaient reçu le jour de la Pentecôte, mesuré à l'aune donnée lors de la première
effusion pentecôtiste sur l'Église primitive. Lorsque ces chrétiens trinitaires ont reçu le
baptême du Saint-Esprit, ils avaient une révélation. Ils étaient convaincus des erreurs
dans les doctrines du baptême de la Trinité et de l'Eau dans le titre trinitaire de Père, Fils et
Saint-Esprit. Ils ont alors commencé à adopter la doctrine du Dieu unique et du baptême
d'eau au nom du Seigneur Jésus-Christ. Conformément à la Vérité, ils ont été
rebaptisés dans le Nom Rédemptif de Dieu - le Seigneur Jésus-Christ, comme enseigné dans
Actes 2:38. Par conséquent, nous voyons que l'Écriture est vraie : " Quand le consolateur
sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité..." (Jean.16:13a, Psaumes
25:5). L'Esprit de Dieu n'est pas donné pour amener les croyants à parler en
langues ou à démontrer un de Ses dons spirituels. Il est donné comme le don de
Christ à chaque croyant né de nouveau pour diriger et guider les dans toute la vérité. Et la
première chose qu'il fait est de se révéler lui-même et son nom.

Quand le « levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que
la pâte soit toute levée » vint être nourri à l'Église, l'HUILE était tellement bourré que les
chrétiens qui le recevaient ne recevaient pas la plénitude de l'Église primitive avait. La
plupart n'en avaient qu'une idée. Peu ont compris la pleine valeur de celui-ci. Avec les
réformateurs sur la scène, Dieu a lentement commencé à restaurer et à montrer au monde de
l'Église la vérité sur le baptême dans l'Esprit Saint. C'est à travers Martin Luther qu'une
mesure du repas - JUSTIFICATION, a été restaurée. Puis John Wesley a restauré la
deuxième mesure avec SANCTIFICATION. Parce que l'ivraie était autorisée à se mélanger
avec le blé jusqu'à la moisson, peu importait au Seigneur à quelle dénomination un chrétien
appartenait à cette époque. Oui, ceux qui étaient de vrais croyants sont nés de nouveau de
l'Esprit de Dieu, sinon ils n'auraient pas la vie éternelle - "ce qui est né de la chair est chair,
et ce qui est né de l'Esprit est esprit" (Jean.3:6). Mais lorsque le dernier de la mesure du
repas, SAINT - ESPRIT BAPTÊME, est entré en vue depuis le début du 20ème siècle, Dieu a
commencé à raffermir tout le pain comme l'ivraie a été coupée du blé, et les bons ont été
rassemblés dans des vases tandis que les mauvais ont été rejetés. Comme Alpha, Omega l'est
aussi. Le Seigneur doit restaurer et perfectionner l'Église car Sa Parole
l'exige. Et quiconque se considère comme un croyant de la Bible devrait scruter
sérieusement ce qu'il croit car il y a beaucoup d'esprits séducteurs qui racontent aux
gens: « Les doctrines importent peu tant que vous croyez que Jésus-Christ est votre

23
Sauveur ». Ne soyez pas dupe. Jésus a dit: " Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne
passeront point " (Matthieu 24:35). En tant que tel, nous ne devrions pas ajouter ou enlever
de la Parole de Dieu (Apocalypse 22:18, Proverbes 30:6, Deutéronome 4:2).

[Note: Si vous n'êtes toujours pas convaincu de la Vérité de prendre le baptême d'eau
au Nom Rédempteur du Seigneur Jésus-Christ, essayez ceci. Payer pour un achat avec un
chèque bancaire. Signez votre chèque "Père, Fils et Mari" (si vous êtes un homme qui vit
avec votre fils, votre père et votre épouse) et voyez si le chèque est encaissable. Même si
vous êtes propriétaire, président et trésorier d'une entreprise, la signature d'un chèque dans
ces titres ne pourrait jamais rendre le chèque valide. Certes, vous ne seriez pas aussi stupide
que de signer votre NOM. Cependant, toutes les églises ont été dupées par le diable pour
prendre un titre trinitaire sans valeur formé du nom du Père, de son Fils et du Saint-Esprit
dans le baptême d'eau. Certains théologiens ont même écarté Actes 2:38 en enseignant que
Pierre (et les autres apôtres) ordonnait aux convertis «au Nom de Jésus-Christ» d'être baptisés
d'eau conformément aux titres trinités donnés dans Matthieu 28:19.]

Les disciples du Christ n'auraient pas pu faire grand-chose s'ils ne s'attardaient pas à la
promesse du Père car ils avaient peu de connaissance de la plénitude de la Parole, bien qu'ils
aient été témoins du Christ et de son ministère (Luc 24:46-49). Les disciples avaient été
justifiés par la foi en la Parole de Christ, et avaient été purifiés et sanctifiés (Jean 13: 11,
Éphésiens 5:26, Hébreux 10:10), et avaient reçu l'Esprit que Jésus leur avait donné (Jean
20:22). Comme les prophètes et les saints qui étaient avant eux, ils ont eu le salut. Mais ils
n'avaient pas l'expérience de la plénitude de l'Esprit Saint qui coule en eux (Jean.7:38-
39). Par conséquent, on leur a dit de rester à Jérusalem jusqu'à ce qu'ils aient été investis du
pouvoir du ciel: " Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et
vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux
extrémités de la terre" (Actes 1:8). C'est cette effusion du Saint-Esprit qui leur a donné le
pouvoir (Grec: dunamis) être témoins. Mais les milieux pentecôtistes et charismatiques
croient le contraire. Pour eux, le pouvoir est ce que les croyants veulent faire ou peuvent faire
dans l'opération des «dons spirituels», comme parler en langues, prophétiser, guérir les
malades, chasser les démons, etc. Cependant, la simple vérité demeure: c'est la puissance de
l'Esprit Saint sur les croyants qui les conduit comme des témoins de Christ Jésus dans la
Vérité (quant à qui était et est Christ – Matthieu 16: 15-18, Jean.14: 5-7), comme Il guide les
dans toute sa vérité. C'est le pouvoir de voir la Parole de Vérité et de défendre la Vérité, en
commençant par la Vérité qu'il n'y a qu'un seul Dieu qui s'est manifesté dans l'Homme
nommé Yahshua, qui est à la fois Seigneur et Christ, et c'est par Son Nom Rédempteur que
les croyants sont baptisés d'eau dans la réconciliation avec Son Créateur. Simplement,
l'Esprit se révèle et son nom. Et c'est exactement ce que Paul a prié pour les croyants à
Ephèse: " afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de gloire, vous donne un
esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance " (Éphésiens 1:17). En vérité,
beaucoup de chrétiens devraient tenir compte des paroles que Jésus a adressées à la femme
samaritaine au puits. « Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce
que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l'heure vient, et elle est déjà venue,
où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs
que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et
en vérité. » (Jean 4:22-24).

Donc, la vérité compte-t-elle? Si c'est le cas, alors la Vérité de la plus


haute importance est la révélation du Dieu Tout-Puissant Lui-même en

24
Christ Jésus, dont le Nom a été choisi et donné pour racheter tous ceux qui
croient. Presque toutes les dénominations ne tiennent aucun compte de la vérité de la
doctrine du Dieu unique et de son nom rédempteur dans le Seigneur Jésus-Christ. Si cela
importait à tous les apôtres et aux croyants de l'Église primitive, alors cela devrait importer à
tous les vrais adorateurs du Dieu vivant en cet âge présent. Si vous avez le vrai baptême du
Saint-Esprit, alors vous devriez avoir l'huile pour pouvoir et illuminer cette vérité dans votre
vie. Le reste des vérités de Dieu suivra alors. Sans la vraie révélation, vous n'avez
qu'un esprit dénominationnel pour vous guider vers un système religieux.

L'huile, pas Les "Langues"


Avec l'effusion du Saint-Esprit sur les chercheurs de la vérité au début du 20ème siècle,
nous pouvons voir que c'était le même HUILE qui a été versé sur l'Église primitive. L'Esprit a
commencé à les faire sortir de leurs traditions et des systèmes organisés pour les conduire à la
première et la plus importante vérité concernant la Divinité et son Nom Rédempteur, tout
comme il l'a fait avec ces premiers apôtres du Christ. Ces croyants ne sont pas sortis de leur
bouche sur la façon dont "il faut parler en langues ou bien on n'a pas le Saint-Esprit”. Ils n'ont
pas proclamé: "Venez et prenez des langues!" Non, ils ont plutôt proclamé le message:
«Viens et reçoit de l'huile! Viens et reçoit le baptême du Saint-Esprit !" Ce message n'a
jamais été prêché dans les différentes dénominations. Luther, Zwingli, Knox, Calvin et
d'autres réformistes ne l'avaient jamais prêché. De même, Wesley, Whitefield, Edwards,
Spurgeon et d'autres qui suivirent après la Réforme ne l'avaient jamais prêché. Ce que les
différents chrétiens confessionnels avaient alors n'était qu'un filet d'huile que le Seigneur
avait distribué le jour de la Pentecôte à ses disciples.

Maintenant, quand on reçoit le baptême du Saint-Esprit, il va immédiatement dans l'eau


pour être baptisé au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Certes, il y en avait qui avaient du mal à
se débarrasser de leurs anciennes doctrines traditionnelles contraires à la Parole. Cela a été
particulièrement difficile pour les ministres qui ont été tenus par une éducation loyale dans
leurs dénominations. C'est ce grand nombre de dirigeants chrétiens qui, en se balançant sur la
Vérité qu'ils avaient reçue, devinrent un outil de Satan pour provoquer le schisme parmi les
croyants. Aussi, au lieu de se débarrasser de leurs liens avec le système religieux de Babylone
la mystérieuse et de se diriger vers la ville sainte spirituelle de Jérusalem pour construire
leurs maisons, ils sont restés et les ont construits juste à l'extérieur de cette grande ville de
prostitution. Lorsque l'esprit religieux de Babylone a voulu élargir ses frontières, il a
simplement encerclé toutes les banlieues de maisons à sa portée. Cette banlieue est alors
devenue une partie de Babylone. En moins d'une décennie, des organisations créées par
l'homme ont été formées et l'enseignement erroné selon lequel «parler en langues est la
preuve de la présence du baptême du Saint-Esprit» s'est propagé. Et au milieu du 20ème
siècle, un autre phénomène du «baptême du Saint-Esprit» est apparu et s'appelait la «nouvelle
pentecôte» ou «mouvement charismatique». Ce mouvement a pénétré de nombreuses
dénominations, y compris le catholicisme romain, et a poussé plus loin l'enseignement erroné
concernant le baptême du Saint-Esprit. À son tour, cet enseignement erroné est allé plus loin
dans l'extrémisme à de soi-disant manifestations telles que «tué par l'Esprit» et «rire
sacré». Aujourd'hui, le pentecôtisme et le charisme ont pris de nouvelles formes à la fois
radicales et extrêmes.

Au début de l'effusion pentecôtiste, les manifestations étaient authentiques mais quand


elles atteignirent l'endroit où les hommes intellectuels mettaient de plus en plus l'accent sur le

25
«Baptême du Saint-Esprit» (un terme si souvent mal utilisé et mal appliqué) leurs idées de
cela ont bientôt pris la priorité sur les Ecritures. Une de ces idées a été faite une doctrine
affirmant que «parler en langues» était la preuve du baptême du Saint-Esprit, quelque chose
que les premiers apôtres n'ont jamais enseigné. En fait, l'enseignement de Paul contredisait
cela quand il demandait: « Tous parlent-ils en langues ? » (1 Corinthiens12:30). Aujourd'hui,
il y a du poison dans le pot. C'est un chaudron d'émotions religieuses. Nous voyons les
chrétiens apprendre «l'art» de parler en langues; on leur enseigne «comment recevoir le Saint-
Esprit» en étant poussé à prononcer des «paroles» de charabia et en imitant les autres. Nous
voyons l'usurpation des dons spirituels, comme apprendre «l'art» de chasser les démons et de
guérir les malades, comme si les dons de Dieu pouvaient être obtenus en apprenant ou en
imitant. Nous voyons les pasteurs en train de se regarder et d’agir comme des vedettes de
cinéma, amusant la congrégation avec l'air de «se porter bien, se sentir bien ; paraître riche,
se sentir riche» ou de « Dieu veut que vous soyez prospère ». Il y a beaucoup d'autres
croyances faites qui sont émotionnellement chargées. Permettez-moi de dire que: Le
charismatisme est un outil dans la main du diable pour réunir toutes les
églises pour les ramener à Rome (Cité du Vatican). C'est la vérité.

L'heure du soir
1 Alors le royaume du ciel sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs
lampes, allèrent au-devant de l’époux.

Dans le calcul de Dieu, un nouveau jour commence quand le soleil se


couche. Remarquez que l'HUILE est apparue au coucher du soleil, montrant que la dernière
des sept âges de l'Église, l'âge de Laodicée, a commencé vers 1906. L'effusion de l'HUILE
dans ce dernier âge de l'Église a marqué le début de la fin du Travail de Dieu pour
amener l'Epouse du Christ à la perfection dans la Parole. Appeler les gens à
«venir et prendre de l'huile » - le baptême du Saint-Esprit - n'était pas le message
final. La révélation d'un Dieu n'était pas non plus le message final. Ces deux enseignements
avaient même dévié des positions scripturaires peu de temps après qu'ils aient été donnés. Le
premier est allé dans un faux enseignement que l'on a le Saint-Esprit seulement quand on
parle en langues. Ce dernier est entré dans une doctrine d'unité de " Béni soit Dieu, le Père de
notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute sortes de bénédictions spirituelles dans
les lieux célestes en Christ ! " (Éphésiens 1:3); " afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus
Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa
connaissance " (Éphésiens 1:17). Cependant, le message final est venu à minuit, environ 50
ans plus tard en 1956. Le cri du messager a inauguré le message final au monde d'église.

Laissez-moi dire ceci. Il n'y a pas de théologien intellectuel dénominationnel instruit


qui pourrait voir les Écritures concernant Dieu envoyant un messager Gentile à Son
Église. Si seulement ils pouvaient comprendre ce que le prophète Malachie prophétisait à
propos d'Élie, le prophète, qui " ramènera le cœur des pères à leurs enfants, Et le cœur
des enfants à leurs pères " (voir Malachie 4:5-6). Que Jean-Baptiste a accompli
seulement la première partie de la prophétie était indéniable car un ange du Seigneur a dit
à son père, Zacharie, ainsi: " il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Élie,
pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin
de préparer au Seigneur un peuple bien disposé." (Luc.1:17). De la même manière, quelqu'un
doit venir accomplir la deuxième partie de la prophétie de Malachie.

26
Il est difficile pour beaucoup de chrétiens de comprendre que la prophétie de Malachie a
quelque chose à voir avec les croyants païens. Notez que la prophétie ciblait le cœur. La loi
et les prophètes étaient jusqu'à Jean-Baptiste. Jean-Baptiste est venu dans l'esprit d'Elie avec
un message pour inaugurer la Grâce de Dieu par laquelle Dieu Lui-même écrirait Sa Parole,
non plus sur des tablettes de pierre, mais sur le cœur des hommes. Le message de Jean-
Baptiste était de préparer un peuple pour le Sauveur à venir. Sa prédication devait aussi
ramener les cœurs des pères religieux (qui tenaient leurs enseignements du judaïsme) vers les
enfants. Ces enfants étaient ceux qui ont été convertis par les paroles que Jean-Baptiste a
prêchées. Même ceux qui étaient désobéissants et rebelles sont venus reconnaître la sagesse
des justes sous la prédication de Jean-Baptiste. Ces enfants avaient ouvert leur cœur pour
recevoir la Parole, l'évangile du Messie à venir. Certains de ces enfants sont devenus les
disciples du Christ. Plus tard, ils sont devenus les apôtres du Seigneur Jésus-Christ lorsque
l'Église a commencé le jour de la Pentecôte. Ils sont devenus les Pères Apostoliques de la Foi
car la Parole de Dieu a été écrite dans leurs cœurs. Quand les croyants païens ont été plus tard
greffés dans l'Église, ils sont aussi devenus une partie du Corps du Christ. Cependant, avec la
disparition de tous les Pères Apostoliques, l'Église n'a pas maintenu son cours dans la Vérité,
mais est tombée profondément dans les traditions, les croyances et les dogmes créés par
l'homme pendant quelque 1500 ans avant que Dieu n'amène une réforme. Mais dans cette
dernière étape de l'âge de l'Église, Dieu avait envoyé un messager dans l'esprit d'Élie (tout
comme l'était Jean-Baptiste). Le messager a été envoyé avec un message qui réveillera les
croyants à la Parole de Dieu et de ramener leurs cœurs à la foi de leurs pères apostoliques,
devant Dieu frappe la terre avec une malédiction.

Les Sages et les Folles


2 Et cinq d’entre elles étaient sages, et cinq étaient insensées.
3 Celles qui étaient insensées prirent leurs lampes et ne prirent pas d’huile
avec elles.
4 Mais les sages prirent de l’huile dans leurs vases avec leurs lampes.

Pourquoi "cinq sages" et "cinq folles (ou insensées)" ? Pourquoi pas d'autres
chiffres? Les nombres bibliques sont la manière de Dieu de montrer une vérité simple mais
profonde. Le nombre "5" est le nombre de GRACE. Cela montre que les vierges sages et les
vierges folles étaient dans la grâce de Dieu et qu'elles ont leur place dans le Royaume de
Dieu. Contrairement à l'ivraie parmi le blé dans le champ et le mauvais parmi le bien dans le
filet, qui devaient tous deux être jetés dans le feu, les vierges folles ne l'étaient pas. Elles ont
justement manqué quelque chose de grand que les vierges sages ont eu le plaisir de recevoir
et d'apprécier. Ce qui rendait sages les vierges sages et folles les vierges folles était leur
propre attitude personnelle envers le soin des lampes. Les vierges ne sont pas devenues sages
ou folles pendant leur voyage. Elles étaient sages ou folles depuis le début.

Une vierge sage est quelqu'un qui est sensible, intelligent et prudent. Elle prend
résolument l'inventaire d'elle-même dans sa relation avec le Seigneur et sa Parole comme
Dieu s'illumine à son égard. Elle prend les soins nécessaires et la préparation nécessaire pour
faciliter sa rencontre avec Lui. Une vierge stupide ne l'est pas. Elle est irréfléchie et sans
considération. Pensez à elle comme à quelqu'un qui veut aller dans la nuit à une certaine ville
à travers une grande campagne rurale peu peuplée dans une voiture avec juste assez de
carburant pour l'y amener. Elle ne pense pas qu'elle pourrait prendre une mauvaise route et

27
utiliser une grande partie de son carburant disponible et se retrouver perdue quelque part dans
l'arrière-pays.

Avec l'effusion de l'Esprit dans ce dernier âge de l'Église, ces chrétiens remplis de
Saint-Esprit ont pris conscience de la venue prochaine du Christ pour réclamer son
épouse. (La nécessité de prendre le nom de l'époux dans le baptême d'eau est scripturaire et
correcte.) Les chants évangéliques de la seconde venue du Christ étaient le thème principal de
la plupart des écrivains et des croyants. Beaucoup ont été écrits et chantés; d'autant plus que
les années ont passé. Ce n'était pas le cas avant le 20ème siècle. De telles chansons étaient
rares. Ce que les églises avaient alors étaient principalement des hymnes. Donc, cela devrait
dire quelque chose aux chrétiens du 20ème siècle. L'Esprit de Dieu suscitait son Église à
l'heure du retour du Christ. Les spirituels l'ont vu et ont commencé à proclamer, “Il vient
bientôt, Jésus-Christ revient”. Oui, les vierges attendaient avec impatience le retour du
Seigneur Jésus-Christ, l'Époux.

La lampe, l'huile, la mèche, la lumière et la lampe à huile


Il est important de noter que toutes les vierges portaient une lampe. Elles avaient
chacune de la lumière. Si chaque lampe avait de la lumière, alors chaque lampe avait de
l'huile. Certains croyants bibliques concluent que les lampes des vierges folles n'ont pas
d'huile à cause de la déclaration au verset 3, qui stipule: " Celles qui étaient insensées prirent
leurs lampes et ne prirent pas d’huile avec elles ". Cependant, si elles lisaient au verset
suivant, elles sauraient que, contrairement aux sages, les vierges folles ne prenaient pas
d'huile supplémentaire dans un vase d'huile (petit et portable) pour leurs lampes pendant le
voyage pour rencontrer le fiancé. Une autre preuve que les folles avaient de l'huile dans leurs
lampes est vue au verset 8 quand elles ont découvert que la lumière de leurs lampes
s'éteignait parce que l'huile contenue dans leurs lampes était presque épuisée. En outre,
personne dans son bon sens ne porterait une lampe à huile vide et s'aventurerait dans la soirée
après le coucher du soleil. Sans lumière pour éclairer le chemin, on pourrait facilement se
perdre à mesure que l'obscurité s'approfondit dans la nuit. (Note: Si les vierges folles
n'avaient pas d'huile, alors elles n'avaient pas le baptême du Saint-Esprit, et si elles n'avaient
pas l'huile, elles ne pouvaient pas être appelées vierges.)

Maintenant, la lampe est un réceptacle qui retient l'huile qui est soulevée par une
mèche (de lin tordu) par action capillaire vers une ouverture ou un bec vers le haut afin
d'alimenter une flamme. L'huile commune utilisée dans les premiers jours était l'huile
d'olive. Chaque lampe à huile
fabriquée dans le but de maintenir la
lumière recevrait un premier
versement d'huile et, par la suite, un
remplissage constant. La lampe
représente la vierge, le croyant. En
tant que croyante, elle transporte de
l’huile qui représente l’Esprit et
la Parole de Dieu, car l'Esprit et le
Verbe sont Un (voir 2 Samuel 23:2,
Éphésiens 6:17). Pour être plus
précis, l'huile parle de l'Esprit dans
Sa Propre Parole. Jésus a dit, "... Les

28
paroles que je vous ai dites sont esprit et vie" (Jean 6:63). "Ta parole est une lampe à mes
pieds, Et une lumière sur mon sentier" (Psaumes 119:105). Par conséquent, une personne est
sous l'illusion si elle prétend avoir le Saint-Esprit et pourtant croit contraire aux simples faits
de l'Écriture du Seigneur.

La flamme de la lampe représente la lumière de la vérité. En tant que lampe, le


croyant rempli de l'Esprit illumine sa vie en témoignage de la Vérité. Elle expose la
vérité. Tant que la lampe est remplie d'huile et que la mèche est exempte de suie, la lumière
sera claire, claire et stable. Ça ne va pas scintiller. La mèche parle de la compréhension du
croyant dans la Parole. Il parle de sa révélation de la Parole de Dieu. Si la flamme scintille ou
brûle, elle ne s'alimente pas correctement sur l'huile au bout de la mèche. Il se nourrit en
partie d'autre chose, de quelque chose qui s'y dépose et qui devient en même temps une
entrave à l'écoulement de l'huile pour la flamme. La suie ou le carbone qui se forme sur le
bout de la mèche parle de l’obscurcissement de sa révélation par des doctrines et des
enseignements artificiels qui se sont attachés à sa compréhension. Par conséquent, la vierge
doit régulièrement couper sa lampe en soulevant la mèche et en éteignant la partie noircie
et, si nécessaire, remplir la lampe avec l'huile du récipient d'huile. [Note: Dans les jours
bibliques, comme il n'y avait pas de flamme pilote pour fournir le feu, les femmes au foyer
vertueuses devaient couper leurs lampes toutes les quelques heures pendant la nuit afin
qu'elles puissent avoir le feu le matin (voir Prov.31: 18). Les lampes ont été ajustées au moins
deux fois pendant les 12 heures d'obscurité.] La lampe à huile parle d'une source facile de
l'Esprit et de la Parole dans la vie du croyant pour garder la lampe allumée en tout
temps. L'onction chez un croyant qui marche continuellement avec la Parole Inspirée,
Absolue et Autoritaire des Écritures fournit la source à travers laquelle l'Esprit du Seigneur
traverse (2 Timothée 3:14-17; 1 Jean 2:20-21, Apocalypse 22:17). La Vie de l'Esprit découle
de Sa Parole car elle est stockée dans Sa Propre Parole.

Sommeil et Dormir
Les mariages orientaux antiques (qui sont encore pratiqués aujourd'hui parmi quelques
personnes orientales) étaient très élaborés. Il y avait plusieurs événements cérémoniels. Une
caractéristique importante était le prononcé public de la relation conjugale. (La relation
spirituelle entre le Christ et son épouse est reflétée dans le processus de mariage entier.) Le
mariage a généralement eu lieu après le coucher du soleil. C'était dans le mariage que le
couple a été présenté au monde comme homme et femme. Ayant pris les dispositions
nécessaires, l'époux quittait sa maison pour la maison de la mariée, qui était presque toujours
dans un village très éloigné, pour l'épouser. Le précurseur du fiancé, accompagné de
musiciens et de chanteurs, irait devant le fiancé pour annoncer son arrivée (Genèse 31:27,
Psaumes 45:15, voir Jérémie 7:34). En raison de la grande distance entre les deux maisons du
couple et la chaleur de l'après-midi, la procession atteignait généralement la maison de la
mariée tard dans la soirée, ce qui explique pourquoi la lumière était nécessaire. [Note: On
suppose que les deux parties partiraient de leur domicile respectif pour se rencontrer à mi-
chemin. C'était à peine pratiqué, voire pas du tout. Le mariage et le festin se dérouleraient
alors dans un endroit désigné du village que la famille de la mariée aurait choisi. Sauf pour
les membres de la famille, les parents et les invités, le Marié n'a aucune connaissance
préalable de l'emplacement actuel.

Alors que le soleil commençait à se coucher, les vierges (les servantes de la mariée)
allèrent à la rencontre de l'Époux (afin de le guider vers le lieu du mariage). Chacune des

29
vierges sages emportait un vase d'huile contenant l'huile supplémentaire qui les ferait passer
(le devoir nécessaire qui doit être accompli) pour rencontrer l'Époux et entrer dans la fête du
mariage. C'était de la sagesse car la venue de l'Époux pourrait être retardée car Il devait venir
de sa maison "lointaine". Elles savaient qu'il faudrait plus que de simples sensations du Saint-
Esprit pour garder leurs lampes allumées. Les vierges folles n'étaient pas si réfléchies et bien
préparées. Elles ont supposé qu'une lampe avec une certaine quantité d'huile - ayant quelques
sensations, signes et merveilles du Saint-Esprit - serait juste assez pour eux comme ils
s'attendaient à ce que l'Epoux arrive selon leur propre temps calculé. Les vierges folles ne
prenaient pas d'huile supplémentaire, elles ne prenaient que ce qu'elles avaient dans leurs
lampes.

Depuis le début du 20ème siècle, ces vierges avaient aspiré à la venue de l'Époux, notre
Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ. Mais notre Seigneur a attendu son retour.

5 Et comme l’époux tardait à venir, elles s’assoupirent toutes et


s’endormirent.

Environ dix ans après le début du voyage, les vierges se sont fatiguées et fatiguées. Elles
ont rapidement trouvé refuge quelque part le long du chemin à travers le village et ont commencé
à s'installer. Il était peu avant qu'elles aient sommeillé et aient dormi, glissantes directement en
arrière dans un esprit confessionnel. Dans cet état de repos, elles se sont éloignées avec le flux du
système des religions organisées tel qu'il les englobait. Oui, toutes les vierges ont été emportées
par un esprit dénominationnel et logées dans un système. Bientôt, le mouvement pentecôtiste a
commencé à se diviser en factions. Cela a commencé avec les Assemblées de Dieu (qui
représentaient la doctrine de la Trinité), puis les Assemblées Générales des Assemblées
Apostoliques (qui représentaient la doctrine de l'Unité). Au fil des années, d'autres dénominations
apparurent sur la scène. Certaines organisations incluent l'Église de Dieu en Christ; Église
pentecôtiste de Dieu; Église pentecôtiste, incorporée; Églises apostoliques de Jésus-
Christ; Assemblées pentecôtistes de la Parole; et l'Église pentecôtiste unie (qui est la plus grande
dénomination Pentecôtiste de l'Unité aujourd'hui). Il y avait les querelles habituelles sur les
doctrines, en particulier dans les domaines des enseignements sur la Divinité et le baptême
d'eau. Certaines organisations ont disparu tandis que d'autres ont fusionné les unes avec les
autres. Toutes ces organisations sont apparues en moins de 50 ans après l'effusion de l'Esprit.

Pour garder leur foi, ces organisations ont dû construire des écoles bibliques et des
séminaires théologiques pour former leurs hommes. Ce n'était plus Dieu qui appelait et
entraînait ses hommes. De tels systèmes éducatifs cherchaient seulement à rendre les
hommes esclaves des organisations dans lesquelles ils avaient été élevés et des doctrines qui leur
avaient été enseignées. Par conséquent, ces prédicateurs étaient tous soumis au maintien de la
constitution des organisations qui les ont payés. Ils devaient propager toutes les doctrines qu'on
leur enseignait, qu'ils le veuillent ou non, sinon ils devaient partir. Le nicolaitanisme, un acte qui
a commencé à la fin du premier âge de l'Église (Apocalypse 2:6) et qui est devenu une doctrine
dans le troisième (Apocalypse 2:15), existe maintenant dans toutes les religions organisées et
dans presque toutes les églises.

Pendant cette période, dans le système protestant, beaucoup d'âmes avec un cœur affamé
de Vérité sont sorties des systèmes artificiels pour recevoir le message de l’HUILE. Ils étaient le
blé sur l'aire de battage (la Parole de Dieu) qui a été complètement attisé et ils sont sortis comme
des vierges pour accomplir la parabole.

30
Comme toutes les vierges dormaient et dormaient (pendant environ 50 ans rien ne
pouvait les réveiller), Dieu a préparé un homme à prendre un message qui les réveillerait
tous. En même temps, cet homme devait aussi éclaircir les erreurs qui entouraient la
révélation de l'HUILE et les nombreux faux enseignements qui existaient dans
l'Église. Comme Jean-Baptiste a été envoyé pour ramener «le cœur des pères à leurs
enfants», ce messager et précurseur ramènera «le cœur des enfants à leurs pères» (voir
Malachie 4:5).

Le cri de minuit
6 Et à minuit il y eut un cri : Voici l’époux vient ; sortez à sa rencontre.

" Voici l’époux vient ; sortez à sa rencontre " devrait être traduit correctement à: " Voici
l’époux vient ; venez à sa rencontre ". Le cri de minuit n'a pas été fait par un dans le
système. C'était plutôt la voix de quelqu'un qui pleurait de l'extérieur. Comme Jean-Baptiste,
cet homme était un précurseur de la (seconde) venue du Christ du Seigneur. Il est venu
avec un message, précédant la Venue de l'Époux. Bien qu'il ait marché et servi au milieu
d'eux depuis les années 1930, il n'en faisait pas partie. Il n'avait pas dormi. Il avait
principalement exercé son ministère parmi les pentecôtistes qui l'ont accepté à cause du
message de l’HUILE et qui se sont attachés à lui à cause de son don unique dans le domaine
de la guérison divine. Sur le terrain de l'évangélisation, il était un homme bien connu dans le
monde chrétien comme celui qui était grandement utilisé par Dieu dans la coulée du
filet. L'homme était William Marrion Branham, un homme de Dieu, Mouvement de
délivrance à la fin des années 1940. Dans ces années (1947-1956) le monde a été témoin d'un
mouvement merveilleux de Dieu dans le salut, le baptême du Saint-Esprit, la guérison, les
miracles, les signes et les merveilles. Il n'a jamais été vu auparavant. Autre que le Seigneur
Jésus-Christ, William Branham était le seul avec le don qui pouvait discerner les secrets
du cœur des hommes (Jean.1:47-50, 4:16-19). C'était un don qui ne doit pas être
confondu avec le don de «discernement des esprits» (parfois appelé le don de discernement),
l'un des 9 dons spirituels distribués à des individus choisis de l'Église comme l'Esprit le
veut. Le cadeau a attiré beaucoup au grand filet. Mais avec ce cadeau est venu un message-
un message pour restaurer les élus au Mot Originel. Comme Jean-Baptiste qui ne faisait pas
partie du système religieux de son époque, William Branham ne faisait pas non plus partie du
système. Mais, comme Jean-Baptiste, il était un messager de Dieu envoyé à un peuple élu.

Ce messager a été envoyé pour prédire l'Epoux, le Christ de Dieu. Comme dans un
mariage naturel du marié à la maison de la mariée, le meilleur homme (de l'Époux)
procéderait devant l'Époux pour annoncer son arrivée. Dès qu'il put voir la lumière du village,
il élevait la voix et criait. Ce cri ne réveillerait pas seulement les demoiselles d'honneur, il
éveillerait aussi tous ceux qui ont entendu l'agitation.

Pendant environ 50 ans les vierges de Dieu avaient sommeillé et avaient dormi dans
le système. 1956 était l'année que le messager, William Branham, est sorti en criant:
«Sortez ! Revenez à la Parole ! Retournez à l'original ! Retournez à la foi des Pères
Apostoliques ! » C'était un message pour tous ceux qui avaient une oreille pour entendre se
libérer du système et rencontrer et recevoir la Parole. Son message était d'appeler les élus de
"un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la
terre" (Catholicisme Romain) et toutes ses filles prostituées (églises confessionnelles
organisées) avant que le Seigneur ne les détruise tous. Le ministère de Frère Branham a

31
révélé la Parole de Dieu pour rappeler les élus à la Parole Originelle, la Parole qui était le
Christ. Les élus ont été appelés à rencontrer cette "Parole révélée" et à entrer dans sa
plénitude et être libérés des barreaux de la prison du dénominationalisme.

Cinquante est le nombre du jubilé. Le jubilé représente la liberté et la liberté


(Lévitique 25:11-13). C'était 50 ans après l'effusion du Saint-Esprit en 1906, qui a commencé
l'Âge de l'Église de Laodicée, que le CRI de MINUIT a été fait. De même, ce message du
messager prendrait-il 50 ans pour se terminer avant que l'aube ne se brise et que le Seigneur
vienne dans les nuages pour enlever son épouse? Penses-y.

Criant son message, le messager descendit rapidement le chemin vers le village, à


travers le corridor du dénominationalisme. Tout en éveillant les vierges, il a également
glorifié le Nom du Seigneur Jésus-Christ à travers les Écritures, montrant la vraie révélation
du Dieu unique et pourquoi un croyant devrait être baptisé d'eau au Nom Rédempteur du
Seigneur Jésus-Christ. Il a exhorté les croyants de leur besoin d'être baptisés du Saint-Esprit
et de vivre une vie sanctifiée. Il a montré comment les Chrétiens de l'Unicité et les Trinitaires
avaient tous deux commis une erreur dans leurs doctrines de la Divinité. Il a pris les doctrines
de la justification de Luther et de la sanctification de Wesley et les a liées avec
la prédestination de Knox et la sécurité éternelle de Calvin dans le cadre approprié des
Écritures, et a dit aux croyants qu'ils devaient rester dans ces vérités. Frère Branham les
rappelait à la Parole Originelle. Plus tard, il a apporté la vérité du péché originel qui a causé
la Chute de l'humanité et du Serpent et de sa semence. Et il a réprimandé les églises
pentecôtistes pour avoir falsifié l'enseignement du baptême du Saint-Esprit et pour avoir
toléré les prédicatrices. Puis, en 1963, grâce à l'onction du Seigneur, il fut capable de sortir du
trésor de Dieu quelque chose de nouveau pour l'Église - la révélation des Sept Sceaux.

Il a continué à sonner son message tout au long de la nuit, tout au sujet du village, le
monde de l'église. Ici et là, des villageois seraient réveillés de leur sommeil. Un certain
nombre se lèverait une seconde, juste pour retourner à leur sommeil. D'autres se levaient pour
enquêter sur ce qui se passait et participer à la cérémonie. Ces autres n'étaient pas encore
vierges car ils n'avaient pas reçu l’huile message parce qu'ils ont dormi dans les ténèbres
dénominationnelles. Plusieurs leaders religieux, ecclésiastiques et pompeux du monde
ecclésiastique, lui lançaient plus tard des «paroles» parce que son cri troublait leur confort
religieux et leur paix (ce qu'on appelle aujourd'hui «zone de confort religieux»). Beaucoup de
ceux qui s'étaient autrefois tenus avec Frère Branham dans le champ de l'évangélisation se
détournèrent de lui. La forte conviction qu'ils avaient autrefois de la vérité qu'ils avaient reçue
n'était plus. Ils ont compromis ce qu'ils avaient pour plaire aux gens et les attirer dans leurs
ministères. Cependant, le cri du messager visait spécialement et spécifiquement les vierges
dans tout le monde de l'Église.

La découverte
7 Alors toutes ces vierges se levèrent et préparèrent leurs lampes.
8 Et les insensées dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile ; car nos
lampes s’éteignent.
9 Mais les sages répondirent disant : Nullement, de peur qu’il n’y en ait pas
assez pour nous et pour vous ; allez plutôt vers ceux qui en vendent et achetez-
en pour vous.

32
Ayant entendu le cri, les vierges commencèrent à bouger de leur sommeil. Certes, tous
n'ont pas sauté de leur sommeil en même temps. Mais quand les vierges se réveillèrent, elles
découvrirent que la lumière de leurs lampes n'était qu'une flamme flottante et vacillante. Elles
avaient dormi profondément et longtemps. Maintenant, leurs lumières étaient faibles. Elles
savaient que l'Époux était venu et qu'elles devaient aller le rencontrer, alors elles ont
commencé à ajuster leurs lampes. Pourquoi ? Elles avaient besoin de lumière pour leur
montrer le chemin (Psaumes 119:105). Une faible lumière peut difficilement montrer le
chemin clairement la nuit. Aussi, le danger se cache dans les ténèbres (1 Pierre 5:8).

En ajustant la lampe, il y a trois choses à faire. Premièrement, la suie sur la mèche doit
être enlevée. Deux, la mèche doit être ajustée. Trois, la lampe doit être remplie, si l'huile est
épuisée. Oui, pour les vierges, dormir dans les systèmes religieux depuis si longtemps avait
certainement obscurci leur compréhension de la Parole, car elles étaient endoctrinées de
nombreux enseignements traditionnels faits par l'homme. Leurs caractères et comportements
ont également été affectés à cause des divers esprits qui abondent dans les systèmes religieux
et mondains. Si elles n'avaient pas sommeillé, elles auraient été vigilantes et se seraient
assurées que la suie (les doctrines et les esprits trompeurs) n’ait pas noirci leur mèche (leur
compréhension ou révélation du Mot) qui était alimentée par l'huile (le saint Esprit). En
d'autres termes, Les fausses doctrines et les faux esprits avaient souillé leurs robes
blanches. Elles ont dû couper leurs mèches de compréhension. Pour ce faire, elles devaient se
débarrasser de tous les esprits et de toutes les doctrines qui obscurcissaient et obscurcissaient
leur lumière. Les vierges devaient d'abord enlever ce sédiment carboné, la suie sur la mèche,
afin que l'huile puisse couler librement pour alimenter la flamme. Ensuite, la mèche (de lin
retors) serait ajustée une fois la suie enlevée. La taille ferait revivre la lumière à son éclat
aussi longtemps qu'il y avait de l'huile dans la lampe.

Cependant, les vierges folles ont vite découvert à leur horreur qu'il ne restait plus
beaucoup d'huile dans leurs lampes parce que leurs «lampes sont éteintes». (La traduction
correcte devrait être que leurs «lampes s'éteignent».) C'est-à-dire que la flamme de leurs
lampes oscillait, montrant que la mèche n'était pas capable de fournir un débit constant du
peu d'huile restante dans les lampes. La flamme. Sans l'huile, la lumière dans leurs lampes
allait bientôt s'éteindre et elles ne pourraient pas trouver leur chemin pour rencontrer le
marié. Elles avaient terriblement besoin de l'huile. Elles devaient «être remplis de
l'Esprit» (Éphésiens 5:18, 3:19, Colossiens 1:9). Il était trop tard au moment où elles ont
réalisé que peu importe "les sensations, les signes et les prodiges" dont elles dépendaient
n'étaient pas assez bons. Demander aux sages une partie de leur huile ne leur a valu qu'une
réprimande: «Nullement, de peur qu’il n’y en ait pas assez pour nous et pour vous ». Oui, il
était temps pour les deux groupes de vierges de se séparer.

Dans la vraie vie, les chrétiens seraient prêts à partager ou à partager avec ceux qui en
ont besoin. Mais cette parabole concerne la vie spirituelle et les questions spirituelles. Bien
que certaines bénédictions spirituelles puissent être partagées et communiquées, l'huile
spirituelle du Seigneur ne peut pas être fournie uniquement à ceux qui sont prêts à acheter. Et
on ne peut le faire qu'à travers un échange. Rappelez-vous: il faut abandonner
quelque chose en échange de ce que l'on veut acheter.

"Ho, quiconque a soif, viens aux eaux, et celui qui n'a pas d'argent, venez, achetez et
mangez, et allez, achetez du vin et du lait sans argent et sans prix." Pourquoi avez-vous
dépensé de l'argent pour cela? Qui n'est pas du pain, et ton travail pour celui qui ne se

33
satisfait pas, écoute-moi diligemment, mange ce qui est bon, et que ton âme se délecte de
gras, incline ton oreille, et viens à moi, écoute et ton âme vivra, ... " (Ésaïe 55:1-3a). "Soyez
remplis de l'Esprit" (Éphésiens 5:18). "Soyez remplis de toute la plénitude de Dieu"
(Éphésiens 3:19)."Soyez remplis de la connaissance de sa volonté en toute sagesse et
intelligence spirituelle, afin que vous marchiez digne de l'Eternel, agréable à toute bonne
œuvre, et croissant dans la connaissance de Dieu, fortifié de toute puissance, selon son
pouvoir glorieux, à toute patience et patience avec joie " (Colossiens 1:9b-11). Un croyant
doit avoir une oreille pour entendre ce que l'Esprit dit afin de le recevoir. «Que celui qui a des
oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises» (Apocalypse 2:7). Et plus un croyant achète
de l'Esprit et de la Parole, plus il lui sera facile d'entendre la Voix de l'Esprit lorsqu'il mûrit
dans la Foi. Cela devient une partie de sa vie spirituelle. Rappelez-vous: la première
expérience avec l’Huile du Seigneur n'est jamais assez pour un vrai
adorateur. "Soyez remplis de l'Esprit" (Éphésiens 5:18). La mèche doit être alimentée en
continu avec l'huile. La mèche et l'huile, toutes deux agissant comme "un", donnent de la
lumière (la vie) à la lampe (chrétienne) tout comme la Parole et l'Esprit sont un (Jean.6:
63). Le Saint-Esprit est toujours connecté à la Parole et aux œuvres de Dieu.

Les marchands de l’Huile


Voyant que bientôt leurs lampes consommeraient le dernier de l'huile, les vierges folles
n'avaient d'autre choix que de se précipiter rapidement à la recherche de ceux qui vendent du
l’huile. Si elles pouvaient obtenir l'huile rapidement, elles seraient en mesure de revenir à
temps pour rencontrer l'Époux et prendre part à la Fête du Mariage. Mais qui étaient ces
vendeurs de l’huile ? Qui étaient ces marchands d’Huile ?

Ces marchands d'huile se réfèrent aux prédicateurs du baptême du Saint-Esprit. Dans le


naturel il y a différents types d'huile. Certains marchands d'huile ne vendent strictement qu'un
type spécifique d'huile, tandis que d'autres vendent une variété d'huiles. Il y en a encore
d'autres qui vont même vendre un mélange de différentes sortes d'huiles. Comme dans le
naturel, ils le sont aussi dans le spirituel. Au début du 20ème siècle, lors de l'effusion de
l'Esprit, il n'y avait qu'un seul type de l’huile. Et les Marchands de Dieu ont commencé à
vendre seulement cette huile précieuse. Mais en moins d'une décennie, quelques marchands
d'huile ont commencé à vendre des mélanges de l'Huile Originel, tandis que d'autres
vendaient des variétés d'huiles sur le côté. Pour la majorité des acheteurs, cela ne représentait
pas beaucoup puisque toutes les huiles allaient alimenter la flamme dans une lampe. Cela
peut être vrai. Toutefois, si le fabricant des lampes ne spécifie qu'un type particulier d'huile
pour ses lampes (dans la parabole, il s'agit d'huile d'olive), il a des raisons de le
faire. (Remarquez : Un automobiliste bien informé n'utilisera jamais de carburant à faible
indice d'octane pour le moteur haute performance de sa précieuse voiture, ce qui gâchera le
moteur, le constructeur ne respectera pas la garantie du moteur si le propriétaire insiste pour
utiliser le moteur. Pensez-y: le type naturel ou spirituel.)

Clairement, les vierges folles savaient que le temps était essentiel. L'Epoux n'était pas
loin car le messager avait annoncé: «Voici l’époux vient ! » À moins qu'elles ne puissent aller
vite et obtenir l'huile nécessaire auprès du ou des marchands de l’huile et se précipiter dans le
passé, elles ne manqueraient pas seulement de rencontrer l'Époux mais aussi le festin de
mariage. Elles sont allées le plus vite possible sur les marchés à la recherche de marchands de
l’huile - pas n’importe quels marchands d’huile mais CEUX qui ont vendu l’Huile originel.

34
Maintenant, il y a de nombreux "Prêcheurs du Baptême du Saint-Esprit" dispersés dans
tout le monde de l'Église. Il y a autant de prédicateurs «d’huile », comme il y en a beaucoup
de types d’huile à vendre. Cependant, il n'y a qu'une seule sorte d'huile à utiliser par les vraies
lampes de Dieu - "l'huile d'olive", le Saint-Esprit de la vie. Quand il est allumé, il a une
certaine caractéristique et une certaine odeur. Bien que d'autres huiles, telles que
l'huile d'arachide, l'huile de palme et l'huile de noix de coco allument un feu, leurs
caractéristiques et leurs odeurs sont différentes. Rappelez-vous que Dieu «juge les sentiments
et les pensées du cœur» (Héb.4:12).

Obtenir le Bon HUILE est de la plus haute importance. L'huile originelle qui a été
versé au début du 20 e Le siècle qui a amené le mouvement pentecôtiste n'est plus aussi
facilement disponible aujourd'hui qu'il l'était dans les 50 premières années. Peu de temps
après, le mouvement charismatique est apparu, un mouvement qui a émergé des nombreux
rassemblements confessionnels «de prière de prière à domicile». Ce "nouveau pentecôtiste" a
produit une nouvelle race de marchands de l’huile. Alors que « pentecôtiste » a été vu par la
grande majorité des églises protestantes comme de Satan, « charismatiques » a été englobée
presque tous, même l'église catholique romaine. Triste à dire, même les pentecôtistes ont
depuis pris le chemin des charismatiques. Les pentecôtistes ne pouvaient en aucun cas ne pas
faire partie du mouvement car ils étaient les gens qui avaient formulé l'enseignement" parler
en langues est la preuve d'avoir le baptême du Saint-Esprit". Par conséquent, selon cet
enseignement, tout catholique romain ou participant d'une église de dénomination, qui parle
en langues possède le Saint-Esprit.

En ce temps-là, les pentecôtistes dépendaient du pouvoir du Seigneur pour faire passer


la Vérité. Ils portaient de fortes convictions spirituelles et morales à la foi et en étaient des
exemples vivants. D'un autre côté, les Charismatiques ne l'étaient pas. Les hommes et les
femmes s'habillaient à leur guise contrairement à la modeste exigence des Écritures. Les
femmes travestissaient des vêtements pour hommes ou portaient des robes
étriquées. Contrairement à la Parole de Dieu qui stipule qu'une femme doit avoir les cheveux
longs (1 Corinthiens 11:14-15), beaucoup ont eu leurs cheveux coupés courts et même
stylisés comme les hommes. Ces croyants suivaient à la manière de leurs prédicateurs (sans
oublier leurs prêcheuses aussi), qui s'habillaient comme des stars de cinéma ou des stars
"pop". Il n'était pas rare de voir des personnalités mondaines des industries du cinéma et de la
télévision prendre la direction de la chaire pour parler comme si elles étaient des prédicateurs
de Dieu. Quelle influence! Avec une telle ampleur d'influence pour attirer les gens dans leurs
églises, comment pourraient-ils prêcher ce qu'ils ne pouvaient pas vivre.

Aujourd'hui, les nombreuses doctrines scripturaires pour lesquelles les pentecôtistes


avaient autrefois combattu ne sont plus si ardemment défendues. Comme je l'ai déjà dit, le
charisme est un outil dans la main de Satan pour rassembler toutes les dénominations sous
une même tête. Il aide l'esprit de l'œcuménisme en aidant à rassembler toutes les ivraies pour
former une Église mondiale unique organisée sous la Paternité de Dieu et la Fraternité de
l'homme, c'est-à-dire, amour et unité. Pour y parvenir, Satan doit détruire la vérité même qui
est restaurée dans ce dernier âge de l'Église. Et grâce au charisme, il est capable d'y parvenir
très facilement, ce qu'il ne pouvait pas faire avant d'exister.

Avec une telle découverte, les vierges folles sont allées à la recherche de ce type
particulier d'HUILE dont elles avaient besoin parmi tous ces différents marchands
d’huile. Seraient-elles capables de reconnaître l'HUILE ? Seraient-elles capables de LE
trouver à temps?

35
Ceux qui étaient prêts
10 Et pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux vint ; et celles qui étaient
prêtes entrèrent avec lui au mariage ; et la porte fut fermée.

"Et pendant qu'elles allaient en acheter" indique que les vierges folles ont passé un
certain temps à chercher les marchands d’huile. L'Époux est venu pendant cette période de
temps. Le précurseur du Second Avènement du Christ était venu annoncer Sa Parousie (sa
Présence), pour présenter le Christ aux Vierges (comme écrit dans la parabole). Et les vierges
sages qui étaient prêtes allèrent à la rencontre de l'Epoux et allèrent avec Lui
au mariage (fête). [Note: Le mot "mariage" ainsi employé parle de la "fête du mariage”,
cf. Matthieu 22: 2,4.]

Maintenant, rappelez-vous que la parabole présente les vierges comme des demoiselles
d'honneur de la mariée, et certainement pas celles qui épousent le fiancé. Dans le naturel, la
cérémonie de mariage commencerait immédiatement. Le fiancé et sa fiancée échangeront
leurs vœux en présence de tous les membres de la famille, des parents et des invités, et bien
sûr, des demoiselles d'honneur (vierges). Lorsque la célébration est terminée,
le festin commence alors. Ce sont des occasions importantes que les vierges attendent avec
impatience, pour rencontrer le fiancé et l'introduire dans le mariage. Bien sûr, nous
comprenons l'implication que ces vierges sages individuelles (dans la parabole) se réfèrent
aux membres qui composeront la fiancée spirituelle du Christ. En tant que tels, dans la
parabole, elles jouissaient d'une intimité spirituelle personnelle avec le Seigneur alors qu'elles
festoyaient avec Lui dans la Parole de Dieu. Elles se préparaient à être l’Épouse du Christ
pour l’Enlèvement tandis que les vierges folles essayaient frénétiquement d’acheter du l’huile
auprès de nombreux marchands de l’huile. La fête du mariage a déjà commencé et se poursuit
encore aujourd'hui. Cela continuera jusqu'à ce que la porte soit fermée.

C'est vrai. La fête du mariage spirituel se poursuit en ce moment. Ce


n’est pas terminé encore. Beaucoup ont mal interprété le verset 10: "Et
pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux vint ; et celles qui étaient prêtes
entrèrent avec lui au mariage ; et la porte fut fermée ". Ceux qui enseignent
que la parabole parle de l’Enlèvement tiennent à une telle interprétation
erronée. Ils ont ignoré même l'élément de temps indiqué par le
mot « pendant ».

L'expression « et la porte fut fermée » fait référence au couple marié entrant dans
leur chambre nuptiale, se refermant. [Note: Excepté celle des redevances, les fêtes de mariage
orientales anciennes étaient presque toujours dans un endroit ouvert (dans un village ou une
ville) et il n'y avait pas de porte. Tout invité qui est arrivé en retard simplement participé à la
fête. Une simple célébration de mariage n'avait qu'une nuit de festin pour tous les présents et
quand ce fut fini, le marié et la mariée entrèrent dans la chambre nuptiale. La porte de la
pièce était alors fermée. Cf. Luc.13: 25 Luc.11: 7.]

Lorsque le cri de minuit a été entendu en 1956, les vierges sages ont été éveillées et
elles ont ajusté leurs lampes. Elles, ayant l'HUILE et leurs lampes allumées, ont compris le
message et tous les détails qui l'accompagnaient. Elles sont immédiatement allées à la
rencontre de l'Époux et entrer avec Lui dans la Fête du Mariage. Depuis lors, il y a eu
beaucoup de vierges qui ont été éveillées par le CRI ou la commotion créée par le couloir des
églises pentecôtistes et charismatiques. Au réveil, elles ont aussi ajusté leurs lampes. Ceux-ci,

36
n'ayant pas l'huile, commencèrent à chercher des marchands d'huile. Ceux qui ont eu l'huile
sont allés directement à la rencontre de l'époux et dans la fête du mariage. J'étais l'un des
leurs. J'étais endormi dans le système des Assemblées de Dieu dans les années 1960, et j'étais
réveillé au milieu de 1971 par le CRI (message).

Au fil des années, depuis 1956, de temps en temps, des vierges sages au sein des autres
systèmes confessionnels ont été réveillées de leur sommeil par l'agitation. Elles se sont
réveillées pour enquêter et ont constaté que la Parousie du Seigneur Jésus-Christ avait eu
lieu. Elles ont obtenu des informations qui leur indiquaient qu'elles avaient besoin d'un
certain HUILE spécifique dans leurs lampes pour entrer dans la Fête du Mariage, et elles
cherchaient ceux qui vendaient et achetaient L’HUILE (abandonnant ce qu'elles possédaient
pour cela). Avec L’HUILE, elles ont pu se préparer à entrer dans la fête du mariage.

Justement qui sont les vierges folles?


Mais comment se fait-il que les vierges sages puissent rencontrer l'Époux et assister à la
Fête du Mariage? La réponse réside dans le fait que les vierges sages étaient toujours pleines
du Saint-Esprit (L’HUILE). Elles connaissaient leur HUILE. Elles ont eu leurs RÉCIPIENTS
d'HUILE avec eux pour un approvisionnement constant de la flamme. Elles savaient que
l'huile, l'Esprit de Dieu, éclairerait le chemin et révélerait de plus en plus profondément dans
sa propre PAROLE, pour leur faire connaître le Seigneur Jésus-Christ dans leurs vies (Jean
15:26; 5:39). Les vierges folles n'étaient jamais pleines d'Esprit mais avaient juste ce dont
elles avaient besoin de Lui. Tels sont les nombreux pentecôtistes et les charismatiques, même
aujourd'hui. Cependant, remarquez que la parabole ne parle pas seulement des vierges et de
l'huile dans leurs lampes mais aussi de leur réveil par le CRI du messager. Rappelez-vous:
les vierges sages et les vierges folles ont entendu le cri du messager. Elles
ont toutes entendu le CRI. Elles ont toutes entendu le MESSAGE. Pourtant,
seuls les sages COMPRENAIENT pleinement le message et les bénédictions et révélations
supplémentaires prononcées par le messager. Mais beaucoup des vierges qui avaient entendu
le CRI, que ce soit à la fin des années 1950, 1960, 1970, 1980 ou 1990, n'ont toujours pas
participé à la fête du mariage parce qu'elles n'ont pas l'HUILE pour les amener à l'Époux et
au Fête de mariage. Ne sont-elles pas les vierges folles?

Permettez-moi de dire ceci: tant qu'un chrétien ne voit pas, ne réalise pas et
ne comprend pas qu'elle a besoin d'HUILE, il restera perpétuellement dans
les ténèbres religieuses. Elle n'a pas de lumière et elle est tombée dans un profond
sommeil. Elle N’EST PAS vierge parce qu’une vierge a de l'huile. Cependant, pour la vierge
qui a peu d'huile restante, il doit rapidement remplir sa lampe de peur que l'huile ne s'écoule
et qu'il se retrouve dans l'obscurité religieuse. Quand sa lampe sera rechargée, il pourra se
préparer à aller rencontrer l'Époux et à prendre part à la Fête du Mariage avant que la porte ne
soit fermée.

Il y a beaucoup de VIERGES qui ont entendu le Message du messager, Fr. Branham,


mais elles n'ont pas suivi jusqu'à la fête du mariage. (La Fête du Mariage est la révélation de
la Parole que le Seigneur a répandue par Ses "Cadeaux d'Ascension" Ministère des Apôtres,
Prophètes, Evangélistes, Pasteurs et Enseignants.) Ces vierges sont encore déconcertées car
elles ne savent pas comment s'y préparer pour entrer dans la fête. Elles sont déconcertées par
les nombreux "marchands d'huile" au sein du Mouvement du Message vendre leurs mélanges
d'huile concernant le message de l'heure. Certains de ces "prédicateurs" ont même défendu le

37
message lui-même d'être l'HUILE. Ces prédicateurs ont insisté sur le fait qu'un chrétien doit
embrasser le message sinon il n'a pas le Saint-Esprit. (Ils sont comme les prédicateurs
pentecôtistes et charismatiques qui prêchent qu'un chrétien doit parler en langues sinon il n'a
pas le Saint-Esprit.) Certains affichent une affiche religieuse proclamant: «RESTEZ AVEC
LE MESSAGE! À moins que vous ne restiez avec le message, vous n'êtes pas une vierge
sage. » Ils disent aux chrétiens de "venir rencontrer le messager et de rester avec son
message" au lieu de «obéir au message du messager et aller à la rencontre de l'époux et
entrer dans le mariage». Ces prédicateurs ont manqué la marque concernant l'HUILE et le
MESSAGE! Et pourtant, beaucoup de vierges au sein du Mouvement du Message se tournent
vers tous ces prédicateurs pour L’HUILE dont elles ont besoin afin de les prendre dans la
Fête du Mariage mais à la place elles reçoivent d'autres types d'huile à la place. Néanmoins,
s'il y avait une vierge sage parmi eux, elle reconnaîtrait non seulement que l’huile que ces
«marchands d'huile» pentecôtistes et charismatiques offrent aujourd'hui est totalement
différent de celui offert par ces «marchands d'huile» au début du 20ème siècle, mais aussi ce
qui est offert par le Message " Marchands d’huile" de nos jours. Le vrai HUILE a une
saveur douce et odorante qui plaît à Dieu.
Oh, vierges de Dieu, pourquoi regardes-tu le messager? Pourquoi es-tu fidèle à ses
paroles et n'obéis pourtant pas à l'instruction de ses paroles? Cessez de regarder l'homme,
bien qu'il soit un homme de Dieu. Si tu es sage, n'aurais-tu pas l'huile à ce moment? N'as-tu
pas compris que l'Esprit habite dans sa propre Parole? N'as-tu pas compris que le message
t'appelle à rencontrer le Christ, à entrer dans le Mariage et à faire la fête avec Lui dans la
Parole et, pour être rendu parfait par le Ministère à cinq volets ? Tu as des oreilles, mais
n'écoutes-tu pas? Sortez, et allez à la rencontre de la Parole! C'est le message.

Parler en "langues" n'est pas l'HUILE - le Saint-Esprit est l'HUILE. Le pouvoir de


guérir les malades et de chasser les démons n'est pas l'HUILE - le Saint-Esprit est
l'HUILE. Le message du messager n'est pas l'HUILE - le Saint-Esprit est l'HUILE. Vous
pouvez parler en "langues", vous pouvez guérir les malades et chasser les démons, vous
pouvez croire le message, mais avez-vous entré dans le mariage? Vous pouvez penser que
vous êtes dans le mariage, mais vous ne vous trompez que si vous n'êtes pas dans le ministère
actuel où le Seigneur a étendu sa table de nourriture spirituelle pour les élus. Seul le vrai
HUILE peut vous emmener dans le MOT, rien d'autre. Encore une fois, le Saint-Esprit ne
vous conduira pas seulement à des sensations, à des révélations et à des dons, mais il vous
conduira dans TOUTE LA VÉRITÉ (Jean.16.13). Êtes-vous prêt à acheter? Pouvez-
vous abandonner «certaines possessions» en échange de l’HUILE ?

38
La Lamentation
11 Après cela les autres vierges vinrent aussi disant : Seigneur, Seigneur,
ouvre-nous.
12 Mais il répondit et dit : En vérité je vous dis : je ne vous connais pas.

Eh bien, au moment où les vierges folles se sont précipitées (ayant finalement reconnu
et acheté le véritable HUILE), espérant rencontrer les autres vierges, rencontrer l'Époux et
entrer au moins dans la Fête du Mariage, elles étaient juste trop tard. La porte s'était
fermée. Le festin était terminé. Oh, la lamentation! "J'ai beau crier et implorer du secours, Il
ne laisse pas accès à ma prière" (Lam.3: 8 voir Prov.1: 27-29, Zach.7: 13). Criez et hurlez, ô
sots! Il n'y a rien qui puisse changer l'histoire une fois le temps prophétique passé. La nuit
était passée. L'aube se brisait.

[Note: Certains ministres utilisent Matthieu 7:21-23 pour soutenir leur enseignement que
les vierges folles n'ont pas été sauvées à cause de la défaite du Seigneur à leur plaidoyer - "Je ne
vous connais pas". Mais les personnes mentionnées dans Matthieu 7:21-23 ont été
appelées «travailleurs de l'iniquité» à qui on a dit de «partir» du Seigneur. Ce n'était pas le cas
avec les vierges folles. Cela ne signifie pas que le Seigneur ne les connaissait pas tels qu'elles
étaient, mais plutôt Il ne les connaissait pas aussi intimement que ceux qui sont mariés à Lui par
la révélation spirituelle de la Parole, comme un homme et sa femme sont unis dans un mariage
sacré (voir Éphésiens 5:25-32, Éphésiens 4, Apocalypse19:7). Ces "travailleurs de l'iniquité" sont
les prédicateurs trouvés spécialement parmi l'ivraie, les nombreux faux christs et les faux oints
que nous voyons dans le Mouvement Pentecôtiste-Charismatique. Ils ont l'onction pour les
œuvres (dans lesquelles ils se récompensent) mais ils n'ont pas l'onction de la PAROLE. Ils font
beaucoup d'œuvres merveilleuses - prêcher l'Évangile, guérir les malades, chasser les démons et
toutes les autres œuvres religieuses. Mais la seule chose qu'ils ne parviennent pas à faire est
d'accomplir la Volonté de Dieu, qui est Sa Parole (Matthieu 3:15, Colossiens 1:25).]

Si les vierges folles avaient acheté le bon HUILE plus tôt, elles l'auraient fait à temps
pour la fête du mariage, alors que la porte était encore ouverte (Apocalypse 3: 7-8, 17-
20). Elles étaient parties trop longtemps dans leur recherche. Peut-être qu'elles s'attardaient
pendant qu'elles cherchaient l'HUILE. Peut-être qu'elles ont lutté sur l'achat de l'HUILE, pas
prêt à le payer pour remplacer le mélange de l’huile qu'elles avaient longtemps possédé. Ou,
peut-être, comme les Branhamites, elles ont été immergées dans le «Message de Branham»
pendant trop longtemps, cherchant peut-être des révélations spéciales au-delà de la simplicité
du message. Les vierges folles avaient manqué la table de la nourriture nutritive solide
apportée par le ministère actuel de la vérité des apôtres, des prophètes, des évangélistes, des
pasteurs et des enseignants (2 Pierre 1:12, Éphésiens 4:11). Oui, depuis le départ du
messager, “viande en saison" pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du
ministère et de l'édification du corps de Christ, jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus
à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure
de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et
emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les
moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à
tous égards en celui qui est le chef, Christ. C'est de lui, et grâce à tous les liens de son
assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son
accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même
dans la charité."(Éphésiens 4:12-16).

39
Les vierges folles resteront folles jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Ayant commencé leur
voyage bêtement, il leur est difficile de prendre conscience de l'importance d'obtenir le
véritable HUILE avant qu'il ne soit trop tard. Elles ont également échoué à réaliser que la
révélation de Dieu et de Sa Parole est toujours progressive et de l'importance de regarder dans
les Saintes Écritures que Dieu a écrites. Cela est vrai car beaucoup achètent juste des
mélanges d'huiles colportées par les "Les Marchands d’huile" dans
le Mouvement du Message. Tandis que d'autres, de peur d'acheter le mauvais type d'huile,
restent à la maison et écoutent à plusieurs reprises les messages enregistrés. Elles ne peuvent
pas voir la forêt à cause des arbres. Elles manquent la chose importante que le messager a
essayait de leur dire et s'accrochent à chaque mot qu'il a jamais dit en croyant qu'il peut leur
apporter une foi ravissante pour l'enlèvement. La Gloire du Seigneur sera révélée si quelqu'un
ose regarder dans Sa Parole. "Alors je dis: Voici, je viens Avec le rouleau du livre écrit pour
moi." (Psaumes 40:7 voir Hébreux 10:7, Jean.5: 39-40). L'apôtre Paul a dit: " mais lorsque les
cœurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté. Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est
l'Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme
dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire
en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit." (2 Corinthiens 3:16-18).

Après que la fête du mariage est terminée et la porte est fermée, le Seigneur n'ouvrira
plus la Parole de Dieu à ceux qui sont à l'extérieur. Les vierges sages, composant l'Epouse de
Christ, seraient scellées. Le Seigneur ne laissera personne le troubler car Lui et Son bien-aimé
sont enfermés ensemble pour cette grande période de mariage. Dans la Chambre
Nuptiale, l'Epouse devient Femme en s'unissant à l'Epoux en Esprit et en Parole! Une fois
qu'elle est épouse, le Seigneur lui donnera la révélation finale qui l'amènera à la maison du
Père. Cette révélation se fera à travers les paroles des Sept Tonnerres de l'Apocalypse
(chapitre 10). Ce que l'apôtre Jean a entendu prononcer par les sept tonnerres n’a pas pu être
écrit, mais il sera révélé à l'Épouse quand elle sera prête pour la Femme du
Christ. « Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de
l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d'un fin
lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. Et l'ange me dit: Écris:
Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'agneau! Et il me dit: Ces paroles sont
les véritables paroles de Dieu. » (Apocalypse 19:7-9).

"Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour
elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, afin de
faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais
sainte et irrépréhensible." (Éphésiens 5: 25-27) C'est la raison pour laquelle nous entrons
dans ce mariage, non seulement pour nous régaler de la Parole, mais aussi pour être purifiés
par la Parole. Nous ne pouvons pas être purifiés par une expérience religieuse ou des dons
spirituels. Nous ne pouvons pas non plus être purifiés par les paroles du Fr. Branham ou
d'autres prédicateurs doués. Nous ne pouvons être purifiés que par la révélation de la Parole
de Dieu. La Parole nous lave d'Esprit et de Vérité.

40
L’Avertissement
13 Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure où le Fils de l’homme
vient.

Prenons garde à cet avertissement et sois vigilant pendant qu'il est encore temps, alors
que la porte est encore ouverte. Une fois que la dernière des vierges sages sera dans le
mariage et que le festin sera terminé, les vierges sages auront mangé à leur faim. Non
seulement cela, toutes les vierges sages auront aussi été grandement aimées et renforcées par
la Présence de leur Seigneur à la Table du Mariage. Amen.

Il y a beaucoup de chrétiens qui ont été éveillés à l'agitation créée par le CRI mais ils
sont retournés à leur système dénominationnel. Ils peuvent prétendre qu'ils sont vierges mais
seulement à leur propre tromperie. Les vierges ne sont plus vierges, si elles «dorment» avec
le système de l'homme, car c'est une prostitution religieuse. Etre séduit par le port
d'un sarouel (pantalon ample en tissu translucide qui dévoile leur nudité) séduit les
autres. Quelle tromperie! Si vous avez la lumière, pourquoi vivez-vous dans les
ténèbres? L'apôtre Jean a dit: « La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous
annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres. Si nous disons
que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous
mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme
il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de
Jésus son Fils nous purifie de tout péché. » (Jean.1: 5-7).

Saints, la fête du mariage a commencé et est toujours en cours. Entrez et sup pendant
que vous le pouvez. Et quand vous le faites, vous devez avoir le vêtement de mariage (voir
Mat.22: 1-14). Aucun invité ne peut entrer dans la fête du mariage sans le vêtement approprié
de la Parole de Dieu. Le Seigneur a fourni le vêtement. En refusant de porter ce vêtement
choisi du Seigneur, un invité témoigne que tout ce qu'il porte est suffisant. Il témoigne aussi
de son esprit rebelle. Un tel invité sera sans voix quand le jugement vient et il entend les
mots "je ne vous connais pas”, seulement pour se trouver jeté dans les ténèbres extérieures de
la Grande Tribulation.

O écoutez le cri du Seigneur, ceux qui font partie de la Ville sainte, la Nouvelle
Jérusalem. «Réveille-toi! Réveille-toi! Revêts ta parure, Sion! Revêts tes habits de fête,
Jérusalem, ville sainte! Car il n'entrera plus chez toi ni incirconcis ni impur.» (Esaïe 52:1 cf.
Éphésiens 6:13-18).

Je vais Tout!
41