Vous êtes sur la page 1sur 1

septembre

2018

CCI Leaks
Auvergne-Rhône-Alpes
Il y a quelque chose d’inexplicable en moi, qui porte malheur à celui qui me néglige. CM Talleyrand.

Aura, ou la CCI de Blabla-paie


Vos RP avaient porté de nombreux points à l’ordre du jour de la CPR du 20 septembre, dont beaucoup portaient sur vos deux soucis
majeurs : 1/ le devenir des CCI et donc nos emplois, 2/ les rémunérations et inégalités salariales en Aura.
Mais le calendrier des CPR est fixé par l’employeur seulement en fonction des suppressions de postes et licenciements qu’il conduit.
C’est dire s’il évite autant que possible d’aborder la perte de pouvoir d’achat ou les inégalités salariales

Encore 10 suppressions de postes… avant la suite


Le seul point qui intéressait donc la CCIR était d’achever 3 sup- sonnes à la porte.
pressions de postes au siège, 2 en Hte Savoie et 5 en Drôme.
La seconde CCI de France a donc viré son DG en juin dernier et en
Dans la procédure de licenciement express mise en place en
cherche encore un autre, et a fondu DRH et Direction juridique en
2015, la CPR est le point final du licenciement, où l’on se contente
une seule Direction des Affaires Sociales. Un tel bouleversement
de donner un avis sur la comédie des reclassements !
dans le top management a de quoi inquiéter.
Vos RP n’ont aucun moyen d’éviter ces suppressions de poste à
La baisse des recettes fiscales pour les années à venir laisse crain-
partir du moment où l’employeur appuie sur le bouton. Donc licen-
dre le pire: 1/3 des emplois est menacé, des licenciements à la
ciement express, et quelques jours après la CPR, encore 10 per-
pelle se profilent, et les juristes seront les liquidateurs.

Négociation annuelle des salaires CCI Aura: une tartufferie.


Vos RP rejettent le taux d’augmentation au choix 0.5% annoncé par la CCI
A l’ordre du jour également de cette CPR la NAO, négociation an- Comment réduire les inégalités salariales d’une part, récompenser
nuelle obligatoire des salaires. les performances d’autre part, avec 0,5% à distribuer ???
En CCI, il s’agit en réalité de s’accorder sur le taux de masse sala- Comment les présidents prétendent-ils intéresser les salariés à
riale des augmentations et promotions « au choix ». leur travail, alors que la valeur du point est figée depuis 9 ans, et
que l’inflation galope ???
Les présidents qui avaient daigné venir en CPR – absentéisme
50% systématique - ne semblaient visiblement pas connaitre le Les présidents ont expliqué pour leur défense que leur 0,5% n’était
terme de négociation. pas un plafond, et donc que certaines CCI pouvaient aller au-delà.
Mais ils ont même refusé que ce 0,5% soit un plancher à respecter
Après avoir fait semblant d’écouter les propositions des RP pen-
par toutes les CCI de la région!
dant le tour de table, ils ont annoncé la couleur :
Il faut donc carrément se demander à quoi sert ce taux de
0,5% en 2018 et 0,3% en 2019, à prendre ou à laisser.
0,5% qui peut être dépassé ou non atteint selon la CCI dans laquel-
CFE CGC et CGT ont exigé une enveloppe de 2,5% en 2018, consa- le vous travaillez, et qui n’engage pas une seule Direction à réduire
crée aux salariés non augmentés depuis des années, et remise à les criantes inégalités salariales.
niveau des écarts de salaires et situations discriminatoires.
Par le refus de nos propositions visant à réduire les inégalités sala-
Mais les présidents ne veulent prendre aucun engagement pour riales, c’est un très mauvais signal envoyé par l’employeur aux
réduire les inégalités de salaires. salariés dont il a pourtant tant besoin dans le si sombre avenir
promis aux CCI par le gouvernement et la loi Pacte.
Leur discours sur la réduction des inégalités n’est que blabla.
Vos 8 RP ont donc été unanimes à rejeter les « propositions » de
Alors que le bilan social indique que près de la moitié des salariés l’employeur, et ont demandé une CPR extraordinaire.
n’ont pas été augmenté au choix depuis 5 ans.

CFE-CGC exige une enveloppe de 2.5% de la masse salariale consacrée aux


réductions des inégalités et discriminations salariales